AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Unguis
Le Monde de Dùralas a précisément 2029 jours !
Dùralas, le Mar 21 Mai 2019 - 13:41
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez
 

 "En selle et Grendel" [PW Le Voyageur]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Garràn
L'Exilé

Garràn

Messages : 882
Expérience : 2666
Masculin Âge RP : 23 ans

Politique : 91
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Titres:
 

(Baël, démon pot-de-colle de Garràn, +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
"En selle et Grendel" [PW Le Voyageur] - Page 2 Userba192090/2090"En selle et Grendel" [PW Le Voyageur] - Page 2 Userba17  (2090/2090)
Vitesse: 1202
Dégâts: 1661

"En selle et Grendel" [PW Le Voyageur] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: "En selle et Grendel" [PW Le Voyageur]   "En selle et Grendel" [PW Le Voyageur] - Page 2 EmptyMar 14 Mai 2019 - 12:21

Alors que je me tournais vers mon confrère, celui-ci venait d’immobiliser sa proie tout comme moi. Nous avions préparés en quelque sorte le terrain, les deux enquiquineur du Nord disparurent presque aussi vite qu’ils n’étaient arrivés. Leur intervention nous avait été tout de même profitable, une belle manière d’intimider à la fois notre plat du jour et son coéquipier, mais également la garde Kastalinnoise afin de leur montrer que n’importe où, nous sommes libres de faire ce qui nous chantes … Mais ce crétin, manquant visiblement d’abstinence, cracha directement à la figure de notre gibier qui étaient ses chasseurs. Manquerait plus qu’il divulgue nos noms aussi … Son efficacité comblait certainement son abus de dialogue et ce narcissisme à toutes épreuves. Quoi qu’il en soit, ce fut le tour d’Equinoxe de prendre la parole, dialoguant quelques instants avec l’accompagnateur de Grabuge le gobelin.

Depuis quand les assassins discute avec leur contrat ? La tension venait à monter rapidement, je serrais de nouveau le poing sur ma faux et me rapprochais lentement de Grabuge, me contentant de rester dans l’ombre de celui-ci attendant mon heure de surpris. Ils avaient tout de même réussi à attirer leur attention sur eux, me laissant le champ libre pour me déplacer sans être vu.

Alors que le combat défilait à toute vitesse *rire*, je pris le temps de regarder ce début de combat pour le moins sanglant. Equinoxe avait su jouer de ses tours de passe-passe pour déstabiliser le peaux-vert durant quelques temps, mais ce-derniers, qui commençait à s’enivrer de la haine, son arme réclama vengeance et son marteau frappa l’écailleux, de plein fouet ! Un tel coût aurait certainement tué n’importe qui, mais pas le serpentaire pourpre, qui continuait à lui faire face. Le sang dégoulinait de son plastron, un léger filet bordeaux coula au coin de sa lèvre. Il cracha devant le justicier et nargua celui-ci de sa bêtise. Il était temps pour moi d’entre en scène …

Equinoxe – Si tu veux te faire plaisir Garràn, je te laisse il est à toi.

Toujours caché dans son ombre, je déposais une main pleine d’assurance sur le manche de ma lame, pliant mes ailes afin de m’octroyer plus de légèreté. D’un élan de motivation, je m’avançais rapidement vers le Naga avant de sauter un première fois, m’appuyant de l’épaule de celui-ci pour sauter une seconde fois. J’abattis ma faux vers le bas et déployais mes ailes, me faisant tourner comme un tourbillon à l’horizontal. Je m’écrasais sur le peau-verte, cette fois-ci, sans retenir mes coups. Plus qu’à faire disparaître l’unique témoin encore conscient…

Garràn – Hé … Je me tournais vers Equinoxe, un sourire en coin. Je ne suis pas ton zozio petit serpent, mais merci pour l’offrande. Je me tournais à nouveau vers ce peau-verte qui était maintenant étalé au sol, un rictus déforma mon sourire lorsque je croisai le regard de ce-denier. Par contre, tu es le seul à avoir battu ce type. Je n’ai fait que rajouter la goute d’eau qui à fait déborder le vase …

Un instant … mais se crétin vient de prononcer mon nom ou je rêve ?!

