AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


border=0
Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Khinem
Le Monde de Dùralas a précisément 2209 jours !
Dùralas, le Dim 17 Nov 2019 - 15:30
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez
 

 "Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Valphégas
Fantôme sanglant

Valphégas

Messages : 825
Expérience : 2357
Masculin Âge RP : 21

Politique : 80
Métier : Mineur - Compagnon
Titres:
 

(Nalphégius, Pégase de Valphégas [Amélioré] +200, v+200, 100 ; approche furtive : la vitesse est augmentée de 20% au premier tour)

Stats & équipements
Vitalité:
"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] 1559870510-barre-vie-gauche1055/1055"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] 1559871461-barre-vie-rouge  (1055/1055)
Vitesse: 809
Dégâts: 1367

"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] Empty
MessageSujet: "Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE]   "Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] EmptyLun 20 Mai 2019 - 16:35

Je me regardais une dernière fois dans le miroir à main, que j’avais emprunté à une de mes courtisanes la nuit dernière. J’avais face à moi un tout nouveau stryge, bien plus classieux que l’ancien. Mes longs cheveux couleur corbeau tombaient en cascade sur mes épaules, mes yeux brillaient de leur lueur violette, habituelle chez mes confrères, et j’étais richement habillé. Un long manteau en cuir noir s’étalait sur mon dos, décoré de petites piques sur les épaules. En-dessous, on pouvait apercevoir une jolie chemise en flanelle, sombre elle aussi, et un collier avec une croix qui tombait sur mon torse finement ciselé. Je ne savais pourquoi, mais le symbole m’avait plu, raison pour laquelle j’avais acheté le collier. A ma taille, j’arborais une ceinture de la même couleur que le reste, couvertes d’arabesques travaillées et camouflant des aiguilles. Juste en-dessous de la ceinture, j’avais décidé de mettre un pantalon en cuir noir, seule pièce de ma panoplie que je n’avais pas acheté pour l’occasion. On pouvait d’ailleurs voir, si l’on examinait consciencieusement, que l’habit avait vécu, et ce n’était pas les discrets rapiècements qui allait le démentir. Heureusement pour moi, j’avais un joli visage à regarder plutôt que mon bas assez quelconque.

Je me tournai vers mes compagnons, habillés eux aussi pour l’occasion. Il y avait Equinoxe, un jeune naga aux écailles écarlates, que je commençais à bien connaître. Nous avions fait quelques contrats ensemble, et il n’était pas rare que l’on se retrouve autour d’un verre au mess de la Demeure Isolée, ou dans nos chambres. Il était arrogant, prétentieux, mais savait être de bonne compagnie quand on le connaissait. Si ma confiance en lui n’était pas acquise, je savais au moins qu’il était professionnel et que la soirée sans lui aurait sûrement été moins amusante.
La seconde personne qui se préparait face à moi était Juviel. Un stryge noir, né elfe de glace, que la Matriarche m’avait ordonné de surveiller. Elle m’avait aussi intimé de démontrer sa loyauté à la Tour Noire, et c’est pourquoi je l’amenais souvent avec moi en mission. Jusque-là, il avait su se montrer efficace même si sa maigre connaissance de ce qui se trouvait au-delà de la Tour Noire avait parfois entravé légèrement le bon déroulé de nos contrats. Cependant, il apprenait vite, et je commençais à éprouver une sensation étrange avec lui. Il n’était pas tout à fait mon partenaire, car malgré ses aptitudes martiales il était bien naïf et peu savant des choses de la vie. Non, je le voyais plutôt comme un apprenti, ou un élève, quoi qu’il devait sûrement être plus âgé que moi. Je gardais toujours cependant un œil sur lui. La Matriarche m’avait avoué qu’il était le fruit d’une expérience lancée par sa grand-mère, l’ancienne Matriarche, visant à transformer nos prisonniers en soldats obéissants. Si l’expérience se révélait concluante, notre politique de capture allait radicalement changer, et ceux qui auraient les épaules assez solides finiraient en serviteur du Dragon Blanc au lieu de finir en sacrifices. Mais ça, il l’ignorait.

Je jetai un coup d’œil au loup que j’avais posé juste à côté, sur la banquette de la cariole où l’on se trouvait. Au même instant, le cocher cria à notre encontre :

« N’arrive d’ici cinq à dix m’nutes, m’ssieurs. »

Bien. Il était maintenant l’heure de se fondre dans la peau du personnage. J’attrapai mon masque et vérifiant que tout le monde était fin prêt, je leur fis un résumé du briefing qu’on avait déjà vu au préalable, en chuchotant néanmoins pour ne pas être entendu par le cocher :

« Encore merci de m’accompagner, camarades. N’oubliez pas, je suis Vayne, baron d’un domaine dans les Terres Désolées. Toi… Je désignai le stryge aux oreilles pointues : Tu es Alystair, héritier d’une grande famille bourgeoise d’Ishtar, les Gareth. Ils sont acquis à ma cause, et s’ils ne sont pas aussi riche qu’ils veulent le faire croire, ils sont prêts à prêter leur nom de famille pour éponger la dette qu’ils me doivent. Quant à toi… Je désignai cette fois-ci le naga vermeil : Tu es Lachyon, baron d’un domaine non loin du mien. N’oubliez pas, nous sommes tous amis, et surtout… Je baissai plus encore la voix, les forçant à se rapprocher de moi : notre réel objectif est le meurtre du seigneur Kalligan, fils du baron Henri Beaufort qui organise ce bal, et héritier de la famille Beaufort. Dispersez-vous dans le bal, cherchez des informations utiles et on se rejoint tous à l’entrée du jardin une heure après qu’on soit arrivé. Bien sûr, la récompense sera distribuée à part égale, alors je ne veux pas entendre de chamailleries parceque l’un a mis plus d’effort à la tâche que l’autre. Le succès de ce contrat ne dépend que de notre coopération, je compte sur vous pour être aussi professionnels que d’habitude. Des questions de dernière minutes ? »

J’enfilai mon masque avec un sourire en coin. Le meurtre du seigneur Kalligan n’était pas le réel objectif de tout ceci, mais seulement une occasion, un tremplin vers le véritable objectif qui était le mien. Mais ça, mes camarades n’en savaient rien.
Nous allions bientôt arriver dans le domaine de la baronnerie Beaufort, une riche famille de nobles humains stellaroïs qui avaient bâti leur empire sur le commerce du tabac. Ils possédaient une jolie propriété, non loin de la capitale, où l’on pouvait voir plusieurs champs de tabac à perte de vue, et des ouvriers ou des esclaves pour s’en occuper. Elle se situait non loin d’une petite oasis, que la famille Beaufort utilisait pour irriguer leur gagne-pain. Je connaissais absolument tout d’eux, du père avare à la jeune fille naïve. Ils étaient trois : le patriarche de la famille, le vieux seigneur Henri Beaufort, connu pour son avarice et capable de tout pour agrandir son empire financier. Son fils aîné, Kalligan, était un jeune homme âgé de trente-deux ans, garant de la sécurité du domaine. Il était connu pour être un grand jouteur, et on le connaissait dans les hautes sphères stellaroïse comme le « Chevalier du Soleil », surnom prestigieux acquis après avoir gagné plusieurs tournois de joute et de combat. La dernière membre de cette famille n’était autre que Gabrielle, femme d’à peine dix-huit ans, peu savante des choses de la vie. Elle était connue pour sa beauté, mais son père gardait jalousement sa main, espérant pouvoir la donner à quelqu’un qui saurait faire fructifier son commerce. Je les espionnais depuis des mois maintenant, et j’avais employé tous les moyens possibles pour obtenir le plus d’information possible à leur sujet. C’était en lien avec le réel objectif de ce contrat, qui marquait le début de mon ascension. Bientôt, les gens connaîtraient le nom du seigneur Vayne.
Revenir en haut Aller en bas
Juviel Eterna
Célébrité régionale

Célébrité régionale
Juviel Eterna

Messages : 300
Expérience : 753
Masculin Âge RP : + 100 ans, la vingtaine âge humain

Politique : 01
Métier : Forgeron d'arme - Apprenti
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] 1559870510-barre-vie-gauche250/250"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] 1559871461-barre-vie-rouge  (250/250)
Vitesse: 47
Dégâts: 504

"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] Empty
MessageSujet: Re: "Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE]   "Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] EmptyLun 20 Mai 2019 - 20:03

Drap de volupté,  Juviel quittait ce siège féminin qui, avouons le nous, était parfois difficile, il comprenait mieux les penchant extrême de Valphégas pour l'envie et l'extase de la luxure, pêché était souvent emplie d'un feu ardent digne de Marisher. Cependant, lui n'en n'abusait pas, il n'en était pas ainsi aux cachots, ces rejetons des entrailles ténébreuses n'avaient de but que de créer des machines à tuer. Et bien que son manque d'expérience du monde lui faisait cruellement défaut, il faisait partie de l'un d'eux.

- Ne me diras tu jamais où tu t'en vas à chaque fois ?
- Le marché était de m'occuper à faire fleurir ton secteur contre des informations et ragots de tout genre, pas que je te donne les miennes.
- J'aimerais bien quand même savoir d'où tu viens, où tu as grandis.
- Si je te le disais, je t'empêcherais de dormir.
- Allons …


Mais avant que la belle Tara de Baldorheim ne surenchère une énième fois d'un assaut verbal le questionnant inlasssablement sur sa vie, il avait pris ses affaires et était sorti prendre l'air frais de la ville naine. Il n'y avait pas meilleur moment de la journée même si le printemps s'était installé, le matin, ce moment de la journée où il faisait le plus frais. Une bouffée inspiratrice et il s'en alla le rejoindre.

A l'extérieur de la ville l'attendait son comparse et sa monture. Cela faisait longtemps, des mois s'étaient enfumés dans le temps comme une bouffée de pipe naine au tabac Stëllarois, c'était d'ailleurs dans le vif du sujet.

- Juviel …
- L'Enlunée.


L'elfe-stryge le toisait lui et ses ailes qu'il jalousait comme l'or du soir qui épousait la courbe nocturne pour briller dans sa liberté, planant dans les airs. Il y arriverait. Il attrapa d'un geste rapide une petite mouche qui s'agitait autour de lui.

- Où allons-nous cette fois ? Une nouvelle bataille pour la Congrégation ?
- Tu sauras tout sur place, nous partons vers l'Ouest.
- Pas en Sylfaën j'espère …
- Non pas aussi loin, quelqu'un nous attend déjà là-bas.
- Très bien.


Constatant que perdre du temps en boniments était inutile, il ne chercha pas plus à converser avec le stryge. Les deux s'installèrent sur le dos de Nalphégius et quittèrent le grand Est montagneux.

Bien des lieues plus loin, à presque une journée de vol entière, l'air avait pris bien de la température comme les paysages. Le sable remplaçait souvent la neige et le soleil semblait ne jamais s'éteindre à perte de vue. Au lointain, il pouvait apercevoir les hautes murailles de Stëllarae aussi petite que la hauteur de son ongle de pouce quand il le levait pour tenter d'en mesurer la taille. Puis il railla, les vêtements imposés par Valphégas pour cette mission surprise ne l’enchantait guère, cela le retardait sur sa propre mission et il se sentait tellement mal à l'aise dans cet accoutrement ridicule. Mais il l'écouta déblatéré son speach sans rien dire jusqu'à la fin.

Il toisa la tierce personne qui les avait attendus. Bien batti et légèrement élancé, il se rappelait l'avoir aperçu lors de la bataille du Quartier Général de la Congrégation de l'Ombre se battre comme un titan.

« Le Naga Rouge ... »

Enfin, il approchait un nouveau membre de la C.O., il se sentait un peu prédestiné à les rejoindre prochainement avec les quelques missions avec Valphégas, il le parrainait assez bien, outrepassant peut-être son rôle de surveillant à sa propre mission. Il ne s'en plaignait pas tant qu'il y gagnait en expérience et en force.

- Non, arrêtons de perdre du temps. Cependant … Un elfe des glaces venant d'Ishtar ? Tu aurais pu trouver mieux.

Il resserra sa cravate bleu cristal, toute sa tenue l'agaçait. Il était vêtu d'une longue redingote fourché à l'arrière de couleur bleu nuit d'un éclat étincelant où se nichait un gilet de même couleur sur une tunique blanche. Son pantalon blanc surmonté de haute botte en cuir sombre en revanche ne lui posait pas de problème, il ajusta sa ceinture, une broche, du symbole d'un Ourobors certi d'un flocon de neige qu'il avait forgé spécialement pour l'occasion, à la poche gauche sur son torse de son gilet, son épée rangé dans son fourreau à la gauche de ses hanches.
Il mit un masque blanc, fin et élancé à l'instar de sa personne, avant de conclure en prenant une canne serti de lapis-lazuli :

- Alors, qu’attendons nous ?




