AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Adholok Daman
Le Monde de Dùralas a précisément 2451 jours !
Dùralas, le Jeu 16 Juil 2020 - 3:38
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Le Deal du moment :
ASOS : jusqu’à -50% sur les pièces ...
Voir le deal

Partagez
 

 Les chemins de sève

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ehawee
Archère

Ehawee

Messages : 221
Expérience : 1551
Féminin Âge RP : 188 (21)

Politique : 43
Métier : Sculptrice - Expert
Titres:
 

(Tadi, Cerf royal d'Ehawee +300, v+200)

Stats & équipements
Vitalité:
Les chemins de sève 1559870510-barre-vie-gauche1610/1610Les chemins de sève 1559871461-barre-vie-rouge  (1610/1610)
Vitesse: 1005
Dégâts: 669

Les chemins de sève Empty
MessageSujet: Les chemins de sève   Les chemins de sève EmptyMer 25 Mar 2020 - 2:35

Les chemins de sève

Contrairement à la plupart des familles elfiques d'Endorial, la lignée d'Ehawee a décidé de ne pas arborer de nom commun. Ainsi, chaque enfant se verra attribué un seul et même nom qu'il gardera tout au long de sa vie. De ce fait, chaque individu est perçu par sa propre identité qu'il construit au fur et à mesure et pas seulement pas son appartenance à la famille. L'injonction à créer des liens familiaux est donc aussi beaucoup moins présente. En effet, les membres de cette lignée sont très libres et n'ont pas réellement d'obligations familiales mis à part le devoir parentale. Cependant, malgré ce détachement qui peut paraître désordonné, certains proches gardent des liens très forts entre eux, des liens puissants et sincères car exempts de toutes obligations.



Les chemins de sève Ehawee10

Ehawee (Elle rit)

Elle fut appelée ainsi par ses parents qui voulaient que leur joie trouvée dans leur union subsiste dans leur descendance. Ehawee n’a pourtant pas toujours rit…Peut-être les choix de ses ancêtres vous aideront à comprendre son trouble…


Parents

Mère

Naya (Esprit libre)

Cette élégante elfe a été appelée ainsi par sa mère, Heta, espionne pour ne pas qu’elle oublie d’être libre et en hommage à un ancêtre de sa famille : Nayati. Ceci dit, Heta l’abandonna pour continuer à être guetteuse et ne pas la mettre en danger. Elle la confia à Odina, la doyenne de la famille paternel de Naya. Grâce à elle et son éducation, elle devint une femme juste et cultivée. D’une personnalité douce, elle aimait les arts et la littérature, probablement un trait venant de son père, Nahele. Plus tard, c’est finalement dans le domaine de la magie qu’elle trouva une passion dont elle en fera son métier. Elle prit son indépendance tout proche de la cabane d’Odina, à qui elle rendait souvent visite, et elle exerçait en qualité de guérisseuse dans la ville d’Endorial. Elle y rencontra Waban avec qui elle s’installa ensuite pendant plusieurs décennies. C’est à ce moment là que le couple elfique eut Ehawee, leur unique fille. Quelques années après cette naissance, Naya mourut tragiquement dans un mystérieux accident lors d’une expérience de magie alors que la petite n’avait que six ans. Cette mort fut un terrible choc pour les proches qui ne s’en sont jamais véritablement remis. Malgré les questions d’Ehawee sur sa mère dont elle n’a que des souvenirs flous, Waban n’a jamais réellement voulu en parler, trop blessé par ce drame. Ainsi, l’identité de la mère de la jeune elfe lui a toujours été très opaque. Cependant, celui lui arrivait quelques fois de l’apercevoir seul et suppliant les esprits, si elle l’entend de là où elle est, et de crier sa culpabilité, autant la sienne que celle de la défunte, de l’entendre dire en pleurant qu’elle n’aurait pas du, qu’elle est allée trop loin, que c’était de sa faute et de sa magie si elle était morte et aussi de la sienne de ne pas avoir su la protéger de son triste sort…


Père

Les chemins de sève Waban10

Waban (Vent de l'est)

