AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Ziggy Zolero
Le Monde de Dùralas a précisément 2518 jours !
Dùralas, le Lun 21 Sep 2020 - 18:48
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez
 

 [Officiel]La Tribu Gronarah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Livre
Personnage Non Joueur

Le Livre

Messages : 258
Expérience : 723

[Officiel]La Tribu Gronarah Empty
MessageSujet: [Officiel]La Tribu Gronarah   [Officiel]La Tribu Gronarah EmptyVen 11 Sep 2020 - 1:29

L’enfance

Au sein du clan l’enfance d’un orc prend une place très importante, c’est à cette période que les jeunes orcs apprennent à se construire, à comprendre et voir le monde tel qu’il est. Leurs jeunes années sont riches en apprentissages, et il est de coutume que la transmission de tout savoir se fasse par le biais des générations plus anciennes, qui se doivent alors de leur inculquer les bases de la chasse, de l'élevage ainsi que les connaissances qu’ils détiennent au sujet de l’agriculture, notamment rendu possible grâce aux terres fertiles de l’Oasis. Ces trois activités principales rythment la vie de la Tribu, mais il existe bien entendu d’autres activités mineures ; travail du cuir, cuisine et commerce, entre autres choses...

Durant l’année de ses dix-huit ans, le jeune Orc, mâle comme femelle, doit passer le Nash’Gorog. (Ce terme Harenien signifie « Rite de passage » en langue commune.)

Lors de cette épreuve, l’adolescent est envoyé seul au cœur des étendues désertiques afin d’y trouver le compagnon qui l’accompagnera toute sa vie durant. Vous ne verrez donc jamais aucun membre de la Tribu Gronarah sans son compagnon ou sa monture, récompense directe de ce rite.

Durant cette épreuve, le jeune Orc doit être capable de mettre en pratique tout ce qu’il a pu apprendre et assimiler au long de son enfance, car personne ne lui viendra en aide s’il n’est pas capable de trouver de la nourriture ou de se repérer au milieu des dunes. L’un des objectifs principaux du Clan étant de perdurer, il lui est donc nécessaire de se constituer d’Orcs compétents dans des tâches qu’ils devront exécuter.
Le Nash’Gorog est, pour ainsi dire, une façon de faire le tri dans les jeunes générations.
On peut considérer qu’en moyenne, sept Orcs sur dix réussissent le rite.

Le rite de passage une fois accompli, le jeune victorieux est alors pleinement considéré comme un Gorog et peut finalement prendre part aux activités permettant le bon fonctionnement de la vie communautaire de la Tribu.

La vie au sein du clan

[Officiel]La Tribu Gronarah 6c713511

Il serait difficile de parler des Orcs comme d’un tout.
En effet, même si toutes les tribus ont certains points en commun, elles n’en restent pas moins très différentes les unes des autres. Par exemple ; au sein du Clan Gronarah, les mâles et les femelles sont traités d’égal à égal, mais il est impossible d’assurer qu’il s’agit d’un fait universellement répandu au-dehors. Il y a de fortes chances pour que les tribus mineures n’aient pas la même façon de voir les choses. Si elle sait se montrer suffisamment digne, forte et respectueuse des traditions et des valeurs du Clan, une Orque peut tout à fait devenir Cheffe d’un Clan au même titre qu’un Orc.

Peu importe l’individu, l’activité favorite des Orcs Gronarah est sans aucun doute la chasse. D’ailleurs, certains groupes de chasseurs sont capables de partir en traque durant plusieurs jours avant de revenir à leur campement.

Bien qu’elle puisse être considérée comme un simple passe-temps, la chasse est aussi et surtout une activité essentielle pour la survie du Clan, car elle permet d’assurer un approvisionnement régulier en viandes de gibier, ainsi qu’en bêtes pour l’élevage. Une autre de ses vertus est l’élimination des créatures dangereuses, telles que les Requins ou les Vers des Sables, et de tous les autres monstres qui rôdent parfois un peu trop près des frontières orques. Voir revenir un Orc blessé à la suite d’une traque n’est par ailleurs pas chose rare, certains sont parfois dans de tels états qu’ils semblent presque morts.

La chasse est aussi l’occasion de prouver sa valeur et sa combativité auprès de la Tribu. Les Trog’har (Chasseur en langue commune) ont pour habitude de porter sur eux les trophées de leurs nombreuses traques ; dents, crânes, os… Tout ce qui peut être récupéré sur la dépouille de l’animal ou de la créature chassée. L’objectif est d’arborer les butins les plus précieux et difficiles à obtenir.
Si le port des trophées permet alors d’afficher son courage et sa valeur aux yeux des autres orcs, c’est aussi un atout majeur lorsqu’il s’agit de séduction. Il est bien connu qu’en matière de séduction chez les Orcs, les Femelles recherchent des compagnons au moins aussi forts et courageux qu’elles, et que celles-ci ne sont que très peu intéressées par ceux que l’on considère comme trop “faibles” pour se battre. Si un Orc veut plaire et intéresser sa belle, il n’a pas d’autre choix que de se montrer fort et courageux.
Mais la chasse n’est pas non plus la seule activité à laquelle peut se livrer un Orc au sein du Clan, car comme expliqué plus haut, il existe d’autre activités qui sont tout aussi importantes. Si un Orc peut être envoyé en chasse un jour, on peut faire appel à lui quelques jours plus tard pour aider à prendre soin du bétail, apporter son savoir aux jeunes générations, ou encore tanner le cuir qui servira à la confection des tenues des Trog’har.

