AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Yavik Vulpes
Le Monde de Dùralas a précisément 1874 jours !
Dùralas, le Lun 17 Déc 2018 - 13:46
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez | 
 

 Trio multiracial pour aventurières en devenir [PW Marwaen, Léane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arhiann
Habitant(e)

avatar

Messages : 96
Expérience : 250
Féminin Âge RP : 60

Politique : 01
Métier : Sculpteur - Apprentie
Titres:
 

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
360/360  (360/360)
Vitesse: 191
Dégâts: 388

MessageSujet: Trio multiracial pour aventurières en devenir [PW Marwaen, Léane]   Ven 16 Nov 2018 - 15:34

Cela faisait maintenant bien des jours qu'Arhiann cheminait en forêt Syfaën, avec la seule compagnie de Chaladriel. Le jour de son départ du village lui semblait à la fois proche et lointain. Elle avait commencé par rendre visite à Manyd, le jeune chamane qui avait pris la suite de son père, et en était ressortie soulagée qu'il ne conserve pas de rancœur à son égard. Puis elle avait annoncé sa décision à sa famille, et s'était attelée à rassembler quelques objets de première nécessité dans un baluchon. Ensuite était venu le temps des adieux. Son jeune frère était parvenu à la prouesse de lui dénicher, dans ce court laps de temps, des fers flambants neufs dont il lui avait fait cadeau en prévision de la longue route qui l'attendait. Elle l'avait remercié cornes contre cornes, pour ce présent ainsi que pour ses bons souhaits, et l'avait encouragé à chercher sans peur la voie qui donnerait un sens à son existence.

Sa mère, elle, s'était plongée dans une malle remisée depuis si longtemps qu'Arhiann ignorait ce qu'elle contenait, et en avait ressorti un tonfa de bois, vestige du temps qu'elle-même avait passé sur les routes. Presque solennellement, elle l'avait remis à sa fille, lui expliquant que pour commencer, cet objet serait moins encombrant qu'un bâton, et lui ferait courir moins de risques de s'emmêler bras et pattes si jamais elle se trouvait dans une situation critique. Certes, elles s'étaient longuement entraînées toutes les deux, mais sa parente insista sur le fait que la réalité n'aurait rien à voir, le jour où elle serait véritablement confrontée à un danger menaçant sa vie.

Arhiann opina bien sagement, glissa le tonfa à sa ceinture et chaussa les fers, qui étaient parfaitement adaptés. Mais sa mère semblait réfléchir, et elle lui livra bientôt ses conclusions. Des chats allaient et venaient depuis toujours dans leur hutte, et elle conseillait à la jeune hybride d'en choisir un pour l'accompagner dans son périple. Cela ne changerait pas grand chose pour eux, qui resteraient au village, mais pourrait s'avérer d'un grand réconfort pour elle, quand elle serait loin. La blonde faune se laissa finalement convaincre, et c'est ainsi que Chaladriel, minette blanche au pelage épais et soyeux, fut embarquée dans l'aventure. Elle prit place dans le baluchon, confortablement nichée contre la couverture, et une longue accolade termina d'acter la séparation entre mère et fille. Puis Arhiann effectua ses premiers pas vers... vers quoi, d'ailleurs ?

♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️

Endorial, cela s'était imposé comme l'évidence de sa première destination. La ville elfique, qu'elle n'avait jamais visitée, lui semblait un point central essentiel à connaître avant de se lancer plus avant dans l'exploration du monde. Il lui fallait donc se diriger vers le sud-est, ce à quoi elle s'efforça en se repérant selon la course solaire. Et puis, la seule cité d'importance de la forêt devait forcément être desservie par davantage que de vagues sentiers : lorsqu'elle croisa une route qui semblait se diriger dans la bonne direction, elle s'y engagea, restant malgré tout en bordure des arbres, puisque le milieu de la chaussée lui laissait un désagréable sentiment de vulnérabilité.

Elle croisa un groupe d'elfes de la Garde Zéphyr, visiblement pressés, qu'elle salua, mais dont elle ne put obtenir beaucoup d'informations avant qu'ils ne disparaissent au prochain tournant. Au moins lui avaient-ils confirmé qu'elle se trouvait sur la bonne route, en plus de la mettre en garde contre un bosquet ensorcelé, encore plus au sud, auquel il ne faisait pas bon se frotter de trop près...

La jeune faune supposa qu'elle s'approchait de la ville, car le nombre de voyageurs qui cheminaient sur la même voie ne faisait qu'augmenter, alors qu'il avait fallu plusieurs jours après son départ du village, jusqu'à ce qu'elle rencontre un autre être doué de parole. Ce n'était pourtant pas encore la foule, et elle ne savait trop comment s'adresser à ces inconnus qui, eux aussi, avaient l'air de vaquer à des occupations bien urgentes. Arhiann en resta donc au stade des salutations polies d'un signe de tête, et continua de progresser vers le sud-ouest.

Ce soir-là, elle avait croisé un centaure un peu plus disert que d'autres, lequel lui avait indiqué que sa destination ne se trouvait plus qu'à une petite journée de galop... deux jours de marche, pour elle, sans doute, avait-il corrigé avec bonhomie en avisant ses pattes de mouton. Malheureusement, il se dirigeait dans la direction opposée, et ne pouvait prendre trop de retard, mais cette brève discussion avec un autre fils de Magnésie la ragaillardit autant que la fin annoncée de cette première partie de voyage.

♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️

Le soir venu, elle repéra un endroit adapté pour passer la nuit : une petite clairière, juste un peu à l'écart de la route, et dont le sol moussu devrait constituer un matelas confortable. Alors qu'elle préparait son campement provisoire, une pensée réconfortante l'accompagnait : le lendemain, elle serait arrivée à Endorial. Elle s'imaginait déjà les maisons elfiques au long des troncs d'arbres, les lumignons brillant au travers des feuillages, et les sources d'eau claire chuchotant parmi les racines. Oui, c'était la première ville qu'elle découvrirait, et elle en idéalisait certainement bien des facettes.

Pour l'heure, elle libéra Chaladriel, qui se hâta de disparaître dans un fourré en quête de quelque chose à se mettre sous la dent, et commença à préparer un petit foyer : les pierres, d'abord, puis des branches mortes, les plus grosses pièces dessous, et en allant par taille décroissante jusqu'au petit bois qui servirait à alimenter la première étincelle. Farfouillant dans son baluchon posé au pied d'un arbre, elle finit par en sortir sa pierre à feu qui, comme d'habitude, était tombée tout au fond, pesant plus lourd que le reste.

Le froid tombait déjà, et ses doigts engourdis durent s'y reprendre à plusieurs fois avant d'obtenir la promesse d'une flambée. Son foyer improvisé fit son office, et brûla bientôt joyeusement. S'enroulant dans sa couverture, elle s'accorda une pause pour profiter de la chaleur qu'il dégageait. Cette journée de marche supplémentaire avait fatigué ses pattes peu habituées à un tel effort, et surtout, sur une telle durée. Elle se lancerait dans la cuisine de son dîner plus tard...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Léane Gelriane
Nouvel(le) habitant(e)

avatar

Messages : 47
Expérience : 191
Féminin Âge RP : 255 ans

Politique : 01
Métier : Chasseur - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
105/105  (105/105)
Vitesse: 67
Dégâts: 145

MessageSujet: Re: Trio multiracial pour aventurières en devenir [PW Marwaen, Léane]   Sam 17 Nov 2018 - 12:40

Le soleil se levait à peine que Léane était déjà debout, déterminée à aller découvrir le monde, cette fois. Elle pensa un instant à aller réveiller son père pour qu'il lui donne tous les conseils qu'il pourrait, avant de se raviser. Jetant un coup d'oeil au soleil, elle finit par décider de le laisser en paix : il était beaucoup trop tôt pour le réveiller. Elle décida donc simplement d'aller emprunter le plus petit des arcs de sa mère, qui, en bonne archère, disposait d'une collection remarquable de ces instruments, chacun adapté à un usage en particulier. Elle avait commencé à former sa fille dans ce domaine, mais cette dernière ne connaissait que le maniement du plus faible, qui servait simplement à se défendre en cas d'urgence, et elle était loin de le maîtriser à la perfection. Mais cela ferait l'affaire. En effet, elle ne comptait pas s'en servir. Elle ne comptait pas quitter la forêt. Ce qui signifiait qu'elle resterait dans son territoire, au sein duquel elle savait survivre sans problème. Elle savait quelles plantes étaient bonnes à manger et lesquelles il ne fallait surtout pas toucher. Et pour cette fois, elle ferait comme la majorité des siens et se contenterait d'un régime végétarien. De toutes façons, elle ne savait pas chasser, juste cuisiner et manger la viande. Et puis, elle ne comptait pas partir longtemps. Peut-être un jour ou deux grand maximum.

Elle ne prit donc rien de plus avec elle. Elle n'en avait pas besoin.

