AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


border=0
Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : akuma hellia
Le Monde de Dùralas a précisément 2204 jours !
Dùralas, le Mar 12 Nov 2019 - 7:50
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez
 

 [EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Garràn
L'Exilé

Garràn

Messages : 1066
Expérience : 3593
Masculin Âge RP : 23 ans

Politique : 107
Métier : Mineur - Novice
Titres:
 

(Baël, démon pot-de-colle de Garràn, +400, v+400))

Stats & équipements
Vitalité:
[EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste - Page 2 1559870510-barre-vie-gauche2280/2280[EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste - Page 2 1559871461-barre-vie-rouge  (2280/2280)
Vitesse: 1578
Dégâts: 1840

[EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste   [EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste - Page 2 EmptyMer 19 Déc 2018 - 13:07

La bataille continua à faire rage sur les collines jouxtant la demeure de Faust, le sang y coulait abondamment. A peine les ordres transmit par la régente que les assassins du clan Eshinoki furent évincés du terrain de jeu, les laissant se fondre dans le décor devenant de plus en plus macabre. Axe, à dos de Manticore, créa une brèche dans les défenses ennemis suivis de près de plusieurs assassins de la congrégation. Elle semblait plutôt pressée d’en finir avec l’espèce de gros rat en armure qui se terrait derrière ses larbins, cette ordure utilisant ses sous-fifres comme bouclier de chaire. Il fallait croire que ces immondices ne connaissaient pas le sens du mot honneur, mais ce n’est pas ce qui allait arrêter la petite Thérian. Après une attaque massive pour éliminer les gros bonnets de l’armée Skarnienne, Axe et ses sbires pulvérisèrent le seigneur de guère et quelques-uns de ses scélés-rats qui lui servait de rempart. La victoire était nôtre, la tête du seigneur entre nos mains, les soldats n’auront plus personne en qui croire.

J’avais pris le temps de rejoindre l’arrière garde, s’occupant de recharger les carreaux des machines de guerre. Baël n’avait pas cessé de questionner l’hybride ayant l’ingéniosité de concevoir pareil merveille, toujours aussi surpris que l’on puisse faire autant de mort en si peu de temps. Il est vrai que sans cet atout, la partie aurait été un peu plus risqué, mais cela n’aurait empêché personne de se battre jusqu’à la mort pour protéger ces terres. Je remarquai, du coin de l’œil, un amoncellement de corps taillés en pièce entourant quatre individus. Des nains. Mais que venaient faire quatre Nains ici-bas ? Ils avaient été particulièrement efficace durant la bataille, assurant la liaison entre le groupe armé d’Axe et l’arrière garde dont la plupart des membres de la congrégation, comme moi et le serpentaire, faisaient partie afin d’assurer la protection de la machine de mort.

Il ne restait plus que quelques troupes ennemis en déroute sur le champ-de-bataille, les plus avide de sang se déchaînèrent sur les derniers survivants, nous n’aurons plus besoin de se lance-carreau géant. La partie était terminée, mais j’avais tout de même gardé en mémoire les visages de ceux ayant partagés la même mission que moi durant cette guerre. De nouveaux combattants allaient grossir les rangs de la congrégation, cela ne faisait aucun doute. Et puis cette victoire allait très certainement résonner dans les oreilles des habitants d’Ishtar, ce qui nous ferait connaître un peu plus.

Nous attendîmes le retour de la régente, annonçant la fin de ce combat absurde qui s’était concrétisé sans aucun mort de notre côté ou pour si peu que personne ne s’en serait aperçu, mon regard croisa celui de Valph qui ne semblait pas concerné le moins du monde par cet avis. Je n’attendis pas plus d’un discours pour me mettre en route vers Ishtar, Galuna savait que j’avais des choses tout aussi importante à régler de mon côté. Mon rapport attendra mon retour à Lédéhi. Je saluai discrètement la commandante d’un hochement de tête et répétai le mouvement en croisant le regard de l’écailleux. Je n’avais plus rien à faire ici, mais la faction pouvait compter sur moi, peu importe le tribu à payer.

Baël – Est-ce que tu crois que tu pourrais me fabriquer un de ces trucs-là un jour ?

Garràn – Peut-être pas de cette taille, hein ? Une petite arbalète te suffira, non ? Surtout que tu ne pourras même pas t’en servir …

Baël – Cause toujours, pauvre égoïste !




[EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste - Page 2 Co_111[EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste - Page 2 Signup11[EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste - Page 2 Co_113

RP en cours : - - -
Revenir en haut Aller en bas
Axe
Maîtresse d'armes

Axe

Messages : 780
Expérience : 2623
Féminin Âge RP : 16

Politique : 132
Métier : Chasseuse - Maîtresse absolue
Titres:
 

(Manticore d'Axe +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
[EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste - Page 2 1559870510-barre-vie-gauche2576/2576[EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste - Page 2 1559871461-barre-vie-rouge  (2576/2576)
Vitesse: 794
Dégâts: 2501

[EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste   [EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste - Page 2 EmptyMar 8 Jan 2019 - 0:20

Ce fut dans une symphonie de couinements et de râles déroutés qu’Axe poussa sa manticore hors du tapis de corps moribonds qui avait remplacé les rangs skarniens.
L’homme au chapeau boitillant à ses côtés, elle engagea le fauve sur le flanc de la colline que ses hommes avaient défendu avec leur efficacité habituelle, ornant par leur victoire écrasante les débuts de leur jeune commandante d’un premier haut-fait formellement irréprochable et, en cette qualité, bienvenu. La régente arrêta sa monture. Les pattes, le ventre et la gueule rougis du sang des rats qu’elle avait abattus, la manticore se dressait à présent à mi-chemin entre le champ de bataille encore frémissant et le sommet de la butte où se trouvait l’objet de la convoitise des vaincus.

« FAUST ! »

L’appel d’Axe, tourné vers les grandes fenêtres aux carreaux brisés qui perçaient la façade que lui présentait la demeure du marionnettiste, résonna quelques instants dans l’air empuanti sans que rien ne bouge. Les mouches n’allaient pas tarder. Elles, puis les morts-vivants des terres désolées, qui auraient de quoi festoyer pour des semaines et des semaines de leur pâle existence si la petite régente décidait de laisser les skarniens à l’endroit que leur destin de rat avait désigné comme leur dernière adresse. Peut-être valait-il mieux y mettre le feu. Elle ordonnerait qu’on démarre un incendie dans la zone une fois que les goules et les autres monstres charognards qui peuplaient les lieux y pulluleraient convenablement. Ce serait toujours une distraction supplémentaire pour Faust, et des ennuis de moins pour ceux de ses hommes qui demeureraient dans les environs.
Une petite silhouette gauche finit par se faire remarquer par la commandante au niveau du toit du bâtiment, sur lequel elle s’était hissée par la brèche qui crevait les planches délabrées et laissait apparaître une charpente en meilleur état que le soleil et la pluie avaient copieusement délavée. Le pantin, cahin-caha, s’avança en équilibre sur la longue poutre qui soutenait le tout. Tirant une petite chose de l’une de ses larges manches bariolées, il minauda un instant, plaça une paume à plat devant sa bouche en cœur, puis gonfla son torse de coton d’une longue inspiration imaginaire et souffla ; l’étrange petit objet s’envola, virevoltant, et tomba doucement vers la main qu’Axe lui tendait. La poupée applaudit et s’effondra sur elle-même alors que la magie de Faust se retirait de ses membres de cire. Tandis qu’elle chutait en arrière, aspirée vers l’intérieur de la demeure et sa pénombre occulte, la mercenaire desserra les doigts. Un lotus de papier.
Elle glissa le présent du marionnettiste dans son plastron de cuir et se détourna.
 
Je veux des hommes au contact de chaque faction à partir de maintenant, ordonna-t-elle au vampire qui était demeuré au pied de sa manticore. Officieusement, ajouta-t-elle, inutile d’établir une liaison avec leurs chefs.
Les guetteurs des uns et des autres auraient tôt fait de s’enquérir des résultats des troupes dùralassiennes, elle voulait être tenue au courant.
- Et qu’on diffuse la nouvelle de notre victoire sans trop d’effets de style.
Dans cette guerre, si elle se poursuivait, tout le monde aurait tout à gagner à jouer franc jeu avec ses voisins. Si elle préférait s’éviter les complications d’un conseil de guerre à l’organisation incertaine, Axe ne voulait pas que les enfantillages induits par les rumeurs qui propageaient habituellement les nouvelles des six factions que comptait dùralas interfèrent avec la manière dont on l’informerait durant les semaines à venir.
- Réciproquement, je veux des faits, pas des récits de guerre. Évitez les bardes.
 
