AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


border=0
Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Eishû
Le Monde de Dùralas a précisément 2238 jours !
Dùralas, le Lun 16 Déc 2019 - 2:41
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez
 

 Lashgob [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lashgob
Technophile

Lashgob

Messages : 36
Expérience : 516
Politique : 00
Métier : Mineur - Apprenti
Titres:
 

(Araignée mécanique +150, v+150)

Stats & équipements
Vitalité:
Lashgob [terminé] 1559870510-barre-vie-gauche795/795Lashgob [terminé] 1559871461-barre-vie-rouge  (795/795)
Vitesse: 313
Dégâts: 565

Lashgob [terminé] Empty
MessageSujet: Lashgob [terminé]   Lashgob [terminé] EmptySam 24 Aoû 2019 - 23:47




Nom : Lashgob Moral'Ban

Âge : 26 ans

Sexe : Femelle

Race : Orque

Classe envisagée : Technophile

Métier envisagé : Mineuse

Capacité magique Nah

Mode hardcore : Nah





Lashgob est née au sein de la tribu Moral'Ban. Principalement composée de mages, les peaux-vertes de cette tribu ne jurent que par leurs talents et affinités arcaniques. Lorsque leurs rejetons atteignent les quatre ans, les mages doyens leurs font passer une série de tests cabalistique dans le but de déterminer le talent inné de l'enfant. Pour la petite orque, le résultat fut sans appel. Tous les résultats convergeaient vers une unique réponse : Lashgob ne pourrait jamais pratiquer la magie. La petite était totalement imperméable aux arcanes, affliction pourtant rare et jamais vue au sein de cette tribu. Quand bien même pourrait-elle apprendre et retenir les sorts, rituels et enchantement, jamais elle ne pourrait réaliser le moindre d'entre eux.

Ses parents, des mages réputés, eurent du mal à regarder la réalité en face. Leur progéniture ne ferait jamais leur fierté. Pire, elle serait en grandissant la risée de la tribu, moquée par les autres familles comme par les autres tribus. A seulement quatre ans, Lashgob devenait déjà une honte pour ses parents.

Elle se souvient des jours qui suivirent. Les regards en biais de ses parents… leurs échanges à voix basse… quelque chose avait changé. Quelques semaines plus tard, elle rejoignit avec sa mère une caravane traversant les terres désolées pour aller commercer à Ishtar. Les voyageurs étaient peu bavards et sa maman ne lui adressaient plus la parole, se contentant de la nourrir en ignorant ses suppliques.

Lorsqu'ils atteignirent leur destination, elle guida sa fille à l'écart de la ville. Dans un campement en mage de la cité côtière où elle conversa longuement avec un inconnu dont Lashgob ne retint pas le nom.  Ce dont elle se souvint clairement de ce jour, c'est de la bourse qu'empocha sa mère. Puis, sans un regard envers sa progéniture, elle tourna les talons et revint sur ses pas. Lorsque la jeune orque tenta de la suivre, l'inconnu la retint, lui passant une corde autour du cou. Ni les sanglots ni les suppliques de Lashgob ne firent se retourner sa chère maman.

La journée qui s’ensuivit fut terrible.  Frappée par un individu aux oreilles pointues lui intimant de se taire, elle fut trimbalée à travers l'endroit puant jusqu'à un feu de camp. Si le souvenir de sa mère l'abandonnant marqua sa mémoire d'une cicatrice qui jamais ne guérirait, c'est son corps que mutila le tison ardent appliqué dans la paume sa main. La douleur fut atroce pour l'enfant de quatre ans, l'odeur de la chair grillée la traumatisant au point de ne plus avaler le moindre morceau de viande avant plusieurs années. Aujourd'hui encore, elle porte ce symbole en forme de chauve-souris gravé sous ses doigts, emblème de cet esclavagiste réputé dans le sud du pays.

L'orque changea vite de propriétaire, rachetée par un grossiste en affaires diverses peu scrupuleux. L'homme n'ayant ni descendance ni épouse, il comptait toutefois deux autres esclaves. Un satyre et une humaine. Au lieu de se serrer les coudes dans la vie misérable qu'ils menaient à entretenir la demeure, ils virent d'un mauvais œil l'arrivée de la jeune orque. Trop petite et ne connaissant rien à la tenue d'une maison, ils durent lui enseigner à faire le ménage, entretenir le jardin et nourrir les bêtes, cuisiner et les commissions diverses... En apparence tout du moins. La réalité fut beaucoup plus pénible.

Sous-alimentée, bousculée et moquée par le faune en raison de sa couleur de peau, crâne régulièrement rasé par sa camarade plus âgée... l'enfance de Lashgob ne fut pas des plus enviables. Également, se plaindre auprès de leur maître tenant à avoir une demeure impeccable et un calme souverain en sa présence conduisait à tâter le fouet lors de séances collectives. Étant la plus jeune, l'orque était régulièrement la cible des complots de ses rivaux, lui faisant porter le chapeau de toutes leurs bévues. Les moments de bonheur de l'orque n'étaient pas légion. Et la majorité d'entre eux étaient liés à l'échoppe faisant face à la demeure de son maître. Un horloger et fabriquant de jouets à ses heures perdues, exposant ses œuvres dans une vitrine où Lashgob venait s'extasier. Mais jamais plus que de raison : elle préférait ne pas offrir d'excuse pour être fouettée plus que nécessaire...

