AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Kâ Lys
Le Monde de Dùralas a précisément 1996 jours !
Dùralas, le Jeu 18 Avr 2019 - 12:29
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez
 

 Magie et mangrove [PW Arhiann]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sobek Elpoemer
Habitant(e)

Sobek Elpoemer

Messages : 57
Expérience : 415
Masculin Âge RP : 25

Politique : 01
Métier : Chasseur - Expert
Titres:
 

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
Magie et mangrove [PW Arhiann] Userba191395/1395Magie et mangrove [PW Arhiann] Userba17  (1395/1395)
Vitesse: -105
Dégâts: 1195

Magie et mangrove [PW Arhiann] Empty
MessageSujet: Magie et mangrove [PW Arhiann]   Magie et mangrove [PW Arhiann] EmptyDim 18 Nov 2018 - 22:28


Il faisait nuit noire lorsqu'Elpoemer mis pied pour la première fois en les marais gargantuesques de Hukutav. Autour du turban à robe rouge, les vents hurlaient, le froid claquait, tandis que dans la paume du sorcier s'élevait une flammèche qui rapidement se muait en feu radieux. Le chemin emprunté par les occultistes en pérégrination en ces lieux saints -habités par le Srathen qui murmure aux oreilles des arcanistes bienheureux- se caractérisait par des runes gravées à certains endroits, marquant le chemin jusqu'au sabbat le plus proche, et c'était bien dans l'intention de rencontrer ses paires que le sorcier avait entrepris son périple. Jusqu'ici tout avait porté fortune à l'apothicaire ; de la rencontre d'un chevalier fort aimable jusqu'à la trouvaille fortuite d'une rune, l'errance au milieu de la mangrove se faisait néanmoins avec prudence.
Au milieu des marais personne ne vous entendrait hurler, après tout, et bien que courageux Sobek Elpoemer n'était décidément pas téméraire. Il naviguait donc en une marche calme, aidé par son pendule qui indiquerait la présence d'un danger imminent.

Quelque chose a propos de cette route menant à un cœur de tourbière, qui vous plongeait peu à peu dans une contemplation captivée des brumes et feux follets, hululements sauvages et crissement sinistres, emplissait votre estomac d'un nœud invisible.
Sobek Elpoemer, au rythme d'un chant inaudible, se voyait enchanté par ces terres fantomatiques ; au sens propre comme figuré, son esprit voguait alors que son corps marchait, en une dissociation imperceptible. Ses mains parcouraient des eaux troubles, des mousses rugueuses et des vapeurs toxiques, mais son âme voyait le chemin.

Semblable aux déplacements illogiques des songes, Sobek allait et venait dans les terres humides, observait prudemment des crocodiles endormis pendant ce qui lui parut des semaines, et arrivait finalement à un autel de basalte perdu au milieu de brumes épaisses.
Des chuchotements valsaient dans l'air, et glissaient aux oreilles ébahies d'un arcaniste trop inexpérimenté pour comprendre, des mots dans une langue perdue. Tout lui parvenait comme une mélodie guerrière et transcendante, portée par les cors d'une assemblée cabalistique, venue elle aussi adorer l'autel. Ou portés eux aussi par la magie des marais.

Sobek Elpoemer expérimentait son premier Sabbat sauvage en un extase certain. Il admirait les torches au-dessus de corps sacrifiés, et les sorciers qui dansaient tout autour en une curieuse juxtaposition, puis vint le moment sacré de l'apex. Alors que la Lune brillait plus intensément que jamais sur un îlot marécageux, plein de limon, stagnant de putrescence, on hurla en communion.
Les sorciers s'élevaient et se cabraient, se changeaient pour entrer en état de transe, et l'apothicaire ne fit pas exception. Durant de longues minutes la messe noire prodigua à tous une communion intense avec les forces environnantes, pour chacun différente mais pour tous secrète.

Il marcha longuement sur une étendue de bourbe, où grésillaient les vers et mouches grasses, et contempla tout aussi longtemps la flamme dans sa paume.
La flamme où valsaient les espoirs de toute une quête, phare de l'aventurier et seul rescousse contre les ténèbres. Cette flamme qui séparait le prudent héros de l'ermite fou, Sobek la tua d'un souffle vif, et plongea ses yeux dans les eaux croupies.

La lune lui montra des fils d'argent dans un théâtre d'ombres infini, grotesque. Sobek Elpoemer voyait à nouveau des reflets insensés dans une réalité lointaine, et se délectait d'entendre la voix des marais. Un cœur qui battait, lourd comme un tam-tam qui résonnait, guidant chacun de ses pas et résonnant en ses pensées comme une cloche héraldique.
Jusqu'au milieu du marais Sobek marcha, les pieds nus et l'esprit embrumé, sur des paysages éthériques et des corps célestes sans fin. Jusqu'au milieu du marais, il pria les Djinns et le Srathen de lui accorder une vision.

Mais au milieu du marais, là où les eaux réfléchissaient la Lune en un miroir parfait, Sobek Elpoemer ne trouva que des gueules titanesques. Un prédateur tapi dans l'ombre et se délectant de son voyage imprudent avait tendu une embuscade à l'aventurier imprudent. Alors que ses hanches se déchiraient sous des crocs aiguisés, sa tête heurta le sol et ses yeux s'injectèrent de sang. Dans sa bouche, un liquide épais, chaud, l'empêchait même de respirer.
Sobek tenta d'hurler mais ses poumons ne fonctionnaient plus.

Il s'éveilla en pleine journée, sous un soleil timide mais pas assez pour préserver ses yeux fatigués, et le corps endolori. D'un geste malhabile il tenta de reprendre pied en posant une main au sol mais cette dernière glissait et il se retrouvait dans la boue tout entier, pestant un juron au passage.
Là sur le ventre, il pouvait voir les cercles noirs sur ses avants bras et les runes béotiennes, et Sobek se sentit mal à l'aise l'espace d'un instant.

Lentement il réussit à se hisser sur les jambes grâce au tronc d'un palétuvier et entrepris de regagner le carrefour le plus proche afin de retourner à Spelunca. Il en aurait pour un bon moment, et il lui faudrait manger et boire en route, car son corps était encore faible d'hier. Sobek se maudit d'avoir abusé des onguents comme il passait des flaques de limon et disparaissait dans la pénombre de titanesques quenouilles.

- Inspirer par le nez, la respiration aide au contrôle des émotions. Cette journée peut encore devenir parfaitement agréable... certainement... Souffla-t-il à une mousse bien verte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arhiann
Ensorceleuse

Arhiann

Messages : 238
Expérience : 713
Féminin Âge RP : 60 (éq. humain 30)

Politique : 11
Métier : Sculpteur - Apprentie
Titres:
 

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
Magie et mangrove [PW Arhiann] Userba19961/961Magie et mangrove [PW Arhiann] Userba17  (961/961)
Vitesse: 265
Dégâts: 546

Magie et mangrove [PW Arhiann] Empty
MessageSujet: Re: Magie et mangrove [PW Arhiann]   Magie et mangrove [PW Arhiann] EmptyMar 20 Nov 2018 - 13:36

Arhiann avait passé quelques jours dans la ville d'Endorial, mais puisqu'elle était partie pour découvrir le monde, elle avait assez rapidement décidé de se remettre en chemin. Restant prudente malgré tout, elle s'en était tenue à la forêt dans un premier temps, se dirigeant vers le sud et le village elfique qui, d'après ce qu'on lui avait raconté, avait été à l'origine la capitale de la région. C'était bien petit comparé à la cité qu'elle avait découverte juste avant, et elle s'y était seulement arrêtée une journée, le temps de reposer ses sabots et de se détendre pour consulter les étoiles en toute sérénité, une fois la nuit tombée.

Lorsque pointa l'aube suivante, elle connaissait la route à suivre : longer la rivière, vers l'aval. Elle n'ignorait pas que ses eaux, vives et claires sous la canopée elfique, débouchaient sur une vaste étendue sans relief, où elles s'étendaient langoureusement, transformant le paysage en un marais que des créatures peu recommandables avaient investi. Il paraissait même qu'une terrible prison se tenait au cœur de ce marécage, ou ses ruines, elle ne savait pas trop quoi croire parmi les différentes versions qui circulaient... D'autres prétendaient qu'un temple du sanguinaire dieu des nagas siégeait là-bas. Rien de très alléchant, donc, mais la jeune hybride se promit de rester en lisière de la zone, s'y aventurant juste assez pour pouvoir s'en faire une idée, tout en prenant bien garde de ne pas tenter les démons qui, visiblement, y résidaient.

♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️

Ce principe s'avéra cependant plus difficile à suivre que prévu. Où finissait la paisible forêt protégée par la garde Zéphyr, où commençait le marais nauséabond où se réfugiaient des êtres qui, pour Arhiann, se montreraient aussi inimaginables que leurs desseins ? Quant à suivre la rive, cela s'avéra bien vite impossible, car le cours d'eau se perdait totalement dans les mares et autres bourbiers qui envahissaient cet espace lugubre. Irritée de devoir patauger dans la gadoue, et à l'allure d'un escargot en pleine dépression, encore, puisqu'elle devait tâter du bout du fer pour vérifier à chaque pas qu'elle ne s'apprêtait pas à s'envaser dans une lise affamée, la blonde avait remonté ses jupes jusqu'à sa ceinture. Au moins, elle n'aurait que ses pattes à nettoyer, même si elles étaient crottées jusqu'aux genoux. Il lui semblait d'ailleurs que ses sabots se faisaient plus glissants, à force de piétiner la boue. Elle soupira pour elle seule :
« Douce Magnésie, mais qui donc peut vouloir rester vivre dans un endroit pareil ? »

La journée n'était pas bien avancée, mais elle considérait comme tout à fait hors de question l'éventualité de passer la nuit dans cette bouillasse glauque. Éviter de tourner en rond, pour commencer, donc. Le sud, elle devait aller vers le sud, elle finirait bien par voir la fin de cette région délétère... Elle inspira un grand coup, grimaça à cause des effluves de pourriture, et leva le nez. Au moins, le soleil restait visible, malgré les brouillards stagnant au-dessus de la zone, qui semblaient vouloir la cacher honteusement à ses rayons lumineux. Fidèle à lui-même, l'astre du jour lui indiquait malgré tout la direction à prendre, en ce milieu de journée. Désormais certaine de sa décision, la faune murmura une courte prière à sa déesse, puis se redressa en assurant bien fermement la courroie de son baluchon sur son épaule. Elle avait encore du chemin à parcourir.

Alors qu'elle approchait d'un bosquet rabougri, quoique de belle taille, il lui sembla entendre une voix dans le murmure de la brise. Elle s'immobilisa et tendit l'oreille, en vain. Inquiète malgré tout, elle ramassa un morceau de bois à demi décomposé, et le lança de toutes ses forces dans une direction perpendiculaire à la parodie de sente qu'elle suivait depuis quelque temps, avant de s'accroupir derrière l'épave végétale d'où elle avait arraché la pièce. Elle espérait que la créature s'abritant auprès des autres squelettes d'arbres, si elle existait, s'intéresserait au « plouf » sonore du moignon de branche, plutôt qu'à la tête cornue qui tentait tout à la fois de se dissimuler et de distinguer ce qui se passait là-bas. Dans le pire des cas, elle aurait un peu de temps pour voir ce qui la menaçait, et aviser...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sobek Elpoemer
Habitant(e)

Sobek Elpoemer

Messages : 57
Expérience : 415
Masculin Âge RP : 25

Politique : 01
Métier : Chasseur - Expert
Titres:
 

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
Magie et mangrove [PW Arhiann] Userba191395/1395Magie et mangrove [PW Arhiann] Userba17  (1395/1395)
Vitesse: -105
Dégâts: 1195

Magie et mangrove [PW Arhiann] Empty
MessageSujet: Re: Magie et mangrove [PW Arhiann]   Magie et mangrove [PW Arhiann] EmptyJeu 22 Nov 2018 - 13:47

Le rituel s'était terminé pour l'arcaniste depuis une durée effroyablement impossible à déterminer, mais son avancée dans les Marais se faisait en une déambulation toujours aussi hallucinée. Sans doute car son corps était faible et son esprit éreinté, autour de lui les branchages marécageux apparaissaient tels des ossements primitifs, érigés pour avertir les étrangers des dangers qui rodaient ici.

Dans le limon naissaient des parasites, dans la tourbière nageaient larves et sangsues, et, par delà l'ombre des quenouilles on pouvait aisément entendre la sonnette de quelque reptile farouche. Les sons venaient aux oreilles de Sobek Elpoemer avec une déformation certaine, envoûtant de nouveau , l'exilé qui portait une main à son turban cramoisi. Dans un même geste tiraillé, atrophié par le sabbat, il se saisit de son indéfectible crâne de fennec et le porta face à son visage, ensuite, il traça un cercle runique au sol en agrémentant sa géométrie de figures béotiennes pour finalement incanter les flammes du Soleil.
Aux creux des orbites décharnées et blanches naquît une flamme magique, dont la lumière verdâtre sembla calmer les affects magiques qui pesaient sur Sobek.

Le crâne brûlant dans une main, et un pendentif dans l'autre, le cabaliste continuait ainsi sa route. Bien entendu, combattre la voix du Srathen et les forces présentes, était difficile une fois le voile volontairement rompu et dans les ténèbres périphériques des ombres désaxées accomplissaient encore leurs danses macabres. Elpoemer les voyait.

Tout d'un coup, un bruit fracassant couche une branche à ses côtés. Un objet boisé, une branche sûrement, va s'écraser sur des roseaux qui ploient mais ne rompent point, et dans une lagune d'eau trouble la vase remonte aussi tôt.
Sobek Elpoemer tressaille, et pointe sa torche squelettique dans la direction opposée à l'endroit de la chute. Il attend, contemplant avec ferveur son pendentif sans mouvement aucun, puis décide de s'engager dans les fourrés. Bien qu'il ne tenait pas à rencontrer la chose qui avait visiblement été capable de lancer le bois flotté, sa curiosité, et quelque frétillement dans l'Immatériel, le menèrent à avancer sans penser.

Son petit crâne irradiait bientôt la pénombre, lançant ses éclairs d'émeraude à l'assaut des ombres, tandis qu'une robe écarlate s'élevait sous les vents contraires.

- Bonjour. Je viens en paix, être magique.

La chose était une femme à cornes de bélier à la silhouette fine, élancée, portée par deux pattes de mouton. Elpoemer avait lu sur ces créatures, les Hybrides, sans jamais en rencontrer aucun car ils peuplaient et affectionnaient peu Spelunca. De même que leur dévotion à la Déesse Magnésie inspirait une certaine fascination à celui qui préférait les sciences des Djinns aux passions miraculeuses, il fallait en tout cas retenir l'excellente maîtrise dont faisaient preuves maintes Hybrides, notamment certains fameux centaures.

Sobek Elpoemer rangea son pendentif et remis le crâne de fennec sur son turban, l'enchantant afin qu'il tienne en place, avant de faire quelques pas.

- Votre nom ? Le mien est Sobek Elpoemer, fils des Sables de Harena et du Massif Speluncien. Il regarde un moment les dessins occultes, trop apparents sur ses doigts fins pour être dissimulés sous sa robe. Je suis un apothicaire en quête d'ingrédients, et vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arhiann
Ensorceleuse

Arhiann

Messages : 238
Expérience : 713
Féminin Âge RP : 60 (éq. humain 30)

Politique : 11
Métier : Sculpteur - Apprentie
Titres:
 

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
Magie et mangrove [PW Arhiann] Userba19961/961Magie et mangrove [PW Arhiann] Userba17  (961/961)
Vitesse: 265
Dégâts: 546

Magie et mangrove [PW Arhiann] Empty
MessageSujet: Re: Magie et mangrove [PW Arhiann]   Magie et mangrove [PW Arhiann] EmptyDim 25 Nov 2018 - 20:40

Dans les bosquets décharnés où remuaient des ombres suspectes, Arhiann crut distinguer une lumière verte, à la couleur surnaturelle, qui se mouvait là aussi. Devait-elle prendre la fuite immédiatement ? Elle se retourna pour examiner le chemin par lequel elle était venue, ou plutôt, l'absence de chemin. Rien ne distinguait la ligne où elle avait posé ses sabots, du reste des marécages. La faune ne pouvait compter sur une course de vitesse, car dans le cas improbable où elle pourrait rivaliser avec un adversaire local, elle risquait tout bonnement de finir happée par les boues mouvantes qui guettaient le moindre pas imprudent. Ce n'était pas pour rien si elle avait mis autant de temps à parvenir jusqu'ici : elle avait dû sonder le terrain en permanence, et ne doutait pas que, pour conserver une chance de s'échapper de la fange, il lui faudrait persister dans cette rigoureuse discipline.

Après l'éclaboussement sonore de son projectile improvisé, le silence se fit, immobile et épais comme les brumes qui planaient au-dessus de chaque mare de liquide saumâtre. Puis les bruissements reprirent, et l'hybride se tendit, portant une main au tonfa maternel, l'autre à la massue récemment fabriquée par ses soins, prête à l'affrontement autant qu'elle le pouvait... c'est-à-dire pas réellement, il fallait bien l'avouer. Elle n'en menait pas large, et si la créature s'avérait réellement dangereuse, nul doute que ses aventures à peine commencées se termineraient là, dans les miasmes d'Hukutav.

Enfin, l'être émergea des feuillages. La silhouette semblait humaine, mais la lueur verdâtre provenait bien de son entourage immédiat, démentant qu'il puisse s'agir là d'un bipède ordinaire... D'ailleurs, son accoutrement lui-même, avec tous ces voiles chatoyant vivement malgré la couche de vase, ne ressemblait à rien de ce qu'Arhiann avait déjà vu, ou ne serait-ce qu'entendu parler. Et il semblait en piteux état, du moins, la faune espérait que ce n'était pas seulement la marche dans la boue et les effluves toxiques qui lui donnaient cette allure hallucinée, parce que dans ce cas, elle risquait de ne pas présenter beaucoup mieux, et cette idée lui déplaisait profondément. Au moins ne se montrait-il pas agressif, mais l'hybride ne se relâcha pas pour autant, détaillant l'arrivant avec une attention soutenue, mais sans répondre à ses salutations. L'os lumineux l'intriguait tout particulièrement, l'inquiétait vaguement, même. Elle ne comprenait pas bien ce que pouvait être cet homme, ce que pouvait cacher cette silhouette d'apparence étrange.

