AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Yavik Vulpes
Le Monde de Dùralas a précisément 1874 jours !
Dùralas, le Lun 17 Déc 2018 - 12:58
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez | 
 

 Le Donjon de Dùralbeuk [PW Olorin/Baldwin/Thauthaudarmafur]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Baldwin Nuussian
Maître d'armes

avatar

Messages : 241
Expérience : 1503
Masculin Âge RP : 22 ans

Politique : 87
Métier : Forgeron - Apprenti
Titres:
 

(Athear, hippogriffe de Baldwin +250, v+250)

Stats & équipements
Vitalité:
1163/1163  (1163/1163)
Vitesse: 344
Dégâts: 1203

MessageSujet: Re: Le Donjon de Dùralbeuk [PW Olorin/Baldwin/Thauthaudarmafur]   Lun 12 Nov 2018 - 10:47

Le nain du groupe s'était stoppé net aux dires de Baldwin, le regardant droit dans les yeux. Il sentait bien qu'il allait le rabrouer d'un instant à l'autre, mais il fit plutôt une petite grimace, avant de cracher sur le côté et de parler d'habitude. Le stryge nota mentalement ce trait de caractère, qu'avait également Thorek, et que devait certainement partager la majorité des autres nains. Il préféra de ce fait laisser tomber, et se détourner vers un sujet plus important, pour tous.

Le groupe une nouvelle fois remis en formation, ils continuèrent à avancer, jusqu'à tomber sur un embranchement. Deux chemins s'ouvraient à eux, et la liche les narguait certainement au vu du panneau d'indication demandant de prendre celui de gauche. Pour sa part, il ne prendrait jamais le passage indiqué par une créature comme celle-ci, car les chances de tomber bêtement dans un piège étaient élevées. Même si, dans un donjon comme celui-là, ça ne changerait pas grand chose, comme tout était fait pour éliminer les intrus. Il se plierait à la décision de la majorité.

Thauthaudarmafur arriva en tête, armes sorties, et avec Hélène. Il grava quelque chose sur l'écriteau, avant de partir pour la gauche, sans aucune concertation préalable. Le maître d'armes ne préféra même pas essayer de lire ce qu'il avait écrit, car au vu de son attitude, c'était très certainement une provocation, et pas forcément très '' subtile ''. Pas le choix, il fallait rester groupé. Du coup, ils le suivirent tous.

La progression se faisait étonnement bien, trop bien même. Des légers râles se faisaient entendre sur les côtés, mais rien n'était visible. Le Gardien avait un très mauvais pressentiment, et dégaina sa lame du désert, prêt à réagir à quoi que ce soit. Comme un écho, la porte en bois au fond de la pièce dans laquelle ils étaient arrivée éclata. Au même instant, un bouclier magique se déploya, certainement l’œuvre d' Olórin. Un être, qui n'avait en commun avec un stryge noir que ses ailes, ressemblant plus à un corbeau humanoïde, les yeux luisant d'une énergie verdâtre malsaine, lança un cri strident, sonnant l'attaque de sa horde de zombies. Il s'agissait d'un Korbal, un charognard, et actuellement asservit à son sombre maître. Cela convenait à Baldwin, car il allait entamer ce pour quoi il était là. La purge allait commencer.

Le combat débuta très bien pour eux. Le mage fit littéralement éclater son bouclier magique, au moment même ou son bâton toucha le sol, propulsant une onde de choc jetant à terre leurs ennemis. Ne s'étant pas arrêté là, il stoppa net la charge du corbeau d'une épée de glace, qui l'épingla au-dessus de sa porte d'entrée, avant de le réduire en cendres d'une boule de feu bleutée. Une bonne chose de faite !

« Ne vous réjouissez pas trop vite, ce n'est pas terminé. »

Cela fit sourire le stryge blanc, qui se mettait en garde tranquillement, tandis que les zombies squelettiques se reformaient. Ce ne serait terminé qu'une fois la liche morte ! Le fracas du combat retentissait. Ses monstres n'affectaient aucunement le maître d'armes. Il en avait déjà affronté récemment, chez les Gardiens, et avait été entraîné à combattre ce genre de choses. Ils étaient très lents, n'avaient aucune pensée propre, du moins ceux-là, et il n'y avait pas besoin de se creuser les méninges pour en venir à bout. Pas de techniques nécessaires, seulement faire en sorte que ça ne bouge plus !

