AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Alienor
Le Monde de Dùralas a précisément 2480 jours !
Dùralas, le Ven 14 Aoû 2020 - 12:58
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Le Deal du moment : -83%
Hub USB LAB.C – Chargeur USB universel 5 portes
Voir le deal
4.99 €

Partagez
 

 Atelier des fabricants de remèdes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 4795
Expérience : 17144
Masculin

Atelier des fabricants de remèdes  Empty
MessageSujet: Atelier des fabricants de remèdes    Atelier des fabricants de remèdes  EmptyMar 28 Mai 2019 - 19:03

C'est ici que vous pouvez confectionner des remèdes.

Rappel : 5 lignes/message RP minimum.
Revenir en haut Aller en bas
Shaoni Drajoll
Pugiliste

Shaoni Drajoll

Messages : 288
Expérience : 1374
Féminin Âge RP : 42 ans (20 d'apparence)

Politique : 44
Métier : Mineur - Compagnon
Titres:
 

(Maevn, Alicanto de Shaoni [Modifié] +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
Atelier des fabricants de remèdes  1559870510-barre-vie-gauche1850/1850Atelier des fabricants de remèdes  1559871461-barre-vie-rouge  (1850/1850)
Vitesse: 619
Dégâts: 883

Atelier des fabricants de remèdes  Empty
MessageSujet: Re: Atelier des fabricants de remèdes    Atelier des fabricants de remèdes  EmptySam 1 Juin 2019 - 13:52

Lorsque Shaoni avait attendu Brendan à Stellaraë, elle avait parcouru avec curiosité la grande bibliothèque de la ville. C’est à cette époque qu’elle découvrit un livre qu’elle qui l’intéressa particulièrement. Un livre de remède. Elle tomba par hasard sur ce vieux livre de remède poussiéreux, caché entre « l’histoire des plantes » et « comment cultiver votre jardin ». Ce livre de remède était comme tous les autres livres, cependant la djollfuline était intéresser à en apprendre plus là-dessus. Elle trouvait qu’apprendre à soigner était plus intéressant qu’apprendre à se battre, même si savoir se défendre était essentiel, soigner pouvait aussi sauver des vies.

Elle le lut intégralement pendant son séjour à la capitale humaine, mais elle ne pouvait prétendre avoir parfaitement tout comprit. Elle constata rapidement que les remèdes se trouvaient être surtout des potions et ne parlait pas seulement de potion de soin, mais aussi de potions pour renforcer son propre corps par exemple. Ce livre expliquait beaucoup de choses utile et la Garde Sylvestre prit l’initiative de noter quelques recettes. Toutefois, ce livre était très complexe et elle ne nota que les recettes les plus basiques, tout en se promettant de chercher plus de livre sur ce sujet pendant qu’elle se trouvait ici.

La djollfuline aurait aussi voulu tester les recettes les plus simples. Cependant, même pour les plus simples, cela demandait des ingrédients pas si faciles à trouver. Elle se renseigna au tant qu’elle le put en ville sur les ingrédients, mais aussi ou trouver d’autre fabricant de remède s'il y en avait, et la seule indication qu’elle put trouver était de se rendre dans les ateliers d’Endorial. Elle décida donc de si rendre dès qu'elle le put.

[Concoction d'une potion de renforcement : 3 défenses de sanglier + 3 cuirs de sanglier + 1 bois de sureau + 1 minerai d'adamantium]
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 4795
Expérience : 17144
Masculin

Atelier des fabricants de remèdes  Empty
MessageSujet: Re: Atelier des fabricants de remèdes    Atelier des fabricants de remèdes  EmptySam 1 Juin 2019 - 20:11

Potion réalisée avec succès ! Tu gagnes x1 potion de renforcement.

