Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Uma
Le Monde de Dùralas a précisément 1425 jours !
Dùralas, le Lun 25 Sep 2017 - 0:53
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez | 
 

 Choix d'une faction

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

avatar

Messages : 4386
Expérience : 3590
Masculin Âge RP : 33

♦ Politique : 147
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Altaïr, Pyrargue de Dilon [Emblème Gardien] +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
2998/2998  (2998/2998)
Vitesse: 380
Dégâts: 2338

MessageSujet: Re: Choix d'une faction   Ven 9 Mai 2014 - 20:54

Bienvenue chez les Kazhariens, Hypérion !

Bonus de passage : +7 points politiques.





:nainhache:

~Administrateur ♦️ Gardien-en-chef chez les Gardiens ♦️ Membre des Dragonniers ♦️ Rédacteur au Phénix Enchaîné ♦️ Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr~

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lemondededuralas.org
Dougal Keane
Le Tribun ♦ Rôdeur

avatar

Messages : 4453
Expérience : 3579
Masculin Âge RP : 28

♦ Politique : 157
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Anor, aigle géant de Dougal [Emblème Gardien] +400, v+400 ; dissuasion : évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
4002/4002  (4002/4002)
Vitesse: 859
Dégâts: 1835

MessageSujet: Re: Choix d'une faction   Ven 23 Mai 2014 - 19:14

Ali Il pouvait s'y passer n'importe quoi ça n'y changerait rien, Kastalinn est une ville magnifique. Elle n'est pas particulièrement grande comme Stellaraë et c'est ce qui fait son charme. Des dizaines de maisons de tailles variables toutes faites en bois de sapin - ce qui leur donne une nuance plutôt sombre mais très agréable - situées les unes derrière les autres dans un ordre désorganisé avec comme toiture de la chaume blanchie par les incessants passages de cette substance gelée et humide qui tombe du ciel : la neige. Oui, elle rivalisait avec Stellaraë, peut-être même qu'elle était bien plus belle encore, tout dépend des goûts de chacun : certains préfèrent une ville étendue et débordante de citoyens alors que d'autres sont plutôt tournés sur la sérénité et le calme que peut apporté une petite ville en plein territoire hivernal comme c'est le cas pour Kastalinn.
Ali Dougal Keane, un jeune Stellarois, avouait avoir une nette préférence pour la cité du Nord, malgré son amour grandiose pour sa belle cité natale il fallait avouer que Kastalinn avait beaucoup de charme, et aussi de belles femmes. C'était pour cette raison qu'il s'était retrouvé à Kastalinn. Détrompez-vous, il n'a pas cherché à courtiser les citadines les unes après les autres, il avait un devoir à y faire. En effet en milieu d'automne il avait rencontré une jeune Kastalienne à la chevelure flamboyante. Il était à BaldorHeim afin de chercher à s'engager dans la garnison de la cité naine, ce qui fut sans succès, et par hasard il tomba sur une situation fort déplaisante : deux brutes ivrognes cherchaient à s'en prendre à une belle jeune femme. Le jeune aventurier l'avait défendue et s'était vu attribué le rang respectueux de "chevalier". Bien sûr ce n'était pas officiel, juste une sorte de surnom. Quoiqu'il en soit il proposa ses services à la jeune femme et décida de l'escorter jusqu'à sa ville natale : Kastalinn.

Ali Cela faisait un mois déjà que Dougal et Aldéheid - le nom de cette ravissante jeune fille - étaient arrivés dans la cité humaine du Nord où une surprise inattendue attendit le jeune chevalier (de surnom) : Aldéheid était la fille cadette du Jarl Froward Baldrikson. Le Stellarois se doutait que sa protégée lui cachait une information importante, mais il n'aurait jamais pensé qu'elle avait du sang "royal" dans les veines.
Ali Lorsque son père apprit les exploits du compagnon de sa fille, il lui exprima toute sa gratitude et lui offrit un jeune et vigoureux loup du Nord. A Kastalinn les loups remplaçaient les chiens bien qu'ils soient bien plus puissants, robustes et féroces. Le Jarl lui proposa aussi d'être le Huscarl (ce qui signifie faire partie de la garde personnelle de la famille "royale" de Kastalinn) de sa fille et pourquoi pas membre de la Milice. Si la première proposition plaisait au Stellarois il n'en fut pas de même avec la deuxième ; il cherchait à intégrer les Gardiens car son père était le précédant Capitaine de la Garde. Cependant il comptait rester au-près d'Aldéheid qu'il affectionnait particulièrement, ainsi il accepta d'être un membre de la Milice tout en étant le Huscarl de la jeune cadette du Jarl.

Ali Cette situation demeura un mois sans encombres, hélas le destin n'y fut pas favorable...

Ali Un matin, alors qu'il faisait particulièrement frais, Aldéheid voulue se rendre dans les bois à proximité. Dougal en tant que Huscarl voulu l'accompagner, mais elle refusa.
- Enfin Aldéheid, je dois venir avec vous pour vous protéger.
- Je comprends ton envie Dougal, mais je dois y aller seule.
- Pourquoi ? Pourquoi devrai-je vous laisser risquer votre vie ?
- Ce n'est pas très loin et puis... * Soupir * Il s'agit d'un lieu où seuls les membres de ma famille peuvent entrer. C'est une sorte de... sanctuaire.
- Mais...
- Et puis mon frère sera présent, ne t'inquiètes pas Dougal.
- Laissez-moi au moins vous accompagner jusqu'à l'entrée des bois.
- Je ne crois pas que... (Elle soupira et finit par abdiquer) Bon très bien, mais ne m'attends pas.

Ali Douga lui adressa un sourire chaleureux comme s'il était un enfant à qui on lui a offert le jouet dont il rêvait depuis quelques semaines déjà. Aldéheid ne put s'empêcher de sourire à son tour, mais le jeune homme avait l'impression que son sourire était forcé, mais ce détail ne l'alarma pas plus que ça. Il l'accompagna donc jusqu'aux lisières de ce bois et revint pour Kastalinn, il pensa à récupérer des nouvelles de la Milice dans leur quartier-général. Il faisait peut-être parti des leurs, mais il n'y était pas allé très souvent, ni même pour dormir : il se contentait d'une couche non loin de la chambre de sa protégée.
Ali Le jeune Huscarl passa par la place du marché afin d'y trouver un certain objet, deux jours auparavant il avait aperçu un joli médaillon qu'il souhaitait offrir à Aldéheid, ce médaillon n'était pas anodin puisque le motif d'une rose y était inscrite dessus et ce symbole rappelait à Dougal la magnifique rapière que Beldorn avait donné à la fille du Jarl afin qu'elle puisse se protéger. Ce médaillon était pour lui une sorte de porte-bonheur défensif.
- Dougal ! (l'interpella une voix familière qui l'interrompit dans ses intentions)

Ali L'intéresse se retourna et fit face à son interlocuteur, il fut surpris de voir Erwin Frowardson, le fils du Jarl et donc le frère d'Aldéheid. Il s'attendait à voir sa sœur dans les alentours mais ce ne fut pas le cas. Il lui adressa donc la parole avec un air déçu :
- Ah Erwin... Comment vas-tu ?
- Ça va merci, je voulais te demander si tu n'avais pas vu ma sœur, Aldéheid.
- Comment ça ? Mais je pensais qu'elle était avec...

Ali La nouvelle fut un sacré choc psychologique : Aldéheid ne lui avait jamais dit comment elle s'était retrouvée à BaldorHeim alors qu'elle souhaitait rentrer à Kastalinn. Il s'était toujours interrogé sur ce détail en se disant qu'elle n'avait pas envie d'en parler. Mais lorsqu'il appris qui elle était ce détail disparu de son esprit et ne lui revint en mémoire qu'à ce moment là, et tout s'expliquait : le bois n'était pas une sorte de sanctuaire, mais une réunion avec des personnes peu recommandables, elle s'était forcée à sourire pour masquer son inquiétude.
- Dougal ? Qu'est-ce qui se passe ? Où est ma sœur ? (on pouvait sentir son angoisse liée à la situation).
- Je... Je suis désolé, j'ai failli à ma mission mais je vais tout arranger !

