AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Yavik Vulpes
Le Monde de Dùralas a précisément 1874 jours !
Dùralas, le Lun 17 Déc 2018 - 12:50
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez | 
 

 [EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Juge
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 4551
Expérience : 15441
Féminin

MessageSujet: [EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste   Sam 1 Déc 2018 - 1:06

[Invasion skarnienne] Congrégation de l'Ombre - Clan Eshinoki - Tour 1


L’équipe des Skarniens du clan Eshinoki débute le combat.

Les Mercenaires de la C.O


Vitesse des Mercenaires de la C.O : 13820

Axe : 2671
Vitesse : 1230
Dégâts : 2145
Bonus :
  • Poignard : 10% de dégâts dans le sud {Activé}

  • Boucle d'oreille de Sire Ümmen : Les personnages ennemis de sexe masculin perdent tous 20%/stats au début du combat (en PvM, il suffit de savoir si l'on dit (50% des assassins en sont).{Activé}

  • Force naturelle : Annule le poids de Charybe (v+351) {Activé}

  • Coiffe dùralassienne : Les dégâts de la première attaque subie sont réduits de 25%.

  • Poison : -40 de vitalité/tour sur l'adversaire touché.

  • Rapidité : Peut taper deux fois la Nuée d'esclaves.


Equinoxe : 2705
Vitesse : 362
Dégâts : 2141
Bonus :
  • Ensorceleur : Peut annuler une capacité blocable par ennemi.

  • Poison : -15 de vitalité/tour sur l'adversaire touché.


Garràn : 1655
Vitesse : 1087
Dégâts : 1993
Bonus :
  • Poignard : 10% de dégâts dans le sud {Activé}

  • Rapidité : Peut taper deux fois la Nuée d'esclaves.


Valphégas : 870
Vitesse : 698
Dégâts : 1138
Bonus :
  • Saignement : la cible perd 40 de vitalité/tour (cumulable à chaque Coup Réussi). Mais si le porteur de l'arme fait un Échec critique, il s'inflige ce même saignement (cumulable à chaque Échec critique.

  • Panoplie : Invoque un compagnon (1500/250/250) Activé


Nalphégius {Invocation} : 1600
Vitesse : 350
Dégâts : 392

Juviel Eterna : 205
Vitesse : 113
Dégâts : 157

Thauthaudarmafur : 1610
Vitesse : 830
Dégâts : 342
Bonus : Lame piques : +20% d'effets sur les dégâts.
  • Arlequin :
    Liste des decks:
     

  • Rapidité : Peut taper deux fois la Nuée d'esclaves.


Roi des Lames {Invocation} : 1100
Vitesse : 350
Dégâts : 0
Bonus :
  • Roi des Lames : donne 12% de dégâts aux alliés, puis 5%/tour


Sournoiserie A {Invocation} : 200
Vitesse : 200
Dégâts : 247

Assassin d'élite {PNJ} : 1900
Vitesse : 2800
Dégâts : 1232
Bonus : Remplace un PNJ normal car la faction a été prévenue par un guetteur de l'attaque skarnienne. Utilise le dé - vampire
  • Poison : -175/tour sur l'adversaire touché.

  • Rapidité : Peut lancer deux attaques sur nuées d'esclaves, seigneur de guerre, chef de guerre, scélé-rat.


Mercenaire de la C.O A {PNJ} : 1000
Vitesse : 1450
Dégâts : 672
Bonus : Utilise le dé - Vampire
  • Rapidité : Peut taper deux fois la Nuée d'esclaves et certains scélé-rats.


Mercenaire de la C.O B {PNJ} : 1000
Vitesse : 1450
Dégâts : 672
Bonus : Utilise le dé - Vampire
  • Rapidité : Peut taper deux fois la Nuée d'esclaves et certains scélé-rats.


Mercenaire de la C.O C {PNJ} : 1000
Vitesse : 1450
Dégâts : 672
Bonus : Utilise le dé - Vampire
  • Rapidité : Peut taper deux fois la Nuée d'esclaves et certains scélé-rats.


Mercenaire de la C.O D {PNJ} : 1000
Vitesse : 1450
Dégâts : 672
Bonus : Utilise le dé - Vampire
  • Rapidité : Peut taper deux fois la Nuée d'esclaves et certains scélé-rats.


Baliste à répétition {Engin de siège défensif} : 7500
description:
 
Bonus :
  • Engin : Tous les tours, les ennemis perdent 125 de vitalité et 100 de vitesse.

  • Intouchable : L'engin est intouchable durant les deux premiers tours.

  • Commandement : L’engin agit en même temps que le tour du commandant, qui le commande. Il s’agit du plus haut-gradé de la faction. En cas K.O, c’est le second plus gradé qui prend la relève.


Contre


Le clan Eshinoki


Vitesse des Skarniens : 13850

L'union fait la force
Au début du combat, les guerriers des clans doivent être 50% plus nombreux que les personnages joueurs. (Les autres skarniens comptent dans ce nombre, ainsi contre 4 joueurs on pourra retrouver 2 vermines de choc et 4 guerriers des clans par exemple).
{Activé}


Nuée d'esclaves : 350
Vitesse : 250
Dégâts : 60 (+50 / tour)
Bonus :
  • Furie désespérée : La nuée attaque tous les joueurs un tour sur trois. [Bloqué par Equinoxe]

  • Courage, fuyons ! Si la vie de la nuée descend en dessous de 20%, alors les esclaves s’éparpillent et fuient le combat. (Imblocable par les ensorceleurs)

  • Menace fédératrice : La règle Courage Fuyons ! ne s’applique pas si un skarnien d’un rang supérieur ou égal à celui d’un chef est encore en vie dans le camp des ennemis.



Scélé-rat A : 200
Vitesse : 600
Dégâts : 200 (+50 / tour)
Bonus :
  • Poison : Les joueurs touchés par l’assassin perdent ensuite 30 vie/tour. (non cumulable) [Bloqué par Equinoxe]

  • Rapidité : Peut taper deux fois Juviel.


Scélé-rat B : 200
Vitesse : 600
Dégâts : 200 (+50 / tour)
Bonus :
  • Poison : Les joueurs touchés par l’assassin perdent ensuite 30 vie/tour. (non cumulable) [Bloqué par Equinoxe]

  • Rapidité : Peut taper deux fois Juviel.


Scélé-rat C : 200
Vitesse : 600
Dégâts : 200 (+50 / tour)
Bonus :
  • Poison : Les joueurs touchés par l’assassin perdent ensuite 30 vie/tour. (non cumulable)

  • Rapidité : Peut taper deux fois Juviel.


Scélé-rat D : 200
Vitesse : 600
Dégâts : 200 (+50 / tour)
Bonus :
  • Poison : Les joueurs touchés par l’assassin perdent ensuite 30 vie/tour. (non cumulable) [Bloqué par Equinoxe]

  • Rapidité : Peut taper deux fois Juviel.


Scélé-rat E : 200
Vitesse : 600
Dégâts : 200 (+50 / tour)
Bonus :
  • Poison : Les joueurs touchés par l’assassin perdent ensuite 30 vie/tour. (non cumulable) [Bloqué par Equinoxe]

  • Rapidité : Peut taper deux fois Juviel.


Scélé-rat F : 200
Vitesse : 600
Dégâts : 200 (+50 / tour)
Bonus :
  • Poison : Les joueurs touchés par l’assassin perdent ensuite 30 vie/tour. (non cumulable) [Bloqué par Equinoxe]

  • Rapidité : Peut taper deux fois Juviel.


Scélé-rat G : 200
Vitesse : 600
Dégâts : 200 (+50 / tour)
Bonus :
  • Poison : Les joueurs touchés par l’assassin perdent ensuite 30 vie/tour. (non cumulable) [Bloqué par Equinoxe]

  • Rapidité : Peut taper deux fois Juviel.


Scélé-rat H : 200
Vitesse : 600
Dégâts : 200 (+50 / tour)
Bonus :
  • Poison : Les joueurs touchés par l’assassin perdent ensuite 30 vie/tour. (non cumulable) [Bloqué par Equinoxe]

  • Rapidité : Peut taper deux fois Juviel.


Scélé-rat I : 160
Vitesse : 480
Dégâts : 160 (+50 / tour)
Bonus :
  • Poison : Les joueurs touchés par l’assassin perdent ensuite 30 vie/tour. (non cumulable) [Bloqué par Equinoxe]

  • Rapidité : Peut taper deux fois Juviel.


Scélé-rat J : 160
Vitesse : 480
Dégâts : 160 (+50 / tour)
Bonus :
  • Poison : Les joueurs touchés par l’assassin perdent ensuite 30 vie/tour. (non cumulable) [Bloqué par Equinoxe]

  • Rapidité : Peut taper deux fois Juviel.


Scélé-rat K : 160
Vitesse : 480
Dégâts : 160 (+50 / tour)
Bonus :
  • Poison : Les joueurs touchés par l’assassin perdent ensuite 30 vie/tour. (non cumulable) [Bloqué par Equinoxe]

  • Rapidité : Peut taper deux fois Juviel.


Scélé-rat L : 160
Vitesse : 480
Dégâts : 160 (+50 / tour)
Bonus :
  • Poison : Les joueurs touchés par l’assassin perdent ensuite 30 vie/tour. (non cumulable) [Bloqué par Equinoxe]

  • Rapidité : Peut taper deux fois Juviel.


Scélé-rat M : 160
Vitesse : 480
Dégâts : 160 (+50 / tour)
Bonus :
  • Poison : Les joueurs touchés par l’assassin perdent ensuite 30 vie/tour. (non cumulable) [Bloqué par Equinoxe]

  • Rapidité : Peut taper deux fois Juviel.


Scélé-rat N : 160
Vitesse : 480
Dégâts : 160 (+50 / tour)
Bonus :
  • Poison : Les joueurs touchés par l’assassin perdent ensuite 30 vie/tour. (non cumulable) [Bloqué par Equinoxe]

  • Rapidité : Peut taper deux fois Juviel.


Scélé-rat O : 160
Vitesse : 480
Dégâts : 160 (+50 / tour)
Bonus :
  • Poison : Les joueurs touchés par l’assassin perdent ensuite 30 vie/tour. (non cumulable) [Bloqué par Equinoxe]

  • Rapidité : Peut taper deux fois Juviel.


Scélé-rat P : 160
Vitesse : 480
Dégâts : 160 (+50 / tour)
Bonus :
  • Poison : Les joueurs touchés par l’assassin perdent ensuite 30 vie/tour. (non cumulable) [Bloqué par Equinoxe]

  • Rapidité : Peut taper deux fois Juviel.


Assassin du clan Eshinoki A : 500
Vitesse : 2000
Dégâts : 400 (+50 / tour)
Bonus :
  • Poison : Les joueurs touchés par l’assassin perdent ensuite 100 vie/tour. (non cumulable)

  • Agilité inhumaine : Lors du premier tour, seul les réussites critiques peuvent toucher un assassin eshinoki. [Bloqué par Equinoxe]

  • Rapidité : Peut taper deux fois Equinoxe, Valphégas, Nalphégius, Juviel Eterna, Roi des Lames, sournoiseries.


Assassin du clan Eshinoki B : 400
Vitesse : 1600
Dégâts : 320 (+50 / tour)
Bonus :
  • Poison : Les joueurs touchés par l’assassin perdent ensuite 100 vie/tour. (non cumulable)

  • Agilité inhumaine : Lors du premier tour, seul les réussites critiques peuvent toucher un assassin eshinoki. [Bloqué par Equinoxe]

  • Rapidité : Peut taper deux fois Equinoxe, Nalphégius, Juviel Eterna, Roi des Lames, sournoiseries.


Chef skarnien : 620
Vitesse : 560
Dégâts : 480 (+50 / tour)
Bonus :
  • Rapidité : Peut taper deux fois Juviel.



Seigneur de guerre Skarnien : 1200
Vitesse : 800
Dégâts : 560
Bonus :
  • Courageux mais pas téméraire : Si le seigneur est entouré (et il se doit de l’être) de sous-fifres, il pourra utiliser ces derniers pour qu’ils prennent un coup à sa place. Ainsi si le seigneur est attaqué, un skarnien de rang inférieur désigné aléatoirement prendra l’attaque à sa place. Ne marche qu’une seule fois par tour.

  • Encouragements menaçants : Tous les skarniens de rang inférieur gagnent +50 dégâts/tour à force de se faire hurler dessus par leur seigneur et maître adoré qu’ils n’ont pas, mais alors pas du tout, intérêt à décevoir.

  • Renforts : Le seigneur skarnien n’aimant pas vraiment se retrouver seul, il appelle tous les trois tours un guerrier des clans skarnien.

  • Survie : le Seigneur de guerre ne peut pas mourir tant qu'il reste une unité skarnienne dans le combat, et se retrouvera à 1 point de vitalité en cas d'attaque normalement fatale. [Bloqué par Equinoxe]

  • Rapidité : Peut taper deux fois Juviel et sournoiseries


Engin de siège skarnien offensif {Engin de siège offensif} : 3000
description:
 
Bonus :
  • Engin : Tous les deux tours, trois ennemis reçoivent 500 de dégâts. En contrepartie, un skarnien subit 250 de dégâts.

