AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Asuka
Le Monde de Dùralas a précisément 1966 jours !
Dùralas, le Mar 19 Mar 2019 - 23:57
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez | 
 

 Parce que chaque créature doit s'abreuver.... [PW Lonann Alhazred]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zayn Awarth
Habitant(e) connu(e)

Habitant(e) connu(e)
Zayn Awarth

Messages : 135
Expérience : 453
Masculin Âge RP : 70 (Jeune Adulte)

Politique : 01
Métier : Sculpteur - Apprenti
Titres:
 

(Hippocampe de Zayn, +200, v+200, 100 ;approche furtive : la vitesse est augmentée de 20% au premier tour)

Stats & équipements
Vitalité:
560/560  (560/560)
Vitesse: 403
Dégâts: 426

MessageSujet: Parce que chaque créature doit s'abreuver.... [PW Lonann Alhazred]   Sam 20 Oct 2018 - 22:46


C'est lors d'un périple vers l'est que le jeune soldat Zayn, était en direction de la ville des nains selon les histoires et/ou sous la protection des Kazhariens. Tout ceci, Zayn le lisait mais les mots étaient vide de sens, il ne comprenait que peu ce nouveau monde.

Alors la vue d'un immense lac, réchauffait son cœur. Cette lueur du soleil qui éclaire la surface, ce bruit du ruissellement de l'eau sur les rochers, cette vaste étendue d'élément aqueux représentait pour le jeune abyssal un refuge à cette oppression qu'il ressentait depuis qu'il avait quitté la mer.

Le décor était splendide, quelques animaux de la forêt étaient venus puiser une ressource vitale ici-même, alors le jeune soldat descendit de son cheval et fit boire son fidèle destrier.
« Cela va mieux, j’imagine ? »

Il s’assit rapidement, dans cette eau bleutée et observa quelques feuilles voler au gré du vent, écouta le  chant continu d’un étrange oiseau, et des bruits de propulsion de poissons tentant de remonter le courant, tout en tentant d’échapper aux ours gourmands venus chercher la pêche du jour.

Il sortit de son sac, un fruit qu’il venait de découvrir dans ce monde de la surface, une pomme était le nom de ce dernier , il regretta très vite de ne pas en avoir mangé plus tôt.
Il se sentait bien, comme si il sortait enfin de sa chrysalide, peut-être que c’est cela dont il avait besoin, ô grand esprit était-ce vraiment pour cela, de m’avoir arraché du cœur de l’océan pour ce monde nouveau auquel je ne comprends rien. Quel est le but de tout ça ?

Il n’entendit aucune réponse, mais profitait de l’instant présent. C’est parfois, tout ce qui compte, juste vivre sans rechercher plus loin et apprécier son destin.

L’aurore illuminait cette journée, et le jeune soldat profitait alors d’être en terre et eau, pour avec son ami équidé, qui était beaucoup plus fort que lui à « essaye de me mouiller ».
« Merci d’être avec moi, j’avais si peur d’être seul dans ce monde étrange... » lui murmura t-il

Finalement dans ce décor automnal, entre des couleurs chaudes : bordeaux, violacées, orangées, marron foncé, les bois de mammifères et le vent apportant du mouvement dans cette peinture idyllique, il ne manquait plus qu’une rencontre fortuite et incongrue….

« Si l’inspiration est le passé, la retenue le présent, et l’expiration le futur ; alors oui je veux respirer et voir ce monde pour lequel mon organisme tout entier se bat »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lonann Alhazred
Habitant(e)

Lonann Alhazred

Messages : 71
Expérience : 493
Masculin Âge RP : 25 ans

Politique : 01
Métier : Bûcheron - Compagnon
Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
622/622  (622/622)
Vitesse: 396
Dégâts: 285

MessageSujet: Re: Parce que chaque créature doit s'abreuver.... [PW Lonann Alhazred]   Ven 2 Nov 2018 - 21:57

C’est l’un de ses périples durant une éternité, un voyage que l’on m’avait conseillé de faire sans que je ne puisse y trouver la raison, j’avais tout bonnement accepté. Par gentillesse ou par curiosité, les longs chemins et routes de pierre m’auront mené jusqu’à cette étendue d’eau impressionnante. A mi-chemin entre ciel et terre, les montagnes en font de toiles offraient un décore incroyable et fabuleux, animé par les nombreux animaux venant s’y abreuver. C’était d’ailleurs cette raison qui nous avait mené jusqu’ici, hâte de se rafraîchir et de récupérer de ce long voyage. Je n’avais encore jamais eu l’occasion de voir ces grandes montagnes de près, mais contempler un lever de soleil à leurs pieds, au bord de ce lac, cela n’avait aucune comparaison, je n’avais pas les mots pour décrire ce que je découvrais pour la première fois. Loup semblait apprécier également ce spectacle, assis au bord de l’eau, sa queue se balançant de droite à gauche et de gauche à droite.

Bien que ce paysage aux chaudes couleurs réchauffe mon petit cœur, le vent empli d’une certaine fraîcheur rappelait la proximité avec les hauteurs enneigées. De même que cela pouvait sembler aussi paisible que l’orée des bois de Sylfaën, il n’en était rien. De ce que j’avais pu entendre sur la longue route qui me séparait maintenant ce chez moi, les peuples ailés prenaient cet espace comme un champ de bataille, se battant pour la couleur que l’on leur a attribuée à la naissance. Un bien triste sort que de naître avec ses plumes maudites, c’est ce qui me traversa l’esprit en pensant à tous ce sang qui se déverse dans ce lac. J’espérais ne pas être mêlé à l’une de ces querelles, cela ne présagerait rien de bon pour moi. Mais je pourrais me fier aux animaux qui nous entoure pour nous prévenir du danger, si danger il y a.