Ali Sur ces mots le jeune Stellarois se mit à courir en direction de ce bois où s'y déroulait une mystérieuse - et sûrement dangereuse - réunion. Il bouscula quelques passants et essaya de s'excuser mais il ne ralentit pas pour autant, la vie de sa protégée était menacée et il ne pouvait pas prendre le luxe de discuter avec les Kastaliens.
Ali Il arriva finalement devant cet espace boisé et y pénétra avec moins de hâte : il s'agissait d'être relativement prudent : on ne savait pas sur qui - ou sur quoi - l'on pouvait tomber. Il essayait de s'approcher sans faire de bruit et il finit par entendre une voix grave, plutôt menaçante et surtout inconnue qui essayait de se frayer un chemin entre les feuilles. La neige recouvrait le sol - bizarrement - et atténuait ainsi le bruit des pas, Dougal put se rapprocher jusqu'à apercevoir Aldéheid entourée de trois hommes dont les visages étaient cachés par un foulard pourpre. Ils avaient de longs manteaux noirs qui leur faisait de larges épaules, mais le jeune homme savait qu'il s'agissait d'un prétexte pour paraître plus costaud et donc menaçants. Il y avait un quatrième individu, leur chef, qui portait un foulard noir ouvert sur le visage et une armure en cuir de couleur pourpre.
Ali Dougal dégaina son épée et s'approcha, puis lorsqu'il fut assez prêt il surgit furtivement de sa cachette et passa sa lame sous la gorge d'un des trois individus camouflés dans leur manteau. Les deux autres s'écartèrent et leur chef tira la jeune femme par les cheveux puis asséna un violent coup de pied à son acolyte pris en otage. Sous le choc Dougal tomba et entailla la gorge de son prisonnier. Son poids le bloqua par terre et lui fit perdre de précieuses secondes : les deux hommes en noir avaient tiré des épées de leur fourreau et vinrent à la rencontre du trouble-fête. Le Stellarois réussit à se dégager et bloqua l'attaque d'un des malandrins. Il fit glisser son bouclier de son épaule ce qui lui permit de bloquer l'attaque de son deuxième adversaire. Il pivota sur la droite afin de présenter son bouclier au premier et attaquer le deuxième. Sa lame entailla l'épaule droite de son adversaire qui se retira en gémissant, quant à l'autre il était bloqué par le bouclier et essaya de reculer, mais trébucha sur une racine. Dougal planta son épée dans l'épaule droite du malandrin qui accompagna la blessure d'un grognement. Le Stellarois fit face à son précédant adversaire en lui assénant un coup de pommeau à la mâchoire. Il allait le tuer, mais le chef des malandrins l'arrêta par un simple « Hep ! » mais il désigna la mauvaise situation de la jeune femme. Il avait placé sa dague contre sa gorge. Le Huscarl de Stallaraë s'arrêta net et s'attendait à voir ses adversaires le maintenir pour le calmer mais ils gisaient à terre. Il s'agissait de novices à ne point en douter.
- Bordel ! Regardes un peu c'que't'as fait ! Ces abrutis étaient censés faire peur à la d'moizelle !
- Vos méfaits sont terminés ! Relâchez-la et dites à votre maître qu'il ne sera pas si aisé de s'en prendre à la famille royale de Kastalinn !
- Bwahahaha ! T'es pas en position de négocier quoi qu'ce soit m'sieur l'chevalier !
- Vous ne savez pas que la rose a des épines ?

Ali Dougal se rua sur son principal ennemi qui fut surpris de voir une telle inconscience. Mais en était-ce réellement une ? Une forte douleur dans l'entre-jambe lui fit prendre conscience de son erreur et ensuite un choc suivit d'un goût amer dans la bouche. Il ferma les yeux et s'écroula alors que la lame se retirait. Aldéheid rejoignit les bras de son sauveur mais un bruit vif l'atteignit dans le dos : il s'agissait d'un carreau d'arbalète.
Ali Les larmes aux yeux le jeune guerrier rattrapa la fleur avec délicatesse et lui caressa les cheveux. Elle lui sourit et cette fois ce fut réel.
- Je suis contente de t'avoir connu et je suis désolée de ne pas t'avoir tout révélé alors que tu t'étais ouvert à moi dès les premiers jours. J'ai été bien idiote.
- Non c'est moi qui suit désolé, je n'aurai pas dû te laisser seule, il fallait que je t'accompagne et je ne l'ai pas fait.
- Non Dougal, ne t'infliges pas une telle souffrance, tu n'en as pas besoin. Restes en vie et va au bout de tes rêves. Sois la fierté de ton père. Je t'aime, et je t'aimerai toujours.

Ali Le jeune homme déposa un baiser sur ses lèvres froides et malgré les larmes vit la fleur s'évanouir. Il la reposa délicatement sur le sol tout en lui ôtant le carreau d'arbalète qu'il examina scrupuleusement, il retrouvera l'assassin et il le tuera.
Ali Erwin arriva avec quatre soldats et voyant sa sœur gisant sur le sol ne put réprimer son chagrin. Il hurlait son nom et des « Non ! » répétitifs, il s'accroupit vers son cadavre et posa sa tête contre la sienne. Son visage était déformé par la douleur de ce chagrin ; étant sa petite sœur il la chérissait énormément. Dougal, la mine sombre de chagrin, se leva et abandonna ce tragique spectacle. Il retourna à Kastalinn où il attendit le retour du frère dans la salle du trône.

Ali Les funérailles eurent lieu le lendemain. Quatre hommes étaient désignés pour porter le corps de la princesse défunte, dont le frère. Le Jarl se tenait derrière et le Huscarl déchu de ses droits n'avait pas la possibilité d'assister à cet évènement tragique. Il attendait dans la salle de trône afin de recevoir sa condamnation car il avait failli à son devoir, il avait perdu tout honneur.
Ali Lorsque Froward retourna au chaud il s'assit sur son trône et déclara sans attendre la sentence : le bannissement. Plusieurs Kastaliens exprimèrent un souffle de réconfort en entendant ces mots, il n'était pas rare que le Huscarl soit condamné à mort et plusieurs habitants appréciaient le Stellarois.
Ali Dougal ramassa ses affaires et se dirigea vers les portes de la ville. Il fut accompagné de son loup, qu'il avait gardé, et de Erwin, meurtri par le chagrin. Les deux hommes s'étaient liés d'amitié très rapidement et le jeune prince ne tenait pas son ami rigueur des évènements tragiques. Cependant il avait bien l'intention d'en savoir plus sur la mort de sa sœur. Lorsqu'ils arrivèrent aux portes de la ville, Erwin serra Dougal dans ses bras et lui adressa ses derniers mots :
- Ne sois pas trop tracassé par la mort de ma sœur, c'est tragique j'en conviens mais ne t'enferme pas dans le chagrin. Ma sœur t'aimait et n'aurait pas voulu te voir ainsi.
- Merci Erwin, ça me va droit au cœur !
- Reviens à Kastalinn quand tu veux, mon père t'aime trop pour te priver de visites. Il a promulgué sa sentence mais il n'a pas précisé pour combien de temps !

Ali Les deux hommes sourirent. Ça faisait du bien de voir un peu de joie avec ces évènements néfastes.
- Que vas-tu faire maintenant ?
- Je vais rejoindre les Gardiens et poursuivre mon rêve. Mais avant toute chose je dois me rendre à BaldorHeim, il y a certaines choses que je dois mettre au point !
- Comment ça ?
- Ce carreau d'arbalète possède une pointe de qualité faite dans un métal qui n'est traité avec efficacité qu'à BaldorHeim, et je crois savoir qui en a été le commanditaire.
- Très bien. Donnes-lui un bon message de ma part et avertis-nous quand il sera mort, ça nous apaisera.


Ali Pour se rendre à BaldorHeim, Dougal avait préféré éviter le voie principale qui passait par la Perracie, la dernière fois qu'il choisit ce chemin il se retrouva perdu dans la Forêt de Kashlippe. Ainsi il préféra passer en lisière de la frontière entre le Nord et le centre du pays. Son voyage fut plus rapide et sans la moindre encombres et un matin de Mars il arriva devant les murailles extérieures du domaine de la cité, celles-ci permettaient de garantir une certaine sécurité dans un important périmètre autour de la cité. Bien sûr il existait des failles, mais cette tactique fonctionnait plutôt bien. Dougal se fit recenser en présisant que sa venue n'était que touristique puis plus d'une demi-heure après il entra en ville. Comme il l'avait dit au frère de son ancienne amie il avait une idée sur l'identité du commanditaire du meurtre ; il se rendit au poste de la garnison de la cité naine. La dernière fois qu'il s'était retrouvé ici c'était il y a quatre mois, c'était juste avant de rencontrer Aldéheid. Ces souvenirs firent naître en lui un sentiment de culpabilité mêlé à une profonde tristesse. Mais une voix le tira de ses songes :
- N'est-ce pas là le rejeton de Keane ?

Ali Dougal leva les yeux vers son interlocuteur, il s'agissait d'un nain légèrement enrobé et portant une armure d'acier de belle qualité. Sa barbe était finement garnie d'anneaux d'or et d'argent et s'arrêtait jusqu'au-dessus du nombril.
- Quelle bonne surprise Doc ! Comment allez-vous ?
- Oh très bien, je te remercies. Cependant ça n'a pas l'air d'aller bien te concernant ! (Il effectua une courte pause tout en caressant sa barbe) Viens avec moi, tu as besoin d'en parler ça se voit !