[Garràn attaque par deux fois Grabuge]




"En selle et Grendel" [PW Le Voyageur] - Page 2 Co_111"En selle et Grendel" [PW Le Voyageur] - Page 2 Signup11"En selle et Grendel" [PW Le Voyageur] - Page 2 Co_113

RP en cours : - - -


Dernière édition par Garràn le Ven 17 Mai 2019 - 19:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

Le Destin

Messages : 5059
Expérience : 18915

"En selle et Grendel" [PW Le Voyageur] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: "En selle et Grendel" [PW Le Voyageur]   "En selle et Grendel" [PW Le Voyageur] - Page 2 EmptyMar 14 Mai 2019 - 12:21

Le membre 'Garràn' a effectué l'action suivante : Actions


#1 'Attaque - Stryge N' :
"En selle et Grendel" [PW Le Voyageur] - Page 2 Cr_sn10

--------------------------------

#2 'Attaque - Stryge N' :
"En selle et Grendel" [PW Le Voyageur] - Page 2 Cr_sn10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valphégas
Fantôme sanglant

Valphégas

Messages : 763
Expérience : 2005
Masculin Âge RP : 21

Politique : 60
Métier : Mineur - Compagnon
Titres:
 

(Nalphégius, Pégase de Valphégas [Amélioré] +200, v+200, 100 ; approche furtive : la vitesse est augmentée de 20% au premier tour)

Stats & équipements
Vitalité:
"En selle et Grendel" [PW Le Voyageur] - Page 2 Userba19835/835"En selle et Grendel" [PW Le Voyageur] - Page 2 Userba17  (835/835)
Vitesse: 584
Dégâts: 1292

"En selle et Grendel" [PW Le Voyageur] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: "En selle et Grendel" [PW Le Voyageur]   "En selle et Grendel" [PW Le Voyageur] - Page 2 EmptyHier à 10:48

Juste après mon entrée en scène, notre cible commençai un combat contre mon camarade à écaille, ignorant presque ma réplique. J’en fus quelque peu déçu, mais heureusement son compagnon était là pour me distraire.
Armé d’un bâton en bois, habillé comme un vagabond, il ne faisait pas vraiment peur, mais je sentais dans sa posture qu’il savait se battre et que les chances auraient peut-être été plus équilibrés s’il était en possession d’une vraie arme. Et de dix gaillards comme lui, bien sûr, car on ne venait pas à bout du Fantôme Sanglant si facilement.

Alors que derrière moi le combat faisait rage – je restais néanmoins aux aguets en cas d’une éventuelle attaque surprise de la part du petit nain vert – je me tournai vers le vagabond en lui présentant mon plus beau sourire. Puis je lui dis :

« Ca aurait été un plaisir de jouer un peu avec toi, le vagabond, mais tu n’es pas ma cible aujourd’hui. »

Alliant les gestes à la parole, je me propulsai vers lui avec mes ailes et avant qu’il n’ait eu le temps de contrer, je lui collai un violent coup de poing – renforcé par ma charge – droit dans la tempe. Mes doigts craquèrent sous la force du coup, mais mon adversaire, lui, eut moins de chance. Il s’écroula au sol, vaincu par un coup si bien placé. Si certains pensaient que ma silhouette svelte comprenait une absence de muscle, ils se trompaient lourdement. Un coup vif était toujours plus fort qu’un coup porté par un colosse. Au moins, mon adversaire précédent ne l’oublierait pas de sitôt.

Me retournant vers les affrontements qui opposaient mes deux collègues – Vallon avait disparu, emporté par la monture du gobelin – à notre cible, je vis Garràn effectuer une pirouette meurtrière, faux en avant. Sous la violence du coup, et malgré un casque à l’épreuve des lames, le gobelin s’écroula lui aussi, faisant rouler son heaume à mes pieds dans sa chute. Je jetai un coup d’œil à son équipement, et fut étonné de constater qu’il n’y avait aucune trace de l’attaque de Garràn, si ce n’est quelques rayures innocentes. Le forgeron qui lui avait fabriqué ça était vraiment compétent, visiblement.
Grabuge était sonné, mais il tentait encore de bouger, s’accrochant à un espoir futile alors que tout était contre lui. Je comprenais mieux pourquoi certains avaient jugé que sa détermination et son ambition devait trouver un obstacle. Et j’avais une idée toute conçue pour lui faire comprendre cet état de fait.

Me rapprochant en marchant lentement, d’une façon presque thêatrale, j’arrivai rapidement au-dessus du gobelin qui gesticulait sans parvenir à se remettre les idées en place. La détermination dont il faisait preuve allait lui passer, foi de Valphégas. Je le plaquai violemment au sol et le ceintura de façon à ce qu’il ne puisse plus bouger. Il tenta vainement de résister, mais le coup de Garràn l’avait réellement mis au tapis. Il sembla alors cesser de se battre un moment, et planta son regard dans le mien. Et ce que je vis m’ôtai un sourire satisfait : ses yeux n’étaient emplis que de haine, et d’un appel profond à la vengeance. Le message n’était donc pas bien passé.
Secouant la tête en souriant, je lançai à Grabuge d’un ton condescendant :

« Tuh-tuh-tuh ! J’aime ce regard que je lis sur ton visage, car ça signifie une chose : tu n’as pas compris la manière douce. »