Le lac était si grand que je n’en voyais pas le bout, du moins je ne pouvais le voir nettement. Assis en tailleur sur la rive, je me perdis dans ma méditation quotidienne, ressentant les présences environnantes. Je pouvais sentir celle d’une mère grizzly et de ses petits, profitant de ce moment de calme autour de l’étang pour se rafraîchir, un couple de renard blanc se trouvait non loin, se faisant le plus discret possible pour ne pas déranger la meute de singe blanc se trouvant près d’eux. Un cheval semblait s’amuser dans l’eau avec son ami, profitant de cette fraîcheur que nous offrait mère nature.

Lonann – On va faire une pause ici, je ne pense pas que l’on retrouvera un endroit comme celui-ci de si tôt, alors autant en profiter.

Loup – Whôa ! Hmm … Loup pencha la tête de côté, le regard insistant.

Lonann – Oui, c’est vrai que moi aussi j’ai faim … mon ventre gargouilla férocement avant de diriger mon regard vers le sac en cuir posé à côté de loup. Mais j’ai fais des provisions avant de partir de l’auberge !

La mine de loup, réjouît, affichait un large sourire duquel se détachait une langue pendante et baveuse. Le fait de m’entendre parler de nourriture lui avait redonné de l’énergie. J’étais toujours aussi surpris qu’il puisse comprendre ce que je dise, même si je ne m’étais jamais vraiment posé la question inverse. J’y arrivais et puis c’est tout, avec Loup comme avec l’ensemble des animaux que je croisais où que je pouvais sentir près de moi. Un mystérieux don que je ne cherchais pas à élucider, mais dont je profitais chaque jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zayn Awarth
Habitant(e) connu(e)

Habitant(e) connu(e)
Zayn Awarth

Messages : 135
Expérience : 453
Masculin Âge RP : 70 (Jeune Adulte)

Politique : 01
Métier : Sculpteur - Apprenti
Titres:
 

(Hippocampe de Zayn, +200, v+200, 100 ;approche furtive : la vitesse est augmentée de 20% au premier tour)

Stats & équipements
Vitalité:
560/560  (560/560)
Vitesse: 403
Dégâts: 426

MessageSujet: Re: Parce que chaque créature doit s'abreuver.... [PW Lonann Alhazred]   Mar 13 Nov 2018 - 22:07

Dans les yeux de l'équidé, Zayn sentait une âme bienveillante, et cette sensation auprès de l'animal était la même qu'avec Menel-ôl. Il caressa doucement la crinière de l'étalon et lui murmura quelques mots doux. Il était sûr d'une chose, il ne l'avait pas croisé par le plus grand des hasards, non il avait été mis sur sa route. Tandis qu'il découvrit cette vérité, une métamorphose se produisit, le cheval depuis quelques temps dans l'eau avait pris la forme d'un cheval des mers.
Zayn sourit, sa matriache ne l'avait pas abandonné...mais alors pourquoi l'exclure? Qu'attendait-elle de lui? Et surtout pourquoi le bannir, elle aurait très bien en faire une simple épreuve...
Aujourd'hui le jeune abyssal ne pouvait même pas revoir ses proches, ses amis, ses frères d'armes, il sentait qu'il avait quelque chose d'important à apprendre.... mais il ne savait pas encore quoi.

Parfois on se sent un peu abandonné, Zayn avait l'impression d'être comme ces volatiles à qui on exige qu'ils savent voler, et que l'échec d'une tentative signifierait leurs pertes. Et si il n'y arrivait pas, pourrait-il rentrer chez lui? Ce n'est pas facile de vivre seul, dans un monde inconnu quand on avait l'habitude de vivre protéger dans son "espace de confort".

Rah, même dans cette eau cristalline le jeune abyssal reste perplexe, il s'enfonça un peu dans l'eau pour se morfondre... Toute sa vie, il n'avait pris aucunes décisions, et celles qui disaient lors des synapses (=entrevue sur des stratégies de soldats)  n'étaient jamais suivies. Alors... alors avoir sa propre voie à faire, c'est difficile pour un soldat. Il avait l'habitude que chaque haute décision soit prise par les Lords, lui n'offrait que les moyens en terme stratégie, il ne tranchait pas.
Cela lui manquait, cela lui manquait d'avoir un ordre établie.

Il n'avait pas perdu ses objectifs de tête, et se devait de commencer quelque part. Il remarqua un inconnu, dans ce monde inconnu, avec un compagnon inconnu, il ne savait rien d'eux mais le contraire était probablement vrai aussi.
De loin ils semblaient pacifiques. Mais on n'est jamais assez prudent, le soldat préféra attendre que le courant fasse dériver son hippocampe pour le coup.
Quand il arriva près d'eux, il pris son courage à deux mains pour tenter une approche, calmement il prit une voix amical.



"Salutations, voyageur... et salutations esprit de la forêt, je ne voudrais pas vous dérangez, mais est-ce que dans le plus grand des hasards auriez-vous la connaissance du chant de l'Est?"


Hippocampe, avait déjà projeté un peu d'eau sur l'animal un peu curieux probablement en signe de jeu. Il semblait plus à l'aise avec les étrangers, il avait surtout l'aura des créatures de la Muse, en attendant la réponse, Zayn appréciait le souffle d'un vent automnal dans ses cheveux azurs.

Il se sentait en symbiose dans cette étendue de l'eau, et l'idée de la quitter plus tard pour reprendre la route le tracassait. Son art de la guerre c'est dans l'eau qu'il l'a appris, ici sur terre il ne serait comment réagir.
Ce monde nouveau, vaste étendue frappée par divers climats, n'est probablement pas rempli que de personnage amical, alors l'espoir de tomber sur un premier contact qui ne recherche pas la guerre, devient du quitte ou double.
Mais Zayn avait confiance en son envoyé de sa matriarche, il était ici pour apprendre et cet individu allait peut-être représenter son premier apprentissage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lonann Alhazred
Habitant(e)

Lonann Alhazred

Messages : 71
Expérience : 493
Masculin Âge RP : 25 ans

Politique : 01
Métier : Bûcheron - Compagnon
Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
622/622  (622/622)
Vitesse: 396
Dégâts: 285

MessageSujet: Re: Parce que chaque créature doit s'abreuver.... [PW Lonann Alhazred]   Jeu 15 Nov 2018 - 16:59

Je sentais que le bout de mes doigts était la cible d’un prédateur assoiffé de sang et de viande fraîche, retirant délicatement ma main du panier pour ne pas exciter la féroce bête d’avantage. Son regard se raidit lorsque ma main s’arrêta à mi-hauteur avant d’entreprendre une descente risquée vers la bête semblant affamée. Celle-ci grogna longuement comme pour remercier mon offrande et ne tarda pas à dévorer le met qui lui était présenté.