Ali Le jeune homme suivit le petit être et entra à sa suite dans une salle. Il connaissait cette salle, il s'agissait du lieu de travail du nain : il observait des choses avec des de gros objets contenant des morceaux de verre, ces derniers permettaient de voir plus gros. C'était assez étrange... Le nain proposa à l'humain un verre de vin qu'il accepta, mais ne le but pas à l'inverse de son hôte, qui paraissait plutôt inquiet: il avait beaucoup côtoyé le père de son visiteur, il était dans la Garge avec lui, mais peu de temps avant sa disparition il avait trempé dans une affaire de trahison.
- Que se passe-t-il Dougal ? Quelque chose ne va pas avec la Garde ?

Ali Doc, comme le nain se faisait appeler, avait refusé la candidature du jeune homme pour le pousser à aller s'inscrire dans la Garde, il n'avait aucune raison d'avoir peur même s'il serait catalogué de "fils du Capitaine Keane". Il se devait de servir sa patrie quelques soient les difficultés.
- Voyons cher ami, vous devriez le savoir pourtant. (Dougal sortit le carreau d'arbalète de sa sacoche et le présenta au nain qui paru intéressé de voir cet objet) Oh ne jouez pas à ce jeu avec moi ! Nous savons tout deux très bien d'où provient cette arme de grande qualité. Cet acier ne peut avoir été fait qu'à BaldorHeim et, à par vous, je ne vois pas qui aurait pu tirer des bénéfices de la mort d'une innocente ratachée à moi.
- Dougal... Je ne vois pas de quoi tu parles.
- Est-ce aussi ce que vous avez dit à mon père et à vos compagnons lorsque vous avez sauvé cet enfant ?
- Je... (il exprima un profond soupir) Il le fallait : tu es le plus apte à diriger les Gardiens. Tu ne pouvais pas rester là-bas à servir un mauvais "roi", tu devais te tourner vers ta ville natale, vers ton devoir !
- Est-ce là la seule raison de la mort de ma chère Aldéheid ?
- Crois-moi, tu verras des injustices pires à Stellaraë, et tu es le seul à pouvoir tout arranger ! Les ministres prennent de plus en plus de pouvoir dans la Capitale, ils ont acheté une grande majorité des Gardiens qui les laissent faire leurs petites affaires. Ils ont même une garde personnelle ! Je crains le coup d'état Dougal ! Je suis peut-être un nain, mais j'ai vécu à Stellaraë et j'ai aimé cette ville, ce qu'elle est aujourd'hui n'est qu'une ombre !
- Quoi que j'y fasse, ça ne changera rien à votre position. Vous resterez un traître pour eux tous !
- Je sais, mais ce n'est pas mon but. Chaque jour qui passe m'est douloureux, je suis vieux maintenant et je ne survivrai pas très longtemps. Alors fais quelque chose pour un ami de ton père et sauves cette cité !

Ali Le Stellarois se leva, vida son verre et soupira un bon coup. Il repensa aux moments passés avec la jeune Kastalienne et sourrit. Il allait exaucer les dernières volontés de la jeune femme aux cheveux couleur feu, il allait devenir Capitaine de la Garde. Il ouvrit la porte et s'apprêta à partir. Mais avant il adressa ses adieux au vieux nain :
- Ce que vous avez fait ce jour-là, je le comprends et je pense que j'aurai fait pareil. Mais vous avez fui, vous avez abandonné votre ville bien aimée et vos devoirs. Ce n'est pas en causant du chagrin que vous réparerez vos erreurs ; il faut savoir se lever contre l'adversité !

Ali Après ça l'humain fit voile vers sa cité natale, il l'avait esquivé derant trop longtemps et il était temps qu'il répare les erreurs de son père.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

avatar

Messages : 4386
Expérience : 3590
Masculin Âge RP : 33

♦ Politique : 147
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Altaïr, Pyrargue de Dilon [Emblème Gardien] +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
2998/2998  (2998/2998)
Vitesse: 380
Dégâts: 2338

MessageSujet: Re: Choix d'une faction   Lun 26 Mai 2014 - 22:27

Désolé du retard Dougal, évidemment que tu es accepté parmi nous !

Je t'ajoute au groupe de la garde royale et t'offre 10 points de métier amplement mérités !





:nainhache:

~Administrateur ♦️ Gardien-en-chef chez les Gardiens ♦️ Membre des Dragonniers ♦️ Rédacteur au Phénix Enchaîné ♦️ Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr~

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lemondededuralas.org
Varel
Célébrité régionale

Célébrité régionale
avatar

Messages : 343
Expérience : 412
Masculin Âge RP : 25 ans

♦ Politique : 08
Métier : Chasseur - Novice (5)
Disponibilité : Disponibilité réduite

Titres:
 

(Licorne +100, v+150)

Stats & équipements
Vitalité:
215/215  (215/215)
Vitesse: 254
Dégâts: 53

MessageSujet: Re: Choix d'une faction   Mer 23 Juil 2014 - 15:48

Carendol venait d'arriver à Kastalinn. Son voyage avait duré plusieurs semaines. Certes, il était parti de BaldorHeim en barque. Mais celle-ci n'avait pas été de grande utilité, car une fois arrivée dans la forêt de sapins, l'embarcation de notre héros se brisa contre un rocher. Il faut dire que Carendol n'avait encore jamais navigué auparavant.
Quoi qu'il en soit l'elfe avait enfin atteint sa destination, il devait à présent prendre une autre identité. Il avait pris contact avec une bande d'escrocs qui vivaient dans la ville il y a quelques mois de cela. Il savait que si les choses tournaient mal (ce qui fut le cas) il aurait besoin de l'aide de roublard tel que cela. Notre héros n'aimait pas ces personnes, il savait qu'à la moindre occasion il allait se faire trahir, de plus il n'y a aucun honneur à magouiller avec de tels vauriens. Mais il n'avait pas le choix. Il ne connaissait personne d'autre qui pouvait lui procurer une nouvelle identité.
"Si je me souviens bien, ils ont une sorte de base dans les bas-fonds de la ville. Ils s'y amassent telles des rares. Il faut que j'y aille, je pense avoir suffisamment d'or pour le service que je veux leur demander."
Carendol avançait de quartier en quartier est plus il avançait plus les quartiers devenait peu fréquentable. Arrivé devant une maison qui semblait abandonnée, il ouvrit la porte.

Par tous les dieux que s'est-il passé ?
Dit-il lorsqu'il vit le massacre à l'intérieur. Lorsqu'il était venu la première fois, l'endroit était plein de voyous, de voleurs et d'escroc. Bref, plein de personnes peu fréquentables occupé à leur prochaine magouille. Mais maintenant, ils étaient tous morts.
"Massacrer certainement par des gardes. Non, ça ne peut pas être des gardes, il y a des gamins qui n'ont même pas l'âge de se battre. Ce n'est pas dans leur manière de tuer des gosses."
À ce moment-là Carendol entendit un gémissement qui venait du fond de la pièce. Il y alla et il vit un homme avec une flèche plantée dans la poitrine.
Que s'est-il passé ?
C'est...c'est l'homme à l'auberge. Un type de la c...congrégation de l'ombre.
La congrégation de l'ombre ?
Ou...oui, des tueurs, ils n'ont pas apprécié que nous leur fassions de la concurrence.
Quel est le nom de l'auberge ?
Le dra...le dragon ivre.
Dit-il avant de rejoindre ses dieux.
"Ce type, il a tout fait rater."
Notre héros sorti de la maison en courant et fonça à l'auberge en question. Il savait où elle se trouvait, pour y avoir passé une nuit la dernière fois qu'il était venu dans cette ville. Il y arriva rapidement et à la directement voir l'aubergiste.
Est-ce qu'un client à l'air suspect est venu ici ?
Et ben… Il y a bien un type avec un capuchon et un bouc qui a passé une nuit ici. Il vient de partir.
Notre héros reparti en toute hâte.
Il doit déjà être sur la route il faut que je le rattrape.
L'elfe fonça, décidé à retrouver ce personnage. Il sortit de la ville et fonça sur la route. Là il vit un homme encapuchonné.
Et toi, c'est toi qui a tué les racailles de la ville ?
Le personnage se retourna et il dit.
Et au dirait bien que j'en ai oublié un.
Je ne suis pas des leurs, ce n'était que des vauriens. Mais j'avais des affaires importantes à régler avec eux et à cause de de toi bien des ennuis risquent de me tomber dessus. Je compte bien te faire payer la monnaie de ta pièce.
Tu es bien stupide. Essai donc de me toucher, je n'utiliserais pas d'armes.
Tant pis pour toi.
Carendol leva sa hache et fonça sur son adversaire. Celui-ci esquiva et donna un coup de pieds à notre héros. Carendol s'écrasa sur le sol.
"Tiens, il a réussi à trancher une partie de ma joue. J'ai du mal à le croire."
Dis-moi, tu n'as pas froid aux yeux. Ça te dirait te rejoindre mon groupe d'assassins.

"Quoi, je me bats contre lui et il me demande de le rejoindre. Il y a quelques mois j'aurais refusé. Mais la donne a changé. Je ne peux plus avoir de fausses identités et je suis recherchée pour meurtre, je ne vois pas quel avenir je pourrais avoir si ce n'est en le suivant."
D'accord, mais je ne tue pas n'importe qui et pas n'importe comment.