Si tu es Zéphyrien : N'oublie pas de recenser ta création dans le coffre-fort de faction Clin d'oeil
Revenir en haut Aller en bas
Shaoni Drajoll
Pugiliste

Shaoni Drajoll

Messages : 288
Expérience : 1374
Féminin Âge RP : 42 ans (20 d'apparence)

Politique : 44
Métier : Mineur - Compagnon
Titres:
 

(Maevn, Alicanto de Shaoni [Modifié] +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
Atelier des fabricants de remèdes  1559870510-barre-vie-gauche1850/1850Atelier des fabricants de remèdes  1559871461-barre-vie-rouge  (1850/1850)
Vitesse: 619
Dégâts: 883

Atelier des fabricants de remèdes  Empty
MessageSujet: Re: Atelier des fabricants de remèdes    Atelier des fabricants de remèdes  EmptyJeu 13 Juin 2019 - 19:44

Lorsqu’elle se rendit à nouveau à Endorial, Shaoni se rendit à l’atelier de remède, comme on le lui avait suggéré. En ouvrant la porte, la djollfuline ne savait pas à quoi s’attendre, mais la première chose qu'elle remarqua fut l’odeur qui embaumait l’endroit. Elle associa naturellement cette odeur aux potions et remèdes, même si elle connaissait que peu de chose sur les potions et remèdes.

Elle put voir dans l’atelier, qu’il y avait beaucoup de matériel pour faire des potions, ainsi que quelques personnes qu’elle ne connaissait pas, mais qui était en train de fabriquer ce qui ressemblait à des potions. Il n’y avait, cependant, aucun ingrédient disponible si ce n’est quelqu’un en vente dans la capitale elfique à ce qu'elle avait put entendre auparavant. Heureusement, lors de ses voyages, Shaoni avait pu trouver quelques ingrédients essentiels pour les potions les plus simples.

En entrant, les quelques personnes qui faisaient des potions ont à peine bougé si ce n’est pour lui jeter juste un coup d’œil. Certain l’on salué rapidement d’un hochement de tête avant de revenir à leur travail. La djollfuline s'avança dans l'atelier, incertaine, voulant profiter de l'équipement mis à disposition.

[Concoction d'une potion de renforcement : 3 défenses de sanglier + 3 cuirs de sanglier + 1 bois de sureau + 1 minerai d'adamantium]
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 4795
Expérience : 17144
Masculin

Atelier des fabricants de remèdes  Empty
MessageSujet: Re: Atelier des fabricants de remèdes    Atelier des fabricants de remèdes  EmptyDim 30 Juin 2019 - 19:24

Potion réalisée avec succès ! Tu gagnes x1 potion de renforcement.

Si tu es Zéphyrien : N'oublie pas de recenser ta création dans le coffre-fort de faction Clin d'oeil
Revenir en haut Aller en bas
Urua
Paladin

Urua

Messages : 372
Expérience : 2863
Masculin Âge RP : 28

Politique : 121
Métier : Forgeron d'armure - Maître Absolu
Titres:
 

(Diagoras, Mouss'queterre de Urua [Modifié][Emblème de la GZ]  +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
Atelier des fabricants de remèdes  1559870510-barre-vie-gauche4027/4027Atelier des fabricants de remèdes  1559871461-barre-vie-rouge  (4027/4027)
Vitesse: 494
Dégâts: 1244

Atelier des fabricants de remèdes  Empty
MessageSujet: Re: Atelier des fabricants de remèdes    Atelier des fabricants de remèdes  EmptyMar 2 Juin 2020 - 1:39

Foule de poils alchimiste
Depuis quelques temps, Urua se demandait que faire de tout ce qu'il récoltait au long de ses voyages. Des plantes, des objets divers trouvés sur ses adversaires ou dans leurs tanières. Tout ça commençait à s'accumuler et sans parler du manque de place, il se demandait s'il pouvait en tirer quelque chose. Il fallait bien qu'il y ait quelques avantages à rassembler du matériel comme ça, comme pour la forge où toute chute de métal ou tout minerais de moins bonne qualité pouvait être utilisé.

C'est ainsi que, sa liste dans un pli du pagne en cuir clouté qu'il portait quand il n'était pas en mission, il se promena dans la forêt, dans Endorial, fit les places de marché, discuta avec les passants et les marchands. Il poussa même jusqu'au quartier général de la Garde Zéphyr pour glaner des informations. Petit à petit, il apprit qu'il existait un atelier où on pouvait apprendre à fabriquer des potions et onguents qui servaient d'assistance dans les différents combats.