Lonann Alhazred – Pas si vite ! J’allais le couper ! S’en suivi une bataille féroce entre moi et ce loup enragé … Rends-moi ça, j’ai pas eu le temps de le couper en deux !

La bête sanguinaire n’eut aucun mal, de la force de sa mâchoire, à me reprendre violemment le butin et de s’en aller quelques mètres plus loin, dégustant son divin repas. Je ne pouvais que regarder avec tristesse le plat durement acquis auprès de cet aubergiste un peu plus tôt.

Lonann Alhazred – Bon bas, j’ai plus qu’à chasser …

L’air frais entourant le lac sonnait comme un bain de fraîcheur, revigorant et apaisant à la fois. Je me sentais de bonne humeur, je me sentais bien. Dur à croire qu’à tout moment, une guerre pouvait éclater au-dessus de nos têtes. Nous allions très certainement camper aux environs ce soir, pas trop près pour ne pas déranger les animaux dans leur repos. Il me semblait avoir vu un petit coin discret caché derrière de grands rochers. C’est au moment de se lever que je m’aperçu que l’équidé et son ami s’était discrètement rapproché en suivant le courant. Pourtant, ils ne semblaient pas montrer une quelconque hostilité et au contraire, ne cachaient pas leur présence. Je pouvais aisément les décrire à cette distance, il s’agissait d’un cheval des mers ? Et d’un abyssal ?? Mais qu’est ce qu’un abyssal vient faire ici, bien loin de chez lui ? Je ne trouvais pas de réponse à mes questions. Enfin, l’idée du personnage à qui je m’apprêtais de m’adresser se dessinait petit à petit. Il avait l’allure d’un jeune soldat, portant un ensemble de … heu cela ressemblait vaguement à des plantes, je ne comprenais pas tout à fait le principe, seul son épaulette à pointes semblait montrer de lui ce côté soldat, peut-être l’étui qu’il portait sur lui, renfermant probablement une lame. L’eau n’était pas profonde sur le bord, se promener les pieds dans l’eau y était possible, mais l’abyssal au teint clair et aux oreilles tranchantes semblait tout de même plus grand que moi.

Inconnu – Salutations, voyageur … et salutations esprit de la forêt. Je ne voudrais pas vous déranger, mais est-ce que dans le plus grand des hasards auriez-vous la connaissance du chant de l’Est ?

Lonann Alhazred - … je restais sans voix durant quelques instants avant de chercher mes mots pour ce que j’allais dire. Heu … salutation ! Et bien… heu … non. Je ne connais pas ce chant.

Il s’agissait de la première fois où je croisais le chemin d’un Abyssal, mais je ne les imaginais pas de cette manière. Il me faisait penser un peu à un noble à sa façon de parler et à un habitant de la forêt recouvert de verdure. Je ne pus m’empêcher de sourire en coin, ne comprenant pas vraiment dans quel genre de situation je me trouvais. Mais il semblait honnête et devait avoir fait un sacré chemin pour arriver jusqu’ici tout seul. Cela devait être un aventurier confirmé ! C’était le moment de montrer un peu de confiance en moi !

Lonann Alhazred – En fait, je ne suis pas du coin, je viens des grandes forêts de l’Est. Vous êtes un aventurier, je me trompe ?

Mis à part son apparence hilarante, il avait l’air d’être plutôt amical, mon premier échange culturel ! L’équidé semblait vouloir jouer avec Loup, mais la stature à la fois imposante et étrange du cheval des mers semblait l’effrayer. Le cheval se trémoussa projetant de l’eau sur Loup, celui-ci pris par surprise durant son festin, déguerpis en un éclair, laissant son repas ou du moins, ce qu’il en restait. Je rigolais doucement, comprenant la frustration de l’équidé qui ne comprenait pas pourquoi il s’en était allé aussi vite. Je me relevai, souri à l’inconnu comme pour lui demander la permission et me rapprochai du cheval des mers. Je tendis ma main lentement devant son museau et attendit qu’il sente ma confiance en me frottant la main d’avant en arrière.

Lonann Alhazred – Je pense que tu devrais être plus calme, je tendis mes mains devant moi lui montrer d’être moins brusque, tu es plus grand que lui. Je lui offris un large sourire et commençait à la caresser. Il doit avoir un peu peur de toi.


Dernière édition par Lonann Alhazred le Mar 27 Nov 2018 - 18:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zayn Awarth
Habitant(e) connu(e)

Habitant(e) connu(e)
Zayn Awarth

Messages : 135
Expérience : 453
Masculin Âge RP : 70 (Jeune Adulte)

Politique : 01
Métier : Sculpteur - Apprenti
Titres:
 

(Hippocampe de Zayn, +200, v+200, 100 ;approche furtive : la vitesse est augmentée de 20% au premier tour)

Stats & équipements
Vitalité:
560/560  (560/560)
Vitesse: 403
Dégâts: 426

MessageSujet: Re: Parce que chaque créature doit s'abreuver.... [PW Lonann Alhazred]   Lun 19 Nov 2018 - 23:45

Le soleil semblait moins haut dans le ciel, l'air se rafraîchissait au bord du lac, on sentait l'approche de l'hiver, quand on voyait le nombre de feuilles toujours plus nombreuses virevoltées en se décrochant des arbres, et former un parterre de feuilles mortes aux couleurs chaudes de la fin d'automne.  

Il avait posé une question... et ce n'était pas n'importe quelle question.

