AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Nouvelle tête
Le Monde de Dùralas a précisément 2175 jours !
Dùralas, le Lun 14 Oct 2019 - 18:15
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez
 

 Fauché de ses rêves, le feu et la glace ! [Pv Juviel&Saigo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Juviel Eterna
Célébrité régionale

Célébrité régionale
Juviel Eterna

Messages : 300
Expérience : 753
Masculin Âge RP : + 100 ans, la vingtaine âge humain

Politique : 01
Métier : Forgeron d'arme - Apprenti
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Fauché de ses rêves, le feu et la glace ! [Pv Juviel&Saigo] 1559870510-barre-vie-gauche250/250Fauché de ses rêves, le feu et la glace ! [Pv Juviel&Saigo] 1559871461-barre-vie-rouge  (250/250)
Vitesse: 47
Dégâts: 504

Fauché de ses rêves, le feu et la glace ! [Pv Juviel&Saigo] Empty
MessageSujet: Fauché de ses rêves, le feu et la glace ! [Pv Juviel&Saigo]   Fauché de ses rêves, le feu et la glace ! [Pv Juviel&Saigo] EmptyDim 22 Sep 2019 - 14:25



Il aurait du prévoir que partir spontanément avec deux membres de la Congrégation de l'Ombre ne serait pas une partie de novice, une erreur de débutant comme pourrait lui faire regretter ses anciens précepteurs de la Tour Noire. Et Equinoxe, foutu mercenaire, il n'avait aucun esprit d'équipe, à vrai dire, son esprit n'était focalisé que sur le néant, un être chaotique tel que lui avait-il des objectifs concrets ? Plus que semer ce chaos dit sur son sillage ? Même Juviel en avait, un rêve d'enfant, un rêve trop grand où Onze restait son modèle accompli, l'incarnation de ce rêve.

- Valphegas, je ne tiendrais pas jusqu'à la Tour …

Ils rentraient à dos de Nalphegius, la monture du stryge car les actions du Naga avait été dévastatrices et il en avait payer le prix plus que les autres pour ne pas être un stryge à part entière mais un être des glaces. Ils s’arrimèrent au sol, non loin des contrées strygiennes mais plus au nord et plus à l'Ouest dans l'Est, là où la forêt recouvrait les terres avant d'arriver sur la mer de Sable conduisant à la première cité des hommes. Ils continuèrent au sol mais l'état de l'elfe des glaces ne lui permettait plus d'avancer.

- Merde …


Longeant une paroi rocheuse, aucun des deux ne s'étonnait de voir que la lumière du jour désertait leur chemin comme si tout s'éteignait devant et derrière eux. Certains y verraient un signe que tout espoirs disparaissaient, eux y voyaient un retour aux sources même loin de chez eux. Le problème, Juviel, même blessé, estimait leur position dans cette immense étendue de sapin, là, il ne se situait plus du tout.

- Bah alors Juviel, la vie d'assassin serait trop rude pour toi? Ah ces débutants et leur manque d'endurance certain.

L'elfe-stryge ricanna, toujours soutenue par Valphégas. L'un comme l'autre savaient ce qui allait se passer, Juviel ne pouvait pas compter sur Valphegas, quand un pion devient un boulet, il l'abandonne, surtout lorsque le compagnon à d'autres tâches plus importantes à s'occuper. Alors, levant la tête vers une crevasse dans la roche, il prit le pas :

- Dépose moi là.

Le stryge ne se fit pas prier, sans même prononcer un mot, la monture se dirigea vers elle. C'était comme si dans son malheur, quelque chose bouillonait en lui, du moins pas dans le sens litteral du terme car c'était en terme physique l'opposé qui se déroulait, un bouillonnement froid qu'il ne comprenait pas mais qui s'était intensifié à l'approche du grand Est de Dùralas. Une fois à l'intérieur, Valphégas se contenta d'un mouvement de jeter Juviel qui s'écrasa à terre.

- Bon et bien, c'est ici que chemins se séparent, mon cher Juviel. Il va falloir te débrouiller tout seul, je ne vais pas passer mon temps à te chaperonner.

L'elfe, toujours au sol, pennant à se maintenir sur ses bras, lâcha un :

- J't'emmerde l'Enlunée ! En souriant avant de réussir à se retourner et mettre sur ses genoux.
- J'imagine que c'est peut-être la dernière fois que je te vois. Quel gâchis.
- Allons, arrêtes moi ces conneries, je sais que je te manquerais, je suis surement l'un des seul stryges que tu ne t'es pas tapé !
- Pff, tu n'es même pas un stryge.
- J'ai la double nationalité.


Un rictus se souleva sur le visage de Valphégas puis Juviel grimaça et fut soudain prit de douleur. L'atmosphère de la grotte entière chuta en température et le bouillonnement que ressentait l'elfe en lui se déversait dans l'air, incapable de se contenir.

- Qu'est-ce que .. ?! S'exclama Valphegas avant de sortir de la grotte in extremis.

