AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Asuka
Le Monde de Dùralas a précisément 1968 jours !
Dùralas, le Jeu 21 Mar 2019 - 2:25
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez | 
 

 Dégoût d'égouts (PW Neivin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Yavik Vulpes
Habitué(e) du pays

Habitué(e) du pays
Yavik Vulpes

Messages : 271
Expérience : 523
Masculin Âge RP : 25 ans

Politique : 00
Métier : Chasseur - Compagnon
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
215/215  (215/215)
Vitesse: 210
Dégâts: 152

MessageSujet: Dégoût d'égouts (PW Neivin)   Dim 23 Déc 2018 - 12:39


Dégoût d'égouts


Cela ne devait faire guère plus de deux jours que Yavik arpentait oisivement les ruelles de Stellaraë. Il s'y était rendu pour y faire commerce des fruits de sa dernière chasse et comptait bien profiter de ce petit séjour pour goûter le confort et l'activité populaire de la ville fourmillante. Car bien qu'il apprécia plus que tout d'être au coeur de la nature, il n'en restait pas moins que  pour lui les villes avaient un certain attrait aussi bien social que marchand.

Ainsi, en tenue et apparence humaine, il s'était fondu sans difficulté particulière à la plèbe qui allait et venait dans les artères sillonnant la citée . Il se posait tantôt d'une posture désinvolte aux pignons des places commerçantes pour observer les femmes du peuples qui vaquaient à leurs achats. le renard intérieur de Yavik autant que l'homme apparent qu'il était appréciait beaucoup d'être comme au défilé et de mirer ces  humaines au teint frais et aux formes bien nourries. De telle sorte que si l'on était venu lui demander  ce qu'il pouvait bien faire là pendant de long moment à reluquer les passants il aurait sans nul doute répondu quelque chose comme "J'aime regarder les filles  qui marchent sur la place"

Mais lorsque le marché s'étiolait de badaud sur la fin, Yavik  recommençait à déambuler tranquillement dans les ruelles, gardant une main prudente sur ses effets de valeur. Il ne savait que trop bien qu'au coeur des villes sévissaient souvent des tire-laines et il ne tenait  vraiment pas à se faire délester du pécule qu'il venait d'obtenir grâce à sa chasse. C'est alors qu'il passa devant un groupe d'humain rassemblés autour d'un tableau d'affichage où un préposé aux affaires courantes placardait une nouvelle missive rédigée. Curieux de voir de quoi il retournait, Yavik s'approcha et lut l'annonce par dessus les épaules.

Parchemin placardé:
 

Le morceau de papier écru ne stipulait aucune autre précision et ce manque de clarté pouvait tout dire et son contraire. *traque et éradication ... rien que ça?* songea Yavik. ça pouvait tout aussi bien être une affaire inintéressante qu'un éventuel paquet de mauvaises surprises ... le seul moyen d'en savoir plus étant de se rendre au "Porcelet Doré" et puisqu'il n'avait guère mieux a faire en cet instant, le roux décida d'y aller fairee un tour. L'heure de déjeuner approchant à grand pas, ça serait peut être l'occasion de s'offrir une pinte bière et un repas alléchant. Enfin  si la qualité de la cuisine était aussi prometteuse que le nom de l'établissement ...

Quand il franchit la porte de la gargote au dessus de laquelle se balançait l'enseigne défraîchie, Yavik remarqua qu'il n'y avait pas encore beaucoup de clients quoi que certains siégeaient déjà avec une choppe mousseuse à quelques unes des petites tables rondes réparties dans la salle au plafond bas. Yavik constata que certains étaient d'ailleurs dans un état d’ébriété fort avancé pour cette heure de la journée. Il supposa alors qu'au final ils étaient peut-être sur place depuis la veille au soir et qu'il n'en avaient pas dessaoulé. Les laissant a leur sort alcoolémique, le jeune homme à la chevelure rouille se dirigea vers le tenancier qui astiquait  méticuleusement son comptoir et lui tint ces quelques mots:


" Bien le bonjour aubergiste! je cherche un certain "Firmon Jardhun" serait il ici en ce moment ? "

l'homme de haute stature se tenait légèrement vouté , habitué qu'il devait être à éviter de se cogner la tête dans les traverses de bois qui jalonnaient le plafond de son caboulot. Il posa les yeux sur le rouquin et l'évalua du regard un instant avant de répondre:

"Il passe tous les midis ici ... vous n'avez qu'a vous installer à une table je lui dirai que vous le demander quand il arrivera" L'aubergiste  se doutait pertinemment de la raison de la présence de Yavik. Mais ne désirant pas entamer la conversation sur un sujet qui au final ne le regardait pas plus que ça, il se contenta de proposer:

"Je vous sers quoi en attendant? vous voulez manger? boire?"


"Hm rien pour le moment je vous remercie mon brave" Rétorqua le roux qui déjà se cherchait du regard une table libre. A vrai dire  il flottat dans la grande salle une odeur de viande grillée et de soupe plutôt flatteuse et il  aurait bien manger n'importe quoi ou presque mais il préférait savoir ce qu'il pouvait gagner avant de commencer à dépenser quoi que se soit. L'aubergiste fit une petite grimace de déception et reprit son astiquage de zinc. Yavik se posa finalement à une table située dans un coin où il avait un panorama d'ensemble de la salle et de l'entrée. A la table d'à coté, ronflait sinistrement un Nain qui tenait une choppe vide ...


Dernière édition par Yavik Vulpes le Ven 18 Jan 2019 - 15:37, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neivin
Habitué(e) du pays

Habitué(e) du pays
Neivin

Messages : 248
Expérience : 391
Masculin Âge RP : 19

Politique : 00
Métier : Chasseur - Apprenti
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
790/790  (790/790)
Vitesse: 256
Dégâts: 66

MessageSujet: Re: Dégoût d'égouts (PW Neivin)   Mer 26 Déc 2018 - 14:50

Cela fessait déjà 1 an que Neivin vit a stellaraë, et c'était aujourd'hui qu'il décida de quitter la bande de voleur auquel il appartenait pour explorer le monde. Les rues étaient bondé, des gens allant faire les boutiques, des pauvres en train de mendier, des paysans transportant leurs récolte, il savait très bien qui trouver et ou, mieux vaut voler un riche marchand qu'une pauvre paysanne sans le sou.
Le soleil pointait déjà midi, et il commençait a avoir faim, de plus il n'avait aucun sous en poche pour payer son repas, il fallait subtiliser quelques pièces d'or, explorer le monde pouvait bien attendre encore quelques heures. Il repéra un homme, grassouillet, des habits luxueux, de nombreuses bagues clinquantes et un petit chapeau ridicule, une cible parfaite. Il bouscula l'homme et lui subtilisa discrètement sa bourse.
Et! Regarder ou vous marcher! dit l'homme d'un air énervé.
Excusez-moi
Bien, voyons voir combien avait cette homme, mais cette bourse me semble légère
Il ouvra la bourse de l'homme et fut très déçu, 5 pièce d'or, soit cette homme n'avait malheureusement rien sur lui, soit c’était un homme qui prétendait être riche pour son image, dans tout les cas, mauvaise pêche, cela suffirait juste a payer son repas.

Alors qu'il se demandait si il allait voler quelqu’un d'autre, Il aperçu de nombreuses personnes autour d'un tableau d'affichage, il s'approcha et remarqua un morceau de papier planter sur le panneau.
Parchemin Placardé::
 

Une éradication souterraine? éradiquer quoi? surement des rats j'imagine. Il n’était même pas indiquer quelle était la récompense, mais le commanditaire le dira surement en temps et en heure. Aller voir ce que ce Firmon veut serait une bonne idée, les aventuriers sont payé en aidant les gens, et il fallait peut être commencer a agir en tant que telle.
Il décida donc de se rendre au Porcelet Doré, il pourra en plus manger un morceau et boire une petite bière.

Il ouvra la porte de l'auberge, et une très forte odeur de viande grillé emplit ces narines, une odeur qui était plutôt appétissante. Il scruta l'auberge, il y avait bien sur l'aubergiste, en train de nettoyer des chopes de bière, et quelques clients, complètement soul, parfois endormis, se tenant difficilement sur leurs chaises, surement des ivrognes qui ont passé la nuit-ici a vidé des pintes.
Il s'approcha de l'aubergiste et lui parla d'une voix claire
Bonjour tavernier, je recherche un certain Firmon Jardhun
Et bien, encore un autre? il passe tous les midis ici, vous n'avez qu'a rejoindre le roux la-bas
Un autre? Je ne suis donc pas le premier, espérons qu'il y ai assez de travail pour nous deux, ce serait dommage d’être venu pour rien pensa t'il quelques secondes. Le tavernier le sort de ces pensée en demandant
Je vous sers quoi? a manger? a boire?
Je prendrais bien une pinte de bière ainsi que un morceau de cette viande dont l'odeur remplit la pièce répondit Neivin en posant sur le comptoir trois pièce d'or qu'il avait fraîchement volé.
Le tavernier remplis une pinte, récupéra un morceau de poulet en train de cuir, pris les pièce et lui tendit son repas  sans un mot.
Il se dirigea vers l'homme roux... non, pas un homme, son odeur était celle d'un thérianthrope, bien que c’était une odeur particulière qu'il ne connaissait pas, ce n’était pas une sous-espèce qu'il connaissait.
Il s'installa devant le thérianthrope et commença a parler, bien que un peu gêné par le nain ivrogne de la table d'a coté qui ronflait.
Bonjour cher ami, je suis ici pour la même raison que vous, cela vous conviendrait t'il de collaborer pour cette tache?
Il réflechissa un instant
Oh, et je me nomme Neivin, enchantée de faire votre connaissance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yavik Vulpes
Habitué(e) du pays

Habitué(e) du pays
Yavik Vulpes

Messages : 271
Expérience : 523
Masculin Âge RP : 25 ans

Politique : 00
Métier : Chasseur - Compagnon
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
215/215  (215/215)
Vitesse: 210
Dégâts: 152

MessageSujet: Re: Dégoût d'égouts (PW Neivin)   Mer 26 Déc 2018 - 18:07




Il y avait environ une demi-heure que Yavik patientait paisiblement à sa table, il avait eut le temps de se curer les ongles avec la pointe de sa dague de chasse, de tenter de faire taire les ronflements du nain d'à coté en sifflant sur diverses tonalité ... mais en vain et de graver pensivement un "Y" dans le bois de la table. Le Temps commençait à lui paraître  cruellement long . Ce Firmon Jardhun allait il finir par se montrer oui ou non ? ... Il était sur le point de se lever et de partir quand il vit un Katzmann avancer vers lui avec les mains chargées d'une pinte de bière qui lâchait quelques gouttes mousseuses sur le parquet de l'auberge et une assiette de bois où fumait un appétissant morceau de volaille grillée.  L'espace d'un instant Yavik pensa que c'était l'un des employés de la gargote qui venait lui apporter un repas offert par la maison pour soulager cette attente interminable. Ça ne coûte rien de rêver après tout... mais non il n'en était rien. Cette gamelle au si doux fumet n'était pour personne d'autre que celui qui venait de se la payer. Dommage Yavik aurait bien mangé un truc finalement... Sans autre politesse, L'homme à visage de chat s'installa à la table du rouquin qui le regarda faire aussi circonspect que silencieux. c'est alors que l'invité surprise prit la parole et dit:
Bonjour cher ami, je suis ici pour la même raison que vous, cela vous conviendrait t'il de collaborer pour cette tache? ... Oh, et je me nomme Neivin, enchantée de faire votre connaissance

L'annonce de cette éventuelle concurrence dans une affaire qui n'avait même pas encore été conclue ne plut guère au renard opportuniste qui aurait préféré être le seul à profiter de cette "offre d'emploi". Car qui dit plus de participants, dit une récompense à se partager à terme ... donc moins de bénéfice à en retirer et encore, seulement si le contrat était pleinement rempli.Evidemment.  D'un autre coté, être plus nombreux offrait un peu plus de sécurité et si une embûche notable venait à leur tomber dessus, la force du nombre permettrait peut être d'en ressortir indemne ...A ceci près qu'il ignorait encore la nature profonde de la dite mission, les éventuels risques encourus et plus encore, ce que cela pouvait rapporter.
A ce titre, Il n'était pas exclu que si le jeu n'en valait pas la chandelle, que cela soit due à une trop grande dangerosité ou à une trop maigre rétribution, il était capable de tout laisser en plan pour s'éviter de fâcheuses ou de funestes déconvenues.

