AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Naeth
Le Monde de Dùralas a précisément 2150 jours !
Dùralas, le Jeu 19 Sep 2019 - 16:43
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez
 

 "Derrière le masque du crime" [PW Nébuleuse]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Grabuge
Tavernier ♦ "Justicier brutal"

Grabuge

Messages : 1655
Expérience : 3280
Masculin Âge RP : 41 ans

Politique : 143
Métier : Bûcheron - Maître
Titres:
 

(Feriel, griffonne de Grabuge (modifié) +400, v+400, dissuasion : évite la prison à coup sûr)

Stats & équipements
Vitalité:
"Derrière le masque du crime" [PW Nébuleuse] 1559870510-barre-vie-gauche3540/3540"Derrière le masque du crime" [PW Nébuleuse] 1559871461-barre-vie-rouge  (3540/3540)
Vitesse: -418
Dégâts: 3889

"Derrière le masque du crime" [PW Nébuleuse] Empty
MessageSujet: "Derrière le masque du crime" [PW Nébuleuse]   "Derrière le masque du crime" [PW Nébuleuse] EmptyVen 6 Sep 2019 - 3:56

☠

Le froid et le vent si caractéristique de l'Est de Dùralas étaient revenus alors que nous nous approchions de plus en plus de l'automne, et avec eux la vague de criminalité qui était devenu mon lot quotidien.
Je serrai contre moi la vieille fourrure miteuse qui me servait de protection et grinçait des dents alors que la brise insidieuse s'infiltrait dans mon orbite vide, ravivant un mal de crâne de plus en plus récurent depuis quelques temps. Si mon cache-oeil atténuait sûrement les frottements avec l'air froid, il ne m'en immunisait pas complètement et je devais donc composer avec elle pour la mission en cours.
Car en effet, j'étais actuellement en mission, une mission que j'avais d'ailleurs monté de moi-même, avec l'aval de l'Impérator bien évidemment. Mais pour comprendre le but de l'opération, il fallait remonter plusieurs semaines en arrière.

L'été venait tout juste de commencer quand un de mes informateurs était venu me trouver dans la taverne qui était devenu notre point de rendez-vous. Je ne buvais plus beaucoup, contrairement à la période ayant suivi l'éradication de mon ancienne compagnie, mais je trouvais le lieu plus approprié pour recevoir la racaille que mon bureau dans le quartier général kazharien. Il était donc venu me voir alors que je fumais tranquillement ma pipe, apparemment porteur d'informations intéressantes.
Il s'asseyait et je le fixais d'un regard sans équivoque: s'il m'avait fait me déplacer pour rien...

"Camarade... commença-t-il, avant qu'un regard froid le convint de changer d'approche... Chef, j'ai des informations qui pourraient vous intéresser."

"Je sais lui répondis-je sèchement. Notre contact commun m'en a déjà fait part. Parle alors, et je jugerais si tu dis vrai."

"D'accord, d'accord... Vous devriez vous dét-... Non, oubliez. Bon, je vous ai fait venir ici pour vous parler d'une nouvelle tête dans le milieu de la pègre. Oh bien sûr, il y a beaucoup de nouvelles têtes, et ce tous les jours, mais celle-ci semble prometteuse, et bien qu'elle n'ait pas encore sévit à BaldorHeim à ma connaissance, il paraîtrait qu'elle est ambitieuse et elle pourrait bien s'intéresser à notre belle cité d'ici peu. Je sais peu de choses d'elle, si ce n'est que c'est une gobeline, comme vous..."

Je lui empoignai le col d'un geste vif et collai mon front au sien, mon seul oeil luisant d'un regard méprisant:

"Ne me compare JAMAIS à une saloperie de la pègre, Kulk. C'est compris?"

Je compris à son regard effrayé et à sa bouche bée qu'il avait bien compris le message, et relâchai mon emprise. Il y avait des limites à ne pas dépasser, et me comparer à des criminels en faisait partie. La Justice était ma raison de vivre, c'était comme si l'on comparait un Purificateur à un stryge noir. Je lui signifiai du regard qu'il pouvait continuer, ce qu'il fit après s'être desserré le col:

"Je... Euh... Désolé... Enfin bref, cette peau-verte donc... Elle aurait commencé à commettre quelques larcins il y a quelques temps, mais ce serait rapidement spécialisé dans le recel d'information. Je sais que cette dernière activité n'est pas illégale, mais je me suis dit que l'information pourrait vous être utile et réviser votre jugement sur la sentence qui serait approprié pour ses délits. Vous savez, par chez nous on connaît et craint le nom de Grabuge, et je sais que je suis chanceux de ne pas me retrouver avec le crâne broyé, comme tous les autres..."

