AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Alienor
Le Monde de Dùralas a précisément 2477 jours !
Dùralas, le Mar 11 Aoû 2020 - 21:12
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Le Deal du moment : -55%
Maillot de football FC Barcelona 2019/20 Vapor Match
Voir le deal
63 €

Partagez
 

 A Boy And His Boat ! [PW Ehanon - Talya rdcore]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arkos
Rôdeur

Arkos

Messages : 197
Expérience : 1355
Masculin Âge RP : 30

Politique : 26
Métier : Chasseur - Maître
Titres:
 

(Baguera, panthère d'Arkos [Modifiée] +300, v+350, 50)

Stats & équipements
Vitalité:
A Boy And His Boat ! [PW Ehanon - Talya rdcore] 1559870510-barre-vie-gauche1095/1095A Boy And His Boat ! [PW Ehanon - Talya rdcore] 1559871461-barre-vie-rouge  (1095/1095)
Vitesse: 683
Dégâts: 919

A Boy And His Boat ! [PW Ehanon - Talya rdcore] Empty
MessageSujet: A Boy And His Boat ! [PW Ehanon - Talya rdcore]   A Boy And His Boat ! [PW Ehanon - Talya rdcore] EmptyDim 28 Juin 2020 - 22:12





A Boy And His Boat ! .


Mais aussi un arbre, une elfe et une pugiliste

Hey, c'est Arkos, je suis de retour et on va naviguer sur un bateau ! Le principe est simple en fait. Wysteria est une île qui regorge de surprises et de choses à voir comme... Bah comme des Lowëns tiens ! Cela dit, j'espère qu'ils bouffent un peu moins de Rabclaws que celui que je connais. J'avoue que l'idée d'y aller me tentait pas mal et c'est lors d'une soirée pépère au coin du feu avec madame que j'illustrais l'envie d'explorer l'île. Une utopie plus qu'autre chose dans mon esprit. Cela dit, ma chère et tendre Lilith releva la tête et me remplit de grands espoirs suivit d'une petite déception.

Arkos : Tu ne t'es jamais demandé ce qu'il y a derrière la mer maudite ? Il parait qu'il y a une île qui s'appelle Wysteria et qu'elle regorge de merveilles à voir.
Lilith : C'est vrai, Wysteria regorge de merveilles. Il y a plein de tribus thériantropes, mais aussi des Wyvernes, il parait.
Arkos : Dommage qu'on à pas de bateau pour y aller.
Lilith : Ah bah si, moi j'en ai un. Un vieux mage à oublier son bateau dans une flaque de la Forêt de Sapin, il y a des siècles. Il est jamais venu le chercher et je crois bien qu'il a calé depuis vu que c'était un humain. Du coup, maintenant, c'est à moi. Tu veux que je demande à un Ent de nous le remettre à flot ?
Arkos : Ah cool, on pourra longer les rivières jusqu'à la mer comme ça.
Lilith : Tutututut ! Il le mettra à flot a Red Sun Belt, directement sur la plage. Je ne veux pas de cette épave dans mes rivières, je n'ai pas envie qu'il les pollue avec ses saloperies. Et puis tu iras sans moi à Wysteria, j'ai le mal de mer.

Allons bon, paye ton ascenseur émotionnel. Je pensais me faire une petite croisière romantique avec madame et voilà que celle-ci me laisse en plan pour la meilleure raison du monde. Je peux dire quoi contre le mal de mer après tout ? "Non, tu viendras quand même et tu seras malade toute la semaine que ça prendra ?". Ce n'est définitivement pas mon genre ce genre de mauvais comportement. Cela dit, j'acquiesçais, voulant explorer l'île de Wysteria et madame me laissant visiblement voyager encore une fois seul. Cela dit, ce fut le lendemain que j'eu la surprise de voir un vieil arbre de bois noir et décharné, aux formes hideuses et chaotiques, m'attendre dans le jardin avec un bateau quasiment aussi gros que lui sur le dos. Ébène, l'Ent le plus grand et le plus fort de cette forêt, mais aussi le plus violent et le plus chaotiquement méchant envers les humains de tous ces bois. Je me demande bien ce que Lilith lui a dit pour qu'il accepte de l'aider.

Lilith : Je lui ai promis qu'on ne verra plus jamais ce bateau dans son coin de notre forêt, s'il t'aidait à l'emmener jusqu'à la mer. Parce qu'il parait qu'en plus, cette épave parlerait.

Ah, bah, j'ai ma réponse et une information en plus. Ainsi, le bateau "parlerait" mais comment ça ? Ce fut en approchant d'ébène, avec mon sac de voyage fin prêt et mes armes fraîchement nettoyées, que j'eu ma réponse, bien dans ma tête. Visiblement j'étais à portée de sa petite magie bien désagréable à ce bateau - Je suis Salvator, un démon mineur du bois et envahisseur de pensées. Heuu d'accord mais c'est-à-dire que ... je m'en fous ! Ébène me toisa d'un regard maussade et agressif, soit son regard habituel et me lança d'un ton pour le moins énervé.

Ebene : Bon, on y va ? J'ai hâte de me débarrasser de ce truc et de toi par la même occasion.

Bref, s'il y a une chose que mes aventures m'ont appris tout ce temps, c'est que ce dont j'ai surtout besoin, c'est d'avoir mon épée à portée de main plus qu'un Ent ou un bateau possédé à portée d'oreilles. Cela dit Ébène, ayant comme entendu ma pensée, ne se gêna pas pour donner le font de la sienne tandis qu'il portait le bateau sur lequel l'Ent avait l'intention de me faire prendre la mer et ou je vais sortir la grand-voile et glisser sous le vent comme une mauvaise vieille chanson chantée par un non-loup-garou.

Ébène : Si tu comptes aller à wysteria, tu vas devoir faire attention car personne ne peut sauter ou voler jusque là-bas. Tu vas être obligé d'y naviguer avec cette épave et de partir bien équiper. Il y a déjà du matos de marin dans la cale du bateau. En plus, tu auras besoin d'un truc bien spécial pour accéder à Wysteria. Truc que t'arrivera jamais à choper d'après moi, mais qu'est-ce que j'en sais, hein ? Je ne suis qu'un stupide Ent qui porte un stupide bateau ! -Je suis un Démon Mineur du Bois, sale branche !-
Arkos : Ah merde, d'accord... Bon, ok, je pourrais peut-être ramasser quelques objets en chemins, mais en ce qui me concerne, c'est surtout une question de maniement d'épée.
Ebene : Ferme ta gueule d'elfe, et prend ces items dans la cale sans discuter.
Arkos : Je ne suis pas un elfe mais un humain, bois cramé !
Ebene : Et les humains, c'est pas des elfes malformés p'tetes ?