*

Les choses changèrent lorsque Lashgob atteignit la dizaine d'années. Les peaux-vertes connaissant une croissante rapide, elle fut finalement en mesure de tenir tête aux deux autres esclaves de la demeure.  Et de regarder son maître dans les yeux sans plus lever la tête, ce qui eut rapidement le don d'énerver celui-ci.

Alors qu'elle nettoyait les marches de l'escalier menant à la cour intérieure de la demeure, le revendeur se présenta en pestant. L'une de ses affaires c'était vraisemblablement mal conclue et, comme à son habitude, il cherchait un responsable sur qui rejeter la faute. Ou tout du moins une victime sur laquelle épancher sa colère. Renversant le sceau d'eau de l'orque, il la gratifia d'une gifle avant même qu'elle ne réalise son état d'esprit, agenouillée pour frotter les carreaux. La lèvre éclatée par une bague de l'humain, son sang ne fit qu'un tour. Pour la première fois, Lashgob osa répliquer. Elle plaqua son agresseur au sol en se relevant, le ceinturant avant que la surprise de son brusque accès de rage ne se dissipe. Tous  deux dévalèrent les quelques marches détrempées pour venir rouler dans la terre.

Les coudes douloureux, seule l'esclave se releva. Et pour cause : au vu de l'angle douteux entre la tête et les épaules de son maître, celui-ci c'était rompu le cou en chutant. L'orque venait de l'assassiner sur un coup de tête. Avant même qu'elle ne réalise la gravité de son geste, un cri déchirait l'air. Le satyre, échappant la vaisselle qu'il transportait, découvrait l'autre esclave et le corps encore chaud de leur maître. Sa réaction prit Lashgob de court, chargeant l'assassin en faisant preuve d'une loyauté inattendue envers leur bourreau trépassé. Ce fut au tour de l'orque d'être plaquée au sol. L'hybride la plongea si bas en lui fauchant les genoux qu'elle décolla du sol. Tous deux roulèrent pêle-mêle sur la première dépouille, les cornes spiralées lui mordant douloureusement l'arrière du genou gauche comme leur propriétaire tentait de se relever. Mais l'orque, de nouveau emportée par le feu de l'action, ne le laissa pas s'en tirer à si bon compte. Lui prenant la tête entre les mains, elle le ceintura de sa jambe libre et lui plongea les pouces dans les yeux. Paniquant, il la roua de coup en hurlant, lui écharpant toujours plus profondément la jambe. Mais Lashgob tint bon, des fluides écarlates lui couvrant les poignets à mesure qu'elle enfonçait ses doigts dans les orbites de sa victime. Ce n'est qu'après de longues minutes qu'elle se laissa enfin aller en arrière, poussant de côté le corps sans vie du satyre éborgné.

L'adrénaline du combat retombant, une douleur incommensurable lui inonda la jambe. Que ce soit la morsure du fouet ou la brûlure du tison, rien n'était comparable à la souffrance qu'elle encaissa en dégageant son genou lacéré par la corne de bélier. Blêmissant vert pâle, elle constata avec effroi ne pas parvenir à bouger la jambe. Encore moins sa cheville ou ses orteils. Se traînant à même le sol en laissant un sillage écarlate derrière elle, Lashgob implora de l'aide à qui l'entendrait. Lorsque la dernière esclave la découvrit, rampant et couverte de sang, elle préféra tourner les talons et s'enfuir dans les ruelles, abandonnant l'orque mutilée. S'efforçant de la suivre, la meurtrière parvint à atteindre l'extérieur avant que, finalement, les ténèbres n'aient raison d'elle.

La suite fut assez floue. Elle revint à elle et resombra dans l'inconscience à plusieurs reprises. Incapable d'interpeler les passants s'écartant précipitamment de son corps faiblissant, elle aurait dû mourir là, se vidant de son sang dans l'indifférence générale. Mais une silhouette vint se dresser dans son champ de vision alors qu'elle plongeait de nouveau. Comateuse, elle revint brièvement à elle, baignant dans un environnement chaud. Elle perçu une main fraîche sur son front alors qu'une ombre s'agitait près d'elle. Lorsqu'elle tenta d'incliner la tête, incapable de faire plus, un regard orangé se plongea dans le sien.

"Accroche-toi petite" déclara une voix inconnue. "C'est pour ton bien".

Le goût atroce de l'alcool sur sa langue lui brûlant le gosier manqua l'étouffer. Toussant et recrachant une partie du tord-boyaux, elle s'efforça de protester. En vain. Son nouveau bourreau lui colla de plus belle le goulot de liqueur entre les lèvres. Elle ne tarda pas à perdre de conscience, disparaissant dans un sommeil confus…

Son réveil après un temps indéterminé fut tout d'abord hésitant. Ses paupières étaient de plomb. Ne serait-ce que lever le bras pour protéger ses yeux de la lumière lui réclama un effort conséquent, soulevant une douce couverture repliée sur elle. Sortant lentement de sa torpeur, elle examina son environnement. Elle se trouvait dans une chambre inconnue, les poutrelles des combles apparentes au-dessus d'elle. La lumière du jour pénétrait dans la pièce par une fenêtre entrouverte sur le côté, laissant passer un filet d'air frais et teinté d'iode en soulevant un fin rideau. Sur une table de chevet trônait une bouteille.