Elle se décida à briser le silence lorsqu'il écarta de ses mains les deux objets qu'il y avait tenus. Sans trop savoir si son interprétation était vraiment la bonne, elle supposa qu'il s'agissait là d'une preuve de pacifisme, comme un guerrier aurait remis son arme au fourreau. Ses mains à elle s'écartèrent à leur tour de ses armes de bois, et elle inclina la tête, sans pour autant s'écarter de sa position :
« Le bonjour à vous, Sobek, fils des sables et des rocs. Je suis Arhiann, de l'elfique forêt Sylfaën. »
Suivant le regard de l'étranger, elle posa les yeux sur les sombres lignes qui parcouraient la peau de ses mains. Elle avait entendu parler de l'existence de tatouages, mais dans l'isolement de son village natal, n'en avait jamais examiné de visu. Cette pratique la mettait assez mal à l'aise, car elle voyait quelque chose de sacrilège dans la tentative de modifier la création divine qu'était chaque être de ce monde. Toujours sur ses gardes, elle choisit cependant de répondre avec sincérité à cet étrange humain, s'il était bien ce qu'il paraissait. Autant éviter de le contrarier, dans tous les cas...

« J'étais partie à la découverte... je dois avouer que la réalité n'est pas aussi attrayante que les récits des conteurs. Apothicaire... vous voulez dire que vous êtes l'assistant d'un chamane ? »
Elle ne savait pas comment fonctionnaient les autres communautés, et ne pouvait se baser que sur ce qu'elle connaissait : la sienne. Mais elle espérait en apprendre davantage par cette rencontre. Elle sembla hésiter à poursuivre, mais après tout, ce Sobek n'avait pas manifesté d'agressivité, alors, elle prit le risque.
« Est-ce ceci que vous étiez venu chercher en ces lieux... sulfureux ? »
questionna-t-elle donc en désignant l'objet qui l'intriguait tant, ce crâne de renard des sables qui s'accrochait au turban écarlate. Oui, l'os blanchi illuminé de vert cadrait bien avec l'ambiance maléfique des marais.

Comme pour faire concurrence avec la face de fennec portée par l'apprenti sorcier, une petite tête apparut auprès de l'épaule d'Arhiann, ses oreilles pointues tournées vers l'intrus en signe d'attention totale. Chaladriel s'était réfugiée dans le haut du baluchon de sa maîtresse, bien à l'abri des éclaboussures, et son pelage immaculé n'avait pas été souillé par la moindre goutte. Dans un réflexe destiné également à la rassurer, la faune posa la main sur le cou du félin, heureuse de l'avoir à ses côtés dans une situation aussi déroutante.




" il n'y a personne qui soit né sous une mauvaise étoile,
il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel "

♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sobek Elpoemer
Habitant(e)

Sobek Elpoemer

Messages : 57
Expérience : 415
Masculin Âge RP : 25

Politique : 01
Métier : Chasseur - Expert
Titres:
 

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
Magie et mangrove [PW Arhiann] Userba191395/1395Magie et mangrove [PW Arhiann] Userba17  (1395/1395)
Vitesse: -105
Dégâts: 1195

Magie et mangrove [PW Arhiann] Empty
MessageSujet: Re: Magie et mangrove [PW Arhiann]   Magie et mangrove [PW Arhiann] EmptyVen 30 Nov 2018 - 10:56

- ... vous voulez dire que vous êtes l'assistant d'un chamane ?

Arhiann s'arrête et pointe le crâne de fennec sur le crâne de Sobek Elpoemer. Au même moment son félin vient émerger de derrière elle, venu se lover contre l'épaule de sa maîtresse. La créature est fort jolie, et Sobek dévisage le chat avec un sourire candide : chez les Exilés les chats étaient des créatures sacrées, vénérées pour leur sauvagerie ténue dissimulée en leurs robes et attitudes sophistiquées.  

- Est-ce ceci que vous étiez venu chercher en ces lieux... sulfureux ?  

Sobek ôte les yeux du félin et contemple à nouveau la créature Hybride, particulièrement fasciné par les excroissances de corne enroulées en une majestueuse spirale. La nature possède bien des charmes, et prêter toute la gloire de cette création à Magnésie seule était un écueil que Sobek ne se permettrait pas. Puis Elpoemer s'extirpe de son observation pour pointer le crâne de fennec qui intriguait son interlocutrice, il porte ses mains à l'ossement et le porte à hauteur de visage. D'un blanc presque laiteux des orbites vides fixent à présent celle qui se fait appeler Arhiann.

- Ça ? Non, c'est un canalisateur magique, un talisman. Je suis un apprenti... j'erre au travers du Monde pour amasser les connaissances laissées par les esprits. J'avais un Maître jadis mais...

D'un coup le crâne s'embrase, laissant s'échapper une fine brume noire sous le regard satisfait de l'apothicaire, qui inhale dans un même geste les émanations sombres pour en humer les vapeurs. Lorsqu'il parle de nouveau, sa voix est rauque et faible.

- Seules les âmes guident désormais mes pas. Vous paraissez bien informée des disciplines occultes, se pourrait-il que vous en soyez vous-même une pratiquante, Demoiselle Arhiann ?

Alors que les fumées obscures du fennec satisfaisaient les poumons de Sobek, l'exilé vit ses tatouages interdits, déjà à moitié bouffés par l'humidité, s'éclairer faiblement. Comme des braises. La voix du Srathen s'élevait ; délicieux chant aux oreilles curieuses d'un cabaliste exalté, prodigieux requiem du seul Maître des Marais. Et Sobek Elpoemer regardait Arhiann en souriant légèrement, action quelque peu gâchée par sa longue barbe brune qui couvrait parfois sa bouche, mais ses yeux riaient eux aussi et sa sincérité était totale.
Rencontrer sa première Hybride semblait un signe de la Providence quant à ses exploits à venir, ses histoires à écrire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arhiann
Ensorceleuse

Arhiann

Messages : 238
Expérience : 713
Féminin Âge RP : 60 (éq. humain 30)

Politique : 11
Métier : Sculpteur - Apprentie
Titres:
 

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
Magie et mangrove [PW Arhiann] Userba19961/961Magie et mangrove [PW Arhiann] Userba17  (961/961)
Vitesse: 265
Dégâts: 546

Magie et mangrove [PW Arhiann] Empty
MessageSujet: Re: Magie et mangrove [PW Arhiann]   Magie et mangrove [PW Arhiann] EmptyLun 3 Déc 2018 - 10:35

Décidément, elle était tombée sur un bien étrange personnage, songeait la faune alors qu'elle examinait l'Elpoemer avec autant de curiosité qu'il en montrait à son encontre. Il répondit à ses questionnements le concernant, lui et la morbide relique qu'il promenait, sans chercher apparemment à dissimuler ses desseins. La blonde considéra l'objet avec une attention soutenue, plus encore alors qu'il lui accordait un numéro digne d'un mage de théâtre cherchant à impressionner son public. Elle ne savait pas trop si c'était de la poudre aux yeux (ou plutôt, de la fumée), si elle devait craindre quelque chose ou si elle se trompait totalement... Oui, cet étranger lui inspirait bien de la perplexité. Se retirant dans le refuge du baluchon de sa maîtresse, Chaladriel avait disparu dès que les vapeurs ombreuses s'étaient manifestées, et Arhiann regrettait un peu de ne pouvoir faire de même.

« Je ne crois pas qu'il s'agisse de la même chose, »
répondit-elle pourtant à la question suivante, un rien de désapprobation dans le ton.
« Mais mon père était le chamane de notre village. Sauf qu'il n'a jamais rien fait de tel, »
termina-t-elle avec un geste vers l'humain aux tatouages. S'il y avait de la magie dans les deux cas, la ressemblance s'arrêtait là. Pourtant, soucieuse de ne pas vexer son interlocuteur, dont elle n'était toujours pas certaine de bien évaluer la dangerosité, elle précisa :
« Il s'occupait surtout de soigner ceux qui en avaient besoin, et... de tenter de comprendre les messages divins. Mais sans utiliser beaucoup de... matériel. Enfin, peut-être que ce que vous appelez des « esprits » correspond finalement à la même chose. Et puis, il ne nous disait pas non plus tout, j'imagine. »

D'une certaine manière, elle aussi pouvait dire que l'âme paternelle la guidait, aujourd'hui encore. Il lui avait appris des principes qui continueraient à la diriger encore longtemps sur les chemins de sa vie, mais elle n'avait nul besoin de mise en scène fumeuse, au sens propre, pour légitimer cet héritage.
« Je comprends. Les disparus laissent leur marque, même invisible. »
La vérité, c'était qu'elle n'était pas tout à fait certaine de bien saisir les paroles de l'étranger, mais elle ne pouvait les interpréter qu'avec ses propres références. Elle se demandait un peu ce qu'était la substance qu'il semblait inhaler avec plaisir mais, comme sa compagne à fourrure, n'avait pas très envie d'en approcher davantage. L'air vaguement hébété de celui qui se disait apothicaire ne donnait pas très envie, il fallait l'avouer. Il y avait certainement quelque chose d'un peu toxique dans sa fumée, et Arhiann préférait conserver toutes ses facultés tant qu'elle n'était pas sortie de ces marais. Même après, d'ailleurs.