Il est aussi aimable qu'une porte de prison qui n'a pas encore prit son café du matin et qui se serait levé du pied gauche ses dix dernières décennies, celui-là. Cela dit, il n'a pas tort. La quête est longue et le chemin n'est pas sûr. Je risque d'avoir besoin d'une tonne de trucs. Bref, pendant que l'Ent porte le bateau sur son épaule, je vais escalader tout ça et aller dans la cale, histoire de voir, c'est quoi tout ces 'items' que je serais susceptible d'avoir à utiliser. Le bateau est sale et vieux, mais finalement cette épave en apparence est plutôt en bon état. Enfin en bon état grinçant à chaque pas. Une petite soute, une cale et un encart pour y dormir au sec. S'il n'y avait pas plus de poussières que de bateau dans ce bateau, ça pourrait même être le pied, tiens. Quoiqu'il en soit, me voici devant la porte de la cale. À peine éclairée, je me dis intérieurement que j'aurais dû prévoir une bougie. Cherchant la poignée, je vois une serrure en ... berk, elle est en os et en prime elle est verrouillé. - Tu ne croyais pas que j'allais t'ouvrir et te laisser me piquer mes trésors en plus ? -. Un brin relou cette voix dans ma tête, mais aussi atteinte d'amnésie vu qu'elle a oublié que j'ai une épée en alliage d'acier et d'argent, nettement plus tranchante et solide qu'une porte en bois et en os. Un petit coup dans la serrure et ... - Stop, c'est bon, je t'ouvre, je t'ouvre. Pas taper ! - voilà qui est mieux.

Bon maintenant que la porte est ouverte, qu'est-ce qu'il y a là-dedans ? Bon déjà de la poussière et de l'obscurité ainsi qu'une horrible odeur de renfermé qui doit dater de plusieurs siècles. La première chose que mes doigts rencontrent est des crocs de sanglier taillés en boomerangs suivit d'un chiffon sale ayant servi de ... Pantalon ? Passons. Un peu plus loin, je vois des reflet sur ce qui semble être du verre. Prenant ceci en main, je m'approche de la lumière vers l'entrée pour voir ... Une flasque vide. Je suppose que c'est si des fois, je n'ai pas soif. Continuant mon exploration dans l'ombre, m'éclairant de la lumière de la porte d'entrée et cherchant a refléter celle-ci grâce à la lame de mon épée (J'avais dit que tout était une question de maniement d'épée non ? ), je tombe sur un bout de bois intéressant. Ah bah, voilà un truc utile, un Arc de Link et des flèches ainsi qu'une .. Berk, une clef en os, visiblement servant à fermer la cale depuis dehors. Autre chose utile, une pierre à silex ainsi qu'une bougie avec une hanse posée sur une sandale abandonnée que je me dépêche d'allumer. La bougie, pas la sandale ! Bref, je l'allume et éclaire le coté de la cale. Je découvre donc naturellement sous un drap servant de chiffon, deux batteries complètes pour faire de la musique.... Mais sérieux, c'est qui le clown qui utilisait ce bateau ? - Hey critique pas mes affaires! - Laissons-le parler tout seul et revenons à nos explorations. Bref, on continue à fouiller dans les affaires ? Un bouquin sur les meilleures blagues à prouts servant à caler... Rien de moins qu'un canapé confortable et inclinable s'il vous plaît ! C'est de pire en pire... Bref, on continue ? Dans un coin, se trouvent trois béquilles, si des fois, on se casserait trois jambes et toute une série d'objets encore plus inutiles les uns que les autres comme un sac de sacs à patates. Sortant de la cale, je remontais sur le pont pour poser la seule question que j'avais en tête à Ébène.

Arkos : C'est qui le guignol à qui appartenait le bateau ? Ses affaires sont toutes aussi inutiles et ridicules les unes que les autres.
Ebene : Un mec qui a paumé son bateau au milieu d'une forêt où il n'y a pas d'eau. Tu t'attendais vraiment à un génie ? Je serais étonné que cette ébauche de bateau flotte. - Hey ! Tu vas voir si je ne flotte pas, Arbuste -

Bon, la bonne nouvelle est que, du haut du bateau en haut de l'Ent de bois noir, j'avais une superbe vue sur la mer. Avec le temps que j'ai perdu a farfouiller là-dedans, on devait être sans doute à cinq ou dix minutes de la plage et de l'eau où je pourrais voir si mon embarcation flotte ou non. J'espère que oui, sinon j'aurais l'air con et je ne marche pas super bien sous l'eau.




RP en cours : 1 - 2  (libre)
Arènes en cours : 1(libre) - 2 (libre) - 3 (libre)
Je parle en #FF0000
Lilith en #4a9061
Revenir en haut Aller en bas
Ehawee
Archère

Ehawee

Messages : 245
Expérience : 1799
Féminin Âge RP : 188 (21)

Politique : 43
Métier : Sculptrice - Expert
Titres:
 

(Tadi, Cerf royal d'Ehawee +300, v+200)

Stats & équipements
Vitalité:
A Boy And His Boat ! [PW Ehanon - Talya rdcore] 1559870510-barre-vie-gauche1630/1630A Boy And His Boat ! [PW Ehanon - Talya rdcore] 1559871461-barre-vie-rouge  (1630/1630)
Vitesse: 1065
Dégâts: 679

A Boy And His Boat ! [PW Ehanon - Talya rdcore] Empty
MessageSujet: Re: A Boy And His Boat ! [PW Ehanon - Talya rdcore]   A Boy And His Boat ! [PW Ehanon - Talya rdcore] EmptySam 4 Juil 2020 - 19:59

Ne jamais fléchir, voilà ce que s'efforçait de faire Ehawee depuis plusieurs mois déjà. Des mois au cours desquels elle voyageait afin de venir en aide à l'esprit d'écorce. Pour qu'il se reconstitue entièrement, elle avait été chercher ses fragments d'âme au quatre coin du monde. Cependant force était de constater avec désarroi que cela ne suffisait pas, il en restait d'autres. De plus la femme ignorait combien de fragment était disséminé par delà Dùralas. La force spirituelle de l'entité ne cessait de chuter et l'elfe le percevait décroître de plus en plus. Néanmoins il y avait encore énormément d'endroit dans le monde qu'elle n'avait pas exploré...

Parmis eux se trouvait une île immense qui ne manquait pas de l'intriguer. En plus de la curiosité qu'Ehawee nourrissait pour Wystéria, elle sentait une force l'appeler lorsqu'elle observait la mer depuis les plages d'Ishtar. N'ayant pas d'autres pistes, et s'étant dégagée un peu de temps en dehors de ses missions zéphyriennes, l'archère s'était décidée à entreprendre le voyage.

Cette fois-ci ce n'était pas pour l'atelier de sculpture qu'elle se rendait à la ville portuaire. Après une nuit reposante dans une auberge (pouvons-nous cependant dire qu'une nuit est reposante à Ishtar ?), l'elfe se mit en quête d'une embarcation. Elle rencontra plusieurs difficultés à trouver un équipage digne de confiance. Premièrement l'elfe ne voulait pas traiter avec des pirates et le port en était infesté. Payer pour se faire détrousser ou poignarder dans le dos en pleine mer dans un endroit où elle n'aurait définitivement pas le contrôle ? Impossible ! Ensuite rares étaient les marins et pêcheurs qui s'aventuraient aussi loin dans les mers maudites. Comme leur nom l'indique, ces mers sont chaotiques et particulièrement dangereuse en plus d'être, là encore, infestée de pirate. La femme se rendait compte qu'il allait être bien plus difficile que ce qu'elle avait imaginé de trouver une embarcation convenable. Ses investigations l'emmenèrent même en dehors de la ville, où les pontons sur la côte laissaient peu à peu place à un sable rose.

