AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : DainIronfoot
Le Monde de Dùralas a précisément 2526 jours !
Dùralas, le Mar 29 Sep 2020 - 22:26
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez
 

 Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thauthaudarmafur
Arlequin

Thauthaudarmafur

Messages : 642
Expérience : 3091
Masculin Âge RP : 52

Politique : 35
Métier : Forgeron d'A. - Maître
Titres:
 

(Hélène, compagnonne de Thauthaudarmafur [Humaine] - 50% des stats et effets (hors spé et artefact))

Stats & équipements
Vitalité:
Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] 1559870510-barre-vie-gauche1865/1865Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] 1559871461-barre-vie-rouge  (1865/1865)
Vitesse: 1047
Dégâts: 495

Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] Empty
MessageSujet: Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge]   Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] EmptyMar 25 Aoû 2020 - 22:18

Quelques temps auparavant...

Thauthaudarmafur avait grogné, enjoignant le marchand à poursuivre le baratin selon lequel il était l'unique personnage de tout le continent de Dùralas à disposer des clefs des donjons pour son commerce. Un tarif conséquent et un marché profitable qui avait imposé au nain une certaine reconnaissance et une valeur monétaire quelque peu intéressante, mais néanmoins une activité trop frauduleuse à ses yeux. L'intérêt du Banni s'était donc arrêtée à surveiller le carrefour contrôlé par les Pirates, du moins jusqu'à ce que la mention d'un donjon sous-marin ne parvienne jusqu'à sa compréhension. Intrigué, le nain avait indiqué d'une main au commerçant qu'il ne souhaitait plus l'entendre.



- Une grotte sous la mer ?

- Vouiii voui maître nain !

- Qu'les skarniens t'bouffent les entrailles si tu m'rappelles ainsi, dis moi c'que t'sais d'cet endroit plutôt.


L'être au pourpoint chic s'était alors frotté nerveusement les mains, comprenant que le rustre barbu n'aimait guère ce surnom, puis avait répondu élégamment au guerrier.


- Ahem... Il se trouve plus précisément dans les Abysses de Van Hallen, à l'Ouest d'ici, par delà Spelunca... La rumeur raconte que c'est le repaire d'abyssaux de la tempête, ceux-là même étant sous la coupe du grand mégalodon ancestral, dont la légende prétend qu...

- M'ouais ouais, allez tais toi donc et donne moi c'te clef, j'vais y faire un tour, et gare à ton commerce si j'm'aperçois qu'tu m'as berné.

- Je... Très bien ! Ce sera 2000 pièces d...

- Tu m'as pris pour un elfe unijambiste ? J'paierai à mon r'tour et par ma barbe quoi qu'j'trouve dans les profondeurs, t'entendras parler d'moi. Allez fous l'camp, face de porc.


Le marchand, abasourdi, avait ouvert la bouche telle une marionnette désarticulée mais, devant l'énième grognement du nain, s'était incliné fébrilement puis avait entrepris de reculer lentement, laissant une clef de corail à portée de prise du Banni. Celui-ci s'en était emparé et avait ricané. L'idée étreignant ses pensées avait été bien trop plaisante.

Ravi de sa cueillette, il était retourné à la Digue du Fût à Ishtar, taverne où il logeait en compagnie d'Hélène, d'Alaïus, d'Elymus ainsi qu'Irimis. Ils étaient tous présents lorsqu'il pénétra la chambrée, un rire jovial étirant les traits de son visage. Hélène avait été la première à remarquer la gaieté dissonante du nain et s'était enquise de la raison de celle-ci. Le guerrier runique leur avait alors rapporté les propos du marchand, et seule la compagne rousse de Thauthaudarmafur avait percuté sa volonté. D'un geste complice, elle avait bondi sur ses jambes et était allée se munir d'une plume et de parchemins. Alors qu'elle rédigeât les missives, le nain s'était chargé de remettre au jour ses camarades. Plusieurs mois auparavant, ils avaient abattu la terrible Liche aux côtés d'un Gardien, Baldwin Nuussian, d'un Kazharien, Grabuge et d'un Zéphyrien, Olorin Calen. Ce dernier avait malheureusement succombé lors de l'affrontement final. Un sourire enfantin explicitant son engouement, le Banni avait expliqué qu'il avait trouvé l'occasion de convoquer à nouveau la compagnie d'armes exceptionnelle. Hélène avait acquiescé, tandis que les trois hybrides avaient quelque peu soupiré, comprenant qu'ils n'avaient guère été conviés aux réjouissances, et que la tâche de surveiller les alentours d'Ishtar leur était incombé.