Son subordonné, qui dissimulait ses yeux voilés par la fatigue sous les larges bords de son couvre-chef, hocha la tête et vira vers la droite pour rejoindre ses hommes regroupés un peu plus loin. Axe les salua d’un geste de la tête. Celui qu’avait frappé le seigneur de guerre était adossé à un rocher et semblait se tenir les côtes, pâle de douleur, mais tous étaient revenus vivants et valides.
 
Le pas tranquille de sa monture la porta jusqu’au promontoire rocheux où avait été installée la machine d’Ipsum, qu’on avait armée à nouveau pour la forme. Axe adressa un geste de la main négatif à ceux à qui l’hybride avait laissé la charge de l’engin de guerre. Pas besoin de faire des rats qu’avaient laissé ses hommes derrière eux un hachis plus poussé, encore moins au coût d’une autre salve de carreaux. Tous ne pourraient pas être récupérés et la faction ne disposait que d’un stock limité. Cette directive délivrée, elle poussa son fauve jusqu’au bord du large rocher et posa la tête du seigneur de guerre sur sa cuisse gauche pour soulager son bras. Le crâne, même privé de son casque, était particulièrement imposant.
Son apparition attira l’attention des mercenaires les plus proches, encore organisés en cohortes et visiblement soucieux de régler leur compte aux quelques skarniens désorientés qui avaient survécu à l’offensive de la Congrégation.
 
Rentrez chez vous et fêtez votre victoire, mercenaires. Il n’y a plus à rien à faire ici. Achevez qui vous voulez et faîtes passer le mot auprès de vos collègues, que chacun sache qu’il est libre de disposer de nos adversaires selon son bon plaisir, de se reposer à Lédéhi, d’y faire réparer son équipement et d’y panser ses blessures. Dispersez-vous à travers Dùralas si vous le désirez, la faction a besoin d’yeux et d’oreilles. Dans ce cas cependant demeurez disponibles et tenez-vous prêts à répondre à une nouvelle convocation. Peut-être nos petits amis n’en ont-ils pas eu assez aujourd’hui. Allez, maintenant ! Je vais brûler cet endroit.
 
Son regard croisa celui, volontaire, de Garràn qui se tenait en contrebas. Assassin d’exception, irréprochable. Elle lui rendit son salut muet et se retira du promontoire en même temps qu’on donnait l’ordre de mettre la machine de siège en branle, six hommes répartis sur deux rangées usant de leur poids et de leurs jambes pour la tracter à l’aide de cordages tendus à l’extrême. Ses troupes dispersées par l’annonce de la fin de la bataille, elle mit sa manticore au galop et parcourut ses rangs disparates pour distribuer des ordres plus spécifiques à qui de droit. Trouver le corps d’un Eshinoki et prélever son équipement, en remettre un descriptif détaillé aux hommes chargés de contacter les autres factions, s’assurer que les amoncellements des carcasses mutilées de leurs ennemis n’emprisonnaient pas un mercenaire blessé, remonter la piste de leur armée pour savoir d’où elle était venue, boucler l’entrée du tunnel en faute, attirer les goules qui rôdaient aux alentours vers le charnier, rassembler des volontaires pour allumer un grand feu de joie purificateur et leur distribuer un peu d’alcool pour s’hydrater le gosier en contemplant le brasier, il y avait à faire et pas qu’un peu ; Axe, satisfaite du déroulement de l’affrontement, n’en craignait pas moins que les rats ne donnent une suite à leur assaut et voulait être en pleine possession de tous les moyens à sa disposition si son appréhension venait à se concrétiser. Leurs troupes avaient été certes facilement endiguées, mais leur attaque n’en avait pas moins été rapide et bien organisée. Offensive honnête, test ou distraction, la régente préférait ne pas s’avancer sur les motivations des skarniens. Elle en savait trop peu. Ses yeux se levèrent sur la demeure de Faust. Pouvait-elle réellement abriter des rangs signifiants ? Impossible de savoir, elle n’y aurait pas jeté un seul de ses hommes en éclaireur pour son poids en or. Pas tant que le marionnettiste persévérerait dans les pantomimes malsaines qu’il servait à tous ses hôtes sans distinction. Peut-être le geste de la Congrégation vis-à-vis de sa masure et de ses habitants parviendrait-il à adoucir sa politique étrangère…Peut-être que non.
Maudit sois-tu, Faust, maugréa-t-elle, j’apprécie la fleur mais un peu d’hospitalité ne ferait pas de mal à nos relations…
 