Ehawee continuait sa route sur la plage. Seule, elle errait, en se demandant si elle s'y était bien prise pour une fois. Au moins le paysage n'était pas pour lui déplaire : cette étendue bleutée qui venait conquérir le sol rougeâtre dans un perpétuel mouvement lancinant suscitait son intérêt. *Il est peut-être temps de faire une pause ?* songeait-elle avant de s'asseoir au bord de l'eau et de sortir son carnet de voyage.
Revenir en haut Aller en bas
Talya
Pugiliste

Talya

Messages : 85
Expérience : 819
Féminin Âge RP : 17 ans

Politique : 01
Métier : Forgeronne d'A. - Compagnonne
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
A Boy And His Boat ! [PW Ehanon - Talya rdcore] 1559870510-barre-vie-gauche835/835A Boy And His Boat ! [PW Ehanon - Talya rdcore] 1559871461-barre-vie-rouge  (835/835)
Vitesse: 324
Dégâts: 711

A Boy And His Boat ! [PW Ehanon - Talya rdcore] Empty
MessageSujet: Re: A Boy And His Boat ! [PW Ehanon - Talya rdcore]   A Boy And His Boat ! [PW Ehanon - Talya rdcore] EmptyJeu 9 Juil 2020 - 19:37

Son itinéraire était une vraie catastrophe. Énormément de choses s'étaient passées sur son chemin. Tout d'abord, Ishtar était bien l'endroit dans lequel elle désirait se rendre, on lui en avait dit des choses dessus, très controversée par la populaces, certains l'adoraient, d'autres la détestaient. Son départ se situait depuis la capitale humaine, un départ universel à toutes ses expéditions dans les terres sauvages de Dùralas, une valeur sûre à laquelle elle s'attachait sans que l'idée lui vienne de s'en défaire. Connaissant désormais les rues, les recoins et autres bifurcations à éviter, depuis sa tribu, elle ne s'était jamais sentie autant à "la maison" qu'à Stallaraë.

Mais alors, pourquoi son itinéraire s'en trouvait une catastrophe ? Étant grande marcheuse dans l'âme -ou surfeuse de pierres à ses heures perdues-, suivre le chemin ne lui parut aucunement compliqué, suivre un gros très sur une carte et la route qu'elle représentait : du gâteau. Le tout restait de compter les vilaines escarmouches de bandits qui, au bout de la seconde, non loin de la première l'avait fatigué en plus de la foutre en pétard, c'est donc ainsi que les choses se gâtèrent. La route ne lui convenait plus, les étendues sauvages lui tendaient les bras, ni une ni deux, elle coupa droit vers le sud avec la maligne initiative d'organiser un détour vers l'est -Ishtar de son point de vue-. Seule, parmi les montagnes, roches et cavernes de Spelunca -desquelles, pour la plupart émanaient d'étranges, mais surtout peu rassurant bruits indéfinis- elle fit son bout de chemin.

Le deuxième hic dans cette débandade d'orientation fut l'environnement même dans lequel elle déambula. Tout devenait plus long, plus dur, il fallait contourner tel endroit, éviter tel autre, tout ça avec les animaux sauvages déterminés à protéger leur territoire, les horribles nuits à la belle étoile, se planter ensuite sur sa gauche et sa droite, demi-tour et hop, la revoilà sur les railles qui menaient droit à la capitale des pirates. Finalement, c'est dans un état de fatigue déplorable, des écorchures, bleus et griffures qu'elle foula la ville.

Comment était donc Ishtar ? Une question qui lui brulait les lèvres depuis bien longtemps, son parcours ne lui avait pas permis de voir plus tôt la mer, ce qu'elle appelait "le désert d'eau", tant attendue, tant désirée, rêvée... Ces rêves n'eurent atteints qu'une infime partie de ce qu'elle observa : Les vagues, le vent, ce désert unique à son échelle, d'autant plus impitoyable que celui qu'elle eut connu auparavant. Sur un ponton, au coucher du soleil, de lourdes cernes sous les yeux qui ne l'empêchèrent nullement de profitait de cet instant, elle médita là où peu l'eurent fait.

Ouvrir les yeux, redécouvrir ce que le bruit des houles signifiait, par une nuit fraichement éteinte, ce plaisir, cette sensation, cette satisfaction qu'il fallait apprécier pour la comprendre, enfin elle eut découvert la mer. Peu importe sur quoi les gens se concentrer pour donner un avis sur la ville, rien que la mer rattrapait beaucoup des pirates saouls. Les pirates saouls, parlons-en, tout d'abord, elle ne savait pas ce qu'était un pirate avant d'en voir un -pour information elle reconnut assez vite ce qu'était un pirate-. Certes, la majorité bruyante écrasait cette minorité d'habitants et de voyageurs en transit et s'accoutumer à la vie d'ivresse, de chants ou d'autres déplorables façons de se comporter ne se montrait pas des plus simples, mais quand, depuis la vue de Talya, vous venez de passer d'affreuses nuits, au final, elle voyait tout ça comme une berceuse... une étrange berceuse... mais une berceuse.

Nouvelle question : Pourquoi Ishtar ? Pas par simple curiosité de découvrir la mer, elle se serait contentée de Red Sun Belt, non, la plateforme tournante des échanges maritimes offrait une route directe vers Wystéria, cette île aussi crainte qu'enviée... dans la théorie. Elle savait, elle le sentait que sa destiné ainsi que ses actions futures se joueraient sur ce mystérieux lopin de terre sans grandes explications, comme si, tous ses sens n'avaient comme direction que l'océan qui l'y mènerait, Ifri pointait son doigt là où son monde la guidait. Les pirates ne s'aventuraient que très rarement dans les mers maudites et ceux prêt à l'emmener lui demandaient des sommes exorbitantes sans assurance d'arriver en un seul morceau. Ayant déjà perdu beaucoup lors du voyage, payer autant pour cette incertitude, nullement elle n'accepterait ce genre d'entourloupe.

Trois, elle resta trois jours à Ishtar, se baladant innocemment dans les rues, parmi les marins, à la recherche de quelqu'un qui ne lui demandait pas la lune, passant outre le fait qu'ils se trouvaient tous être plus louches les uns que les autres, elle en entendit des histoires, vraies ou pas, ils les racontaient souvent. Des ragots de monstres tentaculaires à dormir debout, des bestioles auxquelles il fallait penser pour sûr.

Dans tous les cas, elle ne se trouvait pas plus avancé qu'à son arrivée au bout de cette escale, rien, même pas un fou, connu pour faire le voyage sur une vieille barque en sale état, n'exigeant que ton âme en échange de la traversée. « Qu'il en soir ainsi ! » se disait-elle, « Cette mer, je la dompterais si elle me le demande. » s'emballait-elle. Et, à la limite du désespoir, se baladant le long de Red Sun Belt, une aberrante idée lui vînt en tête, plus stupide qu'aberrante : si elle surf sur la pierre, rien ne l'empêchait de le faire sur l'eau avec une pierre. Dans la théorie, ça passait, dans la pratique, l'utilisation de son pouvoir changeait du tout au tout quand il s'agissait de faire virevolter une pierre hors de son habitat naturel : Quand une pierre glisse sur le sol, il est très simple de la diriger, du moment qu'elle touche la terre, tout roule. Quand ladite roche quitte le sol pour se trouver hors de porter physique de la jeune femme, la pratique était cocassement complexe, un peu comme tirer à l'arc sur une cible, avec la certitude qu'elle se trouve en face de vous, mais les yeux fermés. Donc, la roche ne surferait pas sur l'eau, elle volerait en touchant l'eau. Loin d'être stupide, il lui fallait un test, un tir de jauge. Abandonnant son sac au sec, elle fit jaillir une grosse pierre plate du sol, forme parfaite, pas trop lourde.

