AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Talya
Le Monde de Dùralas a précisément 1841 jours !
Dùralas, le Mer 14 Nov - 17:19
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez | 
 

 [Quête spéciale #01]Libération d'Equinoxe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Juge
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 4474
Expérience : 15174
Féminin

MessageSujet: [Quête spéciale #01]Libération d'Equinoxe   Mar 16 Oct - 19:45

[Quête]Combat Sauveteurs - Ennemis


Les joueurs débutent le combat.

Vitesse des joueurs : 4727

@Garzvorgh dit "Kalevala" : 1780
Vitesse : 1212 (1010 de base)
Dégâts : 932
Bonus : Approche furtive : +20% de vitesse au début du combat [Activé]
Coiffe : première attaque réduite de 25%
Tessen : CC augmentés à 25%
Boussole : +25% de viitalité en cas de CC (445)
Pickpocket : Vole 20% de vitalité à l'adversaire le plus fort en cas de CC.
Rapidité : peut lancer deux dés sur tout le monde (et tout le monde sauf l'oeil démoniaque à partir du T2)


@Hevoria : 3787
Vitesse : 751
Dégâts : 2747
Bonus : Ensorceleur : Bloque un pouvoir.[Activé]
Néant distordu : Annule jusqu'à 2 bonus pour chaque monstre ou adversaire. De plus, l'Ensorceleur peut annuler le malus météo s'il le souhaite. [Activé]
Coiffe : première attaque réduite de 25%
Robe de l'archi-mage : Peut lancer deux dés par tour.
Pierre d'âme noire : invoque Xen 800/800/400 - Embrochement : Si vous êtes touché, vos dégâts sont divisés par deux pendant toute la durée du combat. Disparaît en cas de K.O d'Hevoria [Activé]
Ether à retardement : une fois pendant le combat, le joueur peut activer son bâton en attaquant. Le tour se termine normalement mais l'Ensorceleur sera le seul à attaquer au prochain tour
Rapidité : peut attaquer deux fois la décomposition de batracien, les entités démoniaques volantes, la monstruosité réanimée, le geôlier.

Xen {Invocation} : 800
Vitesse : 800
Dégâts : 400
Bonus : Embrochement : Si vous êtes touché, vos dégâts sont divisés par deux pendant toute la durée du combat.
Rapidité : peut attaquer deux fois la décomposition de batracien, les entités démoniaques volantes, la monstruosité réanimée, le geôlier.


@Darrö Aldhren : 3740
Vitesse : 440
Dégâts : 38% (1422)
Bonus : Geta améliorées : Bonus de vitesse ennemi annulé au premier où le porteur subit des dégâts dus à une attaque.
Corrompu : Tape et absorbe 38% (1422) de sa vitalité.
Rapidité : peut attaquer deux fois les entités démoniaques volantes, la monstruosité réanimée

@Tziëg : 1590
Vitesse : 689
Dégâts : 640
Bonus : Spectre de Tziëg : Si la vitalité atteint 25% (398), sa vitalité est régénérée une fois.
Rapidité : peut attaquer deux fois la décomposition de batracien, les entités démoniaques volantes, la monstruosité réanimée, le geôlier.

@Valphégas : 755
Vitesse : 585
Dégâts : 740
Bonus : Spectre de Tziëg : Invoque Nalphégius (1400/250/250) [Activé]
Rapidité : peut attaquer deux fois la décomposition de batracien, les entités démoniaques volantes, la monstruosité réanimée.


Nalphégius {Invocation} : 1400
Vitesse : 250
Dégâts : 250

CONTRE


Vitesse cumulée de l'équipe ennemie : 1050

Décomposition de batracien  (corp réceptacle :  Seigneur des marais)  
500
Vitesse : 150
Dégâts : 100
Bonus : /

Entité démoniaque volante A (corps réceptacle: Reine dartique)  : 500
Vitesse : 100
Dégâts : 150
Bonus : Reine pondeuse : La reine dartique est toujours accompagnée d'au moins deux dartiques. De plus, au troisième tour, la reine invoque deux autres dartiques.
Drain de vie royal : À chaque coup porté, la reine regagne 50 points de vie. Le drain de vie des dartiques est modifié : à chaque coup porté, ils soignent la reine de 10 points de vie.
[Bloqué par Hevoria]

Entité démoniaque volante B (corps réceptacle: Reine dartique)  : 500
Vitesse : 100
Dégâts : 150
Bonus : Reine pondeuse : La reine dartique est toujours accompagnée d'au moins deux dartiques. De plus, au troisième tour, la reine invoque deux autres dartiques.
Drain de vie royal : À chaque coup porté, la reine regagne 50 points de vie. Le drain de vie des dartiques est modifié : à chaque coup porté, ils soignent la reine de 10 points de vie.
[Bloqué par Hevoria]

Monstruosité réanimée en décomposition (Croqueur à l'agonie)  : 1100
Vitesse : 100
Dégâts : 250
Bonus : Mains baladeuses : Chaque joueurs subit les dégâts du monstre. [Bloqué par Hevoria]

Oeil démoniaque (contrôle un Troll des marais)  : 3400
Vitesse : 400
Dégâts : 600
Bonus : Odeur putride : Les dégâts des adversaires sont réduits de 20%  [Bloqué par Hevoria]

Geôlier des ruines d'alquateraze {Spécial} : 1500
Vitesse : 200
Dégâts : 750



Butin pour chaque participants : 40 points d'expérience + 30 pièces d'or (+ajout selon critères du règlement des combats) + x4 dards de reine dartique + x2 peaux de troll des marais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valphégas
Fantôme sanglant

avatar

Messages : 652
Expérience : 1522
Masculin Âge RP : 21

Politique : 21
Métier : Mineur - Apprenti
Titres:
 