Quoi que... Elle avait quand même oublié quelque chose.

Retournant chez elle, elle en sortit bien vite avec un petit carquois. Ne jamais sortir avec un arc et sans flèches, c'était pourtant la première leçon que sa mère lui avait dispensée ! Mais, encore une fois, l'idée du voyage l'avait tellement excitée qu'elle avait oublié d'aller au bout de son instinct de prudence.

Enfin, peu importait ! À présent, elle pouvait partir !

Malgré le fait qu'elle ait passé plus de deux siècles et demi dans cette forêt, elle n'en connaissait qu'une toute petite partie. Pas étonnant que son père s'y soit perdu, à son arrivée. Elle se demanda soudain ce qui lui serait arrivé s'il n'avait pas eu la chance de rencontrer sa mère qui, déjà à cette époque, avait sillonné l'intégralité de la forêt, dans le cadre de sa fonction de surveillance des espèces animales y vivant.

D'ailleurs, sa mère avait presque réussi à lui transmettre sa passion pour les animaux sauvages. Presque. Léane avait toujours aimé tous les êtres vivants, animaux ou plantes, mais elle ne se voyait pas suivre les pas de sa mère et passer sa vie à les compter et les suivre. Elle s'y ennuierait vite, même s'il était vrai que surveillance d'animaux sauvages rimait avec voyage.

Elle finit par sortir de ses pensées, pour réaliser avec surprise que le Soleil avait déjà bien entamé sa course. Et qu'elle était déjà perdue. Super...

Elle se mit à étudier les arbres. Comme tout elfe digne de ce nom, elle savait que la mousse ne poussait que du côté Nord des arbres. En connaissant le Nord, elle pourrait s'orienter.

Elle ne tarda pas à retrouver les points cardinaux, et décida de se diriger au Nord-Ouest. Elle ne connaissait pas cette zone, c'était l'occasion de la découvrir !

Elle tourna en rond pendant un bon moment, renonçant à s'orienter, déclarant en elle-même que se perdre était le meilleur moyen de partir à l'aventure. Même s'il était vrai que, techniquement, elle était toujours chez elle... Selon un certain point de vue, elle partait en expédition dans son jardin. Mais il était immense, ce jardin.

Bien après midi, elle se dit qu'il était peut-être temps de manger et fit provision de fruits de toutes sortes. À tel point qu'elle ne put pas tout manger. Tant pis, elle les garderait pour plus tard... Ou pour d'éventuels autres voyageurs, si elle en croisait, histoire de partir sur de bonnes bases et de prouver que ses intentions étaient amicales.

Satisfaite, elle se remit en route. Elle marcha toujours tout droit, prenant son temps, s'extasiant devant une fleur inconnue ou restant cachée des heures durant pour observer une famille de cerfs royaux sans les faire fuir.

Amplement satisfaite de sa journée, elle finit par décider de rentrer.

Et puis, finalement, alors que le soleil commençait à se coucher et qu'elle se trouvait près de chez elle, elle décida de faire demi-tour. Elle passerait au moins une nuit dehors, pour voir ce que cela faisait. Elle se demanda un instant si elle avait pensé à laisser un mot pour prévenir ses parents de son départ, avant de décider qu'ils pourraient facilement deviner où elle était passée. Après tout, elle était leur fille, ils la connaissaient parfaitement bien !

S'étant ainsi rassurée, elle reprit sa route. Elle ne savait pas où elle allait, mais peu lui importait. Après tout, lorsqu'il s'était aventuré dans cette forêt, son père non plus ne savait pas où il allait. Elle suivait donc dignement ses pas.

Bientôt, elle eut la surprise de voir une lumière au loin. C'était situé trop bas pour être la lune et c'était trop puissant pour être une luciole. Un feu ? Elle ne voyait que cette solution... Et cela signifiait qu'il y avait un voyageur ! Elle s'approcha donc, heureuse de rencontrer quelqu'un.

Cependant, au fur et à mesure qu'elle s'approchait, sa prudence la rattrapa. Elle ne connaissait pas cette personne, elle devait s'assurer qu'il ne s'agissait pas d'un être hostile avant de tenter toute approche. Bien sûr, la garde Zéphyr veillait, mais son père lui avait toujours dit qu'un excès de prudence n'était jamais superflu, lors d'un voyage. Il lui avait dit que c'était grâce à sa vigilance qu'il avait pu rester en vie alors qu'il avait traversé presque tout Dùralas.

Elle s'approcha donc, restant néanmoins protégée dans les sous-bois. Elle ne tarda pas à voir le voyageur en question. Une voyageuse, en l'occurrence. Elle était seule et ne semblait pas dangereuse... Léane en profita donc pour quitter sa cachette sans faire de bruit, pour arriver au campement par le chemin, comme n'importe quelle promeneuse. Puis, feignant de découvrir l'étrangère juste à ce moment, elle la salua :
    - Bonjour !


Et elle s'approcha. Elle ne tarda pas à repérer les provisions étalées, comme attendant d'être préparées. Cela lui donna une idée :
    - Oh, vous n'avez pas encore mangé... Je vous apporte le dessert !


Disant ces mots, elle brandit une pomme piochée dans les fruits récoltés plus tôt dans la journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marwaen Merryheart
Habitant(e) connu(e)

Habitant(e) connu(e)
avatar

Messages : 156
Expérience : 394
Féminin Âge RP : 120 ans âge réel, 24 ans âge d'apparence

Politique : 01
Métier : Mineur - Apprentie
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
175/175  (175/175)
Vitesse: 32
Dégâts: 103

MessageSujet: Re: Trio multiracial pour aventurières en devenir [PW Marwaen, Léane]   Sam 17 Nov 2018 - 19:31

Un silence paisible régnait sur l'habitation. Seul le bruit des bûches dans l'âtre de la cheminée se faisait entendre. Tout ceci avant qu'un énorme "BOOM", qui fit trembler l'habitation dans ses fondations, se fit entendre, suivie d'un "AIEUH" tonitruant et rauque. Ça ? Oh, c'est tout simplement Arma qui venait de tomber de son lit. Rien de nouveau, en somme. Grognant et jurant contre les lits qui faisaient tomber les pauvres nains n'ayant rien demandés, elle grommela et, tout en se frottant le front (c'est lui qui avait tout prit) se releva, pestant entre ses dents. Un coup d'oeil à l'extérieur lui apprit qu'il faisait encore nuit.

Génial, moi qui voulait dormir, voilà que je me réveille à pas d'heure en me cassant la gueule en bas du lit. Bougre de bique, si c'est pas d'la malchance ça, j'm'y connais pas.

Un râle rauque sorti de la gorge d'Arma et, soupirant, elle prit sur elle et s'habilla, le sommeil ayant été chassé après sa chute. Tout en enfilant ses vêtements, des jurons sortirent de sa bouche, grognant contre l'injustice de sa vie. Elle finie par enfin terminer de s'habiller et traîna des pieds vers sa cuisine, le moral dans le plancher (il était même plus dans ses chaussettes à ce niveau. Non, il était plus bas... bieeeeeen plus bas). Se plaignant dans sa barbe, elle prépara sa drogue du matin (son grog) et s'installa sur son balcon, le regard fixe rivé droit devant elle. Savourant sa boisson, les yeux fermés, elle laissa le silence imprégner les lieux et la bercer, le vent caressant doucement son corps fourbu et courbaturé. Une fois sa tasse terminée, elle rouvrit doucement les yeux, calmée. Elle laissa son regard parcourir l'horizon, le calme des lieux finissant de l'apaiser. Arma finie par se lever et porter sa tasse dans l'évier, la rinçant et la laissant alors sécher. Jetant un oeil sur ses provisions, elle se rendit compte avec effarement qu'elle allait bientôt rentrer à court de jus d'Axbeya et de graine de Roxa, ingrédients nécessaires pour son bien-être personnel (ouais en fait c'est surtout les ingrédients pour son grog, hein).

Paniquée, elle courra dans tout les sens dans la maison, prépara vite fait un sac, prit une carte et se rua à l'extérieur. Seulement, elle oublia une chose importante, surtout pour elle qui n'avait aucun sens de l'orientation: une boussole. Consultant sa carte du regard, elle sût immédiatement qu'elle devait se rendre au sud, puis, environ 50km plus loin, bifurquer légèrement vers l'Ouest. Elle arriverait alors dans la plaine ou les graines et les fleurs dont elle avait besoin y était plantées. Soupirant et résignée, elle pressa le pas, voulant faire un bon bout de chemin avant que la nuit ne décide de tomber sur Dùralas. Un lourd soupir lui échappa lorsqu'elle comprit qu'elle allait devoir dormir à la belle étoile. *Bah, pas grave, au moins aucune créature n'osera m'attaquer en terrain dégagé*.

Le pas vif et rapide, Arma fit un bon bout de chemin. Seulement, ce qui devait arriver arriva.

