AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Tellios Santicor
Le Monde de Dùralas a précisément 1869 jours !
Dùralas, le Mer 12 Déc 2018 - 2:46
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez | 
 

 Une tache de verdure perdue dans l'étendue du désert [PW Shakti & Tzun'Shin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Baldwin Nuussian
Maître d'armes

avatar

Messages : 240
Expérience : 1498
Masculin Âge RP : 22 ans

Politique : 87
Métier : Forgeron - Apprenti
Titres:
 

(Athear, hippogriffe de Baldwin +250, v+250)

Stats & équipements
Vitalité:
1163/1163  (1163/1163)
Vitesse: 344
Dégâts: 1203

MessageSujet: Une tache de verdure perdue dans l'étendue du désert [PW Shakti & Tzun'Shin]   Sam 15 Sep 2018 - 6:39

C'était en pleine journée, où le soleil, déjà haut dans le ciel, alourdissait l'atmosphère de sa forte chaleur, qu'une grande silhouette progressait dans le sable. Un point de lumière dorée qui se voyait à des lieux à la ronde la chevauchait. Il fallait dire que l'armure complète des Gardiens n'était pas très discrète, mais ce n'était pas là leur but, et ça ne gênait en rien Baldwin et Ashcal, qui étaient plus en train de poursuivre un bandit, plutôt que de s'infiltrer quelque part. Ils ne voyaient pas ce dernier, car il avait eu le temps de les distancer, mais ils comptaient plutôt sur l'absence de vent pour le suivre à la trace...


Le stryge et son ami lion s'étaient vite remis de leurs blessures, subies lors des combats qui eurent lieu pendant sa dernière expédition. Celle-ci était une grande réussite, et ils avaient dès lors fait leur place dans la faction. Néanmoins, ils n'étaient pas encore aussi résistants et endurants que leurs Gardiens-en-chef, et ils reprirent leurs entraînements et leurs postes dès que possible. Le maître d'armes avait l'espoir de les égaler un jour, et il voulait s'en donner tout les moyens possible pour y arriver !

Ce jour-là, il était avec un groupe de ses collègues, cinq Gardiens au total, prêt à en découdre, postés à l'extérieur de Stellaraë. Une petite bande de malfaiteurs s'attaquaient à des voyageurs depuis peu, de préférences peu nombreux et peu armés, et s'était même dernièrement attaqué à une petite caravane non protégée, sans scrupules. Ils avaient donc été envoyés pour surveiller la route, les trouver, et s'en occuper, ce qui arriva bien vite. Ils longeaient l'axe principal qu’empruntaient la plupart du monde, restant un peu éloigné, derrière les dunes, pour ne pas être repéré trop facilement, lorsqu'ils entendirent des cris un peu plus loin.

L'action fut rapide. Ils n'étaient que trois, deux humains et un orque, mais armés, et s'en prenant à des proies faciles. Sans hésiter, ils les chargèrent, et les mirent en déroute. Puis l'un des Gardiens soupira :

« - Nous avons réussit à capturer ses deux-là, mais leur chef n'a pas perdu de temps pour s'enfuir sur son cheval. Avec lui dans la nature, notre intervention n'aura servit à rien, il aura tôt fait de recommencer avec de nouveaux hommes ... »

Baldwin s'assura que les victimes allaient bien, puis remonta sur le dos d'Ashcal.

« - Pourrait-on vous laisser vous occuper de ceux-là ? Nous allons partir à sa poursuite, si vous êtes d'accord ! »

Ses alliés se regardèrent, hésitants.

« - Tu veux y aller seul ? »

Il tapota les flans du lion en souriant.

« - Mais je ne le suis pas ! Par chance, nous ne subissons pas le vent aujourd'hui, on pourra essayer de le suivre grâce aux empreintes de sabots dans le sable. Il a dû tenter de rejoindre une oasis, je pense.

- Très bien... , on se charge d'eux ! Bonne chance, et fais attention, le désert d'Harena reste un endroit dangereux !

- Merci, nous serons prudents ! »

Sur ces mots, ils s'élancèrent à la poursuite.


