AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Rowtag
Le Monde de Dùralas a précisément 2445 jours !
Dùralas, le Ven 10 Juil 2020 - 9:26
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Le Deal du moment : -25%
Nouveaux écouteurs Apple AirPods 2 au meilleur ...
Voir le deal
133.90 €

Partagez
 

 L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Greil
Pubbeur ♦ Maîtres d'armes

Greil

Messages : 729
Expérience : 1557
Masculin Âge RP : 45

Politique : 50
Métier : Sculpteur - Expert
Titres:
 

(Griffure, griffon de Greil [Modifié] +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] 1559870510-barre-vie-gauche2745/2745L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] 1559871461-barre-vie-rouge  (2745/2745)
Vitesse: 320
Dégâts: 1338

L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] Empty
MessageSujet: L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo]   L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] EmptyMar 25 Fév 2020 - 19:25

img_rp
L'Odyssée de π
Quete speciale - Accès à Wystéria
île était un petit navire.



Weissaupt. La forteresse gelée du nord avait subi bien des changements depuis qu'un semblant de vie avait envahit les murs de ces vieilles ruines pour la seconde fois. Depuis qu'un être amorphe et blessé secondé d'un cadavre encore vivant avaient débarrassé les ruines de Weissaupt de ses nuisibles pour y élire domicile à leur tour, la forteresse du nord redevenait peu à peu elle-même. Au fur et à mesure que l'être en son sein retrouvait son état d'origine, la ruine gelée se parait de bois, de chaleurs et de vie. Un nouveau toit, des fenêtres remises à neuf, de la pierre pour remplacer celle partie des murs, et même des remparts flambants neufs. Weissaupt quittait son statut de ruine petit à petit et hébergeait de plus en plus de vie. D'abord une licorne noire nécessitant que les écuries soient remises à neuf, une salle d'entraînement et une salle d'armes, mais aussi un atelier. Bientôt, ce fut un jeune adolescent et sa petite sœur à peine sortie de l'enfance qui virent grossir les rangs des êtres vivants dans cette forteresse. Encore plus de bras pour réparer, retaper et redonner ses lettres de noblesse à un fort qui brillait de sa splendeur de part le passé. Puis ce fut un griffon, jeune et joueur, qui nécessitait une plus grande place dans la plus haute tour, mais aussi des jardins remis en état pour y jouer avec l'annonce du printemps, avec l'enfant et l'adolescent autour du citronnier que la non-mort regardait la mort dans l'âme pendant qu'elle veillait sur son général. Non vraiment, Weissaupt se portait bien et pourtant de nombreuses pièces et certains sous-sols non encore découverts méritaient vraiment qu'on s'y attarde et qu'on y travaille. Après tout, si le triumvirat doit y être refondé et le Stolenmark doit y renaître, alors il faudra que le fort gelé retrouve toute sa gloire d'antan.

Cependant, il s'agit là d'une autre histoire, une histoire qui vous sera conté après avoir atteint Wysteria. L'envie du général de voyager en ses terres, sur cette île lointaine, était certes liée au fameux baobab et aux secrets de ses talents de maître d'arme, mais celle-ci était également lié au Stolenmark, en particulier à une tête pensante de celui-ci. Certaines informations venaient de tomber auprès de la maîtresse des corbeaux, dont les volatiles ne recommençaient que depuis peu à voler. Il semblerait que le sceau du Stolenmark y ai été vu et que certains se battaient encore pour sa cause. Les bateaux pour l'île de Wysteria sont rares, voir inexistants à cause des pirates, mais aussi des créatures infestant les fonds marins vers cet endroit. C'est pourquoi nul bateaux ne voulaient voguer dans des eaux si dangereuses et c'est pourquoi Greil dut se résoudre à l'évidence, s'il voulait voguer vers l'île, il devrait le faire sur sa propre embarcation. Ce fut donc ce qui se passait actuellement au sein même des ateliers de Weissaupt. Un ancien sculpteur devenu bûcheron sculptait et assemblait une à une les pièces pour créer son propre bateau. Tantôt secondé par une vampire, tantôt secondé par un jeune adolescent à la tignasse blonde et même parfois d'un griffon curieux, notre homme passa plusieurs mois à sculpter, assembler et tester son embarcation. Il lui fallait une coque solide et une étanchéité sans faille pour naviguer jusqu'à Wysteria.

Ce fut après plusieurs mois de travail et la visite discrète et régulière d'un maître batelier trouvé par la maîtresse des corbeaux que le bateau fut terminé. Une embarcation magnifique, pouvant transporter et abriter une poignée de personnes avec leurs affaires et leurs montures ou animaux de compagnie. Une embarcation assez solide pour ne pas couler après quelques combats en mer et une embarcation assez spacieuse pour pouvoir ramener quelques personnes de plus ainsi que beaucoup de trésors, ou au moins de bois de baobab, pour la grandeur du Stolenmark. La voile avait été livrée quelques jours plus tôt et aujourd'hui se fut la pièce de métal maîtresse, la dernière pièce nécessaire qui vint aux portes de Weissaupt. L'encre et sa chaîne étaient enfin arrivées et il fallait facilement la force d'un griffon et d'une licorne pour la porter et la harnacher au bateau qu'elle devait maintenir. Le bateau était désormais achevé et prêt à naviguer. Il fallait donc le tirer et le transporter avec sa remorque jusqu'au point ou il mouillera pour la première fois. La destination de celui-ci était donc les mers, particulièrement la mer maudite qu'il fallait traverser. La grande remorque contenant un bateau dissimulé sous un linge trop grand était tirée par les destriers payés à prix d'or. Voyageant calmement, doucement, ceux-ci étaient entourés de cavaliers particuliers, escortant le convoi exceptionnel, une vampire à dos de licorne avec une enfant, un griffon portant deux miliciens à la grande différence d'âge. Il fallait être discret et voyager de nuit pour éviter les attaques, mais le convoi arriva finalement à bon port sans aucune casse pour sa marchandise transportée.

Il en vint donc le tour de la mise à l'eau de l'embarcation flambant neuve. C'est avec une certaine tension et beaucoup d'appréhensions que l'ancien général procédait, aidé de ses pairs, au mouillage du bateau et au retrait de la remorque le soutenant. Une fois celle-ci à terre sans sa cargaison qui semblait parfaitement flotter, ce fut un soupir de soulagement que notre général poussa avant d'emmener ce nouveau navire un peu plus au large, non sans y déposer d'abord son ancre. L'embarcation qui n'avait rien de sommaire tenait parfaitement l'eau et était finalement aussi solide qu'elle en avait l'air, pour une fois que les apparences ne sont pas trompeuses. Le bois de chêne avait de nouveau prouvé sa fiabilité dans l'utilisation navale et l'ancien Général était prêt à jouer les capitaines de croisière. Arthur avait pris soin d'empaqueter ses affaires comme un bon matelot et voulant faire ce voyage pour le moins formateur pour ce jeune homme. Le voyage risquant de durer plusieures semaines, il avait été impossible pour Greil de ne pas emmener Aleyna qui refusait d'abandonner son frère plus d'une journée. Quant à griffure... Et bien le griffon était déjà sur le pont, dans son encart et pas décidé à bouger, des fois qu'on l'oublie. Elincia allait, quant à elle, retourner à Weissaupt avec Jais. La vampire avait beaucoup à faire, ne serait-ce que pour analyser ce que Greil avait ramené de l'ancienne cabane de Venta Black et essayer de retrouver sa trace d'elfe plus noir que noir.

De son coté, notre ancien Général d'une armée et nouvellement capitaine d'un navire attendait, son bateau fraîchement mouillé et son premier et sa seconde matelote trouvant leurs marques sur cette embarcation toute neuve. Notre homme attendait deux personnes, un certain elfe noir et une thérianthrope qui devaient se joindre au voyage. Il fallait espérer qu'ils ne soient pas trop en retard.






RP en cours : 1 - 2 - 3
Arènes en cours : 1 - 2 - 3
Je parle en #FF0000
Elincia en #666633


Dernière édition par Greil le Mer 4 Mar 2020 - 19:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Holy
Virtuose

Holy

Messages : 482
Expérience : 2102
Féminin Âge RP : 19

Politique : 44
Métier : Forgeron d'A. - Apprentie
Titres:
 

(Céléborn, Cerf royal d'Holy +300, v+200)

Stats & équipements
Vitalité:
L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] 1559870510-barre-vie-gauche1870/1870L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] 1559871461-barre-vie-rouge  (1870/1870)
Vitesse: 733
Dégâts: 520

L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] Empty
MessageSujet: Re: L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo]   L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] EmptyMer 4 Mar 2020 - 13:50

 

Depuis que j’avais appris qu’il existait d’autres virtuoses dans le monde, d’autre personne utilisant la musique comme source de magie. Je me mis à faire des recherches sur ce sujet, elles me menèrent d’abord dans une boutique vendant des instruments et des partitions imprégnées de sortilège qui s’activait en jouant la mélodie, mais je n’appris rien sur l’origine de ce pouvoir, pourquoi m’était-il venu ? Et c’est en continuant mes recherches que l’on me parla d’une île, wystéria.  

Peut-être n'y trouverais-je aucune réponse, mes sources n’étant pas très fiable, mais voyager sur la mer dans un bateau suffit à me convaincre. Je n’avais vu la mer qu’une fois dans ma vie alors que je n’étais qu’une petite fille et tout de suite cette grande étendue d’eau salée m'intrigua. Je me souviens ce jour-là avoir envié les pêcheurs et autres marins dont la seconde maison était cet horizon bleu se confondant avec le ciel.

C’est sur le dos de mon fidèle poney et accompagné de Lune que je longeais les quais à la recherche de mon embarcation, m’imprégnant de ce décor qui m’était à la fois inconnu et familier. Jetant des yeux curieux sur tout ce qui se passait. Des bateliers déchargeant d'énormes caisse de poissons aux fumets si différent de ce que l’on trouve communément dans les rivières et les lacs ou d’autre qui se chargeaient au contraire de tonneaux en tous genres ainsi que des cargaisons précieuses.  

Lorsque je vis au loin Greil qui semblait patienté, l’homme d’arme avec qui on avait tapé des gargouilles et qui m’avait proposé de l’accompagner vers l’île mystérieuse au détour d’une conversation, je talonnai légèrement Flocon pour le lancer au petit trot.

Bonjour, c’est une belle journée pour lever l’ancre,” lançais-je joyeusement alors que j’attendais depuis longtemps de pouvoir sortir cette phrase.  

Alors je pris le temps d’observer son bateau, grand, il avait l’air spacieux, mais surtout, il n’avait rien à voir avec les autres bateaux que côtoyer le port. Très élégant, mais surtout à l’air robuste, capable d’affronter n’importe qu’elles tempêtent.  

Très joli bateau,” Continuais-je époustouflé et très admirative.
Codage par Libella sur Graphiorum





L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] 33275d11
Rps en cours :
Couleurs des dialogues : Holy - #467ce6 -- Lune - c5c5c5 -- Autres - #357343
Revenir en haut Aller en bas
Doppel
Guetteur

Doppel

Messages : 318
Expérience : 1702
Politique : 48
Métier : Forgeron - Novice
Titres:
 

(Lutea, Oeil vivant de Doppel [Modifié], +350, +300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] 1559870510-barre-vie-gauche1340/1340L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] 1559871461-barre-vie-rouge  (1340/1340)
Vitesse: 1206
Dégâts: 931

L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] Empty
MessageSujet: Re: L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo]   L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] EmptyVen 6 Mar 2020 - 4:07

Fidèle à ses habitudes, c'est très discrètement qu'Hellébore, l'elfe noir, s'avançait parmi les badauds d'Ishtar. Le moins que l'on puisse dire, c'est que le climat le changeait de la rigueur kastalinnoise. Pourquoi pas songer à une reconversion, le temps venu ?

Mais l'heure n'était pas aux rêveries. L'elfe était attendu, et il avait le retard en horreur. Il pressa le pas afin d'arriver plus rapidement aux quais. La description qu'on lui avait faite du navire était relativement sommaire, et pour être honnête, il n'y connaissait pas grand chose en bateau. Il comptait surtout sur la présence des deux individus pour se repérer. En effet, c'est avec ceux qu'il avait aidé à occire des hordes de gargouilles qu'Hellébore allait faire la traversée.

Tout d'abord, il y avait Greil, un homme plutôt mur, mais encore bien conservé, et qui, il avait pu le constater, savait encore bien se défendre. Il était accompagné d'un autre humain plus jeune, un certain Arthur. Et il y avait Holy, une thérianthrope qui avait une façon très spéciale - mais aussi très efficace - de jouer du violon.

Finalement, il finit par trouver le bateau en question. Il devait le reconnaître, il avait fière allure. La première fois qu'il en avait entendu parlé, il s'attendait davantage à une grosse barque. Le voilà rassuré au moins sur ce point.

A bord, il retrouva Greil et Holy, qu'il vint saluer avec sa retenue habituelle.