Bon, alors, si je vais par-là, je devrais normalement arriver à un petit cours d'eau. Ensuite, plus qu'à le suivre et lorsque le rocher mauve en plein milieu apparaît, traverser le cours d'eau et tourner à gauche. Je devrais tomber sur la plaine.

Cependant, plus elle continuait, plus l'angoisse montait en elle. *Mais c'est pas vrai, mais j'suis où là. Mais c'est pas normal, y'a un cours d'eau ici habituellement. Me dites pas que j'me suis perdue... Pas encore*. Paniquée, Arma jeta un regard autour d'elle, espérant réussir à trouver un signe lui indiquant l'endroit où elle se trouvait. Un léger soupir lui échappa puis, grognant, elle décida de continuer tout droit. Elle allait bien tomber sur quelque chose à un moment, non ? Les nuits passèrent, sans qu'Arma ne tombe sur âme qui vive. Le désespoir commençait tout doucement à l'envahir. Elle ne savait plus depuis combien de temps elle était partie ni dans quelle direction se trouvait sa maison. Elle devait rapidement trouver des personnes, sinon elle allait devenir folle.

Puis, grâce à sa fine ouïe, elle entendit un bruit, au loin. Se redressant, les yeux écarquillés, elle se mit à prier sous son souffle, espérant que c'était bien des gens et non pas une créature allant ensuite la dévorer. Accélérant le pas, Arma se mit soudain à courir vers le bruit, l'espoir montant doucement en elle. *Pitié, pitié, si n'importe quel dieu m'entends, faites que ce soit des gens, pas de faux espoir. Je n'y survivrai pas*. Le bruit se rapprochant de plus en plus, Arma finie par ralentir, finissant par marcher souplement, le pas silencieux. Puis, l'espoir se mua en soulagement lorsqu'elle entendit des bruits de conversation. Prenant son courage à deux mains, elle avança doucement et finie par sortir du couvert des arbres.

Oh mon dieu, v'pouvez pas savoir comme je suis contente d'enfin tomber sur quelque chose de vivant. Ça fait des s'maines que j'tourne en rond, dans l'espoir d'tomber enfin sur quelqu'un pouvant m'dire où j'suis, en vain. Oh bon sang, comme j'suis soulagée.

L'adrénaline quittant son corps, Arma s'effondra par terre, ses jambes ne la soutenant plus. Un léger soupir soulagé lui échappa et elle darda son regard sur les deux personnes devant elle, les observant rapidement. *Elles n'ont pas l'air dangereuse, tant mieux*.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arhiann
Habitant(e)

avatar

Messages : 96
Expérience : 250
Féminin Âge RP : 60

Politique : 01
Métier : Sculpteur - Apprentie
Titres:
 

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
360/360  (360/360)
Vitesse: 191
Dégâts: 388

MessageSujet: Re: Trio multiracial pour aventurières en devenir [PW Marwaen, Léane]   Dim 18 Nov 2018 - 21:53

« Hein ? »
Entre la chaleur du feu, la fatigue du voyage, et le poids réconfortant de la couverture sur ses épaules, Arhiann avait fini par s'assoupir tout à fait. Aussi l'arrivée de la jeune elfe la fit-elle sursauter, prouvant par là même qu'elle était loin de posséder les réflexes d'une aventurière chevronnée. Là où celle-ci aurait déjà le corps prêt à la détente et son arme tenue en main, la blonde hybride restait hébétée, pas encore tout à fait débarrassée des brins de sommeil qui l'avaient emprisonnée plus tôt.

Elle secoua la tête pour se remettre les idées en place, et finit par réaliser que la fille aux cheveux de neige venait de la saluer, et avec un enthousiasme candide. Elle esquissa donc un sourire, et un signe de tête poli :
« Le bonsoir à vous... »
Consciente de devoir entamer la conversation, mais ayant besoin d'un peu de temps pour trouver un point d'accroche, elle fut cependant sauvée par l'inconnue qui, avisant son matériel de cuisine, lui proposa immédiatement un fruit qu'elle transportait.

Quelqu'un de plus méfiant aurait pu trouver suspecte une telle offre, mais Arhiann n'avait pas encore appris la défiance : son sourire s'élargit avec naturel, et elle se releva face à l'étrangère.
« Oh, c'est très gentil, merci ! Vous l'avez trouvée dans le coin ?  Mais je vous en prie, venez vous réchauffer, »
continua-t-elle avec des gestes l'invitant à approcher davantage, tandis qu'elle installait sa petite marmite au-dessus du foyer.
« La mousse est épaisse ici, c'est plutôt agréable... on peut même y fermer l’œil un peu trop facilement ! »
Le sien cligna d'un air entendu à l'adresse de Léane, et elle versa de l'eau d'une gourde dans le récipient.
« Vous n'êtes pas perdue, au moins ? »
s'inquiéta-t-elle encore, se demandant comment, si c'était le cas, elle pourrait venir en aide à la pâle elfe. Elle ne connaissait que la route par laquelle elle était venue, et qui menait à Endorial...

Mais il fallait croire que les dieux avaient un certain humour : son interlocutrice n'eut pas le temps de répondre, qu'une toute petite femme apparut à son tour dans la clairière, se lamentant avec une étrange accent, parce que... parce qu'elle était perdue, justement, de ce qu'Arhiann en comprit. Elle lança un regard à l'autre arrivante, mais Léane semblait tout aussi étonnée qu'elle, l'hybride en conclut donc que cette irruption était également une totale surprise pour elle.

Aussi vite qu'elle était apparue, la petite rouquine se retrouva à terre, et la jeune faune se fit la réflexion, à part elle-même, qu'au moins elle ne tombait pas de bien haut. Ce qui ne l'empêcha pas de venir aux côtés de cette nouvelle intruse, et de plier les genoux pour se retrouver un peu plus à hauteur.
« Hé, ça va ? Vous êtes blessée ? »
Il ne manquerait plus qu'elle hérite d'une grave éclopée qu'il faudrait conduire en toute urgence à la capitale des elfes, alors qu'elle aurait juste voulu passer une soirée tranquille sous les étoiles et les feuillages de la forêt...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Léane Gelriane
Nouvel(le) habitant(e)

avatar

Messages : 47
Expérience : 191
Féminin Âge RP : 255 ans

Politique : 01
Métier : Chasseur - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
105/105  (105/105)
Vitesse: 67
Dégâts: 145

MessageSujet: Re: Trio multiracial pour aventurières en devenir [PW Marwaen, Léane]   Lun 19 Nov 2018 - 16:37

L'inconnue semblait s'être assoupie, à en voir la manière dont elle semblait perdue en se réveillant. Léane aurait voulu s'excuser, mais elle n'en eut pas le temps : sa compagne improvisée s'était plus ou moins reprise. Du moins, elle lui avait répondu. L'elfe lui répondit par un sourire.

Puis répondant à son invitation, elle s'approcha du feu, mais pour aller y déposer son fruit. Et elle en profita pour déballer les autres, qu'elle plaça avec la pomme, près du matériel de cuisine. Puis elle se retourna :
    - En effet, ça vient des environs. J'ai cueilli un bon nombre de fruits pour me faire un repas ce midi, mais on dirait que j'ai sous-estimé leur pouvoir nutritif : ce que vous voyez ici, c'est ce qu'il me reste. Je n'avais pas pris de provisions quand je suis partie. Et je me disais justement que je pourrais garder ceux-là pour me donner une chance de démarrer une conversation... Et c'est justement à ça que ça a servi !


Elle rit doucement, de bon cœur. Elle était heureuse d'enfin rencontrer quelqu'un originaire d'un autre peuple que le sien.

Et la question suivante la fit rire. Bien sûr, qu'elle était perdue, mais c'était volontaire ! Et, de toutes façons, elle saurait s'orienter. La forêt était son territoire, elle savait donc déchiffrer ses indices. Et, alors qu'elle était sur le point de formuler sa réponse à voix haute, un phénomène extérieur s'en mêla. Léane lança à la nouvelle venue un regard de reproche. Elle détestait, même elle haïssait, qu'on l'empêche de s'exprimer juste quand elle ouvrait la bouche. C'est donc d'un ton un peu froid qu'elle la reprit :
    [/color=#145713]- Les arbres sont vivants. Les animaux aussi. Donc, vous avez forcément vu des êtres vivants. Peut-être vouliez-vous plutôt parler d'êtres avec qui vous pouvez communiquer ?[/color]


Et la voilà qui s'effondrait au sol. Léane soupira, mais elle finit tout de même par aller se porter à son secours. Après tout, elle ne pouvait pas savoir que l'elfe était sur le point de parler... Elle s'accroupit à ses côtés et lui tendit la main, l'observant :
    - Dites-moi si je me trompe, mais vous avez l'air épuisée et perdue... Je vis dans les environs, je pourrais peut-être vous guider... Mais reposez-vous d'abord. Si notre compagne accepte de vous accueillir ?


