AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Nouvelle tête
Le Monde de Dùralas a précisément 2177 jours !
Dùralas, le Mer 16 Oct - 16:13
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez
 

 Au clair de la Lune. [PW Tifawt]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jasper Rausal
Nouvel(le) habitant(e)

Jasper Rausal

Messages : 30
Expérience : 290
Masculin Âge RP : 20

Politique : 00
Métier : Métier - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Au clair de la Lune. [PW Tifawt] 1559870510-barre-vie-gauche119/119Au clair de la Lune. [PW Tifawt] 1559871461-barre-vie-rouge  (119/119)
Vitesse: 95
Dégâts: 48

Au clair de la Lune. [PW Tifawt] Empty
MessageSujet: Au clair de la Lune. [PW Tifawt]   Au clair de la Lune. [PW Tifawt] EmptyLun 14 Jan - 23:18


    Imbibé de l’éclat de l’astre lunaire, les toits de Faz étaient incroyablement éclairés cette nuit-là. Malgré cette lumière intense, la majorité des ruelles et impasses de la ville baignaient dans la pénombre les plus perturbante. A cause de la largeur des rues qui ne permettait pas un passage de la lueur lunaire optimale et le tracé serpentin de la plupart des passages, la marche était plus que conseillée car une course précipitée sans connaissance du terrain pouvait facilement déboucher sur une chute plus ou moins maîtrisé contre un mur ou une porte. Malgré les toits rectangulaires caractérisant les maisons de cette partie du désert, le tracé quasi anarchique de ces chemins ne permettait pas une bonne navigation au premier venu. Ce phénomène de perdition systématique s’accentuait encore plus pendant la nuit, là où la plupart des repères visuels de la ville disparaissait dans la pénombre.

    Cela dit, le katzmann qui courait et sautait de toit en toit sans qu’un grillon ne s’en rende compte n’était ni un nouveau venu ni dérangé par la noirceur des ruelles de Faz.

    Non. Les sens en alerte en haut du beffroi, il attendait patiemment qu’une proie, un peu plus alcoolisé que les autres, se sépare de son groupe. Ce fut le bruit singulier de sabot s'entrechoquant sur les quelques pavés disséminés sur la rue en contrebas qui créa une curiosité irrépressible chez le félin thérianthrope. Cette curiosité auditive avait eu le mérite de lui avoir fait détourner l’attention d’une potentielle proie venant du rassemblement nocturne en contrebas.

    Descendant de son perchoir sans réelle difficulté là où n’importe quel être humain aurait eu le vertige, Jasper commença une filature discrète en gardant une bonne audition et un aperçu approximatif de sa proie depuis les toits.

    Les bruits de ces sabots incongrues étaient plus doux que ceux d’un cheval mais néanmoins perceptible pour l’oreille du Caracal. Comptant plus sur son audition que sa vision, Jasper commençait, de plus en plus, à ressentir le frisson de la chasse à chaque empreinte sonore déposée par sa proie. Ses bruits de pas se rapprochaient de plus en plus au fur et à mesure que le Caracal bondissait de toit en toit.

    Par moments, seuls quelques craquements de toits témoignaient de sa présence. Le Caracal à deux pattes se figea à l’entente de ses sons parasites pour se rendre compte que sa proie ne semblait pas avoir altéré son rythme de marche. Tant mieux, plus que quelques mètres, et le Caracal sera à peine au dessus d’elle. A ce moment-là, la proie sera jaugée par l’oeil vif du thérianthrope qui malgré un calme félin avait perdu toute notion humaine du mal qui pourrait causer. Dans sa démarche meurtrière, Jasper s’était mué en une bête qui n’avait d’yeux que pour la chasse et le plaisir de dévorer une proie dûment méritée.
    C’est sur ces pensées qu’il s’approcha de plus en plus de sa cible pour enfin l'apercevoir au bout de la rue. Le Caracal se lécha les babines et son visage commença à dessiner un rictus carnassier arborant ses nouvelles dents à l’éclat sélène.
    Niché sur une poutre à l’angle de la ruelle qu’elle surplombait, le thérianthrope fou se délectait de l’apogée imminente de sa chasse.


Dernière édition par Jasper Rausal le Dim 20 Jan - 1:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hioana
Nouvel(le) habitant(e)

Hioana

Messages : 31
Expérience : 180
Féminin Âge RP : 85

Politique : 00
Métier : Mineur - Novice
Titres:
 

Sans monture

Stats & équipements
Vitalité:
Au clair de la Lune. [PW Tifawt] 1559870510-barre-vie-gauche75/75Au clair de la Lune. [PW Tifawt] 1559871461-barre-vie-rouge  (75/75)
Vitesse: 91
Dégâts: 27

Au clair de la Lune. [PW Tifawt] Empty
MessageSujet: Re: Au clair de la Lune. [PW Tifawt]   Au clair de la Lune. [PW Tifawt] EmptyMer 16 Jan - 9:41


    Ils étaient rares, ces petits hameaux désertiques - quoique presque continuellement parcourus d’une foule bariolée - plantés au beau milieu du désert de Harena. Cependant, cette pénurie augmentait exponentiellement l'attrait que leur trouvait Tifawt. Des jours durant, elle s’était faite tour à tour charognarde, chasseuse, pisteuse, le tout sans grand succès, afin de tromper au mieux la faim grandissante. Dès lors qu’elle avait pu pénétrer dans l’enceinte de la bourgade, trouver de la nourriture s’était avéré plus aisé et ce en grande partie grâce à l’argent qu’elle avait dérobé avant de s’enfuir. Ainsi, elle avait pu se remplir l’estomac facilement et légalement.
    Du moins pour le moment.
    Car de la monnaie, elle n’en avait pas récupéré autant que ce qu’elle croyait et à présent, elle redoutait de vivre à nouveau une période de jeûn forcé. En vue de cette période critique, elle devait se préparer au pire, s’entraîner à délester quelques imprudents de leur maigres économies. Enfin, aussi maigres fussent-elle, ils étaient toujours plus riches qu’elle-même. Elle se répétait cela en boucle, comme une litanie en hommage au larcin et à l'escroquerie, puisant en ces paroles sa force mentale. Car c’était une chose que d’emprunter quelques bricoles à ses anciens Maîtres… Et c’en était une autre de délester les badauds de leurs piètres économies, qu’ils avaient passé des mois à rassembler. Cependant…
    C’était eux. Ou Elle.

