AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : DainIronfoot
Le Monde de Dùralas a précisément 2528 jours !
Dùralas, le Jeu 1 Oct 2020 - 14:15
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez
 

 [Solo/Libre pour les proches] Elena Faeron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cylicia Condoris
Archiviste ♦ Prêtresse du sacrifice

Cylicia Condoris

Messages : 875
Expérience : 3656
Féminin Âge RP : 27

Politique : 01
Métier : Mineuse - Apprenti
Titres:
 

(Litanies du Sacrifice, Livre magique de Cylicia, +100, v+200, - l'effet dépend du tour (voir fiche joueur))

Stats & équipements
Vitalité:
[Solo/Libre pour les proches] Elena Faeron 1559870510-barre-vie-gauche2205/2205[Solo/Libre pour les proches] Elena Faeron 1559871461-barre-vie-rouge  (2205/2205)
Vitesse: -159
Dégâts: 1771

[Solo/Libre pour les proches] Elena Faeron Empty
MessageSujet: [Solo/Libre pour les proches] Elena Faeron   [Solo/Libre pour les proches] Elena Faeron EmptyMar 15 Jan 2019 - 19:37

[HRP : Ici, vous pouvez suivre l'évolution de la mère de Cylicia ou venir vous entretenir avec sa mère si vous avez lier un lien d'amitié. Membres concernés : @Brendan, @Baldwin Nuussian, @Lonann Alhazred, @Grabuge]

Cylicia était alors âgée de huit ans quand ses parents, d'un commun accord, décidèrent de lui faire visité quelques lieux clés qui semblaient indispensable à son éducation. C'est en toute logique que Léonis, l'homme d'armes, l'avait amenée à la puissante cité de BaldorHeim et qu'Elena, sagesse incarnée, lui fit visiter les ruines de la Tour Grise.

Les deux femmes s'étaient levée de bon matin, lorsqu'il faisait encore nuit, afin de pouvoir admiré le lever du soleil sur ces vestiges d'antan. Le chemin fut long mais agréable car ils louèrent une calèche pour l'occasion, c'était la première fois que Cylicia montait dans pareil engin.

- Maman, maman, dit Cylicia qui avait adoptée Elena aussi vite qu'elle le fit pour elle, je pourrais monter à cheval moi aussi?

Admirative de ces bestiaux robustes qui traînaient derrière eux tant de poids, elle ne pouvait s'empêcher de vouloir imiter les cavaliers qu'elle vit à la Tour Blanche.

- Et bien, mon enfant, si tu suis le chemin de ton père tu apprendras sans doute bien des notions d'équitation, répondit Elena en souriant.


La jeune Cylicia avait toujours eu une admiration sans bornes pour le sourire de sa mère de coeur. C'était, il faut dire, le genre de sourire qui rappel à celui qui le regarde toutes les qualités humaines de ce monde. La bienveillance, la sagesse et l'empathie semblaient toutes rassemblées au coin de ses lèvres.

La nuit commençait déjà à fuir le jour lorsqu'ils arrivèrent à destination. S'emparant d'un panier d'osier rempli de bonnes choses, Elena ouvrit la porte de la calèche et s'amusa de voir Cylicia trépidante d'excitation devant cet amat de ruines.

- Doucement, doucement Cylicia, nous ne sommes pas venus ici pour jouer.


L'enfant se calma un peu et rejoignit sa mère qu'elle prit par la main. Ils s'avancèrent dans les gravas, et trouvant un pan de mur allongé qui ferait un très bon endroit pour déjeuner, ils s'installèrent confortablement avec couverture, vin et autres vivres.

- On m'a dit que c'était hanté ici maman... Dit Cylicia inquiète.

Elena ne put s'empêcher de rigoler devant la naïveté de l'enfant et remit les choses à leur place.

- Non ma belle, on t'aura menti. Si ce lieu est hanté ce n'est que de souvenirs, et seuls les fous fuient leurs souvenirs.

