AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Arkanius Druzath
Le Monde de Dùralas a précisément 2059 jours !
Dùralas, le Jeu 20 Juin 2019 - 17:08
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez
 

 Perfides Pourparlers & Futurs Alliés Manipulés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Songe Syrzyal
Lancière ophidienne

Songe Syrzyal

Messages : 783
Expérience : 2264
Féminin Âge RP : 22

Politique : 33
Métier : Forgeronne d'A.- Maîtresse absolue
Titres:
 

(Balor, œil-volant de Songe [Amélioré] +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
Perfides Pourparlers & Futurs Alliés Manipulés 1559870510-barre-vie-gauche2181/2181Perfides Pourparlers & Futurs Alliés Manipulés 1559871461-barre-vie-rouge  (2181/2181)
Vitesse: 666
Dégâts: 2309

Perfides Pourparlers & Futurs Alliés Manipulés Empty
MessageSujet: Perfides Pourparlers & Futurs Alliés Manipulés   Perfides Pourparlers & Futurs Alliés Manipulés EmptyJeu 16 Mai 2019 - 1:56

À Lédéhi...

Songe patientait non loin de l'entrée de Lédéhi, le manoir isolé au milieu des terres désolées, adossée contre un mur que le vent avait déjà bien effrité, le bois commençant à partir en miette et les petits copeaux qui venaient s'enfoncer dans la peau de la Naga l'obligeaient à se tordre un peu et à bouger de temps à autre. Ils n'étaient pas assez grands ni assez pointus pour venir la blesser mais l'étaient plus qu'assez pour venir lui donner l'impression d'être inconfortable.
Et elle résista pour un total de presque cinq minutes contre celui-ci avant de se décider à s'éloigner du mur, allant s'adosser contre un rocher non loin de là, maintenant juste en-dessous du soleil qui l'éblouissait fortement, raison pour laquelle elle avait préféré rester dans l'ombre de la grande demeure dans un premier temps. Elle ferma ainsi les yeux, ne les rouvrant seulement de temps à autre pour regarder vers la porte, espérant toujours qu'elle s'ouvrirait même si elle ne laissait jamais s'écouler plus d'une quinzaine de seconde entre chaque coup d'oeil, grandissant déjà impatiente. Autrement, elle bougeait ses yeux vers l'horizon, là où les vagues de chaleur ondulaient et déformaient le paysage qui était éclairé d'un rose-orangé, le soleil ayant entamé sa descente et teintant les nuages avec sa tombée, même s'il ne disparaîtrait pas avant deux ou trois heures de plus.

La Naga avait également du mal à supporter l'habit qu'elle portait à cet instant, quelque chose de bien plus discret que ses habits habituels mais d'également bien moins sophistiqué. Si elle avait prise l'habitude de se montrer couverte de couleurs éclatantes et d'habits relativement extravagants, attirant l'attention et au design complexe, là, elle ne portait qu'une cape à capuche dans laquelle elle pouvait s'enrouler, dont la couleur blanche avait finie par ternir et tourner au gris avec toutes la poussière que le vent des terres désolées portait, n'ayant également q'une simple pièce d'habit ample et blanche, davantage que la cape, en-dessous et une écharpe d'un bleu-vert, foncé, seule maigre signe de son excentricité dans son choix d'habits et donc la couleur était à peine visible, étant rangée en partie dans le col que sa capuche créait autour de son cou.
Finalement, une voix se fit entendre derrière elle, qui la poussa à finalement se laisser glisser de côté sur son rocher, feignante avant de venir enrouler sa queue plus ou moins sur elle-même pour s'avacher dessus, se tenant au moins plus ou moins debout avant de prendre un moment pour s'étirer, baillant et levant ses bras en l'air. Et toujours aveuglée, elle eût à venir placer son bras devant ses yeux pour ne pas être éblouie par le soleil. Devant Songe se tenait un autre Naga dont les écailles rouges contrastaient grandement avec le bleu des siennes, un qu'elle n'avait auparavant qu'entre aperçu en de rares occasions à Lédéhi. Mais par-dessus tout, elle était un peu confuse quant à comment il avait pu s'y prendre pour la rejoindre sans faire de bruit ni même, il lui semblait puisqu'elle la regardait si souvent, passer par la porte de Lédéhi. Comme s'il était apparu de nulle part.
Enfin, qu'importe. Elle était curieuse mais pas plus que ça et puis elle commençait à être habituée aux choses étranges qui pouvaient arriver dans le coin. Elle s'assura que c'était bien avec lui qu'elle devait partir en mission pour approcher un Sincère-Rôdeur sur lequel la Congrégation de l'Ombre avait récupéré des informations et avait repéré dans la savane de Tzengah. Dans l'espoir de parvenir à faire un marché avec celui-ci et plus largement sa faction pour les aider dans la chasse des rats humanoïdes qui avaient cru bon d'envahir les régions alentour des Terres Désolées. Et quand bien même ce genre de missions n'était pas le fort de l'Ophidienne, puisqu'elle préférait davantage utiliser sa force, il semblait que les Sincères-Rôdeurs avaient un peu moins de problèmes -Quoi qu'ils semblaient tout de même en avoir- avec les Nagas qu'ils n'en avaient avec les Stryges Noirs, Vampires, Thériantropes et autres créatures qui pullulaient ici. Et puis quand elle en avait besoin, la demi-serpent savait parfaitement faire appel à sa perfidie et devenir très manipulatrice.

Finalement, le Naga aux écailles rouges fit apparaître un portail devant lui que Songe regarda pendant un moment, perplexe. Elle était certaine que le portail se tenait là, devant elle, mais elle avait beau le regarder, elle avait l'impression que celui-ci était vide, que même ses yeux ne pouvaient le percevoir, ou du moins pas vraiment, ce qui ne manqua pas de la rendre légèrement mal à l'aise et méfiante. Il y avait définitivement quelque chose qui la dérangeait, mais elle était incapable de dire quoi exactement.
Mais lorsque l'autre Naga l'invita à marcher dans celui-ci, elle le regarda dans les yeux et lui demanda rapidement.
- « -T'es certain, c'est sans dangers, hein ?... » - Avant de finalement le croire -Ou pas vraiment, mais elle n'avait pas plus le choix que ça- et de finalement franchir le portail, rampant au travers de celui-ci nonchalamment. Mais pas sans lancer un dernier regard à Equinoxe, comme pour lui dire, au cas-où, que si quoi que ce soit  devait arriver à Songe, il le payerait d'une manière ou d'une autre...