    Sillonnant les ruelles nimbées de pénombre, Tifawt n’avait pas même pris soin d’emporter une lanterne avec elle. Déja parce qu’elle n’en possédait pas et ensuite, parce que même la lueur chancelante d’une bougie aurait pu trahir sa présence. D’autant plus que… les autres eux, ne se promenaient pas sans lumière. La petite faune se laissait donc guidée par les spectres lumineux oscillants sur les murs, allant à droite, puis à gauche, et ainsi de suite, brouillant ses moindre repères. Mais elle n’en avait cure : de nul part elle venait et nul part elle allait.
    C’est ainsi qu’elle répéra un petit groupe d’individus, dont l’odeur âpre lui raclait le fond de la gorge à chaque respiration. Elle n’avait encore jamais eu l’occasion de boire de l’alcool car cela lui avait toujours été interdit. De plus, la vision de ces individus désorientés, hilares et nauséabonds acheva de donner raison à ses Maîtres.
    Elle les suivait cependant à la trace, ce qui ne s’avérait pas bien compliqué en soi, sans même se douter qu’elle même était minutieusement scrutée, depuis les hauteurs de la ville. Les poils de son échine se hérissèrent cependant sans qu’elle ne puisse en identifier la cause. Elle fut soudain frappée par une vague d'exaltation et dû s’immobiliser tant la violence de cette émotion était grande. Elle tendit le bras contre la surface sablonneuse d’une habitation, afin d’y prendre appuis quelques instants. Elle releva le menton. Le groupe était déja loin, tandis que sa vue se brouillait.
    Elle avait déja ressentie cela…
    Alors qu’elle observait Noisette, l’une des chattes errantes qui logeait dans l’écurie, s’aplatir soudainement sur le sol, le regard obnubilé par les remous de quelques brins de pailles. Lorsque tout d’un coup… Plus rien. La chatte avait bondit. Et lorsqu’elle se retourna, Tifawt aperçu dans sa gueule un campagnol gesticulant inutilement.
    Il était déja mort.
    Tifawt avait un très mauvais pressentiment.
Revenir en haut Aller en bas
Jasper Rausal
Nouvel(le) habitant(e)

Jasper Rausal

Messages : 30
Expérience : 290
Masculin Âge RP : 20

Politique : 00
Métier : Métier - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Au clair de la Lune. [PW Tifawt] 1559870510-barre-vie-gauche119/119Au clair de la Lune. [PW Tifawt] 1559871461-barre-vie-rouge  (119/119)
Vitesse: 95
Dégâts: 48

Au clair de la Lune. [PW Tifawt] Empty
MessageSujet: Re: Au clair de la Lune. [PW Tifawt]   Au clair de la Lune. [PW Tifawt] EmptyJeu 17 Jan - 22:02


    L’exaltation à son comble, le prédateur suivait désormais les pas de sa proie directement au sol, slalomant entre les étales qui promettaient un couvert non négligeable pour qui ne voulait pas que son ombre signale sa position. Dans cette partie de la ruelle, la filature commença à grandement se compliquer. En effet, la fine poussière ambiante qui se dégageait à chaque pas de la faune se filtrait dans les multiples rayons de lumière transperçant les toits mal réparés de cette rue. La situation n’était pas à l’avantage du thérianthrope qui avait la lune dans le dos. Son ombre qui avait su le suivre tout au long de sa traque sans alerter la moindre personne pourrait bien le trahir à tout instant si son attention ne se dissipait ne serait-ce qu’une demi seconde. C’est ainsi que les courbes de son corps s’enroulèrent de plus en plus autour de rayons de lumières, au fur et à mesure que les mètres séparant le caracal de sa proie diminuaient. Son corps forçait sa respiration plus lente à chaque pas déposés aux sol. Le seul son qu’il se permettait désormais d’entendre était celui des pas de sa cible se faisant, à chaque seconde, plus proche.

    Luttant contre l’envie irrépressible de relâcher toute la tension qui tiraillait ses muscles fléchisseurs, le thérianthrope s’allongea par terre tel un chat n’attendant que le moment fatidique pour lâcher la détente de tous ses extenseurs. Avançant avec tellement de légèreté et de lenteur que même ses pas ne s’imprimaient plus sur la surface sableuse de la rue, Jasper avançait sans un bruit.
    20 mètres.
    15 mètres.
    10 mètres.

    Le moment était presque arrivé. Au moment où un clignement d’oeil n’aurait pu sauver la faune, un brin de conscience revint au thérianthrope qui provoqua une brève interruption dans le cheminement de pensée du prédateur qu’il était devenu. Une larme coula sur sa joue pour se faufiler tel une anguille entre les vibrisses du caracal, signe d’un regret face à l’ignominie qu’il était sur le point de commettre malgré lui.

    La faune trébucha presque pour s’appuyer contre le mur d’une bâtisse. C’en était fini. Ce moment de faiblesse dévoilé, l’étincelle de conscience de Jasper se perdit dans l’immensité abyssale des pupille du prédateur félin.