Tout se figea, l'air était devenu de la glace et toutes parois, toutes cavités remplis de ce même élément dans un dernier soubresaut de douleur. Son compagnon s'approcha, sa monture aussi, observant l'elfe coincé à l'intérieur, au milieu de ce cocon glaciale où il hibernait à présent dans un sommeil hivernale et nocturne.

- Et bien. Allez salut. Et il s'en fut.

{~~~    Le froid et la mort    ~~~}

Son esprit sillonait la noosphère depuis les contrées oniriques, volant comme bon lui semble, épanouis, connecté à ce réseau qui nous connectait tous, cette dimension incompréhensible où seul les dieux gardaient la trace en leur mémoire de leurs passages en ces lieux lorsqu'ils revenaient dans le monde des vivants. Il n'était pas un dieu, il n'était pas un stryge, il n'était pas un elfe des glaces. A vrai dire, il n'avait pas l'impression d'être quelque chose à proprement parler, juste d'être un être qui peine à exister, voguant en quête de prouver sa valeur aux autres, à un peuple qu'il avait élu domicile, où la Mort l'avait sauvé, où le dragon de feu l'avait reconnu et de qui par dessus tout, il cherchait leur reconnaissances plus qu'à tout autre, Marisher et la Mort, où leurs empreintes physiques avaient désertés le monde des vivants.

Ici, où le temps n'avait plus de conception, il pouvait la voir. La mort. Une fois de plus. Nombreux furent leurs échanges à travers les lieux et les âges pendant ce temps qui bullait à travers ses courbes longilignes d'ordinaires, et bien qu'habituellement, Onze l'emmenait toujours dans un endroit symbolique, tel un maître qui donnait une leçon en tout lieu, c'était dans l'obscurité la plus totale qu'il apparaissait à présent dans un sérieux et une ambiance illustrant l'aboutissement de leurs rencontres oniriques, ils sentaient tout deux que quelque chose allait se passer.

- Sais-tu qui tu es maintenant … ? Sa voix vrombissait en provenance de toute part, écho d'un monde dont il ne faisait pas encore parti.

Juviel s'avança à sa hauteur, non pas comme un élève mais comme un égal soutenant son regard accompli.

- Je suis Froid, tel la Mort quand survient la Faucheuse.


Les deux se répondirent en souriant.

- Alors, il est temps, mon enfant … prononça Onze.

Puis son sourire s'étira de façon démentiel, ses yeux s'agrandirent comme tout son être et devinrent de feu, sa peau d'écailles, ses membres s'allongèrent et se munirent d'immense griffes et des ailes lui poussèrent dans le dos, il rayonnait dans l'obscurité et il n'aurait pas poser les yeux sur lui qu'il aurait deviner de qui il s'agisssait car déjà en rêve, il l'avait déjà rencontré.

- Marisher …

Le Dieu dragon ouvrit son imposante gueule et dans un cri d'effroi solennel, il déversa son feu divin torrentiel.
Et tout devint sombre.

{~~~    Fauché dans le froid    ~~~}

Comme après tant de temps passé loin de son corps, son esprit peinait à y revenir, c'était comme sentir revenir dans un endroit auquel on ne correspondait plus, pourtant, c'était bien là qu'était sa place. Dur était le réveil d'un trop long sommeil, son cerveau s'activait doucement et transmettait le message de son retour à tous ses nerfs mais ses membres étaient toujours bloqués dans la glace, même son souffle ne pouvait sortir et d'où revenait-il d'ailleurs ? Il n'avait que vaguement l'écho d'un autre monde où il se sentait mieux, où l'image de la Mort était présente avec l'impression d'échanges dont il ne se rappelait de rien avant que tout ne se termine dans les flammes. Les flammes ! Oui, c'était ça !

«  Marisher ... »

Alors, ses yeux s'illuminèrent ainsi que les marques de son sacrement draconique et la marque de la mort des exécuteurs dans sa paumes gauche, dégageant une chaleur empirique autour de lui et la glace commença à fondre. Son visage se découvrit et avant même que la glace devant lui ne soit disparu complètement, il voyait un visage l'observer juste en face du sien et quand la glace fondu devant son visage, il se retrouva face à cet inconnu où il ne dégagea qu'un râle dans un souffle embué de chaud et de froid. L'eau s'échappait des cavités qui se creusaient dans la forme de son corps et quand il le put, il sortit de son enclave et fit face à celui qui l'avait fauché de ses rêves et la vue de ce dernier avait tout l'air d'un rêve.