Couleur des dialogues : Mandarine

RP en cours :
I / II / III

Hors RP en cours :
I

Combats d'arène :
Libre
Libre
Libre
Revenir en haut Aller en bas
Saigo
Élu de Marihser

Saigo

Messages : 220
Expérience : 2111
Masculin Âge RP : 26

Politique : 45
Métier : Chasseur - Apprenti
Titres:
 

(Corbac, corbeau de Saigo [Modifié] +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] 1559870510-barre-vie-gauche1610/1610L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] 1559871461-barre-vie-rouge  (1610/1610)
Vitesse: 924
Dégâts: 1126

L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] Empty
MessageSujet: Re: L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo]   L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] EmptySam 7 Mar 2020 - 13:32

Alors comme ça, tu as expérimenté l'Incarnation de Mahriser ? C'est rare de voir ça arriver aussi tôt. Mais j'imagine que ça signifie que le Dragon Blanc voit en toi le potentiel de l'Exécuteur Parfait.

Katsuo Shibata semblait pensif. Celui qu'on nommait l'Armure Vivante, en raison de sa maîtrise parfaite de la première technique de l'Exécuteur Parfait, n'avait plus vu un de ses élèves bénéficier de l'aide de la divinité depuis belle lurette. Pourtant, lorsque Saigo était redescendu du Mont Tagne, les stigmates ne laissaient pas de place au doute. L'ancien maître des cachots avait connu une introduction aussi soudaine qu'inattendu à la dernière étape de la Voie. Bien que quasiment effacées, les marques des écailles sur la peau du Parricide étaient sans équivoque.

Où puis-je trouver le dernier Maître ? demanda Saigo, déterminé.

Ne brûle pas les étapes. Tu maîtrises seulement l'Armure Vivante, et encore, tu es très perfectible. L'Incarnation de Mahriser est la dernière marche sur la Voie de l'Exécuteur Parfait, tu ne dois pas sous-estimer le fossé qui te sépare d'un tel niveau. Tu en as fais l'expérience, c'est un pouvoir colossal que tu devras apprendre à invoquer et manipuler. Ceux qui ont su le faire se comptent sur les doigts d'une seule main.

Alors que me conseilles-tu ?

Apprends d'abord les deux autres techniques. Concernant l'Armure Vivante, tu as terminé ma mission, je n'ai plus rien à t'apprendre. Il te faudra pratiquer quotidiennement, mais tu le savais déjà. Désormais, tu dois maîtriser le Zéphyr et le Tueur de Géants. Les maîtres vivent dans l'Ouest et dans le Nord. Commence par là. Ensuite, nous reparlerons de l'Incarnation.

[...]

Saigo n'avait pas bronché. Il s'était rendu à l'Institut de la Magie, où il avait appris la maîtrise du Zéphyr. Il s'était aventuré dans le Grand Nord pour retrouver le Tueur de Géants, et en apprendre tous les secrets. Il revenait à la Tour Noire, plus complet que jamais. Il connaissait enfin les trois techniques primordiales de la Voie. Plus que jamais, le Faucheur souhaitait élucider le mystère du Mont Tagne. Ce jour fatidique où, au cœur d'un combat, Mahriser avait pris possession de son âme. À l'époque, il avait été incapable de canaliser ce pouvoir et de s'en servir. Désormais, il se sentait prêt à sauter le pas. Katsuo le savait également : rien n'arrêterai son élève. Alors il ne fit pas d'histoires.

Je ne sais pas exactement où vit le dernier Maître. Pour tout te dire, je ne suis même pas sûr qu'il soit encore en vie. La dernière fois que je l'ai vu... il était déjà plus vieux que toi ou moi pourront jamais l'imaginer. Mais ce dont je suis quasiment certains... c'est que tu devras prendre la mer pour le trouver.

Wystéria ?

Katsuo acquiesça. Ils s'entrainèrent ensemble, pour la dernière fois avant longtemps. Saigo se souvenait de l'île légendaire. Il avait effectué sa première traversée avec Styx. Il ne se souvenait plus exactement du chemin, mais il savait pertinemment ce que Wystéria pouvait lui offrir, en terme de progrès. C'était la suite logique, l'étape suivante sur la Voie. Il n'avait pas de temps à perdre. Il se mit en route vers le Sud, dans l'optique de trouver une embarcation avec une petite place pour lui.

Quelques jours plus tard, il parvint devant l'immense étendue d'eau. Les Mers Maudites. Avant d'y arriver, il était passé par Ishtar. La ville côtière avait ravivé de nombreux souvenirs à Saigo. Tant d'aventures s'étaient déroulées dans les ruelles de la cité. Mais l'Exécuteur se souvenait bien que ce n'était pas sur le port qu'il avait dégoté son bateau. Il s'était aventuré plus loin, avec Styx, pour finalement... « réquisitionner » un navire pirate. La rumeur disait que ces derniers s'étaient quelques peu renforcés, mais cela n'inquiétait guère le revenant.

Toujours était-il qu'il avait marché pendant deux petites heures, alternant entre ses pas et quelques envolées grâce au Zéphyr. À la recherche d'un navire, il avait fini par remarquer un belle embarcation, qui semblait flambant neuve. Il décida de s'en approcher, à pied, à visage découvert. Pour ce voyage, il avait noué ses longs cheveux noirs en une queue de cheval. Juste avant qu'il ne quitte la Tour Noire, la fille de Katsuo avait insisté pour lui faire une petite tresse, sur sa tempe droite. D'ordinaire, Saigo aurait adressé un solide revers patriarcal à la gamine, par réflexe. Mais son premier maître avait beaucoup fait pour lui, alors il avait accepté, de bonne grâce.

Hormis cela, il portait une tunique noire, parfaite pour l'entraînement quotidien auquel il s'astreignait. Pour le voyage, il avait ajouté un épais manteau de cuir tanné par l'un des meilleurs artisan de la Tour Noire. Lorsqu'il la retirait, ses bras meurtris par les cicatrices étaient à l'air libre, et un simple coup de vent permettait d'entrevoir le haut de la rune qui luisait sur son torse. Sa marque de la Mort, le cercle d'Onze, lui, était parfaitement visible sur sa trachée.

Ainsi Saigo s'approchait-il du pont d'embarquement. Il n'était pas armé, comme à son habitude, et hormis le fait qu'il soit un stryge noir, il ne paraissait pas menaçant. Toutefois, il était assez clairement mal à l'aise, au moment de s'adresser à l'homme qui s'apparentait au capitaine. Un solide gaillard à l'armure bien entretenu, et à l'air sévère, mais juste. L'Exécuteur n'avait jamais vraiment pris le pli d'une approche cordiale, son ancienne vie lui avait toujours appris à prendre ce qu'il désirait par la force. Aussi, le ton employé par le Parricide se voulait calme et posé, mais le phrasé et la tonalité le rendait légèrement agressif malgré lui.

Tu vas à Wystéria ? Il te reste une place ? J'ai à y retourner et je cherche un bateau.

Toujours peu au fait des usages sociaux, Saigo s'était posté nez à nez avec le général, ignorant totalement tous les autres passagers. Il le fixait froidement dans les yeux, l'air neutre, mais confiant malgré tout.
Revenir en haut Aller en bas
Greil
Pubbeur ♦ Maîtres d'armes

Greil

Messages : 729
Expérience : 1557
Masculin Âge RP : 45

Politique : 50
Métier : Sculpteur - Expert
Titres:
 

(Griffure, griffon de Greil [Modifié] +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] 1559870510-barre-vie-gauche2745/2745L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] 1559871461-barre-vie-rouge  (2745/2745)
Vitesse: 320
Dégâts: 1338

L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] Empty
MessageSujet: Re: L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo]   L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] EmptySam 7 Mar 2020 - 19:00

img_rp
L'Odyssée de π
Quete speciale - Accès à Wystéria
île était un petit navire.



Greil était allongé sur une chaise longue en merisier, regardant l'océan tout en restant partiellement protégé du soleil par le toit en Porte-à-faux de l'embarcation. Arthur avait installé sa jeune sœur dans la petite cabine où ils passeraient plusieurs jours et regardaient l'océan par-delà la proue du bateau amarrée à quai. Notre trio attendait calmement les deux autres invités sur le bateau, profitant du soleil et du calme de la mer dans un contexte qui n'avait rien de militaire. En tenue de ville pour Arthur et Aleyna, même si les armures étaient dans l'embarcation, un étranger jurerait voir un vieux père et son jeune fils se préparer à partir en mer en voyant le spectacle d'un point de vue extérieur. Greil portait toujours Kavacha, cette armure étant comme une seconde peau pour lui désormais. Une seconde peau qu'il allait devoir alléger à un moment donné.

Holy : Bonjour, c’est une belle journée pour lever l’ancre. Très joli bateau.

Greil jeta un œil par-dessus bord. La voix lui étant familière, notre capitaine improvisé voulait voir qui lui lançait cette petite allocution doublée d'un compliment. Arthur, qui était debout à bâbord, partit presque en courant à tribord avant de faire joyeusement un signe de salut de la main, ayant reconnu la voix. La petite Aleyna, elle, espionnait discrètement depuis la cabine, jouant les filles timides. Ce fut l'ancien général qui répondit en premier, se levant de sa chaise et descendant à quai par la planche permettant l'accès au bateau depuis le quai.

Greil : Merci du compliment. C'est presque un an de travail de bucheronnage et de sculpture intensif. J'espère qu'il nous mènera à bon port.

Ce fut presque immédiatement qu'un autre visage connu arriva. Hellébore venait lui aussi d'arriver devant le bateau du 'capitaine' Greil. L'aventurier qui allait devoir vérifier s'il avait le pied marin fini de descendre vers les deux individus et les salua les bras grands ouverts avant de les inviter à monter et de montrer leurs affaires en soute histoire de s'installer pour le voyage.

Greil : Bienvenue dans l'immense flotte du Stolenmark. Montez donc, je vous en pris ! Vous êtes les bienvenus à bord.

L'immense flotte du Stolenmark, un seul et unique bateau. Il faut dire que pour un fort qui n'est pas au bord de l'eau, une flotte navale pour ses hommes est aussi utile qu'un vélo est utile pour un poisson. Le général était d'humeur joyeuse, d'une humeur à plaisanter et faire des calembours. Cette traversée devait s'annoncer calme, sans histoire. Elincia avait informé Greil avoir fait le nécessaire pour les pirates et il n'y avait aucune raison que ce voyage se passe mal, du moins en apparence. Quelques barils de rhum s'étaient même glisser parmi les réserves d'eau potable, si l'ambiance se voulait festive avec ces personnes auxquelles Greil savait pouvoir faire confiance. Un nuage un peu plus sombre arrivait tandis que l'ancien général aidait ses alliés à embarquer dans une ambiance qu'il essayait de garder festive, joviale pour que la traversée soit pour le moins agréable.

Ce nuage sombre était un stryge noir à l'air rude, bien que pas menaçant. Portant un manteau de cuir tannée au-dessus d'une tunique de cuir noir, le Stryge noir aux cheveux noirs noués en une queue-de-cheval semblait pour le moins impressionnant, mais aussi mal à l'aise une fois face au capitaine de l'embarcation. Voyant l'étrange étranger approcher du pont d'embarquement, Greil était descendu de celui-ci pour aller à sa rencontre. C'est donc face à face que le stryge noir posa sa question au capitaine d'un ton calme, posé, mais au soupçon agressif.

Saigo : Tu vas à Wystéria ? Il te reste une place ? J'ai à y retourner et je cherche un bateau.

Le stryge soutenait le regard du capitaine. Il avait ce regard plein de confiance, mais ne semblait pas chercher l'affrontement. Il semblerait plus que ce soit une réelle question, ou plutôt requête, posée d'une manière maladroite. Greil quitta le regard du stryge noir et se tourna vers son "équipage" pour leur poser la question que le stryge venait de lui poser.

Vous en pensez quoi, les gars ? On le laisse embarquer ou non ?

Le jeune Arthur toisait durement le stryge, mais acquiesça. Cet homme ne lui aspirait pas la confiance, mais Astriel lui avait appris de par le passé à quel point les stryges noirs, comme les nagas, peuvent être différents des idées reçues. Celà dit, s'il venait à être agressif envers sa petite sœur, il n'hésiterait pas à la défendre. La petite Aleyna, justement, se cachait un peu plus profondément dans la cabine, intimidée par l'homme venant de se présenter. Ce fut donc ainsi, devant la réaction des autres membres de l'équipage, que Greil se retourna vers l'inconnu, le regardant droit dans les yeux avant de lui lancer d'un air neutre et de lui tendre une main amicale.

Greil : En effet nous allons bien à Wysteria et bienvenue à bord. Mon nom est Greil. Comment devons-nous t'appeler ?

La réaction du stryge noir allait être observée et la main tendue n'était pas qu'une preuve d'amicalité. Cela allait clairement définir si l'ancien général allait pouvoir faire confiance au stryge ou s'il allait l'avoir à l'œil pendant toute la traversée.