Yavik posa un coude sur la table et esquissa un sourire en coin en regardant d'un rapide coup d'oeil l'enviable  pitance du thérianthrope qui lui faisait désormais face avant de répondre:

"Bien le bonjour! Ha? je vois que je ne suis pas le seul a savoir lire dans les rues de cette cité et que les tenanciers d'auberges ont la langue bien pendue ... Mais soit!"Il tendit la main à ce cousin mi-homme mi-bête pour le saluer cordialement avant d'ajouter: "Je me nomme "Tharuk ... Tharuk Zeroun",enchanté ..." Mentit-il sans sourciller.
Mais pourquoi n'avait-il pas simplement donné son vrai nom? on voit que vous ne connaissez pas encore bien Yavik et sa propension à toujours tenter de garder un coup d'avance. En ne révélant pas sa véritable identité il s'offrait la possibilité de n'être que plus difficilement identifiable et interpellable en cas de démêlé avec la justice locale. Non pas qu'il comptait filouter ce Katzmann, apres tout c'était un thérianthrope , tout comme lui et il avait un respect certain pour ceux de sa race. Même si de toutes évidences ils n'étaient pas de la même espèce. Lui "renard" et l'autre "chat". Mais sait-on jamais ... la prudence est mère de sûreté.Même avec ceux qui semblent être de votre coté.
 
Il reprit sa place, adossé contre sa chaise pour finir par croiser ses bottes sur la table, l'air désinvolte et détendu.


"J'espère seulement que cette "éradication souterraine" vaut son pesant d'or, je n'ai pas pour habitude  de prendre part à des besognes qui ne soit pas digne de mon talent" flagorna-t-il pour se donner de l'importance."D'ailleurs connaissez vous personnellement notre "commanditaire" ? J'ose croire qu'il est assez fortuné pour se payer les services de deux "nettoyeurs" ... si ce n'est pas plus ... le rouquin détailla l'accoutrement du Katzmann non sans omettre de lui sourire sympathiquement. Cela lui laissa supposer, sans certitude cependant, qu'il devait être bercé dans quelques connaissances magiques ... à moins qu'il ne soit lui aussi un fabulateur qui se donne des airs, comme le faisait si souvent lui-même Yavik. "Vous avez déjà fait ce genre de travail auparavant?"

Yavik laissa finalement Neivin commencer à manger son repas en parcourant la salle de son regard. Il arrêta celui-ci sur la silhouette rondouillarde d'un petit homme à peine plus haut que le bar devant lequel il se tenait. Celui-ci parlait avec l'aubergiste et Yavik comprit vite qu'il s'agissait de l'homme que lui et Neivin espéraient quand le propriétaire du Porcelet doré pointa du doigt dans leur direction. Yavik descendit ses pieds sous la table et fit comprendre d'un signe de tête à Neivin que ça venait derrière lui. le roux observa l'allure courtaude de celui qu'il supposait être Firmon Jardhun. Il devait faire environ cinq pieds de haut pour presque la moitié de large avec une bouille ronde garnie d'une moustache raffinée. Sa toilette elle ne laissait aucun doute sur la santé de ses finances. du Brocard, du velours, des broderies argentées, de la fourrure au col ... on avait là un bon bourgeois bien en chair et en deniers ...


Dernière édition par Yavik Vulpes le Jeu 27 Déc 2018 - 1:33, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neivin
Habitué(e) du pays

Habitué(e) du pays
Neivin

Messages : 248
Expérience : 391
Masculin Âge RP : 19

Politique : 00
Métier : Chasseur - Apprenti
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
790/790  (790/790)
Vitesse: 256
Dégâts: 66

MessageSujet: Re: Dégoût d'égouts (PW Neivin)   Mer 26 Déc 2018 - 19:51

Bien le bonjour! Ha? je vois que je ne suis pas le seul a savoir lire dans les rues de cette cité et que les tenanciers d'auberges ont la langue bien pendue ... Mais soit!
Le thérianthrope lui tendit la main, main qu'il serra en souriant, il avait l'air sympathique, les choses seront plus simples ainsi, partager une récompense n'est pas forcément au gout de tout le monde.
Je me nomme "Tharuk ... Tharuk Zeroun, enchanté ...
Tharuk s'adossa contre sa chaise et croisa ses bottes sur la table avant de continuer
J'espère seulement que cette "éradication souterraine" vaut son pesant d'or, je n'ai pas pour habitude  de prendre part à des besognes qui ne soit pas digne de mon talent
Pas digne de sont talent? est il expérimenté ou juste un baratineur? car si c'est le premier cas, j'aurai beaucoup a apprendre de lui, il faut absolument que nous fassions équipe songea t'il
D'ailleurs connaissez vous personnellement notre "commanditaire" ? J'ose croire qu'il est assez fortuné pour se payer les services de deux "nettoyeurs" ... si ce n'est pas plus ...
Le commanditaire, Firmon Jardhun, cela ne lui disait rien, quand a si il est assez fortuné... il le verra bien assez vite quand le commanditaire arrivera, les signes ne trompent pas.
Je suis comme vous, j'ai vu cette affiche et je suis venu ici, je n'en sais pas plus. Si il est assez fortuné, nous le verrons bien, après tout il parlera récompense avant qu'on s’attelle a la tache
Vous avez déjà fait ce genre de travail auparavant?
Pas du tout réponda t'il rapidement d'un air gêné
Je viens juste de quitter mon domicile familiale pour vivre ma propre vie sur les routes, et ceci est ma toute première tache dit t'il d'un ton émerveillé et gêné, il n'avait pas mentis, il considérait bel et bien la bande de voleur avec qui vivait comme sa propre famille, mais il le dit tout de même a contrecœur, il n'aime pas mentir, mais dire qu'il est un voleur est complètement stupide, qui veut avoir affaire a un voleur? mise a part d'autres voleurs, personnes.
Mais n'ayez crainte, je suis plus que capable de me battre a l’épée, et vous, vous avez déjà fait ce genre de travail?
C'est pas tout sa, mais j'ai faim moi
Il commença a prendre un morceau de poulet et morda dedans a pleine dent, il but aussi quelques gorgé de bière. Il se senti un peu coupable de manger devant quelqu’un qui avait surement aussi faim, il pris donc une cuisse de poulet et la tendit a Tharuk
Vous voulez un morceau?
Contrairement a ce qu'on pourrait s'attendre d'une taverne classique, la nourriture et la boisson était exceptionnellement délicieuse, il se demanda pourquoi aussi peu de monde venait dans cette taverne. Il continua a festoyer, Tharuk lui fit un signe de tète, comme si il y avait quelque chose derrière lui. Il se retourna donc tout en continuant de dévorer son poulet et vit un homme s'avancer vers eux. C'etait un petit homme grassouillet, une moustache bien peigné et luisante, des vêtements luxueux avec du velours, un pendentif en or, des broderies d'argent... Une cible parfaite en temps normal, mais pas aujourd'hui, ça doit surement être le fameux Firmon Jardhun. Celui-ci se rapprocha de neivin et de tharuk, l'air presque colérique.
Vous êtes venu pour l'éradication? Parfait! Bien, par ou commencer...
Neivin ne savait pas ce qu'il fallait éradiquer, mais a la mine énervé du bourgeois, on dirait que ce sont des bêtes qui lui ont causé du tord, il posa son poulet sur son assiette et écouta attentivement le bourgeois.
Je suis marchand et je venais en ville pour vendre mes marchandises, et la! De nulle part! Trois gnomes ont surgit d'une plaque d'égout et m'ont agresser! Je me suis bien sur reculé et appeler les gardes, mais cette bande de bons a rien sont venu bien trop en retard, et ces saleté ont eu le temps d'emporter mes marchandises avec eux dans les égouts! En plus, ces gardes ont refusé d'aller dans les égouts pour les chasser, mais c'est un scandale! Pourquoi pensez vous qu'on les paye hein?  
Il ne savait pas trop quoi répondre, l'homme avait l'air très énervé, et si il l'irritait, l'homme risquerait d'aller ailleurs, il fallait donc répondre de manière fine, il réponda donc avec une voix douce.
Et bien je pense que...
Peu importe ce que tu pense
Il sortit une grosse bourse d'or de sa poche
Si vous rapportez ma marchandise, vous aurez 50 pièce d'or chacun, et si vous tuer ces saleté, ce sera 15 pièce d'or supplémentaire par tête!
Cela semblait une bonne affaire, si tout se passait bien, cela ferait 95 pièce d'or, et tuer des gnomes ne semblait pas si compliqué, ce sont de petites créatures qui ne sont pas très dangereuses. Toutefois, il savait bien qu'il sera impossible pour lui de vaincre trois gnomes seul, il était donc impossible de se passer de l'aide de Tharuk.
Et bien, ça me convient, nous rapporterons votre marchandise et abattront ces gnomes
Il se tourna en direction de Tharuk
Et bien, la paye me semble bonne, te voila donc rassuré
Le katzmann engloutit rapidement le reste de son poulet et sa pinte pour être prêt a partir, le commanditaire semblait etre un homme peu fréquentable, mais peu importe, il avait juste a ramener des marchandises et tué quelques gnomes. C’était sa première aventure, l'excitation commençait a monter en lui, et il allait bientôt explorer... les égouts?
L'exploration c'est vraiment pas comme dans les livres pense t'il l'air déçu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yavik Vulpes
Habitué(e) du pays

