AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Nouvelle tête
Le Monde de Dùralas a précisément 2175 jours !
Dùralas, le Lun 14 Oct 2019 - 17:22
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez
 

 [LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thauthaudarmafur
Arlequin

Thauthaudarmafur

Messages : 475
Expérience : 1531
Masculin Âge RP : 52

Politique : 01
Métier : Forgeron d'A. - Maître
Titres:
 

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
[LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort 1559870510-barre-vie-gauche1880/1880[LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort 1559871461-barre-vie-rouge  (1880/1880)
Vitesse: 1090
Dégâts: 400

[LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort Empty
MessageSujet: [LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort   [LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort EmptyDim 14 Juil 2019 - 11:55

« Dis moi Thauthau... »

« Mh.. ? »

« Tu serais pas un tantinet raciste ? »


Le nain haussa le sourcil droit et releva la tête, abandonnant sa réflexion sur la partie de KvUnT qu’il menait avec sa compagne à la chevelure si rousse, Hélène. Celle-ci le fixait, les iris brillant d’une interrogation franche mais, comme à son habitude, sans jugement. Thauthaudarmafur fit une moue dubitative. Une telle question d’une humaine envers un nain était pour le moins compréhensible.

« J’accorde mon respect envers ceux qui font preuve d’honneur. La tolérance naine n’est pas comme celle des humains, ça non. Prenons les elfes, pour parler des pires raclures de c’monde. Il y a bien longtemps, il n’existait que quelques races, telles les hommes, les elfes, les nains, et quelques autres peuples moins sociabilisés. On a voulu faire un commerce avec les hommes et les elfes, mais ces derniers nous ont trahi. Ils attaquèrent nos caravanes marchandes, et humilièrent l’ambassadeur nain envoyé pour régler l’affaire, coupant sa barbe à la racine. La barbe représente notre sagesse et notre expérience, la raser est donc un acte hérétique qui ne saurait demeurer impuni. Bien que leur arrogance ne nous plaisait pas, on a tenté un rapprochement, mais une espèce qui nous humilie ainsi n’aura jamais plus le respect nain. »

« Mais faire un tel amalgame mène peut être à haïr des elfes qui auraient pu s’avérer de bons alliés, non ? »

« Les nains ne veulent pas pour alliés des êtres hautains et sûrs d’eux-mêmes. »

« Vous êtes sacrément rancuniers... »

« Ouep. À toi d’jouer. »


Hélène eut un sourire en coin devant la franchise de son compagnon nain. Elle aimait bien relever les différences de cultures et d’états d’esprit entre leurs deux peuples. Les nains, en un sens et bien à leur manière, étaient plus simples et vrais. L’hypocrisie dont les humains savaient faire preuve -et elle avait pu en faire les frais- n’était pas même envisageable chez les nains. Elle consulta sa main composée de 3 cartes de son deck de KvUnT et se mordit la lèvre inférieure. Le deck front de son ami était solide, et son premier deck avait encore de nombreuses failles qu’elle devrait combler… Elle posa une carte et décida de terminer sa phase de préparation, organisant son attaque en tentant de percer la défense des Guerriers du Banni. Celui-ci opina de la tête, indiquant que la stratégie de la jeune femme était intéressante mais méritait d’être perfectionnée. Il déposa sa fameuse carte « La Charge », qui conclut le duel de KvUnT par la victoire du nain. Hélène soupira et s’affala contre le dossier de sa chaise.

« Décidément… Je n’arrive jamais à t’empêcher de poser ta composition ! »

« N’essaie pas de faire un deck contre le mien, fais toi une combinaison qui t’est propre. Faire un deck pour contrer un autre deck précis n’est pas une bonne idée, j’te l’assure. »


Hélène hocha la tête et détourna le regard, contemplant la taverne dans laquelle ils avaient élu domicile depuis quelques jours : « La Digue du Fût ». C’était la plus grande auberge qu’elle avait été amenée à voir, et pourtant elle avait servi dans l’une des plus fameuses de Stelleraë. Elle échangea un regard avec une des serveuses, lui lançant un sourire charmant, provoquant son intérêt. La serveuse, en effet, se rapprocha des deux compagnons et prit leurs commandes.

« Ce sera une pinte pour mon ami, et du rhum pour moi. »


Le nain adressa un regard étonné à la jeune femme en entendant sa commande. Alors que la serveuse s’en allait préparer les boissons, ils échangèrent un regard, les yeux du nain prenant en compte le balancement des hanches de la jeune femme s’éloignant. Hélène éclata de rire, et ramassa son jeu.

« Sacré brin de femme, hein ? »

« Par tous les Dieux, j’ai un problème avec les serveuses. Du rhum, mh ? »

« Prie ton Grimnir qu’elle ne te suive pas dans tes aventures ! »


La jeune femme avait déclaré cela avec une lueur taquine terriblement brillante dans les yeux, avant d’enchaîner, un large sourire dévoilant des dents blanches aux lèvres.

« Oui, j’ai envie d’essayer la boisson d’ici. Il faudra bien que je m’y fasse non ? »

« Que tous mes Dieux me foudroient si je me fais une équipe de serveuses pour rallier Ogh Hen Kìr.  Ceci dit, elle a du potentiel… Le rhum est une boisson forte, évite de recracher sur mes cartes. »

« On ne peut nier qu’elle a son charme la petite brune… Je vais peut être l’inviter à la chambre. Je cracherai sur la table d’à côté si je dois le faire, ils sont trop morts de toute façon pour m’en vouloir... »


Le nain jeta un œil à la table à sa gauche, jugeant deux vieillards avachis sur leur table, ivres morts.

