Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : dákrya aímatos
Le Monde de Dùralas a précisément 1360 jours !
Dùralas, le Ven 21 Juil 2017 - 6:37
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim

Partagez | 
 

 Demande de classe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

avatar

Messages : 4298
Expérience : 3576
Masculin Âge RP : 33

♦ Politique : 147
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Altaïr, Pyrargue de Dilon [Emblème Gardien] +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
2998/2998  (2998/2998)
Vitesse: 380
Dégâts: 2338

MessageSujet: Re: Demande de classe   Lun 20 Oct 2014 - 23:06

Oh maître d'armes, excellent choix ça ! Tout content
Tu seras le premier maître d'armes, tu auras donc ta place dans la salle des trophées.

Je t'offre donc ton bonus : 60 points d'expérience et 20 pièces d'or

Désormais, tu gagneras 15 points de vie et 10 de vitesse au lieu de 5, en plus de voir ton inventaire augmenter de deux places. Bon courage pour la suite !





:nainhache:

~Administrateur ♦ Gardien-en-chef chez les Gardiens ♦ Membre des Dragonniers ♦ Rédacteur au Phénix Enchaîné ♦ Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr~

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lemondededuralas.org
Alissa Karakjen
Banni(e)

avatar

Messages : 286
Expérience : 1434
Féminin Âge RP : 1664 ans

♦ Politique : 03
Métier : Mineur - Novice (30)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

Sans monture

MessageSujet: Re: Demande de classe   Dim 26 Oct 2014 - 1:55

Choix de classe : Guetteur




Alissa s'aventurait dans cet étrange bâtiment de l'Allée Sombre de BarldorHeim, il faisait noir, elle n'y voyait que grâce à sa nyctalopie. Elle monta de vieux escaliers en bois, grinçants et menaçants de se briser à chaque pas. La vampire n'était pas rassurée.

Elle avait pourtant reçu il y a quelques jours une étrange lettre lui disant de se rendre à cet endroit précis. Pourquoi n'y avait il personne ? Quand elle eut fini de gravir les marche elle se retrouva face à un couloir au bout duquel se trouvait une porte détourée de lumière légèrement vacillante.

- Il y a quelqu'un derrière cette porte ...

Elle s'avança discrètement, posa sa main sur la poignée, prit son arbalète de l'autre, ouvrit rapidement la porte et pointa l'arbalète devant elle. Un homme. Vêtu de noir, une épée pointée vers la vampire.

- Bonsoir, Princesse, j'ai failli t'attendre.

La pièce était simplement éclairée par une bougie, ce qui expliquait que la lumière qu'elle voyait sous la porte se mouvait. Les armes étaient toujours pointées sur leur cible. La tension semblait monter.

- On ne m'a pas appelée Princesse depuis des siècles. Qui êtes vous ?

- Personne. Juste un envoyé de l'Ombre. Je suis ici pour te tester, Princesse.

- Me tester ?

A peine eut-elle le temps de prononcer ces mots que l'homme lança son offensive, un coup d'estoc qu'Alissa évita de très peu.

- Bien joué, Princesse. Très rapide. On pourrait croire à une Guetteuse de la Congrégation ...

Alissa ne le laissa pas finir. Elle avait appuyé sur la détente. Le carreau s'était planté dans l'oeil de son adversaire. Il tomba, raide mort.

- Ca, pour avoir été rapide mon mignon, ça l'a été. Guetteuse disais-tu ? Hm.. Pourquoi pas ...

Elle fouilla son cadavre. Elle y trouva un ordre de mission. Sa victime s’appelait Petyr. Il avait été envoyé par l'Ombre. Elle garda la feuille, sangla son arbalète dans son dos et partit.





"Pour la gloire d'Onyxine"

Dialogues : #990099
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wyrm
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 226
Expérience : 1791
Âge RP : 30 ans

♦ Politique : 12
Métier : Bûcheron - Apprenti (50)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Chien commun +80, v+50)

Stats & équipements
Vitalité:
775/775  (775/775)
Vitesse: 781
Dégâts: 261

MessageSujet: Re: Demande de classe   Lun 27 Oct 2014 - 1:06

Passage de classe | Guetteur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

avatar

Messages : 4298
Expérience : 3576
Masculin Âge RP : 33

♦ Politique : 147
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Altaïr, Pyrargue de Dilon [Emblème Gardien] +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
2998/2998  (2998/2998)
Vitesse: 380
Dégâts: 2338

MessageSujet: Re: Demande de classe   Lun 27 Oct 2014 - 2:18

Alissa : (désolé du retard) tu gagnes 55 d'expérience et 20 PO !

Wyrm : tu gagnes 105 points d'expérience et 20 PO, passage en guetteur accepté !





:nainhache:

~Administrateur ♦ Gardien-en-chef chez les Gardiens ♦ Membre des Dragonniers ♦ Rédacteur au Phénix Enchaîné ♦ Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr~

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lemondededuralas.org
Ese
Personnage décédé

Personnage décédé
avatar

Messages : 173
Expérience : 1366
Féminin Âge RP : 19 ans

♦ Politique : 20
Métier : Mineuse - Novice (30)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Elrïa, Sphinx de Rekhan +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
578/578  (578/578)
Vitesse: 375
Dégâts: 439

MessageSujet: Re: Demande de classe   Mer 29 Oct 2014 - 0:01

Passage de classe | Maitre des armes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

avatar

Messages : 4298
Expérience : 3576
Masculin Âge RP : 33

♦ Politique : 147
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Altaïr, Pyrargue de Dilon [Emblème Gardien] +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
2998/2998  (2998/2998)
Vitesse: 380
Dégâts: 2338

MessageSujet: Re: Demande de classe   Mer 29 Oct 2014 - 0:28

Ese : tu gagnes 95 points d'expérience et 20 pièces d'or. Tu passes maître d'armes, ton inventaire est augmenté de 2 places !





:nainhache:

~Administrateur ♦ Gardien-en-chef chez les Gardiens ♦ Membre des Dragonniers ♦ Rédacteur au Phénix Enchaîné ♦ Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr~

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lemondededuralas.org
Drusilla
Mage des astres

Mage des astres
avatar

Messages : 99
Expérience : 1032
Féminin Âge RP : 712

♦ Politique : 09
Métier : Bûcheron - Novice (5)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
595/595  (595/595)
Vitesse: 311
Dégâts: 428

MessageSujet: Re: Demande de classe   Mer 29 Oct 2014 - 23:32

Le Don de Drusilla était de naissance, elle avait grandi avec ce qu'elle prit pour longtemps pour un malédiction. Enfant d'une famille religieuse et né dans un siècle où la Magie n'était pas encore autant dévoilé que désormais, la pauvre fille avait été toujours vue comme un Démon pour sa famille et ces "proches". Rejeté pendant longtemps, elle resta cloîtrée presque toute son enfance dans sa chambre, trop écœurée par le regard de ces parents; très vite elle fut pour celle-ci la source de tout les maux. En tant que Divinatrice, elle aurait du voir l'hiver arrivée, la famine, la mort, enfin tout les hauts et les bas de sa famille.

Elle se détesta alors encore un peu plus qu'avant, se haïssant jusqu'au bord de la folie; limite qu'elle franchi a cause d'un Vampire qui la convoitait autant pour sa Magie que pour ça beauté. Ce dernier avait commencer par lui apparaître pour une durée de quelques secondes; faisant ainsi confondre Divination et réalité à la jeune de bonne famille. Très vite son harceleur se mit a tuer sa famille lointaine, meurtres pour lesquels elle fut cité coupable de n'avoir "rien vu" par son père. Mais la déchéance continua, Le Vampire tua ces parents devant ces yeux; obligeant ainsi Drusilla à fuir dans un couvent.

Deux ans entiers passèrent dans cette unité religieuse, lieu où elle sut cacher sa "malédiction" et où elle se préparait à faire vœux de pauvreté et de chasteté. Deux ans, symbolisant l'écart entre son adolescence et sa majorité; deux ans où elle tomba amoureuse de la vie d'une personne "normal". Mais de nouveau, tout bascula lorsque celui qui l'avait envoyer ici revint de nouveau pour détruire son espoir : elle était déjà à genoux face à sa divinité, prête a donner sa parole lorsque son ennemi arriva brusquement et tua toutes ces sœurs, toutes ces femmes avec qui elle avait créer amitié et relation spirituelle. Elle dut s'échapper de nouveau...

Elle rencontra celui qui changea sa vie lors de sa fuite; Une fois devenue vampire elle redécouvrit sa magie mais ce de manière totalement différente. Comme si le mélange de sa folie et de son immortalité lui avait donné accès a quelque chose de nouveau. Ces visions n'était plus image sans son, mais prévenu par des voix à l'avance. Ces voix elle les nommât les Astres correspondance a la Lune et aux Étoiles qu'elle aimait tant et pourtant qu'elle découvrait a peine au coté de son sauveur, Altaïr.