Disant ces mots, elle se retourna vers la propriétaire du feu, quêtant son approbation ou son refus. Après tout, grâce à ce feu, elle avait marqué son territoire, cette clairière lui appartenait désormais, du moins jusqu'à ce qu'elle la quitte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marwaen Merryheart
Habitant(e) connu(e)

Habitant(e) connu(e)
avatar

Messages : 156
Expérience : 394
Féminin Âge RP : 120 ans âge réel, 24 ans âge d'apparence

Politique : 01
Métier : Mineur - Apprentie
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
175/175  (175/175)
Vitesse: 32
Dégâts: 103

MessageSujet: Re: Trio multiracial pour aventurières en devenir [PW Marwaen, Léane]   Mer 21 Nov 2018 - 2:47

Soupirant, Arma se passa la main sur le visage, en sueur. C'est qu'elle était vaguement essoufflée de s'être perdue. Soufflant, elle finit par se mettre en position assise et regarda la faune lui demander si elle allait bien. Elle devait peut-être répondre ? Moui, peut-être.

Je vais bien, merci. Je suis vraiment désolé d'être arrivé aussi brusquement. J'étais tellement soulagée d'enfin croiser des gens que je n'ai pas pu m'empêcher de parler. Sinon je vais bien, dame Faune, merci. Pas besoin de soin ni rien. Je suis juste épuisée et affamée, mais je devrais rapidement pouvoir concocter un plat léger afin de me nourrir.

En disant cela, un grand sourire se dessina sur son visage. Elle ne savait pas pourquoi, d'ailleurs, elle n'y avait pas pensé avant. Elle eut envie de se gifler en constatant sa bêtise. Grognant contre sa stupidité, elle posa sa main sur ses yeux, dépitée. Elle les rouvrit en entendant l'elfe parler à nouveau. Arma grimaça un sourire gêné et se gratta la tête devant le ton froid de l'elfe. Avait-elle interrompu quelque chose ? Elle ne l'espérait pas, elle savait les elfes légèrement susceptibles.

Oui, je sais bien que la nature entière est vivante. Je considère chaque être y étant comment vivant. Que ce soit des arbres, des plantes ou des animaux. J'entendais par-là que j'étais soulagée d'enfin croiser des gens. Je suis vraiment navrée si je vous ai interrompue en pleine phrase, dame elfe. Ce n'était pas du tout mon intention. Alors, encore une fois, je vous présente mes excuses si c'est le cas.

Se redressant de sa toute petite taille, Arma s'inclina, la main droite sur le buste, la gauche dans le dos. C'était un signe de grande gêne et d'excuse profonde, par chez elle. Arma espéra donc que la Dame elfe allait le comprendre. Un grand bruit sonore se fit entendre et un rougissement intense gagna le visage de Marwaen. Un Ours ? Non, son ventre. Elle se releva en entendant l'elfe reprendre la parole.

Je dois bien avouer que oui, je suis totalement perdue. Je voulais rejoindre le village de Baldorheim à la base.

Puis, elle se mit à marmonner dans sa barbe, inexistante, la barbe, je le rappelle.

Nan mais c'est vrai quoi, il est où ce putain de village de mes couilles ? Z'avez déjà vu un nain avec aucun sens de l'orientation, vous. Mais saperliponain, j'suis vraiment mal tombée, moi.

Grognant, elle releva les yeux et devint rouge vif en se rendant compte qu'elle n'était pas seule et qu'elle s'était laissée aller. Elle avait un langage assez, comment dire... Cru. Et ce n'était pas tout le monde qui tolérait d'entendre de tels mots. C'est pour cela qu'Arma se retenait lorsqu'elle rencontrait des gens... Sauf quand elle est perdue, affamée, assoiffée, fourbue et fatiguée. Et puis elle grogna en se disant que non, si elles n’étaient pas contentes, tant pis. Non d'un nain borgne, elle était pas là pour leur faire plaisir, même si elles avaient l'air sympathiques. Tout ce qu'elle voulait, elle, c'était retrouver le chemin de sa maison.

Mine de rien, elle lui manquait, sa baraque. Puis, elle se rappela qu'elle n'avait pas totalement répondu à l'elfe. Gênée, elle releva la tête et continua.

Oh, milles excuses. J'apprécierais vraiment si v'pou...Si vous pouviez me guider vers ma maison. Je ne saurais pas retrouver son chemin, même contre 5000 pièces d'or.

Tournant son regard vers la faune, elle dit, gênée.

Je sais que comme vous y avez fait un feu de camp, cet endroit vous appartient le temps que vous y êtes. Mais me permettez-vous de me joindre à vous ? Je dois avouer être légèrement frigorifiée et votre feu me fait de l'oeil.

Elle s'y serait bien précipitée, mais elle avait un minimum de savoir-vivre et elle savait que cela ne se faisait pas. Elle s'éloigna légèrement et s'installa par terre, en tailleur. Elle attendrait ici bien sagement une réponse. Et qu'elle soit négative ou positive, elle n'en voudrait pas à la faune. Après tout, elle ne connaissait pas Arma, donc prudence est mère de sûreté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arhiann
Habitant(e)

avatar

Messages : 96
Expérience : 250
Féminin Âge RP : 60

Politique : 01
Métier : Sculpteur - Apprentie
Titres:
 

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
360/360  (360/360)
Vitesse: 191
Dégâts: 388

MessageSujet: Re: Trio multiracial pour aventurières en devenir [PW Marwaen, Léane]   Jeu 22 Nov 2018 - 18:51

La demoiselle aux oreilles pointues ne se fit pas prier pour expliquer l'origine du, et même des, fruits. Elle était apparemment tombée sur un coin généreux comme il en existait dans la forêt, et Arhiann apprécia l'esprit de partage qui la poussait à en proposer au premier voyageur venu, même si l'autre confessa un but également intéressé. Faciliter le contact, c'était de bonne guerre, et l'humeur de la faune restait au diapason des petits rires de son interlocutrice.
« Vous pourrez toujours essayer de vendre ce qui restera au marché d'Endorial... »
lança-t-elle avec amusement, tout en s'efforçant d'imaginer à quoi pourrait ressembler un tel lieu... sans parvenir à grand chose de très net. Bah, bientôt, elle pourrait le voir de ses propres yeux.

Puis il y eut le numéro de la naine, qui ne sembla pas beaucoup amuser l'elfe. En un éclair, la jeune cornue se souvint de ce qui se disait, à ce propos : ces deux peuples ne s'appréciaient guère, et sans être réellement enragés au point d'en venir aux mains, ils se mêlaient rarement les uns aux autres, préférant rester dans leurs mines ou leurs forêts, respectivement. Allait-elle être témoin de cette inimité légendaire ? Mais l'une et l'autre semblaient suffisamment civilisées pour conserver une façade de bonne tenue, et elle ne put que porter une main devant ses lèvres, étouffant un petit rire, lorsque la dernière arrivée commença à s'expliquer.
« Je ne suis pas une dame, »
eut-elle seulement le temps d'objecter, les yeux pétillants de l'amusement qu'un tel titre suscitait chez elle, avant que les deux autres ne reprennent. Et elle se retourna promptement, pour cacher un nouveau sursaut d'hilarité, alors que l'effet solennel de l'excuse envers l'elfe était ridiculisé par les borborygmes de la naine...

Laissant un moment les deux filles parler entre elles, elle préleva un sac de tissu de ses affaires, et jeta quelques poignées de son contenu dans l'eau qui, désormais, frémissait au-dessus du feu. Elle avait compris qu'en réalité, il n'y avait pas d'urgence vitale, donc autant s'occuper de son repas, qui nécessiterait encore un petit moment de cuisson avant d'être prêt. Ce qui ne l'empêcha pas de rester attentive aux paroles échangées, et de retenir encore plusieurs sons amusés, jusqu'à ce que l'une et l'autre s'adressent directement à elle.
« Mais, naturellement ! »
s'écria-t-elle, presque offensée qu'elles aient pu imaginer que cette clairière ne pourrait peut-être pas, selon elle, accueillir une personne de plus.

Cependant, ses yeux restaient rieurs alors qu'elle complétait, jouant le rôle d'hôtesse que l'évocation de "sa propriété" avait fait naître dans son imagination :
« La forêt est à tout le monde, il me semble. Et on n'est pas mal, ici. Je vous invite donc officiellement à venir partager ma modeste auberge, Aux mille étoiles. J'espère que le service vous satisfera... »
fit-elle avec un geste ample du bras, qui désignait le coin de feu où elle avait commencé à préparer son souper et à installer ses affaires. Elle réitéra également son geste à destination de Léane, pour lui proposer de se rapprocher elle aussi. On était tout de même plus confortablement installé auprès du foyer, plutôt que dans un coin de clairière glacial !
« Par contre, je crains que vous n'arriviez trop tôt pour le dîner, je commençais à peine à le préparer... et encore, si cette demoiselle ne s'était pas présentée aux portes, il ne serait sans doute même pas en route, »
expliqua-t-elle encore avec un sourire de connivence pour l'elfe. Ce qui lui fit aussi réaliser que personne ne s'était encore présenté selon l'usage.

