AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


border=0
Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : akuma hellia
Le Monde de Dùralas a précisément 2206 jours !
Dùralas, le Jeu 14 Nov 2019 - 8:01
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez
 

 Quand tombent les feuilles d'automne .... [PW Arhiann & Ehawee]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Naeth
Nouvel(le) habitant(e)

Naeth

Messages : 25
Expérience : 305
Politique : 00
Métier : Bûcheron - Novice
Titres:
 

(Virus de Naeth, +150, v+80)

Stats & équipements
Vitalité:
Quand tombent les feuilles d'automne .... [PW Arhiann & Ehawee]  1559870510-barre-vie-gauche274/274Quand tombent les feuilles d'automne .... [PW Arhiann & Ehawee]  1559871461-barre-vie-rouge  (274/274)
Vitesse: 81
Dégâts: 558

Quand tombent les feuilles d'automne .... [PW Arhiann & Ehawee]  Empty
MessageSujet: Quand tombent les feuilles d'automne .... [PW Arhiann & Ehawee]    Quand tombent les feuilles d'automne .... [PW Arhiann & Ehawee]  EmptyMar 5 Nov 2019 - 11:09

-Minuit-

Une seule chose m'avait interpellé lors de mon éveil parmi les mortels, Elewa n'était pas là pour m'accueillir comme elle l'avait toujours fait depuis des décennies. J'eus de la chance  dans mon malheur, de ne pas m'être fait embroché dans ma chrysalide, et ça je le dois à cette chose, dont j'avais crû entendre qu'on le nommait "le Chasseur Nocturne"; et dont l'aura mortuaire avait efficacement masqué ma présence, et dont le sang versé avait permis qu'à nouveau je puisse ouvrir les yeux sur ce monde.  
Et quel monde, bien plus changé que mes rêves ne m'avaient laissé entrevoir, je ne reconnaissais décidément plus rien, ni les sentiers d'antan, ni la voûte céleste de jadis, et même les gens semblent si différents.

J'étais où? Je ne le savais pas... Quelque part surement, mais entre ici et là, je ne voyais guère de différence, et ma mémoire ne m'aidait  en rien, je déambulais dans ce vaste espace, avec un mal de crâne intense, qu'est-ce qui m'était arrivé....Je relevais la tête, je le dois, je suis en vie, et dans cet âge et dans ce siècle, j'arriverais peut-être à vivre un jour de plus, qui sais?
J'avais quitté le Hameau, car la stérilité de cet endroit ne me fera jamais revivre, au mieux je survivrais sur des cadavres, tel un charognard qui ne se contente que des restes, au pire je mourrais pour la énième fois, sans savoir quand j'aurais le droit de resurgir, attendant dans mon bourgeon, comme une fleur attend la fin de l'hiver.

Ici, vaste forêt qui s'étend, qui dit forêt, dit arbres, qui dit arbres dit gibiers, qui dit gibiers dit hémoglobines... enfin si les règles de la Naturia n'ont pas changé!
Avancer me semble pénible, mes jambes n'ont guère la vigueur d'autre fois, mes muscles jambiers doivent avoir eux aussi subis quelques contusions avec ce réveil prématuré.
Mais au moins, je ne quitte pas le cadavre du Chasseur nocturne sans emporté un petit souvenir, je ne sais pas vraiment à quoi cela me servira, mais j'aime son aspect et l'aura qui s'en dégage, une force intense resurgit de cette chose, mais si je dois bien l'admettre, elle est un peu lourde pour moi qui suis si épuisé par un sommeil si affreusement long...