Bientôt, en dehors de ces visions, elle atteignit une Magie différente, celle des éléments : le feu, la glace, l'eau, la foudre, le vent,... Elle en prit très vite le contrôle, réussissant même à forcer des visions, a créer des tempêtes a tuer son créateur sans être la ...

Après ce meurtre, elle disparut, fuyant son ancienne famille, les Siegfried. Se cachant dans un village reclus, oubliant sa Magie et se nourrissant toujours d'humains mais de façon beaucoup plus discrète. Jusqu'au jour où des rumeurs lui firent savoir que la femme de son Créateur était toujours vivante. Elle reprit sa chasse, sa vengeance renaissait; malheureusement son Don était devenu faible et son lien Astral presque inexistant.

Au fil des jours, des semaines, des aventures; elle sut reconstruire ce lien; désormais son Don était de retour mais avec cet effet aléatoire dû a sa Folie toujours grandissante...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

avatar

Messages : 4298
Expérience : 3576
Masculin Âge RP : 33

♦ Politique : 147
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Altaïr, Pyrargue de Dilon [Emblème Gardien] +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
2998/2998  (2998/2998)
Vitesse: 380
Dégâts: 2338

MessageSujet: Re: Demande de classe   Ven 31 Oct 2014 - 0:04

Drusilla devient mage. Bonus : 70 d'expérience et 20 pièces d'or





:nainhache:

~Administrateur ♦ Gardien-en-chef chez les Gardiens ♦ Membre des Dragonniers ♦ Rédacteur au Phénix Enchaîné ♦ Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr~

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lemondededuralas.org
Garzvorgh dit "Kalevala"
Voleur

avatar

Messages : 340
Expérience : 2769
Masculin Âge RP : 20 ans

♦ Politique : 01
Métier : Mineur - Compagnon (95)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hippogriffe +250, v+250)

Stats & équipements
Vitalité:
1495/1495  (1495/1495)
Vitesse: 908
Dégâts: 621

MessageSujet: Re: Demande de classe   Mer 5 Nov 2014 - 12:58

Passage de classe - voleur


Kastalinn, à la tombée de la nuit. Une ombre marche tranquillement dans une ruelle pavée de la ville nordique. La ruelle était très sombre, et on distinguait à peine la personne qui y déambulait. Soudain, une porte en bois s'ouvrit, laissant passer la lumière d'une cheminée qui éclaira au dehors pendant que la mystérieuse silhouette passait justement à cet endroit précis. On put le discerner une fraction de seconde avant que la porte ne se referma dans un fracas assourdissant : c'était un homme, encapuchonné, avec une peau d'un vert pâle, et un tout petit bouc sur le menton.
C'était l'orc Garzvorgh.

Garzvorgh avait passé ses quelques jours à Kastalinn de manière mouvementée. En effet, celui-ci avait assisté à un meurtre avant de se retrouver face à l'auteur de ce crime et face à un elfe, à la poursuite de cet homme.

Ils l'affrontèrent et en ressortirent vainqueur. L'homme en question était un assassin qui avait été envoyé par la Congrégation dans le but d'éliminer une cible prise au hasard. C'est lors de cette rencontre que les idéaux du Kalevala changèrent.

Le peau-verte avait toujours été attiré par cette faction que nous appelions Congrégation de l'Ombre. Ce n'était pas forcément le fait d'éliminer des personnes qui lui plaisaient, puis il n'avait pas besoin de la Congrégation pour savoir faire, mais plutôt le fait de contester l'ordre du monde établi, de tout remettre en question, de mettre le chaos dans les hiérarchies. C'est pour ça qu'il voulait rejoindre les rangs de l'Ombre en tant qu'assassin, ou même guetteur : pour pouvoir accomplir ses desseins morbides et anarchistes.
Mais désormais, cette vision avait changé. Certes, il vouait toujours beaucoup d'intérêt à ses idées anarchistes, mais il ne voulait plus le faire de cette façon. Après avoir eu un exemple sous les yeux, il trouvait les manières de faire de la C.O complètement dépassées, sales, et peu attirantes. Puis le fait de se faire attaquer par l'un des membres l'avait quelque peu dissuadé à vrai dire ; Garzvorgh est de nature rancunière.

Il était donc en pleine interrogation, et il minaudait sur la chose en marchant tranquillement dans la ville milicienne. Il aimait cette presque tranquillité qui tombait sur les lieux la nuit tombée. "Presque tranquillité" parce qu'il y avait tout de même certaines éléments qui brisaient ce calme : les hommes rentrant des tavernes complètement éméchés, les actes malveillants, et autres événements étranges.

***

Alors qu'il traversait une nouvelle ruelle, il entendit un bruit cristallin non loin d'ici, comme une fenêtre qui se cassait. Dans les quelques secondes qui suivirent, une ombre courait vers lui, discrète et rapide. La silhouette frôla Garzvorgh en l'évitant de peu. L'orc devait reconnaître que l'individu était très rapide et silencieux, c'était peut-être une créatures aux aptitudes physiques plus développées que la moyenne ; c'était donc peut-être un elfe ou un vampire... Mais peu importe, revenons à notre orc et à son indécision. On pouvait distinguer une sacoche mise sur son épaule, un cambrioleur ?

C'est la réflexion que se fit l'omichlurgiste : sa théorie coïncidait en tout cas avec le bruit de verre brisé et la furtivité du personnage.

Après un petit temps de réflexion, le Kalevala ne sut finalement pas exactement s'il s'agissait d'un voleur ou pas, mais peu importe, cette scène avait fait *tilt* dans son esprit. Cela paraissait évident : il voulait servir son propre intérêt, tout en évitant la C.O, trouvant ses assassins trop excessifs, la solution pouvait être de se tourner vers le vol (pas l'oiseau mdr xd). Sa capacité d'omichlikinésie pourrait être parfaitement adaptée à cette situation, et l'art de voler était, pour lui, un acte bien plus productif qu'un assassinat : là oú l'assassin pouvait gagner 50 pièces d'or sur un contrat plus ou moins compliqué, le voleur pouvait se faire le double en allant dans la chaumière d'à côté, et avec des risques minimum.

Ses pensées furent interrompues subitement lorsque l'orc buta dans quelque chose, qui fut projeté quelques mètres devant lui accompagné d'un petit *poc, poc, poc*. Curieux, il s'avança pour aller regarder de quoi il s'agissait. Il rebuta dessus, plus lentement. Il se baissa et ramassa l'objet. Au toucher, c'était quelque chose d'assez petit et léger, et plutôt dur. Au début, on aurait dit un oeuf, ou plutôt une coque, mais avec un trou à son sommet. À cette coque était rattaché un petit bâton, qui recourbait vers le haut. Garzvorgh crut savoir de quoi il était question, et un éclat de lune bienvenu confirma son idée : c'était une pipe.

L'objet en soi était anodin, mais l'orc songea à l'utilité qu'elle pourrait avoir.. Peut-être, qu'avec un peu d'entraînement, il pourrait l'utiliser pour canaliser la fumée qu'il produit, et ainsi s'économiser. Il aimait beaucoup l'idée. Et puis fumer la pipe, ça un côté classe et ça fait chef.
Il s'empara donc de son "premier butin" et le glissa dans sa poche.

C'était décidé, il se dirigerait vers la voie de Voleur. IL pourrait apprendre tout seul, il le savait, et ça ne devait pas être bien compliqué au final. Il ne restait plus qu'à savoir vers quelle affiliation il pourrait aller sans pour autant risquer d'être dénoncé...






Couleur des dialogues : Slateblue

Rp en cours : ...

Double-compte de Dilon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lemondededuralas.forumactif.org
Alrun
Personnage décédé

Personnage décédé
avatar

Messages : 1438
Expérience : 4088
Féminin Âge RP : 651

♦ Politique : 125
Métier : Mineur - Maître (MAX)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hippogriffe +250, v+250)

Stats & équipements
Vitalité:
2542/2542  (2542/2542)
Vitesse: 988
Dégâts: 1097

MessageSujet: Re: Demande de classe   Ven 7 Nov 2014 - 20:47

Exceptionnellement, je passe attribuer les bonus Sourire

Garzvorgh dit "Kalevala" devient voleur. Bonus : 80 d'expérience et 20 pièces d'or
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://raisindeloup.deviantart.com
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

avatar

Messages : 4298
Expérience : 3576
Masculin Âge RP : 33

♦ Politique : 147
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Altaïr, Pyrargue de Dilon [Emblème Gardien] +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
2998/2998  (2998/2998)
Vitesse: 380
Dégâts: 2338

MessageSujet: Re: Demande de classe   Sam 8 Nov 2014 - 18:52

Merci !





