AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Ziggy Zolero
Le Monde de Dùralas a précisément 2518 jours !
Dùralas, le Lun 21 Sep 2020 - 17:05
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez
 

 Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alienor
Néophyte

Alienor

Messages : 15
Expérience : 286
Féminin Âge RP : 22

Politique : 00
Métier : Métier - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube 1559870510-barre-vie-gauche145/145Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube 1559871461-barre-vie-rouge  (145/145)
Vitesse: 137
Dégâts: 42

Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube Empty
MessageSujet: Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube   Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube EmptyJeu 30 Juil 2020 - 16:36




Nom : Alienor

Âge : 22 ans

Sexe : femelle

Race : Stryge Blanche

Classe envisagée : Guérisseuse

Métier envisagé : Peut être mineuse, mais ce n'est pas encore sûr

Capacité magique : Utilise la magie de la lumière, une magie lui permettant d’utiliser l’énergie du soleil afin de la transformer en lumière divine, capable de soigner et de créer un feu sacré.
Explication:
 


Mode hardcore : Toujours pas :p




D'une taille d’un mètre soixante-dix pour un poids de cinquante-cinq kilos toute mouillée, on peut aisément dire qu'Alienor est un petit gabarit par rapport à la moyenne de taille de sa race. Ses ailes au plumage blanc immaculé sont proportionnées à son corps et ont une envergure de deux mètres. Elles sont puissantes et ont du potentiel. Seulement pour le moment, elles ne portent pas la jeune stryge bien haut ni très longtemps.

Un visage de jeune femme aux traits délicats, des yeux verts émeraudes et des cheveux aux couleurs des blés, une belle bouille d'ange si vous voulez mon avis. Tout ça suivi d'un corps fin, taillé pour la vitesse, donnant des courbes dessinées avec délicatesse.

Elle porte généralement des tenues légères qui n’altèrent pas ses mouvements, quelques pièces de plaques peuvent êtres tolérées pour donner une touche guerrière à sa tenue. On a compris, Alienor aime sa liberté de mouvement. Elle passera cependant à des tenues plus chaudes et couvrantes si besoin est, s'adaptant au climat sans rechigner. Elle peut même quelques fois être coquette et porter des tenues suivant les modes de la cour, élaborées et féminines.

Elle est toujours accompagnée de son bâton, Lumière de l'Aube, dont la pierre de soleil sertie en son centre luit souvent d'une lumière dorée. De plus, on peut voir à son cou une plume semblant être taillée dans de l’onyx, un étrange bijou pour une stryge blanche, non ?

Lumière de l'Aube:
 
HRP : couleur de la pierre (parce que je l'ais loupé sur le dessin x):
 





Un caractère impulsif et un œil vif résument bien Alienor. La jeune stryge a tendance à agir avant de réfléchir mais n’hésite pas à reconnaître ses erreurs, surtout ses erreurs de jugement. Par ailleurs, si elle est sûre d'elle il est presque impossible de la faire changer d'avis, mais relativisez, cela n'arrive pas très souvent, pas encore du moins.

Son jeune âge et sa première découverte du monde la rendent méfiante envers les étrangers mais une fois que cette barrière tombe vous rencontrerez une jeune femme serviable, soucieuse de son prochain et avec un sens de la justice très aiguisé. Elle a tendance à venir en aide à quiconque a l’air d’en avoir besoin et fera tout ce qui est en son pouvoir pour aider pourvu qu’à ses yeux, la cause soit juste.

Elle ne croit qu'en Morkez, le Dragon Noir et ne commence jamais une journée sans lui dédier une prière, une habitude qui lui a été donnée lors de son apprentissage. Cependant, elle est consciente que tous les peuples n’ont pas le même Dieu qu'elle, et sera très compréhensive sur les autres croyances, jusqu’à un certain point cela dit…

Évidemment, tous ces traits de caractère ne valent que si vous n’êtes pas un stryge noir, car si c'est le cas, elle essaiera très probablement de vous tuer. Elle connaît plus ou moins ses limites et évitera un affront direct si elle sent le combat perdu d’avance.




Petite légende des couleurs de dialogue ... bon courage:
 

On frappe à ma porte, je relève la tête me demandant bien qui pourrait venir me déranger à une heure aussi tardive. Une voix sortie tout droit de mon passé résonne dans la rue déserte, faisant ressurgir des souvenirs que je pensais avoir réussi à oublier…  Mon histoire n’a rien d’un conte de fée. Elle ne se finit pas par « et ils vécurent heureux », alors si c’est cela que vous recherchiez en venant ici, une histoire joyeuse peuplée de petits lutins heureux, qui dansent sur des chansons adorables, je vous conseillerai de passer votre chemin car il n’en est rien.

☼ Naissance ☼

Un nouveau-né pousse ses premiers pleures dans la nuit, résonnant à travers le quatrième étage de la Tour Blanche. Un jeune père s’extasie devant sa fille qu'il tient dans ses bras pour la première fois, suivant les gestes de la guérisseuse expérimentée, comparant les petites mains de son bébé avec les siennes. Une mère, épuisée par l’effort, ne peut cacher sa joie et son soulagement à savoir l'enfant qu'elle avait porté pendant dix longs mois vigoureuse et en bonne santé.

« Qu'elle est belle ! Mais elle est si petite et elle semble si fragile ! S’exclame le père tout en rapprochant le nouveau-né de sa mère.

-Oui, Anicet, mais elle est forte, elle aura tout le temps qu’elle souhaite pour grandir… Alienor, petite Colombe.

-Une colombe, oui ça lui va bien, elle est petite et gracieuse. Elle aura un brillant avenir, Elia. »

Ce bébé, c’était moi.


Elia et Anicet, mes très chers parents… Ils formaient alors un jeune et heureux couple de marchands parcourant les longues routes commerciales, partant de la Tour Blanche jusqu’à Ishtar, achetant des denrées diverses à la ville côtière pour les revendre aux stryges blancs. La Tour produit peu, ce sont donc les marchands qui permettent un réapprovisionnement régulier des ressources que l’on ne peut pas fabriquer sur place. Cet étage ressemble donc à un marché géant qui a lieu toute l’année. Si mes parents adoraient leur métier, ils espéraient un tout autre avenir pour moi. Ils souhaitaient que je rejoigne l’élite, les purificateurs, respectés de tous pour leurs grandes bontés et leurs dévotions à la justice ainsi qu’à la paix.

En grandissant, j’adoptais leurs idéaux, le dragon noir Morkez prit une grande place dans ma vie et le désir de me battre en son nom grandit en même temps que moi. Pourtant, j’étais plus petite que la moyenne, les autres enfants ne tardèrent pas à me dépasser d’au moins une tête et à se pavaner avec leurs débuts d’ailes duveteuses, tandis que les miennes tardaient à montrer le bout de leurs nez. Sous le regard protecteur de mes parents qui n’avaient de cesse de me réconforter, mes ailes commencèrent à pousser vers mes six ans seulement alors que mes camarades commençaient à planer, sautant des tonneaux et tout autre mobilier leur permettant de prendre un peu de hauteur. Je les regardais souvent avec envie en prenant grand soin de mes petites ailes qui n’allaient perdre leurs duvets que deux ans plus tard pour laisser place à de splendides plumes blanches.

☼ Départ ☼

C’est à l’âge de onze ans que ma vie prit un tout autre tournant. Ce jour-là, l’excitation était à son comble dans ma famille : j’allais participer pour la première fois à la sélection des futurs apprentis purificateurs. Chaque année est organisée une grande fête où tous les enfants âgés de dix à quinze ans sont rassemblés dans leurs étages respectifs, afin d’être présentés aux purificateurs qui déterminent alors lesquels seront formés à l’élite. Aussi loin que je m’en souvienne, j’y avais assisté chaque année jusqu’alors, m’imaginant dans des milliers de scénarios différents à la place de ces enfants dans l’espoir d’être choisie. Regardant avec admiration ces figures impressionnantes si proches qui me jugeaient digne de suivre la même formation qu’eux. Faisant la fierté de mes parents et devenant si forte que je pourrais protéger le monde entier des sombres forces du mal.