Et les voici à cet instant, quelques heures plus tard, subissant tout le poids des rayons solaires. Le jeune stryge gardait la tête sous sa capuche pour se protéger, ainsi que ses ailes sous sa cape, tandis que son imposant ami, habitué à ses conditions, ne semblait pas spécialement affecté. Ils ne rattraperaient pas cet humain par la rapidité de toute façon, car même si un lion géant pouvait courir plus vite qu'un cheval au galop, ce n'était qu'un cour instant, car il n'était pas fait pour ça, physiquement parlant, et s'épuisait vite. Néanmoins, il était plus agile dans cet environnement, et avançait malgré tout à bonne allure, sans trop se fatiguer. Le seul endroit où il aurait pu se réfugier était une oasis, donc il se doutait que s'ils en trouvaient une dans cette direction, ils trouveraient également leur fugitif. Du moins, c'était son espoir, sinon, ils feraient demi-tour, et rentreraient bredouille à la Tour.

Soudain, ils virent quelque chose au sol, plus loin. Une sorte de masse sombre. S'approchant prudemment, le maître d'armes dégaina sa rapière, et mis pied à terre. Le spectacle qui les attendait n'était pas beau à voir, et ne valait pas la peine d'être décrit dans les détails.

« - Et bien, mon ami, je crois qu'on a retrouvé notre homme. Du moins, ce qu'il en reste... »

Lui et sa monture gisaient dans le sable, à moitié déchiquetés, au milieu d'une mare de sang déjà sèche, malgré la mort récente. Des prédateurs les avaient attaqués, avaient dû le faire tomber de sa monture, et s'étaient régalés de leurs corps.

« - Nous ne pouvons plus rien faire pour lui, il ne me restera plus qu'à prévenir les autres en rentrant... »

Il l'avait quand même en travers de la gorge. Sa mort était horrible, et il aurait préféré simplement le mettre aux fers et le ramener à la capitale, où il aurait été jugé... Ils observèrent les alentours, les choses qui ont fait ça ne devaient pas être loin, et même si elles étaient certainement rassasiées, qui sait si elles n'attaqueraient pas par plaisir ? Plus loin, un éclat attira ses yeux. Une surface brillait tel un mini soleil, au milieu d'un écrin de verdure. Il n'était pas loin de son but en plus, ce bandit, vraiment pas de chance.

À cause de tout ceci, il se retrouvait avec une seule gourde quasiment vide et avec une soif constante, n'ayant pas prévu de se promener dans le désert. C'était peut-être l'occasion de faire le plein d'eau pour le retour, ce qu'il proposa à Ashcal tout en se remettant en selle.

« - Si tu es d'accord, je te propose d'aller voir si ce point d'eau là-bas est bel et bien réel, pour se sustenter, et si c'est un mirage, je te donne le reste de ma gourde, et on rentre vite fait ! »

Pour seule réponse, il s'élança dans cette direction.

Elle était, en effet, réelle. Une petite oasis, entourée d'herbes et d'arbres exotiques. Une vraie petite explosion de vie, contrastant avec le paysage alentours. Il y faisait un peu plus frais, avec des points d'ombres agréables. Ralentissant le pas, Baldwin descendit, vérifiant machinalement que sa dague, sa rapière, et son fléau, étaient toujours bien à sa ceinture, et guetta, accroupit derrière un buisson. Il pouvait facilement avoir de mauvaises surprises par ici, étant un point de rassemblement pour tous, mais visiblement, il n'y avait personne, du moins actuellement, et l'absence d'agressivité du lion le confortait dans cette conclusion. Aussi s'avancèrent-ils vers l'eau pure, burent à satiété, et remplirent la gourde, tous leurs sens en alerte.






Le monde ne demande qu'à être exploré, et le savoir acquis ...


Merci à Mohana pour mon avatar !


Dernière édition par Baldwin Nuussian le Mar 20 Nov 2018 - 17:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakti Vhahweyar
Maîtresse d'armes

avatar

Messages : 445
Expérience : 3533
Féminin Âge RP : 23

Politique : 65
Métier : Bûcheronne - Maîtresse Absolue
Titres:
 

(Manticore de Shakti +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
5382/5382  (5382/5382)
Vitesse: 608
Dégâts: 2251

MessageSujet: Re: Une tache de verdure perdue dans l'étendue du désert [PW Shakti & Tzun'Shin]   Mer 19 Sep 2018 - 15:35

Revenir de Wystéria était quelque peu déroutant, la nature puissante et sauvage de l'île avait beaucoup plu à Shakti, ainsi que d'y découvrir quelques secrets. La jeune femme était désormais plus puissante, serait plus efficace et se sentait encore plus sûre d'elle.
Son but et sa destinée se voyaient fortifiés par ce qu'elle venait d'apprendre sur l'île sauvage, et elle comptait bien mettre ses nouvelles aptitudes pour servir sa cause.