"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] 1549834202-signajuviel2

Pensée italique jaune, dialogue gras
Revenir en haut Aller en bas
Equinoxe
Adepte du Grand Basilic ♦ Scrutateur des Ténèbres

Equinoxe

Messages : 951
Expérience : 4061
Masculin Âge RP : 27

Politique : 102
Métier : Mineur - Maître Absolu
Titres:
 

(Vallon, compagnon d Equinoxe +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] 1559870510-barre-vie-gauche2484/2484"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] 1559871461-barre-vie-rouge  (2484/2484)
Vitesse: 939
Dégâts: 2118

"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] Empty
MessageSujet: Re: "Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE]   "Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] EmptyMar 21 Mai 2019 - 20:24

Tandis qu'ils étaient conduits jusqu'au lieu de réception du bal, le regard perdu dans le vide, l'ensorceleur regarda par la fenêtre, une main soutenant son menton. Comment en est-il arrivé là déjà?
Il avait dû encore dire oui pour une mission sans vraiment y prêter attention, quoique elle sortait au moins de l'ordinaire, s'inviter chez les élites de l'aristocratie , de quoi y prendre rapidement goût à son humble avis.
Pour l'occasion le serpentaire s'était fait aidé par Connor, un de ses amis d'enfance qui a l'habitude des contrats dans la haute hiérarchie.
Avec une chemise affriolante, un léger gilet et une longue veste pour accompagner l'ensemble, le naga regrettait juste d'avoir sa forme humaine, moins encombrante dans ce genre de réception, et puis il ne tenait pas à ce que ses écailles éblouissent ces gens d'un tout autre niveau que les roublards qu'il avait l'habitude de croiser dans les villes.
Le naga ne s'était pas fait prié pour porter quelques bijoux des nombreuses victimes de Connor, une grosse bague avec une wyverne sculptée dessus notamment, avait tapé dans l’œil de l'ensorceleur pourpre, il avait aussi un collier de chaînes au style provocateur de même que quelques boucles d'oreilles percés sur la partie haute de l'organe du son.
Tout le reste finissait avec un pantalon assez large en finition, et des bottes rouquines très chics.
Mais marcher avec, arf quelle horreur, en fait non ce n'est pas marcher avec, mais juste marcher.

Le jeune stryge noir Valph, suave comme à son habitude était accompagné par son euh...apprenti? Le magicien du vide n'avait qu'à peine compris cette histoire d'elfe-stryge, enfin qu'importe, chacun à la droit de se faire plaisir avec qui il veut après tout. Mais si l'un enjoué, était dans son élément, l'autre en revanche semblait mal à l'aise dans des vêtements aussi chics; rah il faudrait le décoincer un peu celui-là pensa vite fait l'écailleux écarlate.
 
 --------------

Il semblerait que Valph ait pris la parole, Lachyon boarf pourquoi pas, si ça peut lui faire plaisir, le seigneur Kalligan, ah pas difficile à retenir au moins, mmh ça y est il a fini? Je croyais avoir à obliger les deux à s'embrasser pour qu'il se taise.
Notre nouveau comparse, était bien d'accord avec moi, il semblait lui aussi vouloir sortir de cette horrible boîte, qui a ballotté mon estomac tout le long de la route, sans parler des cailloux qui ont dû me déplacer une ou deux côtes, heureusement j'en ai plein d'autres...
Tandis que l'un descendait, la seule réponse que je donnais à Valph, c'est un sourire béant, et un redressement des sourcils, enfin je sortais à mon tour, portant un sublime loup en forme d'ailes de chauve-souris. Héhé, je crois que j'ai bien fait d'accepter ce contrat, en plus rien ne m'interdit d'aller jouer un peu avec tout ce beau monde.

-"Tu es beaucoup trop stressé Valph, détend-toi un peu, et puis au fond ce contrat te va comme un gant"

- Alors, qu’attendons nous ? questionna l'elfe des glaces avait-il dit.

-"Je compte pas rester là ,alors, moi j'y vais"
ricanais-je "J'espère qu'il y aura du défi, je déteste quand c'est trop facile"


Arrivé à l'entrée du domaine, un homme scrutait une liste, il était accompagné en soutien de trois armoires à glace, le genre qui s'entraîne à couper les bûches à la force de leurs poings.
-A qui ai-je l'honneur?
-Tous mes hommages, vous avez ici l'unique baron Lachyon pour vous servir, mes deux compères ne sont qu'autres l'éminence baron Vayne, et Alystair, moins importants certes mais que voulez-vous il faut bien les faire sortir de leur domaine une fois de temps en temps.
-Bien messieurs, vos noms sont sur la liste, excellente soirée à vous.
-Oh, je vous remercie, par ici mes chers amis, ne nous faisons pas attendre, il est fort impoli d'être en retard

Il y avait foule, la soirée s'annonçait palpitante, pour moi la seule envie du moment, c'était d'aller tester une de mes nouvelles toxines, ou de susciter un crime passionnelle.
Bien sûr, ce sera toujours à l'abri des regards, toujours caché sous un voile d'éther, le sang sera versé qu'après minuit passé, en entendant je vais aller coller mon corps sur un autre, ahaha!




"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] Mod_211
Revenir en haut Aller en bas
Valphégas
Fantôme sanglant

Valphégas

Messages : 825
Expérience : 2357
Masculin Âge RP : 21

Politique : 80
Métier : Mineur - Compagnon
Titres:
 

(Nalphégius, Pégase de Valphégas [Amélioré] +200, v+200, 100 ; approche furtive : la vitesse est augmentée de 20% au premier tour)

Stats & équipements
Vitalité:
"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] 1559870510-barre-vie-gauche1055/1055"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] 1559871461-barre-vie-rouge  (1055/1055)
Vitesse: 809
Dégâts: 1367

"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] Empty
MessageSujet: Re: "Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE]   "Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] EmptyMer 22 Mai 2019 - 12:01

Juviel, mal à l’aise dans cet accoutrement, semblait vouloir en finir vite et il n’eut donc pas d’autres questions. Il souleva néanmoins un point auquel j’avais déjà réfléchi, et je lui répondis avec un sourire en coin :

« Les Gareth m’ont vendu temporairement leur nom, tu pourrais être un skarnien qu’ils ne s’en soucieraient pas. Cependant, un bourgeois elfe des glaces ce n’est pas si inconcevable. Joue de cette spécificité pour socialiser, tu verras tu vas t’amuser. »

La calèche s’arrêta enfin, et le cocher tapa à la fenêtre pour nous signifier qu’on était arrivé à destination. Equinoxe me dit alors, l’air décontracté :

« Tu es beaucoup trop stressé Valph, détend-toi un peu, et puis au fond ce contrat te va comme un gant. »

Je haussai un sourcil et finit par lui lancer un sourire. Moi, stressé ? Jamais. En revanche, il était indéniable que j’étais excité. Plus encore, je jubilais. Mon plan était en marche, et cette soirée était la première étape décisive de ce plan. Tout allait bien se passer, je m’en assurerais moi-même.
Agrippant sa canne sertie de pierres bleues, Juviel nous lança en sortant de la cabine:

« Alors, qu’attendons-nous ? »

Equinoxe, visiblement impatient d’aller fricoter avec la noblesse, lui répondit d’un air enjoué :

« Je compte pas rester là, alors, moi j'y vais. J’espère qu'il y aura du défi, je déteste quand c'est trop facile. »

Je leur fis un sourire, l’air de dire « Et bien ne faisons pas attendre ses dames » puis je sortis de la cariole également, accompagné d’Equinoxe. En passant, je jetai une petite bourse au cocher, qui me fit un simple signe de remerciement avant de partir pour les écuries.

Le domaine qui se dressait devant nous était impressionnant : au milieu du désert, il semblait y avoir un petit monde indépendant en la qualité du domaine des Beaufort. De larges haies s’étendaient devant nous, cachant l’entrée du manoir tout en embellissant le domaine. Je remarquai plusieurs canaux d’irrigations, qui permettaient de développer toute cette végétation sans prendre en compte le climat aride. Pareil à Stellaraë, un champ de force semblait entourer le domaine, mais je ne perçus pas de pouvoir de défense particulier – le champ de forcé défensif de la capitale humaine étant un tour de force dans le domaine magique – mais quelque chose de bien plus faible et insignifiant, que je reconnus en rentrant par le portail ouvert : c’était une barrière de régulation de température. Ainsi, en passant le portail et en rentrant dans le domaine, la glaciale température des nuits du désert laissa place à une fraîcheur agréable et une bise qui caressait le corps tel une femme de charme. Les deux hallebardiers, dont le tour de bras était identique à mon tour de taille, nous fouillèrent brièvement avant de nous laisser passer. Bien sûr, je n’avais emmené aucune arme visible, si ce n’est mes aiguilles et une petite fiole de poison que j’avais cachée dans mon pendentif en forme de croix.

Nous passâmes dans un jardinet fleuri, sans haies pour camoufler la vue, et devant une fontaine marbrée aux motifs envoûtants. Le manoir qui se dressait devant nous, quant à lui, était à la hauteur de la grandiloquence passée des Beaufort : il devait posséder au moins quatre étages, était sculpté à la manière architecturale des stellaroïs d’il y a deux siècles, et inspirait le respect. Plusieurs lumières étaient allumées un peu partout aux fenêtres, et on entendait plusieurs rires, chants et cris s’échapper des quelques balcons et fenêtres ouverts.
Nous arrivâmes finalement devant le porsche, où un petit homme glabre semblait tenir la liste des invités. A ses côtés, trois gorilles au physique presque surnaturel nous surveillaient, prêt à nous broyer d’une seule main au moindre geste agressif. Il allait falloir ruser pour parvenir à nos fins, mais j’avais foi. Cela faisait plusieurs mois que je m’informais sur les Beaufort, je n’avais pas accepté ce contrat à l’aveuglette non plus. Je m’étais même plus qu’informer….

Le gardien de la liste nous lança, de la voix de celui qui a répété la même phrase toute la soirée :

« A qui ai-je l’honneur ? »

Equinoxe fut plus rapide que moi, et il s’exprima de son ton enjoué :

« Tous mes hommages, vous avez ici l'unique baron Lachyon pour vous servir, mes deux compères ne sont autres que l'éminent baron Vayne, et Alystair, moins important certes mais que voulez-vous, il faut bien les faire sortir de leur domaine une fois de temps en temps. »

Je ricanai à la mention de la non-importance de Juviel, et ajoutai alors que l’homme cherchait nos noms sur la liste :

« Mon ami Lachyon a toujours un trait d’esprit en tête, Sieur Beaufort ne va pas regretter de l’avoir invité héhé. »

Mon interlocuteur, qui était aussi souriant qu’un mur de prison, me répondit juste après :

« Bien messieurs, vos noms sont sur la liste, excellente soirée à vous. »

Je fis une courbette discrète alors qu’Equinoxe, qui s’était improvisé chef de bande – sans que ça ne me pose tant de soucis que ça – nous lança :

« Oh, je vous remercie, par ici mes chers amis, ne nous faisons pas attendre, il est fort impoli d'être en retard. »

Décidément, le serpentaire était tout à fait dans son élément ici. J’avais cru comprendre néanmoins que ses jambes – que j’avais peu l’habitude de voir – le gênait, mais à part ça, la soirée semblait l’intéresser. Juviel, par contre, semblait se débattre avec ses froufrous, se grattant le cou en pestant sur l’inconfort des vêtements. Alors que nous venions tout juste d’arriver, que nous n’avions même pas eu le temps de nous séparer, qu’une jeune dame s’approcha de moi avec le sourire. Elle me lança, de sa jolie petite voix fluette de jeune femme :

« Messire Vayne ! Vous êtes venu ! »

Je fis mon plus beau sourire et baisai sa main qu’elle me tendait avant de répondre :

« Bien sûr, ma douce Gabrielle. Vos doux yeux m’ont manqué durant ces deux semaines d’absence, je ne pouvais pas louper une telle occasion de vous revoir. »

Je me tournai alors vers mes deux camarades, qui étaient probablement étonnés que j’ai déjà des connaissances ici. Je fis alors les présentations :

« Ma douce, voici le baron Lachyon et ser Alystair, deux de mes proches amis. Lachyon, Alystair, voici dame Gabrielle Beaufort, belle parmi les belles. »

La susnommé Gabrielle rougit et eut un discret sourire en coin avant de répondre d’un air gêné :

« Allons, messire Vayne, ne m’indisposez pas devant vos amis ! Messire le baron, messire Alystair, soyez les bienvenus dans le domaine des Beaufort. J’espère que la soirée sera à votre goût, nous n’avons pas lésiné sur les dépenses pour contenter nos invités. »

Nalphégius en profita pour faire une courte apparition dans mon esprit.

« Compte pas sur moi pour tenir la chandelle, Valph. Je vais dormir un peu en attendant que tu ais cessé de me faire vomir avec tes mièvreries. »

Ignorant copieusement mon jumeau bougon, je tendis mon bras à Gabrielle qui le saisit sans hésiter. Je lui dis alors, toujours souriant :

« Allons discuter dans les jardins, ma douce. L’air est frais en cette soirée, et je me souviens que les jardins sont un lieu de toute beauté. »

Elle acquiesça et ensemble nous prîmes la route vers les jardins. Je fis néanmoins, en me retournant, un discret signe de tête à mes deux camarades. Il ne fallait pas qu’ils oublient le rendez-vous dans les jardins, dans une heure.
Revenir en haut Aller en bas
Juviel Eterna
Célébrité régionale

Célébrité régionale
Juviel Eterna

Messages : 300
Expérience : 753
Masculin Âge RP : + 100 ans, la vingtaine âge humain

Politique : 01
Métier : Forgeron d'arme - Apprenti
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] 1559870510-barre-vie-gauche250/250"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] 1559871461-barre-vie-rouge  (250/250)
Vitesse: 47
Dégâts: 504

"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] Empty
MessageSujet: Re: "Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE]   "Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] EmptyJeu 23 Mai 2019 - 22:52

S'avançant vers l'entrée du domaine, Juviel se disait qu'il serait intéressant de connaître ce milieu là et d'y mettre un pied. Il savait qu'il ne seyait pas au monde de l'aristocratie, de belle parole en l'air, un paraître de luxure et de mensonge qui vous éblouit, l'on se sent plus important, plus grand, nous mangeons avec les grands et lorsque le vin et la nourriture vous étourdissent l'esprit, c'était là que les nobles ou les bourgeois les plus voraces se changeaient en rapaces.
Finalement, il y avait des choses à en tirer.

