AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Ehawee
Le Monde de Dùralas a précisément 2121 jours !
Dùralas, le Mer 21 Aoû 2019 - 13:21
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez
 

 Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Azriel
Arlequin

Azriel

Messages : 348
Expérience : 1288
Masculin Âge RP : 180 ans

Politique : 16
Métier : Forgeron d'A. - Apprenti
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) 1559870510-barre-vie-gauche1205/1205Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) 1559871461-barre-vie-rouge  (1205/1205)
Vitesse: 690
Dégâts: 275

Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) Empty
MessageSujet: Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy)   Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) EmptyDim 11 Aoû 2019 - 2:06

Accompagné de son nouvel associé, Azriel appréciait une bonne tasse de thé dans une maison de sa connaissance. Il fréquentait les lieux régulièrement, qui lui assuraient une ambiance sereine et des breuvages de qualité, sans que cela ne lui coûte un oeil. Ils devisaient de tout et de rien, même si le vampire avait un peu l'impression que Mélaskholés perdait quelque peu le fil de la discussion. Néanmoins, la conversation allant, il arrivait à le garder à peu près dans les limites d'un discours cohérent.

Continuant de développer le projet qu'il lui avait exprimé plus tôt, Azriel essayait de décrire ce qu'il avait en tête en essayant de remplir un triple objectif : le décrire de manière fidèle, le décrire de façon à ce que Mélakholés comprenne la même chose que lui, et le décrire en ne donnant que les informations nécessaires pour le moment.

Il avait abordé la question du fonctionnement général, des buts, du financement, de la localisation... Il ne manquait plus qu'un détail :

- Mais comme je te l'indiquais, ce genre d'opération demande un certain nombre de garants. Trois, en l'occurrence. Est-ce que par hasard, tu connaîtrais quelqu'un qui pourrait être intéressé ?

De ce qu'il avait pu comprendre, l'homme masqué avait coupé tout lien avec son ancienne vie, il y avait donc peu de chances qu'il connaisse une telle personne. Mais il fallait essayer malgré tout. Le vampire souleva son masque légèrement, et porta à ses lèvres la tasse. Le liquide brun dégageait une délicieuse odeur de menthe, qu'il fit rouler dans son palais, en se demandant comment les habitants de Spelunca avaient pu ignorer une telle merveille.




Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) 1562193775-blason-transparent
La vie est un spectacle dont la mort est la dernière représentation.
Couleur des dialogues : Lilas







Combats d'arène
Vs G.L.A.D.I.A.T.O.R.
Libre
Libre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélaskholés Hyprate
Arlequin

Mélaskholés Hyprate

Messages : 196
Expérience : 925
Masculin Âge RP : 23

Politique : 00
Métier : Sculpteur - Apprenti
Titres:
 

(Chien commun +80, v+50)

Stats & équipements
Vitalité:
Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) 1559870510-barre-vie-gauche1590/1590Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) 1559871461-barre-vie-rouge  (1590/1590)
Vitesse: 478
Dégâts: 220

Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) Empty
MessageSujet: Re: Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy)   Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) EmptyDim 11 Aoû 2019 - 13:56

C'est le regard plongé dans sa tasse que Mélaskholés remarqua un dépôt au fond. Il se pencha davantage sur celle-ci pour mieux en définir la nature. Lorsqu'il quitta son observatoire pour prendre une petite cuillère il remarqua également que son acolyte Azriel parlait beaucoup. Il le regarda et lui adressa un sourire puis plongea à nouveau dans le fond de sa tasse qu'il gratta du bout de son couvert. Pris dans un minuscule tourbillon, le dépôt se mit à tourner et à remonter à la surface. Il rapprocha encore son oeil si bien qu'il avait presque le nez dans sa tasse.
Pas de quoi s'inquiéter, ce n'était que du sucre. Il soupira, soulagé de découvrir ce qui se cachait au fond de sa boisson. Ne coutant pas grand chose, il s'inquiétait quelque peu de ce qu'il y avait dedans.