« Invite-la pour toi dans c’cas, je n’me sens pas d’humeur pour des sauteries nocturnes. C’foutu poison m’tape encore la cervelle. J’aime pas l’avouer, mais ce gobelin des kazhariens m’a sauvé la vie. »

« Thauthaudarmafur, pas d’humeur pour une jolie demoiselle ? Tu es sûr qu’il t’a totalement soigné, là tu m’inquiètes… En parlant de ce Grabuge… J’y ai réfléchi. Je pense qu’il n’est pas un gobelin des montagnes comme tu en as connu, Thauthau. »


Le Banni inclina légèrement la tête, ne comprenant pas les propos de la jeune femme. Quelques jours auparavant, ils étaient sortis de l’Antre de la Liche, et, avec Grabuge et Baldwin -l’elfe inutile étant reparti pour sa forêt-, avaient foncé vers Ishtar afin de se guérir du poison maléfique altérant leurs sens. À cette occasion, le gobelin et ses connaissances médicinales avaient énormément apporté au nain, qui ne pouvait le nier.

« Cesse de me torturer, j’te dis qu’j’ai pas envie c’soir. J’te la laisse, tu d’vrais être r’connaissante. Pas un gobelin des montagnes ? »

« Tu as toute ma gratitude, maître nain ! »


Alors que Thauthaudarmafur grognait, n’aimant décidément pas cette appellation, la serveuse revînt, non sans échanger un regard avec Hélène, avant de repartir.

« Oui, je pense que c’était un gobelin des forêts. Je me suis renseignée, et effectivement ceux-ci ont des affinités plus particulières avec les herbes, et sont bien plus socialement ouverts. »

« Ça collerait effectivement…  Quoi qu’il en soit, je retiens cet être. Je lui suis redevable. »


Hélène sourit, visiblement amusée de voir son ami, malgré un état d’esprit bien nain, faire preuve d’une justice implacable. Elle leva sa bouteille, trinquant avec le Banni avant de porter le goulot à ses lèvres. Le vieillard à sa droite ne broncha même pas à la douche de rhum qu’il se prit alors.




~ Puisse Grungni veiller sur votre honneur ~




État des slots d'arène : Garz-Doug VS Oló-Grabuge-Thauthau
| Disponible | Disponible



:dwarfe:
Revenir en haut Aller en bas
Thauthaudarmafur
Arlequin

Thauthaudarmafur

Messages : 475
Expérience : 1531
Masculin Âge RP : 52

Politique : 01
Métier : Forgeron d'A. - Maître
Titres:
 

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
[LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort 1559870510-barre-vie-gauche1880/1880[LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort 1559871461-barre-vie-rouge  (1880/1880)
Vitesse: 1090
Dégâts: 400

[LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort   [LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort EmptyMar 30 Juil 2019 - 13:03

Edgard était désormais un vieil homme. Né d'une mère abyssale esclave et fils d'un pirate qu'il n'avait jamais connu, il avait toujours eu le pied marin, et sa débrouillardise lui avait permis de survivre en se faisant recruter par les marins brigands. D'abord gamin de bord, devant nettoyer le ponts et nourrir les esclaves, il était devenu, à ses 13 ans un moussaillon lorsque, lors d'un abordage d'un navire pirate concurrent, son sabre avait trouvé la voie vers la gorge dénudée d'un ennemi. Considéré comme l'un des leurs, il intégra officiellement l'équipage des pirates. 3 ans plus tard, il devînt la vigie attitrée du "Faucon d'Argent" sous les ordres du Capitaine Fourreau Rose. S'ensuivit de longues décennies sur les flots, durant lesquelles il développa un amour sans borne pour l'océan, ses mystères et ses dangers. Durant ses années d'aventure, il n'avait jamais demeuré plus d'une semaine sur la terre ferme. Tous ces combats, cette adrénaline, cette excitation d'être en mer et de pouvoir défier les cieux et les courants... Cette âge d'or de la vie d'Edgard était désormais bien loin derrière lui. Désormais, il passait sa vie à écouter ses articulations grincer, alors il buvait et demeurait dans la plus grande taverne d'Ishtar. Il buvait, et il se rappelait.


Le rire gras et fort de Thauthaudarmafur résonna dans la taverne, arrachant quelques sourires amusés et quelques mines de gêne à certains clients. Les joues d'Hélène étaient devenues rouges, alors qu'elle tirait la langue qu'elle sentait encore brûler après le passage du rhum. Elle posa la bouteille sur la table, reprenant petit à petit contenance. Le nain fit glisser la pinte vers sa compagne et s'empara du rhum, portant le goulot à ses lèvres. Le feu se répandit sur les parois endurcies de la gorge du nain, celui-ci faisant une moue de déception. C'était ça leur boisson traditionnelle? Ils avaient beaucoup à apprendre de la culture naine. Le Banni jeta un oeil sur les deux vieillards à côté, dont l'un s'était mis à remuer doucement, sortant de sa torpeur et découvrant être trempé d'alcool fort. Hélène et son partenaire échangèrent un regard amusé, leurs lèvres s'étirant. Ils convinrent en silence de se lever et de s'éloigner, conservant leur petit péché pour eux. Alors qu'il se levait, un petit gémissement se fit entendre de sous son plastron, son ourson dérangé durant sa sieste.


Les deux compagnons rejoignirent le comptoir, saluant la serveuse précédemment rencontrée. Celle-ci, ayant un temps de répit dans son service, la fermeture approchant, s'approcha d'Hélène et entama une conversation banale, n'ayant que pour but de permettre une issue différente à cette soirée. Le nain renifla, le poison ayant parcouru son corps tapotant encore contre sa boîte crânienne. Il n'était décidément pas d'humeur. Il grogna de mécontentement et finit la bouteille de rhum, jetant un oeil au comptoir. Ce n'était pas la même organisation que dans sa forteresse : l'alcool était rangée hors de portée des clients, et la vaisselle était plutôt disposée sous le comptoir. Le compartiment encore en dessous semblait bien vide, certainement pour camoufler un gourdin ou un quelconque outillage pour faire sortir les clients trop ivres. La taverne était un commerce où les clients n'avaient pas tous la confiance du patron, confiance qu'il fallait gagner en devenant pilier de bar. Le contraste de coutume marqua l'esprit du nain, qui s'amusait à noter ce type de détail.