RP en cours : 1 - 2 - 3
Arènes en cours : 1 - 2 - 3
Je parle en #FF0000
Elincia en #666633
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Holy
Virtuose

Holy

Messages : 482
Expérience : 2102
Féminin Âge RP : 19

Politique : 44
Métier : Forgeron d'A. - Apprentie
Titres:
 

(Céléborn, Cerf royal d'Holy +300, v+200)

Stats & équipements
Vitalité:
L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] 1559870510-barre-vie-gauche1870/1870L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] 1559871461-barre-vie-rouge  (1870/1870)
Vitesse: 733
Dégâts: 520

L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] Empty
MessageSujet: Re: L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo]   L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] EmptyDim 8 Mar 2020 - 15:57

 

J’avais mis pied à terre, à côté de la louve et tenais mon poney par la bride lorsque Arthur apparut derrière la rambarde du bateau. Tout en souriant, je rendis son geste au jeune homme, heureuse de le revoir, car je m’étais déjà prise d’affection pour mes nouveaux compagnons, même pour Hellébore qui ne parlait pas beaucoup. Puis j’entendis avant de voir Greil me dire être flatté de mon compliment, je fus étonné du temps qu’il fallait pour construire un bateau, un an tout entier !  

D’ailleurs, l’elfe ne tarda pas à arriver et Greil descendit par une planche glissée jusqu’au sol pour nous saluer chaleureusement.  

Un bateau, c’est déjà bien pour commencer !” Lui répondis-je gaiement.  

J’eus beaucoup de mal à faire monter Flocon sur le pont, heureusement, Griffure son nouvel ami l’encouragea. Bien qu’ils aient eu des débuts difficiles, le petit cheval et le griffon étaient maintenant presque inséparables. Je fus tout aussi impressionné par la place qu’il y avait sur le navire lorsque j’emmenais mon fidèle destrier aux écuries, aussi spacieuses qu’elles pouvaient l’être sur un bateau, du foin et de l’eau l’attendait dans un petit box confortable, il en fut plus qu’heureux. Une fois sûre que mon compagnon à sabot fut bien installé, je pus m’occuper de mes bagages, n’ayant pas apporté de robe, j’avais qu’un gros sac à dos en plus de mon violon toujours dans son étui, de ma cape et de ma tenue actuelle, évidemment. Un chemisier bleu clair aux manches longues et bouffantes au niveau des épaules. Un corset blanc venait le cintrer à la taille et une jupe bleue, m’arrivait au niveau des cuisses devant et en dessous des genoux derrière avec un pantalon blanc entrant dans des bottes montantes aux teintes sombres. Une tenue chic et confortable, adapter aux longs voyages en mer, en tous cas, je l’espérais.

Mes bagages désormais rangés, je pus saluer Arthur plus sereinement. Mais une fois sur le pont, je sentis une présence, une petite fille qui devait se cacher dans les cabines, je l’ignorais pour le moment, les présentations se feront probablement le moment venu.  

Je suis contente que tu sois du voyage.” Lui dis-je simplement alors que mon attention fut rapidement sapée par un nouveau venu, Greil avait déjà commencé à l’accueillir alors que l’on s’approchait d’eux.  

Un homme très grand avec deux ailes noires fichées dans le dos. Probablement un stryge noir, comme Zecharel. Il n’avait pas l’air dangereux, mais je sentais bien qu’il n’était pas à l’aise. Ne regardant que Greil comme s’il avait pas vue que nous nous étions approché, ou comme s'il tentait de ne pas le voir. Je m’approchais d’ailleurs un peu plus du nouvel arrivant me frayant un passage entre mes camarades qui me barrait le chemin, pas évidemment de s’imposer quand on est une fille, et surtout quand on est de petite taille. Mais je voulais surtout sentir son odeur qui ne m’était guère familière, mais qui ne révélait rien de suspect non plus.  

Je pense qu’il peut monter, en plus il y a plein de place sur le bateau, ce serait dommage de pas en profiter.” Répondis-je d'un ton neutre et un peu méfiant à la question de Greil puis me reculant pour attendre la suite. Il me tardait de pouvoir explorer les moindres recoins du bateau, et surtout de commencer le voyage.
Codage par Libella sur Graphiorum





L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] 33275d11
Rps en cours :
Couleurs des dialogues : Holy - #467ce6 -- Lune - c5c5c5 -- Autres - #357343
Revenir en haut Aller en bas
Doppel
Guetteur

Doppel

Messages : 318
Expérience : 1702
Politique : 48
Métier : Forgeron - Novice
Titres:
 

(Lutea, Oeil vivant de Doppel [Modifié], +350, +300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] 1559870510-barre-vie-gauche1340/1340L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] 1559871461-barre-vie-rouge  (1340/1340)
Vitesse: 1206
Dégâts: 931

L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] Empty
MessageSujet: Re: L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo]   L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] EmptySam 14 Mar 2020 - 2:09

En arrivant devant le bateau, Hellébore fut accueilli par Greil :

- Bienvenue dans l'immense flotte du Stolenmark. Montez donc, je vous en pris ! Vous êtes les bienvenus à bord.

L'elfe noir balaya la scène du regard. "Immense flotte" était un peu exagéré. Certes, le bateau était de bonne taille, et semblait plutôt récent, ce qui était de bonne augure. Mais "immense"... ce n'était pas non plus une armada. Mais il garda ces considérations linguistiques pour lui. Il se contenta d'hocher la tête en guise de remerciements. Il fit la même chose avec Holy, la thérianthrope qu'il avait déjà rencontré, et qui était arrivé visiblement peu de temps avant lui.

Entre temps, un autre individu monta sur le pont. Un stryge noir, qu'Hellébore n'avait jamais vu, et qui demanda une place sur le bateau à Greil. L'elfe noir se détourna, désintéressé. Ce fut alors Arthur, le jeune humain qui suivait Greil comme son ombre, qui vint le saluer de manière très enjouée. Il avait l'air ravi de le voir, chose qui n'arrivait que très rarement à Hellébore. Le jeune homme insista pour lui présenter sa sœur, malgré l'ennui évident de son interlocuteur.

Une fois toutes ces politesses épuisantes terminées, Arthur était resté planté là, attendant l'air gêné. L'elfe savait pertinemment ce qu'il voulait, aussi fouilla-t-il dans ses poches pour en sortir un vieux cadenas rouillé.

- J'espère que tu es prêt.




Couleur des dialogues : Mandarine

RP en cours :
I / II / III

Hors RP en cours :
I

Combats d'arène :
Libre
Libre
Libre
Revenir en haut Aller en bas
Saigo
Élu de Marihser

Saigo

Messages : 220
Expérience : 2111
Masculin Âge RP : 26

Politique : 45
Métier : Chasseur - Apprenti
Titres:
 

(Corbac, corbeau de Saigo [Modifié] +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] 1559870510-barre-vie-gauche1610/1610L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] 1559871461-barre-vie-rouge  (1610/1610)
Vitesse: 924
Dégâts: 1126

L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] Empty
MessageSujet: Re: L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo]   L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] EmptySam 14 Mar 2020 - 16:02

Un moment de flottement. Évidemment, voir un stryge noir débarquer inopinément n'aidait pas à installer un climat de confiance et de chaleur humaine. La réputation de la race précédait Saigo partout où il allait. De plus, il fallait l'avouer, il n'aidait pas spécialement à changer les mentalités. Toutefois, il ne se montrait pas agressif face à ceux qui allaient potentiellement l'accueillir sur leur embarcation.

L'humain n'était pas seul, loin de là. Derrière lui, un enfant le toisait d'un air méfiant. Deux autres personnes avaient également pris place sur le pont principal, dans l'attente du grand départ. L'une d'elle avait pris la parole, ne s'opposant pas à la venue de l'Exécuteur. L'autre restait silencieux, et ne semblait pas s'occuper du sort du Parricide plus que de raison. Un taciturne, ça lui convenait bien. Saigo n'était pas le plus doué lorsqu'il s'agissait de faire la conversation.

Il avisa un instant la main tendue du dénommé Greil. Ses yeux rouge sang se portèrent sur la main, puis sur le visage du capitaine. Il ne le connaissait pas, ce n'était pas un mercenaire de la congrégation, pour autant qu'il le sache. Il pouvait bien être affilié aux Gardiens, ou n'importe quelle autre faction citadine. Pouvait-il lui faire confiance ? Il n'avait pas vraiment le choix. S'il voulait entreprendre la traversée vers Wystéria, c'était avec lui. Il pouvait tourner le dos et chercher un autre bateau, mais il ne pouvait pas savoir quand il en trouverait un. Là, il avait une opportunité à saisir.

Saigo.

Sa poignée de main était ferme, rugueuse. L'ancien maître des cachots ne se déridait pas. Il tentait de faire fonctionner les rares idées de comportement "normal" qu'il connaissait. Globalement, c'était tout ce qui impliquait de ne pas prendre l'humain à la gorge ici et maintenant. Ce n'était pas le moment. Il s'avançait vers l'inconnu, il n'avait pas d'autre choix que de confier une partie de son sort à cet homme. Que Mahriser guide ses pas.

Un instant, il songea aux conséquences que pourraient avoir les révélations de son nom. Il était mort, il y a longtemps, mais il avait suffisamment de fait d'armes macabres à son actif pour être recherché dans tout Dùralas. Il avait tué beaucoup de gens, participé à la guerre des factions dans le camp de la calamité. Il était un criminel bien connu. Supposément mort, mais le stryge noir savait de sources sûres que les rumeurs de son retour s'étaient déjà bien propagées, surtout dans les QG des factions. Tout ce qu'il pouvait espérer, c'est que ses futurs compagnons d'aventure ne fassent pas le lien avec le meurtrier qui avait terrorisé le continent, presque deux ans plus tôt.

Ainsi accueilli à bord, il entrepris de se familiariser avec les lieux. Comme l'avait pointé du doigt la jeune femme, il y avait de l'espace sur le bateau. Suffisamment pour que Saigo s'adonne à ses entraînements quotidiens. Le voyage allait durer un certain temps, il ne pouvait pas se permettre de perdre la main. Sûrement pas alors qu'il partait à la recherche de l'ultime maître de la Voie.

Je suis prêt quand vous l'êtes. Annonça-t-il sobrement.

Il ne prit pas le temps de s'enquérir des noms de tout le monde. Il leur appartenait de venir se présenter ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Greil
Pubbeur ♦ Maîtres d'armes

Greil

Messages : 729
Expérience : 1557
Masculin Âge RP : 45

Politique : 50
Métier : Sculpteur - Expert
Titres:
 

(Griffure, griffon de Greil [Modifié] +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] 1559870510-barre-vie-gauche2745/2745L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] 1559871461-barre-vie-rouge  (2745/2745)
Vitesse: 320
Dégâts: 1338

L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] Empty
MessageSujet: Re: L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo]   L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] EmptyLun 16 Mar 2020 - 10:56

img_rp
L'Odyssée de π
Quete speciale - Accès à Wystéria
île était un petit navire.


Griffure, le griffon noir et blanc et particulièrement amical avec les chevaux piaillait d'excitation devant Flocon, le petit poney blanc qui lui avait tenu compagnie pendant le matraquage de gargouilles quelques jours plus tôt. Le cheval, visiblement apeuré par l'idée de monter sur l'embarcation, était encouragé par son nouvel ami à monter à bord qui lui montrait même plusieurs fois comment faire et l'absence de risque à monter sur le navire. Une fois l'équidé embarqué, il fut dirigé au bout de la poupe ou un box à sa mesure l'attendait avec du foin et de l'eau. Juste à côté se trouvait le nid de Griffure, histoire que le canasson ne soit pas trop seul. Ce fut alors Arthur, le jeune humain qui suivait Greil comme son ombre, qui vint le saluer de manière très enjouée. Il avait l'air ravi de le voir, chose qui n'arrivait que très rarement à Hellébore. Le jeune homme insista pour lui présenter sa sœur, malgré l'ennui évident de son interlocuteur.

Une fois tout le monde à bord et les politesses d'usage terminées, impliquant une présentation de la timide Aleyna qui devait sans doute mettre mal à l'aise tout ceux présent à bord et capable de detecter la magie, Arthur restait posé devant Hellébore, attendant d'un air gêné et impatient que l'elfe noir tienne son engagement et lui apprene l'art subtil du crochetage.

Hellébore : J'espère que tu es prêt.

Arthur acquiesçait avec joie, excité à l'idée d'apprendre de nouvelles choses, puis s'installa à coté de l'elfe noir pour voir et apprendre ce qu'il voudra bien lui montrer et lui enseigner. Pendant ce temps, à quai, c'était une autre sorte de scène qui se jouait, nettement moins penchée dans la joie et la bonne humeur infantile, mais plutôt dans la méfiance et l'analyse. Greil continuait de jauger cet inconnu qui avait accepter sa poignée de main. C'était la une bonne chose, indiquant une certaine capacité à socialiser malgré l'apparente dureté de caractère du personnage devant lui. Ce stryge noir dit s'appeler Saigo tout en lui serrant la main, une poignée de main forte et ferme sur une peau rugueuse, abîmée par les combats. Ce Stryge était donc un combattant et il faudra le surveiller le temps de savoir de quel côté il combattra si le groupe croise des pirates bien qu'Elincia devait avoir fait le nécessaire pour cette traversée.