Elle se figea quand un ténébreux murmure se fit entendre, l'ouïe aux aguets, le regard balayant le paysage. Tout ceci ne lui disait rien qui vaille. Peut-être s'était-elle montrée trop présomptueuse, à vouloir se rendre en ces lieux de perdition alors qu'elle était encore si inexpérimentée. Ses yeux couleur de forêt revinrent à l'humain.
« C'est vous qui faites ça ? »
demanda-t-elle sans conviction, la voix tendue. Elle n'était vraiment pas rassurée, et cet environnement non familier lui donnait une impression de vulnérabilité, même si elle s'efforçait de dissimuler ses sentiments. Pas question de montrer qu'elle avait peur, et pour cela, la meilleure solution, ce serait l'action.
« J'aimerais mieux éviter de moisir ici. Mais, si vous êtes un habitué de ces marécages, peut-être que vous sauriez par où je pourrais rejoindre la forêt le plus rapidement ? »




" il n'y a personne qui soit né sous une mauvaise étoile,
il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel "

♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sobek Elpoemer
Habitant(e)

Sobek Elpoemer

Messages : 57
Expérience : 415
Masculin Âge RP : 25

Politique : 01
Métier : Chasseur - Expert
Titres:
 

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
Magie et mangrove [PW Arhiann] Userba191395/1395Magie et mangrove [PW Arhiann] Userba17  (1395/1395)
Vitesse: -105
Dégâts: 1195

Magie et mangrove [PW Arhiann] Empty
MessageSujet: Re: Magie et mangrove [PW Arhiann]   Magie et mangrove [PW Arhiann] EmptyLun 3 Déc 2018 - 16:00

De la méfiance et un brin d'inconfort se manifestaient chez son interlocutrice hybride. Sobek avait décelé sa désapprobation en évoquant le souvenir de son paternel, avec un amusement certain. C'était réellement magnifique que de constater différentes utilisations magiques, dont les inspirations et pratiques étaient légion.

- Oh, une fille de chamane. constata-t-il sans réelle intention.

Dans la culture Exilée le poste de Chamane était occupé par la famille Azhalred, les seuls au savoir assez étendu pour prétendre à la maîtrise de la magie. Sobek aurait au mieux pu prétendre au poste d'assistant, si la fortune lui avait été favorable, infirmier de bataille au pire.
Ce qu'il savait il l'avait tiré d'escapades secrètes dans la tente du Maître où il avait parcouru les formules des ouvrages personnels des Azhalred. Un geste moralement douteux, mais qu'il ne regrettait jamais tant l'action lui était bénéfique, par exemple, il avait appris que les crânes de fennec étaient l'ustensile préféré des pyromanciens du Désert. Ces ossements, une fois enchantés, permettaient une absorption continue des vestiges magiques d'une zone qu'ils transformaient en carburant pour leur flamme ou, en fumée, pour ceux qui désiraient s'imprégner de la magie ambiante par inhalation.
Les effets secondaires incluaient des hallucinations, quintes de toux et somnolence.

Il allait lui demander comment les hybrides pratiquaient leur magie lorsqu'il s'aperçut de l'état d'agitation dans lequel la cornue s'était murée. Visiblement préoccupée par quelque chose dans le paysage, Arhiann s'était écriée un peu trop vivement pour être sereine :

- C'est vous qui faites ça ? J'aimerais mieux éviter de moisir ici. Mais, si vous êtes un habitué de ces marécages, peut-être que vous sauriez par où je pourrais rejoindre la forêt le plus rapidement ?

La double interrogation avait déstabilisé Elpoemer, attristé mais pas surpris de constater l'inquiétude de la fille dont les mouvements corporels s'étaient faits tout à coup vifs. Un moment, il recracha une bouffée et réfléchit. Ce devait être la voix du Srathen... à moins qu'il s'agisse de n'importe quelle créature capable d'un minimum de télépathie.

- Non. C'est la mélodie secrète de cet endroit, un endroit que je ne connais absolument pas Dame Arhiann, navré. Mais et si on se laissait guider par les murmures orchestraux des environs ? La magie est pareille à la nature, il n'y a pas d'horreurs, pas de miracles, la magie est pure et infinie... profitons d'elle. Il s'incline devant l'hybride et sourit modestement. S'il pouvait transformer sa magie en arc-en-ciels il le ferait. Mais l'aspect esthétique de ses sorts n'était pas sa priorité. Si jamais vous désirez partir, néanmoins, je me ferais un devoir de vous raccompagner en endroit sûr, quel monstre laisserait une jeune femme seule en la brume d'Hukutav ?

Sobek tendit l'oreille à son tour. Le choeur du Srathen étendait sa ballade sinistre, et le cabaliste eut conscience de la migraine qui le tiraillait ; mais cela faisait parti de l'apprentissage. Il fallait expérimenter pour retenir, voir pour croire. Lui ne désirait absolument pas quitter les feux follets fantomatiques, les herbes aux pieds camouflés dans la brume et même le limon fluorescent. Tout cet endroit était si différent de tout ce qu'il avait vu !

- L'inconnu n'est effrayant que lorsque vous le laissez s'immiscer en vous. Apprenez plutôt à le côtoyer cela vous évitera bien des rides. Si je peux me permettre. Lâcha-t-il avec une mine joyeuse et un clin d'oeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arhiann
Ensorceleuse

Arhiann

Messages : 238
Expérience : 713
Féminin Âge RP : 60 (éq. humain 30)

Politique : 11
Métier : Sculpteur - Apprentie
Titres:
 

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
Magie et mangrove [PW Arhiann] Userba19961/961Magie et mangrove [PW Arhiann] Userba17  (961/961)
Vitesse: 265
Dégâts: 546

Magie et mangrove [PW Arhiann] Empty
MessageSujet: Re: Magie et mangrove [PW Arhiann]   Magie et mangrove [PW Arhiann] EmptyVen 7 Déc 2018 - 15:58

« Je peux vous assurer que la fonction ne se transmet pas dans le sang... »
commenta-t-elle, amusée, alors qu'il marquait son intérêt, ou son étonnement, pour sa paternité chamanique. Un haussement d'épaules, et elle précisa, car il y avait tellement de choses dont on ne pouvait être certain :
« … ou alors, cela se fait seulement dans des conditions bien particulières, que ni moi, ni mon frère, n'avons réunies. »

L'humain aux voiles éclatants semblait tout de même en savoir davantage qu'elle sur ces marais. Cela se justifiait peut-être par sa récente errance en ces obscures vasières, à la recherche de ses ingrédients mystiques. Un peu déçue qu'il ne puisse l'aider à quitter au plus vite cette dégoûtante région, Arhiann fit tout de même un bref signe indiquant que ce n'était pas grave. Il lui faudrait juste prendre son mal en patience... Et puis, elle devait avouer qu'il n'avait pas tord : autant profiter de l'expérience, aussi désagréable soit-elle, pour s'efforcer d'en retirer quelque chose à son profit. Par contre, l'idée de courir après la discordante voix sans plus de précautions ne l'emballait pas franchement.

« Et la prudence, messire Sobek ? »
Elle l'examina plus attentivement, incapable de déterminer si les taches sombres sur ses vêtements n'étaient faites que de boue, ou si certaines lui étaient plus personnelles. Avait-il déjà survécu à de mauvaises rencontres sous ce ciel embrumé ? Quant à son avis sur la magie, elle ne le partageait pas vraiment non plus, pour avoir été témoin des conséquences funestes auxquelles cette force, même dans une utilisation purement bénéfique, pouvait mener.
« Peut-être bien, mais nous, sommes imparfaits et finis, ce qui peut la rendre dangereuse pour nos existences fragiles... Progressons lentement, voulez-vous ? Tellement de choses se racontent sur ces marais, il doit bien y avoir quelque chose de vrai. »
Ainsi, elle acceptait à demi mot de suivre l'humain, même si elle ne foncerait pas tête baissée dans le brouillard. Demi-bélier, certes, mais jusqu'à un certain point.

Elle sourit lorsqu'il prétendit jouer les chevaliers servants au cas où elle aurait voulu tourner les sabots immédiatement et, peu habituée à ce genre de comportement, s'efforça de refuser avec toute la politesse dont elle était capable.
« C'est bien aimable à vous, mais ne vous en faites pas, je devrais pouvoir m'en sortir par moi-même. Je crois disposer de quelques ressources, tout de même... »
Sa main se reposa fugacement sur la massue de sureau qui formait un poids rassurant à ses côtés. Elle n'avait pas hâte de s'en servir, mais pour autant, n'hésiterait pas si cela devenait nécessaire. Du moins, il fallait l'espérer. Oui, le thaumaturge avait marqué un point en piquant sa fierté : non qu'il l'ait traitée de lâche, mais elle avait tout de même compris quelque chose d'approchant. De toute façon, si elle avait choisi de partir à l'aventure, ce n'était pas pour se replier à la première menace.
« Sans compter cette bestiole, qui peut se rendre utile, aussi, »
compléta-t-elle en donnant un léger coup de sabot, presque amical, à la calebasse démoniaque collée à ses basques. Le légume magique, qui s'était à demi enfoui sous les mortes eaux flanquant sa maîtresse, remonta brièvement à la surface, avant de retomber sous la ligne de flottaison dans un silencieux soulèvement de limon, comme s'il s'était rendu compte que la situation ne présentait rien d'intéressant pour lui. Son esthétique n'avait rien d'enviable, et la communication restait compliquée, mais la faune percevait sa puissance, et s'étonnait encore qu'une telle créature ait choisi de s'associer à elle. Sortilège de la Convergence, sans doute...