Il semblait mi-sincère, mi-lèche-botte, et je le coupai donc sèchement:

"Allons, trève de flagornerie, Kulk. Si tu n'es pas encore mort, c'est que tes délits n'en valent pas la peine et que tu m'es utile. Revendre des objets volés, je peux passer l'éponge si tu continues à m'informer. Par contre, ne vas pas répéter ça sur tous les toits. Mon indulgence a ses limites. Dans tous les cas, je te remercie de tes informations. N'as-tu aucun détail plus conséquents me permettant de commencer mon enquête?"

Sa peur - bien que toujours présente - laissa place un bref instant à sa cupidité, et je vis ses yeux lorgner sur ma bourse. Rah, ce qu'il ne fallait pas faire pour traquer la vermine...
Je l'ouvris donc et lui jetai quelques piécettes, qu'il s'empressa de ranger dans son pantalon, avant de répondre:

"Elle ferait partie d'un réseau de criminels stellarois, en lien avec Celui qui est fait d'or. Je n'en sais pas plus. Bonne chance dans votre enquête, chef."

Il se leva après que je lui ais fait signe que c'était bon, et repartit aussi vite qu'il était venu, me laissant seul à la table, pipe au bec. Ainsi démarra mon enquête sur cette mystérieuse gobeline affiliée à Celui qui est fait d'or.
J'avais bien sûr déjà entendu parler de ce personnage, qui serait le maître des gobelins des roches cupides. Il était une sorte de mélange entre légende et réalité, à tel point que je ne savais toujours pas si son existence était avérée ou simplement une sorte de métaphore pour désigner la caste des voleurs gobelins. Ou encore un symbole derrière lequel ils se ralliaient. Quoi qu'il en soit, si cette information ne m'était donc d'aucune utilité car je ne prêtais que peu d'intérêt à ce genre de rumeurs fantaisistes, le fait que ma cible soit rattachée à une organisation stellaroise me permettait d'avoir déjà un point d'accroche pour commencer l'enquête.

J'avais donc passé des semains à éplucher mes dossiers sur les affaires en cours à Stelleraë, celles en tout cas que j'étais en droit de consulter, compte-tenu de mon appartenance aux kazhariens. Rapidement, je trouvais un point de concordance entre plusieurs larcins insignifiants, et fit appel à mes maigres contacts sur place pour en apprendre plus. Très vite, ils dirigèrent mon enquête vers un nom, ceuli de cette gobeline: elle se ferait appeler Nébuleuse. Personne ne sut par contre me donner une description physique précise, précisant tous qu'elle restait cachée derrière une capuche et que son visage était couvert de bandelettes. Sa silhouette était fine et discrète, caractéristique des voleurs.
Après un mois et demi passé à rechercher des informations, j'avais finalement réussi à infiltrer son réseau, ou en tout cas une infime partie de celui-ci. Après ce coup de chance, je n'avais plus qu'une chose à faire: attendre qu'une occasion se présente.

Ce fut finalement le cas un mois et demi après, et je pus obtenir un rendez-vous avec ladite personne. Son groupe avait grand besoin de graisse de requin des abysses, produit hautement inflammable servant souvent aux travaux de sabotages. Cela me rappela avec nostalgie ma première mission au sein d'Egide, il y a de cela des dizaines d'années en arrière. Le temps n'était cependant pas aux souvenirs, mais à l'action. Le jour J, j'avais donc mis à contribution tout mon talent en matière de camouflage, ressortant les vieilles loques que j'avais acheté il y a longtemps pour mes quelques missions de filature. Elles étaient composées d'une simple chemise rembourée et usée de couleur sombre, habituelle quand on vivait dans une région si froide, d'une fourrure en guise de cape que l'on aurait facilement pu confondre avec une vieille couverture, d'un pantalon en cuir brun foncé, parsemé de quelques entailles, témoignage du vécu de l'habit et une vieille ceinture en même état que le reste de mon déguisement. Je n'oubliiai pas de prendre avec moi une épée de mon râtelier, une dague et un cor que je rangeai discrètement près de mon postérieur, de façon à le cacher au mieux. Il me permettrait d'appeler du renfort si les choses se corsaient de trop. Après avoir averti l'Impérator de l'opération que je lançais, il mit quelques hommes à ma disposition, aide que je balayais rapidement. Si ladite Nébuleuse n'était pas forcément une vétéran, elle était au sein d'un réseau qui, lui, savait pertinemment quand un contact était accompagné de gardes embusqués et quand il ne l'était pas. Je ne pouvais pas prendre ce risque après les mois passés à m'informer sur elle et à monter cette mission.