Se redressant péniblement, elle s'empara du contenant et en renifla le goulot. De l'eau. Sa gorge était plus sèche que du papier et, en quelques gorgées seulement, elle en vida le contenu.

Désaltérée, elle se tourna vers l'unique porte de la pièce. Malgré ses légers vertiges, elle repoussa les draps de son lit, posa les pieds au sol… et s'effondra. Ahurie, elle se tourna vers ses jambes sans comprendre. Et son sang se glaça dans ses veines. Avec effroi, elle réalisa que sa jambe gauche n'était plus qu'un moignon, terminé à mi-cuisse. Elle n'avait plus de genou. Dans l'instant elle poussa un hurlement empreint de folie, palpant son membre enveloppé de bandages, cherchant à arracher ceux-ci.

Un inconnu fit brusquement irruption dans la pièce, attiré par ses cris. Les yeux embués de larme, elle se tourna vers lui sans le reconnaître ni cesser de crier. Une flasque à la main, il écarta les bras de l'orque affaiblie et, se faisant violence, la força à en ingurgiter le contenu. Au gout indescriptible, elle n'eut d'autre choix que de plier face à son tortionnaire. Malgré son hystérie, la drogue fit rapidement effet. En quelques minutes, elle s'effondra dans ses bras. Son dernier souvenir fut celui de cet inconnu la redéposant dans son lit avant de tirer la couverture sur elle d'un geste lent et empreint d'une tendresse qu'elle n'avait plus connu depuis des années...

Gravement blessée à la jambe, l'orque avait été recueillie par nul autre que l'horloger de la boutique d'en face. Celui-ci, un abyssal, avait rapidement fait venir un guérisseur. Lui avait indiqué ne rien pouvoir faire pour sauver sa jambe, les artères ayant été sectionnées par la corne de l'hybride et la jambe au-delà privée de sang trop longtemps. Garder ce membre mort aurait conduit l'enfant doit dans la tombe. Ils avaient été contraints d'amputer la petite. Celle-ci mit longtemps à l'accepter, refusant la jambe de bois que lui proposait l'artisan. Mais elle dû se rendre à l'évidence : il avait volé au secours de l'esclave mourante et lui avait sauvé la vie. Amère, elle accepta progressivement la bonté avec laquelle il la traitait. L'hébergeait et la nourrissait. Sans rien réclamer en retour. Lashgob mit un moment à réaliser qu'il ne la traitait pas en esclave et, lorsqu'elle l'interrogea sur cette raison, il lui expliqua simplement désapprouver l'asservissement d'autrui. Prenant conscience de la patience et la générosité dont il avait fait et continuait de faire preuve à son égard, l'orque tourmentée prit sur elle-même de mériter cette attention.

L'origine de Lashgob ne fut pas percée à jour, apparut brusquement dans la boutique que l'artisan. Ses crimes furent attribués à la seconde esclave qui elle fut capturée en tentant de voler un maraîcher. Hormis son hôte, personne ne connaissait son origine. Et c'était très bien ainsi.

Lashgob commença par s'intéresser aux travaux de son sauveur, aux délicats mécanismes de ses montres et pendules et à la finesse avec laquelle il sculptait de petits jouets articulés pour les enfants. A son propre étonnement, elle se révéla habile dans les deux domaines lorsqu'il lui proposa de s'essayer à l'exercice. Après quelques mois seulement, ses premières figurines dissimulant des articulations en ressort firent leur apparition en vitrine. Un an après son arrivée, il la laissa réparer sa première montre à gousset pour un client véritable.

Elle n'apprit pas seulement le métier de son débiteur au regard orangé et la peau bleue. Rejetant son passé de Moral'Ban, Lashgob s'imprégna de sa culture abyssal et du passé de son peuple. Elle  buvait littéralement ses paroles lorsqu'il lui racontait les légendes d'outre-mer traitant de héros à branchies et de monstres innommables hantant les profondeurs, de créature si imposantes qu'elles auraient pu avaler la cité toute entière et d'autre aux formes et couleurs improbables. Parmi les préférées de l'orque, le mythe de la Muse et la Tempête mis à part, restaient celles décrivant les Martyagr, entités mal connues de son tuteur et empreintes de mystères, rôdant dans les abysses sombres du monde, patientant qu'une proie ne coule jusqu'à eux et réduisant en charpie tout intrus assez fou pour venir à leur rencontre. Il lui présenta un document, composé d'algues tressées et séchées, qu'il conservait précieusement et sur lequel l'une de ces entités était représentée. Fascinée par ce visage étrange, elle entreprit d'apprendre à le dessiner, encore et encore, jusqu'à être capable de le réaliser les yeux fermés.