Un désastre, un véritable désastre qui lui coûta presque la vie si elle n'avait pas bondi hors de sa planche au dernier moment en plus d'implémenter cette nage de chien à son sauvetage in extremis. Les yeux écarquillés pointant le ciel, reprenant son souffle, la fin des vagues caressant ses bottes, elle se rendit compte de la chance qu'elle se trimballait. Cinq mètres, à tout casser, elle n'avait fait que cinq mètres. Inatteignable, se faire à l'idée d'abandonner Wysteria lui traversa l'esprit, n'était-elle tout simplement pas prête ? N'était-ce qu'un message ? Assise sur la plage, ses mains avaient séché tandis que ses cheveux peinaient à faire de même, une vieille feuille à la main, elle écrivait parmi les gouttelettes s'écoulant de ses cheveux.

« Ô ma Eva, celle dont nous avions rêvé, auxquelles nos pensées se tournaient, je l'ai trouvé. Elle est là, lorgnant les voyageurs et bateaux qui osent la fouler. Une dune qui ne s'arrête pas, qui glisse sur elle-même sans relâche, que puis-je ajouter ?... »

Que pouvait-elle ajouter ? Elle ne se confrontait même pas à un échec, juste une impasse. À moins que... Le sol tremblait, imperceptible pour les autres, elle le sentait, au loin le lourd poids d'un monstre frapper le sable de ses lourds pas. Une nouvelle planche de roche, moins belle, moins parfaite la souleva lentement avant de se porter debout. Un dernier coup d'œil à la lettre qu'elle n'aurait sûrement jamais envoyé par manque de force mentale, elle la jeta et glissa à toute vitesse. Elle ne cherchait rien, mais parce que l'histoire en décida autrement, le regard fixait ce qui ne paraissait qu'une très grosse ombre à l'horizon, ignorant ce qui l'entourait, elle faillit s'écraser en s'éjectant de son moyen de locomotion.

Bouche bée, les bras ballants, simple spectatrice de cette scène à la limite de l'absurde. Personne ne pouvait imaginer ce genre de choses.

-Un arbre... un arbre qui marche... et qui porte un bateau.
Revenir en haut Aller en bas
Arkos
Rôdeur

Arkos

Messages : 197
Expérience : 1355
Masculin Âge RP : 30

Politique : 26
Métier : Chasseur - Maître
Titres:
 

(Baguera, panthère d'Arkos [Modifiée] +300, v+350, 50)

Stats & équipements
Vitalité:
A Boy And His Boat ! [PW Ehanon - Talya rdcore] 1559870510-barre-vie-gauche1095/1095A Boy And His Boat ! [PW Ehanon - Talya rdcore] 1559871461-barre-vie-rouge  (1095/1095)
Vitesse: 683
Dégâts: 919

A Boy And His Boat ! [PW Ehanon - Talya rdcore] Empty
MessageSujet: Re: A Boy And His Boat ! [PW Ehanon - Talya rdcore]   A Boy And His Boat ! [PW Ehanon - Talya rdcore] EmptySam 11 Juil 2020 - 20:54





A Boy And His Boat ! .


Mais aussi un arbre, une elfe et une pugiliste

Me voici donc, assis en haut du bateau comme une figure de proue en nettement moins sexy qu'une sirène savamment sculptée en bout de bateau. Plus bas, en dessous du bateau, Ébène continue inexorablement sa route salée vers la mer salée de Red Sun Belt. Ce fut donc pour tuer le temps qu'une petite discussion vint à apparaître entre nous deux. Une petite discussion sur le bateau avec l'Ent sous le bateau. Et par discussion sur le bateau, je veux dire que le bateau en est le sujet, bien sûr. Un gros bateau que voici après tout, un voilier de plaisance ou un bateau de pirate, je ne sais pas trop. Un bateau de bois noir faisant dans les quinze mètres de long porté par un Ent de bois noir faisant dans les vingt mètres de haut, on peut dire que la situation devenait particulière en cet endroit. Particulière et imposante, même. J'imagine mal un crabe venir nous chercher des noises au risque de se prendre un navire sur la tête - Hey, je ne suis pas un Gourdin ! -  

Ce fut en discutant avec Ébène, que j'appris que ce bateau avait au moins cent trente ans. Au moins, car ça fait cent trente ans qu'il moisit dans la forêt. - Je ne suis pas moisi ! - En fait, il semblerait que le bois soit épargné de cette vieillesse, protégée par cette maudite voix dans ma tête. Mais le bateau en lui-même n'est pas à l'abri des champignons, mousses, fourmis et autres parasites de la forêt. Et je ne parle même pas de la poussière et de la terre emmagasines sur le pont. On pourrait y faire pousser un arbre, tiens. - Je peux protéger le bois du bateau, mais je ne suis pas une fée du logis, si ça te dérange, t'as qu'à faire le ménage ! - Bref, ce fut après ce petit court d'histoire et pendant qu'on se rapprochait de la plage qu'Ébène, toujours aussi agréable qu'une porte de prison, me fit sursauter en s'exclamant bien fort.

Ebene : Putain, mais on s'en débarrassera jamais ! Il nous suit depuis ta cahute !

Qui donc ? Et bien à en juger par la petite tache noire que je vois du haut de mon bateau, Baguera arrive. Il suit tranquillement l'Ent, le pépère. Il ne semble même pas fatigué malgré les grandes enjambées en plus. Faut dire qu'on joue un peu sur son terrain la aussi, a mon gros chat na moi. M'enfin, je le ferais monter une fois le bateau à flot. S'il veut venir, le p'tit chat, je ne vais pas l'en empêcher quand même. - Ah non pas de cette bestiole sur mon bateau ! -

Ebene : Il semblerait que la présence de ton félin perturbe la voix irritante de ton bateau. - Bien sûr que ça me perturbe, il va se faire les griffes sur le bois et pisser partout !

Ce fut sur ces mots, et avec un sourire machiavélique que l'Ent d'ébène eu un acte aussi noir que son bois. Prenant délicatement la panthère dans sa main, voici que l'arbre vint me la coller dans les bras, sur le bateau qui hurlait silencieusement de contestation et d'un Ent visiblement amusé par son propre machiavélisme. En même temps, s'il a l'occasion d'avoir une douce vengeance au moins une fois, je comprends qu'Ébène la saisit. - Gna Gna Gna, je vais le transformer en table de chevet, moi ! -

Arkos : Tiens tant qu'on est dans la convivialité, il était comment le précédent propriétaire ?
Ebene : Un mage catastrophique, une véritable plaie. Il était du genre à être tellement azimuté qu'il en était capable d'oublier de respirer. D'une bêtise à faire peur d'ailleurs.
Salvator : Un mage merveilleux, un grand bienfaiteur. Toujours les pieds sur terre et il pensait toujours à tout, même les petits détails. Un être formidablement intelligent.

En opposition instantanée entre les dires d'Ebènes et cette maudite voix dans nos têtes. Pour le moins que l'on puisse dire, c'est qu'on ne savait pas sur quel pied danser. En même temps, vu l'état du pont, faudrait être taré pour vouloir y danser. - L'état du pont, il t'emmerde ! - Je crois que je vais m'amuser à faire des trous dans la coque, moi. Me demande jusqu'à quelle profondeur dans la mer, ça peut parler, une voix. - ... - Bien ! Reprenons. Donc, nous arrivons doucement sur le sable. Et tandis qu'Ébène tenait le bateau à l'horizontale, je faisais un peu le tour du pavillon, histoire d'estimer les dégâts.