Mais aucun scénario ne m’avait préparé à ce qui allait m’arriver. Dans aucun d’eux mon imagination de petite fille n’avait inclus la réalité du monde. Bernant mon esprit impressionnable d’illusions fabuleuses… Mais je m’égare, retournons à l’histoire.

C’était mon tour, les autres enfants de mon âge étaient alignés à mes côtés, tous plus grands et plus costauds que moi. Un grand stryge en armure dorée s’arrêtait devant chaque enfant et les renvoyait à chaque fois. Si bien que mon visage se décomposât lorsqu’il arriva devant moi, me toisant de toute sa hauteur avec son regard inquisiteur.

« Tu m’as l’air bien frêle, petite, est ce que tu as un quelconque don pour la magie de guérison ?

-Non, monsieur… Répondis-je tristement, comprenant que ma petite taille serait un problème. Je veux devenir paladine ! »

J’avais mis tellement de conviction dans ma dernière phrase que le purificateur me regarda bouche-bée quelques secondes, avant de se mettre à rire à gorge déployée. Je le regardais les yeux écarquillés, blessée dans mon amour-propre, ne comprenant pas vraiment ce qu’il trouvait amusant. Par ailleurs, j’étais bien décidé à défendre ma position.

« C’est vrai monsieur ! Je n’ai jamais développé de dons pour la magie, mais je veux devenir purificatrice, je veux aider les gens et par Morkez faire le bien autour de moi. Combattre les méchants et sauver les gentils ! »

J’avais crié vers la fin, certaine que je me ferais mieux comprendre de cette manière. Ma volonté était alors inébranlable et j’étais prête à tout pour le prouver. Aujourd’hui, je me rends compte du ridicule de la scène, une petite fille criant ses caprices devant un protecteur puissant et respecté. J’ignore encore si c’était par pitié ou parce qu’il avait décelé cette étincelle dans mon regard que les purificateurs recherchaient tant chez leurs disciples. Cette étincelle de détermination qui avait animé mon petit discours.

« Bien, tu commenceras ton apprentissage dès demain, tu seras attendue avant le lever du soleil à l’étage des purificateurs. À demain, petite. » Et il partit.

Il n’avait même pas pris la peine de me demander mon nom mais je m’en fichais, mes parents étaient heureux pour moi, et moi je ne tenais pas en place. Je préparai mes affaires comme le voulait la coutume : en n’emportant rien sauf un objet sentimental venant de mon foyer. En l’occurrence une pierre ovale, trop grosse pour être portée en pendentif et qui semblait enfermer le soleil. Offerte par mes parents la veille de mon départ, le cadeau le plus précieux qu’ils aient jamais pu me faire. Elle avait des teintes mi-dorées, mi-ambrées et était constellée de milliers de petits points lumineux. Chaude au touché, je la rangeai soigneusement dans ma petite sacoche en cuir pour ne plus jamais la quitter. D’après mes parents, elle avait des propriétés magiques et elle me protégerait. Évidemment, c’était vrai et plus tard, je regretterais de l’avoir eu en ma possession et pas eux…

L’aube n’allait pas tarder à éclairer la Tour Blanche et j’étais déjà prête à monter les nombreuses marches qui séparaient l’étage des commerçants à celui des purificateurs. Je fis mes derniers adieux à mes parents sans le savoir, en leur promettant de les revoir bientôt. Encore aujourd’hui quand je repense à ce moment je regrette de ne pas l’avoir fait durer plus longtemps. Ou de n’avoir tout simplement pas fait demi-tour pour ne jamais avoir gravi ses marches. Peut-être que ça n’aurait rien changé, peut-être que si j’avais pris cette décision je n’aurais plus été là pour raconter cette histoire, qui sait ?

☼ Apprentissage ☼

Arrivée en haut du grand escalier, je découvris un hall gigantesque et magnifique qui ouvrait sur de nombreux couloirs et escaliers plus petit, recouverts de tapis en velours. La beauté du lieu m’avait tant marqué que je me souviens encore des tapisseries gigantesques qui habillaient les murs de marbre blanc, représentant des portraits de stryges aux plumages immaculés connus et respectables.

Des enfants étaient déjà présents et d’autres ne tarderaient pas à arriver. Lorsque le groupe fut complet, il comptait dix enfants en tout, le protecteur de la veille arriva toujours vêtu de son armure dorée et nous salua d’un air tout autant solennel.

« Bien le bonjour, jeunes recrues. Je me présente, Ascalis Rosis, je serai votre maître de référence durant les dix prochaines années… Avec un peu de chance. Si vous êtes tous ici, c’est parce que vous avez été jugés dignes de suivre le long et fastidieux entraînement qui vous mènera peut-être au rang de purificateurs. Votre foi en Morkez vous sera d’une aide précieuse, voilà pourquoi nous commencerons chaque nouvelle journée par un moment de prière au temple. Vous aurez ensuite droit à un petit déjeuné complet dans la grand-salle, tous les repas se passeront là-bas. Puis vos journées commenceront vraiment, vos matinées seront consacrées aux cours théoriques et vos après-midi à la pratique. L’entraînement sera difficile et je ne vous cache pas que beaucoup d’entre vous auront déjà abandonné d’ici deux semaines passées ici. Mais ne nous attardons pas plus longtemps sur les formalités, suivez-moi, je vais vous faire une visite de votre toute nouvelle demeure. »

S’ensuivit alors, tout en nous expliquant le règlement, les principes des purificateurs, en quoi consisteront nos journées et le déroulé de notre enseignement, une visite guidée des moindres recoins du 4ème étage de la Tour Blanche.

Notre apprentissage ne tarda pas à commencer et comme Ascalis nous l’avait dit, six recrues déclarèrent forfait au bout de la troisième semaine. Ne restant qu’Andrea, Ariet, Albâtre et moi. Andrea excellait dans tous les domaines mais sa spécialité deviendrait bien vite la magie de guérison, à onze ans, il savait déjà guérir de petites plaies en utilisant l’énergie de n’importe qu’elle source de chaleur. Ariet aspirerait au rôle de paladine et Albâtre de protecteur, il fera également un stratège hors pair. Quant à moi, je peinais, mais ne voulais rien lâcher. J’abandonnai rapidement les armures lourdes que je ne pouvais porter à cause de ma petite stature. Elles m’handicapaient, altéraient mes mouvements alors que ma force était dans ma rapidité. Les armes classiques ne semblaient pas faites pour mes mains, celles que je maniais le mieux furent les armes d’hast, mais elles aussi étaient trop lourde…

Ce jour-là, nous faisions des entraînements au combat en un contre un, mon adversaire était Ariet, l’apprentie paladine qui me dépassait déjà d’une tête alors que nous n’avions que douze ans. La restriction était l’arme, une épée à une main et un bouclier. Évidemment, je me débarrassai bien vite du bouclier pour mieux esquiver les coups, sachant que je ne pourrais pas les parer. Contre tout attente, je réussis à profiter d’une faille dans la défense de ma camarade pour lui faire un magnifique coup d’estoc dans le flanc droit. Une puissante lumière jaillit alors de la pierre solaire (comme je l’appelais) qui se trouvait toujours fourrée dans une de mes poches et se propagea jusqu’à la pointe de mon arme. La lumière disparut aussi vite qu’elle était venue, mais une méchante brûlure se trouvait à l’endroit où l’épée d’entraînement avait touché mon adversaire, ayant fait disparaître sa protection de cuir, entamant sa peau.

Je me sentais coupable, me repentant en excuse ne sachant trop ce qu’il était arrivé. Dans un moment de panique, je sortis la pierre de ma poche et la priai de soigner la brûlure. J’ignorais si ça allait marcher mais je l’espérais si fort que la lumière qui vivait dans la pierre s’intensifia, se propageant jusque sur ma main que je dirigeais sur la blessure. On aurait pu croire que ce geste aurait empiré les choses, pourquoi après avoir brûlé, la pierre aurait-elle soignée ?