Arrivant dans le domaine après avoir eu la permission d'entrée, l'elfe-stryge se demandait s'il devait relever toutes les piques, un coup d'oeil envers le Naga le fit comprendre qu'il était l'un d'erntre eux, l'un de ces rapaces et en passant les portes d'entrée, jetant les yeux sur la soirée qui s'annonçait, il serait probablement le pire d'entre eux. Il préférait l'avoir de son côté même si rien ne garantissait que l'envie de le tuer le prenne. Il serait mal-avisé d'essayer.

Alors que les directives étaient donnés, une jeune pucelle se rua vers Valphégas. S'étonnait-il encore de son succès ? Sa réputation de la Tour Noire avait-elle transcender les contrées de Dùralas ? Il sourit en voyant l'entrain de cette Gabrielle Beaufort pendu à son bras. Juviel se décida de se prêter au jeu en déposant un baiser sur sa main. Il fallait bien commencer à un moment ou un autre.

- Mademoiselle Beaufort, c'est un plaisir que d'être accueilli par une hôte telle que vous. Et je vois que bientôt vous allez décrocher … la lune.


Dit-il souriant et en faisant un clin d'oeil à Valphégas. Elle ne répondit que par un :

- Ouh, quel baiser rafraîchissant, cela devrait plaire.


Il se recula, suite à ça, les deux tourtereaux s'éloignèrent laissant l'elfe des glaces et le naga seul face à cette folie aristocratique.

«  Fais chier … Je préférerais mille fois me battre que devoir assister à ça. »

Mais quand le devoir appelait, il fallait partir. D'un signe de tête au Naga, Juviel s'élança vers la foule, ne sachant pas qui aborder ni vers où aller. Il attrapa une coupe de … de quoi d'ailleurs ? Il n'y connaissait rien en alcool mis à part la bière de Baldorheim au Fourré à la Myrtille auquel il avait l'habitude de séjourner. Sirotant quelques gorgées et s'attendant à une longue et ennuyeuse soirée, il n'eut pas à faire des pieds et des mains pour engager une conversation, les rapaces vinrent vers lui, la curiosité.

- Et bien et bien, qu'avons nous là ? Un elfe des glaces ? Dit un convive à l'air malicieux.
- Oh mon dieu, un vrai ? Seigneur, qu'il est chou. Enchaîna une femme aux yeux pétillants.
- D'où venez vous ? Du royaume divin des Baldors ? Renchérit probablement son amie.
- Et quelle belle marque sur le visage, serait-ce un rite tribal du passage de l'enfant à … l'Adulte viril de votre peuple ? Continua la première.
- Laissez le moi, je l'ai lorgné la première ! Aboya une nouvelle venue.

Juviel, visiblement effrayé par cet attrait si soudain grimaça et eut un pied de recul face à l'attroupement qui ne faisait que croître.

- Par les divins, il fait si chaud ici mais me sentir prêt de vous me fait sentir si fraîche.

« Maudit sois tu Valphégas ! Je jure par Marisher que je vais t'étriper dès que je le peux !!!! »

Il sourit maladroitement mais n'arrivait absolument pas à en placer une.

- Vos yeux sont d'un rouge magnifique, ne me fixez pas messire, je vous en prie, je n'ose imaginer ce que vous allez provoquer en moi.

Il n'en pouvait plus, c'était trop, si le fait de devoir les tuer ne devait pas foirer la mission, il les aurait toutes égorger et placer sur une pique tout autour du domaine. Mais alors que d'autres demoiselles s'amoncelaient autour de lui, le premier à lui avoir addresser la parole vint vers le tirer du guet-apens en le tirant par le bras.

- Par ici, je vous prie.

Et ils s'en allèrent par une allée longeant les festivités.

- Voilà qui devrait vous donner quelques moments de répits, elles ne nous suivront pas.
- Oua..oui, je vous remercie, je ne voyais pas comment m'extirper de ça.
- Ah ah ah, il faut dire que cet effet est toujours présent lorsque nous recevons une spéciation. Un elfe des glaces en personne, l'on dit que vous ne descendez jamais des montagnes des Baldors.
- A vrai dire, je viens d'Ishtar.
- Ishtar ? Vraiment ? Ahahah quelle drôle d'endroit pour un elfe des glaces. Vous auriez pu dire être un skarnien, cela aurait été moins saugrenue !


« Maudit Valphégas, espèce d'abruti, crétin écervelé, imbécile de skarnien, personne ne va me croire, autant me livrer à la Tour Blanche la prochaine fois !!! »

- Ahahah je plaisante bien entendu. Je me présente, je suis le seigneur Kalligan, fils du Baron Henri Beaufort et maître de la soirée.
- A... Alystair, Alystair de la famille Gareth d'Ishtar pour vous servir.
- Voyons, voyons, oublions ces formalités mon ami, et dites moi dont qu'est-ce qu'un elfe des glaces d'Ishtar du Sud de Dùralas fait donc dans nos contrées désertiques Stëllaroise ? Je dois dire que vous ne devez pas être à votre aise avec ce soleil et toute cette chaleur.
- Et bien lorsque l'on y grandit, on finit par s'y habituer, je pense.
- Vous pensez ?


Il le toisait d'un sourire en coin mais d'un regard malicieux, de ceux qui savent qu'on avait quelque chose à cacher. Par Marisher, de tous les rapaces, il avait fallu qu'il tombe sur l'un des plus perspicaces et c'était la cible en plus de cela. Un mot de sa part au garde et il finirait dans une cellule à nourrir les rats.

- Tout à fait, si l'on en croit l'histoire des elfes, mon peuple est le plus à même à s'adapter en tout environnement, celle de votre race également puisque nous avons une branche commune. Si vous vous rappelez l'histoire bien entendu, nous prenons racines dans l'Est, dans les vastes forêts de Sylfaën avant que la malédiction ne frappe les elfes et provoque les schismes qui créèrent les hommes, les drows et les hommes, puis nous avons tous du migrer, dans le Nord, le centre et l'Est. Ma famille eut soif d'exploration après s'être installé dans les Baldors et migrèrent vers le sud, un climat difficile vous vous en doutez pour nous mais que voulez vous. Il marqua une petite pause. Notre longévité nous donne le temps de nous adapter et d'apprendre de notre environnement.


Kalligan l'écouta sans l'interrompre et connota d'un.

- Touché.

Bingo, il avait mordu à l'hameçon et avait l'air d'avoir cru à son pavet ou du moins y avait il vu assez de crédibilité pour ne pas pouvoir remettre en question aucun point de son histoire. Alors, pour ne pas créer de silence trop suspect, l'elfe reprit.

- Oh mais je manque à toutes mes manières. C'est la première fois pour moi que je m'éloigne de mes contrées du Sud. Désirez vous à boire ?
- Volontiers mon cher Alystair. Qu'est-ce qui vous attire donc dans nos terres ?
- Tenez. Et bien, j'accompagne mes amis les barons Lachyon et Vayne, nos familles sont assez proche et le désir d'explorer de nouveaux territoires à dû être héréditaire, je n'ai pas pu refuser lorsqu'ils m'ont invités à la soirée. Mais à vrai dire, je suis marchand et j'espérais faire l'acquisition d'unique alcool Stëllarois, les peuples des mers se réjouiront des délices de la première cité des hommes.
- Et bien, s'il n'y a que cela pour vous faire plaisir. Vous pourrez repartir avec quelques bouteilles de notre réserve personnelle.
- Vraiment ?
- Ce serait pour moi un honneur.
- L'honneur est pour moi monseigneur. Et vous, si je puis me permettre, quels sont vos centres d'intérêts ?


A ce moment, le Naga rouge passa discrètement derrière Kalligan, Juviel ne savait ce qu'il manigançait, ce qui était sur, c'était qu'à chaque pas, Juviel s'attendait sans comprendre pourquoi à ce que la salle entière ne s'écroule d'une seconde à l'autre juste par caprice de ce dernier. Il le suiva des yeux en continuant d'écouter Kalligan puis recentra son attention sur lui.

- Mes centres d'intérêts sont ceux du roi Brendan, troisième du nom et ceux de ma famille, nous possédons une plantation de tabac et des vignes qui font fleurir nos économies en plus de nos autres activités. Une partie de nos revenus servent également à aider la capitale, nous offrons des dons aux écoles, aux herboristes et diverses castes qui servent les intérêts du royaume. Qu'en est-il d'Ishtar ? Le fait que vous soyez marchand d'alcool ne m'étonne guère, les rumeurs racontent que vous ayez quelques petit problèmes par chez vous, notamment de pirates et de séditieux au Roi, est-ce le cas ?

Juviel avait envie d'éclater son verre de sa main. Il avait affaire à une pointure du renseignement. Comment pouvait-il savoir la situation d'Ishtar aussi précisément ? C'était impossible. Il prit une bonne gorgée en réfléchissant à sa prochaine réponse.




"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] 1549834202-signajuviel2

Pensée italique jaune, dialogue gras
Revenir en haut Aller en bas
Equinoxe
Adepte du Grand Basilic ♦ Scrutateur des Ténèbres

Equinoxe

Messages : 951
Expérience : 4061
Masculin Âge RP : 27

Politique : 102
Métier : Mineur - Maître Absolu
Titres:
 

(Vallon, compagnon d Equinoxe +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] 1559870510-barre-vie-gauche2484/2484"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] 1559871461-barre-vie-rouge  (2484/2484)
Vitesse: 939
Dégâts: 2118

"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] Empty
MessageSujet: Re: "Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE]   "Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] EmptyDim 2 Juin 2019 - 20:31

Ainsi donc le domaine des Beaufort était-il ainsi, un somptueux domaine aux jardins luxuriants, orné de fontaines, de haies taillées et de sculptures de marbre blanc, défiant l'aridité du désert par une simple magie de régulation, un bouclier bien fragile, dont les reflets m'étaient perceptibles , à moi qui suis un ensorceleur.
Enorme et magistrale, la demeure en son centre, imposait par la recherche architecturale et sa taille,
les balcons étaient grandioses, et le tout avait été fièrement pensé pour que la luminosité puisse entrer dans toutes les pièces, au combien vaste! A l'intérieur des escaliers montaient vers les étages supérieurs, des plantes exotiques accompagnaient chaque pillier, et une foule mondaine, pleins de niaiseries et de paillettes, prêt à tout pour attiser la convoitise et susciter la jalousie.

Je ne pouvais que me réjouir de tous ces veines qui ne demandaient qu'à saigner, tandis que j'essayais de trouver l'équilibre, le don juan de Vaplh, avait déjà par ses phéromones masculines, attisait le feu dans le coeur d'une jeune demoiselle.

« Ma douce, voici le baron Lachyon et ser Alystair, deux de mes proches amis. Lachyon, Alystair, voici dame Gabrielle Beaufort, belle parmi les belles. »

« Allons, messire Vayne, ne m’indisposez pas devant vos amis ! Messire le baron, messire Alystair, soyez les bienvenus dans le domaine des Beaufort. J’espère que la soirée sera à votre goût, nous n’avons pas lésiné sur les dépenses pour contenter nos invités. »

- Mademoiselle Beaufort, c'est un plaisir que d'être accueilli par une hôte telle que vous. Et je vois que bientôt vous allez décrocher … la lune.

-Ravi de faire votre connaissance, Mademoiselle Beaufort. Votre domaine est fascinant, et ses invités également. Excellente soirée à vous.

A peine présenté, que la dame et le jeune demoiseau s'en allait déjà, je souriais en les voyant se diriger vers les jardins, j'étais un peu perdu dans mes pensées j'imagine que je n'avais pas vu Juviel s'extirper, un besoin de s'évader de tous ces froufrous et artifices probablement, pourtant avec son physique avantageux, nul doute qu'il allait faire fondre quelques coeurs attendris.

Bon et moi qu'allez-je faire dans cette soirée mondaine? Evitons les snobards coincés de l'arrière-train, ces escaliers sont sublimes, une ascension comme je les aimes tant, de là-haut je devrais avoir une vision d'ensemble sur nos petits invités chéris, qu'est-ce c'est que ce coktail fruité, mmh pas mauvais, passable dirons-nous.
Je m'installa à la rembarde pour y voir toutes ces fourmis s'agittaient, si les invités étaient réunis en masse, il y avait foule de serviteurs, plats en main servant toasts et coupe de cocktails et autres apéritifs toujours très élaborés et sophistiqués.

-On admire la vue? dit une voix bien mélodieuse derrière mon épaule droite.
Je me tourna prestament pour faire face à celle qui m'adressait la parole.
-Toutes mes excuses, je suis Lady Eleonore de Sael , je ne voulais pas laisser un si bel invité tout seul, songeur.
-C'est si aimable à vous, Lachyon pour vous servir!  lui dis-je en lui aposant un baise-main, coutume de l'aristocratie.
-Vous avez avec moi, Lady Marianne de Veufersurterre, le Marquis Gaudefroy, Soeur Sainte Hélèna,
et sa sérénissime seigneur Kalligan, n'allez pas vous trompez avec son frère jumeau, ahaha, je n'ai jamais compris pourquoi votre père et mère ne vous ont pas donné un prénom différent.
finit-elle sa phrase en se tournant vers l'intéressé.

Tandis que je salua un à un mes nouveaux amis (ah la blague), je ne pensais pas déjà tombé sur ma victime de prédilection, quoique, je souriais jaune, il était deux, de quoi compliquer un peu toute cette affaire d'assassinat. Mon cher Valph, si tu étais au courant, crois-moi tu vas aimer mon poing dans ta figure.
Je me concentrais sur la conversation, histoire de pas faire de fausses notes, étrangement je me sentais à l'aise, ils s'intéressaient à moi, surement parce que j'étais comme un nouveau jouet pour eux.
Lady Eleonore était très dévergondée, et monopolisait beaucoup la parole dans le groupe que nous formions, puis on se détachea des ses amis, pour monter encore un étage de la demeure, la douce dame séduisait beaucoup d'hommes sur son passage, elle finit par me laisser d'un ton tout guilleret, m'invitant à rejoindre ses quartiers dans la soirée si, précisa t-elle, l'envie m'en prendrait. Déjà certains hommes jeunots, s'excusant pour que je m'écarte pour suivre l'encens de la demoiselle en mal d'amour.
Je pouffa un peu, madame a donc ces quartiers ici? J'ignorais qu'on pouvait se réserver des chambres, quoique maintenant que j'y réfléchissais, cela expliquait surement le succès de ces soirées.