:nainhache:

~Administrateur ♦ Gardien-en-chef chez les Gardiens ♦ Membre des Dragonniers ♦ Rédacteur au Phénix Enchaîné ♦ Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr~

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lemondededuralas.org
Mohana Dharitri
Administratrice ♦ Seigneur Sylvestre ♦ Chamane

avatar

Messages : 1793
Expérience : 3008
Féminin Âge RP : 26

♦ Politique : 150
Métier : Sculptrice - Maîtresse Absolue
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hibou de Mohana +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
4088/4088  (4088/4088)
Vitesse: 1063
Dégâts: 2263

MessageSujet: Re: Demande de classe   Dim 23 Nov 2014 - 2:26

RP de choix de classe : Guérisseur





Wystéria, des années auparavant.
Mohana était fatiguée depuis son lever malgré une grosse nuit de sommeil. Elle se dirigeait vers l'école en compagnie de son frère et sa soeur, une longue journée les attendait.
A l'école de Guillaëd, les jeunes félins apprenaient avant tout l'art du combat et comment se défendre face à tous les dangers de l'île. Jamais il ne fallait s'aventurer seul dans la Mazonie et encore moins sans connaître la faune et la flore hostile qui la peuple. Mohana était une élève studieuse bien que parfois rêveuse.
Ce jour, tout particulièrement, Mohana était dans son monde. Elle sentait une chose étrange se modifier au fond d'elle. Ce n'était pas d'ordre physique, elle n'avait aucune douleur, aucune gène, c'était une étrange sensation qu'elle ne savait définir.
Soudain, elle s'évanouit. Son frère et le maître d'apprentissage s'approchèrent rapidement. Elle était totalement "partie".
Le Choix était fait, il fallait au plus vite apporter l'enfant au Shramana.

La jeune tigresse s'éveilla dans une hutte qu'elle ne connaissait pas. Il y avait des diffusions d'encens qui lui prirent au nez dès qu'elle fut consciente et observa autour d'elle : cela ressemblait à la tente du vieux chaman.
Ses yeux confirmèrent son intuition car elle l'aperçut discutant avec ses parents. Sa mère était en pleurs et son père arborait un air des plus sérieux.
Mohana se redressa sur sa couche ce qui fit un peu de bruit. Le chaman déposa son regard sur elle tout comme ses parents puis s'approchèrent d'elle.
Mohana ne comprenait pas comment elle avait atterrit chez le vieux chaman ni ce qu'elle faisait là. Certes, il s'occupait des personnes malades mais ce n'était pas le cas de Mohana.

Le père se mit à genoux devant la jeune tigresse et lui adressa un doux sourire avant de parler.


- Ma petite, ma douce Mohana - il marqua une pause, cherchant ses mots - aujourd'hui est un grand jour pour toi comme pour notre communauté. Tu es ici car tu as eu ton premier évanouissement.
Le premier évanouissement indique que les Ancêtres sont venu emmener ton âme pour commencer à t'instruire. Tu as été choisie par eux pour devenir le futur chamane de la tribu. Je suis très fier de toi. Nous allons te laisser quelques instants avec le Shramana pour qu'il t'explique rapidement ce que je ne saurais t'apprendre.


Mohana avait des yeux ronds d'étonnement. Chamane? Elle se redressa, voyant ses parents quitter la tente.
Le vieux chamane et elle étaient seuls à présent. Il attrapa un petit tabouret qu'il posta face à la couche où était assise Mohana. Elle l'observait, silencieuse.


- L'élection du futur chamane est vécue, en général, comme un fléau. Aussi bien par l'Elu que par sa famille. Voilà pourquoi ta mère est à ce point bouleversée. Un danger de mort pèse sur toi en cas de refus d'assumer ta fonction de chamane. L'esprit électeur, les Ancêtres qui t'ont choisi possèdent une force extraordinaire, comme tu le sais déjà. L'intervention de leur Esprit est redoutable sur un corps qui n'est pas préparé. Si tu ne t’entraînes pas à gérer le flux des énergies, tu peux être victime de ce qu'on appelle la "maladie initiatique". Les évanouissements seront de plus en plus fréquents, ton esprit perturbé car errant entre les deux mondes. La folie te gagnera et tu finiras par en mourir.

Le vieil homme lui déballa la nouvelle sans une pause et sans un sentiment d'empathie. Mohana était troublée, la peur commençait à la gagner. Pourquoi? Et surtout, pourquoi elle?
Il se leva, tourna le dos à Mohana pour aller fouiner dans un meuble plein de bocaux de diverses herbes.


- Heureusement, petite tigresse, tu es forte et je sais que tu seras à la hauteur. S'Ils t'ont choisi, ce n'est pas pour rien. Et crois-moi, cette voix te paraît dangereuse mais il n'est rien de plus doux au monde que de sentir l'énergie émanant de toute chose. Un nouveau monde s'ouvre à toi.
Bien évidemment, tu vas continuer l'apprentissage que tu suivais déjà, avec les autres. Mais toi, tu as déjà le chemin tracé devant toi, contrairement aux autres enfants de Guillaëd. Tu pourras trouver ça injuste car eux seront libre de choisir leur voie alors que toi, les Esprits t'ont choisi. Pourquoi? Certainement à cause de la sensibilité que tu as développé depuis ton plus jeune âge. Je t'ai observée Mohana, j'observais tous les enfants de la tribu et ça ne m'étonne pas que tu sois celle qui devra me remplacer.
Les autres sont forts, robustes, doués pour la chasse. Toi, tu rechignes à attaquer, tu rechignes à blesser et à te battre. J'ai vu la façon dont les autres animaux réagissent à ton contact. Evidemment, tu leur fais peur étant donné ta nature de thérianthrope, ils sentent le tigre en toi, mais ils sentent aussi quelque chose de plus, ce lien que tous les êtres vivants ont en eux mais que seuls une poignée peuvent sentir. Et toi, inconsciemment tu l'as toujours ressentie. C'est pourquoi tu es si respectueuse de la Nature et que tu en es à ce point fascinée. Ne te monte pas la tête, tu n'es pas unique, tu as juste le Don. Chacun l'a, mais en toi il a été activé, si je puis dire, dès ta naissance. Les Ancêtres ont senti ta connexion au monde de l'invisible et t'ont contacté, aujourd'hui.
Tu vas encore subir quelques évanouissements mais avec le temps ils s’espaceront car tu ne seras plus emmenée dans l'Autre Monde par les Ancètres.
Tu ne te rappelleras pas y être allée. Consciemment, rien ne changera pour toi. Inconsciemment, tout aura changé, tu seras plus...évoluée spirituellement que la plupart et prédisposée à ressentir des choses que les autres ne peuvent pas percevoir.
Et tout ça, Mohana, tu ne le vivras pas seule. Je serais là pour te guider et t'apprendre tout ce que tu dois savoir.



C'est ainsi que le destin de Mohana se manifesta. Du jour au lendemain, elle était propulsée dans un monde qu'elle ne connaissait pas mais que pourtant elle arrivait à sentir et à percevoir.
Tout ce qu'avait dit le chaman était vrai, elle avait toujours été proche de la Nature et elle n'aimait pas la violence. Elle avait toujours respecté chaque chose, chaque être.
Et c'est ainsi, qu'en grandissant, elle apprit méditer et entrer en médiation avec les esprits de la nature et les âmes. Elle appris le pouvoir des plantes, des pierres et des autres dons que la nature offrait. Mohana allait devenir un être complexe, entre guérisseuse, sorcière, devin, médium et possédée. Au fil des années, certaines facultés allaient s'affirmer plus que d'autres, elle ne pourrait pas être tout ça à la fois bien que chaque chose demeurerait tout de même en elle.






A ce jour, Mohana avait développé un rapport sans pareil avec la Nature et avait reçu un apprentissage très poussé. Elle savait effectuer divers rituels, était dotée du don de divination, du don d'approche des animaux, elle connaissait des tas de plantes pour leurs vertus d'usage quotidien, guérisseur ou encore magique. Elle avait également le don de divination, celui-ci s'exprimait d'ailleurs par l'utilisation de divers objets et parfois de rêves prophétiques. Mais elle avait encore beaucoup à apprendre car elle avait quitté Wystéria avait la fin de son initiation.
Elle ne savait que des choses théoriques sur la guérison profonde des âmes et du corps. Elle n'avait jamais manipulé ses dons de façon poussée et ne savait pas comment faire. Elle savait également qu'il était possible de guérir totalement des personnes et aussi d'en ramener certaines à la vie, mais elle était terriblement loin de ce niveau, qui était réservé qu'à une infime élite et cela arrivait, si ça arrivait une fois tous les milles ans environs.  