Mais lorsque cette lumière dorée disparut, la brûlure avait disparu également sous le regard ébahi de tous mes camarades qui s’était approchés ainsi que d’Ascalis qui supervisait les combats. Sans que je puisse réfléchir à ce qu’il venait de se passer, mon maître me prit par le bras et m’amena d’un pas rapide à travers les couloirs du quatrième étage, sans un mot. Il me mena ainsi jusqu’à la salle du conseil, une grande salle qui comportait un siège imposant pour chacun des membres. Mon maître le convoqua comme s’il s’était agi d’une urgence capitale alors que je tentais encore de démêler dans mon esprit les récents évènements.

« Messieurs, si je vous ai rassemblé aussi rapidement aujourd’hui, c’est parce que cette jeune fille, qui suit un entraînement rigoureux depuis un an, vient de montrer des dons impressionnants pour la guérison. Elle vient d’utiliser une pierre de soleil pour soigner une brûlure. Je crois bien qu’elle peut utiliser la lumière.

-Une pierre de soleil ? Mais c’est extrêmement rare, comment s’en est-elle procurée une ? Demanda un vieux stryge, visiblement étonné.

-C’est un cadeau… Qui me vient de mes parents. Osai-je dire, d’un ton timide.

-Eh bien, eh bien, c’est un don plutôt rare que tu as, petite. Prends en grand soin… Je crois que nous sommes tous d’accord pour te faire suivre le même apprentissage que ton camarade, Andrea, qui a également des prédispositions pour une magie similaire. Tu étudieras désormais tout ce que tu auras besoin de savoir pour devenir une guérisseuse de combat aguerrie. » C’était un stryge sur un plus grand siège que les autres qui avait parlé, probablement le chef.

Ils discutèrent encore de mon cas mais mon esprit n’était déjà plus dans la salle. Tout le monde tomba d’accord rapidement, quant à moi, j’étais plutôt fière d’avoir enfin trouvé ma voie. J’appris un peu plus tard que les pierres de soleil avaient un pouvoir très puissant, renfermant, comme je le croyais depuis lors, une magie semblable au soleil, une source d’énergie idéale pour les personnes qui, comme moi, utilisaient la lumière comme magie.

À force de nous entraîner ensemble, nous devinrent très proche, Andrea et moi, jusqu’à devenir bien plus que de simples amis. On ne tarda pas à nous appeler les inséparables, en référence à ces oiseaux qui, une fois qu’ils trouvent leurs partenaires, ne se séparent plus.

Les guérisseurs n’ont pas réellement d’armes attitrées, mis à part des sceptres catalysant de la magie suivant leurs propres pouvoirs. Par ailleurs, nous avions besoin d’une arme nous permettant d’éviter de recourir constamment à la magie, encore trop épuisante pour nous. Les armes d’hast étaient trop lourdes, trop encombrantes et les épées et autres lames ne nous permettaient pas d’avoir nos pierres magiques avec nous. C’est ainsi que nous décidâmes de faire forger nos propres armes, des bâtons métalliques, munis d’une lame au bout et d’un cercle au centre duquel sont serties nos pierres, servant de catalyseurs à nos magies respectives.

Un des bâtons est d’un métal argenté et une pierre rouge luisante est sertie au centre du cercle. L’autre et d’un métal doré, ma pierre de soleil se trouve au centre d’une croix cerclée de la même manière que l’autre. Le métal travaillé de manière plus complexe laisse apparaître des détails minutieux.

« Je te présente Lumière de l’Aube et Étoile du Matin, nos nouvelles armes !  » S’exclama Andrea lorsque les bâtons furent terminés. 

Mon compagnon ressemblait à un enfant à qui on offrait un nouveau jouet et moi je n’étais pas mieux. Les bâtons métalliques étaient magnifiques, l’alliage à la fois léger et solide était parfait pour notre mode de combat. Andrea utilisait la magie du feu sacré et sa pierre, contrairement à la mienne, ne servait que de réservoir et devait être rechargée régulièrement.

Ariet et Albâtre finirent eux aussi par devenir des inséparables et notre petit groupe de quatre apprentis serait bientôt parfaitement coordonné. Nous étions souvent mélangés avec d’autres disciples mais nous formions une des équipes les plus soudées.

☼ Purificateurs ☼

Ça y était, nous avions vingt ans tout rond et étions prêts à devenir officiellement des purificateurs. Entrer dans l’élite et partir en mission pour la première fois. Tout s’était bien passé jusqu’à présent mais je vous avais prévenu que cette histoire ne se finirait pas bien alors il est encore temps que vous passiez votre chemin. Refermez ce livre pour ne jamais connaître la fin tragique de ce récit…

Lors de la cérémonie de passage au rang de purificateurs, une grande fête est organisée où toute la famille des anciens apprentis est conviée. Neuf longues années où je n’avais pas vu mes parents, où il ne s’était pas passé un jour sans que je pense à Ce jour. Le jour où je les reverrais enfin, où ils me serreraient dans leurs bras comme ils l’avaient fait tant de fois auparavant. Ils m’avaient terriblement manqué et c’était ce qui fut probablement de plus dur durant ces neuf années d’apprentissage intensif.

La fête allait commencer, les parents de mes camarades et amis commençaient déjà à arriver mais aucun signe des miens. Je les ai attendu longtemps, ce qui m’avait semblé être une éternité. Andrea fut heureux de me présenter à sa famille qui était impressionnée de voir à quel point il avait grandi, changé, il n’était plus un enfant.

J’aurais aimé que les miens fassent la même constatation en arrivant joyeusement devant moi, quelques larmes de joie auraient probablement coulé. Mais il n’en fut rien, et il n’en sera jamais rien.

Un garde de l’entrée arriva avec une mine déconfite sur le visage, il s’arrêta à mon niveau, bégaya mon nom sans savoir par où commencer son annonce. Mon Ami était à côté de moi, nous échangeâmes des regards inquiets avant que le garde ne se décide à parler.

« Jeune Alienor… J’ai… J’ai le regret de vous annoncer que vos parents ne viendront pas à la fête… ils… Madame et Monsieur… Ils ont été retrouvés mort sur l’un des chemins commerciaux menant à la Tour… »

Je n’entendis pas la fin de son annonce, mon monde s’écroula ce jour-là. Je ne fus plus jamais la même… Mes parents avaient été sauvagement assassinés par un stryge noir. Les recherches durèrent des semaines, mais personne ne réussit à le retrouver. On ignore encore aujourd’hui les raisons de son acte et une seule question me tourne constamment dans la tête depuis. Pourquoi ? Pourquoi les avoir tués, eux ? D’honnêtes marchands ?

Ne pouvant plus supporter la vie à la Tour, car tout me rappelait constamment qu’Ils n’étaient plus et qu’Ils ne reviendraient pas. Que jamais on ne retrouverait leurs assassins et que ma vie ne serait plus jamais pareille… Je finis par partir habiter dans un petit village près de la mer, entre la Tour et Ishtar, certaine que je ne pourrais jamais surpasser cette épreuve.

☼ ☼ ☼

☼ Retrouvailles ☼

Mon histoire est terminée, je vous avais bien prévenu qu’elle ne finissait pas bien. On frappe de nouveau à ma porte et mon nom résonne dans la rue déserte. D'un air las, je me lève pour aller ouvrir. Andrea… Un faible sourire se dessine sur mes traits à la vue de mon Ami que j'avais cru oublié dans un passé douloureux. Je fus étonnée de constater qu'en ces deux ans d'isolement mon amour pour lui n'a pas faibli, mais je suis trop fière pour le montrer, pour avouer que cette retraite précoce et forcée ne m'aide en rien à faire mon deuil et bien au contraire, me rappelle tous les jours pourquoi je suis ici au lieu d’être sur les routes avec mes chers parents. Je ne réagis pas lorsque, si heureux de me retrouver, il me serre fort dans une étreinte réconfortante dont lui seul a le secret.  Je m'en dégage à contrecœur, fuyant son regard déçu.

