AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Nouvelle tête
Le Monde de Dùralas a précisément 2178 jours !
Dùralas, le Jeu 17 Oct 2019 - 4:36
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez
 

 Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Azriel
Arlequin

Azriel

Messages : 387
Expérience : 1402
Masculin Âge RP : 180 ans

Politique : 16
Métier : Forgeron d'A. - Apprenti
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) 1559870510-barre-vie-gauche1235/1235Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) 1559871461-barre-vie-rouge  (1235/1235)
Vitesse: 740
Dégâts: 295

Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) Empty
MessageSujet: Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy)   Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) EmptyDim 11 Aoû 2019 - 2:06

Accompagné de son nouvel associé, Azriel appréciait une bonne tasse de thé dans une maison de sa connaissance. Il fréquentait les lieux régulièrement, qui lui assuraient une ambiance sereine et des breuvages de qualité, sans que cela ne lui coûte un oeil. Ils devisaient de tout et de rien, même si le vampire avait un peu l'impression que Mélaskholés perdait quelque peu le fil de la discussion. Néanmoins, la conversation allant, il arrivait à le garder à peu près dans les limites d'un discours cohérent.

Continuant de développer le projet qu'il lui avait exprimé plus tôt, Azriel essayait de décrire ce qu'il avait en tête en essayant de remplir un triple objectif : le décrire de manière fidèle, le décrire de façon à ce que Mélakholés comprenne la même chose que lui, et le décrire en ne donnant que les informations nécessaires pour le moment.

Il avait abordé la question du fonctionnement général, des buts, du financement, de la localisation... Il ne manquait plus qu'un détail :

- Mais comme je te l'indiquais, ce genre d'opération demande un certain nombre de garants. Trois, en l'occurrence. Est-ce que par hasard, tu connaîtrais quelqu'un qui pourrait être intéressé ?

De ce qu'il avait pu comprendre, l'homme masqué avait coupé tout lien avec son ancienne vie, il y avait donc peu de chances qu'il connaisse une telle personne. Mais il fallait essayer malgré tout. Le vampire souleva son masque légèrement, et porta à ses lèvres la tasse. Le liquide brun dégageait une délicieuse odeur de menthe, qu'il fit rouler dans son palais, en se demandant comment les habitants de Spelunca avaient pu ignorer une telle merveille.




Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) 1562193775-blason-transparent
La vie est un spectacle dont la mort est la dernière représentation.
Couleur des dialogues : Lilas

RP en cours
Partie de chasse (avec Songe) : Au commencement... (avec Méla et Holy) / Chasse au Kelpi


Combats d'arène
Libre / Libre / Vs Zayn
Revenir en haut Aller en bas
Mélaskholés Hyprate
Arlequin

Mélaskholés Hyprate

Messages : 228
Expérience : 967
Masculin Âge RP : 23

Politique : 00
Métier : Sculpteur - Apprenti
Titres:
 

(Chien commun +80, v+50)

Stats & équipements
Vitalité:
Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) 1559870510-barre-vie-gauche1600/1600Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) 1559871461-barre-vie-rouge  (1600/1600)
Vitesse: 498
Dégâts: 275

Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) Empty
MessageSujet: Re: Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy)   Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) EmptyDim 11 Aoû 2019 - 13:56

C'est le regard plongé dans sa tasse que Mélaskholés remarqua un dépôt au fond. Il se pencha davantage sur celle-ci pour mieux en définir la nature. Lorsqu'il quitta son observatoire pour prendre une petite cuillère il remarqua également que son acolyte Azriel parlait beaucoup. Il le regarda et lui adressa un sourire puis plongea à nouveau dans le fond de sa tasse qu'il gratta du bout de son couvert. Pris dans un minuscule tourbillon, le dépôt se mit à tourner et à remonter à la surface. Il rapprocha encore son oeil si bien qu'il avait presque le nez dans sa tasse.
Pas de quoi s'inquiéter, ce n'était que du sucre. Il soupira, soulagé de découvrir ce qui se cachait au fond de sa boisson. Ne coutant pas grand chose, il s'inquiétait quelque peu de ce qu'il y avait dedans.

Maintenant qu'il s'était occupé de ses priorités, il porta à nouveau son attention sur Azriel. Depuis leur rencontre celui-ci avait de grands projets dans lesquels Mélaskholés avait bien du mal à se projeter. N'y voyez pas un manque de motivation, le problème n'était pas là car il s'enthousiasmait à l'idée de jouer dans un cirque. Mais cela n'était qu'une idée pour lui et non une réalité. Or c'était une véritable difficulté que de concevoir que cette idée allait, dans un avenir plus ou moins proche, devenir réalité. Dans l'attente, l'innocent jeune homme préférait calmer ses ardeurs.
Certes, il avait fait preuve d'un entrain incroyable lorsque son compagnon lui avait partagé la nouvelle, mais depuis beaucoup d'eau avait coulé sous les ponts. Autant dire que beaucoup de choses avait défilé dans l'esprit de Mélaskholés qui ne pouvait se rattacher à cette idée et la fixer définitivement comme étant un projet.

Une alarme invisible et pourtant virulente se déclencha dans son esprit, mettant tous ses sens aux aguets. Quelque chose se produisait, maintenant. Mais quoi ? Il posa sa tasse devant et y déposa la petite cuillère et se mit à fixer Azriel avec beaucoup d'insistance. Il était en train de se passer quelque chose ! Le jeune homme réfléchit si fort qu'une veine apparût dans son cou, palpitante.
Lui avait-il posé une question ? D'après le silence d'Azriel, Mélaskholés se douta qu'il attendait probablement une réponse. Il sourit à nouveau mais se félicitant cette fois-ci de sa lumière. Son esprit eut la gentillesse de rembobiner ses souvenirs, de mettre pause pour enfin rediffuser la scène ayant eu lieu quelques instants auparavant.

« Trois garants ? » Fit-il l'air soucieux. Il le savait, ainsi il donnerait l'impression de bien réfléchir et de se montrer tout aussi investi que son compagnon, qui pour le coup l'était véritablement. Azriel était une gentille personne que Mélaskholés appréciait sincèrement. Rien ne pouvait le rendre plus heureux que de lui-même le rendre heureux. Si pour cela il lui fallait s'investir dans ce projet, ainsi soit-il ! Il comptait bien le faire dans la limite de ses possibles.

« Bien, prenons le temps de réfléchir. Il y a toi et moi, ce qui fait deux. Donc il manque une personne... » Il s'arrêta soudainement, comprenant enfin pourquoi Azriel lui avait demandé s'il ne connaissait pas quelqu'un qui pourrait peut-être être intéressé. « Je connais bien une personne qui est intéressée. » Fit-il donnant certainement de l'espoir à Azriel. « Mais tu m'as déjà compté... Dommage. » Il revenait au point de départ car il manquait toujours une personne, et ce, même après les efforts de l'innocent jeune homme. Au moins il avait essayé et cette idée le réconforta.
Il lui vint soudain une idée. Il frétilla sur sa chaise et repoussa ce qui trainait sur la table pour pouvoir mieux se pencher vers Azriel. Il était l'heure d'entrer dans la confidence et Mélaskholés craignait qu'une oreille indiscrète ne lui dérobe ses intentions. Il murmura alors.