M. est exigeant, ne t'inquiète pas, les clients sait pas ce qui manque.




:minou:

Couleurs de RP=ffff00
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

avatar

Messages : 4386
Expérience : 3590
Masculin Âge RP : 33

♦ Politique : 147
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Altaïr, Pyrargue de Dilon [Emblème Gardien] +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
2998/2998  (2998/2998)
Vitesse: 380
Dégâts: 2338

MessageSujet: Re: Choix d'une faction   Jeu 24 Juil 2014 - 0:44

Je t'ajoute au groupe de la Congrégation, tu auras désormais accès à leur QG secret.
Je t'offre 6 points de faction bonus.





:nainhache:

~Administrateur ♦️ Gardien-en-chef chez les Gardiens ♦️ Membre des Dragonniers ♦️ Rédacteur au Phénix Enchaîné ♦️ Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr~

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lemondededuralas.org
Jack Rosenthal
Personnage décédé

Personnage décédé
avatar

Messages : 206
Expérience : 1838
Âge RP : 26

♦ Politique : 00
Métier : Mineur - Expert (150)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Manticore de Jack +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
3271/3271  (3271/3271)
Vitesse: -74
Dégâts: 42%

MessageSujet: Re: Choix d'une faction   Ven 29 Aoû 2014 - 17:31

La porte de la cuisine s'ouvrit et une silhouette ailée pénétra dans la pièce. Mais quelque chose d'étrange clochait. La cible qu'on lui avait demander de tuer était déjà morte. L'homme était à ses pieds, inerte, dans une flaque de sang.

- Vous en avez mit du temps..

Une voix dans les ténèbres. Une voix derrière juste derrière le stryge. Une voix complètement inconnue. Jack, qui avait déjà sa seringue en main, voulait planter l'inconnue qui l'avait prit par surprise. Mais au moment ou il leva le bras, il sentit quelque chose de fin toucher son cou. Il allait mourir ici, tué par une inconnue pour aucune raison valable. Il ne voyait qu'un bras pâle dirigé vers lui, le reste du corps était caché par les ombres.

- Vous manquez de rapidité. J'aurais pu vous tuer de cinq manières différentes.

Jack sentit la fine chose toucher son cou se retirer et l'inquiétude se dissiper un peu. Après un léger coup d'oeil, Le stryge s'aperçu que cette femme le menaçait avec une carte à jouer.

- Qu'est ce que vous me voulez ?

- J'ai entendu dire que vous travaillez sur contrat, et que vous étiez loin d'être mauvais.

- J'aurais pu être encore meilleur si j'avais eu cet homme ci.

- Est ce que tuer pour une noble cause vous intéresse ?

Jack rangea sa seringue sous sa ceinture en cuir.

- Je veux juste tuer pour manger et faire des expériences. La cause m'importe peu.

La femme rangea sa carte dans un pli de sa robe et sortit de l'ombre pour aller s’asseoir sur une table un peu plus loin.

- J'imagine que vous n'avez plus grand chose à perdre pour en arriver là.

- Rien à perdre.. en effet... je n'avais pas vu ça comme ça.

- On dit que les gens qui n'ont rien à perdre sont dangereux. J'aimerais vérifier ça. Vos capacités nous seraient très utiles.

- Nous ?

- La congrégation de l'ombre.

- Hmm ma foi, pourquoi pas, si ça me permet d'avoir un toit et de quoi travailler, j'accepte votre offre.

La Congrégation de l'ombre. Jack ne pouvait pas espérer mieux. Il allait enfin avoir une famille, un lieu ou se reposer et des choses à étudier. Son masque afficha un visage sinistre, mais en dessous, Jack souriait jusqu'aux oreilles, pas un sourire carnassier ou malsain, un sourire sincère, reflétant un réel bonheur.

[Merci à Alrun pour son aide et sa participation !]






Couleur de dialogue : Normal : #006699 Crow : #1000A0
Voici comment se présentent mes "serpents":
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

avatar

Messages : 4386
Expérience : 3590
Masculin Âge RP : 33

♦ Politique : 147
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Altaïr, Pyrargue de Dilon [Emblème Gardien] +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
2998/2998  (2998/2998)
Vitesse: 380
Dégâts: 2338

MessageSujet: Re: Choix d'une faction   Sam 30 Aoû 2014 - 0:44

Jack : tu gagnes +10 points politique et tu es accepté dans la Congrégation de l'ombre !





:nainhache:

~Administrateur ♦️ Gardien-en-chef chez les Gardiens ♦️ Membre des Dragonniers ♦️ Rédacteur au Phénix Enchaîné ♦️ Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr~

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lemondededuralas.org
Scythe
Guetteuse

avatar

Messages : 158
Expérience : 862
Masculin Âge RP : 15 (17)

♦ Politique : 10
Métier : Bûcheron - Novice (30)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Chat commun +50, v+25)

Stats & équipements
Vitalité:
295/295  (295/295)
Vitesse: 258
Dégâts: 148

MessageSujet: Re: Choix d'une faction   Mer 3 Sep 2014 - 1:34

[Demande validée par Dilon. Je la cache pour garder le mystère. Je conserve le texte, si tu le veux, Scythe.]




Couleur de paroles = A10000
Rp en cours 1  | Rp en pause 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

avatar

Messages : 4386
Expérience : 3590
Masculin Âge RP : 33

♦ Politique : 147
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Altaïr, Pyrargue de Dilon [Emblème Gardien] +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
2998/2998  (2998/2998)
Vitesse: 380
Dégâts: 2338

MessageSujet: Re: Choix d'une faction   Mer 3 Sep 2014 - 1:38

Demande validée ! Je la cache pour pas que les gens voient à quelle faction tu appartiens !
Tu gagnes +9 points politique pour cette demande bien écrite.





:nainhache:

~Administrateur ♦️ Gardien-en-chef chez les Gardiens ♦️ Membre des Dragonniers ♦️ Rédacteur au Phénix Enchaîné ♦️ Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr~

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lemondededuralas.org
Rekhan
Corrompu

avatar

Messages : 619
Expérience : 2024
Masculin Âge RP : 25

♦ Politique : 62
Métier : Mineur - Maître (MAX)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Elrïa, Sphinx de Rekhan +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
2911/2911  (2911/2911)
Vitesse: 529
Dégâts: 50%

MessageSujet: Re: Choix d'une faction   Ven 26 Sep 2014 - 23:06

Je me suis renseigné auprès de personnes en tout genre. Ragots de quartier, érudit, voleurs, et d'autre. Beaucoup semblent croire à un regroupement de criminels tous plus dangereux les uns que les autres. Tous des meurtriers, des assassins à la solde de leurs désirs de richesse, pas un ne vaut mieux que les autres. Tous des rapiats sans foi ni loi.
Alors que d'autres semblent avoir une plus haute estime de cette organisation : des mercenaires acceptant toute sorte de contrats. Le plus malheureux c'est le fait que le peuple ne retient que l’assassinat. C'est dommage, leur groupe gagnerait à être plus apprécié. Mais d'un autre côté, ils sont craints. Cette image me plait. Je pourrais essayer de les rejoindre.

Un ballon. Les adultes m'ont donné un ballon. Mon père dirige les chasses, ils savent que ça lui déplairait de me faire du mal. Alors pour compenser, ils m'ont donné un ballon. Aucun autre enfant ne veut jouer avec moi, alors pour ne pas me "blesser", ils me donnent un ballon. Je vais vous en foutre un ballon entre les mains,  mais il serra pas fait de cuir ! Mes ailes font "peur aux autres" et puis quoi encore ? "Salle démon !". Ils n'ont jamais vu de démons, ils sont même jamais sortis de leur putain de petite tour de merde !
Comme d'habitude, je vais jouter dans le ballon, en visant un de ces idiots, et me barrer en courant. Autour de nous, un mur extérieur de la tour et des caisses de provisions sans doute. Aucun adulte, aucune surveillance, la porte n'est pas fermée à clef, comme d'habitude.
Voilà, j'ai frappé le ballon d'un coup de pied. Il atterrit dans la tête d'un de ses sales gosses, je me retourne pour fuir, prend la poignée dans la main, et l'abaisse prestement, afin d'ouvrir la porte et débouler hors de la pièce.

-AH !
Quelqu'un a fermé la porte à clef ! Je me la suis prise en pleine tête ! C'est quoi ce délire ! Les autres m'ont encerclé, et on l'air furieux. Je crois les avoirs agacés.

-Tu fuira pas sale lâche. J'ai demandé à ma mère de fermer la porte cette fois-ci. Il n'y a que nous maintenant.