Après une halte de deux jours à Ishtar, afin de se décrasser de sa virée dans la jungle, en bonne compagnie, mais qu'elle avait dû abandonner, la jeune naga avait entreprit son chemin de retour et traversait le désert.
La plupart du chemin avait été effectué sans trop d'embuches, quelques créatures avaient croisé sa route, pour les plus inoffensives pas de souci, mais pour les plus agressives Shakti avait dû user de ses lames.

Peu de femmes s'aventuraient seules dans le désert, et les marais étaient le territoire favoris des nagas, cependant Shakti échappait à la règle. Elle n'avait pas peur d'errer seule, d'une part, car elle était accompagnée de sa manticore, Inanna, mais aussi parce qu'elle avait toujours confiance en ses capacités pour l'aider à se défendre si besoin était. De plus, elle connaissait plutôt bien le désert, même si elle était loin d'en avoir parcouru toute l'étendue ! Elle aimait le contact du sable sur sa peau, sur ses écailles. Elle aimait les dessins qu'elle y laissait à l'aide de sa queue ondulant sur celui-ci afin de se déplacer, elle aimait aussi sentir la chaleur du soleil qui venait réchauffer son être et la laissait dans un état perpétuel de bouillonnement, comme si tout son être allait prendre feu.
L'ardeur du désert l'aidait à maintenir et apprécier ce feu ardent qui brûlait en elle.

La naga avait d'ailleurs choisi de s'établir au sein du désert, non loin de l'oasis, pour entreprendre l'affaire familiale. Une superbe demeure avait été trouvée et choisie, son père ne se faisant pas prier pour offrir à son unique fille ce repère qui allait se transformer en un véritable cocon... Et c'était peu dire.
Shakti pensait énormément à sa demeure et à ce qu'elle avait à faire pour la suite. Il lui faudrait contacter quelques personnes, mais ces affaires attendraient quelques jours. Quelques jours qu'elle allait prendre pour elle, pour satisfaire ses envies et renouer avec ses plaisirs.
Quelques jours, c'est ce qui la séparait encore de chez elle.

Elle parcourait le désert sous sa forme humaine, montée sur le dos de sa manticore, afin de se reposer un peu. Se reposer, ça leur ferait le plus grand bien à toutes les deux. Fort heureusement, la jeune femme aperçut une oasis qui se dessinait à l'horizon. Elle espérait que ce ne soit pas un de ces fourbes mirages, et demanda à Inanna d'accélérer la cadence.

Arrivées à quelques mètres, Shakti descendit de sa monture et marcha à ses côtés, restant sur ses gardes. Le désert était souvent vide, mais souvent aussi peuplé de créatures fourbes. Néanmoins, les lieux semblaient vides, et une petite étendue d'eau se tenait à quelques mètres d'elle.
La belle naga soupira d'envie, et se dirigea vers l'étendue d'eau, où elle s'agenouilla et se pencha en avant, prenant délicatement de l'eau entre ses mains et la porta à sa bouche, comme quelque chose d'incroyablement précieux, qu'elle devait manier avec douceur. Shakti but lentement, se délectant de chaque goutte qui coulait dans sa bouche, dans sa gorge. Elle passa ensuite de l'eau sur son visage et ses épaules, et soupira de plaisir.

Inanna l'avait imitée et s'abreuvait également, à quelques pas de là. Shakti sourit et resta quelques instants à genoux dans le sable, profitant du petit vent et de la légère fraicheur autour du point d'eau. La jeune femme fermait les yeux, le visage légèrement tendu vers le ciel, prenant plaisir de l'instant, du contact chaud du soleil sur sa peau, de la caresse brûlante du sable sous ses jambes, et de l'étrange sensation que lui procurait l'eau s'évaporant de sa peau.
La jeune femme laissa un gémissement de bien-être s'échapper de ses lèvres, puis rouvrit soudainement les yeux, après avoir entendu quelque chose craquer dans les buissons.