  • Intouchable : L'engin est intouchable les deux premiers tours.

  • Commandement : L’engin agit en même temps que le tour du commandant, qui le commande. Il s’agit du plus haut-gradé de la faction. En cas K.O, c’est le second plus gradé qui prend la relève.


Précisions concernant l'événement


Vous aurez à chaque fois une semaine pour pouvoir lancer vos attaques. Pour ce faire, il vous suffit de faire votre message d’au minimum 5 lignes, et de lancer votre ou vos dés d’attaque (si la vitesse vous le permet).

Si vous possédez le bonus Rapidité parmi vos bonus, c’est que votre vitesse est trois fois supérieure aux ennemis cités, et que vous pouvez donc tenter deux actions contre eux.

Vous pouvez taper dans l’ordre que vous souhaitez, il n’y a pas d’ordre pré-établi lors de bataille de cette envergure. Mais prenez en compte les attaques précédentes pour savoir si un ennemi a été mis K.O ou pas (et donc éviter une attaque dans le vide).

Si jamais votre message n’est pas rédigé au bout d’une semaine ou que vous n’avez pas posté à la bataille durant une semaine, ce n’est pas grave. Votre attaque ne sera par contre pas prise en compte pour ce tour-ci, mais vous pourrez réitérer au tour d’après.
Merci de bien préciser entre [...] la cible que vous attaquez.

Bonne bataille ! :dragon:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Juge
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 4551
Expérience : 15441
Féminin

MessageSujet: Re: [EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste   Sam 1 Déc 2018 - 5:29

Nuées d'esclaves attaquent à 60 sur Axe.

Scélé-rats A & B attaquent à 400 sur Axe.

Scélé-rats C & D attaquent à 400 sur Equinoxe.

Scélé-rats E & F attaquent à 400 sur Gàrran.

Scélé-rats G & H attaquent à 400 sur Valphégas.

Scélé-rats I & J attaquent à 400 sur Nalphégius.

Scélé-rats K & L attaquent à 400 sur thauthaudarmafur.

Scélé-rats M & N attaquent à 400 sur Assassin d'élite.

Scélé-rats O & P attaquent à 400 sur Mercenaire A.

Assassins du clan A & B attaquent à 720 sur Mercenaire B.

Chef skarnien attaque à 480 sur Mercenaire C.

Seigneur de guerre skarnien attaquent à 560 sur Mercenaire D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axe
Pubbeuse à l'essai ♦ Maîtresse d'armes

avatar

Messages : 669
Expérience : 2686
Féminin Âge RP : 16

Politique : 93
Métier : Chasseuse - Maîtresse absolue
Titres:
 

(Manticore d'Axe +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
2571/2571  (2571/2571)
Vitesse: 779
Dégâts: 1654

MessageSujet: Re: [EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste   Sam 1 Déc 2018 - 20:53

Baliste à répétition attaque à 125 sur tous les ennemis et leur fait perdre 100 de vitesse.

Assassin d'élite attaque à 1200 sur le Seigneur de guerre Skarnien. [bloqué par son bonus]

Mercenaire de la C.O A attaque à 1008 sur Scélé-rat I et le tue.

Mercenaire de la C.O B attaque à 672 sur Scélé-rat J, K et les tue.

Mercenaire de la C.O C attaque à 1008 sur Scélé-rat L et le tue.

Mercenaire de la C.O D attaque à 1008 sur Scélé-rat M, N et les tue.

Note aux joueurs : focus sur les Assassins du clan Eshinoki jusqu'à massacre effectif, les affreux !






Dernière édition par Axe le Dim 2 Déc 2018 - 2:19, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 4583
Expérience : 16892

MessageSujet: Re: [EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste   Sam 1 Déc 2018 - 20:53

Le membre 'Axe' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Vampire' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Equinoxe
Scrutateur des Ténèbres

avatar

Messages : 587
Expérience : 2314
Masculin Âge RP : 29

Politique : 30
Métier : Mineur - Maître Absolu
Titres:
 

(Vallon, compagnon d Equinoxe +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
2605/2605  (2605/2605)
Vitesse: 262
Dégâts: 2041

MessageSujet: Re: [EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste   Sam 1 Déc 2018 - 23:50


Il se faisait sans doute bien tard, quand une clameur inhabituelle résonna dans les couloirs de Lédéhi, on ordonna un rassemblement dans la grande salle commune. Certains énergumènes en étaient tout excités, d'autres se demandaient ce qu'ils allaient leurs arriver.
L'ensorceleur aux yeux de pourpres, s'était endormi l'après-midi sur un des lustres de la grande salle et ce rassemblement troublait sa méditation qui se rapprochait plus du sommeil qu'autre chose à vrai dire.
Mais qui êtes-vous pour juger?
Il voyait au fur et à mesure, l'ensemble des mercenaires de la Congrégation,et selon lui peu manquaient à l'appel. On avait organisé un banquet sans l'avertir? Non les sens serpentins ne sentaient pas d'odeurs fumantes d'un bon gros sanglier, ou de volailles chauds.
Naturellement c'était elle, il fallait s'y attendre , cette chère maîtresse d'armes était à la tête de ce cortège et attendit un silence d'or pour prendre la parole. Elle ne tremblait pas, et sa voix non plus. C'est le regard droit qu'elle entama son discours.
Après un bâillement pour émerger de sa torpeur, le naga rouge posa sa tête sur ses bras, se repositionna sur le lustre pour éviter de tomber en positionnant sa queue reptilienne autour des chaines de soutiens, et écouta la jeune louve au tempérament à l'épreuve des ombres.

Il n'eut pas un bruit, pendant que la dénommée Axe exposa ,avec un certains talent oratoire, son point de vue, elle fit écho au passé et la perte de Styx et Saigo, puis entama d’écrire son avenir en s'érigeant bientôt selon ses dires comme futur Ombre. Son discours était net, sans bavure, ni envolés lyriques inutiles, ou de satires extravagantes. Elle alla droit au but, et remis un cadre à la hiérarchie de la Congrégation de l'Ombre.
Une audace, qui semblait en satisfaire plus d'un, on n'aurait tord de croire que certains n'aspirent pas à être commandés, l'anarchie qui semblait régner depuis la disparition des deux émissaires de l'ombre, venait de dissiper et avec elle les doutes des soldats, bien qu'il fut à l'égard de cette vision émies parmi les chuchotements entre les pauses, quelques opinions dissidentes à cet état de fait.  

Sa légitimité elle le tenait d'un bout de papier visiblement, c'est sans demi-mesure qu'elle replaçait les points sur les i comme on dit.  Rien dans son discours rien n'était dû au hasard, elle prenait les choses point par point : organisation, coffre-fort, règles, ordres, contrats et autres, tout y passait. C'était une vision qui semblait la continuité des prédécesseurs, d'ailleurs le major d'homme du vampire arlequin fut lui aussi évoqué dans tout ces allocutions visant le maintien, le rétablissement de l'ordre, et la continuité notamment du programme ombrageux.

Elle semblait restée dans le passé la petite louve de la nuit, mais au moins elle n'avait pas la grosse tête et estima qu'une autre Ombre pouvait prendre sa place, bien qu'en jeune carnassière elle défendrait son bout de gras. Le naga eu un rictus par cette pensée, il ne semble pourtant pas beaucoup de mercenaires qui semblent pouvoir la défier, comme elle aime peut-être à la rappeler elle dispose du statut le plus haut depuis les récents événements. Mais toutes ces affirmations ne concordaient pas non plus avec la vision serpentine, sa prise de pouvoir pourra peut-être être problématique, l'ensorceleur va devoir réfléchir au futur et aux projets de la Congrégation.

Il y avait tant de choses dites en une seule nuit, des choses qui demandaient surement réflexion, et qui demanderait surement bien des commentaires, mais en avant nous le temps ici? Certainement pas, l'encre de ma plume va se centraliser pour ce soir sur une affirmation, elle claire et nette : un dénommé Ipsum en fut le porteur. Il corroborait ce que notre guetteur intemporel avait annoncé, une attaque sur le territoire de la Congrégation.
A l'occasion, il annonça apporter son aide par ses talents d'ingénieurs dans l'artisanat.
La louve nocturne quant à elle, annonça ses directives à l'occasion de la grande bataille , et en temps que commandante des troupes contre les Skarniens, avait préféré la suggestion de conseils fortement recommandés, plutôt qu'un ordre direct.
Elle savait manier la langue politique en tout cas, mais l'avenir lui seul nous dira si elle digne de ce qu'elle prétend être.  

Le combat était pour bientôt..."Le cœur se transforme en véritable tambour de guerre, quand l'extase et l'adrénaline du combat poussent des êtres à s’entre-déchirer, pour une victoire dans les règles de l'art"


Galvanisant... la sensation d'un combat d'une ampleur de guerre, qui ne ressemblait pas aux coups fourrés et embuscades typiques de la Congrégation.
L'attaque des scélérats si on peut se permettre l'expression plus qu'appropriée ici, était sur la demeure du dénommé Faust, au sommet d'une colline. Autant dire, que les ombres avaient l'avantage.
Et pourtant... ces vermines fuent les plus rapides, et chargèrent de leurs petites pattes, en nombre vers l'étendard des nôtres ; le clan Eshinoki spécialiste dans l'art de l’assassinat et du poison défiait comme un miroir la Congrégation qui ont les mêmes spécialités.

Au loin, des rats tiraient une arme de siège, il n'y avait pas l'ombre d'un doute, les Skarniens se préparaient pour la guerre et nous?

Grâce aux échos d'Ekyo (un peu d'humour), les préparatifs de la CO étaient bien meilleurs, leurs assauts soudains n'étaient qu'une égratignure par rapport à ce que les ombres savent faire.
En chef de bande, Axe lança l'assaut des mercenaires, ainsi que de l'arme de siège conçue exprès pour la bataille, un chef d'oeuvre d'invention, tirant des flèches meurtrières sur les cœurs frais des ennemis, dont le résonnement en continu cesserait bientôt.

La faction ennemie, quels avantages me diriez-vous? Leurs nombres, leurs agilités, leurs poisons, de vrais copieurs pas vrai? . Mes petits rats, il vous faut apprendre qu'ont ne se jettent pas tête baissée dans la gueule du serpent, ce dernier se fera un plaisir d'engloutir un à un vos corps chauds, en déglutissant à chaque prise. Un appétit vorace, qui vous conduit dans les abîmes de son estomac, où vivant mais paralysés jusqu'aux os, vous serez coincés là dans le noir tandis que des sucs digestifs faisant office de scalpel, découperont lentement mais avec souffrance, votre chair tendre et savoureuse.
Vous ne pourriez qu'espérer qu'on vous assènent le coup de grâce... plutôt que subir une torture de déchiquetage, un trépas long dans un supplice de ce qui semble être une éternelle agonie.

Tandis que les instincts meurtriers se réveillaient chez mes frères d'armes, je me concentrais, dois-je mentionner que c'est la première fois qu'on attend de moi d'utiliser la magie du vide sur autant d'ennemis? Arf... je n'avais pas trop le choix, je ne pouvais pas me limiter, non aucun, même pas ce seigneur rat d’égout ne devaient échapper aux étreintes annihilatrices du don des ensorceleurs.
J'inspirais avant de prononcer un dialecte de mon culte envers le Grand Basilic, des serpents en forme d'esprits se matérialisèrent alors et se dirigèrent alors vers l'ennemi, aspirant leurs poisons pour certains, leurs agilités pour d'autres. Ils s'en prirent même au leader, même si j'ignore quelles caractéristiques ont-ils volé à ce fourbe et tyrannique seigneur de guerre. Mais tout est bon à prendre, n'est-ce pas?

Vallon de son côté  s'en donnait à cœur joie avec ses aiguilles, il empalait l'ennemi, il voulait savoir si une brochette de rats, ou du rat mariné pouvait être au plat du jour? Je ne savais pas vraiment quoi lui répondre... Je lui souris (la blague), je devais garder un œil sur lui, sait-on jamais.
Il me semble avoir vu nos deux loustics, celui qui baise plus qu'il ne tue, et celui qui tue plus qu'il ne baise, vous voyez de qui je parle? Non bah rendormez-vous, il se fait tard...