Une seconde année passa. L'orque handicapée avait depuis apprit à se déplacer plus ou moins normalement, malgré la béquille de bois attachée à son moignon. Sortant tous les jours ou presque effectuer les commissions, refusant de se morfondre sur son sort à l'intérieur de la boutique, elle passait régulièrement devant une forge où étaient produit épées, dagues, haches, casques, plastrons… jambières. S'attardant plus que de raison en observant une pièce complexe prendre forme, intégrant une botte renforcée, des jambières et cuissard cuirassés, une idée germa dans son esprit. Le soir-même, elle investissait l'atelier de son mentor et, après quelques nuits de travail acharnés et l'aide de celui-ci, son projet prit forme sur papier. Profitant d'une gracieuse somme prêtée, elle passa commande auprès du forgeron pour les pièces dont elle aurait besoin afin de concrétiser son objectif. Celui-ci, un homme entre deux âges, s'étonna de la nature originale des plans qui lui étaient fournis mais, l'or proposé étant lui des plus concrets, il s'exécuta sans trop poser de questions.

C'est ainsi qu'à quatorze ans seulement, Lashgob se confectionna une première version de prothèse améliorée pour sa cuisse amputée. Usant d'ingénieux mécanismes de ressorts, d'engrenages d'horlogeries et d'équilibrage hydrauliques, elle parvint à créer une jambe mécanique suffisamment robuste et versatile pour courir à nouveau. Rapidement des défauts se présentèrent d'eux-mêmes, défauts qu'elle  s'empressa de rectifier dans les versions suivantes de son invention, perfectionnant celle-ci itération après itération jusqu'à obtenir le modèle qu'elle porte encore aujourd'hui.

*

La vingtaine passée, Lashgob n'avait plus rien d'une enfant. Evoluant à travers la cité côtière comme n'importe quel adulte valide, nul ne pouvait se douter de son handicap tant qu'elle portait des pantalons amples et ses bottes montantes. Tous les jours, elle travaillait à la boutique, se concentrant sur les tâches mécaniques, laissant son tuteur profiter des designs et fioritures à apporter aux résultats finaux pour exprimer sa créativité. Tous deux coulaient des jours heureux, l'abyssal  l'ayant littéralement adopté comme sa propre fille. Mais ces années de bonheur ne devaient pas durer.

Rentrant un soir plus tard que les autres, Lashgob eut la surprise de découvrir la vitrine fracassée, des cris et bruits de lutte provenant de l'intérieur. Déboulant dans l'arrière-boutique, elle prit deux vauriens en train de dévaliser le coffre de l'abyssal. Ce dernier, gisant au sol, tourna un regard désolé en sa direction, les mains posées sur une plaie béante au niveau de son ventre. Comme dix ans plus tôt, ce fut un déclic chez l'orque qui vit rouge. Elle se précipita sur les assassins, exploitants toute la vélocité conférée par sa jambe artificielle pour se déplacer bien plus vite qu'elle ne l'aurait dû. Pour frapper du pied bien plus fort qu'une personne normale ne l'aurait fait, aussi.

La jambe et les poings dégoulinants de sang, elle porta son mentor à l'extérieur, implorant de l'aide  comme elle l'avait fait une décennie plus tôt. Mais cette fois-ci nul ne répondit à sa plainte suffisamment vite. L'abyssal mourut dans ses bras sans qu’elle ne puisse rien faire de plus pour lui.

Le lendemain matin de cette funeste soirée, Lashgob pénétrait dans la forge au moment où l'ouvrier finissait d'actionner son soufflet. Ahuri, il vit entrer l'orque désormais familière, encore tachée du sang de son père adoptif. Croquis dans une main et bourse dans l'autre, elle lui réclama des gantelets et un casque à l'effigie du dessin qu'elle tendait. Insistante, elle lui fit comprendre que celui-ci devrait être prêt pour le soir-même, brandissant toutes les économies du magasin que les voleurs avaient tentés de  dérober. Voleurs qu'elle avait identifiés comme faisant partie d'une bande locale, reconnaissable à leur tatouages d'araignées.

Si le forgeron, désormais habitué à ses achats excentriques, accéda a ses requêtes, il lui conseilla malgré tout d'emporter de vraies armes pour ce qu'il la devinait préparer. Mais elle refusa catégoriquement, même lorsqu'il proposa de lui offrir celle de son choix, avançant qu'elle ne saurait pas l'utiliser et se fiant donc davantage à ses poings. Une heure avant l'aube, elle quittait la forge, arborant le faciès d'une monstruosité marine ayant passionné son enfance. Le visage d'un Martyagr. Aux alentours de minuit, l'orque quittait Ishtar à pieds. Seule. Ses gantelets et sa prothèse maculés de sang. Mais accomplir sa vengeance ne lui apporta nul repos. Uniquement l'amer sentiment que le destin s'acharnait sur sa personne.

*

De nombreux mois après ce jour tragique, l'orque se présenta à une demeure bien précise, au sein d'un village bâtit dans le lit d'un canyon en plein désert d'Harena. Ayant temporairement délaissé son casque macabre et ses gantelets, elle toqua à la porte de ses parents. Les poings serrés, elle attendit qu'on vienne lui ouvrir, impatiente de confronter ceux l'ayant vendu deux décennies plus tôt. Elle n'était désormais plus une enfant. Et elle ne venait pas pardonner son père et sa mère pour leurs actes.