Maintenant qu'il s'était occupé de ses priorités, il porta à nouveau son attention sur Azriel. Depuis leur rencontre celui-ci avait de grands projets dans lesquels Mélaskholés avait bien du mal à se projeter. N'y voyez pas un manque de motivation, le problème n'était pas là car il s'enthousiasmait à l'idée de jouer dans un cirque. Mais cela n'était qu'une idée pour lui et non une réalité. Or c'était une véritable difficulté que de concevoir que cette idée allait, dans un avenir plus ou moins proche, devenir réalité. Dans l'attente, l'innocent jeune homme préférait calmer ses ardeurs.
Certes, il avait fait preuve d'un entrain incroyable lorsque son compagnon lui avait partagé la nouvelle, mais depuis beaucoup d'eau avait coulé sous les ponts. Autant dire que beaucoup de choses avait défilé dans l'esprit de Mélaskholés qui ne pouvait se rattacher à cette idée et la fixer définitivement comme étant un projet.

Une alarme invisible et pourtant virulente se déclencha dans son esprit, mettant tous ses sens aux aguets. Quelque chose se produisait, maintenant. Mais quoi ? Il posa sa tasse devant et y déposa la petite cuillère et se mit à fixer Azriel avec beaucoup d'insistance. Il était en train de se passer quelque chose ! Le jeune homme réfléchit si fort qu'une veine apparût dans son cou, palpitante.
Lui avait-il posé une question ? D'après le silence d'Azriel, Mélaskholés se douta qu'il attendait probablement une réponse. Il sourit à nouveau mais se félicitant cette fois-ci de sa lumière. Son esprit eut la gentillesse de rembobiner ses souvenirs, de mettre pause pour enfin rediffuser la scène ayant eu lieu quelques instants auparavant.

« Trois garants ? » Fit-il l'air soucieux. Il le savait, ainsi il donnerait l'impression de bien réfléchir et de se montrer tout aussi investi que son compagnon, qui pour le coup l'était véritablement. Azriel était une gentille personne que Mélaskholés appréciait sincèrement. Rien ne pouvait le rendre plus heureux que de lui-même le rendre heureux. Si pour cela il lui fallait s'investir dans ce projet, ainsi soit-il ! Il comptait bien le faire dans la limite de ses possibles.

« Bien, prenons le temps de réfléchir. Il y a toi et moi, ce qui fait deux. Donc il manque une personne... » Il s'arrêta soudainement, comprenant enfin pourquoi Azriel lui avait demandé s'il ne connaissait pas quelqu'un qui pourrait peut-être être intéressé. « Je connais bien une personne qui est intéressée. » Fit-il donnant certainement de l'espoir à Azriel. « Mais tu m'as déjà compté... Dommage. » Il revenait au point de départ car il manquait toujours une personne, et ce, même après les efforts de l'innocent jeune homme. Au moins il avait essayé et cette idée le réconforta.
Il lui vint soudain une idée. Il frétilla sur sa chaise et repoussa ce qui trainait sur la table pour pouvoir mieux se pencher vers Azriel. Il était l'heure d'entrer dans la confidence et Mélaskholés craignait qu'une oreille indiscrète ne lui dérobe ses intentions. Il murmura alors.

« Peut-être pourrions-nous faire une annonce pour recruter, ne crois-tu pas ? » Il poursuivit, toujours dans un murmure à peine audible. « Ou alors... » Décidément, que de bonnes idées il avait en ce jour. « Ou alors, il nous suffit d'attendre qu'une personne vienne à nous ? »
Persuadé d'avoir trouvé la solution, il recula sur son dossier tout en croisant les jambes. En cet instant, il se trouvait d'une efficacité qui défiait la logique. Satisfait comme jamais, il sourit lorsqu'il souleva son masque pour porter sa tasse à la bouche.







RP en cours (2/2)
- De Vastes Océans et de Trésors Écailleux
- Libre


Combat en arène en cours(1/3)
- Libre
- Libre



RP événementiel en cours
- Aucun pour le moment

Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) Signat10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Holy
Habitant(e) connu(e)

Habitant(e) connu(e)
Holy

Messages : 136
Expérience : 671
Féminin Âge RP : 19

Politique : 01
Métier : Forgeron d'A. - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) 1559870510-barre-vie-gauche455/455Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) 1559871461-barre-vie-rouge  (455/455)
Vitesse: 283
Dégâts: 110

Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) Empty
MessageSujet: Re: Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy)   Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) EmptyMar 13 Aoû 2019 - 18:54

Cela faisait plusieurs jours que j'étais arrivée dans cette grande ville fortifié, voguant de taverne en taverne dans l'espoir d'être embauché en tant que ménestrel, sans succès. Perdant espoir, j'entrais dans le premier lieu de rencontre que je trouvai. Ce n’était pas vraiment une taverne, on y servait peu d'alcool, voire pas du tout, mais surtout des boissons chaudes à l'odeur délicieuse et des petits gâteaux sucrés, j'avais une folle envie de les goûter mais ce n’était pas le but de ma présence.