Je voyais nos forces riposter, parer et assainir des coups de grâce , notre honneur était en jeu, et chacun plaçait soigneusement sa lame, chaque coup devait faire fondre la volonté de l'ennemi.  
Les assassins rats demeuraient la seule menace avec leurs vitesses perçant les ombres.
Je voyais Axe, ingénieuse, conseillait de les mettre hors d'état de nuire, puis elle fonça sur le seigneur de guerre enragée comme si la pleine lune était présente. Une indigestion peut-être?
Alors que moi aussi, je voulais serpenter vers le combat, je sentis une aide magique me booster, d'où venait-elle? De ce nain là-bas ou de l'individu là-bas dont je ne reconnais d'ici pas la race.
Voyons, ah mais je ne vois rien avec ces saletés rats, il y en de partout, attendez quoi? Je n'entends rien, ils font beaucoup trop de bruits avec leurs petits gémissements.
Mais veux-tu bien mourir toi, c'est qui sont collants ces abrutis-là. Dégage de ma queue toi!
Comment? Viser l'assassin. Deux secondes, je me concentre. Argh. Comment voulez-vous que je vise un rat parmi tous ces rats? Mais vous allez crever oui! Meurs! Voilà! A toi maintenant!
Je vais aller plus vite "Avaleur des âmes" broie-les!
Il y en a plus par-là, mais il y en a des centaines encore par ici. C'est sans fin, on dirait des cafards, des sales blattes, plus tu les écrases, plus tu en as!
Punaise, mourez, périssez, arrière sales petites engeances ridicules. Là, il est là le sale rat, il va morfler!! Maintenant que je le vois, mes prunelles n'ont plus que lui en ligne de mire! Bien que le sort devrait emportait dans la tombe ses congénères...

Que les vents invisibles se déchaînent, à moi énergie des ténèbres , éradiquait l'ennemi : Implosion cellulaire!!!

Entre les entrailles qui volent, et la passion sanguinaire : cette bataille est une source de joie et de défoulement. Un rat meurs,et le suivant est pour bientôt!

[Attaque sur :Assassin du clan Eshinoki A]  :minou:






Dernière édition par Equinoxe le Lun 3 Déc 2018 - 12:41, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 4583
Expérience : 16892

MessageSujet: Re: [EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste   Sam 1 Déc 2018 - 23:50

Le membre 'Equinoxe' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Naga' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axe
Pubbeuse à l'essai ♦ Maîtresse d'armes

avatar

Messages : 669
Expérience : 2686
Féminin Âge RP : 16

Politique : 93
Métier : Chasseuse - Maîtresse absolue
Titres:
 

(Manticore d'Axe +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
2571/2571  (2571/2571)
Vitesse: 779
Dégâts: 1654

MessageSujet: Re: [EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste   Dim 2 Déc 2018 - 15:22

Des centaines de petits yeux clignotaient aux fenêtres de la Demeure du marionnettiste, éclairs fugaces dont la pâleur laiteuse et surnaturelle ajoutaient à l’étrangeté du tableau qui se dressait autour de la maison délabrée. La colline sur laquelle elle était érigée s’était changée en îlot dans la matinée sans prévenir, le ciel s’assombrissant alors que le soleil arrivait à mi-parcours vers son zénith et qu’une véritable marée de cuir et de fourrure se déversait sur l’endroit, sortie d’on-ne-savait-où et constituée au bas mot de plusieurs centaines des créatures agglutinées dont les hurlements stridents claquaient dans l’air chargé comme des coups de fouet. Assiégeant le bâtiment sans oser s’en approcher, terrifiés par l’aura délétère que dégageaient les manifestations de ses petits habitants sans volonté, les intrus s’étaient pressés autour de la bute et avaient organisé un semblant de formation militaire aux abords du lieu. Faust observait la scène de sa multitude d’yeux diaphanes, intrigué. Une telle agitation autour de sa maison…
En contrebas, de véritables fouets cette fois sévissaient pour maintenir l’ordre dans les rangs des esclaves mobilisés pour l’occasion, maniés avec hargne par quelques individus qui sillonnaient le détachement de long en large en guettant d’un œil torve l’avancée des troupes adverses. Encerclant la colline, des ombres sans visage s’amassaient en effet entre les rochers alentours, de plus en plus nombreuses alors que les lourds nuages gris qui étaient apparus plus tôt dans le ciel terminaient de se refermer au-dessus de la maison de Faust. Leur front n’était pas encore formé et elles se contentaient pour l’heure d’observer les intrus qui revendiquaient leur territoire, attendant l’arrivée du reste de leurs consœurs sans un mot. Les créatures convoitaient les souterrains du marionnettiste… Bien que l’intérieur du complexe hanté ne fît pas réellement partie de leur domaine, les ombres avaient quelques réticences à l’idée de voir leurs ennemis grouillants investir les lieux, par territorialisme souvent ou dans des cas plus marginaux par soucis de préserver le patrimoine de leur sombre faction. Il ne faisait aucun doute que Faust, toute noire et perverse sa magie fût-elle, et même si son étrange présence ne serait probablement jamais délogée des murs de sa demeure, n’avait pas la puissance nécessaire pour repousser un flot d’étrangers de cette envergure.

Soudain, les ombres refluèrent et convergèrent vers les abords de la façade Est de la maison, animées par la nouvelle de l’arrivée imminente de leurs troupes. Leur nombre crût en effet nettement alors qu’elles se regroupaient et s’alignaient dos au soleil, tandis qu’en face on se mettait en branle et on opposait au front qui se constituait une imposante nuée d’esclaves désorientés dirigés par les injonctions meurtrières de leurs congénères. Axe parut à ce moment-là, montée sur sa manticore et entourée d’un groupe de mercenaires que menait un grand individu coiffé d’un chapeau à large bords. Elle constata avec un œil mauvais la masse grouillante de fantassins que ses ennemis pressaient en avant-garde de leur corps militaire, aux échines pelées et couturées de coups de fouets. Les deux billes laiteuses qui servaient d’yeux à ceux-là roulaient frénétiquement de droite à gauche, de haut en bas, semblant passer sur les mercenaires qui s’avançaient en face sans les voir. Beaucoup étaient amputés ou mutilés. Leurs truffes frémissaient dans des grimaces grotesques qui découvraient leurs incisives, jaunes et cassées. Le dos agacé par les fouets de leurs maîtres, ils vomissaient de temps à autre un cri strident et se pressaient les uns contre les autres pour échapper à la morsure des langues de cuir impitoyables, agissant comme un corps uni plus que comme une masse d’individus à proprement parler. Les mercenaires en première ligne, en s’arrêtant, crachèrent au sol avec dégoût.
Ispum, au pied de la manticore, sollicita l’attention d’Axe en pointant les rats d’un doigt interrogateur.
« Ne serait-ce pas… ?
- Le clan Eshinoki, si.
Loin derrière leurs premiers rangs répugnants, les intrus comptaient quelques individus aux silhouettes élancées qui n’étaient pas sans rappeler l’allure de leurs ennemis, vêtus à l’assassin. La régente avait pu se renseigner à leur sujet grâce à l’aide précieuse d’Ekyo, le guetteur le plus efficace de la faction à sa connaissance depuis qu’il avait averti Lédéhi des précisions de l’organisation militaire des rats. Les Eshinoki étaient, dans les profondeurs, l’équivalent direct de la Congrégation à ceci près qu’ils étaient parfaitement intégrés dans le fonctionnement politique de leurs confrères ; dagues, poison, assassinats, efficacité, secret, la ressemblance était frappante.
Ispum se gratta l'arrière du crâne avec une grimace déçue.
- Mais c’est idiot…
Un grand sourire fleurit sur les lèvres d’Axe, qui fit signe à ses mercenaires de se regrouper autour d’elle. Elle désigna la machine qui pointait dans les rangs skarniens, à laquelle pendait une grappe de rats affairés à remonter les différents rouages de l’engin pour l’instant inactif.
- Ceux-là devraient être des ingénieurs…Comment Ekyo les a-t-il appelés ?
Ipsum secoua la tête, impuissant à répondre à la jeune régente. Le guetteur était resté évasif.
- Prends deux hommes avec toi et rapproche-toi d’eux. Les autres, avec moi. »
Le satyre et les mercenaires concernés s’inclinèrent et se détachèrent du gros des troupes, regagnant l’abris des rochers après un dernier coup d’œil du machiniste à sa propre proposition. C’était une large baliste d’allure complexe qu’on terminait d’armer à l’aide de plusieurs grands carreaux métalliques, qui seraient tirés simultanément sur les rangs ennemis quand Axe en donnerait l’ordre. Pas immédiatement, pensa-t-elle. Mais vite. Elle ne voulait pas de ses hommes dans la zone où s’abattraient les projectiles pour la première fois, il fallait agir avant que les deux armées se confondent tout à fait.

Alors qu’elle prenait les devants de ses troupes en dirigeant sa manticore vers les premières lignes, le garrot du fauve monstrueux surplombant de plusieurs têtes le gros des mercenaires, elle vit un bras de guerriers coordonnés se détacher des rangs ennemis et fondre vers son armée avec une rapidité terrifiante, toutes lames dehors. Ses yeux trouvèrent le chef des skarniens à ce moment-là. Profondément enfoncé dans ses rangs et protégé par une garde rapprochée hétéroclite de sbires prêts à faire rempart de leur propre corps en cas de besoin, le rat était protégé par une armure imposante qui le distinguait de ses subordonnés mal équipés, adoptant la politique inverse à celle qu’Axe prévoyait pour son propre assaut. Lâche…Alors que l’essaim de fantassins qu’elle avait aperçu heurtait le flanc de son armée dans un grand fracas métallique, la régente abattit son bras vers leurs camarades restés en arrière et une salve de carreaux fondit sur les guerriers hybrides, entraînant une série de cris déchirés là où ils tombèrent et empêchant ceux qui s’y préparaient de rejoindre leurs congénères au contact des mercenaires. Coupés de leurs acolytes, ceux-ci ne tardèrent pas à se faire engloutir par les rangs de la Congrégation et écharper par ses membres en surnombre, qui n’attendaient qu’une occasion de prendre part au massacre le plus vite possible.
« TROUVEZ LES ASSASSINS ! » Beugla Axe, qui avait vu des ombres discrètes profiter de l’agitation pour infiltrer ses troupes.
Puis elle éperonna sa propre monture et engagea une charge vers les rangs ennemis qui se reprenaient précipitamment, les rescapés achevant ceux qui ne survivraient pas à leurs blessures et relevant tout ce qui pouvait encore tenir debout pour s’en servir de boucliers vivants. Des serpents immatériels dépassèrent sa monture de peu et fondirent sur les skarniens impuissants à contrer ce genre d’attaques, leurs membres les plus inquiétants bientôt transpercés par les crochets des parasites éthérés. Equinoxe ! Les pouvoirs du naga s’étaient décuplés depuis leur petite excursion vers l’Oasis, elle pouvait le dire à la nature et à l’ampleur de la magie qu’il semblait déployer sur le champs de bataille. Il regagna immédiatement dans son estime la place qu’il avait perdu lors de leur contrat dans les marais.

Axe sentit venir le moment de dégainer Charybde et s’exécuta, brandissant d’une main la masse somnolente. Depuis que le démon s’était retrouvé forcé de suivre la jeune femme dans son parcours sanguinaire, il ne faisait plus grand cas des démonstrations de violence, amplement repu de ce point-de-vue-là et plus emballé par les états d’âme funestes de sa propriétaire que par ses affrontements annexes. La régente n’avait pas besoin de déployer ses pouvoirs, elle laissa son arme à son flegme et la balança en travers de son épaule pour soulager son bras du poids de la masse d’acier compact qui la surmontait. C’est alors que ses yeux captèrent l’éclat d’une chevelure rousse à quelques foulées devant elle.
Elle pesta, incrédule.
Aux côté du nain qu’elle avait convoqué pour la bataille à fort –très fort– renfort de lingots d’or, une silhouette toute en courbes se tenait plantée face à l’attaquant, poings sur les hanches. Harnachée comme une véritable guerrière, la jeune femme était entourée d’un petit groupe d’individus pas plus hauts que ses épaules délicates, dont, elle en était presque sûre, Thauthaudarmafur n’avait fait aucune mention dans sa réponse. Des amis à lui ? C’était peu probable…Mais enfin peu importait. Au moins, ils semblaient attachés à la protection de la belle Hélène, dont elle ignorait jusqu’ici le lien avec Thauthau. Alors comme ça tu t’es débrouillé pour remettre la main dessus malgré tout…Queutard ! En passant à côté d’eux, Axe les invita à se ranger dans le sillage de sa monture d’un geste du bras protecteur et pressa l’allure, regrettant de ne pas avoir le temps d’incendier le nain pour les risques inconsidérés qu’il faisait prendre à sa compagne. Par les dieux, la fille était une serveuse !
Sa charge approchant de la ligne de front de l’ennemi, elle jeta un œil au commandant adverse et son sentiment initial se confirma, le grand Skarnien presque intégralement enseveli sous la masse des guerriers qui s’étaient jetés sur lui pour le protéger de la baliste. Il lui fallait sa tête. Dardant un œil impitoyable sur le spectacle abject du mur d’esclaves qui lui barrait la route, elle plongea la main dans la crinière de sa manticore et banda ses muscles, prête à l’impact. Misérables et laids à en crever… Ils servaient de rebutoir. Une chorale de couinements s’éleva de leur amas grouillant à l’approche de la régente et une grimace sauvage se tailla sur le visage de la jeune femme. Là ! Elle était là, l’occasion de signer leur perte ! Sa manticore éclata leur formation dans un rugissement et renversa un groupe de rats qui hurlèrent à la mort et s’aplatirent au sol, bientôt piétinés par leurs congénères ; les fouets des maîtres sifflèrent de toute part pour presser les esclaves vers la brèche créée par l’assaut d’Axe, qui se retourna dans un hurlement à l’intention de Thauthau :
« MAINTIENS L’OUVERTURE ! NE-LES-LAISSE-PAS-SE-REGROUPER ! »
Puis, arrachant d’une torsion de poignet les doigts griffus qui s’étaient plantés dans sa cuisse et auxquels était suspendu un esclave enragé, elle éperonna sa manticore et fonça à travers les rangs skarniens, dont les membres s’écartèrent en braillant sur sa route. Alors que l’homme au chapeau sombre s’engageait à sa suite en profitant de l’abris qu’offrait son sillage, les mercenaires qui étaient demeurés à ses côtés se répandirent dans la mêlée et commencèrent à tailler dans la chair et la fourrure autour d’eux avec une rage spectaculaire, emportant dans leur frénésie une demi-douzaine de guerriers en l’espace d’un instant et dégageant la voie pour le reste de leurs troupes ; la défense skarnienne n’était plus.