Le Fragor venait d'être vaincu. Les combats avaient été terribles et des personnes étaient mortes...puis ramenées à la vie.
La légende disait donc vrai, il existait des hommes capables de ramener de manière naturelle -sans user de la terrible et malfaisante nécromancie- des gens à la vie. Il n'y avait pas eu de telle personne depuis plus de milles ans.
Mohana ne voulait pas passer ça, il s'agissait d'un signe envoyé par les Ancêtres. Comment sinon expliquer sa présence, elle qui n'était pas du continent, à se trouver là juste au moment où cet être extraordinaire allait guérir.
Elle se mit alors en quête de connaître d'où venait le stryge blanc et le vieil homme qui l'accompagnait. Toute trace du stryge avait disparut mais elle réussit à trouver le vieil homme. Il s'agissait du Père Tungstène. C'était un ensorceleur très puissant, le plus puissant de Duralàs.
Après de longues recherches et beaucoup de patience, Mohana réussit à approcher le vieil homme et lui fit part de son souhait de devenir guérisseuse afin de poursuivre l'enseignement qu'elle avait reçu depuis qu'elle était enfant, sur les terres de Wystéria. Le vieil homme avait sourit lorsqu'elle lui dit qu'elle était l'élève du vieux Nokomis. Le Père Thungstène l'avait connu durant sa jeunesse et ils étaient amis, de vieux amis, de lointains amis, mais les deux hommes avaient vécu de grandes aventures ensemble.
Le Père Thungstène confia à Mohana qu'il ne dévoilerait jamais où se trouvait le stryge blanc mais que grâce à lui, ses enseignements et ses conseils, il existait désormais un moyen d'apprendre aux plus valeureux comment devenir guérisseur. Il donna à Mohana tous les renseignements dont elle avait besoin pour rejoindre les classes afin d'apprendre l'art de la guérison. Et c'est ce qu'elle fit, avec la patience, la précision, la ferveur dont elle avait toujours fait preuve lors de son apprentissage chamanique.



À noter qu'en sanskrit le terme Shramana désigne celui ou celle qui veille à la transmission de la connaissance à travers la tradition orale.




RP en cours : Les Traditions kazhariennes Pire que l'eau glacée Jurassic World
Dialogues = #4ea991
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

avatar

Messages : 4298
Expérience : 3576
Masculin Âge RP : 33

♦ Politique : 147
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Altaïr, Pyrargue de Dilon [Emblème Gardien] +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
2998/2998  (2998/2998)
Vitesse: 380
Dégâts: 2338

MessageSujet: Re: Demande de classe   Dim 23 Nov 2014 - 2:53

Mohana : tu passes guérisseuse, tu ne peux utiliser désormais que les bâtons, dagues et épées. Mais tu peux t'équiper des armes défensives habituelles.
Tu pourras utiliser le dé soin, aura trois places d'artefacts au lieu d'un, et tu gagneras 10 de vitalité/niveau.

Tu gagnes un bonus de 105 points d'expérience, pour un RP d'une excellente qualité, et en quantité, qui plus est.

Tu es la première Guérisseuse, bravo à toi !





:nainhache:

~Administrateur ♦ Gardien-en-chef chez les Gardiens ♦ Membre des Dragonniers ♦ Rédacteur au Phénix Enchaîné ♦ Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr~

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lemondededuralas.org
Rose Endersona
Personnage décédé

Personnage décédé
avatar

Messages : 131
Expérience : 1359
Féminin Âge RP : 34

♦ Politique : 01
Métier : Mineur - Apprentie (70)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Fay, G.O.L.E.M de Rose +360, v+290, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
1130/1130  (1130/1130)
Vitesse: 448
Dégâts: 927

MessageSujet: Re: Demande de classe   Dim 23 Nov 2014 - 14:35

Depuis sa dernière rencontre avec la vampire du nom d'Alissa, l'état de Rose s'était dégradé peu à peu. La blessure à sa jambe ne guérissait pas, et sa morsure au coup empirait d'heure en heure. Cela faisait presque trois jours qu'elle marchait dans la neige, sous les vents violents des montagnes du Baldor. Si son corps faiblissait, sa foi grandissait. C'était une épreuve extrêmement éprouvante, mais Rose voulait continuer.

Malheureusement, même si sa volonté est plus puissante, le corps à ses limites. c'est pourquoi Rose tomba dans la neige dans un bruit sourd. Elle sentait la caresse du froid sur son visage balafré et les flocons commençaient à recouvrir son corps. Elle allait mourir là, seule, son cadavre serait recouvert de neige et tout le monde oubliera Rose, la fille du grand guerrier Endersona.

~~~~~~~~

- Le reste de son corps est opérationnel ?

- Oui !

- Et ses ailes ?

- En mauvais état, mais pas besoin de les couper, il faudra juste attendre et les plumes repousseront correctement.

- Très bien, ça nous fera moins de travail.

- Et son armure ?

- Elle est très abîmé, je me demande même comment elle a fait pour venir jusqu'ici avec du fer de si mauvaise qualité !

- C'est du travail d'humain ! Normal que ça tombe en miette !

- Bon, alors juste les bras ?

- Ouais, les jambes sont en bon état, elle devrait pouvoir marcher à nouveau

Rose ouvrit les yeux difficilement, et voyait devant elle un plafond fait de pierre, de machines et d'engrenages. Elle était couché sur une table mais ne pouvait plus bouger. Le plus inquiétant, elle ne sentait plus ses bras. Elle regarda autour d'elle, mais ne voyait rien, pourtant elle entendait des voix.

- Ou.. ou êtes vous ? Et ou je suis ?

- Ah ! Elle s'est réveillée !

- Bougre de con ! Tu as mit quel dosage !?

- Euh, assez pour endormir un gobelin..

- Espèce d'elfe ! Tu crois vraiment qu'un stryge fait les même proportions qu'un gobelin !?

Rose ne comprenait plus rien. Elle commençait à paniquer quand elle vit un être de petite taille monter sur un petit escalier posé à côté du lit qui était surélevé. C'était un nain. Il avait une barbe tressée et avait un genre de monocle sur un œil.

- Bonjour, désolé du dérangement, mais nous vous avons retrouvé a temps, vous étiez recouverte de neige et complètement inconsciente. Le froid a emporté vos bras.

Le visage de Rose se décomposa, et elle reposa sa tête sur le lit. Qu'est ce qu'elle allait faire sans bras, comment allait elle pouvoir défendre les faibles si elle ne peut pas se défendre elle même ?

- Ne déprimez pas. Vous voyez ça la bas ?

Rose rouvrit les yeux et voyait, posé sur une table, deux membres ressemblant à des bras.

- Ce sont vos nouveaux bras ! On va les installer bientôt, nous sommes aussi en train de vous préparer une armure sur mesure. On en a aussi profité pour soigner vos blessures, et on vous a ajouté une plaque en métal autour du coup pour éviter ce genre de soucis. D'ailleurs, vous avez des protection sur chaque partie de corps sensible, partout là ou l'armure ne peut vous protéger en somme.

- Mais.. pourquoi ?

- Des cheveux blanc et une fleur de lys sur la joue.. Votre père à déjà aidé notre peuple, à nous de rendre la pareille !

Quelque chose se planta dans la nuque de Rose, une petite aiguille injectant une mélange pour les opérations de ce genre. Les yeux de la stryge commençait à se fermer tandis qu'elle perdait possession de son corps..

- Au boulot tas de feignants !

~~~~~~~~

Rose se réveilla une nouvelle fois, plus brusquement. Elle était dans un lit cette fois ci. Elle regarda autour d'elle. Elle se trouvait dans une chambre bien meublé, et dans un coin de la pièce se trouvait une magnifique armure grise et blanche. Rose décida ensuite d'enlever sa chemise de nuit et voyait posé sur sa peau, des plaques de métal couvrant les point sensibles, sans pour autant gêner la mobilité. Ces plaques était similaire à des écailles de dragons et formaient presque un exosquelette sur son corps.
De plus, ses bras avait bien disparu et avaient été remplacé par des bras mécaniques. Elle sentait bien que ces nouveaux bras était capable de prouesses bien plus puissantes qu'un corps basique.

Une fois habillée et bien réveillée, Rose s'aperçu qu'il y avait un papier accroché sur l'armure.

Rendez la justice dans ce triste monde.


Une fois l'armure bien équipé, elle semblait énorme et beaucoup trop encombrante pour pouvoir bouger avec. Mais du coin de l'oeil, elle s'aperçu qu'un bouton était placé dans le col de son armure. Au moment ou elle pressa ce bouton, l'armure s'activa et se colla à la peau et se connecta au bras mécaniques de Rose. L'armure cracha de la vapeur et activa les pistons s'activèrent, et l'armure était enfin opérationnelle. Rose pouvait enfin bouger librement et l'armure répondait extrêmement bien aux mouvements.

Sans même le vouloir, Rose était devenue une Technophile. Une aubaine pour celle qui avait toujours voulu en apprendre plus sur cette pratique..






Couleur de dialogue : AntiqueWhite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

avatar

Messages : 4298
Expérience : 3576
Masculin Âge RP : 33

♦ Politique : 147
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Altaïr, Pyrargue de Dilon [Emblème Gardien] +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
2998/2998  (2998/2998)
Vitesse: 380
Dégâts: 2338

MessageSujet: Re: Demande de classe   Dim 23 Nov 2014 - 14:47

Rose Endersona : C'est Noël. Tu es maintenant technophile, tu auras désormais accès à la boutique spéciale, et tu gagneras 10 de vitalité et 20 de dégâts/tour.
Tu gagnes +100 points d'expérience bonus (incluant 10 points bonus pour avoir choisi une classe qui n'a pas encore été jouée), et 20 pièces d'or.

Tu devras vendre tes autres armes.