Sur ces marmonnements, sa route croisa celle de Juviel et elle leva un sourcil surpris en constatant les boyaux qui décoraient le sol autour de l’elfe, issus des cadavres de plusieurs skarniens suppliciés dont les faces bestiales avaient conservé dans la mort l’expression d’une douleur immense ; barbouillé de sang des pieds à la tête, le responsable ne faisait pas grand doute, tout juste sorti de sa frénésie bouchère.
- Eh bien, qu’avons-nous là ?
Axe s’arrêta devant le sinistre personnage et pencha la tête sur le côté.
- Je connais mes hommes. Tu n’es pas des nôtres…Pas assez fort, pas assez, voyons…professionnel…Tout en parlant, elle décrivait un cercle autour des reliques éparses qui avaient subsisté du massacre du rat, déshabillant du regard son bourreau incongru. Ces pupilles de sang, ces cicatrices, ces mutilations qui constellaient son torse...Elle connaissait cette allure. Comment un rejeton de la Tour Noire comme toi s’est-il retrouvé mêlé aux affaires de la Congrégation ?
Mais avant que l’elfe puisse répondre, un lourd grincement détonna non loin et Axe tourna la tête vers son origine sans plus se préoccuper de son interlocuteur. Ipsum. Triomphal, le satyre s’avançait vers la régente en agitant une courroie déchirée au-dessus de sa tête, suivi par ses deux mercenaires assignés et un rat ligoté hurlant et gesticulant comme vingt diables.
Axe baissa les yeux vers la tête du seigneur rat qu’elle avait conservée mécaniquement, les doigts fermement refermés autour de son front étroit faute de cheveux à agripper. Pivotant à nouveau sur sa selle, elle balança le trophée à l’elfe scarifié et lui lança quelques mots en guise d’adieu.
- Pour toi. Tu t’es bien battu.
Puis elle éperonna sa manticore et parcourut la distance qui la séparait d’Ipsum, lequel lui adressa un regard circonspect.
- Vous ne gardez par la tête ? Dommage…Un crâne de cette taille sur votre bureau…
- J’attendrai une bataille plus mémorable. Le satyre hocha la tête et lança la bande de cuir qu’il avait rapportée avec lui à son interlocutrice, qui l’inspecta d’un rapide coup d’œil. Qu’est-ce ?
- Un échantillon de leur machine. Primordial. La structure entière s’est démantelée quand je l’ai prélevé…lui, et quelques boulons ! Ipsum tapota la besace qu’il portait en bandoulière, bombée par des formes irrégulières. D’où le boucan.
Axe enroula la bande sur elle-même et la retourna à l’ingénieur.
- C’est du bel ouvrage. Que valait l’engin ?
- Dévastateur…mais vos hommes sont parvenus à neutraliser le détachement chargé de le remonter. Pas des guerriers, fort heureusement, autrement nous aurions été débordés. Quant à ce Monsieur…Ipsum désigna le skarnien forcené derrière lui. Le seul maître artisan du lot. Avec votre permission, j’aimerais l’emmener à Lédéhi pour m’enquérir plus amplement de son art. Figurez-vous que ces gens parlent la langue commune !
L’intéressé, le museau déformé par la colère, poussa un juron dans un dùralassien parfait pour confirmer les dires de son tortionnaire. Ispum gloussa.
- Ses premiers rudiments en tout cas. Puis il se désintéressa de sa prise. Et ma machine, comment a-t-elle été ? Je n’ai pas vu grand chose depuis leur arrière-garde…
- Parfaite, et d’une grande aide. J’ai eu peur qu’un des carreaux ne t’inquiète mais la portée était idéale pour nos manœuvres.
- Vraiment ? Ipsum sembla véritablement ravi. À vrai dire je ne peux pas vraiment l’améliorer sans trop alourdir ou fragiliser la mécanique. Mais enfin au diable cette vieille chose, j’ai eu d’autres idées !
Axe, invitant l’hybride à la suivre et à s’expliquer d’un geste de la tête, mit sa manticore au pas. Elle commença à fouiller le champ de bataille des yeux.
- Voyez-vous, j’ai été tendre avec l’engin skarnien. L’idée est bonne quoiqu’un peu monolithique, beaucoup, beaucoup de piques et trois projectiles particulièrement meurtriers, manœuvre offensive efficace, mais l’application est terriblement brouillonne…Comment vous épargner les détails superflus ? Disons…disons que l’agencement du tout ne se servait pas lui-même, il manquait son potentiel…ceci couplé au fait que l’engin risquait par conséquent de sauter tout bonnement à la figure de ceux qui l’utilisaient à un moment ou à un autre…Non, ça n’allait pas, mais alors pas du tout…
- Allons bon, le voilà médiocre tout d’un coup ! Moi qui commençait à estimer un peu ces pauvres bêtes, fit Axe alors que sa manticore trébuchait sur le cadavre d’un gros skarnien. Tu te contredis, Ipsum.
- Médiocre mais pas tout à fait inintéressant. Ces skarniens ont une pensée stupéfiante, en vérité, tellement…tellement hargneuse ! Un brin d’ordre dans tout ceci et on pourrait arriver à quelque de bon, de très bon…! Ipsum soupira, content. Et puis je n’ai pas pu m’empêcher d’entendre que vous aviez ordonné de brûler cet endroit, j’ai pensé à une chose toute bête. Pourquoi ne pas enflammer les projectiles ? Une chose aussi sauvage et dévastatrice que le feu, ils n’auraient réussi qu’à réduire leur propre artillerie en cendres s’ils s’y étaient essayés, mais tout se discipline…Laissez-moi donc la charge de votre incendie, par ailleurs, l’appui d’un ingénieur n’est jamais mauvais pour ce genre d’affaire. Il serait regrettable que la maison de Faust parte en fumée après tous ces efforts, ne croyez-vous pas ?
- On n’apprend pas à un vieux singe à faire des grimaces, ricana Axe, mes mercenaires savent parfaitement ce qu’ils font. Enfin j’imagine qu’un peu de modération ne leur fera pas de mal. Le feu est à toi !
Sur ces mots, la régente, apercevant les deux silhouettes qu’elle cherchait, prit congé du maître machiniste et éperonna sa manticore fatiguée.

