AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Naeth
Le Monde de Dùralas a précisément 2150 jours !
Dùralas, le Jeu 19 Sep 2019 - 16:50
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez
 

 [Officiel]Papier sur la Téléologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Livre
Personnage Non Joueur

Le Livre

Messages : 197
Expérience : 605

[Officiel]Papier sur la Téléologie Empty
MessageSujet: [Officiel]Papier sur la Téléologie   [Officiel]Papier sur la Téléologie EmptyVen 21 Déc 2018 - 22:15

Papier sur la Téléologie


A l'heure où l'on raille les téléologiens pour leur utopisme présupposé et leur dogme pouvant sembler prosélytiste, il me semblait important de remettre les pendules à l'heure ainsi que mes frères et sœurs stryges loin de telles clichés que certains voudraient nous faire croire pour réels. Je tiendrais principalement ici à démontrer que beaucoup d'arguments relevés dans les dites critiques sont bien souvent hors propos et même les thèses les plus matérialistes n'empêchent en rien celles téléologiques.

Commençons par le débat de fond. Si la Téléologie vise une finalité à atteindre en notre monde, plus connue sous le nom de "Bien Universel", il serait erroné de l'opposer directement aux autres courants de pensée, si ce n'est peut-être ceux des Primordiaux qui restent enchevêtrés dans le labyrinthe obscur des temps anciens. En effet, cette finalité présuppose un lien de cause à effet dont il serait peu judicieux de ne pas prendre en compte. Ainsi, par ce lien de cause à effet menant à cette finalité, l'on peu à présent aisément imaginer une doctrine Téléologiste non sans rapport avec celle des Conséquentialistes ou des Déontologistes. Ces premiers pour le lien évidant avec la causalité, et ces derniers pouvant être imaginés comme vecteurs de la dite finalité.
Difficile dès lors d'opposer diamétralement ces dogmes, cependant la Téléologie reste un courant basé sur le long terme, et donc assez éloigné temporellement de ses cousins comme l'est dans un sens celui des Primordiaux. De plus, les divers courants dans ce même dogme rendent difficile le débat sur ce qui serait le plus proche d'une Téléologie pratique. Pour faire court, retenons simplement que la Téléologie n'est pas théoriquement incompatible avec d'autres courants plus pratiques, qui pourraient d'ailleurs s'y greffer pour combler ses lacunes au lieu de s'y opposer.


Venons en enfin aux critiques matérialistes qui ne cesse de fuser, et parmi celles-ci commençons par celle bien connu qui est la contradiction naturelle de certaines espèces avec le Bien, et qui est d'autant plus flagrante lorsque nous parlons de Bien Universel. Stryges noirs, vampires, abyssaux de la tempête, et autres nagas, sont tous autant d'éléments perturbateurs dans le Téléologisme. Beaucoup dirons que ces éléments pris en compte font s'effondrer à eux seuls le système Téléologique, mais ces éléments en sois n'ont pas foncièrement lieu d'être dans cette doctrine. Effectivement, il ne serait pas maladroit de tout simplement se débarrasser de ces mauvais élèves parmi les espèces non initiés au Bien. Rien n'affirme ni ne prédétermine quelles seront les conditions exactes du Bien Universel, si ce n'est la fin du Mal tel qu'il est généralement défini, à savoir la disparition des souffrances gérables des choses sensibles. Or ces espèces ont à présent construits des cultures entières avec comme principal axe le Mal, ce qui les exclus intrinsèquement de la vision Téléologienne du Bien Universel. Il ne serait pas étonnant, si l'on suit cette logique Téléologique, de voir dans ce futur ces espèces rangées au rang d'animaux sauvages ou exterminées tant leur nature est en contradiction avec le Bien Universel.

Je terminerais ce bref papier par le prosélytisme dont on accuse également les Téléologiens. Si, certes, il serait mal venus de faire renier leurs propres croyances aux espèces non initiés au Bien, il serait tout autant honteux et regrettable de ne pas leur faire profiter de nos connaissances et avancées concernant la Morale, l'Ethique, et nos récentes études Sociologiques sur les autres espèces. La somme monstrueuse de travail qu'abat chaque jour la Tour Blanche dans ce sens n'a nul raison de stagner entre nos murs, et ne pourrait que faire le Bien en Dùralas. Si le prosélytisme de Morkez est difficilement pardonnable, en ce sens d'oppression d'un culte par un autre, la non propagation de notre savoir et de notre littérature est difficilement excusable pour un peuple s'étant vouer au Biens.

J'espère avoir éclaircie certains jugements préconçus concernant la Téléologie, et que ce papier pourra ouvrir la voie à d'autres réflexions auprès des miens. Mon propos sera bientôt plus largement exprimé dans "Le Petit Livre Blanc", sur lequel je travail actuellement.



- Cylicia Condoris


Cette œuvre rapporte 35 points d'expérience et 66 pièces d'or à Cylicia Condoris
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Officiel]Papier sur la Téléologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un coupe papier intégré et du silicone dans l'arrière train.
» Dolly ▬ Poupée de papier.
» Avis à ceux qui souhaitent faire du jdr papier, en tant que débutant ou joueur confirmé
» c'est officiel
» Profils Elfes de la forets noirs, et tribus du harad

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Centre de Dùralas :: Ville de Stellaraë :: La bibliothèque :: Rayon B - Religion et croyance-