Je me retournais pour redescendre, mais je heurta un autre gaillard, il me rattrapa et derrière son loup me sourit à pleine dent :
-Pas facile d'être un humain, pas vrai?
-Plaît-il? dis-je sur le coup, avant de reconnaître par ses yeux, l'un de nos mercenaires de la CO
-Je suis ravi d'avoir réussi à avoir ma place à cette soirée, si je puis vous servir.
-J'espère pour toi que ce n'est pas la louve qui t'envoie.

Il ne me répondit pas, se contentant d'avoir sa mine vers le bas, je le toisais de mes yeux, je n'aimais pas vraiment être espionné, nous étions maintenant seuls dans les escaliers, je le mordis violamment à la gorge, il ne dégagea pas la moindre plainte sonore, juste son visage se plissa pour supporter la douleur.
Il se contenta, de rester disponible, tandis que je profitais de son corps, ma magie s'insunua en lui, lui tiraillant de l'intérieur les muscles, le coeur, les poumons, il ne lâcha qu'une larme....
Après avoir usé ses lèvres si pâles, il préféra me laisser, "je serais disponible si besoin" finit-il par me lâcher, il tituba un peu, et porta sa main à son front pour essuyer ses gouttes de sueur.

Après ces ébats, je redescendais, histoire de profiter du buffet, d'un oeil aguerri, je voyais Juviel en pleine discution, et quelle ne fut pas la surprise, ne serait-pas celui dont j'ai fait la connaissance plutôt ou diantre, c'est peut-être son jumeau, il avait le même air mais les vêtements semblaient différer quelque peu, je passa rapidement l'air de rien pour analyser tout ça de plus près, et effectivement quelques arrangements différaient, mais pas tellement, qu'elle est cette fascination pour la similitude ou alors était-ce une stratégie du baron?

Il était temps que je sorte prendre l'air, d'ailleurs je suis sûr que je peux modifier un peu cette barrière magique, un petit accident de régulation, serait si dramatique...
Et puis un élan de panique serait parfait pour distraire les multiples gardes...




"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] Mod_211
Revenir en haut Aller en bas
Valphégas
Fantôme sanglant

Valphégas

Messages : 825
Expérience : 2357
Masculin Âge RP : 21

Politique : 80
Métier : Mineur - Compagnon
Titres:
 

(Nalphégius, Pégase de Valphégas [Amélioré] +200, v+200, 100 ; approche furtive : la vitesse est augmentée de 20% au premier tour)

Stats & équipements
Vitalité:
"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] 1559870510-barre-vie-gauche1055/1055"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] 1559871461-barre-vie-rouge  (1055/1055)
Vitesse: 809
Dégâts: 1367

"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] Empty
MessageSujet: Re: "Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE]   "Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] EmptyMar 4 Juin 2019 - 10:01

Nous arrivâmes rapidement dans les jardins du manoir. C’était un joli petit coin de verdure, bien taillé, et fourni. Plusieurs plantes exotiques s’y trouvaient, je reconnus même une plante réputée pour faire de très bons poisons, une fois raffinée. Mais telle quelle, elle n’était pas toxique et pouvait même se manger. Mais bon, je n’allais pas dévorer les possessions de la famille Beaufort. Pas pour le moment en tout cas.
Nous finîmes par nous poser sur un banc, près d’une des fontaines en marbre blanc qui trônait entre les allées. Pendant quelques secondes, seuls les bruits de la fête, à l’intérieur, se faisait entendre. Nous étions assis tous les deux côte à côte, et ma compagne du soir semblait hésiter à parler. Finalement, elle brisa le silence en me posant une question :

« Vous n’allez jamais deviné la nouvelle, mon cher. »

L’excitation transparaissait de manière évidente dans sa voix, et je tournai donc mon visage enlupé vers la jeune Gabrielle, un sourcil relevé qu’elle ne pouvait de toute façon pas voir. Elle enchaîna, plus guillerette encore que d’ordinaire :

« Vous savez, je vous avais dit que mon frère, Kalligan, avait un jumeau du même nom ? Et qu’il était parti en expédition en Mazonie depuis plusieurs mois, et que nous n’avions plus de nouvelle de lui ? Et bien, il est revenu il y a de cela deux jours, avec plein de palpitantes histoires à nous raconter, et surtout en chair et en os ! »

Je retournai ma tête une nouvelle fois, pour fixer mes pieds cette fois. La surprise se lisait clairement sur mon visage, et je ne voulais pas me compromettre auprès de Gabrielle. Alors ainsi, le deuxième seigneur Kalligan était revenu ? J’avais toujours pensé qu’il ne serait pas une menace, compte tenu du fait qu’il avait disparu, et voilà maintenant qu’il refaisait surface ! Rah, cela compliquait drastiquement mes plans. J’espérais fort que Equinoxe et Juviel ne tentent rien avant que l’on se soit revu au rendez-vous que nous nous étions donné, car cette donnée était capitale avant d’établir un plan d’assassinat.

« Vous allez bien, mon seigneur ? » me lança Gabrielle, le ton inquiet.

Je me retournai de nouveau vers elle, et lui fit un sourire qui paraissait sincère, l’air détendu alors qu’à l’intérieur mon cerveau carburait à toute vitesse pour trouver un nouveau plan :

« Oui ma douce, c’est juste… impressionnant ! Je suis si content pour vous, et pour votre famille. J’aurais donc la chance de rencontrer votre frère explorateur dont vous me parliez tant ! »

Gabrielle me rendit mon sourire, et sembla satisfaite de la réponse. Moi en revanche, c’était la situation qui ne me satisfaisait plus. Mais bon, je me rappelais que j’avais dispersé mes pions sur l’échiquier. Le Fou et la Tour étaient en place dans le manoir, en train de glaner des informations pour moi susceptible de changer la donne.
Me rassurant un peu, je me remis en tête de charmer cette jeune demoiselle qui semblait déjà conquise, décidant de mettre mes craintes sur cette nouvelle donnée de côté. Faisant mine de vouloir me relever, j’effleurai la main blanche de Gabrielle, qui frémit à mon contact. Malgré son loup qui masquait son visage, je savais qu’elle avait rougi. Cela se sentait dans la fébrilité de ses mouvements, les signes ne trompaient pas : mon plan personnel avançait bien.

Une fois debout, je mis mes mains jointes derrière mon dos, et opta pour une ouverture frontale :

« Dites-moi, ma mie, vous devez avoir moult prétendants maintenant que vous arrivez en âge d’être mariée. Je sais que la question ne se pose pas, mais je suis curieux : avez-vous jeté votre dévolu sur l’un d’eux ? »
Revenir en haut Aller en bas
Juviel Eterna
Célébrité régionale

Célébrité régionale
Juviel Eterna

Messages : 300
Expérience : 753
Masculin Âge RP : + 100 ans, la vingtaine âge humain

Politique : 01
Métier : Forgeron d'arme - Apprenti
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] 1559870510-barre-vie-gauche250/250"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] 1559871461-barre-vie-rouge  (250/250)
Vitesse: 47
Dégâts: 504

"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] Empty
MessageSujet: Re: "Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE]   "Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] EmptyMer 19 Juin 2019 - 12:39

S'il s'était imaginé avant de partir devoir jouté verbalement pour sauver les apparences, il aurait plutôt opté pour être de ceux qui attendaient caché quelque part, guettant le signe pour charger et tout réduire en cendre par Marisher. Il prit une gorgée de ce breuvage qui tournait dans la salle, posant lentement ses lèvres à sa coupe alors que le seigneur Kalligan patientait pour sa réponse, visiblement satisfait d'avoir enfin mis Juviel sur un terrain qu'il ne pouvait pas maîtriser. Soit ce Kalligan se doutait de quelque chose, soit il prenait juste du plaisir à embarrasser ses convives. Cependant, l'elfe remua terre et mère dans sa tête, s'il préférait éventrait la salle entière, il savait que Valphégas et Equinoxe le jugeait apte à affronter l'épreuve, auquel cas deux membres aguerris de la Congrégation n'auraient pas pris la peine de l'emmener.

- Oui il y en a, je le reconnais. Chaque régions à ses avantages et ses inconvénients monseigneur, Plus nous nous éloignons de la capitale et plus il y a des problèmes identitaires vers les frontières, des désireux d'émancipation malheureusement. Mais soyez sans crainte, je parie qu'il y a autant de menaces qui guettent notre roi aussi bien de l'extérieur de la capitale que de l'intérieur AhAhAh !

Il avait mit la touche convaincante pour le rire, il s'était donné du mal.
Voyant la mine suspecte de Kalligan, il se doutait bien qu'il venait de renverser la conversation sur une pente glissante, aussi il renchérit prestement :

- Oui, les rumeurs racontent que cette Congrégation de l'Ombre sévit de surcroit à la capitale et que vous y rencontrez également un problème de voleurs, est-ce le cas ?

Alors que l'humain l'avait dépêtré précédement d'une situation qu'il considérait comme embarassante, la conversation était devenue aussi dangereuse qu'une escarmouche, où les deux adversaires évaluaient chacun leurs troupes en guise d'informations, lançaient des assauts pour essayer de pousser l'autre dans ses retranchements, cherchant faiblesses pour riposter le moment opportun, sachant tout deux bien entendu que l'usure de la guerre faisait beaucoup, en définitive, le temps, le temps était le facteur primordial à prendre en compte pour établir sa stratégie. Mais puisqu'il ne voulait pas s'immiscer trop abruptement dans cette démarche là, qui probablement n'aboutirait à rien de très positif, il préféra renchérir avant que le seigneur Kalligan ne le fasse.

- Honnêtement monseigneur Kalligan, parfois, quand je regarde ces gens, les gens de notre classe, les nobles, je ne peux de m'empêcher de penser que nous devrions jamais nous plaindre.
- Et pourquoi cela ?
- Et bien, nous pourrions vivre dans la crasse en bas, à courir chaque jour pour espérer avoir une miche de pain afin de survivre jusqu'au lendemain, ou bien être un roi, où les tâches sont bien plus périlleuses et fatigantes que les nôtres, veiller sur tout un peuple tout en le protégeant des menaces intérieurs, extérieurs et des traîtres.
- C'est une belle vision que de savoir comment rester à sa place.
- Tütâfeh, ma condition me satisfait pleinement, et je n'espère qu'un commerce florissant et une vie bien remplie, qu'en est-il de vous ?


Alors que nous nous engagions dans des eaux plus amicales où la conversation s'apprêtait à devenir des plus ennuyeuse, il détourna les yeux un bref instant alors que plus confiant en la présence de l'elfe-stryge, Kalligan se confiait sur sa vie. Des mots tels que : « voyages, explorations, découvertes, l'inconnu » affluaient de toute part, pourtant, Juviel remarqua un détail alors que leurs pas les avaient ramener doucement vers la scène pionnière. Levant les yeux vers une balustrade, il aperçut le Naga rouge en pleine conversation également, avec une personne ressemblant étrangement à Kalligan. La synchronicité n'aurait pas été la même et moins fulgurante si le Naga n'avait pas au même moment tourné la tête et croisé le regard de l'elfe pâle.

«  Il y en a un deuxième. »

- Allystair, Allystair ? Vous êtes toujours avec moi ?
- Oui, oui, bien sur, pardonnez-moi, une légère tension. Vous êtes dans tous les cas un chanceux, voyager autant n'est pas à la portée de tout le monde, et quelles aventures vous avez du vivre, l'on dit que l'on trouve toujours une part de soi-même dans le voyage.
- C'est on ne peut plus vrai, je ne serais pas l'homme que je suis si je n'avais pas fait tout ça. A vrai dire, je crois que je ne serais qu'une pâle copie de mon frère jumeau Ahahah !


Juviel tourna visceralement la tête vers lui en affichant un sourire des plus surpris.

- Un frère jumeau ? Je croyais qu'il n'y avait qu'un seul et grand Seigneur Kalligan sur ces terres !
- Vous me flattez ! Oui il n'y en a qu'un qui mérite ces éloges, c'est bien moi mais mes parents ont trouvé cela amusant d'appeler mon frère jumeau Kalligan également, probablement.
Probablement.
- Sur ce, je vous prie de me pardonner, j'espère que vous profiterez des festivités sans autre … embarras.


Au même moment, Equinoxe passa près d'eux et lança un regard à Juviel. Le message était clair, ils avaient tout deux compris que cette découverte allait compliqué quelque peu les choses, il fallait e informer l'intéressé. Il regardait les convives, ses pensées allaient à la problématique qui reposait simplement à comment ne pas éveiller les soupçons sur la mort de non pas un mais de deux seigneur Kalligan. Un seul aurait été bien plus maîtrisable mais deux était trop suspect, surtout dans les hautes sphères mais une idée lui vint, deux plutôt. Il fallait qu'il les soumettes à ses coéquipiers avant que l'un des deux ne décident d'agir trop promptement. Valphégas avait un objectif en les emmenant ici, Equinoxe par contre aurait surement moins de scrupule à semer le chaos dans la salle, quant à lui, il se situait sur la même marche que le Naga mais, les paroles d'Axe résonnait encore dans sa tête : « Pas assez fort … Pas assez … Professionel. », il devait donc s'éloigner quelque peu des enseignements d'exécuteurs.