Zayn avait eu le temps en attendant la réponse d'analyser un peu l'individu qui lui faisait face, il semblait en communion avec la forêt, quelques tatouages, un braie faite de peau de bêtes ou encore un manteau de fourrure ; le jeune individu semblait à l'instar de l'esprit de la forêt qui l'accompagnait tout apte à survivre dans ce milieu qui était le sien ; tout comme le jeune abyssal vit en osmose avec ses guides spirituels d'une uchronie.
Ainsi, l'inconnu peut-être un peu surpris par ce premier contact, accepta le dialogue:  


Inconnu : Heu … salutation ! Et bien… heu … non. Je ne connais pas ce chant.

Evidemment Zayn que croyais-tu? Qu'il suffisait de demander à la première personne croisée au bord d'un lac, pour trouver un premier fragment de réponse...
Zayn fut déçu, non seulement par la réponse mais aussi parce qu'il se sentait un peu naïf...


Inconnu : – En fait, je ne suis pas du coin, je viens des grandes forêts de l’Est. Vous êtes un aventurier, je me trompe ?

Zayn fut surpris par une telle description, avait-il l'air d'un aventurier? Oui, probablement,  un peu forcé certes (n'est-ce pas mama Menel-ôl?) mais après tout, il ne courrait pas devant la grande aventure, mais il était là pour apprendre et c'est tout ce qui comptait à ses yeux pour le moment.


-"Je crois oui, je ne connais pas ces forêts de l'Est, pour ma part je viens de la mer... je pense rejoindre la ville la plus proche pour me renseigner"


Tandis que Zayn se perdait un peu dans ses pensées, le jeune inconnu s'approcha lentement de l'équidé aquatique, et après avoir demandé la permission, rentra facilement en communion avec Hyppocampe qui semblait content de se faire un nouvel ami, à défaut que le plus petit est un peu peur de lui.

Alors que l'étranger le caressa, dans les battements de cœur de l'équidé on y percevait le chant des cétacés, une douce mélodie qui semblait se répandre tout autour d'eux.
C'est alors, qu'à travers un vent magique emportant mille et une feuilles, mais aussi la présence de lucioles, de quelques reflets lunaires sur le bassin d'eau, de bruits de bois qu'on martèle ou de frottements d'ailes d'insectes sur les roseaux des alentours se dessinait l'aura des ses gardiens.

Devant ce drôle de spectacle mêlant magie et spiritualité, Zayn posa délicatement sa main sur l'épaule de l'inconnu comme pour lui dire qu'il n'avait rien à craindre...
" Je crois que ma gardienne voulait te saluer aussi, finalement elle m'aide un peu dans mes débuts peu être un peu maladroit... Le soleil se couche, je crois qu'il est temps de se reposer conclu le jeune abyssal devant le spectacle entremêlé d'un magnifique coucher de soleil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lonann Alhazred
Habitant(e)

Lonann Alhazred

Messages : 71
Expérience : 493
Masculin Âge RP : 25 ans

Politique : 01
Métier : Bûcheron - Compagnon
Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
622/622  (622/622)
Vitesse: 396
Dégâts: 285

MessageSujet: Re: Parce que chaque créature doit s'abreuver.... [PW Lonann Alhazred]   Mar 27 Nov 2018 - 20:35

Nous venions tout deux de monde totalement différent, bien que pour ma part, je me doutais de sa provenance reconnaissant les quelques traits physiques propres aux abyssaux. Il s’agissait pourtant là de ma première rencontre avec un habitant des profondeurs de la mer, mais les descriptions faites sur ces derniers dans les ouvrages que me lisait mère correspondaient plutôt bien avec la réalité. J’avais eu l’impression de l’avoir pris de court avec ma question, mais la forêt de Sylfaën n’était pas non plus la prote à côté pour les abyssaux, on pouvait même dire qu’il s’agissait-là de deux mondes presque opposés, bien qu’intimement lié par Mère. Sa curiosité avait décidé de l’emmener vers la cité de l’Ouest, il était probablement sur le chemin de Baldorheim. Je trouvais étrange que nous ne nous soyons pas rencontré plus tôt, nous avions emprunté plus ou moins le même chemin pour nous rendre ici. Mes besoins auprès des sculpteurs m’avaient dirigé droit vers Ishtar en longeant la Plage. J’avais décidé de faire le tour du continent avant de revenir à Endorial, un long voyage donc.

Son ami, bien qu’étrange pour un cheval des mers d’avoir un ami quand on sait que leur cousins sont plutôt violent envers les marins, semblait apprécier ma présence et n’hésita pas à me le faire savoir. J’arrivais à comprendre le sentiment qui l’envahissait, qui le submergeait, le chant de son cœur, une mélodie gracieuse et envoutante … Cette musique entraînante semblait être plus présente, comme si l’équidé jouait tout simplement de la musique, je n’arrivais pas à mettre un quelconque mot sur ce dont j’étais témoin … La mélodie entraîna un orchestre magique derrière elle, invitant Mère et ses petits à participer à cet incroyable rassemblement symphonique. Si je n’avais pas ressenti cette présence durant ces quelques instants, j’aurai tout simplement expliqué cette mise en scène par une utilisation de magie de la part de l’aventurier, mais celui-ci confirma mon hypothèse … Un esprit protecteur accompagnait cet abyssal, je pouvais sentir sa présence, je n’arrivais pourtant pas à l’entendre, pas encore … Je ne pensais pas qu’il y avait d’autres esprits invisible tel que Mère. Mes yeux s’écarquillèrent devant tant de curiosité, un torrent de question vint alpaguer ma bouche sans que je ne puisse l’ouvrir et m’exprimer convenablement, seuls quelques balbutiements indistincts sortirent à la place. Je venais de l’entendre, cette voix …

Aventurier abyssal - Je crois que ma gardienne voulait te saluer aussi. Finalement, elle m'aide un peu dans mes débuts peut-être un peu maladroit... Le soleil se couche, je crois qu'il est temps de se reposer.