...

...

...

Dans la Savane...

Le voyage avait également fait sentir Songe étrange. Passer dans ce portail l'avait mis encore davantage mal à l'aise, même si dès lorsqu'elle en était sortie, ce sentiment avait disparu aussi soudainement qu'il était venu. Elle était incapable de dire ce qui lui était apparu étrange et cela rajoutait à la curiosité de la chose. Il s'agissait définitivement de quelque chose qui la dépassait...
Mais elle arrêta de penser à tout cela dès lorsqu'elle se rendit compte que l'autre Naga était parvenu à les emmener jusqu'à leur destination en un claquement de doigt, se retrouvant soudainement dans le Village de Kothemba. Et parce qu'au loin le ciel avait gardé sa teinte rosé et orangé, comme plus tôt, elle se rendit compte que le voyage ne leur avait prit qu'une poignée de secondes, ce qui rendit la chose encore plus étonnante.
L'endroit était également particulier, comme rien que l'Ophidienne n'ait déjà vu auparavant, le village étant surtout constitué de cases entremêlées à des batîments plus classiques, le tout fait avec de la terre trouvé dans le coin. Le paysage et ses couleurs étaient également tout particulièrement différent de ce qu'elle pouvait avoir l'habitude de voir, étant surtout constitué de couleurs chaudes avec une dominance prononcée d'orange et de marron qui possédait quelque chose d'accueillant. Et finalement, quelque chose qu'elle voyait comme un grand plus à ce lieu était le fait qu'elle pouvait rester dans sa forme originelle, celle à moitié humaine et à moitié serpent, sans avoir à se soucier de ce que les gens pourraient penser d'elle.


-------------------------------------------

Enfin, la Naga finit par se rappeler qu'ils avaient tous deux un job à effectuer. Et il y avait des chances que ce soit beaucoup de travail, puisque les informations qu'ils avaient pu obtenir restaient maigres et ils allaient avoir à travailler pour parvenir à rencontrer celui qu'ils recherchaient. Jusqu'au point où ils ne pouvaient même pas être sûr qu'il soit encore dans le village, c'était juste qu'il l'espérait. Et ils avaient également quelques consignes à suivre pour rentrer en contact avec l'individu qui les intéressait. On leur avait décrit qu'il serait certainement très méfiant et qu'il valait mieux ne pas le bousculer de trop ou, de manière générale, veiller à ne pas le rendre suspect.
Ainsi, mieux fallait-il éviter les endroits un peu trop éloignés des voies de passage et ceux qui étaient un peu trop sombres. Consigne qui allait d'ailleurs parfaitement avec le lieu, le village de Kothemba étant endroit plutôt ouvert avec peu d'allées perdues. La deuxième chose qu'on leur avait dit était que les Sincères-Rôdeurs avaient un certain lien avec les commerçant, parce qu'ils leur offraient une protection contre une taxe -Quoique lorsque Songe avait entendu ça, elle n'avait pas pu s'empêcher de sourire un peu. Une 'protection', vraiment ? Elle savait parfaitement ce qu'une 'protection' était, même si elle finirait par se taire à ce sujet. Elle ne voulait en aucun cas énerver le Sincère-Rôdeur.-.
Ils se mirent alors à attendre près de la première boutique qu'ils trouvèrent, une boutique d'armes et visiblement la seule du coin. Cette boutique était d'ailleurs parfaite, puisqu'elle se situait au centre du village, là où les bâtiments étaient bien éloignés les uns des autres, ce qui satisfera peut-être l'homme qu'ils recherchaient. Et cela laissa au passage le moyen pour les Nagas de se mettre légèrement en retrait, ne souhaitant pas attirer l'attention de qui que ce soit, allant se cacher dans la pénombre d'un bâtiment non loin de là. Ils attendraient ici et avec un peu de chances, ils finiraient par apercevoir la personne et pourraient finalement parvenir à la contacter.

Finalement, l'attente paya et ils virent quelqu'un portant une toge blanche fendue au niveau de leur jambe, ce qui était un accoutrement plutôt inhabituel en lui-même comparé à toutes les autres personnes que les Nagas auraient pu apercevoir dans le coin. Mais ce qui finit de leur confirmer qu'il s'agissait de l'homme qu'ils cherchaient était le fait qu'il avait une visière en tissu plus fin et des jambières qui lui donnaient l'impression d'être recouvert d'écailles de dragons exactement comme la description qui leur avait été faite de l'habit des Sincères-Rôdeurs.
Mais plutôt que d'aller tenter leur chance directement, les deux membres de la Congrégation préférèrent prendre un chemin plus indirect, le laissant rentrer dans la petite boutique pour le moment. Une fois qu'il disparut derrière les rideaux de cette case particulière, Songe vint rejoindre une pair d'enfant qui étaient en train de jouer non loin de là. Si Songe était généralement de nature plutôt brute, elle savait également parfaitement s'y prendre lorsqu'il s'agissait de convaincre les gens.
- « -Tiens, toi, là ! - Elle interpella l'un des deux jeunes garçons, les deux s'arrêtant soudainement de jouer et se retrouvèrent, il sembla, plutôt surpris par la Naga, peut-être parce que si sa forme n'était pas si surprenants, cela n'en restait pas moins une vision rare. - J'ai un service à te demander. Tu vois, y a un homme vêtu de blanc qui vient de rentrer dans cette boutique, et j'aimerai qu'tu lui apportes ça. - Même si elle allait droit au but, elle parlait avec une voix douce, presque mélodique, tentant de le convaincre aussi rapidement que possible. Elle vint également chercher une opale dans la poche de sa cape, une poignée de pièces d'or ainsi qu'un petit morceau de papier sur lequel elle gribouilla rapidement quelque chose. - Tiens, tu peux garder les pièces, c'ta paie. Mais t'avise pas de disparaître avec l'opale, hein ? Sinan, je vais avoir à me mettre en colère... Maintenant, va. » - Alors que l'enfant courait vers la boutique d'armes, Songe vint rejoindre Equinoxe à nouveau, continuant à attendre patiemment en espérant que leur plan marche.
D'autant plus que ce n'était pas n'importe quel genre d'opale. Celle-ci avait été tout particulièrement polie mais surtout, il avait été fait graver sur celle-ci l'emblème des Sincères-Rôdeurs, une main avec dans sa paume un oeil. La congrégation de l'Ombre souhaitait à tout prix mettre cette personne de leur côté et ils allaient faire tout leur possible pour cela.