Habitué(e) du pays
Yavik Vulpes

Messages : 271
Expérience : 523
Masculin Âge RP : 25 ans

Politique : 00
Métier : Chasseur - Compagnon
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
215/215  (215/215)
Vitesse: 210
Dégâts: 152

MessageSujet: Re: Dégoût d'égouts (PW Neivin)   Jeu 27 Déc 2018 - 20:05

La réponse que formula Neivin suite à la question de Yavik , alias "Thoruk";  quant à son éventuelle expérience dans le domaine qui allait les concerner, laissa le rouquin songeur. S'il sortait tout juste du giron familiale et que ça allait être là sa première quête du genre, il avait donc devant lui un débutant ou peu s'en faut. Ce qui au final n'avait rien de bien rassurant. Allez imaginer ce qui pourrait arriver à un innocent aventurier trop fraîchement démoulu d'un cocon protectionniste  face à une horde d'on ne savait pas encore quoi .. et vous auriez une tragédie en puissance.  Yavik se mit a inspirer profondément la naissance d'une affliction inquiète ... ** Pourvu que les sales bêtes à anéantir ne soient ni trop nombreuses ni trop coriaces ... je vais devoir encore faire le chaperon pour débutant**Songea-t-il en évoquant son passé de guide pour chasseurs amateurs. Mais là il n'allait certainement pas s'agir de balader des touristes dans les bois **... ça pourrait être aussi dangereux pour lui que pour moi au final **

"Mais n'ayez crainte, je suis plus que capable de me battre à l’épée, et vous, vous avez déjà fait ce genre de travail?" Yavik hocha pensivement la tête où subsistait ce doute méfiant. Mais apres tout si ce Neivin  se proposait spontanément pour accomplir ce genre de travail c'est qu'il devait être effectivement capable de ce qu'il avançait ... Enfin c'est bien ce que Yavik espérait pour lui-même autant que pour ce Katzmann ...

"Moi? ho oui ... je n'en suis pas à mon coup d'essai dans ce genre d'affaire" Fabula-t-il d'un air assuré et détaché

Quand Neivin lui proposa généreusement un peu de son poulet, Yavik déglutit d’appétence face à cette tentation et y succomba sans hésiter. Quoi qu'il tenta de sauver les apparences de cette fringale qui lui vrillait désormais l'estomac en répondant en demi-teinte:


"Hum? .. moui ... pourquoi pas. Merci. Mais juste pour goûter par simple curiosité alors ... ça m'a l'air fort bien fricassé"

Une "simple curiosité" qui se mua en gourmandise avide dés lors qu'il eut le bout de viande grillée en main. La chair du poulet ne fit d'ailleurs pas long feu et disparu presto dans le gosier du rouquin qui s'en lécha les doigts au moment où le bourgeois si bien attifé vint se présenter à eux et prendre la parole sur un ton aussi vindicatif que vraisemblablement contrarié.



Vous êtes venu pour l'éradication? Parfait! Bien, par ou commencer...
Je suis marchand et je venais en ville pour vendre mes marchandises, et là! De nulle part! Trois gnomes ont surgis d'une plaque d'égout et m'ont agressés! Je me suis bien sur reculé et appelé les gardes, mais cette bande de bons à rien sont venus bien trop en retard, et ces saletés ont eu le temps d'emporter mes marchandises avec eux dans les égouts! En plus, ces gardes ont refusé d'aller dans les égouts pour les chasser, mais c'est un scandale! Pourquoi pensez vous qu'on les paye hein?


Yavik écoutait silencieusement la tirade explicative de ce nanti en admirant avec une certaine envie les étoffes et ornementations de sa livrée. Le commentaire acerbe de celui-ci suite à la tentative de réponse de Neivin à la question qu'il posa en terme de son explication
- question qui n'en était pas une, mais plus un constat d'affliction en vérité-  fit rire intérieurement le Renard. Mais restant digne il se contenta de hocher affirmativement la tête en signe d'acceptation. Il songeait déjà aux ressources cynégétiques qu'il allait mettre en oeuvre pour abattre sinon capturer ces trois Gnomes malfrats et les défausser de leur larcin. Ce n'était pas une vermine grouillante et principalement motivée par la nourriture
.
comme les rats. Yavik en avait déjà croisé une petite troupe lors de ses pérégrinations dans les plaines.Ils appartenaient au petit peuple et étaient par conséquent fort malicieux et bien souvent plus dangereux qu'on ne voulait bien le croire. Ceci étant, s'il n'y en avait qu'effectivement trois à mettre hors d'état de nuir, cela restait faisable. Quand ils sont trop nombreux, ces petits êtres là peuvent être redoutables. le renard intérieur impliqua la présence d'un compère dans l'équation et estima que sa présence pourrait s'avérer utile voir avantageuse ... peu importe ce qu'il adviendrait de celui-ci.
Mais quand le petit gros soulagea sa corpulence grasse d'une belle boursette et qu'il fit en tinter le contenu en la soupesant de manière ostentatoire, l'esprit de Yavik  suspendit ses réflexions tacticiennes  pour se focaliser sur l'un des aspects qui manquait de certitude et d'assurance, pécuniaire en l'occurrence.


Si vous rapportez ma marchandise, vous aurez 50 pièce d'or chacun, et si vous tuez ces saletés, ce sera 15 pièces d'or supplémentaires par tête!
Le temps que Yavik fasse le calcul global et qu'il estime si il était possible d'arranger à sa sauce cette somme, Neivin avait déjà acquiescé et acceptée l'offre. Le rouquin en fronça les sourcils et grommela finement. Il n'appréciait pas qu'on lui coupe toutes éventualités de tirer une meilleure offre de ce qui semblait être un pigeon bourré de plumes d'or. ** Tss... amateur! tu pouvais pas te taire!** pesta-t-il mentalement.
Yavik inspira et se redressa en passant la main dans ses cheveux d'un air concerné et réflectif puis il se pencha légèrement au dessus de la table et en faisant un petit signe du doigt au ventripotent de lui accorder toute son attention.


" Ne vous inquiétez pas, nous allons nous occuper de vos voleurs et vous restituer vos marchandises." affirma t'il d'un regard apaisant siginifiant que tout était sous contrôle. Le cogitum du renard évalua rapidement ce qu'il pouvait raisonnablement demander comme addendum à cette prime initiale. Vu l'humeur du parvenu, il  n'allait pas falloir  être trop exigeant. La jouer  fine  serait bien plus habile et profitable.  
"Mais il faut que vous compreniez bien " et il lança un court regard réprobateur à Neivin
"...Qu'une telle entreprise et, pour que tout se passe pour le mieux, requiert que nous y mettions de nos propres deniers par mesure d'équipement... car il va nous falloir des torches et de la poix, certainement un filet a mailles serrées et tout ça c'est pas donné. Votre offre bien que respectable s'en verrait insuffisante"inclina t'il d'une bouche pincée en désignant de ses mains pleines de vide, la fatalité indubitable qu'il voulait donner à ce constat. Tout cet argumentaire en tablant sur le fait que le roturier ne connaîtrait rien des capacités naturelles des thérianthropes et qu'il ignorerait par conséquent que l'obscurité n'était pas un véritable problème pour des créatures comme Neivin ou lui-même. Mais ça non plus, le gros Firmon ne pouvait s'en douter.  Il laissa son propos en suspend juste une poignée de secondes comme un sursit pour sa proie à qui il semblait laisser le temps de la réflexion. Mais il revint à la charge en pointant du doigt ce même vide lourd de causalité entre lui et la table
" Moi ce que je vous propose c'est que vous nous en donniez 50 pièces chacun si on vous ramène votre marchandise et pour les voleurs vous  les voulez entiers ou vous en préféreriez juste un morceaux ? On peut même vous en rapporter un captif si vous voulez en faire par exemple un animal de compagnie ou un ornement distrayant pour vos salons de curiosités ou autres ... hum !!100 pièce d'or ! pour votre précieux butin ? ... ça , ça va.et puis ça sera plus facile a compter pour vous et à partager pour nous ! allez topons là!"conclut-il en se levant et en tendant une main franche et un sourire enjôleur au petit homme pour terminer de le convaincre que c'était équitable.

Messire Firmon Jardhun écarquilla des yeux horrifiés sur sa grimace dégoûtée en répondant d'un ton irrité dans une gesticulation aussi ridicule que précieuse. Loin d'oser par la même de serrer cette main tendue à lui, de crainte qu'elle ne soient déjà couvertes de sang de ces infâmes bestioles:


"Ah ça non je n'en veux certainement pas chez moi! Je vous donnerai vos cinquante pièces d'or chacun mais ne vous avisez pas d'en louper un! Tuez les tous et coupez leur les mains! Ce ne sont que des voleurs! de sales petites vermines! Rapportez moi ce qu'il m'ont pris. Et qu'il ne manque rien! Il m'ont dépouiller de trois caisses, je les veux toutes les trois! et intactes ... si possible"retomba-t-il en mugissant un souffle court et poussif tandis que Yavik repliait sa main sans faire d'histoire outre mesure, sa proposition ayant été acceptée. Il glissa néanmoins une curiosité subsidiaire qui pourtant pouvait avoir une certaine importance. surtout en terme de transport ...

"Et elles contiennent quoi ces trois caisses au juste ?"

Le grassouillet en penailles  de luxe se percha d'une inaccessibilité hautaine et  lâcha un "ça ne vous regarde pas ... contentez vous de me les rapporter"pour finir par froncer les sourcils

Ce petit mystère cachant peut être une mauvaise surprise ne laissa pas Yavik indifférent mais il sentit bien que c'était un sujet sensible sur lequel il ne valait mieux pas tergiverser avec ce sieur là. Ilne chercha donc pas plus et affirma avec ce même sourire conciliant qu'il avait eu en lui tendant en vain la pogne:


"Bien bien!  il en sera ainsi! Aucun problème!Il posa les yeux sur le félidé qu'il inclut dans l'élan de conclusion qu'il voulait donner à cette entrevue"C'est parfait nous pouvons dors et déjà aller quérir ce dont nous pourrions avoir besoin afin de vous remettre en mains propres, les leurs, de mains ... ainsi que vos biens."

joignant le geste à la parole, Yavik ramassa ses affaires qui étaient accrochées au montant de sa chaise et ajouta avant de quitter définitivement la table:

"Et pour vous prévenir quand c'est fait? on se retrouve ici?"
"Oui! j'y mange a chacun de mes séjours!"

Yavik se dit que le nom de l'auberge devait découler directement de l'allure de ce fidèle client et que c'était judicieusement choisi. Il ricana intérieurement avant de poursuivre

"Parfait alors à très bientôt ici"Il fit signe à Neivin de le suivre et tout deux prirent la direction de la sortie sous le regard inquisiteur et grave du proprio.