(Nalphégius, Pégase de Valphégas +180, v+200)

Stats & équipements
Vitalité:
760/760  (760/760)
Vitesse: 590
Dégâts: 745

MessageSujet: Re: [Quête spéciale #01]Libération d'Equinoxe   Mer 17 Oct - 13:19


Je m’étais posé dans les marais Hukutav ce matin, il y a quelques heures, afin de me reposer un peu. En effet, j’avais un contrat à la forêt de Sylfaën, mais ma monture Nalphégius n’avait pas une endurance illimitée, et nous avions dû nous poser là où nous pouvions, à savoir ces lugubres marais. Personnellement, j’aimais bien ce genre d’ambiance, mais je savais que mes goûts étaient particuliers.
« Moi aussi j’aime bien cet endroit. »
Oui mais toi aussi tu as des goûts spéciaux mon frère.

Je déambulais donc dans les marais, à la recherche de vie. Mais à part quelques bulles de mauvaise augure qui stagnaient à la surface d’une eau plus sale que les pieds de Nalphégius – « Tu as acheté ton humour au rabais ou c’est moi ? » - je ne trouvais pas âme qui vive. Parfois, au loin, j’entendais des bruits qui ne présageaient rien de bon, des hurlements bestiaux, le genre de truc qui aurait effrayé le plus brave des aventuriers. Mais la peur n’avait pas de prise sur moi, j’étais la peur.
Je n’avais pas vraiment de but, à part me promener en attendant que mon pégase se soit reposé – il traînait d’ailleurs quelques mètres derrière moi, se gardant bien de boire l’eau croupie – et admirer le paysage qui s’offrait à moi. Soudain, j’aperçus enfin un signe de vie au loin, un peu camouflé par le brouillard ambiant. C’était un groupe, équipé d’une torche, mais je n’arrivais pas à dénombrer les silhouettes. Les tailles étaient éparses, et je me demandais s’il ne s’agissait pas de mercenaires au compte de la prison d’Alquateraze. Je m’approchai donc, demeurant tout de même méfiant et discret. On ne savait pas sur qui on pouvait tomber dans ses terres infectées.

Arrivé à quelques mètres, à portée de vue, quelque chose me frappa instantannément : c’était un groupe de créature, mené par ce qui semblait être un humanoïde armé d’un fouet, et tous étaient en train d’escorter… un naga aux yeux rouges, au regard arrogant, et un jeune confrère stryge. Equinoxe et Vallon ? Mais que faisaient mes deux collègues ici, enchaînés par des monstres ? Il me semblait qu’Equinoxe était originaire d’ici, tout comme Vallon, je me demandais donc comment ils avaient pû être capturés, et pourquoi.
Des souvenirs de l’enfance refirent surface, alors que mon père nous apprenait, à Nalphégius et moi, les bases de la géographie, de l’histoire et de l’éducation en général. Il nous racontait que dans le marais d’Hukutav se trouvait une prison, lourdement défendue et dirigée par des monstres plus horribles que les Exécuteurs eux-même. Les rumeurs parlaient de démon, mais père nous avait dit de nous méfier des rumeurs.
Etait-ce donc des prisonniers destinés à finir dans la prison d’Hukutav ? Vu l’équipement du meneur du groupe, ça m’en avait tout l’air. Le reste de l’escorte, en revanche, faisait peine à voir : ils ressemblaient à des créatures réanimées, zombifiées, et obéissaient vraisemblablement à une puissance supérieure. Bon… Il fallait agir, et vite, car une fois à l’intérieur de la prison il y avait peu de chance que je réussisse à faire sortir Equinoxe et Vallon. Je croyais me souvenir que l’on pouvait aussi payer une caution, mais rien ne nous garantissait que le prisonnier libéré ressorte indemne, pas plus qu’il ne resorte tout court à dire vrai. Je ne préférais pas prendre le risque.

« Laisse moi faire un peu d’exercice Valphégas. Ca fait longtemps que je me suis pas dégourdi les membres. S’il te plaît. »

Je marquai un temps de réflexion avant de répondre à mon frère. Un assaut frontal était-il bien raisonnable ? Je n’eus pas le temps de mettre une réponse à cette question que mon frère s’insinua dans mon esprit, prenant doucement le contrôle sans que je ne l’empêche vraiment. Ce corps appartenait à nous deux désormais, donc s’il avait envie de lui faire courir des risques, soit. Peut être que ce groupe de geôliers étaient à notre niveau après tout ?
Nalphégius chuchotai alors, avec mes propres lèvres :

« Maintenant, que la mort s’abatte dans ces contrées. »

Sans attendre, il se précipitai sur deux adversaires en même temps, des sortes de simulacre de guêpe géante, et leur tranchai la tête d’un double coup de dague bien senti. Prises par surprise, elles ne purent réagir et s’écroulèrent toutes les deux au sol, vraisemblablement morte. Mon pégase, conscient que l’assaut avait débuté, chargea droit vers un nouvel ennemi, une sorte de gros crapaud zombie. Nalphégius éclata alors de rire, et lécha avec enthousiasme le sang de guêpe sur mes dagues avant de faire un sourire carnassier. La chasse avait commencé.