Adossés à une pile de cadavres, Hélène et Thauthaudarmafur récupéraient, harassés. Axe ne voyait plus les autres nains. Avaient-ils péri durant la bataille ? Le petit guerrier comme sa compagne semblaient en tout cas sains et saufs, fatigués mais entiers. L’œil expert de la régente n’était pas dupé par le sang qui couvrait les deux aventuriers des pieds à la tête, majoritairement celui des rats qu’ils avaient tué.
Arrivée à leur hauteur, Axe constata qu’ils n’étaient plus en état de se déplacer nulle part seuls, encore moins à travers les terres désolées, leur sécheresse impitoyable et les multiples dangers qu’elles couvaient. Ils le savaient eux aussi.
Elle décida de laisser leurs retrouvailles à un lieu plus hospitalier et, tendant à Thauthau une main qu'il ne pouvait refuser, se contenta d'un bref hochement de tête reconnaissant.
« Merci. »
Ce fut le dernier mot que la jeune régente prononça dans l’heure. Après avoir hissé Thauthau devant elle d’un bras, elle fit violence à son métabolisme tout entier pour gommer les attributs bestiaux que la fureur de la bataille avait fait pointer partout sur son corps et présenter à Hélène une main sans griffes ; saisissant tour à tour la jeune femme fébrile par le bras, l’aisselle et la taille, elle parvint à la porter jusqu’à la croupe de sa manticore et à l’y installer confortablement. Aucun des deux comparses n’eut besoin de la questionner sur leur destination.

Il n’y avait qu’un endroit dans les terres désolées où l’eau, la bonne chère et le confort domestique se trouvaient en abondance.


Dernière édition par Axe le Mar 22 Jan 2019 - 16:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Juge
Personnage Non Joueur

Le Juge

Messages : 5553
Expérience : 18833
Féminin

[EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste   [EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste - Page 2 EmptySam 12 Jan 2019 - 0:46

[Invasion skarnienne] Congrégation de l'Ombre - Clan Eshinoki - Fin du combat


Bataille terminée. Les mercenaires de la C.O remportent le combat. Les Skarniens conservent leur arme de siège offensive.