Lonann Alhazred – Je … Je m’appelle Lonann. Je m’étais retourné, l’air abasourdi, tendant ma main comme pour signer un pacte de présentation solennelle. Que diriez-vous de nous rejoindre ce soir ? J’aimerai vraiment discuter avec vous autour d’un feu et d’un bouillon de légumes !

La demande n’était pas banale, ce n’est pas tous les jours qu’un étranger propose à un autre, au bout de quelques échanges, de l’inviter à prendre un bouillon. La question semblait aussi étrange que celle posée par l’Abyssal un peu plus tôt, mais l’envie était là et peut-être que j’en apprendrai plus sur ce chant de l’Est dont il espérait connaître les secrets. Moi-même je commençais à y trouver une source de mystère que je souhaitais balayer. Nous avions tout de même un magnifique spectacle devant nous, le coucher de soleil dessinait ses reflets sur le grand lac à côté de nous, faisant miroiter ses couleurs chaudes sur cette dernière. J’avais l’impression de me retrouver à nouveau sur la Plage, face à la mer et à ce coucher de soleil radieux, mais la chaleur, elle, était absente …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zayn Awarth
Habitant(e) connu(e)

Habitant(e) connu(e)
Zayn Awarth

Messages : 135
Expérience : 453
Masculin Âge RP : 70 (Jeune Adulte)

Politique : 01
Métier : Sculpteur - Apprenti
Titres:
 

(Hippocampe de Zayn, +200, v+200, 100 ;approche furtive : la vitesse est augmentée de 20% au premier tour)

Stats & équipements
Vitalité:
560/560  (560/560)
Vitesse: 403
Dégâts: 426

MessageSujet: Re: Parce que chaque créature doit s'abreuver.... [PW Lonann Alhazred]   Ven 21 Déc 2018 - 21:35

L'Horizon : là où se couche l'astre du jour, et termine sa course en laissant derrière lui le crépuscule qui envahit alors la voûte céleste. Un son silencieux, et soudain quelques flocons qui tombent sur un sol bien humide. Le froid hivernale s'installe, se répand, pour le jeune abyssal la surface n'a rien de comparable avec le froid intense des abysses.
Mais cet air frisquet, cette sensation qui fait hérissée les poils de la chair, c'est la même sensation qu'avec son mentor, le jeune abyssal eu un léger flash-back des arcanes de glace de l'un des commandants de son peuple.

Sorti de l'eau, le jeune hippocampe repris une forme d'équidé de la terre. C'est ce moment également, que le jeune inconnu pris pour se présenter, après le spectacle musical digne des plus grands virtuoses qu'offrait Menel-ôl.
L'être de la forêt se présenta sous le patronyme de Lonann, et tendit sa main. Zayn mis un petit temps avant de comprendre, et puis mécaniquement se rattrapa en lui serrant la main.
" Zayn , mon nom à moi est Zayn" dit-il tandis qu'un lien harmonique de lumière, se dessinait autour de la poignée de main et semblait bénir cette nouvelle alliance.

Que diriez-vous de nous rejoindre ce soir ? J’aimerais vraiment discuter avec vous autour d’un feu et d’un bouillon de légumes !

Zayn accepta volontiers cette sincère invitation, un feu voilà qui est nouveau pour le jeune soldat, il regarda alors son nouvel ami, créer comme par enchantement cette source de lumière et de chaleur qui perçait les ténèbres environnantes naissantes.
Dans l'iris de ses yeux, on pouvait apercevoir le regard enfantin de la découverte, Zayn s'émerveilla à la vision du brasier et des braises qui se formaient sans cesse.
C'est donc ça le feu, un embrassement et puis soudain l'émergence de quelque chose de non liquide, qui entraîne la combustion pour pouvoir se maintenir en vie. L'apprenti musicien, n'avait vu cela que dans les images et depuis qu'il était arrivé n'avait pas osé s'en approcher d'aussi près.
C'est donc avec fascination qui regardait les flammes dansantes, et cette montée lumineuse vers un ciel noir et froid. La nature est faite de sublime contraste.

Pour la soupe aux choux, enfin plus ou moins, l'abyssal proposa une algue typique de sa région natale, il y en avait trouvé en remontant le courant l'autre jour, elles ont une excellente vertu médicale, en plus d'améliorer la flore intestinale et le transit.
Ses yeux naturellement plus larmoyant que les autres races, semblait trouver l'idée de ce repas plutôt appétissant...même si la saveur très amère risque de surprendre plus d'un.

L'étalon des mers, poussa un hennissement en secouant sa belle crinière avant de s'installer dans les herbacées enneigées, et servait d'appui pour le jeune soldat qui s'était installé en tailleur.
Le jeune soldat avait pris un moment où Lonann était occupé, pour tenter de jouer avec l'esprit de la forêt aux dents aiguisés et à l'esprit carnassier. C'était amusant, de voir comment un bout de viande pouvait le faire s'approcher, même s'il restait extrêmement distant et méfiant.

Zayn se sentait un peu moins seul, il y avait encore quelques scintillements et lueurs dans la pénombre du lac, la magie du "gardien cétacé"s'amenuisait progressivement ; et là à travers les premiers flocons le jeune abyssal entreprit sa première conversation avec un habitant des luxuriantes forêts de l'Est, avait-il dit.
"Dis-moi tu as l'air d'avoir un don avec la nature, j'aimerais beaucoup connaître ton peuple, là d'où je viens... il dégagea sa main assez tôt pour échapper à la patte et les griffes du jeune compagnon de Lonann...ouah, eh bien il n'y a pas de spécimen comme celui-là ahaha, il a l'air d'avoir de l'énergie à revendre, cela fait plaisir à voir"
"Je crois que j'ai beaucoup à apprendre" termina t-il avant d'orienter son regard vers l'équidé, qui avait bien mérité son repas du soir.
"T'inquiètes, je ne t'ai pas oublié petit glouton." ria de bon coeur le jeune soldat. Pour la première fois depuis des lunes, le jeune abyssal semblait enfin trouver l'harmonie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lonann Alhazred
Habitant(e)