-Et tu vas demander à ta mère de me mettre la fessée aussi, ou il faudra attendre qu'il te pousse des plumes ?
C'est méchant, parce qu'il a une malformation aux ailes, ce qui fait qu'il n'a pas beaucoup de plumes, et qu'il me déteste encore plus. Après tout, c'est lui et ses copains qui ont commencé à m'insulter et m'écarter.
Apparemment, il n'a pas apprécié : oups. Un gamin s'approcha pour essayer de me donner un coup de poing. Par réflexe, j'essayai de bloquer avec une aile. Le seul résultat fut l'ébranlement d'une caisse tout près. Le choc fit tomber celle la surplombant sur la tête de mon agresseur. Celui-ci fût sonné et mis à terre. Un autre enfant commença à m’attraper un bras afin de m’immobiliser. Avec mon autre aile, je le bousculai et le projeta sur un des ses amis. Le dernier avait peur, il recula de quelques pas. Pris dans l'action, ma colère jusqu'ici fût relâchée d'un coup dans un enchainement de coups de pied et de poings sur les pauvres bougres aux sol.

Une fois mes deux défouloirs bien rougis, un gosse apeuré et le dernier au sol sonné, une femme ouvrit la porte avec fracas afin de s'enquérir de la situation. Elle ne vit que moi debout, et quatre autres clampins au sol, ou appuyés contre un mur.  Elle commença par hurler des insanités sur moi, et au moment de vouloir donner une correction, je lui montrai un sourire satisfait, ça m'a fait tellement de bien. Elle retint son geste, et me laissa partir.


J'en ai marre d'être ignoré, d'être repoussé de par une différence quelconque. J'y ai réfléchi, je veux, je vais intégrer cette congrégation. Je veux pouvoir m'amuser. Maintenant, il me suffit de trouver comment...




Voix Rekhan : #006600 / Voix Elrïa(Sphinx) : #335CAD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

avatar

Messages : 4386
Expérience : 3590
Masculin Âge RP : 33

♦ Politique : 147
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Altaïr, Pyrargue de Dilon [Emblème Gardien] +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
2998/2998  (2998/2998)
Vitesse: 380
Dégâts: 2338

MessageSujet: Re: Choix d'une faction   Sam 4 Oct 2014 - 0:40

Mon pauvre Rekhan, nous t'avons complètement oublié !

Tu es bien sûr accepté dans la Congrégation !
+10 points politique





:nainhache:

~Administrateur ♦️ Gardien-en-chef chez les Gardiens ♦️ Membre des Dragonniers ♦️ Rédacteur au Phénix Enchaîné ♦️ Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr~

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lemondededuralas.org
Ese
Personnage décédé

Personnage décédé
avatar

Messages : 173
Expérience : 1366
Féminin Âge RP : 19 ans

♦ Politique : 20
Métier : Mineuse - Novice (30)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Elrïa, Sphinx de Rekhan +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
578/578  (578/578)
Vitesse: 375
Dégâts: 439

MessageSujet: Re: Choix d'une faction   Mer 29 Oct 2014 - 0:02

Choix de faction | Garde Zéphyr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

avatar

Messages : 4386
Expérience : 3590
Masculin Âge RP : 33

♦ Politique : 147
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Altaïr, Pyrargue de Dilon [Emblème Gardien] +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
2998/2998  (2998/2998)
Vitesse: 380
Dégâts: 2338

MessageSujet: Re: Choix d'une faction   Mer 29 Oct 2014 - 0:24

Ese : tu es acceptée dans la Garde Zéphyr. Tu gagnes +10 points politique





:nainhache:

~Administrateur ♦️ Gardien-en-chef chez les Gardiens ♦️ Membre des Dragonniers ♦️ Rédacteur au Phénix Enchaîné ♦️ Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr~

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lemondededuralas.org
Drusilla
Mage des astres

Mage des astres
avatar

Messages : 99
Expérience : 1032
Féminin Âge RP : 712

♦ Politique : 09
Métier : Bûcheron - Novice (5)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
595/595  (595/595)
Vitesse: 311
Dégâts: 428

MessageSujet: Re: Choix d'une faction   Jeu 30 Oct 2014 - 0:12

Qui mieux qu'une Vampire vielle de 700 ans ? Qui mieux qu'une femme ayant su tuer son créateur sans être présente ? Qui mieux qu'une Mage ? Pour devenir membre de la congrégation de l'Ombre. Elle pénétra dans le lieu caché de cette faction par une entré dont, bizarrement, beaucoup parlait. Elle sentait venir le piège ...

Les Étoiles elles même lui dirent, lorsqu'elle posa son pied dans le couloir souterrain qui menait vers ce soi-disant repère d’assassins. Elle put voir son avenir dans ce couloir long de deux kilomètres. C'est ainsi qu'après cinq pas elle se baissa pour éviter un disque tournant qui sortit du mur droit; qu'après quarante pas elle sauta au dessus d'une dalle qui disparut après son passage, qu'après cent pas elle lança une boule de feu alors qu'un épouvantail de bois fait de milles pieu s'avançait vers elle depuis peu. Son chemin entier fut rempli d’embûches de ce genre dont elle avait déjà rêvé, elle se demanda presque comment quelqu'un sans son Don pouvait survivre a tout cela.

Au bout du couloir, elle arriva dans une salle sombre et ronde où lorsqu'elle posa son pied dedans plusieurs torches s'allumèrent; au bout du cercle, en face d'elle, une grille fermée lui faisait face. Mais de ce lieu elle n'avait pas rêver; mes sens vampiriques la prévenir qu'elle n'était pas seul l'odeurs de plusieurs humains humaient l'air. Pourtant elle dût faire une roulade pour éviter un homme fin qui tentait de la poignardée. Elle le gela sur place lorsqu'elle put ce concentrer après son effort physique. Cette fois, trois hommes ce jetèrent sur elle, l'un fut foudroyé, un autre fut brûlé vif et le dernier perdit la tête sous un coup d'épée donner par la main de la Folle. Finalement, sous chaque torche apparut un assassin et la Mage ne les laissèrent pas lancer le premier assaut, elle se servit des flammes qui éclairait la salle, situé au-dessus de chacune des têtes des ces ennemies pour les enflammés jusqu'à la mort.

La grille s'ouvrit mais la Vampire fatiguait énormément, usé d'autant de Magie en si peu de temps lui était difficile puisqu'elle venait a peine de récupérer l'usage totale de ces Dons. Elle continua quand même sa route sous la grille. Au bout du chemin se trouvait une petite salle où au centre se trouvait un trône qui tournait le dos a l'entrée par laquelle était arrivé la Folle. Il semblait que quelqu'un y était assis et une voix s'éleva dans le petit lieu :

- Tu as résister a notre route piégé, utiliser pour tester nos possible recrues. Je te félicite, quel est ton nom ?

Elle fronça les sourcils bien qu'il ne puisse pas voir son visage; elle commençait a s'énerver; elle avait 700 ans au minimum et on l'a traitant comme une moins que rien ! Elle retrouverait sa gloire d'entant qu'importe si elle soit obligé d'écraser la famille Siegfried entière jusqu'à ce que ceux-ci la tolère ! Ne contrôlant plus sa rage, son visage vampirique prit le dessus ce qui la détendit un peu et elle répondu :

- Je me nomme Drusilla, merci.

Sa voix, sous cette forme, était plus raque et bien qu'au fond elle soit énervé elle savait qu'elle n'était qu'une étrangère pour la congrégation. Bientôt elle fut amener dans une autre salle; situé réellement dans le lieu secret de la faction; elle du juré fidélité à la mort, le vol et à l'Ombre. Désormais, elle avait rejoint un clan qui lui ressemblait déjà un peu plus...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

avatar

Messages : 4386
Expérience : 3590
Masculin Âge RP : 33

♦ Politique : 147
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Altaïr, Pyrargue de Dilon [Emblème Gardien] +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
2998/2998  (2998/2998)
Vitesse: 380
Dégâts: 2338

MessageSujet: Re: Choix d'une faction   Ven 31 Oct 2014 - 0:05

Drusilla intègre la Congrégation de l'Ombre. Elle remporte +8 points de faction





:nainhache:

~Administrateur ♦️ Gardien-en-chef chez les Gardiens ♦️ Membre des Dragonniers ♦️ Rédacteur au Phénix Enchaîné ♦️ Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr~

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lemondededuralas.org
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

avatar

Messages : 4386
Expérience : 3590
Masculin Âge RP : 33

♦ Politique : 147
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Altaïr, Pyrargue de Dilon [Emblème Gardien] +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
2998/2998  (2998/2998)
Vitesse: 380
Dégâts: 2338

MessageSujet: Re: Choix d'une faction   Sam 8 Nov 2014 - 21:46

Garzvorgh rejoint les pirates !