Le bateau est sale, faut au moins s'y mettre à trois pour nettoyer ça et ça va prendre des jours. Surtout que c'est forcement une étape obligatoire au vu de l'odeur pestilentielle du truc moisi qui recouvre le bois. Il faut dire que cent trente ans de mousse, de champignons, mais aussi de lierre et autres parasites, ça en fait des mauvaises odeurs en perspectives. Il y a même du liseron là-bas, tiens. Ça fait de jolies fleurs, mais c'est une véritable plaie qui tue toutes les plantes a sa portée par strangulation lente et sa portée est colossale. Une vraie chienlit à supprimer. En résumé, le bois est en parfait était, mais couvert de mousse, le pont est un champignon géant, la cale et la cabine puent la mort, mais une mort enfermée depuis plus d'un siècle. Et en plus, c'est truffer de poussières et il parait qu'il y a des fenêtres, mais elles sont aussi opaques que les murs-là. En plus ça doit être sympa à ouvrir avec toute la crasse qu'il y a dans les interstices. Mais aussi le fait que le bois a gonflé et ne s'ouvre pas, effet humidité avec la crasse qui bloque les évacuations. Ça va être cool de naviguer sur un tel rafiot tiens et avec toute la merdouille organique qu'on va jeter par-dessus bord en nettoyant, on va sans doute attirer plein de bestioles. - T'as qu'à y aller à la nage, si t'es pas content - avec un peu de chance, on attirera un Kraken, parait que ça bouffe les bateaux.

Arkos : Oh tiens mais c'est Ehawee, là-bas. Coucou !

Difficile de croire que l'elfe n'ai pas vu mon passage. Certes, je suis capable de me rendre invisible aux yeux du commun des mortels, mais je doute que la Zephyrienne rate un Ent de vingt mètres de haut portant un bateau de quinze mètres de long, et le tout en-dehors de sa forêt hein. Ébène n'est même pas entouré de sapins de soixante mètres pour le dissimuler, on est limite sur la plage, là. Faudrait qu'elle songe à changer de métier si l'éclaireuse ne voit pas un truc de la taille bâtiment en train de se déplacer à cette distance. Ou alors il faudra que je lui trouve un chien et une canne blanche. Pas l'animal hein, le bâton. Me demande bien ce que ferait une Zephyrienne avec un canard d'ailleurs. - Tu ne veux pas savoir - Bah, si. - Quelle innocence ... - Ah, mais ça ne va pas du tout ça ! Non, je ne parle pas de la voix dans ma tête. Mais Ébène va du mauvais coté, Ehawee est de l'autre coté.

Arkos : Heuu Ébène, Ehawee est part là-bas
Ebene : C'est con pour elle, si elle veut venir, elle a qu'a marcher de l'autre coté.
Salvator : C'est con ce qui t'arrive.
Arkos : ça flotte un bateau sans coque ?
Salvator : ça respire sous l'eau un elfe poilu ?
Ebene : Ah ! Ah ! Ah !

Allons bon, voilà qu'ils sont a deux contre un ces hurluberlus. Je vais leur offrir une famille de termites à Noël, ils ne vont pas être déçus du voyage. Cela dit, il y a une nouveauté par très loin d'Ébène. Une autre jeune femme semble attendre sur la plage. On dirait une adolescente à la peau mat et au corps musclé visiblement. Le tout couvert sous du tissu classique et visiblement mouillée, méditant sur une pierre, enfin, je crois. Je ne sais pas si Ébène ne l'a pas vu ou s'il s'en fout, mais l'arbre se dirige vers elle et n'hésite même pas à poser le bateau dans la flotte, après avoir avancé un peu dans l'eau, juste derrière cette inconnue. Attention à la vague. - Ah ! Bien joué Ébène ! -

Arkos : ça va, pas trop mouillée ?

Une petite phrase lancée très fort, mais sans doute pas entendue avec le bruit de la mise à l'eau. Pendant ce temps, l'Ent regarde le bateau, les bras croisé et espérant le voir couler. - Gnagnagna voir le bateau couler ! Et bah, je flotte bande de langues de vipères de bas étages ! - Finalement le bateau, laissant une mare de saleté dans l'eau, flotte de manière stable. On dirait qu'il serait capable de naviguer finalement. Ce fut en décroisant les bras et en faisant demi-tour qu'Ébène lâcha sa dernière phrase à mon encore avant de reprendre la route vers la forêt.

Ebene : Bon, bah pour le reste, tu te démerdes tout seul. Je rentre chez moi.




RP en cours : 1 - 2  (libre)
Arènes en cours : 1(libre) - 2 (libre) - 3 (libre)
Je parle en #FF0000
Lilith en #4a9061
Revenir en haut Aller en bas
Ehawee
Archère

Ehawee

Messages : 245
Expérience : 1799
Féminin Âge RP : 188 (21)

Politique : 43
Métier : Sculptrice - Expert
Titres:
 

(Tadi, Cerf royal d'Ehawee +300, v+200)

Stats & équipements
Vitalité:
A Boy And His Boat ! [PW Ehanon - Talya rdcore] 1559870510-barre-vie-gauche1630/1630A Boy And His Boat ! [PW Ehanon - Talya rdcore] 1559871461-barre-vie-rouge  (1630/1630)
Vitesse: 1065
Dégâts: 679

A Boy And His Boat ! [PW Ehanon - Talya rdcore] Empty
MessageSujet: Re: A Boy And His Boat ! [PW Ehanon - Talya rdcore]   A Boy And His Boat ! [PW Ehanon - Talya rdcore] EmptyJeu 16 Juil 2020 - 17:39

Gribouillant quelques phrases et dessins farfelus, l'elfe se perdait dans les pages et les traits de fusains qui s'agglutinaient sur le papier. Après quelques croquis, celle qui avait à coeur de s'abandonner dans son carnet se retrouva l'inspiration coupée. Le flot s'était tari et une vague sensation désagréable de platitude l'envahissait. Elle ferma le petit journal en cuir et s'allongea sur le sable, plongeant son regard dans le ciel puis fermant les yeux. C'était à ce moment-là que, perdue dans le vide de ses pensées, elle perçut un tambourinement qui se faisait de plus en plus fort. Son corps posé de tout son long sur le sol recevait les vibrations de secousses à intervalle régulier. Elle se redressa, et aperçu sur le côté un être fait d'écorce se mouvoir sur la plage. Un ent ! Reconnu-t-elle, stupéfaite. Ces créatures étaient très rares mais également très respectés de tout individu se préoccupant du bien-être de la forêt. Certains venaient même en aide à la Garde Zéphyr lors des conflits menaçants trop l'équilibre de Sylfaën. Mais celui là, l'elfe n'en avait jamais vu de tel à l'ouest, peut-être venait-il d'une autre forêt ?

-Coucou ! interpella un petit individu perché sur l'immense arbre vivant. L'archère reconnut une voix familière...Après un instant d'hésitation, elle se rappela d'Arkos, il était tout de même difficile d'oublier un tel énergumène. D'ailleurs il était également difficile de passer outre la structure en bois que portait la créature sylvestre. Quelle scène improbable, pensait la femme qui dut prendre un moment pour comprendre ce qui se passait sous ses yeux. C'était alors qu'un éclair de lucidité fusa dans son esprit : bateau ! Il avait un bateau ! Elle rangea son carnet et se releva promptement avant de se diriger vers le lieu de la mise à flot. Peu importait le degré de bizarrerie des événements, s'il était possible de profiter d'une embarcation, elle n'allait certainement pas laisser passer cette chance.