[Attaque les deux entités volantes]
[Nalphégius attaque le réceptacle de batracien]


Dernière édition par Valphégas le Mer 17 Oct - 13:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 4307
Expérience : 16483

MessageSujet: Re: [Quête spéciale #01]Libération d'Equinoxe   Mer 17 Oct - 13:19

Le membre 'Valphégas' a effectué l'action suivante : Actions


#1 'Attaque - Stryge N' :


--------------------------------

#2 'Attaque - Stryge N' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garzvorgh dit "Kalevala"
Capitaine des Pirates ♦ Omichlikinésiste

avatar

Messages : 479
Expérience : 3219
Masculin Âge RP : 23 ans

Politique : 61
Métier : Mineur - Expert
Titres:
 

(Panthère, +200, v+200, 100 ; approche furtive : la vitesse est augmentée de 20% au premier tour)

Stats & équipements
Vitalité:
1780/1780  (1780/1780)
Vitesse: 1010
Dégâts: 932

MessageSujet: Re: [Quête spéciale #01]Libération d'Equinoxe   Sam 20 Oct - 12:23

Après avoir reçu un étrange courrier de la part d'un pirate appelé Illoi, Garzvorgh avait décidé de se rendre dans les marais Hukutav, une terre hostile et plutôt inhospitalière, surtout lorsque l'on prenait en compte qu'elle était surveillée par les mercenaires de la Congrégation de l'Ombre. La missive qu'il avait reçu parlait d'un trésor caché au fin fond des marais, dans le coeur de Hukutav précisément. La lettre ne mentionnait pas vraiment de quoi il s'agissait, et l'auteur restait vague sur son identité.

L'Orc avait d'abord hésité, croyant à un piège, et n'étant pas tout à fait confiant d'aller dans un territoire conquis par les troupes de l'Ombre. Mais il s'était finalement résigné à y aller, l'appât du gain étant trop fort pour un voleur tel que lui... Et puis, d'un point de vue stratégique, ramener un magot de la terre ferme à son équipage pouvait n'être que bénéfique pour son image et sa crédibilité auprès de ses hommes.

Cela faisait donc un ou deux jours qu'il arpentait cette région située au sud de la forêt Sylfaën en se demandant de plus en plus ce qui avait pu l'amener en ces lieux. Il s'arrêta bientôt dans les ruines d'Alquateraze, endroit réputé pour être maudit et pour refermer toute sorte d'immondices, notamment des des spectres ayant autrefois connu les cellules de cette ancienne prison. Là, il fut spectateur -de loin- d'un spectacle des plus étranges. Quatre personnages, à savoir un humain, un naga, un peau-verte et une griffonne, luttaient face à des abominations étranges et maléfiques, qui les dépassaient en sur-nombre. Echouant à moultes reprises faces aux assauts des monstres, les Dùralassiens capitulèrent bientôt. Garzvorgh, bien dissimulé à l'aide de son aura brumeuse, put voir toute la scène : lorsque les créatures commencèrent à prendre la fuite, le gobelin et sa monture prirent tout bonnement la fuite, laissant le naga et son compagnon à la merci des abominations, qui tombèrent bientôt...

Quelle ne fut pas sa surprise lorsque le Kalevala s'aperçut qu'il s'agissait du naga qu'il avait détroussé quelques mois auparavant aux abords des contrées de Wystéria... C'en était presque drôle, s'il n'était pas entouré de toutes ces créatures, qui se mirent à l'entraîner un peu plus loin et à l'encercler.


- Allons, que vais-je faire ? M'extirper d'ici ni vu, ni connu, histoire d'être tranquille ? Ce serait le mieux à faire mais... Cet assassin avait versé une coquette somme d'argent la dernière fois, peut-être pourrais-je soustraire quelques piécettes.

Se dit l'orc pour lui-même en se rapprochant de la scène. Il observa quelques minutes, cherchant le meilleur angle pour une attaque surprise. Lorsqu'il se sentit prêt, il s'apprêta à s'élancer, mais fut interrompu dans sa course par un stryge noir qui fondit sur la cohue, prêt à en découdre. Il n'était visiblement pas le seul intéressé...






Couleur des dialogues : Slateblue

Rp en cours : I - II - III

Double-compte de Dilon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lemondededuralas.forumactif.org
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 4307
Expérience : 16483

MessageSujet: Re: [Quête spéciale #01]Libération d'Equinoxe   Sam 20 Oct - 12:23

Le membre 'Garzvorgh dit "Kalevala"' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Peau verte' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tziëg
Assassin

Assassin
avatar

Messages : 220
Expérience : 1555
Masculin Âge RP : 26

Politique : 01
Métier : Forgeron d'armures - Maître absolu
Titres:
 

(Spectre de Tziëg (modifié) +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1590/1590  (1590/1590)
Vitesse: 672
Dégâts: 723

MessageSujet: Re: [Quête spéciale #01]Libération d'Equinoxe   Lun 29 Oct - 23:15

Kelh s'était montré particulièrement agité ces derniers jours. Apparemment, il ressentait une force lui ressemblant au fin fond des marais Hukutav. Il s'y passait quelque chose et tout ceci avait quelque chose à voir avec ses pouvoirs. Un autre artéfact ? Sûrement. En tout cas, le spectre demanda intensément à son hôte de s'y rendre pour y découvrir ce qu'il s'y passait. Au début un peu grognon, comme à son habitude, l'orc avait finalement accepté d'y aller et de trouver la source appâtant son allié forgeron.

Guidés par les émanations magiques, le spectre et l'orc se rendirent au cœur du marais et découvrirent une scène qui leur inspira la méfiance. Il y avait des choses qui se tramaient et Tziëg n'était certainement pas prêt pour les affronter tout seul. Il préféra se tapir dans l'ombre en attendant que la troupe de monstres passe son chemin et s'éloigne de sa position. De toute façon, ce que recherchait l'orc n'avait rien à voir avec ce petit problème passager ; c'était bien plus loin que ça.
Puis soudain, un stryge noir s'élança contre ce groupe usant de ses dagues pour les découper. Cet individu s'agissait de Valphégas, un assassin que l'orc avait rencontré en Perracie et avec qui Tziëg avait sympathisé. Le manieur de lames et lui avaient décimé un camp entier de Perracks, ou du moins essayé. Voilà que maintenant l'oiseau noir avait l'intention de tuer tout ce groupe énorme de monstruosités. Que devait faire l'orc ? Laisser les choses faire ou se rendre aux côtés de ce vieux brigand ?
- J'ai l'impression d'avoir déjà vu ce dilemne quelque part...