:nainhache:

~Administrateur ♦ Gardien-en-chef chez les Gardiens ♦ Membre des Dragonniers ♦ Rédacteur au Phénix Enchaîné ♦ Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr~

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lemondededuralas.org
Silence
Personnage décédé

Personnage décédé
avatar

Messages : 90
Expérience : 1189
Féminin Âge RP : 27

♦ Politique : 14
Métier : Bûcheron - Novice (30)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hippogriffe d'Edrahil +250, v+250)

Stats & équipements
Vitalité:
420/420  (420/420)
Vitesse: 147
Dégâts: 237

MessageSujet: Re: Demande de classe   Dim 30 Nov 2014 - 0:47

Je me souvenais de ce jour où j’ai prononcé mes vœux.
Je me souvenais de ce moment où j’ai rencontré Arwin.
Je me souvenais de cet instant où j’ai fait la connaissance d’Ahkr.

Un florilège de détails, de futilités mais qui restaient fermement dans mon esprit. Mais ce dernier, capricieux, ne me laissait aucun souvenir de ce miracle que le Basilic m’avait accordé. Comment avais-je reçu ce don de parole, ce don de télépathie ?
La question me rongeait. J’étais une prêtresse. Par quel moyen pouvais-je faire preuve de sincérité en parlant de ma « bénédiction » si je n’avais aucune idée de la façon dont cela était arrivé ? Enfin… je n’avais pas tout oublié.
Parfois, lorsque mes paupières se refermaient pour me laisser vaquer au sommeil, j’entrevoyais de grandes flaques de sang autour de moi. Je sentais sous ma main la moiteur poisseuse du fluide. Mes vêtements me collaient à la peau comme tant d’entraves. Je me sentais oppressée. Et je savais qu’une seconde auparavant, j’avais connu un souffle de liberté –ce qui n’avait que rendre cette pression que plus forte. Je réalisais. Tout simplement.

J’ouvris les yeux.
Sur ma poitrine, un poids familier. Arwin me fixait de ses prunelles félines, l’air partagé entre curiosité et compassion, pour peu qu’un chat puisse avoir des expressions. Il avait enroulé sa queue noire autour de mon bras nu.

« Qu’ai-je vu, Silence ?
- Arwin… Tu surveillais mes rêves… Tu ne devrais en être fier.
- Oui. A quoi correspondaient ces visions ? Etait-ce un cauchemar ou des souvenirs ?
- Des souvenirs du moment où le Basilic m’a accordé un miracle. Je venais de tuer mon père.
»

Il ne dit rien pendant quelques minutes, continuant de me fixer du regard. Puis il miaula.

« Cela te tourmenterait-il ?
- Le meurtre ? Oh que non, tu t’en doutes bien.
- Alors ?
- Je suis plus troublée d’avoir oublié de ce qui s’est ensuite passé : de mes souvenirs de Sa bénédiction, je n’ai plus rien.
- Je comprends mieux. Mais as-tu songé que cela pouvait être de Sa volonté ?
- C’est possible… Cela serait donc Son dessein…
- Rendors-toi. Qui sait, peut-être le sommeil te livrera quelques réponses en plus si tu crois en Lui.
»

Je me souviens de cette conversation avec Arwin.
Puis je me souviens des jours qui ont suivi.

« Et maintenant ? Il serait peut-être intelligent de fuir, non ?
- Je ne peux pas laisser de telles aberrations se promener sur le continent tu le sais.
- Parle plutôt d’hérétiques.
- La différence n’est digne du moindre intérêt.
»

Un soupir dans mon esprit et Arwin cessa d’argumenter. Il sauta de mon épaule pour pouvoir combattre à mes cotés. En face de nous, trois hommes nous dévisageaient avec incrédulité : ils s’étaient présentés comme de simples villageois. Mais quand ceux-ci vénèrent une idiotie telle qu’un factice dieu des moissons et s’amusaient à répandre leur folle croyance dans les hameaux aux alentours… Le plus incroyable était qu’ils se refusaient à la Vérité.
Ne restait donc qu’à expier leurs fautes par le sang.

Arwin s’élança en premier, assez vif pour surprendre un des hommes. Il lui lacéra la jambe de ses griffes. Aussitôt, je suivis son pas et enchainai avec une percée, de ma lance. La lame pénétra la chair sans le moindre problème puisque sa jambe l’empêchait de se mouvoir.
Arwin se déchainait de son coté tel un noir démon : il feulait, déchirait, mordait. Un homme tomba à terre en hurlant sous les assauts de mon compagnon qui finit par le faire taire en lui tranchant la gorge. Ne restait donc qu’un seul des hérétiques.

Alors que je levai ma lance dans la perspective de le sacrifier à mon dieu, un cri s’éleva non loin. Je suspendis mon geste.

« Filons, Silence. Tout un groupe de protecteurs s’en vient par ici. »

Fronçant les sourcils, je ne tins pas compte de sa remarque et tuai rapidement le villageois. Mais l’opération ne fut sans doute pas assez rapide, si bien que je me retrouvai entourée de cinq guerriers. J’avais le souffle court. Et Arwin faisait de son mieux pour cacher sa peur, je pouvais le voir… Nous combattîmes au mieux, défaisant un des belligérants, puis deux.
Toutefois, un coup d’épée au travers de mon torse finit par avoir raison de moi : avant de tomber inconsciente, j’eus le temps d’entendre Arwin continuer de me défendre…

Je repris mes esprits en cellule : mon compagnon se trouvait à mon coté, visiblement agonisant. C’était déjà un miracle que les hommes l’aient épargné, alors qu’il n’était à leurs yeux qu’un vulgaire chat que trop fidèle à sa maitresse. Il y avait un peu de cela c’est vrai... Je souris tristement.
Ma main alla caresser son pelage abimé, doucement.

« Arwin ? Arwin…
- Je ne suis pas mort, ne t’en fais pas.
- Désolée.
- Ils comptent te faire exécuter ma belle, d’ici la fin du mois.
- Et alors ? Dis-moi mon ami, que puis-je bien y faire sinon patienter ?
- Lutter. T’en rappelles-tu, ce jour où nous nous sommes rencontrés ? Tu étais là, à vagabonder, les pensées perdues quelque part dans un flot de sentiments contraires. Pourquoi ta main était venue me caresser comme aujourd’hui, penses-tu ? Ce n’était pas une envie mais quelque chose de plus complexe. Le Don du Basilic n’est pas seulement le don de parole.
- Il y a autre chose ?
- Vois au-delà. J’en ai rencontré des télépathes, mais aucun n’avait la même présence que la tienne. Quelque chose fait que tu es différente : une force ou une faiblesse peut-être. Songes-y. Cela pourrait te sauver.
»

Je me recroquevillée près de lui. Je réfléchissais, mue par cette sombre échéance qui me guettait. Le Basilic m’avait fait ce don qui me permettait de communiquer. Non, plus exactement, de partager mes pensées à autrui. Mis à part Arwin, personne n’était capable de me livrer son esprit en retour. J’avais donc le pouvoir de… projeter mes pensées ? Non, plus que cela. J’avais su par moment partager une image, un son. Et le contact physique n’était pas nécessaire, juste plus efficace.
Il fallait que je trouve un moyen de nous sauver, Arwin et moi. Et mon ami croyait fermement en ma capacité d’accomplir quelque chose qui changerait la donne…
Je resserrai mes bras autour de moi.
Je pouvais projeter mon mental vers une cible. Et si… Et si je pouvais aller au-delà de mes pensées ? L’esprit était sans doute cette complexité qu’Arwin avait ressentie. Je regardai mon compagnon.

« Arwin, quand nous nous sommes rencontrés, tu m’avais bien dit que tu avais perçu mes sentiments ?
- Oui, il me semble… Tu as trouvé quelque chose ?
- C’est possible. Je pensais ne pouvoir que « parler » mais si je pouvais communiquer mes émotions également ?
- Essaye avec moi.
»

Je lui adressai un dernier regard avant de me concentrer. Tout d’abord, il ne perçut que mes pensées. Puis mon silence. Doucement… il finit par entrevoir une peur. Un empressement. Ma volonté. Mais guère plus qu’un murmure lointain. Agacée de ne pouvoir accélérer les choses, je décidai de lier un souvenir à l’émotion que je voulais projeter. Ce bain de sang. Cet étau. Mon souffle court. Ce hurlement.

« Arrête Silence ! »

Ma concentration s’envola. Je rouvris les yeux sur un Arwin tremblant. Inquiète, je lui caressai le dos sans partager mes pensées.

« Tu… tu n’es pas loin d’y arriver Silence… Laisse-moi juste une seconde… Ah… Je… Je pense que connaitre ce foutu souvenir a rendu la chose plus simple mais j’ai eu la peur de ma vie… Sur quelqu’un d’autre, l’impact aurait été moins fort mais avec un peu plus d’entrainement, tu pourrais tuer quelqu’un par la peur… »

Les jours passaient et Arwin expérimentait toutes sortes d’émotions : peur, colère, joie… Je finis par maitriser cette facette de mon talent, quoiqu’un peu maladroitement encore. Je n’arrivais pas à cacher mes propres pensées à la cible de mon sentiment et je ne pouvais m’en passer. Ils me servaient de catalyseur… Je devais donc partager un souvenir pour que la victime connaisse l’émotion voulue. Cela était suffisamment satisfaisant.