    Sortant de sa cachette avec un rythme de marche sourd et précis, tout son corps se plia pour préparer son envol. En plus de cela, son rictus carnassier refit surface tel des armes sorties.

    Soudain, le bruit caractéristique d’un battement d’aile de pigeon brisa le silence du spectre auditif, provoquant un déclic chez le traqueur.

    Maintenant ou jamais.

    Tous ses muscles explosèrent dans une détente surnaturelle, comblant les quelques mètres le séparant de sa cible en 1 seconde et trois centièmes.
Revenir en haut Aller en bas
Hioana
Nouvel(le) habitant(e)

Hioana

Messages : 31
Expérience : 180
Féminin Âge RP : 85

Politique : 00
Métier : Mineur - Novice
Titres:
 

Sans monture

Stats & équipements
Vitalité:
Au clair de la Lune. [PW Tifawt] 1559870510-barre-vie-gauche75/75Au clair de la Lune. [PW Tifawt] 1559871461-barre-vie-rouge  (75/75)
Vitesse: 91
Dégâts: 27

Au clair de la Lune. [PW Tifawt] Empty
MessageSujet: Re: Au clair de la Lune. [PW Tifawt]   Au clair de la Lune. [PW Tifawt] EmptyVen 18 Jan - 15:06

    Son coeur battait vite. Trop vite, même.
    Ce sentiment qu’elle ressentait ne se dissipait pas. Elle avait même l’impression qu’ au contraire, il ne cessait de grandir au creux de ses entrailles. Tel incendie indomptable et ravageur mais… invisible.
    Devant ses yeux, dont la vue se brouillait graduellement, elle ne percevait plus les ondulations rassurantes des corps du petit groupe. Il lui semblait à présent que seule une immobilité morbide et inquiétante succédait aux rires gras et aux démarches titubantes. Tandis qu’un silence implacable se heurtait contre l’échos de ses propres pulsations cardiaques, amplifiant le bruit de ces derniers à l’oreille de la faune.


Boum Boum Boum BOUM

    Faire la part des choses entre ce qu’elle voyait et ce qu’elle ressentait devenait difficile. D’autant plus que.. Là, niché contre son sternum quelque chose grandissait… Un entité viscérale, un vestige d’un ancien réflexe, un gage de survie.
    L’instinct de fuite.
    Alors elle bondit en avant, au moment où un pigeon s’élevait dans le ciel derrière elle. Et quelque chose déchira l’air, dans un feulement qui ne ressemblait en rien à celui de Noisette. Tifawt ne pris pas le temps de se retourner. Elle fuyait, ou tentait de fuir plutôt, car elle avait senti que quelque chose l’avait effleurer et qu’ensuite, un liquide visqueux s’était répandu sur les poils de sa croupe. Non… Cela ne pouvait pas être du sang, elle refusait d’y croire. Car elle ne le voyait pas. Elle ne sentait d’ailleurs aucune douleur, tant l’adrénaline handicapait ses sens.
    Pour l’heure, il lui fallait courir.
    C’était tout ce qui la préoccupait.

Revenir en haut Aller en bas
Jasper Rausal
Nouvel(le) habitant(e)

Jasper Rausal

Messages : 30
Expérience : 290
Masculin Âge RP : 20

Politique : 00
Métier : Métier - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Au clair de la Lune. [PW Tifawt] 1559870510-barre-vie-gauche119/119Au clair de la Lune. [PW Tifawt] 1559871461-barre-vie-rouge  (119/119)
Vitesse: 95
Dégâts: 48

Au clair de la Lune. [PW Tifawt] Empty
MessageSujet: Re: Au clair de la Lune. [PW Tifawt]   Au clair de la Lune. [PW Tifawt] EmptyMar 22 Jan - 22:20


    En une seule seconde, toute la situation venait de tourner à un statu quo en faveur de la proie du thérianthrope fou. Le caracal d’1m90 venait de fracasser violemment le mur où La faune s’était appuyée auparavant. Ses mains mises en avant pendant le saut avaient, à la base, pour but d’amortir le choc et maintenir un contact prévu permanent jusqu’à la mort de sa cible. Problème étant qu’après s’être esquivé à son attaque, la faune commença à cavaler comme si la mort était à ses trousses. Effectivement, le dépositaire de ladite mort aurait bien souhaité un abattage une seconde plus tôt mais les griffes qui étaient censées pénétrer la chair de la faune avaient juste effleuré cette dernière, créant une trace olfactive et visuelle sur le sol.

    le caracal, quant à lui, finit de retirer ses griffes du mur dans lequel elles s’étaient fichées. Les griffures laissées sur le mur était devenues de sérieuses entailles qui auraient probablement blessé sérieusement la fuyarde si le plan du thérianthrope avait suivi son cours normal.
    Néanmoins, l’infernal envie du caracal à déchiqueter sa proie venait de doubler en constatant que sa proie fuyait à une vitesse phénoménale en direction d’un bourg retiré de la ville. Cela était visiblement un témoin de son stress et de son manque de connaissance de la ville.
    Fort de cette conclusion que le traqueur se fit, son rictus s’agrandit en tiraillant à l’extrême ses joues… La traque allait prendre une tournure intéressante.TRÈS intéressante.