« Andrea… Commençai-je d'une voix peu assurée, mais il fut plus rapide quoi moi et me coupa la parole.

-Alienor, ça fait deux ans maintenant, tu ne crois pas qu’il est temps de tourner la page, de prendre un nouveau départ ? »

Je ne peux réprimer un soupir las. Il a raison et pourtant je n’ai pas envie de l'avouer, tourner la page reviendrait à dire au revoir à mes parents pour toujours et je ne pourrais jamais m'y résoudre. Surtout pas en sachant leur assassin toujours en liberté.

« J'ai tourné la page, mentis-je lamentablement, je vis dans ce village et soigne les petites blessures des humains. Certains viennent me demander conseil et je les aide à résoudre leurs problèmes. Ils m'appellent la prêtresse Colombe, ils sont très reconnaissants de tout ce que je fais pour eux et…

-tu comptes vraiment vivre comme ça toute ta vie ? Tu es une purificatrice, Alienor, tu vaux plus que ça, soigner quelques blessures par-ci, par-là est à la portée de n’importe quel guérisseur ! Rentre avec moi, tu me manques, tu nous manques à tous. »

Je n’avais jamais vu autant d’émotions négatives passer sur le visage d’ordinaire si jovial de mon Ami, de la colère, du dégoût, de la tristesse… Et j'en passe. Ses derniers mots sonnent comme un coup de tonnerre dans ma tête. Je fais quelques pas en arrière, sans encore oser le regarder dans les yeux afin de le laisser entrer dans la petite maison, fermant la porte derrière lui. Il ne sert à rien d'alerter les voisins.

« J'ai à peine été approuvée par le conseil, je ne suis pas sûre d’être encore digne de représenter les rangs des purificateurs, je ne pourrais jamais leur faire face à nouveau et je n’en ai d’ailleurs pas envie. »

Tu es vraiment bête Alienor ! C’est une bien piètre excuse, qui croirait ça ? Certainement pas Andrea… Me dis-je mentalement, espérant secrètement qu’il acquiesce à ce mensonge et reparte d’où il est venu emportant avec lui la douleur et le regret. Le stryge blanc se laisse alors tomber dans un des fauteuils confortables du salon et se perd dans la contemplation du feu brûlant dans la cheminée. La lumière dansante éclaire son visage fermé, faisant ressortir ses yeux bleus-azurs débordants de mélancolie. Alors, pour la première fois, je me mets à sa place. Je suis partie sans réfléchir ce jour-là, certaine que personne ne pourrait jamais partager ma peine. M’enfermant dans mon chagrin, me murant dans la douleur et ignorant toutes les personnes qui étaient présentes pour moi, qui auraient pu m’aider à faire face à la situation, mais je ne voulais pas à cette époque. Je ne voulais pas reconnaître que je ne reverrais jamais mes parents et que je devrais vivre avec ça toute ma vie.

« Bien… » Le stryge repris dans un soupir, me faisant sursauter, coupant mes réflexions. « Je me doutais bien que tu réagirais comme ça, ces deux dernières années t’ont bien changé, mon amour. Mais je ne suis pas seulement venu pour te supplier de rentrer, même si j’espérais que ça suffirait pour te ressusciter… »

Il fait une courte pause, comme pour se rendre compte de ce qu’il a dit, ou peut-être pour que je me rende compte qu’à ses yeux, je suis morte également ce jour-là. Mon cœur rate alors un battement et la culpabilité m’envahit, comment ai-je pu seulement lui faire ça, à lui ?

« En fait, je suis venu pour te dire qu’on a retrouvé l’assassin de tes parents. Ça a mis le temps, mais ce bougre s’était bien planqué. Il brouillait nos pistes dès qu’il en avait l’occasion jusqu’à la semaine dernière, un de mes éclaireurs le surveille en ce moment même et nous attend pour l’interpeller.

-Tu as retrouvé… L’assassin de mes parents ? Tu l’as cherché tout ce temps ? »

Abasourdie, je n’arrive pas à y croire, pendant tout ce temps où je broyais du noir, seule et isolée, mon cher et tendre cherchait le meurtrier, le stryge noir, qui a abattu de sang-froid deux honnêtes marchands.

« Je n’ai jamais cessé de chercher, bien que le conseil m’en a dissuadé de nombreuse fois. Il n’avait pas tort cela dit, chercher ce type revenait à chercher une aiguille dans une botte de foin. D’ailleurs, il y a quelques semaines, j’étais prêt à abandonner… C’est Albâtre qui a retrouvé sa piste un peu avant que je prenne une décision.

-Albâtre t’a aidé ? Lui aussi a continué à chercher ?

-Eh oui, Ariet était dans le coup, elle aussi, personne ne voulait abandonner. On s’était dit qu’en neutralisant ce monstre tu pourrais peut-être tirer un trait définitif sur le passé et revenir parmi nous. Nous formions une super équipe tous les quatre quand nous étions encore apprentis… J’ai l’impression que cette époque est bien loin à présent… »

Sans que je ne puisse rien y faire, les larmes se mettent à couler et de douloureux sanglots suivent alors. Son discours maladroit m’a rappelé à quel point mes amis étaient et sont toujours présents pour moi. Cette fois-ci, je ne repousse pas ses bras protecteur venant confirmer que quoi qu’il arrive je ne suis pas seule.

« Je suis désolée, articulai-je entre deux sanglots, je suis désolée de vous avoir repoussé comme ça…

-On comprend, et on ne t’en veut pas, tu avais besoin de temps pour te remettre et on te l’a laissé. Maintenant, il faut revivre, Alienor. On doit se dépêcher si on veut piéger ce stryge avant qu’il ne disparaisse à nouveau. Prends ton bâton et suis-moi, on a un peu de route à faire.

-Tu as raison, j’ai rendez-vous avec mon passé. »

☼ Vengeance ☼

Il se place près de l’entrée sans plus de cérémonie tandis que je récupère Lumière de l’Aube accroché au mur. La pierre solaire, bien qu’un peu poussiéreuse, luit toujours d’une faible lumière dorée au centre du cercle de métal. Je ne prends rien de plus avec moi, je n’ai besoin de rien de plus.

Nous devons nous faire violence afin de marcher normalement dans les rues désertes de la petite ville côtière. Arrivés à la sortie, deux stryges nous attendent tenant la bride de deux énormes griffons.

« Ariet ! Albâtre ! Vous êtes venus aussi ! M’exclamai-je étonnée en reconnaissant mes vieux amis sans vraiment en croire mes yeux. Je suis tellement désolée d’être partie comme ça… Je ne pourrais jamais me faire pardonner…

-Ne t’en fais pas Alienor, tu auras tout le temps de t’excuser plus tard mais là, il faut qu’on file, notre éclaireur ne va pas réussir à suivre l’assassin encore très longtemps. Son dernier message était plutôt insistant, alors Ariet et toi, grimpez sur Mist. Andrea et moi, on va monter sur Cobalt. » Le ton d’Albâtre est beaucoup plus sûr qu’à l’époque et ne laisse aucune place aux questionnements, il m’a coupé la parole sans aucune forme de politesse.

Sa forte stature à présent parfaitement développée lui donne l’allure d’un vrai chef de troupe. Sans rechigner, je grimpe sur le dos de la grande griffonne au plumage gris.

« Mais d’où ils sortent, ces griffons ?

-Ariet et Albâtre ont décidé de se lancer dans l’élevage de griffons pour faire une sorte de garde aérienne afin de mieux surveiller la zone. Ils ont domestiqué ces deux jeunes l’année dernière et ils ont déjà eu une portée de deux petits griffons ! » Andrea doit crier pour se faire entendre à travers le vent. Je suis plutôt impressionnée, les griffons n’étant pas des animaux faciles à dompter et encore moins à élever, je trouve le défi fort intéressant.