Quelques enclavées de ruelles plus loin, les deux nouveaux compères s'arrêtèrent sur une sorte de pont en dessous duquel s'ouvrait comme une ténébreuse bouche béant son haleine fétide, une énorme grille de fer roussi derrière laquelle s'enfonçait les ténèbres fraîches et humides du réseau d'assainissement de la capitale Duralienne. C'était bien là, la sortie principale des égouts de la ville. Une ouverture libre sur le coté permettait d'accéder à l’intérieur. Yavik s'apprêta à entrer quand il s'arrêta et se retourna vers Neivin.

"Ha je tiens à préciser qu'une fois cette porte passée et aux vues de ce que tu connais de ce qui nous attend probablement, je te conseil sincèrement de suivre mes consignes ... c'est  ton intérêt tout autant que le mien." Yavik jouait-il les petits chef ? .. pour le coup oui un peu mais c'est surtout qu'il voulait s'épargner le sauvetage d'un congénère en l'ayant laisser faire n'importe quoi.

Il franchit la porte et chercha du regard un coin pas trop cradingue. Ce qu'il trouva en la présence d'une sorte de niche,de renfoncement, de petite cavité  dans la paroi du mur porteur. Il commença à se déshabiller, retirant sa petite veste de laine cardée et ôtant sa chaisne verdâtre .  A mesure qu'il enlevait le haut de ses vêtements, son corps se couvrait d'un généreux poil roux et blanc. Quand il fit tomber sa paire de braie sur ses chevilles, ses reins dévoilèrent la pousse très vive d'une épaisse queue véloce fournie du même pelage automnal. Et alors qu'il pliait et enroulait soigneusement ses nippes pour les loger dans le receptacle mural, une paire d'oreilles pointues et un museau tout aussi aiguë remodelèrent son visage. Il s'ébroua du front à l'échine et s'équipa de son couteau de chasse, son arc, de son carquois pour finalement ajouter à l'intention de Neivin qui devait certainement avoir observer la scène.


" Quoi?! tu crois pas que je vais entrer la dedans avec mes fringues! j'ai rien pour me changer ..."Yavik l'homme-renard sonda la profondeur du tunnel qui s’enfonçait devant eux pour que ses yeux jaunes s'adaptent à l'obscurité puis il tourna la tête vers l'homme-chat et dit:"Bon on y va ?! Plus vite ça sera fait plus vite on sortira de ce cloaque"


Dernière édition par Yavik Vulpes le Ven 18 Jan 2019 - 15:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neivin
Habitué(e) du pays

Habitué(e) du pays
Neivin

Messages : 248
Expérience : 391
Masculin Âge RP : 19

Politique : 00
Métier : Chasseur - Apprenti
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
790/790  (790/790)
Vitesse: 256
Dégâts: 66

MessageSujet: Re: Dégoût d'égouts (PW Neivin)   Jeu 27 Déc 2018 - 22:48

Ne vous inquiétez pas, nous allons nous occuper de vos voleurs et vous restituer vos marchandises.
Parfait pensa t'il, un petit sourire se dessina sur son visage, tout se passait a merveille, il avait accepter la collaboration.
Mais il faut que vous compreniez bien... Qu'une telle entreprise et, pour que tout se passe pour le mieux, requiert que nous y mettions de nos propres deniers par mesure d'équipement... car il va nous falloir des torches et de la poix, certainement un filet a mailles serrées et tout ça c'est pas donné. Votre offre bien que respectable s'en verrait insuffisante
Le visage de Neivin se crispa. Un menteur, c’est ce que ce Thoruk est, des torches et de la poix? nous sommes des thérianthropes, nous voyons dans l'obscurité. Un filet a mailles? complètement inutile contre des gnomes si il est un vétéran , mais cette personne est t'il vraiment un vétéran? ou est-ce encore un de ces mensonges?
Il se perda dans ces pensée et une grimace plissa ces lèvres, il n'appréciait pas le mensonge, car si il ment a l'employeur, il peut tout autant mentir a lui et en profiter, mais les paroles de Thoruk le sortit de ces pensée
Moi ce que je vous propose c'est que vous nous en donniez 50 pièces chacun si on vous ramène votre marchandise et pour les voleurs vous  les voulez entiers ou vous en préféreriez juste un morceaux ? On peut même vous en rapporter un captif si vous voulez en faire par exemple un animal de compagnie ou un ornement distrayant pour vos salons de curiosités ou autres ... hum !!100 pièce d'or ! pour votre précieux butin ? ... ça , ça va.et puis ça sera plus facile a compter pour vous et à partager pour nous ! allez topons là!
Et en plus d’être un menteur, c'est un baratineur se désola t'il, et il se doutait bien que ça ne fonctionnerait pas. Sanguin comme il est, le marchand n'acceptera aucun compromis, mais il y avait peu de chance qu'il coupa le marché par colère, car il y a quelque chose qui l’énervait bien plus que tout ce qu'on pouvait dire : les gnomes, et il ne laisserait surement pas échapper une occasion de les punir, surtout qu'ils ont sa marchandise qui ne restera pas la éternellement. Et apparemment, il avait vu juste, le marchand grimaça, la colère lui monta a la tête et il gesticula dans tous les sens telle une puce surexcité.
Ah ça non je n'en veux certainement pas chez moi! Je vous donnerai vos cinquante pièces d'or chacun mais ne vous avisez pas d'en louper un! Tuez les tous et coupez leur les mains! Ce ne sont que des voleurs! de sales petites vermines! Rapportez moi ce qu'il m'ont pris. Et qu'il ne manque rien! Il m'ont dépouiller de trois caisses, je les veux toutes les trois! et intactes ... si possible
Je me demande ce qu'il y a dans ces caisses se demanda t'il, mais il n'eu pas le temps de poser la question que Thoruk s'en chargea.
Et elles contiennent quoi ces trois caisses au juste ?
ça ne vous regarde pas ... contentez vous de me les rapporter
Qu'est ce que ces caisses contenait? la curiosité commençait a lui tenailler l'esprit, il "devait" savoir, était ce de la simple marchandise et qu'il ne voulait pas en parler? ou des marchandises interdites?
Bien bien!  il en sera ainsi! Aucun problème!
C'est parfait nous pouvons dors et déjà aller quérir ce dont nous pourrions avoir besoin afin de vous remettre en mains propres, les leurs, de mains ... ainsi que vos biens.
Thoruk commença a ramasser ces affaires et a se préparer a partir, Neivin fit de même... oh c'est vrai, il n'a aucun bagage. Un voleur avec des bagages, ce n'est pas très pratique, il faut être peu encombré pour être agile. Il se leva donc satisfait. Bien allons y! C'est le grand jour, il commença a rejoindre la sortie de la taverne, sourire aux lèvre.
Et pour vous prévenir quand c'est fait? on se retrouve ici?
Oui! j'y mange a chacun de mes séjours!
Parfait alors à très bientôt ici
Thoruk lui fit signe, et ils sortirent tous les deux de la taverne, direction les égouts!


Quelques minutes plus tard, ils arrivèrent a destination, l'entrée des égouts était situé sous un pont, le grillage était rouillé, mal entretenu. Une odeur fort déplaisante était déjà perceptible, pas étonnant que les gardes n'avait pas envie de se faufiler a l'intérieur. La grille était entrouverte, et des traces de pas sur le sol boueux indiquait bien que de petits êtres était passé par la, il y avait également une très grande marque de traînée, surement les marchandises que les gnomes ont amené dans les égouts.
Ha je tiens à préciser qu'une fois cette porte passée et aux vues de ce que tu connais de ce qui nous attend probablement, je te conseil sincèrement de suivre mes consignes ... c'est  ton intérêt tout autant que le mien.
Thoruk voulait faire le commandant? si il avait vraiment de l'expérience, ça serait une bonne chose, mais c'est un menteur et un baratineur. Il pensa donc que ce serait une bonne chose de le mettre en garde, car il n’hésiterai surement pas a le doubler dans son intérêt. Il fronça les sourcils et pris une voix sérieuse.
Ton intérêt, je l'ai remarqué, nous n'avons pas besoin de torches, nous voyons très bien dans le noir, et le filet n'était pas du tout utile, tu as juste mentis pour faire monter le prix de la récompense. Je ne sais pas si tu est de confiance, en tout cas moi je souhaite juste qu'on coopère pour cette mission. Sache juste que si tu me double, tu perdera bien plus que la récompense que tu gagnera. Ne voit pas ça comme une menace, je souhaite de tout cœur que nous fassions cette mission dans de bonnes conditions et en nous entraidant.
Ceci étant dit, Thoruk commença a se déshabiller entièrement, revêtant des poils roux et blanc, une queue, des oreilles... c’était donc un homme-renard.
Quoi?! tu crois pas que je vais entrer la dedans avec mes fringues! j'ai rien pour me changer ...
A sa connaissance, les égouts ne tachait pas forcément les vêtements du moments qu'il ne marchait pas dans les conduits de canalisation, il pensa donc qu'il valait mieux garder ces vêtements. Et puis, qui sait si un passant ne chaparderait pas leurs vêtements pendant qu'il était occupé dans les égouts? En tout cas lui, il ne se priverait pas.
Comme tu le souhaite, pour ma part je vais garder mes vêtements, et si ils se salissent un peu je les laverais, rien de grave.
Bon on y va ?! Plus vite ça sera fait plu vite on sortira de ce cloaque
Allons y!