Athear n'avait pas perdu de temps non plus ! À peine les premiers coups échangés qu'elle laissa parler toute sa férocité sur le premier zombie l'approchant, ne laissant que des morceaux de corps et d'os éparpillés. Celui-là ne se relèvera pas ! Deux autres morts-vivants s'approchaient du Dragonniers, ne s'attendant pas à ce qui allait leur arriver. Déployant ses ailes, il se propulsa vers celui de droite, l'envoyant bouler au loin d'un violent coup de genou dans la mâchoire, qui elle ne fit que tomber au sol sur place. Se remettant sur ses appuis, il trancha net dans le même mouvement les deux mains tendues de celui de gauche, avant d'effectuer un revers. Sa lame étincela d'un éclat doré, tandis qu'une tête s'envolait, pour atterrir à côté de la dentition de son compère.

Il reprit position, lame droite vers l'avant, attendant le suivant. L'adrénaline étant présente, il se sentait étrangement enjoué. Il aimait vraiment le combat en général, mais ne ressentirait pas la même chose envers des personnes tel que les bandits qu'il avait déjà affronté. Là, il n'attendait que de pouvoir pourfendre une autre créature comme il fallait, sans pitié aucune. Toutefois, il restait aux aguets quant à ses compagnons du moment, observant si tout allait bien pour eux, prêt à venir en renfort si besoin.



[Baldwin Nuussian attaque deux fois le zombie B]
[Athear attaque deux fois le zombie C]






Le monde ne demande qu'à être exploré, et le savoir acquis ...


Merci à Mohana pour mon avatar !


Dernière édition par Baldwin Nuussian le Lun 12 Nov 2018 - 12:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 4583
Expérience : 16892

MessageSujet: Re: Le Donjon de Dùralbeuk [PW Olorin/Baldwin/Thauthaudarmafur]   Lun 12 Nov 2018 - 10:47

Le membre 'Baldwin Nuussian' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Stryge B' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thauthaudarmafur
Pubbeur à l'essai ♦ Arlequin

avatar

Messages : 321
Expérience : 855
Masculin Âge RP : 52

Politique : 01
Métier : Forgeron d'A. - Apprenti
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
1510/1510  (1510/1510)
Vitesse: 730
Dégâts: 205

MessageSujet: Re: Le Donjon de Dùralbeuk [PW Olorin/Baldwin/Thauthaudarmafur]   Lun 12 Nov 2018 - 13:45

Le nain entendit ses compagnons le suivre. Il jeta néanmoins un regard en arrière, notant qu'Hélène continuait de tenir le plan. Le gobelin suivait ensuite, sa vision arrachant une légère grimace et un désagréable frisson au Banni. Ensuite venait le stryge, puis le mage, et enfin ses deux invocations. Reportant son regard vers les ténèbres qu'il pénétrait, seulement illuminé par le bâton du mage et la torche du gobelin, Thauthaudarmafur renifla bruyamment. D'abord un rocher kamikaze, puis un piège de fléchettes empoisonnées, puis une intersection. Aucun combat. Alors qu'il progressait dans le donjon, le nain tenta de se mettre à la place de la Liche. Par les épreuves précédentes, elle avait tenté de les tuer, puis les avait affaibli, et finalement avait tenté d'insérer un doute dans leur esprit. La suite logique était une épreuve armée. Tout du moins, le fin stratège qu'il avait appris à être en était persuadé. La Liche allait évaluer leur aptitude au combat. Devant son ventre, à l'abri des regards de ses alliés, le nain sortit à nouveau ses cartes. « La Charge Naine », « La Régénération Alcoolique » et le « Le Rempart Nain ». Une carte sortilège offensive, une de soin et une défensive. Il avait une bonne pioche. Pressentant le combat, il piocherait une carte dès cet instant, et espérait une carte invocation afin de solidifier son Front. Il tira une carte du deck dans sa poche. « La Vagabonde », une carte invocation dont l’utilité est de soigner le Front. Le nain grommela doucement. Il aurait préféré « Le Marteleur » ou bien « L’Inébranlable ». Il rangea sa pioche, gardant en mémoire sa stratégie pour le combat. Le tour fictif n’avait que deux issues binaires : Ils surprendraient des monstres, ou des monstres les surprendraient. Ce postulat de départ acquis, il n’était guère sorcier de prévoir les ripostes à ces échéances.