Arrivant à grande enjambées auprès du rôdeur. L'elfe rencontra également un autre individu qui était une jeune femme éclaboussée par l'amerrissage peu délicat de l'ent. Ce dernier prononça quelques mots à l'attention de l'homme avant de repartir aussi étrangement qu'il était venu.

-Bonjour Arkos, fit l'elfe avant de se tourner vers l'inconnue, enchantée, mon nom est Ehawee, ajouta-t-elle avec un court mouvement de tête solennel, suivi d'une question simple et concise. Vous préparez une expédition maritime ?
Revenir en haut Aller en bas
Talya
Pugiliste

Talya

Messages : 85
Expérience : 819
Féminin Âge RP : 17 ans

Politique : 01
Métier : Forgeronne d'A. - Compagnonne
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
A Boy And His Boat ! [PW Ehanon - Talya rdcore] 1559870510-barre-vie-gauche835/835A Boy And His Boat ! [PW Ehanon - Talya rdcore] 1559871461-barre-vie-rouge  (835/835)
Vitesse: 324
Dégâts: 711

A Boy And His Boat ! [PW Ehanon - Talya rdcore] Empty
MessageSujet: Re: A Boy And His Boat ! [PW Ehanon - Talya rdcore]   A Boy And His Boat ! [PW Ehanon - Talya rdcore] EmptyMar 21 Juil 2020 - 18:57

Plus la situation avançait, moins le sens lui venait et, finalement, parce que l'envie de comprendre ne lui vînt plus, elle se contenta de rester là, en face de cette masse naturelle en approche. Les genoux sur le sable chaud, les yeux dans ceux de l'arbre, ou ce qui lui semblait être ses yeux. Tandis qu'elle perdait son regard, ses oreilles lui accordaient la compréhension de découvrir la vois typiquement masculine d'un fou sur la proue. Quant à son sixième sens, entre chacun des pas du géant, les formes fines des vibrations d'une silhouette bien plus mince se définissait par son flan.

Depuis quelques temps déjà, elle perdait bien trop pieds mentalement, un tout qui s'enchaînait n'ayant de but que le défi, elle se laissait trop porter par les sentiments. Ce bateau, lui, était une chance à saisir avec humilité dont elle fit jusqu'alors son mot d'ordre. La jeune guerrière ferma les yeux, prise pas autant de folie que le fou de la proue, elle accepta les choques de l'Ent, faisant face, il n'en avait que faire de ce qui ne semblait qu'une simple poussière dans le paysage. Sa jambe la frôla si proche que la rafale qui en suivit l'ébranla de l'intérieur. Toujours vivante, si la pugiliste n'en était pas sûre, la vague provoquée par un jet de bateau lui confirma. Trempée, comme lors de la première tentative, elle se redressa, l'Ent la frôla encore. Sa seule mission n'était donc que de servir de transport à un transport, à cette idée, un rictus amusé la conforta dans la croyance d'un destin quelconque dans les mains de celle qu'elle chérissait.

-Et il parle, évidemment.

Il venait littéralement de jeter la suite de son histoire, le tout restait de l'atteindre désormais. Nager... Non, en fait, malgré la chance de l'improvisation, elle ne savait pas faire -vivre dans le désert n'arrangeait pas ça-. Si elle ne savait pas nager, elle pouvait s'improviser mouette pour un court instant, avec un peu de déjà-vu, d'improvisation et de l'élan. La roche sur laquelle elle fit tout ce parcours lui servirait pour un dernier rodéo. Elle glissa, si vite que la distance qui la séparait de la mer disparut sur le moment. Propulsée avec violence, elle s'envola avec brio, maintenant une position exceptionnelle pour se garder droite. Pourtant, beaucoup l'auront appris ou l'apprendrons : ce qui compte, c'est pas la chute, c'est l'atterrissage.

N'étant pas guerrière divine pour rien, elle atterrit en roulades, d'abord maîtrisées... puis moins maîtrisées, des roulés boulés sur le pont avant d'être stoppée par les rambardes -sûrement pas prévues à cet effet-. De nouveau sur pied, elle n'était pas loin du fou de la proue, un homme comme on en pondait plein à la simple exception de sa rousseur qui ne frappa aucunement la jeune femme, habituée à cette teinture naturelle dans sa tribu.

-Vous prenez les passagers clandestins ?

S'inspirant de ce qu'elle put entendre des pirates, elle espérait qu'il ne s'en trouve pas loin mentalement. À peine eut-elle le temps de sortir quoi que ce soit d'autre qu'une elfe se montra, rien que ça, les courbes fines qu'elle ressentit auparavant se décrivaient enfin sous ses yeux. Talya resta figée sans bouger, tout ce petit monde rassemblé au même endroit, dans ces conditions aussi aléatoires, il fallait dire que cela avait le chic pour la travailler, avec cette envie à la limite de l’irrésistible de lui toucher la pointe des oreilles. En plus de lui donner des envies faire des mouvements légèrement tendancieux, elle se montrait d'une excellente aide pour nommer les visages.

-Talya.

Finit-elle par dire en s'inclinant à son tour. Ne sachant trop quoi répondre à la question qui en suivit, elle se tourna vers ce qui s'apparentait le plus au capitaine du bateau, Arkos ou le fou de la proue. Avant même de faire réellement attention à la réponse du fou, elle se pencha sur le côté du bateau, elle flottait ! Elle flottait sur les mers Dùralasienne pour la première fois de sa vie. Son estomac, lui aussi devait être joyeux, car il commençait à se balancer dans tous les sens, tentant inlassablement de rattraper les vagues qui martelaient tranquillement la coque du navire.
Revenir en haut Aller en bas
Arkos
Rôdeur

Arkos

Messages : 197
Expérience : 1355
Masculin Âge RP : 30

Politique : 26
Métier : Chasseur - Maître
Titres:
 

(Baguera, panthère d'Arkos [Modifiée] +300, v+350, 50)

Stats & équipements
Vitalité:
A Boy And His Boat ! [PW Ehanon - Talya rdcore] 1559870510-barre-vie-gauche1095/1095A Boy And His Boat ! [PW Ehanon - Talya rdcore] 1559871461-barre-vie-rouge  (1095/1095)
Vitesse: 683
Dégâts: 919

A Boy And His Boat ! [PW Ehanon - Talya rdcore] Empty
MessageSujet: Re: A Boy And His Boat ! [PW Ehanon - Talya rdcore]   A Boy And His Boat ! [PW Ehanon - Talya rdcore] EmptyDim 26 Juil 2020 - 11:24





A Boy And His Boat ! .


Mais aussi un arbre, une elfe et une pugiliste

Voici un spectacle pour le moins... spectaculaire. Une cabriole digne d'un cirque itinérant à laquelle je ne m'attendais pas vraiment. Et je suis du cirque de l'éclipse, pour rappel ! Il semblerait que la jeune femme ait quelques pouvoirs aérodynamiques lui permettant quelques acrobaties pouvant émerveiller petits et grands si elle les mettait au service des chapiteaux du cirque. Debout, en équilibre sur une roche, il semblerait que la jeune femme se soit servit de celle-ci comme d'un tremplin volant propulsé violemment pour accoster le bateau par les voies aériennes, rien de plus, rien de moins.