« Saigo ... »




Fauché de ses rêves, le feu et la glace ! [Pv Juviel&Saigo] 1549834202-signajuviel2

Pensée italique jaune, dialogue gras
Revenir en haut Aller en bas
Saigo
Nouvel(le) habitant(e)

Saigo

Messages : 42
Expérience : 380
Masculin Âge RP : 26

Politique : 00
Métier : Chasseur - Apprenti
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Fauché de ses rêves, le feu et la glace ! [Pv Juviel&Saigo] 1559870510-barre-vie-gauche115/115Fauché de ses rêves, le feu et la glace ! [Pv Juviel&Saigo] 1559871461-barre-vie-rouge  (115/115)
Vitesse: 115
Dégâts: 40

Fauché de ses rêves, le feu et la glace ! [Pv Juviel&Saigo] Empty
MessageSujet: Re: Fauché de ses rêves, le feu et la glace ! [Pv Juviel&Saigo]   Fauché de ses rêves, le feu et la glace ! [Pv Juviel&Saigo] EmptyMar 24 Sep 2019 - 13:58

L'elfe.

Visage découvert, expression neutre, regard froid comme une lame, Saigo toisait Juviel Eterna. S'il n'en montrait rien, l'Exécuteur était surpris de reconnaître celui qui avait été un de ses comparses des cachots. Ses souvenirs étaient flous, il peinait à se remémorer de ses propres aventures... mais il reconnaissait cet homme, avec qui il n'avait jamais rien partagé, hormis les repas servis aux hommes de la Mort. Ils n'étaient ni amis, ni ennemis. Alliés de par leur caste, mais au sein de leur groupe, ça valait rarement grand-chose. Pourtant, Saigo savait qui se trouvait face à lui, empêtré dans la glace. L'injonction qu'il lui avait faite était teinté d'une légère touche de mépris.

Il se souvenait avoir croisé plusieurs fois le chemin de Juviel. Le stryge noir n'avait jamais compris comment un esclave, un déchet encore moins utile qu'un stryge déchu, avait réussi à se faire une place parmi les Exécuteurs. Adepte convaincu de l'écrasante supériorité de sa race, Saigo considérait tout ce qui ne portait pas une paire d'aile noire comme inférieur à lui. Alors voir une paire d'oreille pointue déambuler dans les cachots qu'il aimait tant arpenter, il allait sans dire que ça l'irritait. Son ressentiment s'était légèrement adouci lorsque Eterna avait reçu la marque de la Mort. Malgré le fait qu'il n'était pas un vrai stryge noir, il avait réussi l'entraînement, il avait mérité d'être respecté pour cela. Mais bien qu'ils aient longtemps partagés le même titre, celui d'Exécuteur, le Parricide n'avait jamais considéré Juviel comme son égal. Il le lui avait d'ailleurs fait sentir lors des (très) rares occasions durant lesquelles ils avaient échangés quelques mots.

Juviel Eterna était donc encore en vie, ce qui n'était pas vraiment étonnant, vu la longévité globale dont bénéficiait son vrai peuple. Mais il était mal en point, retenu par une couche de glace dont l'origine ne semblait pas naturelle. C'est ce qui avait attiré Saigo dans cette grotte. À l'origine, l'assassin avait quitté les plaines bordant les Baldor pour poursuivre son entraînement. Plus au nord, dans la forêt de Cashlippe, l'emprise du comte Motch'Hollow rendait les exercices plus intense. Le stryge noir n'était pas familier avec les pouvoirs de cet être mystérieux, mais garder sa concentration et maintenir l'exactitude de ses mouvements devenait de plus en plus dur au fil des heures. Ainsi, il avait beaucoup sué, mais s'était satisfait de ses progrès du jour.

Il s'apprêtait à retrouver son campement, établi plus au sud, dans la Forêt de Sapins, lorsque le phénomène s'était produit. Une vague de froid, glacial, s'était soudainement fait sentir un peu plus profondément dans la forêt. Démonstration des pouvoirs de Motch'Hollow, créature magique peuplant les lieux ou présence ennemie non loin, impossible de vérifier l'une ou l'autre hypothèse sans mener l'enquête. Ce que Saigo n'avait pas hésité à faire, bravant fatigue et faiblesse physique pour s'enfoncer dans la forêt.

Le stryge noir avait donc trouvé cette grotte, glacier artificiel au milieu de la magie noire. Une silhouette bloquée dans le froid. Prisonnier inconscient, qui avait fini par émerger de son linceul cristallin après de longues minutes. Saigo n'avait rien fait pour l'aider, se contentant d'observer, d'explorer la cavité pour tenter de comprendre comment la glace avait fait son apparition si vite, au cœur d'une journée somme toute assez douce. Lorsque l'elfe avait soufflé son nom, les souvenirs étaient revenus, le mépris avec lui. Le Parricide ne put s'empêcher de maugréer.