Ce fut donc ainsi que notre maître d'arme remontait à bord du bateau en fermant la marche derrière le Stryge noir nommé Saigo. Laissant tout le monde vaquer à leurs occupations et faisant un rapide tour de l'embarcation pour préparer le départ, notre homme put voir qu'Hellébore avait déjà commencer son entraînement du jeune milicien sur l'art du crochetage. Ce fut donc d'un air tout à fait naturel que Greil s'approcha du duo, fouillant dans une de ses poches pour en sortir une petite bourse préparée à l'avance et contenant un peu d'or à destination de l'elfe noir. Ce n'était pas un salaire mirobolant, mais ce n'était pas la une paie de radins non plus. Juste le salaire normal et honnête pour ce genre de service. Une fois la transaction de l'or contre le savoir effectué, l'aventurier improvisé capitaine de navire continuait son tour de bateau afin de larguer les amarres, témoignant un départ du port imminent. Passant devant Saigo qui ne connaissait pas encore le groupe et voulait sans doute faire bonne impression, l'ancien général l'entendit dire sobrement.

Saigo : Je suis prêt quand vous l'êtes. Annonça-t-il sobrement.

Le maître d'arme toisa le stryge un instant, un regard neutre et sans agressivité indiquant que celui-ci avait entendu et assimiler cette information. La réaction du général fut de lui montrer une roue en bois avec une chaîne et deux manivelles fixées dessus. Il était évident que c'était le système classique pour remonter l'ancre et que, vu le poids de la bête en fer forgé et galvanisé pour être inoxydable, il fallait être deux pour l'enrouler. Greil comptait demander de l'aide à Hellébore de prime abord, mais visiblement l'elfe noir était occupé sur plus important et surtout, c'est une occasion de juger de la force du nouvel arrivant. Ce fut donc une petite phrase, simple et sans ambage, qui suivit la désignation de la roue par le général.

Greil : Aide moi a lever l'ancre alors et on y va.

Levant ainsi l'ancre et hissant par la suite la grand-voile. Notre homme pouvait enfin se mettre derrière le gouvernail. L'ancien général quittait enfin le port avec son embarcation et ses septs passagers. Direction Wysteria et notre homme l'espérait, un voyage sans trop de péripéties. En tout cas, le bateau tenait bon jusque-là. Les pièces et les rouages des différentes parties du bateau tenaient bien et tout semblait fonctionner correctement. Ce fut donc ainsi que, navigant à travers les eaux fluviales, le port s'éloignait de plus en plus jusqu'à n'être qu'une ligne d'horizon et le sextant, la boussole ainsi que la carte donnent la direction à prendre aux nouveaux marins.

Une fois le cap définit et la navigation sure, Greil bloque la roue du gouvernail en merisier et va voir ses passagers. Un rapide coup d'œil à Arthur et Hellébore montrait qu'ils étaient toujours à leurs cours et que, ma foi, le jeune milicien ne semblait pas trop mal s'en sortir. Saigo vaquant à ses occupations, le général le laissait tranquillement s'habituer à cet environnement. Holy faisant elle même ce qu'elle avait à faire bien qu'une petite touche comportementale assez particulière devait sans doute la perturber. La jeune Aleynia, enfant aux yeux noirs et à la magie transpirante de son être, suivait timidement et à distance la virtuose un peu partout sur le bateau et avec la curiosité d'une jeune enfant visiblement intéressée par le violon de la virtuose. Amusé par ce petit spectacle, Greil s'approche d'holy avec l'intention de lui demander gentillement d'en jouer un peu. L'intérêt était double. Bien sûr, d'une part, c'était évidemment pour faire plaisir à l'enfant, mais cela, il ne lui dira pas. L'autre part était que le général aimerait comprendre comment fonctionne le pouvoir d'influence de la virtuose. Le but de la démarche étant de comprendre comment fonctionne l'impact, son propre pouvoir. Sur la manifestation physique, les deux phénomènes semblaient ne rien avoir en commun, mais sur leurs effets le pouvoir de la virtuose semble proche du siens.

Greil : Holy, est-ce que ça te dérangerait de jouer quelque chose, s'il te plaît ? J'ai cru voir que ta musique avait le pouvoir d'influencer le mental des créatures pensantes et je serais curieux de voir comment ça fonctionne. J'ai développé une technique similaire, sans musique et je tatillonne un peu encore. Ça pourrait me faire progresser.

Ainsi va la vie sur le bateau, chacun visant ses objectifs et vaquant à ses occupations. Tout semblait tranquille, du moins en apparence, car sans le savoir, notre groupe et leur embarcation passaient sous un nid de kelpi et quelques-uns de ces individus risquent fort d'attaquer la coque du navire.






RP en cours : 1 - 2 - 3
Arènes en cours : 1 - 2 - 3
Je parle en #FF0000
Elincia en #666633
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Holy
Virtuose

Holy

Messages : 482
Expérience : 2102
Féminin Âge RP : 19

Politique : 44
Métier : Forgeron d'A. - Apprentie
Titres:
 

(Céléborn, Cerf royal d'Holy +300, v+200)

Stats & équipements
Vitalité:
L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] 1559870510-barre-vie-gauche1870/1870L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] 1559871461-barre-vie-rouge  (1870/1870)
Vitesse: 733
Dégâts: 520

L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] Empty
MessageSujet: Re: L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo]   L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] EmptyMar 17 Mar 2020 - 15:57

 

Tout le monde vogua rapidement à leurs occupations, Arthur nous présenta la petite fille que j’avais sentie plus tôt, elle s’appelait donc Aleynia et était sa petite sœur. Je n’avais jamais eu de petite sœur, ni de petit frère d’ailleurs, puisque j’étais la dernière de ma fratrie. Et en voyant tout l’amour dans le regard que lui portait le jeune homme, je me demandais si mes frères l’avaient eu aussi à mon égard.  

Peut-être que Thybalt aurait pu l’avoir, il était l’aîné et m’avait toujours regardé avec bienveillance, seulement il n’avait jamais eu le temps de s’occuper de moi, toujours sur les pas de père, il était sa fierté car c’était son premier fils et qu’il lui succéderait en tant que meneur à l’élevage. Eloy, son cadet d’une année seulement, ne vivait que pour imiter Thybalt en tout point, il le jalousait fortement et aurait aimé être le premier, je n’avais jamais vraiment compris pourquoi. Pour moi, notre père avait toujours eu la même affection pour eux et il n’arrêtait pas de leur répéter que valait mieux être deux plutôt qu’un pour s’occuper du troupeau. Avoir toute la pression d’un père un peu trop passionné par son travail ne m’avait jamais fait rêver. Alors je prenais soin de l’éviter dès qu’il commençait à me parler de la gérance de la ferme et des moutons en général.  

Après eux, il y avait les jumeaux Arto et Imré, trois ans de différences avec mes plus grands frères et quatre avec moi. Inséparables, ils se ressemblaient comme deux gouttes d’eau et ne faisaient jamais rien l’un sans l’autre. Mêmes sous leurs formes canines, ils étaient identiques, deux grands chiens blancs avec des taches noires exactement aux mêmes endroits. Autant dire qu’il n’y avait pas de place pour une petite sœur totalement différente, plus petite que la moyenne et qui s’en fichait de l’entreprise familiale.  

Heureusement, Lune me tint compagnie presque toute mon enfance, jusqu’à qu’elle se retira dans un coin de mon esprit jusqu’au moment propice, lorsque je débutais mes aventures. M’ayant sauvé la vie plus d’une fois, notamment face à deux énormes sangliers. Ce temps me parut très long tout à coup tant j’avais parcouru de chemin depuis.  

Ma mère avait également toujours été présente pour moi, et c’est avec elle que je passais tout mon temps. Elle m’apprit à filer la laine puis à en faire des vêtements, à faire du fromage de brebis pour les vendre ensuite et surtout, à jouer de la musique. Avant de rencontrer mon père, elle était musicienne itinérante, mais pour une raison m’ayant toujours était inconnue, elle cessa de jouer dès qu’ils se mirent ensemble, ou alors en de très rares occasions. C’est lors d’une de celles-ci que j’entendis pour la première fois la mélodie d’une flûte et que je ne la lâchais plus pour qu’elle m’apprenne, étant irrésistiblement attirée par la musique.  

Je pensais à tout cela tout en me baladant sur le navire, observant la levée de l’ancre avec curiosité tout en me disant que notre membre supplémentaire ne serait pas de trop. Le stryge noir, de son nom Saigo avait l’air peu sociable, mais semblait vouloir faire des efforts pour s’intégrer. Puis le mouvement de l’eau sur la coque sapa toute mon attention. Mon violon toujours attaché dans le dos et la louve brumeuse à mes côtés. Je m’imprégnais des odeurs marines, du sel et de la présence de la vie sous l’eau et dans les airs. Le reste de mes affaires étaient bien rangées dans ma cabine coquettes avec mes partitions magiques et mes flûtes dont je ne me séparais jamais (l’une était un souvenir de mon maître ménestrel et l’autre mon premier instrument, cadeau de ma mère.).  

Mais je ne me sentais pas totalement tranquille dans ma sérénité. En effet, j’étais suivie par la petite fille trop timide pour m’approcher franchement, mais assez curieuse pour m'observer à bonne distance tout de même. J’avais déjà senti qu’elle avait une drôle d’aura lors des présentations et ce qui s’en dégageait semblait peser dans l’air tout autour d’elle. Je pris soin de faire mine de n'y prêter aucune attention, je ne voulais en aucun cas lui faire peur ou la brusquer.

C’est sûr ! Quelque chose cloche avec cette gamine. Murmura Lune à mon esprit tandis que nous faisions toujours face à la mer.  

-Oui, mais quoi ? Répondis-je de vive voix à la louve tout en fronçant les sourcils, et un peu le nez, alors que j’essayais de comprendre.  

-Je ne sais pas ... Je sens juste cette étrange présence autour d'elle ...”  

Alors que je tournais la question dans tous les sens, Greil arriva derrière moi, me faisant sursauter. Je n’avais pas remarqué que je m’étais coupé du monde.  

Holy, est-ce que ça te dérangerait de jouer quelque chose, s'il te plaît ? J'ai cru voir que ta musique avait le pouvoir d'influencer le mental des créatures pensantes et je serais curieux de voir comment ça fonctionne. J'ai développé une technique similaire, sans musique et je tatillonne un peu encore. Ça pourrait me faire progresser.  

-Une technique similaire à la mienne et sans musique ? Je serais également curieuse de voir ça. Mais sache que je n’influence pas seulement le mental. Je ne contrôle pas à cent pour-cent les émotions non plus... Je fis une petite pause pour chercher les mots adéquats, tentant au mieux d’expliquer ma magie. Je ne saurais pas comment l’expliquer exactement, mais quand je joue, les gens ressentes parfois des choses, des émotions enfouis au plus profond d’eux même et qui ne demandaient qu’à sortir, ou qui ont tout simplement étaient oublié.  


Pour moi, c’est comme une porte ouverte vers ton esprit et je suis incapable de faire le tri, je crois comprendre que je ressens d’abord les émotions les plus forte, mais je suis encore en apprentissage alors je ne sais pas vraiment. J’arrive à amplifier certaines émotions primitives également, comme la joie ou la colère. Le mieux reste quand même que je te montre, mais je tenais à te mettre en garde, lorsque je joue pour un public nombreux, je ne fais qu’effleurer les esprits. Tout simplement pour éviter de me noyer dans un flux d’émotion trop important. Alors c’est facile puisque je ne capte que les ressentis immédiats. Là, je vais pousser un peu plus l’expérience, bien que je n’aime pas trop le faire en général, mais puisque tu veux voir comment ça marche, autant tout te montrer.

Tout en expliquant tout ça, j’avais sorti mon violon au bois blanc et mon archet assorti, Lune s’était couché à côté de moi, je n’aurais pas besoin d’elle pour cette fois. Je demandais une dernière fois à l’homme d’arme s’il était prêt puis je débutais une mélodie douce ressemblant à une berceuse que j’appréciais beaucoup. La brume bleutée caractéristique de ma magie se dégagea lentement de l’instrument, en suivant le rythme de ma musique. Elle m’entoura comme des rubans de fumée puis se dirigea vers Greil et fis de même, puis elle nous entoura d’un large cercle. Je ne voulais pas qu’elle se propage trop loin, ne voulant pas gêner les autres passagers du bateau qui entendraient peut-être la musique mais ne ressentiraient pas ses effets tant qu’ils n’étaient pas touchés par la brume. Le scénario se déroula comme je l’avais expliqué un peu plus tôt et j’emmagasinais bientôt les émotions de l’homme. Ce fut une expérience toujours aussi étrange pour moi. Nos esprits étaient comme connectés.