Urua se dirigea donc vers le bas bâtiment qu'on lui avait indiqué et se retrouva devant une vision particulière. D'innombrables cheminées constellaient le toit dont sortait des vapeurs de couleurs et formes étranges. Tantôt de petites sphères vertes comme l'herbe au printemps, tantôt de parfaits ronds d'un rouge éclatant. Pas de doute possible, il était au bon endroit. Il s'avança donc vers les portes, car elles formaient une sorte de petit vestibule, certainement pour éviter que les vapeurs ne sortent par la porte d'entrée et que le visiteur ne se fasse directement intoxiquer par toutes les odeurs présentes.

On vint rapidement s'occuper de lui, lui faire la visite des lieux, lui expliquer les différences subtiles entre les ingrédients, les dosages, les effets que donnaient tel et tel mélange. Il trouva ça fascinant et posa des questions tout du long. À la fin de son tour, il en savait déjà assez pour s'y essayer. Bien entendu, seulement sur de petits élixirs, pas sur des potions plus complexes et bien plus efficaces. Il s'y attellerait plus tard, quand il aura au moins maîtrisé les bases et qu'il aura quelques réussites à son actif. Avec un peu d'entraînement, tout est possible.

Il s'attabla donc à une paillasse, équipée de tout l'attirail nécessaire, l'alambic, les récipients en verre permettant un mélange de plusieurs éléments qui réagiraient mal dans des contenants d'autres matériaux, comme de la terre cuite ou du métal. Les éléments risqueraient de s'intégrer par mégarde à la potion, rendant un effet parfois totalement opposé à la volonté du préparateur. D'après son guide, il y avait eu quelques cas au tout début des expériences de ce type et vu les résultats, ils ne tenaient pas à recommencer. Qui aimerait se recevoir une explosion à bout portant ou se retrouver avec un orteil qui pousse au milieu du front alors qu'il ne cherchait qu'à soigner une bénigne toux?

Il fit de son mieux pour suivre avec attention les instructions de son guide qui était resté à ses côtés pour ses premiers essais. Il lui sembla être revenu en apprentissage de forge, quand, d'un petit coup de marteau, il aurait pu s'handicaper assez sérieusement pour compromettre tout son avenir dans cette branche. Ici, il devait faire aussi attention. Les outils n'étaient pas aussi dangereux mais les réactions pouvaient se révéler violentes s'il se trompait d'un dixième de mesure à peine. D'autant plus qu'avec ses énormes pattes d'où les poils dépassaient, il avait du mal à être précis. Il était fait pour les travaux de force et de puissance, pas spécialement pour ceux nécessitant de la minutie et de la délicatesse. Pourtant, il s'acharnait, recommençait quand il n'avait pas une mesure parfaite et prit un long moment pour seulement produire une toute petite fiole de la potion qu'il essayait de produire.

Le résultat devait être de favoriser la circulation de sang dans les muscles pendant quelques heures et ainsi aider à mieux les utiliser, occasionnant plus de dégâts et de puissance derrière chaque coup. Non que le Löwen, toute montagne de muscle qu'il était, en avait besoin mais on ne savait jamais quand on aurait besoin d'un coup de main dans un combat, quand on pouvait se faire attaquer par plus forte parti, plutôt que de se retrouver inconscient, ou pire, en pleine campagne sauvage, une simple goulée de potion et on pouvait renverser la situation. De plus, il y avait assez peu d'ingrédients, des choses assez communes à se procurer et la préparation ne demandait pas trop de protocoles compliqués, ce qui en faisait l'exercice parfait pour les nouveaux arrivants ou pour que les novices s'exercent le temps d'être suffisamment expérimentés pour monter en grade et avoir accès à d'autres recettes qui leur permettraient de peaufiner leur art.