Je suppose que c'est toi qui est à l'origine de ce truc ?
Revenir en haut Aller en bas
Juviel Eterna
Célébrité régionale

Célébrité régionale
Juviel Eterna

Messages : 300
Expérience : 753
Masculin Âge RP : + 100 ans, la vingtaine âge humain

Politique : 01
Métier : Forgeron d'arme - Apprenti
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Fauché de ses rêves, le feu et la glace ! [Pv Juviel&Saigo] 1559870510-barre-vie-gauche250/250Fauché de ses rêves, le feu et la glace ! [Pv Juviel&Saigo] 1559871461-barre-vie-rouge  (250/250)
Vitesse: 47
Dégâts: 504

Fauché de ses rêves, le feu et la glace ! [Pv Juviel&Saigo] Empty
MessageSujet: Re: Fauché de ses rêves, le feu et la glace ! [Pv Juviel&Saigo]   Fauché de ses rêves, le feu et la glace ! [Pv Juviel&Saigo] EmptyMar 24 Sep 2019 - 21:20

Son concave encore fumant et ruisselant dans son dos, ses yeux rouges vifs revinrent à la normale, bléssé, il s'était forgé un cocon de glace dans lequel se restaurer, Marisher, quant à lui, avait jugé bon de le réveiller. Quelque fois, il ne comprenait pas ces manifestations et s'empressait bien de les garder pour lui, à quoi bon parler de vision du dieu dragon à des comparses qui réfutaient son appartenance au peuple stryge ? Ce qui pouvait partir d'une obole serait perçu comme un blasphème, un non-stryge préféré aux stryges purs ? Divine créations du dieu dragon lui-même ? Ce serait direction les cachots ou bien le bûcher sur le champs.

- Apparemment.


Il soutenait son regard dans le peu de lumière qui peinait à s'immiscer dans cette obscurité triomphante, même royale où une étrange aura lointaine planait sur la région. Il regarda ses mains et les pressa en poings, testant leur fermetés si jamais sa visite inopportune s'avérait ne pas être une visite de courtoisie. Il vit à son accoutrement et à son Orchi'fleuret que rien n'avait bougé, juste le temps peut-être, Marisher sait combien de temps s'était dérouler depuis son .. retrait. Ce qui clochait, en relevant la tête, n'était pas de savoir combien de temps s'était dérouler mais dans quel sens !

- Et toi, tu n'es pas censé être mort ?

C'était encore flou dans son esprit, du monde des rêves au retour au réel, il fallait à présent qu'il se souvienne et les souvenirs se mélangeaient tous dans son esprit, c'était comme attraper le bon poisson dans une mare aux plusieurs affluents. Pourtant, petit à petit, il se remémorait, il avait convoqué tous les exécuteurs afin de parader de la tête de Onze pour s’autoproclamer chef, lui Saigo, le stryge ayant triomphé de la Mort, son fils. Pourtant, l'on ne triomphait pas de la Mort impunément car peu de temps après, malgré sa force et sa nouvelle autorité, il fut déchu par ceux qu'il eut placé sa confiance.

- J'imagine que ce n'est pas Onael qui t'as fait revenir. Dit-il avec un léger rictus mesquin.

La pique était lancé, cependant, Juviel ne pouvait pas oublié que le stryge devant lui avait mit fin aux jours de son sauveur, celui qui l'avait éconduit du destin de cobaye pour l'éternité afin de faire de lui un stryge. Puis, il l'avait vu mort, sa faucheuse était placé au-dessus du trône de crâne, avait-il réellement mérité sa place en temps que leader des cachots ? Surtout, y avait-il eu un réel intérêt sachant que son règne fut si bref ? Au final, les mauvaises vocations sont primordiales, le mensonge, la traitrise et d'autres, mais certaines valeurs comme le respect et la loyauté pronaient également en ces bas fonds, et Onze maintenait l'unité et la gloire dans toute sa splendeur des exécuteurs ? Qu'avait fait Saigo mis à part le détroner et se pavaner en tant que chef ?

- En tout cas, t'as pas bonne mine Saigo. Qu'est-ce que tu fous ici ?

Il pouvait parlé ! L'un était revenu du monde des morts, l'autre du monde des rêves, et chaque périples avaient du être éprouvant, ce qui ne coincidait pas, c'était qu'il soit là lorsque lui émergeait enfin. S'il devait écouter ses envies, il saisirait son arme sur le champ et le renverait d'où il vient, aux côtés de son père, à la Mort, mais cela ne devait pas être un hasard si Marisher s'était formé dans son esprit juste avant de le voir. Leur rencontre était inéluctable.




Fauché de ses rêves, le feu et la glace ! [Pv Juviel&Saigo] 1549834202-signajuviel2

Pensée italique jaune, dialogue gras
Revenir en haut Aller en bas
Saigo
Nouvel(le) habitant(e)

Saigo

Messages : 42
Expérience : 380
Masculin Âge RP : 26

Politique : 00
Métier : Chasseur - Apprenti
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Fauché de ses rêves, le feu et la glace ! [Pv Juviel&Saigo] 1559870510-barre-vie-gauche115/115Fauché de ses rêves, le feu et la glace ! [Pv Juviel&Saigo] 1559871461-barre-vie-rouge  (115/115)
Vitesse: 115
Dégâts: 40

Fauché de ses rêves, le feu et la glace ! [Pv Juviel&Saigo] Empty
MessageSujet: Re: Fauché de ses rêves, le feu et la glace ! [Pv Juviel&Saigo]   Fauché de ses rêves, le feu et la glace ! [Pv Juviel&Saigo] EmptyJeu 26 Sep 2019 - 17:31

En effet. Cet insecte n'a pas voulu rester à sa place. Bien content de l'avoir emmené avec moi dans l'autre monde.