Elle attendit que tout le monde s'installe auprès des flammes, du moins espérait-elle que toutes deux le feraient, avant de se mettre en peine de donner le bon exemple... et de céder à un peu de curiosité envers celle qui n'avait pas de barbe, mais qui était quand même vraiment petite.
« Je suis Arhiann. Excusez-moi, mais... je n'avais jamais vu de nain, ou de naine. On m'avait bien raconté que de nombreuses races différentes parcourent notre monde, mais... en rencontrer un exemple, c'est autre chose. Vous êtes tous d'aussi grands plaisantins ? »
Parce que non, ce n'était absolument pas possible qu'elle soit arrivée aux abords d'Endorial en cherchant à joindre Baldor'heim. La géographie de la faune n'était pas parfaite, mais elle était certaine que les montagnes du Baldor, avec lesquelles la ville partageait son nom, se situaient très exactement à l'autre bout du monde connu.

Dans un effort d'inclusion, elle se retourna vers la pâle oreilles-pointues :
« Mais je sors à peine de mon fond de forêt. Vous connaissez Endorial ? Peut-être y trouve-t-on toutes sortes de races ? »
A vrai dire, elle l'espérait. Ce serait bien plus amusant d'explorer des terres où centaures, faunes et elfes n'étaient pas les seuls êtres pensants avec qui pouvoir échanger sur toutes sortes de sujets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Léane Gelriane
Nouvel(le) habitant(e)

avatar

Messages : 47
Expérience : 191
Féminin Âge RP : 255 ans

Politique : 01
Métier : Chasseur - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
105/105  (105/105)
Vitesse: 67
Dégâts: 145

MessageSujet: Re: Trio multiracial pour aventurières en devenir [PW Marwaen, Léane]   Jeu 22 Nov 2018 - 21:01

Vendre ? Hors de question. Les fruits, ça nourrissait, mais jamais longtemps. Elle saurait les consommer. Et puis, si elle les partageait avec ses deux compagnes, elles ne devraient pas avoir trop de mal à les terminer. Et si jamais cette éventualité se présentait... Elle les finirait elle-même. En tant que l'une des rares elfes non végétariennes, elle avait souvent faim peu de temps après un repas entièrement végétarien, même si elle avait appris à vivre avec, d'une part, pour respecter les valeurs de sa famille, et d'autre part, pour respecter l'équilibre de la Nature en ne mangeant que la viande provenant d'individus âgés ou blessés et donc inutiles à leur groupe. Il serait d'ailleurs temps qu'elle apprenne à chasser par ses propres moyens, afin d'être sûre de la provenance de la viande...

Mais cette question n'était pas d'une importance primordiale, elle pourrait très bien y réfléchir de nouveau quand elle serait seule.

Puis elle hocha la tête face aux excuses de celle qui l'avait interrompue :
    - D'accord, ça passera pour cette fois. Ah, et sinon... Ma mère est recenseuse d'animaux et mon père n'a jamais eu de réel métier... Donc, je n'ai absolument rien d'une noble, je vous prie de ne pas m'appeler Dame.


Elle allait répondre à sa question suivante en lui disant qu'elle n'avait aucune idée du lieu où se trouvait le village qu'elle cherchait, quand sa phrase suivante lui coupa les mots de la bouche. Une telle vulgarité la laissait pantoise. Pour le coup, elle ne dit rien pendant un moment, avant de soudain se réveiller quand sa première rencontre parla de son repas.

Elle rendit son sourire à cette dernière, avant de se rapprocher :
    - Je peux aider, peut-être ? C'est moi qui cuisine, chez moi.


Et elle se décida enfin à répondre à la fameuse naine :
    - Je suis désolée, mais là, comme ça, je ne vois pas du tout où ce village pourrait être. Cependant, je suis passionnée de géographie, peut-être que si vous me donniez un peu plus de précisions, je pourrais trouver.


Et vint le temps des présentations. Léane s'en voulut de ne pas y avoir pensé plus tôt. Alors, elle pouvait au moins répondre.
    - Enchantée. Moi, c'est Léane. Je vis près d'ici, en bordure de la ville... Enfin, normalement, je ne suis pas loin. Je dois avouer que je me suis volontairement perdue. Je voulais voir ce que ça fait de passer un moment sans mes parents.


Et à présent, on lui demandait des informations sur Endorial. Elle n'était pas vraiment la bonne personne... Mais elle pouvait apporter un début de réponse :
    - Pour être honnête, cela fait un moment que je ne suis pas allée à Endorial. Fut un temps où j'accompagnais de temps en temps ma mère lorsqu'elle allait faire part de ses observations aux chasseurs et à ceux qui s'occupent de tenir à jour les registres de recensement de la faune, mais... Je crois que j'ai fini par me lasser. Cependant, il me semble avoir vu quelques autres races, oui... Et puis, mon père n'est pas un elfe, et il y est accepté, donc cela signifie que la ville accepte les étrangers... Je ne sais pas si j'ai bien répondu à la question, pardonnez-moi.


HRP :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marwaen Merryheart
Habitant(e) connu(e)

Habitant(e) connu(e)
avatar

Messages : 156
Expérience : 394
Féminin Âge RP : 120 ans âge réel, 24 ans âge d'apparence

Politique : 01
Métier : Mineur - Apprentie
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
175/175  (175/175)
Vitesse: 32
Dégâts: 103

MessageSujet: Re: Trio multiracial pour aventurières en devenir [PW Marwaen, Léane]   Ven 23 Nov 2018 - 4:08

À l'écart, Arma regarda l’interaction entre les deux filles, puis un horrible soupir lui échappa lorsqu'elle comprit que l'Elfe entretenait la haine envers les nains comme son peuple le faisait. Levant les yeux au ciel contre cette "stupide guéguerre", Arma grogna, se frottant le visage. Elle avait bien envie de lui dire d'arrêter de croire en ces idioties et de se faire sa propre opinion, mais voilà, elle ne voulait en rien offenser l'elfe devant elle. Donc, ravalant ses mots, elle se contenta de soupirer une nouvelle fois, levant la tête afin de contempler le ciel.

Puis, elle la rabaissa aussi sec lorsqu'elle entendit la Faune dire qu'elle pouvait s'installer autour du feu. Se relevant, elle se mit à sautiller de joie vers celui-ci, une sorte de danse étrange guidant ses pas... Bon, c'était pas sa faute, Ok ! Elle était fatiguée, avait faim, était perdue et était fatiguée, donc voilà. Elle se laissa finalement tomber devant le feu et un râle de bien-être lui échappa. Arma en ferma même les yeux de béatitude. Puis, en un sursaut, elle rouvrit les yeux. Ce que venait de dire la Faune avait fait tilt. Elle ne s'était même pas présentée, elle non plus. Mais bon sang, où était ses manières. Une rougeur insoupçonnée atteignit son visage, lui octroyant des couleurs rigolotes avec le feu s'y reflétant. Grimaçant un sourire gêné, elle se frotta le crâne et se présenta à son tour.

Enchantée de vous rencontrez, toutes les deux. Moi je m'appelle Marwaen Merryheart. Comme vous pouvez sûrement le voir, je suis une naine, mais j'ai toujours été incomprise de ma propre race. Mise à l'écart car ne comprenant pas la haine ancestrale entre les elfes et les nains, mise à l'écart car ne voulant pas effectuer un travail plus gratifiant que mineur, mise à l'écart à cause de mon envie de voyager... Ma maison, dans Svandalen, mon village, est située à l'écart des autres habitations. Personne ne veut être autour de moi, là-bas. Enfin bref ! Sinon euh, drôle... Pas vraiment. Disons que nous, les nains, n'avons pas un humour très haut.

Un ricanement lui échappa, avant qu'elle ne tousse et ne reprenne, retrouvant un léger sérieux.

Sinon j'étais sérieuse, je me suis vraiment perdue. Le pire c'est que j'avais une carte et tout, mais je ne sais pas comment je fais, à chaque fois que je sors de chez moi, je me dis "je vais à tel endroit" bah j'atterris un peu partout, sauf à l'endroit que je veux. Au moins j'explore le monde, tiens.

Puis, la présentation de Léane attira son attention. Arma devait avouer que sa curiosité avait été piquée. Son père n'était pas un elfe ? Oserait-elle, oserait-elle pas ? Oh et puis zut, l'elfe ne l'aimait déjà pas, alors un peu plus ou un peu moins. Prenant son courage à deux mains, elle demande, d'une voix douce.

Pardonnez-moi si ma question vous paraît légèrement indiscrète et n'hésitez pas à ne pas y répondre, mais votre père n'est pas un elfe ? Je croyais que les demi-elfes étaient très mal vu ? Enfin de mon côté je n'ai rien contre vous hein, rassure-toi, c'est juste que cela m'étonne un peu. Tu es la première demi-elfe acceptée que je rencontre.