Lonann Alhazred

Messages : 71
Expérience : 493
Masculin Âge RP : 25 ans

Politique : 01
Métier : Bûcheron - Compagnon
Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
622/622  (622/622)
Vitesse: 396
Dégâts: 285

MessageSujet: Re: Parce que chaque créature doit s'abreuver.... [PW Lonann Alhazred]   Lun 24 Déc 2018 - 21:48

Ma demande sembla surprendre l’abyssal qui avait hésité quelques instants avant de se présenter et de me serrer la main. Peut-être …peut-être que les abyssaux ne se saluaient pas de la même manière que les habitants de la terre ? Le cheval des mers de Zayn sortis de l’eau et pris une apparence ordinaire, un simple équidé aux couleurs brunes et claires, une longue crinière chétive et des sabots. Mon nouvel ami accepta l’invitation avec un plaisir non dissimulé, il semblait honnête et ouvert, loin de l’idée que je m’étais faites lorsque je l’avais vu flotter dans l’eau et se laisser dériver jusqu’à nous. Après quelques instants passés à récolter du bois et des herbes sèches, je claquais le briquet sur la pierre de feu et les étincelles, au bout d’une dizaine d’essai, crachèrent leur éclat, allumant le foyer petit à petit sous le craquement des branches. Zayn paraissait hypnotisé par ce spectacle qu’il n’avait probablement jamais vu auparavant. Je me demandais à quel point nos deux mondes étaient différent … mais ce n’est pas en me posant ces questions que le bouillon allait se préparer !

Je soutirais de mon petit sac en cuir quelques champignons récolté la veille, emballé et ficelé avec un peu de sel dans une feuille de chêne. Je tenais à garder un peu nourriture sur moi, au cas ou la chasse serait mauvaise durant plusieurs jours, mais en cette saison il n’y avait pas ce genre de problème avec les rennes qui s’étaient rapprochés des plateaux de montagnes. Avec quelques branches habilement choisies et taillées, astucieusement bien placées autour du foyer, je déposais la casserole en terre cuite et y versais les ingrédients un à un, touillant le contenu avec passion. Faire l cuisine était pour moi le moment de reposer l’esprit et le corps en plus de mes séances de méditations aux aurores. L’abyssal proposa d’ajouter à la recette des algues qu’il avait cueillis, m’expliquant sa provenance, ses vertus. Alors Mère faisait profiter de ces forêts et de sa flore également au monde sous la mer ? Je trouvais incroyable et même fantastique qu’il existe des fleurs, des arbres et même des animaux que mère avait créée, cela me donnait envie d’en découvrir ses moindres secrets !

Le dîné n’avait pas échappé à l’odorat de mon compagnon qui s’était rapproché du feu, tendant sa truffe au-dessus de celui-ci. Tandis que je terminais la préparation de notre petit repas, zayn attira l’attention de Loup. Il restait méfiant quant à l’équidé, gardant ses distances avec lui, mais il s’était rapproché de son maître qui ne paraissait pas l’effrayer.

Zayn – Dis-moi, tu as l’air d’avoir un don avec la nature, j’aimerais beaucoup connaître ton peuple, là d’où je viens … il s’arrêta un instant, retirant sa main qui échappait de justesse des griffes acérées de Loup … ouah, eh bien il n’y a pas de spécimen comme celui-là ahaha. Il a l’air d’avoir de l’énergie à revendre, cela fait plaisir à voir. Je crois que j’ai beaucoup à apprendre.

Lonann Alhazred – Nous sommes deux dans ce cas ! Je lui tendis le bouillon enfin prêt dans une coupole ou trempais quelques saveurs de la forêt et des mers. Je me demande jusqu’où la nature s’est étendue ! Alors découvrir que, même sous les grandes eaux, il y a une flore et une faune !

L’abyssal remercia son compagnon en lui offrant son repas mérité. Leur complicité était similaire à celle que j’avais avec Loup, plus forte encore, certainement dû au temps qu’ils avaient passés ensemble. Je m’asseyais en tailleur près de Zayn, goutant à cette mixture préparer dans la patience. Loup s’était rapproché pour sentir le contenu de ma coupole et me lécha le visage, réclamant sa part. Il n’eut que petite gratouille sous le menton et un petit grondement discret : « Tu as déjà mangé, plus tard. ». Je me tournais vers Zayn qui n’attendait que de plus ample explication aux questions qu’il se posait sur mon peuple et ce continent.

Lonann Alhazred – Par ou commencer ? Je pris un temps pour réfléchir afin d’en sortir l’essentiel sans paraître trop envahissant. Je ne suis pas originaire des grandes forêts de l’Est. Entre cette verdure et les montagnes où nous nous trouvons, il y a de grandes étendues de sable et au Sud de ce désert, une grande montagne troué comme du gruyère, c’est dans ces cavernes que je suis né, les Cavernes de Spelunca. De mauvais souvenirs revinrent en mémoire que je balayais du regard dans la lumière du feu. Je ne suis pas resté longtemps auprès des miens, j’ai dû apprendre à vivre avec la nature, à comprendre chacun de ses signes, à deviner ce dont elle avait besoin. Elle m’a laissée vivre avec elle et a pris soin de moi, alors je prends soin d’elle. Chaque être possède ce don au fond d’eux.

Je repris, goulument, une gorgée de bouillon. Je sentais mon corps se réchauffer au fur et à mesure que le bouillon diminuait dans ma coupole. Les quelques baies qui accompagnaient le repas assurèrent un gout ni trop fade ni trop salé. Les bois derrières nous semblaient nous écouter, silencieux et indiscrets. Nous étions en train de les déranger, mais ils semblaient accepter notre présence temporaire. Nous avions toujours cette vue saisissante sur les montagnes du Baldor et sur ce lac au premier plan de ce tableau aux couleurs maintenant froides. Le soleil se couchait lentement, épiant notre conversation du coin de l’œil.