Au final, vint le jour fatidique.
Pour faire court, j’insufflai une bonne dose de peur au garde qui m’escortait et pu prendre la fuite. Je passerai sur mes tentatives infructueuses.

La chose est que depuis, j’entrainais ce talent méconnu au point de pouvoir partager non plus que mes pensées et mes émotions les plus basiques. J’arrivais progressivement à communiquer un sentiment de paix par exemple… Jusqu’à pouvoir faire oublier la douleur, la fatigue.
Je me souviens encore de ce temps où j’appris que le Basilic m’avait non pas fait don de parole mais de télépathie. Il m’avait permis de devenir ce que les autres appelaient une Guérisseuse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

avatar

Messages : 4298
Expérience : 3576
Masculin Âge RP : 33

♦ Politique : 147
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Altaïr, Pyrargue de Dilon [Emblème Gardien] +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
2998/2998  (2998/2998)
Vitesse: 380
Dégâts: 2338

MessageSujet: Re: Demande de classe   Dim 30 Nov 2014 - 1:21

Silence : tu es bien évidemment validée !

Tu passes guérisseuse, ta vie augmente donc de 10/niveau, et tu pourras utiliser le dé soin.
Tu gagnes +95 points d'expérience bonus et 20 pièces d'or





:nainhache:

~Administrateur ♦ Gardien-en-chef chez les Gardiens ♦ Membre des Dragonniers ♦ Rédacteur au Phénix Enchaîné ♦ Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr~

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lemondededuralas.org
Barthélémy Droncethan
Guerrier

Guerrier
avatar

Messages : 70
Expérience : 631
♦ Politique : 01
Métier : Forgeron - Novice (0)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
285/285  (285/285)
Vitesse: 83
Dégâts: 272

MessageSujet: Re: Demande de classe   Sam 6 Déc 2014 - 15:19

Fragor vaincu par les autres aventuriers, j'étais partis en route vers Stellaraë, pour plusieurs raisons. Tout d'abord, pour visiter. Ce n'est pas n'importe quel ville ! Et de plus, j'ai certaines... affaires là-bas. Mais surtout, j'avais envie d'apprendre à mieux combattre. Pourquoi donc ? Parce que j'en ai marre de me faire vaincre par n'importe qui. En plus de chercher la rédemption, si je peut aider à répandre la justice sur mon passage, tant mieux. Je pars donc en quête d'apprentissage. Et je pense qu'il y a sûrement de très bonnes personnes pour m'entraîner dans la capitale.
Je cherche donc quelqu'un qui peut m'aider dans cela, mais je ne trouve personne. Je suis terriblement frustré, mais je vais faire avec. Je repart vers le Nord, et une fois là-bas j'erre dans la région, à la recherche de bandits à vaincre ou de bêtes sauvages à chasser. Souvent, je reviens fracassé, des bosses et des coupures partout. Je n'ai jamais autant souffert physiquement de ma vie que durant cette période, où je faisais de mon mieux avec mes maigres compétences pour aider un peu la vie autour de moi. Mon aide était certes mineur car je ne peut pas faire grand-chose non plus, mais j'étais là, et j'assistais les gens du mieux que je pouvais.
Un jour, alors que j'étais dans un des innombrables tavernes de la contrée, un être malveillant commençait à faire du grabuge. Sans hésiter, je sort mon épée et mon bouclier ( car après Fragor, j'ai été doté d'un bouclier exceptionnel), et lui demande de se calmer, ou je e ferais pour lui. Mais il n'était pas seul, et deux de ses compagnons se levèrent pour l'aider. J'étais seul contre toi, mais je gardais la tête froide, prêt à combattre si nécessaire, quand je vois à ma droite un homme à l'armure impressionnante sortir de son fourreau son épée, prêt à m'aider. Ce fut bref, l'homme était d'une force plutôt colossal. Après cela, je balbutie quelques mots :


- Pourriez-vous m'apprendre à me battre ? Je suis Barthélémy Droncethan, et je suis prêt à vous suivre jusqu'au plus profond des abysses.

C'est pompeux, mais j'ai toujours été doué pour ce genre de discours. En tout cas, après avoir rit de mon petit discours, il me prit sous son aile. Il s’appelait Garret. Pendant les mois qui suivirent, je reçus un entraînement sévère, où je me levais aux aurores et me couchait très tard. J'apprenais à recevoir, mais aussi à donner les coups. Grâce à lui, je devenais un vrai Guerrier. Mon épée avait une réel utilité, et mon bouclier qui servait plus à frapper qu'à se protéger prit enfin son sens. Je souffrais, mais j'étais heureux d'apprendre, heureux de changer.
Bien sûr, la Bête ne se tint pas à carreaux, et deux fois elle se libéra de mon joug lors de cette période. La première fois, j'ai pu m'éclipser, et donc il ne se passa presque rien. Mais Garret avait remarqué ma fuite, et me demandait ce qu'il se passait. Lorsque finalement, la gorge serré, je dévoilais ma vrai nature, il comprit et ne dit rien, il était compréhensif. Par la suite, je ne le quittais jamais. Une fois, la Hyène reprit le dessus, mais cette fois-ci, Garret avait guetté son arrivée. Sachant qu'elle allait venir, il m'avait enchaîner, et il tenait fermement son bouclier prêt à m’assommer si j'arrivais à me libérer.
Une fois son entraînement terminé, je le remerciais de tout mon coeur, et partais de nouveaux vers la capitale. J'étais maintenant un vrai combattant, un Guerrier.




Dialogues : Marron
Rôleplay en cours : 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

avatar

Messages : 4298
Expérience : 3576
Masculin Âge RP : 33

♦ Politique : 147
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Altaïr, Pyrargue de Dilon [Emblème Gardien] +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
2998/2998  (2998/2998)
Vitesse: 380
Dégâts: 2338

MessageSujet: Re: Demande de classe   Sam 6 Déc 2014 - 16:30

Barthélémy : tu passes donc guerrier. Je t'offre 75 points d'expérience bonus et 20 pièces d'or.

Tu gagneras 45 de dégâts, 10 de vitalité et 5 de dégâts par niveau.





:nainhache:

~Administrateur ♦ Gardien-en-chef chez les Gardiens ♦ Membre des Dragonniers ♦ Rédacteur au Phénix Enchaîné ♦ Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr~

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lemondededuralas.org
Selsya Åsa
Jarl de la Milice ♦ Envoûteuse glaciale

avatar

Messages : 363
Expérience : 3015
Féminin Âge RP : 114

♦ Politique : 90
Métier : Forgeron d'A. - Maîtresse Absolue
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Orrur, chouette de Selsya +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
2407/2407  (2407/2407)
Vitesse: 212
Dégâts: 3219

MessageSujet: Re: Demande de classe   Mer 4 Fév 2015 - 2:47

Selsya tournait en rond depuis des années. Elle n'en pouvait plus de contenir ses pouvoirs et de ne pas en user comme elle l'aurait voulu.
Depuis son adolescence, elle avait découvert qu'elle pouvait maîtriser la glace, et surtout la créer, cependant elle n'avait aucune idée de comment la maîtriser. Elle avait à plusieurs reprises supplié son oncle de lui apprendre l'Art mais celui-ci répondait toujours par la négative. Il estimait que ces pouvoirs étaient bien trop dangereux et qu'il fallait qu'elle apprenne surtout à les éviter et non à les utiliser.
Elle n'avait jamais compris pourquoi son oncle était tellement contre sa magie, leur magie.. Il s'agissait là d'un héritage précieux aux yeux de Selsya, et la raison pour laquelle ses parents l'avaient abandonnée. Elle n'abandonnerait donc pas elle même ce don qui lui était devenu si précieux, d'autant qu'à l'extérieur, elle n'était que glace.
Selsya était maline, perspicace, curieuse et terriblement têtue. Elle se persuada que son oncle devait lui cacher quelque chose, car elle avait entendu des histoires à son propos, et ces histoires parlait de sa magie de glace...
Un jour, alors que son oncle était parti pour deux jours à BaldhorHeim, elle se décida à pénétrer en secret dans le bureau de son oncle. Elle se mit à fouiller son bureau : seuls des carnets de comptes divers, des lettres, des factures et d'autres papiers sans importance étaient rangés dans les tiroirs.
Bien heureusement, la jeune elfe était fûtée. Elle se mit à tapoter sur le fond des tiroirs et l'un d'eux, sur les six, sonna différemment des autres. La jeune elfe désencrastra totalement le tiroir, et un gros carnet ainsi que plusieurs pliures de journaux tombèrent au sol. Elle s'agenouilla et déplia les coupures. Si on avait été face à elle, on aurait pu voir un étonnement et de la tristesse se lire sur le visage de l'elfe : elle venait de comprendre pourquoi son oncle refusait de s'adonner à nouveau à la magie de glace.
Quelques heures plus tard, Selsya avait finit de parcourir l'histoire intime de son oncle. Elle n'avait pas souhaité s'immiscer autant dans sa vie et les secrets de son passé, mais c'était un mal nécessaire pour son propre avenir. Elle comprenait désormais les raisons de son oncle, il ne voulait plus utiliser ses pouvoirs car il n'avait pas su les contrôler, il n'était pas assez fort... Mais elle n'était pas lui et se refusait d'être privée de sa nature car son oncle avait échoué.