Axe, elle, jouait du marteau et des griffes pour éjecter les rats qui, surmontant leur terreur primaire face à sa monture, tentaient de gravir les flancs de la manticore déchainée pour l’atteindre. Il en venait de partout, mais leur faiblesse était décuplée par leur cohérence en lambeaux et la menace que constituait le flot de tueurs qui se déversait toujours par l’ouverture qui fendait leur front en déroute, dont les membres à la main la plus sûre tiraient parfois un carreau ou un couteau en direction de leur jeune régente pour la débarrasser d’un assaillant trop menaçant. Un seul parvint à la blesser, plantant ses incisives dans son dos avant que l’index et le majeur de la lycanthrope ne viennent se fourrer dans ses petites orbites enfoncées et que leur propriétaire ne profite de la prise pour balancer le rat supplicié au sol, où il se heurta la tête et ne bougea plus.
La manticore tenait, offrant de temps à autre à la commandante un instant pour souffler et chercher des yeux sa cible toujours bardée de sbires. Avec un fanatisme hallucinant d’ardeur et de ténacité, ces derniers s’accrochaient aux pièces de l’armure de leur chef de toute leurs forces et se grimpaient les uns sur les autres, les griffes parfois arrimées dans la chair même de leurs congénères éperdus. Seule la tête du Seigneur de guerre dépassait de l’amoncellement vivant, ses deux petits yeux rouges et perçants ratissant la bataille tandis qu’il braillait des ordres à ses troupes dans sa langue, maintenant ses hommes les plus proches sous le joug protecteur de ses menaces galvanisantes. Ainsi l’unité régnait-elle dans sa garde rapprochée. Soudain, alors que la jeune femme éclatait d’un coup de marteau la cage thoracique d’un assaillant imprudent, leurs regards se rencontrèrent brièvement et il poussa un long cri éraillé.

La foule des skarniens s’ébranla et la dizaine de mètres qui séparait les deux chefs se vida inexplicablement de toute forme de vie intelligente, libérant une ligne propre et nette sur laquelle le rat s’engagea d’un pas lourd, toujours chargé de sa seconde armure de chair toute dévouée. Axe jeta un coup d’œil prudent derrière elle et put constater les bienfaits de sa manœuvre agressive. Les deux armée étaient à présent pratiquement confondues, ses mercenaires venant lentement à bout des derniers vestiges de front et de flancs que tenaient les skarniens les plus braves – ou les plus bêtes. En plaçant Thauthau au niveau de sa percée, elle s’était assurée d’une part de ne pas se retrouver coupée de ses troupes comme les pauvres rats qui avaient lancé le premier assaut de la bataille et que ses hommes avaient mis en charpie, d’autre part de retarder le plus longtemps possible le moment ou le nain et Hélène se retrouveraient au cœur du combat face à de véritables guerriers. Vraiment, si l’un ou l’autre était sérieusement blessé durant la bataille, le nain en aurait pour sa bêtise.
C’était du comportement des sbires du commandant skarnien qu’elle avait déduit la pertinence de sa manœuvre, lisant dans la folie des uns et dans la lâcheté de l’autre une opportunité potentielle de briser la coordination monstrueuse de leur armée. C’était à présent pour ces deux mêmes raisons qu’elle hésitait à s’engager vers le grand rat et son regard traître. Était-ce un duel de chef à chef qu’il proposait là ? Non. C’était trop beau. Alors… ?
Soudain, compensant par leur rapidité le retard que son hésitation faisait prendre à Axe, l’homme au chapeau et un de ses subordonnés jaillirent de l’ombre de la manticore et foncèrent vers le commandant en dégainant leurs armes dans un sifflement. Le rat hurla et balaya le second d’un revers de bras d’une violence brute, mais ne parvint pas à chasser à temps le guerrier d’élite qui effectua un bond félin et atterrit en plein dans la masse hérissée de ses sbires-bouclier. Taillant à pleine brassées dans la chair et les os des acolytes, qui se débattaient vigoureusement et braillaient de douleur en sentant la lame du vampire fouiller leur carcasse à la recherche d’un bout de peau ou d’armure du commandant, l’assassin se démena aussi longtemps que possible pour maintenir sa prise sur la surface mouvante puis s’en éjecta lui-même, les bras et les flancs criblés de marques de morsures atroces. Axe, qui avait secoué la tête avec un juron durant l’intervention de ses homme et sévèrement éperonné les flancs de sa manticore à l’instant où l’assassin avait menacé de lâcher prise, prit immédiatement la relève et balança son marteau de toute ses forces là où le mercenaire d’exception avait frappé ; derrière le spectacle inqualifiable des muscles, des tendons, des entrailles et des os dépouillés que sa lame avait creusés implacablement, un bout d’armure ruisselant du sang que dégorgeait sa couche externe balafrée pointait avec un reflet métallique.

Avec un bruit de gong assourdi, le marteau rencontra la pièce d’acier et Axe sentit le plastron s’enfoncer sous l’impact de son arme. Le commandant, en même temps que l’air qui se trouvait anciennement dans ses poumons foutus, cracha une gerbe de bile rouge et s’effondra en avant tandis que la manticore dispersait ses sbires déboussolés et que la régente sautait au sol, récupérant sa masse encastrée dans le flanc du rat moribond. La truffe agitée de spasmes douloureux, le skarnien crachota quelques mots et tenta de saisir la main qu’Axe referma autour de sa gorge aussitôt son arme à l’abris dans le fourreau qui se trouvait en travers de son dos. La mercenaire eut un rictus et balaya les doigts tremblants de sa main libre.
« Motch’…Holl-ow ! M…otch… ! »
Mais la jeune femme ignora les appels déclinants de sa victime et plongea ses doigts griffus sous sa mâchoire inférieure, puis arracha le crâne tout entier à son corps infirme dans la dernière effusion de sang de cet affrontement. Haletante, légèrement fiévreuse, elle remonta avec quelques difficultés sur sa grande manticore et se laissa tomber sur sa selle, appréciant la sensation de sécurité qui calma un peu sa respiration lorsque le champs de bataille s’offrit de nouveau à sa vue depuis la haute échine de sa monture. Sa tranquillité initiale recouvrée, elle s’essuya le visage du dos de la main pour se débarrasser du mélange de sang et de sueur qui commençait à sécher sur sa peau, puis brandit la tête du Seigneur de guerre avec un sifflement puissant.

Une vague de cris terrifiés se leva sur le champ de bataille.

[Attaque le Seigneur de guerre Skarnien]






Dernière édition par Axe le Jeu 6 Déc 2018 - 19:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 4583
Expérience : 16892

MessageSujet: Re: [EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste   Dim 2 Déc 2018 - 15:22

Le membre 'Axe' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Thérian.' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thauthaudarmafur
Pubbeur à l'essai ♦ Arlequin

avatar

Messages : 321
Expérience : 855
Masculin Âge RP : 52

Politique : 01
Métier : Forgeron d'A. - Apprenti
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
1510/1510  (1510/1510)
Vitesse: 730
Dégâts: 205

MessageSujet: Re: [EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste   Dim 2 Déc 2018 - 16:03

~ Bien avant la bataille ~


« Plus que la pierre, elle monopolisait son âme. Cœur de pierre fissuré, alors qu’elle devenait sa seule faiblesse. Sa honte et son bonheur, alors qu’en lui s’éveillait un intérêt unique. Passion et désir, notions que les Dieux créèrent les plus amèrement. Pour elle désormais se battit-il, comme les Dieux en décidèrent dans leur grande sagesse. Pour elle désormais mourrait-il, le... »

« Thauthau ! Thauthau ! »

« Ouais ouais, j’sais… Nous aussi, on a l’droit d’avoir des chants sur l’amour hein, bien qu’ça puisse paraître étrange, on a également des sentiments. »

« Je... »


Hélène se stoppa net, fixant le nain qui, jusqu’alors chantonnant, s’était mis à bougonner lorsqu’elle avait accouru vers lui, affolée.

« Vous faites bien ce que vous voulez, Thauthau… Mais j’ai des nouvelles inquiétantes ! »

« Ouais j’préfère… Des nou… Mais tu as couru combien de temps pour être rouge comme ça ? »

« Oui des… Je… Je suis allée dans un village non loin, à une petite demi-heure à cheval, et j’ai entendu dire que... »

« Mais qu’est c’que tu fichais là-bas ? On a encore des réserves en quantité, et puis pourquoi t’as couru si tu y es allée en cheval ? »

« En fait, je voulais dire à pied… Tu sais bien qu’on a relâché notre cheval avant l’antre de la Liche ! Mais du coup... »

« Ah ouais, le canasson. On aurait p’t’être pas dû l’payer fina... »

« Mais par tous les Dieux, tu vas finir par m’écouter ?! »


Thauthaudarmafur, alarmé par le ton alarmant de la jeune femme, fronça les sourcils et retînt avec beaucoup de mal une énième boutade. Il savait sa compagne prompte à la panique, mais il percevait cette fois-ci une crainte bien réelle. D’un mouvement léger du menton, il enjoignit sa partenaire à poursuivre.

« Des hordes de skarniens sont apparues dans toutes les contrées de Dùralas, et ils ont pour projet de soumettre toutes les races pour asseoir leurs dominations. L’information viendrait d’un minotaure qui les aurait vu, et aurait accouru à la capitale il y a peu de temps pour prévenir le peuple de la guerre qui approche. Je... »

« Attend. »


Le nain avait levé la main, demandant un instant à Hélène afin de réfléchir. Des hommes-rats, sortant par milliers, voire dizaines de milliers des profondeurs ? Il ne put s’empêcher de se demander s’ils avaient un lien avec la Vitrieuse. À l’évidence, gobelins et skarniens n’avaient aucun lien. Néanmoins, son esprit songea rapidement à Ogh-Hen-Kìr. Son peuple allait-il parvenir à repousser gobelins dans les mines et skarniens à la surface ? Il se mordit la lèvre. S’il n’était pas parti, il aurait pu assurer la protection de son roi. Ayant été l'un des Marteleurs durant de longues années, et un apprenti Maître des Runes auparavant, il avait été habitué à participer à chaque bataille dans les profondeurs. Et voilà qu’il était à l’autre bout du monde, dans un désert aussi chaud que les forges naines. Il pesta et tourna le dos à la jeune femme, l’esprit en pleine ébullition. Quant à eux, ils étaient isolés, esseulés, et en danger. Narmus lui avait, lors de son apprentissage, dressé le bestiaire global des profondeurs dùralassiennes. Ainsi, Thauthaudarmafur savait à quoi s'attendre. Il avait parfaitement conscience qu'ils n'avaient aucune chance face à une horde skarnienne. Il porta sa main à son menton, grattant pensivement sa barbe. Pour autant, il lui était inconcevable de se cacher et de laisser passer la tempête.

« On ne va pas participer à cette guerre, n'est-ce pas ? Nous n'avons pas les capacités d'influencer l'issue, hein ? »


Le nain tourna légèrement la tête, lançant un regard déterminé à la jeune femme, qui perdit instantanément la face. Hélène ne poursuivit pas, patientant, malgré son cœur battant la chamade, que son compagnon lui annonce sa position. Le Banni, quelques dizaines de secondes plus tard, inspira longuement et se tourna, gardant le regard dans le vide, fixant involontairement le sable sous ses pieds.