Après plusieurs heures de concentration intense, de grognements fréquents qui lui valurent les regards inquiets de ses camarades et de litres de sueur versés sous l'effet du stress, Urua put enfin admirer son œuvre. Cinq petites fioles, de la taille parfaite pour tenir dans une main humaine, donc légèrement petites pour le Löwen, trônaient sur la table de marbre brillant. Il était fier de sa première réalisation et y avait pris un plaisir surprenant. Il comptait bien revenir bientôt recommencer et pourquoi pas s'essayer à quelque chose de plus compliqué.

[Fabrication de 5 potions de renforcement, matériaux achetés en hdv mais pas encore dans l'inventaire à part les minerais]

Codage par Libella sur Graphiorum




Atelier des fabricants de remèdes  Signa12
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 4795
Expérience : 17144
Masculin

Atelier des fabricants de remèdes  Empty
MessageSujet: Re: Atelier des fabricants de remèdes    Atelier des fabricants de remèdes  EmptyDim 7 Juin 2020 - 23:35

Rapport d'alchimie :

Urua distille x5 Potion de renforcement.
Tu passes au niveau supérieur (confirmé) et n'oublie pas de recenser ton coffre de faction.
Revenir en haut Aller en bas
Urua
Paladin

Urua

Messages : 372
Expérience : 2863
Masculin Âge RP : 28

Politique : 121
Métier : Forgeron d'armure - Maître Absolu
Titres:
 

(Diagoras, Mouss'queterre de Urua [Modifié][Emblème de la GZ]  +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
Atelier des fabricants de remèdes  1559870510-barre-vie-gauche4027/4027Atelier des fabricants de remèdes  1559871461-barre-vie-rouge  (4027/4027)
Vitesse: 494
Dégâts: 1244

Atelier des fabricants de remèdes  Empty
MessageSujet: Re: Atelier des fabricants de remèdes    Atelier des fabricants de remèdes  EmptySam 11 Juil 2020 - 2:34

Foule de poils alchimiste
La folie de l'alchimie avait pris Urua bien plus rapidement et puissamment que prévu. Il adorait son métier de forgeron et passait beaucoup de temps dans sa forge mais maintenant, il pensait à installer un laboratoire complet au même endroit histoire de ne pas avoir besoin de se déplacer dans toute la ville chaque fois qu'il voulait se diversifier.

Il fallut qu'il demande à ses tuteurs tout le matériel dont il avait besoin. Les petits récipients ignifugés pour chauffer les pièces de verre afin de faciliter les réactions chimiques ou de les modifier. Selon la température, on n'obtenait pas toujours le même résultat, même si on mélangeait les mêmes ingrédients en quantité parfaitement identiques. De plus, un feu de bois ou le brasier de la forge n'était pas l'idéal pour obtenir l'effet voulu, il fallait donc un montage très précis pour être sûr d'avoir le contrôle. Ce fut donc sa première acquisition.

Ensuite, on lui donna l'adresse du meilleur travailleur de verre de la ville sylvestre. Il lui faudrait tout un arsenal de tubes à essai, de pots en verre, d'alambics, de baguettes qui serviraient à remuer ses concoctions. La fascination le reprit bien vite mais il calma ses ardeurs. Une seule nouvelle passion à la fois était bien assez, surtout quand elle demandait un investissement aussi conséquent. Toutefois, il se promit de revenir bientôt pour déjà observer avec attention le travail magnifique de ces artistes et peut-être aussi apprendre quelques astuces, même s'il ne se voyait pas tenter l'expérience. Il avait l'habitude du feu avec la forge mais cette dernière nécessitait de la force brute et assez peu de minutie pour son exercice. Le verre, en revanche, demandait des mouvements précis et délicats afin de réaliser les œuvres les plus belles possibles, ou au moins les plus fonctionnelles.

Cet investissement fut le plus conséquent de la journée. Il était bien placé pour savoir que la qualité, le temps passé et la précision impliquée dans un objet augmentait drastiquement son prix et c'était bien normal. Moins il y avait d'artisans capables de fabriquer ces objets, plus ils étaient convoités et plus leurs fabricants pouvaient en profiter. Urua était déjà connu pour son travail remarquable à la forge et il comptait bien se faire reconnaître dans le milieu de l'alchimie et à ce miment, il pourra pratiquer les prix qu'il jugera bons, tout en gardant une dimension raisonnable bien entendu. Il ne servait à rien de surcoter des marchandises, c'était le meilleur moyen de se retrouver en faillite et de voir émerger des concurrents qui voudraient prendre sa place et qui y arriveraient sûrement en baissant les prix du marché.