« Vous avez l'habitude de voyager, et de faire... des rencontres de toute nature, peut-être ? »
Il semblait bien sûr de lui, pour un jeune apprenti. Mais l'on disait bien que l'habit ne faisait pas le chamane... d'ailleurs, Arhiann aurait été bien en peine de juger ce bonhomme-là sur sa vêture. Il lui semblait cependant présenter un certain décalage avec la réalité, qui heurtait l'esprit pragmatique de la blonde. Quoi qu'il en soit, le fait qu'il soit manifestement à ranger dans le camp des alliés constituait une bonne nouvelle, et s'il le fallait, la faune se montrerait prudente pour deux.
« A vrai dire, c'est un peu pour cela que je suis ici... mais j'espère commencer la leçon sans trop de brutalité. Il y a encore peu de temps que j'ai quitté mon village, et presque tout est inconnu pour moi, depuis. Je préfère donc apprendre petit à petit. »
Elle avait retrouvé sa bonne humeur tout en s'expliquant. Oh, elle restait un rien tendue, ses perceptions à l'affût de quelque danger que ce soit, mais la discussion avec l'Elpoemer s'avérait agréable, et rien ne la menaçait dans l'immédiat : elle pourrait presque dire que tout allait bien, si ce n'était la boue nauséabonde qui lui collait à la laine.




" il n'y a personne qui soit né sous une mauvaise étoile,
il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel "

♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sobek Elpoemer
Habitant(e)

Sobek Elpoemer

Messages : 57
Expérience : 415
Masculin Âge RP : 25

Politique : 01
Métier : Chasseur - Expert
Titres:
 

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
Magie et mangrove [PW Arhiann] Userba191395/1395Magie et mangrove [PW Arhiann] Userba17  (1395/1395)
Vitesse: -105
Dégâts: 1195

Magie et mangrove [PW Arhiann] Empty
MessageSujet: Re: Magie et mangrove [PW Arhiann]   Magie et mangrove [PW Arhiann] EmptyMar 18 Déc 2018 - 12:43


L'état de veisalgie qui accablait Sobek Elpoemer l'empêchait de saisir la totalité des paroles d'Arhiann, ainsi seule la dernière partie de ses discours ne parvint clairement à ses oreilles. Pas que l'Exilé n'ait pas saisi le sens des affirmations de la demoiselle -bien mieux équipée que lui pour le combat, soit dit au passage- mais tout ces mots, ces phrases, résonnaient présentement en son esprit comme des lames de rasoirs sur une armure de mythril. Des crissements aiguës.

Il nota la présence de la calebasse avec un amusement certain. Utiliser un légume pour familier, voilà qui était tout à fait charmant, presque autant que le gourdin qui trônait sur la ceinture de l'Hybride. L'apothicaire commençait de facto à envisager sa nouvelle rencontre comme une guerrière ou tout du moins une figure de la Minerve, féminine, cornue, et puissante. Il se sentait curieusement rassuré, et entreprenait de se concentrer à nouveau sur les paroles d'Arhiann, dont l'assurance avait cru de paire en simultané aux démonstrations de ses armes.
Elle disait avoir quitté son village, que Dùralas lui était inconnu, et cela lui plu car il se reconnu, Sobek hocha la tête, esquissa un sourire en tirant une bouffée de son narguilé squelettique puis répondit :

- Ha... nos situations coïncident et pourtant nos approches divergent. Voyez-vous Arhiann, je considère qu'il vaut mieux se laisser mourir d'ennui dans nos chez nous respectifs plutôt que de se priver de découvrir. Et curiosité n'est jamais à confondre avec imprudence, car nous ne sommes point des Géants. Allons, marchons à présent, le chant du Marais ne dure jamais éternellement d'après les écrits. C'est uniquement des lectures que je tire mes informations, et encore celles-ci ne couvrent qu'Hukutav, Harena et les Terres Désolées, lieux préférés de mon professeur et Maître.

Tandis qu'il redressait machinalement son turban cramoisi, il en extirpa un des petits buvards qu'il gardait toujours nichés en un pli discret. Il s'agissait là d'un psychotrope puissant, dérivé des compositions alchimiques de Maître Azhalred, et qui supprimait toutes sensations physiques chez les individus. Un lait de pavot portable, moins assujetti à la casse qu'une fiole. Constata-t-il en repensant à la chute survenue lors de sa dernière partie de chasse.
Il montra le bout de papier dégarni par un liquide invisible à l'Hybride.

- Ceci est un buvard. J'ignore si vos chamanes en font usage, mais nous utilisons ces productions comme médecines de bataille. Ses effets réunissent les principes actifs des alcaloïdes de la feuille de coca, et l'étreinte du pavot concentré. En d'autres termes, donnez une formule adaptée à une infanterie, et vous obtiendrez un régiment de soldats insensibles à la douleur, qui combattront même une fois leurs membres sectionnés avec l'ardeur de milles diables. Seulement voilà ; mon Maître disparu, j'ai pour seules notes ses carnets incomplets et la formule parfaite reste donc en suspens. Mes conjectures m'ont mis à la recherche du venin des Reines insectes de cet endroit, des Dratiques selon le Bestiaire. M'aideriez-vous à en récolter, vous qui êtes si bravement équipée ?

D'un geste de doigts, l'apothicaire fit léviter son crâne fumant jusqu'à son turban, où la relique funeste repris ses allures mortes avant qu'il ne détache et fasse disparaître le tube du narguilé par enchantement. Elpoemer avait vu les effets des buvards sur les unités d'assassins de Spelunca maintes fois, lors des festins aussi, et à chaque fois ce furent de mémorables mémoires ; sous l'emprise des psychoactifs contenus dans les fleurs les Hommes se livraient à des inhibitions défendues, des extases si sauvages que le jeune exilé en était tombé amoureux. Nombreuses furent les amantes -et amants- qu'il découvrit fauves, buvard en bouche, et il avait perdu le compte des combats gagnés par sa Tribu grâce aux drogues d'Azhalred.
Les berzerkers nordiques n'avaient rien à envier aux haschassins Spelunciens, particulièrement depuis que la Congrégation et les Pirates avaient gagné le monopole des transactions narcotiques, faisant par la même occasion exploser l'offre en produits exotiques. Absinthes, chanvres, pavot, belladonne, venins, poisons, poudres, et décoctions étaient monnaie courante sur les échoppes Exilées aux accords marchands privilégiés avec le monde de la contrebande. Désormais les siens avaient été annexés par les vampires de Spelunca, et restait à Elpoemer la descendance forcée des savoirs d'Abdul Azhalred. Il comptait renier les croyances locales et donner à la suite des expériences une propension plus universelle, et pour cela il lui fallait découvrir chaque interaction alchimique en Dùralas. Qui plus est, le poison de Dratiques valait cher à la revente. Ohohoh.

- La voix du Marais, bien qu'entêtante, peut délivrer des informations précieuses aux écouteurs attentifs. Si vous le voulez bien, je peux vous montrer comment détecter les bourdonnements d'une ruche au milieu du vacarme arcanique de cet endroit. Une action sans danger, qui nécessite seulement beaucoup de concentration, et... une potion de détection de vie mineure. La seule que j'arrive à produire à l'heure actuelle, j'ai bien peur, mais les résultats suffisent à déceler les «petits» animaux.

Lança Sobek en extirpant deux fioles de la sacoche qu'il portait à la ceinture, tandis que sur son visage se dessinait un sourire jovial. Il en lançait une à Arhiann, et avalait la sienne tout rond.

- Après vous, guerrière hybride. Jolie Calebasse, au fait, quelle délicieuse créature vous avez là ! Je peux la caresser ?

N'étant habituellement pas si sociable, l'humain compris apprécier la présence d'Arhiann.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arhiann
Ensorceleuse

Arhiann

Messages : 238
Expérience : 713
Féminin Âge RP : 60 (éq. humain 30)

Politique : 11
Métier : Sculpteur - Apprentie
Titres:
 

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
Magie et mangrove [PW Arhiann] Userba19961/961Magie et mangrove [PW Arhiann] Userba17  (961/961)
Vitesse: 265
Dégâts: 546

Magie et mangrove [PW Arhiann] Empty
MessageSujet: Re: Magie et mangrove [PW Arhiann]   Magie et mangrove [PW Arhiann] EmptyJeu 27 Déc 2018 - 15:59

La faune se montra étonnée que son compagnon du moment se fie à des écrits pour régler sa conduite. La tradition de son peuple à elle était toute autre.
« Vraiment ? Mais... comment pouvez-vous savoir si les auteurs de ces écrits sont dignes de foi ? Vous les connaissez ? Et pour leur demander des comptes, si jamais ils vous ont induit en erreur ? C'est une bien étrange manière d'apprendre. »
Pour les siens, qui se transmettaient les connaissances directement, d'une génération à la suivante, une telle perspective était presque inconcevable. Mais elle ne demandait pas mieux que de comprendre comment les semblables de Sobek en étaient arrivés à se fier à des lectures. La notion de maître, au moins, lui était plus familière.

Curieuse encore, elle observa la pièce de papier dont l'humain lui détaillait l'usage potentiel, avant de secouer la tête.
« Je ne crois avoir rien vu de ce genre, et les noms de composants que vous citez ne m'évoquent pas non plus de souvenir... La faune et la flore sont sans doute bien différentes, dans ces zones dont votre maître était familier. Et qui, si je comprends bien, sont des milieux où la survie est plutôt difficile... Pas grand chose de commun avec les douceurs de la forêt Sylfaën. Et nous n'avions pas non plus besoin de moyens offensifs particuliers. Chez nous, la garde Zéphyr veille, et comme nous sommes aussi assez loin dans les bois, nous restons préservés des... agressions territoriales. L'environnement des vôtres semble bien moins paisible ? »
Ce qu'il évoquait l'effrayait presque, même si elle s'efforçait de ne rien en montrer. Contre quels terribles ennemis avaient-ils donc besoin de pouvoir se battre jusque, quasiment, après la mort ? Elle réalisait aussi combien sa propre vie avait été protégée, certes pas exempte de malheur, mais éloignée du bruit et de la fureur du vaste monde.