C'est ainsi que nos deux compères rentrèrent dans les égouts. L'odeur pestilentielle attaqua immédiatement les narines de notre Katzmann, c’était un mélange de selle, d'urine, de pourriture, de rat et de on ne sait quoi de plus. Cette odeur infâme n’était pas facile a supporter pour un humain, et encore moins pour un thérianthrope qui ont un odorat particulièrement sensible. Il endura donc l'odeur, que faire de plus? Il se concentra et canalisa son esprit, des flammes commençait a jaillir de ces paumes et commençait a danser comme si elles étaient dans un bal. Ce n’était pas grand chose, et c’était les limites des capacité magiques de notre apprenti mage, mais ce fut bien assez pour éclairé les égouts, car bien que ils voient dans le noir, voir mieux ne ferait pas de mal, qui sait sur quoi ils pourraient tombé la dedans, et les gnomes ne seront pas forcément pacifique.
Les égouts étaient étroits, il y avait deux petits chemins sur les coté qui entourais un sillon duquel s'écoulait un liquide verdâtre responsable de l'odeur fétide. Le sol était humide, glissant, et les murs était recouverte de mousse, voir parfois même d'un peu de végétation, un état qui n'était pas a envier.
Neivin repéra alors une traînée, heureusement que les sols était humide, la trace était visible et fraîche. Il en avertit donc Thoruk
Ici! C'est la trace des marchandises que les gnomes ont traîné, si on les suit, on devrait remonter jusqu’à eux
Pendant leur chemin, ils entendirent une multitude de petits pas et de couinements.
Coui coui coui coui coui coui
Pas de doute, ces égouts était remplis de rat, mais ce n’était pas pour ça qu'ils étaient venus, ils étaient venus pour les gnome, et il commençait a entendre des gémissements un peu plus loin, c’était surement ceux des gnomes, mais leur bruit était... étrange.
après avoir remonté le bruit, qui venait de la même source que la traînée des marchandises, un bien triste spectacle s'offrait a Neivin et a Thoruk, trois gnomes titubait, tombait par terre, rigolait ou même vomissait par terre.
Que diable c'est il passé pour que ces gnomes soient dans un état pareil? Ils tenaient a peine debout avec un comportement très étrange, étaient ils malades? Pourtant ils étaient apparemment en forme quand ils ont agressé le marchand. Il posa la question d'un air confus son collègue renard.
Tu as une idée de ce qui se passe?
Mais ils n'eurent pas davantage de temps a papoter. Bien que les gnomes avaient un état étrange, ils les ont remarqué, et n'ont pas l'air d’apprécier leur intrusion. L'un se cogna contre un mur avant de commencer a sortir une petite épée. ça ressemblait plus a une dague qu'une épée au vu de sa petite taille, mais elle restait tout du moins dangereuse, surtout qu'il n'avait aucune armure autre qu'une fine robe. Il dégaina son épée et se mit en position, il fallait se défendre, et ces gnomes n'allait pas se laisser faire malgré leur "état". Il se tourna une dernière fois vers Thoruk
Pret?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yavik Vulpes
Habitué(e) du pays

Habitué(e) du pays
Yavik Vulpes

Messages : 271
Expérience : 523
Masculin Âge RP : 25 ans

Politique : 00
Métier : Chasseur - Compagnon
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
215/215  (215/215)
Vitesse: 210
Dégâts: 152

MessageSujet: Re: Dégoût d'égouts (PW Neivin)   Ven 28 Déc 2018 - 2:07


Pas après pas s’éloignait la lumière franche de l'extérieur. Mètres après mètres dans ce qui s'annonçait être un dédale  labyrinthique gigantesque, s'épaississait cette lourde et entêtante puanteur qui viciait l'air sombre. Çà et là des reliefs indéfinissables de la civilisation qui vivait au dessus, flottaient en dessous ... à la surface de ce ru saumâtre et nauséabond où bullaient parfois quelques infamies aquatiques tapis dans le limon putride, naviguaient des étrons, des rats gonflés comme des baudruches et d'autres joyeusetés déchues de la capitale  ...

 Yavik grimaça et plissa le nez quelques dizaines de secondes en n'inspirant que lorsque que cela s'avérait nécessaire. Mais cette apnée le perturba assez pour qu'il abandonna cette option éreintante pour se contenter de respirer par sa gueule ouverte, sa langue pendouillant à peine mais lâchant épisodiquement et aux grès de sa déambulation, quelques gouttes de bave écœurée. Comment était il possible de puer autant?! y'avait que les humains pour produire de si pestilentielles rebuts en d'aussi monumentales proportions. Certes la population bigarrée et métissée de Stellaraë ne pouvait permettre que l'on accuse uniquement les humains de tout ce margouillis infecte. Mais Yavik lui n'avait jamais rien vu d'aussi immonde. Et surtout pas chez les habitants des forêts. C'est bien simple il n'aurait même pas été surprit d'apprendre que des aberrations maléfiques puissent élire domicile dans ce genre d'endroit sordide et répugnant. Yavik esquiva une famille de rat aux queues grêlées de cicatrices déformantes et de croûtes crasseuses.

Ah ça!! fallait-il que la récompense soit belle pour qu'il accepte de traîner dans  de si exécrables endroits. d'autant que cette histoire de mystérieux contenu de caisse n'avait pas cessé de l'obnubiler tandis qu'il marchait dans le silence lugubre entrecoupé de gargouillis trop proches ou de plic-plocs lointains. soudain la lumière se fit derrière lui , il fit volte face et vit, quand ses yeux se firent à cette soudaine clarté, que Neivin tenait une flamme au creux de sa main.
"Nom d'une sarcelle!" le Renard eut un hoquet de surprise avant d'admettre intérieurement que ça devait être bien pratique et que d'un coup bah on y voyait bien mieux . Il empoigna son arc et y positionna une flêche avant de chuchoter à l'adresse de Neivin:

"Ha Ca c'est pas mal !! Tu pouvais pas le dire avant que tu savais faire des trucs comme ça ?!! bah passe devant tiens tu vas nous éclairer le passage"  ... une botte contenant encore un bout de jambe passa entre eux dans la lumière de la flamme féline tandis qu'un poisson cartilagineux en mâchonnait un lambeau qui flottait à la surface
**heu en fait non je crois que je préfère en voir le moins possible ...**

Bien vite les traces qu'ils virent dés l'entrée des égouts se révela une piste  simplissime à remonter. il n'y avait qu'à suivre la travée opérée dans la couche de boue et de débris qui longeait les coursives étroites s'enfonçant plus profondément dans ce ventre boyeux et fétide. Lui qui était coutumier des pistages subtils et  bucoliques là c'était un répugnant cauchemars d'évidences crasseuses. Quand Neivin souligna cette piste le renard ne put que hocher la tête en ajoutant un "mouais .. bah c'est par là quoi ..."

Peu à peu  les clapotis ambiants et le bruit humide du sol sous leurs pieds laissa entendre au loin la résonance caverneuse de petites voix aux tons irréguliers et inaudibles. Ils arpentèrentencore quelques encablures de canalisation quand au détour d'un énième embranchement de ces galeries sans fins, les deux thérians tombèrent sur le trio de gnomes qu'ils cherchaient. Il n'y avait pas de doute  sur leur culpabilité, à quelques pas d'eux les trois caissettes de bois clouté gisaient en quinconces. l'une d'elle ayant visiblement été perforée, elle déversait une lange de poudre jaunâtre qui partait en trainées jusqu'aux endroits où se tenaient pantelants et désorientés Les trois petits bonhommes qui semblaient couvert de cette poussière étrange. Yavik resta circonspect quelques instants devant ce déplorable spectacle. Les gnomes avait des comportements incohérents et maladroits. vascillant tantôt, manquant de choir dans la boue l'instant suivant. Dans un douloureux petits bruit de torsion de tripes, l'un des trois purgea même le contenu  chamarré de son estomac au point que Yavik en eut presque mal pour lui . Ca devait lui rappeler ses propres lendemains difficiles. Découcher et dessaouler c'est pas toujours une sinécure, il le savait très bien. Mais voir ces créatures du petit peuple des plaines dans un tel état le dégoutait autant que ça l'attristait. Qu'est ce qui pouvait les rendre aussi pathétiques et affligeant? Yavik  songea que cette étrange cargaison ne devait pas y être étrangère. Mais alors quoi ?


Tu as une idée de ce qui se passe?
interrogea Neivin aussi consterné que son comparse devant si pathétique découverte.
"Pas la moindre, mais on va pas tarder à le découvrir"

Les trois gnomes dérangés en pleine état de trans louche, grommelèrent et grognèrent de leurs petites voix aigrelettes. Tous déchirés et irresponsables qu'ils semblaient être, ils en gardaient des réflexes d'agressivité et de dangerosité. leurs petites lames saillantes luisant dans la flamme de l'apprenti-mage Yavik comprit que l'affrontement était inévitable. Ces bestioles en état second étaient irraisonnables. Il s'empara de deux flèches en plus de celle qu'il avait déjà d'encochée sur sa corde et banda son arc avant de répondre affirmativement à la dernière question de son acolyte lumineux.

"Et comment!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Juge
Personnage Non Joueur

Le Juge

Messages : 4754
Expérience : 16011
Féminin

MessageSujet: Re: Dégoût d'égouts (PW Neivin)   Mar 1 Jan 2019 - 22:33

Début du combat Neivin & Yavik Vulpes - gnome x3

L'équipe Neivin & Yavik Vulpes commence le combat.

Vitesse de la première équipe : 170

Equipe Héros :

@Yavik Vulpes : 115
Vitesse : 104
Dégâts : 48

@Neivin : 150
Vitesse : 66
Dégâts : 56




Equipe gnomes :

Vitesse cumulée de l'équipe B : 150

Gnome A : 50
Vitesse : 50
Dégâts : 25

Gnome B: 50
Vitesse : 50
Dégâts : 25

Gnome C : 50
Vitesse : 50
Dégâts : 25

[Merci de préciser entre [...] quel adversaire vous attaquez]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yavik Vulpes
Habitué(e) du pays

Habitué(e) du pays
Yavik Vulpes

Messages : 271
Expérience : 523
Masculin Âge RP : 25 ans

Politique : 00
Métier : Chasseur - Compagnon
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
215/215  (215/215)
Vitesse: 210
Dégâts: 152

MessageSujet: Re: Dégoût d'égouts (PW Neivin)   Mar 1 Jan 2019 - 23:33

L'encoche de la base de sa flèche fichée sur la corde entre ses petites griffes sombres, l'archer renard bandait son arc tout autant qu'il le faisait avec les muscles  nerveux de ses bras et de son dos tandis que la pointe qu'il dirigeait vers l'une des petites cibles grognantes et mouvantes  suivait l'alignement concentrée de son oeil et de son souffle qu'il bloqua pour s'offrir une visée irréprochable.

La corde de son arme grinçait à peine, exprimant par la même cette tension redoutable  qui n'allait pas tarder à laisser filer a toute vitesse la fine tige de bois, d’empêne et d'acier qu'il retenait encore pour une poignée de secondes. Ces gnomes malandrins et si étrangement exultés d'une rage si peu naturelle, avançaient  l'air menaçant, leurs petites lames saillantes à la main, visiblement bien décidés à en découdre.

Yavik ne put s’empêcher de trouver une fois encore leur attitude particulièrement troublante et incongrue. Était-ce cette vie urbaine et crasseuse, loin de leur cadre naturel plus rural qui leur octroyait cette étrange comportement? Yavik qui en avait parfois croisé de pacifiques et de raisonnables pensa que leur misérables conditions de vie dans ces égouts  putrides devaient bien avoir une incidence et une influence néfaste sur leurs personnalités certes d'ordinaire facétieuse mais pourtant si peu belliqueuse.

A bien y songer, ça le chiffonnait beaucoup que ces créatures du petit peuple puissent se montrer aussi hargneuses. Les gnomes qu'il connaissait n'auraient jamais supporter de séjourner autrement que par obligation dans un lieu aussi répugnant. Ils étaient des petits êtres de la forêt, des plaines, des recoins bucoliques ... certainement pas des bestioles destinées à vivre comme des rats crasseux dans les égouts d'une ville.