Retrouver mes amis semble me donner un second souffle, je ne me suis jamais sentie aussi bien depuis… Depuis avant la mort de mes parents… Nous volons ce qui me semble être une éternité alors que les paysages défilent à une vitesse folle loin en dessous de nous.

Nous finissons par nous poser pour mon plus grand soulagement. Ariet et Albâtre ordonnent à leurs magnifiques animaux de ne pas bouger tandis que nous marchons entre les rares buissons du désert vers une maison isolée. Je porte mon bâton bas en espérant qu’il ne se mette pas à faire de lumière. Notre équipe se coordonne sans utiliser un seul mot, me rappelant nos nombreux entraînements d’équipe. Un souvenir agréable que je croyais enfouis au même titre que ceux l’étant moins. Nous encerclons la maison et alors que je m’approche des fenêtres arrières, un boucan se fait entendre à l’intérieur. Une porte qui claque, un bruit de lutte à l’avant... Je me projette rapidement d’un battement d’ailes pour voir ce qu’il se passe. Un grand stryge, dont le plumage de ses grandes ailes déployées est noir comme la nuit, tente de fuir en imposant sa stature mais c’est sans compter notre Paladine et notre Protecteur qui lui sautent déjà dessus pour l’immobiliser.

« Au nom des purificateurs, on vous arrête ! » Annonça Andrea, Étoile du Matin déjà en main, la pierre rouge luisante, menaçante.

Je m’approche, tremblante. J’ai longtemps attendu ce moment, espérant qu’il arrive un jour, mais jamais je n’ai réussi à m’imaginer ce que je ferais s’il venait à se produire. Le stryge s’immobilise analysant nos gabarits, nous laissant tout le loisir de l’analyser à notre tour. Il est jeune, peut-être autant que nous. Sa beauté ténébreuse pourrait presque nous faire oublier que c’est un meurtrier, mais son épée soigneusement rangée dans un fourreau noir ébène nous rappelle ce qu’il est vraiment.

« Alors… C’est toi… » Constatai-je d’une petite voix, tenant mon bâton fermement dans mes mains tout en m’approchant encore de lui.

« Lâchez-moi ! C’est moi quoi, d’abord ? » Il perd patience, se demandant probablement ce que quatre stryge blanc peuvent bien lui vouloir. Mis à part le tuer, bien évidemment.

« C’est toi, qui a tué mes parents il y a deux ans ! Pourquoi ? » Cette question qui tournait en boucle dans ma tête depuis ces deux longues années, je peux enfin la poser … Quel soulagement !

« Ooooh ces pauvres marchands… Ils étaient sur mon chemin, voilà tout, c’étaient tes parents ? Eh bien, eh bien ! J’en suis flatté. Tu as fait tout ce chemin, depuis ta petite tour pour me retrouver et quoi ? Me tuer ? Ahahahah ! »

Je le regarde incrédule, son ton ne semble pas coller avec la situation. Il a l’air de beaucoup s’amuser et pourtant on est quatre et lui seul. Il devrait pourtant avoir peur, mes amis et moi nous échangeons quelques regards d’incompréhension. Ses mots ne m’ont absolument pas soulagé, une raison aussi absurde ne pourrait jamais apaiser ma conscience et rien de ce que cette vipère pourrait dire ne le ferait.

« Tu n’avais aucune raison de les tuer… Monstre ! »

Il rit de plus belle et dans un geste vif et puissant, se libère de la prise de mes coéquipiers. Il dégaine son épée avec une rapidité déconcertante, mais ma rage fut plus grande que son désir de vivre. D’un geste plus rapide que lui encore, je lui plante la lame de mon bâton en plein cœur. Ce stryge était visiblement trop sûr de lui et à surestimé ses capacités…

« Par la lumière sacrée de l’Aube ardent, par la volonté de Morkez le dragon noir, je purifierai le monde de toute la noirceur qui l’habite, à commencer par toi, vermine ! »

Une lumière dorée, aveuglante, jaillit de la pierre solaire, nous obligeant à fermer les yeux. Lorsque son intensité diminue on peut voir un feu doré entourer le stryge. La lumière s’éteint, il ne reste plus rien de l’assassin mise à part une plume noire tombant lentement sur le sol avant de se solidifier, prenant l’apparence d’une plume sculptée dans de l’onyx et c’est ce qui paraîtra à des yeux peu aguerris. Je la ramasse afin de mieux la contempler.

« Ouah, c’était… Incroyable Alienor ! Comment… Comment tu te sens ?

-Bien… Étrangement bien et apaisée… Rentrons maintenant. Nous n’avons plus rien à faire ici. »

Mes parents, vengés, ce stryge noir, brûlé par la volonté du Dragon noir et mon esprit apaisé. Je peux enfin tourner la page et continuer mon récit, peut être que ses derniers mots seront : « Et ils vécurent heureux… » Finalement.






☼ ☼ ☼

Pour Alienor, Solmany restera sa seconde demeure mais pour l’heure elle retourne à la Tour Blanche afin de terminer une bonne fois pour toute sa formation et entrer officiellement chez les purificateurs. À commencer par terminer la cérémonie d’entrée et ensuite partir pour sa première mission. Première mission qui, si elle est menée à bien, prouvera qu’elle est digne de son nouveau rang.

« Découvrir le monde ? C’est ça, ma première mission Ascalis ? » Demanda-t-elle étonnée, à son supérieur.

« Oui, et mène là à bien, Alienor, c’est une mission très importante. Répondit-il satisfait et un peu amusé.

-Je m’attendais pas vraiment à ça… Quand est-ce que je tuerai des exécuteurs, hein ?

-Tu es trop pressée jeune femme, prends le temps de parfaire ta formation, découvre le monde et développe tes dons, après on en reparlera. Tu as eu de la chance d’avoir tué ce stryge aussi facilement et la chance est rarement une alliée dans un combat, ne compte plus dessus à l’avenir. »

La jeune femme, bougonne, accepta non sans rechigner la mission lui étant attribuée. Après tout, s’il suffisait de survivre au tour du monde pour prouver sa valeur, pourquoi pas, n’est-ce pas ?

☼ ☼ ☼

Tout en préparant son départ, les amis d’Alienor, qui ne partiront pas avec elle, décide de lui faire un petit cadeau qui n’en sera pas moins encombrant.

« Elle s’appelle Eidunn, prends en soin ! Elle est petite, mais prête à quitter le nid. D’ici quelques années, elle aura atteint sa taille adulte, c’est donc le moment pour que vous appreniez à vous connaître ! »

Eidunn est une petite griffonne d’un an qui fait déjà la taille d’un félin et ses plumes sont aussi blanches que celles de sa nouvelle maîtresse. Alienor l’accepta avec joie, avoir un compagnon de route ne sera pas de refus et la griffonne au caractère de nounours ne la quitte déjà plus d’une semelle.

☼ ☼ ☼

« Tu es sûre que tu ne veux pas que je vienne avec toi ? Demanda Andrea soucieux de perdre à nouveau sa chère et tendre.

