AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Arkos Minhem
Le Monde de Dùralas a précisément 2311 jours !
Dùralas, le Jeu 27 Fév 2020 - 12:46
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Le deal à ne pas rater :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits – ...
2.97 €
Voir le deal

Partagez
 

 Retour aux sources et remous dans l’onde [solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arhiann
La Tempérance ♦ Ensorceleuse

Arhiann

Messages : 695
Expérience : 2579
Féminin Âge RP : 60 (éq. humain 30)

Politique : 111
Métier : Sculpteur - Expert
Titres:
 

(Dourga, Smilodon de Arhiann [Modifié] +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
Retour aux sources et remous dans l’onde [solo] 1559870510-barre-vie-gauche2370/2370Retour aux sources et remous dans l’onde [solo] 1559871461-barre-vie-rouge  (2370/2370)
Vitesse: 742
Dégâts: 1673

Retour aux sources et remous dans l’onde [solo] Empty
MessageSujet: Retour aux sources et remous dans l’onde [solo]   Retour aux sources et remous dans l’onde [solo] EmptySam 18 Jan 2020 - 21:01

Avec l'apparition des fragments de Calamité à l'est, et l'expédition pour s'en débarrasser qui avait suivi, Arhiann n'avait pas eu l'occasion de poursuivre l'enquête sur l'étrange cabane qui, selon toute probabilité, avait rendus malades de jeunes faunes boucs dans le nord de la forêt. Cependant, après sa rencontre avec un tout aussi étrange personnage aux yeux rouges, et des kirins bien loin de leur état normal, elle avait voulu en savoir plus : les deux affaires étaient-elles liées ? Que se cachait-il derrière cette corruption de la vie de Sylfaen, habituellement si saine et foisonnante ? Le plus simple était de retourner à l'origine de toute cette agitation, aux abords du village de Dierna, où avait été observée la cahute suspecte. Certes, l'éclaireuse s'était déjà rendue sur les lieux, et avait pu constater que bien peu subsistait après l'incendie par la chamane locale de cette zone probablement infectée, mais depuis toutes ces lunes, peut-être que quelqu'un aurait repéré un autre indice.

Elle était donc partie pour une nouvelle mission, non sans avoir consulté les étoiles auparavant. Leur message s'avéra flou, et pas des plus rassurants : elle allait vers quelques chose de sombre, vers un grand danger qui visait bien au-delà de sa seule personne. Il y aurait une rencontre déterminante, mais elle ne parvint pas à savoir si ce serait pour le meilleur ou pour le pire. De toute façon, elle devait enquêter, il n'y avait pas d'autre solution. Elle déclina l'offre d'une collègue de se joindre à elle, pressentant que, quoiqu'elle doive affronter, elle devrait le faire seule. Et puis, dans un registre moins dramatique, peut-être que cette fois, elle trouverait le temps de passer à son village d'origine : il ne se trouvait pas trop loin, et la blonde avait tant de choses à raconter à sa famille, sans parler du plaisir qu'elle aurait à  prendre de leurs nouvelles et retrouver, rien que pour quelques jours, cette ancienne vie.

♈ ♈ ♈ ♈ ♈ ♈ ♈

La communauté de la chamane Dierna fut donc son premier objectif. Arhiann y fut reçue très amicalement, mais malheureusement pour ses recherches - heureusement pour les locaux - il n'y avait eu aucun mouvement suspect depuis son dernier passage. Après avoir apporté les nouvelles de la garde Zéphyr, elle reprit donc la route, décrivant des cercles de plus en plus larges autour de la zone carbonisée où s'était trouvée la cabane, et interrogeant tous les êtres qui pouvaient lui répondre. Ce ne fut qu'après bien des palabres avec des créatures variées, qu'elle obtint une nouvelle piste. Vers l'est, un groupe d'elfes un peu ermites lui firent part d'une macabre découverte, quelques lunes plus tôt : une laie et ses petits avaient été retrouvés inertes, sans la moindre trace de violence.