-
Je crois que nous ne sommes pas seules, Inanna...





Histoire | Généalogie | Dialogue : RosyBrown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tzun'Shin
Nouvel(le) habitant(e)

avatar

Messages : 26
Expérience : 347
Masculin Âge RP : 24

Politique : 01
Métier : Novice (0)
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
115/115  (115/115)
Vitesse: 99
Dégâts: 90

MessageSujet: Re: Une tache de verdure perdue dans l'étendue du désert [PW Shakti & Tzun'Shin]   Mer 3 Oct 2018 - 19:33

Il se disait entre les maîtres vaudou que les voies des loas étaient impénétrables et incompréhensible pour nous simple mortel et que sur la grande toile chaqu'un de leur souhait était tout aussi profond que le fond de l'océan.

On pouvait donc comparer les messages des loas comme des messages divins pour les kùll'urgals qui faisaient tous en leur pouvoir pour s'y confondre. Alors quand notre cher Tzun'shin eu ce qui semblait pour lui le-dit message dans une séance de "libéwation d'espwit" on pouvait dire qu'il avait le feu au mojo !

Durant sa transe et son nettoyage crânien par les herbes mystiques et autres champignons aux effets plus que douteux mais très puissant, il eu une vision d'une oasis qui avait un arbre sec dont le tronc ressemblait à un serpent qui s'élevait dans le ciel. Grace à cette arbre, il avait directement reconnue l'oasis en question et ce fut le lendemain... Après avoir reprit contenance de sa séance de spiritisme, qu'il se mit en route avec de quoi survivre pour une semaine.

Meme si il était normal de ne pas connaitre la raison du message des loas, il était du devoir de tous de s'y appliquer et de croire. Lui-même n'éprouvait aucune crainte dans son voyage bénis car il s'avait qu'il avait devant lui une voie qui était tracée par d'autre et dont il n'avait qu'a parcourir l'esprit léger et le regard curieux.
Que s'attendait-il à trouver à son arrivé à l'oasis ? Une bataille gigantesque où il pourrait montrer au loas sa puissance ? Une ancienne ruine contenant des savoirs oubliés qui le propulseraient dans des niveaux insoupçonnés ? Ou rien... Oui... Rien...

On ne pouvait pas dire qu'il n'éprouvait pas une petite part de rage et de regret quand il vit que l'oasis était tout ce qu'il y avait de plus normal, sans quoi que se soit qui puisse imaginer la raison de sa visite. Mais les loas avaient toujours raison et si ce n'était pas encore arrivé, alors il resterait ici même s'il devait en mourir.
Il fit rapidement un feu et prépara une séance rituel pour rendre hommage aux loas de lui avoir permit de voyager sans danger jusqu'ici et pour se pardonner d'avoir durant un bref instant perdu fois en eux. Il décida alors de tenter de rentrer une nouvelle fois en contacte avec eux en préparant une mixture chamanique qui était censée "Wendwe ton espwit léger comme l'aiw !"

Il remplit le fond de son bol de bois de l'eau pure et remplit d'énergie primal avant d'incorporer des "herwes wystiques" qu'il écrasa avec ses doigts avant de se mettre la mixture sur son visage tel une nouvelle couche de peinture tribale. Un chaman docteur de sa tribu lui avait expliqué que l'effets des plantes traverseraient ainsi sa peau pour rentrer ensuite directement dans son crane, rendant l'effet encore plus puissant. Pour finir, il sortie d'une besace en peau d'humain de la viande séché d'une grenouille unique du désert... Qui avait entre autre comme particularité d’être utilisé comme moyen de se libérer de son corps via le poison qu'il sécrétait.

Le rituel mise en oeuvre, il ne lui restait plus qu'a implorer les loas pour qu'il lui daigne porter une once d'intention pour donner une raison à sa venu. Il se mit à danser, chanter, crier dans un état frénétique et fanatique. Emporté tant par les ingrédients ingérés que par sa ferveur religieux fanatique qui semblait l'emporter hors de se monde mortel et physique. Le feu changeait de couleur au fur et à mesure des poudres qu'il lançait à l'intérieur, tentant de déchiffrer des signes derrière la forme des fumées qui s'en extirpées avant de se relancer dans une danse folle autour du feu.