Tziëg ne répondit pas et dégaina ses propres dagues pour rejoindre le grande stryge et lui prêter main forte.
- Je crois que le forgeron de Stellaraë peut apporter son aide ! s'exclama l'orc en se présentant aux côtés de Valphégas.


[Attaques sur Monstruosité réanimée en décomposition]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 4307
Expérience : 16483

MessageSujet: Re: [Quête spéciale #01]Libération d'Equinoxe   Lun 29 Oct - 23:15

Le membre 'Tziëg' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Peau verte' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darrö Aldhren
Âme égarée

avatar

Messages : 320
Expérience : 2062
Masculin Âge RP : 10

Politique : 01
Métier : Chasseur - Maître
Titres:
 

(Sphinx, +400, v+400, dissuasion : évite la prison à coup sûr)

Stats & équipements
Vitalité:
4110/4110  (4110/4110)
Vitesse: 450
Dégâts: 40%

MessageSujet: Re: [Quête spéciale #01]Libération d'Equinoxe   Jeu 1 Nov - 17:50

Il avait lu que depuis longtemps ce lieu était source de mystère autant sur le plan magique qu'environnemental, de nombreux écrits mentionnaient les mystères et les craintes relatives à cet endroit. Les auteurs des manuscrits relatant les dires des explorateurs et des voyageurs ayant traversé non loin de ces ruines parlaient d'un lieu hanté. Une ancienne prison maudite dans laquelle les fantômes des âmes prisonnières tourmenteraient quiconque aurait le malheur de si aventurer, des cris que l'on pourraient entendre en pénétrant dans les marais jonchant l'édifice noir. Peu étaient ceux à y être entré et encore moins ceux qui étaient revenus pour en parler, que pouvait bien cacher ces ruines ?

Darrö referma le livre épais écrit par un auteur dont le nom avait été effacé par le temps. Se penchant en arrière dans le fauteuil placé en face d'une des larges tables d'étude de l'académie, il repensa au livre d'Archernar sur les anciens artefacts. L'ancien culte présent dans l'ouvrage aurait tout fait pour cacher ces objets maudits là où personne n'aurait le malheur de s'aventurer. Les mages pouvaient bien avoir eu l'idée de cacher un de leurs lieux secrets dans les tréfonds de la prison, la peur qui émanait du lieu étant une excuse suffisante pour que nul être mué de raison ne s'y aventure. Malgré tout, cela ne restait qu'une supposition, et en imaginant que ce put être avéré, les mages de l'ancienne ordre des sceaux n'auraient pas manqué de bien cacher ce qui devait le rester. Il devrait s'y rendre, constaté de lui-même s'il ne s'agissait que de ruine d'un passé révolu ou bien d'un endroit bien plus riche qu'il ne pouvait y paraître. Tant bien que mal, il devrait faire attention, l'endroit était définit comme dangereux, tout ce qui en émanait selon les auteurs pouvait très bien être faux, mais si la moitié de ce qu'il avait pu lire venait de quelque chose de bien réel alors il avait tout intérêt à prendre le plus de précautions que possible.

Les premières lueurs du matin perçaient à travers les vitraux du colossal bâtiment de pierre et de bois, chaque rayon prenant l'aspect coloré des verrières multicolores qu'ils traversaient. Quand il croisa Tømmass dans le grand couloir du dortoir de la maison Kratienne, celui-ci secoua la tête comme agacé par quelques directives dont il ne pouvait pas aller à l'encontre. Il ne l'empêchait plus d'accéder à la bibliothèque chaque nuit, était-ce car il lui avait sauvé la vie dans le désert d'Harena ou bien était-ce autre chose dont il n'avait pas connaissance ? Peut importe, il pouvait dorénavant circuler de nuit dans l'académie sans avoir à longer les murs et le gain de temps d'étude que cela lui procurait était bien suffisant pour lui sans qu'il ne réfléchisse aux raisons de l'homme de ne plus chercher à l'empêcher de passer ses nuits dans la bibliothèque.
Il ne passa par sa chambre que pour récupérer ses bottes, s'il devait se rendre dans les marais alors autant être bien équipé, il ne souhaitait pas que l'odeur nauséabonde de la boue de ces lieux putrides ne soit imprégnée jusque dans les moindres pores de sa peau. Quand on ne dépassait pas le mètre cinquante, une paire de bottes n'était pas suffisante pour ne pas se retrouver à mariner dans le bourbier qu'étaient les marais d'Hukutav, mais c'était mieux que rien.
Il ne lui restait plus qu'à définir un itinéraire, le plus rapide et le moins encombrant possible au vu de la végétation particulière des marécages. Il avait justement recopié une carte sur laquelle il se pencha pendant un long moment...

 « Sympa ton dessin ! »

 « Quoi ?! »

La plume dans les mains de Darrö s'envola dans les airs avant de retomber, pleine d'encre, en plein milieu de la carte sur laquelle il avait tracé son itinéraire, la flaque noire ruinant un temps de travail conséquent celui-ci souffla de dépit devant les heures qu'il avait perdu. Il avait beau être un chasseur expérimenté, sentir quand on l'observait et savoir repérer les moindres traces d'une présence, proie ou prédateur, qui pouvait se trouver plus ou moins loin de sa position dans des environnements extrêmement hostiles et agressifs pour les sens, mais il n'y avait bien qu'elle pour le surprendre alors qu'il était dans un bâtiment ou chaque pas résonne.