J’avais fermé les yeux pour me concentrer uniquement sur la musique et non sur la tornade de ressentis qui m’envahirent. La fillette entra dans le cercle de brume translucide, mais il s’écarta à son approche, déviant mon attention. Comme si cette aura, qui l’entourait, empêchait mon pouvoir d’agir sur elle.  

Comme c’est bizarre.” Murmurais-je alors tout en enchaînant les notes.  

Je tentais une nouvelle fois d’entourer Aleynia, mais rien n'y fit, une nouvelle fois cette aura noire me repoussa. Cette situation inédite pour moi m’angoissa et j’ignorais si je la transmis à Greil ou pas, je me repris rapidement toutefois et j’ignorais l’enfant pour le moment, laissant une zone vide autour d’elle dans le cercle.  

Tout ça commençait à m’épuiser, car je devais en parallèle lutter pour dissocier mes émotions et celles de l’homme, de plus son esprit semblait embrouillé, bloqué par endroits et beaucoup d’impressions se bousculèrent et s’entrechoquèrent. Il savait que c’étaient les siennes, mais n’arrivait pas à les remettre dans leurs contextes comme si… comme s'il ne s'en souvenait tout simplement pas ! La musique allée presque se terminer, mais je sentis un poids me bousculer, le silence se fit d’un coup, j’avais lâché mon violon pour me retenir à la barrière de bois du bateau.  

C’était Lune qui m’avait sauté dessus, elle semblait inquiète et désespérée.  

Tu ne répondais plus à mes appelles, tu m’avais fermé ton esprit ! Cria-t-elle (si je puis dire) dans ma tête.”  

Je ne comprenais pas vraiment ce qu’il s’était passé, mais une chose était sûre, j’avais beaucoup de choses à dire… Mais pas tout de suite, une massue semblait s’être amusé à marteler mon crâne. Au bout de quelques minutes, je pus ramasser mon violon.

Désolé, articulais-je alors d’un ton gêné à l'adresse de Greil, comme je te l’ai dit, je contrôle pas vraiment ce que je fais, je ne savais pas que tu avais perdu la mémoire, sinon j’aurais pas insisté, comment tu te sens ?

Mes yeux allèrent du général à la petite fille qui semblait émerveillée par ce qu’elle avait vue. Visiblement elle n’avait rien remarqué de particulier. Au bout d’un certain temps, sa timidité revint au galop et elle repartie vers son grand frère. J’en profitais alors pour faire une confidence à son mentor.

Cette enfant à une drôle d'aura et on dirait que quelque chose de pas net sommeil en elle, ce truc m’a repoussé, tu devrais faire attention …"
Codage par Libella sur Graphiorum





L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] 33275d11
Rps en cours :
Couleurs des dialogues : Holy - #467ce6 -- Lune - c5c5c5 -- Autres - #357343
Revenir en haut Aller en bas
Doppel
Guetteur

Doppel

Messages : 318
Expérience : 1702
Politique : 48
Métier : Forgeron - Novice
Titres:
 

(Lutea, Oeil vivant de Doppel [Modifié], +350, +300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] 1559870510-barre-vie-gauche1340/1340L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] 1559871461-barre-vie-rouge  (1340/1340)
Vitesse: 1206
Dégâts: 931

L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] Empty
MessageSujet: Re: L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo]   L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] EmptySam 21 Mar 2020 - 3:10

Les présentations d'usage faites, Hellébore s'occupa de ses affaires, en l'occurrence ce qu'on lui avait demandé : apprendre l'art du crochetage au jeune Arthur. Assis en tailleur dans un coin du bateau où ils ne gênaient pas les allées et venues de l'équipage, l'elfe disposa devant lui un gros cadenas en métal.

- Toutes les serrures normales fonctionnent sur le même principe, commença-t-il à expliquer. D'une manière générale, plus il sont gros ou vieux, plus ils sont simples.

Il fouilla dans sa poche, et en sortit un petit instrument : une tige en métal, longue d'environ 7 ou 8 centimètres, qui finissait en angle droit.

- Quand une clé entre dans une serrure, elle active une série de ressorts. Une fois ces ressorts enfoncés, on débloque le mécanisme, et le verrou s'ouvre. C'est compris ?

- O...Oui, répondit-il, un peu étonné par le ton abrupt d'Hellébore.

Le professeur improvisé continua son cours, expliquant la subtilité du mouvement sur le déblocage des verrous les plus communs. Après quelques minutes, l'elfe, intrigué par le silence de son élève, leva les yeux. Celui-ci ne l'écoutait plus, et observait fixement Holy, en train de jouer de son instrument à Aleynia. Agacé de ce manque d'attention, Hellébore sortit sa dague, et la planta dans le bois du bateau, juste devant Arthur. Le bruit sec du métal dans le bois le tira instantanément de sa rêverie, surpris et un peu choqué.

- Quand on crochète, on essaie d'être le plus discret, et surtout le plus rapide possible. Et généralement, on est beaucoup plus rapide quand on regarde ce qu'on fait.

- Je... Oui, pardon. C'est juste que... Aleynia a une histoire compliquée avec la magie. Je n'aime pas qu'elle s'en approche de trop près.

Hellébore tourna la tête, la petite fille semblait agir relativement normalement. Quitte à choisir, c'est Holy qui semblait la plus déboussolée des deux.

- Visiblement elle le vit très bien. On va reprendre plus tard...

- Non non ! Toutes mes excuses, je suis concentré.

L'elfe le toisa de son oeil noir, avant de lâcher un soupir. Lui qui affectionnait le travail propre et net, il avait une sainte horreur de se répéter. Il prit sur lui pour ne pas ranger ses affaires.

- Bon, je disais...




Couleur des dialogues : Mandarine

RP en cours :
I / II / III

Hors RP en cours :
I

Combats d'arène :
Libre
Libre
Libre
Revenir en haut Aller en bas
Saigo
Élu de Marihser

Saigo

Messages : 220
Expérience : 2111
Masculin Âge RP : 26

Politique : 45
Métier : Chasseur - Apprenti
Titres:
 

(Corbac, corbeau de Saigo [Modifié] +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] 1559870510-barre-vie-gauche1610/1610L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] 1559871461-barre-vie-rouge  (1610/1610)
Vitesse: 924
Dégâts: 1126

L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] Empty
MessageSujet: Re: L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo]   L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] EmptySam 21 Mar 2020 - 15:05

Une fois arrivé sur le pont principal, Saigo déposa rapidement ses biens à la proue du navire. Il n'y avait qu'une petite sacoche, contenant des vivres et des réserves d'eau. Il en avait encore assez pour quelques jours, sans quoi il aurait été obligé de faire escale dans un petit village pour refaire ses stocks. Sans doute que personne ne verrait d'inconvénient à ce qu'il s'aventure dans les entrailles du navire, pour y découvrir un endroit ou dormir, mais le stryge noir estimait qu'il aurait le temps pour ça plus tard. Il ne prenait pas beaucoup de place de toutes façon. Malgré sa grande taille, selon les standards humains, le Parricide n'avait aucun problème à s'adapter à son environnement, aussi restreint soit-il.

Une fois ses affaires calées contre la rambarde du navire, de manière à ce qu'il ne risque pas de tout perdre à la première vague capricieuse, Saigo sollicita ses yeux. Il ne perdait pas de vue son objectif premier, la maîtrise de la Voie, qu'il voulait parfaite alors qu'il partait à la recherche du dernier maître. De ce fait, il ne comptait pas négliger son entraînement pendant toute la durée de la traversée. Si les techniques de l'Armure Vivante et du Tueur de Géants ne nécessitait rien, si ce n'est un minimum d'espace, le Zéphyr réclamait une bonne perception de l'environnement. L'ancien maître des cachots avait d'ailleurs hâte de se confronter à ce nouveau défi. Sur un bateau, l'environnement n'est pas statique. Pour le stryge noir, habitué à s'entraîner dans des situations diverses comme des plaines, des montagnes ou des forêts, allait découvrir un nouveau terrain de jeu. Au fur et à mesure que le vent gonflerait les voiles, les courants d'air et de magie seront changeants. Il lui incombera de s'adapter, pour maintenir son équilibre.

Mais alors qu'il allait reprendre son chemin vers l'avant du navire, pour y méditer, Greil l'apostropha. Il lui demandait de l'aide pour lever l'ancre. À cela, Saigo ne voyait aucun inconvénient. Il acquiesça donc, et suivit l'humain pour faire tourner l'imposante roue. Le mécanisme était lourd, à n'en pas douter. Toutefois, l'entraînement du stryge noir dans le grand Nord lui avait permis de mieux comprendre l'importance de la prise d'appui, entre autres. De ce fait, il ne parut pas manquer de force, et parvint à remplir sa part du travail sans trop de soucis, autre que le poids important de l'ancre.

La tâche accomplie, Saigo repris son chemin initial vers la proue. Derrière lui, l'elfe noir apprenait à un enfant comment crocheter des serrures. Un peu plus loin, la jeune femme, suivie par une encore plus jeune femme, semblait se préparer à jouer un peu de musique. Aux premières notes, une brume légère, bleutée, s'échappa de l'instrument. Immédiatement, le stryge noir ferma son esprit. Son poing se serra, sa mâchoire se crispa, et assez rapidement une veine vint tambouriner à sa tempe. La vision de la magie virtuose lui rappelait cette abyssale, Yuli Sibly. Il l'avait haï, lors de sa première vie, cette petite gamine arrogante, puissante de par cette barrière de magie que le Parricide avait tant peiné à percer. Lui briser la nuque avait été un moment de satisfaction presque orgasmique. Mais cette revanche n'avait jamais effacé le dédain qu'il avait pour la magie musicale. Le regard mauvais, il se détourna et fixa l'horizon. Contrôlant sa respiration, fermant son esprit aux ondes magiques, il parvint à se calmer en quelques minutes.

Foutue magie... ça influe bien trop fortement les émotions... c'est malsain. Chuchota-t-il pour lui-même. Même à voix haute, la houle aurait couvert ses paroles de toutes façons.

Alors que les notes continuaient à s'évader dans les airs, Saigo commença son propre entraînement. D'abord l'Armure Vivante, puis le Tueur de Géant. Il s'agissait de répéter ses enchaînements de coup, d'optimiser ses prises d'appuis, ses projections d'énergie, la tension qu'il mettait dans ses muscles. Il ne pouvait pas non plus y aller à fond. Le bois n'était pas aussi résistant que les parois des grottes des Baldors, il ne pouvait pas taper dessus impunément.

Vint ensuite le Zéphyr. Tout au long de ses premières séances, le regard du mercenaire s'était habitué aux courants magique que le Stolenmark traversait. Il se sentait prêt. Déployant légèrement ses ailes, tendant le bras vers le ciel, le stryge noir agrippa un premier courant aérien. Il s'éleva rapidement, virevoltant dans une série d'acrobaties, gagnant en vitesse et décélérant rapidement. Il prenait ses marques, utilisant ses ailes pour mieux contrôler son positionnement. Dans un coin de son esprit, il avait conscience que ce genre de ballet aérien pouvait attirer l'attention, mais ce n'était pas important. Les questions viendraient peut-être à son retour sur le pont, pour l'heure seul sa progression comptait.

Lorsque enfin l'adepte de la Voie se posa sur le pont, le front luisant de sueur après ses efforts, il lui fallut quelques minutes pour reprendre son souffle. Il avait chaud, il retira le haut de sa tunique, nouant les manches autour de sa taille. Il révélait ainsi son torse nu, intégralement recouvert de cicatrices plus ou moins profondes et anciennes. Mais surtout, la rune sur son plexus était à l'air libre. Trois cercles, de minuscules inscriptions en langage draconique, et six petits points tout autour, symbole des six vies prises en échange de la sienne. À son réveil, cette rune avait brillé avec force, en apparaissant autour de la blessure mortelle infligée par Onael, l'ancien Bras Droit de Onze, son père, l'ancien Exécuteur-en-Chef. Depuis, le trou laissé s'était résorbé, mais la rune continuait de luire doucement, bien qu'avec le soleil de cet après-midi, ce n'était pas très visible. Il ne cherchait pas spécialement à masquer cet artefact magique sur sa peau. Mais quand les questions venaient, il cherchait généralement à les esquiver.

C'est dans cet accoutrement qu'il s'approcha du reste du groupe. Tout d'abord, il toisa la violoniste d'un regard mauvais. Elle n'avait rien fait de mal, si ce n'est rappeler des mauvais souvenirs à Saigo. Mais finalement, il l'ignora, préférant s'approcher d'Hellébore. Les bras croisés sur son torse, il l'observa en pleine leçon de crochetage pour le jeune garçon, Arthur. Il n'écouta que quelques instants, avant de se détourner à son tour en haussant les épaules. Finalement il se dirigea vers le capitaine du navire. L’œil alerte, il le mit en garde.