M'approchant du comptoir, je remarquais de drôles de personnages portant des masques colorés discuté entre eux. Sûrement une coutume étrange, me dis-je alors.

« Tu ne trouves pas qu'il y en a un avec une drôle d'odeur ? » Chuchota mon amie récemment retrouvée dans mon esprit.

Mais je n’eus pas le temps de lui répondre que j’étais d’accord avec elle, le semble-t-il propriétaire des lieux c’était approché de moi tout en étant derrière son comptoir.

« Que puis-je pour vous, jeune damoiselle ? »

Je me ressaisis, tentant d'oublier les précédents échecs.

« Bonjour, monsieur ! Commençais-je d'un ton jovial, ou du moins l'espérais-je. Je m'appelle Holy et je suis ménestrel, si je viens vous voir aujourd'hui, c'est pour vous proposer mes talents pour une soirée, afin d'animer votre ravissant établissement. »

Mais mon discours n'eut pas l'effet désiré et je vis le visage de mon interlocuteur se fermer.

« Trouves-tu que mon établissement ai l'air d'une misérable taverne, petite ? Ai-je la tête de quelqu'un qui embauche des grippe-sous de ton genre ? »

Son ton me refroidit quelque peu, jamais on ne m’avait parlé sur ce ton auparavant, j’eus quelques secondes d’hésitation avant de me décider à rappliquer. Qui ne tente rien, n’a rien.

« Je vous promets qu'il existe des tavernes très recommandable et je vous direz que je suis une très bonne Musicienne qui gagne son argent noblement. Sauf que j'ai arpenté la ville et qu'aucune auberge ne recherche de ménestrels. J'ai encore un long voyage qui m'attend et j'ai besoin de gagner assez d'argent pour pouvoir le continuer, alors vous pourriez peut-être faire une exception ? »

Je tentais le regard doux du chien battu, mais rien n’y fit et la réponse fut plus cuisante que la précédente.

« Est-ce que tu es sourde, je n'accepte pas les chiens errants dans mon établissement, alors ouste, du balai et que je ne te revois plus traîner par ici. »

De froid, il passa carrément en colère, les gens attablés semblaient suivre l’échange avec beaucoup d’attention et j’étais certaine de ne pas ressembler à un chien errant, ma tenue de voyage avait certes un peu ternis lors de mes nombreux jours de marche, mais elle était propre tout comme le reste de ma personne.

Je savais bien qu’il était inutile d’argumenter d’avantage, alors c’est la tête droite et les yeux bicolores fichés dans les siens que j’articulais avant de sortir :

« Bien, je vous souhaite une bonne fin de journée, monsieur. »

A la sortie du bâtiment, Je m'assis sur le premier banc venu, abattue.

« Je suis pas un chien errant, je suis seulement seule, loin de ma famille, arpentant le monde dans l'espoir d’être le plus grand ménestrel de l'histoire, quel rêve débile … » Dis-je tout bas, remontant mes jambes sous mon menton.

« Tu m'as, moi.

-C'est vrai, mais comment je vais faire pour être connue si personne ne veut me connaître, Lune ? Avoir le pouvoir d’hypnotiser les gens, c’est vraiment inutile si je dois jouer de la musique pour que ça marche, encore faut-il que quelqu’un veuille bien l’écouter. En plus, ces gâteaux avaient vraiment l’air délicieux ! »

Je continuais à m’apitoyer ainsi sur mon sort encore un long moment, mon guide mentale tentant de me réconforter sans succès.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azriel
Arlequin

Azriel

Messages : 348
Expérience : 1288
Masculin Âge RP : 180 ans

Politique : 16
Métier : Forgeron d'A. - Apprenti
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) 1559870510-barre-vie-gauche1205/1205Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) 1559871461-barre-vie-rouge  (1205/1205)
Vitesse: 690
Dégâts: 275

Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) Empty
MessageSujet: Re: Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy)   Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) EmptyMer 14 Aoû 2019 - 2:47

Quand il lui avait parlé, Mélaskholés était resté fixé sur sa tasse. Azriel commençait à y être habitué, il suffisait d'attendre un peu. Et finalement, après de longues secondes, il lui répondit le plus naturellement du monde. Le vampire était épaté par la faculté qu'avait son interlocuteur a retrouver le fil d'une conversation qu'il n'avait en apparence pas suivi. Lui-même en était bien incapable.