C'est ainsi que je me retrouvais actuellement dans la basse-ville de BaldorHeim, dans un quartier poisseux que les locaux appelaient "le quartier Vide-Monnaie" mais qui était en réalité nommé "le quartier des étoiles de pierre". Un joli nom pour un endroit si miteux. Un peu partout se tenaient de vieilles maisonnées en pierre, à l'air peu entretenue, souvent pleine d'aspérités et de trous à tel point que je me demandais comment les habitants des lieux pouvaient y vivre sans mourir de froid. Si les bâtiments respectaient l'architecture pierreuse caractéristique de la capitale naine, on pouvait en revanche apercevoir également, dispersées un peu partout, des vieilles bicoques en bois, visiblement construites à la hâte et servant de refuges à tout un tas de beau monde passant du pauvre vagabond sans le sou à la crapule souhaitant se faire petite. Partout où mon regard passait et croisait celui d'une autre âme errant dans ce lieu de perdition, je percevais toujours le même sentiment gravé au sein de leurs yeux: de la méfiance, et une prudence extrême. A tel point que, sans le vouloir, et par crainte de me faire embusquer ou détrousser, je leur renvoyais le même regard.
Je tournais finalement dans une rue, dont le temps avait en partie effacé la petite pancarte en pierre où il était écrit "Rue des blangos". C'était mon lieu de rendez-vous. J'y étais enfin.

M'assurant d'un coup d'oeil de l'absence de danger - en résumé, de personnes vivantes - sur les lieux, je finis par m'adosser au mur d'un air nonchalent et sortit ma pipe et du tabac de ma besace. La fameuse Nébuleuse serait sûrement là d'une minute à l'autre, pensant innocemment faire affaire avec un vendeur crapuleux de graisse de requin des abysses. Si elle savait que c'était la Justice qui se cachait derrière le masque du crime...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nébuleuse
Habitant(e)

Nébuleuse

Messages : 17
Expérience : 186
Féminin Âge RP : Ne sait plus

Politique : 00
Métier : Mineuse - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
"Derrière le masque du crime" [PW Nébuleuse] 1559870510-barre-vie-gauche110/110"Derrière le masque du crime" [PW Nébuleuse] 1559871461-barre-vie-rouge  (110/110)
Vitesse: 94
Dégâts: 85

"Derrière le masque du crime" [PW Nébuleuse] Empty
MessageSujet: Re: "Derrière le masque du crime" [PW Nébuleuse]   "Derrière le masque du crime" [PW Nébuleuse] EmptyMar 10 Sep 2019 - 20:26

"Derrière le masque du crime" [PW Nébuleuse] 1566932755-esnd8pf2

Derrière le masque du crime

Est venu le temps de me repentir ! Un peu du moins.

feat Grabuge



BaldorHeim ... Que dire de cette villr paumée dans la neige ? Pour ensevelir les choses, je préfère nettement le sable mais j’admets volontiers que l'attrait des mine était puissant sur moi. J'y étais venue pour des informations et j'avoue ne pas être déçue jusque là...
Ouais, jusque là ...
Parce qu'à partir de dès à présent, cela commence à se gâter et j'avoue ne rien avoir vu venir.

C'était un matin calme avec ce petit vent frais qui semble vouloir vous mordre la chair en guise de bienvenue dans le monde des éveillés. La veille, j'avais fais connaissance avec "la gnôle locale" et aujourd'hui, je rencontre son ami de toujours, j'ai nommé "le put** de mal de crâne de m**". Demain, je partirai à la recherche de leur rival "plus jamais ! PLUS JAMAIS !".
Toujours est-il que je ne suis plus très sure de ce qui s'est vraiment passé la veille et je m'en mords les doigts à présent, enfin, façon de parler car le froid local s'en charge très bien lui-même. Travail d'équipe à BaldorHeim à c'que j'vois !
Bref, j'en suis où ? Ah oui, le fameux problème immédiat. Je dois me rendre à mon rendez-vous avec mon contact de toujours, un type du coin qui s'imagine qu'il est aussi mon supérieur sous prétexte que je prend les missions de lui-même.


"Bonjour agent !"