« Peut-être pourrions-nous faire une annonce pour recruter, ne crois-tu pas ? » Il poursuivit, toujours dans un murmure à peine audible. « Ou alors... » Décidément, que de bonnes idées il avait en ce jour. « Ou alors, il nous suffit d'attendre qu'une personne vienne à nous ? »
Persuadé d'avoir trouvé la solution, il recula sur son dossier tout en croisant les jambes. En cet instant, il se trouvait d'une efficacité qui défiait la logique. Satisfait comme jamais, il sourit lorsqu'il souleva son masque pour porter sa tasse à la bouche.
Revenir en haut Aller en bas
Holy
Virtuose

Holy

Messages : 157
Expérience : 714
Féminin Âge RP : 19

Politique : 01
Métier : Forgeron d'A. - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) 1559870510-barre-vie-gauche455/455Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) 1559871461-barre-vie-rouge  (455/455)
Vitesse: 283
Dégâts: 160

Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) Empty
MessageSujet: Re: Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy)   Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) EmptyMar 13 Aoû 2019 - 18:54

Cela faisait plusieurs jours que j'étais arrivée dans cette grande ville fortifié, voguant de taverne en taverne dans l'espoir d'être embauché en tant que ménestrel, sans succès. Perdant espoir, j'entrais dans le premier lieu de rencontre que je trouvai. Ce n’était pas vraiment une taverne, on y servait peu d'alcool, voire pas du tout, mais surtout des boissons chaudes à l'odeur délicieuse et des petits gâteaux sucrés, j'avais une folle envie de les goûter mais ce n’était pas le but de ma présence.

M'approchant du comptoir, je remarquais de drôles de personnages portant des masques colorés discuté entre eux. Sûrement une coutume étrange, me dis-je alors.

« Tu ne trouves pas qu'il y en a un avec une drôle d'odeur ? » Chuchota mon amie récemment retrouvée dans mon esprit.

Mais je n’eus pas le temps de lui répondre que j’étais d’accord avec elle, le semble-t-il propriétaire des lieux c’était approché de moi tout en étant derrière son comptoir.

« Que puis-je pour vous, jeune damoiselle ? »

Je me ressaisis, tentant d'oublier les précédents échecs.

« Bonjour, monsieur ! Commençais-je d'un ton jovial, ou du moins l'espérais-je. Je m'appelle Holy et je suis ménestrel, si je viens vous voir aujourd'hui, c'est pour vous proposer mes talents pour une soirée, afin d'animer votre ravissant établissement. »

Mais mon discours n'eut pas l'effet désiré et je vis le visage de mon interlocuteur se fermer.

« Trouves-tu que mon établissement ai l'air d'une misérable taverne, petite ? Ai-je la tête de quelqu'un qui embauche des grippe-sous de ton genre ? »

Son ton me refroidit quelque peu, jamais on ne m’avait parlé sur ce ton auparavant, j’eus quelques secondes d’hésitation avant de me décider à rappliquer. Qui ne tente rien, n’a rien.

« Je vous promets qu'il existe des tavernes très recommandable et je vous direz que je suis une très bonne Musicienne qui gagne son argent noblement. Sauf que j'ai arpenté la ville et qu'aucune auberge ne recherche de ménestrels. J'ai encore un long voyage qui m'attend et j'ai besoin de gagner assez d'argent pour pouvoir le continuer, alors vous pourriez peut-être faire une exception ? »

Je tentais le regard doux du chien battu, mais rien n’y fit et la réponse fut plus cuisante que la précédente.

« Est-ce que tu es sourde, je n'accepte pas les chiens errants dans mon établissement, alors ouste, du balai et que je ne te revois plus traîner par ici. »

De froid, il passa carrément en colère, les gens attablés semblaient suivre l’échange avec beaucoup d’attention et j’étais certaine de ne pas ressembler à un chien errant, ma tenue de voyage avait certes un peu ternis lors de mes nombreux jours de marche, mais elle était propre tout comme le reste de ma personne.

Je savais bien qu’il était inutile d’argumenter d’avantage, alors c’est la tête droite et les yeux bicolores fichés dans les siens que j’articulais avant de sortir :

« Bien, je vous souhaite une bonne fin de journée, monsieur. »

A la sortie du bâtiment, Je m'assis sur le premier banc venu, abattue.

« Je suis pas un chien errant, je suis seulement seule, loin de ma famille, arpentant le monde dans l'espoir d’être le plus grand ménestrel de l'histoire, quel rêve débile … » Dis-je tout bas, remontant mes jambes sous mon menton.

« Tu m'as, moi.

-C'est vrai, mais comment je vais faire pour être connue si personne ne veut me connaître, Lune ? Avoir le pouvoir d’hypnotiser les gens, c’est vraiment inutile si je dois jouer de la musique pour que ça marche, encore faut-il que quelqu’un veuille bien l’écouter. En plus, ces gâteaux avaient vraiment l’air délicieux ! »

Je continuais à m’apitoyer ainsi sur mon sort encore un long moment, mon guide mentale tentant de me réconforter sans succès.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Azriel
Arlequin

Azriel

Messages : 387
Expérience : 1402
Masculin Âge RP : 180 ans

Politique : 16
Métier : Forgeron d'A. - Apprenti
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) 1559870510-barre-vie-gauche1235/1235Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) 1559871461-barre-vie-rouge  (1235/1235)
Vitesse: 740
Dégâts: 295

Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) Empty
MessageSujet: Re: Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy)   Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) EmptyMer 14 Aoû 2019 - 2:47

Quand il lui avait parlé, Mélaskholés était resté fixé sur sa tasse. Azriel commençait à y être habitué, il suffisait d'attendre un peu. Et finalement, après de longues secondes, il lui répondit le plus naturellement du monde. Le vampire était épaté par la faculté qu'avait son interlocuteur a retrouver le fil d'une conversation qu'il n'avait en apparence pas suivi. Lui-même en était bien incapable.

« Peut-être pourrions-nous faire une annonce pour recruter, ne crois-tu pas ? Ou alors, il nous suffit d'attendre qu'une personne vienne à nous ? »

- Tu as raison, dit-il après quelques secondes de réflexion. C'est le Destin qui a orchestré notre rencontre, mais réitérera-t-il ce genre de coup de pouce ? Après tout, une annonce pourrait nous éviter du démarchage inutile...

Alors qu'il continuait à réfléchir intérieurement sur le temps nécessaire à la mise en place d'une campagne de recrutement, il perçut le bruit d'une dispute. Une jeune fille faisait face au patron de l'établissement, qui ne semblait pas content de l'offre qu'elle venait de lui faire. À travers les bruits de salle, il comprit vaguement que la jeune fille était musicienne, et qu'elle souhaitait animer la salle de son art l'espace d'une soirée, avant d'essuyer un nouveau refus catégorique du patron. Visiblement déçue, elle prit la porte.