Suspectant quelque chose de louche, les oreilles pointues avaient inspecté les animaux à distance, en faisant appel à leur fort lien avec Dame nature. Le diagnostic avait été sans appel : la femelle et sa portée étaient contaminés par une maladie inconnue, dont la présence avait choqué tout particulièrement ces habitants de la forêt. Prudents eux aussi, ils avaient, comme la faune Dierna, utilisé la flamme pour purifier une large zone, et ce malgré leur horreur du feu lorsqu’il dévorait leurs chers arbres. Leur inquiétude les avait poussés à mettre de côté leur goût pour la solitude, et plusieurs d’entre eux étaient partis en quête d’une origine à l’étrange mal. De place en place, ils étaient parvenus à suivre sa sinistre trace…

La zéphyrienne était naturellement toute ouïe, ce petit groupe ayant avancé sur la piste qu’elle-même s’efforçait de suivre : ils allaient lui faire gagner un temps précieux. Organisés, ils avaient même tracé une carte grossière de leurs trouvailles, toujours des cadavres d’animaux, souvent en groupe, qui portaient la marque de la même fin. La maladie progressait de manière désordonnée, mais allait globalement en s’enfonçant toujours plus profondément dans la forêt. Et, ainsi que le constata Arhiann avec une inquiétude grandissante, s’approchait dangereusement de la région où était installé son village d’origine…
« Vous nous écoutez, éclaireuse ? »
L’interpellée secoua la tête, réalisant qu’elle s’était perdue dans des conjectures alors que ses hôtes continuaient à lui parler.
« Je vous demande pardon. Vous pouvez répéter, à propos du dernier endroit repéré ? »
demanda-t-elle humblement en montrant le petit point le plus éloigné qui était noté sur le parchemin.

« C’était un hibours, un gros spécimen. On l’a brûlé, comme les autres. J’étais avec Lenwë, et comme ça faisait un moment qu’on était partis, je pensais qu’il fallait rentrer. Pour dire aux autres ce qu’on avait trouvé, et essayer de contacter l’un de vous, à la garde Zéphyr. On ne pouvait pas garder ça pour nous, et ça nous éloignait trop d'ici. Mais Lenwë voulait absolument continuer à chercher, alors, on s’est séparés. Il doit toujours être quelque part à pister cette malédiction, on ne l’a pas encore revu. En tout cas, on est bien contents que vous soyez là. »
Elle se contenta d’opiner du chef, engrangeant peu à peu toutes les informations qui lui avaient été données.
« Eh bien, je crois que la seule chose à faire est de suivre les traces de votre ami, en commençant par ici, »
décida-t-elle finalement en posant le doigt sur la dernière marque tracée sur la carte elfique.

♈ ♈ ♈ ♈ ♈ ♈ ♈

Ainsi la fille de Magnésie repartit-elle encore plus profondément dans la forêt, jusqu'à la dernière victime recensée par ses précédents hôtes. Un grand cercle roussi en marquait l'emplacement, au centre duquel subsistaient quelques restes détrempés par les rosées matinales. Arhiann ne s'attarda guère, et reprit ses recherches, en esquissant comme précédemment une spirale, dont l'origine était son point de départ. Cette fois, elle cherchait à la fois des traces de l'étrange maladie, et du passage du jeune Lenwë, mais l'elfe semblait s'être fait si discret, qu'il n'avait laissé aucun indice sur son chemin. Quant aux étoiles, elles répétaient depuis quelques jours un message bref qui ne laissait pas de l'inquiéter : elle voyait sa constellation tutélaire, celle du bélier, éclater littéralement, alors que les petites lumières la composant s'éparpillaient aux quatre coins du ciel, quand elles ne disparaissaient pas dans un ultime clignotement.

Piétiner dans ses recherches ne faisait que renforcer son humeur morose, car les seuls signes qu'elle croyait parfois trouver ne menaient jamais que vers de fausses pistes. Il semblait que le mal comme l'elfe se soient totalement évanouis de la forêt depuis la découverte du hibours... mais la faune n'était pas assez naïve pour y croire, et trop inquiète pour laisser une seule possibilité à l'épidémie de se répandre en ces vertes contrées. Après une nouvelle déception, le brame d'un chevreuil qu'elle découvrit finalement un bois coincé dans l'enchevêtrement d'un buisson si épais qu'il l'emprisonnait le plus naturellement du monde, l'éclaireuse décida de procéder différemment. Ayant libéré le petit cervidé, qui s'en fut sans demander son reste, elle prit avec détermination une nouvelle direction : celle de son village.