Il ne sue jamais combien de temps cela dura, ni ce qu'il avait pu voir ou comprendre de la volonté des loas durant son rituel... Tout n'était que noir, aussi noir que le plus profond des abbys , aussi sombre que Hakkar, le dieu sanglant. Noir... Il ne voyait plus rien...

Enfin ça c'était une fois qu'il venait de comprendre qu'il était enterré sous le sable et qu'il avait du mal à respirer. C'était pour ça qu'il faisait noir !

D'un point de vue extérieure tout ce que l'on pouvait voir était deux os courbées qui semblaient sortir de terre, tel les restes d'un ancien animal assez malheureux pour mourir dans cette oasis... Cependant à regarder de plus prêt, les deux "os" étaient trop espacés et courbés pour en être réellement. Surtout quand ils se mirent à s'avancer doucement dans le sable comme un poisson dans l'eau.

A l'intérieure, Tzun'shin reprenait petit à petit conscience de son corps et de son environnement chaud et compacte, qu'il l'entourait comme un cocon, tel une renaissance. Il s'étendit doucement et lentement, sortant le bout d'un nez pour commencer à respirer ses premières goulées d'air. Tel un nouveau née il prenait maintenant pleinement conscience de la générosité que les loas lui accordés en le tirant du Néant-Distordu.

Entre les deux "os" qui bougeaient d'une lenteur et dans un silence surprenant, venait maintenant d’apparaître un bout vert, comme si de l'herbe était entrains de pousser, et cette "pointe verte" se mit alors à frémir comme porté par un vent imaginaire.

Il pouvait sentir la fraîcheur de l'air qui contrastait avec la chaleur du sable qui l'entourait, mais il pouvait sentir quelque chose d'autre, quelque chose en plus... Il sentait de la sueur, il sentait l'odeur du cuir, il sentait la présence de la bête... Il n'était pas seul !
Cela lui fit rapidement confirmer par le son étouffé d'une parole et par la vibration du sable dans le sol qui se répercutait dans son corps. Il ne faisait qu'un avec ce qui l'entourait et dans l'obscurité, il pouvait "voir" presque aussi bien que s'il regardait par ses propres yeux...
Les loas n'avait pas mentis, voilà ce pourquoi il était là !

Les "os" et la "touffe verte" qui bougeaient s'étaient tout d'un coup immobiliser avant de se tourner lentement vers une direction qui lui semblait vers la maîtresse d'arme et son compagnon à quatre pattes. Avait-elle remarqué le mouvement de ces os ? N'avait-elle pas porté attention à ce qui pouvait être un simple mouvement de sable dans cette étendu qui en regorgeait ?

Cependant, il était sur qu'il y avait plus que cela... Il y avait forcement plus et il se devait d’être patient. Tel le chasseur qui attendait le bon moment pour frapper, il se tenait immobile, enfouis dans le sable qui le couvrait et le protéger, lui le fils du désert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baldwin Nuussian
Maître d'armes

avatar

Messages : 240
Expérience : 1498
Masculin Âge RP : 22 ans

Politique : 87
Métier : Forgeron - Apprenti
Titres:
 

(Athear, hippogriffe de Baldwin +250, v+250)

Stats & équipements
Vitalité:
1163/1163  (1163/1163)
Vitesse: 344
Dégâts: 1203

MessageSujet: Re: Une tache de verdure perdue dans l'étendue du désert [PW Shakti & Tzun'Shin]   Mar 20 Nov 2018 - 23:30

Que c'était agréable de se reposer quelque peu après cette virée dans le désert ! Il s'aspergea le visage d'eau, se rafraîchissant efficacement, avant de remonter en selle.

« - Allez ! Il est temps de rentrer faire notre rapport ! »

Sortant de l'oasis par un autre côté que celui où ils étaient entrés, Baldwin remarqua une autre tâche de verdure juste à côté, attestant d'un autre point d'eau tout proche, comme une oasis jumelle. Intrigué, il crut apercevoir du mouvement à sa lisière. Le bandit qu'ils avaient poursuivi connaissait cet endroit, vu qu'il avait aussitôt fui dans cette direction. Aussi, il était possible qu'il y ait d'autres complices, basés par ici, et prêt à continuer les pillages.