 « Enchanteresse suprême... Qu'est-ce que je peux faire pour vous aid... »

 « Les ruines d'Alcateraz ? Ça à l'air sympas ! On y va ? »

 « Quoi ? Comment ça on ? Et puis sans itinérair...FWOOSH

Il en était sûr, quand on parlait de ruine ancienne pleine de secrets et de mystères où des créatures dangereuses avaient sûrement élues domicile, il était impossible de l'empêcher de vous y accompagner...


FWOOSH


L'air vicié qui les accueilli entre les murs humides et envahis de plantes grimpantes à l'aspect putrescent lui fit se dire qu'au moins, il n'avait pas eu à traverser les marais à pied. Il ne fit guère attention au monstre qui se tenait à côté de lui, car il savait qu'elle se débrouillerait très bien toute seule. Appréciant le fait que sa vue ne soit contrainte pas l'obscurité, il longea les murs du long couloir dans lequel ils avaient atterri, passant devant un grand nombre de cellule vide depuis longtemps, la plupart aux barreaux éventrés et pas de l'extérieur... 
Cherchant un moyen de se repérer dans ce labyrinthe de couloirs et de barreaux, il finit par apercevoir, au bout d'un couloir qui avait l'air de donner sur l'extérieur, un échange armé violent entre des créatures grotesques, des orcs et un stryge. Ce lieu était un peu plus fréquenté que ce à quoi, il se serait attendu. Des pas lourd et désordonnés lui firent tourné la tête en direction du couloir derrière lui, des bêtes absurdes dont il aurait eu du mal à décrire le manque de sens se précipitaient vers lui. N'attendant pas la raison de leur course dans sa direction, il joignit les mains et fit jaillir, deux larges pieux gris sale du sol devant lui, les bêtes ne manqueraient pas de venir s'empaler dessus avant de l'atteindr...
Sauf bien entendu si elles passaient à côté de lui pour se joindre au combat à l'extérieur sans se soucier de sa présence.

L'incompréhension sur son visage aurait pu être archivée sur la couverture d'un ouvrage de l'Académie traitant du « Questionement intense » si quelqu'un avait pu le voir à cet instant.
Qu'est-ce qui pouvait bien provoquer cette altercation violente sur le seuil d'un lieu sois disant désert ? Au milieu de la bataille, un naga tuméfié, sûrement le fait de ses étranges tortionnaires, avait du prendre une dérouillée qui resterait au panthéon de l'histoire du malmenage. Les guerriers qui tentaient de le libérer avaient, disons, quelques problèmes pour se sortir de cette mauvaise passe. Le destin lui-même semblait vouloir que l'individu, devenu plus violet foncé que rouge du fait des coups qu'il avait dû prendre, finisse dans une des cellules crasseuse qu'il avait croisé en venant.
Tant pis, il n'était pas concerné, ce lieu était quand même une prison après tout et il doutait que le naga soit quelqu'un de bien, ses amis finiraient bien par le libérer et ils pourraient rentrer, clopin, clopant vers leurs vies de criminelles. Il allait plutôt continuer de visiter ce lieu insolite... du moins, il aurait aimé pouvoir le faire sans encombre.
Plusieurs des bêtes s'étaient finalement rendu compte que croiser quelqu'un hors d'une cellule dans la prison n'était pas normale et fonçait sur lui tête baissée. 

 « Ahlala, dans quoi je me suis encore fourré moi ? »


Attaque Monstruosité réanimée en décomposition


Dernière édition par Darrö Aldhren le Jeu 1 Nov - 22:29, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 4307
Expérience : 16483

MessageSujet: Re: [Quête spéciale #01]Libération d'Equinoxe   Jeu 1 Nov - 17:50

Le membre 'Darrö Aldhren' a effectué l'action suivante : Actions


#1 'Attaque - Corrompu' :


--------------------------------

#2 'Attaque - Corrompu' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hevoria
Enchanteresse Suprême ♦ Oracle de Wystéria ♦ Vestale éthérée

avatar

Messages : 985
Expérience : 5549
Féminin Âge RP : 25 ans

Politique : 01
Métier : Chasseuse - Maîtresse Absolue
Titres:
 

(Nekrophys, Tryskelion d'Hevoria [Améliorée] +400, v+400 Dissuasion kalumbresque : évite la prison à coup sûr)

Stats & équipements
Vitalité:
3787/3787  (3787/3787)
Vitesse: 751
Dégâts: 2747

MessageSujet: Re: [Quête spéciale #01]Libération d'Equinoxe   Jeu 1 Nov - 17:55

Cet endroit était... plutôt sympathique ? Attachant ? Ouai nan… C’était juste un trou un rat ou finissait les bonnes vieilles ordures putrides du continent ou tout les petits malfrats trop manchots pour échapper aux autorités. Mais Hevoria s’en foutait allègrement, cela trois jours qu’elle n’était pas sortie de l’académie, Fiora la bassinant sur ses responsabilités d’enchanteresse suprême et sur les papiers administratifs urgents à remplir. Faire des farces aux élèves de l’académie pour passer le temps était un bon palliatif, mais qui ne durait qu’un moment. Après tout, la vestale était quelqu’un qui se lassait vite. La découverte et le renouveau étaient primordiaux.