Ayant terminé sa bouteille, Thauthaudarmafur tendit l'oreille à ce qu'il se disait à sa droite. Hélène et la serveuse, visiblement une Mélanie, convenaient de se retrouver à la fin du service de la seconde. Le nain secoua la tête, le visage affichant une hilarité enfantine. Il aimait bien l'évolution de caractère de sa partenaire de voyage. Les iris sombres du nain se posèrent sur le tavernier qui sortait de la cuisine, les mains occupées à torturer un chiffon prélevant certainement sa sueur. D'un signe de sa main bourrue, le client appela le patron des lieux, qui inclina la tête, demandant d'un geste de doigts quelques instants. Il partit noter quelque chose sur une feuille d'un carnet sous le comptoir et rejoignit le nain, qui prit la parole.



"Hola tavernier, j'te r'prendrai l'meilleur alcool qu't'as, et m'sers pas cette piquette d'rhum, par Valaya !"


Le tavernier sembla s'amuser de la réaction du nain face à l'alcool le plus demandé dans ces contrées, mais ne commenta pas. Les nains étaient connus pour boire énormément et payer sans rechigner. Certaines légendes racontaient même qu'un nain pouvait boire autant qu'un géant juste pour étancher sa soif!


Le patron revînt avec une pinte et la déposa sous le nez de Thauthaudarmafur, qui releva celui-ci et remercia le tavernier.



"J'te r'mercie! Dis moi, tavernier, si t'as l'temps pour faire la discussion avec un nain qui vient d'loin? Ma... Part'naire d'route est occupée avec ta serveuse. J'm'excuse pour ça d'ailleurs, elle est jeune, tu sais c'que c'est."




~ Puisse Grungni veiller sur votre honneur ~




État des slots d'arène : Garz-Doug VS Oló-Grabuge-Thauthau
| Disponible | Disponible



:dwarfe:
Revenir en haut Aller en bas
Edward Kidd
Technophile

Edward Kidd

Messages : 323
Expérience : 2455
Âge RP : 22

Politique : 108
Métier : Bûcheron - Maître Absolu
Titres:
 

(G.O.L.E.M de Kidd +360, 150, v+290, contrecoup de 80)

Stats & équipements
Vitalité:
[LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort 1559870510-barre-vie-gauche2877/2877[LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort 1559871461-barre-vie-rouge  (2877/2877)
Vitesse: 457
Dégâts: 1527

[LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort   [LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort EmptyJeu 1 Aoû 2019 - 21:28

De passage à Ishtar pour des affaires artisanales avec un certain Garràn, stryge noir mais surtout forgeron d'armes, Kidd avait décidé de faire le tour des tavernes afin de rencontrer du monde et déceler, potentiellement, des recrues pour l'équipage du Kalevala. Ce n'était pas son rôle d'enrôler les désireux d'aventures sur l'Ombre des Côtes, mais puisqu'il était à Ishtar il n'avait qu'à en profiter. C'était aussi l'occasion pour lui de changer de public s'il était amené à danser et chanter ; ses camarades pirates étaient bien gentils, mais le jeunot devait les ménager un peu. Ce n'était pas parce que la navigateur de l'équipage du Kalevala était piètre danseur au chant faux, loin de là. Mais puisqu'il apportait une constante bonne ambiance, il était bon, des fois, de se reposer sur quelque chose de plus calme afin de mieux apprécier les prochaines soirées.

Pour l'heure, Kidd avait jeté son dévolu sur la fameuse « Digue du Fût », un établissement de qualité, ce qui n'était pas commun dans le bourg côtier. Guéguen, le tenancier, faisait très attention à la qualité de sa clientèle et n'hésitait pas à interdire définitivement sa taverne aux éléments perturbateurs. De toute manière, il était coutume de trouver des cadavres dans les rues d'Ishtar alors autant que ce soit pour la bonne cause.

Bien qu'il fusse tard, Kidd trouva des clients encore en bon état. Bien entendu, il y avait diverses épaves disséminées dans la salle, mais c'était tout à fait banal. Le contraire aurait été étonnant et le jeunot aurait suspecté un gros problème. Tout semblait être en ordre et parfaitement adéquat pour la soirée que s'apprêtait à passer le pirate technophile.
Même si celui-ci avait quitté les magnifiques étendues d'eau salée auxquelles il était quotidiennement habitué pour des affaires de technophile, le Kidd avait laissé ses jouets à bord du bâtiment du Capitaine Garzvorgh. Malgré le danger étreignant la ville portuaire, le jeunot était confiant sur sa sécurité. Il n'était pas à l'abri d'une quelconque attaque mais il avait totalement confiance en ses capacités pour se soustraire d'une situation délicate.
- Ahoy Guégen ! salua le pirate en s'approchant du comptoir. Je te prendrais une bouteille d'hypocroise.

Comme à son habitude, le Kidd avait joué sur sa voix pour la rendre plus virile tel un enfant qui essayait de se faire passer pour un adulte. Ça faisait parti de son style de "jeunot" et ça n'avait rien de choquant. Et dans sa parure élégante de pirate, on savait qu'on n'avait pas affaire à n'importe qui et que ce gamin avait bien plus de ressources que son apparence ne le laissait paraître. Certains lui cherchaient toujours des noises en lui reprochant son apparent jeune âge mais ces buses s'en mordaient immédiatement les dents, le plus souvent en étant écrasé par l'implacable victoire du Kidd au jeu de boisson qu'il avait initié.
Le navigateur déposa les pièces d'or nécessaires au paiement de sa commande et tourna le dos au tenancier quelques instants pour parcourir la salle de son regard. Les tables, les verres et les clients passèrent devant ses pupilles le temps que Guéguen lui serve la bouteille d'alcool à la couleur mauve rougie.
- Merci, le jeunot s'était retourné pour se maintenir contre le comptoir et verser l'hypocroise dans un verre. C'est plutôt calme ce soir mais tout de même varié.