Naaah ! Moins fort !
J'ajuste ma capuche ainsi que mon masque officiellement pour éviter d'être reconnue mais officieusement pour pas que ce m'as-tu-vu de collègue ne sente mon halène quelque peu fermentée. Je lui fais signe de poursuivre. Je n'aime pas parler, il le sait et il s'en tiendra à mon ordre de mission.


"Une nouvelle mission pour toi. C'est un moyen de tester tes capacités et tu pourras monter en grade. Il y a eu une infiltration dans notre réseau et comme tu es nouvelle, aucun doute sur ton innocence. Du coup, te voilà en charge d'une négociation particulièrement importante pour notre réseau : entrer en contact et négocier le prix d'un revendeur d'huile de requin. C'est très rare et très onéreux et c'est toi, Nébuleuse, qui sera en charge de la cargaison. Simplissime, non ? J'espère que tu seras digne de cette mission et que tu nous obtiendras un très bon prix. Nous ne nous doutons pas de ton succès."


Je sais, je sais... Une mission simplissime m'est proposée. Seulement, ce contact là n'était pas quelqu'un qui s'abaissait à donner ce genre de mission de second ordre et moi, je n'étais pas ce genre d'agent qui s'abaisse à négocier des prix comme un enfant. Il avait ce tique un poil nerveux qu'il avait parfois. Je ne vais pas vous faire le détail de l'analyse mais passé après mon filtre de 'pour de faux/pour de vrai', voici ce qu'il m'a réellement dit :


"Une nouvelle mission pour toi. C'est aujourd'hui qu'on va voir si tu vaux enfin quelque chose. Il y a eu une infiltration dans notre réseau et comme tu es nouvelle, aucun doute que c'est toi et toi seule qui va tout te prendre dans la tronche. Du coup, on a fait circuler de fausses et de vraies rumeurs sur toi, localement, on a dit ton nom à qui voulait l'entendre accompagné d'une description détaillée de toi. Maintenant, tu te démerdes pour que personne ne mette plus le nez dans nos affaire et je te souhaite un excellent séjour en prison. Allez, sans rancune ?"


Ni plus ni moins qu'un sacrifice à peine dissimulé. Et bien soit, ce soir, j'aurais déserté et BaldorHeim perdra l'un de ses plus prometteur agents puisqu'ils voulaient me doubler... Je ne prend même pas la peine de saluer mon contact que me voilà déjà sur la route à pester dans ma barbe.
Une idée, singulière mais terriblement séduisante vient toquer poliment à la porte de mon esprit. Bien le bonjour idée, installe-toi là et déballe toutes tes affaires.
Et si je menais à bien la mission ? Sans me faire chopper, je veux dire... Et si je découvrais le traitre à leur place plutôt que le mener sur une autre piste ? Ce serait parfait pour le réseau ! Mais lui voulais-je toujours du bien ? Et si je les doublais à mon tour ? Oui ! Bien mieux ! J'allais trouver à qui profiterai ces informations et les lui revendre à prix d'or. Ah je n'étais pas soupçonnée de trahison ? Quelle erreur grossière de leur part.
Ouais !
Je rebrousse alors le chemin et me rend, toute guillerette, au lieu de rendez-vous.

Le type est déjà là, à l'heure. Mon filtre 'pour de faux/pour de vrai' se met alors en branle, avant de me dévoiler, je prend un instant et mes yeux le détaille en détail. Déjà, c'était un gobelin, grand et musclé avec ça ! Il a l'air d'avoir de la bouteille et je sais d'avance qu'il ne faut pas que je me mesure à lui.
Détail étrange : il est habillé comme un pauvre... Un gobelin négociant qui se fait passer pour un pauvre est singulier. J'ai déjà vu des gobelins riches pour de faux, mais des gobelins pauvre pour de faux ... A part moi ... Jamais. A cette idée, le peau-verte me paraît tout de suite bien plus sympathique.
Pour ma part, je ne quitte jamais ma cape et mes bandelettes qui me rendent aussi invisible que lui aux yeux des voleurs. Comme seul bien onéreux visible, il y a mon anneau dans le nez, en or presque pur. Sa valeur, habilement négociée doit pouvoir m'offrir un trajet depuis n'importe quel endroit du monde vers n'importe quel autre endroit du monde. Je le garde sur moi, caché par mon masque, parce que personne ne pense à ôter un piercing à part sur un cadavre. Oui, c'est une réserve pécuniaire d'urgence, on peut dire ça...
Mais lui, rien. Tout semble dire "j'ai rien sur moi, dégage !". Il a même un bandeau sur l’œil. Faux, lui aussi ? Je n'en sais rien mais je trouverai ça très astucieux. Un borgne augmente ce sentiment de dangerosité et de vécu mais peut aussi contribuer à augmenter un certain capital sympathie. Très malin de cacher ça sous un bandeau au lieu de montrer une belle cicatrice qui ne laisserait aucun doute à ce sujet. Oui !
Après ma seconde de contemplation, je décide qu'est venu le temps de la présentation. Je regarde mais ne voit personne d'autre dans la ruelle.