@Axe, @Garràn, @Equinoxe, @Juviel Eterna, @Thauthaudarmafur, @Valphégas remportent 50 points d'expérience, 50 pièces d'or, le titre Pourfendeur/se de Skarniens (retrouvable en cliquant sur "titres" en dessous de l'avatar).

Les alignés (Axe, Garràn, Equinoxe, Valphégas) remportent également 20 points de faction.

La C.O gagne 1 point de prestige et 1000 pièces d'or. Les cinq gardes de la zone sont toujours en vie.

La loterie sera effectuée lorsque tous les combats seront terminés.

Vous pouvez poster, si vous le désirez, un dernier message RP à la suite de celui-ci pour donner vos impressions sur la bataille.
Revenir en haut Aller en bas
Juviel Eterna
Célébrité régionale

Célébrité régionale
Juviel Eterna

Messages : 300
Expérience : 753
Masculin Âge RP : + 100 ans, la vingtaine âge humain

Politique : 01
Métier : Forgeron d'arme - Apprenti
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
[EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste - Page 2 1559870510-barre-vie-gauche250/250[EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste - Page 2 1559871461-barre-vie-rouge  (250/250)
Vitesse: 47
Dégâts: 504

[EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste   [EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste - Page 2 EmptyMer 6 Fév 2019 - 13:11

L'euphorie frénétique s’immisçait en lui tel un déluge de folie et de perdition. Il se sentait épris d'une chaleur bouillante dû à la victoire écrasante de la Congrégation de l'Ombre sur leurs ennemis venu en nombre mais il ne s'y trompait pas, venant de Marisher lui-même. L'hiver semblait avoir rétréci face à la bataille et aux sang chaud fraîchement versé sur le sol. Quant à lui, cherchant encore mais en vain, son regard taraudait la scène fumante, creusant son impertinence pour faire taire son besoin d’occire encore quelqu'un.

Alors que son aura elle-même commençait à refroidir les viscères et le sang encore coulant autour de lui, une manticore le surplomba d'un regard et d'un râle hautain, presque dédaigneux mais ce n'était pas son haleine bravant le froid que l'elfe dégageait que ce dernier retint mais la phrase de celle qui montait la bête.

- Et bien, qu'avons-nous là ?

Juviel ne pipa mot et tourna le regard vers son interlocutrice, sa nouvelle provocatrice.

- Je connais mes hommes. Tu n'es pas des nôtres … Pas assez fort, pas assez, voyons … Professionnels …

Et tout en accusant le massacre dont il réfutait mentalement son verdict, elle empressa :

- Comment un rejeton de la Tour Noire comme toi s'est-il retrouvé mêlé aux affaires de la Congrégation ?

Là, elle lui avait arraché un léger rictus de respect.

« Perspicace …  »

Mais avant toute réponse, elle lui jeta la tête du seigneur skarnien en conclut leurs échanges à sens unique :

- Pour toi, tu t'es bien battu.

Finalement, un reproche puis un compliment, voilà qui n'impliquerait pas d'étouffer cette envie toute nouvelle de faire affaire avec cette faction. De plus, ce n'était pas un hasard si la Matriarche Zephalya continuait de garder de très bonne relation avec la Congrégation après sa mère Danaë. Avait-elle prémédité sa venue en ces lieux ? Avait-elle connaissance de cette invasion de rat ? Quand bien même n'était-il qu'un pion ou qu'un facteur dans son équation, il avait une foi aveugle envers celle qui l'avait adoubé.

Il saisit la tête du seigneur skarnien et suivit le stryge qui s'exilait de la scène, sa curiosité prenant le pas sur sa mission, il se disait également que si Valphégas s'était permis de l'octroyer momentannément de sa quête, il pouvait se permettre de s'extirper quelques temps également avant de repartir vers l'Est avec lui. Il passa devant lui en lui effectuant un signe tête, la Faux Gère qu'il avait conçu avec Moradund ornait parfaitement la poigne du fantôme sanglant quant à son tour, il quitta les lieux pour rejoindre Garràn.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste   [EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

[EVENT - 5e Anniversaire]La bataille de la Demeure du marionnettiste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Rapport de bataille: Méchant bagarre entre les Nids et Nurgle 1500 pts
» Rapport de bataille Eldars d'Iyander contre Korsairs Orks
» Samedi 24 Juillet Anniversaire Yogojabi
» Bon anniversaire gladounet
» rapport de bataille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Zone Flood et H.S :: Les Archives :: Archives des EVENT :: 2018-