« On va s'battre. Hélène, on peut pas laisser passer cette guerre. Cette guerre est celle d'not' monde, et nous f'sons partis d'ce monde. Nous d'vons défendre not' terre. »

« Mais... Seuls, nous n'avons aucune chance ! Et je ne te serai d'aucune aide, Thauthau... »

« Et j'te d'mand'rai pas d'combattre, Hélène. C'est bien trop dang'reux pour toi. »

« Mais alors, seul, tu comptes tout de même te battre ? »

« Oui. Mais d'meurer ici, c'est crever. J'pense vendre mes services à une faction. »

« Devenir un mercenaire ? Mais ça ne te ressemble pas, Thauthau... »

« La situation exige des sacrifices. Hâtons nous, nous d'vons envoyer notre offre aux Gardiens, aux Pirates, et à la Congrégation. »

« Même eux.. ? Oh non... »





~ Quelques temps avant la bataille ~



« Ainsi donc... Les Pirates m'offrent une place de capitaine d'un sous-équipage d'un foutu peau-verte, ainsi qu'une quantité non négligeable d'équipements. La Congrégation m'envoie un coffre contenant 4000 pièces d'or en lingots. Et les Gardiens n'ont pas même daigné répondre... »

« Tu m'étonnes... »

Le nain renifla bruyamment, décidant de ne pas rebondir sur les propos de la jeune femme. Il relit rapidement les deux parchemins lui étant revenus, et toisa le coffre à ses pieds. 4000 pièces d'or ? Pour un mercenaire ? C'était un prix irraisonné. Il se courba, posant le genou droit au sol avant de déposer les mains sur le cadenas du coffre. D'un habile mouvement des doigts, il crocheta la sécurité et ouvrit le contenant. De nombreux, très nombreux lingots reposaient là, juste devant ses yeux. Il en leva deux et les renifla, s'assurant qu'il s'agissait bel et bien d'or. Son flair infaillible lui confirma qu'il n'y avait guère de duperie dans la réponse de la Congrégation. Il entreprit néanmoins de vérifier tous les lingots. Hélène, observant ses actions par dessus son épaule, déglutit péniblement et souffla.

« Tout ceci est-il bien moral…? »


Le nain soupira. Évidemment que non, le mercenariat n'était guère moral. Pire encore, il était conscient avoir un jour juré de ne jamais devenir une telle pourriture. Les Tueurs, souvent, devenaient mercenaires et étaient une honte pour la race naine. Le cœur du Banni se serra. Était-il prêt à perdre son honneur pour, éventuellement, un jour rendre sa justice ?

Ses pensées furent interrompues lorsqu'il découvrit un petit morceau de parchemin au fond du coffre, habilement camouflé sous les lingots. Il fronça les sourcils et s’empara du papier, le portant à ses yeux. « En compensation d'une soirée prometteuse ». Thauthaudarmafur ne put s’empêcher de retenir un sourire. La garce de la Congrégation, celle qu’il avait rencontré dans les Baldors. Axe. Hélène, qui avait suivi l’action, toujours penchée par dessus son épaule, rompit le silence, les sourcils également froncés.

« "Une soirée prometteuse" ? Tu sais qui aurait pu mettre ça ici ? »

« Axe, la gamine de la Congrégation. »

« Elle ?! Mais… "Une soirée prometteuse"? »

« Ouais… Faudra qu’j’te raconte. »





~ Peu avant la bataille ~


Thauthaudarmafur se tenait à l’écart des troupes de la faction qu’il avait finalement choisi de rejoindre. Alors qu’il aiguisait ses armes, ainsi que celles d’Hélène, il eut un léger sourire. Que penserait Zartys de son alliance temporaire avec la Congrégation ? Il fut un temps où, sans aucun doute, il se serait esclaffé avant de déplorer la jeunesse bien trop fougueuse selon lui. Il aperçut du coin de l’oeil sa partenaire soupirer et détourner la tête en le voyant sourire. Il prit à nouveau une mine concentrée et sembla se concentrer sur sa tâche. Il savait la rouquine stressée au plus haut point à l’approche des combats. Il l’avait enjoint à participer à la bataille malgré son inexpérience, argumentant que c’était en mêlée qu’on en apprenait le plus. Il déposa son fusil et l’épée fine d’Hélène et la contempla un instant, appréciant comme à chaque fois la courbe légèrement pointue de son menton. Le temps n’altérait pas son sentiment à propos du physique de la demoiselle : elle était magnifique. Il renifla bruyamment et tenta une amorce de discussion.

« Les skarniens sont des hommes-rats. Tiennent-ils plus d’l’homme ou du rat, d’après toi ? »

« Tais toi. »

« Ah. »


Le nain se gratta doucement le sommet du crâne. Doué d’un sens de déduction hors du commun, il parvînt à supposer que la jeune femme n’avait guère envie de discuter. Il détourna le regard et se saisit de son Deck Front. Hélène, comme étonnée, le fixa, élevant un sourcil. Il comprit aisément qu’elle s’inquiétait qu’il soit repéré. Il était vrai que, jusqu’à présent, il faisait attention à masquer son pouvoir. Il haussa les épaules. À la Congrégation, il y avait tout un tas de phénomènes plus louches les uns que les autres. Un nain en invoquant d’autres ne devait pas être si choquant. De plus, il ne comptait pas s’intégrer aux combattants. Un gamin vampire lui avait remis un parchemin des ordres de la désormais régente Axe. Il n’avait d’ailleurs pas aperçu celle-ci. Il savait à quel point un commandant était débordé la veille d’une bataille. Un léger accueil de bienvenue aurait néanmoins été poli. Mais, après tout, la Congrégation et les règles de la bienséance…

Il mélangea rapidement son deck avant de tirer cinq cartes. « L'Enragement », « Le Marteleur », « Le Commandant Nain », « La Sentence du Roi » et « Le Guerrier ». Une pioche pour le moins intéressante. Il se saisit rapidement du « Marteleur » et du « Guerrier » et les jeta aux pieds d’Hélène. Il grimaça, son cœur devenant douloureux un instant, alors que les deux entités apparaissaient devant lui. Sa partenaire soupira, tapotant l’épaule du « Marteleur » avant de s’exclamer.

« Je n’aime pas quand ils sont là, j’ai vraiment l’impression que tu n’es plus avec moi. »

« Oh ? Tu m’voudrais pour toi toute seule ? »

« Mais… Enfin, ils sont pas vivants ! C’est troublant de se balader avec des engins pareils ! »

« Ce sont mes créations, ils n’ont rien de nain, Hélène. »

« Tant que tu ne l’oublies pas... »


Thauthaudarmafur haussa les épaules à nouveau et rangea ses cartes, laissant les deux nains s’asseoir à côté des deux compagnons. Le nain, estimant malgré tout leurs chances de vaincre, parcourut du regard les combattants les entourant. Des assassins. Aucun guerrier. Des maîtres des ombres tout juste bon à planter une lame dans le dos d’une cible. Il supposait qu’ils excellaient en la matière, sinon Axe les aurait rapidement évincé de son élite. Il aperçut une sorte de monstre avec une longue queue, mais ne se posa pas de question. Il n’était pas là pour découvrir toutes les anomalies de ce monde. Des ailes noires le firent tiquer. Les Stryges noirs étaient mal vus par les nains, en général. Le bilan de ses observations était désastreux : En bataille rangée, jamais ces guerriers ne vaudraient un throng. Pour peu qu’ils ne sachent pas se coordonner, les skarniens pourraient n’en faire qu’une bouchée. Il renifla bruyamment.

« Espérons qu’cette foutue faction soit à la hauteur d’sa réputation. »

« Des rumeurs prétendent que Styx serait décédé, mais je n’en sais pas plus. »

« Mpf. Que Grungni nous épaule. »

« C’est lequel lui déjà ? »

« Celui de… Tu t’en souviendras pas. Tu vénères tes Dieux toi ? »

« Je ne suis plus très croyante, non. Ou bien alors les Dieux auxquels je crois sont très sadiques et aiment les coïncidences appropriées. »

« Alors les Dieux seraient humains, non ? »


Hélène éclata d’un rire clair, provoquant un léger sourire rassuré de la part du nain. La jeune femme se détendait, c’était un bon point. Le nain se saisit des deux épées de la demoiselle et les lui tendit, accompagnant son geste d’un clin d’œil. Amusée, elle le lui rendit et rangea ses lames dans leurs fourreaux, dans son dos, les poignées dépassant de son épaule droite. Elle s’étira, positionnant les poings sur ses hanches. C’est alors que résonna un cor au sein de la demeure qu’ils devaient défendre. L’appel venait de plus bas, des plaines. L’ennemi approchait. Les nains se relevèrent ensembles, la mine soudainement sérieuse. Il était l’heure de combattre. Rengainant ses armes dans leurs fourreaux, le nain fixa la jeune femme, lui rappelant silencieusement les consignes qu’ils s’employaient à toujours respecter afin d’assurer la sécurité de la novice. L’ourson du nain, comme réveillé par le cor, passa le museau en dehors du plastron du nain, poussant un léger gémissement. Thauthaudarmafur le caressa doucement, et lui intima de demeurer en sécurité.




~ À l’heure de la bataille ~


Une voix leur enjoignit de suivre le mouvement. Ils tournèrent en un unique mouvement la tête et sourirent au même instant. Axe. N’ayant néanmoins pas le temps de discuter davantage, ils entreprirent de suivre la chef de guerre, se positionnant, comme à leur habitude, en file indienne. Thauthaudarmafur ouvrait la marche, suivant du « Guerrier », puis d’Hélène, et enfin du « Marteleur ». S’il avait bien suivi, la stratégie de la régente était de foncer dans le tas, et d’imposer leurs compétences militaires pour écraser l’avantage adverse du nombre. Le nain n’était pas là pour discuter la stratégie, mais il doutait toujours des capacités des assassins. Il toisa silencieusement les guerriers l’entourant. Aucun porte-bannière, aucun hymne pour solenniser le moment. Elle était loin, la splendeur naine.

Le nain se concentra sur sa mission, ne prêtant guère attention aux tirs alliés qui étaient lancés. Il cherchait à comprendre les ordres que lui avait confié Axe. Visiblement, elle souhaitait qu’il constitue un point de pivot stable au cœur même de la mêlée. Il la vit talonner sa monture, et charger vers le front adverse. Il jura et se mit à courir, confiant dans le fait qu’Hélène suivrait le mouvement. Il ne fallut guère plus de quelques dizaines de secondes de course effrénée pour que le Banni saisisse la stratégie de la jeune fille. Sa monture venait littéralement de bondir sur la formation adverse, éparpillant et écrasant bon nombre d’esclaves qui couinèrent atrocement sous les pattes gigantesques de la créature montée. La taille du nain ne lui permettant néanmoins pas de rejoindre rapidement la guerrière, celle-ci lui beugla un ordre, raccordant sa précédente missive.

« MAINTIENS L’OUVERTURE ! NE LES LAISSE PAS SE REGROUPER ! »


Le nain grommela. Sur une telle monture, il était aisé de dire ça. Il n’eut cependant pas l’occasion de rabrouer la commandante, car elle rebondissait déjà au sein des troupes ennemies. Déjà, les esclaves reformaient le front. Il tiqua, percevant enfin la stratégie employée, mais grogna de ne pouvoir arriver à temps. Hurlant, il dégaina ses deux armes, plaçant la hache dans sa main gauche et le marteau-piolet dans la droite. L’ouverture provoquée par Axe n’était quasiment plus lorsqu’il arriva à quelques mètres des rats. Maudissant la stupidité de son employeuse, il bondit, jouant de son poids pour faire chuter trois skarniens avec lui. Marchant sur le visage de deux d’entre eux, il tourna, laissant la lame de sa hache trancher librement la fourrure des créatures, nettoyant son périmètre rapproché. Le « Guerrier » arriva à son tour, et broya le crâne du dernier ennemi au sol de son marteau. Thauthaudarmafur jeta un regard autour de lui. Comme il l’avait redouté, les assassins se battaient individuellement pour la plupart, mais faisaient en soi un bon boulot, nettoyant les rangs ennemis. Cependant, Axe lui avait demandé de créer un point fixe dans les rangs ennemis. Isolés comme ils l’étaient, et avec l’amoncellement de cadavres qui débutait, la position allait vite être difficile à défendre. Déjà, le sol glissait, imbibé par le sang des victimes. Un skarnien le chargeant le tira de sa réflexion. Il éleva puis baissa vivement le bras droit. Le piolet transperça le haut du front du rat, et ressortit sous son museau. Les yeux de l’homme rat scintillèrent et ne bougèrent plus. D’un coup de pied, il repoussa le cadavre, sentant le sang éclabousser son armure. Les rats semblaient désormais peu enclins à reformer la ligne de front.

Cet instant de répit permit à Hélène et au « Marteleur » de se positionner dos à dos avec le « Guerrier » et l’invocateur. En effet, les coups de fouet poussaient malgré tout les guerriers ennemis à avancer et, par conséquent, de passer dans le dos des nains. Hélène avait dégainé la plus large de ses fines épées, et tranchait les audacieux l’approchant, tenant son arme de la main droite, et plaquant la main gauche dans le bas de son dos. Le « Marteleur », quant à lui, se servait de sa gigantesque hache à double tranchants pour empêcher les skarniens d’avancer au-delà de leur position. De longs instants durant, la position fut simple à tenir. Les esclaves étaient effrayés devant les lames ensanglantés de leurs ennemis. Mais la pression des maîtres poussant derrière prévalut finalement, et des dizaines d’hommes-rats chargèrent le petit groupe. Les quatre combattants furent rapidement submergés par le nombre, les petits ennemis grimpant les uns sur les autres pour tenter d’étouffer le petit groupe. Thauthaudarmafur se libéra de son marteau-piolet en le plantant dans un buste, et se créa suffisamment d’espace grâce à sa hache pour tirer son bouclier de son dos. À l’aide de ce dernier, il repoussa bon nombre de ses assaillants, permettant au « Guerrier » de broyer quelques crânes. De l’autre côté, ce fut le « Marteleur » qui permit à Hélène d’agir. D’un phénoménal effort, il fit décrire à son arme un arc de cercle. Une dizaine de créatures se retrouvèrent tranchées en deux sur place, et Hélène trancha quelques têtes ensuite. Malgré la facilité avec laquelle ils tuaient les skarniens, les quatre combattants accumulaient rapidement de nombreuses petites griffures ci-et-là. Le nombre en faveur des adversaires épuisaient également relativement vite les guerriers. Pourtant, l’adrénaline faisait effet, et par delà les cris d’agonie résonnant partout, le rire gras de Thauthaudarmafur perçait clairement, telle une perle brillant au fond de l’océan.