« Peut-être pourrions-nous faire une annonce pour recruter, ne crois-tu pas ? Ou alors, il nous suffit d'attendre qu'une personne vienne à nous ? »

- Tu as raison, dit-il après quelques secondes de réflexion. C'est le Destin qui a orchestré notre rencontre, mais réitérera-t-il ce genre de coup de pouce ? Après tout, une annonce pourrait nous éviter du démarchage inutile...

Alors qu'il continuait à réfléchir intérieurement sur le temps nécessaire à la mise en place d'une campagne de recrutement, il perçut le bruit d'une dispute. Une jeune fille faisait face au patron de l'établissement, qui ne semblait pas content de l'offre qu'elle venait de lui faire. À travers les bruits de salle, il comprit vaguement que la jeune fille était musicienne, et qu'elle souhaitait animer la salle de son art l'espace d'une soirée, avant d'essuyer un nouveau refus catégorique du patron. Visiblement déçue, elle prit la porte.

Un sourire se dessina derrière le masque. Visiblement, le Destin était généreux avec lui. Il se souvint d'un vieux livre qu'il avait lu, peut-être l'un des premiers qu'il ait pu lire sur la cartomancie. Il disait "Quand on veut quelque chose, tout l'Univers conspire à te permettre de réaliser ton désir". Il semblait que cet adage se vérifiait. Azriel se tourna vers Mélaskholés :

- Tu as raison, il faut que nous cherchions nous-mêmes. Et je pense que nous avons trouvé notre première candidate. Suis-moi.

Ils sortirent promptement de l'établissement. Il retrouvèrent la demoiselle assise sur un banc, l'air abattue, en train de parler à elle-même.

- Mademoiselle, dit-il avec une révérence. Pardon de vous importuner, mais nous avons entendu votre discussion avec le gérant des lieux. Nous serions très intéressés par vos talents de musicienne. Se disant, il sortit quelques pièces de sa poche. Pourriez-vous jouer quelque chose pour mon ami et moi ?




Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) 1562193775-blason-transparent
La vie est un spectacle dont la mort est la dernière représentation.
Couleur des dialogues : Lilas







Combats d'arène
Vs G.L.A.D.I.A.T.O.R.
Libre
Libre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélaskholés Hyprate
Arlequin

Mélaskholés Hyprate

Messages : 196
Expérience : 925
Masculin Âge RP : 23

Politique : 00
Métier : Sculpteur - Apprenti
Titres:
 

(Chien commun +80, v+50)

Stats & équipements
Vitalité:
Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) 1559870510-barre-vie-gauche1590/1590Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) 1559871461-barre-vie-rouge  (1590/1590)
Vitesse: 478
Dégâts: 220

Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) Empty
MessageSujet: Re: Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy)   Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) EmptyJeu 15 Aoû 2019 - 11:31

Malgré son attention fragmentée, Mélaskholés ne put ignorer la dispute qui éclata non loin d'eux. Il ne répondit même pas à son camarade, trop préoccupé lui-aussi par ce qui se passait. A voir la réaction du patron, car il était dans une colère noire, la jeune femme qui se tenait face à lui devait lui avoir fait une proposition indécente. Le jeune homme était persuadé qu'il y avait obligatoirement une bonne raison pour mettre le patron dans une telle colère. Très influençable par ce qui pouvait l'entourer, l'Innocent arlequin se méfia de la jeune femme. Toutefois, ce n'était pas le cas d'Azriel qui l'invita à le suivre, convaincu qu'il s'agissait probablement là d'un signe du destin.
Docile, il se leva à son tour et sortit à la suite de son compagnon. La jeune femme était juste là, assise sur un banc avec un air de chien battu. A la voir ainsi il était difficile de se méfier d'elle si bien que Mélaskholés adoucit ses sentiments à son égard. Complètement perdu, il ne savait quoi penser. C'est pour cette raison qu'il décida de se fier davantage à son ami qui semblait avoir bien plus de cartes en main. Ce dernier finit par donner une pièce à la jeune femme pour qu'elle joue de la musique. Ainsi elle était musicienne !