Alors qu'ils commençaient à se sustenter, les premiers rayons du soleil apparurent révélant toute la beauté nostalgique de l'endroit. Cylicia, qui était aussi curieuse que joviale, n'attendit pas que sa mère ouvre le débat pour poser ses questions.

- Maman, c'était quoi ici avant?

Elena, bien contente qu'elle pose d'elle-même la question, prit Cylicia sur ses genoux et tenta de lui expliquer avec des mots que l'enfant pouvait comprendre.

- C'était ici qu'autrefois nous vivions en paix avec les Stryges Noirs... Mais les temps ont bien changés et personne ne se souvient plus de cette époque.

L'enfant fit la moue et répondit comme si elle avait déjà tout compris à l'esprit de sa mère.

- Alors ce sont des fous!

- Ahahah, et bien disons qu'ils n'ont pas bonne mémoire... Mais si je t'ai amenée ici Cylicia, c'est pour que tu te souviennes le moment venus qu'un jour les stryges vivaient tous en paix. Certains diront que c'était mal, d'autres que c'était bien, pour ma part je ne vois pas trop l'intérêt de vouloir reproduire ce qui ne donna naissance qu'à un champ de ruines.


Lovée dans les bras de sa mère et fatiguée du voyage, Cylicia commença à baillée tout en admirant les ruines.

- Beaucoup de personnes pensent faire des enfants pour leur apprendre leur valeur, mais ils y gagneraient plus en les écoutants... Tu choisiras toi-même ta voie Cylicia, et ce qu'importe ce que les autres disent parce-ce que tu es une enfant intelligente au coeur pur. Enfin, quoi qu'il en soit, n'oublie jamais que nos ennemis aussi savent aimés, je te fais confiance pour le reste.


Elle laissa Cylicia s'endormir dans ses bras sur ces paroles. Elles repartirent quelques heures plus tard après une partie de cache-cache et quelques leçons d'Histoire. Cylicia n'oublia jamais les paroles de sa mère, "nos ennemis aussi savent aimés", mais celles-ci ne purent la sauvées de sa destinée.


Dernière édition par Cylicia Condoris le Mer 22 Avr 2020 - 0:41, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cylicia Condoris
Archiviste ♦ Prêtresse du sacrifice

Cylicia Condoris

Messages : 875
Expérience : 3656
Féminin Âge RP : 27

Politique : 01
Métier : Mineuse - Apprenti
Titres:
 

(Litanies du Sacrifice, Livre magique de Cylicia, +100, v+200, - l'effet dépend du tour (voir fiche joueur))

Stats & équipements
Vitalité:
[Solo/Libre pour les proches] Elena Faeron 1559870510-barre-vie-gauche2205/2205[Solo/Libre pour les proches] Elena Faeron 1559871461-barre-vie-rouge  (2205/2205)
Vitesse: -159
Dégâts: 1771

[Solo/Libre pour les proches] Elena Faeron Empty
MessageSujet: Re: [Solo/Libre pour les proches] Elena Faeron   [Solo/Libre pour les proches] Elena Faeron EmptyMer 20 Nov 2019 - 14:42

Le combat d'une mère (1/?)
(A la Tour Blanche)

- Oh, mes pauvres petites... Comment ont ils put?!

Tout en sanglotant, Elena Faeron essayait de reprendre ses esprits afin de répondre au mieux à la détresse des jeunes soeurs Macarons. Elles étaient venues lui apporter de bien tristes nouvelles, leur capture par les Stryges Noirs et leur semaines de tortures atroces. Mais la pauvre mère ne trouvait pas ses mots, elle ne pouvait s'empêcher d'imaginer sa petite Cylicia entre les mains de ces monstres et tous les sévices qu'elle a dut subir.

- Elle nous a toutes sauvées, dit alors Vanille, l'aînée des trois soeurs, elle a été notre salut...

Aucun mot ne pouvait alors panser les plaies du coeur de cette mère, les soeurs ne le voyait que trop bien.