    Plantant ses griffes avant dans le sol ductile de la rue pour préparer un départ impulsif, le caracal tira sur ses bras tout en poussant sur ses membres postérieurs. Sur cette poussée brutale et sans concession, il commença courir à quatre pattes tout en fonçant vers un pas de mur voisin. Là, il prit un appui instinctif mais assuré au pied du mur pour continuer sa course sur le début de son obstacle. Chaque mouvement malgré leur improvisation totale était mû d’une précision que l’on pourrait qualifier d’inné chez le thérianthrope qui ne laissait parler que sa soif de sang.
    Sentant son impulsion brutalement diminuer, il prit un dernier appui à la moitié du mur légèrement aidé par quelques griffes. Dans cet ultime saut, il attrapa d’une main assurée une poutre voisine qui passait dans son champ de vision périphérique. Tout en testant son appui sur cette poutre à l’aide de quelques à-coups, Il se déporta sur le milieu de celle-ci et tendit l’oreille. L’erreur que fit la faune en s’abandonnant à sa pulsion légitime de fuite était que le bruit fait par ses sabots prenait désormais une bonne partie du spectre auditif que surveillait son traqueur. En quelques sauts dirigés par un instinct redoutable et une écoute attentive, le thérianthrope retrouva très vite un contact visuel sur sa cible qui tentait tant bien que mal à se substituer à l’emprise du caracal.

    Sentant en une seconde et demi que sa vitesse de déplacement pourrait rivaliser avec sa proie si son parcours n’était pas parasité par une composition anarchique des toits de Faz, le chasseur descendit en deux bonds dans la rue qu’empruntait désormais la faune.
    L’ivresse de la chasse à son comble, il se lança une nouvelle fois à la poursuite directe de la pauvre faune. Plus aucunes pensées parasite ne le ferait hésiter désormais.
Revenir en haut Aller en bas
Hioana
Nouvel(le) habitant(e)

Hioana

Messages : 31
Expérience : 180
Féminin Âge RP : 85

Politique : 00
Métier : Mineur - Novice
Titres:
 

Sans monture

Stats & équipements
Vitalité:
Au clair de la Lune. [PW Tifawt] 1559870510-barre-vie-gauche75/75Au clair de la Lune. [PW Tifawt] 1559871461-barre-vie-rouge  (75/75)
Vitesse: 91
Dégâts: 27

Au clair de la Lune. [PW Tifawt] Empty
MessageSujet: Re: Au clair de la Lune. [PW Tifawt]   Au clair de la Lune. [PW Tifawt] EmptyJeu 24 Jan - 10:37


    Tout d’un coup, un crissement horrible retentit dans son dos, et tous les poils de son corps s’hérissèrent instantanément. Elle risqua un rapide coup d’oeil par dessus son épaule, sans interrompre sa course. Elle entraperçu un immense chat, qui semblait s’être coincé la patte dans un mur. L’obscurité couplé à l’éloignement ne lui permettait pas une vue détaillé de la scène et quand se concentra à nouveau sur sa trajectoire, elle n’entendit plus un bruit. Pendant un court instant, du moins. Elle su que l’animal avait réussi à se dégager, et qu’il avait très certainement bondi à sa suite. Elle l’imaginait ainsi suspendu dans les airs au beau milieu de sa course et n'entendait que le tressautement feutré de ses propres sabots sur le sol sablonneux. Pendant ce court instant, il lui sembla que le temps était suspendu, que son sang même s’était figé dans ses veines.
    Mais ce silence ne dura qu’une fraction de seconde.
    Son coeur battait à tout rompre alors qu’elle entendait le prédateur amorcer une souple réception, tout en devinant qu’il devait se propulser pour repartir de plus bel. Ce qui l’étonna cependant, c’était l’éloignement de ce son : comme s’il était… au dessus d’elle ? Cette fois ci, elle ne se retourna pas pour vérifier l’emplacement de son poursuivant.

    A ce stade de la poursuite, autre chose inquiétait la faune : les ruelles se faisaient de plus en plus étroites, au fur et à mesure de leur progression. Et l’animal quadrupède serait vraisemblablement favorisé par ce terrain. Si elle continuait comme ça, il allait la rattraper. L’implacable certitude ne pouvait pas davantage affoler son coeur, alors qu’elle poursuivait son chemin dans le mortel dédale de ruelles. Les rues qui rétrécissaient au fil de sa progression semblaient se refermer sur elle à la manière d’un piège à ours. Elle était fichu si elle continuait dans cette direction, c’était une certitude.
    Ses articulations cependant, commençaient à faiblir : la vie de fille d’écurie ne lui avait pas permis de cultiver une endurance hors paire à la course. Le port de charge lourdes l’avait certes musclé, mais c’était tout. Ses capacités cardiaques étaient celle d’une jeune femme qui avait consacré tout son temps au travail agricole.
    Cependant, la faune n’était pas sans défense mais… Cela serait-il suffisant ? Elle songeait à sa dague, lovée sous son poncho, attendant patiemment que sa propriétaire se remémore son existence et daigne enfin la sortir de son fourreau. Mais elle n’en fit rien. Pas encore en tous cas.
    Un son particulièrement plus sourd que les autres lui indiqua que le félin était retombé sur le plancher des vaches… et des chèvres.

    Face à elle, une ligne droite de plusieurs mètres. En face, un mur.
    La ruelle tournait sur la droite, mais Tifawt ne passerait pas par là. Le regard figé sur la paroi sablonneuse, elle s’en rapprochait sans ralentir. Pire même, en accélérant.
    Lorsqu’elle fut assez proche du mur, elle s’élança d’un seul bond contre celui ci et fit quelques pas sur la surface verticale, avant s’élancer à nouveau. Cette fois, elle ne fuyait pas le prédateur mais sautait au contraire dans sa direction.
    En plein dans la gueule du loup.
    Flottant des les airs, elle était prête à se réceptionner non pas sur le sol, mais sur le chat lui même ! Et en visant la tête, car si elle pouvait l’éborgner au passage elle ne s’en priverait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Le Destin
Personnage Non Joueur

Le Destin

Messages : 5501
Expérience : 20858

Au clair de la Lune. [PW Tifawt] Empty
MessageSujet: Re: Au clair de la Lune. [PW Tifawt]   Au clair de la Lune. [PW Tifawt] EmptyJeu 24 Jan - 10:37