Ne voulant rien laisser au hasard, le stryge décida d'aller l'explorer à son tour, pour s'assurer que tout allait bien et repérer les lieux. Si c'était effectivement le cas, ils pourraient, lui et Ashcal, s'en occuper, ou aller chercher des renforts sans tarder si besoin. Dans toutes les situations, c'était bien, pour la sécurité des citoyens et voyageurs. Ils se mirent donc en route, pour à peine cinq minutes de traversée entre les deux. Ce qu'ils ne purent remarquer, tant s'était discret, furent quelques ailerons fendant furtivement le sable tout en les suivant…

Ils pénétrèrent prudemment dans cette végétation, avançant doucement vers le centre. Le lion géant s'attarda quelques instants sur ce qui ressemblait à deux ossements étranges entourant une touffe verte, mais s'en désintéressa bien vite afin de continuer à suivre le stryge. Entendant un gémissement, ce dernier pressa le pas. Ce n'était donc pas une impression, et restait maintenant à savoir ce que c'était.

Là, ils purent alors apercevoir une femme ainsi qu'une bête l'accompagnant, semblant être une manticore aux couleurs inhabituelles, profitant également de l'eau pure et fraîche. Elle était plus petite que le maître d'armes, mais malgré une silhouette que l'on pourrait considérer de parfaite, fine, la peau pâle, et aux cheveux de couleur chocolat entremêlés de fines tresses, il pouvait facilement deviner qu'elle était une combattante, au vu de la musculature qu'il pouvait observer, et de l'étrange arme qu'elle possédait. C'était un grand cerceau, fin et plat, semblant extrêmement tranchant, et stylisé, avec trois séries de lames partant vers l'extérieur. Se remémorant ses cours, il lui semblait que cette arme s'appelait un chakram. Elle devait requérir une excellente maîtrise pour l'utiliser, ce qui rendait sa propriétaire d'autant plus dangereuse.

Malgré tout, elle ne semblait aucunement liée aux bandits, lâches et lourdauds, qu'il recherchait, à moins qu'elle ne soit leur chef, ce qui l'étonnerait. Il ne put cependant se poser plus de questions, car à l'approche d'un buisson, des brindilles craquèrent sous leurs pieds et pattes, les alertant aussitôt.

- Je crois que nous ne sommes pas seules, Inanna...

Ne voulant pas que la situation dégénère inutilement, et veillant à ce qu'Ashcal reste calme, il sortit des plantes après avoir ôté sa capuche, les mains bien en évidence, avant de se présenter.

« - Salutations. Veuillez nous excuser,  nous étions à la recherche de potentiels bandits qui auraient pu se réfugier par ici, ayant aperçu du mouvement. Nous ne voulions de ce fait pas vous déranger. Je me nomme Baldwin, maître d'armes et Gardien de Stellaraë, et voici mon compagnon, Ashcal. »

Peu de temps après, d'étranges bruits, comme des frottements dans le sable, vinrent aux oreilles du futur Dragonnier. Il se mit aussitôt en garde, mains sur les poignées de ses armes, tandis qu'il observait méticuleusement les alentours, les sens aux aguets, et que sa bête lançait quelques grognements d'intimidations.

« - Il semblerait qu'il y ait d'autres invités surprises, en plus de nous… »

Étaient-ce des créatures, un nouveau venu, ou même les deux en même temps ? Ils gardaient toutefois un œil sur la dame, ne sachant pas à quoi s'en tenir avec elle, afin de ne pas se faire surprendre.






Le monde ne demande qu'à être exploré, et le savoir acquis ...


Merci à Mohana pour mon avatar !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une tache de verdure perdue dans l'étendue du désert [PW Shakti & Tzun'Shin]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une tache de verdure perdue dans l'étendue du désert [PW Shakti & Tzun'Shin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une Ame perdue dans la forêt de Cendre [Pv Nuage de Cendres]
» Petite virée dans le Canyon [libre]
» ||END|| Faire tâche dans le paysage? Moi? Tu crois? [Pv No Name].
» NALA CANICHE ABRICOT F 13 ANS PERDUE DANS LE 34
» Event RP's en folie #5 – Perdu dans les bois !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Centre de Dùralas :: Désert de Harena :: Oasis-