À peine elle et Darrö fussent-ils arrivés qu’elle entreprit d’explorer les ruines d’Alcateraz, à la recherche de quelques secrets, mystères et légendes oubliés : elle en raffolait. Et bien… Une fois encore, elle se lassa vite. Quelques histoires de spectres sans grande importance, pas d’artefact magique dans les environs, même pas une petite abomination impressionnante à se mettre sous la dent, rien, walou !
Elle sonda alors les signatures magiques présentes sur les lieux et aucune, excepté celle de Darrö ne semblait digne d’intérêt. Elle avait pourtant bien entendu parlé du maître des lieux et de son chien de garde tentaculaire aux mille yeux, mais ils semblaient absents aujourd’hui. Sûrement en congés… Hélas, le savoir n’enlevait pas le fait qu’elle s’ennuyait ferme.

C’est alors qu’elle prit conscience… Qu’elle ne savait absolument pas ou elle se trouvait dorénavant. Se laissant dériver au fil de ses pensées à travers les ruines d’Alcateraz, la vestale se trouvait quelque part entre trente-cinquième sous-sol de la prison et de son rez-de-chaussé.
Ah… Bon... Meh. Lança-t-elle en haussant les épaules. Peut-être que Darrö aura trouvé quelque chose d’intéressant lui, autant le rejoindre. Guidé par l’aura du jeune corrompu, Hevoria traversa les ruines en long, en large et en travers… jusqu’à arriver à un cul-de-sac.

Perplexe, Hevoria se rapprocha du mur, l’examina un instant. Elle apposa sa main contre la pierre froide, puis y colla son oreille, avant de toquer à plusieurs reprises un peu partout sur sa surface s’adonnant à un examen tarabiscoté dont elle seule semblait en connaître la logique farfelue. Soudain, ses yeux s’illuminèrent !
Ah ? Là ! Faisant apparaître une flamme spectrale au bout de son index, elle traça méticuleusement une petite croix magique dans l’une des briques constituant ce mur de la prison. Elle recula alors de quelques pas, se concentra. Alors qu’elle joignit religieusement les mains, les tatouages sur son corps s’illuminèrent, se réagencèrent. Elle inspira lentement… profondément... avant de vomir en face d’elle un énorme rayon d’énergie turquoise de la taille du couloir.

Ce dernier fit voler en éclats le mur qu’elle avait marqué à ... mais également la cellule se trouvant derrière, puis celle d’après, celle d’encore après, le couloir, les monstres… C’est finalement toute l’aile ouest de la prison qui fut soufflé par une monstrueuse onde de choc.

Alors que la poussière se dissipait, la vestale passa sa petite tête de curieuse innocente à travers le « trou » qu’elle avait percé dans le mur. Visiblement, c’était une cellule, à en juger par le naga violet (probablement roué de coups) semblant y croupir, enchaîné au mur. Enfin, cellule était un bien grand mot vu ce qui en restait, à commencer par les grilles, réduites en petits tas de limaille de fer par son assaut.
Après un examen approfondit des alentour, elle remarqua alors qu’un tas de monstres gisait sous des gravas auprès duquel se trouvait... Darrö !

Quoi ?! Y’avais une baston et tu m’as même pas prévenu ? Elle fit une petite moue d’enfant déçue. T’aurais pu faire croquer quand même…

Mais l’enfant, ainsi que tout les occupants du couloir auxquels Hevoria n’avait pas prêté attention, semblaient comme… figés.


[Ok, Hevoria explose la Monstruosité réanimée en décomposition, le Geôlier des ruines d'alquateraze, et tape l'Oeil démoniaque]
[Le xen, quant à lui, tue la Décomposition de batracien]
[Ah oui, et Hevoria active Apocrypha, elle utilise donc sa capacité "Ether à retardement" ]


Dernière édition par Hevoria le Dim 4 Nov - 17:52, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 4307
Expérience : 16483

MessageSujet: Re: [Quête spéciale #01]Libération d'Equinoxe   Jeu 1 Nov - 17:55

Le membre 'Hevoria' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Humain' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Juge
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 4474
Expérience : 15174
Féminin

MessageSujet: Re: [Quête spéciale #01]Libération d'Equinoxe   Dim 4 Nov - 0:27

Oeil démoniaque attaque à 600 sur Xen. Il ne pourra pas attaquer au prochain tour.

Personne ne peut attaquer au prochain tour exceptée Hevoria.

[Quête]Combat Sauveteurs - Ennemis


Les joueurs débutent le combat.

Vitesse des joueurs : 4727

@Garzvorgh dit "Kalevala" : 1780
Vitesse : 1212 (1010 de base)
Dégâts : 932
Bonus : Approche furtive : +20% de vitesse au début du combat [Activé]
Coiffe : première attaque réduite de 25%
Tessen : CC augmentés à 25%
Boussole : +25% de viitalité en cas de CC (445)
Pickpocket : Vole 20% de vitalité à l'adversaire le plus fort en cas de CC.
Rapidité : peut lancer deux dés sur tout le monde (et tout le monde sauf l'oeil démoniaque à partir du T2)


@Hevoria : 3787
Vitesse : 751
Dégâts : 2747
Bonus : Ensorceleur : Bloque un pouvoir.[Activé]
Néant distordu : Annule jusqu'à 2 bonus pour chaque monstre ou adversaire. De plus, l'Ensorceleur peut annuler le malus météo s'il le souhaite. [Activé]
Coiffe : première attaque réduite de 25%
Robe de l'archi-mage : Peut lancer deux dés par tour.
Pierre d'âme noire : invoque Xen 800/800/400 - Embrochement : Si vous êtes touché, vos dégâts sont divisés par deux pendant toute la durée du combat. Disparaît en cas de K.O d'Hevoria [Activé]
Ether à retardement : une fois pendant le combat, le joueur peut activer son bâton en attaquant. Le tour se termine normalement mais l'Ensorceleur sera le seul à attaquer au prochain tour
Rapidité : peut attaquer deux fois la décomposition de batracien, les entités démoniaques volantes, la monstruosité réanimée, le geôlier.