En même temps, la quête de Sobek lui rappelait la situation de Manyd, l'actuel chamane de son village, dont l'apprentissage trop tôt interrompu ne lui avait pas permis d'assurer sa fonction pleinement. Lui aussi, devait tâtonner, essayer, supposer, échouer parfois, et prendre souvent des risques pour lui-même. Le tout sous le regard hostile de ses voisins, qui le jugeaient peu à la hauteur de sa charge, et encore moins de son prédécesseur. Arhiann, à sa grande honte, avait suivi, voire précédé, ce sentiment général, sans en faire mystère y compris auprès du principal concerné. Certes, elle avait été faire son mea culpa avant son départ, et à sa propre surprise, s'était trouvée bien accueillie... mais elle conservait malgré tout une part de culpabilité.
Peut-être qu'aider cet humain dans sa propre recherche lui permettrait d'alléger un peu ce fardeau. Ponctuant sa déclaration d'un haussement d'épaules pourtant dépourvu de légèreté, la blonde acquiesça donc :
« Puisque Magnésie vous a mis sur mon chemin, je suppose qu'il y avait une raison... Je dois vous avouer que je n'aime pas beaucoup ce genre de bestioles bourdonnantes, mais après tout, qui oserait abandonner un pauvre humain, seul, face à de telles créatures ? »
termina-t-elle en contrefaisant, avec bonne humeur, la proposition précédente de Sobek, lorsqu'il s'était annoncé prêt à jouer les preux chevaliers pour la raccompagner hors de la zone marécageuse.

« Voyons voir, »
approuva-t-elle alors que l'apothicaire se proposait pour lui expliquer la manière dont il comptait dénicher les insectes qui lui fourniraient le précieux venin. Avec un peu plus de méfiance que lui, elle attrapa la fiole au vol, et la déboucha avant de la renifler prudemment. C'était une odeur de plantes, qui lui rappelait le travail de son père, lorsqu'il préparait ses potions. Ce qui, en soit, ne voulait rien dire, mais couplé à l'attitude amicale de l'habitant de Spelunca, suffit à la décider : à son tour, elle but le contenu du flacon. Et comprit pourquoi l'humain avait englouti le sien en un instant.
« Beurk, vous êtes bien tous les mêmes, vous autres fabricants de médecines. Vous arrivez toujours à rendre vos machins imbuvables... »

Malgré le sens de ce commentaire, elle était plutôt amusée par le tour que prenait cette incursion en Hukutav. Ce qui concernait sa calebasse lui tira même un léger rire.
« Une petite surprise de la Convergence... je vous en prie, allez-y, mais prenez garde, elle n'est pas toujours très amicale envers les étrangers. Sage, toi, il est gentil, il veut juste te connaître, »
termina-t-elle à l'adresse du cucurbitacée, dont elle ne savait pas vraiment s'il l'entendait et la comprenait. Un nouveau signe de gaité, et elle se mit en peine de rectifier l'image d'elle-même que lui renvoyait l'Exilé :
« Disposer d'armes imposantes et voyantes ne fait pas de moi une experte de leur maniement, vous savez. Mais j'ai bon espoir dans leur pouvoir de dissuasion. La première raison pour laquelle je porte cette massue est encore plus basique : j'ai voulu apprendre la sculpture, et c'est l'objet le plus simple que je pouvais réaliser, parmi ceux qui me seraient utiles pour la suite de mes voyages. Son poids a quelque chose de rassurant, aussi. Mais je ne l'ai pas beaucoup utilisée. »




" il n'y a personne qui soit né sous une mauvaise étoile,
il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel "

♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sobek Elpoemer
Habitant(e)

Sobek Elpoemer

Messages : 57
Expérience : 415
Masculin Âge RP : 25

Politique : 01
Métier : Chasseur - Expert
Titres:
 

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
Magie et mangrove [PW Arhiann] Userba191395/1395Magie et mangrove [PW Arhiann] Userba17  (1395/1395)
Vitesse: -105
Dégâts: 1195

Magie et mangrove [PW Arhiann] Empty
MessageSujet: Re: Magie et mangrove [PW Arhiann]   Magie et mangrove [PW Arhiann] EmptyDim 10 Fév 2019 - 14:39

Sobek Elpoemer commençait à considérer Arhiann comme une femme d'esprit, égale ou supérieure à lui, tant la pertinence de ses propos le laissait espérer milles merveilles dans cette "Forêt de Sylfaen" dont il n'avait entendu que le nom, à l'occasion des trocs dans les marchés Spelunciens. La première de ses certitudes à être balayé fut que la forêt soit uniquement habitée d'elfes, la suivante, relevait de ses convictions et croyances. Arhiann frappait juste de sa remarque ; les écrits de Maître Azhalred, et des Maîtres Cabalistes, n'étaient en rien savoir suprême et les accidents d'usage s'il était persuadé qu'ils arrivaient par pure idiotie des pratiquants revetaient désormais une autre ampleur. Et si ceux en qui il déposait pleine confiance avait tort ? Comme il se baissait, et s'accroupissait en signe de respect envers le végétal adorablement diabolique, même s'il ignorait sa capacité à voir et/ou comprendre toute interaction, il tendit une main assuré au-dessus du cucurbitacé. Il ne le toucha pas immédiatement, attendant une réaction de sa part, car les chiens sauvages foisonnaient à Spelunca et d'eux il avait retenu de bonnes leçons. En général, il préférait les animaux aux hommes, et ceux-ci le lui rendait bien. Il tapota la peau rugueuse de la calebasse et lui sourit avant de se tourner vers sa maîtresse visiblement écœurée par la mixture de détection.

- Très juste, et c'est pour cela que je m'efforce de confirmer les écrits de mes aînés, et que mes fils feront de même pour les miens. Ainsi, nous auront à jamais une bibliothèque évolutive et à jour... Si on ne meurt pas dans le processus..

La remarque concernant sa potion le fit éclater de rire.

- Hahaha, tout juste ! J'ai une fois bu une potion vermifuge étant gosse... Ces satanés mélanges vous donnent des vomissements des jours durant. Si vous ne vous évanouissez pas sous l'horreur gustative. Les aléas de la vie d'un alchimiste, j'imagine... Dites Arhiann...

Il cessa d'amadouer le ravissant légume, le gratifiant de mots enfantins sur un ton étrangement niais ("jolie calebasse, oh oui c'est une jolie calebasse à Arhiann") et se redressa à hauteur de l'hybride.

- Est-ce que la Garde Zephyre est comme la Congrégation ? Je veux dire... Chez nous, les vampires exécutent, pendent publiquement, et si notre peuple n'était pas au service de ses hautes-sphères on aurait été réduits en esclavage bien avant notre massacre... Mais vous ne semblez pas avoir le même rapport au danger que moi, il hante moins les forêts qu'il ne colle aux parois du Massif, visiblement. Cela semble merveilleux...

Puis il ajouta en redressant son turban, d'un rire jaune mais sympathique, un peu gêné de voir ce choc culturel.

- Je voulais m'excuser de mon état général, je ne suis nullement présentable et conçoit la première impression que j'ai pu vous procurer. La dissuasion, comme vous dites, chez nous on la porte sur nos vêtements, dans nos sorts, et nos apparences m. Si un Lycan ou un Vampire décide de vous prendre pour cible, c'est déjà trop tard, alors il faut l'effrayer par votre seul air. Vous comprenez ?

Puis en s'essuyant le bras à l'aide de ses mains, il chassa les dernières traces de suie et lignes de sorcellerie gravées sur son corps, et donna ce dernier à la dame comme le lui avait appris sa Mère. Marcher bras dessus, bras dessous était un signe de respect pour la gente féminine.

- Venez, marchons, et je vous laisse me guider. Suivez votre instinct, mais surtout concentrez-le sur la créature que vous cherchez. Décrivez sa morphologie dans votre esprit, imaginez la texture de sa peau, le mouvement de ses pattes, aussi fort que vous le pouvez, et laissez vos pieds vous porter. N'ayez crainte si des nausées se présentent, c'est un effet secondaire récurrent.