Ces gnomes, si anormalement agressifs et miséreux étaient sur le point de les attaquer. Et ça, même avec tout le respect qu'il avait pour cette espèce ancienne, il ne pouvait le laisser faire. Et puis ils avaient accepté ce contrat de nettoyage, cette mission de récupération de marchandise ... et pourtant le renard en eut le coeur amère et se dit qu'il était peut être possible de les effrayer et de les faire fuir ... il n'y aurait alors qu'a récupérer la marchandise et prétendre auprès du marchand que les voleurs n'étaient pas auprès de leur butin au moment où lui et Neivin l'auraient retrouvé. Certes ils pouvaient être payés plus cher s'il rapportaient  la preuve de l'exécution des petits voleurs ... mais  ça lui faisait vraiment trop mal au coeur rien que de songer à tuer ces pauvres bestioles qui au final n'avaient rien à faire dans un tel endroit.

Alors au lieu de viser efficacement le gnome qui était le plus proche d'eux il décocha volontairement sa flèche aux pieds de celui-ci.  Le projectile fusa dans la pénombre relative et vint heurter le sol vaseux pour  se ficher entre les jambes du petit monstre agressif.

*Tchiak!*

Cela suifferait-il a le convaincre qu'il risquait de recevoir la prochaine en pleine tête? Yavik l'espérait .. sincèrement. Sans quoi il allait effectivement être obligé de tenter de faire mouche ...


[attaque sur le Gnome A]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

Le Destin

Messages : 4753
Expérience : 17393

MessageSujet: Re: Dégoût d'égouts (PW Neivin)   Mar 1 Jan 2019 - 23:33

Le membre 'Yavik Vulpes' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Thérian.' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neivin
Habitué(e) du pays

Habitué(e) du pays
Neivin

Messages : 248
Expérience : 391
Masculin Âge RP : 19

Politique : 00
Métier : Chasseur - Apprenti
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
790/790  (790/790)
Vitesse: 256
Dégâts: 66

MessageSujet: Re: Dégoût d'égouts (PW Neivin)   Mer 2 Jan 2019 - 0:32

Les gnomes commençait a s'avancer d'un pas trébuchant, sortant leur dagues et prêt a se battre. Malgré la mauvaise odeur et une vue déplaisante de gnomes a l'état second, Neivin analysa la situation en tenant fermement son épée des deux mains. C’est son premier combat contre des monstres et la première fois qu'il voyait des gnomes, prudence était donc de mise. Deux gnomes sont en train d'avancer pour se battre, un autre semble ne pas se préoccuper du combat, et était en train de consommer cette poudre qui était contenu dans les caisses de marchandises. Il sut instinctivement qu'il fallait profiter qu'il ne soit pas alerte pour se débarrasser de cette créature.
Il commença a courir et bondit au dessus des gnomes grâce a ces pattes bien entraîné. Les gnomes s’arrêtèrent et regarda Neivin d'un air médusé. Il s'approcha a toute vitesse du gnome, qui était toujours occuper a faire son affaire et qui ne remarqua pas le Katzmann se ruant sur lui. Le chat bondit une nouvelle fois dans les air, il tenda ces deux bras vers l'arrière, l’épée se positionnant dans son dos et essaya de trancher le gnome de haut en bas pendant sa chute.


[Attaque sur le Gnome C]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

Le Destin

Messages : 4753
Expérience : 17393

MessageSujet: Re: Dégoût d'égouts (PW Neivin)   Mer 2 Jan 2019 - 0:38

Le membre 'Neivin' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Thérian.' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Juge
Personnage Non Joueur

Le Juge

Messages : 4754
Expérience : 16011
Féminin

MessageSujet: Re: Dégoût d'égouts (PW Neivin)   Sam 5 Jan 2019 - 0:26

Gnome A attaque à 25 sur Yavik.

Gnome B attaque à 25 sur Neivin.

Combat Neivin & Yavik Vulpes - gnome x3 - Tour 2

L'équipe Neivin & Yavik Vulpes commence le combat.

Vitesse de la première équipe : 170

Equipe Héros :

@Yavik Vulpes : 90
Vitesse : 104
Dégâts : 48

@Neivin : 125
Vitesse : 66
Dégâts : 56




Equipe gnomes :

Vitesse cumulée de l'équipe B : 100

Gnome A : 50
Vitesse : 50
Dégâts : 25

Gnome B: 50
Vitesse : 50
Dégâts : 25

Gnome C : MORT
Vitesse : 50
Dégâts : 25

[Merci de préciser entre [...] quel adversaire vous attaquez]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yavik Vulpes
Habitué(e) du pays

Habitué(e) du pays
Yavik Vulpes

Messages : 271
Expérience : 523
Masculin Âge RP : 25 ans

Politique : 00
Métier : Chasseur - Compagnon
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
215/215  (215/215)
Vitesse: 210
Dégâts: 152

MessageSujet: Re: Dégoût d'égouts (PW Neivin)   Sam 5 Jan 2019 - 1:01

Yavik avait eut le loisir de voir l'assaut  remarquable de Neivin sur l'un des deux autres gnomes  belligérants tandis que celui qu'il avait si "gentiment" visé entre les jambes ne montra même pas l'ombre d'un doute quant à ses intentions hargneuses. Cette flèche ne l'avait pas le moins du monde effrayé ni dissuadé de s'en prendre à eux. C'était pour le renard une nouvelle preuve que quelque chose d'anormal se tramait ici bas. D'ordinaire les gnomes ne sont pas aussi  suicidaires et lorsque qu'un danger comme celui que le gnome exulté enjambait à l'instant  , se plantait à leurs pieds, ils ne demandaient pas leur reste et détallaient fissa pour sauver leurs petites peaux. Ces bestioles là étant pourvue d'un sens  du téméraire plutôt restreint, ils n'avaient pas pour comportement naturel de se mettre en danger plus que de raison.

Mais alors si ce coup de semonce n'avait aucun effet l'archer devait se résoudre à vraiment lui tirer dessus.  Un choix qui de toutes manières s'imposait de lui même vu qu'avec sa petite lame et sa sale trogne, le gnome venait de se jeter sur son adversaire toutes dents dehors!  Le rouquin eut beau tenter  une défausse agile, la pointe acérée de la dague gnome lui estafila  le jarret tandis qui effectuait une pirouette en arrière à des fins d'esquive.

Il grimaça de douleur mais ne plia pas sous l'estoc. Cette blessure eut tôt fait de le convaincre qu'il ne fallait avoir finalement aucune pitié pour ces trois affreux là.  D'ailleurs il n'y en avait plus que deux  Celui que Neivin venait de trancher de pied en cape s’écroulait lamentablement sur lui même une fois pour toutes dans un jaillissement de sang.

Yavik glapit de rage et  encocha une nouvelle flèches  tout en  contournant  d'un mouvement leste son adversaire pour tenter de lui mettre la prochaine en pleine tête.  Hors de question qu'il soit  blessé par excès de compassion une fois de plus par cet avorton  aux nez poudreux.

La corde grinça de nouveau sous la traction appliquée,  la pointe de fer vint s'aligner sur le regard et le museau du Renard.

"C'est fini  pour toi, nabot!"

Il lâcha l’empêne qui fila dans un sifflement cruel vers sa cible après un vif claquement de corde et lui transperça la gorge de part en part. Un filet de sang sombre gicla et aspergea le sol crasseux. Le gnome se mit à tituber en faisant des moulinets ridicules de son arme avec une main tandis qu'il tentait  de l'autre de retirer ce projectile  douloureux qui lui interdisait le moindre cri, privé de souffle qu'il était désormais.

Yavik comprit que celui-ci n'en aurait plus pour très longtemps avant de finir par se vider mortellement à toute vitesse ou plus lentement par crever étouffé.  Mais ses mouvements désordonnés restaient menaçant et le renard étaient encore à leur portée.

[attaque Gnome A]


Dernière édition par Yavik Vulpes le Sam 5 Jan 2019 - 1:43, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

Le Destin

Messages : 4753
Expérience : 17393

MessageSujet: Re: Dégoût d'égouts (PW Neivin)   Sam 5 Jan 2019 - 1:01

Le membre 'Yavik Vulpes' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Thérian.' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neivin
Habitué(e) du pays

Habitué(e) du pays
Neivin

Messages : 248
Expérience : 391
Masculin Âge RP : 19

Politique : 00
Métier : Chasseur - Apprenti
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
790/790  (790/790)
Vitesse: 256
Dégâts: 66

MessageSujet: Re: Dégoût d'égouts (PW Neivin)   Sam 5 Jan 2019 - 1:52

Le coup de Neivin fut fatale, l’épée traversa le crane du gnome de bas en haut et s’arrêta a hauteur de son cou, ouvrant sa tête comme une pastèque et laissant échapper un véritable flot de sang se déversant sur le sol alors que du sang gicla et imbiba le visage de Neivin. Il en reçu également dans les yeux, ce qui lui obscurcit la vision.
Il avait déjà tuer de nombreux animaux pendant ces chasses, mais jamais un de forme humanoïde, et encore moins avec une telle brutalité. Était-ce seulement une forme humanoïde? Ou étais-ce... un individu pensant qu'il venait d'abattre froidement? Une personne comme lui, qui volait pour vivre? L'apprentie sorcier avait lu peu d'ouvrages sur les gnomes, et bien qu'il en connaissait les bases, il ne savait pas si c'était des créatures consciente comme des gobelins. Mais... si c’était le cas? Il commença a avoir une crise de conscience, ces yeux s’écarquilla, il eu un haut le cœur abominable. Son visage commençait a transpirer de toute part, la sueur se mélangeant au sang du gnome.
Il posa un genou a terre, serrant de toute force son épée d'une main, et se tenant la tête avec la deuxième.

Il fut rapidement ramené a la réalité quand il sentit comme une piqûre dans sa jambe. Il sentit également quelque chose de chaud, quelque chose qui coulait le long de sa jambe. C’était son sang, le gnome c’était jeter sur lui, enfouissant profondément sa dague dans la jambe du Katzmann.

Il fut surpris et lâcha son épée qui tomba lourdement au sol, produisant un bruit métallique sourd qui fit écho dans les égouts. L’émotion le submergeait et ne raisonnait plus de manière logique. Il fit volte-face, les yeux empreint d'une folie meurtrière et fixa la source de sa douleur, il entendit un petit ricanement, provenant d'une petite ombre. Il ne voyait pas mieux a cause du sang qui recouvrait ces yeux.

Dans un élan de bestialité folle, il sortit ces griffes et se jeta sur celui-ci, tentant de le découper en mille-morceaux, de lui arracher sa chair de ces crocs, de le vider de ces entrailles. Il allait tuer cette chose, il le devait.

[Attaque Gnome B]


Dernière édition par Neivin le Sam 5 Jan 2019 - 6:39, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

Le Destin

Messages : 4753
Expérience : 17393

MessageSujet: Re: Dégoût d'égouts (PW Neivin)   Sam 5 Jan 2019 - 1:52

Le membre 'Neivin' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Thérian.' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Juge
Personnage Non Joueur

Le Juge

Messages : 4754
Expérience : 16011
Féminin

MessageSujet: Re: Dégoût d'égouts (PW Neivin)   Sam 5 Jan 2019 - 2:08

Gnome A attaque à 25 sur Yavik.