Cette nouvelle information mit de l'ordre dans ses pensées. Heureusement, il était préférable d'éviter tout malentendu. Bien évidemment. Il chercha à son tour dans sa poche une pièce, estimant que s'il écoutait aussi cela lui paraissait tout naturel de la payer. Accompagnant donc le geste d'Azriel, il tendit la main tenant entre le pouce et l'index une petite pièce à l'attention de cette femme aux airs de chien battu, méfiant comme s'il craignait qu'elle ne lui morde le bout des doigts.
Se souvenant alors de la scène qui avait précédé durant laquelle cette jeune femme avait suscité la colère du patron, Mélaskholés se rappela qu'elle lui avait probablement fait une proposition indécente pour justifier cette colère. Elle crut bon de faire une précision afin d'éviter tout malentendu.

« Nous ne sommes intéressés que par ta musique, pas de débauche avec nous ! » Sur ces mots, il tourna la tête vers Azriel et lui adressa un clin d'oeil en signe de satisfaction. En effet, Mélaskholés était heureux de permettre à son ami d'éviter une situation ambigüe des plus gênantes. Car, bien évidemment, le jeune homme se doutait que son ami n'était pas de ces hommes-là.

Il tourna à nouveau son attention vers la jeune femme à l'air de chien toujours aussi battu. Une lumière se fit dans son esprit aussi soudaine qu'inattendue. Il lui semblait mieux comprendre les choses désormais et notamment la colère du patron. Il leva les yeux pour mieux se concentrer et visualiser la scène. Cette jeune femme avait très certainement proposé de jouer dans son établissement. Le patron ayant refusé se serait mis en colère lorsqu'elle lui aurait proposé de nouveaux services moins artistiques (vous voyez certainement à quoi pensait Mélaskholés) suite à ce premier refus.
Les choses étaient désormais très claires dans son esprit. Pourquoi se provoquer un mal de tête alors que parfois la réponse était à portée de main.
Prenant la jeune femme en peine, il plongea à nouveau sa main dans sa poche et en tira une nouvelle pièce. Derrière son masque il souriait comme un enfant heureux de faire preuve d'une telle générosité. Il l'ajouta à la première, la plaçant elle-aussi entre ses deux doigts.

« Jouez pour nous, nous serons aussi contents de vous écouter que d'effacer cet air de chien battu de votre minois ! »







RP en cours (2/2)
- De Vastes Océans et de Trésors Écailleux
- Libre


Combat en arène en cours(1/3)
- Libre
- Libre



RP événementiel en cours
- Aucun pour le moment

Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) Signat10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Holy
Habitant(e) connu(e)

Habitant(e) connu(e)
Holy

Messages : 136
Expérience : 671
Féminin Âge RP : 19

Politique : 01
Métier : Forgeron d'A. - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) 1559870510-barre-vie-gauche455/455Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) 1559871461-barre-vie-rouge  (455/455)
Vitesse: 283
Dégâts: 110

Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) Empty
MessageSujet: Re: Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy)   Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) EmptySam 17 Aoû 2019 - 17:51



« Tu vas quand même pas rester assise sur ce banc toute la journée, il doit bien y avoir d’autre endroit à aller voir.

- Non, Lune j’ai pas envie, vas-y toi. Trouve-nous de quoi manger tant que tu y es …

- Ah, très drôle, dois-je te rappelais que je suis dans ta tête ? »

Evidemment, je le savais que trop bien et ça n’avait pas que des avantages. J’allais lui répondre, mais les deux drôles de personnages portant des masques s’arrêtèrent en face de moi.