"Salut l'ami. On peut parler ?"


Comme signe de ralliement, j'écarte discrètement un pan de ma cape pour dévoiler ma bourse que je cache immédiatement.
« halloween »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grabuge
Tavernier ♦ "Justicier brutal"

Grabuge

Messages : 1655
Expérience : 3280
Masculin Âge RP : 41 ans

Politique : 143
Métier : Bûcheron - Maître
Titres:
 

(Feriel, griffonne de Grabuge (modifié) +400, v+400, dissuasion : évite la prison à coup sûr)

Stats & équipements
Vitalité:
"Derrière le masque du crime" [PW Nébuleuse] 1559870510-barre-vie-gauche3540/3540"Derrière le masque du crime" [PW Nébuleuse] 1559871461-barre-vie-rouge  (3540/3540)
Vitesse: -418
Dégâts: 3889

"Derrière le masque du crime" [PW Nébuleuse] Empty
MessageSujet: Re: "Derrière le masque du crime" [PW Nébuleuse]   "Derrière le masque du crime" [PW Nébuleuse] EmptyJeu 12 Sep 2019 - 2:43

Ma pipe eut le temps de s’éteindre plusieurs fois - faute au vent d’automne qui balayait la glaciale BaldorHeim en ce moment - avant que quelqu’un ne pointe enfin le bout de son nez dans cette rue. Visiblement, celle-ci n’était pas trop fréquentée en cette période de la journée, et pourtant je vis presque au dernier moment - faute à mon angle mort? - une gobeline arriver dans ma direction. Elle correspondait exactement à la très maigre description qu’on avait fait de ma cible, et j’avais enfin le bonheur de l’observer.
C’était une fine femelle, très vraisemblablement peu portée sur le m’as-tu-vu. Seulement habillé d’une cape sobre et d’une masque qui recouvrait une partie de son visage, le reste étant caché par les bandelettes tel qu’on me l’avait dit. Je remarquai un détail étonnant, quoi que peut-être sans intérêt: elle avait la couleur plus claire que les habituels gobelins des roches, surtout ceux du Centre de Dùralas, et je soupçonnais donc qu’elle soit une gobeline de la forêt. Cela serait surprenant, n’ayant jamais croisé un autre de mes congénères ailleurs que là où leur tribu se trouvait, souvent en pleine forêt de Sylfaën. Comme quoi, le monde était petit.

Elle me dit alors, sans manquer de me faire savoir que c’était bien ma “cible” en exhibant sa bourse:

Salut l'ami. On peut parler ?

J’exhalai la fumée de ma pipe par le nez tout en la dévisageant d’un air pragmatique. C’était donc ça, la nouvelle terreur de la pègre, celle qui avait un avenir prometteur au sein du réseau du crime? Ma foi, elle ne payait pas de mine mais semblait avoir un don pour la discrétion. Je m’approchai d’elle et lui dit, sans hésiter à faire rouler les épaules pour me donner un air plus intimidant:

Comment trouvez-vous le temps?

Mon contact m’avait précisé les usages des contrebandiers, et parler par langage codé en était un. Après être parvenu à m’infiltrer, il y a de cela peu de temps, j’avais organisé le rendez-vous que je tenais actuellement, et avait donc opté pour ses conseils. SI celle qui ressemblait à s’y méprendre à la description que j’avais de ma cible, le confirmer en répondant comme il faut à la question n’était plus qu’une formalité bienvenue pour ma crédibilité en tant que revendeur de graisse de requin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




"Derrière le masque du crime" [PW Nébuleuse] Empty
MessageSujet: Re: "Derrière le masque du crime" [PW Nébuleuse]   "Derrière le masque du crime" [PW Nébuleuse] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

"Derrière le masque du crime" [PW Nébuleuse]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Masque Nain !
» Masque d'Oni-Link
» crime contre l' humanité
» Minuit, l'heure du crime || Luigi
» Reste derrière moi et admire. ft. Maeko [TERMINE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Est de Dùralas :: Ville de BaldorHeim :: BaldorHeim-