Cela dit, si l'envol était beau, l'atterrissage l'était moins. Ce fut donc après quelques roulades maîtrisées sur le pont qui est, rapellons-le, couvert de fange, de mousse et autre détritus et saletés naturelles, spongieuses, et glissantes, que notre jeune passagère venait de terminer son atterrissage et commencer sa dégringolade. Bah oui, c'est degueu et glissant donc forcement, à atterrir comme ça comme une bourrine sur le pont, bah... Elle a glissé jusqu'aux rambardes en laissant une magnifique traînée verdâtre et marron sur le pont. Voici que, une fois sur pied et pendant que je me rapproche d'elle pour voir si la jeune femme est en un seul morceau, celle-ci me tint simplement une petite phrase, simple question, résumant la situation.

Jeune inconnue mouillée : Vous prenez les passagers clandestins ?
Salvator : C'est un abordage ! Fous la dehors ! Débarrasse-toi de cet Amiral de bateau-lavoir, ce marin d'eau douce, ce pirate, ce naufrageur, ce maudit flibustier, ce moussaillon, cyclone, vieux cachalot, tonnerre de Brest de mille sabords !
Arkos : Heuu... Déjà, rien de cassé ? Une vraie acrobate de cirque.

Allons bon la voix dans ma tête vrille en insultes maritimes. J'espère que la jeune dame ne l'a pas entendu sinon elle risque - Mais bien sûr que si ! - Ah bah merde alors. Les relations risquent de bien commencer, tiens. Il y a de quoi en prendre ombrage et couler toute discussion. Tiens, moi aussi, j'ai un vocabulaire maritime, là. Enfin, je crois.

Passé ce petit intermède et depuis la berge, l'elfe zephyrienne nommée ehawee avait eu la délicatesse de me répondre à mon coucou, une fois à portée de sa voix posée et calme. Bah ouais, elle n'allait pas se mettre à gueuler non plus. Cela dit l'elfe, après s'être présentée à l'inconnue jeune et mouillée par la mise à flot peu délicate du bateau, Ehawee eu une question pour le moins pertinente à laquelle j'allais répondre gaîment et l'espèce de voix bizarre dans ma tête, moins gaiement.

Ehawee : Bonjour Arkos, enchantée, mon nom est Ehawee. Vous préparez une expédition maritime ?
Jeune inconnue mouillée qui en fait, s'appelle Talya : Talya.
Arkos : Ouaip, on va vers Wysteria. Et toi, tu fais quoi ici ? T'es 'achement loin de ta forêt-là, quand même.
Salvator : Ah, on ne va pas avoir une deuxième squatteuse en plus ! Tu m'as pris pour un navire de transport de troupes ou quoi ?

Allons bon, voilà que la voix du bateau nous fait un caprice. Comme-ci nous n'avions pas la place de transporter tout ce beau monde, et même une dizaine de personnes en plus entre la cale et le pont. Cela dit, ce serait vache de ma part de transporter douze personnes dans un rafiot aussi sale. Je ne suis pas sûr que, en plus du manque flagrant d'hygiène, ceci ne soit pas risqué pour la santé des passagers. - Si t'es pas content, t'as qu'a nettoyer ! Il y a tout ce qu'il faut dans le placard sur le p.... Hey ! Mais elle est malade, ta clandestine !!! - Pourquoi, il dit ça, celui-l... Ah merde. Talya est penchée sur le côté du bateau et elle est blanche comme un c... Un truc trop blanc ! Visiblement, elle a le mal de mer la p'tite. - Ah non, vite un seau !!! -

Un placard vient de s'ouvrir sur le pont, avec un seau, des balais tout ce qu'il faut pour nettoyer et une foultitude de toiles d'araignées. Je saisis donc le seau pour l'emmener à la jeune femme tandis que la petite voix dans la tête fait une petite annonce générale. Visiblement, ce petit démon avait bien une idée démoniaque derrière sa tête de bois tandis qu'il s'éloignait des berges, sans pour autant prendre le large.

Salvator : Ce qu'il y a de magique avec les bateaux maudits c'est que, même toute voile dehors et sans ancre amarrée au sol, il peut choisir de ne pas naviguer s'il en a envie et ... Je me sens très sale. Si vous voulez mériter votre place, va falloir travailler un brin, je ne bouge pas tant que je ne suis pas propre. Aller Hop Hop Hop, pas de resquilleurs avec moi.

Me tournant vers Ehawee, je lui lançais cette simple phrase, sur le ton de l'humour, mais quelque peu vexé quand même.

Arkos : On fait quoi ? On le coule et on en prend un autre ?
Salvator : Tu crois ça ? Les elfes ont peur de moi.

Pendant ce temps-là, le démon du bois allait envahir l'esprit de l'elfe pour la "terroriser" de ses messages horrifiques pour son peuple. - Bouuuuuuuh. Pilositééé faciaaaaaale, monosourciiiiiiiil, bouuuuuuuuuh.




RP en cours : 1 - 2  (libre)
Arènes en cours : 1(libre) - 2 (libre) - 3 (libre)
Je parle en #FF0000
Lilith en #4a9061
Revenir en haut Aller en bas
Ehawee
Archère

Ehawee

Messages : 245
Expérience : 1799
Féminin Âge RP : 188 (21)

Politique : 43
Métier : Sculptrice - Expert
Titres:
 

(Tadi, Cerf royal d'Ehawee +300, v+200)

Stats & équipements
Vitalité:
A Boy And His Boat ! [PW Ehanon - Talya rdcore] 1559870510-barre-vie-gauche1630/1630A Boy And His Boat ! [PW Ehanon - Talya rdcore] 1559871461-barre-vie-rouge  (1630/1630)
Vitesse: 1065
Dégâts: 679

A Boy And His Boat ! [PW Ehanon - Talya rdcore] Empty
MessageSujet: Re: A Boy And His Boat ! [PW Ehanon - Talya rdcore]   A Boy And His Boat ! [PW Ehanon - Talya rdcore] EmptyMer 29 Juil 2020 - 17:14

-Ouaip, on va vers Wysteria. Et toi, tu fais quoi ici ? T'es 'achement loin de ta forêt-là, quand même, répondit Arkos à l'attention de l'elfe interloquée. Il était vrai que la plupart des elfes vivaient en Sylfaën, mais tout de même, il n'était pas si rare d'en croiser dans les quatre coins de Dùralas. D'autant plus que l'endroit où l'archère et le rôdeur s'étaient rencontrés n'était ni plus ni moins que l'arène baldorheimoise, se trouvant pour ainsi dire de l'autre côté du monde pour la native de l'ouest. Néanmoins la zéphyrienne n'en dit mot et ne perdit pas de vue son objectif.

-Il se trouve que je cherche également à me rendre sur cette île, admit-elle sans artifice autre qu'un demi sourire.

Confirmant l'idée qu'il n'était qu'il n'était pas très pratique de parler à quelqu'un sur un bateau lorsqu'on est au sol et remarquant Talya rejoindre de façon spectaculaire l'humain, l'elfe décida de monter également afin de poursuivre la conversation. Grimpant difficilement en raison de la mousse glissante recouvrant la coque, Ehawee put tant bien que mal atteindre la rambarde par laquelle elle se hissa jusqu'au pont. La sensation désagréable de bascule qu'elle ressentit dès lors mettra sûrement un petit moment avant de disparaître. La jeune femme quant à elle semblait peut-être avoir moins de chance ?Tandis que l'homme extravagant sortait de quoi prévenir une éventuelle nausée d'un placard s'ouvrant par magie, l'archère ressentit autre chose que le mouvement des vagues. En effet, mettant les éléments bout à bout, tout portait à croire que le bateau était habité par une entité qui en avait le contrôle.