Mais ce ne fut pas l'un de ses parents qui ouvrit. Du haut de son mètre cinquante, une adolescente à peau verte se présenta, lui réclamant ce qu'elle voulait d'un ton agacé. Sans répondre, se permettant de jeter un œil à l'intérieur, Lashgob aperçu deux autres silhouettes inconnues, plus petites que son interlocutrice. Alors que cette dernière s’apprêtait à appeler son père, l'ancienne esclave l'interrompit, expliquant vaguement que ce ne serait pas nécessaire. Que finalement, la raison de sa venue pourrait attendre une autre fois. Puis elle tourna les talons. Sans révéler son identité à sa petite sœur.





Du haut de son mètre quatre-ving, Lashgob est grande pour une femme. Mais au sein de la société orque, elle est dans la moyenne. De même sa carrure pourrait paraitre trapue pour le communs des mortel, mais elle fait figure de frêle jeune femme parmi son peuple. Son épiderme d'un vert très pâle vire presque jaunâtre dans le creux de ses genoux et coudes, mais elle a tendance à très vite bronzer lorsqu'elle passe du temps en extérieur, virant légèrement plus sombre.

Elle est dotée d'une mâchoire bien carrée, mais d'un nez menu et de fins sourcils plus courant chez les demi-orques que les sang-purs. De ses lèvres pulpeuses dépassent deux défenses d'un centimètre chacune. Détail notable, celles-ci ne sont ni pointues ni tranchantes : durant son adolescence, Lashgob les a limé, les trouvant inconfortables. Ses yeux d'un bleu turquoise trahissent sa lignée sans qu'elle n'ai besoin de la mentionner, typiques des mages Moral'Ban. Pourtant, elle est née imperméable aux arcanes et jamais ne pourra manipuler la magie. Elle porte ses cheveux noirs en carré, tressés et ponctués de perles. Il lui arrivent jusqu'au bas du cou et sont dégagés sur le front, les calant derrière ses oreilles pointues.

Généralement, Lashgob est vêtue d'un corsage de cuir lui ceignant la poitrine en laissant ses épaules et son ventre exposés. En revanche elle porte généralement un pantalon ample et des bottes montantes, cachant intégralement ses jambes. A dessein. Suite à une mésaventure, l'orque a perdu sa jambe gauche, amputée juste au-dessus du genou. Néanmoins elle développa au fil des années une prothèse particulièrement sophistiquée, ne supportant plus la jambe de bois qui lui fut gracieusement offerte. Ce membre mécanique est parfaitement adapté à sa morphologie et aujourd'hui encore elle continue à le perfectionner, réalisant encore et toujours d'infimes réglages. Celle-ci lui procure une mobilité ayant déjà surprit plus d'un adversaire, la prothèse étant capable de soulever des charges bien plus lourdes que sa jambe biologique.

Question armement, Lashgob n'apprécie que moyennement les armes, préférant soit maintenir ses ennemis à distance à l'aide de bâtons ou de lances, soit leur écraser ses poings et son pied métallique sur la figure. Raison pour laquelle elle porte une paire de gantelets métalliques dont les extrémités des doigts et des articulations sont acérés, permettant d'écorcher à coup de griffes ou de poings. Pour compléter son équipement, Lashgob possède un casque particulier. Son faciès atypique et effrayant ne ressemble à rien de connut. Pour les habitants terrestres du moins. Se fixant sur son crâne, il laisse ses cheveux retomber en pagaille au-dessus de ses oreilles pointues et sur sa nuque. Il n'y a pas de trous pour les yeux, deux glaces traités comme des miroirs sans teints reflétant ce qui se trouve face à elle. Cela dissimule également un discret mécanisme de lentilles lui permettant d'effectuer une mise au point comme si elle utilisait une loupe ou une longue-vue. Enfin elle ne se déplace jamais sans sa sacoche où se trouvent tout un tas d'outils et lubrifiants permettant d'entretenir sa prothèse - ou tout autre appareil sur lequel elle pourrait mettre les doigts.

Son dos, mis en évidence par son corsage léger, ne cache rien des nombreux sillons lui couvrant la peau des épaules aux hanches, trahissant de nombreuses morsures par le fouet. De plus, si elle venait à retirer son gant droit, elle révélerait une cicatrice en forme de chauve-souris, gravée au fer rouge et étalée sur toute la paume de sa main.






Née Moral'Ban, Lashgob a totalement renié ses origines, vouant même une haine féroce aux mages de cette tribu. Pourtant, bien qu'elle ai fini par rejoindre les Gronarahs en pleine essor, elle continue de porter son nom d'origine. Étant dénuée de dons arcaniques, elle vante même fièrement être une calamité dans ce domaine dans le but de leur porter préjudice pour avoir été refoulée par les siens.