- Monseigneur …

Et là, il sortit de ses pensées lorsque le dernier mot de Kalligan s'éloignait de lui en même temps que lui, comme si le mot prononcé n'était qu'un soupir exalté ressenti dans le souvenir de l'avoir rêvé.

« Em... Embarras … ? »

Soudain, la terreur lui fit gonfler la jugulaire, aussitôt le seigneur Kalligan partit qu'une petite troupe de noble aux attentes hormonales étonnement prononcés se regroupa devant lui, avec dans les regards et les petits gestes, la promesses qu'il finirait par les combler toutes, que dis-je, qu'il devrait !

Elles s'approchèrent telle des hyènes dans la savanes, l'encerclèrent, s'il le pouvait, de grosse perle de sueur perleraient sur son front mais morphologie ne lui permettait pas. Il voulait sortir son glaive, crier à l'aide, espérait Equinoxe ne le sorte in extremis de cette situation ou le seigneur Kalligan une nouvelle fois. Par Marisher, elles étaient plus intimidantes qu'Onze en personne ! Et les convives, comme amusé par le spectacle et probablement habitué à ces démonstrations de luxure s'écartèrent gentiment en le laissant au milieu.
Grimaçant et fronçant les sourcils, il ne comprenait pas pourquoi cela se passait comme ça, lui qui n'avait absolument rien de comparable au visage beau et envoutant de Valphégas, même Equinoxe serait censé faire plus d'émules que lui sur l'entourage féminin. La noblesse ne vraiment pas avoir l'habitude de rencontrer un elfe des glaces, c'était la seule explication.

Elles étaient proche, prête à bondir et lui arracher ses vêtements pour planter leurs griffes et leurs crocs, et lui dans cette jungle politique ne pourrait pas se défendre, sauver les apparences étaient toujours une priorité pour ce genre de personnes, alors, était-ce la fin ? Son heure fatidique était elle enfin venue ? Tant de chose se bousculait dans son esprit, il ne pouvait pas se résoudre à finir ainsi, vaincue par des jeunes pucelles en manque d'exotisme, il lui restait tant de chose à vivre, lui qui était si jeune, non, le destin se jouait de lui, la stupidité venait d'atteindre son paroxysme … !

Puis, les hyènes eurent un mouvement de recul et un air de déception, les gens rigolaient dans leurs coupes et Juviel ne comprenait rien. La terreur se changea en surprise et les jeunes filles s'en allèrent, probablement pour attendre une meilleure occasion d'atteindre leur objectif, un peu plus tard. Quelle était la raison de ce revirement de situation ? Et là, un souffle chaud vint lui caresser une oreille, et deux mains vinrent se glisser lentement le long de ses hanches pour finir vers son …

«  Dites moi mon seigneur Elfe, est-ce que … vous êtes du genre à astiquer votre épée seul ou … préférez vous avoir de la compagnie pour le faire ? Vous êtes si … Rafraîchissant !»

Cela n'en finira donc jamais ?
Mais il comprenait à présent, si les hyènes étaient subitement partis sans même avoir pu attaquer, c'était qu'un autre prédateur était là, plus fort et plus imposant. Alors, il la nomma dans sa tête.

« La prédatrice Alpha »

Il se dégagea de l'étreinte d'un mouvement sec pour faire volte face, cela suffisait maintenant ! Elle se mit à rire en dépliant son éventail.

- Excusez moi madame, j'aimerais ..
- Oui ? Ce qu'il vous plaira !
- Garder mon …


Puis une autre figure fit son apparition.

- Je vois qu'il est à votre goût chère épouse.
- Oui, il est mignon.
- Et bien, pour une surprise, un elfe des glaces, on en voit si peu qu'on vous croirait éteint.
- Et bien, je …
bégaya t-il.
- Votre nom jeune elfe.
- Allystair Gareth.
- Je suis le Baron Henri Beaufort, et voici mon épouse.
- Tout le P.l.a.i.s.i.r sera pour moi !


Dit elle en insistant sur chaque lettre du mot plaisir.
S'il maudissait Valphégas ? Exprimer le summum de sa haine en cet instant ne serait pas assez représentatif.
Il prit la main du Baron puis la baisa en s'abaissant et en fit de même pour son épouse. La suite promettait d'être encore plus perilleuse. Comment s'extirpera t-il de cette nouvelle situation pour rejoindre Equinoxe afin de rencontrer Valphégas pour le mettre au courant qu'il n'y a non pas un mais deux Seigneur Kalligan ?




"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] 1549834202-signajuviel2

Pensée italique jaune, dialogue gras
Revenir en haut Aller en bas
Equinoxe
Adepte du Grand Basilic ♦ Scrutateur des Ténèbres

Equinoxe

Messages : 951
Expérience : 4061
Masculin Âge RP : 27

Politique : 102
Métier : Mineur - Maître Absolu
Titres:
 

(Vallon, compagnon d Equinoxe +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] 1559870510-barre-vie-gauche2484/2484"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] 1559871461-barre-vie-rouge  (2484/2484)
Vitesse: 939
Dégâts: 2118

"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] Empty
MessageSujet: Re: "Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE]   "Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] EmptySam 20 Juil 2019 - 16:07

La brise extérieure était rafraîchissante, presque parfaite, un courant d'air s'insinua dans la chevelure écarlate de l'ensorceleur. Il sourit d'un air machiavélique, et prit la direction des jardins d'un air à terrifier les esprits fragiles ornant le monde.
Ses mollets commençaient à quelque peu enfler, cette tenue était quelque peu lourde pour des jambes humaines, heureusement il se remercia d'avoir fait des courses d'endurances dans le désert, près de Lédéhi,et de s'être ainsi bien muscler les jambes pour cette soirée mondaine.  
En sortant il passa près des luxurieuses sculptures de marbre blanc, avant d'admirer l'eau de la fontaine du domaine Beaufort, il s'isola et s'assura d'être seul en se perdant dans le labyrinthe végétal, puis se penchant vers une rivière artificielle, il y regarda  son reflet, il vit ses prunelles rougeâtres, mais en laissant une pulsion s'exprimer, une fluctuation dans l'espace-temps créa une faille qui remonta le cours d'eau et endommagea quelque peu la fontaine.
-Je ne devrais pas m'impatienter... se dit-il pour lui-même.

La nuit continuait, et la voûte céleste était magnifique avec ses mille étoiles, en regardant ainsi le ciel, l'ensorceleur sentit une nouvelle fois ce bouclier d'énergie qui fluctuait sans cesse, luttant contre l'hostilité extérieure.
Il marcha, encore et encore, s'insinua entre branchages et haies bien découpés. Il revint près du domaine, se joint  à un groupe dont un homme à fier allure guidait damoiseaux et demoiselles à travers les fleurs d'été. Il n'éveilla pas l'attention, se contentant de changer de groupe de temps à autre.
Il tomba souvent sur les frontières entre le bouclier magique et l'aridité extérieure, puis prit une chemin dont les gens semblaient éviter, jusqu'à tomber sur une tour particulière où on pouvait entendre à ceux qui avaient l'oreille attentive, des engrenages tournaient sans cesse, assurant par leurs rotations inébranlables la sécurité de tout le site...

-"C'est ici" pensa t-il

Pour de simples érudits, ils n'y verraient qu'un mécanisme élaboré qui assurant par ses dispositions complexes, l'énergie nécessaire aux déploiement du bouclier d'énergie. Pour autant il y avait bien plus...
Sa localisation? Plein nord! Quatre autres avaient été suspectées par l'ensorceleur, à l'est, à l'ouest et au sud et enfin une au sommet de la pointe du domaine.
Avec sa vision du monde du vide, il détecta le lien qui les unissaient, et confirma que c'était donc bien 5 générateurs qui maintenaient ainsi la rempart magique du domaine des Beauforts.

Des gardiens à l'entrée bloqués une expertise, difficile donc d'étudier cela de plus près sans attirer l'attention, mais il ne fallait pas sous-estimer l'ingéniosité et la fourberie du dieu rouge.
La relève était prévue, il le savait car s'il ne parlait jamais pour rien dire, d'autres au contraire avec un petit goût d'alcool dans les veines, dévoilaient bien des secrets: des mots qui semblaient sans importances, des "j'ai pas de chance la soirée s'achève bientôt pour moi" , mais qui suffisait à l'élaboration d'un plan pour le serpent.
Il avait noté dans son esprit la cadence, les battements de cœur, la façon de respirer et le petit cliclotti de la botte de ce garde, novice vous vous en doutez, une cible de choix pour un prédateur.

Il n'attendit pas longtemps, dans son esprit c'était des pions qui bougeaient sur l'échiquier, et bientôt ce serait l'échec et mat. Il arriva, et n'était pas seul, qu'importe... ils étaient déjà tombés dans le piège.
Assommés par une simple pression du vide sur un point vital, il ne manquait plus qu'un sortilège bien noir: l'emprise sur un corps.
Tissant des toiles d'éther, de ces doigts qui gesticulaient, voici ces nouvelles marionnettes prêtes à semer le chaos... mieux, voici de jolies pions ayant l'apparence de l'ennemi, et portant le virus d'une épidémie qui allait bientôt se répandre...
Mais le plan n'était pas une armée... non beaucoup de ses soldats avaient surement été entraînés à l'emprise mentale, et le naga n'avait pas le temps d'être toujours présent pour forcer l'emprise.
Non le plan était bien plus brutal, n'en déplaise à Valph, il appréciera ou pas... c'était à prêt tout le feu d'artifice de fin soirée, il ne pouvait pas refuser.

Les pions soldats firent à merveille leur travail, remplaçant l'air naturel leurs camarades, et purent renseigner le naga sur les dispositifs des générateurs. Notamment qu'un dispositif était prévu en cas de panne, et que le central était l'un des plus gros et pouvait soutenir 9min et 37s  seul le bouclier magique, selon des calculs précis que l'arrogant et pointilleux serpentaire notaient dans son esprit fourbe.

Avec un sourire "démontiel" il se devait de faire vite pour élaboration du bouquet final, il envoya le charmant membre de la CO, fervent de la louve,sur le lieu de rendez-vous de Valph.
Cette soirée allait être épique, mais il avait beaucoup à faire!

Pour les plus naïves qui dorment au fond, peut-être ne savaient vous pas ce qui se passe quand de l'air chaud rencontre soudainement de l'air froid. Si j'ai allumé une lumière dans votre esprit, sachez que le naga rouge retourne son sablier.... et que dernier grain de sable... ça sera la rencontre de deux mondes...




"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] Mod_211
Revenir en haut Aller en bas
Valphégas
Fantôme sanglant

Valphégas

Messages : 825
Expérience : 2357
Masculin Âge RP : 21

Politique : 80
Métier : Mineur - Compagnon
Titres:
 

(Nalphégius, Pégase de Valphégas [Amélioré] +200, v+200, 100 ; approche furtive : la vitesse est augmentée de 20% au premier tour)

Stats & équipements
Vitalité:
"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] 1559870510-barre-vie-gauche1055/1055"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] 1559871461-barre-vie-rouge  (1055/1055)
Vitesse: 809
Dégâts: 1367

"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] Empty
MessageSujet: Re: "Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE]   "Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] EmptySam 20 Juil 2019 - 20:44

Sans surprise ma question fit mouche et je pus apercevoir sous le masque de ma partenaire une teinte rosée agréable. Elle détourna un instant le regard, visiblement gênée, et finit par annoncer, la voix tentant de garder une contenance:

Et bien… Pour tout vous dire, j’ai bien un prétendant en tête mais je ne sais pas si mon père le voudra…

Je souris, car si certains auraient pris la mouche en voyant leur conquête penser à un autre, j’avais clairement perçu de qui il était question. Un stryge noir, selon toute vraisemblance, et plutôt bel homme à ce qu’on m’avait dit. Quelque peu dérangé selon certain, mais ceux-ci n’étaient que des racontards.
J’acquiesçai, sur le fil de la conversation, alors qu’elle ajoutait:

Et vous, messire, avez-vous une dulcinée à qui rendre des comptes?

La très légère pointe de jalousie, que beaucoup n’auraient pas perçu, me conforta dans l’idée que mon plan se déroulait à merveille. Je fis un sourire en coin, et lui répondit simplement:

J’ai bien quelqu’un qui occupe mon coeur en ce moment, mais malheureusement cette personne ne le sait pas. Originaire d’une famille peut-être trop puissante pour accepter un jeune noble sans importance tel que moi...

Je lui fis alors une oeillade, lui faisant clairement comprendre par l’intonation et les gestes que c’était bien d’elle que je parlais, et selon toute vraisemblance elle comprit le message. Soudain, elle fit quelque chose qui faillit me prendre de cours. Je la vis s’approcher, subrepticement, bouche en évidence. Moi qui pensait qu’elle était trop intimidée et timide pour se laisser aller à ce genre de séduction, je dus bien admettre que j’avais sous-estimé mon charme. Faisant de même, je m’approchai, doucement, sentant à mesure que nos lèvres se rapprochaient mon plan arriver à l’aboutissement de la première phase, quand nous fûmes interrompus par un des convives.
Nous cessâmes immédiatement le début de cette romance physique, et Gabrielle se détourna d’un air gêné. Je fronçai les sourcils - bien qu’il ne dû pas vraiment le remarquer à cause de mon masque - et le convive - que je reconnus comme étant un des pions de l’Ombre - s’inclina d’un air faussement désolé, s’excusant:

Navré, messire Vayne, mais un des convives m’a dit être une connaissance à vous. Il m’a demandé de venir vous quérir concernant une affaire que vous aviez en commun, et voyant que vous faisiez partie de la même soirée, il s’est dit que c’était un agréable lieu pour conclure. Mais, si je dérange, je peux toujours…

Je secouai la tête et le coupai:

Allons, mon bon ami, je pense savoir de qui vous parlez et je ne peux le faire attendre. Allons-y de ce pas alors.