C'est après qu'un peu plus de temps ce soit écoulé, pas loin d'une trentaine de minutes, que le Sincère-Rôdeur se décida finalement à sortir de la boutique, peu de temps après que l'enfant auquel Songe avait donné l'opale soit lui-même sorti. Il avait d'ailleurs pris tellement de temps que la lune avait eu le temps de s'installer, le soleil à moitié dévoré par l'horizon et donc le jaune n'éclairait que les nuages les plus lointains, le ciel au-dessus de leur tête désormais teinté d'un bleu foncé. L'homme à la toge blanc regarda un peu autour, avant d'apercevoir les deux Nagas et de se diriger vers eux, d'un pas ferme et rapide. À peine les avait-il rejoins qu'il lâcha froidement un : -
« -Qu'est-ce que vous m'voulez vous ?... » - Presque comme s'il leur aboyait dessus. On les avait prévenus qu'il était de nature agressive, ses mots ne surprenant pas la Nagas qui vint garder une expression neutre et sérieuse.
Et c'était là un autre avantage d'avoir envoyé deux Nagas pour cette mission. Déjà d'une part parce que naturellement ceux-ci étaient plutôt imposants, avec des corps larges, une taille plutôt impressionnante et un certain charme intimidant naturel lié à leur partie de serpent, et puis ils étaient deux. Ce qu'ils espéraient serait assez pour calmer son aggrdssivité sans pour autant le rendre trop méfiant -Leur but restait de le 'dompter', pas de le rendre davantage agressif en le faisant se sentir en danger-.
Et le coup de l'opale, d'autant plus qu'ils avaient pris la peine de la polir et de la sculpter, semblait au final avoir marché. La C.O. avait voulu lui faire un cadeau qu'il verrait comme une marque de respect et cela semblait avoir marché, puisque même malgré sa nature agressive, le Sincère-Rôdeur avait finis par rejoindre les deux demi-serpents. Et puis ils avaient entendu dire qu'il appréciait tout particulièrement ce genre de pierres précieuses. Et finalement, Songe lui répondit sur un ton parfaitement neutre.
- « -C'est pour faire affaire... »

Tout avait été préparé pour que les discussions soient fructueuses. Ils avaient 'achetés' le Sincère-Rôdeur avec son genre de pierres précieuses favorites accompagnée d'une marque de respect. Ils l'avaient aussi emmené dans un coin de la place principale du village loin des regards indiscrets sans pour autant l'emmener dans des coins sombres, s'assurant qu'il ne se méfierait pas trop d'eux et ils espéraient que tout cela plus leur présence, imposante, et charme, fort, leurs permettent de le calmer - Ou du moins de contenir son agressivité dans une certaine mesure. Désormais, il ne restait qu'à s'occuper de ce qui était central à la réussite du plan : La discussion en elle-même.
Et les deux Nagas pouvaient se montrer perfides et manipulateurs, il ne resterait plus qu'à le faire sans qu'il ne s'en aperçoive. Puis ils possédaient quelques atouts pour finir de le convaincre. Notamment les quelques petites choses qu'ils avaient pu apprendre quant à Baltek, auquel l'homme vêtu de la toge blanche avait visiblement prêté allégeance. Voire même, s'ils parvenaient à la placer dans la conversation, les deux Nagas pourraient toujours parler de la créature invoquée par Axe - Cette créature venant du Pandémonium tout comme celle que Baltek aurait invoqué. Et le tout, tout en faisant attention à ne pas trop réveillé ses soupçons ni à le faire paniquer. La C.O. avait réalisé de longues recherches sur lui et s'il l'apprenait, cela pourrait réveiller sa paranoïa.
La discussion allait s'avérer être plus qu'intéréssante...


[ Avec ce post, la C.O. fait un don d'une opale (Que nous possédons dans notre coffre-fort de faction) ]




Perfides Pourparlers & Futurs Alliés Manipulés 821546SIGNFINAL...........
Perfides Pourparlers & Futurs Alliés Manipulés 1555277982-1490095928-snake3« Une conscience ne profite qu'aux anges et le mal ne profite qu'à ses propres desseins. Perfides Pourparlers & Futurs Alliés Manipulés 1490095928-snake2
Alors que le vice est sa propre récompense et le pécheur seul est capable de véritablement savourer sa vie.
»
#3D9AA6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Equinoxe
Scrutateur des Ténèbres

Equinoxe

Messages : 800
Expérience : 3293
Masculin Âge RP : 27

Politique : 96
Métier : Mineur - Maître Absolu
Titres:
 

(Vallon, compagnon d Equinoxe +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
Perfides Pourparlers & Futurs Alliés Manipulés 1559870510-barre-vie-gauche2990/2990Perfides Pourparlers & Futurs Alliés Manipulés 1559871461-barre-vie-rouge  (2990/2990)
Vitesse: 624
Dégâts: 2073

Perfides Pourparlers & Futurs Alliés Manipulés Empty
MessageSujet: Re: Perfides Pourparlers & Futurs Alliés Manipulés   Perfides Pourparlers & Futurs Alliés Manipulés EmptyVen 17 Mai 2019 - 1:32