Ils finirent par déboucher sur une pièce totalement vide. L’architecture était médiocre, très loin d’être de manufacture naine, et visiblement délabrée. Le nain ralentit légèrement la cadence, parcourant de ses yeux le vaste espace qu’ils venaient de découvrir. Un détail dérangeait le Banni. La pièce n’avait guère d’attraits, mais plus encore : il n’y avait pas même une table ou un tabouret. Ce ne pouvait pas être un poste de garde. À quoi donc servait cette salle ? Il repensa rapidement à leur itinéraire, et conclut que la logique de la Liche lui échappait. Son regard se porta alors sur la suite du donjon : la porte en bois de l’autre côté. Un filtre bleu passa devant ses yeux, s’agrandissant pour couvrir tout le groupe. Le nain allait se tourner pour regarder l’elfe mais le vacarme d’une porte que l’on détruit retentit devant lui. Il grogna et leva son marteau-piolet lorsque la créature démoniaque ailée ayant défoncé précédemment le bois poussa un cri strident résonnant dans l’oreille du nain. Alors que les morts s’éveillaient aux alentours, la créature leva son épée, le pointant avec un sourire des plus sadiques. Un long frisson parcourut l’échine du guerrier.


« Oh toi, mon joli… Hélène, en garde ! »



Alors que la jeune femme s’exécutait, légèrement étourdie par les événements, le nain avança d’un pas, prêt à franchir le bouclier pour combattre la monstruosité le fixant toujours. Quant à eux, Gehornn et Zartys, ayant vu les événements avec du recul, perçurent la menace pesant sur le groupe et avaient entamé la remontée de la file. C’est alors que le bouclier explosa, provoquant une puissante onde de choc désarticulant tous les squelettes, les renvoyant au sol sans pour autant les réduire en poussière. Le Korbal n’avait, néanmoins, fait que tressaillir. Il se rua sur Thauthaudarmafur, se fendant pour projeter la pointe de sa lame vers le crâne du nain. Ce dernier leva son bouclier, destiné à contrer l’offensive et d’ouvrir une brèche dans la garde de son adversaire. Mais une épée de glace, certainement invoquée par l’elfe, contra l’épée et la fit s’envoler des mains de la créature, tournoyant ensuite avant d’embrocher celle-ci à l’encadrement de la porte explosée. Un grognement de frustration s’échappa de la barbe du guerrier fixant avec rage les yeux verts meurtriers du Korbal. L’atrocité se pencha, comme souhaitant se libérer de l’épée de glace. Le nain allait l’achever de son marteau-piolet lorsqu’un crépitement le survola, une boule de feu bleutée carbonisant littéralement la créature ailée. Le nain renifla, frustré bien qu’impressionné par la puissance de frappe magique de l’elfe. Les cendres de l’ennemi retombant lentement, Thauthaudarmafur les contempla un instant, vestiges de souvenirs passés et enterrés. Fatalement, chaque être, qu’il soit un démon ailé, un nain honorable, un elfe arrogant, en finissait au même état…


« Thauthau ! »



Arraché de ses pensées par un hurlement, le nain se retourna vivement, découvrant une scène insolite. Derrière lui, la bataille avait repris. Le gobelin, épaulé par son griffon, venait de broyer le crâne d’un squelette alors que, plus loin, le maître d’armes, également accompagné de son animal, combattait trois zombies. L’hippogriffe en déchiqueta un, radicalement, et le stryge en écarta un second avant de décapiter un troisième. Sur sa droite, le nain aperçut Hélène faire face à deux squelettes en train de se relever. Ravi de la tournure que prenait la bataille, il nota néanmoins que la rouquine avait des progrès à faire en terme de combat. D’ici, il pouvait voir que sa garde était approximative. Gehornn et Zartys approchaient, esquivant les différentes mêlées menées par leurs compagnons. À son tour, le Banni rejoignit Hélène en quelques foulées, brandissant ses armes. Arrivé devant sa compagne, il remarqua que les squelettes avaient marqué un temps de pause à sa vue. « Vue » était-il adapté, par ailleurs ? Il perçut clairement les orbites vides des deux crânes se pencher vers lui et sembler cogiter quant à la marche à suivre. La face plate du marteau-piolet du nain fit éclater en morceaux celui de droite. La perte de son compère sembla faire réagir le second squelette, qui leva son épée rouillée vers le petit guerrier lui faisant face. La torche de Gehornn surgit soudainement, broyant les genoux du squelette, laissant son buste et son épée tomber au sol. La hache de Zartys découpa nettement le crâne de l’estropié, qui ne bougea alors plus. Un dernier zombie bougeait encore : celui que le maître d’armes avait éjecté plus tôt. En réalité, sa tête roulait lentement vers les nains, dans un ricanement rauque et absurde. Thauthaudarmafur haussa un sourcil et se tourna vers Hélène. La jeune femme inclina légèrement le menton et affermit sa poigne sur la garde de son épée. D’un coup net bien qu’hésitant, sa lame découpa la chair décomposée du dernier ennemi.