Je ne sais pas quelle est ton expérience en terme de navigation. Mais au cas où, je préfère te prévenir. Rallier Wystéria n'est pas un trajet comme un autre. Je l'ai fait une fois, des compagnons l'ont fait après moi. Jamais une expédition comme celle-ci ne se déroule sans accroc. Alors reste prudent.

Comme pour corroborer les propos du stryge, une secousse sèche, rapide, vint faire légèrement trembler le pont principal. Ça venait d'en dessous.

C'est ce que je disais. Soupira Saigo. Il héla ensuite l'elfe Toi ! Tu reprendra plus tard les leçons, j'espère que tu sais manier autre chose que les crochets. Puis, à l'attention de la virtuose. Quant à toi... son ton s'était durci, à nouveau. Il toisa intensément la jeune femme... et se ravisa en secouant la tête.

Il s'approcha de la rambarde et se pencha, tentant de distinguer ce qui venait de prendre le navire pour cible. Ses réflexes de guerrier avaient repris le dessus, l'adrénaline qu'il lui restait jouait également son rôle. Mais il retrouva un semblant de lucidité. Il se tourna alors vers Greil.

Pardon. Ton bateau. Tes décisions. Mais je serais d'avis de régler ça rapidement, avant qu'une autre charge endommage la coque et qu'on finisse tous à la flotte.
Revenir en haut Aller en bas
Greil
Pubbeur ♦ Maîtres d'armes

Greil

Messages : 729
Expérience : 1557
Masculin Âge RP : 45

Politique : 50
Métier : Sculpteur - Expert
Titres:
 

(Griffure, griffon de Greil [Modifié] +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] 1559870510-barre-vie-gauche2745/2745L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] 1559871461-barre-vie-rouge  (2745/2745)
Vitesse: 320
Dégâts: 1338

L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] Empty
MessageSujet: Re: L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo]   L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] EmptyDim 22 Mar 2020 - 13:45

img_rp
L'Odyssée de π
Quete speciale - Accès à Wystéria
île était un petit navire.


La jeune virtuose thérianthrope répondit d'une manière assez singulière et sincère à la requête du général. Elle lui avait expliqué comment fonctionnait sa musique magique avant de lui faire écouter directement, ainsi qu'a la jeune enfant venue les regarder.

Holy : Une technique similaire à la mienne et sans musique ? Je serais également curieuse de voir ça. Mais sache que je n’influence pas seulement le mental. Je ne contrôle pas à cent pour-cent les émotions non plus... Je ne saurais pas comment l’expliquer exactement, mais quand je joue, les gens ressentes parfois des choses, des émotions enfouis au plus profond d’eux même et qui ne demandaient qu’à sortir, ou qui ont tout simplement étaient oublié. Pour moi, c’est comme une porte ouverte vers ton esprit et je suis incapable de faire le tri, je crois comprendre que je ressens d’abord les émotions les plus forte, mais je suis encore en apprentissage alors je ne sais pas vraiment. J’arrive à amplifier certaines émotions primitives également, comme la joie ou la colère. Le mieux reste quand même que je te montre, mais je tenais à te mettre en garde, lorsque je joue pour un public nombreux, je ne fais qu’effleurer les esprits. Tout simplement pour éviter de me noyer dans un flux d’émotion trop important. Alors c’est facile puisque je ne capte que les ressentis immédiats. Là, je vais pousser un peu plus l’expérience, bien que je n’aime pas trop le faire en général, mais puisque tu veux voir comment ça marche, autant tout te montrer.

Ainsi, elle n'influençait pas les émotions comme le faisait le général. Impact, le pouvoir de Greil, pouvait légèrement influencer les émotions de ses interlocuteurs, là ou le pouvoir d'Holy semblait faire ressurgir des émotions existantes et lui permettait également de les ressentir avec plus ou moins d'intensités. Sortant son instrument de musique en bois blanc, la jeune holy demanda une dernière fois au général s'il était prêt. S'asseyant à côté de la jeune femme, Greil répondit à l'affirmative et écoutait les notes jouées par la virtuose. La jeune Aleynia était assise en tailleur devant le duo, les étoiles pleins les yeux devant la féerie qui se tenait devant elle. La musique ressemblait à une berceuse tandis que la brume bleutée caractéristique du pouvoir de la jeune holy enveloppait son public composé de deux personnes.

Aleynia rêvassait devant le spectacle de son et lumière prodiguée par la virtuose, savourant son petit spectacle privé sans même se rendre compte que l'aspect magique de celui-ci n'arrivait pas à l'approcher tellement la magie nécrotique l'habitant était puissante, balayant et tenant en respect les volutes de brume bleutée de la thérianthrope. Pour Greil, l'expérience était toute autre, loin d'être aussi agréable. Il sentait son esprit connecté à celui de la thérianthrope, mais il ne ressentait pas ce qu'elle ressentait. C'était comme-ci elle pouvait lire son esprit, mais aussi en influencer son état, les limiteurs psychologiques créant l'amnésie du général faisant barrière comme ils pouvaient. Cela commença par une sensation anxiogène, une angoisse avant de devenir un mélange particulièrement imbuvable de diverses émotions entremêlées. Les verrous psychologiques essayaient de repousser le pouvoir de la virtuose, laissant les émotions contenues dans les souvenirs inaccessible filtrer. Un mélange de joie et de peine, de tristesse et de bonheur, une ambivalence extrême qui créa un mal de tête effroyable au général qui s'en agrippa la tête un deux mains. Un des verrous psychologiques n'avait pas tenu et avait libéré souvenirs et émotions au moment ou la musique stoppa. Le déferlement de souvenirs et de sensations venaient de faire s'effondrer notre homme dans l'inconscience pendant quelques instants.

Greil se relevait difficilement tandis qu'Holy se tenait à la barrière du bateau, en prise avec lune, tandis qu'Aleynia se demandait, inquiète ce qui se passait. Souriante, la petite fille regardait la musicienne tout en se demandant si cela faisait partit du numéro. Tandis qu'Holy prenait la parole, Greil glissa discrètement à l'enfant de rejoindre son frère, il fallait qu'il récupère ses esprits.

Holy : Désolé, comme je te l’ai dit, je contrôle pas vraiment ce que je fais, je ne savais pas que tu avais perdu la mémoire, sinon j’aurais pas insisté, comment tu te sens ?.
Greil : L'état de ma mémoire est une information que je te serais grès de garder secrète. Sinon, je me sens comme-ci une massue c'était amusée à me marteler le crâne. Il semblerait aussi que j'aie retrouvé un souvenir concernant Astriel, mon archiviste. Et toi ?

Tandis que notre homme était encore patraque et que la jeune fille était aux côtés de son frère, Holy confia quelque chose au général qui en semblait interloqué.

Holy : Cette enfant à une drôle d'aura et on dirait que quelque chose de pas net sommeil en elle, ce truc m’a repoussé, tu devrais faire attention...
Greil : Aleynia ? Aussi loin que je sache, en dehors de ses yeux noirs, elle est tout à fait normale. Et en général elle est adorable avec tout le monde.

Le général était assez circonspect fasse à la révélation de la thérianthrope, regardant l'enfant observer avec curiosité les agissements de son grand frère. Grand frère qui était occupé avec l'elfe noir et qui n'avait pas remarqué le malaise du général. En effet pendant ce laps de temps ou Holy testait sa musique sur Greil, Arthur regardait Héllebore lui enseigner l'art du crochetage. Certes, il y avait eu ce moment d'inattention de la part d'Arthur quand la magie avait touché sa petite sœur et le professeur avait planter sa dague en face du jeune homme pour capter de nouveau son attention. Visiblement agacé par cette histoire, Hellebore reprenait là où il s'était arrêté tandis qu'Arthur lui offrait de nouveau toute son attention. Maintenant qu'Aleynia était à ses côtés, notre adolescent pouvait de nouveau être assidu aux informations communiquées par l'elfe noir si celui-ci n'est pas trop perturbé par la petite fille assise en tailleurs et tout sourire en face d'eux.

Le Stryge noir nommé Saigo était partit, pendant ce laps de temps, peaufiner son entraînement au sol puis aérien d'une manière assez spectaculaire pour qui le regarderait. Revenant sur le pont, le stryge avait retiré son haut à cause de la chaleur générée par l'exercice. Révélant parmi ses cicatrices, une étrange rune rouge en plein sur le plexus et bordées de trois inscriptions en cercle autour de celle-ci. Autour de cette rune, se situait une cicatrice, souvenir d'un coup qui aurait du être mortel et des questions seraient posées une fois que l'esprit de Greil ne sera plus embrumé. Le stryge noir s'approchait du reste du groupe et plus particulièrement du général. Il semblerait que le combattant souhaitait parler au général. Greil se redressa à son approche, observant le combattant les approchant. Visiblement, son regard indiquait bien qu'il n'appréciait guère Holy, mais semblé plutôt intéressé par la leçon qu'Hellebore prodiguait à Arthur. S'éloignant en s'en désintéressant également, le stryge au comportement plutôt désagréable envers le reste de l'équipage fini par déclarer au capitaine.

Saigo : Je ne sais pas quelle est ton expérience en terme de navigation. Mais au cas où je préfère te prévenir. Rallier Wystéria n'est pas un trajet comme un autre. Je l'ai fait une fois, des compagnons l'ont fait après moi. Jamais une expédition comme celle-ci ne se déroule sans accroc. Alors reste prudent.
Greil : J'en prend bonne note, merci. Si tu parles des pirates, normalem...

Coupant le général au milieu de sa phrase et au grand damne de l'elfe noir qui n'arrivera décidément pas à finir sa leçon en une fois, une secousse vint donner raison au Stryge noir. Une secousse venant des profondeurs et heurtant la coque du bateau par le dessous. L'équipée était trop au large pour que ce soit un rocher et il n'y avait pas d'épaves flottantes dans le coin. Cela ne pouvait être qu'un membre de la faune marine. Espérant que ce ne soit ni un Kraken, ni un mégalodon, Greil s'approcha de la rambarde pour regarder et put voir ce qui avait prit pour cible son embarcation pendant que Saigo proliférait désagréablement ses ordres. Deux Kelpis n'avaient pas apprécié qu'on passe au-dessus de leur territoire. S'excusant rapidement auprès du général, le Stryge s'exclamait, visiblement prêt à combattre.

Saigo : Pardon. Ton bateau. Tes décisions. Mais je serais d'avis de régler ça rapidement, avant qu'une autre charge endommage la coque et qu'on finisse tous à la flotte.
Greil : On va aller s'en débarrasser. Arthur met Aleynia en sécurité. Les autres, avec moi.

Sifflant pour appeler Griffure, Greil allait livrer sa première bataille Aéronavale. Griffure allait devoir plonger en piquer pour attaquer les Kelpis avec Greil sur son dos. Arrivant devant le général, le griffon attendait d'être monté pour décoller et montrer aux Kelpis comment un Griffon se bat. Peut-être qu'une seconde personne avec Greil sur le dos de Griffure serait un avantage. Le Stryge avait ses propres ailes et la musique de la thérianthrope ne marcherait pas en cas d'attaque en Piquet du griffon. Ce fut donc vers l'elfe que l'ancien général tendit la main. Qu'il accepte ou non celle-ci, Griffure va décoller dans les prochaines secondes.






RP en cours : 1 - 2 - 3
Arènes en cours : 1 - 2 - 3
Je parle en #FF0000
Elincia en #666633
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Holy
Virtuose

Holy

Messages : 482
Expérience : 2102
Féminin Âge RP : 19

Politique : 44
Métier : Forgeron d'A. - Apprentie
Titres:
 

(Céléborn, Cerf royal d'Holy +300, v+200)

Stats & équipements
Vitalité:
L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] 1559870510-barre-vie-gauche1870/1870L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] 1559871461-barre-vie-rouge  (1870/1870)
Vitesse: 733
Dégâts: 520

L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] Empty
MessageSujet: Re: L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo]   L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] EmptyJeu 26 Mar 2020 - 12:48

 

« L'état de ma mémoire est une information que je te serais grès de garder secrète. Sinon, je me sens comme-ci une massue c'était amusée à me marteler le crâne. Il semblerait aussi que j'aie retrouvé un souvenir concernant Astriel, mon archiviste. Et toi ? »

Je rassurais Lune en posant ma main sur sa tête tout en hochant la mienne à la demande de l’homme d’arme.

« Je comprends et je ne dirais rien, entrer dans la tête des gens n’est pas sans conséquence et garder pour moi certaines informations secrètes et un peu mon quotidien, on va dire, les émotions sont traîtresses, surtout celles que l’on désire cacher le plus. Dis-je dans un ton se voulant rassurant et un peu mystérieux à la fois. Et ne t’inquiète pas, les maux de tête passent très vite en général. Je suis soulagé d’avoir quand même pu t’aider à retrouver un peu la mémoire. Un sourire bienveillant éclairait mon visage, confirmant ma sympathie envers Greil.