Le pirate leva son verre en direction du nain à côté de lui et lui fit un signe de la tête pour saluer ce gaillard de passage. On trouvait presque tous les représentants des races dùralassiennes à Ishtar puisque la ville étant un carrefour commercial notamment grâce à son port. Le petit être des montagnes était soit un voyageur soit un commerçant ; il n'avait pas l'odeur salée de la mer bien qu'un léger parfum macabre traînait dans l'air. Chacun ses secrets et habitudes. Kidd n'avait certainement pas de jugement à faire de ce côté, tant que ça ne touchait pas la liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Thauthaudarmafur
Arlequin

Thauthaudarmafur

Messages : 475
Expérience : 1531
Masculin Âge RP : 52

Politique : 01
Métier : Forgeron d'A. - Maître
Titres:
 

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
[LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort 1559870510-barre-vie-gauche1880/1880[LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort 1559871461-barre-vie-rouge  (1880/1880)
Vitesse: 1090
Dégâts: 400

[LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort   [LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort EmptyVen 2 Aoû 2019 - 12:39

Le tavernier allait répondre à son client des montagnes lorsqu’un autre homme l’héla en s’approchant du comptoir. D’ordinaire, Thauthaudarmafur n’en aurait eu cure, sachant la pression que subit un tavernier. Mais la voix exagérée du client le fit tiquer. Le nain eut l’impression que c’était un adolescent qui mettait toute son énergie à influencer son ton de voix pour le faire virer dans les graves. Il entendit des pièces rebondir sur le comptoir, et un froissement de tissus. Il profita de ce que son voisin soit retourné pour jeter un oeil à son identité. C’était effectivement un gamin, ayant des traits significativement lisses, fins et doux, sans aucune ride. Des bottes remontant jusqu’aux genoux, un pantalon souple, une ceinture large avec diverses contenants, une tunique blanchâtre partiellement ouverte sur un torse musclé et svelte, et un manteau en cuir tombant jusqu’à la moitié des bottes. Ses cheveux noirs mi-longs tombaient, dans une négligence feinte, souplement sur ses épaules, encadrant un visage neutre dont les yeux parcouraient vivement la salle, recueillant des informations. Le Banni porta à nouveau le regard vers sa boisson. Le bilan de son analyse était suffisant pour l’heure. Son voisin était un pirate adolescents habitué de la taverne, d’après la complicité qu’il avait avec le tavernier et le regard qu’il portait à la situation. De plus, c’était un pirate dont la réputation était grande, selon Thauthaudarmafur. En effet, dans un lieu où débauche et conflit étaient omniprésents, un être avec une telle assurance et tant d’élégance ne ferait pas long feu s’il n’avait pas déjà prouvé sa valeur. Le nain roula des yeux, injurant ses Dieux. Entre la gamine de la Congrégation, d’abord trésorière puis Ombre, il rencontrait désormais un gamin des Pirates. Son voyage était jonché d’éléments surprenants, mais, après réflexion, il préférait cela plutôt que de rencontrer des nains le traquant. Il renifla, mais fronça immédiatement les sourcils. D’où venait cette soudaine odeur de framboises..?


À la droite du nain, Hélène libéra la serveuse, Mélanie, la laissant retourner à son service, non sans lui lâcher une promesse de fin de soirée. La rouquine, un large sourire aux lèvres, se tourna vers son partenaire de route et remarqua la présence du pirate à ses côtés. Elle prit sa pinte et le fixa un instant de ses yeux verts. Elle perçut que quelque chose clochait avec lui. Il était si jeune mais pourtant elle pressentait qu’il n’était pas qu’un simple pirate de passage. Un coup de coude léger dans sa cuisse interrompit les réfléxions de la Stellaroïse, qui plonga son regard dans les iris sombres de son compagnon. Il lui indiqua silencieusement qu’il avait déjà remarqué son voisin, mais que regarder trop longtemps pouvait s’avérer dangereux dans une telle ville. Du moins, c’est ce qu’elle déduisit des quelques mimiques qu’effectua le nain sous sa barbe. Elle acquiesça et contempla le tavernier servir un verre d’un liquide dont la couleur tirait vers celle du vin. Le pirate, leva son verre, saluant et trinquant avec le nain. Les deux compagnons, indiquant leur complicité, levèrent ensemble leurs boissons, l’un sa bouteille de rhum et l’autre sa pinte. Coutume partagée, ils burent dans un même temps, l’alcool glissant sur leurs langues assoiffées.


Ils reposèrent ensuite leurs alcools respectifs et regardèrent pensivement le sol. Ils n’allaient pas demeurer indéfinitivement à Ishtar. Ils n’avaient cependant pas discuter ensemble de ce qu’ils prévoyaient pour la suite des événements. Thauthau se refusait de rejoindre l’Est, se rapprochant trop de la Congrégation et des elfes, mais ne pouvait se résoudre à retourner à l’Ouest, territoire de son peuple qu’il avait, selon la pensée générale, trahi. Quant au Nord, ils en venaient. Il ne restait que les océans et leur infinité. Hélène lui avait parlé d’une certaine Wystéria, mais le nain n’était pas très motivé. Un nain sur un bateau, et puis quoi encore? Il ricana doucement dans sa barbe, adressant la parole à sa compagne.