Un lourd silence s’abattit. Les nains, imités par la jeune femme après quelques secondes, entreprirent de nettoyer leurs armes sur le peu de vêtements que portaient précédemment les zombies et fouillèrent sommairement ceux à leurs pieds. Rapidement, Thauthaudarmafur se rendit à l’évidence : ces ennemis n’avaient rien sur eux. Il réfléchit un instant. Comme il l’avait envisagé, la Liche les avait testé. Mais il s’était attendu à un combat moins trivial. La Liche les sous-estimait donc, ce qui était un bon point pour eux. Désormais, elle chercherait certainement à les affaiblir à nouveau, que ce soit par des pièges ou des petits combats comme celui-ci. Ou bien viendrait-elle d’elle-même, pleine d’audace et de folie ? Le nain se tourna vers le groupe et, bien que visualisant la réponse, questionna les membres de celui-ci.


« Tout l’monde va bien ? Pas d’mal ? »



Comme simple réponse, Gehornn, Zartys et Hélène rengainèrent leurs armes et regardèrent les autres membres du groupe.


Dernière édition par Thauthaudarmafur le Sam 17 Nov 2018 - 12:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 4583
Expérience : 16892

MessageSujet: Re: Le Donjon de Dùralbeuk [PW Olorin/Baldwin/Thauthaudarmafur]   Lun 12 Nov 2018 - 13:45

Le membre 'Thauthaudarmafur' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Nain' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Juge
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 4551
Expérience : 15441
Féminin

MessageSujet: Re: Le Donjon de Dùralbeuk [PW Olorin/Baldwin/Thauthaudarmafur]   Mar 4 Déc 2018 - 23:20

L'Antre de la Liche


Evénement


Vos ennemis sont vaincus. Vous ramassez les quelques trouvailles présents sur les ennemis et continuez votre périple. En passant la porte en bois, vous débouchez sur un long tunnel froid et silencieux.. Rien ne semble être en vie excepté un bruissement de feuilles.

Tous les joueurs peuvent écrire un message en commençant par @Olórin Calen.


Joueurs / Fiche de combat

Le donjon fonctionne comme une expédition, les joueurs conservent les mêmes stats jusqu'à la fin des donjons, en incluant les bonus ou les malus qu'ils peuvent subir. Chaque joueur peut utiliser 1 porte-bonheur pendant tout le donjon, 2 s'il est un guérisseur.

Les joueurs débutent le combat.

Vitesse des joueurs (après activation deck arlequin) : 2770

Grabuge : 3665 -60 de vitalité/tour
Vitesse : 211
Dégâts : 1864
Bonus :
  • Rapidité : Peut taper deux fois les Zombies.



Baldwin Nuussian : 1233 -60 de vitalité/tour
Vitesse : 419
Dégâts : 1283
Bonus :
  • Panoplie gardienne : Invoquera automatiquement en combat son familier Athear (1300 de vitalité/250 de vitesse/250 de dégâts) [Activé]
  • Rapidité : Peut taper deux fois les Zombies.


Athear {Invocation de Baldwin} : 1400
Vitesse : 350
Dégâts : 350
Bonus :
  • Rapidité : Peut taper deux fois les Zombies.


Olorin Calen : 2031 -60 de vitalité/tour
Vitesse : 819
Dégâts : 1966
Bonus :
  • Mage : Utilise le dé mage
  • Pendentif zéphyrien : +10% (72) de vitesse/tour en cas de combat
  • Rapidité : Peut taper deux fois les Zombies.