Appelé ainsi en hommage à sa mère elfe noire originaire de la Perracie, Waban est pourtant bel et bien un elfe sylvestre, ayant plus hérité de son père. Dès lors, la première notion qui lui fut inculqué par ses parents est la tolérance. Il a également reçu de ses parents un entraînement physique et martial très tôt. Très libre, il n’était pas obligé d’entrer dans la Garde Zéphyr comme son père, malgré ses enseignements. C’est finalement dans le tir à l’arc que l’elfe s’épanouit et il devient un chasseur hors pair. Il devint par la suite entraîneur en archerie à Endorial où il rencontra Naya. Quand le couple allait avoir leur unique enfant, ils étaient les parents les plus heureux du monde. C’est pour cela qu’ils appelèrent leur fille Ehawee, pour que la joie qu’ils avaient trouvé ensemble perdure dans leur descendance. Cependant, Waban voyait d’un mauvais oeil la magie de Naya puisqu’elle persistait à allez toujours plus loin dans, quitte à prendre des risques. Quand elle mourut à cause d’une de ses expériences, ce fut un terrible choc pour lui. Le bonheur atteint avec elle avait été si haut que la chute n’en fut que plus douloureuse. Il réussit tout de même à garder la raison grâce à sa fille. Ils se soutenaient mais Waban n’a jamais voulu parler de Naya à Ehawee. Voyant qu’elle devenait de plus en plus distante envers lui, il songeait à partir pour quitter cet endroit plein de souvenirs tortueux. Il attendit patiemment qu’elle devint adulte et suffisamment autonome pour quitter Endorial. Elle devait faire sa vie, lui voulait essayer d’en recommencer une nouvelle. Il ne donna plus jamais signe de vie à sa fille, sans doutes car au fond, elle lui rappelait sa défunte femme.


Grands-parents


Grand-mère maternelle

Les chemins de sève Heta10

Heta (Coureuse)

La vie de l’elfe sylvestre Heta est pleine de chamboulement. Cette femme s’est très tôt intéressée aux autres régions du monde. Passionnée par le voyage, elle ne put tenir en place très longtemps. Abandonnant le reste de sa famille pour suivre ses propres rêves et assouvir ses curiosité, Heta a parcouru la plupart des contrées dùralassiennes. Il paraît qu’elle serait devenue une guetteuse et une espionne mais personne ne sait pour qui elle travaille. Ses missions l’ont conduites à apprendre beaucoup de choses sur les puissances du monde. L’une d’elle qui la fit revenir à Endorial, lui fit rencontrer Nahele, un elfe engagé politiquement. Elle fut séduite par sa personnalité rêveuse et idéaliste qui contrastait avec la vie qu’elle menait dans l’ombre. Elle n’avait pas prévu d’avoir un enfant mais elle l’aima quand même de tout son amour. Cependant, sa condition de guetteuse ne lui permettait pas d’avoir la moindre attaches. Pour se sauver elle et son bébé, elle s’isola seule pendant un an au fin fond du désert d’Harena où elle put disparaître aux yeux de ses employeurs. Quand sa fille fut née, elle l’appelle Naya, pour qu’elle se rappelle d’être libre qu’importe ce qui arrive. Elle songea ensuite à prendre une fausse identité pour pouvoir vivre avec sa fille simplement mais un message d’un de ses collaborateurs de confiance l’incita à reprendre du service. Heta dut choisir car elle ne pouvait être mère et guetteuse. Une nuit de printemps, elle emmena Naya dans la cabane de la vieille Odina et reprit la route. Personne ne sait où elle se trouve mais certaines personnes l’aurait aperçu dans plusieurs ville du continent, indiquant qu’elle exerce encore sa fonction.


Grand-père maternel

Les chemins de sève Nahele10

Nahele (Forêt)

Nahele est un elfe sylvestre orphelin ayant grandit en Sylfaën, sous les enseignements de la doyenne de la famille Odina. Il était un individu particulièrement impliqué dans la société elfique et notamment la culture. Peintre et écrivain politiquement engagé, Nahele avait beaucoup de connaissances et de cordes à son arc. Tout au long de sa vie, le rêveur insouciant qu’il était dans sa jeunesse se changea en un homme sage et érudit. Dans sa profession, il rencontra Heta, une ravissante elfe avec qui il eut une aventure. Cette histoire amoureuse qui a finalement mal tourné l’a profondément bouleversé. Il décida après cela de se retirer de la vie politique et culturelle et quitter le territoire elfique. Il serait mort tragiquement empoisonné. On ne sait pas s’il a ingéré la substance involontairement ou s’il a voulu se suicidé. Il est aussi possible que ce soit quelqu’un d’autre qui ai voulu le réduire au silence et l’empoisonné…