Ce fut dans ce contexte soudain et sans préliminaires que trois missives furent envoyées aux destinataires suivants : "Baldwin Nuussian, le blanc maître d'armes", "Grabuge, le vert apothicaire" et "Successeur d'Olorin Calen, le regretté sage". Le contenu de ces missives fut :



«Salut à vous, compagnon,

Voilà quelque temps qu'à vos côtés nous vainquîmes la Liche, et nous gardons cette épreuve dans nos mémoires. À nos compagnons de quête, de périple et d'armes, nous faisons à nouveau appel, car une nouvelle opportunité de gloire et de justice s'offre à nous.

Les rumeurs vont bon train concernant un tant bien puissant qu'ancien Mégalodon qui terroriserait les Abysses de la mer Van Hallen. Si les habitants des profondeurs ainsi que leur souffrance sont bien moins loquaces et bruyants que ceux des Terres Désolées, leur importance n'en demeure pas moins grande. Nous prenons les armes au devant de cette menace.

Si le sort d'innocents touche votre intérêt, rejoignez-nous. Nous vous attendrons dans deux semaines sur la Plage, au plein Sud de Kothemba. Venez légers : nous disposerons de vivres et d'une mystérieuse clef de corail.

Que vos Dieux vous accompagnent,

Thauthaudarmafur et Hélène.»




~~~



- "Regretté sage"? C'tait un elfe... T'es t'jours obligée d'autant faire tes phrases polies et... Alambiquées?

- Thauthau... Déjà, cet elfe nous a sortis d'un sacré pétrin, et puis on avait convenu que tu te chargeais de l'organisation et je m'occupais de la communication. Te connaissant, tu leur aurais envoyé de la bière pour les faire venir, tu parles d'une approche...

- J'vois vraiment pas c'que t'as contre ma version, tant qu'le résultat est pareil... Barf, n'empêche qu'c'est ma bourse qui trinque pour tout le monde avec tes invitations... Tu m'paieras ça, Hélène.


Alors qu'un éclat de rire s'échappait de la gorge de la rouquine, le nain jeta le parchemin original qu'ils avaient conservé. Hélène s'étira, ravie de sentir sa cicatrice s'assouplir sans douleur à ses efforts, puis se tourna vers son compagnon pour lui adresser un tendre sourire affectueux. Thauthaudarmafur grogna et haussa les épaules. Bien que leur amusante querelle puisse laisser présumer d'une mésentente, il n'en était rien. En réalité, les deux comparses étaient tous deux heureux à l'idée de revoir leurs anciens compagnons pour une nouvelle aventure. Hélène déplorait le manque de communication expressive de la part du nain, qui intériorisait énormément ses ressentis -comme tout nain, à son grand désespoir-. De son côté, la seule crainte qu'elle entretenait résidait plus loin, plus profond. Recroiser un teeban risquait de réveiller en elle une peur qu'elle souhaitait voir vaincue, mais elle ne savait pas comment elle pourrait réagir lorsqu'elle en rencontrerait à nouveau un. Elle sourit légèrement. Elle n'était plus le maillon faible qu'il fallait défendre à tout prix, cette fois-ci. Elle perdit ses yeux dans l'horizon bleutée de l'océan, horizon relié à la plage par des perles de lumière solaire rebondissant sur la tranquille houle du large.


Le nain soupira profondément, jouant le vieux grognon, et extirpa sa fiole de goutte naine de sous son armure. Malgré la désapprobation visuelle d'Hélène, il porta le goulot à ses lèvres, laissant le feu nain brûler ses parois internes et réveiller les différentes sensations engourdies de son foie. Il rangea ensuite son précieux contenant, déplorant l'absence de gémissements de son ourson polaire. Celui-ci avait bien grandi depuis les Terres Désolées et ne rentrait plus dans le creux espace entre le ventre rebondi du nain et son armure de fer. De plus, un ours polaire, même adulte bien que le sien ne soit guère qu'au tiers de sa croissance, n'est guère indiqué pour participer à l'exploration d'un donjon sous-marin. À contre-coeur, Thauthaudarmafur avait donc laissé son fidèle animal à Ishtar, sous la garde d'Irimis.


Ils se trouvaient sur la Plage, approximativement à l'endroit où ils avaient donné rendez-vous aux autres aventuriers, ayant dressé un campement primaire. Cela faisait bientôt deux jours qu'ils demeuraient dans les parages afin de repérer l'entrée du donjon. Le marchand n'avait pas menti, celle-ci se trouvait à quelques minutes de marche, composée d'un rocher bloquant une profonde crevasse dans lequel un simple trou semblait patienter la fameuse clef de corail. Ruminant ses détails, et alors qu'Hélène s'asseyait à son tour dans le sable, le guerrier runique entreprit d'allumer le feu de camp, apercevant le crépuscule poindre le bout de son nez lentement.