Gnome B attaque à 25 sur Neivin.

Combat Neivin & Yavik Vulpes - gnome x3 - Tour 2

L'équipe Neivin & Yavik Vulpes commence le combat.

Vitesse de la première équipe : 170

Equipe Héros :

@Yavik Vulpes : 65
Vitesse : 104
Dégâts : 48

@Neivin : 100
Vitesse : 66
Dégâts : 56




Equipe gnomes :

Vitesse cumulée de l'équipe B : 100

Gnome A : 2
Vitesse : 50
Dégâts : 25

Gnome B: 50
Vitesse : 50
Dégâts : 25

Gnome C : MORT
Vitesse : 50
Dégâts : 25

[Merci de préciser entre [...] quel adversaire vous attaquez]

Le gnome A a eu chaud aux miches !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yavik Vulpes
Habitué(e) du pays

Habitué(e) du pays
Yavik Vulpes

Messages : 271
Expérience : 523
Masculin Âge RP : 25 ans

Politique : 00
Métier : Chasseur - Compagnon
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
215/215  (215/215)
Vitesse: 210
Dégâts: 152

MessageSujet: Re: Dégoût d'égouts (PW Neivin)   Sam 5 Jan 2019 - 13:54

Des borborygmes glaireux et sanguinolents voilà tout ce qui voulait bien sortir de la petite bouche dentue du gnome qui avait une flèche  en travers de la gorge. Ce n'était pas faute à lui de tenter de s'égosiller pour exprimer sa rage autant que sa souffrance mais  rien de bien compréhensible n'était audible. Ce spectacle ne manquait pas de désoler  et de dégoûter Yavik qui bien qu'il ait une forme de compassion pour cette petite créature mourante, savait pertinemment qu'il valait mieux en finir au plus vite. Laisser  ce Gnome crever lentement de sa mortelle blessure n'aurait pas été digne de son respect pour le petit peuple. Ces trois chapardeurs là étaient ils biens conscients et volontaires dans le triste déclin qui les accablaient? Le renard n'en aurait probablement jamais la réponse puisqu'à terme et parce que la situation l'y contraignait, il comptait bien voir les petits voleurs être définitivement mis hors d'état de nuir.

Là-bas, Neivin semblait en difficulté, son arme au sol, le visage maculé de sang de gnome, il avait peine à démêler avec ses propres affects bousculés par un cas de conscience qui ne lui giclait au visage que maintenant. Yavik lui laisserait le loisir de tenter de rattraper cet assaut maladroit en se concentrant sur l'achèvement de son petit adversaire aphone.

Dans un soupire affligé il empoigna son couteau de chasse et le dégaina avec l'intention d’abréger les souffrances répugnantes du nabot qui virevoltait  toujours de coups imprécis en tournant sur lui-même. C'était une question de secondes, tout au plus de quelques minutes. Mais le thérian refusait de laisser ce petit être agoniser plus longtemps. il fallait en finir .. c'était une question de respect.

Il attendit que la petite tornade éructant son sang ralentisse ne serait-ce qu'une seconde ses virevoltes dangereuses pour abattre sur lui la froide et mortelle fin qui était inéluctable. Bien que le nabot  en fin de vie soit parvenu à lui entailler une nouvelle fois le pelage de son arme tranchante grâce à ses mouvements chaotiques, la lame du couteau du Renard s’enfonça d'un seul trait et jusqu'à la garde dans le sommet du petit crâne. Un bruit gras et humide d'os brisé plus tard, un dernier soubresaut nerveux et les bras du gnomes retombèrent le long de son corps, suivant le même effondrement funeste de celui-ci vers le sol.

C'en était fini de lui. Yavik retira d'un mouvement sec et vif son poignard de la caboche  enfoncée et en essuya le sang sur la petite veste du défunt. Il se redressa et observa son congénère pour voir s'il parvenait à finalement  tuer le dernier sbire de ce trio malandrin. Dans le doute et pour être sûr que tout ça ne finisse pas mal pour Neivin, il encocha une nouvelle flèche, bandant son arc pour être prêt à venir en aide au Katzmann au cas où il se retrouverait à la merci du dernier Gnome.

[attaque sur le Gnome A pour l'achever]


Dernière édition par Yavik Vulpes le Sam 5 Jan 2019 - 15:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

Le Destin

Messages : 4753
Expérience : 17393

MessageSujet: Re: Dégoût d'égouts (PW Neivin)   Sam 5 Jan 2019 - 13:59

Le membre 'Yavik Vulpes' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Thérian.' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neivin
Habitué(e) du pays

Habitué(e) du pays
Neivin

Messages : 248
Expérience : 391
Masculin Âge RP : 19

Politique : 00
Métier : Chasseur - Apprenti
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
790/790  (790/790)
Vitesse: 256
Dégâts: 66

MessageSujet: Re: Dégoût d'égouts (PW Neivin)   Sam 5 Jan 2019 - 14:53

Neivin ne voyait a peine sa cible et la manqua en s'écroulant pitoyablement sur le sol. Il se releva et essuya d'un revers de main le sang dans ces yeux pour enfin y voir un peu plus clair. Sa conscience commençait a disparaître a petit feu. C’était assez semblable a quand les thérianthrope non entraîné deviennent incontrôlable les nuits de pleine lune. Ils sont empreint d'une rage folle et agressent tout ce qui passe a leur portée. Les émotions extrêmement puissantes du chat ont produits les mêmes effets, bien qu'il fasse jour et que la pleine lune était prévu dans plus d'une semaine.

Le thérianthrope commençait a baver de rage alors qu'il avait manqué sa cible, ces sourcils était froncé, les yeux perçant, tous les poils de son corps était hérissé. Son corps ne demandait qu'une chose, du sang, du sang, encore plus de sang. Une part de sa conscience essayait de brider cette soif de sang, mais la rage du katzmann l’empêchait de se calmer. Son calme ne pourrait être retrouver que quand ce gnome sera mis hors d'état de nuire.

Le gnome continua de ricaner a plein poumon. Il sentait qu'il était en train de gagner et qu'il allait vaincre cette homme-chat. Il se rua sourire au lèvre sur Neivin et planta une nouvelle fois sa dague, cette fois-ci dans la deuxième jambe de Neivin. Il ricane une nouvelle fois de plus belle, il n'avait pas remarqué que ces deux compère était déjà morts, et qu'il n'allait pas tarder a les rejoindre. Car même si par un miracle il venait a vaincre Neivin, l'homme renard l'avait déjà en joue, prêt a l'abattre, alors qu'il venait de terminer de tuer un gnome d'un coup de couteau net et précis.
Ignorant la douleur a ces jambes et le coup qu'il venait de recevoir, il se tourna vers le gnome. cette fois-ci il le distingua clairement. Un petit être jaune, remplis de sang, un bon gros paquet de sang, ce serait délicieux et il n'allait pas se priver d'y goûter.
Les jambes de neivin était en sang, tout deux poignardé par le gnome, c'est pourquoi il se propulsa une nouvelle fois vers le gnome avec ces pattes avant, prêt a planter ces griffes dans son corps, et réitéré son plan initial, le découper en petits morceaux.

[Attaque le Gnome B]


Dernière édition par Neivin le Sam 5 Jan 2019 - 15:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

Le Destin

Messages : 4753
Expérience : 17393

MessageSujet: Re: Dégoût d'égouts (PW Neivin)   Sam 5 Jan 2019 - 14:53

Le membre 'Neivin' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Thérian.' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Juge
Personnage Non Joueur

Le Juge

Messages : 4754
Expérience : 16011
Féminin

MessageSujet: Re: Dégoût d'égouts (PW Neivin)   Mer 9 Jan 2019 - 1:51

Combat terminé

Les joueurs l'emportent et gagnent chacun 30 points d'expérience et 25 pièces d'or.
Le RP peut continuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yavik Vulpes
Habitué(e) du pays

Habitué(e) du pays
Yavik Vulpes

Messages : 271
Expérience : 523
Masculin Âge RP : 25 ans

Politique : 00
Métier : Chasseur - Compagnon
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
215/215  (215/215)
Vitesse: 210
Dégâts: 152

MessageSujet: Re: Dégoût d'égouts (PW Neivin)   Mer 9 Jan 2019 - 3:10

Enfin le dernier des trois gnomes, affreuses petites créatures hargneuses, venait de rendre l'âme sous la rage dévastatrice de Neivin. Yavik rassuré relâcha la tension de la corde de son arc en baissant la bras. Un soupire  de soulagement accompagna le mouvement qu'il effectua en désarmant la flèche  de la corde. Mais il n'était pas totalement serein et dénué de méfiance pour autant.

Le gros bourgeois avait certes parlé de trois voleurs mais rien ne disait qu'il n'y en avait pas d'autres tapis dans un recoin, attendant que les deux thérianthropes  se croient  hors de danger pour finalement leur tomber sur le râble au moment où il s'y attendraient le moins. Il conserva donc sa flèche entre ses doigts, prêt à mettre de nouveau en joue la moindre menace qui viendrait à sortir de l'ombre puant de cet égout nauséabond.

Autour d'eux l'ambiance lugubre et insalubre n'avait pas changé et les effluves écœurantes qui emplissaient les lieux revinrent frapper l'odorat du renard qui grimaça de nouveau.


"Nom d'un fion de taupe c'que ça chlingue ici! j'arriverai jamais à m'y faire"

Il se remit donc à respirer par sa gueule ouverte tandis qu'il s'approchait de Neivin pour s'assurer que ses blessures n'étaient pas trop graves. Car comme supposé depuis le début de cette aventure, le fait que l'homme-chat soit, comme il l'avait lui-même annoncé, plutot -voir carrément- débutant, fit craindre au rouquin qu'il dusse porter sur son dos un estropié incapable de marcher seul.  D'autant qu'il y avait les trois caisses de marchandises à remonter à la surface pour les rendre à son propriétaire afin d'obtenir leur récompense. l'éventualité de se retrouver en âne bâté ne l'enchantait guère.

Pour sur alors qu'il ne l'aurait pas démérité cette bourse d'or!

Il examina donc d'un air inquiet les entailles qui rendaient sanguinolentes les jambes du Katzmann. puis dit:

"Hm! ça n'a pas l'air trop profond! tu pourras marcher au moins?" Une fois que Neivin lui ait répondu il repensa aux conditions de réussite et de preuves qu'avait exigé le gros client ... **les tuer tous les trois et rapporter leurs mains en plus de la marchandise volée*** ...