Adossé à un arbre pour reprendre mon souffle, je ne tarda pas à percevoir une myriade de feuilles mortes, couleurs noirs ébène, tomber en tournoyant.... comment ai-je pu perdre autant de vigueur, est-ce mon réveil qui fut si incomplet? Cela me traversait l'esprit sans cesse tandis que je regardais le spectacle d'un ballet de feuilles dansantes, si légères mais dont le sol fracassera cet épanouissement volatile.
Je soufflais, comme si mes poumons n'étais guère complet, je ne sais pas si je soupirais par ennuie ou par fatalité, quelque part entre les deux je dirais, que diable cet endroit doit bien recelé quelques fruits de la vie... Après un râle me raclant la gorge, je décida de me relever...
Un hululement m'indiqua une présence, au moins il y avait de la vie, je regardais cette oiseau nocturne avec envie, moi aussi j'aimerais voler, celui-ci sera épargné, je suis beaucoup trop faible pour participer à une course poursuite surtout si ma cible vole.
Je salivais à l'idée que lui trouvera de quoi manger cette nuit, alors que moi....
Pour l'instant je me contenterais de ce que la Nature dédaigne m'offrir, des larves d'insectes tombées de cet arbre à l'agonie. C'est répugnant et dégueulasse, mais c'est ça ou crever, alors....

Je dois me méfier des rayons du soleil, heureusement pour moi, l'hiver marque aussi un nuit plus longue...Cette nuit l'astre éblouit mes yeux, au moins lui est toujours présent pour m'accueillir, lui n'a pas tant changé...



Dernière édition par Naeth le Mer 13 Nov 2019 - 14:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arhiann
La Tempérance ♦ Ensorceleuse

Arhiann

Messages : 578
Expérience : 2114
Féminin Âge RP : 60 (éq. humain 30)

Politique : 82
Métier : Sculpteur - Expert
Titres:
 

(Dourga, Smilodon de Arhiann [Modifié] +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
Quand tombent les feuilles d'automne .... [PW Arhiann & Ehawee]  1559870510-barre-vie-gauche2285/2285Quand tombent les feuilles d'automne .... [PW Arhiann & Ehawee]  1559871461-barre-vie-rouge  (2285/2285)
Vitesse: 667
Dégâts: 1592

Quand tombent les feuilles d'automne .... [PW Arhiann & Ehawee]  Empty
MessageSujet: Re: Quand tombent les feuilles d'automne .... [PW Arhiann & Ehawee]    Quand tombent les feuilles d'automne .... [PW Arhiann & Ehawee]  EmptySam 9 Nov 2019 - 16:43

Après le combat contre le Chasseur nocturne, Arhiann n'avait pas eu le temps de se préoccuper du lieu exact où elle se trouvait, ni du chemin qu'elle allait bien pouvoir prendre pour rentrer à Sylfaen : sa calebasse était réapparue comme par magie, sortant d'un buisson quelconque, et à son contact, la faune avait été renvoyée à son point de départ, au quartier général de la garde Zéphyr. Décidément, cet étrange légume conservait encore bien des secrets, et il n'était pas impossible que la période de la Convergence lui offre certains pouvoirs nouveaux. Aucune trace de son ancien compagnon dans sa cahute, par contre : seule Dourga l'y attendait, et le quotidien de l’Éclaireuse put reprendre comme si de rien n'était.

Les missions de surveillance de sa faction se déroulaient principalement de jour, mais maintenant qu'elle était plutôt bien installée et, pour sa plus grande fierté, reconnue comme fiable parmi l'effectif sylvestre, la fille de Magnésie se retrouvait parfois à courir les chemins à la lueur des étoiles. Même si ces tournées nécessitaient encore plus de discrétion et de vigilance que celles effectuées à la lumière de l'astre diurne, elles plaisaient assez à la blonde, qui se sentait alors en lien privilégié avec sa créatrice. Cette nuit-là, d'ailleurs, la lune était pleine, comme si la déesse veillait d'un seul œil, ouvert en grand sur ses enfants mortels.