Dégainant un couteau de ma ceinture, je rapprochai la lame de son visage avec un sourire presque extatique sur mon visage. Il était temps d’utiliser la manière forte pour faire redescendre ce gobelin sur terre. Creusant une petite estafilade sur sa joue à l’aide de mon couteau qui n’était autre qu’un couteau de torture, je poursuivis :

« Je vais te faire comprendre qu’il ne faut pas jouer dans la cour des grands, Grabuge le kazharien. Je pense même que tu t’en souviendras pour toujours, et que la leçon sera bien imprimée dans ta petite cervelle de gobelin. »

Comme seule réponse, il me cracha une gerbe de sang sur le visage, et mon sourire n’en fut que plus grand. A ce niveau-là, je ne pouvais pas plus sourire.

« Moins de blabla, plus d’action mon frère. »

« Tu ne soignes pas ta mise en scène, toi. Mais tu as raison, place à l’action. »

Ecoutant les sages conseils de mon frère qui résonnaient dans mon esprit, j’enfonçai ma lame dans l’orbite gauche du gobelin, lentement mais sûrement. L’effet ne se fit pas attendre, et il se mit à hurler de douleur, alors que du sang s’écoulait déjà de son orbite. Puis, d’un coup sec, je sectionnai le nerf optique et arrachai son œil de sa localisation d’origine. Ma victime se débattait, mais il était impuissant et la douleur semblait amoindrir encore ces forces déjà faiblissantes. Son cri de douleur résonna dans toute la grotte, et se perdit dans le blizzard. Comme en écho à l’appel de son maître, la griffonne que l’on avait aperçu tantôt sembla hurler elle aussi toute sa détresse en entendant le gobelin, et son cri strident perça le blizzard pour nous atteindre, telle une nouvelle promesse de vengeance. Me relevant de notre cible qui était désormais en train de pleurer de douleur tout en mettant sa main sur son orbite gauche désormais vide, je lui lançai une ultime réplique :

« Tout pouvoir implique des sacrifices. Tu as voulu t’élever, et tu en as désormais payer le prix. Tout ce qu’il te reste à faire, c’est pleurer des larmes de sang et maudire le Fantôme Sanglant, ton humble serviteur. »

Je fis une courbette ironique à ma victime, puis faisant un signe tacite à mes camarades, je les invitai à quitter les lieux. Notre mission était accomplie désormais. Je sifflai alors que nous sortions de la grotte, dans l’espoir que Nalphégius l’entende, mais je n’eus pas à attendre longtemps car il revint, boîtillant et écorché, soutenant un Vallon qui avait bien pâle mine, même dans un blizzard si intense. Ce dernier me dit que la griffonne s’était échappée, et qu’elle n’allait sûrement pas tarder à revenir ici car lui aussi avait entendu le cri de Grabuge et que sa compagne ailée avait hurlé en réponse puis avait fui dès qu’elle l’avait entendu.
Je caressai l’encolure de Nalphégius – qui ne semblait pas du tout déçu des blessures qu’il avait écopé - tout en écoutant son discours, et finit par dire à mes compagnons, une fois que tout le monde avait fini de parler :

« Il est temps de s’en aller maintenant. Le contrat est fini. »

Notre retour vers le portail mystique d’Equinoxe se fit sans encombre, néanmoins je sentis comme une présence qui nous guettait tout le long du trajet. Il me sembla même, alors que je rentrais le dernier dans le portail, apercevoir une immense silhouette se mouvoir dans les arbres avant de disparaître de mon champ de vision. Quelque chose me disait que sans ce portail, nous aurions eu de graves ennuis.

[Valphégas et Nalphégius attaquent le Voyageur]


Dernière édition par Valphégas le Lun 20 Mai 2019 - 11:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

Le Destin

Messages : 5059
Expérience : 18915

"En selle et Grendel" [PW Le Voyageur] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: "En selle et Grendel" [PW Le Voyageur]   "En selle et Grendel" [PW Le Voyageur] - Page 2 EmptyHier à 10:48

Le membre 'Valphégas' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Stryge N' :
"En selle et Grendel" [PW Le Voyageur] - Page 2 Cc_sn10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




"En selle et Grendel" [PW Le Voyageur] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: "En selle et Grendel" [PW Le Voyageur]   "En selle et Grendel" [PW Le Voyageur] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

"En selle et Grendel" [PW Le Voyageur]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Voyageur sanguinaire cherche partenaire pour gentil massacre de la veuve et de l'orphelin.
» Gorak Daleneï, nain voyageur
» Renommé du voyageur fou
» Le Démon voyageur
» VOYAGEUR SOLITAIRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Nord de Dùralas :: Les plaines d'Aràn :: La Toundra-