Le Löwen décida d'acheminer son barda de verrerie seul et sans autre bagage pour limiter tout risque de casse ou d'abîmer un tant soit peu un seul de ses ustensiles. Le trajet fut long et périlleux entre l'atelier des souffleurs de verre et les alentours de sa forge où il pensait monter son tout nouveau laboratoire, mais il y arriva sans encombres. Évidemment, il attira de nombreux regards. Un lion géant qui se promenait d'une lenteur extrême dans les rues d'Endorial avec une brouette simplement chargée d'un sac en toile qui émettait des tintements réguliers mais il n'en avait cure. Il s'en attirait déjà de base, rien que par son apparence atypique.

Après avoir continué quelques temps ses achats et des voyages, il fut grand temps de commencer à monter sa paillasse et d'organiser tout ça pour que ce soit le plus pratique possible et qu'il puisse accéder à tout d'un simple mouvement sans toutefois buter dans un instrument avec ses membres imposants. Il lui fallut du temps et plusieurs essais à poser, reprendre, déplacer, changer toute la disposition avant de trouver la configuration parfaite. Il allait pouvoir prévoir de nouvelles expériences.

Avant même qu'il ne se rende au marché général de la ville pour s'enquérir des nouveaux produits qu'il pourrait utiliser pour s'améliorer, il eut vent d'une commande quelque peu particulière passée par un commanditaire qu'il connaissait plus que bien. Il ne s'agissait ni plus ni moins du Minotaure Doebroksh, avec qui il avait eu l'honneur de vivre de nombreuses et dangereuses aventures qui les avaient mené à plusieurs bouts de ce monde. Ils étaient vite devenus camarades proches si ce n'était amis. Deux forces de la natures telles qu'un Löwen et un Minotaure ne pouvaient que s'entendre de base mais en plus, leurs caractères allaient bien ensemble. Sans compter leurs compagnons, Diagoras et Nyssa qui avaient lié une amitié hors du commun pour un Mouss'queterre et une Fée. Il fallait supposer que la corpulence rapprochait les individus.

Comme les potions commandées n'étaient ni plus ni moins que ce qu'il avait déjà fabriqué sous la tutelle de ses maîtres alchimistes quand il commençait seulement à s'y intéresser et qu'il ne savait pas qui serait disponible ni comment ils travaillaient, il s'empressa d'accepter la commande et comptait bien y mettre tout son cœur. Par chance, il avait payé d'avance et avait déjà déposé les matériaux et les pièces chez un marchand de confiance qui s'occupait de ce genre de transactions. Ça fonctionnait pratiquement comme les commandes d'armures, de casques et de boucliers. Un marchand était affecté à ce genre de demandes particulières, gardait les sommes et les minerais, puis s'assurait que tout revienne à chaque propriétaire à la fin. Ces personnes étaient estimées et protégées au cas où elles seraient la cible d'attaques ou de vols, ce qui serait grandement préjudiciable.

Urua passa donc par le marché et s'enquit auprès des différents étals des dernières marchandises arrivées et ce qu'elles pourraient apporter dans des potions, réfléchissant devant les bacs pleins de minerais ou de morceaux de bois qui n'étaient pas utilisés dans les constructions, et même dans les stands de parties d'animaux qui avaient été chassés ou récoltés sur les cadavres plus principalement dans ces régions où on respectait encore la Nature. Il avait beaucoup à penser et voulait faire le maximum d'expériences possibles, à la fois en essayant les recettes qui avaient prouvé leur efficacité mais aussi en en testant de nouvelles qui pourraient soit porter leurs fruits, soit être des fiascos totaux. Il avait néanmoins grandement envie d'explorer toutes les possibilités de cette nouvelle discipline qui n'était encore que peu répandue.