Posant un fer léger sur les sentiers forestiers, accompagnée des coussinets encore plus silencieux de sa smilodonne, Arhiann évoluait actuellement dans la vaste zone menant au village sur le fleuve Hukutav, la légendaire capitale d'avant Endorial. Les bois étaient tranquilles, à peine troublés par le pas, de temps en temps, de quelque animal sauvage s'agitant dans les fourrés. Aucun son inhabituel pouvant trahir la présence de braconniers ou de quelque autre problème pour la région. L'hybride bifurqua sur une sente à peine tracée menant vers l'ouest, elle avait encore largement le temps avant de penser à rentrer au Rocher. C'est un peu plus loin qu'elle s'immobilisa, silencieuse et presque invisible, alors qu'il lui avait semblé voir remuer une silhouette humanoïde au pied d'un grand arbre dont le squelette se dressait, sinistre, face à la lumière argentée.

Tout le monde avait le droit de déambuler en Sylfaen, de jour comme de nuit, cependant, l'allure de cette créature avait quelque chose d'étrange, à moins que ce ne soit un autre sens qui n'ait commandé à l'éclaireuse de ne pas passer son chemin. Il était de son devoir de s'assurer que rien ne menace sa forêt, aussi, après un instant d'observation immobile qui ne lui apprit rien, se décida-t-elle à s'avancer sans plus cacher sa silhouette vêtue du vert de la faction syvestre.
" Garde Zéphyr, "
annonça-t-elle d'un ton formel, tout en approchant. Sa voix se fit un rien plus chaleureuse, alors qu'elle s'enquérait de la situation, toute prête aussi à porter assistance si cela s'avérait nécessaire :
" Est-ce que tout va bien ? "




" il n'y a personne qui soit né sous une mauvaise étoile,
il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel "

♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️
Revenir en haut Aller en bas
Ehawee
Nouvel(le) habitant(e)

Ehawee

Messages : 26
Expérience : 248
Âge RP : 188 (21)

Politique : 00
Métier : Sculptrice - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Quand tombent les feuilles d'automne .... [PW Arhiann & Ehawee]  1559870510-barre-vie-gauche110/110Quand tombent les feuilles d'automne .... [PW Arhiann & Ehawee]  1559871461-barre-vie-rouge  (110/110)
Vitesse: 100
Dégâts: 150

Quand tombent les feuilles d'automne .... [PW Arhiann & Ehawee]  Empty
MessageSujet: Re: Quand tombent les feuilles d'automne .... [PW Arhiann & Ehawee]    Quand tombent les feuilles d'automne .... [PW Arhiann & Ehawee]  EmptyDim 10 Nov 2019 - 23:13

La vagabonde avait traverser du pays ces derniers temps, mais une impulsion l'avait reconduite en Sylfaën. Elle avait marché, elle avait senti les nuits froides d'Aràn la consumer, elle avait senti la chaleur d'Harena l'absorber, jusqu'à la faire plier. Elle avait vu le sang. Ce bourgeon nomade allait devoir s'adapter à toutes les facettes de ce monde. Et ces derniers temps, une sensation désagréable semblait restreindre sa respiration. Peut-être que toute cette liberté dont elle jouissait était également vertigineuse. Il paraissait donc que revenir au confort de la forêt dont elle était habituée était nécessaire de temps en temps.

Un doux sourire se dessina sur le visage de l'elfe. Plus elle foulait cette terre et plus elle en apprenait davantage sur elle-même et sur le monde. Elle s'interrogea, l'humeur défiante : combien de fois son esprit allait-il encore la surprendre ? Nuls doutes que la versatilité du bourgeon était due à sa fleur de l'âge. Ehawee laissa de côté cette question aux âmes sylvestres puisqu'elle était arrivée à l'orée du bois. La main apposée contre l'écorce, une vague de chaleur envahit l'elfe, la faisant frémir. Le coeur bombé, la femme pénétra dans la forêt.