-Oui, mon amour, c’est un voyage que je dois faire seule, mais dès que j’aurai terminé cette mission, nous repartirons tous les deux, c’est promis. »

☼ ☼ ☼



Derrière l'écran


Prénom ou pseudo : ahah ! un indice, c'est un DC Sourire
Âge : 20 ans :p (ça réduit les suspects quand même !)
Pays/Région : Sud Sud de la France
Tes occupations préférées : Collectionner les os dorés ... Faire des cookies ... là c'est sûr que tu as deviné mon nom :3

Code du règlement : Citrouille Tout content

Comment as-tu connu le forum, ou par qui ? jesaisplus ^^'
Tes premières impressions sur Dùralas : ça va, on y mange bien <3
As-tu déjà été sur un forum RP ? nooon  :angel:  Mis à part Dùralas évidemment  Chapi chapo
Revenir en haut Aller en bas
Azriel
Arlequin

Azriel

Messages : 660
Expérience : 2884
Masculin Âge RP : 180 ans

Politique : 59
Métier : Forgeron d'A. - Apprenti
Titres:
 

(Livre magique, +100, v+200, - l'effet dépend du tour (voir fiche joueur))

Stats & équipements
Vitalité:
Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube 1559870510-barre-vie-gauche2106/2106Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube 1559871461-barre-vie-rouge  (2106/2106)
Vitesse: 1384
Dégâts: 441

Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube Empty
MessageSujet: Re: Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube   Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube EmptyJeu 30 Juil 2020 - 17:17

Ceci est, en toute objectivité, la meilleure fiche de tout Dùralas. Absolument.

Alienor est très mignonne, autant dans son caractère que dans le reste du personnage. Et nous avons bien besoin de stryges blancs qui répandent l'amour sur le continent :ange1:




Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube 1562193775-blason-transparent
La vie est un spectacle dont la mort est la dernière représentation.
Dialogues : Lilas

RP en cours
I / II / III

Hors RP
I / II

Combats d'arène
I / Libre / Libre
Revenir en haut Aller en bas
Alienor
Néophyte

Alienor

Messages : 15
Expérience : 286
Féminin Âge RP : 22

Politique : 00
Métier : Métier - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube 1559870510-barre-vie-gauche145/145Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube 1559871461-barre-vie-rouge  (145/145)
Vitesse: 137
Dégâts: 42

Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube Empty
MessageSujet: Re: Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube   Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube EmptyJeu 30 Juil 2020 - 17:30

Merciiii c'est trop gentil Chapi chapo
Même si bon, répendre l'amour ... elle aimerait bien cramer quelque stryge noir aussi :p mais ce sera pas pour tout de suite :ange1:





Alienor parle en : D3A54F
Revenir en haut Aller en bas
Cylicia Condoris
Archiviste ♦ Prêtresse du sacrifice

Cylicia Condoris

Messages : 874
Expérience : 3656
Féminin Âge RP : 27

Politique : 01
Métier : Mineuse - Apprenti
Titres:
 

(Litanies du Sacrifice, Livre magique de Cylicia, +100, v+200, - l'effet dépend du tour (voir fiche joueur))

Stats & équipements
Vitalité:
Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube 1559870510-barre-vie-gauche2205/2205Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube 1559871461-barre-vie-rouge  (2205/2205)
Vitesse: -159
Dégâts: 1771

Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube Empty
MessageSujet: Re: Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube   Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube EmptyJeu 30 Juil 2020 - 17:49

Etonné ...

WAAAAAHHH mais c'est Holy!!!! DD

Trop énorme la fiche, le personnage, tout en fait! T'as même prit la peine de dessiner T-T

Bon je débarque alors j'ai pas encore lu l'histoire mais je reviendrais assurément te faire un topo dès que ce sera fait Sourire Mais déjà j'adore le personnage il est trop cool Baygeay Très gentille, malgré tout a garder sa haine pour les stryges noirs... Faudra qu'on aille à la chasse un d'ces quatre! pirat

J'espère que tu sauras profiter de tes nouvelles ailes et que les stryges te convaincrons bien qu'il me semble que cela ait été mûrement réfléchit ^^

Super content que tu nous rejoignes en tous cas x)

EDIT :
Après lecture de l'histoire, je tiens à tirer mon chapeau pour ton style. Je l'ai assez vite dévoré et moi-même j'avais l'impression de redécouvrir la tour blanche un peu à la Poudlard ^^
Apparemment, nos personnages on plus de points communs que je ne le pensait, j'espère vraiment qu'on pourra se rencontrer même si, malheureusement, tu quittes la tour quand j'y reviens x)


Dernière édition par Cylicia Condoris le Jeu 30 Juil 2020 - 18:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Urua
Paladin

Urua

Messages : 384
Expérience : 2959
Masculin Âge RP : 28

Politique : 121
Métier : Forgeron d'armure - Maître Absolu
Titres:
 

(Diagoras, Mouss'queterre de Urua [Modifié][Emblème de la GZ]  +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube 1559870510-barre-vie-gauche4127/4127Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube 1559871461-barre-vie-rouge  (4127/4127)
Vitesse: 494
Dégâts: 1244

Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube Empty
MessageSujet: Re: Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube   Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube EmptyJeu 30 Juil 2020 - 18:15

Hey, trop cool que t'aies posté ta fiche, les virgules sont parfaitement placées pour ce que j'ai lu :ange:

Superbe fiche, hâte de voir la petite en action et ce serait super une mineure, on est en manque de minerais :rire:




Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube Signa12
Revenir en haut Aller en bas
Alienor
Néophyte

Alienor

Messages : 15
Expérience : 286
Féminin Âge RP : 22

Politique : 00
Métier : Métier - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube 1559870510-barre-vie-gauche145/145Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube 1559871461-barre-vie-rouge  (145/145)
Vitesse: 137
Dégâts: 42

Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube Empty
MessageSujet: Re: Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube   Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube EmptyJeu 30 Juil 2020 - 20:19

Cylicia > et viii c'est moi Holy, suuuurpriiise Tout content je suis contente qu'elle te plaise, j'ai dis hier à Dilon que je voulais pas vous en parler, à Baldwin et toi, pour vous faire la surprise, je crois que c'est réussi :youpi:

Je suis assez fière d'avoir réussi à retranscrire la mentalité d'Alienor du coup, gentille mais avec cette petite noirceur quand même, j’espère surtout que je vais réussir à m'y tenir x)

J'avoue que j'avais pas remarqué le coté poudlard, mais maintenant que tu le dis, j'ai vraiment vue l'apprentissage comme une sorte d'institut au final Chapi chapo

J'irais voir ta fiche, je pensais pas qu'on aurait autant de points communs o.o Mais t'inquiète pas, je pense y retourner assez vite à la tour quand même :danseurétwal:

Et merci, je pense que je vais beaucoup les apprécier mes petites ailes :3

Urua > Merciiiii pour m'avoir aidé à corriger mon texte et pour m'avoir donné les conseils sur les virgules, effectivement y'en avait partout c'était une horreur XD
Je suis plus mineur mais effectivement on manque de minerais donc mineuse ça me parait un bon choix, en plus j'ai quelques idées au niveau rp qui pourrait être sympas :p
Revenir en haut Aller en bas
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

Dilon Deraborne

Messages : 6332
Expérience : 5586
Masculin Âge RP : 36

Politique : 281
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Titres:
 

(Altaïr, Pyrargue de Dilon [Emblème Gardien] +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube 1559870510-barre-vie-gauche4292/4292Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube 1559871461-barre-vie-rouge  (4292/4292)
Vitesse: 753
Dégâts: 3400

Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube Empty
MessageSujet: Re: Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube   Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube EmptyJeu 30 Juil 2020 - 20:27

Bonjour @Alienor et officiellement re-bienvenue sur Dùralas :dragon:

J'aime beaucoup le personage, je trouve qu'il vient à point nommé remplir la race des Hommes aux ailes blanches et, sans le faire exprès, que vous formez le fameux trio légendaire des RPG : le dps (Baldwin), le tank (Cylicia) et le healer (Alienor) !

La fiche est bien écrite et est originale. On sent l'évolution de la joueuse sur la tournure des phrases et les expressions entre la première version de Holy et ce personnage. Stryge blanc + guérisseur + Purificateur c'est chouette Clin d'oeil.

J'ai une remarque concernant le pouvoir, pas négatif, mais sur son fonctionnement et sa définition. Baldwin est un photokinésiste, c'est-à-dire qu'il peut créer et manipuler la lumière. Concernant Alienor, avec la description que tu en fais, qui permet de guérir et de créer des flammes, le tout combiné à son bâton, et avec les petits soleils que tu as mis le long de ta fiche, on peut clairement dire que tu utilises la magie solaire, qui dépend du soleil. Et si tu la souhaites j'ai un nom tout trouvé pour elle : l'Héliokinésie (ou l'Héliomancie selon ton ressenti).