Lorsque l'elfe avait prononcé le nom de l'ancienne Main de la Mort, Saigo s'était crispé. Mâchoire et poing serré, il avait laissé le souvenir l'envahir, et la rage monter avec lui. Il avait atteint le sommet, par ses propres moyens. Il avait battu celui que beaucoup considéraient comme imbattable. Il était un membre influent de la Congrégation de l'Ombre, l'Exécuteur-en-Chef, le champion de BaldorHeim. Mais Onael, vulgaire grain de sable dans la machine bien huilé qu'était alors sa vie, était venu tout lui prendre. Il avait organisé une fronde contre le nouveau maître des cachots, accompagné de son vieil ami Ulfma, et de huit autres Exécuteurs de renom. Le Parricide avait lutté vaillamment, avait reçu l'aide de deux Exécuteurs, mais n'avait pu s'en sortir face à un tel désavantage numérique.

C'était si stupide de la part d'Onael, lorsqu'il y repensait. Lui, l'ami de Onze, son plus proche allié depuis le tout début, avait craché sur la volonté de la Mort. Onze avait créé Saigo, avait sacrifié ses propres ailes pour donner naissance à un stryge noir qui serait capable de lui succéder. Et lorsque le Parricide avait accompli l'exact destin que son « père » avait tracé pour lui, l'ancienne Main de la Mort soudainement déchu avait préféré se soulever plutôt que de continuer à servir les desseins de la Mort. Mais cela, ce n'était finalement pas si surprenant. Les insectes sont rarement doués d'un cerveau fonctionnel.

Je ne suis pas encore tout à fait sûr de comment... mais on dirait bien que je suis de retour. Alors si je suis ici, c'est pour faire en sorte de retrouver mes forces. Je suis atrocement affaibli, difficile d'honorer Mahriser dans cet état.

Saigo n'avait pas de honte à avouer sa faiblesse devant Juviel. Les Exécuteurs, bien que solitaire et pas nécessairement très soudés, servaient un but commun : l'extermination de stryges blancs, et l'honneur du Dragon Blanc. De part son statut encore flou, l'assassin ne pouvait pas encore revenir aux cachots, pas en étant si mal en point. Il s'entraînait, l'elfe respecterait ça, il l'espérait. Quand bien même ils ne s'appréciaient pas, il ne viendrait pas à l'idée de deux Exécuteurs bien établis de se battre sans raison.

Et toi ? T'as pas l'air en forme non plus, c'est le fait de jouer au petit apprenti de Tungstène qui te met dans cet état ?

Le ton était railleur. Plus d'une fois, Saigo avait rencontré des Exécuteurs adeptes de magie. Kova, celle qui l'avait soutenu quelques minutes avant sa mort, était elle-même capable de manier les flammes. Mais cela ne voulait pas dire qu'il approuvait. Les tours de passe-passe, ça allait mieux aux autres. Il avait toujours eu à l'esprit que sa caste devait être celle des guerriers, des tueurs, des monstres que nulle lame ni élément ne peut décimer. Il tolérait les adeptes des arcs et autres arbalètes, mais ceux qui maniaient la magie avait tout intérêt à ne pas se reposer sur cette seule force, s'ils voulaient trouver grâce à ses yeux. En toute honnêteté, il ne savait pas à quelle classe Juviel appartenait. Un combattant qui utilisait la magie comme une corde supplémentaire à son arc ? Ou un rigolo qui se retrouvait dans l'embarras si son art de danseuse était inefficace ?

Tant que t'es là, donne moi donc quelques infos. Qui a pris ma place ? Est-ce qu'il y a eu du mouvement à la Tour depuis ma mort ?
Revenir en haut Aller en bas
Juviel Eterna
Célébrité régionale

Célébrité régionale
Juviel Eterna

Messages : 300
Expérience : 753
Masculin Âge RP : + 100 ans, la vingtaine âge humain

Politique : 01
Métier : Forgeron d'arme - Apprenti
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Fauché de ses rêves, le feu et la glace ! [Pv Juviel&Saigo] 1559870510-barre-vie-gauche250/250Fauché de ses rêves, le feu et la glace ! [Pv Juviel&Saigo] 1559871461-barre-vie-rouge  (250/250)
Vitesse: 47
Dégâts: 504

Fauché de ses rêves, le feu et la glace ! [Pv Juviel&Saigo] Empty
MessageSujet: Re: Fauché de ses rêves, le feu et la glace ! [Pv Juviel&Saigo]   Fauché de ses rêves, le feu et la glace ! [Pv Juviel&Saigo] EmptySam 28 Sep 2019 - 13:06