:nainhache:

~Administrateur ♦️ Gardien-en-chef chez les Gardiens ♦️ Membre des Dragonniers ♦️ Rédacteur au Phénix Enchaîné ♦️ Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr~

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lemondededuralas.org
Mohana Dharitri
Administratrice ♦ Seigneur Sylvestre ♦ Chamane

avatar

Messages : 1824
Expérience : 3017
Féminin Âge RP : 26

♦ Politique : 150
Métier : Sculptrice - Maîtresse Absolue
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hibou de Mohana +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
4088/4088  (4088/4088)
Vitesse: 1063
Dégâts: 2263

MessageSujet: Re: Choix d'une faction   Ven 21 Nov 2014 - 1:17

Demande de faction : Garde Zéphyr




Mohana venait d'arriver dans la forêt Sylfaën. Ça n'avait rien à voir avec ce qu'on lui avait raconté sur l'endroit : c'était bien plus magnifique.
Elle s'enfonçait de plus en plus dans la forêt, comme si elle était attirée vers son cœur. Au passage, elle découvrait la flore et la faune locale. Elle s'approcha de merveilleux arbres centenaires qu'elle n'aurait jamais pu croiser dans la Mazonie, et étrangement, elle préférait ces gigantesques arbres aux baobabs de chez elle. Ils étaient entourés de lierre, qu'elle superbe plante. Mohana avait eu un extrême coup de foudre sur le lierre depuis qu'elle l'avait découvert dans la forêt de sapins aux alentours de BaldorHeim. Ils étaient d'ailleurs symbole d'éternité, ce qui correspondait parfaitement avec ces vieux arbres.
Le panel des teintes de vert était extraordinaire, que ce soit l'herbe qu'elle frôlait des pieds - elle venait d'ailleurs de se déchausser, comme si elle ne voulait pas souiller l'endroit et faire un avec la terre - les plantes rampantes, les ronces, les feuilles des arbres... Et les fleurs. Elles étaient magiques, d'un blanc pur ou de couleurs éclatantes. Un délice pour les yeux et l'odorat.
Elle avait entendu dire qu'à bien observer, en dehors des sentiers, on pouvait croiser des farfadets ou apercevoir des fées, posées sur des champignons. Pour l'instant, elle n'avait croisé qu'une femelle sanglier et ses deux petits marcassins, heureusement d'assez loin car elle supposait que la mère n'aurait pas hésité à l'attaquer pour protéger ses petits.
Mohana continuait sa balade, émerveillée de mètres en mètres, cela faisait plusieurs heures qu'elle errait dans la forêt et la nuit commençait à tomber. Elle s'était fortement éloignée des sentiers et ne savait pas trop vers quelle direction aller. Peut importe, elle se laisserait guider par ses sens et ses dons chamaniques.
Pour une chamane, se retrouver en pareil lieux était une expérience unique. Elle pouvait réellement faire union avec les énergies qui l'entouraient et elle se sentait revigorée. Pour un être comme elle, la nature était d'une importance vitale, et Mohana se battrait pour elle, elle était d'une certaine façon sa raison de vivre et la raison pour laquelle elle était en vie. Le cycle de la vie, de l'éternel renouveau, pour certains tout ça n'était qu'une belle histoire mais Mohana savait que c'était l'essence même de la Vie. C'est pourquoi elle vénérait tellement la Terre Mère.

Soudain, elle entendit un craquement quelques mètres devant elle. Elle s'accroupit, se cachant derrière un buisson et sortit son arc, sans faire de bruit. Elle écouta de son oreille très fine de tigresse et entendit la voix d'un homme, suivie du rire d'un autre. Elle eût la chair de poule et se mit sur la défensive. Croiser deux hommes en était seule la nuit, ce n'était pas ce qu'elle préférait, surtout depuis sa mauvaise expérience à son arrivée à Ishtar. Elle était tellement silencieuse qu'elle pu apercevoir un cerf courir à toute vitesse un peu plus loin ; lui aussi avait dû entendre la voix des hommes.
Étrangement, ils semblaient s'éloigner. Mohana décida de les suivre, furtivement, peut-être allait-il vers un sentier ou une ville.
Au bout de quelques minutes de marche, Mohana sentit que quelque chose clochait, une chose lui échappait. Elle avait perdu la trace de l'uns des hommes. Elle se stoppa net et sentit dans le vent son odeur, à nouveau. Mais il était beaucoup trop proche.


"N'essayez jamais de surprendre un elfe dans sa forêt, Mademoiselle.

Mohana se retourna, elle faisait face à un homme très grand et à l'allure très élégante. Il pointa son arbalète sur elle. Elle leva les mains au niveau de sa taille, comme pour spécifier à l'homme qu'elle n'était pas sur l'offensive.

- Je ne souhaitais pas vous surprendre, juste retrouver ma route.

- Je vois. Et que faites-vous dans la forêt, la nuit tombée? Il n'aurait pas été sage de tomber sur une bande de kirins alors que vous êtes seule.

- Je.. je découvre. Je me suis laissée avoir par le temps et j'ai perdu mon chemin. C'est la première fois que je traverse cette forêt.

- Hé bien. On dirait que vous avez eu de la chance. Je m'appelle Celeborn, de la Garde Zéphyr. Mon ami là-bas est lui aussi Garde. Nous pouvons vous escorter jusqu'au prochain village.

Il s'adressait à Mohana avec un air fier de lui, ça lui donnait un air agaçant mais très raffiné à la fois et il faut avouer qu'émanait de lui un côté très rassurant. Mohana ne s'attendait pas à tomber sur ce type de personnage mais plutôt à des brigands ou quelque chose du genre.

- Ca serait très galant de votre part, merci beaucoup.

L'elfe lui adressa un sourire satisfait et lui fit un geste pour l'inviter à le suivre.

- Qu'est ce qui vous amène par ici, Mademoiselle...?

- Mohana, Mohana Dharitri. Pour tout vous dire, on m'avait parlé de cette forêt, en bien. Très bien même. Je voulais voir ça par moi même.

- Je vois - dit-il en souriant - Et alors, que pensez-vous de notre forêt?

- Vous avez du temps devant vous?

Mohana lui répondit également avec le sourire et pour sous entendre qu'il faudrait des heures pour développer sur la beauté de la forêt Sylfaën.

- Je vous comprends. Ça fait des années, que dis-je, des siècles que je la parcoure et jamais je ne pourrais l'abandonner.

Les deux marcheurs plongèrent dans un silence contemplatif. Les deux inconnus semblaient animés par la même énergie qui les emparait dans ce lieu magique.
Mohana eut une pensée pour Dilon Deraborn, elle repensa à ce qu'il lui avait dit sur les elfes et elle souri intérieurement car elle était en compagnie d'un de ces "mangeurs de salade". Et c'est vrai qu'ils semblaient très imbus de leur personne. Elle repensa également aux factions, qu'elle avait brièvement évoquées avec Dilon. Elle tenait un garde Zéphyr près d'elle, c'était l'occasion d'en apprendre plus.


- Vous faites donc partie de la Garde Zéphyr. Je vous avoue en savoir peu sur vos valeurs, je ne suis mais d'ici mais de Wystéria, le système des factions nous est inconnu là-bas, mis à part celui de la Garde Royale. Accepteriez-vous de m'en parler un peu?

- Avec plaisir, Mademoiselle Dharitri.

Il semblait plus que ravi à l'idée de parler de sa faction.
Il lui expliqua que la protection de la nature était leur devoir. Dans la Garde Zéphyr, on vivait pour et avec la Nature. Pas juste les arbres, les plantes, mais aussi les animaux et tout ce qui peuplait le monde. La forêt Sylfaën était leur domaine et ils ne cherchaient d'ennuis à personne et étaient plutôt pacifiques. Cependant, garde à celui qui chercherait à nuire à la forêt ou aux créatures qui la peuplent car ils auraient à faire à la Garde. La forêt était leur sanctuaire et ils se devaient de la protéger. La plupart d'entres eux étaient des elfes cependant, car même si les autres races étaient séduites par la forêt, ces personnes ne comprenaient pas forcément ce qu'il se cachait derrière, à l'exceptions de quelques personnes rares.


Mohana écoutait attentivement, silencieuse et buvait les paroles de l'homme. Elle se reconnaissait terriblement dans ce qu'il disait, s'en était troublant.
Elle s'adressa à lui, d'une façon extrêmement douce, lui avouant qu'elle comprenait. Elle commença alors à lui raconter ce qu'elle ressentait depuis son enfance au contact de la nature et des animaux, ainsi que son expérience chamanique. Cette fois, c'était l'elfe qui buvait les paroles de Mohana.
Ils commencèrent à arriver sur un sentier et à apercevoir des lumières au loin.
L'elfe prit la parole.


- Je ne m'attendais pas à tomber sur une personne comme vous, Mohana, si vous me permettez. Habituellement, je suis plus froid et distant, mais avec vous.. j'ai comme l'intuition qu'on vous a mise sur mon chemin. Et je crois que vous ressentez la même chose.

- Je le crois, oui... Tout ce que vous avez dit me parle, je ressens ces choses comme vous. Et en effet, je crois que les Esprits nous voulaient au même endroit, aujourd'hui. Et j'ai eu une révélation.
Je pense me rendre au château de Maenor, pour déposer une candidature.


- Hé bien Mohana, nous y arrivons. Cependant, la Garde Zéphyr n'accepte que des personnes au coeur pur. Et je ne crois pas me tromper en disant que le vôtre l'est particulièrement.