« Alors t’as relâché ta serveuse finalement ? »

« Il faut bien qu’elle travaille, Thauthau ! Mais on se revoit ce soir... »

« Gyar gyargh ! Tu perds pas d’temps ! »

« Comme si t’en avais perdu lors de notre rencontre. »

« Gyar gyar gyarh ! Point pour toi, très chère ! »


Le nain s’empara de sa bouteille et vint claquer le bas de celle-ci contre celui de la pinte également levée d’Hélène. Ils burent à nouveau, claquant leurs récipients contre le comptoir, de larges sourires amusés aux lèvres. Le nain se tourna alors vers le pirate. Il n’était pas le plus sociable des nains, qui n’était pas la race la plus sociable non plus. À une exception près : les nains appréciaient les tavernes et les clients de celles-ci. L’alcool était également un bon facteur pour sociabiliser un nain qui, loin d’être aisément saoûl, s’avère généralement plus sociable et bon compagnon de beuverie après quelques verres. Thauthaudarmafur ne faisait pas exception. Sa main bourrue vînt gratter sa barbe noire, alors que ses yeux sombres, brillant d’un éclat taquin, dévisageaient son voisin de gauche. Soudain, il prit la parole de sa voix grave et grasse.


« Comment qu’t’appelles toi ? Par ma barbe j'parie ma tournée qu’t’as pas la vingtaine. Alors, qu’en est-il ? »


Hélène, faussement fâchée, poussa un soupir amusé. C’était leur argent qu’il dilapidait dans son petit jeu. Mais lorsque Thauthaudarmafur partait ainsi, cela annonçait toujours une soirée pleine d’amusement...




~ Puisse Grungni veiller sur votre honneur ~




État des slots d'arène : Garz-Doug VS Oló-Grabuge-Thauthau
| Disponible | Disponible



:dwarfe:
Revenir en haut Aller en bas
Edward Kidd
Technophile

Edward Kidd

Messages : 323
Expérience : 2455
Âge RP : 22

Politique : 108
Métier : Bûcheron - Maître Absolu
Titres:
 

(G.O.L.E.M de Kidd +360, 150, v+290, contrecoup de 80)

Stats & équipements
Vitalité:
[LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort 1559870510-barre-vie-gauche2877/2877[LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort 1559871461-barre-vie-rouge  (2877/2877)
Vitesse: 457
Dégâts: 1527

[LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort   [LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort EmptyDim 25 Aoû 2019 - 16:20

Peut-être un peu motivé par la boisson, le nain s'adressa au jeunot lui demandant son petit nom et son âge. Cette manière de l'aborder, la tonalité de la voix, la nature des questions et l'odeur alcoolisée qui flottait dans l'air pourraient attester d'un comportement louche et du début d'une série d'ennuis que peu de personnes n'avaient envie de connaître. Mais on était à Ishtar et tout ceci était monnaie courante, à condition qu'on ne vienne pas enquiquiner le voisin. En l’occurrence, Guéguen savait se montrer intransigeant lorsque l'on venait apporter le bazar dans son établissement.
- Kidd, ou « Le Kidd », tout dépend de la phrase. Navigateur du somptueux Ombre des Côtes, le bâtiment du Capitaine Kalevala.

Après une telle présentation, quelques regards discrets se tournèrent vers le jeunot et les autres laissèrent leurs oreilles dirigées vers la conversation.
En tant que ville portuaire à ascendance piraterie, l'horoscope d'Ishtar était formel : les meilleurs ragots et, de surcroit, informateurs y ont élu domicile. N'importe quelle conversation pouvait valoir son pesant d'or et nombreux étaient ceux qui chassaient les informations pour les revendre aux plus offrants, généralement des être peu recommandables comme les mercenaires de la Congrégation de l'Ombre. Les tenanciers se livraient aussi à ce jeu et savaient renseigner les visiteurs en échange de quelques bourses plus ou moins lourdes.
- Il est vrai que j'n'ai pas vingt'ans, mais peut-être bien dix-neuf ou vingt et un ? Ou plus ? Ou moins ? Mais tu peux rayer le nombre vingt, maître nain.

Habituellement, Kidd vouvoyait les inconnus mais puisque petit être barbu s'était donné pour mission de l'approcher, le pirate avait bien l'intention de l'encourager. Qui sait ce qu'il pourrait obtenir ? Il faut aussi savoir donner de sa personne pour obtenir ce que l'on désire. Le jeunot n'avait pas de plan particulier, mais s'il pouvait obtenir certaines choses de la part de ce voyageur, il n'allait pas s'en priver !
- Ce n'est pas seulement l'alcool qui t'a invité par-ici, je pourrais le parier !

À pari facile, pari facile. Peut-être pourrait-il jouer plus gros, mais pas pour commencer. L'intérêt était justement de titiller les moustaches du barbu avant de jouer plus risqué. Après tout, c'était lui qui avait entamé cette conversation !
Revenir en haut Aller en bas
Thauthaudarmafur
Arlequin

Thauthaudarmafur

Messages : 475
Expérience : 1531
Masculin Âge RP : 52

Politique : 01
Métier : Forgeron d'A. - Maître
Titres:
 

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
[LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort 1559870510-barre-vie-gauche1880/1880[LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort 1559871461-barre-vie-rouge  (1880/1880)
Vitesse: 1090
Dégâts: 400

[LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort   [LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort EmptyLun 26 Aoû 2019 - 11:25

L’alcool, et c’était bien connu, déshinibait la plupart des êtres, ouvrant leur sens de l’honnêteté et de maladresse. Les nains, bourrés d’honneur, ne faisaient pas exception. Thauthaudarmafur, en cette taverne de la plus grande ville portuaire de Dùralas, respirait la bonne humeur, et non la malice. Un nain est un bon camarade de taverne, pour peu qu’on le laisse boire. Et ce soir-là, le nain avait envie de boire, sa blessure le faisant encore souffrir. Il n’aimait pas l’idée d’avoir été aussi faible, au point de laisser un gobelin le sauver, mais il lui en était reconnaissant. Sans lui, le Banni serait sûrement en train d’avaler des vers, six pieds sous le sable. Les peaux-vertes n’étaient peut-être pas toutes dénuées d’honneur et de justice.


