Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Grom la Panse
Le Monde de Dùralas a précisément 1389 jours !
Dùralas, le Sam 19 Aoû 2017 - 9:20
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim

Partagez | 
 

 Mémoire de boue, ou début de la folie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sylissa Caridin
Déserteur de RPs

Déserteur de RPs
avatar

Messages : 722
Expérience : 676
Féminin Âge RP : 19 ans

♦ Politique : 01
Métier : Forgeron d' A - Compagnon (105)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
120/120  (120/120)
Vitesse: 100
Dégâts: 114

MessageSujet: Mémoire de boue, ou début de la folie   Mar 3 Juin 2014 - 13:04

"Je ne sais pas très bien comme fonctionne un journal de bord... il parait qu'il faut écrire ce qu'il nous arrive et ce qu'on en pense...
Personnellement je n'en avait encore jamais fais, néanmoins les circonstances me paraissent propices au commencement d'un tel document.

Par peur peut être? Peur d'être jeter en pâture à l'aventure?
Ou peur d'être seule?
Ou encore peur de ne plus me souvenir d'où je viens, et ce que je suis au moment où je débute ce carnet.

En tout cas, je l'écris pour toi Mélissandre.
Je l'écris pour que tu saches de là où tu es ce qui m'arrive.

Ma vie prend un tournant au ce 5ème jour de printemps frilleux!

Hier, un elfe m'a sauvé des griffes d'un troll des forêts!A-t-on jamais de troll dans les forêts de sapin? Cet être maléfique n'est certainement descendu des montagnes qu'à cause de l'appel d'un être plus maléfique encore...
Le Ténébreux est de nouveau sur ma piste, il à retrouver ma trace bien que je me soiscaché ces trois dernières années.

Bref, j'ai donc fais la connaissance d'un elfe. C'est la première fois que j'en vois un. C'est vraiment bizarre leur oreille qui pointes comme ça vers le ciel.
Enfin il était plutôt gentil, et puis il m'a juste sauvé la vie, donc comment ne pas le trouver sympathique.
Il dit s'appeler Néoléo!
Il m'a conseillé de partir des forêt de sapin pour échapper au Ténébreux,et je le crois sur parole, bien que ça me fasse de la peine d'admettre qu'il faille quitté notre forêt ainsi.

Et si jamais je ne pouvais jamais y revenir?

Néoléo m'a proposé de me rendre à Steallaraë, la capitale humaine. Sur la carte du monde que j'ai trouvé dans tes affaires, elle est installer au milieu d'un immense désert. les humains sont vraiment fous! Ils sont près à n'importe quoi pour se placé au dessus de la nature. Enfin...
L'elfe m'a également proposé de devenir armurier, et puis assuré mon apprentissage et mon travail dans la capitale, il c'est proposé de me passé des commandes en échange de quoi e lui remettait mon ouvrage gratuitement. Cela m'a parut équitable! j'ai accepté.

J'espère que je n'ai pas eu tort de le faire.
C'est comme moi, un être proche de la nature, néanmoins, je ne sais pas si je fais bien de mettre une telle confiance en lui.
Il s'agit après tout de mon avenir...

La nuit vient de tomber. Ton sourire m’apparaît au milieu des étoiles, et cela me rassure.
Il y a à peine quelques heures, j'ai franchi les derniers tronc de pins qui formaient la frontière entre les plaines d'Aran et la forêt de sapin. C'est la première fois que le couvert des arbres ne me surplombe pas. C'est assez effrayant d'avoir tout ce ciel au dessus de la tête!

Heureusement que tu es là Mélissandre! Même part delà la mort, tu veilles sur moi depuis les étoiles...

J'ai étudié la carte la nuit dernière, j'ai vu qu'il existait un chemin plus court par le désert pour atteindre la capitale humaine. Pour cela il faut d'abord que je me rendre dans le Nord, vers Kastalinn. Je pense même m'arrêter une nuit ou deux là bas afin de refaire quelques provision d'eau et de nourriture! Je ne sais pas ce que me réserve ce fichu désert, il vaut mieux prendre ses précautions.