Lonann Alhazred – Je suis désolé, je n’ai pas vécu grand-chose d’intéressant, à part voyager, entretenir la forêt, manger et dormir, ces seize dernières années ont été plutôt calme ahah !





RP : :lgange: - :lgevil:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zayn Awarth
Habitant(e) connu(e)

Habitant(e) connu(e)
Zayn Awarth

Messages : 135
Expérience : 453
Masculin Âge RP : 70 (Jeune Adulte)

Politique : 01
Métier : Sculpteur - Apprenti
Titres:
 

(Hippocampe de Zayn, +200, v+200, 100 ;approche furtive : la vitesse est augmentée de 20% au premier tour)

Stats & équipements
Vitalité:
560/560  (560/560)
Vitesse: 403
Dégâts: 426

MessageSujet: Re: Parce que chaque créature doit s'abreuver.... [PW Lonann Alhazred]   Jeu 27 Déc 2018 - 17:16

Lonann tendit une coupole au jeune soldat aux saveurs mêlant saveurs forestières et de la marine ; le goût s'avérait atypique mais n'était pas repoussant pour autant, l'abyssal savoura donc ce premier repas mêlant deux cultures si différentes.

Le jeune aventurier des forêts semblait lui aussi en quête de savoir, son apprentissage était encore en devenir, bien sûr qu'il y avait de la vie sous les grandes étendues d'eau, et même au-delà de l'espace-temps, mais même pour le jeune abyssal la conception de l'uchronie dépassait sa compréhension.
"Tu serais surpris de voir toutes les merveilles dont regorge le grand océan, malheureusement le monde sous-marin pullule de dangers en tout genre, il faut mieux s'y être préparé, combien de fois j'ai rencontré des êtres de la surface mort noyés pour avoir sous-estimé les courants..."

Zayn écouta attentivement son nouveau compagnon, il fit écho aux Cavernes de Spelunca : vivre dans un endroit aussi sombre semblait bien difficile, pour Lonann il avait le choix de l'alternative, s'éloigner dans sa terre natale pour vivre auprès de la Grande Nature.
Zayn se recentra sur sa coupole, il avait le choix de s'éloigner? L'abyssal, lui aurait préféré ne jamais quitté les siens.
Il souffla fort sur le bouillon, il n'avait pas l'habitude de manger chaud, même si cela arrivait lors des grandes cérémonies. Dans les ondulations enflammées, le jeune soldat essayait d'imaginer la vie, là dehors dans cette grande forêt. Cela devait être fort différent...

Lonann Alhazred – Je suis désolé, je n’ai pas vécu grand-chose d’intéressant, à part voyager, entretenir la forêt, manger et dormir, ces seize dernières années ont été plutôt calme ahah !


Zayn regarda son bouillon, comme il regardait le miroir de son âme, lui aussi ces dernières années il n'avait pas fait grand chose, et résultat...
Avec le stress de la situation, le jeune soldat laissa tombé le bouillon chaud au sol, se leva avec nervosité et les veines qui ressortaient, avant de rejoindre calmement le lac.
Il se posait tant de questions, allait t-il y arriver dans ce monde si différent du sien, même avec le soutien de sa matriarche, Zayn se demandait si sa punition n'était pas prématurée, il ne se sentait pas à même de survivre ici.

"Tu sais quoi, tu devrais vite ne pas te contenter de tes acquis, car si tu retrouvais par hasard dans un monde inconnu, crois-moi tu serais pas comment t'en sortir" soupira en conclusion l'abyssal.

Il prit ensuite de l'eau dans ses mains, et regarda à nouveau son reflet à travers le liquide, il ne pouvait pas se laisser abattre, l'épreuve était difficile, mais pas insurmontable.
"Je dois me rendre dans la ville la plus proche demain, aurais-tu des conseils à me donner?" dit-il en avec un mélange d'angoisse et de sûreté.

Il se sentait tressaillir à l'intérieur, mais une autre part de lui-même se refusait de gémir, un soldat s'adapte à toute situation nouvelle après tout (enfin c'est supposé) , c'est sa volonté qui lui permettrait de franchir cette étape. Tout est une question de volonté se répétait-il pour s'encourager.
Il fallait qu'il bouge, se maintenir au même endroit faisait rejaillir le passé et les siens, avec de l'action il se sentait plus fort.
"J'ai besoin d'aller nager, toutes ces émotions m'ont rendues nerveux, désolé" s'excusa t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lonann Alhazred
Habitant(e)

Lonann Alhazred

Messages : 71
Expérience : 493
Masculin Âge RP : 25 ans

Politique : 01
Métier : Bûcheron - Compagnon
Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
622/622  (622/622)
Vitesse: 396
Dégâts: 285

MessageSujet: Re: Parce que chaque créature doit s'abreuver.... [PW Lonann Alhazred]   Mar 26 Fév 2019 - 1:33

Ma curiosité m’aurait sans doute amenée à une mort prématuré si Zayn ne m’avait pas parler de ces contrées dangereuses. Les courants sous-marins ? Je me demandais bien à quoi l’abyssal faisait allusion, mais cela devait sans doute représenter ce qu’est les rapides dans la rivière, mais certainement en plus puissant, en plus terrible … J’avais eu l’occasion de contempler la grande bleue il y a de ça plusieurs jours, mais jamais je ne m’étais posé la question de ce qu’elle pouvait y abriter. Regarder le soleil se coucher sur l’horizon, les pieds dans le sable humide, elle m’avait parus bien calme, difficile de s’imaginer des courant plus violent que dans les rivières abruptes.

L’abyssal, plongé dans ses pensées, sembla quelques peu agité, laissant tombé la coupole encore rempli de bouillon chaud. Il se releva aussitôt, fébrile puis, il se tourna vers le lac vers lequel il se dirigea calmement, comme si la proximité avec son environnement était venu à le manquer.