Puis, elle repensa au début de sa présentation. Comment ça, volontairement perdue ? Mais c'était pas juste, ça. Même quand Arma le voulait pas, elle se perdait. Grognant et soupirant, elle finit par grimacer et tourner son regard vers le feu, son visage prenant petit à petit une expression pensive et légèrement triste. Il n'y a pas à dire, mais sa famille commençait à lui manquer, mine de rien. Ça faisait quand même un bon bout de temps qu'elle était partie. Par contre elle ne savait plus cela faisait combien de temps... Elle devrait compter les jours, tiens, ça l'occuperait.

Puis, faisant le calcul dans sa tête, elle ne put retenir une exclamation horrifiée.

QUOI ? JE SUIS PERDUE DEPUIS SIX MOIS ? MINCE ALORS, MES PARENTS DOIVENT ÊTRE MORTS D'INQUIÉTUDES.

Puis, elle se mit la main sur la bouche, relevant les yeux vers ses partenaires de feu. Une expression gênée gagna ses traits et, la main sur la poitrine, s'abaissa, s'excusant.

Milles excuses, je ne voulais pas hurler ainsi, c'est juste que je viens de calculer mentalement et que je dois avouer être surprise du nombre de temps depuis lequel je suis perdue et loin de chez moi.

Une grimace peinée gagna légèrement ses traits, avant de disparaître. Relevant le buste et le regard, elle plongea une nouvelle fois son regard dans le feu, les flammes de celui-ci dessinant des ombres inquiétante sur son visage.


HRP:
 




Si un humain boit pour oublier, un nain boit pour se souvenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arhiann
Habitant(e)

avatar

Messages : 96
Expérience : 250
Féminin Âge RP : 60

Politique : 01
Métier : Sculpteur - Apprentie
Titres:
 

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
360/360  (360/360)
Vitesse: 191
Dégâts: 388

MessageSujet: Re: Trio multiracial pour aventurières en devenir [PW Marwaen, Léane]   Mer 28 Nov 2018 - 12:07

Tandis que la naine soupirait dans son coin, l'elfe se proposa pour aider auprès de la marmite. Arhiann secoua négativement la tête, sans quitter son expression amicale, et expliqua avec légèreté :
« Oh, c'est gentil, mais c'est pas la peine ! Il faut juste laisser cuire les céréales, et dans un moment, je rajouterai les herbes... vous aimez les champignons ? »
ajouta-t-elle en élevant la voix pour que les deux filles puissent l'entendre.
« J'en ai un pochon, de séchés. J'aime bien en mettre, de temps en temps, ça change un peu. »

Ces considérations culinaires achevées, la conversation en revint à la destination de la rousse. L'hybride eut un doute lorsque la demoiselle oreilles-pointues avoua ne pas connaître ce nom... mais après tout, peut-être n'était-elle pas au fait des lieux trop éloignés de cette forêt. Tout le monde ne pouvait pas avoir, comme elle, une mère qui avait couru les chemins de leur vaste monde dans sa jeunesse, et s'était fait un devoir d'enseigner quelques-unes de ses expériences à sa progéniture. Perplexe, elle finit par quêter une confirmation auprès de la naine :
« Vous avez bien parlé de Blador'heim ? N'est-ce pas la ville principale de ceux de votre race, dans les montagnes au sommet toujours enneigé, au-delà des plaines d'Aràn ? »

Arhiann inclina la tête alors que Léane se présentait à son tour, bientôt suivie de Marwaen. Il était amusant de voir que chacune prenait prétexte de cet exercice de politesse, pour déballer ce qu'elle avait sur le cœur. Et tandis que l'une confirmait ainsi son appartenance à ces terres, l'autre se hâtait de se désolidariser de son lointain peuple. Dissimulant sa gêne dans des gestes simples, la faune se pencha sur le souper, remuant inutilement le contenu de la marmite, le temps de réfléchir à ce qu'elle pourrait bien répondre. Elle ne put réprimer son sourire à la petite blague qui, en effet, ne volait pas haut, mais la demoiselle Marwaen continuait, visiblement désireuse de vider son sac.
« Les cartes ne font pas tout... D'après ma mère, il vaut mieux se renseigner auprès des locaux, enfin, quand c'est possible. Elle a pas mal voyagé, avant. »
Il fallait dire que leur mode de vie ne les poussait pas à faire une confiance aveugle aux écrits. Le savoir transmis oralement y avait bien plus de place, et la plupart des membres de leur petite communauté menaient une vie heureuse sans avoir la moindre notion de lecture. Telle était leur coutume, peu importait qu'elle soit bonne ou mauvaise, il suffisait qu'elle leur convienne.

Et puis, comme chacune avait ajouté à son nom, la raison de sa présence en ces lieux, Arhiann se sentit obligée d'en faire autant, concluant toujours avec le sourire :
« Nous sommes toutes les trois au début d'une aventure, de ce que je comprends... Pour ma part, je suis partie de mon village il y a quelques semaines. Il me semblait qu'il était temps pour moi d'aller à la découverte de notre monde... »
Elle opina de nouveau lorsque la plus pâle s'efforça de rassembler ses souvenirs sur la capitale elfique, s'excusant de ne pas pouvoir en dire davantage.
« C'est déjà ça ! De toute façon, je vais bientôt pouvoir voir ce qu'il en est de mes propres yeux, »
compléta-t-elle, le regard brillant d'excitation anticipée. Sa première véritable ville... oui, elle avait hâte de la découvrir, ainsi que ses habitants. Mais ce soir était en quelque sorte une petite répétition... Comme la naine se montrait intriguée par les origines mélangées de l'elfe, elle reporta son attention sur la seconde, mais rien en semblait vraiment étranger au peuple de ces forêts. Il y avait bien cette pâleur qui formait presque un halo autour d'elle, mais cela n'évoquait rien à la jeune hybride.

Elle laissa donc les deux autres se débrouiller de ce problème, écoutant tout en sortant ou rangeant quelques objets de son baluchon, jusqu'à ce qu'une exclamation lui fasse tourner la tête.
Cette fois, elle ne put retenir un rire franc, et eut besoin d'un peu de temps avant de reprendre sa respiration.
« Vous devriez garder cette réplique, et proposer vos services à une troupe de théâtre ! Je suis sûre que ça ferait fureur. « Je suis perdue depuis six mois »... Douce Magnésie, c'est que vous avez presque failli m'avoir. Vous avez vraiment de sacrés talents de comédienne. »
L'hybride ne se montrait pas vexée le moins du monde, non, elle était clairement amusée de cette blague à laquelle, selon elle, se raccrochait la naine, et avec talent. Après tout, Léane s'était servie de fruits pour s'assurer de la bonne disposition de son interlocutrice, il ne serait pas illogique que Marwaen, elle, utilise l'humour dans ce même but.

HJ:
 




" il n'y a personne qui soit né sous une mauvaise étoile,
il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel "

♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Léane Gelriane
Nouvel(le) habitant(e)

avatar

Messages : 47
Expérience : 191
Féminin Âge RP : 255 ans

Politique : 01
Métier : Chasseur - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
105/105  (105/105)
Vitesse: 67
Dégâts: 145

MessageSujet: Re: Trio multiracial pour aventurières en devenir [PW Marwaen, Léane]   Jeu 6 Déc 2018 - 12:12

Avait-elle bien entendu ? La naine aimait voyager ? Mais c'était une très bonne nouvelle, ça ! Il fallait AB-SO-LU-MENT qu'elles en discutent !
    - Vous aussi, vous aimez le voyage ? C'est une super nouvelle, parce que...


Et elle l'interrompit. Mais Léane eut un sourire quand elle réalisa que répondre à la question sur son père lui permettrait simplement de poursuivre ce qu'elle voulait dire :
    - Mon père n'est pas un humain non plus, je ne suis donc pas une "vraie" demi-elfe, si on peut dire ça comme ça. D'ailleurs, ce que je voulais dire, c'est que je veux voyager, moi aussi, pour justement suivre les pas de mon père.


Elle s'interrompit, réalisant que ses propos étaient pour le moins décousus. Cela ne l'étonnerait pas si son interlocutrice ne comprenait pas ce qu'elle voulait dire... Mais peu importait. Si elle avait besoin de précisions, elle les demanderait. Ce serait plus simple.
    - Et sinon, "acceptée", je ne sais pas si c'est le terme le plus juste. Mes parents et moi ne vivons pas en ville, c'est plus simple pour que ma mère puisse effectuer son travail. Et comme mon père ne travaille pas, ça ne le dérange pas non plus. Quand à moi... Disons que, jusqu'à aujourd'hui, je suivais sans trop me poser de questions. Donc je ne connais pas énormément la ville, j'ai toujours préféré les bois.