Mohana arriva au niveau d'un merveilleux rocher, en compagnie de l'elfe. Il prononça une phrase en langage elfique, que Mohana ne comprenait pas, évidemment.
La pierre gronda et s'ouvra dans une lumière bleutée extraordinaire. L'elfe invita Mohana à le suivre. Elle entra dans la lumière et était à présent dans le repère de la Garde Zéphyr, un havre de paix mystérieux caché aux yeux des profanes. Elle ignorait que la Nature avait déjà fait d'elle une de ses défenseure.




RP en cours : Les Traditions kazhariennes Pire que l'eau glacée Jurassic World
Dialogues = #4ea991


Dernière édition par Mohana Dharitri le Mar 25 Nov 2014 - 1:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moradund Marteau-de-Fer
Prætor Primaris ♦ Imperator ♦ Paladin

avatar

Messages : 1078
Expérience : 3134
Masculin Âge RP : 124

♦ Politique : 51
Métier : Forgeron - Expert
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Bolgrong, Ours de Moradund [Emblème Kazharien]  +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
2665/2665  (2665/2665)
Vitesse: 489
Dégâts: 1411

MessageSujet: Re: Choix d'une faction   Sam 22 Nov 2014 - 8:33

[Demande d'accès à la faction des Khazariens]

Moradund inspira abondamment, il aimait l'odeur de cette ville. Il s'amusa beaucoup de la réaction d'Azulghor lorsque ce dernier découvrit la cité de son maître.
Son maître du parcourir longuement la ville pour souscrire a la paperasse nécessaire à l'acquisition d'un logis, où il emmena son compagnon pour qu'il s'y repose et s'y habitue.
-Karaz_a_Khazad Dawi, Azulghor
L'hydro-cyno découvrit sa nouvelle habitation avec la joie d'un jeune nain trouvant son premier filon. Le nain repartit ensuite vers le poste de la garde qu'il avait repéré en arrivant: Les gardes khazariens étaient venus à son aide lorsqu'il s'était retrouvé à la porte de la montagne, il avait une dette à rembourser.




Que ton marteau sonne clair.
Que ton enclume résonne.

Dialogues: -Moradund ~Ronin
Rappel : Ronin n'est audible que par les télépathes,
ou lors de crises de rages (Dialogues lors des crises: ~Ronin)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/MrMomory
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

avatar

Messages : 4386
Expérience : 3590
Masculin Âge RP : 33

♦ Politique : 147
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Altaïr, Pyrargue de Dilon [Emblème Gardien] +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
2998/2998  (2998/2998)
Vitesse: 380
Dégâts: 2338

MessageSujet: Re: Choix d'une faction   Sam 22 Nov 2014 - 15:36

Tu passes Kazharien ! Tu gagnes +3 points de faction





:nainhache:

~Administrateur ♦️ Gardien-en-chef chez les Gardiens ♦️ Membre des Dragonniers ♦️ Rédacteur au Phénix Enchaîné ♦️ Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr~

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lemondededuralas.org
Rose Endersona
Personnage décédé

Personnage décédé
avatar

Messages : 131
Expérience : 1359
Féminin Âge RP : 34

♦ Politique : 01
Métier : Mineur - Apprentie (70)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Fay, G.O.L.E.M de Rose +360, v+290, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
1130/1130  (1130/1130)
Vitesse: 448
Dégâts: 927

MessageSujet: Re: Choix d'une faction   Dim 23 Nov 2014 - 14:36

J'aimerais rejoindre la Garde Royale.

Je ne ferais pas de RP parce que j'ai déjà tout donné pour le RP de classe.

mdr.






Couleur de dialogue : AntiqueWhite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

avatar

Messages : 4386
Expérience : 3590
Masculin Âge RP : 33

♦ Politique : 147
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Altaïr, Pyrargue de Dilon [Emblème Gardien] +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
2998/2998  (2998/2998)
Vitesse: 380
Dégâts: 2338

MessageSujet: Re: Choix d'une faction   Dim 23 Nov 2014 - 14:51

Tu passes chez les Gardiens !





:nainhache:

~Administrateur ♦️ Gardien-en-chef chez les Gardiens ♦️ Membre des Dragonniers ♦️ Rédacteur au Phénix Enchaîné ♦️ Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr~

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lemondededuralas.org
Le Juge
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3328
Expérience : 11849
Féminin Disponibilité : Disponible


MessageSujet: Re: Choix d'une faction   Mar 25 Nov 2014 - 1:55

Mohana : tu passes officiellement dans la Garde Zéphyr. Tu gagnes 10 points politique.
Excellent RP, vraiment !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silence
Personnage décédé

Personnage décédé
avatar

Messages : 90
Expérience : 1189
Féminin Âge RP : 27

♦ Politique : 14
Métier : Bûcheron - Novice (30)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hippogriffe d'Edrahil +250, v+250)

Stats & équipements
Vitalité:
420/420  (420/420)
Vitesse: 147
Dégâts: 237

MessageSujet: Re: Choix d'une faction   Dim 30 Nov 2014 - 16:52

Je laissai les embruns apaiser ma douleur.
Mes pensées se mêlaient aux éclats de l’eau, tandis que se dispersaient mes souvenirs. Je me sentais plus légère. Etait-ce dû à ma nature reptilienne ? Peut-être Arwin aurait pu y répondre. Mais alors que mon regard cherchait à se perdre dans cet horizon, son absence ne m’était que plus difficile à supporter, à oublier. Pour la première fois depuis… depuis que je Le vénérais, j’étais en proie à la peine.
Assise sur le bord du quai, je contemplais mes mains, levées vers ce soleil crépusculaire. J’avais l’impression de me fondre dans ce lointain  rougeâtre. En avais-je envie ? Peut-être. Je me savais lâche après tout.

Avant de le rencontrer, mon monde se définissait par mon culte au Basilic.
Après sa rencontre, mon monde s’est empli de nouvelles nuances et je me suis ouverte à autrui.
Pendant qu’il agonisait, mon monde a pris d’étranges teintes sombres, noires, ténébreuses.
Et maintenant que je lui avais donné la mort… Je me sentais si vide.

Je ne comprenais pas cela. J’avais par de multiples fois tué, sacrifié jusqu’à mes propres enfants : alors pourquoi sa mort me faisait un tel effet ? Je me souvenais encore de ses mots, dans cette cellule froide où nous attendions d’être exécutés. Il m’avait dit avoir été attiré par moi ou plutôt par le don que le Basilic m’avait fait ; en ce cas, était-ce l’origine voire la nature du lien qui nous avait unis ?
Qui sait.
Mon regard se baissa vers l’eau noire à mes pieds, quelques mètres plus bas. J’avais cette envie de me détendre. De me laisser tomber. Une sombre curiosité qui m’attirait… m’attirait… m’attirait…

« Faites pas de conneries mademoiselle. »

Une main m’avait retenue. Ferme et puissante, celle d’un homme qui avait l’habitude de travailler.

« Ne faites pas ça. »

J’avais un instant songé à lui projeter une onde de peur pour le repousser mais quelque chose dans sa voix m’avait arrêtée. Je me retournai pour le dévisager. Il ne dévia pas le regard alors que celui-ci laisser couler quelques larmes : pourtant, il avait de ces visages qui ne semblaient ne jamais pleurer. Nez droit, traits taillés au couteau, yeux enfoncés et froids, bouche maigre et rides entre d’épais sourcils broussailleux. Ah… Sa voix avait eu l’inflexion de la tristesse…
Il resta encore un moment à me maintenir avant de finalement se décider à me relâcher. Il essuya d’un geste ses larmes. Je continuais de mon coté à l’observer. C’était un bel homme, il me semblait. Il se dégageait de sa forte carrure une sorte d’assurance mêlée à de la nonchalance. Le genre de personne auxquelles il ne fallait pas chercher des problèmes… Mon regard tomba sur une cicatrice, puis deux, puis une dizaine. Enfin je vis son épée courte et ses dagues.
Les questions se bousculaient dans mon esprit, mais depuis Arwin, l’envie de parler aussi intimement que par les pensées m’était devenue insupportable. Je gardai donc le silence, attendant qu’il soit le premier à le briser.

« Excusez mon geste, mademoiselle, mais je ne pouvais vous laisser faire… ce que vous vous apprêtiez à faire. »

Comme je ne lui répondais pas, il poursuivit d’un air partagé.
Il était étonnant comme personnage. Je le devinais pirate et son air bourru rendait son attitude que plus amusante. Si j’avais su qu’un jour j’aurai pu voir un pirate pleurer…

« Pourquoi j’ai su que vous vouliez sauter ? J’en sais fichtre rien. Une… impression.
- Pourquoi pleurez-vous ? »

Il sursauta, constatant que je venais de m’exprimer sans bouger les lèvres. Il se râcla la gorge comme gêné de sa réaction.

« J’en sais rien non plus. Je m’en revenais d’une taverne quand je vous ai vue, assise là. Seule. Puis j’ai eu la gorge serrée. Une envie de pleurer. Mais j’avoue que c’est surprenant. J’ai pas pleuré comme ça depuis bien longtemps… »

Aurai-je involontairement partagé mes émotions ?