Thauthaudarmafur : 1015 -60 de vitalité/tour
Vitesse : 718
Dégâts : 315
Bonus :
  • Deck d'invocation :
    effet:
     
  • Deckonomicon :
    effet:
     
  • Tarot toro [Activé] :
    effet:
     
  • Rapidité : Peut taper deux fois les Zombies.


Sournoiserie A {Invocation de Thauthaudarmafur} : 250
Vitesse : 250
Dégâts : 250
Bonus :
  • Rapidité : Peut taper deux fois les Zombies.


Lame tranchante A {Invocation de Thauthaudarmafur} : 153
Vitesse : 153
Dégâts : 153
Bonus : /


-------------------CONTRE----------------

R.A.S

Butins amassés


Tout le monde : 25 points d'expérience + 20 pièces d'or + x1 Poignard vampirique (110 dégâts ; +10% de dégâts en cas de RP dans le Sud) + x1 Massue brigande (396 dégâts ; -117 vitesse ; +10% de dégâts en cas de RP dans le Sud).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grabuge
Tavernier ♦ "Justicier brutal"

avatar

Messages : 1326
Expérience : 2455
Masculin Âge RP : 41 ans

Politique : 77
Métier : Bûcheron - Maître
Titres:
 

(Feriel, griffonne de Grabuge (modifié) +400, v+400, dissuasion : évite la prison à coup sûr)

Stats & équipements
Vitalité:
3460/3460  (3460/3460)
Vitesse: -158
Dégâts: 2921

MessageSujet: Re: Le Donjon de Dùralbeuk [PW Olorin/Baldwin/Thauthaudarmafur]   Lun 10 Déc 2018 - 10:20

D’un coup de marteau j’abattis mon dernier adversaire alors qu’autour de moi les combats s’achevaient également. Feriel fit craquer le crâne du dernier squelette, et le silence revint enfin dans la pièce. Un silence pesant, le même silence pesant que l’on retrouve à la fin de chaque bataille.
Le nain Thauthaudarmafur fut le premier à briser ce fameux silence, en nous gratifiant tous d’un :

« Tout l’monde va bien ? Pas d’mal ? »

Je rengainai mon marteau et fut le premier à répondre :

« Rien de cassé de mon côté. »

Je jetai un coup d’œil à Feriel, mais cette dernière semblait elle aussi avoir été épargnée des coups. Même pour quelqu’un qui ne savait pas manier les armes, un zombie n’était pas un adversaire redoutable. Leur force résidait dans leur nombre, ainsi peut être qu’à leur endurance à toute épreuve. Après tout, un mort n’a pas besoin de reprendre son souffle ou de se reposer.
Tout à coup, je commençai à avoir la tête qui tourne. Ce fut bref mais suffisamment puissant pour me faire tituber et manquer de tomber au sol. Je me doutais sans trop d’efforts qu’il s’agissait du poison, couplé aux efforts du combat. Je soupirai et dit, plus à moi-même que pour les autres :

« Il va falloir se dépêcher de sortir d’ici avant que le poison ne nous emporte… »

Je me remis sur le dos de ma compagne ailée – elle grandissait de jour en jour et allait bientôt finir par être trop grande pour que je la monte sans escabeau – et pris la tête du groupe, lançant derrière moi :

« N’hésitez pas à me dire si vous vous êtes fait couper, je dois avoir de quoi soigner ça dans ma besace. Si tout le monde va bien, on peut y aller. »

Devant nous, un couloir s’enfonçait dans les ténèbres, et je dus lever ma torche pour faire profiter à tout le monde de la lumière, aidé également de la boule lumineuse du vieux mage. Il ne semblait pas y avoir âme qui vive dans ce couloir, mais étrangement ce n’était pas des vivants que je craignais rencontrer actuellement. C’était des morts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Donjon de Dùralbeuk [PW Olorin/Baldwin/Thauthaudarmafur]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Donjon de Dùralbeuk [PW Olorin/Baldwin/Thauthaudarmafur]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Donjon des mouettes, récapitulatif hystérique des articles
» BOSS Donjon 5
» DDN : Donjon De Naheulbeuk
» Tournoi en double au Donjon 25 Fevrier
» Donjon clefs en mains

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Sud de Dùralas :: Terres désolées du Sud :: Antre de la Liche [DONJON]-