Mon “bon ami” s’inclina devant la fille Beaufort, d’un air désolé très réussi, et je me tourna vers “l’élue de mon coeur” avant de lui dire, d’un air tout aussi résolument désolé:

Je suis navré ma chère, je dois vous quitter quelques temps. Mais ne doutez pas un instant que nous nous reverrons ce soir. Je vous en fais la promesse.

Puis, pour refermer le piège sur ma proie, je lui fis un baiser sur le coin des lèvres, la faisant frémir par la même occasion. Je n’aurais pas trouvé étonnant qu’elle tombe même dans les pommes, mais par chance elle parvint à se retenir, ne trouvant pas même les mots pour me dire à plus tard.

J’accompagnai donc mon collègue dans une allée des jardins moins fréquentée, quand il se tourna vers moi et me dit en chuchottant de façon à n’être perçu par aucune oreille indiscrète:

Et bien, je vois que tu profites de la soirée, Fantôme. Mais Equinoxe te cherche, je vais te dire où il est afin qu’on éveille pas trop les soupçons à se regrouper.

J’acquiesçai, et il me dit à peu près où il se situait. Heureusement, j’étais déjà venu par ici par le passé - d’où le fait que cette charmante gamine écervelée me mange déjà dans la main - et compris donc où il souhaitait que l’on se retrouve. Avant qu’il parte, je lui saisis le bras, et lui dit tout aussi bas:

Va chercher Juviel aussi. Je veux toute l’équipe au complet. Je ne sais pas s’ils l’ont vu, mais un nouvel élément majeur est rentré en scène. Je veux que tout le monde le sache avant de tenter quoi que ce soit. Allez, maintenant va camarade.

Puis il partit à la hâte, reprenant son air de faux noble alors que je me dirigeai d’un pas prompt vers le lieu de rencontre. Qu’avait à me dire le naga pour m’interrompre dans ma conquête amoureuse?
Revenir en haut Aller en bas
Juviel Eterna
Célébrité régionale

Célébrité régionale
Juviel Eterna

Messages : 300
Expérience : 753
Masculin Âge RP : + 100 ans, la vingtaine âge humain

Politique : 01
Métier : Forgeron d'arme - Apprenti
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] 1559870510-barre-vie-gauche250/250"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] 1559871461-barre-vie-rouge  (250/250)
Vitesse: 47
Dégâts: 504

"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] Empty
MessageSujet: Re: "Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE]   "Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] EmptySam 24 Aoû 2019 - 10:14

- Je requiers vos services pour ce soir Monseigneur Gareth, vous vous rendrez dans nos quartiers lorsque tous les convives seront partis.

La voix tonitruante du maître des lieux s'affirmait dans une sévérité qui ne laissait aucune place à la négation et cette aisance à prendre un noble pour une simple catin de quartier étonna encore plus Juviel, voilà un humain qui ne manquait pas de cran et d'audace, à vrai dire, cela l’excitait quelque peu, c'était un parfait exemple de personne qu'il adorerait avoir la visite dans les cachots de la Tour Noire, accompagné de ses ustensiles, il commencerait doucement, plantant d'abord des aiguilles sous les ongles des doigts et des orteils le forçant à rester debout, une corde au cou, l'empêchant d'être stable, l'obligeant à agripper à la corde au-dessus de sa tête pour ne pas manquer d'air ou finir étrangler par son propre poids, et il le laisserait d'abord miroiter deux heures, peut-être trois sur la pointe des pieds avant de passer la suite.

Il cligna des yeux lentement puis soutint le regard dur du Baron et laissa ce petit instant dans l'air devenir malaisant à travers son regard revêche et débordant d'imagination fusante et sordide. Mais aussitôt qu'il allait répondre, un inconnu fit interruption.

- Mes excuses messieurs, ma dame, monseigneur Gareth, le baron Vayne vous fait quérir, il dit que c'est important.

Sans laisser l'opportunité au Baron Beaufort ou à sa femme, il enchaîna :

- Fort bien, je vous suis de ce pas.

Et ce faisant, il quitta les maîtres des lieux.
La pression retombait un peu, elle n'avait fait que monter crescendo sans coupure à chaque pas qu'il faisait, pour une première fois, cela n'avait rien pour plaire à Juviel et pourtant, Marisher seul sait qu'il y avait de l'intérêt à chaque rencontre, à chaque botte à lécher, le potentiel de la caste supérieur et Valphégas faisait bien de prendre sa part du butin. Quant à Equinoxe, ce n'était que de la curiosité pour ce comparse, surtout sur les capacités cachés derrière ce sourire pervers et incessant.

Il continuait de suivre l'homme qui venait de le chercher, remettant en place le bandage qui entourait sa main, fut il encore chanceux qu'aucun stupide invités n'aient eu la maladresse de lui ôter, l'embarras aurait été à son comble si les gens reconnaissaient l'insigne des exécuteurs. Il traversa la foule n'affichant plus de faux sourires et désencourageaient du regard ceux chez qui l'étincelle de curiosité s'éveillait. Il dit néanmoins à son cochet :

- Je peux savoir t'es qui et où tu m'emmènes ?
- Ne vous inquiétez pas, je vous emmène à la rencontre du Baron Vayne à la demande du Baron Lachyon, dit le baron rouge et nous avons déjà combattu ensemble par le passé mais il ne m'avait jamais semblé vous voir parmi les notre.


Il comprit le choix des mots employés, cette bataille, c'était celle sur les terres du marionnettistes où il avait combattu aux cotés de la Congrégation de l'Ombre. Il ne prit pas la peine de répondre. Une fois arrivés, Valphégas et Equinoxe était déjà présent et ce premier attendait le compte rendu de chacun.

- Ils sont deux, dit Juviel.

Un bref coup d'oeil à Equinoxe pour vérifier qu'ils s'étaient bien compris plus tôt.

- Ton seigneur Kalligan, il y en a deux, presque identique, portant le même nom, l'un est un aventurier et connait beaucoup de chose en Dùralas, comme le fait qu'il n'y a pas d'Elfe des glaces en Ishtar !! Il insista bien sur la fin de sa phrase. La prochaine fois, de grâce, laisse moi choisir mon alibi, que je puisse en trouver un plus crédible, c'était moins une, par Marisher.




"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] 1549834202-signajuviel2

Pensée italique jaune, dialogue gras
Revenir en haut Aller en bas
Equinoxe
Adepte du Grand Basilic ♦ Scrutateur des Ténèbres

Equinoxe

Messages : 951
Expérience : 4061
Masculin Âge RP : 27

Politique : 102
Métier : Mineur - Maître Absolu
Titres:
 

(Vallon, compagnon d Equinoxe +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] 1559870510-barre-vie-gauche2484/2484"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] 1559871461-barre-vie-rouge  (2484/2484)
Vitesse: 939
Dégâts: 2118

"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] Empty
MessageSujet: Re: "Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE]   "Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] EmptySam 14 Sep 2019 - 23:08

Enfin rassemblés ensemble, les trois comparses de l'ombre s'étaient retrouvés comme ce charmeur de Valph l'avait requis, les plans devaient être ajustés suite aux révélations de la soirée. L'Elfe des glaces s'exprima sur le sujet en premier, impatient de faire des remontrances au Fantôme Sanglant, Equinoxe n'intervint pas sur cette remarque, laissant à l'intéressé le soin de répondre.

Qu'il y est un jumeau était un détail, mais le nombre de gardes étaient aussi un détail non négligeable, le serpent souligna le détail entre les échanges, précisant que seulement un quart étaient novices, finalement les pions qui l'avaient asservis plus tôt ne lui servaient pas à grand chose, et lui prenait trop de concentration, il avait donc préféré cesser l'emprise.

Outre ce point, faire un assassinat avec autant de vigilance s'avérait une mission complexe, d'autant plus si la famille cache d'autres paires d'as dans leurs manches, outre le fait d'avoir des jumeaux.
Pour l'ensorceleur, il n'y avait pas trente-six solutions, il fallait détourner l'attention de tout ce beau monde, pour tenter le crime parfait, mais fallait-il éliminer les deux?

-"Je dois dire que cette histoire de jumeau est ironiquement drôle, lequel d'entre eux doit-on viser, éliminer les deux risquent d'être suspect" souligna le magicien du vide

"Outre ce fait, leur mécanisme de maintien de l'atmosphère artificiel est plus élaboré que prévu, à moins d'endommagé sérieusement la tour centrale, le bouclier tiendra bon..." souligna davantage l'arcaniste

Quelle meilleure diversion qu'une tempête de sable? Non seulement pour créer un élan de panique, mais aussi pour réduire le champ de vision des gardes et autres convives à leur minimum, d'autant plus qu'il était aisé à l'ensorceleur de rajouter quelques visions d'horreurs dans le sable pour rendre la scène plus effrayante, même si ça manquait un peu de finesse et de discrétion.
Alors le naga, très observateur sur l'attitude de cette aristocratie, n'avait pas tarder à noter le nombre incroyable d'aller et retour de serveurs, et leur plat chargé d'un alcool typique d'une région dont le naga se rendait pour déloger des diamants des profondeurs de la terre.


"Néanmoins, vous aurez remarqué qu'un cocktail venant de Wystéria est fort apprécié, en ce début de soirée mondaine, je n'ai pas vu un seul invité ne pas en boire, il serait si triste qu'on apprenne le décès de quelqu'un, mais qu'une amnésie générale fasse oublier les circonstances de l'accident...."


Quoi de plus simple que de mettre tout sous le coup de l'alcool, mais Equinoxe espérait qu'en tant qu'assassin, le beau Valph avait un plan meilleure.
"Bref, mon cher Valph c'est toi qui nous a fait venir, alors fais marcher tes méninges plus que ta queue, et ponds-moi un plan"
"Quand à toi, sieur Gareth, tu as l'air doué pour jouer les appâts, héhé! Tu pourrais peut-être .... aller à mon rendez-vous d'une dame que j'ai croisé plus tôt..."


La croqueuse d'hommes serait surement la reine sur le plan parfait de l'ombre, une pièce principale qui permet l'échec au roi; alors quoi de mieux que de bizuter le novice en lui faisant apprendre les vices du métier. Mon petit il va falloir enlever le bas.

On va bien s'amuser...




"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] Mod_211
Revenir en haut Aller en bas
Valphégas
Fantôme sanglant

Valphégas

Messages : 825
Expérience : 2357
Masculin Âge RP : 21

Politique : 80
Métier : Mineur - Compagnon
Titres:
 

(Nalphégius, Pégase de Valphégas [Amélioré] +200, v+200, 100 ; approche furtive : la vitesse est augmentée de 20% au premier tour)

Stats & équipements
Vitalité:
"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] 1559870510-barre-vie-gauche1055/1055"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] 1559871461-barre-vie-rouge  (1055/1055)
Vitesse: 809
Dégâts: 1367

"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] Empty
MessageSujet: Re: "Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE]   "Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] EmptyDim 15 Sep 2019 - 8:04

Après que notre contact de la Congrégation soit allé chercher Juviel, nous fûmes enfin réunis à l’endroit où nous attendait Equinoxe. Juviel, d’ailleurs, n’hésita pas à me faire une remarque que je n’eus pas vraiment le temps de corriger car ce fut à notre camarade serpent de prendre la parole:

Je dois dire que cette histoire de jumeau est ironiquement drôle, lequel d'entre eux doit-on viser, éliminer les deux risquent d'être suspect. Outre ce fait, leur mécanisme de maintien de l'atmosphère artificiel est plus élaboré que prévu, à moins d'endommagé sérieusement la tour centrale, le bouclier tiendra bon...

Il soulevait là deux points épineux qui méritait en effet réflexion. Car si mon âme d’assassin professionnel m’aurait poussé à me concentrer sur la vraie cible du contrat, mes objectifs personnels m’empêchaient d’écarter la possibilité de tuer le jumeau explorateur. Il y aurait sûrement d’autres occasions de le tuer, mais si je pouvais faire d’une pierre deux coups, il ne fallait pas louper l’opportunité. Si l’héritage familial n’intéressait pas le jumeau fraîchement revenu, il faisait tout de même partie de la descendance directe du patriarche Beaufort. Il était donc pour moi une gênance à abattre.
Concernant la protection magique dont jouissait le domaine, je ne pouvais qu’acquiescer aux dires d’Equinoxe, qui s’y connaissait de toute façon bien mieux que moi en matière de magie.

Le serpentaire ajouta, notifiant un détail qui pourrait avoir son importance pour la suite du plan:

Néanmoins, vous aurez remarqué qu'un cocktail venant de Wystéria est fort apprécié, en ce début de soirée mondaine, je n'ai pas vu un seul invité ne pas en boire, il serait si triste qu'on apprenne le décès de quelqu'un, mais qu'une amnésie générale fasse oublier les circonstances de l'accident....

Je gardai ça dans un coin de ma tête, alors que mes sens d’assassins se mettaient déjà en branle pour réussir à pondre un plan avec toutes les informations que j’avais. Ma mine habituellement si suave et avenante se transforma en mur de glace. De charmant camarade j’étais devenu machine à tuer calculatrice.
Equinoxe me fit d’ailleurs la réflexion, et je ne lui accordai qu’une attention toute relative alors que de mon cerveau commençait déjà à fuser quelques idées, imaginées bien sûr avant le début de la mission mais gardées dans un coin de ma tête pour le moment propice et au cas où:

Bref, mon cher Valph c'est toi qui nous a fait venir, alors fais marcher tes méninges plus que ta queue, et ponds-moi un plan.