Xen {Invocation} : 200
Vitesse : 800
Dégâts : 400
Bonus : Embrochement : Si vous êtes touché, vos dégâts sont divisés par deux pendant toute la durée du combat.
Rapidité : peut attaquer deux fois la décomposition de batracien, les entités démoniaques volantes, la monstruosité réanimée, le geôlier.


@Darrö Aldhren : 3740
Vitesse : 440
Dégâts : 38% (1422)
Bonus : Geta améliorées : Bonus de vitesse ennemi annulé au premier où le porteur subit des dégâts dus à une attaque.
Corrompu : Tape et absorbe 38% (1422) de sa vitalité.
Rapidité : peut attaquer deux fois les entités démoniaques volantes, la monstruosité réanimée

@Tziëg : 1590
Vitesse : 689
Dégâts : 640
Bonus : Spectre de Tziëg : Si la vitalité atteint 25% (398), sa vitalité est régénérée une fois.
Rapidité : peut attaquer deux fois la décomposition de batracien, les entités démoniaques volantes, la monstruosité réanimée, le geôlier.

@Valphégas : 755
Vitesse : 585
Dégâts : 740
Bonus : Spectre de Tziëg : Invoque Nalphégius (1400/250/250) [Activé]
Rapidité : peut attaquer deux fois la décomposition de batracien, les entités démoniaques volantes, la monstruosité réanimée.


Nalphégius {Invocation} : 1400
Vitesse : 250
Dégâts : 250

CONTRE


Vitesse cumulée de l'équipe ennemie : 1050

Décomposition de batracien  (corp réceptacle :  Seigneur des marais)  
MORT
Vitesse : 150
Dégâts : 100
Bonus : /

Entité démoniaque volante A (corps réceptacle: Reine dartique)  : MORT
Vitesse : 100
Dégâts : 150
Bonus : Reine pondeuse : La reine dartique est toujours accompagnée d'au moins deux dartiques. De plus, au troisième tour, la reine invoque deux autres dartiques.
Drain de vie royal : À chaque coup porté, la reine regagne 50 points de vie. Le drain de vie des dartiques est modifié : à chaque coup porté, ils soignent la reine de 10 points de vie.
[Bloqué par Hevoria]

Entité démoniaque volante B (corps réceptacle: Reine dartique)  : MORT
Vitesse : 100
Dégâts : 150
Bonus : Reine pondeuse : La reine dartique est toujours accompagnée d'au moins deux dartiques. De plus, au troisième tour, la reine invoque deux autres dartiques.
Drain de vie royal : À chaque coup porté, la reine regagne 50 points de vie. Le drain de vie des dartiques est modifié : à chaque coup porté, ils soignent la reine de 10 points de vie.
[Bloqué par Hevoria]

Monstruosité réanimée en décomposition (Croqueur à l'agonie)  : MORT
Vitesse : 100
Dégâts : 250
Bonus : Mains baladeuses : Chaque joueurs subit les dégâts du monstre. [Bloqué par Hevoria]

Oeil démoniaque (contrôle un Troll des marais)  : 653
Vitesse : 400
Dégâts : 600
Bonus : Odeur putride : Les dégâts des adversaires sont réduits de 20%  [Bloqué par Hevoria]

Geôlier des ruines d'alquateraze {Spécial} : mort
Vitesse : 200
Dégâts : 750



Butin pour chaque participants : 40 points d'expérience + 30 pièces d'or (+ajout selon critères du règlement des combats) + x4 dards de reine dartique + x2 peaux de troll des marais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hevoria
Enchanteresse Suprême ♦ Oracle de Wystéria ♦ Vestale éthérée

avatar

Messages : 985
Expérience : 5549
Féminin Âge RP : 25 ans

Politique : 01
Métier : Chasseuse - Maîtresse Absolue
Titres:
 

(Nekrophys, Tryskelion d'Hevoria [Améliorée] +400, v+400 Dissuasion kalumbresque : évite la prison à coup sûr)

Stats & équipements
Vitalité:
3787/3787  (3787/3787)
Vitesse: 751
Dégâts: 2747

MessageSujet: Re: [Quête spéciale #01]Libération d'Equinoxe   Jeu 8 Nov - 13:22

S’engouffrant dans la brèche qu’elle avait percé dans la cellule (ou ce qu’il en restait), Hevoria traversa la pièce, enjambant le naga violacé, puis se rapprocha de Darrö. Son petit protégé semblait immobile, observant fixement en face de lui. Elle eue beau lui faire de grands signes, lui tapoter le crâne, lui tirer les joues ou lui mettre un doigt dans le nez : rien y faisait.
Faisant alors un tour sur elle-même, la jeune femme se rendit (enfin) compte que d’autres individus semblaient dans ces états… À bien les regarder de plus près, ils n’avaient pas vraiment des tronches de porte-bonheur. Que faisaient-ils ? Ils jouaient à la statue ? Sans elle ? Hevoria aussi voulait jouer ! 
Se mettant entre eux, au milieu des monticules de gravas en suspension dans les airs, la vestale s’arrêta de bouger, retenant sa respiration aussi longtemps qu’elle le pouvait… Mais expira brusquement au bout de quelques minutes avant de reprendre son souffle. Ses partenaires de jeu n’avaient toujours pas fait le moindre mouvement. Ils étaient très forts décidément ! 

À moins que… Tout en se grattant la tête, elle regarda une énième fois le décor irréel qui l’entourait : les gravas immobiles, figés dans les airs, les statues humaines pétrifiées dans leur dernière action et expression précédant l’explosion… 

Oups !