~ Puisse Grungni veiller sur votre honneur ~



État des slots de RP : "Rencontre" [PW Axe] | "Nager en liberté" [PW Kidd] | Disponible | Disponible

État des slots d'arène : Disponible | Disponible | Disponible



:dwarfe:
Revenir en haut Aller en bas
Arhiann
La Tempérance ♦ Ensorceleuse

Arhiann

Messages : 952
Expérience : 4242
Féminin Âge RP : 60 (éq. humain 30)

Politique : 158
Métier : Sculpteur - Maîtresse absolue
Titres:
 

(Manydh, Compagnon d'Arhiann [Hybride] ; invoque un compagnon qui a 75% des stats d'Arhiann (pendentif zéphyrien))

Stats & équipements
Vitalité:
Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] 1559870510-barre-vie-gauche2045/2045Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] 1559871461-barre-vie-rouge  (2045/2045)
Vitesse: 543
Dégâts: 1958

Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] Empty
MessageSujet: Re: Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge]   Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] EmptyLun 7 Sep 2020 - 12:30

Voilà déjà quelque temps, le seigneur Eressëa Calenardhón était venu toquer à la porte de la cahute d'Arhiann, une missive ouverte en main. Craignant une quelconque menace, l'éclaireuse fut pourtant vite rassurée par la mine confiante du haut-elfe.
" Nous avons reçu ceci, et j'ai songé que vous pourriez être intéressée, "
fit-il en lui tendant l'objet. L'intitulé du destinataire fit tiquer la faune. Elle ne connaissait Olorin Calen que de réputation, et n'avait pas eu l'occasion de le fréquenter avant sa disparition. En quoi était-elle concernée par ce document s'adressant à son successeur ? Cependant, le fils de Cernunnos attendait qu'elle prenne connaissance du document, ce qu'elle fit. Pour relever le nez, tout aussi perplexe.
" Vous connaissez ce... Thauthauda... "
hésita-t-elle en reposant les yeux sur la signature, avant d'abandonner,
" ou cette Hélène ? "

Le seigneur sylvestre n'avait entendu parler ni de l'un, ni de l'autre, mais pouvait tout de même lui fournir quelques indices.
" Un tel nom pourrait bien être celui d'un nain... Ce dont je suis certain, c'est qu'Olorin Calen était parti avec quelques compagnons à l'assaut de la Liche, dont l'antre se trouve au milieu des terres désolées du sud. Il n'en est jamais revenu. Mais il semblerait bien que ça n'ait pas arrêté ses camarades. "
Ne comprenant toujours pas ce qu'on attendait d'elle, la blonde fronça les sourcils.
" Et donc, vous voudriez que je recherche cet... héritier d'Olorin Calen ? "
Une expression franchement amusée lui répondit.
" Non, je vous propose de prendre sa place. Notre ami mage n'avait ni enfant, ni apprenti, à ma connaissance. Et parmi nos plus anciens membres, vous êtes l'une de ceux qui apprécient le plus l'aventure. A moins qu'une exploration des abysses ne vous tente pas ? "

Soudain songeuse, l'ensorceleuse relut quelques passages, avant de secouer la tête.
" S'ils s'attendent à un vieil elfe magicien... Comment c'est écrit, déjà ? Ah oui, un sage... Ils risquent d'être déçus. "
" La garde Zéphyr serait ravie de ne pas vous voir de nouveau quitter la forêt pour s'en aller par monts et par vaux... mais si c'est ce que vous souhaitez, aucun de nous n'aura le cœur à vous retenir. Je suis certains que ces aventuriers sauront vous le dire, si jamais vous ne correspondiez pas à leurs attentes. Mais quelque chose me dit que vous auriez votre place parmi eux. Une ensorceleuse est précieuse, dans ce type de situation."
Gagnée par les assurances de l'elfe roux, Arhiann commençait à imaginer ce qui pouvait l'attendre dans le repaire du mégalodon. Les océans étaient un milieu bien particulier, où sévissaient déjà pirates et skarniens... Pouvait-on laisser grandir une menace supplémentaire ? Et elle, pouvait-elle résister à un si puissant appel de l'aventure ?
" Il faut que j'y réfléchisse... "
" Faites donc, et gardez ce parchemin. Quoi que vous décidiez, soyez prudente. Rappelez-vous du destin d'Olorin Calen, "
lui conseilla encore le seigneur, avant de prendre finalement congé. La missive à la main, l'éclaireuse rentra chez elle. Il allait falloir qu'elle prenne davantage de renseignements...

♈ ♈ ♈ ♈ ♈ ♈ ♈