Il serait plaisant de retrouver les siens, cela la changerait de cette enquête qui n'avançait pas. Et puis, peut-être auraient-ils quelques informations intéressantes ? Peut-être auraient-ils vu l'elfe Lenwë... Elle n'osait pas imaginer une autre situation, malgré le sinistre avertissement des étoiles, qu'elle avait d'ailleurs cessé de consulter, de crainte de les voir le réitérer. Quoi qu'il en soit, elle serait bientôt fixée : quelques jours de marche seulement la séparaient de sa communauté d'origine, et elle avançait sur un rythme soutenu, bien plus rapidement que lorsqu'elle avait fait ce trajet en sens inverse, lorsqu'elle était partie à la découverte. Elle était éclaireuse de la garde Zéphyr, désormais, et sa hâte de parvenir à destination la soutenait.

♈ ♈ ♈ ♈ ♈ ♈ ♈

Le soleil déclinait lorsqu'elle reconnut les abords du village, et que s'allongeaient des ombres inquiétantes dans un silence qui l'était tout autant : pourquoi n'entendait-elle pas de cris d'enfants, d'éclats de voix ? Pourquoi ne distinguait-elle pas les lueurs reflétées du grand feu, que les faunes avaient coutume d'allumer au centre du cercle formé par leurs huttes ? Le cœur cognant fort dans sa poitrine, et les doigts serrés sur son bâton, elle continua à avancer. L'esquisse d'une première habitation lui apparut, porteuse d'un sentiment d'étrangeté qu'elle n'identifia pas immédiatement. Mais, alors qu'elle s'approchait, la lumière faiblissante lui montra la terrible réalité : des ruines, c'était ce qu'elle contemplait. Des ruines noircies sous l'action du feu.

Les sens aux aguets malgré la manifeste absence de vie, elle se glissa entre les pans de murs calcinés, jusqu'à la zone centrale, et effectua un tour sur elle-même, les articulations raidies. Tout avait brûlé, tout, sans exception. Le sentiment d'impuissance, qu'elle avait éprouvé alors que son enquête s'embourbait, revint la frapper au grand galop. Venait-elle de trouver le nouveau point d'impact de la maladie qu'elle poursuivait ? Et dans ce cas, était-ce l'elfe qui y avait porté la flamme ? Le souffle court, elle s'approcha d'une ancienne cahute, et en fouilla l'intérieur des yeux. Elle n'y voyait plus très clair, mais il n'y avait aucun reste faunesque à l'intérieur, elle en était sûre. Craignant ce qu'elle allait trouver, elle réitéra l'examen sur les autres logements. Cependant, réaliser que les murs de bois et de terre avaient brûlé sans qu'il n'y ait d'occupant à l'intérieur, ne suffit pas à la soulager.

Prise d'une soudaine impression d'urgence, elle fila à toutes pattes vers une zone dégagée à quelque distance, qui servait aux cérémonies mortuaires. Sa course passait près de la seule hutte qu'elle avait omis de vérifier, celle qui se tenait à l'écart des autres, et logiquement placée sur le chemin de la porte vers l'au-delà constituée par la clairière aux bûchers. Elle n'eut pas le temps d'atteindre son but, qu'elle s'étala de tout son long sur les aspérités d'un sentier au tracé remarquablement net, signe qu'il avait été emprunté récemment. Quelque chose venait de la percuter, et elle se redressa vivement, plissant les yeux dans la lumière du crépuscule pour tenter de l'identifier.




" il n'y a personne qui soit né sous une mauvaise étoile,
il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel "

♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️
Revenir en haut Aller en bas
 

Retour aux sources et remous dans l’onde [solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Baignade nocturne [ Pv Sky ][Hentaï]
» Toi dans mes draps. | [PV] Hentaï.
» [UPTOBOX] Le Retour des bidasses en folie [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Le Retour des Charlots [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ouest de Dùralas :: Ville d'Endorial :: La Grand-Place [Zone communautaire]-