Tout comme les autres races qui peuplent ce monde, les Orcs sont en mesure de ressentir des sentiments. L’amour à leurs yeux -du moins pour ceux du clan Gronarah- est un sentiment très fort, très noble et doté d’une grande importance. Il serait difficile de parler de leurs techniques de séduction, car l’on en sait finalement peu de choses, hormis que cela peut-être bien différent que ce que l’on peut voir chez d’autres populations.
Un Orc pourrait par exemple proposer une bonne partie de chasse pour séduire l’élu.e de son cœur, ou même un combat à mains nues afin de jauger de la force de son ou de sa futur.e partenaire. D’ailleurs, il est assez commun de dire que les Orcs, peu importe leur sexe, sont plutôt des êtres directs qui manquent grandement de tact, c’est pourquoi la “période” de séduction n’est jamais très longue.

L’union entre deux personnes n’est pas obligatoirement célébrée, la décision de la fêter ou non est prise par le jeune couple. Lorsqu'elle est fêtée, l’Union (équivalent au mariage) est un événement très festif où la majorité de la tribu est conviée à participer. Généralement, c’est au couple, aidé d’autres Trog’har, que revient la tâche de rapporter suffisamment de nourriture pour tous.
Il n’est pas improbable que la façon de célébrer l’Union soit différente d’un clan à l’autre. Chez les Gronarah, celle-ci se célèbre avec un grand repas qui peut parfois durer plus d’une journée, chansons, danses, et musiques y sont les bienvenues.
L’Union est donc un événement important dans la vie d’un Orc, mais aussi important soit-il, cela n’empêche pas de trouver des individus ayant choisi de vivre en solitaire et refusant de partager leur vie avec quelqu’un, soit par choix, soit à cause de blessures intimes et leur venant notamment d’un passé malheureux. Toutefois, malgré la différence, ces solitaires sont tout autant respectés que les autres et ne sont pas victimes d’une quelconque forme d’exclusion.
De nature fidèle, les Orcs ne sont pas du genre à changer de partenaire, et ceux qui se risquent à jouer sur deux tableaux perdent souvent quelques dents au passage.

Lorsqu’une personne atteint l’âge honorable d’une cinquantaine d’années, il quitte peu à peu les rôles actifs comme celui de chasseur au sein de la Tribu. Petit à petit, l’Orc devient ce que l’on nomme chez les Gronarah un “Ancien”, et à ce moment-là, il devient alors un formateur chargé d’apprendre tout ce qu’il sait aux jeunes générations. Son rôle est d’aider, mais aussi de conseiller au mieux les jeunes dans leurs choix.
L’Ancien tiendra son rôle jusqu’à sa mort.


La mort


Pour les Orcs de la tribu Gronarah, la mort n’est pas une finalité, ce n’est qu’un énième chemin qu’il leur faut à tous emprunter un jour ou l’autre. La mort symbolise la séparation du corps et de l’esprit. Si le corps revient à la terre sous forme de poussière, l’esprit lui, rejoint les ancêtres. Ils considèrent qu’une fois l’enveloppe trépassée, l’esprit s’en trouve alors comme prisonnier. De ce fait, mettre en terre le défunt est synonyme d’infamie, car enterrer l’esprit signifierait le vouer à une éternité de solitude. Pour libérer l’esprit de son enveloppe, les Orcs du Clan Gronarah placent le corps sur un grand bûcher qu’ils allument à la tombée de la nuit. Pour eux, leurs ancêtres sont éternellement présents à leurs côtés, ils les guident dans leurs choix, mais aussi dans leurs actes et veillent sur eux en toute bienveillance. Il n’est donc pas rare de voir un Orc rendre hommage à ses ancêtres, ni de leur demander conseil.

Il existe une catégorie très spécifique d’Orc que l’on nomme “Parle-Esprit” ou “Dobr-Urog” en Harenien. Il s’agit en réalité d’individus visiblement plus sensibles que la moyenne et qui sont, semble-t-il, capables d’échanger des propos de manière directe avec les ancêtres, et même de les voir. Un individu quelconque tentant d’entrer en contact avec ses ancêtres, se contentera d’interpréter des événements extérieurs comme des réponses.
Les Orcs font ainsi appel au Parle-Esprit lorsqu’ils ont besoin d’avoir une réponse de manière urgente, une réponse où l’interprétation n’est pas permise.



Cette œuvre rapporte 70 points d'expérience et 80 pièces d'or à Dranosh
Revenir en haut Aller en bas
 

[Officiel]La Tribu Gronarah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Centre de Dùralas :: Ville de Stellaraë :: La bibliothèque :: Rayon A - Culture et éthologie-