[Thauthaudarmafur attaque la Nuée d'esclave]
[Sournoiserie A attaque et tue le Scélé-Rat A]


Dernière édition par Thauthaudarmafur le Mer 12 Déc 2018 - 23:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 4583
Expérience : 16892

MessageSujet: Re: [EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste   Dim 2 Déc 2018 - 16:03

Le membre 'Thauthaudarmafur' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Nain' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garràn
L'Exilé

avatar

Messages : 706
Expérience : 2068
Masculin Âge RP : 23 ans

Politique : 43
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Titres:
 

(Baël, démon pot-de-colle de Garràn, +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
1755/1755  (1755/1755)
Vitesse: 1002
Dégâts: 1551

MessageSujet: Re: [EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste   Lun 3 Déc 2018 - 9:21

Le retour vers Lédéhi fut bien pénible tant la nouvelle avait été si brusque. Un corbeau était venu me retrouver à la sortie des cavernes de Spelunca, tout juste sorti de missions. Même si la mission avait été aussi facile que de cuisiner une soupe de tripe à la mords-moi-le-nœud, l’importance du rapatriement avait réussi à me tirer de mes pensées morbides alors que je rapportais la tête de ce maudit Skaven de pacotille. Baël n’avait fait que de geindre sur le trajet, ne faisant qu’accentuer ma propre curiosité sur le sujet. Mais le plus curieux dans tout ça fut le signataire de cette missive : Axe.  J’avais bien fait de me tenir à l’écart de Styx lors de sa disparition, pour le peu que nous nous étions rencontré, ce nom avait su s’ancrer au fond de ma cervelle d’oiseau.

L’assemblée avait déjà commencé lorsque je traversai les grandes portes de Lédéhi, Galuna devait certainement s’y être rendu et avait très sans doute déjà constaté mon absence. Je devais déjà préparer ma prochaine excuse auprès de ma supérieure et me préparer à la punition. J’avais beau fanfaronner devant elle, j’avais pleinement connaissance de son talent et de ses pouvoirs ténébreux. De pauvres hurlements de douleurs me firent sortir de mes songes quelques peu douteux sur la crédibilité de mon futur discours, provenant tout droit de la salle des tortures et autres vices. Je profitais de l’attention du public sur le meurtre volontaire et visiblement autorisé de la jeune vampirette pour me faufiler dans l’assemblée. Ma discrétion laissa à désirer puisque Galuna vint directement me rejoindre, les sourcils froncés. Fierté mise de côté, je m’excusais discrètement avant de demander plus d’explication sur cette scène macabre qui venait de se dérouler. Je reconnaissais bien la jeune demoiselle étripée et sans nul doute qu’elle n’aurait pas fait long feu sur ce qui allait se préparer.

La suite de la conversation ne m’intéressait guère. Une sorte de revendication à sens unique pour la prise de pouvoir de cette jeune Axe et de la mise avant des viles félons qui proliféraient en toute impunité dans les couloirs de Lédéhi depuis quelques temps, où devrais-je dire depuis la disparition de nos meneurs de faction. Cela ne m’étonnait pas, l’absence de dirigeant et la disparition soudaine de l’Ombre avaient semées la pagaille au sein de la faction. Pour moi qui ne servais ma loyauté qu’à moi-même et mes propres objectifs jusqu’à maintenant, je n’avais pu que reconsidérer mes ambitions en me remémorant les paroles de Styx. Je devais garder un œil sur cette jeune Lycan qui semblait être particulièrement proche de ce Vampire machiavélique. Il l’avait prédis, il le savait que ce jour viendrait où elle prendrait les rênes de la faction, même si cela semblait temporaire, le temps lui forgerai sa propre expérience et cela tombait bien, ces maudits Hommes-rats se rapprochaient à grands pas !

Vraisemblablement, l’assemblée n’avait pas que pour seul objectif de présenter notre nouvelle régente, mais également de nous mettre en garde contre cette nouvelle menace. Ma mission d’éclaireur perdit tout son sens. Qu’importe ! Tant que le sang coulerait, le reste m’était égal. Le remplaçant de Faustus intervint après avoir eu l’accord de sa maîtresse et exposa le problème à tous. Le satyre technophile avait donc réalisé l’engin à côté duquel j’étais passé quelques instants plus tôt ? Très intéressant. Baël avait supposé qu’il s’agissait d’une arme de guerre d’une nouvelle génération, mais j’en avais maintenant la preuve en bonne et due forme. Nous devrions donc faire face à une armée de ces … ces bizarreries ? Pour avoir croisé le fer avec cette race qui ne demandait que son exode hors des cavernes, une invasion en masse sur le continent me semblait prématurée. Cette vermine ne vivrait pas bien longtemps, leurs soifs de guerre et de combat provoquera leur éradication plus rapidement qu’ils ne le pensent.

La séance se termina sur un premier succès de la gamine Lycan devenue Trésorière et membre plus haut gradé de la faction. J’étais resté dans un coin de la salle, continuant à la jauger de la tête aux pieds, assise sur sa chaise déchirée un peu plus tôt par un Elfe bien présomptueux. J’avais encore du mal à croire que cette petite Lycan ait eu le cran de se présenter ainsi devant tant d’assassin orgueilleux, mais cela ne faisait aucun doute que, même en son absence, Styx arrivait toujours à ses fins. Il avait le don de m’agacer sur ce point. Galuna me tira violemment de mes pensées vers la sortie et ainsi débutèrent les longs sermons de la détestable Drow.




Garràn – Tu devrais être content ! Il va y avoir des torrents sanguinolents à travers les collines.

Le petit démon ne semblait pourtant pas de cet avis, notre première croisade dans les cavernes ne lui avait pas plu. Beaucoup trop faible selon lui pour représenter une quelconque menace, mais même la nouvelle régente n’avait pas employée tous les moyens pour éradiquer le mal. A ses yeux, cela ne devait représenter qu’une petite partie de boucherie. Aux miens, j’y voyais un entraînement pour les bleusailles et un divertissement pour les autres. Mais le plus important serait notre vivacité après la bataille. Les factions seront très certainement affaiblies après une bataille comme celle-ci, nos éclaireurs et guetteurs auront du pain sur la planche après ça.

Les informations nous ayant été partagées sur cette pseudo-bataille nous révélaient que le Clan d’Hommes-rats qui se chargeaient d’envoyer le premier assaut représentait un groupe d’assassin efficace et expérimenté. Mais contre une Faction passée maître dans cet art, je pouvais deviner d’emblée le grand vainqueur de ce combat. La bataille avait commencé, le premier sang versé. Une démonstration de force ? Pathétique ! Même l’écailleux pourpre profitait du spectacle avec ironie. Parmi les rangs de la C.O, nombreux étaient les mercenaires menés à la baguette par la jeune Lycan qui se devait de montrer l’exemple, après une telle prestation quelques jours plus tôt, elle devait très certainement être pressée de se lancer dans la mêlée générale.

L’heure de la riposte avait sonnée. Les ennemies tombaient un à un, mais leur nombre faisait leur force. Je lançais un sourire enjoué au serpentaire qui fit exploser une de ces vermines en une giclure de sang frais. Son compagnon, ce fidèle Valon, allait probablement regretter ses pulsions voraces lorsqu’il aura mis sa première victime dans sa bouche.

Garràn – Ne prend pas trop de plaisir, il n’y aura bientôt plus assez de sujet pour satisfaire tes expériences magiques ! Retirant la grande faux de l’estomac d’un de ces rats avec souplesse et expertise. Ils ne tiennent pas trop en longueur ces vermisseaux. Ce serait dommage que tu sois déçu pour si peu !

Nous avions beau être différent sur un tas de choses, nous partagions ce même plaisir à faire couler le sang de nos ennemis, et ayant pu affronter les premiers éclaireurs de cette soie-distante faction, j’en avais retenu une déception aussi grande que leur armée. Le démon mineur, lui, l’avait bien compris et s’était rapatrié vers l’engin de mort qui couvrait nos arrières ou plutôt, qui arrosait nos avants en balançant d’énormes carreaux dans les foules ennemis. De quoi les amener à réfléchir quant à leur stratégie dépourvue de méthode. Où peut-être que c’est leur méthode qui est dépourvue de stratégie ?
[Attaque assassin du clan Eshinoki B]





RP en cours : - - -


Dernière édition par Garràn le Lun 3 Déc 2018 - 21:29, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 4583
Expérience : 16892

MessageSujet: Re: [EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste   Lun 3 Déc 2018 - 9:21

Le membre 'Garràn' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Stryge N' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valphégas
Fantôme sanglant

avatar

Messages : 677
Expérience : 1616
Masculin Âge RP : 21

Politique : 21
Métier : Mineur - Apprenti
Titres:
 

(Nalphégius, Pégase de Valphégas +180, v+200)

Stats & équipements
Vitalité:
770/770  (770/770)
Vitesse: 598
Dégâts: 916

MessageSujet: Re: [EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste   Lun 3 Déc 2018 - 14:24

Quelques jours après le discours d’Axe, la jeune maîtresse d’arme ambitieuse – qui m’avait pour ma part charmer – d’inquiétants rapports étaient parvenus à Lédéhi. En effet, certains éclaireurs disaient avoir aperçu une très grosse troupe skarnienne - certains parlant même d’une armée – se diriger droit vers Lédéhi. Après quelques jours, nous avions reçu de nouvelles informations : la menace ne serait pas seulement limitée à Lédéhi, mais à tout Dùralas. Beaucoup parlaient d’invasion, mais j’émettais un doute sur le sujet : je connaissais les skarniens, moi qui vivais au Lac Fresha, pas loin des cavernes où l’on trouvait ces adorables rongeurs. Et je ne croyais pas une seconde qu’un quelconque skarnien puisse fédérer tous les autres pour une attaque coordonnée.
Mais les premières attaques me firent mentir : ils étaient bel et bien organisés, et certains éclaireurs affirmaient avoir vu quelques perracks se ranger de leur côté. Le Comte de Motch’Hollow serait-il donc de la partie ? Ça n’était pas pour déplaire à mon frère, qui bouillait toujours plus d’impatience de prendre sa place et surtout ses connaissances en matière de magie noire. Moi, de mon côté, je m’en fichais. Tout ce qui importait, c’était la survie de la Congrégation de l’Ombre.
J’avais aussi reçu une missive de mon père, peu avant la bataille qui allait avoir lieu. Il me faisait part de la situation là-bas, et me confirmait que la Matriarche Noire se tenait prêt à repousser les homme-rats avec toute la force et l’impitoyabilité des stryges noirs. Cela me rassurait, non pas que j’accordais une quelconque importance à la survie de mes parents, mais mon côté chauvin souhaitait tout de même que les stryges noirs survivent, notamment la Matriarche Noire, symbole de notre peuple. Mais mon père semblait confiant quant à nos chances de victoire, notamment grâce à l’influence toujours plus forte des kazhariens dans les terres de l’Est, qui permirent d’endiguer l’invasion avant qu’elle devienne ingérable. Mon choix était donc fait, j’allais prêter main forte à ma deuxième famille, la Congrégation. La première étant les stryges noirs, et non pas mes parents bien sûr.