« Enfin vous devriez pas rester là à penser à des bêtises.
- Je n’ai pas grand-chose d’autre à faire.
- Venez alors. J’ai foutrement envie d’une bonne pinte de bière. »

Je le regardai toujours. Ma raison me commandait de refuser : je savais ce qui se passerait par la suite, je savais ce qu’il survenait dans ces tavernes sombres, dans ces rues de débauche. Et pourtant je me suis levée et je l’ai suivi.
Je n’étais pas trompée sur la suite des événements mais étrangement cela apaisa ma peine : j’oubliai un instant mon vide en le comblant de jouissances, dans un tourbillon d’alcool et de chaleur humaine. Il n’avait été qu’un amant parmi tant d’autres toutefois, il fut le seul que je ne quittai tout à fait après satisfaction.

Appuyée sur la balustrade, je contemplais encore la mer, mais d’un autre point de vue cette fois. Un bras vint enserrer ma taille et déposer un baiser sur mon front, avant de poser à ma droite mon arme.

« Navire marchand en approche ! »

Je me redressai et attrapa ma lance. Je courus vers le ponton supérieur afin d’établir un contact visuel avec le navire que nous allions aborder. Puis, lorsqu’ils furent suffisamment proches pour distinguer les membres d’équipage, je lançai une première vague de terreur.
Nous lançâmes l’abordage dans un désordre total.

----> Silence souhaite rejoindre les Pirates
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

avatar

Messages : 4386
Expérience : 3590
Masculin Âge RP : 33

♦ Politique : 147
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Altaïr, Pyrargue de Dilon [Emblème Gardien] +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
2998/2998  (2998/2998)
Vitesse: 380
Dégâts: 2338

MessageSujet: Re: Choix d'une faction   Dim 30 Nov 2014 - 19:13

Silence : tu passes officiellement dans les pirates. Tu gagnes 10 points politique.
Excellent RP, vraiment !





:nainhache:

~Administrateur ♦️ Gardien-en-chef chez les Gardiens ♦️ Membre des Dragonniers ♦️ Rédacteur au Phénix Enchaîné ♦️ Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr~

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lemondededuralas.org
Selsya Åsa
Jarl de la Milice ♦ Envoûteuse glaciale

avatar

Messages : 365
Expérience : 3017
Féminin Âge RP : 114

♦ Politique : 90
Métier : Forgeron d'A. - Maîtresse Absolue
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Orrur, chouette de Selsya +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
2407/2407  (2407/2407)
Vitesse: 212
Dégâts: 3219

MessageSujet: Re: Choix d'une faction   Mer 4 Fév 2015 - 2:51

Selsya était installée depuis quelques temps à Kastalinn.
Elle avait choisi cette ville car pour l'instant, elle n'avait parcouru que le nord de Dùralas et c'était l'endroit qui lui convenait le mieux, de plus qu'elle ne voulait pas vivre trop près des montagnes des Baldors, bien qu'elle serait pour toujours amoureuse de cette région.
Kastalinn et les grandes pleines étaient devenues la terre d'adoption de l'elfe glaciale. Elle avait embrassé son destin de mage alors qu'elle parcourait les pleines. C'était donc naturellement qu'elle s'était rapatriée sur Kastalinn pour développer son commerce et pouvoir poser un peu.

Cependant, Kastalinn était depuis quelques mois sans dessus dessous. La Milice avait perdu son jarl et personne ne désirait reprendre le commandement. Les miliciens quant à eux essayaient soit de maintenir l'ordre, soit profiter de leurs fonctions. Tout ceci ressemblait presque à une guerre civile et personne ne semblait vouloir y mettre fin. D'autant que les miliciens renégats faisaient tout pour que la situation ne soit pas rendue publique aux autorités dùralassiennes.

Selsya en avait assez. Elle était venue s'installer dans cette ville pour connaître calme et prospérité avant de reprendre la route et elle désirait retrouver la ville qu'elle avait connue à son arrivée. Et même, l'améliorer...
La jeune femme décida de se préparer durant quelques temps, elle voulait ralier à sa cause les quelques miliciens encore droits qu'il restait.

Un jour, alors qu'elle traversait la ville, elle entendit une femme hurler. Selsya n'était pas de nature à aller aider les gens spontanément, mais ce jour là, le cri de la femme lui fit frémir l'échine.
Elle tendit l'oreille et cherchait d'où pouvait venir ce bruit puis elle se mit à courir. Horreur. La femme était tenue par les cheveux par un mercenaire, et il lui avait glissé le couteau sous la gorge. Un autre mercenaire tenait un jeune garçon par le col, il était terrifié et pleurait. Et deux autres mercenaires donnaient coups de pieds et crachaient sur un homme allongé au sol, le visage ensanglanté et les vêtements déchirés. Il y avait d'autres hommes dans la petite bâtisse, on pouvait les entendre fouiller à l'intérieur car des bruits de vaisselle qui se cassent et de meubles retournés se firent entendre.
Selsya bouillonna de l'intérieur et le mur derrière lequel elle se cachait devint couvert de glace. S'en était trop. L'elfe se dirigea vers les hommes.

- Relâchez les, maintenant.

- Pourquoi ma belle? Tu es jalouse? S'adressa à elle l'homme qui tenait l'enfant.

- Relâchez les ou vous allez le regretter.

L'un des mercenaires qui frappait l'homme à terre s'avança vers Selsya, une dague à la main.

- On ne t'a pas appris à rester dans ta chaumière en attendant que la Milice passe chercher son dû? Non? Alors je vais me prendre mon dû maintenant, pauvre idiote.

N'importe quel mage aurait pu voir l'aura de Selsya changer de couleur. La femme irradiait de colère. Elle ferma les yeux quelques instant et prononça quelques mots, rien n'était audible mais on pouvait voir ses lèvres bouger.
Soudain, un faisceau bleuté sortit de ses mains et se dirigea droit vers le mercenaire qui fut givré sur place. Selsya s'empara alors de son épée et s'approcha du corps gelé, auquel elle trancha la tête d'un coup rapide.
L'homme qui tenait l'enfant ragea et se mit à courir vers elle, l'épée à la main. Les deux autres hommes semblaient choqués et effrayés, l'un s'enfuit et l'autre rejoignit celui qui semblait être le chef. En l'espace de quelques minutes, Selsya vient à bout des deux hommes et ceux qui restaient dans la maison s'enfuirent.
Elle adressa à la femme un regard, celle-ci s'était jetée au chevet de son époux, et elle regarda à son tour Selsya, le regard mêlant peur et gratitude. Selsya lui fit un signe de tête, puis partit.

Cette expérience lui donna encore plus de conviction face à ce qu'elle voulait, et elle désirait plus que tout annihiler cette vermine qui mettait à feu et à sang la belle et paisible Kastalinn.

Elle se décida alors à aller dans les plaines d'Aràn, afin de recruter des hommes.
Selsya alla directement voir la vieille prophétesse, celle qui lui avait apprit l'Art. La jeune elfe raconta à son maître ce qu'il se passait dans la grande ville. Elle lui rapporta son désir de relever la ville et réclamait son aide pour lui indiquer quels hommes seraient prêts à rallier sa cause.
La jeune elfe alla alors de foyer en foyer, provoquant en duel les hommes que la vieille völva lui avait indiqué. Elle gagnait à chaque reprise, mais lorsque le combat était serré, elle expliquait à son adversaire le but de son attaque et les enjeux.
Une poignée d'hommes, qu'elle estimait être de valeureux guerriers, se ralièrent à sa cause. Cette cause était aussi la leur, car si Kastalinn tombait aux mains d'escrocs et de profiteurs, ils ne pourraient plus vendre équitablement leurs récoltes dans la grande ville.
Les "gens du Nord" étaient fidèles et de bons combattants bien qu'un peu brutaux... Et il fallait avouer aussi que Selsya se mit à aimer être entourée par de tels hommes.

Naturellement, la jeune femme prit le commandement de ce groupe de défenseurs de la cité et bientôt, ils entrèrent en rébellion contre les abus des anciens miliciens et s'organisèrent de façon à rétablir la justice et la sécurité dans les rues de Kastalinn.
Au bout de deux semaines de batailles acharnées, le nouveau groupe réussit à instaurer quelques nouvelles règles et les habitants les désignèrent comme nouvelle autorité de la ville. Restait à savoir qui prendrait le commandement et la place de jarl.. Mais Selsya était plus motivée et ambitieuse que jamais : ce qu'elle désirait, elle l'obtenait, toujours...







Jurassic World Esprit barbare
Dialogue : #5472AE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Choix d'une faction   

Revenir en haut Aller en bas
 

Choix d'une faction

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» Choix d'une faction
» Sénateur Anacacis; entre l'échec et les mauvais choix du peuple haitien
» Je fais mon choix, je vais supporter .....le 28 Novembre
» Choix de Sponsors #2
» Le choix des semis-elfes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Accueil :: Organisation :: Bureau des réclamations-