« Mademoiselle, dit celui à la drôle d’odeur avec une révérence. Pardon de vous importuner, mais nous avons entendu votre discussion avec le gérant des lieux. Nous serions très intéressés par vos talents de musicienne. Pourriez-vous jouer quelque chose pour mon ami et moi ? »

Il me tendit quelques pièces, imité par son compagnon qui me mit en garde : ils n’étaient intéressés que par ma musique. Je restais bête face à une telle déclaration ne pouvant qu’acquiescer, mais je n’eus pas le temps de réagir qu’il sortit une deuxième piécette en disant :

« Jouez pour nous, nous serons aussi contents de vous écouter que d'effacer cet air de chien battu de votre minois ! »

C’est étrange comme quelques mots peuvent remonter le moral, c’est avec des yeux pétillants que je voulu prendre les pièces du premier. Mais mon instinct de thérianthrope me cria de ne pas le faire, si bien que je stoppais mon geste. Me rendant compte de l’impolitesse que pouvait représenter ma réaction incontrôlée, je la masquai d’un geste théâtrale et d’une révérence, avant d’ajouter dans un grand sourire :

« Très bien ! »

Je me retournai vers le banc et machinalement je pris mon sac contenant ma vieille flûte.

« Oh non ! Prends le violon ! » S’écria Lune toute excitée dans mon esprit.

Ce même violon qui m’était littéralement tombé sur la tête à mon arrivée en ville … Je n’étais pas sûre que ce fut une très bonne idée, mais je fis tout de même confiance à la louve.

« Je n’en ai jamais joué. » Lui répondis-je d’une petite voix en ouvrant l’étui, sans faire attention si l’on pouvait m’entendre.

N’y connaissant pas grand-chose, je me dis que c’était un très bel instrument, d’un bois brun et brillant qui semblait neuf. Pourtant, lorsque j’empoignais le manche, je sentis toutes les années qu’il avait traversées et surtout, je sus quoi en faire. Je pris l’archet de l’autre main, avant de me retourner vers mon public.

Mon regard avait changé, je sentais la magie affluer dans cette nouvelle extension de moi-même que je déposai d’un air solennel sur mon épaule. Puis après une grande inspiration, je fis sortir un premier son du violon, puis un second et encore d’autres suivirent, très vite, je réussis à improviser une mélodie pleine de douceur et de gaîté. La lueur bleutée apparut, sortant de la caisse de résonnance et entoura tout le monde présent, les passants commencèrent à s’arrêter, pris d’une soudaine envie d’écouter ma musique.

Je pris conscience de chaque personne présente, j’avais l’impression d’avoir bien plus de possibilitée et de puissance qu’avec ma flûte, ce fut une sensation enivrante. L’homme aux réactions étranges avait également un esprit étrange, instable. Je ne fis que l’effleurer de peur d’être submergé, bien que Lune fût là en renfort, je fis de même avec son compagnon, les deux avaient des esprits plus forts que la plupart des humains présents, mais ils n’avaient pas besoin de plus de magie.

J’enchaînais les accords avec une aisance née, faisant évoluer la mélodie encore et encore, Lune se matérialisa même quelques secondes à mes côtés, chien-loup de brume qui décida d’aller voir les spectateurs, leurs tournants autours, avant de disparaître dans le flux dans un hurlement mélodieux.

J’eus l’impression que ce moment dura une éternité mais en réalité seulement quelques minutes c’était écoulées. Arrivant à la fin du morceau, le rythme ralenti jusqu’à tout simplement stopper.

La magie se dissipa peu à peu et les passants applaudir avant de repartir à leurs occupations, certains s’approchèrent même pour laisser quelques pièces dans mon étui à violon.

Alors que je souriais en faisant des révérences en tous sens, je ressenti une soudaine fatigue qui me fit tourner  la tête, chancelante légèrement, je fis trois pas en arrière avant de m’asseoir sur le banc lorsque je le sentis, déposant l’instrument à côté par la même occasion. Me tenant la tête de la main, je dis :

« Je me sens vidé … Je vais faire une petite pause, hein … »

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) Empty
MessageSujet: Re: Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy)   Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Au commencement, ils n'étaient que trois (PW Mélaskholés Hyprate et Holy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Trip à trois!
» Boucle d'Or et les Trois Ours [PV Ahren, Ulrich et Kathrina]
» Plan à trois //feat mes 2 psychopates préférées (elles se reconnaitront...)//
» Jeu des trois erreurs
» En Diantra, étaient trois serpents

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Nord de Dùralas :: Ville de Kastalinn :: Kastalinn-