Il fit un pas, puis un autre, continuant lentement sa revue de l'ancien chef des cachots. Par quel prodige pouvait-il être en vie ? Il semblerait que la Tour Noire recelaient quelques petits secrets. Une nouvelle énigme venait de naître depuis les cachots car ce ne pouvait-être ni Kova, Katsuo ou Onyxia les initiateurs de son retour. Des perles d'eau s'échappaient encore de son corps et de ses vêtements quand ce dernier s'exprimait et des ombres semblaient se mouvoir dans l'obscurité, des croassements laissaient entendre qu'une conversation tenait lieu dans quelques branchages qui devaient servir de repère à quelques créatures qui les observaient.

La balance ne savait rester en équilibre entre l'amusement et l'énervement, la situation elle-même était un non-sens mais il n'ignorerait pas les signes, si son chemin l'emmenait loin de sa quête, ce devait être une aubaine pour les plus probablement deux stryges les plus spéciaux de la Tour Noire mais il ne faisait aucune affirmation sur ce propos.

- Je ne sais pas pas non plus ce qui m'est arrivé … Dit-il en serrant ses poings plusieurs fois d'affilé. C'est comme si je me réveillais d'un très long sommeil, la dernière chose dont je me souviens est …

Il posa subitement une main sur sa tête en signe de douleur.

- J'étais .. J'étais avec le Fantôme Sanglant ! Et .. Et .. Le Naga Pourpre … Arh .. Merde, ça va me revenir.

Mais il se contenta de retrouver ses esprits et de se concentrer sur le protagoniste de la scène, Saigo, le Faucheur, l'Analyste, qui agissait même au plus bas de sa forme comme s'il était encore au sommet. Comme quoi, certaines habitudes étaient tenaces même après avoir traverser la Mort. Il fit cependant fi de ses précédentes piques et ne vit néanmoins aucun avantage à ne pas répondre à ses questions, puis .. s'il comptait retrouver l'intégralité de ses capacités, il serait inconvenant de s'en faire un ennemi direct.

- Kova est la chef, Katsuo et Onyxia sont les nouvelles Mains, cependant les nouvelles recrues se font rares, les assassins de la Confréries se raréfies et les membres de la Phalange Noire grossissent chaque année un peu plus, Zéphalia dirige toujours d'une main de fer, toujours plus ferme que l'était sa mère et ses fidèles conseillers sont toujours à ses côtés pour la moindre décisions comme s'ils ne la laissaient pas prendre une décision seule mais ça, ça l'était déjà de ton temps. Disons que personne ne fait la causette mais je suis à la Tour depuis assez longtemps pour constater que depuis ta .. Ton départ, la voix des cachots et des assassins ont perdus un peu de leurs poids lors des réunions. Je n'ai rien contre Kova et ses acolytes, je dois dire que j'ai souris le jour de ta mort mais les cachots sont devenus trop … Laxistes, comme si les cachots étaient un peu délaissés.

Bien sur, s'il se prononçait de la sorte à la Tour Noire, ce seraient les problèmes assurés venant de toute part, lui qui avait eu tant de mal à devenir un stryge, cependant, bien que la hiérarchie actuelle des cachots étaient plus loyales à Onze et avaient pris le pouvoir en sa mémoire, ils n'incarnaient plus le grand dictât, la grande figure qu'il était. Il se fichait que Saigo projette de revenir au pouvoir mais si tel était son plan, peut-être remettrait-il de l'ordre ?

Était-ce d'ailleurs un signe ? Lui qui avait vaincu la Mort, voilà qu'elle l'avait rejeté.

- La Tour Blanche se dresse toujours fière de l'autre côté du Lac, rien n'a changé pour eux, leur organisation est toujours parfaite et ni eux, ni nous, n'a prit l'avantage sur l'un. Toujours aucun affrontement direct. Mais dis moi, que comptes tu faire à présent Saigo ? Pourquoi es tu revenu d'entre les morts ? C'est ton père qui t'a renvoyé pour une raison bien précise ? Tu l'as tué dans le monde des vivants mais là-bas, c'est son univers bien plus que le tien et il ne t'y a pas accepté ? Ou c'est pour autre chose ?

Honorer Marisher ? Voilà que cela les mettrait sur un terrain commun. Puis écartant sa tête in extremis, quelque chose l'avait frôler. Il chercha du regard mais rien ne put attarder sa vue, il tourna son regard de nouveau vers le Faucheur.