Il fit également une remarque à Juviel que je ne pris pas la peine d’écouter, trop occupé à rassembler toutes les pièces du puzzle qu’était la suite du plan. Finalement, après quelques secondes de réflexion, je finis par me lancer, reprenant mon sourire en coin:

Mes amis, me prenez-vous pour un bleu? Tout d’abord, Juviel, sache que le fait que tu sois présenté comme elfe de glace n’est pas anodin. Si cela fait bien longtemps que les Gareth n’ont plus d’elfes de glace dans leur famille, il semblerait que le fondateur de cette famille en était bien un. Les Gareth sont désormais majoritairement humains ou elfes, mais ils ont des racines d’elfe de glace qu’il est facile de vérifier en parlant au gratin ishtarois. C’est peu commun, en effet, mais leur racine est issue des plaines d’Aràn, et ils ne se sont implantés à Ishtar qu’il y a quelques générations. Enfin, tout ça pour dire que je ne sors pas mes idées de mon chapeau mais de faits concrets. Quant à cette histoire de frère jumeau, j’étais tout à fait au courant. Le fait que je ne vous en ai pas averti est simple, et vous l’auriez sûrement compris en essayant de glaner plus d’information sur la raison de sa présence ici: il avait disparu il y a des mois de cela, et était présumé mort. J’ai fouillé un peu dans leur arbre généalogique, si je dois vous faire un compte rendu de tous les cousins, tantes, neveux ou que sais-je qui sont morts ou présumés mort, j’en aurais pour un moment. Mais vous avez raison, j’aurais peut-être dû prévoir cette éventualité qu’il revienne. Quoi que ça me paraît complètement surréaliste, on peut dire que la chance n’est pas de notre côté sur ce coup-là. Mais plus difficile est le challenge, plus gratifiante est la victoire!

Je ricanai alors que notre contact de la Congrégation, que je connaissais un petit peu, appuya mes propos en ajoutant:

Bien parlé, Fantôme!

Merci l’ami, pensais-je. Cela faisait plaisir de se sentir soutenu! Je finis par enchaîner, exposant le début de mon plan à mes camarades envieux de connaître la suite du programme:

Concernant la cible, on ne fait pas dans la dentelle, je pense que vous le savez. Si un deuxième Kalligan a décidé de faire son entrée en scène, il subira le même sort que le premier: une mort “accidentelle”. Concernant le plan, j’ai bien sûr quelques idées mais on peut toujours en débattre…-

Je coupai court à la conversation alors que des personnes s’approchaient. Visiblement alcoolisés, et peu attentifs à nous, je fis tout de même mine de m’amuser et fit une vigoureuse tape à “Gareth” en disant d’une voix amicale:

Elle était excellente celle-ci l’ami! Ha ha ha! Tiens, raconte nous celle sur l’orc qui part à la pêche, tu vas voir elle est marrante aussi, Lachyon! Ha ha!

Une fois les quelques convives éloignés, je repris une mine plus sérieuse, sans abandonner mon sourire si cher à mon coeur, et repris d’une voix plus posée:

Pour le plan, c’est simple: j’avais compté sur tes talents d’ensorceleur pour parvenir à provoquer une tempête de sable, Equinoxe. Tu dis que leur dôme de protection semble assez costaud, et qu’il va falloir causer du grabuge dans leur tour de contrôle? Qu’à cela ne tienne, voici un peu de graisse de requin des abysses et un briquet…

Je sortis alors d’une de mes poches une petite fiole de graisse et un simple briquet à amadou, avant d’enchaîner:

Il y a trois gardes qui surveillent régulièrement la tour de contrôle, et qui se relèvent toutes les deux heures. Tue les, de la façon que tu veux, et camoufle la scène de façon à faire penser qu’ils ont accidentellement mis le feu à cette fiole. Je ne t’apprends sûrement rien en te disant que ce produit est hautement inflammable, et même explosive à haute dose. Etant un produit de contrebande prisé, un des gardes aurait pu s’en procurer pour le revendre à bon prix mais, par maladresse, y aurait mis le feu, causant ainsi des dégâts irrémédiable à la tour. Ne la fais pas exploser non plus, personne ne se balade avec une dose suffisante sur soi pour faire ça, mais y mettre le feu devrait déjà fragiliser le dôme protecteur. Fais également en sorte que leur mort ait l’air d’être la conséquence de l’incendie. Dernière petite précision - j’espère que tu notes tout ce que je dis - privilégie le grand humain blond avec la queue de cheval pour lui faire porter le chapeau de l’incendie. Mets la fiole non loin de son cadavre, ou dessus, enfin je te fais confiance pour maquiller une scène de crime. Mais privilégie-le lui, car après quelques recherches parmi mes contacts c’est le plus louche parmi le personnel de garde, et celui sur qui le père Beaufort aurait le plus de soupçon pour transporter avec lui de la contrebande. Une fois la tour brûlée et le dôme protecteur fragilisé ou en miette, déchaîne les éléments. Fais une tempête de sable digne de ce nom, quitte à t’évanouir dans le processus. Il n’y aurait rien d’étonnant à retrouver un convive inconscient suite à un tel spectacle, que ça soit l’incendie ou la tempête. Je compte sur toi.

Je me tournai vers Juviel, enfin, mon sourire ayant peu à peu disparu sans que je ne m’en rende vraiment compte pour laisser place à une mine froide et calculatrice, dénué de sentiments et seulement poussée par le professionalisme:

Quant à toi, ta mission sera tout aussi capitale. Quand la tempête aura commencée, je veux que notre cible, que ça soit la vraie ou son jumeau, soit à un point précis: sous le lustre, premier étage, salle centrale. Je m’occupe du reste, mais je te laisse imaginer ce qu’il va advenir. Toi…

Je me tournai enfin vers notre contact de la Congrégation, qui me jetai un regard étonné. Comme si tu allais t’en sortir sans travailler, coco. Je repris, avec toujours la même voix claire et méthodique:

Tu m’amènes le frère restant à un autre point précis, mais différent de celui de Juviel. Je veux qu’il soit au balcon du premier étage, trois mètre à gauche de l’extrémité droite, ou en tout cas le plus proche possible du point que je viens de te dire. Inutile de te préciser qu’il faut que les deux frères soient tous les deux à l’endroit indiqué au même moment, c’est à dire quand la tempête déferlera sur le manoir.

Pour finir, je m’adressai toujours discrètement à tous mes compagnons, m’assurant bien sûr qu’aucune oreille indiscrète ne traîne dans les environs:

Je compte sur vous tous pour mener à bien votre mission. Chacun, vous êtes une pièce maîtresse dans la partie d’échec qui se joue. Le moindre échec signifierait aussi l’échec de l’opération. Des questions?

Pour détendre un peu l’atmosphère, parceque je me rendais compte que j’étais devenu peut-être un peu trop sérieux, je dis en apparté à Equinoxe, mais assez fort pour que tout le monde entende:

Et cher camarade naga, pour rebondir sur ton commentaire d’avant, sache que des guerres se sont déjà gagnées avec une queue, donc ne t’en fais pas la mienne servira bien notre mission, sois en sûr. Elle aussi est une pièce maîtresse héhé.

Ce que je ne lui précisai pas, c’est qu’elle était une pièce maîtresse de ma mission personnelle, et pas vraiment de celle que l’on nous avait attribué.
Revenir en haut Aller en bas
Juviel Eterna
Célébrité régionale

Célébrité régionale
Juviel Eterna

Messages : 300
Expérience : 753
Masculin Âge RP : + 100 ans, la vingtaine âge humain

Politique : 01
Métier : Forgeron d'arme - Apprenti
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] 1559870510-barre-vie-gauche250/250"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] 1559871461-barre-vie-rouge  (250/250)
Vitesse: 47
Dégâts: 504

"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] Empty
MessageSujet: Re: "Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE]   "Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] EmptyMer 25 Sep 2019 - 16:36

- Ouais. Moi.

Il avait patiemment attendu que ses comparses s'expriment avant de prendre le bâton sacré de la parole. Le plan de Valphégas et d'Equinoxe avait l'air crédible et pourtant il n'avait pas le sentiment qu'il ait atteint un degré de perfection sur le plan de l'inaperçu. Voyant les idées du stryge et du naga, il avait une petite impression sur le genre de mission qu'ils avaient du accomplir et surtout sur leur façon de faire, expéditive, en mode frappe éclair et discrète mais dans le sang et le dégueulasse, cependant, il avait des doutes sur la marche à suivre.

- Une grosse tempête de sable s'abbat sur le dôme et il y a des victimes, je le conçois, cependant, bien qu'il y en ait de façon aléatoire, ne serait-ce pas un peu grossier que pour le retour prodigue du fils voyageur et marchand pour le compte de la famille Beaufort, les deux jumeaux décèdent ? Même dans deux accidents à différents lieux ?

Un regard vers les deux lui fit comprendre qu'il pouvait poursuivre.

- Je m'explique, si j'ai bien compris, les réunions de la famille proche du Baron ne sont pas si communes, je pense que même si les scènes paraissent pour deux accidents distincts, avec un potentiel coupable comme le garde, cela ne restera pas inaperçus dans les mémoires, voir même douteux. Ils sont nés le même jour et meurent le même jour ? Il ne resterait donc que la descendante Gabrielle de Beaufort comme unique héritière et courtisé au moment du décès de ses frères par un stryge noir ? Connaissant la réputation des habitants de la Tour Noire à l'extérieur, je pense qu'au long terme, c'est la confiance de la famille que tu perdras Valphégas si c'est sa main et le titre que tu vises. Qu'elle porte ta descendance ou non, la famille Beaufort se retournera tôt ou tard contre toi.

Voyant peut-être un sourire du Naga, il continua sur sa lancée, de toute façon, après s'être avancé sur de tel arguments, il ne pouvait pas s'arrêter en chemin, question de crédibilité mais il s'avouait intérieurement satisfait que ses paroles intéressèrent deux assassins de la Congrégation de l'Ombre accomplis.

- Du peu que j'ai vu de cette .. aristocratie, j'ai bien l'impression que le principal moteur de ces personnes à agir, c'est l'ennui, puis l'argent, et pour combler cela, ils en viennent aux vices. La luxure et l'esclavage, la gourmandise et la possession, l'avarice et l'orgueil, bref, malgré cela, si rien ne vient enticher la prospérité de la famille, ils vénèrent tout de même les bons sentiments et quant aux deux seigneurs Kalligan, l'un est voyageur et marchand, probablement en quête d'aventure et en fuite de sa famille, l'autre est sédentaire et tente sûrement de plaire à papa et à maman en faisant tout comme eux, je vous laisse imaginer lequel est né en premier et qui est le préféré.

Reprenant un petite bouffée d'air et s’acquittant de la discrétion d'un regard à droite et à gauche, il continua.

- Ce que j'en dis, Valph, c'est que c'est ta mission et c'est toi qui donne les ordres mais si tu veux l'assurance, du moins une meilleure, que la famille n'éveille aucun soupçon à ton égard, tuons juste le Kalligan qui ne bouge jamais, il ne manquera pas à la famille puisque probablement les parents Beaufort souhaiteraient que le Kalligan voyageur prenne un jour la tête de la famille. J'ai sympathisé avec lui et il compte m'envoyer une cargaison d'alcool en Ishtar, vers un domaine qui n'est pas le mien, que ta maudite histoire à propos des Gareth soit crédible ou non. En dessous du lustre, laisse moi le sauver, il sera reconnaissant, je lui laisserais entendre après coup de l'opération que rien ne me ferait plus plaisir que de le recevoir sur mon « domaine » avec cet alcool et que nous buvions chez moi autour d'un repas. Entre temps, nous pourrions envoyer l'un des nôtres comme notre cher Equinoxe l'intercepter sur la route afin que tragiquement, victime du destin cruel, il soit assassiner en allant chez moi. Je n'aurais qu'à envoyer une missive à la famille pour dire qu'il n'est jamais arrivé mais cela voudrait dire que les parents garderaient espoirs qu'il revienne ou je pourrais plutôt revenir à eux avec l'annonce de son décès par des pillards avec une preuve modeste mais néanmoins incontestable que la victime était bien leur fils.

En revanche, ce qu'il redoutait du plan initial était la partie d'Equinoxe, un bref coup d'oeil au-dessus de lui ne le réconfortait pas sur une réaction agressive et brusque entre le froid et le chaud. Les stryges blancs vénéraient Morkez, le dragon du tonnerre et nombre de fois il supposait que ces infâmes spéciations utilisaient la faiblesse des températures, leurs jonctions brutales pour créer la foudre.

- Résultat, pas de regret pour la première mort, du chagrin pour la deuxième, aucun soupçon à ton égard, il ne te restera que le champ libre de profiter de la faiblesse émotionnelle comme je suis sur tu peux le faire si bien pour t'attirer les faveurs des Beaufort, faire ce que tu as à faire, épouser Gabrielle, l'engrosser, qu'importe ! Et si dans ce plan à un peu plus long terme, tu y vois la faille que le père ne t'accepte pas, je peux proposer une collaboration entre nos deux familles, un marchandage qui profite aux Beaufort comme l'aurait fait le prodigue Kalligan, en son honneur et sa mémoire, toi tu n'auras plus qu'à t'occuper de prendre en charge les affaires familiales tel le bon Kalligan et prendre sa place dans le cœur de la famille.

Bon, il ne savait pas si cela allait leur plaire mais c'était juste cela à quoi il avait penser lorsqu'il avait entendu les plans de ses comparses. Au fond, il n'était lui-même pas d'accord avec ce plan qu'il venait d'énoncer, cela n'avait rien à voir avec la façon d'un exécuteur mais Axe attendait de lui plus de professionnalisme de sa part, d'agir plus comme un assassin, et bien que Valphégas devait faire un rapport de lui à la Matriarche Noire en tant que Stryge, il pouvait peut-être le faire également à Axe en tant qu'assassin.