Après quelques minutes de marche, la sensation désagréable qui occupait son corps depuis quelques jours s'était totalement dissipée. Apparemment, même si le lien entre l'elfe et les esprits était rompu, cette dernière était inéluctablement connectée à cet endroit. La femme vibrait dans les bois, elle redécouvrait le langage de différents animaux et végétaux et se remémorait les temps passés avec eux. Une pointe de nostalgie perça son âme. Elle n'avait toujours pas retrouvé de contact spirituel. Elle interrogea plus loin la rivière, son reflet, sur son avenir. Se découvrant un visage angoissé, elle lâcha une perle d'eau qui vint bousculer les autres avant de les rejoindre dans le courant : elle, savait où elle allait.

Elle releva la tête après s'être hydratée puis grimpa l'un des immenses troncs des alentours. Après avoir rejoint la canopée, l'elfe regarda la lune la fixer...déjà les ténèbres. Les géants de Sylfaën sont nus à cette époque et la voûte céleste l'aurait également été si quelques nuages ne la recouvraient pas. Ehawee regarda le tronc de l'arbre sur lequel elle avait escaladé puis posa son front contre celui-ci. Des sentiments contraires se bousculaient dans sa tête. Les arbres l'apaisaient et lui faisait irrémédiablement se rappeler qu'elle n'avait plus accès à leurs esprits. Ecorce pleine, écorce vide. Ecorce chaude, écorce froide. Son âme était seule sans eux. Elle s'empara de son carnet pour tenter de s'y réfugier puis regarda les pages grâces aux rayons lunaires mais le referma très vite. Ce n'était pas l'heure de l'écriture et du croquis, il fallait trouver un endroit pour la nuit.

D'arbres en arbres, la femme se mouvait en haut, au dessus des ruisseaux. Elle évoluait habilement sur les branches, sautant de l'une pour arriver sur une autre jusqu'à en trouver une suffisamment grande et confortable pour dormir sans s'inquiéter de s'aplatir quelques mètres plus bas. Les nuits hivernales sont dangereuses, même ici, mais elle comptait sur sa tenue en fourrure pour tenir jusqu'au lendemain...Et elle s'endormit bien vite, en pensant à ses croquis qui la suivirent jusque dans ses rêves...

*crac*

*cric*

*crac!*

Elle se réveilla en sursaut alors qu'il faisait encore nuit, un bruit inquiétant figea l'elfe.
Là, en contrebas, un homme marchait péniblement à côté du grand arbre sur lequel elle était quelques mètres plus haut. Sa respiration se figea quelques instants avant de reprendre calmement. Ehawee s'empara de son arc, ses récents voyages lui avaient appris de toujours être en garde. Après une dizaine de secondes, une fois totalement réveillée, elle aperçu juste un visage livide, alors elle eut un hoquet de surprise. Tandis qu'elle espérait de toute son âme qu'il n'avait pas entendu ce bruit, une autre silhouette débarqua en contrebas.

"Garde Zéphyr. Est-ce que tout va bien ?"fut l'individu à la voix vraisemblablement féminine, trop en retrait pour que l'elfe puisse l'apercevoir. La Garde Zéphyr ? Ehawee connaissait cette faction, même si elle n'avait que très peu converser avec ses partisans. Elle savait néanmoins que si l'individu était un ennemi de la forêt, il aurait affaire à elle. Le bourgeon décida de rester perché dans les hauteurs pour le moment afin d'observer la tournure des événements...
Revenir en haut Aller en bas
Naeth
Nouvel(le) habitant(e)

Naeth

Messages : 25
Expérience : 305
Politique : 00
Métier : Bûcheron - Novice
Titres:
 

(Virus de Naeth, +150, v+80)

Stats & équipements
Vitalité:
Quand tombent les feuilles d'automne .... [PW Arhiann & Ehawee]  1559870510-barre-vie-gauche274/274Quand tombent les feuilles d'automne .... [PW Arhiann & Ehawee]  1559871461-barre-vie-rouge  (274/274)
Vitesse: 81
Dégâts: 558

Quand tombent les feuilles d'automne .... [PW Arhiann & Ehawee]  Empty
MessageSujet: Re: Quand tombent les feuilles d'automne .... [PW Arhiann & Ehawee]    Quand tombent les feuilles d'automne .... [PW Arhiann & Ehawee]  EmptyHier à 15:18