Fauché de ses rêves, le feu et la glace ! [Pv Juviel&Saigo] 1549834202-signajuviel2

Pensée italique jaune, dialogue gras
Revenir en haut Aller en bas
Saigo
Nouvel(le) habitant(e)

Saigo

Messages : 42
Expérience : 380
Masculin Âge RP : 26

Politique : 00
Métier : Chasseur - Apprenti
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Fauché de ses rêves, le feu et la glace ! [Pv Juviel&Saigo] 1559870510-barre-vie-gauche115/115Fauché de ses rêves, le feu et la glace ! [Pv Juviel&Saigo] 1559871461-barre-vie-rouge  (115/115)
Vitesse: 115
Dégâts: 40

Fauché de ses rêves, le feu et la glace ! [Pv Juviel&Saigo] Empty
MessageSujet: Re: Fauché de ses rêves, le feu et la glace ! [Pv Juviel&Saigo]   Fauché de ses rêves, le feu et la glace ! [Pv Juviel&Saigo] EmptyLun 7 Oct 2019 - 1:16

Ils avaient l'air bien malin, dans cette grotte gelée d'une manière bien peu naturelle. Deux stryges noirs, dangereux mais affaiblis, sur le territoire de l'une des entités les plus puissantes et mystérieuses de Dùralas. Motch'Hollow, c'était un nom que Saigo connaissait et respectait à la hauteur de ses pouvoirs. L'ancien Exécuteur-en-Chef lui-même ne s'était jamais trop aventuré dans les profondeurs de la Perracie. Pas par crainte du maître des lieux, rappelez-vous, un Exécuteur digne de ce nom ne connaît plus la peur. Plutôt par manque d'intérêt. Lorsqu'il avait quitté la Tour Noire pour mener ses premières traques, Saigo avait fait route vers le Sud. Même les fugitifs les plus dangereux qu'il avait eu à retrouver n'osaient guère s'enfoncer sur le territoire des Perracks. Ils préféraient traditionnellement l'anonymat des grandes villes, l'opportunité de se fondre dans la masse et dans certains cas, de bénéficier de la protection des factions stationnées dans lesdites villes. L'Analyste se rappelait ces traques. Pas toutes, bien sûr, mais il se rappelait de la mentalité, de l'exécution, de la stratégie. Il savait faire, tout était encore ancré en lui. Ne restait qu'à polir ces réflexes désormais enfouies.

Voilà pourquoi la Perracie lui avait semblé être l'endroit parfait pour s'entraîner. L'aura malsaine qui se dégageait des lieux vous pesait sur le moral, comme les cachots savaient si bien le faire sur les jeunes recrues. C'est ce que Saigo recherchait. La sensation de ne pas être en sécurité, l'impression d'être scruté à chaque instant. Devoir garder tous les sens en alerte, même après la fin de l'entraînement. Il y avait comme un air familier au contexte dans lequel il évoluait. Il aimait ça. C'est une sensation qu'il n'avait pas au pied des Baldors. Mais il devait procéder par étapes. Ce côté tête brulée dont il avait fait preuve par le passé ne devait pas lui coûter bêtement la vie une deuxième fois.

Restait le cas de l'elfe. Lorsque ce dernier cita ses acolytes de voyage, l'Exécuteur leva un sourcil circonspect. Le Naga Pourpre, ça lui parlait. Equinoxe. Axe lui en avait parlé, lors de leurs retrouvailles. L'évocation de ce nom raviva en Saigo des souvenirs heureux. Des flashs de victoires écrasantes sur un malandrin qui avait eu l'audace de le provoquer. En revanche, l'autre...

Le Fantôme Sanglant ? C'est un stryge noir ça ?

Le sobriquet ne lui parlait pas, mais pour l'heure c'était secondaire. Si Juviel avait fait ami-ami avec Equinoxe, cela signifiait sans doute qu'il avait fini par rejoindre la Congrégation. Possiblement, le Fantôme Sanglant n'avait pas à être un congénères. L'hypothèse du mercenaire de Lédéhi était envisageable. De plus, cela signifiait que l'elfe devait connaître Axe, au moins de nom. Il y avait un moyen simple de s'en assurer. Il souffla dans un ricanement moqueur.

J'espère que c'est pas la Régente qui choisit les surnoms.

Vint ensuite la mise à jour des actualités de la Tour Noire. Ainsi, Kova avait pris sa place sur le Trône des Cranes. Saigo ne retint pas une moue circonspecte. Il n'y avait aucun doute sur la puissance de la dame de Feu, mais dans l'esprit de l'Analyste, elle faisait partie de cette catégorie d'Exécuteurs sans attrait pour les lames. La magie de Nabsci était puissante, mais si elle était contrecarrée, alors l'Exécutrice-en-Chef devenait une proie facile. Katsuo, à l'inverse, lui aurait semblé être le leader idoine. Il en avait l'étoffe. Lui non plus n'était pas un adepte des lames. Mais quand on peut terrasser n'importe qui à mains nues, a-t-on réellement besoin d'une faux ? Restait le cas de Ventress... Cette dernière s'était liée à Onael durant la rébellion. Saigo se souvenait désormais de sa mort avec une clarté glaçante. Il cracha au sol avec dédain.