Un sourire se dessina derrière le masque. Visiblement, le Destin était généreux avec lui. Il se souvint d'un vieux livre qu'il avait lu, peut-être l'un des premiers qu'il ait pu lire sur la cartomancie. Il disait "Quand on veut quelque chose, tout l'Univers conspire à te permettre de réaliser ton désir". Il semblait que cet adage se vérifiait. Azriel se tourna vers Mélaskholés :

- Tu as raison, il faut que nous cherchions nous-mêmes. Et je pense que nous avons trouvé notre première candidate. Suis-moi.

Ils sortirent promptement de l'établissement. Il retrouvèrent la demoiselle assise sur un banc, l'air abattue, en train de parler à elle-même.

- Mademoiselle, dit-il avec une révérence. Pardon de vous importuner, mais nous avons entendu votre discussion avec le gérant des lieux. Nous serions très intéressés par vos talents de musicienne. Se disant, il sortit quelques pièces de sa poche. Pourriez-vous jouer quelque chose pour mon ami et moi ?




Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) 1562193775-blason-transparent
La vie est un spectacle dont la mort est la dernière représentation.
Couleur des dialogues : Lilas

RP en cours
Partie de chasse (avec Songe) : Au commencement... (avec Méla et Holy) / Chasse au Kelpi


Combats d'arène
Libre / Libre / Vs Zayn
Revenir en haut Aller en bas
Mélaskholés Hyprate
Arlequin

Mélaskholés Hyprate

Messages : 228
Expérience : 967
Masculin Âge RP : 23

Politique : 00
Métier : Sculpteur - Apprenti
Titres:
 

(Chien commun +80, v+50)

Stats & équipements
Vitalité:
Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) 1559870510-barre-vie-gauche1600/1600Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) 1559871461-barre-vie-rouge  (1600/1600)
Vitesse: 498
Dégâts: 275

Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) Empty
MessageSujet: Re: Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy)   Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) EmptyJeu 15 Aoû 2019 - 11:31

Malgré son attention fragmentée, Mélaskholés ne put ignorer la dispute qui éclata non loin d'eux. Il ne répondit même pas à son camarade, trop préoccupé lui-aussi par ce qui se passait. A voir la réaction du patron, car il était dans une colère noire, la jeune femme qui se tenait face à lui devait lui avoir fait une proposition indécente. Le jeune homme était persuadé qu'il y avait obligatoirement une bonne raison pour mettre le patron dans une telle colère. Très influençable par ce qui pouvait l'entourer, l'Innocent arlequin se méfia de la jeune femme. Toutefois, ce n'était pas le cas d'Azriel qui l'invita à le suivre, convaincu qu'il s'agissait probablement là d'un signe du destin.
Docile, il se leva à son tour et sortit à la suite de son compagnon. La jeune femme était juste là, assise sur un banc avec un air de chien battu. A la voir ainsi il était difficile de se méfier d'elle si bien que Mélaskholés adoucit ses sentiments à son égard. Complètement perdu, il ne savait quoi penser. C'est pour cette raison qu'il décida de se fier davantage à son ami qui semblait avoir bien plus de cartes en main. Ce dernier finit par donner une pièce à la jeune femme pour qu'elle joue de la musique. Ainsi elle était musicienne !

Cette nouvelle information mit de l'ordre dans ses pensées. Heureusement, il était préférable d'éviter tout malentendu. Bien évidemment. Il chercha à son tour dans sa poche une pièce, estimant que s'il écoutait aussi cela lui paraissait tout naturel de la payer. Accompagnant donc le geste d'Azriel, il tendit la main tenant entre le pouce et l'index une petite pièce à l'attention de cette femme aux airs de chien battu, méfiant comme s'il craignait qu'elle ne lui morde le bout des doigts.
Se souvenant alors de la scène qui avait précédé durant laquelle cette jeune femme avait suscité la colère du patron, Mélaskholés se rappela qu'elle lui avait probablement fait une proposition indécente pour justifier cette colère. Elle crut bon de faire une précision afin d'éviter tout malentendu.

« Nous ne sommes intéressés que par ta musique, pas de débauche avec nous ! » Sur ces mots, il tourna la tête vers Azriel et lui adressa un clin d'oeil en signe de satisfaction. En effet, Mélaskholés était heureux de permettre à son ami d'éviter une situation ambigüe des plus gênantes. Car, bien évidemment, le jeune homme se doutait que son ami n'était pas de ces hommes-là.

Il tourna à nouveau son attention vers la jeune femme à l'air de chien toujours aussi battu. Une lumière se fit dans son esprit aussi soudaine qu'inattendue. Il lui semblait mieux comprendre les choses désormais et notamment la colère du patron. Il leva les yeux pour mieux se concentrer et visualiser la scène. Cette jeune femme avait très certainement proposé de jouer dans son établissement. Le patron ayant refusé se serait mis en colère lorsqu'elle lui aurait proposé de nouveaux services moins artistiques (vous voyez certainement à quoi pensait Mélaskholés) suite à ce premier refus.
Les choses étaient désormais très claires dans son esprit. Pourquoi se provoquer un mal de tête alors que parfois la réponse était à portée de main.
Prenant la jeune femme en peine, il plongea à nouveau sa main dans sa poche et en tira une nouvelle pièce. Derrière son masque il souriait comme un enfant heureux de faire preuve d'une telle générosité. Il l'ajouta à la première, la plaçant elle-aussi entre ses deux doigts.

« Jouez pour nous, nous serons aussi contents de vous écouter que d'effacer cet air de chien battu de votre minois ! »
Revenir en haut Aller en bas
Holy
Virtuose

Holy

Messages : 157
Expérience : 714
Féminin Âge RP : 19

Politique : 01
Métier : Forgeron d'A. - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) 1559870510-barre-vie-gauche455/455Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) 1559871461-barre-vie-rouge  (455/455)
Vitesse: 283
Dégâts: 160

Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) Empty
MessageSujet: Re: Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy)   Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) EmptySam 17 Aoû 2019 - 17:51



« Tu vas quand même pas rester assise sur ce banc toute la journée, il doit bien y avoir d’autre endroit à aller voir.

- Non, Lune j’ai pas envie, vas-y toi. Trouve-nous de quoi manger tant que tu y es …

- Ah, très drôle, dois-je te rappelais que je suis dans ta tête ? »

Evidemment, je le savais que trop bien et ça n’avait pas que des avantages. J’allais lui répondre, mais les deux drôles de personnages portant des masques s’arrêtèrent en face de moi.

« Mademoiselle, dit celui à la drôle d’odeur avec une révérence. Pardon de vous importuner, mais nous avons entendu votre discussion avec le gérant des lieux. Nous serions très intéressés par vos talents de musicienne. Pourriez-vous jouer quelque chose pour mon ami et moi ? »

Il me tendit quelques pièces, imité par son compagnon qui me mit en garde : ils n’étaient intéressés que par ma musique. Je restais bête face à une telle déclaration ne pouvant qu’acquiescer, mais je n’eus pas le temps de réagir qu’il sortit une deuxième piécette en disant :

« Jouez pour nous, nous serons aussi contents de vous écouter que d'effacer cet air de chien battu de votre minois ! »

C’est étrange comme quelques mots peuvent remonter le moral, c’est avec des yeux pétillants que je voulu prendre les pièces du premier. Mais mon instinct de thérianthrope me cria de ne pas le faire, si bien que je stoppais mon geste. Me rendant compte de l’impolitesse que pouvait représenter ma réaction incontrôlée, je la masquai d’un geste théâtrale et d’une révérence, avant d’ajouter dans un grand sourire :

« Très bien ! »

Je me retournai vers le banc et machinalement je pris mon sac contenant ma vieille flûte.