Voilà, sinon la fiche a le nombre de lignes qu'il faut, des références évidentes au background strygien, et de bien belles ambitions.

Je te pré-valide en attendant que Le Tribun vienne te valider officiellement Gg2




Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube 1496547651-banniere
Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube Sword-hd-png-sword-png-image-1920
Gardien-en-chef Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube Blason14 - Dragonnier de Bronze Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube Bronze13 - Rédacteur au Phénix Enchaîné - Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lemondededuralas.org
Alienor
Néophyte

Alienor

Messages : 15
Expérience : 286
Féminin Âge RP : 22

Politique : 00
Métier : Métier - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube 1559870510-barre-vie-gauche145/145Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube 1559871461-barre-vie-rouge  (145/145)
Vitesse: 137
Dégâts: 42

Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube Empty
MessageSujet: Re: Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube   Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube EmptyJeu 30 Juil 2020 - 21:30

Merci Dilon "^"

Le trio infernal mouhahah .... :angel:


C'est vrai que j'en ai fais du chemin depuis la fiche d'Holy ! elle est toute simple et maladroite à côté de celle-là :O

J'avoue avoir trouvé le combo stryge/guérisseuse/purificatrice intéressant et j’espère réussir à me dépatouiller avec tout ça Timide

Par rapport au pouvoir ... J'adore l'idée !!! l'héliokinésie c'est trop bien :youpi: la magie divine qui manipule le soleil DD

Merci x2 pour la pré-validation ! :youpi:
Revenir en haut Aller en bas
Arhiann
La Tempérance ♦ Ensorceleuse

Arhiann

Messages : 952
Expérience : 4202
Féminin Âge RP : 60 (éq. humain 30)

Politique : 158
Métier : Sculpteur - Maître
Titres:
 

(Manydh, Compagnon d'Arhiann [Hybride] ; invoque un compagnon qui a 75% des stats d'Arhiann (pendentif zéphyrien))

Stats & équipements
Vitalité:
Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube 1559870510-barre-vie-gauche2045/2045Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube 1559871461-barre-vie-rouge  (2045/2045)
Vitesse: 543
Dégâts: 1958

Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube Empty
MessageSujet: Re: Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube   Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube EmptyLun 3 Aoû 2020 - 14:10

J'ai commencé par me demander "tiens, mais qui est-ce qui peut faire un personnage aussi "mignon" ? " :angel:
Une bien jolie fiche en tout cas, beaucoup de cohérence dans les différents éléments (stryge blanche - lumière - guérison), et malgré tout un certain équilibre avec du plus sombre... ça va lui faire bizarre, les obscures galeries de mines ! Et sinon, un détail, c'est exprès si la plupart des connaissances d'Alienor ont un prénom commençant par A ? (c'était l'année ? :p )
J'ai bien aimé aussi l'inclusion des passages en italique, que ce soit expliquer une généralité de la société stryge, ou pour donner le point de vue d'une Alienor avec davantage de recul : ça passe bien. Il ne reste donc plus qu'à souhaiter la bienvenue sur Dùralas à cette nouvelle blondinette, qui va venir renforcer les rangs pas si fournis des z'à plumes blancs !




" il n'y a personne qui soit né sous une mauvaise étoile,
il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel "

♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️
Revenir en haut Aller en bas
Alienor
Néophyte

Alienor

Messages : 15
Expérience : 286
Féminin Âge RP : 22

Politique : 00
Métier : Métier - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube 1559870510-barre-vie-gauche145/145Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube 1559871461-barre-vie-rouge  (145/145)
Vitesse: 137
Dégâts: 42

Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube Empty
MessageSujet: Re: Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube   Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube EmptyJeu 6 Aoû 2020 - 11:58

Moi aussi je me demande bien qui aurait pus faire un personnage pareil :angel:
Je suis contente d'avoir réussi à retranscrire son état d'esprit dans la fiche  :youpi:

Je ne pense pas la faire aller casser des cailloux dans les mines d'ailleurs, c'est vrai que ça ne lui irait pas très bien ahah ! Je l'imaginais plus la faire propriétaire d'une mine et ses ambitions seraient de trouvaient des pierres précieuses/semi-precieuses... un truc comme ça Tout content

Je trouvais que les passages en italique donnaient un petit plus au texte et je suis contente que ça ait plus du coup, merci "^"

EDIT : pour les noms c'est absolument pas fait exprès XD je m'en suis rendus compte quand j'ai finis de les choisir et je me suis dis "tant pis, c'est rigolot" j'ai essayer de prendre le plus de noms romains possibles, sinon Albatre, bon ben ça vient de la pierre, Ariet, d'Ariette et Elia je sais pas trop.
Y'a que Eidunn qui vient du vieux Norrois ^^
Revenir en haut Aller en bas
Grabuge
Tavernier ♦ "Justicier brutal"

Grabuge

Messages : 1858
Expérience : 4023
Masculin Âge RP : 41 ans

Politique : 248
Métier : Bûcheron - Maître
Titres:
 

(Feriel, griffonne de Grabuge (modifié) +400, v+400, dissuasion : évite la prison à coup sûr)

Stats & équipements
Vitalité:
Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube 1559870510-barre-vie-gauche3242/3242Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube 1559871461-barre-vie-rouge  (3242/3242)
Vitesse: -721
Dégâts: 4059

Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube Empty
MessageSujet: Re: Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube   Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube EmptyVen 7 Aoû 2020 - 16:43

Salut et rebienvenue Holy! Je te refais pas le speech habituel, je pense que tu connais la taverne depuis le temps Sourire

Déjà, waw. De un la fiche est assez fournie, et de deux tu t'es investie au point de faire des dessins (très jolie façon d'écrire les "d" d'ailleurs, j'aime beaucoup xD). On part déjà sur de très bons points!
Ensuite, et bien la fiche est super bien écrite, ça se voit que t'as pas écrit ça en 5 minutes. Quelques fautes d'orthographes très peu gênantes, une syntaxe qui m'a l'air tout à fait correcte, quelques majuscules en trop (à un moment donné dans l'histoire, tu as écrit Amis par exemple) mais dans l'ensemble ça va, tu n'a pas de réelles lacunes et c'est sans doute dû à l'étourderie vu la taille de la fiche.

Concernant le personnage, j'aime beaucoup son développement, que tu as eu tout le loisir de faire à travers l'histoire (assez longue, ce qui est un avantage quand on veut développer un personnage et qu'on a déjà une idée précise derrière la tête). Une histoire réaliste, teintée d'espoir, de tragédie et expliquant correctement pourquoi Alienor ne maîtrise pas vraiment ses pouvoirs. Ton personnage semble avoir les traits caractéristiques de la jeunesse (impulsivité, renfermement extrême lors d'un drame, etc), ce qui ajoute au réalisme de l'ensemble. Tu as d'ailleurs très bien traité le lore des purificateurs (bien développé dans la bibliothèque, j'imagine que tu as lu les ouvrages), et il semblerait que tu te sois bien imprégnée de l'univers de Dùralas avec ton expérience en tant que Holy. Je trouve pas grand chose à redire à ta fiche, en plus tu es accompagnée d'un bébé griffon alors bon, je ne peux que plussoyer (et j'ai hâte de voir Feriel rencontrer la petite Eidunn!).