-Dans la demeure sombre de Lédéhi (quatrième salle du sous-sol, dans la zone des pourparlers)




Autour d'une grande table d'ébène, le naga aux yeux couleurs améthystes était comme souvent en pleine négociation avec des négociateurs venus de la cité portuaire d'Ishtar,
malodorants et un peu boueux ces hommes demeuraient les propriétaires d'un stock important de vivres, nécessaires aux occupants dont avait la charge Equinoxe , notamment les réfugiés du
Village Caché ou encore les sectaires dans le marais du Hukutav. De surcroît le scrutateur des ténèbres voulait recruter des hommes de main pour la protection de ses intérêts respectifs,
et qui dit soldats, dit besoin de nourriture même si la plupart des recrus de la Congrégation sont des vampires à qui ils faut trouver de quoi sustenter leur envie insatiable de nectar rougeoyant.
Les négociations étaient souvent facilitées par les dispositions que revêtaient Lédéhi, même si il eu une période de déclin suite à la disparition de l'Ombre, où le taux d'affaires
s'étaient vu dégringoler, les récents événements et notamment l'apparition des Skarniens avaient recadré et stabilisé à nouveau la politique interne, et à nouveau les partenaires
commerciaux se tournèrent vers la faction de l'Ombre pour se débarrasser de tout ce qui gênaient au commerce.
On notera le caractère et le discours d'une jeune louve, qui a dû jouer dans la balance, et même si certaines grimaces avaient été affichées lors de ses prises de paroles, désormais
beaucoup s'attendent à la voir diriger la faction, d'un statut autre que son poste actuel. Il y a évidemment et il y aura toujours des contestataires, voir une jeune femme à la tête
de l'armée des ombres avaient déjà exaspéré les misogynes qui pensent que la position d'une femme, c'est comme au lit, toujours en dessous.

Maintenant que les affaires reprennent, l'ensorceleur s'extasie devant le nouveau souffle qui le boost, il ne serait jamais crû qu'il prendrait autant de satisfaction à faire des affaires,
mais le jeu des négociations est plutôt excitant à ses yeux, surtout quand il arrive à manipuler les esprits faiblards avec des mots toujours aussi somptueusement choisis. Sa tactique
reposait souvent sur les bases même de la psychologie, ainsi le naga laissait souvent parler ses hôtes et détectait les tonalités de la voix, ou les tics du langage et du visage : les yeux,
la bouche, et les mains en disent parfois plus qu'un discours.
Oh, bien sûr on a déjà essayé de la jouer à l'envers avec l'écailleux, mais le dernier qui a tenté de l'escroquer s'est retrouvé à scander son nom, tel un fou, martyriser par l'angoisse
dont son visage retransmet l'expression, et tremblant en permanence comme si l'hiver s'était installé dans son être. Désormais il erre dans les ruelles de la cité humaine à Stellerae et
tout le monde le nomme "le dépravé", les bonnes femmes de la cité cachent les yeux de leurs enfants en l'apercevant, préférant qu'ils ne voient pas ce spectacle d'un homme perdu et tourmenté.

A peine finie les négociations actuelles, qu'on attendait le naga aux écailles écarlates pour une autre mission, il esquissa néanmoins un sourire, ces dernières s'étaient plutôt bien
déroulées et il espérait en faire de même avec les prochaines. Laissant ses invités le soin de signer le contrat émis par le magicien du vide, le scrutateur des ténèbres replia d'un sourire
marqué, ce pacte qui lui assurait un approvisionnement pour les prochains mois.
Il quitta ainsi, cette grande salle lugubre dont le grand chandelier qui ornait le mur n'était jamais éclairé. D'un grimoire à la main, le jeune naga fit quelques pas dans les couloirs
assombris de la demeure, puis au détour de l'un d'entre eux disparu à la vue des simples mercenaires qui rôdaient eux aussi par-là.
Pour les novices c'étaient déroutant, pour les plus anciens, ils avaient pris l'habitude de la magie éthérée de l'ensorceleur pourpre, ce dernier disparaissait souvent dans les couloirs,
se rendant souvent dans sa chambre dont l'entrée se matérialise et se dématérialise aussi souvent que votre cœur bat.
A l'intérieur de son antre, l'écailleux se changea, arborant désormais une tunique noirâtre mais asseZ découvert, l'idéal pour sa prochaine destination : le village de Kothemba.
Ce n'était pas la première fois qu'il s'y rendait, situé en plein Centre de Dùralas, en pleine  Savane de Tzengah   le village de Kothemba est le vestige d'un royaume d'antan,
ses habitants sont les descendants d'une civilisation disparue mais dont la culture riche et spirituelle a forcé l'admiration du naga lui aussi fervent du domaine de l'esprit et de la foi.
Il avait rencontré la cheffe du village, une dénomée Neïwa, dans la tribu est menacée par une tribu voisine celle des Swen’jah(s).
A l'époque des faits, le naga était encore beaucoup trop inexpérimenté et peu influent au sein de Lédéhi pour se permettre de commander un assaut sur cette tribu rivale, mais désormais
c'était dans ses projets d'aller mettre la raclée du siècle à ses pillards du désert.

Mais pour l'heure, ce n'était pas pour ça que le naga rouge avait créé un portail dimensionnel menant directement au village, vu qu'il avait des souvenirs de l'endroit le portail mystique
ne lui avait pas demandé autant de ressources magiques que pour le contrat dans la Toundra, où ne s'étant jamais rendu, l'ensorceleur avait dû mettre plus d'une semaine pour stabiliser
le portail ouvert par la magie du vide. D'ailleurs, comme pour devenir forgeron on forge, l'ensorceleur est de plus en plus apte aux voyages dimensionnels en s'essayant de plus en plus
à se téléporter par le biais de ses arcanes d'éther, magie insoupçonnée qui offre de bien mystérieux pouvoirs avec l'expérience.