Et, je vais bien, merci, j’ai étais un peu surprise. Mais heureusement, Lune est toujours là pour veiller à ce que ça ne dégénère pas. J’eus un petit regard vers la louve brumeuse à côtés de moi, qu’elle me rendit. »

Je compris qu’il était en quête de ses souvenirs, tout en étant à la recherche d’une connaissance plus étendue de son pouvoir. Je me rendis compte alors qu’un jour ou l’autre dans notre vie, on est confronté à cette soif de savoir sur nous-même et sur nos capacités.

Du coin de l’œil, je vis le stryge aux grandes ailes noires faire quelques exploits aériens avant de se poser sur le pont du navire. Visiblement, cela faisait un moment qu’il s’entraînait au vol, au vu du temps qu’il mit pour se ressaisir. Finalement, on était tous dans le même bateau, à vouloir se tester sans cesse.

Bien que je n’avais vu que la fin, je me dis qu’un tel numéro pourrait être digne d’intégrer le cirque, je rangeai cette pensée dans un coin de ma tête pour peut-être une future proposition.

« Aleynia ? Aussi loin que je sache, en dehors de ses yeux noirs, elle est tout à fait normale. Et en général elle est adorable avec tout le monde.

-Je ne doute pas de son caractère. Je ne doute pas qu’une petite fille aussi mignonne soit tout autant adorable. Ce n’est pas de ça que je voulais parler. C’est quelque chose dont elle n’est pas consciente et j’ignore ce que ça peut être, je ne m’y connais pas assez en magie, mais c’est dangereux, pour Aleynia et pour tout le monde. »

J’aurais aimé pousser la réflexion, cette enfant m’inquiétait vraiment. Mais Saigo vint vers nous, coupant cours à la discussion. Avant de nous approcher, il était passé voir l’entraînement assidu qu’Hellébore donnait à Arthur, récemment rejoint par Alénya.

Il avait retiré son haut et le nombre incalculable de cicatrice maculant son corps me frappa, plus encore, l’étrange rune visiblement magique qui était fichée sur son torse. Il me toisa d’abord d’un œil mauvais, comme si j’avais était la pire créature à croiser son chemin. Je fis instinctivement un pas en arrière, ressentant cela comme une offense. La louve à mon côté grogna en montrant les crocs, mais je la calmai d’un regard. Je réfléchis alors à ce que j’aurais pu faire ou dire pour qu’il réagisse ainsi tandis qu’il mit en garde notre capitaine contre les dangers de cette mer. Mise en garde qui s’avéra plus qu’utile puisque le bateau s’ébranla soudain. On avait visiblement heurté quelque chose, ou plus exactement, quelque chose nous avait heurté.

L’homme ailé semblait avoir l’habitude de ce genre de situation et donna des instructions rapides à l’équipage. Quand il posa ses yeux sur moi, il me fixa longuement, ce qui en devint impoli, que ce soit pour mon côté humain ou même pour mon côté canin. Je soutins alors son regard presque haineux de mes yeux bicolores. Pour quelqu’un de la même espèce que moi, ça aurait été pris pour une mise en garde, Lune grognait toujours et mes lèvres se retroussèrent sur mes dents pointues. Mais il détourna les yeux, se secouant la tête et je me calmai instantanément. Si la tension était un peu plus montée, je me serais transformé, afin de lui donner une vraie raison de me détester. Finalement, j’oubliai l’idée de recruter un nouveau membre.

« Quant à moi, repris-je en ses mots et d’un ton froid, je sais très bien ce que je dois faire. » Et je partis de l’autre côté du navire, la mine boudeuse et à fleur de peau, afin d’évaluer l’ampleur du danger qui nous menaçait. Malheureusement, aucun de mes sens n’arrivait à percer la surface de l’océan. Alors je me tins prête à affronter n’importe quoi, ressortant mon violon de son étui.
Codage par Libella sur Graphiorum





L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] 33275d11
Rps en cours :
Couleurs des dialogues : Holy - #467ce6 -- Lune - c5c5c5 -- Autres - #357343
Revenir en haut Aller en bas
Doppel
Guetteur

Doppel

Messages : 318
Expérience : 1702
Politique : 48
Métier : Forgeron - Novice
Titres:
 

(Lutea, Oeil vivant de Doppel [Modifié], +350, +300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] 1559870510-barre-vie-gauche1340/1340L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] 1559871461-barre-vie-rouge  (1340/1340)
Vitesse: 1206
Dégâts: 931

L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] Empty
MessageSujet: Re: L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo]   L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] EmptyMar 31 Mar 2020 - 3:51

Hellébore était concentré sur ce que faisait son élève, mais laissait traîner une oreille. Greil et le stryge noir, Saigo discutait de la traversée, qui le conseillait de prendre garde. Il semblait connaître le trajet, et surtout ses dangers. Visiblement, sur Dùralas, les chemins maritimes étaient aussi dangereux que les chemins terrestres. Non qu'il s'attendait à une croisière paisible, mais quand même.

De son côté, Arthur semblait s'agacer sur son verrou, ce qui fit soupirer l'elfe. Ce n'était pas le genre de choses qui aidait à crocheter rapidement et efficacement une serrure, bien au contraire. Il allait le reprendre, quand une secousse ébranla le bateau. Hellébore faillit tomber à la renverse. Visiblement, les ennuis arrivaient. Greil envoya son second mettre sa petite soeur à l'abri, avant de lui tendre la main.

L'elfe réfléchit pendant deux secondes sur la raison de ce geste, avant d'attraper la main du général. C'est quand il l'attira sur le dos de sa monture qu'il comprit qu'il aurait dû prendre deux secondes de réflexion supplémentaire.




Couleur des dialogues : Mandarine

RP en cours :
I / II / III

Hors RP en cours :
I

Combats d'arène :
Libre
Libre
Libre
Revenir en haut Aller en bas
Saigo
Élu de Marihser

Saigo

Messages : 220
Expérience : 2111
Masculin Âge RP : 26

Politique : 45
Métier : Chasseur - Apprenti
Titres:
 

(Corbac, corbeau de Saigo [Modifié] +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] 1559870510-barre-vie-gauche1610/1610L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] 1559871461-barre-vie-rouge  (1610/1610)
Vitesse: 924
Dégâts: 1126

L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] Empty
MessageSujet: Re: L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo]   L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] EmptyMar 31 Mar 2020 - 16:02

Greil semblait savoir quoi faire. Saigo n'arrivait pas à évaluer s'il était un marin aguerri ou pas, mais au moins l'homme devait avoir plus d'une bataille dans les jambes. C'était déjà ça de gagné, et le stryge noir sentait bien qu'il pourrait compter sur l'humain pour faire sa part du boulot. Il ne pouvait pas en dire autant des deux autres. La virtuose pourrait peut-être utiliser un quelconque sortilège, mais vu comme l'Exécuteur s'était comporté, il ne s'attendait pas à recevoir son appui. Quant à l'elfe noir... les voleurs faisaient rarement de bons combattants au corps à corps. C'était d'autant plus vrai que le combat allait se dérouler entre les flots et les airs. Vraiment pas leur terrain de jeu favori.

Pendant longtemps, le Parricide n'avait pas non plus été un adepte de ce genre de joutes. Les croyances enfantines voulaient que les stryges, qu'ils soient noirs ou inférieurs, étaient capable de voler et de se livrer à des duels aériens. C'était évidemment faux, le commun des stryges n'utilisait ses ailes que pour planer. Une poignée de combattants d'élite savait les utiliser pour se propulser sur de courtes distances et surprendre leurs adversaires. Saigo avait le Zéphyr, qui n'utilisait pas réellement ses ailes, du moins pas pour gagner de la vitesse. Les deux membranes plumées servaient de gouvernail, en quelque sorte. La technique de la Voie donnait l'illusion qu'il pouvait voler. Mais pour son organisme, qui n'avait pas encore retrouvé toutes ses capacités d'antan, c'était éreintant. Or, il venait tout juste de finir son entraînement.

Qu'importe. Songeait-il. Un Exécuteur digne de ce nom se doit d'être capable de repousser ses limites.

Ainsi, sans hésitation, Saigo bondit par-dessus la rambarde du navire, à la suite du capitaine et de sa monture. Déployant ses ailes, le stryge noir entame une descente aussi lente que possible, le temps d'analyser la situation. Sa main gauche était posée sur la coque en bois de l'embarcation, guidant sa chute.

Il y avait là deux kelpis. C'était embêtant, mais pas dramatique. Ces « chevaux des mers » n'étaient pas à prendre à la légère, mais ce n'était pas des prédateurs craints par tous les marins. Toutefois, ils évoluaient dans un élément qui leur était favorable et familier, contrairement aux matelots d'un jour. Ainsi, ils devraient manœuvrer avec une bonne dose de prudence. Saisissant un courant d'air sur sa droite, le stryge noir se projeta vers Greil et Héllébore. Par-dessus le bruit du vent, il cria.

J'ai un plan ! Suivez-moi et soyez réactifs !

Lors de son premier voyage vers Wystéria, avec Styx, l'Exécuteur avait réussi à vaincre les kelpis à l'aide de la ruse. Son plan était simple : piquer vers la surface pour attirer les kelpis, forcer ces derniers à bondir hors de l'eau pour tenter de le frapper. Puis esquiver et laisser ses deux alliés porter leurs coups respectifs. En espérant que cette stratégie soit efficace. Pour l'heure, Saigo n'avait rien de mieux à apporter. Alors, sans se soucier de vérifier s'il était suivi ou non, il entama une nouvelle descente vers les eaux claires. Il n'utilisait pas le Zéphyr, mais restait à portée de main des courants aériens créés par le Stolenmark. Il les saisirait dès qu'il faudrait esquiver. En attendant, il s'offrait presque en cible facile pour les Kelpis.
Revenir en haut Aller en bas
Le Juge
Personnage Non Joueur

Le Juge

Messages : 6784
Expérience : 22864
Féminin

L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] Empty
MessageSujet: Re: L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo]   L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] EmptyMer 1 Avr 2020 - 21:36

Début du combat Greil Holy Doppel Saigo - Des Kelpis

L'équipe du Petit Navire commence le combat

Vitesse de la première équipe : 2720

Equipe du Petit Navire :
Greil : 2095
Vitesse : 515
Dégâts : 915
Bonus : sait nager
Malus : mais pas dans l'eau

Holy : 800
Vitesse : 330
Dégâts : 350
Bonus : Sait bien jouer de la musique
1/8 -  Partition personnelle (Effet: Si l'équipe adverse possède un ensorceleur, les stats de vous et de votre équipe augmentent de 50/tour pendant toute la durée du combat.)

2/8 - Aria elfique : Si dans votre équipe il y a au moins un Elfe, un Abyssal ou un Hybride (y compris vous), un bonus par ennemi est annulé pendant trois tours, excepté la rapidité. (elle permet aussi une remise à 0 des bonus qui se cumulent) (Effet ré-activable tous les 6 tours)

3/8 - Comptine magique : Augmente de manière continue la vitalité du barde de 10%/tour pendant 2 tours (Effet ré-activable tous les les deux tours)

4/8 - Hymne à la Joie : Augmente PROVISOIREMENT la vitesse et les dégâts des alliés (Barde compris) de 250 pendant 3 tours (Effet ré-activable tous les 6 tours)

Malus : mais pas dans l'eau

Doppel : 1125
Vitesse : 851
Dégâts : 718
Bonus : Vitesse macabre : La vitesse de Doppel ne peut pas être modifiée d'une quelconque façon que ce soit.
Malus : Même dans l'eau

Saigo : 1780
Vitesse : 1024
Dégâts : 976
Bonus : x Pugiliste : Postures automatiquement activées selon l'adversaire. - rien contre les équidés ?
x HydroCyno : si la vitalité baisse en dessous de 25% et que le joueur est encore en vie, elle est régénérée la première fois.
Malus : il sait nager ?

Ennemis PKI :

Vitesse cumulée de l'équipe des Pauvres Kelpi Innoncents : 1.000

Kelpi 1 : 1600
Vitesse : 500
Dégâts : 300
Bonus : /
Malus : c'est un kelpi
Butin : ? 1 écaille de Kelpi (objet de quête)


Kelpi 2 : 1600
Vitesse : 500
Dégâts : 300
Bonus : /
Malus : c'est aussi un kelpi
Butin : ? 1 écaille de Kelpi (objet de quête)
Revenir en haut Aller en bas
Greil
Pubbeur ♦ Maîtres d'armes

Greil

Messages : 729
Expérience : 1557
Masculin Âge RP : 45

Politique : 50
Métier : Sculpteur - Expert
Titres:
 

(Griffure, griffon de Greil [Modifié] +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] 1559870510-barre-vie-gauche2745/2745L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] 1559871461-barre-vie-rouge  (2745/2745)
Vitesse: 320
Dégâts: 1338

L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] Empty
MessageSujet: Re: L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo]   L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] EmptyMer 1 Avr 2020 - 22:20

img_rp
L'Odyssée de π
Quete speciale - Accès à Wystéria
île était un petit navire.