Fit-il en lui souriant, cette fois d'un beau sourire, comme ceux que l'on ne peut forcer et que l'on destine à ces gens qui vous inspirent l'amitié et le respect.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arhiann
Ensorceleuse

Arhiann

Messages : 238
Expérience : 713
Féminin Âge RP : 60 (éq. humain 30)

Politique : 11
Métier : Sculpteur - Apprentie
Titres:
 

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
Magie et mangrove [PW Arhiann] Userba19961/961Magie et mangrove [PW Arhiann] Userba17  (961/961)
Vitesse: 265
Dégâts: 546

Magie et mangrove [PW Arhiann] Empty
MessageSujet: Re: Magie et mangrove [PW Arhiann]   Magie et mangrove [PW Arhiann] EmptySam 16 Fév 2019 - 17:29

La calebasse remonta légèrement en surface quand l'humain s'en rapprocha, mais ce fut le seul signe qui franchit la barrière de son indifférence légumière. Arhiann ne s'en étonna pas, poursuivant plutôt la conversation sans tenir compte des réactions, ou de leur absence, chez son étrange familier de la Convergence.
« Ah, je vois, vos écrits ne sont qu'un support de base, qui vous permettent de continuer vos explorations. Chez nous, tout se transmet de maître à élève, et oralement, mais je pense que beaucoup de secrets se sont perdus au cours du temps. Peut-être qu'il faudrait allier les deux, chercher les avantages de chaque méthode pour arriver à un meilleur enseignement... »

Elle n'avait pu s'empêcher de sourire en le voyant câliner verbalement la courge, toujours aussi imperturbable sous son épaisse peau orange, mais la nouvelle remarque de Sobek lui fit perdre cette expression. Quel noir portrait il brossait là du lieu où vivaient les siens...
« C'est une existence bien précaire qui a l'air d'être la vôtre. Certes, la forêt Sylfaen n'est pas un parfait paradis, mais ses dangers sont maîtrisés, la plupart du temps. En-dehors de quelques lieux que tout le monde prend soin d'éviter, c'est plutôt paisible. Les elfes tiennent beaucoup à l'harmonie, entre peuples, et avec la faune ou la flore. »
Fallait-il voir dans la seule volonté des oreilles-pointues, cette douceur de vivre qui régnait dans sa région d'origine ? Sans doute pas, mais ils aidaient au moins à l'entretenir, et l'ambiance paisible avait attiré là des peuples qui, comme le sien, partageaient un pacifisme contemplatif fortement lié à la nature.

« Les Zéphyriens n'hésitent pas à s'en prendre à qui attaque l'intégrité des bois, mais tant que les règles sont respectées, on ne risque rien... ou presque. En effet, c'est bien loin de la tyrannie vampirique qui paraît être votre lot quotidien. Sont-ils vraiment si puissants ? Vous avez certainement déjà pensé à leur échapper... »
Voilà qui n'allait pas l'inciter à se rendre en Spelunca, de l'autre côté de ces marais putrides, comme s'ils formaient un avant-goût des modes de vie nauséeux qui persistaient là-bas... Pourtant, Arhiann avait bien conscience également que le vaste monde, au-delà des vertes limites de sa chère sylve, montrerait aussi un jour plus sombre que ce qu'elle connaissait. Là résidait l'attrait et la peur de l'inconnu, de l'aventure..



« Je vous en prie, »
le rassura-t-elle lorsqu'il s'excusa sur son apparence, avec un signe qui signifiait le peu d'importance de cet aspect extérieur.
« Je comprends tout à fait. Et je suis maintenant rassurée sur votre nature, même si je dois avouer qu'au début, je me suis demandée quel genre de créature était en train de s'approcher ! »
Un petit rire vint ponctuer cet aveu, mais la distance prudente qu'elle avait affichée au départ se résorbait avec une régularité tranquille. Cet humain, malgré ses étranges occupations, ne présentait pas de danger pour elle, et sa conversation se montrait même des plus enrichissantes.

Elle accepta donc le bras obligeamment présenté, telles n'étaient pas les coutumes des siens, mais elle comprenait tout de même la signification de celle-ci. Y posant une main fine et assurée, la faune entreprit de suivre les instruction du thaumaturge.
« Un chasseur serait sans doute meilleur que moi à ce petit jeu... »
commenta-t-elle alors qu'elle s'efforçait d'évoquer mentalement la bête après laquelle ils étaient, selon les conseils de Sobek. Ce genre d'insecte avait tendance à lui retourner l'estomac si elle y pensait de trop, et le tableau détaillé qu'elle se peignait pour les besoins de leur traque ne pouvait que renforcer le phénomène. La chitine et les yeux globuleux, les six pattes s'articulant en coudes aigus, les mandibules hérissées de minuscules picots acérés... beurk.

S'écartant en hâte du sorcier drapé d'écarlate, elle se pencha sur une flaque de couleur trouble, pour y ajouter les éléments organiques qui avaient constitué son dernier repas. En un saut d'une surprenante agilité, la calebasse s'était écartée juste à temps pour ne pas recevoir cette offrande d'un goût douteux en pleine queue... Parce que oui, chez les cucurbitacées, la queue est sur la tête :p
« Désolée, »
s'excusa la fille de Sylfaën une fois relevée, et après s'être vivement emparée de la gourde qui s'accrochait à son paquetage, pour se rincer le gosier.
« Déjà que je n'aime pas beaucoup ces bestioles... j'espère au moins que votre potion est efficace. Ah, je crois que c'est par là, »
termina-t-elle en se redressant tout à fait, et en s'apprêtant à se diriger vers un ensemble de rochers qui émergeaient de l'étendue bourbeuse. Presque naturellement, elle avait repris le bras de l'humain, mais elle s'arrêta de nouveau à mi-chemin de son objectif pour le fixer bien en face, l'air on ne peut plus sérieux.
« Vous n'êtes pas allergique à leur venin, au moins ? »




" il n'y a personne qui soit né sous une mauvaise étoile,
il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel "

♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sobek Elpoemer
Habitant(e)

Sobek Elpoemer

Messages : 57
Expérience : 415
Masculin Âge RP : 25

Politique : 01
Métier : Chasseur - Expert
Titres:
 

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
Magie et mangrove [PW Arhiann] Userba191395/1395Magie et mangrove [PW Arhiann] Userba17  (1395/1395)
Vitesse: -105
Dégâts: 1195

Magie et mangrove [PW Arhiann] Empty
MessageSujet: Re: Magie et mangrove [PW Arhiann]   Magie et mangrove [PW Arhiann] EmptyLun 11 Mar 2019 - 20:26

Les insectes volants ; abeilles, guêpidés, et autres bestioles sociales d'Hukutav demeuraient largement inconnues aux explorations des Cabalistes de Spelunca, mais récemment la découverte d'une espèce de frelons particulièrement vorace (et il va sans dire prospère) aux abords du Massif avait déclenché un vif intérêt chez Elpoemer.

C'était par un jour de chasse au crocodile qu'il avait aperçu ici une colonie de Frelons Spelunciens, Vespa Mandarinia nichée dans les restes d'une ruche d'abeilles. L'acte d'occupation propre à l'espèce ne choquait pas, toutefois, les Vespa du Massif se caractérisent par leur caractère de butineurs exclusifs aux Rosa Gallica, ou Viola Lactea et il est étonnant de les voir répandre ces espèces ailleurs. C'était comme si, portés par un accès chevaleresque les derniers vestiges d'une gloire passée continuaient à protéger les couleurs rouges et pures de la Cour Vampire. Aujourd'hui divisée et en proie à la politique de terreur de Nathanel Azhalred, la Cour ne peut que compter sur la beauté de sa flore pour se réchauffer le cœur.
Sobek Elpoemer trouvait que les petits soldats oeuvraient mieux que n'importe quel groupe, guilde, ou entreprise humaine. En l'espace d'années ils s'étaient accaparé les montagnes austères aussi bien que les Marais troubles, et partout où ils réclamaient les terres fleurissaient des germes familières aux Cabalistes. Des fleurs de sang et des pétales de lune, aux propriétés antiques, puissantes, et secrètes comme leur foyer.

Spelunca était un personnage à part entière dans Duralas, et ce même pour un esprit scientifique comme celui du sorcier au turban, les Monts vampires sont tout entiers constitués d'énigmes et intrigues, et sa faune et sa flore, nobles enfants d'un maléfique jardin, porte à jamais sa mystérieuse aura. Spelunca vivait à sa manière, incompréhensible et dément, loin de la civilisation, entouré de terres pourrissantes. Ses pics affûtés en sont ils les prisonniers, ou les géniteurs ?

SI Sobek Elpoemer comptait un jour parfaire ses arcanes il lui faudrait domestiquer l'énergie de Spelunca. Saisir l'essence de ses racines rocailleuses dans la paume de ses mains, et comprendre ses dédales infinis, ses couloirs exigus et ses hauteurs hurlantes. Mais sa tranquillité aussi, et sa poésie par les nuits de pleine Lune. Un charme sauvage et dangereux régnait à jamais là-bas, un exemple de nature où le magnifique côtoyait inexorablement l'amoral pour des saisons austères. Observer les frelons était donc dans l'idée un bon moyen de s'en procurer un, ou plusieurs exemplaires, selon ce qu'il trouverait avec Arhiann aujourd'hui. Peut-être tout ceci serait vain et ils ne débusqueraient qu'une espèce courante d'insectes, mais la chance semblait favorable à l'élève appliqué sur le terrain ces derniers temps, et il pria naïvement une puissance supérieure qu'il n'envisageait jamais vraiment.

Comme il s'était laissé aller à des méditations à propos d'espèces et classifications, il se surpris à écouter son interlocutrice comme de loin, embrumé par quelque malin génie.

- En effet, c'est bien loin de la tyrannie vampirique qui paraît être votre lot quotidien. Sont-ils vraiment si puissants ? Vous avez certainement déjà pensé à leur échapper.
- Les vampires ont des caractéristique naturellement plus prédatrices que celles des humains, ajoutez à ça une résistance aux éléments et une immortalité théorique, et vous obtenez des parfaits régents des cimes de Spelunca. Les Hommes qui acceptent de vivre avec eux doivent se plier aux règles ou bien espérer courir assez vite. Mais j'ai d'expérience observé qu'on ne faisait que mourir essoufflé, et puis les vampires ne sont pas ingrats, ils daignent parfois faire preuve de bienveillance.