Ainsi, dans le cadre de la guerre avec les Skarniens, la Congrégation avait fait plus ou moins le choix d'aller s'entretenir avec un membre des Sincères-Rôdeurs localisé par des espions
extrêmement compétents et discrets telles des ombres qui vous suivent, dans ce fameux village oublié des dieux. On avait fait appel aux services du naga, par pure stratégie, préférant
éviter d'envoyer des stryges noirs, des lycanthropes ou des vampires. Pour créer un binôme susceptible de faire face à cet individu qui semble facilement irascible, le partenaire ou plutôt
"la" conjointe du duo était une naga choisie pour les mêmes raisons, aussi nommée la lancière ophidienne par nos comparses de la Congrégation.
La "revenue d'entre les morts" comme aimait dire le naga rouge vif, qui ne se souvenait d'elle que par une légère apparition au banquet d'un roi elfe, semblait prête pour le départ,
quoique un peu nerveuse. L'ensorceleur ne put s'empêcher de la taquiner sur sa tenue, visiblement elle essayait de reprendre ses marques depuis sa mystérieuse disparition, et semblait
dérouter que le novice en magie du vide qu'elle avait croisé, avait pris du galon et semblait bien plus confiant que dans le passé.
Nerveuse et méfiante, la guerrière n'était pas à l'aise avec le portail du néant, elle semblait aussi dubitative qu'un louveteau qui découvre pour la première fois la neige, elle se tourna
vers le créateur du portail, et s'assura par une question qu'elle survivrait à ce périple magique.
Faisant preuve de mansuétude pour cette fois, pour ce manque de confiance en ses capacités magiques, le naga ria aux éclats avant de joindre ses mains et de les poser à l'arrière de son
crâne, détendu le naga fit ensuite une révérence à madame pour l'inviter à passer le portail, ce qu'elle fit sans laisser un dernier regard noir comme pour dire "je t'étripe même de
l'au-delà si il m'arrive malheur".
Quoiqu'il en soit, c'est indemne que les deux nagas arrivèrent à destination, Vallon lui était resté à Lédéhi pour respecter le plan initial.







-Village de Kothemba-





Retrouver ce village, fit ressentir une vague de nostalgie pour le jeune sectaire, à cette ambiance tribale et sauvage de la Savane, rien de tel pour reprendre du poil de la bête,
composés de nombreuses cases, le village s'était un peu agrandi depuis la dernière fois. Dans l'air flottait un doux parfum de poulet rôti ou de quelque chose qui devait avoir
la même consistance, de quoi faire saliver. Le soleil descendait doucement dans le ciel, et illuminé de ses rayons la plaine désertique.
A peine arrivé, que les deux nagas commencèrent leurs investigations, ils n'étaient pas venus sans un minimum de préparation quant à la tâche qui leurs avaient été confiée.

Il fallait au minimum connaître le but et les intérêts de leur interlocuteur, et en manière de traité, il fallait choisir soigneusement ses mots pour essayer de convaincre allègrement
son interlocuteur, aussi les deux nagas n'étaient pas venus sans quelques présents pour montrer la bonne foie qui les animes. Outre ce détail, l'ensorceleur comptait sur un argument
choc qui devrait au moins faire prêter une oreille attentive à ce Sincère Rôdeur.

L'Ordre des Sincères Rôdeurs est un dérivé de l'Inquisition, réuni sous la croyance d'un esprit, ayant autant d'intérêt en matière politique ,militaire que commercial.
Ils dépouillent la richesse des impies qu'ils chassent, et s'enrichissent également avec les taxes récoltées en offrant une certaine protection aux corps commerciaux.

Trois informations clés leurs avaient été soumis pour les pourparlers, d'abord que le négociateur était d'un naturel agressive (ce qui ne facilite pas les entrevues politiques)
en second qu'il a un intérêt fort pour les opales, et enfin pour terminer qu'il est sous les ordres de Baltek dit "Le Corbeau", l'actuel dirigeant de l'Ordre.
C'est donc en prenant ces trois critères en compte que les nagas avaient préparé leur stratégie,
ainsi pour calmer les ardeurs de cet ambassadeur si on peut dire, il fallait limiter tout ce qui pouvait engendrer une tension inutile, éviter de l'aborder sauvagement ou même un
endroit trop à l'étroit, non tout au contraire il fallait un endroit dégagé pour qu'il ne sente pas piégé, pour que son esprit méfiant et en proie aux doutes, soit apaisé par la pureté
d'un bol d'air frais.

Pour l'approche tout en douceur, la féminité et le charme naturelle de la douce naga allait certainement jouer, la première partie des pourparlers commençait et la douce Songe
(oui elle peut se montrer douce quand elle n'a pas envie de vous tuer sur place) scrutait du regard les passants, en ayant l'air naturel, si l'attente fut assez longue, enfin
les nagas détectèrent celui pour qui ils étaient là, ils le laissèrent dans un premier temps à ces occupations.
Tout correspondait aux descriptifs d'un membre de l'Ordre : une longue toge blanche, fendue dans l'interjambe, et des jambières similaires à des écailles de dragon, leur visière pour
cacher leur identité leur donne un coté très mystérieux.
La jeune naga d'une voix suave interpella un groupe d'enfants (elle corrompt même la jeunesse, si ce n'est pas le plus beau des crimes) pour l'aider dans sa tâche, pour cela
elle donna à ces êtres innocents, une offrande (l'opale sculptée et taillée) et l'emblème des Sincères Rôdeurs, les deux enfants se laissèrent convaincre aisément à la vue des
quelques pièces d'or promis en cas de réussite d'une mission qui semblait, on ne peut plus aisée.
De surcroît, de frêles gamins assuraient l'entretien délicat recherché dans leur plan.