- Bon, je crois que j'ai tout dit. Ce dont je n'ai rien relevé de votre plan, c'est que je pense que le reste est bon  comme l'évanouissement d'Equinoxe, hormis les points que je vous ai donné. Qu'en dites-vous ?




"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] 1549834202-signajuviel2

Pensée italique jaune, dialogue gras
Revenir en haut Aller en bas
Equinoxe
Adepte du Grand Basilic ♦ Scrutateur des Ténèbres

Equinoxe

Messages : 951
Expérience : 4061
Masculin Âge RP : 27

Politique : 102
Métier : Mineur - Maître Absolu
Titres:
 

(Vallon, compagnon d Equinoxe +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] 1559870510-barre-vie-gauche2484/2484"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] 1559871461-barre-vie-rouge  (2484/2484)
Vitesse: 939
Dégâts: 2118

"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] Empty
MessageSujet: Re: "Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE]   "Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] EmptyJeu 10 Oct 2019 - 21:28

Bien parlé, Fantôme!

Lèche-bottes, va!

Valph semblait tendancieux sur ses capacités d'analyse, il avait de la répartie et noyer le poisson derrière des excuses ou des soi-disant défis ambitieux, pourquoi pas,  après tout tu dois avoir l'habitude de trouver des excuses avec tous tes plans foireux à l'eau de rose, pas vrai petit Valph!?
L'ange des ténèbres se creusa les méninges, et sortit de son esprit fourbe un plan, avec des positions, du feu, et un mec à la queue de cheval; mon pauvre Valph tu lis trop de kamasutra, cela impacte ton style et tes réflexions. Des pièces maîtresses dis-tu, mon cher Valph tout stratège sait que lors d'une partie d'échecs, il faut se méfier du fou. Tu as l'air d'avoir réfléchi à la question, même si ton plan ne prévoit pas vraiment de plan b, serait-tu devenu fougueux Valph?

Juviel marqua un point non négligeable, deux jumeaux qui meurent le même jour va certainement porter les soupçons sur nous, surtout que nous avons, moi et Juviel parlaient à ses deux frères, non malheureusement leurs petits jeux de causettes nous ont trop cerné pour une attaque directe, même couvert d'une tempête. Le frère 'disons désiré" sera surement le plus dur à éliminer, il est perçu en très haute estime, protégé par des gardes, et même certains convives seraient prêts à mettre leurs vies en jeu pour le sauver...
Mais peut-être que ce point-ci est la faille à exploiter...

J'appréciais que Juviel porte ses couilles, pour dire tout haut ce qu'il pensait, Valph a des projets personnels, grand bien lui fasse, mais il faudrait pas qu'il se brûle les ailes à vouloir jouer les bourreaux des cœurs avec madame Gabrielle, l'inconsolable dame ayant perdu ses deux frères le même jour alors qu'il venait à peine de se revoir...
Et si ce frère disparu était revenu que pour se venger? Ne serait-ce pas le récit d'un drame fabuleux?
Après tout, la plupart des crimes et produit par son entourage, ou sous leurs ordres, même la CO agit selon des contrats édités souvent par jalousie familiale.

J'aimerais en placer une, mais pas facile avec ces deux-là devenu étrangement bavards tout d'un coup, mais serait-ce l'alcool qui lui as délier la langue à celui-là? Juviel semblait avoir percer les intentions de Valph à jour, bref ce n'est pas comme si c'était un secret, il est temps de recroiser les informations et de se mettre au travail, on parle depuis déjà trop longtemps je trouve....

-Vous deux... j'aurais presque envie de vous cognez, tellement vous êtes crédules ou alors vous me sous-estimez et ça j'apprécie moyennement, un sort jusqu'à l'évanouissement!? Un amateur s'évanouirait peut-être à provoquer quelques bourrasques... mais si je dois aller jusqu'à la perte de conscience, vous n'imaginez pas ce qui va vous tombez dessus , et pas sûr que beaucoup y survivent...
finis-je  avec un regard légèrement excentrique.

D'un ton condescendant, je repris :
-Vous avez fait beaucoup de blabla, mais si nous tardons encore, on pourra dire adieu à notre plan, alors je vais tâcher d'être aussi brève et concis que possible.
Vous avez tous les deux, évoquer les faits: ils sont deux, les deux doivent périr, mais impossible de les tuer en même temps, et non Juviel on ne peut se permettre de reporter l'assassinat, le plan que tu proposes n'est pas mauvais en soit, mais il fait de beaucoup trop d'incertitudes, avec le temps tu comprendras deux choses : l'une d'elle, rien ne se produit exactement comme on le prévoit, la seconde, ne sous-estime pas les réflexions des cibles. S'il perde l'un de leurs fils, crois-tu vraiment qu'ils vont envoyés comme ça leur unique héritier? D'autant plus qu'à leurs yeux, nous serons tous des coupables présumés, ce n'est pas en lui sauvant la vie sur un coup de chance que tu vas t'attirer leurs bonnes grâces, au contraire tu risques d'être l'un des principaux suspects.
Nous avons l'effet de surprise maintenant, nous ne l'aurons plus ensuite...


Je portais un regard sur Valph en poursuivant :

-"Même chose pour toi, tu espères qu'il tombe dans le panneau et qui croit que l'homme à la queue de cheval à fait le coup, et s'ils n'y croient pas? Je n'aime guère les probabilités incertaines, la chance c'est pour les faibles ou les Gardiens, ce qui est un peu près la même chose.
Néanmoins, Juviel, tu as toi même exposé les faits, cette famille semble pousser par la jalousie et l'orgueil, un frère disparu qui revient après temps d'années, c'est suspect non?
Pendant l'Armageddon, tâchez de faire porter le chapeau à ce frère, qui de vous à moi semble très envieux de son frère, et semble s'irriter à chaque fois qu'on a prononcé le nom de son jumeau,
quant à moi je vais réaliser un sort de possession sur cette homme blond et me revendiquez comme un complice du frère...
Je veux faire en sorte que le famille Beaufort n'ait pas de réflexions ou  du moins pas le temps , que tout ce passe dans l'instant, avec la fête et la fatigue, leurs temps de réaction sera plus lent, mais si nous les laissons se questionner, se remémorer les rencontres faites, engager des enquêteurs, ou les laisser penser, alors .... avec la panique engendrée, tous les faits vont se mélanger, une querelle de frères risque de sceller leurs destins. Bref, je parle trop, comme je l'ai dit tout ne se passe jamais comme prévu, mais nous sommes des ombres,non!? Notre talent c'est de pouvoir pallier les imprévus."


"J'ai exposé mon point de vue, à toi de trancher Valph, mais ne tardes pas trop, j'ai vraiment envie de me défouler là tout de suite..."
finis-je en regardant en extase le haut de la tour.

De tout façon, je crois que tout le monde va finir par périr dans ce chaos, alors il n'y aura même plus à couvrir nos arrières, je vais pulvériser cette demeure, comme le Grand Basilic a détruit Fata-Morgana, ahaaaahahahaahhaahahahhaahahahahaaah!




"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] Mod_211
Revenir en haut Aller en bas
Valphégas
Fantôme sanglant

Valphégas

Messages : 825
Expérience : 2357
Masculin Âge RP : 21

Politique : 80
Métier : Mineur - Compagnon
Titres:
 

(Nalphégius, Pégase de Valphégas [Amélioré] +200, v+200, 100 ; approche furtive : la vitesse est augmentée de 20% au premier tour)

Stats & équipements
Vitalité:
"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] 1559870510-barre-vie-gauche1055/1055"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] 1559871461-barre-vie-rouge  (1055/1055)
Vitesse: 809
Dégâts: 1367

"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] Empty
MessageSujet: Re: "Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE]   "Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] EmptyLun 14 Oct 2019 - 15:23

Sans surprise, les deux assassins aguerris donnèrent leur avis divergents sur mon plan, s'empressant d'y relever les failles. Certaines étaient fondées et mon esprit analytique chercha tout de suite une solution, d'autres l'étaient moins. J'appréciais le fait de ne pas être seul sur cet assassinat car il me permettait de profiter de trois cerveaux au lieu d'un. Comme le disait l'un des manuels que je lisais sur la manière de gouverner, qui pouvait aussi s'appliquer ici, un roi sans conseillers n'avait aucune vision d'ensemble et courrait à sa perte car il ne pouvait voir les angles morts qui l'entourait. Dans le contexte, un assassin sans avis extérieur était diablement moins efficace. Je pris donc le temps de répondre, sans me défaire de mon léger sourire en coin:

"Vos avis ont été entendus camarade, et je me réserve le droit de vous corriger sur certains points. Tout d'abord Juviel, sache que mon plan concernant mes ambitions personnelles est rôdé. Je ne cherche pas, à long terme du moins, à être apprécié de la famille Beaufort dans son ensemble. Mon accession au pouvoir ne plaira pas au père Beaufort au moment venu, mais si mon plan, qui implique plusieurs plans de secours, se déroule comme prévu, il n'aura pas le choix et ne pourra que me reconnaître en tant qu'héritier.
Quant à toi Équinoxe, je ne veux pas que tu t'annonce comme complice. Cela jetterait immédiatement la méfiance sur moi tout en grillant définitivement ta couverture ici. Je ne peux pas me permettre ce genre de chose. S'il ne projette pas ses doutes sur le garde véreux à la crinière blonde comme tu le dis, je ne vois pas pourquoi il nous suspectait plus. Mes informations sont sûres et cela fait des mois que je travaille sur cette famille et par extension sur cet assassinat, même si le contrat a été posté il y a peu à Lédéhi. Bien sûr qu'il y a toujours une part d'imprévu dans les plans, mais nous saurons tous les quatre rebondir sur nos pattes j'en suis sûr. C'est ce qui différencie un assassin d'un bon assassin je pense que je ne vous apprends rien. Ne me prends pas pour un bleu non plus Équi, voyons. Cela fait des années que je suis dans le domaine de l'assassinat, toute ma vie n'a été vouée qu'à ca. Dans la Confrérie des Assassins de la Tour Noire on apprends pas à cuire des patates allons.
Cependant vous relevez de vrais points intéressants. Faire croire à un crime fratricide - accidentel ca va de soi - peut-être une idée intéressante. L'héritier de la famille est jaloux du succès mais aussi de la liberté de son frère explorateur il ne fait aucun doute. Je ne sais pas si l'inverse est vrai, n'ayant jamais connu le dit frère jumeau. Mais c'est un scénario probable.
"

Je marquai une pause en me rappelant d'un élément qui pouvait servir nos plans, exposés précédemment par notre cher ami à écaille. Sans perdre un instant je repris, légèrement plus excité d'avoir une nouvelle corde à notre arc:

"[/b]Et je viens d'y repenser mais ton idée d'embrouiller les esprits de nos convives via un hallucinogène pourrait aussi servir notre cause Equinoxe, bien que cela jetterait sans nulle doute une ambiance de méfiance sur les convives survivants à cette nuit. Mais cela pourra nous être utile. A toi de voir si tu penses que ça peut servir nos desseins mais si c'est le cas il va falloir que quelqu'un s'en occupe. Ce que je vous repropose donc, c'est qu'on s'en tienne à ce que j'ai sur tantôt, sauf que notre cher camarade ici présent...[/b] je tapotai l'épaule de notre contact de la Congrégation "... s'occupe d'empoisonner les convives, et que toi Juviel tu fasses en sorte de réunir nos deux frères sur le balcon le moins utilisé de la soirée, a savoir le balcon gauche du troisième étage, aile Nord. Prétexte à chacun des deux frères que l'autre veut le voir pour parler de choses personnelles. Donne leur rendez-vous dans autant de temps que juge nécessaire Équinoxe pour achever sa partie du plan, a savoir détruire le dôme et abattre une tempête démentielle sur le manoir. Une fois en place je m'occuperais de leur mort "accidentelle". Si vous avez pu remarqué l'animosité évidente entre les deux pensez vous que les autres convives seront dupes? Un rendez vous intime entre les deux frères qui se finirait par la mort accidentelle des deux, tombés du balcon, leur mettra la puce à l'oreille et ils penserons au choix que c'est la tempête qui les as pris au dépourvu ou qu'ils en sont venus aux mains et que ca c'est mal fini. Donc!"

Je pris une nouvelle pause afin de reprendre un peu mon souffle et de la salive après une exposition si fournie du plan et repris laissant flotter quelques secondes mes mots afin d'appuyer ma conclusion:

"Toi Equinoxe tu t'occupe de détruire le dôme et de créer la dévastatrice tempête qui ruinera le manoir tel que convenu précédemment. Combien de temps cela te prendra tu penses? Voit large afin de minimiser les chances d'imprévus."

Je sortai deux montres à gousset que je leur tendis tout en ajoutant:

"Voilà qui devrait vous aider à vous coordonner.
Quant à toi camarade, tu empoisonnes les convives, aidé par Juviel jusqu'à ce qu'il doive annoncer le rendez vous fatidique aux deux frères, l'heure venue. Cela vous semble-t'il un peu mieux?
"

Je questionnais mes collègues du regard, impatient d'enfin me lancer réellement dans l'opération tant attendue.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] Empty
MessageSujet: Re: "Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE]   "Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

"Les méchants gagnent toujours..." [PW Juviel Eterna/Equinoxe] [PAUSE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pourquoi toujours le même club qui signe?
» Rien ne disparaît pour toujours ~ IlHan
» "Qui sourit n'est pas toujours heureux. Il y a des larmes dans le coeur qui n'atteignent pas les yeux."
» Mémoire visuelle ou auditive
» Je suis raide dingue, dingue de toi [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Centre de Dùralas :: Désert de Harena-