J'espère que le Ténébreux ne vas pas se décidé à me suivre jusque là bas... C'est un peu illusoire de ma part d’espérer qu'un désert me séparera de lui, mais pour le moment, je n'ai pas d'autres espoir que ça pour avancer...
Ca et la "protection" de Néoléo. Il me fait rire! Que pourrait-il contre une ombre maléfique? Que crois-t-il? Qu'on abat les démons à coup de flèches et d'épée? Ca serait tellement plus simple si ça ne pouvait être que ça...

Pour le moment je ne suis encore qu'à quelques lieux de la forêt de sapins. De loin dans la nuit, je peux encore la deviner avec sa masse noire de pins. De loin elle me parait inquiétante, c'est étrange... J'y ai pourtant grandit...

Il faut que je me remette en route, pas question de dormir ce soir, il faut d'abord que je mette suffisamment de distance entre le Ténébreux et moi.
Je me reposerais plus tard!"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylissa Caridin
Déserteur de RPs

Déserteur de RPs
avatar

Messages : 722
Expérience : 676
Féminin Âge RP : 19 ans

♦ Politique : 01
Métier : Forgeron d' A - Compagnon (105)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
120/120  (120/120)
Vitesse: 100
Dégâts: 114

MessageSujet: Re: Mémoire de boue, ou début de la folie   Ven 13 Juin 2014 - 15:10

" C'est le matin, le soleil se lève sur les plaines d'Aran, nimbée de brumes et de brouillard. La plaine à l'air fantomatique ainsi, avec ses voiles blanchâtres qui glisse sur l'herbe rase et marronâtre.

C'est la première fois que je vois ainsi le soleil se lever,avec ses auréoles oranges, roses et jaune! J'en avais presque les larmes aux yeux Mélissandre tellement c'était beau, dans le chant discret des oiseaux matinaux. Tout parait si calme et serein ici, c'est apaisant!

Il n'y a que ce froid humide qui passe à travers ma fourrure de louve pour amoindrir mon humeur.

J'ai courru toute la nuit, et je pense avoir bien avancer. J'ai fait une petite pause au moment où les étoiles se confondent dans le jour levant, et me voila à admirer ce merveilleux spectacle!
Dans la forêt de sapin, je n'avais pas ce levé de soleil là, si pur et dégager.
Même la brume y joue dans sa beauté, à diffuser si délicatement les couleurs du jour comme sur un tableau de maître, mêlant entre elles les lumière pastelles de ce petit jour.

Jour nouveau par ailleurs! Je me dirige vers Kastalinn désormais!

Durant ce bout de trajet, j'ai vu le paysage se métamorphoser complètement: des grandes plaines herbeuses qui bordaient notre bonne forêt, j'ai vu l'herbe s'amenuiser au fur et à mesure que je monte vers le nord, et laisser la place à une sorte de lande légèrement vallonnée. Ça n'est pas déplaisant: j'aime aussi la lavande qui pousse à présent tout autour de moi.

Maintenant que le jour est posé au dessus de moi comme l'astre de la nuit le fut précédemment, je vais enfin pouvoir me reposer un peu,en espérant qu'il n'y est pas trop de monstre dans cette plaine humide!

Mélissandre, protège moi! Mon périple est long et dangereux, j'ai encore besoin que tu m'éclaires!"




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Mémoire de boue, ou début de la folie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le Palais National un symbole puissant dans la mémoire collective
» Marche Croix-Bossales sort des flaques de boue et des piles d\'immondice
» Mémoire visuelle ou auditive
» Mémoire et visions des membres de l'armée la Chimay Bleue
» Petit bain de boue ? (Épreuve d'immunité)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Accueil :: Présentations des membres :: Journal de bord-