Mais le chien fit languir les deux nagas quelques heures, afin de décider enfin à pointer le bout de son nez, le soleil perdait ses forces dans l'horizon, et la chaleur calaminante
du désert, laissé place à des températures plus froides.
Tel un loup devant un autre, le membre des Sincères rôdeurs aboya sa phrase sur les deux demi-reptiliens, "Qu'est-ce que vous m'voulez, vous deux?" , son air agressif
avait été prévu, mais loin de partir, le membre semblait enclin à la discussion notamment car il tenait solidement l'opale offerte plus tôt, et que sa convoitise
était quelque peu rassasiée.
Sans agression aucune, les deux nagas restèrent impassibles à toute provocation, et Songe finit par lui dévoiler le pourquoi de l'affaire, "c'est pour affaire", elle alla droit
au but pour ne pas tergiverser non plus.

Hypnotisé par la pierre précieuse, le membre des Sincères Rôdeurs sembla réfléchir, il porta sa main au menton signe d'une hésitation, puis après quelques secondes
-"Très bien, mais pas ici, j'accepte si je peux choisir l'endroit"
Les deux nagas firent un signe d'approbation, et suivirent le négociant, Equinoxe posa une main avertie sur le bras de Songe, il fallait laisser le négociant imposé la cadence
de la marche, et oui les négociations ça démarre même avant d'avoir commencé, tout, absolument tout et dans le comportement.




-Case d'un Habitant, non loin de la place principale à l'abri des regards indiscrets



C'est derrière la case d'un habitant du village, que le membre de l'Ordre voulu faire cette entrevue, à peine avait-il convier les deux nagas à s'asseoir sous un ordre plutôt
autoritaire, qu'il gueula à une jeune femme qu'on lui rapporte de quoi se sustenter, il prononça le nom d'un alcool fort et il voulait des cacahuètes pour accompagner
son pinard local. Toujours en train d'admirer son opale, il sourit et lança aux deux membres de la CO
-Dites moi, vous en avez beaucoup des Opales, comme celle-ci?
Malheureusement c'était la seule qu'avez réussi à se dégoter en si peu de temps les membres de la CO, mais c'était mieux que rien, la preuve c'était qu'il est tombé presque
amoureux de la pierre, Songe était surement entrain de peser le pour et contre de sa réponse, elle recula que des quelques millimètres, c'était un signe fin qui donna l'occasion au naga
rouge de parler, il choisit la carte de la vérité détournée, ne pas en dire trop, ni trop peu :
-C'est une ressource rare, mais la Congrégation se fait le luxe de s'offrir ce qu'elle a besoin, nous chassons de temps à autre des guerriers d'opales qui nous fournissent
alors le bien escompté.

-Intéressant, intéressant... Ah enfin, j'avais une de ces soifs, sert donc ces deux nagas ma toute belle (la jeune femme s'exécuta sans dire un mot, enfermée dans son silence)
Et tiens moi au courant de tu sais quoi, je tiens à le savoir à l'instant même où elle pointera le bout de son nez c'est compris ? (la jeune femme toujours muette, hocha la tête aux
revendications hurlées, un défenseur de la cause féminine en aurait fait une jaunisse) Bon, pas la peine d'être devin pour savoir que j'ai en face de moi, deux membres de la
Congrégation, j'ai beaucoup à faire depuis que ces rats ont décidé de pointer leur sale tronche de rongeurs des entrailles de la terre, alors de quelle genre d'affaire voulez-vous
me parler?
-Mmh.... vous êtes intelligent, nous tenons nous aussi à éradiquer ces vermines sortis de la terre, une entente diplomatique serez la bienvenue pour nos deux ordres respectives.
-"Ahaha" s'exclama d'une voix rauque l'individu masquée "notre cause est plus juste et plus profonde que les loubards que votre bien sombre demeure accueille, pourquoi
mon chef prenait-il la peine ne serait-ce que de vous écoutez?"
-Parce que les "misérables" que nous sommes, savent éperdument que votre chef est sur la liste rouge des Dragonniers, et que bien rare sont ceux qui dispose d'une organisation
opérante permettant....

-Stop mon jeunot, je vois clairement où tu veux en venir, tu as bien préparé tes cartes et tu es en train de mettre une suite royale, mais il va falloir que j'y trouve mon compte
dans toute cette .... mmh affaire
-Un surplus d'opales?
-Je vois que tu comprends vite... dit-il d'un air sournois en ingurgitant langoureusement une cacahuète. Se massant la barbe une fois de plus, il brisa le silence installé
en prenant son verre à la main.
"Je pourrais m'entretenir avec mon chef, nul doute qu'une mesure de protection de votre part serait la bienvenue, surtout que je n'aurais pu à m'inquiéter à vous voir
rôder, mais qu'est-ce qui m'assura de votre bonne foi?"
-Contrairement aux pirates, nous sommes réputés pour tenir les alliances que nous forgeons, il en va de notre réputation, si vous assurez le soutien militaire que nous attendons,
votre chef pourra se déplacer grâce à nous plus aisément et compter sur une attaque préventive de nos membres si jamais nous apprenons grâce à nos nombreux espions qu'il serait
en danger.

-Toi t'es un sacré personnage, ahahaa! J'ai mes sources moi aussi, apparemment vous êtes arrivé par un bien mystérieux portail?
-Tout comme votre chef, je maîtrise les rudiments de l'éther, d'un point de vue purement stratégique je suis le plus à même d'handicaper votre chef.
-Aahaha, toi t'aimes la baston ça se sent! Ah notre chef à le même regard que toi, vous autres utilisateurs de l'éther vous êtes tous un peu bizarre.
Songe restait jusque-là en retrait, pris aussi la parole, elle voulait s'assurer du succès de la mission diplomatique.
-Et laisses parler les hommes tu veux? rétorqua le Sincère Rôdeur
Equinoxe s'empressa de changer la conversation, avant que la naga n'étripe ce misogyne de première excellence. La conversation dura de longues minutes, mais tourna un peu
en rond,  l'histoire des opales était sans cesse rappelées, l'ambiance morose faisait bouillonner intérieurement la lancière ophidienne, mais la jeune servante ne tarda pas
à revenir et avertit son maître de la présence d'une nouvelle invitée.
-Qu'elle attende! hurla agressivement l'homme qui tapa sur la table.
Visiblement il était plus intéressé que lors des premiers échanges. Il reprit le fil de ses pensées, et une chose évoquée au cours de la discussion.
-Oui, oui le Pandémonium, voyez la force de notre dévouement! Votre dirigeante semble bien passionante si elle en a fait autant... (puis d'un seul coup)
mais une femme (dit-il comme s'il vomissait) vous vous laissez marcher dessus mon garçon!
-Oh toutes les roses sont charmantes parce qu'elles sont couvertes d'épines, une femme qui s'impose vos son pesant d'or mon cher!
-Ah baliverne! Attendez vous voulez dire...