Ils s'enfonçaient à présent dans l'immensité verdâtre et boueuse d'Hukutav, sillonnant les arbres squelettes de la mangrove pour en dénicher les dangers, guidés par une potion de détection seulement. Naturellement, le crâne de fennec du Cabaliste flottait en silence à quelques mètres de son propriétaire faisant ainsi office d'éclaireur enchanté. À l'approche d'un élément jugé dangereux ou plus largement magique, la relique aux flammes verdâtres virait au rouge ardent avant d'hurler, une action survenue trop peu de fois au goût d'Elpoemer. Curieusement le sorcier était d'humeur aventureuse aujourd'hui, et se donnait à cœur joie de parcourir la flore locale jusqu'à ce qu'Arhiann ne l'arrête comme ils approchaient un amoncellement de rochers dans l'étendue marécageuse.

- Vous n'êtes pas allergique à leur venin, au moins ?

Une question honnête, posée droit dans les yeux verts de Sobek Elpoemer qui se teintèrent d'une expression bienveillante. On administrait aux soigneurs exilés plusieurs venins peu puissants, et ce dès leur enfance, pour les immuniser à ces derniers. Des rites qu'il devrait bientôt renouveler d'ailleurs.

- Non. Et vous ?

Comme il finissait sa question, le turban cramoisi pointa l'endroit d'où provenait un violent vrombissement et marmonna quelque psaume dans sa barbe drue, longue mais entretenue. Son crâne vint se poser dans sa main et perdit ses lueurs fantomatiques pour redevenir inanimé, léguant son éclat flamboyant aux iris vertes du sorcier.

Sobek était paré à chasser ses spécimens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Juge
Personnage Non Joueur

Le Juge

Messages : 4779
Expérience : 16081
Féminin

Magie et mangrove [PW Arhiann] Empty
MessageSujet: Re: Magie et mangrove [PW Arhiann]   Magie et mangrove [PW Arhiann] EmptyVen 29 Mar 2019 - 15:15

Début du combat aventuriers - dartiques

L'équipe des dartiques commence le combat

Vitesse de la première équipe : 256

Aventuriers :

Sobek : 1395
Vitesse : 1
Dégâts : 1195
Bonus : Concasseur de citrouilles : le manieur peut décider lors d'un tour de frapper la tête du marteau contre le sol plutôt que d'attaquer. En cas de réussite, ses dégats augmentent de 10% (coup critique 15%) et il reçoit une réduction de dégats sur la prochaine attaque subie de 15% (coup critique 20%)

Arhiann: 951
Vitesse : 255
Dégâts : 536
Bonus : Ensorceleuse : peut annuler un bonus par adversaire

Dartiques :

Vitesse cumulée de l'essaim : 600

Reine dartique A : 500
Vitesse : 100
Dégâts : 150
Bonus : Reine pondeuse : La reine dartique est toujours accompagnée d'au moins deux dartiques. De plus, au troisième tour, la reine invoque deux autres dartiques. fait
Drain de vie royal : À chaque coup porté, la reine regagne 50 points de vie. Le drain de vie des dartiques est modifié : à chaque coup porté, ils soignent la reine de 10 points de vie. annulé par Arhiann
Rapidité : tape deux fois Sobek.
Butin : x1 Dard de reine dartique

Reine dartique B : 500
Vitesse : 100
Dégâts : 150
Bonus : Reine pondeuse : La reine dartique est toujours accompagnée d'au moins deux dartiques. De plus, au troisième tour, la reine invoque deux autres dartiques. fait
Drain de vie royal : À chaque coup porté, la reine regagne 50 points de vie. Le drain de vie des dartiques est modifié : à chaque coup porté, ils soignent la reine de 10 points de vie. annulé par Arhiann
Rapidité : tape deux fois Sobek.
Butin : x1 Dard de reine dartique

Dartique A : 50
Vitesse : 100
Dégâts : 70
Bonus : Drain de vie : regagne 10 PV a chaque fois que le monstre touche. annulé par Arhiann
Rapidité : tape deux fois Sobek.

Dartique B : 50
Vitesse : 100
Dégâts : 70
Bonus : Drain de vie : regagne 10 PV a chaque fois que le monstre touche. annulé par Arhiann
Rapidité : tape deux fois Sobek.

Dartique C : 50
Vitesse : 100
Dégâts : 70
Bonus : Drain de vie : regagne 10 PV a chaque fois que le monstre touche. annulé par Arhiann
Rapidité : tape deux fois Sobek.

Dartique D : 50
Vitesse : 100
Dégâts : 70
Bonus : Drain de vie : regagne 10 PV a chaque fois que le monstre touche. annulé par Arhiann
Rapidité : tape deux fois Sobek.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Juge
Personnage Non Joueur

Le Juge

Messages : 4779
Expérience : 16081
Féminin

Magie et mangrove [PW Arhiann] Empty
MessageSujet: Re: Magie et mangrove [PW Arhiann]   Magie et mangrove [PW Arhiann] EmptyJeu 4 Avr 2019 - 15:54

Reine dartique A attaque à 300 sur Sobek.

Reine dartique B attaque a 150 sur Arhiann.

Dartiques A et B attaquent à 70 sur Arhiann.

Dartiques C et D attaquent à 140 sur Sobek.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arhiann
Ensorceleuse

Arhiann

Messages : 238
Expérience : 713
Féminin Âge RP : 60 (éq. humain 30)

Politique : 11
Métier : Sculpteur - Apprentie
Titres:
 

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
Magie et mangrove [PW Arhiann] Userba19961/961Magie et mangrove [PW Arhiann] Userba17  (961/961)
Vitesse: 265
Dégâts: 546

Magie et mangrove [PW Arhiann] Empty
MessageSujet: Re: Magie et mangrove [PW Arhiann]   Magie et mangrove [PW Arhiann] EmptyJeu 4 Avr 2019 - 22:01

La faune indiqua de quelques signes de tête qu'elle comprenait les arguments de l'humain relatifs à la race vampirique.
" Je vois, mais je suis quand même bien contente de ne pas les connaître aussi bien que vous... même si j'imagine que ma route ne s'abstiendra pas éternellement d'en croiser. Enfin, vous avez l'air de vous en accommoder, c'est l'essentiel, je suppose. "

Le sorcier humain lui assura ensuite que les insectes ne provoqueraient pas de réaction exagérément dangereuse chez lui, et elle confirma sa propre absence d'allergie avec un sobre " Non plus " accompagné d'un hochement négatif. Elle ne pouvait s'empêcher de songer au tribut familial qui avait été exigé en conséquence d'une piqûre habituellement inoffensive, mais il n'était pas temps de s'y attarder, et d'autant moins que la présence de leurs proies se manifestait désormais nettement. Un groupe d'énormes créatures, certaines volant, d'autres semblant même trop pesantes pour en être capables, contournèrent les rochers et se dirigèrent droit sur eux.

Arhiann saisit son arme à deux mains, mais n'eut le temps que d'éviter la première des soldates qui attaquait depuis les airs, laquelle se rabattit sur Sobek. Deux autres fondirent sur elle sans qu'elle ne puisse éviter leur assaut conjoint, et elle en fut réduite à serrer les dents en tentant vainement d'atteindre un adversaire. L'une des plus imposantes, de celles-là qui ne pouvaient décoller de terre pour des raisons de poids, profita de sa confusion pour la griffer à l'épaule. Satanée bestiole, l'hybride n'aurait pas cru qu'une telle masse informe aurait eu tant de force !

Échauffée par les piqûres, la fille de Magnésie riposta immédiatement, lançant son outil de bois en avant en direction de l'horrible face aux yeux composés. A sa propre surprise, elle y avait mis tant de rage que les centres cognitifs de la bête furent réduits en compote par cet unique coup, et si le grand corps cuirassé fut encore agité de soubresauts, il semblait évident que celui-ci ne lui causerait plus d'ennuis. La faune s'en éloigna cependant de quelques pas vifs, tout en lançant à son allié du moment :
" La carapace a l'air costaud, mais la tête est mal protégée ! "
Pour ce qu'elle en voyait, le spelunquien était lui aussi aux prises avec un groupe de trois dartiques, dont une monstruosité. Mais elle n'eut pas le temps de vérifier s'il s'en tirait bien, car les deux ailées revenaient à l'assaut, vrombissant plus fort encore, lui sembla-t-il. Elle supposa que, malgré leur aspect étrange, ces créatures connaissaient la notion de vengeance, et n'avaient pas du tout apprécié la caresse de son arme sur le visage de leur cheffe. Arhiann se mit donc en place pour les recevoir...

[attaque reine B]




" il n'y a personne qui soit né sous une mauvaise étoile,
il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel "

♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️


Dernière édition par Arhiann le Jeu 4 Avr 2019 - 22:21, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

Le Destin

Messages : 4795
Expérience : 17522

Magie et mangrove [PW Arhiann] Empty
MessageSujet: Re: Magie et mangrove [PW Arhiann]   Magie et mangrove [PW Arhiann] EmptyJeu 4 Avr 2019 - 22:01

Le membre 'Arhiann' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Hybride' :
Magie et mangrove [PW Arhiann] 1486086620-cr-centaure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Magie et mangrove [PW Arhiann] Empty
MessageSujet: Re: Magie et mangrove [PW Arhiann]   Magie et mangrove [PW Arhiann] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Magie et mangrove [PW Arhiann]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [skin]Magie sur ma skin de chat
» Magie théorique, une vulgarisation..., de A. Lasornette
» Vous revoir... [Magie Noire]
» Pratiquant la magie au clair de lune...
» Magie ! (pv Aetius)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ouest de Dùralas :: Les marais Hukutav-