A la vérité, dès qu'elle avait compris de quoi il retournait, la décision d'Arhiann avait été prise. Impossible de ne pas se joindre à ce possible nain au nom impossible. D'autant que les étoiles lui avaient montré des signes maritimes de manière récurrente, ces derniers temps : tantôt les poissons, tantôt la baleine, d'autres fois le poulpe... Naturellement, elle en avait parlé à Manydh lors d'une permanence à Poehina, où il l'accompagnait quand il ne fabriquait pas les potions qu'il vendait au grand marché d'Endorial. Il s'était montré impressionné par ses descriptions du milieu sous-marin, et avait refusé tout net lorsque, en conclusion, elle lui avait proposé de l'accompagner.

Cela ne suffit pas à la décourager, car en plus d'une crainte bien légitime, elle avait lu dans ses yeux une envie qu'elle connaissait parfaitement. Alors, elle lui avait parlé de l'aqua-respirateur obtenu après les jeux d'Ynatlatt, et même offert de le lui faire essayer. Que ce soit par réelle conviction ou pour qu'elle cesse d'insister, il avait fini par céder, et tous deux s'étaient rendus jusqu'à la limite sud de la forêt, là où elle rencontrait la mer. La science des abyssaux avait alors opéré, et le chamane, impressionné, avait pu goûter aux joies de la mer sans aucune difficulté.
" Fantastique ! Quel appareil formidable ! Mais... ça ne change rien, malheureusement. Tu vas en avoir besoin. Et je n'ai pas de quoi m'en procurer un. Pas avant des années. "
" Ne t'en fais pas pour ça ! J'ai ma petite idée. Tu ferais bien de préparer tes affaires... "

Tandis qu'il se rendait à Endorial pour rassembler quelques possessions, et quelques potions, l'ensorceleuse regagnait le Rocher, où elle espérait bien trouver un collègue qui accepterait de lui prêter un aqua-respirateur, même si celui-ci n'était pas d'aussi bonne qualité que son menpo. Dans le même temps, elle rendit visite au seigneur Calenardhón, pour lui indiquer que sa décision était prise : elle se rendrait au rendez vous de Thauthau... enfin, de ce nain, là. Ce fut alors le prince des elfes lui-même qui, ayant eut vent de ses recherches, lui offrit son respirateur dont il n'avait guère besoin affirma-t-il. Il se montra ravi d'apprendre qu'un autre faune l'accompagnerait dans cette aventure, et lui souhaita bonne chance, tandis qu'elle promettait de lui ramener son menpo en état dès qu'elle reviendrait en Sylfaën.

♈ ♈ ♈ ♈ ♈ ♈ ♈

Quelques jours plus tard, Arhiann et Manydh dépassaient la lisière orientale de Sylfaën, et traversaient le fleuve Hukutav à l'un des rares passages aisés se situant entre le delta et les marais proprement dits. Ensuite, ils prirent la direction du plein sud, vers la grande plage où avait été fixé le rendez-vous. Une fois atteinte la bande de sable, habituellement peu fréquentée, ils n'eurent pas longtemps à parcourir la grève, avant d'apercevoir un abri sommaire, autour duquel ils distinguèrent deux silhouettes. Une femme à la chevelure rousse, et un personnage de plus petite taille qui s'activait auprès d'un feu naissant.
" Allons voir si c'est eux, "
déclara l'ensorceleuse, tout en réalisant que dans le cas contraire, il leur faudrait rapidement songer à s'arrêter également pour la nuit.

Pressant le pas dans sa hâte d'être fixée, l'ensorceleuse, le bâton typique de sa magie dépassant derrière son épaule, arriva bientôt à hauteur des campeurs, tandis que Manydh suivait quelques pas derrière.
" Bien le bonsoir à vous ! Seriez-vous... "
Son regard passa du nain à sa compagne, craignant d'accrocher le nom du premier au passage, et se fixa plutôt sur l'humaine. Plus simple.
" Seriez-vous Hélène ? "
Elle fourragea un instant dans son maigre baluchon, pour en sortir une missive. Celle qu'Eressëa Calenardhón lui avait remise.
" J'ai bien peur qu'Olorin Calen n'ait pas de successeur évident... mais il y aura toujours quelques aventuriers parmi la garde Zéphyr. J'ai pris la liberté de répondre à votre message. Arhiann, "
se présenta-t-elle finalement, avant de désigner le faune brun.
" Et voici Manydh. Combien d'autres personnes attendons-nous ? "




" il n'y a personne qui soit né sous une mauvaise étoile,
il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel "

♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
 

Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Mers & Océans :: La mer Van Hallen :: Les Abysses :: Grotte-sous marine de la Tempête [DONJON]-