Comme je le disait tantôt, une bataille avait actuellement lieu à la demeure du marionnettiste, endroit où nous avions intercepté les ennemis rongeurs. Nos deux armées se tenaient face à face. La leur commandé par un skarnien aux allures d’assassin, et la notre par la jeune Axe, qui était pour l’heure la plus haut gradée officielle de notre faction. Les skarniens qui nous faisaient face étaient particuliers, et je ne me souvenais pas en avoir vu de ce type : ils portaient tous des habits sombres, étaient armés de dagues et semblaient plus expert en assassinat qu’en combat rapproché. Je me méfiais néanmoins, car moi-même qui était un assassin confirmé je n’étais pas le dernier en ce qui concernait le combat au corps à corps. Autour de moi se dressaient beaucoup de mes compagnons de contrat, je reconnaissais par exemple l’arrogant serpentaire Equinoxe, et son ami à plume Vallon. Je leur fis un signe de tête avec un sourire, mais je doutais qu’ils m’aient vu. Haussant les épaules avec une moue déçue, je me reconcentrai sur le combat imminent. Au même instant, mon frère en profita pour me supplier une dernière fois dans ma tête :

« Allez Valph ! Tu pourrais faire profiter ton frère quand même ! »
On en a déjà parlé Nalph. Je vais essayer de faire moitié moitié mais je ne promets rien.
« Rabat-joie va. »

Me concentrant pour que mes deux dagues se dégainent d’elles-mêmes et viennent flotter tranquillement autour de moi. Je dégainais mes deux autres dagues, maintenant que j’arrivais à maîtriser mon pouvoir en plein combat. Cela avait demandé beaucoup d’entraînement, mais j’y étais parvenu. De toute façon, je ne craignais pas trop pour l’issue du combat. En effet, mon frère – qui savaient lire dans les entrailles – avaient essayé des jours durant de refaire fonctionner son pouvoir dans mon corps, et était finalement parvenu à tirer une vision d’une carcasse de zombie qui traînait. Il nous avait vu, couverts de sang, un regard de dément sur le visage, alors qu’autour de nous s’empilaient des tas de cadavres skarniens. Ca n’était pas forcément l’image d’une victoire, mais c’était en tout cas une image qui prédisait qu’on allait bien s’amuser !

Alors que nos deux armées étaient encore face à face, le cor retentit, signant le début du combat. Immédiatement, nos armes de sièges, nouvellement obtenues grâce à l’ingénieur Ipsum, allèrent fracasser les rangs ennemis et les mercenaires de la Congrégation de l’Ombre chargèrent en criant diverses choses. Visiblement, nous n’étions pas si soudé que ça car personne ne semblait s’accorder sur les mots d’encouragement qu’il fallait crier. Pour ma part, j’optais pour un simple « Sus à l’ennemi ! » avant de charger à mon tour, retrouvant l’habitude de courir au lieu de me laisser porter par mon pégase. J’avais en effet préféré le laisser se reposer dans une des écuries de Lédéhi, car il me servait plus pour le voyage que pour le combat monté. Quoi que je m’y entraînais un petit peu, quand je le pouvais.

Rapidement nous entrâmes en collision. A ce moment-là, les fracas des armes vinrent assourdir mes tympans, et je dûs me concentrer pour ne pas tuer des gens de notre clan. Je manquais légèrement de précision avec mon pouvoir de télékynésie quand je prenais moi-même part au combat, ce fut donc tout naturellement que j’écorchai un pauvre vampire allié qui finit embrocher par un rat à cause de la surprise que je lui avais provoqué.

« C’était sûrement un traître. » me confia Nalph avec une pointe d’ironie dans la voix mentale.

Faisant une moue désolée à l’égard du cadavre, je me dis qu’il était peut être plus judicieux de garder ma télékynésie quand les rangs seraient plus clairsemés, et mes deux dagues volantes vinrent alors se ranger dans mon dos. A peine avais-je fini qu’une lame de dague faillit me percer, et un pas de côté me permit d’esquiver ce coup mortel. Un de ces skarniens venait de tenter de me suriner. Il se prenait pour un prisonnier d’Alquateraze ou bien ? Ni une ni deux je lui plantai – avec succès quant à moi – ma dague dans le menton, et passai au suivant. Je commençais enfin à m’amuser !

Un piaillement excité me parvint au-dessus du champ de bataille et je vis Nalphégius - mon pégase - fendre le ciel à la recherche de cible à piétiner. N'était-il pas sensé être aux écuries lui? Et bien, en voilà un autre qui allait bientôt commencer à s'amuser alors!

[Nalphégius attaque un des scélé-rats restant]


Dernière édition par Valphégas le Lun 3 Déc 2018 - 14:44, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 4583
Expérience : 16892

MessageSujet: Re: [EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste   Lun 3 Déc 2018 - 14:24

Le membre 'Valphégas' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Stryge N' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juviel Eterna
Habitant(e)

avatar

Messages : 58
Expérience : 305
Masculin Politique : 01
Métier : Forgeron d'arme - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
105/105  (105/105)
Vitesse: 103
Dégâts: 40

MessageSujet: Re: [EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste   Sam 15 Déc 2018 - 13:41

Attaque un Scélérat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 4583
Expérience : 16892

MessageSujet: Re: [EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste   Sam 15 Déc 2018 - 13:41

Le membre 'Juviel Eterna' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Elfe' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Juge
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 4551
Expérience : 15441
Féminin

MessageSujet: Re: [EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste   Hier à 5:46

[Invasion skarnienne] Congrégation de l'Ombre - Clan Eshinoki - Tour 2


L’équipe de la Congrégation prend l'initiative. C'est le chef Skarnien qui prend le car le Seigneur est mort.

Les Mercenaires de la C.O


Vitesse des Mercenaires de la C.O : 13820

Axe : 2211 -60/tour
Vitesse : 1230
Dégâts : 2145
Bonus :
  • Poignard : 10% de dégâts dans le sud {Activé}

  • Boucle d'oreille de Sire Ümmen : Les personnages ennemis de sexe masculin perdent tous 20%/stats au début du combat (en PvM, il suffit de savoir si l'on dit (50% des assassins en sont).{Activé}

  • Force naturelle : Annule le poids de Charybe (v+351) {Activé}

  • Coiffe dùralassienne : Les dégâts de la première attaque subie sont réduits de 25%.

  • Poison : -40 de vitalité/tour sur l'adversaire touché.

  • Rapidité : Peut taper deux fois la Nuée d'esclaves.


Equinoxe : 2305 -60/tour
Vitesse : 362
Dégâts : 2141
Bonus :
  • Ensorceleur : Peut annuler une capacité blocable par ennemi.

  • Poison : -15 de vitalité/tour sur l'adversaire touché.


Garràn : 1255 -60/tour
Vitesse : 1087
Dégâts : 1993
Bonus :
  • Poignard : 10% de dégâts dans le sud {Activé}

  • Rapidité : Peut taper deux fois la Nuée d'esclaves.


Valphégas : 470 -60/tour
Vitesse : 698
Dégâts : 1138
Bonus :
  • Saignement : la cible perd 40 de vitalité/tour (cumulable à chaque Coup Réussi). Mais si le porteur de l'arme fait un Échec critique, il s'inflige ce même saignement (cumulable à chaque Échec critique.

  • Panoplie : Invoque un compagnon (1500/250/250) Activé


Nalphégius {Invocation} : 1200 -60/tour
Vitesse : 350
Dégâts : 392

Juviel Eterna : 205
Vitesse : 113
Dégâts : 157

Thauthaudarmafur : 1210 -60/tour
Vitesse : 830
Dégâts : 342
Bonus : Lame piques : +20% d'effets sur les dégâts.
  • Arlequin :
    Liste des decks:
     

  • Rapidité : Peut taper deux fois la Nuée d'esclaves.


Roi des Lames {Invocation} : 1100
Vitesse : 350
Dégâts : 0
Bonus :
  • Roi des Lames : donne 12% de dégâts aux alliés, puis 5%/tour


Sournoiserie A {Invocation} : 200
Vitesse : 200
Dégâts : 247

Assassin d'élite {PNJ} : 1500 -60/tour
Vitesse : 2800
Dégâts : 1232
Bonus : Remplace un PNJ normal car la faction a été prévenue par un guetteur de l'attaque skarnienne. Utilise le dé - vampire
  • Poison : -175/tour sur l'adversaire touché.

  • Rapidité : Peut lancer deux attaques sur nuées d'esclaves, seigneur de guerre, chef de guerre, scélé-rat.


Mercenaire de la C.O A {PNJ} : 600 -60/tour
Vitesse : 1450
Dégâts : 672
Bonus : Utilise le dé - Vampire
  • Rapidité : Peut taper deux fois la Nuée d'esclaves et certains scélé-rats.


Mercenaire de la C.O B {PNJ} : 280 -200/tour
Vitesse : 1450
Dégâts : 672
Bonus : Utilise le dé - Vampire
  • Rapidité : Peut taper deux fois la Nuée d'esclaves et certains scélé-rats.


Mercenaire de la C.O C {PNJ} : 520
Vitesse : 1450
Dégâts : 672
Bonus : Utilise le dé - Vampire
  • Rapidité : Peut taper deux fois la Nuée d'esclaves et certains scélé-rats.


Mercenaire de la C.O D {PNJ} : 340
Vitesse : 1450
Dégâts : 672
Bonus : Utilise le dé - Vampire
  • Rapidité : Peut taper deux fois la Nuée d'esclaves et certains scélé-rats.


Baliste à répétition {Engin de siège défensif} : 7500
description:
 
Bonus :
  • Engin : Tous les tours, les ennemis perdent 125 de vitalité et 100 de vitesse.

  • Intouchable : L'engin est intouchable durant les deux premiers tours.

  • Commandement : L’engin agit en même temps que le tour du commandant, qui le commande. Il s’agit du plus haut-gradé de la faction. En cas K.O, c’est le second plus gradé qui prend la relève.


Contre


Le clan Eshinoki


Vitesse des Skarniens : 3720

L'union fait la force
Au début du combat, les guerriers des clans doivent être 50% plus nombreux que les personnages joueurs. (Les autres skarniens comptent dans ce nombre, ainsi contre 4 joueurs on pourra retrouver 2 vermines de choc et 4 guerriers des clans par exemple).
{Activé}


Nuée d'esclaves : MORT
Vitesse : 250
Dégâts : 60 (+50 / tour)
Bonus :
  • Furie désespérée : La nuée attaque tous les joueurs un tour sur trois. [Bloqué par Equinoxe]

  • Courage, fuyons ! Si la vie de la nuée descend en dessous de 20%, alors les esclaves s’éparpillent et fuient le combat. (Imblocable par les ensorceleurs)

  • Menace fédératrice : La règle Courage Fuyons ! ne s’applique pas si un skarnien d’un rang supérieur ou égal à celui d’un chef est encore en vie dans le camp des ennemis.



Scélé-rat A : MORT
Vitesse : 600
Dégâts : 200 (+50 / tour)
Bonus :
  • Poison : Les joueurs touchés par l’assassin perdent ensuite 30 vie/tour. (non cumulable) [Bloqué par Equinoxe]

  • Rapidité : Peut taper deux fois Juviel.


Scélé-rat B : MORT
Vitesse : 600
Dégâts : 200 (+50 / tour)
Bonus :
  • Poison : Les joueurs touchés par l’assassin perdent ensuite 30 vie/tour. (non cumulable) [Bloqué par Equinoxe]

  • Rapidité : Peut taper deux fois Juviel.


Scélé-rat C : MORT
Vitesse : 600
Dégâts : 200 (+50 / tour)
Bonus :
  • Poison : Les joueurs touchés par l’assassin perdent ensuite 30 vie/tour. (non cumulable)

  • Rapidité : Peut taper deux fois Juviel.


Scélé-rat D : 75
Vitesse : 500
Dégâts : 200 (+50 / tour)
Bonus :
  • Poison : Les joueurs touchés par l’assassin perdent ensuite 30 vie/tour. (non cumulable) [Bloqué par Equinoxe]

  • Rapidité : Peut taper deux fois Juviel.


Scélé-rat E : 75
Vitesse : 500
Dégâts : 200 (+50 / tour)
Bonus :
  • Poison : Les joueurs touchés par l’assassin perdent ensuite 30 vie/tour. (non cumulable) [Bloqué par Equinoxe]

  • Rapidité : Peut taper deux fois Juviel.


Scélé-rat F : 75
Vitesse : 500
Dégâts : 200 (+50 / tour)
Bonus :
  • Poison : Les joueurs touchés par l’assassin perdent ensuite 30 vie/tour. (non cumulable) [Bloqué par Equinoxe]

  • Rapidité : Peut taper deux fois Juviel.


Scélé-rat G : 75
Vitesse : 500
Dégâts : 200 (+50 / tour)
Bonus :
  • Poison : Les joueurs touchés par l’assassin perdent ensuite 30 vie/tour. (non cumulable) [Bloqué par Equinoxe]

  • Rapidité : Peut taper deux fois Juviel.


Scélé-rat H : 75
Vitesse : 500
Dégâts : 200 (+50 / tour)
Bonus :
  • Poison : Les joueurs touchés par l’assassin perdent ensuite 30 vie/tour. (non cumulable) [Bloqué par Equinoxe]

  • Rapidité : Peut taper deux fois Juviel.


Scélé-rat I : MORT
Vitesse : 480
Dégâts : 160 (+50 / tour)
Bonus :
  • Poison : Les joueurs touchés par l’assassin perdent ensuite 30 vie/tour. (non cumulable) [Bloqué par Equinoxe]

  • Rapidité : Peut taper deux fois Juviel.


Scélé-rat J : MORT
Vitesse : 480
Dégâts : 160 (+50 / tour)
Bonus :
  • Poison : Les joueurs touchés par l’assassin perdent ensuite 30 vie/tour. (non cumulable) [Bloqué par Equinoxe]

  • Rapidité : Peut taper deux fois Juviel.