A ce moment-là Songe ne pouvait plus tenir, il fallait qu'elle frappe quelqu'un, cela tombait bien Equinoxe avait besoin d'un petit choc, d'en dessous la table il pinça
gentiment la dame serpent, qui crispait donna un violent coup sur l'arrière-tête de l'écailleux, qui finit par cracher un peu de sang.
-Vous voyez? (dit-il en se léchant les babines couvertes d'hémoglobines) Ça fait doucement si mal...
Equinoxe esquissa la prochaine slave de poings de la naga pour la prendre entre ses bras, ce moment érotique finit par conclure la négociation.
-Je vois que vous êtes un expert tout comme moi, décidément, vous m'excuserez mes tous ces ébats m'ont donné envie. Je vous tiens au courant pour votre demande de coalition,
j'exposerais soigneusement vos propos. (puis plus perversement) ah et je compte sur vous pour ces choses là aussi, j'aimerais m'offrir la luxure si convoitée de la Congrégation...
-Naturellement...
-Hé, sombre idiote raccompagne nos invités à la porte, c'est un ordre! termina t-il en allant rejoindre son casse-croûte sexuel du soir.

Songe semblait quelque peu furax, mais elle était intelligente et leur petit jeu de signe avait on ne peut plus bien marché. Comme le serpent le savait si bien en matière de négociation, il faut cerner le personnage, et savoir lire derrière les mots.
-Héhé, bien joué ma serpentine! Désolé si j'ai vexé ton égo, mais j'imagine que tu as compris comme moi, qu'il fallait exploiter la faille de son avarice non seulement
pour les pierres précieuses mais aussi pour le sexe. En tout cas notre petit numéro de couple semble avoir psychologiquement déclenché ce qui combat le mieux l’agressivité.
Allez fais pas cette tête, parle moi!


Elle semblait si remontée, que le naga décida de l'emmener boire un verre à ses frais pour se faire pardonner, en tout cas le naga avait réussi à faire rougir aussi fort
que ces écailles la jeune donzelle, ce qui l'avait beaucoup amusé, il allait devoir subir la foudre de ses yeux encore bien longtemps, mais il aimait plutôt ça ...




Perfides Pourparlers & Futurs Alliés Manipulés Mod_211
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Songe Syrzyal
Lancière ophidienne

Songe Syrzyal

Messages : 783
Expérience : 2264
Féminin Âge RP : 22

Politique : 33
Métier : Forgeronne d'A.- Maîtresse absolue
Titres:
 

(Balor, œil-volant de Songe [Amélioré] +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
Perfides Pourparlers & Futurs Alliés Manipulés 1559870510-barre-vie-gauche2181/2181Perfides Pourparlers & Futurs Alliés Manipulés 1559871461-barre-vie-rouge  (2181/2181)
Vitesse: 666
Dégâts: 2309

Perfides Pourparlers & Futurs Alliés Manipulés Empty
MessageSujet: Re: Perfides Pourparlers & Futurs Alliés Manipulés   Perfides Pourparlers & Futurs Alliés Manipulés EmptySam 25 Mai 2019 - 4:24

Songe les avait suivis silencieusement, laissant l'autre Naga et le Sincère-Rôdeur discuter, entre eux, allant même jusqu'à remonter son écharpe au niveau de ses lèvres, venant les cacher alors qu'elle prenait place aux côtés d'Equinoxe au niveau de la table. Ses yeux vides de sentiments et de pensées, se contentant de regarder sans réagir. Ses yeux venant tout simplement osciller vers la servante lorsque l'homme se mit à lui aboyer après pour qu'elle revienne avec de l'alcool. Servante qui avait, l'espace d'un moment, bougé ses yeux vers la Naga, comme si elle essayait de venir chercher du réconfort auprès de la seule autre femme dans la pièce, mais son visage sembla se décomposer lorsque tout ce qu'elle trouva fut les yeux froids et désintéressés de la Naga.
La demi-serpent ne pensait déjà qu'à partir. Ce genre de discussion n'était pas quelque chose auxquelles elle savait particulièrement s'y prendre. Certes, elle savait manipuler et menacer, mais gagner la confiance des gens pour les faire passer d'eux-mêmes de son côté était totalement différent. Ainsi, poussant légèrement l'alcool qu'on venait de lui servir, doutant de la qualité de celui-ci qui ressemblait plus à du tord-boyaux quel quelque chose de buvable, s'en retrouvant presque dégoûtée, elle s'avachit un peu en arrière et remonta l'écharpe au niveau de son nez, se cachant derrière celle-ci et laissa Equinoxe parler. Songe se contentant de regarder autour, devenant un simple témoin inexpressif de la conversation.