Se pourrait-il… qu’elle ait accidentellement activée Apocrypha faisant sauter le mur avec son sortilège ? Hem… Mais pouvait-on vraiment la blâmer ? Après tout, un célèbre adage ne disait-il pas que faire de la magie était un peu comme faire de la cuisine ? Et qu’il y avait toujours une part d’improvisation dans les recettes des plus grands chefs cuisiniers ?

Bon… Claquant des doigts, Hevoria libéra le jeune garçon de l’état de catatonie dans lequel il était plongé, à une vingtaine de centimètres d’une énorme abomination en forme d’œil qu’il s’apprêtait à frapper. Reprenant subitement mouvement, Darrö, dont le bras était entouré d’une épaisse carapace de brume grisâtre suintant de gouttelettes fumantes et corrosives, vint envoyer celui-ci directement dans la face d’Hevoria qui se trouvait par mégarde sur sa trajectoire. Gobant net son bras sans sourciller, la vestale ne manqua pas d’en absorber toute la magie en émanant, avant de le recracher, un air rassasié sur le visage. Le corrompu retira alors sa main pleine de salive, la regardant avec dégoût avant de l’essuyer prestement.

Ayant repris ses esprits, Darrö s’arrêta d’un coup et regarda autour de lui, le visage plein de question, se demandant pourquoi des monstres en morceaux et des pierres étaient en suspension dans le couloir. Comprenant vite à qui était due cette bizarrerie, il retourna un visage blasé vers l’enchanteresse pour lui poser la question qu’il avait l’impression de prononcer beaucoup trop souvent depuis qu’il la connaissait : Qu’est-ce que vous avez encore fait ?
C’est plutôt à moi de te demander ça ! Alors comme ça, on s’amuse sans moi avec ses nouveaux copains ?
Je ne m’amuse pas ! Je cherchais… Peu importe.
Ayant l’air de se creuser la tête, la mine renfrognée par le fait de ne pas avoir trouvé ce qu’il pensait trouver. Un peu à la manière d’un élève qui, après plusieurs heures perdues dans l’Académie, n’avait pas réussit à dénicher les toilettes, Darrö bougonnait dans son coin.
Qu’est-ce qui se passe ? T’en fait une de ces têtes.
Et bien, j’espérais trouver des réponses, des indications, des choses utiles dans un lieu perdu, mais finalement… Je m’étais trompé. Cette prison n’a rien d’abandonné, il y a plus de monde ici que je m’aurais attendu à en voir dans un endroit « désert » et « maudit ». Je suis un peu déçu...

Hevoria observa longuement le jeune garçon, pensive, avant de poser une main sur son épaule.
T’en fait pas, on trouvera la prochaine fois… Elle leva les yeux au ciel, avant qu’une idée vienne soudainement germer dans son esprit.
Dit... L’enchanteresse suprême releva le menton du garçon d’un de ses doigts délicats afin qu’il la regarde dans les yeux. Ça te dirais de m’accompagner pour explorer l’Immatériel un de ces quatre ? D’ordinaire, j’y emmène personne. Il y a dix chances sur dix pour qu’ils meurent durant l’exploration. C’est dangereux à souhait… mais je peux te garantir que ça ressemblera à rien de ce que tu connais.
L’Immatériel ? C’est quoi ? Questionna Darrö le plus naturellement du monde. À ces mots, un large sourire vint orner le visage tatoué de la vestale, extatique.
Oooooh... Attends je vais te montrer. Ses tatouages luisant d’une aura spectrale tout en s'animant spontanément sur son corps, la vestale concentra sa magie avant d’ouvrir un large portail dimensionnel dans les airs. De ce dernier, autour duquel se distordaient la réalité, s’échappaient de mystérieux chuchotements et vrombissements… Mais surtout une puissance ésotérique effarante.
Allez viens… Un autre monde nous attend.
Oui enchanteresse suprême.
Côte à côte, les deux magiciens s’engouffrèrent dans la faille, des étoiles dans les yeux à l’idée de ce qu’ils pourraient y découvrir ou redécouvrir.

Tiens au fait.
Oui ?
J’ai fait un rêve étrange.
Ah ? Ça racontait quoi ?
Et bien… Je sais pas trop… Il y avait quelqu’un à côté de moi... qui me répétait sans cesse de me « méfier des ombres ». Il arrêtait pas, il avait que ça à la bouche et me suivait partout !
Ah oui, ça craint. Et t’as fait quoi du coup ?
Baaah... Euuu… J’ai été obligé le gifler pour qu’il se taise… C’est un peu rude, je sais, mais je vous jure qu’il était vraiment insupportable.
Meh. Acheva la vestale en haussant les épaules. T’as bien fait. T’as même été doux je trouve.
Ces derniers passés, le portail se referma brusquement, découpant en deux le dernier monstre encore vivant…

… Et accordant au temps le droit de reprendre son cours dans les ruines d’Alcateraz.


[Tue la dernière abomination]


Dernière édition par Hevoria le Jeu 8 Nov - 17:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 4307
Expérience : 16483

MessageSujet: Re: [Quête spéciale #01]Libération d'Equinoxe   Jeu 8 Nov - 13:22

Le membre 'Hevoria' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Humain' :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Quête spéciale #01]Libération d'Equinoxe   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Quête spéciale #01]Libération d'Equinoxe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Libération donne des leçons de déontologie
» Rouillan en libération conditionnelle
» La libération de Gnomeregan
» libération et joueur autonome..
» Libération de l'âme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ouest de Dùralas :: Les marais Hukutav :: Les ruines d'Alquateraze-