Elle hocha la tête lorsque son autre interlocutrice posa sa question sur les champignons. Personnellement, elle n'était pas difficile, il était plus difficile de trouver des aliments qui ne lui plaisent pas que l'inverse.

Et ses yeux se mirent à pétiller lorsqu'elle réalisa qu'elle était en compagnie de deux amatrices de voyage. Elle étaient faites pour s'entendre, c'était évident !

Mais elle resta dubitative lorsque la faune eut une réaction qui démontrait clairement qu'elle ne croyait pas la naine. Les sourcils froncés, signe de concentration, chez elle, elle les observa tour à tour, avant de se risquer à lancer :
    - Arhiann... Je crois qu'elle était sérieuse. En tout cas, ses mots me font plus l'effet d'un cri du cœur que d'autre chose. Le genre de mots qu'on ne maîtrise pas, et qui révèlent par là même ce que nous pensons sincèrement. Moi, je vous crois, Marwaen... Même si c'est vrai que six mois, c'est long... Vous êtes sûre d'être vraiment perdue ? Dans un temps aussi long, il semblerait logique que vous ayez croisé un endroit connu... Ou simplement une personne pouvant vous dire où vous êtes. Si ça peut être utile, je vous informe que nous nous trouvons actuellement à moins d'une journée de marche d'Endorial.


Elle ne savait pas si ce serait utile, mais de toutes façons, elle n'avait pas grand-chose à perdre en donnant cette information...
HRP :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marwaen Merryheart
Habitant(e) connu(e)

Habitant(e) connu(e)
avatar

Messages : 156
Expérience : 394
Féminin Âge RP : 120 ans âge réel, 24 ans âge d'apparence

Politique : 01
Métier : Mineur - Apprentie
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
175/175  (175/175)
Vitesse: 32
Dégâts: 103

MessageSujet: Re: Trio multiracial pour aventurières en devenir [PW Marwaen, Léane]   Lun 10 Déc 2018 - 5:02

Un léger sourire gagna le visage d'Arma en écoutant la faune parler. Ainsi, pas besoin d'aide ? Ma foie, si elle en était persuadée, qui était-elle pour affirmer le contraire ! Secouant légèrement la tête, elle eut un petit rire en entendant sa question. Hochant la tête, elle ouvrit alors la bouche, confirmant les alégations de celle-ci.

Oui, c'est bien là-bas. Mais je n'y suis pas née et je n'y habite pas, donc je suis désolée je ne pourrai vous offrir d'information concernant cet endroit. C'est la première fois que je souhaitais m'y rendre. Habituellement je me fournis dans la forêt, mais j'avoue m'être écartée du chemin de celle entourant mon village, donc je ne voyais plus que Baldor pour m'aider à avoir ce que je voulais. Je cherche Baldor'Heim car je n'ai plus d'ingrédients pour mon grog et je ne connais que cette ville qui en vende, à moins de se procurer les ingrédients à même la nature.

Soufflant, elle avoua alors, désespérée.

C'est comme devenue une addiction. Je ne peux plus m'en passer, pourtant j'essaie, oh bon sang que oui, j'essaie. Mais cela fait de longs mois que je le fais sans ne parvenir à un seul résultat.

Puis, une information arriva au cerveau de Marwaen.

Oh, votre maman voyage ? Elle doit avoir moult histoire à raconter, non ?

Une moue pensive aux lèvres, elle plongea le regard dans le feu, regardant quelques fois ce que faisait ses compères. Un détail retint soudainement l'attention d'Arma. Là, tapis dans l'ombre des arbres, une forme bougeait lentement. Haussant les épaules, elle soupira en se disant que ce ne devait être qu'une autre de ces biches que l'on trouvait partout par ici. Grognant, elle se frotta les yeux, la fatigue commençant doucement à se faire sentir. Relevant la tête, elle prit néanmoins la peine d'écouter le dialogue d'Arhiann.

Oh, et tout se passe bien, pour le moment ? Enfin, notre arrivée impromptue mise à part, s'entends.

Une moue légèrement colérique s'afficha néanmoins sur ses traits lorsqu'elle entendit la faune dire, une fois de plus, qu'elle ferait une bonne comédienne. Bon sang, mais personne ne la croyait ou quoi ? Grognant de rage, elle souffla, les lèvres pincées.

Mais je suis sérieuse non d'un nain en slip. J'ai erré fort longtemps, il faisait encore chaud quand je suis partie de chez moi et maintenant de la neige commence à recouvrir nos contrées.

Une légère lueur de peine traversa rapidement ses yeux, ses pensées allant vers ses parents qui devaient être morts de chagrin à l'heure qu'il est. Soupirant, elle ferma les paupières, épuisée de devoir se justifier. Puis, le discours de l'elfe se rappela à sa mémoire et, secouant la tête, elle finie par réagir à ses remarques.

Si j'aime voyager ? Je dirais que si mon sens de l'orientation était beaucoup mieux qu'actuellement je serais constamment sur les routes. J'adore ça, voir du pays, mais la plupart du temps c'est involontaire de ma part, mon chemin ne me menant guère au point A mais plutôt au point G.

Une grimace dépitée gagna ses traits, repensant à cette fois où elle avait erré durant de longs jours et où elle avait découvert, avec surprise, un désert au loin... Alors qu'en fait elle voulait juste aller à la rivière à côté de son village. Une moue ennuyée lui échappa et, soupirant -encore- elle reporta son regard sur Léane.

Pardon si j'ai pu paraître malpolie en parlant de votre race, ce n'était guère ce que je voulais.

Se frottant la nuque, elle afficha un sourire gênée et légèrement contrit vers Léane avant d'avoir un sourire lui mangeant pratiquement tout le visage et, sautillant d'excitation, elle s'exclama.

Oh, votre père était également un voyageur ? Il a vu bon nombres de contrées ? Il vous a déjà parlé de ses aventures ? Il se perd, lui aussi, ou c'est que moi qui a un sens de l'orientation absolument inexistant ?

Surexcitée -et c'était le moins que l'on puisse dire, Arma enchaînait ses questions, impatiente. Un léger silence s'installa sur le groupe avant que Léane ne réenchaine concernant son acceptation. Ainsi, elle était un peu comme elle-même. C'était triste, d'un sens, car contrairement à Marwaen, qui avait plutôt un problème d'acceptation à cause de son comportement, Léane, elle, ressemblait vraiment aux elfes et aurait due se faire acceptée. Une moue peinée aux lèvres, elle adresse un sourire triste à celle-ci avant de soupirer, lasse. Fermant les yeux, elle se demande si, un jour, chaque race serait acceptée sans restriction ni condition. Grognant, elle se frotta le front, réfléchissant. Elle devrait créer une citadelle où tous seraient acceptés, tiens. Puis, secouant la tête, elle se morigéna. Ce n'était ni le lieu ni le moment pour penser à de telles choses. Grimacant légèrement, elle recentra son attention sur la conversation et un véritable sourire joyeux, celui qui fait pétiller les yeux et qui lui cause ses fossettes aux joues lui gagna le visage. Enfin, une des deux la croyait. Hochant la tête avec vigueur, elle affirma, soulagée qu'on la croit enfin.

Oui, exactement, j'étais vraiment sérieuse. Je m'inquiète pour mes parents, ils ne sont pas heureux là-bas, au village.

Soupirant, elle marmonna, espérant que personne ne l'entende.

Moi non plus, d'ailleurs.

Secouant la tête, elle continua, imperturbable.

Comme je l'expliquais à notre nouvelle amie tout à l'heure, je suis partie de chez moi il faisait chaud, doux et l'air était humide. Aujourd'hui, il fait frais et l'air est sec. Je ne sais exactement combien de temps je suis partie, mais cela fait plus de quatre mois, j'en suis persuadée.

Hochant la tête, affirmant par-là même ses allégations, Arma continua donc, remerciant au passage la demi-elfe de lui indiquer où elle se trouvait.

NON D'UN NAIN EMPAILLÉ, SI LOIN ? Mais c'est pas possible, comment j'ai fais pour atterrir ici, moi, alors que je suis tout au nord des montagnes du Baldor. Non d'un nain métallique.

Fermant les yeux, elle chercha comment elle avait pu autant s'écarter de son chemin d'origine, mais elle n'en avait absolument aucune idée, au final. Soupirant, elle finit par rouvrir les yeux, entendant au loin un hurlement de loup.

Mesdames, il faudrait que l'on ravive fortement le feu. Ils ne s'approcheront pas, car nous avons une source de flammes à proximité, mais je serais plus rassurée si celui-ci était plus vif.

Soufflant, elle vérifia si elle avait sa hache avec elle pour s'apercevoir, soulagée, que c'était le cas. Même si elle ne pensait absolument pas qu'ils approcheraient, mieux valaient être prudent. Puis, ça pouvait toujours servir si elle partait à la chasse et qu'elle faisait une mauvaise rencontre. Replongeant son regard dans le feu, elle finie par regarder Arhiann, affamée.