Par ailleurs, ton personnage semble tout disposer à se faire accepter dans la compagnie Egide: sens de la justice, envie de découvrir le monde, déterminée à prendre un nouveau départ. Je ne veux pas te forcer la main, mais réfléchis-y, tu as tout à y gagner et Grabuge sera ravi d'accueillir une nouvelle purificatrice dans ses rangs (Egide va bientôt n'être composé que de purificatrices xD).
Tu as aussi tout à fait ta place chez les Dragonniers, compte tenu du fait que tu as une très jeune griffonne avec toi (j'espère que comme moi tu développeras cette relation avec ta monture), dont tu pourras développer et orienter l'évolution selon l'évolution de Alienor (vu que c'est une très jeune griffonne sûrement très influencée par sa maîtresse). Et puis, vu que tu as les mêmes aspirations (justice, ordre, apprentissage du vol aérien, etc) ça collerait tout à fait à Alienor.

En tout cas, bienvenue à ce nouveau personnage qui j'espère fera parler de lui dans les confins de Dùralas Clin d'oeil
Revenir en haut Aller en bas
Lashgob
Technophile

Lashgob

Messages : 89
Expérience : 1262
Féminin Âge RP : 26

Politique : 00
Métier : Mineur - Compagnon
Titres:
 

(Araignée mécanique +150, v+150)

Stats & équipements
Vitalité:
Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube 1559870510-barre-vie-gauche2725/2725Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube 1559871461-barre-vie-rouge  (2725/2725)
Vitesse: 143
Dégâts: 715

Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube Empty
MessageSujet: Re: Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube   Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube EmptyLun 10 Aoû 2020 - 16:28

Hello et rebienvenue sur duralas !

Le début de ta fiche est très optimiste, Alienor semble d'emblée être une personne guillerette et cela fait plaisir à la lecture. D'ailleurs, au vu du dessin de son bâton, on devine l'enthousiasme que tu as eut à rédiger cette fiche.

Un peu déçu cela dit d'arriver sur une "légende" des dialogues. Assez consistantes qui plus est. D'emblée indiquer qu'il y aura 8 personnes qui vont échanger avec ta stryge et qu'il faut retenir "qui est qui" oskour Oo Toutefois, au fil de la lecture, je constate que mes peurs étaient infondées, il n'y a aucun souci à identifier les interlocuteurs.

Amusant de constater que le purificateur chargé de sélectionner les nouvelles recrues recherche des personnes avec du caractère avant d'avoir du physique, même si la recrue est particulièrement naïve. Comme quoi.

Le nom de "étoile du matin" me fait sourire. En effet, c'est également le nom d'un type de massue bien précis. Celles se terminant par une boule garnie de pointes :

Spoiler:
 

Citation :
Ça y était, nous avions vingt ans tout rond [...] Neuf longues années où je n’avais pas vu mes parents
La moitié de ta vie sans revoir ta famille ? Whoa, cela plaisante pas la formation des purificateurs !

Une fois arrivé à la fin, je m'aligne pour déclarer qu'en effet c'est une belle histoire. Triste mais belle. Bien écrite et réfléchie, aussi.

Avec ton arrivée, les Stryges noirs de duralas n'ont qu'à bien se tenir !





Slots RP 0/3
Lashgob s'exprime en #00c720

Avatars credits:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/watch?v=7uXH5baOwcc
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

Dilon Deraborne

Messages : 6332
Expérience : 5586
Masculin Âge RP : 36

Politique : 281
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Titres:
 

(Altaïr, Pyrargue de Dilon [Emblème Gardien] +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube 1559870510-barre-vie-gauche4292/4292Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube 1559871461-barre-vie-rouge  (4292/4292)
Vitesse: 753
Dégâts: 3400

Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube Empty
MessageSujet: Re: Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube   Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube EmptyMar 1 Sep 2020 - 11:26

Bonjour @Alienor, je t'avais complètement oubliée pendant mon passage (ne pas hésiter à me relancer dans ce cas). Voici donc tes bonus de départ :

x 160 points d'expérience
x 100 pièces d'or
x 1 paire de bottes en cuir (+36 de vitesse)
x 1 Fronde ishtarienne (22, v-14)
x 1 couvercle de tonneau (+5)
x 1 Armure de cuir (+10, v+3)

Avec mes excuses !




Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube 1496547651-banniere
Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube Sword-hd-png-sword-png-image-1920
Gardien-en-chef Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube Blason14 - Dragonnier de Bronze Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube Bronze13 - Rédacteur au Phénix Enchaîné - Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lemondededuralas.org
Alienor
Néophyte

Alienor

Messages : 15
Expérience : 286
Féminin Âge RP : 22

Politique : 00
Métier : Métier - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube 1559870510-barre-vie-gauche145/145Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube 1559871461-barre-vie-rouge  (145/145)
Vitesse: 137
Dégâts: 42

Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube Empty
MessageSujet: Re: Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube   Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube EmptyJeu 3 Sep 2020 - 18:21

Bonjour ! D'abord, merci pour tous les retours, ça m'a vraiment fait plaisir d'avoir des avis et désolée d'avoir laissé des fautes Timide

Donc, petite réponse à Grabuge :
(Merci du compliment sur mes "d", ahah, je les fais presque toujours comme ça :rire: je me suis bien amusé à dessiner le bâton faut dire  DD )

Et en parlant de lettres, les A majuscules, à Ami étaient voulut, parce que je parlais de Ami dans le sens "petit-ami" et comme c'est plus fort, je me suis dis que ça montrerait son importance. Après, c'est possible que j'en aie mis par étourderie là où il n'en fallait pas ^^'''

Je compte bien développer la relation entre Eidunn et Alienor et donc peut-être leur faire rejoindre les dragonniers, j'avoue que Egide serait également un bon choix. Après tout pourquoi pas faire les deux. Je ne me suis pas encore décidé sur ce point  :angel: . Ces deux guildes sont parfaitement en accord avec le personnage en tout cas Tout content


Petite réponse à Lashgob :
Merci d'avoir aimé l'histoire et désolée pour la légende, j'avoue avoir hésité avant de la mettre au début. Mais je me suis dit que si je la mettais à la fin, j'étais pas sûre que mes dialogues étaient très clair, et s'ils ne l'avaient pas étaient, tout lire en ne comprenant rien n'aurait pas été chouette. En plus, elle donne quelques petites indications sur les prononciations, à la lecture ce n'est pas forcément évident de savoir ^^'

Je pense que le recruteur s'est basé sur la volonté de la minie-Alienor. Il ne pensait probablement pas qu'elle avait une vraie place chez les purificateurs, mais ça montre que les apparences peuvent être trompeuses. En tout cas, c'est ce que j'ai voulu retranscrire. Un peu maladroitement, peut-être, j'avoue ^^'

Je connais cette massue, d'ailleurs, il me semblait que c'était un fléau d'armes aussi, mais c'est peut-être pareil. Mais c'est pas fait exprès ahah je ne voulais pas appeler le bâton comme la massue. Mais comme l'image rapportée au soleil. Ainsi, Lumière de l'Aube et Etoile du Matin font tous deux référence au soleil. :youpi: (EDIT : même si je me suis trompé et que en fait l'étoile du matin, c'est vénus... Mais bon, c'est bien aussi XD) Et c'est aussi le nom de famille de Lucifer après tout diable 2

Eeeet ouais, ça rigole pas chez les purificateurs, c'est un entraînement long mais intensif, les recrus sont limite coupée du monde finalement.




En tout cas, merci pour les remarques, elles ont toutes été super intéressantes. J'ai beaucoup travaillé sur la fiche, effectivement. Et bien qu'elle soit encore loin d'être parfaite, elle montre tout le chemin que j'ai parcouru depuis la création de Holy et je dois dire que je n'en suis pas peu fière ahah La prochaine sera meilleure encore :p

Merci Monsieur Dilon le Tribun pour la validation et les bonus de départ, j'en ferais bon usage :3 et ce n'est pas graves pour l'oublie, je n'étais pas pressée, j'allais encore attendre avant de faire une réclamation.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube Empty
MessageSujet: Re: Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube   Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Alienor, Petite Colombe, Lumière de l'Aube

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]
» Petite virée nocturne dans les bois [Pv Angel ^.^] [HENTAÏ]
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» Le cave: Ma poupée. | [PV] Hentaï ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Accueil :: Présentations des membres-