Le membre 'Tifawt' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Hybride' :
Au clair de la Lune. [PW Tifawt] 1486086620-cr-centaure
Revenir en haut Aller en bas
Jasper Rausal
Nouvel(le) habitant(e)

Jasper Rausal

Messages : 30
Expérience : 290
Masculin Âge RP : 20

Politique : 00
Métier : Métier - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Au clair de la Lune. [PW Tifawt] 1559870510-barre-vie-gauche119/119Au clair de la Lune. [PW Tifawt] 1559871461-barre-vie-rouge  (119/119)
Vitesse: 95
Dégâts: 48

Au clair de la Lune. [PW Tifawt] Empty
MessageSujet: Re: Au clair de la Lune. [PW Tifawt]   Au clair de la Lune. [PW Tifawt] EmptyLun 28 Jan - 20:46

    L’assertion qui dit “la différence entre un vivant et un mort, c’est le timing” ne pouvait pas plus être vrai dans ce cas de figure. Depuis quelques mètres, le caracal avait rattrapé la faune avec un entrain qui grandissait à la vue de la blessure superficielle qu’il lui avait déjà infligé.
    Arrivant près d’un embranchement qui lui semblait plus que familier, le thérianthrope ne prit qu’un quart de seconde pour décider qu’il intercepterait la chèvre sur deux pattes avant qu’elle n’essaye de tourner. Redoublant d’effort pour abattre son ancien mais récent record de vitesse, le chasseur rattrapa lentement mais sûrement sa cible qui avait l’air de vouloir accélérer la cadence malgré la paroi du mur d’en face qui se rapprochait à toute allure.

    A quelques mètres de la faune, le chat retint sa dernière foulée pour se lancer dans un saut qui aurait dû sceller le sort de sa caprine de cible. C’est avec une surprise non-dissimulée que le caracal comprit au dernier moment la manœuvre de Tifawt. La suite se déroula en quelques millisecondes. Le thérianthrope, se rendant bien compte que son dernier coup ne porterait pas ses fruits, se résigna à minimiser l’impact en rentrant aussi vite que possible la tête au niveau de son torse tout en fermant les yeux…sans succès.

    C’est dans l’obscurité de ses orbites qu’il sentit un coup sec moins violent que ce qu’il aurait espéré lui percuter le haut du crâne le déséquilibrant complètement.
    Tentant tant bien que mal d’assurer sa foulé d'atterrissage, sa conscience flancha au mauvais moment et ses coussinets ne touchèrent jamais le sol comme leur utilité première l’aurait exiger.
    La suite des événements fut rythmée par les extensions et compressions de son corps faisant quelques roulés-boulés non contrôlés sur le sol dur et froid de Faz. Finissant sa course vers le mur que Tifawt avait utilisé comme tremplin quelques secondes auparavant, le corps de Jasper se rattrapa instinctivement avec un équilibre précaire sur une dernière foulée. Cette dernière foulée ne lui servit qu’à se tourner pour accueillir la paroi du mur avec ses côtes dans un horrible fracas osseux. Subissant le vif contrecoup de ce choc, le peu d’air que ses poumons contenaient encore fut expulsé dans un douloureux hoquet signant la fin de sa chute au sol.
    Quand le silence retomba enfin, sa conscience finit de sombrer dans un sommeil forcé par son corps qui était dans un état pitoyable. Comme pour fuir une honte non dissimulée, son corps de mi-félin se déroba pour ne laisser transparaître que ses traits humains et son corps meurtri. Son souffle haletant et désorganisé jusqu'alors s’atténua pour éviter le maximum de souffrance comme dans un dernier élan de douleur.
    Sa respiration finit par devenir imperceptible, économisant le maximum d’énergie pour une survie optimale.
    Ses vêtements avait été déchirés par sa transformation en caracal et désormais l'étanchéité de son corps était devenu pour le moins discutable. Un mince filet de sang s’échappait de sa tête et ses côtes droites n’avait probablement plus leur forme d’origine.





RP en cours : Miou - Roar
Revenir en haut Aller en bas
Hioana
Nouvel(le) habitant(e)

Hioana

Messages : 31
Expérience : 180
Féminin Âge RP : 85

Politique : 00
Métier : Mineur - Novice
Titres:
 

Sans monture

Stats & équipements
Vitalité:
Au clair de la Lune. [PW Tifawt] 1559870510-barre-vie-gauche75/75Au clair de la Lune. [PW Tifawt] 1559871461-barre-vie-rouge  (75/75)
Vitesse: 91
Dégâts: 27

Au clair de la Lune. [PW Tifawt] Empty
MessageSujet: Re: Au clair de la Lune. [PW Tifawt]   Au clair de la Lune. [PW Tifawt] EmptyLun 18 Fév - 22:17

« La tension prédative est toujours incertaine. Point de vue de prédateur et point de vue de proie tournent, s’échangent, se renversent sans fin. Nul ne sait, dans le front à front, dans le corps à corps, dans le bois contre bois, dans le massacre contre massacre, dans le face à face, dans le gueule à gueule, qui va manger, qui va être mangé.
Qui va être fascinant, qui va être fasciné.
Qui va être la thèse, qui va être l’antithèse.
Qui va bondir et dévorer, qui va rester plaqué sur le sol et être englouti.
Cette aporie tragique, cette angoisse carnavalresque n’est pas spécifique de l’humanité. Elle n’est même pas spécifique des carnivore. Ce fond est antéhumain. »