-Ce qu'il y a de magique avec les bateaux maudits c'est que, même toute voile dehors et sans ancre amarrée au sol, il peut choisir de ne pas naviguer s'il en a envie et ... Je me sens très sale. Si vous voulez mériter votre place, va falloir travailler un brin, je ne bouge pas tant que je ne suis pas propre. Aller Hop Hop Hop, pas de resquilleurs avec moi.

-Vous avez entendu ?! s'exclama la femme sur les gardes. En vue de la réponse détendue qu'Arkos formula, l'elfe en déduisit que c'était la spécificité du bateau et qu'il en était ainsi. *De quel maléfice cette construction a été victime ?* s'interrogea-t-elle, toujours un peu perplexe. Un bateau maudit ? Il s'agissait donc d'un démon ? La femme avait lu quelques écrits sur les démons, sans vraiment s'y pencher davantage, elle les savait être des entités différentes que les esprits qu'elle connaissait. Ceux-là, n'avaient, à priori, pas de lien avec le monde spirituel et étaient des créatures magiques, et plus précisément liées à la magie noire. C'était tout ce qu'elle connaissait sur eux comme leurs origines étaient...obscures, tout comme leurs desseins.

*Ils sont dangereux.* pensa-t-elle, avant que Salvator ne s'imbrique dans sa tête.
*Bouuuuuuuh. Pilositééé faciaaaaaale, monosourciiiiiiiil, bouuuuuuuuuh* tenta-t-il vainement.
*Ah...Oui...Très dangereux...* songea Ehawee, la mine blasée. Le ridicule du démon eut au moins servi à balayer ses craintes. *Comment ça je suis ridicule ?!* s'exclama-t-il, outré, en s'incrustant dans la narration pour éprouver son indignation. Haha ! En tout cas, je pense qu'à ce moment-là la zéphyrienne avait bien cerné le caractère plus gênant que menaçant du démon. Donc...Ne prêtez pas trop attention à lui, d'accord ? *Non mais qu'on me change ce narrateur de pacotille qui ne sait même pas voir les VRAIS personnages !!* Enfin bref.

-Avons-nous vraiment le choix ? rétorqua l'elfe pourtant peu envieuse de se taper toute la traversée avec un nuisible dans sa tête.

*Je ne suis PAS un nuisible !!*
Revenir en haut Aller en bas
Talya
Pugiliste

Talya

Messages : 85
Expérience : 819
Féminin Âge RP : 17 ans

Politique : 01
Métier : Forgeronne d'A. - Compagnonne
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
A Boy And His Boat ! [PW Ehanon - Talya rdcore] 1559870510-barre-vie-gauche835/835A Boy And His Boat ! [PW Ehanon - Talya rdcore] 1559871461-barre-vie-rouge  (835/835)
Vitesse: 324
Dégâts: 711

A Boy And His Boat ! [PW Ehanon - Talya rdcore] Empty
MessageSujet: Re: A Boy And His Boat ! [PW Ehanon - Talya rdcore]   A Boy And His Boat ! [PW Ehanon - Talya rdcore] EmptySam 8 Aoû 2020 - 20:26

-Wystéria ? J'en suis !

Macha-t-elle au bord du rafiot, prise par ce soudain et presque attendu mal de mer expresse. Elle ne comprenait pas trop ce qui lui arrivait, étant donné que le bateau n'était pas un transport qu'elle avait l'habitude de prendre... mais le tout restait similaire au peu de voyage en calèche qu'elle eut fait, principalement sur de courtes distances, parce que marcher lui offrait un plaisir très personnel. La première étape du nouveau monde pour elle semblait être ses bottes, assez inconfortables au début, mais uniquement dû au sable qui s'infiltrait, dans le désert, une fois dans les plaines, leurs utilités n'étaient plus remises en question... bref, tout ça pour dire que Talya semblait très sensible aux moyens de locomotion en général.

Avec un seau comme compagnon d'infortune, elle s'assit en tailleur, le dos contre la rambarde, la tête qui tourne et les papillons dans le... non... une tempête dans le ventre, elle admirait le spectacle d'un elfe, d'un humain et d'un bateau maudit qui jouaient au jeu du chantage. Pour une fois, le fait qu'un tas de planches en coque parle ne... -Hey ! J't'entends. lui parut pas extraordinaire donc. -Moi ? Pas extraordinaire ? Oui, lui pas extraordinaire. Après tout, après un arbre qui parle, des gens qui se transforment en loup ou juste tout simplement vert avec de grandes dents ou les deux à la fois, un simple bateau qui s'énerve pour un rien, elle n'était plus à ça près.

Alors que du côté d'Ehawee, le démon bateau ou Salvator pour les intimes, s'amusait à fracasser le quatrième mur, Talya, elle, venait de comprendre l'utilité d'un seau dans ce genre de moment. À balancer tout ce qu'elle avait dans le ventre, un dernier au revoir à ses rations fraîchement achetées de la veille, saupoudrant le tout d'une fantastique sueur froide. Elle ne pouvait rien retenir et le temps semblait passer aussi désagréablement que lentement. Une fois terminée, elle prit de son sac sa gourde d'eau, se rinça la bouche avant de finir son œuvre d'art avec un joli cracha. Prétendant se sentir mieux, elle se leva, sa tête tournait d'autant plus, mais n'ayant plus grand chose dans le ventre, elle se disait que la nausée passerait vite.

-Nettoyer, je sais faire.

-Saloper aussi, on dirait...

Sans prêter attention à cette insupportable voix qui pouvait vriller le cerveau de la personne la plus stable de Dùralas -J'ai... en plus de couper l'écriture de tout bon narrateur qui se respecte, elle attrapa un balaie dans le placard ouvert rien que pour elle, il devait y avoir de la poussière absolument partout dans le bâtiment en lui-même, en plus du pont crasseux. Mais elle avait l'habitude de ce genre de corvée, plus jeune elle aidait ses parents à balayer le sable et la poussière qui rentrait inlassablement dans leur maison. Elle pouvait supporter de faire -et entendre- tout ça, du moment qu'ils finissaient par atteindre l'île tant convoitée.

-Vous m'aidez ? Ce vieux bateau susceptible ne va pas se nettoyer tout seul.

-Hey ! Je suis pas... oh...

En ouvrant la porte de la cale, cette acre odeur significative d'un abandon complet d'activité lui chatouilla les narines, pas le plus gros des soucis, un peu d'aération, des trappes ouvertes par-ci par-là, un petit coup de balaie pour évacuer la poussière et hop, plus grand chose à faire au final. Alors c'est toute pâle et légèrement tremblante qu'elle se mit au travail, la première étape étant la lumière, la deuxième l'aération. Elle trouva donc quelques vieilles lanternes, évitant de peu de se cogner contre le bas plafond, elle les alluma à l'aide d'humides -mais fonctionnelles- allumettes avant de se rendre compte de l'étendue des dégâts, une atteinte à la propreté.

-On a pas bien prit soin de toi mon pauvre.

-Enfin quelqu'un qui me comprend...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




A Boy And His Boat ! [PW Ehanon - Talya rdcore] Empty
MessageSujet: Re: A Boy And His Boat ! [PW Ehanon - Talya rdcore]   A Boy And His Boat ! [PW Ehanon - Talya rdcore] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

A Boy And His Boat ! [PW Ehanon - Talya rdcore]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Mers & Océans :: Les Mers maudites-