À ce que je vois, une des rebelles à réussi son coup. C'est bien la seule. Et c'est très étrange qu'après avoir eu un rôle majeur dans mon assassinat, elle ait réussi à convaincre les cachots qu'elle méritait le titre de Main...

Pour le reste, les parcelles d'informations dont s'inquiétait Juviel avaient plutôt tendance à intéresser Saigo. Ainsi donc, la Phalange s'étoffait tandis que les Assassins et les Exécuteurs peinaient à attirer de nouvelles recrues ? Cela pouvait dire deux choses. Soit Zéphalia et le reste de ses conseillers menaient une politique de renforcement de l'armée régulière, en vue d'une offensive d'envergure sur la Tour Blanche. Soit les jeunes d'aujourd'hui étaient des lavettes timorées qui préféraient moisir dans les patrouilles des étages supérieurs plutôt que de vivre une vie d'honneur pour Mahriser.

Les cachots ne devraient être réservés qu'à quelques élus. De mon temps, on croisait encore trop de monde qui pensait avoir l'étoffe de devenir Exécuteur, sans en avoir le courage. Si les candidats se font plus rares, j'ose espérer que ceux qui descendent parmi nous ont développé une vraie vocation pour notre ordre. Quant à la Confrérie Noire... ils avaient déjà trop de monde de toute façon, ça ne leur fera pas de mal de se désengorger un peu.

Il y avait toujours eu une petite rivalité entre les Assassins de la Confrérie Noire et les Exécuteurs. Les premiers étaient historiquement les plus populaires, la caste qui avait vu passer certains des stryges noirs les plus charismatiques et dangereux. À l'inverse, les résidents des cachots étaient les parias, craint par tous, même leurs semblables. En combat singulier, Saigo pouvait parier les yeux fermés sur n'importe lequel de ses frères d'armes - même l'elfe - sans douter un instant de sa victoire. Mais les jeunes enfants préféraient immanquablement ces stryges à la peau lisse, au corps fin et aux stratégies qu'ils appelaient « finesse », là où l'Analyste préférait dire « lâcheté ».

Entre Exécuteurs et Confrérie Noire, cela avait toujours été l'opposition de style entre ceux qui mettent leur corps en première ligne, et ceux qui se faufilent derrière les lignes ennemies pour planter leur dagues dans une nuque. Lorsque la Grande Guerre contre les stryges blancs arriverait à son apogée, les deux castes seront appelées à jouer un rôle décisif, ensemble. Mais en attendant, leur rivalité pourrait continuer encore longtemps. Restait maintenant à savoir quel rôle jouerait Saigo, non seulement dans ce conflit, mais dans le reste de l'histoire de Dùralas. Il n'était pas revenu pour errer sans but.

Pourquoi suis-je revenu ? Tu penses que j'ai choisi de revenir ? Tu te méprends. Manifestement, j'avais quelques admirateurs au sein des Adeptes, qui ont décidé de sacrifier leurs vies pour me rendre la mienne.

Il s'approche de Juviel, sans animosité, mais avec un air grave. Il se penche à son oreille, leurs deux torses quasiment en contact. L'elfe avait beau être un Exécuteur et un mercenaire de la Congrégation, il n'était pas pour autant un ami. Mais en sa qualité de double-allié, Saigo décidait de lui donner cette information. Toutefois, il était impératif de le mettre en garde.

Ne laisse pas ce que je viens de dire s'ébruiter à la Tour. Je ne peux pas encore y retourner, pas dans cet état. Et si la nouvelle d'un rituel nécromancien s'ébruite trop, Zéphalia forcera sans doute un Exécuteur à me traquer. Peu importe qui j'ai été, on sait tous les deux comment la magie sombre est perçue à la Tour.

C'est alors que l'elfe eut un mouvement de réflexe. Comme s'il esquivait un projectile. Instinctivement, Saigo avait fait un pas de côté, plaçant son corps de profil afin de réduire la surface atteignable par une potentielle flèche. Il leva un sourcil en direction de Juviel.

En l'état, je n'ai rien d'autre à faire que de m'entraîner. Je dois redevenir la menace que j'étais. Et si quelque chose dans la brume cherche à me servir de sac de frappe... De la large manche de sa tunique, il laisse glisser la fine dague usagée dont il a pris possession à son réveil au creux de sa main. Je compte bien l'accueillir comme il se doit.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Fauché de ses rêves, le feu et la glace ! [Pv Juviel&Saigo] Empty
MessageSujet: Re: Fauché de ses rêves, le feu et la glace ! [Pv Juviel&Saigo]   Fauché de ses rêves, le feu et la glace ! [Pv Juviel&Saigo] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Fauché de ses rêves, le feu et la glace ! [Pv Juviel&Saigo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 01. Come on, don't be shy. [Elliott]
» Henriette d'Angleterre, dit Madame ... [terminé]
» Le phénix
» je recrute!!
» Snow Night [F, Clan de Glace]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Est de Dùralas :: La Perracie :: Forêt de Cashlippe-