- Il y'a cependant une chose que nous devons vous dire, continua l'aînée, votre fille a été touchée par la grâce de Morkez... C'est ainsi, lors d'un miracle prodigieux où elle apparut comme possédée par sa Gloire, qu'elle parvint à nous sortir de cette prison sans échappatoires.

Elena sécha alors ses larmes. Les soeurs croyaient sans doutes bien faire mais dans le coeur de cette femme qui connaissait Cylicia mieux que personne, c'était là une nouvelle inquiétante. Elle l'a savait déjà fragilisée par ses croyances, qui allaient d'ailleurs déjà trop loin, cela n'allait pas arranger les choses.

- Au moins
, dit-elle alors la voix tremblotante, il aura sauvé ma petite fille... Toutes ces années de dévotions ne lui auront pas été inutiles... Mais que faites vous encore ici? Vos parents sont morts d'inquiétude, allez donc les embrassées fripouilles!

Vanille regarda alors Cerise, la cadette, qui lui répondit d'un signe affirmatif.

- Malheureusement, répondit l'aînée, ce n'est pas encore l'heure. En fait nous avons un service à vous demander...

Elena fut alors toute étonnée, comment cette vieille femme de religion pouvait bien les aidées? Mais comme les trois soeurs pleines d'orgueils qu'elle connaissait jadis venaient de s'agenouillée tête baissée devant elle, elle comprit la gravité de la situation.

- Dame Faeron, nous vous savons retirer des affaires publiques... Mais votre voix importe toujours à ceux qui l'écoutèrent autrefois. Votre fille aura besoin de votre soutien. Pour l'instant, elle s'en est allé suivant la voie de son coeur et celle de Morkez. Pour que son honneur soit sauf, nous devons l'a faire accéder au statut de Pèlerin.

La mère de Cylicia, qui était savante dans sa culture, savait bien de quoi il en retournait. Certains Stryges alors en service officiel pouvaient demander à suivre un pèlerinage si leur croyance le demandait. Le problème était que Cylicia n'était pas même présente, c'était une première pour ce genre de demande. Et, selon les circonstances, il était rare que cela soit facilement accordé aux Purificateurs.

- Et j'imagine que Cylicia ne sera pas présente... Répondit-elle alors.

Les trois soeurs firent oui de la tête et Vanille précisa encore :

- Elle nous a cependant laisser une lettre que vous pourrez identifier... Enfin, nous aurons surtout besoin  de vous pour...

- C'est bon, j'ai compris. Allez voir vos parents maintenant, c'est un ordre!


Les trois soeurs se regardèrent, étonnées, puis se relevèrent enfin. Elles firent leurs hommages à Elena et partirent. De son côté, Elena alla s'asseoir aux côtés de son défunt mari, Leonis, méditative.

- Mon tendre amour, puisses-tu me donner un peu de ton courage, j'ai bien peur que des heures sombres attendent notre chère enfant...


Quelques heures plus tard, Elena avait écrit plusieurs page d'un texte afin de soutenir la demande de sa fille. En outre, elle avait envoyé des dizaines de lettres à ses plus fidèles connaissances de la Tour Blanche en espérant que l'un d'eux, peut-être, allait pouvoir faire jouer la balance en leur faveur. Cylicia s'était déjà éclipser longtemps de son service, après la mort de Leonis, une seconde demande allait être difficile à obtenir. Cependant, avec l'acharnement des soeurs Macarons et d'Elena, elle fit accepter à la grande surprise de certains. La mère de coeur de notre héroïne n'était cependant pas au bout de ses peines, bien des événements viendrons encore malmenée sa paisible retraite.
Revenir en haut Aller en bas
 

[Solo/Libre pour les proches] Elena Faeron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Un peu de hentaï pour un ado de 15
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï
» Hentaï
» Hentaï RP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Est de Dùralas :: Lac Fresha :: Ruines de la Tour Grise [Zone communautaire]-