Ce qui n'était pas nécessairement une mauvaise chose non plus. Ne sachant pas ce qu'Equinoxe avait en tête, elle entendait pour la première fois, tout comme le Sincère-Rôdeur, les mensonges du Naga -Ou ses vérités détournés- mais elle n'y réagissait pas, pas la moindre petite expression qui aurait pu mettre le doute à l'humain, pas la moindre petite réaction, se contenant de rester neutre -Ou simplement ennuyée-. Quoique plus elle l'écoutait, plus elle le trouvait agaçant mais intelligente, elle laissa tout cela passer au-dessus de sa tête, sachant parfaitement qu'elle n'aurait aucun intérêt à venir le contrarier là maintenant.
Il arriva tout de même un moment où une idée qui lui sembla bonne vint lui traverser l'esprit, Songe venant tirer sur son écharpe pour la baisser et libérer sa bouche, se penchant à nouveau un peu plus en avant, mais à peine ouvra-t-elle ses lèvres, avant même que la moindre syllable se fasse entendre, qu'il vint lui dire de se taire, forçant la Naga à se laisser tomber à nouveau en arrière, venant remonter son écharpe au niveau de son nez et baissa la tête.
Il avait définitivement finit par l'énerver à ce moment-là. Si l'absence de conscience chez la Naga l'avait amené à ignorer la manière dont il pouvait traiter ses servante, le fait qu'il en soit venu à l'agresser verbalement changea tout ce qu'elle pensait. Certes, elle n'allait toujours pas l'attaquer -La discussion se passant si bien et approchant de son but- mais il commençait à lui rappeler un certain quelqu'un qu'elle avait connu il y a très longtemps de par ses manières et sa personnalité, et le seul souvenir de ladite personne, un souvenir empli de haine et ressentiment, était assez pour que Songe commence à détester le Sincère-Rôdeur plus qu'un peu, l'esprit de la demi-serpent se faisant envahir par des pensées homicides. Son air légèrement énervé n'était désormais plus que cacher derrière l'épais morceau de tissu bleu qu'elle avait autour de son coup et ses longs cheveux qui venaient cacher son visage en partie.

Et dans son état, elle n'avait définitivement pas vu la main du Naga s'approcher d'elle, n'étant pas du tout blessée par ça mais certainement surprise, venant soudainement se relever avec un gémissement, tournant rapidement son regard vers Equinoxe qu'elle dévisagea, venant lui envoyer le dos de son poing dans la figure, à la manière d'une gifle mais en certainement un peu plus douloureux - D'autant plus que la Naga possédait définitivement beaucoup de force quand bien même cela ne sautait pas à l’œil.

« -Qu'est-ce que tu... » - Elle avait commencé à s'exclamer avant d'être surprise par le fait qu'Equinoxe la prenne dans ses bras, les lèvres de Songe laissant s'échapper un autre petit gémissement. Elle n'avait pas l'air particulièrement gênée, ou du moins pas dans un sens d'embarras. Elle n'avait que peu faire pour ce genre d'ébats, et à l'inverse, cela vint légèrement tordre son visage sous la colère, d'autant plus qu'elle ne savait pas où Equinoxe voulait en venir. Mais quand bien même elle détestait se retrouver dans une telle position, d'autant plus lorsque c'était en face d'un Humain, elle restait silencieuse. Cependant, son expression restait en partie cachée par son vêtement et ses cheveux bleus, ce qui, certainement plus par chance que par autre chose, donnerait l'impression au Sincère-Rôdeur que Songe agissait en accord avec Equinoxe.

Et la Naga resta silencieuse pour le reste du temps qu'ils passèrent dans la case, jusqu'à ce qu'ils soient ramenés vers la sortie. La porte se refermant derrière eux, elle fut enfin libre de parler et d'être elle-même. Il y avait déjà ses yeux jaunes, brillant d'une lueur presque infernale, dont la couleur perçait même au travers des longues mèches bleues qui tombaient sur le visage de la Naga et qui étaient les seules choses qu'Equinoxe pouvait voir, son écharpe couvrant toujours l'autre moitié de son visage, yeux qui venaient le dévisager d'une manière qui aurait fait fuir n'importe qui. Et si elle n'élevait pas la voix, de peur que celle-ci porte jusqu'au sein de la case, elle n'en était pas moins emplie de colère.

« -Juste... Préviens-moi la prochaine fois qu'tu fais un truc comme ça... Ou mieux, fais pas ça... Du tout. Sauf si tu veux te retrouver étripé. » - Songe, de par ses expériences passées, n'appréciait pas forcément de participer à ce genre de numéro visant à jouer de la corde du désir charnel. Enfin, au moins elle aurait finalement un verre à boire de quelque chose qu'elle espérait serait de meilleure qualité que ce que le Sincère-Rôdeur avait pu leur proposer. Et avec un peu de chance, ça finirait même par réussir à lui décoller de la peau le sentiment dérangeant et gênant qu'elle pouvait ressentir depuis leur numéro dans la case.




Perfides Pourparlers & Futurs Alliés Manipulés 821546SIGNFINAL...........
Perfides Pourparlers & Futurs Alliés Manipulés 1555277982-1490095928-snake3« Une conscience ne profite qu'aux anges et le mal ne profite qu'à ses propres desseins. Perfides Pourparlers & Futurs Alliés Manipulés 1490095928-snake2
Alors que le vice est sa propre récompense et le pécheur seul est capable de véritablement savourer sa vie.
»
#3D9AA6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Juge
Personnage Non Joueur

Le Juge

Messages : 5058
Expérience : 17056
Féminin

Perfides Pourparlers & Futurs Alliés Manipulés Empty
MessageSujet: Re: Perfides Pourparlers & Futurs Alliés Manipulés   Perfides Pourparlers & Futurs Alliés Manipulés EmptyVen 7 Juin 2019 - 16:56

Fin d'objectif mensuel

Tout les critères ont été respectés, à savoir :
- le côté agressif du PNJ
- l'attirance pour les opales
- l'intérêt pour Baltek

Indice de confiance : 9/10

La C.O perd une opale. Songe et Équinoxe gagnent 10 points de faction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Perfides Pourparlers & Futurs Alliés Manipulés Empty
MessageSujet: Re: Perfides Pourparlers & Futurs Alliés Manipulés   Perfides Pourparlers & Futurs Alliés Manipulés Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Perfides Pourparlers & Futurs Alliés Manipulés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Devenons alliées (Hermy)
» liste partielle du futur gouvernement
» Besoin d'avis sur schema pour mes futurs evil sunz
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» Les Dorwinions: Orientaux du Nord ou Nordiques Orientaux?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Centre de Dùralas :: Savane de Tzengah :: Village de Kothemba [Zone communautaire]-