« Oh non ! Prends le violon ! » S’écria Lune toute excitée dans mon esprit.

Ce même violon qui m’était littéralement tombé sur la tête à mon arrivée en ville … Je n’étais pas sûre que ce fut une très bonne idée, mais je fis tout de même confiance à la louve.

« Je n’en ai jamais joué. » Lui répondis-je d’une petite voix en ouvrant l’étui, sans faire attention si l’on pouvait m’entendre.

N’y connaissant pas grand-chose, je me dis que c’était un très bel instrument, d’un bois brun et brillant qui semblait neuf. Pourtant, lorsque j’empoignais le manche, je sentis toutes les années qu’il avait traversées et surtout, je sus quoi en faire. Je pris l’archet de l’autre main, avant de me retourner vers mon public.

Mon regard avait changé, je sentais la magie affluer dans cette nouvelle extension de moi-même que je déposai d’un air solennel sur mon épaule. Puis après une grande inspiration, je fis sortir un premier son du violon, puis un second et encore d’autres suivirent, très vite, je réussis à improviser une mélodie pleine de douceur et de gaîté. La lueur bleutée apparut, sortant de la caisse de résonnance et entoura tout le monde présent, les passants commencèrent à s’arrêter, pris d’une soudaine envie d’écouter ma musique.

Je pris conscience de chaque personne présente, j’avais l’impression d’avoir bien plus de possibilitée et de puissance qu’avec ma flûte, ce fut une sensation enivrante. L’homme aux réactions étranges avait également un esprit étrange, instable. Je ne fis que l’effleurer de peur d’être submergé, bien que Lune fût là en renfort, je fis de même avec son compagnon, les deux avaient des esprits plus forts que la plupart des humains présents, mais ils n’avaient pas besoin de plus de magie.

J’enchaînais les accords avec une aisance née, faisant évoluer la mélodie encore et encore, Lune se matérialisa même quelques secondes à mes côtés, chien-loup de brume qui décida d’aller voir les spectateurs, leurs tournants autours, avant de disparaître dans le flux dans un hurlement mélodieux.

J’eus l’impression que ce moment dura une éternité mais en réalité seulement quelques minutes c’était écoulées. Arrivant à la fin du morceau, le rythme ralenti jusqu’à tout simplement stopper.

La magie se dissipa peu à peu et les passants applaudir avant de repartir à leurs occupations, certains s’approchèrent même pour laisser quelques pièces dans mon étui à violon.

Alors que je souriais en faisant des révérences en tous sens, je ressenti une soudaine fatigue qui me fit tourner  la tête, chancelante légèrement, je fis trois pas en arrière avant de m’asseoir sur le banc lorsque je le sentis, déposant l’instrument à côté par la même occasion. Me tenant la tête de la main, je dis :

« Je me sens vidé … Je vais faire une petite pause, hein … »

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Azriel
Arlequin

Azriel

Messages : 387
Expérience : 1402
Masculin Âge RP : 180 ans

Politique : 16
Métier : Forgeron d'A. - Apprenti
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) 1559870510-barre-vie-gauche1235/1235Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) 1559871461-barre-vie-rouge  (1235/1235)
Vitesse: 740
Dégâts: 295

Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) Empty
MessageSujet: Re: Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy)   Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) EmptyLun 26 Aoû 2019 - 1:32

Il y eu un moment de flottement pendant lequel Azriel essaya de comprendre ce que sous-entendait Mélaskholés. Il eut un léger gloussement en comprenant que son camarade prenait la jeune musicienne pour une prostituée. Ce garçon était décidément plein de surprise.

La jeune fille sembla d'abord un peu intimidée. N'importe quelle personne aurait compris cette gêne d'être ainsi alpaguée par deux inconnus - de surcroît, des originaux. Et de l'originalité à la dangerosité, il n'y a parfois qu'un pas. Par ailleurs, on avait déjà dit au vampire que son regard d'or était parfois déconcertant. Mais finalement, la jeune fille accepta de leur jouer un morceau. Elle sembla hésiter sur l'instrument dont elle allait jouer, avant de se rabattre sur un violon.

L'instrument émit une première note, puis une deuxième. Au moins, songa Azriel, elle sait l'utiliser, c'est déjà un début. Et la musique commença. Ce fut comme si son esprit était projeté dans le temps et l'espace. Les notes faisaient vibrer son âme - si tant est que les vampires en aient une, tout le monde n'était pas d'accord sur la question. Il se retrouvait transporté dans les recoins de sa mémoire, dans des lieux qu'il ne pensait pas revoir aussi clairement. Il se revoyait, jeune vampirillon, assis sur un petit siège rembourré aux côtés de sa mère. Elle était, elle aussi, une fantastique musicienne - un don qu'Azriel n'avait guère récupéré. Il se remémora ces moments d'un autre âge, où les Lorca méritait encore d'être appelés "famille". Azriel aimait s'asseoir près de sa mère pour l'écouter jouer.

Le vampire décela la magie dans la musique. Ou plutôt, il compris que ce qu'il ressentait était induit par un phénomène non naturel, qu'il supposa être d'origine magique. Mais là, tout de suite, ça lui était bien égal. Ces notes le ramenaient vers une période plus douce, où tout était plus simple. La mélodie n'était pas triste, loin de là, mais elle évoquait, en tous cas pour le Vampire, ces instants heureux de sa tendre jeunesse.

Autour de la jeune fille, une forme commença à apparaître. Elle avait une forme animal, proche d'un loup. Il s'éleva, tout en volute, et sautilla tout autour en rythme avec les notes de sa maîtresse. Ce ne fut qu'à ce moment là qu'Azriel remarqua le petit groupe de badauds qui s'était formé pour écouter la violoncelliste. Ressentaient-ils la même chose que lui ? Cette jeune fille n'était pas qu'une simple musicienne, c'était une vedette en devenir.

Le sentiment d'euphorie finit par s'évanouir en même temps que les dernières notes mourraient dans les airs. Rarement Azriel fut aussi content de porter son masque. D'abord, parce qu'il permettait de cacher la larme qui avait roulé sur sa joue. Ensuite, parce qu'il cachait l'immense sourire qui barrait désormais son visage. Il cherchait une perle, il avait trouvé un diamant brut.




Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) 1562193775-blason-transparent
La vie est un spectacle dont la mort est la dernière représentation.
Couleur des dialogues : Lilas

RP en cours
Partie de chasse (avec Songe) : Au commencement... (avec Méla et Holy) / Chasse au Kelpi


Combats d'arène
Libre / Libre / Vs Zayn
Revenir en haut Aller en bas
Mélaskholés Hyprate
Arlequin

Mélaskholés Hyprate

Messages : 228
Expérience : 967
Masculin Âge RP : 23

Politique : 00
Métier : Sculpteur - Apprenti
Titres:
 

(Chien commun +80, v+50)

Stats & équipements
Vitalité:
Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) 1559870510-barre-vie-gauche1600/1600Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) 1559871461-barre-vie-rouge  (1600/1600)
Vitesse: 498
Dégâts: 275

Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) Empty
MessageSujet: Re: Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy)   Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) EmptyDim 1 Sep 2019 - 20:33

La jeune inconnue demanda à faire une pause, ce n'était pas étonnant car après une telle prestation elle ne pouvait être que vidée de son énergie. Mélaskholés était confus, plus que de coutume tout du moins, car il lui semblait avoir perdu la notion du temps lorsqu'elle jouait. Son morceau dura peu de temps et pourtant il lui parût durer toute une vie, peut-être même deux. Ça commençait à faire beaucoup ! Mais ce n'était pas un reproche de la part du jeune arlequin, bien au contraire même car rares étaient les moments où il pouvait prétendre être bien.

Il applaudit des deux mains, car il avait toujours trouvé ça plus facile à ainsi et renifla bien qu'il n'avait pas pleuré. Il avait simplement remarqué que certains faisaient ça lorsqu'il avait été ému. Et il se trouve que Mélaskholés estimait que la jeune femme méritait tout ceci. Il remarqua alors la foule qui était venu écouter. Elle se faisait discrète. Il reconnut quelques visages, des clients ainsi que le patron qui en avait les bras ballants. Il devait très probablement se mordre les doigts à l'heure qu'il était. Mais ce n'était qu'une expression, se dit le jeune arlequin, car comme il l'avait déjà remarqué ses bras pendaient mollement le long de son corps.

« C'était super ! » Lança-t-il à l'artiste. « Si je puis me permettre, et vous me permettez car ce n'est qu'une formule de politesse et je n'attendais pas votre permission, justement... » Il s'interrompit le temps de reprendre la suite logique de sa réflexion qui s'était évaporée le temps de diverger. « Ne vous abandonner pas à la débauche, je doute que vous excelliez autant que dans la musique. » Il remonta son masque, juste un peu pour laisser apparaître son sourire étincelant de sincérité et de joie.

Il se tourna vers son partenaire, Azriel attendant de voir sa réaction. Celui-ci s'était étrangement fait discret le temps de la prestation. Son masque l'empêchait de déchiffrer son visage, bien qu'il ne brillait pas vraiment dans cet art-là. Ainsi, Mélaskholés se pencha vers lui afin de plonger son regard dans les yeux dorés de son compagnon. C'est qu'ils étaient vraiment beaux ! Décidément, que de beauté en ce grand jour.

« Alors, t'en as pensé quoi ? » Lança-t-il à l'intention d'Azriel.

C'est à ce moment que le public improvisé daigna se manifester. Le patron s'avança le plus tandis que les badauds crasseux restèrent le plus en retrait. Il se mordillait la lèvre inférieur comme s'il était pris d'un doute. On voyait à son visage qu'il cherchait ses mots. Enfin, il se lança.

« Excuser ma maladresse demoiselle... » On aurait dit que ses doigts s'entremêlaient entre eux, c'était vraiment étrange à regarder. Mélaskholés porta davantage son attention sur ça que sur ses mots. En même temps il bafouillait et son discours ne semblait pas bien transcendant. Autrement dit, il était de toute évidence inintéressant à écouter. Le jeune arlequin entendait tout de même d'une oreille distraite.
« ... P'tête qu'on pourrait rediscutailler de ce que vous disiez t'aleur ? »

Mélaskholés n'écoutait pas, mais ces mots résonnèrent en lui comme un signal d'alarme. Il regarda tour à tour l'artiste et son compagnon, attendant une réaction de leur part. Ils avaient enfin trouver la perle rare qu'ils recherchaient et cet homme répugnant voulait la leur prendre sous le nez. C'était inadmissible et il ne pouvait tolérer ça. Il fallait agir, faire quelque chose ! C'est pour cette raison qu'il continuait de les fixer en attendant qu'enfin quelque chose se passe et que l'artiste leur file malheureusement entre les doigts.
Revenir en haut Aller en bas
Holy
Virtuose

Holy

Messages : 157
Expérience : 714
Féminin Âge RP : 19

Politique : 01
Métier : Forgeron d'A. - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) 1559870510-barre-vie-gauche455/455Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) 1559871461-barre-vie-rouge  (455/455)
Vitesse: 283
Dégâts: 160

Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) Empty
MessageSujet: Re: Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy)   Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) EmptySam 7 Sep 2019 - 14:42

Epuisée, j’avais l’impression que toutes formes d’énergies m’avaient quitté, un léger frisson parcourait mon corps et ma vue se brouilla à la vue de mes mains tremblantes. J’essuyais péniblement la sueur qui perlait de mon front avant d’enfin remarquer les applaudissements sonores qui martelait mon crâne.

« La prochaine fois, j’y réfléchirais à deux fois avant de tout donner … » Soupirais-je tout bas.

« Mais c’était géniale ! » S’écria Lune dans mon esprit, ce qui n’était pas des plus agréables. « Tu as vu ? J’étais là, pour de vrai ! Bon pendant seulement quelques secondes, mais y’a du progrès. »

Au même moment, j’entendis qu’on me parlait, mais les deux voix réunit produisirent un capharnaüm insupportable dans mon esprit, par pur réflexe inutile, je me bouchais les oreilles de mes mains avant d’articuler un :

« Mais vous pouvez pas arrêter de crier vous deux ? »

La louve se tut brusquement, mais pas l’autre voix qui me fit tiquer. Je relevais la tête vers l’homme masqué m’ayant parlé, il avait relevé son masque pour me montrer son sourire, visiblement fier de sa remarque. Je le regardais fixement, dans un moment d’incompréhension total.

« Etes-vous sérieux ? » Lui demandais-je finalement, probablement à cause de la fatigue. En d’autre terme, j’aurais posé plus de questions.

Il se tourna vers son compagnon pour lui demander quelque chose, que j’entendis, mais ne compris pas. Il n’avait d’ailleurs pas bougé et semblait me fixai intensément, à moins que ce soit un point invisible, perdu dans ses pensées.

Lorsque mon regard croisa le sien, j’eus de nouveau cette sensation de danger, accentué par le fait qu’il portait un masque, qui ne se sentirait pas en danger face à deux personnages étranges cachant leurs visages ? Mais bizarrement, c’était mon instinct lointain de loup-garou qui parlait. Mon père m’avait déjà raconté une histoire à ce sujet : les chiens-garous, appelaient aussi canimno, descendent directement des loups-garous, un phénomène identique à la domestication progressive des loups par les hommes … Et ses yeux … Dorés ? Un mélange de peur et de fascination m’envahit, mais c’est la peur qui gagna la partie. Je pris alors conscience de ma faiblesse qui pouvait s’avérer dangereuse. Que me voulaient ces deux hommes alors que le reste de la foule se dispersait ?

Je me redressais alors sur le banc, mon regard changea et malgré mon épuisement j’étais prête à me défendre, avec mes crocs et mes griffes si nécessaires, un grognement à peine perceptible sortit de ma gorge en signe de mise en garde.

« Effectivement, il y a quelque chose d’étrange chez ce type. » Chuchota Lune à mon esprit, se voulant discrète.