« Kidd, ou « Le Kidd », tout dépend de la phrase. Navigateur du somptueux Ombre des Côtes, le bâtiment du Capitaine Kalevala. »


La voix élevée par une fierté assumée, le gamin au comptoir avait fait tourner de nombreuses têtes, ce que ne manqua pas de remarquer le nain. Un instant, il assigna au pirate une désinvolture bien arrogante et inconsciente, mais il se souvînt rapidement qu’il jouait à domicile. Un Gardien ne se cacherait pas de l’être dans une taverne de Stelleraë, quand bien même le grand Styx viendrait lui découper la tête avec ses acolytes. Cependant, le nain aurait préféré ne pas être au centre de l’attention. Bien qu’il ne se cachait pas, il faisait en sorte qu’on ne le remarque que peu. Hélène s’agita un instant sur son tabouret, consciente de l’avis de son compagnon de route. Le combattant des Monts Glacés n’avait cependant aucune idée de ce qu’étaient un navigateur, une ombre des côtes, ni même ce cas de « Le voilà » dont parlait le gamin. Certainement un poste important… Pourquoi ces humains compliquaient tout ?


« Il est vrai que j'n'ai pas vingt'ans, mais peut-être bien dix-neuf ou vingt et un ? Ou plus ? Ou moins ? Mais tu peux rayer le nombre vingt, maître nain. »


Oubliant soudainement la discrétion, Thauthaudarmafur grogna sous sa barbe. Au nom de tous les ours des Baldors et de leurs ancêtres, pourquoi tous ces étrangers les appelaient « maître » ? Hélène, à sa droite, eut un léger rire. C’était une boutade récurrente dans leur duo. Elle avait bien vite découvert qu’il ne supportait pas cette appellation devenue si répandue, et elle se plaisait à en jouer. Le Banni n’était pas vil, mais quand il s’énervait pour si peu, il en devenait très attachant, à ses yeux. Le guerrier planta ses yeux sombres dans ceux du pirate, passant comme toujours outre à ce léger affront qui n’en était en réalité pas un. Ce gamin l’avait eu à son propre jeu, jouant sur ses mots afin de retourner la question contre celui la posant. Thauthaudarmafur nota le mystère planant dans la réponse du Navigateur, mais décida de ne pas tenter d’en savoir plus. Il n’était pas là pour chercher les intrigues enfouies dans le passé, il était loin pour boire et rire. Ce qu’il ne manquerait pas de faire. Il n’aimait pas perdre, et il venait de céder une bataille.


« Ce n'est pas seulement l'alcool qui t'a invité par-ici, je pourrais le parier ! »


Venant de n’importe qui d’autre, le nain se serait méfié de cette question, cherchant à découvrir la raison de sa présence. Mais un pirate haut gradé, car c’est bien ce que semblait être le gamin -Par tous les Dieux Nains, qu’avaient les factions à avoir des mioches à leurs têtes ?-, devait se tenir au courant de ce qu’il peut se passer dans sa ville de référence, ici Ishtar. Qui plus est, le môme était trop malin pour poser une question piège si impunément, comme il l’avait démontré dans sa seconde tirade. Le nain se gratta la barbe, ignorant le petit coup de genou d’Hélène dans sa cuisse droite, et se mit soudainement à rire.


« Gargh gargh gyarh ! Bien joué, gamin Kidd ! Tavernier ! Sers donc à boire aux gaillards à c’comptoir ! »


Les quatre saoûlards agglutinés au comptoir poussèrent des cris bestiaux, résonnant au dessus du rire gras et fort du nain, qui jeta une bourse de 77 pièces d’or, payant sept breuvages aux clients, dont le gamin pirate, le nain et sa compagne. Le tavernier s’empara de l’or et se mit à servir, amusé de voir l’un de ses clients les plus fidèles parvenir à extorquer de l’argent à un nain, peuple réputé pour son sens de la négociation. Déjà, le nain reprenait sa discussion, Hélène se détendant petit à petit à mesure que le nain riait.


« L’envie d’goûter à vot’ fameux rhum est d’jà une bonne raison, Kidd ! Et par Valaya, ça vaut pas not’ bière d’chez nous tiens… Mais j’veux b’en admettre qu’ça réchauffe ! Et sinon, c’qui m’amène à Ishtar… La mort. »


Le nain planta ses iris sombres dans les yeux du pirate, une lueur taquine dans le regard. En effet, il avait rallié Ishtar en urgence après le combat contre la Liche car le poison commençait à le tuer à petit feu. Mais cela, il y avait peu de chances que le Navigateur en ait entendu parler. Comment ce gamin allait-il pouvoir réagir ? Le nain était curieux.




~ Puisse Grungni veiller sur votre honneur ~




État des slots d'arène : Garz-Doug VS Oló-Grabuge-Thauthau
| Disponible | Disponible



:dwarfe:
Revenir en haut Aller en bas
Garzvorgh dit "Kalevala"
Capitaine des Pirates ♦ Omichlikinésiste

Garzvorgh dit

Messages : 596
Expérience : 3954
Masculin Âge RP : 23 ans

Politique : 122
Métier : Mineur - Maître absolu
Titres:
 

(Panthère, +200, v+200, 100 ; approche furtive : la vitesse est augmentée de 20% au premier tour)

Stats & équipements
Vitalité:
[LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort 1559870510-barre-vie-gauche2087/2087[LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort 1559871461-barre-vie-rouge  (2087/2087)
Vitesse: 1191
Dégâts: 1517

[LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort   [LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort EmptySam 31 Aoû 2019 - 23:50

« L’envie d’goûter à vot’ fameux rhum est d’jà une bonne raison, Kidd ! Et par Valaya, ça vaut pas not’ bière d’chez nous tiens… Mais j’veux b’en admettre qu’ça réchauffe ! Et sinon, c’qui m’amène à Ishtar… La mort. »

- La mort ? Eh bien, c'est un concept intéressant.