Quelques semaines plus tard, la jeune elfe entra de nouveau dans le bureau de son oncle lors de son absence, mais cette fois, c'était pour déposer quelque chose : une lettre d'adieu. Elle l'avait laissée sur son bureau, avant de quitter le manoir.
Elle savait que si elle lui avait dit qu'elle voulait partir, et pour quoi, il l'aurait retenue, elle avait donc dû tout préparer et agir sans être remarquée. Et elle ne l'abandonnait pas, il y avait Ragnor, il avait toujours été là et lui était bien plus enclin à écouter qu'elle ne l'était.
Selsya quitta donc la maison en pleine nuit, sans faire un bruit. Elle dû marcher des heures pour s'éloigner suffisament du manoir afin de pouvoir s'adonner à une pause.

La belle des neiges s'endormit sur un fauteuil de glace qu'elle avait construit grâce à son don -elle s'était entraînée en secret depuis des décennies- puis était repartie, en direction de BaldorHeim. Elle espérait là-bas, trouver des renseignements lui permettant de trouver un mage prêt à lui apprendre l'Art.

Mais qu'elle ne fut pas sa surprise lorsqu'elle croisa quelqu'un sur sa route...
Alors que le blizzard faisait rage, son voyage fut retardé par une drôle de rencontre.
Comme quoi elle avait bien fait de quitter le manoir : la première personne qu'elle croisait s'appelait Drusilla et.. elle était mage.
Drusilla était une femme étrange et la façon qu'elle avait eu d'accoster Mohana était à la fois effrayante et amusante... Après s'être toisées, les deux femmes échangèrent sur la magie des éléments. Et en l'espace de quelques minutes, Drusilla parvint à démontrer à Selsya qu'elle était douée de bien plus de dons qu'elle ne se l'imaginait, et qu'il lui faudrait beaucoup de travail pour réussir à tous les maîtriser, sans compter beaucoup de dangers.
Les deux femmes, devenues amies, se quittèrent rapidement. Mais Selsya savait qu'elle aurait toujours l'aide de Drusilla si quelque chose tournait mal dans son apprentissage.
La jeune elfe se mit alors en nouveau en quête d'une personne qui pourrait lui instituer les dogmes de la magie.

Des mois plus tard, Selsia faisait route vers Kastalinn et traversa les pleines d'Aràn.
Un soir, elle était perdue et ne retrouvait pas son chemin. Elle aperçut au loin une lueur et s'en approcha, celle ci était à plusieurs dizaines de mètres.
Arrivée presque à niveau, Selsya se rendit compte qu'elle se rapprochait d'un feu de camp, et qu'une femme âgée se tenait assise derrière celui-ci. L'elfe n'était plus très loin, quand la vieille femme s'adressa à elle :


- Je t'attendais, Selsya Åsa.

Quel ne fut pas l'étonnement de la nouvelle venue quand l'étrangère prononça son nom.

- Pardon? Mais comment...
La vieille femme l'interrompit aussitôt.
- Tu cherchais quelqu'un capable de t'apprendre la magie, me voici. Tu te poses de nombreuses questions, et tu recevras tes réponses en temps voulu. Pour l'heure, suis-moi.

Selsya, troublée, regarda la vieille dame se relever. Celle-ci prit vers l'est et commença à marcher, suivie de Selsya, silencieuse.
Au bout de plusieurs minutes de marche, la vieille femme se retourna sur Selsya.

- Ma petite. Tu es si belle, si jeune..mais pourtant si âgée. Rassure toi, ce temps n'a pas été perdu et n'a fait qu'appuyer ta volonté et te mener à ton destin. Et quel destin t'attend !
Mais rien ne se fait par hasard. Je suis la seconde mage que tu rencontres, et tu devras en rencontrer une troisième. Par "hasard", mais tout ceci était écrit dans les étoiles. Tu avais deux destinées possibles, et tes choix t'ont menés à moi. Et tu as rencontré et rencontrera chacune de ces femmes quand ton temps sera venu.
Viens, il est temps.


- Mais... temps de quoi.

- Temps pour toi de devenir une Völva.

- Une völva?

- Une völva pratique le seydr -enchantement, le spá -prophétie et le gald r-magie.
Tu auras besoin de ton ergi -la féminité pour apprendre à maîtriser ces arts, et ton don. Tu apprendras au fil du cycle lunaire et te calquera sur lui pour pratiquer tes activités.
A la suite de ce long apprentissage, tu passeras un ultime test. Je ne peux te dire de quoi il s'agit, toi seule le découvrira.
Tu devras partir à la rencontre de toi-même et rencontrer la troisième et dernière femme qui te permettra d'accéder à ce que tu souhaites : toi-même, ta völva intérieure, qui sommeil depuis le jour où la glace est apparue.


Durant des mois, Selsya apprit l'art ancestral et magique des terres du Nord, recelant pleins de mystères... Elle apprit également à se connaître et affronta la sorcière en elle. Mais Selsya ignorait encore qu'elle allait devenir une des mages les plus puissantes de sa génération...








Jurassic World Esprit barbare
Dialogue : #5472AE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

avatar

Messages : 4298
Expérience : 3576
Masculin Âge RP : 33

♦ Politique : 147
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Altaïr, Pyrargue de Dilon [Emblème Gardien] +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
2998/2998  (2998/2998)
Vitesse: 380
Dégâts: 2338

MessageSujet: Re: Demande de classe   Mer 4 Fév 2015 - 2:52

Je te valide, tu deviens Mage. Tu gages 100 points d'expérience et 20 pièces d'or pour un excellent RP. Tu gagnes 10/stats/niveaux, tu peux utiliser le dé mage, et tu peux utiliser les dagues, les bâtons, les épées.





:nainhache:

~Administrateur ♦ Gardien-en-chef chez les Gardiens ♦ Membre des Dragonniers ♦ Rédacteur au Phénix Enchaîné ♦ Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr~

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lemondededuralas.org
Vikèsslo Strugeon
Arlequin

avatar

Messages : 52
Expérience : 690
Masculin Âge RP : 903 Ans

♦ Politique : 01
Métier : Mineur - Novice (20)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
405/405  (405/405)
Vitesse: 184
Dégâts: 140

MessageSujet: Re: Demande de classe   Ven 3 Avr 2015 - 15:45

- ... Bienvenue dans, la Velvet Room.

- Bonsoir à vous aussi ha-ah ! ~~

- Êtes-vous prêt pour ce qui va suivre jeune homme ?

- Totalement vieux monsieur ~~

- Vous savez qu'une fois la partie commencée vous ne pourrez plus faire marche arrière ?

- Je sais, je connais les règles ne vous inquiétez pas. Vous pouvez distribuer ~~

- Bien. Dans ce cas... Que la partie... Commence.


Bon ! Je pense que nous allons faire une rapide pause dans le présent pour revenir un peu en arrière et mieux vous situer le contexte de la situation ci-dessus. Moi, Vikesslo, après quelques aventures sommes toutes cocasses, magiques, morbides et frétillantes, j'avais décidé de faire une petite pause dans une petite ville près d'un petit lac. Non pas que j'étais las de toutes mes aventures, mais un peu de repos était parfois nécessaire afin de mieux rentabiliser les journées suivantes vous ne pensez pas ?

Comme à ma grande habitude et bourse d'or, je pris la décision de me loger dans une petite auberge bien accueillante nommé la « Velvet Room ». Je n'avais aucune idée de la langue et de la signification de ces mots, mais le vieux tenancier à la moustache forte impressionnante suffisait à attiser ma curiosité afin que je m'y loge.

Contre attente l'auberge était quasi-déserte. Hormis une jeune femme blonde en tenue de servante bleu et le vieux tenancier, je ne décelais âme qui vive. Au sens littéral du terme car, avec mon don de « Télépathie », j'avais la capacité innée de pouvoir localiser dans un proche périmètre toute personne « vivante » autour de moi. Donc à moi que l'auberge ne soit remplis de cadavre et de squelette, j'étais le seul client.

Pas effrayé pour autant je m'approchais quand même du vieux monsieur le sourire aux bronches. Avec un peu de chance et de fortune peut-être allait-il me faire un prix spécial premier client de la journée, voir de l'année ha-ah !

- Bien le bonjour mon p'tit monsieur, j'aimerais louer une chambre pour la soirée, vous en reste t'il ? ~~

Question purement ironique de ma part, sachant très bien que le lieu était complètement désert. Ce qui ne fit que sourire davantage le vieil homme qui en faisant le tour de comptoir, me montra qu'il était en réalité un homme de petite taille, un nain. Il se mit en face de moi avant de me répondre.