Grand-mère paternelle

Les chemins de sève Amarok10

Amarok (Loup)

Cette elfe noire qui a grandit en Perracie n’a pas suivi la volonté de sa famille de faire d’elle une assassine. Farouche, elle a décidé de suivre sa propre voie et de parcourir le monde. Dans ses voyages, elle fut amenée à découvrir la forêt de Sylfaën et la ville d’Endorial. Elle fut troublée de voir d’autres elfes ayant une autre façon de vivre que celle qu’elle connaissait en Perracie. Séduite par ces coutumes, elle décida de s’y installée. Cependant, sa couleur de peau ne passait pas inaperçu et certains la voyait d’un mauvais oeil. Isha fut l’un des premiers gardes zéphyrien à prendre sa défense malgré les discriminations qu’elle subissait. Ensemble ils formèrent un couple solide et malgré leur différence d’origine, ils sont encore en vie dans la forêt de Sylfaën.


Grand-père paternel

Les chemins de sève Isha10

Isha (Protecteur)

Isha est un gardien ayant fait partie de la Garde Zéphyr pendant très longtemps. Cette elfe sylvestre est robuste et a toujours eu a coeur de protéger son peuple. Quand il rencontra Amarok, cette elfe noire, il fut d’abord réticent envers elle. Après quelques temps, il se rendit compte qu’elle n’avait rien de si différent des siens alors il prit sa défense un bon nombre de fois contre ses harceleurs. Même si à cause de cela, elle n’entra pas dans la Garde Zéphyr au grand jour, elle le soutenait dans l’ombre pendant des décennies avant qu’il ne quitte la faction. Après tout ce temps à prendre les armes, il s’installa avec Amarok dans un endroit reculé de Sylfaën : une petite chaumière suspendue, là où ses anciens ennemis ne peuvent les trouvés.


Anciens vénérables (liste amenée à évoluer)

Doyenne

Les chemins de sève Odina10

Odina (Montagne)

Là où la plupart des individus de la lignée sont morts où dispersés aux quatre coins du monde, Odina est restée à Endorial dans sa cabane en hauteur. Son âge dépasse le millénaire et elle a vu les générations défilées. Ceci fait d’elle la doyenne de la famille, à noter que cette famille est donc très jeune comparé aux autres familles elfiques. Elle est la plus informée de la situation actuelle des membres la constituants. Elle aurait, d’après les rumeurs, un don de clairvoyance, lui donnant la possibilité d’avoir des informations de l’autre bout du continent. Elle a élevé Nahele qui était orphelin et qui plus tard a eu une aventure avec Heta. Après qu’elle l’ai abandonné, Nahele est parti lui aussi, troublé par cette rupture. Un an plus tard, Heta est venu voir Odina en secret pour lui confier l’enfant qu’elle avait conçu avec Nahele. « Quelle ironie que j’élève la fille de l’orphelin que j’ai élevé » pensa-t-elle alors. Parfois, quelques proches qui ne l’ont pas oublié viennent la voir. Sinon, elle reste la plupart du temps seule. Ayant suivi l’histoire d’Ehawee depuis ses rêves et ses prémonitions, elle garde un oeil lointain sur elle et attend patiemment le jour où la jeune femme aura besoin d’elle. Car elle le sait déjà, ce moment arrivera.


Nayati (Guerrier)

Cet elfe sylvestre est un ancêtre de Naya, la mère d’Ehawee. On raconte qu’il était un guerrier d’exception, possédant une très bonne connaissance des arts martiaux. Mort sur le champs de bataille, Nayati n’est plus de ce monde…Mais comme certains individus de la famille, son âme s’est figée dans le monde spirituel au lieu d’être réincarnée. L’univers intangible est gorgé de secrets…Sous sa forme spectacle, Nayati est réapparu plusieurs fois à Dùralas. Voyant que son arrière-petite fille Naya est décédée tragiquement, il a voulu venir en aide à sa fille Ehawee. C’est lui qui s’est fait passé pour l’ivrogne dans cette taverne de Sylfaën (cf fiche de présentation). Qui sait ce qu’il prépare encore ?



NB : les prénoms leurs significations sont repris de cultures amérindiennes
Revenir en haut Aller en bas
 

Les chemins de sève

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Accueil :: Présentations des membres :: Généalogie-