Telle une ombre, l'omichlikinésiste venait d'arriver discrètement derrière les deux compagnons de taverne. Il avait ainsi pu capter quelques bribes de conversations, et s'était permis d'intervenir en voyant que son navigateur, Edward Kidd, était l'un des interlocuteurs. Le moussaillon était en discussion avec ce qui semblait être un nain, comme Garzvorgh en déduisait de par la taille du personnage, sa barbe proéminente, et son allure grossière.

Le capitaine avait profité d'une excursion sur la terre ferme, précisément dans les rues ishtariennes, pour faire un détour dans la taverne du coin. C'était d'ailleurs la seule cité dans laquelle il pouvait se pavaner comme il le souhaitait, car les pirates étaient rois en ces lieux. Cette réputation s'était par ailleurs agrandie depuis l'épisode des poulets géants, durant lequel les pirates avaient été les principaux protagonistes de la déroute des gallinacées.

C'est donc pour une simple visite de courtoisie -mais aussi de surveillance- que le peau-verte avait décidé de se rendre à La Digue du Fût. En rentrant dans la taverne, il avait aperçu de loin son acolyte le Kidd en train de converser avec un cousin de Moradund Marteau-de-Fer, qu'il avait déjà eu le déplaisir de croiser au cours d'une escapade pour l'île de Wystéria.

N'attendant pas qu'une réponse parvienne à sa première remarque, l'orc continua sur sa lancée.


- Kidd se fera un plaisir de te faire goûter le meilleur rhum de Dùralas, maître nain. N'est-ce pas Kidd ? J'en oubliais la courtoisie... Je suis Garzvorgh dit "Kalevala", capitaine de l'Ombre des côtes. Le vaisseau amiral d'une flotte aux modestes revenus, qui vogue sur les flots à la recherche de maigre butin... A qui a-t-on l'honneur ?

Le voleur avait tellement appuyé sur la dernière phrase qu'il était facile d'y déceler la plaisanterie.




[LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort 1533508518-signature
[LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort Userbar_Pirates

Couleur des dialogues : Slateblue

Rp en cours : I - II - III

Double-compte de Dilon
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lemondededuralas.forumactif.org
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 4088
Expérience : 14252
Masculin

[LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort   [LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort EmptyVen 20 Sep 2019 - 19:45

Achat de @Thauthaudarmafur
x1 tournée77 pièces d'or
Total77 pièces d'or
Revenir en haut Aller en bas
Edward Kidd
Technophile

Edward Kidd

Messages : 323
Expérience : 2455
Âge RP : 22

Politique : 108
Métier : Bûcheron - Maître Absolu
Titres:
 

(G.O.L.E.M de Kidd +360, 150, v+290, contrecoup de 80)

Stats & équipements
Vitalité:
[LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort 1559870510-barre-vie-gauche2877/2877[LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort 1559871461-barre-vie-rouge  (2877/2877)
Vitesse: 457
Dégâts: 1527

[LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort   [LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort EmptyVen 20 Sep 2019 - 19:47

Le nain se relâcha en présence du jeunot et se prêta à son jeu de bienséance de taverne. Il alla même jusqu'à sortir plusieurs dizaines de pièces d'or pour payer des coups à boire aux piliers de comptoir présents ce jour-là. La proposition ne fut pas tombée dans l'oreille d'un sourd et le tenancier s'empressa de saisir la bourse pour servir des pintes aux clients de la taverne. Il y avait une somme assez conséquente pour jusque quelques coups ce qui permit au propriétaire de garder quelques pièces pour lui, simplement pour arrondir ses débuts de mois.
Le Kidd attrapa une bouteille de rhum qu'il déboucha avec ses dents comme ses camarades pirates avaient l'habitude de faire. Il versa quelques gorgées directement au fond de sa gorge sans passer par la case "verre". Cette importante affaire primordiale pour sa déshydratation l'éloigna un instant des événements courants de la taverne. C'est pourquoi le Kidd n'entendit pas les derniers mots prononcées par son nouveau compagnon de beuverie et ne se rendit pas non plus compte de l'arrivée inopinée de son chef de faction qui se présenta directement au nain.
- Ahoy Capitaine ! Je crois que ce bon nain offre une tournée d'amusement, venez donc y prendre part.

Beaucoup de pirates auraient immédiatement proposé leur propre bouteille au capitaine, mais Kidd avait réputation d'être curieusement exclusif sur ses possessions. Paradoxalement, il se trouvait être très partageur et avait beaucoup de plaisir à préparer de petites surprises gustatives à ses compagnons. Mais lorsque le Kidd s'appropriait un objet, il était difficile de lui demander de la céder. Heureusement, le navigateur ne convoitait pas de riches butins à moins que ces derniers n'aient un rapport avec l'étonnant savoir-faire des technophiles. Bref, bien que ce soit une bouteille très ordinaire, le pirate n'avait pas l'intention de la partager. Si le Kalevala souhaitait pareille boisson, il lui faudrait en obtenir une par ses propres moyens ou alors demander au jeunot de lui en procurer une autre.
- Guéguen, si mes calculs sont bons il reste bien de quoi payer une belle bouteille à notre cher Capitaine Garzvorgh, n'est-ce pas ?