Zayn - Tu sais quoi ? Tu ne devrais pas te contenter de tes acquis, car si tu te retrouvais par hasard dans un monde inconnu, crois-moi tu ne saurais pas comment t'en sortir, dit-il en soupirant. Il se baissa pour emplir ses mains jointes de cette eau cristalline, contemplant son reflet. J’étais resté près du feu de camp,  confus quant à la réaction de mon nouveau compagnon. Je dois me rendre dans la ville la plus proche demain, aurais-tu des conseils à me donner?

Je ne connaissais pas la raison de sa venue sur les terres, mais au vu de sa réaction, ce n’était pas une situation enviable, loin de là. J’espérais me tromper, mais il était possible qu’il ait vécu quelque chose de semblable  à mon propre passé. Mais il avait raison, se contenter de ce que l’ont connait, de ce que l’on sait, c’est rester cloîtré dans son confort, dans ses habitudes. J’avais pour objectif de devenir plus fort pour pouvoir intégrer la Garde Zéphyr, le voyage que j’avais entreprit jusqu’à lors me permettrait d’en apprendre plus sur les différentes coutumes de chaque régions du continent. Je n’avais pas peur de l’inconnu, j’en étais même plutôt attiré. Sans attendre une quelconque réponse, il continua.

Zayn - J'ai besoin d'aller nager, toutes ces émotions m'ont rendue nerveux, désolé.

Lonann – Je connais un bon moyen d’oublié tout ses soucies, que dirais-tu d’un duel ? C’est une pratique courante sur terre, il y a même des arènes dédiées au combat dans la ville vers laquelle je me dirige. Je réfléchissais quant à l’itinéraire le plus court pour y parvenir, mais je n’arrivais pas à marier la distance qui nous séparait de Baldorheim à l’impératif de temps donné par l’abyssal. Je levais les yeux au ciel. Malheureusement, je ne pense pas que nous y serions demain, même en partant dés maintenant …

Mais nous avions la même destination, nous pourrions donc faire un bout de chemin ensemble s’il le désirait. Arrivé dans les montagnes, mêmes les hameaux se faisaient rare et je ne connaissais pas la région montagnarde, je me fiais surtout à mon instinct et à celui de Loup. En partant d’Ishtar, les indications que l’on m’avait laissé pour me rendre à la cité rocailleuse se limitait à « Remonte le fleuve qui part d’Ishtar, au bout de celui-ci s’étend un lac à perte de vu au bord duquel deux grandes tour se font face. Si tu continues encore vers le Nord, tu tomberas forcément sur Baldorheim, perché en haut des montagnes. » . Je pensais me situer à mi-chemin de ma prochaine destination, en étant bien optimiste. Peut-être que Zayn arriverait à prendre son mal en patience ?





RP : :lgange: - :lgevil:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zayn Awarth
Habitant(e) connu(e)

Habitant(e) connu(e)
Zayn Awarth

Messages : 135
Expérience : 453
Masculin Âge RP : 70 (Jeune Adulte)

Politique : 01
Métier : Sculpteur - Apprenti
Titres:
 

(Hippocampe de Zayn, +200, v+200, 100 ;approche furtive : la vitesse est augmentée de 20% au premier tour)

Stats & équipements
Vitalité:
560/560  (560/560)
Vitesse: 403
Dégâts: 426

MessageSujet: Re: Parce que chaque créature doit s'abreuver.... [PW Lonann Alhazred]   Ven 1 Mar 2019 - 23:37

Fichtre! La ville la plus proche était plus loin que Zayn s'était imaginé, même à dos de son cheval, la cité de l'Est était encore lointaine. Devant la proposition de Lonann, le jeune abyssal semblait dubitatif, il ne connaissait pas ce genre de traditions, mais après tout il était là pour découvrir et se devait de tout apprendre s'il espérait rentrer chez lui.

-Zayn- Un duel? En tant que soldat j'ai souvent participé à des entraînements de lutte, mais bon c'était sous l'eau ahaha dit-il en riant pour dénouer la boule au ventre. Je veux bien découvrir cet art, et cela sera mon premier duel sur la terre ferme, mais je comptes bien sur la force des eaux pour résister à cette épreuve! Nous ferons ça demain dès l'aube alors, je me sens toujours plus en forme le matin!

Zayn lâcha la pression accumulée avait un large soupir, avoir les pieds dans l'eau lui remontait le moral, il fit quelques mouvements dans l'eau clair du lac avant de revenir vers son futur adversaire.
-Zayn- "Bien alors dit moi, quelles sont les règles? Dis-moi tout!" lui sourit t-il.

Qu'importe la force de son adversaire, le jeune soldat de l'océan voulait avant tout apprendre, et on n'apprend souvent plus de l'autre dans cinq minutes de combat qu'en lui parlant pendant une journée entière ; en tout cas cette règle d'or valait sous la surface de l'eau, cela devait en être pareil au-dessus également, non!?

Il laissa la nuit passée, et son corps se reposait, encore une nuit passée à la surface, mais au moins il avait un nouvel ami; dès que les premiers rayons solaire traversaient les feuillages des arbres, la matinée pouvait commencer par un délicieux repas et un duel.
Zayn était assez nerveux, mais écouta attentivement les remarques de son adversaire du jour.
Pour la première fois, il n'avait pas toute son armée avec lui, cela était étrange il sentit son cœur jouait le tam-tam dans sa poitrine, il fallait se concentrer, il ne pouvait pas entacher la tradition, il devait faire de son mieux et y mettre du sien.
Il marqua un peu le sol pour prendre ses repères, et attendit le signal pour commencer l'affrontement.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Parce que chaque créature doit s'abreuver.... [PW Lonann Alhazred]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Parce que chaque créature doit s'abreuver.... [PW Lonann Alhazred]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'agriculture doit être une des priorités des efforts de la reconstruction
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» Parce que toute histoire a un début. (Elisabeth)
» La Presse en Haïti doit prendre garde aux menaces de Michel Martelly
» On doit faire le deuil de sa vie passé [ Tsuki ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Est de Dùralas :: Lac Fresha-