-Vers une heure du matin-

Dans la pénombre, je m'étais presque laissé distraire par la beauté du ciel. Je crois, oui il me semble que c'est cela qui me manque le plus quand je dois rentrer dans ma phase d'hibernation, j'aime à constater que je fais partie de ce monde... mais que dois-je faire à cette époque...je n'ai jamais vraiment eu à penser jusque-là, j'avais une raison de vie, mais me suffisait-elle?
Je n'espérais qu'une unique chose pour le moment, ne pas me rendormir, et pour ça il me faudrait bien plus que des larves primaires...
Qu'est ce qu'elle me dirait si elle était ici, et d'ailleurs où est t-elle? Elle me dirait, comme à chaque fois que je dois obéir, que je ne dois pas penser, que je ne dois pas rêver...
A qui dois-je allégeance maintenant... à quelqu'un ... mais à qui?  

Du bruit

Je me retournais à peine pour visualiser avec mes sens nyctalope son origine, qu'un individu sortit des broussailles, dont les habits se camoufler parfaitement dans l'élément en question. Ce n'est pas son aspect qui m'interpella le plus, mais ce qu'elle transportait avec elle, cette odeur je l'a reconnaîtrais entre mille, -cette magie- celle la même qui m'emprisonne à chaque fois....quelle poisse... on m'avait déjà retrouvé...alors ça y est je n'aurais pas le temps d'admirer une nouvelle lune...je rageais intérieurement...je n'avais pas l'intention de succomber sans lutter....mais tandis que je pesais le pour et le contre de ma situation.... la créature me parla...

"Garde Zéphyr. Est-ce que tout va bien ?"

Quoi? Comment? Qu'est-ce que.... Cela se voit que le temps à passer...Les prénoms se sont drastiquement compliqués...Elle semble confiante...
Elle me demande si je vais bien, serait-ce un piège? Oui ça doit en être un, il y a peut-être des dizaines d'autres comme elle dissimulés dans ces bois... dans quels beaux draps je me suis mis...
Je me pinçais les lèvres, je devais au moins m'attendre à cela en venant dans ces lieux, que devrais-je dire, quelque chose d'intelligent au moins...

-Tu es une élève de l'Enchaîneur pas vrai? Enchanté gente dame Garde Zephyr, inutile de vous cacher si vous êtes venus à plusieurs....

Je me montrais méfiant, à tout moment elle pouvait utiliser une cage magique, et ensuite ses soldats n'auront qu'à m'embrocher. Je me sens pas la force nécessaire pour émettre mes particules de pollens de fleurs blanches corruptrices, alors je dois trouver le moyen de fuir si besoin est.
Peut-être qu'en me concentrant pour faire périr cette arbre, son écroulement ferait une bonne diversion? Oui surement, probablement, pas sûr, mais la vie ne tient pas fois à pas grand chose.  
Cette nuit ne sera pas la dernière, mais je dois bien gérer mon coup, cette dame pour venir seule à ma rencontre doit être aussi forte que l'Enchaineur.
J'avais déjà reculé de quelques pas, et je cherchais d'éventuels complices, à droite, à gauche, où pouvez t-ils bien se cacher?

Méfiance, Prudence, Et Corruption

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Quand tombent les feuilles d'automne .... [PW Arhiann & Ehawee]  Empty
MessageSujet: Re: Quand tombent les feuilles d'automne .... [PW Arhiann & Ehawee]    Quand tombent les feuilles d'automne .... [PW Arhiann & Ehawee]  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand tombent les feuilles d'automne .... [PW Arhiann & Ehawee]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand on cherche les ennuis, on les trouve ! (pv)
» Quand un homme a honte de lui, il est impitoyable pour les autres. [PV Take et Shy]
» Quand la nuit tombe [Privé Utopie]
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» Quand on joue avec le feu, on se brûle.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ouest de Dùralas :: Forêt Sylfaën-