Le Kidd plongea un regard taquin dans celui du tenancier, l'exhortant à accéder à sa demande. Ce dernier allait devoir tirer un trait sur les pièces offertes qu'il avait pu obtenir du nain. C'est dommage pour lui, mais il fallait bien faire boire ses clients et, avec un peu de chance, une nouvelle tournée pourrait être proposée.
Guéguen s'échappa quelques instant pour amener une bouteille de rhum à l'orc navigateur. Il adressa un sourire au petit cient qui avait été très généreux puis retourna à d'autres affaires.
- À la santé des âmes assoiffées !
Revenir en haut Aller en bas
Thauthaudarmafur
Arlequin

Thauthaudarmafur

Messages : 475
Expérience : 1531
Masculin Âge RP : 52

Politique : 01
Métier : Forgeron d'A. - Maître
Titres:
 

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
[LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort 1559870510-barre-vie-gauche1880/1880[LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort 1559871461-barre-vie-rouge  (1880/1880)
Vitesse: 1090
Dégâts: 400

[LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort   [LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort EmptyMar 8 Oct 2019 - 14:37

"La mort ? Eh bien, c'est un concept intéressant. Kidd se fera un plaisir de te faire goûter le meilleur rhum de Dùralas, maître nain. N'est-ce pas Kidd ? J'en oubliais la courtoisie... Je suis Garzvorgh dit "Kalevala", capitaine de l'Ombre des côtes. Le vaisseau amiral d'une flotte aux modestes revenus, qui vogue sur les flots à la recherche de maigre butin... A qui a-t-on l'honneur ?"


Alors qu'Hélène, trop impulsive dans sa réaction, posait la main sur la garde de sa lame dépassant de son épaule droite, le nain grommela dans sa barbe en entendant à nouveau ce damné surnom associé à ceux de son peuple et se retourna, de l'alcool dégoulinant dans sa barbe brune. Ses iris noirs se posèrent sur l'être verdâtre qui venait d'apparaître, tel un voleur, dans le dos des deux comparses et de leur nouvel ami de beuverie, le Kidd. L'alcool faisant son effet, étouffant la nature très légèrement raciste du Banni, Thauthaudarmafur éclata de rire, surpris par le souci de courtoisie d'un cousin de peau-verte, qui plus est un marin chevronné. Le nain ne perçut pas immédiatement la pointe d'humour dans les propos de ce Garzvorgh, trop occupé à rire, complètement saoul. Hélène, percevant l'hilarité et le manque de garde de son partenaire de route, se détendit partiellement, l'alcool ayant une toute autre répercussion sur son organisme que l'invocateur.


Ahoy Capitaine ! Je crois que ce bon nain offre une tournée d'amusement, venez donc y prendre part.


L'appellation explicite eut l'effet d'une claque au visage pour le nain qui comprit soudainement l'étendue sarcastique des propos auto-flagellateurs du capitaine pirate. Le guerrier tapa du poing sur la table, davantage pour rétablir son équilibre que pour accompagner un nouvel éclat de rire gras. Il s'empara de la choppe servie par le tavernier et se rassasia à nouveau, inondant sa barbe sous un soupir amusé d'Hélène dont la tête tournait violemment, le rhum ayant une concentration bien inattendue pour l'ancienne serveuse habituée au cidre des montagnes. Pour autant, elle avait appris aux côtés du nain à ne jamais refuser une boisson offerte. C'était un acte ultime d'irrespect et d'insulte dans une taverne naine, et cette coutume avait investi la cervelle de l'humaine à mesure qu'elle vivait en la compagnie de Thauthaudarmafur. Les deux comparses, trop occupés à entretenir leur état s'approchant du lamentable, n'entendirent pas le navigateur inviter son capitaine à prendre part à la discussion. Néanmoins, lorsque le Kidd appela à trinquer, le nain eut un réflexe incroyable, élevant deux choppes, une dans chaque main, et brailla une courte phrase en langue naine, sensiblement analogue au "santé" habituel des humains, avant de noyer son nez dans le breuvage.

Les pintes claquèrent contre le comptoir alors que les nombreux soiffards riaient de plus belle, jetant quelques regards aux quatre énergumènes au centre de l'attention. En effet, bien que deux d'entre eux ne s'en rendent plus compte, un corpuscule de puissante autorité venait de se former dans la Digue du Fût. La personnalité maîtresse de la ville, le capitaine de l'Ombre des Côtes, et son navigateur, donc son bras droit, s'étaient en effet réunis dans un but encore inconnu. Que ce soit une vigilance routinière ou bien une simple sortie pour fêter le retour sur la terre ferme n'atténuait pas l'impact provoqué par la présence de ce duo reconnu. La présence d'un second couple atypique composé d'un nain arraché et d'une stellaroïse en retrait ne pouvait qu'accentuer l'effet surprenant du quatuor devant le comptoir.

Hélène, dans un éclair de lucidité altruiste, attira un tabouret non loin et le fit glisser vers le peau-verte capitaine. Le nain, de son côté, sembla ruminer quelque peu, passant ses doigts bourrus dans sa barbe imprégnée d'alcool, étalant celui-ci au lieu de l'en prélever. Finalement, il riva son regard dans celui, profondément enfoui sous un océan verdâtre de peau, du nouvel arrivant. Le nez rouge, il se surprit lui-même à se trouver sympathique envers Garzvorgh. L'action salvatrice à son encontre du dernier gobelin qu'il avait rencontré, ou bien l'alcool ingéré, semblait le rendre ouvert à la discussion, revenant à sa dernière question.



"Bah... Bienv'nue chez... Bah chez vous, cap'taine 'Gars l'vork'... J'suis Thauthaudarmafur, nain des Monts... des Monts Glacés. Et v'là Hélène, ma compagne... Argh toi j'parie qu't'es plus vieux qu'le Kidd qu'on a là... Gyargh je parie ma tournée! Gargh garh garh !




~ Puisse Grungni veiller sur votre honneur ~




État des slots d'arène : Garz-Doug VS Oló-Grabuge-Thauthau
| Disponible | Disponible



:dwarfe:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort   [LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

[LIBRE] Un sacré brin de femme dans une sacrée taverne avec de l'alcool sakément fort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Libre Emil - Jack -Natsu] Arrivée dans le Néant.
» Imagine-toi dans un bateau sur une rivière... [LIBRE]
» Saloon, alcool et bagarre [LIBRE]
» [Validée]ne le regardez pas dans les yeux!
» Un portail dans Strayana ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Sud de Dùralas :: Village d'Ishtar :: Port d'Ishtar [Zone communautaire] :: La Digue du Fût [Zone communautaire]-