Scélé-rat K : MORT
Vitesse : 480
Dégâts : 160 (+50 / tour)
Bonus :
  • Poison : Les joueurs touchés par l’assassin perdent ensuite 30 vie/tour. (non cumulable) [Bloqué par Equinoxe]

  • Rapidité : Peut taper deux fois Juviel.


Scélé-rat L : MORT
Vitesse : 480
Dégâts : 160 (+50 / tour)
Bonus :
  • Poison : Les joueurs touchés par l’assassin perdent ensuite 30 vie/tour. (non cumulable) [Bloqué par Equinoxe]

  • Rapidité : Peut taper deux fois Juviel.


Scélé-rat M : MORT
Vitesse : 480
Dégâts : 160 (+50 / tour)
Bonus :
  • Poison : Les joueurs touchés par l’assassin perdent ensuite 30 vie/tour. (non cumulable) [Bloqué par Equinoxe]

  • Rapidité : Peut taper deux fois Juviel.


Scélé-rat N : MORT
Vitesse : 480
Dégâts : 160 (+50 / tour)
Bonus :
  • Poison : Les joueurs touchés par l’assassin perdent ensuite 30 vie/tour. (non cumulable) [Bloqué par Equinoxe]

  • Rapidité : Peut taper deux fois Juviel.


Scélé-rat O : 35
Vitesse : 380
Dégâts : 160 (+50 / tour)
Bonus :
  • Poison : Les joueurs touchés par l’assassin perdent ensuite 30 vie/tour. (non cumulable) [Bloqué par Equinoxe]

  • Rapidité : Peut taper deux fois Juviel.


Scélé-rat P : 35
Vitesse : 380
Dégâts : 160 (+50 / tour)
Bonus :
  • Poison : Les joueurs touchés par l’assassin perdent ensuite 30 vie/tour. (non cumulable) [Bloqué par Equinoxe]

  • Rapidité : Peut taper deux fois Juviel.


Assassin du clan Eshinoki A : MORT
Vitesse : 2000
Dégâts : 400 (+50 / tour)
Bonus :
  • Poison : Les joueurs touchés par l’assassin perdent ensuite 100 vie/tour. (non cumulable)

  • Agilité inhumaine : Lors du premier tour, seul les réussites critiques peuvent toucher un assassin eshinoki. [Bloqué par Equinoxe]

  • Rapidité : Peut taper deux fois Equinoxe, Valphégas, Nalphégius, Juviel Eterna, Roi des Lames, sournoiseries.


Assassin du clan Eshinoki B : MORT
Vitesse : 1600
Dégâts : 320 (+50 / tour)
Bonus :
  • Poison : Les joueurs touchés par l’assassin perdent ensuite 100 vie/tour. (non cumulable)

  • Agilité inhumaine : Lors du premier tour, seul les réussites critiques peuvent toucher un assassin eshinoki. [Bloqué par Equinoxe]

  • Rapidité : Peut taper deux fois Equinoxe, Nalphégius, Juviel Eterna, Roi des Lames, sournoiseries.


Chef skarnien : 495
Vitesse : 460
Dégâts : 480 (+50 / tour)
Bonus :
  • Rapidité : Peut taper deux fois Juviel.



Seigneur de guerre Skarnien : MORT
Vitesse : 800
Dégâts : 560
Bonus :
  • Courageux mais pas téméraire : Si le seigneur est entouré (et il se doit de l’être) de sous-fifres, il pourra utiliser ces derniers pour qu’ils prennent un coup à sa place. Ainsi si le seigneur est attaqué, un skarnien de rang inférieur désigné aléatoirement prendra l’attaque à sa place. Ne marche qu’une seule fois par tour.

  • Encouragements menaçants : Tous les skarniens de rang inférieur gagnent +50 dégâts/tour à force de se faire hurler dessus par leur seigneur et maître adoré qu’ils n’ont pas, mais alors pas du tout, intérêt à décevoir.

  • Renforts : Le seigneur skarnien n’aimant pas vraiment se retrouver seul, il appelle tous les trois tours un guerrier des clans skarnien.

  • Survie : le Seigneur de guerre ne peut pas mourir tant qu'il reste une unité skarnienne dans le combat, et se retrouvera à 1 point de vitalité en cas d'attaque normalement fatale. [Bloqué par Equinoxe]

  • Rapidité : Peut taper deux fois Juviel et sournoiseries


Engin de siège skarnien offensif {Engin de siège offensif} : 3000
description:
 
Bonus :
  • Engin : Tous les deux tours, trois ennemis reçoivent 500 de dégâts. En contrepartie, un skarnien subit 250 de dégâts.

  • Intouchable : L'engin est intouchable les deux premiers tours.

  • Commandement : L’engin agit en même temps que le tour du commandant, qui le commande. Il s’agit du plus haut-gradé de la faction. En cas K.O, c’est le second plus gradé qui prend la relève.


Précisions concernant l'événement


Vous aurez à chaque fois une semaine pour pouvoir lancer vos attaques. Pour ce faire, il vous suffit de faire votre message d’au minimum 5 lignes, et de lancer votre ou vos dés d’attaque (si la vitesse vous le permet).

Si vous possédez le bonus Rapidité parmi vos bonus, c’est que votre vitesse est trois fois supérieure aux ennemis cités, et que vous pouvez donc tenter deux actions contre eux.

Vous pouvez taper dans l’ordre que vous souhaitez, il n’y a pas d’ordre pré-établi lors de bataille de cette envergure. Mais prenez en compte les attaques précédentes pour savoir si un ennemi a été mis K.O ou pas (et donc éviter une attaque dans le vide).

Si jamais votre message n’est pas rédigé au bout d’une semaine ou que vous n’avez pas posté à la bataille durant une semaine, ce n’est pas grave. Votre attaque ne sera par contre pas prise en compte pour ce tour-ci, mais vous pourrez réitérer au tour d’après.
Merci de bien préciser entre [...] la cible que vous attaquez.

Bonne bataille ! :dragon:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axe
Pubbeuse à l'essai ♦ Maîtresse d'armes

avatar

Messages : 669
Expérience : 2686
Féminin Âge RP : 16

Politique : 93
Métier : Chasseuse - Maîtresse absolue
Titres:
 

(Manticore d'Axe +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
2571/2571  (2571/2571)
Vitesse: 779
Dégâts: 1654

MessageSujet: Re: [EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste   Hier à 23:09

Assassin d’élite attaque à 2464 sur le Chef skarnien, qui cesse d’exister.

Mercenaire de la C.O A attaque à 0 sur Scélé-rat D.

Mercenaire de la C.O B attaque à 1008 sur Scélé-rat E et le tue.

Mercenaire de la C.O C attaque à 1008 sur Scélé-rat F et le tue.

Mercenaire de la C.O D attaque à 1008 sur Scélé-rat G et le tue.

Note aux joueurs : étant donné que l’engin de guerre tuerait tous les scélé-rats restants, il agira plus tard en même temps qu’Axe. Ceux qui veulent s’amuser avant peuvent jeter leurs dés. Les autres, s’il y en a, prévenez-moi par mp que je sache après qui passer terminer de nettoyer.






Dernière édition par Axe le Dim 16 Déc 2018 - 23:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 4583
Expérience : 16892

MessageSujet: Re: [EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste   Hier à 23:09

Le membre 'Axe' a effectué l'action suivante : Actions


#1 'Attaque - Vampire' :


--------------------------------

#2 'Attaque - Vampire' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grabuge
Tavernier ♦ "Justicier brutal"

avatar

Messages : 1326
Expérience : 2455
Masculin Âge RP : 41 ans

Politique : 77
Métier : Bûcheron - Maître
Titres:
 

(Feriel, griffonne de Grabuge (modifié) +400, v+400, dissuasion : évite la prison à coup sûr)

Stats & équipements
Vitalité:
3460/3460  (3460/3460)
Vitesse: -158
Dégâts: 2921

MessageSujet: Re: [EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste   Aujourd'hui à 10:44

Fail supprimez le message monsieur le Juge :c


Dernière édition par Grabuge le Lun 17 Déc 2018 - 10:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 4583
Expérience : 16892

MessageSujet: Re: [EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste   Aujourd'hui à 10:44

Le membre 'Grabuge' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Stryge N' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valphégas
Fantôme sanglant

avatar

Messages : 677
Expérience : 1616
Masculin Âge RP : 21

Politique : 21
Métier : Mineur - Apprenti
Titres:
 

(Nalphégius, Pégase de Valphégas +180, v+200)

Stats & équipements
Vitalité:
770/770  (770/770)
Vitesse: 598
Dégâts: 916

MessageSujet: Re: [EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste   Aujourd'hui à 10:46

En plein cœur de la bataille, je me sentais à l’aise. Tranchant la chair et découpant les tendons, j’exécutais une sorte de danse macabre, comme une ode en l’honneur de la Mort.
Mes dagues virevoltaient entre mes mains, car j’avais décidé de ne pas trop utiliser mes pouvoirs. Beaucoup trop d’alliés sur le chemin, et je ne voulais pas apporter la ruine de la Congrégation de l’Ombre aux côtés de ses immondices de la nature qu’on appelait skarniens. Ils avaient de bonnes mœurs, certes, mais leur manque d’intelligence, leur laideur naturelle et le fait qu’ils étaient actuellement nos ennemis m’empêchait d’éprouver un quelconque sentiment positif à leur égard. Si on exceptait la joie de lacérer des êtres vivants, bien sûr.

Mon frère, de son côté, s’était calmé et devait se contenter de regarder à travers mes yeux le spectacle. Je jetais un coup d’œil autour de moi à la recherche de Juviel, mon petit protégé. La Matriarche nous avait chargé d’épauler la Congrégation compte-tenu de mes liens privilégiés, et avait accepté que j’amène Juviel afin qu’il teste ses compétences sur le champ de bataille. Ce n’est que quelques jours plus tard que nous avions reçu une missive, disant que l’est de Dùralas était également attaqué par les skarniens, mais que les kazhariens avaient réussi à maintenir l’ordre partout, transformant l’invasion en de petites escarmouches ci et là. Pour une fois que ces bides à bière servaient à quelque chose, je ne m’en plaignais pas.
Quoi qu’il en soit, je ne trouvai pas Juviel, qui devait s’être jeté au cœur de la mêlée lui aussi. Je n’avais encore jamais assisté à une bataille, mais la première chose qui me frappait était le chaos. Un chaos ambiant, chaque seconde étant plus dangereuse que la précédente, et réussir à esquiver et parer tous les coups venant de toute part relevait de l’exploit héroïque.

Au-dessus de nous, Nalphégius s’en donnait à cœur joie pour piquer sur nos adversaires, les faisant parfois fuir. D’ailleurs, en regardant la situation, je remarquais que nous étions en train de gagner. Beaucoup de nos troupes étaient encore debout, là où celles des hommes-rats gisaient pour la plupart à nos pieds, dans le sang poisseux du champ de bataille. Par ailleurs, nous étions encore tous motivé, car j’entendais un peu partout hurler des cris de guerre et scander le nom de notre faction. Le moral n’avait pas flanché, malgré le surnombre de notre adversaire, et nous avions finalement fini par prendre le dessus. La victoire n’était plus qu’une question de temps.
J’esquivai un énième coup de massue d’un des skarniens qui, à la différence de beaucoup de ses comparses, maniait la massue et le bouclier. Les autres étaient en général équipés de dagues, mais celui-ci semblait vouloir nager à contre-courant. Déviant un autre coup grâce à mes dagues aiguisées, je lui tranchais la gorge avant de passer au suivant. Aucune arme ne pouvait me résister, ni massue ni dague.

[Attaque sur Scélé-rat D]
[Nalphégius attaque Scélé-rat P]


Dernière édition par Valphégas le Lun 17 Déc 2018 - 11:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 4583
Expérience : 16892

MessageSujet: Re: [EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste   Aujourd'hui à 10:46

Le membre 'Valphégas' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Stryge N' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thauthaudarmafur
Pubbeur à l'essai ♦ Arlequin

avatar

Messages : 321
Expérience : 855
Masculin Âge RP : 52

Politique : 01
Métier : Forgeron d'A. - Apprenti
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
1510/1510  (1510/1510)
Vitesse: 730
Dégâts: 205

MessageSujet: Re: [EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste   Aujourd'hui à 11:08

[Thauthau attaque le scélérat H qui meurt]
[Ses invocations attaquent le scélérat O qui meurt]


Dernière édition par Thauthaudarmafur le Lun 17 Déc 2018 - 11:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 4583
Expérience : 16892

MessageSujet: Re: [EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste   Aujourd'hui à 11:08

Le membre 'Thauthaudarmafur' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Nain' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste   

Revenir en haut Aller en bas
 

[EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [event cal] Anniversaire de la conf 15-16 mai - Grande fête
» [Organisation Event] L'anniversaire de Bilbon
» Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil
» Bataille. Rivière/ Tonnerre [ EVENT 2013 libre à tous ]
» Bataille Ombre - Vent [Event 2013 - Ouvert à tous]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Sud de Dùralas :: Terres désolées du Sud :: Demeure du marionnettiste-