En plein dans le mille ! S’exclama t-elle mentalement, alors qu’elle finissait de retomber sur le sol avec une souplesse féline, que devait très certainement lui jalouser son poursuivant tandis que le corps de celui ci s’écrasa brutalement au sol, dans un mouvement qui n’avait plus rien de félin. Elle qui avait toujours été persuadée que les chats atterrissaient toujours sur leurs pattes…
Cependant, elle n’était pas déçue, bien trop heureuse d’être parvenue à ses fins et ce contre toutes attentes. Satisfaite et on ne peut plus fière d’elle, elle aurait dû tracer sa route sans se retourner, profitant ainsi de l’hébètement passager du prédateur pour prendre de l’avance et le planter sur place définitivement. N’importe quelle proie aurait agi à l’identique, après tout.
Mais peut être qu’en réalité, elle n’était pas n’importe quelle proie ? Elle s’était montré sans défense, ça oui sans aucun doute, mais certainement pas sans ressources ! Et c’était cette même vivacité d’esprit qui l’avait dépêtré de bien des situations et qui, par la suite, lui rendrait bien des services tout en lui permettant de sortir du lot. Mais de tout ça, elle n’en avait pour l’heure pas conscience.
L’adrénaline avait à présent laissé place à l’euphorie propre à celui qui réussit quelque chose de particulièrement difficile. Ainsi, ses derniers remparts mentaux s’évanouirent et avec eux avaient chues ses capacités de réflexions.Ses mouvements devenaient mécaniques, ses réflexes imprévisibles et aléatoire.
La logique, l’instinct de survie même, lui hurlaient de ne fuir sans se retourner. De prendre ses jambes à son cou, une dernière fois, de mettre le plus de distance possible entre lui et sa carcasse encore chaude, de disparaître derrière une ruelle sans laisser de trace, de

Elle se retourna.
Et il n’était plus là. A la place de l’immense félin, un homme couché se tenait face à elle. Gisant dans le sable, des tâches rougeoyantes éclaboussant son sillage. Recouvrant instantanément ses facultés mentales, elle comprit.
Et elle demeura face à lui, sans savoir que faire pendant de longues secondes qui lui parurent durer une éternité. Un coup d’œil affolé vers le ciel lui indiqua que l’aube ne tarderait pas à darder ses paresseux rayons sur la cité qui s’éveillerait progressivement. Les rues s’animeraient alors et la foule affluerait dans les artères de la ville labyrinthique comme si elle avait toujours été là, pulsant au coeur des rues et animé d’un seul et même désir : vivre.
Ses yeux se heurtèrent au corps de l’homme échoué à terre. Etait-il mort ?
Prudemment, elle s’avança vers lui, portant mécaniquement sa dague à sa ceinture sous son poncho. Elle était tout juste à une longueur de bras de lui lorsqu’elle tendit sa dague dans sa direction. Elle en tapota doucement la pointe sur le corps de l’homme, là où son vêtement ne s’était pas trop déchiré. Elle n’osait cependant pas imaginer ce que penserait n’importe quel badaud en voyant un jeune homme à terre et une petite faune en train de tendre une dague sur son cadavre.
Il ne bougea pas d’un iota. Au bout d’un court instant, il lui sembla que le danger devait certainement s’être évaporé : l’individu avait retrouvé forme humaine, alors il ne l’attaquerait plus, si ? Quoiqu’il en soit, elle ne pouvait pas se résoudre à l’abandonner ainsi, d’autant plus que ses années à soigner les bêtes lui avaient conféré des connaissances en anatomie et en médecine extrêmement profitable. Ne pas en faire usage alors qu’elle avait elle même plongé cet individu dans le coma aurait été criminel.

En se rapprochant, elle prit son pouls et observa minutieusement son corps. Il avait une belle marque sur le front, mais elle doutait que cela le garde endormi très longtemps. Elle ausculta davantage ses côtes, qui avaient heurté tour à tour le sol et le mur… Il lui sembla déceler une légère fêlure et la grimace qu’esquissa soudain l’homme conforta cette hypothèse. Au moins, elles n’étaient pas complétement disloqués : les poumons ne devaient pas être touchés. Et si elle était en mesure de réaliser des bandages pour ses côtes, s’occuper d’un poumons perforé était une toute autre histoire. Sans réfléchir davantage, elle se servit de sa dague pour trancher de longs lambeaux de tissus dans son ponchos qui avait rétréci d’une dizaine de centimètres. Elle enroula alors les bandes autour de la taille de l’homme, le plus dur étant de réussir à le soulever suffisamment pour passer les bandages dans son dos et elle dû s’y prendre à plusieurs reprises.
Satisfaite de son travail, elle s’essuya le front d’un revers de la main tout en se relevant. Mais aussitôt, sa jambe droite flancha et elle se retrouva immédiatement à terre : dans la précipitation, elle en avait oublié sa propre blessure ! Pourtant, il ne lui fallait pas traîner : l’homme bougeait de plus en plus et elle risquait d’émerger d’un moment à l’autre…
Revenir en haut Aller en bas
Jasper Rausal
Nouvel(le) habitant(e)

Jasper Rausal

Messages : 30
Expérience : 290
Masculin Âge RP : 20

Politique : 00
Métier : Métier - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Au clair de la Lune. [PW Tifawt] 1559870510-barre-vie-gauche119/119Au clair de la Lune. [PW Tifawt] 1559871461-barre-vie-rouge  (119/119)
Vitesse: 95
Dégâts: 48

Au clair de la Lune. [PW Tifawt] Empty
MessageSujet: Re: Au clair de la Lune. [PW Tifawt]   Au clair de la Lune. [PW Tifawt] EmptyLun 4 Mar - 18:46