Tandis qu'Arthur cachait sa sœur sous les draps du canoë de sauvetage, Griffure prenait de l'altitude. Avec Hellébore et Greil sur son dos, le Griffon prenait vite de la hauteur et se retournait dans les airs pour évaluer la situation d'en haut, histoire de voir les prédateurs, les proies et qui attaquer. S'il y a une chose que les griffons savent faire, c'est bien les attaques en piqut et s'il y a une chose que les membres du Stolenmark savent faire, général amnésique y compris, c'est doubler une attaque de griffon en piquet. Après tout le Griffon est le symbole du Stolenmark pour une raison, il s'agit de leur monture officielle. En un mot commençant, Griffure allait se préparer à attaquer un des deux kelpis martelant la coque du navire quand le stryge noir nommé Saigo leur cria dessus, visiblement, il savait comment battre ces engeances. Cela dit, l'ancien général aussi avait un plan, certes bourrin, mais efficace. Aussi, suite à la remarque du Stryge, le maître-d'armes lança à Hellébore derrière lui.

Saigo : J'ai un plan ! Suivez-moi et soyez réactifs !
Greil : Occupes-toi de son plan quand vous remonterez. Enfin, s'il en vaut le coup.

Ni une ni deux, la phrase se finie et la descente commença. Pire qu'une montagne russe lancée à grande vitesse, la descente en Piquet du griffon visait clairement le Kelpi le plus à droite des deux. Avec une telle vitesse dans les plumes, l'impact serait fatal si le sol était dur, mais les Griffon savent ce qu'ils font et sont d'excellent pécheurs. Et aujourd'hui du Kelpi est à la pêche malheureusement pour l'elfe qui ne devait pas s'attendre à une attaque en Piquet, mais devait sans doute encore moins s'attendre ce qui allait se passer en suite. La posture du général aurait pourtant dû lui mettre la puce à l'oreille. Qui chevauche un griffon en Piquet en mettant ses deux pieds à sa gauche et en tenant à peine la bride ? De plus, qui ferait cela en tenant son arme et en étant debout, prêt à sauter ? Et bien en dehors de quelqu'un qui veut sauter en cours de route, pas grand monde et ce fut pile ce que notre aventurier allait faire à une dizaine de mètres de l'eau.

Visant soigneusement, Greil sauta vers le kelpi de droite, les deux jambes en avant. Raide, les deux bras le long du corps et les deux pieds joints, notre homme toucha l'animal en pleine figure de ces deux pieds enarmurés. Une gerbe de sang ainsi que quelques crocs jaillirent de la bouche de l'animal marin n'ayant pas vu venir un tel impact. Encore un coup comme ça et ce Kelpi sera une prise de pêche et non plus une menace. Remontant à la surface à la nage, notre homme d'armes allait analyser la situation. Son impact sous-marin ne lui avait pas permis de voir ce que faisaient le Stryge et Griffure, ainsi qu'Hellébore sur son dos, s'il y est toujours. Pour ce qui est d'Arthur, notre ancien général n'avait pas de doutes, sa dernière recrue les rejoindrait l'arme au poing une fois la petite en sécurités. Et holy serait plus efficace à bord que dans l'eau.




Attaque : Kelpi 1




RP en cours : 1 - 2 - 3
Arènes en cours : 1 - 2 - 3
Je parle en #FF0000
Elincia en #666633


Dernière édition par Greil le Jeu 2 Avr 2020 - 1:35, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Le Destin
Personnage Non Joueur

Le Destin

Messages : 6844
Expérience : 25683

L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] Empty
MessageSujet: Re: L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo]   L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] EmptyMer 1 Avr 2020 - 22:20

Le membre 'Greil' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Humain' :
L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] Cr_hum10
Revenir en haut Aller en bas
Holy
Virtuose

Holy

Messages : 482
Expérience : 2102
Féminin Âge RP : 19

Politique : 44
Métier : Forgeron d'A. - Apprentie
Titres:
 

(Céléborn, Cerf royal d'Holy +300, v+200)

Stats & équipements
Vitalité:
L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] 1559870510-barre-vie-gauche1870/1870L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] 1559871461-barre-vie-rouge  (1870/1870)
Vitesse: 733
Dégâts: 520

L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] Empty
MessageSujet: Re: L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo]   L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] EmptyMer 1 Avr 2020 - 23:09

 



Tout s’accéléra sur le pont, Arthur partit en vitesse mettre sa sœur à l’abri, tandis que greil monta sur le dos de griffure, qui semblait tout excitait à l’idée d’une bataille à venir. Quant à Hellébore, il accepta l’invitation de Greil à grimper à sa suite sur le dos de l’animal volant et ils décollèrent trop rapidement pour que ça ressemble à une envolée agréable.

Peu de temps après, le stryge sauta plus qu’il ne s’envola par-dessus le bastingage et je me retrouvais seule avec le jeune homme et sa sœur sur le navire. Cette position m’allait parfaitement et j’étais loin de vouloir me retrouver au-dessus de l’eau. Je me rapprochais du bord pour voir ce qu’il se passait. Les deux groupes se parlèrent avant de se séparer à nouveau, probablement un nouvel ordre fort sympathique venant de Saigo. Ce dernier fonça en piqué vers l’eau et deux énormes têtes en sortirent, me faisant sursauter d’effroi. Juste derrière, Griffure arrivait à toute vitesse et, retenant ma respiration, je vis Greil sauter de son griffon, directement sur le monstre marin. Lui arrachant quelques dents au passage avant de tomber dans l’eau. Je poussais un soupir de soulagement lorsque je le vis remonter à la surface.

« Bon, aidons-les comme on peut, Lune. » Dis-je à la louve tout en mettant mon instrument en position sur mon épaule.

Rapidement, une mélodie forte envahit l’espace, suivit d’une brume azur. Je cherchais d’abord à envelopper mes alliés, laissant de côté l’antipathie que me montrait le stryge, je ne l’abandonnerais pas lors du combat. Je sortis une de mes partitions magiques de ma sacoche et suivis les notes lumineuses, donnant force et rapidité à tout le monde. Lorsque j’arrivais à la fin de la musique, j’enchaînais sur une transformation de la louve qui se mouvait jusqu’aux grosses têtes dans un nuage fantomatique et bleuté. À cette distance et dans ces conditions, je n’avais pas de prise, je tentais alors d’étourdir les créatures dans un tourbillon de ressenti étrange. Voilant leurs yeux dans une brume épaisse. Elles s’agitèrent dans l’eau, créant des remous qui firent tanguer le bateau, mais au moins, elles n’étaient plus du tout concentrées sur mes compagnons. Dans un violent mouvement de tête, les deux bêtes se cognèrent l’une contre l’autre. J’espérais seulement que Greil avait pu s’éloigner, je n’avais pas vraiment prévu tant d’agitation. Quant aux deux autres, ils semblaient hors de portée dans les airs, du moins pour l’instant.

Activation de la partition "Hymne à la joie"
effets:
 
Codage par Libella sur Graphiorum





L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] 33275d11
Rps en cours :
Couleurs des dialogues : Holy - #467ce6 -- Lune - c5c5c5 -- Autres - #357343


Dernière édition par Holy le Jeu 2 Avr 2020 - 12:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Destin
Personnage Non Joueur

Le Destin

Messages : 6844
Expérience : 25683

L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] Empty
MessageSujet: Re: L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo]   L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] EmptyMer 1 Avr 2020 - 23:09

Le membre 'Holy' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Thérian.' :
L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] Cr_thy10
Revenir en haut Aller en bas
Doppel
Guetteur

Doppel

Messages : 318
Expérience : 1702
Politique : 48
Métier : Forgeron - Novice
Titres:
 

(Lutea, Oeil vivant de Doppel [Modifié], +350, +300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] 1559870510-barre-vie-gauche1340/1340L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] 1559871461-barre-vie-rouge  (1340/1340)
Vitesse: 1206
Dégâts: 931

L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] Empty
MessageSujet: Re: L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo]   L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] EmptyJeu 2 Avr 2020 - 1:17

Hellébore s'accrocha à la taille du général lorsque sa monture décolla. L'espace d'un instant, l'elfe se demanda à quoi il s'attendait quand il avait saisi sa main. Parfois, les réflexes n'avaient pas que du bon. Mais le mal était fait, et le voila à plusieurs mètres au-dessus de la surface du bateau.

Le coeur de l'elfe eut un battement de retard. Une règle universelle voulait que tout ce qui monte doit redescendre. Et dans le cas présent, il allait redescendre. L'espace d'un instant, il se dit que cela valait mieux d'être sur Griffure qu'à la place de la bestiole sur laquelle il allait s'écraser.

Il y eu une seconde de flottement, et l'animal partit en piqué, en direction de l'eau où se tenait le kelpi. Mais au dernier moment, Greil sauta. Simplement. Il quitta le bras de l'elfe pour aller s'écraser sur un kelpi. Hellébore l'avait regardé d'un air ahuri, mais ne pouvait se résoudre à l'imiter. Ce qui aurait été certainement plus judicieux. Mais, alors que ses réflexes auraient été bien précieux, ils faisaient défaut. Ou, plus précisément, ils ont agi d'une autre manière : son bras s'est resserré autour du cou du griffon, et ses jambes autour de son corps.

Accroché de cette manière, le choc avec l'eau et le kelpi fut moins douloureux que ce qu'il imaginait. Quand Hellébore rouvrit les yeux, il était sous l'eau, et Griffure se débattait avec le Kelpi. L'elfe noir saisit sa dague, et l'enfonça d'un coup net dans la gorge du kelpi, juste avant que sa monture ne commence à se propulser hors de l'eau.

[Attaque Kelpi 1]




Couleur des dialogues : Mandarine

RP en cours :
I / II / III

Hors RP en cours :
I

Combats d'arène :
Libre
Libre
Libre


Dernière édition par Doppel le Ven 3 Avr 2020 - 1:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Destin
Personnage Non Joueur

Le Destin

Messages : 6844
Expérience : 25683

L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] Empty
MessageSujet: Re: L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo]   L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] EmptyJeu 2 Avr 2020 - 1:17

Le membre 'Doppel' a effectué l'action suivante : Actions


'Djöll. - Urgaal'Mar' :
L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] 1507757710-8-evisceration
Revenir en haut Aller en bas
Saigo
Élu de Marihser

Saigo

Messages : 220
Expérience : 2111
Masculin Âge RP : 26

Politique : 45
Métier : Chasseur - Apprenti
Titres:
 

(Corbac, corbeau de Saigo [Modifié] +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] 1559870510-barre-vie-gauche1610/1610L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] 1559871461-barre-vie-rouge  (1610/1610)
Vitesse: 924
Dégâts: 1126

L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] Empty
MessageSujet: Re: L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo]   L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] EmptyJeu 2 Avr 2020 - 13:52

Parti devant, Saigo n'avait dans un premier temps pas remarqué les stratégies employées par Greil et Héllébore. Il avait foncé tête baissé, rasé la surface de l'eau, d'aussi prêt que possible. Puis, lorsqu'il avait vu un Kelpi s'apprêter à le charger, il avait décollé à nouveau, pendant que la tête du cheval marin s'extirpait des flots. Suite à cette esquive, le stryge noir reprit de l'altitude et se retourna pour aviser de la situation.

De ce qu'il voyait, il y avait un kelpi de mort, et un autre encore en vie. Mais surtout, l'humain était à l'eau, et le griffon sur lequel était perché l'elfe commençait tout juste à reprendre de l'altitude. Quant à la virtuose, elle était restée sur le pont, et Saigo ne voyait pas ce qu'elle faisait. Il restait encore une bestiole à occire, et en l'état, il avait une opportunité.

Le second kelpi semblait désorienté. Son congénère était mort, et l'agitation autour de lui rendait la scène difficile à analyser. Pour l'Exécuteur, c'était simplement l'occasion de bondir dans la mêlée et de porter un coup puissant. Il n'avait pas besoin de Greil, ni d'Héllébore sur ce coup. Manifestement, les deux hommes n'avaient nullement suivi son plan. Ça n'avait aucune importance, seul la finalité comptait.

Alors, Saigo replongea vers l'ennemi. Quelques instants avant d'arriver au contact, il siffla. Il espérait attirer l'attention du kelpi et lui faire sortir la tête de l'eau. Le Zéphyr l'aidait à atteindre une vitesse intéressante. Le genre de célérité qui donne plus d'impact à un coup de genou dans le museau. Dans l'écume, il devinait vaguement la silhouette du cheval. Il n'avait plus qu'à ajuster sa trajectoire pour lui faire voir des étoiles de mer.

[attaque Kelpi 2]


Dernière édition par Saigo le Ven 3 Avr 2020 - 19:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Destin
Personnage Non Joueur

Le Destin

Messages : 6844
Expérience : 25683

L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] Empty
MessageSujet: Re: L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo]   L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] EmptyJeu 2 Avr 2020 - 13:52

Le membre 'Saigo' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Stryge N' :
L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] Cr_sn10
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] Empty
MessageSujet: Re: L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo]   L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

L'Odyssée de π [ PW : Holy - Doppel - Greil - Saigo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Titanic : Odyssée 2012 [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Mers & Océans :: Les Mers maudites-