« Qu’est-ce que vous me voulez ? » Demandais-je à celui qui me semblait être le chef, un regard de loup dans ses yeux d’or.

Evidemment, c’est ce moment-là que choisit l’homme du restaurant pour me parler, coupant cours les explications.

« Excusez ma maladresse demoiselle … » Bafouilla-t-il visiblement honteux. « J’ai p’têtre une bien mauvaise image des tavernes mais vous savez, j’dirige un établissement d’luxe … P'tête qu'on pourrait rediscutailler de ce que vous disiez t'aleur ? »

N’oubliant pas comment ce grossier bonhomme m’avait renvoyé un peu plus tôt, je repensais à la délicieuse odeur se dégageant de ces petits gâteaux fumant qu’il servait. La faim prit le dessus sur tout le reste et une idée géniale traversa mon esprit. Mon regard malicieux passa sur chacun des trois messieurs, accompagné d’un large sourire. Avant de retomber sur le propriétaire du restaurant.

« Je ne suis pas rancunière, mon cher monsieur, mais toutes ces émotions mon épuisé et j’ai les crocs, alors peut être que si vous nous offriez une collation, à mes amis et moi-même, j’aurais les idées plus clair pour réfléchir à une quelconque affaire. »

Le gérant me regarda avec des gros yeux, visiblement surpris par ma demande et légèrement réticent à ne pas faire payer ses clients. Mais voyant que je ne changerais pas d’avis, il céda.

« Bon, d’accord … Je suppose que je vous dois bien ça.

- Sage décision, » lui répondis-je tout en cachant ma joie.

Avec précaution, afin d’éviter un malaise, je rassemblais mes affaires. Rangeant les nombreuses pièces accumulées dans une bourse en cuir sous l’œil avide du cuisinier, que je rangeais ensuite dans ma besace en cuir. Le violon reprit sa place dans son étui que je passais en bandoulière dans mon dos.

D’un air triomphant, je fis signe aux deux autres de me suivre, je pourrais ainsi les questionner dans un lieu sécurisé et puis surtout reprendre des forces.

***

Assise à table et avec une impatience non feinte, je pris une bouché de la fameuse pâtisserie que j’attendais depuis un moment déjà, sans autre cérémonie.

« C’est aussi bon que ce que j’avais imaginé, » m’exclamais-je au bout d’un moment, brisant le silence, le gérant des lieux c’était retiré après nous avoir servie.

Après avoir dégusté deux pâtisseries, je repris un air sérieux, ma faim s’étend un peu rassasié, je me sentais nettement mieux.

« Bon alors, » commençais-je en passant d’un masque à l’autre. « Qu’est-ce que vous me voulez ? »

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Azriel
Arlequin

Azriel

Messages : 387
Expérience : 1402
Masculin Âge RP : 180 ans

Politique : 16
Métier : Forgeron d'A. - Apprenti
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) 1559870510-barre-vie-gauche1235/1235Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) 1559871461-barre-vie-rouge  (1235/1235)
Vitesse: 740
Dégâts: 295

Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) Empty
MessageSujet: Re: Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy)   Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) EmptyLun 9 Sep 2019 - 22:18

Après avoir fini, la jeune fille changea un peu de caractère. Azriel avait du mal à saisir. Elle était devenue agressive, ou tout du moins beaucoup plus sur la défensive. Elle avait perdu cette timidité qu'elle arborait au premier contact. Cela interpella le vampire, mais pas plus que ça. Il mettait ça sur le compte du caractère inopiné de la demande.

Finalement, ce fut le tenancier de l'établissement qui revint vers elle, la queue entre les jambes. Il se confondait en excuse, et essaya de la ramener dans sa salle. Le vampire eut un sourire de mépris devant une telle attitude. Il l'avait jeté comme une malpropre, mais maintenant qu'il voyait en elle une source de revenu potentiel, il se repentait. Mais la réaction de la jeune fille lui tira une autre forme de sourire, un brin sadique. Extorquer quelques biens de cet homme qui l'avait mal traité, voilà une attitude qu'il appréciait.

Le groupe rentra donc, et s'attabla devant une pile de gâteaux fort appétissants. Mais derrière l'odeur de pain et de sucre, une autre odeur lui chatouilla les narines. Une odeur bien moins agréable, encore moins dans de telles circonstances. La jeune fille était une thérianthrope, c'était une certitude absolue. Cela expliquait sa réaction précédente, elle avait dû l'identifier comme un vampire.

« Alors, t'en as pensé quoi ? »

Mélaskholés lui avait posé cette question avant de rentrer s'asseoir, mais encore envahi par le souvenir de la mélodie, il avait omis de lui répondre. Il en profita pour exprimer son ressenti à la fois à son associé et à la jeune musicienne.

- J'ai trouvé cette performance exceptionnelle. Vous avez quelque chose de plus... Un côté animal, et en même temps une douceur presque magique. J'ai adoré.

Evidemment, la remarque au côté animal n'était pas anodine. A voir si elle allait saisir la balle au bond. Après avoir mordu vigoureusement dans la pâtisserie, la jeune fille leur demanda ce qu'ils voulaient. Une nouvelle fois dans sa longue vie, Azriel se retrouvait face à un thérianthrope qu'il souhaitait, d'une manière ou d'une autre, aider. Une petite voix dans sa tête lui ordonnait de lui sauter à la gorge sur place, mais il n'était pas comme ça. En matière de violence gratuite, la dynastie Lorca était fort bien pourvue avec son père et son frère. Mais surtout, Azriel avait le sens des affaires, et du spectacle. Il se fichait éperdument de la race de son interlocutrice. Elle pouvait être la reine des lycans, ça ne lui provoquait aucun émoi. Un tel talent ne se présentait qu'une fois dans une carrière, et s'il la laissait partir pour de stupides questions raciales, autant oublier tout de suite toute ce projet et rentrer à Spelunca.

Encore fallait-il qu'elle partage sa vision des choses. En guise de bonne volonté, Azriel consentit à enlever son masque. Par chance, la salle était obscure, il n'avait donc pas à souffrir de la lumière.

- Mon ami et moi souhaitons monter un cirque itinérant. Un lieu où les artistes de tout horizon pourraient s'exprimer et faire partager leurs talents à un public. Mais nous sommes encore à la recherche d'un troisième associé. Il s'agit principalement d'une obligation administrative, mais si, en plus de quelqu'un de capable, nous pouvions trouver quelqu'un de talentueux, ce serait merveilleux. Et après ce que nous avons entendu, je pense que vous êtes toute qualifiée. Si cela vous intéresse, bien évidemment.




Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) 1562193775-blason-transparent
La vie est un spectacle dont la mort est la dernière représentation.
Couleur des dialogues : Lilas

RP en cours
Partie de chasse (avec Songe) : Au commencement... (avec Méla et Holy) / Chasse au Kelpi


Combats d'arène
Libre / Libre / Vs Zayn
Revenir en haut Aller en bas
Mélaskholés Hyprate
Arlequin

Mélaskholés Hyprate

Messages : 228
Expérience : 967
Masculin Âge RP : 23

Politique : 00
Métier : Sculpteur - Apprenti
Titres:
 

(Chien commun +80, v+50)

Stats & équipements
Vitalité:
Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) 1559870510-barre-vie-gauche1600/1600Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) 1559871461-barre-vie-rouge  (1600/1600)
Vitesse: 498
Dégâts: 275

Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) Empty
MessageSujet: Re: Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy)   Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) EmptyDim 15 Sep 2019 - 13:59

Son avis sur la jeune femme changea aussitôt qu'elle fit languir le tavernier. Elle suggéra de manger pour pas une pièce en échange d'une réflexion. Mélaskholés se réjouit et les suivit à l'intérieur. Les quelques clients qui s'étaient attroupés autour d'eux se dispersèrent et chacun retourna à ses besognes. Seul le tavernier semblait encore nerveux par la situation car il sentait qu'il misait gros. Sa maison n'avait pas pour habitude de faire des cadeaux, c'était une certitude. Cependant, il avait estimé que c'était un risque à prendre pour la jeune femme.

Mélaskholés s'installa donc et porta son attention sur la tablée devant eux. Le tavernier n'y avait pas été de main morte. Il était déterminé à orienter la décision de la musicienne en sa faveur. Azriel lui expliqua alors qu'il partageait son point de vue, c'était elle la perle rare qu'il recherchait. Encore une fois, cela était une évidence. Il se résuma dès lors la situation, soit elle choisissait la taverne, soit le cirque. Mauvais point pour eux, ils n'avaient pas de quoi surenchérir le repas qui leur était offert. Peu importait, car après tout il sentait bien que son compagnon ne comptait pas sur ça pour gagner sa confiance. Ils dégustèrent tout à tour des petits plats. Enfin, elle demanda ce qu'ils lui voulaient. Azriel expliqua alors ce qu'ils avaient en tête. Les enchères étaient lancées. Ce qu'il promettait était bien plus alléchant qu'un repas gratuit tout de même, non ? Il lui promettait indirectement de gagner sa vie. Chose que le tavernier pouvait également lui offrir. Donc, ils étaient toujours à égalité. Il en conclut donc que c'était à lui de faire pencher la balance en leur faveur.

« Vous comprenez certainement... » Il s'interrompit et rajouta d'un ton plus élevé. « Et je suis sérieux, bien-sûr ! » Il ne comprenait pas pourquoi elle avait douté de son sérieux tout à l'heure, donc autant mettre les choses au clair dès à présent. « Donc, je disais que vous comprenez certainement que nous vous offrons une activité qui est dans vos cordes et qui en plus vous permettra d'en vivre. »

Il jeta un regard à son compagnon, vérifiant qu'il ne se trompait pas. Puis poursuivit avec toujours autant d'enthousiasme. C'était le moment idéal pour jouer son atout, celui qui convaincrait la jeune femme de suivre leur projet.

« Mais, nous ne vous proposons pas de vous mettre à notre service » Et plus rapidement, il ajouta. « Pas comme ce grossier tavernier... » Maintenant qu'il y réfléchissait il prenait conscience que ce dernier était d'une vulgarité. Voilà qu'il s'était trompé sur leur compte respectif. L'honneur ne manquait pas à la jeune femme, apparemment. En fait, il n'était jamais sur de rien. « Votre avis aura autant d'importance que les nôtres, je ne me trompe pas ? » Demanda-t-il finalement en tournant son regard cette fois-ci vers Azriel.

Encore une fois, il n'était pas certain de manière absolue de ce qu'il avançait. Toutefois cela lui paraissait cohérent et cela suffit à le satisfaire amplement. Pour cette bonne raison, il dégusta une nouvelle part de gâteau. La bouchée lui procura un sentiment de revanche sur le tavernier. Ce n'était surement pas avec des patisseries qu'il allait l'acheter. Jamais elle ne pourrait chanter la bouche toujours pleine. Il était désormais certain qu'une personne seine d'esprit choisirait le cirque.
Dans son esprit se dessina une affiche sur laquelle apparaissait un soleil. Celle-ci proclamerait « Venez découvrir l'éclat de nos artistes ! » Il y aurait alors le visage de chacun dessiné dessus avec leur nom juste en dessous. Mais il y avait une partie obscure, l'affiche était comme déchirée juste en dessous du visage de la jeune femme. Il manquait son nom ! Il fallait impérativement remédier à cela, sinon comment feraient-ils ?

« Votre nom je vous prie ? Vous savez, pour des questions techniques. Je vois pas très clairement l'affiche, il me manque quelque chose. Et ce quelque chose est votre nom. »
Revenir en haut Aller en bas
Holy
Virtuose

Holy

Messages : 157
Expérience : 714
Féminin Âge RP : 19

Politique : 01
Métier : Forgeron d'A. - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) 1559870510-barre-vie-gauche455/455Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) 1559871461-barre-vie-rouge  (455/455)
Vitesse: 283
Dégâts: 160

Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) Empty
MessageSujet: Re: Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy)   Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) EmptyJeu 26 Sep 2019 - 14:34


« J'ai trouvé cette performance exceptionnelle. Vous avez quelque chose de plus... Un côté animal, et en même temps une douceur presque magique. J'ai adoré. »

Je ne sus comment prendre le compliment, peu de monde avait défini mon art comme exceptionnel et encore moins avait fait une telle allusion à ma véritable nature. Bien que je me suis d’abord demandé si ce n’était pas Lune qu’il avait senti, mais il aurait vu une entité à part…

Bien que ces mots furent que amicaux, je n’arrivais pas pour autant à me détendre, fixant de mes yeux bicolores des hommes sans visage, mais comme pour montrer sa bonne volonté, celui qui, j’en étais certaine, n’était pas humain, retira son masque. Je fus surprise de voir un visage plutôt ordinaire, quoique qu’un peu pâle, mais le plus surprenant fut une longue cicatrice qui lui barrait l’œil et l’abattement qui me prit d’un seul coup.

J’eus l’impression que les sons furent étouffé tout autour de moi, d’entendre sans entendre, de comprendre sans vraiment comprendre ce qu’il se passait dans la salle de restaurant à cet instant, une tristesse profonde m’envahit.

« Un cirque … C’est comme une famille … » Dis-je alors sans vraiment m’en rendre compte, étaient-ce seulement mes mots ?

Ce que Lune m’avait révélé à propos de mes parents refit surface dans mon esprit, ils avaient toujours eu peur de moi, bien qu’ils me l’avaient très bien caché. Mais à présent, beaucoup de choses parurent aussi clair que de l’eau de roche. Des détails qui me paraissaient anodins et sans importance, mais qui aujourd’hui, ne firent que confirmer ses dires.

Un goût salé dans ma bouche me fit brusquement revenir à l’instant présent, je pleurais. J’essuyais mes joues de ma manche, me demandant combien de temps c’était écoulé, un bruit de bois touchant le sol résonna. Le masque était tombé, mais d’où ? De mes mains, mais quand l’avais-je pris ? Je me sentais complétement déboussolé, je balayais des yeux la salle, tout était normal. Les discussions aux tables voisines allées bon train, le serveur faisait des allers-retours dans les cuisines. Je ramassais l’objet à mes pieds lorsqu’une voix me fit sursauter, l’autre homme me parlait et je m’en voulus de ne pas l’avoir écouté depuis le début.