La vengeance est en effet quelque chose de cher à l'orque. Elle refuse catégoriquement de laisser impuni quiconque lui aurait causé suffisamment de tord pour mériter son courroux. Chaque jour elle apporte la honte sur son clan natal. Son tyran de son enfance mourut de sa main. La bande de voleurs ayant assassiné son père adoptif fut éradiquée d'Ishtar la nuit suivante. Ne reste à ce jour dans sa liste à purger que l'esclavagiste auquel elle fut vendue, qui la mutila et revendit à un tiers. Cependant, même si elle retrouva le groupe symbolisé par sa brûlure, l'elfe en particulier continue à lui échapper.

Lashgob n'a pas sa langue dans sa poche. Lorsqu'elle pense quelque chose, elle l'adresse directement à la personne concernée, peut importe si celle-ci sera vexée ou blessée par ce qu'elle lui adressera. Ce qui lui a déjà valu des déboires...

Faisant preuve d'une curiosité maladive, elle s'intéresse à tout ce qui l'entoure, y recherchant toujours ce qu'elle pourrait tirer des connaissances qu'elle emmagasine. C'est cela qui, il y a des années, la mena à confectionner son premier prototype de prothèse, observant de simples jouets, pièces d'horlogeries et d'armures.

Avec une enfance passée asservie, on pourrait croire qu'elle désapprouve l'esclavage et chercherait à venir en aide aux opprimés. Ce n'est pourtant pas le cas. Ayant énormément sacrifié pour s'affranchir de ses chaînes, elle estime qu'une personne n'étant pas prête à se battre - voire mourir - pour tenter de vivre libre de mérite pas cette liberté. Cela implique également qu'elle répugne à reconnaître l'autorité de quiconque, tenant farouchement à ne plus jamais être contrainte à quoi que se soit.

Plus original, Lashgob ne vénère pas les esprits tribaux des tribus orques. Rêveuse, elle est passionnée par les mythes et légendes, connaissant sur le bout des doigts toutes les histoires que lui contait jadis son père adoptif. Son casque customisé selon ses goûts et besoins en est une preuve flagrante, comportant un masque étrange à l'apparence figurant un monstre des profondeurs marines.





Lashgob recherche un elfe, ancien esclavagiste, ayant œuvré une vingtaine d'années plus tôt aux alentours d'Ishtar. Lorsque sa vie aura prit fin, elle aura accomplit sa vengeance et, elle l'espère, pourra tourner la page sur son passé en pleinement commencer une nouvelle vie.

Ayant gardé son âme d'enfant, cette orque souhaite explorer le monde et découvrir les légendes qui y fleurissent. Voire rencontrer celles-ci s'il s'avère qu'elles sont fondées. Peu à l'aise dans les climats froids, il est cependant peu probable qu'elle s'aventure dans les montagnes ou le Nord du continent...

Pour le reste, elle ne sait pas vraiment quoi faire de sa vie et se cherche un but réel, n'étant sur les routes que depuis peu. Une fois vengée, continuera-t-elle à errer jusqu'à ne plus avoir la force d'avancer et mourir seule ? Se posera-t-elle dans une ville quelconque, ouvrant une boutique pour y mettre à profit son imagination et les savoir-faire développés durant son enfance ? Se sont des questions auxquelles elle préfère ne pas chercher de réponse pour le moment, vivant au jour le jour en attendant d'avoir accomplit son but premier.



Derrière l'écran


Prénom ou pseudo vg11k
Âge : 28 ans
Pays/Région le territoire des Moj'Hauks
Tes occupations préférées écrire, le sport, la peinture, les jeux vidéos...

Code du règlement : Cucurbitacée

Comment as-tu connu le forum, ou par qui Meuh.
Tes premières impressions sur Dùralas ce monde a besoin d'un électron libre  diable 2
As-tu déjà été sur un forum RP Maybe


en attente d'atteindre le quotta de messages & fini mon second rp non-quête pour poster ailleurs que dans ma fiche de présentation


Dernière édition par Lashgob le Mar 3 Sep 2019 - 9:59, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/watch?v=7uXH5baOwcc
Moradund Marteau-de-Fer
Prætor Primaris ♦ Imperator ♦ Paladin

Moradund Marteau-de-Fer

Messages : 1374
Expérience : 3787
Masculin Âge RP : 125

Politique : 132
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Titres:
 

(Bolgrong, Ours de Moradund [Emblème Kazharien]  +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
Lashgob [terminé] 1559870510-barre-vie-gauche3132/3132Lashgob [terminé] 1559871461-barre-vie-rouge  (3132/3132)
Vitesse: 499
Dégâts: 1803

Lashgob [terminé] Empty
MessageSujet: Re: Lashgob [terminé]   Lashgob [terminé] EmptyDim 25 Aoû 2019 - 9:43

Bienvenue parmi nous!

Je me présente je suis le Praetor Primaris, modérateur de RP et disponible par MP ou ailleurs pour répondre à toutes les petites questions que tu pourrais te poser. Si tu as la moindre hésitation n'hésite pas à faire un petit tour dans ta boite de missive pour demander un éclaircissements, ou dans la ChatBox si tu voit qu'il y a du monde: les membres seront ravis de te filer un coup de main.

Je te souhaite un bon voyage en nos contrées et bon courage pour finir ta fiche!