Pour ce qui était d'occire les voleurs c'était bon .. il n'y avait pas à en douter. Pour ce qui était des trois caisses, Yavik les voyait non loin et bien qu'une d'entre elles soit vraisemblablement perforée, les deux autres semblaient intactes. Ça aussi c'était une bonne chose car le renard suspicieux se méfiait de ce que pourrait sortir comme bonnes excuses le riche commanditaire afin de justifier de leur donner moins que ce qui était initialement convenu sous prétexte que la marchandise n'était pas intacte. C'était souvent le cas avec les plus fortunés. Plus il avaient d'espèces sonnantes et trébuchantes, moins ils étaient enclins à les céder. C'était aussi paradoxale que regrettable et détestable.

Mais il ne restait plus qu'à effectivement amputer les petits voleurs de leurs menottes griffues et les emporter avec eux.

Bien que le chasseur roux fut largement habitué à mettre les mains dans le sang de ses proies lorsqu'il chassait, l'idée de mutiler les corps de ces petits êtres d'origine sylvestre lui minait un peu le moral.
Il repensa à l'attitude étrangement désordonnée dont ils avaient fait preuve  aussi bien avant que pendant le combat. Il y avait quelques chose de louche dans cette histoire que le pisteur professionnel n'arrivait pas à s'expliquer.


"Bon et bien il ne nous reste plus qu'à emporter les caisses .. et les mains ... je te laisse trancher celles des gnomes que tu as abattu?. Je m'occupe du mien." Dit-il en revenant vers la petite dépouille à la trachée perforée. Apres tout, moins il aurait de pogne à débiter, mieux il se porterait. Et puis vu comme le Katzmann avait charcuté ses adversaires, il n'avait pas grand chose à faire pour récupérer les preuves de  sa part des exécutions. Il dégaina donc son couteau et découpa les deux mains l'une après l'autre. Celle qui tenait la dague restait crispée sous la garde et Yavik dût écarter les doigts un à un pour l'en débarrasser.
Une fois ce sale boulot fait, il les coinça dans les lanières de cuir qui cerclaient son carquois et s’intéressa aux trois caisses. mais plus encore à celle qui vomissait cette poudre d'un jaune pâle. S'accroupissant pour mieux examiner l'étrange poudre il en préleva une pincée qu'il approcha de son museau noir pour la renifler et tenter de découvrir ce que c'était. Et là comble de la surprise et malgré la puanteur ambiante, le renard reconnu aisément l'odeur caractéristique de la poiscaille. C'était loin d'humer le poisson frais d'ailleurs. il fit rouler entre les coussinets à l'intérieurs de ses doigts cette substance louche qui, rendue légèrement poisseuse pas l'humidité ambiante , révélait peu à peu sa véritable nature.
Intrigué et encore incertain même s'il commençait à avoir de sérieux doute, il convia Neivin à approcher pour en faire le constat:


"Hey l'ami viens donc voir un peu ça ... il semblerait que ces caisses contiennent de ... la colle en poudre ...de la colle faite à base de poisson ... en tout cas c'est ça que ça sent... tiens juge pas toi-même" Dit-il en lui tendant ses doigts pour qu'il les renifle. Si Neivin approche assez son petit nez de chat des doigts maculés de poudre jaunâtre, Yavik ne résisterait assurément pas à l'envie de les lui coller malicieusement sur le pif avec un petit rire facétieux, content de sa blague "enfantine".
Puis il tenta de les en débarrasser  en les frottant plus énergiquement l'un contre l'autre.
"Mais pourquoi ces gnomes ont ils volé de la colle?"ajouta-t-il perplexe.


Dernière édition par Yavik Vulpes le Ven 18 Jan 2019 - 15:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neivin
Habitué(e) du pays

Habitué(e) du pays
Neivin

Messages : 248
Expérience : 391
Masculin Âge RP : 19

Politique : 00
Métier : Chasseur - Apprenti
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
790/790  (790/790)
Vitesse: 256
Dégâts: 66

MessageSujet: Re: Dégoût d'égouts (PW Neivin)   Mer 9 Jan 2019 - 14:03

Le katzmann en furie se jeta sur le gnome et planta ces griffes dans sa chair. Il était désormais au dessus du gnome, ces genoux posé sur le bassin du petit être. Il leva ces griffes et l'abattit d'un coup sec et diagonale sur le ventre, il fit de même avec sa deuxième main. Puis il le refit encore, encore, encore et encore, le ventre du gnome était complètement ouvert, ces entrailles dispersé un peu partout en lambeaux. Voyant que il n'y avait plus rien a découper au niveau du ventre, Neivin attrapa le bras du gnome, prit appui avec son pied sur le corps du gnome et commença a tirer de toutes ces forces. les muscles du gnome, se détachant un a un du reste du corps, produisit de petits craquements, avant de faire un dernier grand crac quand le bras se détacha entièrement dans une gerbe de sang. Il tomba en arrière sur les fesses et lâcha le bras qu'il tenait dans les mains.

La rage du chat était passé, son visage était vide, ces yeux semblables a des poissons morts. Sa conscience revenait peu a peu, mais il ne pensait a rien, il s'écroula juste sur le sol d'épuisement mental. Le sol était frais et agréable, il se sentait bien ici, allongé. L'odeur n'était que plus odorante sur le sol, mais ce n’était pas grave. Il resta allongé, sans bouger, son esprit commençait a assimiler tout ce qui c'était passé, doucement.

Il avait tué un gnome, une créature humanoïde qui semble pensante, sans sourciller, comme le plus vil des assassin. Il a ensuite perdu le contrôle, comme le jour ou il a blessé sa mère, et il a tuer de nouveau un gnome avec une grande cruauté. Qu'est ce qu'il avait fait? Comment a t'il pu faire sa? Comment peut t'il être un tel idiot? Peu importe, il ne fallait plus pensé a de telle choses, ou il va perdre de nouveau le controle et risque de tuer son ami thoruk. Et a propos de son ami, une voix familière et inquiète le sortit de sa hantise.

Hm! ça n'a pas l'air trop profond! tu pourras marcher au moins?

La douleur de ces jambes commença a resurgir. Les dagues c'étaient planté profondément et du sang s'échappait des plaies. Il arracha des morceaux de vêtement du gnome qu'il avait tué, du moins ce qu'il en restait, pour faire un bandage sur ces jambes. Il répondit d'une voix douloureuse et un peu hébété dans le même temps.
Oh... euh... oui bien sur... je peut marcher sans problème.
Il se dirigea nonchalamment vers la rivière et se rinça le visage pour se réveiller. Il était désormais réveillé, et il ne c'était pas lavé dans une rivière, mais dans l'eau des égouts. Ces narines étaient en feu, quelle odeur! Et il risquait de la garder pour un moment vu comment il c'est tartiné le visage de cette eau infecte. Il grimaça, beurk, ce qu'il venait de faire était dégouttant.

Bon et bien il ne nous reste plus qu'à emporter les caisses .. et les mains ... je te laisse trancher celles des gnomes que tu as abattu?. Je m'occupe du mien.

La mission, il fallait les mains des gnomes et la cargaison. Il alla récupérer son épée qu'il avait laisser tomber lors du combat, et il trancha les quatre mains des gnomes avec, sans réfléchir, sans penser au fait qu'il n'aurait pas du tuer ces gnomes, et qu'il n'aurait surement pas du accepter cette mission tout court. Il attacha les mains saignantes des gnomes aux coté de ces parchemins, livres et autres babioles magiques.

Il suivit ensuite thoruk qui était en train d'inspecter la marchandise. L'une des trois caisse était éventré, son contenu était eparpillé un peu tout autour, comme si les gnomes les avait jeté partout comme des confetti. Les deux autres caisses étaient intact.
Thoruk lui fit signe d'approcher

Hey l'ami viens donc voir un peu ça ... il semblerait que ces caisses contiennent de ... la colle en poudre ...de la colle faite à base de poisson ... en tout cas c'est ça que ça sent... tiens juge pas toi-même

Alors qu'il approchait son petit museau d'un air curieux pour constaté de lui-même, Thoruk lui colla au nez la poudre d'un petit rire joueur. Neivin fut d'abord surpris et lâcha un hoquet de surprise, puis il se mit a rire. La pression, la culpabilité et ces remords s'évaporait comme par enchantement et s'enfouissais, caché dans sa mémoire. Ce court moment lui permit de se sentir mieux et d'oublier, du moins temporairement, ce qui venait de se passé. Une fois le rire passé, il s'essuya le museau et sentit une nouvelle fois la poudre jaune, cela avait en effet le gout de poisson, et pas juste un seul, plutôt une grande variété de poisson mélangé dans une bouillie infâme. Il y avait aussi une texture de colle. Pourquoi mélanger de la colle a du poisson?

Mais pourquoi ces gnomes ont ils volé de la colle?

Neivin répondit en réfléchissant a haute voix
Et bien, voyons voir, c'est de la colle melangé a du poisson, et c'est surement ce qui a provoqué l'état des gnomes. Celui a qui appartenait ces marchandises était un marchand, a qui comptait il donc vendre sa?
Il eu un éclair de lucidité
MERDE! s'écria t'il. Notre employeur est un trafiquant de drogue! Pas étonnant qu'il ne voulait pas dévoiler le contenu de sa marchandise et qu'il a préféré aller demander de l'aide a des personnes indépendantes plutôt que de demander a la ville.
Il réfléchit a la marche a suivre, se demandant qu'est ce qu'il allait faire. Allait il dénoncer le marchand mais il allait dans ce cas perdre leur récompense? Ou bien détourner les yeux et empocher la prime? Ou peut être même... faire les deux? De toute manière, Thoruk voudrait empocher la prime quoi qu'il arrive, et il n'avait pas envie de se battre contre lui, surtout qu'il commençait a l'apprécier.

Il se tourna vers le renard et expliqua son plan.

Je pense que le mieux, ce serait de lui rapporter les marchandises et les mains et d'empocher la récompense sans rien dire. Ensuite, on va voir la garde sous couvert d'anonymat pour le dénoncer et l'envoyer en prison, il n'aura pas le temps de tout ranger qu'il se fera choper. Bien sur, c'est au risque de se mettre a dos le cartel de la drogue, et donc on risque des représailles, mais cela me semble le meilleur plan.

Mais que ferait il si Thoruk refusait de prendre le risque de représailles? Même si il dénonçait le marchand seul plus tard, Thoruk serait autant suspecté que lui d'avoir trahi le trafiquant. Si ce cas arrive, il ne reste alors qu'une seule et unique solution : l’assommer ici et maintenant pour qu'il ne soit pas suspecté. Il n'y a pas d'autre choix, Neivin ne laisserait jamais filer un trafiquant de drogue en âme et conscience alors que celui-ci empoisonne les citoyens avec ces produits toxiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dégoût d'égouts (PW Neivin)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dégoût d'égouts (PW Neivin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Missions D] Balades dans les égouts...
» [Lucita] Les égouts et l'université !
» Nos goûts musicaux nous définissent
» Kelly Kelly & Eve Vs Maryse & Velvet Sky
» Des bonbons pour tous les goûts <3 [Pv]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Centre de Dùralas :: Ville de Stellaraë :: Les rues et ruelles-