    Perdu dans un brouillard aussi épais et opaque qu’un corps solide, les restes de sa conscience refirent peu à peu surface. Tel un puzzle brisé, les multiples pièces esquilleuses du tableau se réarrangèrent petit à petit dans une forme que l’esprit de Jasper considérait comme familier. Le plancher d’un étage finissait de se former devant lui. Une douce lumière commençait à nimber ce bois au fur et à mesure qu’un léger crépitement de cheminée se fit de plus en plus entendre à sa droite. Sa vision partiellement retrouvée, il commença à tourner les yeux vers la source de lumière comme un insecte attiré par la lumière. Une silhouette qu’il reconnaîtrait entre mille fit son apparition dans sa vision périphérique.
    Au même moment, une douleur lointaine perça son flanc droit. Même si la douleur lui aurait arraché un râle, il ne put esquisser qu’une rapide crispation de son visage, son mental ayant pris trop de distance par rapport à son corps et à ce qu’il pourrait bien lui arriver. Bougeant un minimum la tête pour percevoir plus précisément les traits de la présence qui l’auscultait afin de conforter son esprit, il détailla des cheveux noirs de jais puis une balafre qu’il ne connaissait que trop bien.
    Risryn.

    Elle était en train de l’ausculter avec le même calme qui lui était caractéristique. Des gestes précis ménageant le blessé, témoignait d’une connaissance non feinte sur la physiologie d’un être humain. Son masque avait disparu et laissait place désormais à un visage qui se crispait légèrement à chaque fois qu’une blessure était remarquée.

    “Pourquoi as-tu fait ça?”

    En une phrase Risryn avait réveillé un ancien souvenir enfoui dans les plus profondes abîmes de son esprit.

    “Je ne pouvais pas abandonner sans essayer, il fallait que je les vois”

    Après un long moment de silence pesant, Risryn se leva et caressa tendrement le front de son fils adoptif. Elle reprit d’un ton solennelle:

    - Tu as désobéi à un ordre direct et j’ai dû m’attirer les foudres de mes supérieurs ainsi que de nos ennemis pour t’avoir secouru. En ce moment précis, ceux qui retiennent tes parents sont à notre poursuite et ont envoyé des mercenaires compétents pour nous réduire définitivement au silence. Je vais sans aucun doute me faire radier de mon ordre pour insubordination à une tradition ancestrale en plus de ça. Tu vas rester ici le temps que tu récupères de tes blessures en attendant que je m’occupe du problème.

    -Je suis… Désolé, étouffa Jasper consterné par la honte et le chagrin.

    -Si c’était à refaire, je le referais sans hésiter une seule seconde, précisa Risryn tout en s’agenouillant devant son disciple convalescent, je ne laisserais personne te faire du mal. La prochaine fois, sois plus consciencieux des actions que tu peux commettre et n'oublie que toute action implique conséquence. Maintenant, tu dois me laisser gérer la suite.

    -Ne me laisse pas tout seul par pitié, chuchota Jasper au bord des larmes.

    -Tu n’es pas encore prêt pour me suivre.

    -Quand est-ce que je le serais?

    -ça,... seul toi me le diras, affirma-t-elle, relève-toi mon fils, et quand tu seras prêt, suis ta boussole. Je crois en toi, Jasper, il suffit juste que tu crois en toi.

    Jasper se rendit compte qu’il avait tenu la main de sa mère adoptive quand celle-ci la lâcha pour la dernière fois.
    “Relève-toi, mon fils”

    Difficile de savoir ce qu’il se passa après cette phrase dans la tête de Jasper. L’univers autour de lui se distordit dans un vortex absorbant les dernières bribes de ce souvenir douloureux. Ces bribes d’un verre tranchant finirent par tailler certaines parties du corps du rouquin finissant de réveiller ses douleurs réelles et de le faire émerger dans le monde réel.

    C’est en sursaut qu’il se redressa brusquement avant d’être remis à terre par une violente douleur costale.
    De toute évidence, il ne se souvint pas de ce qu’il venait de lui arriver. A grands renforts de percussions mentales, sa tête lui rappelait à quel point son équilibre était précaire même assis contre un mur à l’instar de sa conscience encore vacillante.
    En essayant de remettre de l’ordre dans sa psyché désormais aussi calme qu’un désert de sable en plein zénith, il tourna son attention vers un bruit commis par l’affalement d’un corps probablement déséquilibré sur un de ses appuis. Il détailla du regard la personne à quelques mètres de lui. C’était une créature humanoïde qui avait certaines caractéristiques physiques d’une chèvre. Une question voulut sortir de sa bouche quand un râle sec l’empêcha de prononcer le moindre mot… un peu comme si il avait un chat dans la gorge.
    Tentative d’abordement ratée...




RP en cours : Miou - Roar
Revenir en haut Aller en bas
Hioana
Nouvel(le) habitant(e)

Hioana

Messages : 31
Expérience : 180
Féminin Âge RP : 85

Politique : 00
Métier : Mineur - Novice
Titres:
 

Sans monture

Stats & équipements
Vitalité:
Au clair de la Lune. [PW Tifawt] 1559870510-barre-vie-gauche75/75Au clair de la Lune. [PW Tifawt] 1559871461-barre-vie-rouge  (75/75)
Vitesse: 91
Dégâts: 27

Au clair de la Lune. [PW Tifawt] Empty
MessageSujet: Re: Au clair de la Lune. [PW Tifawt]   Au clair de la Lune. [PW Tifawt] EmptyLun 18 Mar - 10:18