Praetor Primaris




Lashgob [terminé] 1543330520-signature-moradund-final
Rappel : Ronin n'est audible que par les télépathes,
ou lors de crises de rages (Dialogues lors des crises: ~Ronin)
Lashgob [terminé] 112513Kazhariens
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/MrMomory
Valphégas
Fantôme sanglant

Valphégas

Messages : 838
Expérience : 2382
Masculin Âge RP : 21

Politique : 80
Métier : Mineur - Compagnon
Titres:
 

(Nalphégius, pégase de Valphégas +180, v+200)

Stats & équipements
Vitalité:
Lashgob [terminé] 1559870510-barre-vie-gauche1055/1055Lashgob [terminé] 1559871461-barre-vie-rouge  (1055/1055)
Vitesse: 809
Dégâts: 1367

Lashgob [terminé] Empty
MessageSujet: Re: Lashgob [terminé]   Lashgob [terminé] EmptyLun 2 Sep 2019 - 21:46

Bonjour et rebienvenue l'ami ! Je ne te fais pas le speech habituel, tu connais maintenant Sourire
Content de te voir faire un DC, DC original et parfaitement ancré dans Dùralas qui plus est. Je suis content de voir quelques races sous-représentées dans ta présentation, comme un satyre ou un abyssal. Tu t'inscris aussi parfaitement dans le contexte. Avec un DC c'est plus facile qu'en démarrant de rien il est vrai, mais chapeau quand même.

Ton écriture est toujours aussi plaisante à lire, et on plonge tout à fait dans l'histoire de cette jeune orque qui s'affranchit peu à peu de la misère et de la débauche absolue qu'elle subit. Le passage avec la petite soeur est bien trouvée pour donner un peu plus de profondeur encore à ton personnage, qui semble privilégier le bien être de sa soeur qu'elle ne connaît pas plutôt qu'une vendetta personnelle, malgré la vie merdique qui a découlé des choix catastrophiques de ses parents.

Je souhaite encore bienvenue à Lashgob, et invite ceux qui n'ont pas vu la fiche à venir la lire. Vu qu'elle était en écriture depuis quelques temps les gens ont dû te zapper, mais il est pas trop tard pour que ça change Clin d'oeil
Revenir en haut Aller en bas
Doppel
Guetteur

Doppel

Messages : 98
Expérience : 708
Politique : 00
Métier : Forgeron - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Lashgob [terminé] 1559870510-barre-vie-gauche430/430Lashgob [terminé] 1559871461-barre-vie-rouge  (430/430)
Vitesse: 286
Dégâts: 553

Lashgob [terminé] Empty
MessageSujet: Re: Lashgob [terminé]   Lashgob [terminé] EmptyMar 3 Sep 2019 - 23:41

C'est un joli DC, je rejoins Valphégas !
L'histoire de Lashgob est marquée par les drames, mais elle en ressort grandie et plus forte. Sa prothèse est intriguante ^^ Et retrouve ton style, très agréable.




Couleur des dialogues : Mandarine

RP en cours :
Libre / Aube inconnue (avec Ehawee)


Combats d'arène :
Vs Neivin
Vs Mercenaire Skarnien
Libre
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

Dilon Deraborne

Messages : 5845
Expérience : 5065
Masculin Âge RP : 34

Politique : 245
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Titres:
 

(Altaïr, Pyrargue de Dilon [Emblème Gardien] +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
Lashgob [terminé] 1559870510-barre-vie-gauche3577/3577Lashgob [terminé] 1559871461-barre-vie-rouge  (3577/3577)
Vitesse: 758
Dégâts: 3275

Lashgob [terminé] Empty
MessageSujet: Re: Lashgob [terminé]   Lashgob [terminé] EmptyLun 16 Sep 2019 - 1:13

Bon, je suis un peu en retard... Ou en avance, mais tu n'es pas très loin du compte. Du coup je te souhaite à nouveau la bienvenue par ici @Lashgob. :dragon:

Au-delà de l'association orc/technophile que je trouve très originale, j'ai vraiment apprécié la lecture de ta fiche. Il y a du contenu, des allusions au background dùralassien, et j'ai trouvé l'histoire originale.

En plus, ton orque vient du même clan que Garzvorgh, donc le clin d’œil est d'autant plus amusant.

En attendant que tu atteignes les 200 messages, je te pré-valide en t'ajoutant ta couleur raciale.

Tu n'auras plus qu'à poster une 20aine de messages afin que @Le Tribun vienne te valider.