Une fois le plein de matières premières fait et la bourse beaucoup plus légère, vide à vrai dire, Urua avait dépensé presque jusqu'à ses dernières réserves de pièces pour se fournir en grande quantité, il put faire chemin inverse, portant sur son dos plusieurs sacs d'un poids plus qu'impressionnant. De nouveau, les regards se tournaient vers lui mais avec moins d'incrédulité. Les yeux exprimaient plus de la surprise voire même du respect pour le tour de force dont il faisait la démonstration. Aucun d'entre les habitants ne souhaitait se retrouver sur son chemin et tous lui faisaient une allée privilégiée en s'écartant dès que le bruit sourd de ses pas annonçait son passage. La scène avait quelque chose de mystique mais pas franchement désagréable.

Quand il fut arrivé dans sa petite parcelle où le feu de la forge couvait doucement, émettant parfois un craquement agréable, il déposa sa récolte au pied de la paillasse qu'il s'était aménagée la veille. En faisant le tri, il mit d'un côté tout ce qui lui servirait à fabriquer la commande de son ami afin de ne pas mélanger avec ses propres créations et pour être sûr de pouvoir lui faire sans avoir à aller mendier au marché pour récupérer ce qu'il lui aurait manqué. Il s'attaqua donc ensuite et enfin à la fabrication en elle-même.

Il alluma son petit feu, faisant bien attention à le garder à moyenne puissance, sans le laisser s'éteindre ni partir en énorme brasier, ce qui risquerait d'abîmer son matériel. Entretemps, il dut préparer les ingrédients qui lui avaient été fournis. Émincer le bois, broyer les défenses, hacher le cuir et faire fondre le minerais après l'avoir purifié. Cette dernière tâche ne lui paraissait pas aussi fastidieuse que les précédentes étant donné qu'il passait littéralement tout son temps à faire ça quand il forgeait. On pouvait se demander pourquoi et comment on pouvait ingurgiter des potions avec du métal mais les réactions éliminaient évidemment tout effet négatif. Urua ne pouvait toutefois s'empêcher d'imaginer les premiers alchimistes qui avaient eu l'idée de rajouter ce genre d'ingrédient et qui avait en plus eu le courage de goûter leur mixture. Il ne comptait pas aller aussi loin dans ses expériences.

Les mélanges se passèrent plutôt bien, sans surprise puisqu'il avait déjà pratiqué devant des maîtres expérimentés, ce qui l'avait moins stressé, il savait que s'il faisait une erreur, elle serait rattrapable et ils sauraient quoi faire si le bocal commençait à fumer, siffler ou menaçait d'exploser. Les autres tentatives furent plus délicates. Il n'avait jamais tenté d'aller aussi loin mais malgré quelques frayeurs quand il pensa avoir mal dosé certains ingrédients ou quand une réaction se faisait attendre, tout se passa pour le mieux et il se retrouva avec une quantité impressionnante de liquides qui allaient s'avérer plus ou moins utiles selon comment il les utiliserait. On leur apprenait à les préparer mais pas à les utiliser au final. L'alchimiste remplit de petites fioles avec les différentes potions qu'il avait réussi à produire et étiqueta soigneusement chacune d'entre elles, histoire qu'on ne se trompe pas en les consommant. Il serait dommage de vouloir améliorer sa vitesse et de finir par booster sa masse musculaire, ce qui n'aidait pas à être plus agile.

[Fabrication de :


  • 1 remède des marais
  • 6 onguents du lien ineffable
  • 3 potions d'insensibilité
  • 1 élixir préhistorique


À mettre dans mon inventaire, les matériaux étant achetés en HDV mais pas encore dans mon inventaire.


  • 2 potions de renforcement
  • 1 potion de hâte éphémère


Pour Doebroksh, sa commande se trouvant ici.]

Codage par Libella sur Graphiorum




Atelier des fabricants de remèdes  Signa12
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé




Atelier des fabricants de remèdes  Empty
MessageSujet: Re: Atelier des fabricants de remèdes    Atelier des fabricants de remèdes  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Atelier des fabricants de remèdes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ouest de Dùralas :: Ville d'Endorial :: Atelier des remèdes-