Il n’émergeait toujours pas, mais des spasmes secouaient épisodiquement son corps. A priori, son sommeil n’avait rien de paisible, mais la faune imaginait que la douleur devait en être l’unique cause. Couchée sur le flanc droit, elle profita de ce laps de temps aussi court qu’incertain pour soigner son membre blessé. La tâche risquait d’être délicate : elle n’avait même pas d’eau pour nettoyer sa plaie et le sang commençait à coaguler, tout en collant entre eux les longs poils qui recouvraient ses cuisses. La sensation était désagréable, mais perdu pour perdu elle déchira un autre de ses poncho pour en récupérer des lambeaux de tissus. Si fait, elle réalisa rapidement un garrot serré au niveau de sa jambe gauche. De toute façon, elle était bien incapable de décrire le débit sanguin ou la profondeur de l’entaille, malgré le jour qui n’allait pas tarder à se lever, l’obscurité était encore bien trop intense.
Son œuvre achevée, elle plia et déplia son articulation à plusieurs reprise : le bandage tenait en place et ne gênait pas ses mouvements. Parfait, il ne fallait pas traîner, elle avait déjà beaucoup trop abusée de sa chance. Il lui fallait quitter les lieux sans sommation avant qu’il ne se réveille…

Soudain, avec autant de brusquerie que de brutalité, il se redressa. Avant de s’écraser à nouveau au sol. Tifawt fut debout en un bond, l’adrénaline pulsant à nouveau à travers toutes les fibres de son être. Cette fois-ci, elle porta sa main à sa dague, sous son vêtement, prête à réagir. Elle dardait sur lui un regard qu’elle voulait froid et déterminé, mais l'inquiétude déformait quelques peu ses traits. Non sans difficulté, il parvint à se redresser et à s’adosser contre le mur derrière lui. Mais elle était encore trop méfiante pour oser s’approcher et lui apporter son aide. Il avait tout de même tenter de la tuer ! Et même s’il n’avait plus rien de la bête féroce assoiffée de sang, elle ne pouvait définitivement pas se résoudre à lui porter secours aussi facilement. Enfin, elle venait de le faire, mais il était inconscient ça ne comptait pas !

Il ouvrit la bouche pour parler, mais une douleur sembla lui clouer immédiatement le bec, sans qu’aucun son ne puisse en sortir. Et comme il se tenait les côtes, la faune lui déclara simplement :

« Désolée… Pour ça » Et elle désigna la blessure de l'homme d'un geste du menton.
Elle se tenait toujours à un ou deux mètres de lui, dans une position inconsciemment défensive : son buste légèrement porté vers l’arrière et sa main gauche dissimulé sous son poncho, serrant la garde de sa petite dague.
Revenir en haut Aller en bas
Jasper Rausal
Nouvel(le) habitant(e)

Jasper Rausal

Messages : 30
Expérience : 290
Masculin Âge RP : 20

Politique : 00
Métier : Métier - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Au clair de la Lune. [PW Tifawt] 1559870510-barre-vie-gauche119/119Au clair de la Lune. [PW Tifawt] 1559871461-barre-vie-rouge  (119/119)
Vitesse: 95
Dégâts: 48

Au clair de la Lune. [PW Tifawt] Empty
MessageSujet: Re: Au clair de la Lune. [PW Tifawt]   Au clair de la Lune. [PW Tifawt] EmptyDim 28 Avr - 23:08

Prenant quelques secondes avant de déchiffrer les mots qu’il venait d’entendre, sa vision se précisa sur sa nouvelle interlocutrice. Sur ces paroles portés par un regard qui feignait la froideur, il examina l’étendue des dégâts au niveau en palpant ce que ces yeux aperçurent par la suite. Le moindre palpage de ses côtes droites se soldait par un léger rictus de douleur à peine retenu. Sa respiration était contrainte par ses douleurs costales qui s’envenimaient à chaque fois qu’il tentait de respirer plus profondément.

Rappelle-toi de ce que Risryn disait, pensait-il dans sa tête en proie à cette douleur vive qui lui rappelait à l’ordre à chaque mouvement trop ample pour se relever.

Respirer doucement. Le Calme. Oublier la douleur tant qu’elle rappelle sa présence. Après quelques secondes à tenter de faire le vide, Jasper tourna son regard fatigué vers la faune. Il constatait que son interlocutrice avait une position de méfiance,... de défense… Il avait compris. Dans un tonnerre assourdissant, quelques courts morceaux de sa traque raté lui revinrent en mémoire lors de quelques moments de lucidité pendant sa transformation. Ces courtes réminiscences lui assénèrent un lourd coup de marteau dans le crâne qu’il illustra par le rattrapage de sa tête dans la main gauche. Se rappelant que son ancienne proie l’avait sauvé, il réitéra son ancienne idée de réponse.

Désolé, implora-t-il le visage couvert de honte, j’ai eu de la chance de tomber sur vous… enfin je veux dire, vous savez vous défendre et en plus vous savez soigner les gens. Il n’y aura eu aucun mort cette nuit et c’est grâce à vous… Vous avez empêchez la disparition d’un père, de mère voire même d’un enfant.

Il s’arrêta sur ces quelques mots pour se relever douloureusement contre le mur. Ses yeux s’enbrumaient de toute sa culpabilité, crispant, cette fois, son visage d’une tristesse profonde à l’égard des victimes qui avait été au mauvais endroit au mauvais moment.

"Au nom de ces potentielles familles détruites,... Merci de leur avoir donné du répit, fit-il en baissant légèrement sa tête, si il y a quoique ce soit que je puisse faire pour me rattraper faites-le moi savoir."




RP en cours : Miou - Roar
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Au clair de la Lune. [PW Tifawt] Empty
MessageSujet: Re: Au clair de la Lune. [PW Tifawt]   Au clair de la Lune. [PW Tifawt] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Au clair de la Lune. [PW Tifawt]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UploadHero] La Septième compagnie au clair de lune [DVDRiP]
» Poussière de Lune [ journaliste]
» Pleine lune, sombre présage. [Moyen, privé]
» Ballade au clair de lune (PV Malak)
» [UPTOBOX] L'éclair noir [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Centre de Dùralas :: Désert de Harena :: Archives-