- Bien sûr mon jeune homme qu'il nous reste des chambres. Mais voyez-vous, mon auberge n'est pas comme toutes les autres. J'osais espérer que vous l'auriez remarqué.

- Et bien c'est vrai qu'il n'y a pas grand monde, mais cela ne me dérange pas voyons ! Un peu de solitude entre deux voyages ne peut être que bénéfique ne pensez-vous pas ? A combien est la chambre pour la nuit mon ami ? ~~

- Oh mais ne vous inquiétez pas pour ça, personne ne vous dérangera à la "Veltet Room", pas plus que nous vous demanderons un quelconque moyen de payement pour la chambre. Du moins pas en or.

- Là vous m'intéressez encore plus mon bon monsieur! Quel est votre moyen de payement à la, « Velvet Room » ? ~~

- Venez par ici, je vais vous expliquer.


Le vieil homme s'approcha d'une table calé dans un des coins de la pièce de réception. Assit sur une grosse banquette de cuir rouge, il y avait en face une petite table et une chaise, le tout parfaitement aligné. Étant donné qu'il alla sur la banquette, je supposais que ma place était sur la chaise. Sans dire mot j'y posais mes nageoires pour la découvrir bien plus confortable que ce que j'aurais pensé. Tout en le regardant je le vis sortir un petit étui dans un matériaux très étrange, une sorte de cuir, mais... Légèrement matelassé ou poli, je ne saurais dire. Il en extirpa un jeu carte sur d'étrange petite plaquette de bois très fine. Tout en les mélangeant lentement il me regarda.

- Si vous arrivez à me battre lors d'un duel, la chambre sera à vous. Qu'en pensez vous ?

- Et bien... Si cela m'évite à avoir à payer quoi que ce soit, je suis votre Poisson mon ami ! ~~

- Dans ce cas-là, nous pouvons commencer...


Et voilà pour les explications et le retour au présent. L'homme et moi allions entamer une partie de pouilleux. Il s'agit d'un jeu très simple qui consiste à se débarrasser de toutes les paires de carte que nous avions. Chacun notre tour nous piochons dans le jeu de l'autre afin de compléter nos paires et celui qui termine avec le Joker est déclaré perdant une fois que toutes les paires ont été déposées sur la table. Un jeu très simple, assez long et avec un peu de réflexion.

Etant donné que la partie en soit n'était pas très intéressante, je prend le parti de vous laisser imaginer son déroulement jusqu'à ce qu'il ne reste qu'une seule paire à faire. J'avais en ma possession un Roi et le Joker, mon adversaire uniquement le Roi restant. C'était à son tour de piocher.

- On dirait bien que la partie est fini vieil homme ~~

L'homme approcha sa main de mon jeu carte et après quelques secondes d'hésitation, il tira avec peu d'hésitation dans son geste... Le Joker ! Victoire ! Une fois mon tour je pris la carte du Roi restant pour poser sur la table la dernière paire du jeu et ainsi ma garantie d'avoir un endroit où dormir ce soir et entièrement gratuit de plus !
Sans dire mot, mais toujours avec un léger sourire sur les lèvres, le nain rangea les cartes dans son étui et me les tendit.

- Elles sont pour vous, la coutume de l'établissement veut que le gagnant reparte avec au moins un souvenir de notre établissement, donc laissez-moi vous les offrir.

- Et bien c'est fort sympathique de votre part ! ~~ Je les acceptes volontiers ! ~~


Je pris les cartes et les rangeas dans ma sacoche de cuir attaché à ma ceinture. Regardant par la fenêtre je vis qu'il était déjà assez tard dans la nuit et que l'heure d'aller se coucher était déjà bien arrivé. Je souriais un peu plus que d'habitude à cette partie de carte contre le vieil homme. Si seulement... Si seulement il avait remarqué à temps que j'avais usé de ma magie pour inversé les illustrations du Roi et du Joker, peut-être aurait-il gagné. Mais après tout, rien n'interdit l'utilisation de la magie dans les jeux cartes non ? Ha-ah ! C'était bien, Ma Chance. Je posais mes yeux une dernière fois sur l'étui contenant les cartes avant de les ranger. Je n'avais pas remarqué lorsqu'il était encore en possession du nain, mais une étrange gravure en lettre argenté était inscrite dessus.

- "Arlequin" ~~ Je me demande bien ce que cela veux dire ~~ Hum... ~~ Bah ~~ C'est sans importance ! ~~ Allons nous coucher plutot ! ~~ Ha-ah ! ~~

Et voilà. C'était là le début des aventures de Vikesslo, l'Arlecoquin.




Forme Abyssal :



~ Quand je parle sous ma forme "Humaine" (royalblue) ~ (firebrick) Quand je parle sous ma forme "Abyssal" ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

avatar

Messages : 4298
Expérience : 3576
Masculin Âge RP : 33

♦ Politique : 147
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Altaïr, Pyrargue de Dilon [Emblème Gardien] +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
2998/2998  (2998/2998)
Vitesse: 380
Dégâts: 2338

MessageSujet: Re: Demande de classe   Ven 3 Avr 2015 - 16:08

@"Vikesslo Strugeon" : félicitations, tu passes arlequin. Tu gagnes 100 points d'expérience bonus et 20 pièces d'or pour un excellent (et rigolo !) RP.

Tu peux désormais acheter tes decks ici : http://www.lemondededuralas.org/f74-boutiques-secretes





:nainhache:

~Administrateur ♦ Gardien-en-chef chez les Gardiens ♦ Membre des Dragonniers ♦ Rédacteur au Phénix Enchaîné ♦ Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr~

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lemondededuralas.org
Laora Moelyn
Banni(e)

avatar

Messages : 81
Expérience : 598
Féminin Âge RP : 16

♦ Politique : 01
Métier : Bûcheron - Novice (10)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


MessageSujet: Re: Demande de classe   Mar 28 Avr 2015 - 16:14

DEMANDE POUR ETRE ENSORCELEUSE


Après ses combats dans les montagnes du Baldor ainsi qu'à BaldorHeim, Laora sentait que son pouvoir pouvait être très puissant si elle apprenait à mieux le maîtriser.

C'est ainsi qu'elle repartit dans la Forêt de Sapins, dans la cabane de Roark, ce salaud qu'elle avait assassinait alors qu'il essayait de la violer. Sombre connard. Elle rentra dans la ruine qui lui servait d'habitat. Rien n'avait bougé. Le corps était toujours étendu, là, le visage dans les braises encore fumantes de la cheminée.

- Au moins, ça me fait une cible sur laquelle m'entraîner.

Elle ramassa le cadavre au visage calciné et le traîna à l’extérieur. Dehors, elle attrapa des rondin de bois dans la réserve personnelle du vieux pervers qu'elle attacha ensemble pour former une sorte de crucifix précaire sur lequel elle cloua son cobaye. C'est ainsi sur ce sinistre épouvantail qu'elle s'entraînera pendant quelques semaine à se servir de ses pouvoirs.

De la maîtrise de la glace à son pouvoir de contrôle animal, elle s'exerça jours après jours pendant plusieurs heures. Elle arrivait maintenant à faire le vide dans son esprit presque instantanément et sentais de plus en plus la magie couler dans ses veines.

Son corps s'était tellement habitué à la magie qu'elle pouvait même neutraliser le pouvoir des éléments alentours. C'est en usant de sa télépathie sur un animal puis en lui donnant l'ordre de l'attaquer elle même qu'elle s'en rendit compte.

Au bout de quelques semaines, elle se sentit prête - elle avait totalement détruit le corps du vieux Roark - et repartit à la découverte du continent de Dùralas. Avec une nouvelle puissance en elle.

Mais la noirceur de son âme avait, elle aussi, prit de l'ampleur. Laora serait-elle encore cette petite abyssale inoffensive ?






Dialogues : #0066FF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

avatar

Messages : 4298
Expérience : 3576
Masculin Âge RP : 33

♦ Politique : 147
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Altaïr, Pyrargue de Dilon [Emblème Gardien] +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
2998/2998  (2998/2998)
Vitesse: 380
Dégâts: 2338

MessageSujet: Re: Demande de classe   Mar 28 Avr 2015 - 16:21

@Laora : Félicitations, tu deviens ensorceleuse ! Tu as désormais accès aux bâtons, tu gagnes 10/stats et tu pourras bloquer une capacité de chaque ennemi de l'équipe adverse. Tu gagnes 50 points d'expérience et 20 pièces d'or bonus





:nainhache:

~Administrateur ♦ Gardien-en-chef chez les Gardiens ♦ Membre des Dragonniers ♦ Rédacteur au Phénix Enchaîné ♦ Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr~

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lemondededuralas.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Demande de classe   

Revenir en haut Aller en bas
 

Demande de classe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

 Sujets similaires

-
» Demande de classe
» Demande de rang spéciaux
» Victoire Repugnante de la classe politique traditionnelle
» Haiti a la recherche de sa classe moyenne
» [Demande de recrutement] Valaraukar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Accueil :: Organisation :: Bureau des réclamations-