Pensez-vous que cela soit encore long ? Je dois avouer être vraiment affamée. Je peux néanmoins aller cueillir quelques baies si le repas n'est pas encore prêt.

Un sourire apaisant gagna alors ses traits, prouvant par celui-ci que oui, elle pouvait tout à fait se nourrir de baie en attendant.


HJ:
 




Si un humain boit pour oublier, un nain boit pour se souvenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arhiann
Habitant(e)

avatar

Messages : 96
Expérience : 250
Féminin Âge RP : 60

Politique : 01
Métier : Sculpteur - Apprentie
Titres:
 

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
360/360  (360/360)
Vitesse: 191
Dégâts: 388

MessageSujet: Re: Trio multiracial pour aventurières en devenir [PW Marwaen, Léane]   Ven 14 Déc 2018 - 15:31

La naine confirma que sa destination initiale s'était bien trouvée au cœur des montagnes du Baldor, et Arhiann hocha la tête en signe de compréhension. Il semblait que Marwaen ait une nette propension au bavardage intensif et, choisissant la solution de facilité, elle la laissa faire et revenir sur ses plaintes, tandis qu'elle-même continuait à s'occuper de sa cuisine en se gardant bien de relancer la conversation. Cela ne semblait pas le moins du monde nécessaire... mais après tout, elle pouvait bien supporter ça, après avoir passé tant de jours en solitaire. Par contre, il serait compliqué d'esquiver la réponse à une question qui lui était directement posée, alors, laissant sa cuillère de bois à cheval sur le bord de la marmite, elle retourna le visage vers la naine.
« Elle l'a fait, dans ses jeunes années, oui. A vrai dire, elle s'est toujours montrée discrète à l'extérieur de la famille, à propos de ses aventures. Elle n'avait pas envie de passer pour une bête de foire, et d'avoir tous les gamins du village à ses basques, si vous voyez ce que je veux dire. Mais auprès de nous, elle évoquait parfois les contrées qu'elle avait visitées... quand nous avions été sages ! »
Un doux sourire un peu lointain s'était posé sur les lèvres de la faune à l'évocation de ce temps lointain, quand ils étaient encore tous ensemble, et que rien ne semblait pouvoir atteindre le parfait cocon familial. La nouvelle question suscita chez elle un haussement de sourcils perplexe, et elle corrigea tranquillement :
« Tout se passe bien jusqu'à maintenant, y compris votre arrivée. Je suppose que cela changera quand je sortirai de la forêt... »

Puis ce furent ses épaules qui se haussèrent alors que Marwaen insistait sur son histoire incroyable, au sens premier du terme. L'hybride n'était pas là pour se livrer à d'interminables joutes oratoires, elle estimait avoir le droit de croire ou non n'importe quel inconnu débarquant de manière impromptue, mais n'accordait pas non plus grande importance à tout cela. Si l'autre préférait s'offenser de la reconnaissance de ses talents d'actrice, tant pis, elle-même n'avait ni besoin, ni envie de s'accrocher au sujet. Aussi préféra-t-elle se taire en ajoutant tranquillement ses champignons séchés dans le récipient, tandis que les deux autres s'expliquaient sur leurs origines et les réactions des leurs, à grand renfort de grognements et de soupirs pour l'une. Elle préféra éviter de se réinsérer dans la conversation qui roulait sur les errements de la naine, encore.

« Je vous en prie, »
répondit-elle lorsque la même se piqua de donner des conseils sur la gestion du camp.
« Mais sachez que nous ne sommes qu'à une journée de marche d'Endorial, la capitale de ces forêts, et que la garde Zéphyr patrouille un peu partout dans ces contrées. Pour ma part, je n'ai eu aucun problème en venant ici. »
C'était plutôt heureux, d'ailleurs. S'il y avait vraiment eu des loups affamés prêts à sauter sur la première voyageuse venue, nul doute qu'Arhiann aurait déjà détalé pour se réfugier dans son village d'origine. Un froissement se fit entendre dans les broussailles à côté desquelles elle avait posé ses affaires, et l'hybride surprit un éclair blanc : Chaladriel. Sa compagne ne se montra pas, cependant, ce qui ne l'étonnait guère : trop de personnes inconnues dont l'odeur devait heurter l'odorat fin du félin, ne pouvait que la convaincre de rester dissimulée. La fille de Magnésie ne se faisait pas de souci pour autant : elles sauraient bien se retrouver le lendemain, pour la fin de leur premier périple.

« Encore un peu, »
indiqua-t-elle avec un flegme sans chaleur, alors que la bavarde s'impatientait à propos de la préparation du repas. Elle savait que Léane avait des fruits, mais ce n'était pas à elle de parler de cela, l'elfe était bien assez grande pour en proposer si elle le souhaitait. Prenant sur elle pour se montrer aimable malgré tout, elle remua un peu le contenu de la gamelle et, ressortant quelques grains au fond de sa cuillère, expliqua après un temps :
« Les céréales sont encore pas mal croquantes, et sûrement pas très digestes pour le moment. Bonnes pour le bétail, mais pas pour nous autres... »
Elle avait beau posséder plusieurs attributs ovins, son système digestif restait plus proche de celui des bipèdes, heureusement pour les deux autres. Elle se demanda fugitivement comment cela se passait pour les centaures, dotés à la fois d'un torse humain et du corps entier des équidés...




" il n'y a personne qui soit né sous une mauvaise étoile,
il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel "

♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Léane Gelriane
Nouvel(le) habitant(e)

avatar

Messages : 47
Expérience : 191
Féminin Âge RP : 255 ans

Politique : 01
Métier : Chasseur - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
105/105  (105/105)
Vitesse: 67
Dégâts: 145

MessageSujet: Re: Trio multiracial pour aventurières en devenir [PW Marwaen, Léane]   Sam 15 Déc 2018 - 19:01

Bien. L'étape "questions" était arrivée. Et ces dernières concernaient son père. Bien sûr, elle aurait dû s'y attendre. Mais peu importait, elle pouvait toujours faire comme si elle s'y attendait dans sa réponse... Ou simplement ne pas y faire allusion, ce qui serait encore plus facile.
    - Mon père a traversé pour ainsi dire l'ensemble de ce monde, en effet. Et il m'en a souvent parlé, ce sont ses récits qui ont toujours alimenté mes rêves. Quant à savoir s'il se perd...


Elle lâcha un petit rire. C'était fou comme les coïncidences arrivaient quand on s'y attendait le moins !
|list]- S'il ne s'était pas perdu, il n'aurait jamais rencontré ma mère. Mais bon, il avait décidé de ne plus retourner chez lui, donc, autant dire que c'est une chance qu'il ait réussi à fonder sa famille. Au moins, maintenant, il a au moins deux personnes sur qui compter, ma mère et moi lui serons toujours fidèles.[/list]

Oui, enfin... Si elle partait, elle ne pourrait plus vraiment lui être utile... Encore une chose à laquelle elle n'avait pas pensé avant de partir. Elle aurait franchement dû réfléchir un peu plus... Mais peu importait. Après tout, elle ne se trouvait actuellement pas très loin de chez elle, elle pourrait donc facilement rentrer si elle en ressentait le besoin ou la nécessité.

Elle ne prit pas part à la discussion au sujet des loups. De toutes façons, ayant toujours vécu dans les mêmes zones qu'eux, elle avait appris à ne pas les craindre. Comme la plupart des autres êtres sauvages, hors période de famine, si on ne les embêtait pas, ils n'attaquaient pas. Bien sûr, il était évidemment toujours plus prudent d'éviter de se trouver sur leur chemins, mais ils n'étaient clairement pas aussi dangereux que ce que laissaient supposer les rumeurs. Ils s'attaquaient surtout au bétail, lorsqu'ils avaient faim. Et les elfes, n'élevant pas de bétail, n'avaient pas grand-chose à craindre...

Toute à ses réflexions, elle saisit les paroles au sujet de la nourriture avec un temps de retard. Et lorsque ces mots parvinrent à sa conscience, elle bondit presque sur ses pieds et, faisant signe à la naine de la suivre, retourna là où elle avait déposé ses fruits. Une fois toutes les deux arrivées, elle se décida enfin à parler :
    - J'ai cueilli ceci dans la journée, et une fois arrivée ici, j'ai décidé de le partager. Servez-vous donc !


Au moins, elle était rassurée sur un point : les fruits n'auraient pas le temps de pourrir. Tant mieux, cela aurait été un gâchis bien inutile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Trio multiracial pour aventurières en devenir [PW Marwaen, Léane]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Trio multiracial pour aventurières en devenir [PW Marwaen, Léane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» NHL 13
» Une quête pour devenir un pirate !
» Un jeu vidéo pour devenir chirurgien... virtuel...
» Manuel-mode d'emploi en vue d'être président, pour les Nuls
» [Guide] Les Pré requis pour être Niveau 4-5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ouest de Dùralas :: Ville d'Endorial :: Alentours de la ville-