« Mais, nous ne vous proposons pas de vous mettre à notre service » Et plus rapidement, il ajouta. « Pas comme ce grossier tavernier... Votre avis aura autant d'importance que les nôtres, je ne me trompe pas ? »

Avec détermination et pour tenter de reprendre contenance, je mordis dans un gâteau au chocolat, il était délicieusement bon et devint ma pâtisserie préférée sans aucune hésitation.

« Excusez-moi, dis-je alors avec un sourire sincère, mon petit numéro m’a affecté bien plus que ce que j’avais imaginé … »

Je voulais m’arrêter là, mais il me paraissait important d’expliquer le processus en détail.

« Quand je joue, je ne fais pas que faire ressentir des choses aux gens, je les ressens également et ça m’affecte plus ou moins. Autant dire que c’est plus agréable quand c’est de la joie ! » Finis-je avec un grand sourire, cette fois la tristesse m’ayant complètement quitté, découvrant mes petites quenottes canine.

Me demandant comment on peut être aussi triste, je me décidais à répondre enfin à celui qui, deux minutes plus tôt, m’avait demandé mon avis sur la question. Me rapprochant de lui, je jetais un œil au tavernier qui se trouvait assez loin pour ne pas entendre, je dis du ton de la confidence :

« En fait, je n’ai jamais envisagé d’accepter son offre, mais je dois avouer que lui faire croire le contraire était vraiment une bonne idée. »

Je finis par un clin d’œil complice ainsi qu’une nouvelle bouché du gâteau. Réfléchissant à la deuxième phrase du bariolé, je mis le masque que j’avais emprunté (du moins, je l’espérais) devant mon visage.

« Oh, je m’appelle Holy, et vous ? Si j’accepte de vous rejoindre, est-ce que je devrais porter un masque aussi ? Non parce que je sais pas comment vous faites pour respirer là-dedans, et c’est moi où on voit vraiment rien ? »

Je m’amusais à le faire passer ainsi un moment, avant d’oser vraiment poser la question qui me turlupinait depuis que j’avais commencé à sentir cette odeur qui me donnait quelques difficultés à garder le contrôle sur mon côté canin.

« Avant toute chose, il est important pour moi de savoir … » N’ayant jamais posé de tel question auparavant, je ne savais pas trop comment m’y prendre sans que cela devienne gênant. « Puisque vous savez ce que je suis … Et que vous savez peut-être que je sais ce que vous n’êtes pas … Vous pourriez peut-être me dire pourquoi j’ai tant de mal à … Enfin, vous devez bien le savoir quoi, à me contrôler et accessoirement ne pas vous arracher la tête … » J’avais dit les derniers mots presque en chuchotant et très vite.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Azriel
Arlequin

Azriel

Messages : 387
Expérience : 1402
Masculin Âge RP : 180 ans

Politique : 16
Métier : Forgeron d'A. - Apprenti
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) 1559870510-barre-vie-gauche1235/1235Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) 1559871461-barre-vie-rouge  (1235/1235)
Vitesse: 740
Dégâts: 295

Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) Empty
MessageSujet: Re: Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy)   Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) EmptyDim 13 Oct 2019 - 2:36

- Votre avis aura autant d'importance que les nôtres, je ne me trompe pas ? » Demanda Mélaskholés.

- Bien évidemment !, renchérit Azriel. Nous cherchons une associée, non une employée.

La proposition sembla troubler la jeune fille, au point de lui tirer une larme. Le vampire essaya de ne pas laisser paraître son trouble, et lui laissa le temps de se reprendre. Peut-être cela évoquait en elle des souvenirs douloureux. Azriel ne préférait pas intervenir.

- Excusez-moi, mon petit numéro m’a affecté bien plus que ce que j’avais imaginé… Quand je joue, je ne fais pas que faire ressentir des choses aux gens, je les ressens également et ça m’affecte plus ou moins. Autant dire que c’est plus agréable quand c’est de la joie !

Cette explication laissa Azriel songeur. Avait-elle ressenti son trouble ? C'était amusant, tout bien réfléchi, car lui aussi avait été affecté par la musique, qui avait évoqué en lui de vieux souvenirs douloureux. Qui était là le premier, ces sentiments, ou la musique ? Ou cette magie créait-elle un cercle qui s'auto-alimentait : puisant dans les émotions de ses auditeurs, elle les exacerbait, pour mieux s'en nourrir ? On pourrait deviser sur la question pendant des jours.

- Oh, je m’appelle Holy, et vous ? Si j’accepte de vous rejoindre, est-ce que je devrais porter un masque aussi ? Non parce que je sais pas comment vous faites pour respirer là-dedans, et c’est moi où on voit vraiment rien ?

- Je m'appelle Azriel. Et rassurez-vous, rien ne vous obligera à porter un masque. Le hasard a fait que mon camarade et moi-même sommes deux adeptes de cet accessoire.

Par politesse, Azriel se décida à retirer son masque. Heureusement, ils étaient installés suffisamment au fond de la taverne pour ne pas être dérangés par la lumière du soleil à travers les vitres.

- Avant toute chose, il est important pour moi de savoir… Puisque vous savez ce que je suis … Et que vous savez peut-être que je sais ce que vous n’êtes pas … Vous pourriez peut-être me dire pourquoi j’ai tant de mal à … Enfin, vous devez bien le savoir quoi, à me contrôler et accessoirement ne pas vous arracher la tête …

Il y eut un petit moment de flottement, pendant lesquels Azriel scruta le regard d'Holy. Avant de lâcher un petit rire. Il faut croire que les réflexes raciaux dépassaient les frontières de Spelunca. Visiblement, la jeune fille avait senti dans ses tripes les origines vampiriques de son interlocuteur. Lui-même, une fois le flot d'émotions calmé, avait clairement perçu la nature thérianthrope de la jeune fille. Il sourit, dévoilant lui aussi ses canines, plus longues mais plus fines que celles d'Holy, et passa rapidement sa langue dessus.

- Les gens comme vous ont une haine viscérale envers les gens comme moi. À moins que ce ne soit l'inverse, ou les deux en même temps, expliqua-t-il. Ce sont des sentiments qui datent depuis la nuit des temps, et qui sont tenaces. Mais j'ai bon espoir qu'avec le temps, ce genre de pulsion puisse disparaître.

En effet, c'était quelque chose qu'il espérait. Après tout, il avait été chassé par sa propre famille pour avoir osé lutter contre ces pulsions, et il serait malvenu que tout cela n'ai servi à rien.




Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) 1562193775-blason-transparent
La vie est un spectacle dont la mort est la dernière représentation.
Couleur des dialogues : Lilas

RP en cours
Partie de chasse (avec Songe) : Au commencement... (avec Méla et Holy) / Chasse au Kelpi


Combats d'arène
Libre / Libre / Vs Zayn
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) Empty
MessageSujet: Re: Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy)   Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Trip à trois!
» Les trois vérités (contes du Bénin)
» Le rêve (PV Ciel et Tornade)
» Blood Bowl, New Ork Jets vs Kass'Krâns
» Le CEP proclame la victoire de trois Députés au scrutin du 29 mai

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Nord de Dùralas :: Ville de Kastalinn :: Kastalinn-