Lashgob [terminé] 1496547651-banniere
Lashgob [terminé] Sword-hd-png-sword-png-image-1920
Gardien-en-chef Lashgob [terminé] Blason14 - Dragonnier de Bronze Lashgob [terminé] Bronze13 - Rédacteur au Phénix Enchaîné - Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lemondededuralas.org
Doebroksh
Rôdeur

Doebroksh

Messages : 275
Expérience : 2010
Masculin Âge RP : 30 hivers

Politique : 34
Métier : Chasseur - Maître
Titres:
 

(Nyssa Folkor, Fée nordique de Doebroksh [Modifiée] +250, v+250)

Stats & équipements
Vitalité:
Lashgob [terminé] 1559870510-barre-vie-gauche1575/1575Lashgob [terminé] 1559871461-barre-vie-rouge  (1575/1575)
Vitesse: 739
Dégâts: 1084

Lashgob [terminé] Empty
MessageSujet: Re: Lashgob [terminé]   Lashgob [terminé] EmptyDim 6 Oct 2019 - 21:10

Bienvenue mini-moi !

edit:
 




Slots RP utilisés 3/3

Lashgob [terminé] Vlh7Jvj
Doebroksh s'exprime en #ff9999 ♦️ Nyssa s'exprime en #62fff1
Avatars credits:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://vg11k.tumblr.com/
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

Dilon Deraborne

Messages : 5845
Expérience : 5065
Masculin Âge RP : 34

Politique : 245
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Titres:
 

(Altaïr, Pyrargue de Dilon [Emblème Gardien] +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
Lashgob [terminé] 1559870510-barre-vie-gauche3577/3577Lashgob [terminé] 1559871461-barre-vie-rouge  (3577/3577)
Vitesse: 758
Dégâts: 3275

Lashgob [terminé] Empty
MessageSujet: Re: Lashgob [terminé]   Lashgob [terminé] EmptyLun 7 Oct 2019 - 1:48

Parfait, @Le Tribun va donc pouvoir te valider Sourire




Lashgob [terminé] 1496547651-banniere
Lashgob [terminé] Sword-hd-png-sword-png-image-1920
Gardien-en-chef Lashgob [terminé] Blason14 - Dragonnier de Bronze Lashgob [terminé] Bronze13 - Rédacteur au Phénix Enchaîné - Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lemondededuralas.org
Niobē
Habitant(e)

Niobē

Messages : 66
Expérience : 481
Féminin Âge RP : 98 ans

Politique : 01
Métier : Bûcheron - Novice
Titres:
 

(Blaireau de Niobē, , +200, v+200, Vitesse macabre : Les debuffs de vitesse (équipements, pouvoirs, météo, etc.) n'ont aucun effet sur le propriétaire. En contrepartie, les buffs de vitesse n'ont pas non plus d'effet sur elle)

Stats & équipements
Vitalité:
Lashgob [terminé] 1559870510-barre-vie-gauche545/545Lashgob [terminé] 1559871461-barre-vie-rouge  (545/545)
Vitesse: 340
Dégâts: 350

Lashgob [terminé] Empty
MessageSujet: Re: Lashgob [terminé]   Lashgob [terminé] EmptyJeu 17 Oct 2019 - 16:23

Cébo.




Lashgob [terminé] Signat11
Revenir en haut Aller en bas
Le Tribun
Personnage Non Joueur

Le Tribun

Messages : 257
Expérience : 196
Masculin
Crédits de l'avatar :
 


Lashgob [terminé] Empty
MessageSujet: Re: Lashgob [terminé]   Lashgob [terminé] EmptyMer 23 Oct 2019 - 23:06













































« Alors c'est comme ça qu'on fait ? »




Un monde entier à découvrir et seulement deux jambes (ou presque) pour t'y conduire.

+20 points d'expérience



« Première paye ! »




Une petite bourse mais qui couvrira une large partie de tes futures dépenses pour te permettre de survivre un peu plus longtemps dans ce monde.

+30 pièces d'or



« Faits d'armes »




Pas besoin de demander de preuves, ton physique parle de lui-même...

Griffe commune : 5 dégâts



« Ça me rappelle ma jeunesse... »




Peut-être n'est-ce pas l'idéal et pourtant des leçons tirées peuvent apporter énormément au présent.

+40 points d'expérience



« Bottes puantes ! »




Elles ne payent pas de mine, mais elles seront utiles pour explorer le monde.

Bottes en cuir : +36 vitesse



« Prudence... »




Et malgré tout, ce n'est pas ta meilleure qualité. Le sang de peau-verte, va-t-on dire.

Casque rouillé : +5 vitalité



« Récompense spéciale des orcs »




Elle peut toujours servir à la décoration ou en tirer un bon prix chez le marchand du coin. Sinon ? Décalquer des tronches.

Hache à double tranchant : 50 dégâts ; -42 vitesse





TOTAL
× 160 points d'expérience
× 50 pièces d'or
× Hache à double tranchant (50, v-42)
× Griffe commune (5)
× Casque rouillé (+5)
× Bottes en cuir (v+36)

Je te souhaite un amusant cloche-pied sur tout Dùralas et dans ses profondeurs sous-marines !




Je suis en charge de chaque nouveau venu, je m'occupe de leur insertion dans le monde de Dùralas. Je suis celui qui va "évaluer" vos fiches de présentation. Si vous avez la moindre question, besoin du moindre conseil, n'hésitez pas à me contacter via Dougal Keane, mon compte principal.
Bonne chance !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Lashgob [terminé] Empty
MessageSujet: Re: Lashgob [terminé]   Lashgob [terminé] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Lashgob [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Doux moment en forêt (PV Yuko) [Hentaï] [Terminé]
» Une après-midi tranquille ? [PV Yuko] [Hentaï] [terminé]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Accueil :: Présentations des membres-