Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Le Voyageur
Le Monde de Dùralas a précisément 1579 jours !
Dùralas, le Dim 25 Fév 2018 - 22:31
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez | 
 

 Choix d'un métier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13
AuteurMessage
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 2933
Expérience : 9272
Masculin ♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible


MessageSujet: Re: Choix d'un métier   Lun 13 Nov 2017 - 22:12

Félicitations Axe Uma, tu deviens forgeronne d'armes !

Tu remportes également 5 points métier de départ pour le petit RP.

Et tu accèdes au bonus des forgerons néophytes :
Le labeur du paysan : Votre première Faux gère craftée ne vous demandera aucun matériau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baldwin Nuussian
Habitant(e)

avatar

Messages : 57
Expérience : 481
Masculin Âge RP : 21 ans

♦ Politique : 01
Métier : Forgeron - Apprenti
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
155/155  (155/155)
Vitesse: 66
Dégâts: 294

MessageSujet: Re: Choix d'un métier   Mar 21 Nov 2017 - 17:57

Kastalinn, enfin !

En vérité, Baldwin était arrivé la veille, et avait profité d'une bonne nuit dans une auberge pour se reposer. C'était donc en pleine forme qu'il s'était levé tôt et avait commencé à explorer la ville sous un soleil radieux.
Sa première destination était le quartier commercial, qu'il trouva quelques heures après. Ne connaissant pas la ville, il avait en effet dû chercher en suivant les indications de certains panneaux de bois et de passants, se perdant régulièrement, pour finir enfin par y arriver.

Comme on pouvait s'y attendre, c'était un grand quartier très bondé, où chaque vendeur et artisan faisaient des profits en vendant le fruit de leur labeur aux passants intéressés. Baldwin avançait à pas tranquille en suivant le courant, observant une à une les échoppes, les bâtiments et leurs marchandises. Des fruits et légumes, du poisson, des tissus, des vêtements, des ustensiles en tous genres, … et des armes !

Il était arrivé devant un grand bâtiment tout en longueur et séparé en deux. La moitié gauche était un magasin d'armes, de la simple dague courte à la grande et lourde hallebarde, en passant par l'épée, la hache, et pleins d'autres, qu'un œil expert pourrait qualifier de très bonne qualité. La deuxième moitié qu'en à elle, était la forge elle-même, que l'on pouvait observer en partie. En effet, elle était bien protégée par le toit, mais ces murs n'étaient pas entiers, et formaient comme un muret d'un mètre vingt de hauteur environ, avec évidemment des piliers de soutiens en bois massif dans les angles . De cette façon, le forgeron était protégé de la foule et des importuns, mais on pouvait tout de même observer son travail, et cela permettait également d'évacuer la chaleur du feu, soulageant le travailleur par de bonnes brises rafraîchissantes. Il forgeait ainsi des armes qui étaient directement mises en vente à côté dès leurs finitions.

Voilà ce que cherchait Baldwin ! Il souhaitait devenir forgeron d'arme, afin de fabriquer son propre équipement, ce qui n'avait rien de plus gratifiant, et n'a pas voulu perdre de temps, en en faisant sa priorité, car il savait que l'apprentissage d'un métier se faisait au fil de longues années. Pour en rajouter, une aubaine se présentait à lui, car un écriteau à côté de la porte indiquait que le forgeron était à la recherche d'un apprenti. Sans plus hésiter, il pénétra à l'intérieur et se présenta au vendeur, qui le conduisit dans la forge avant de le laisser. Là, l'homme travaillait, battant le métal chauffé à blanc pour le transformer en lame. Baldwin ne le dérangea pas, il savait qu'il était là, et il attendrait qu'il termine ce qu'il faisait, l'observant. C'était un Nordique grisonnant, d'au moins une tête de plus que lui, large d'épaules, et son torse nu dévoilait des muscles en acier trempé.

L'homme du nord frappa une dernière fois le métal, puis le replongea dans les braises. Il se retourna vers Baldwin.

« - Salut l'gamin ! Qui es-tu donc pour v'nir dans ma forge, t'es perdu ? »

Il parlait d'un ton bourru, mais néanmoins amical. Il était franc, direct, et honnête. La réponse fut respectueuse et polie.

« - Bonjour, je me nomme Baldwin, je viens de l'est de Dùralas, et suis en voyage d'apprentissage, en quelque sorte. Je désirerais ardemment devenir forgeron d'arme tout comme vous, et ai lu l'écriteau à votre porte.Vous êtes en recherche d'un apprenti, et vous m'honoreriez si vous m'accepteriez comme tel.

- C'est une blague, c'est ça ? Avec t'es p'tits bras, là ? Elle est bien bonne ! »


Et il partit en fou rire, mais devant l'air très sérieux de Baldwin, il se calma vite, et se racla la gorge. Le possible futur apprenti enchaîna :

« - Je suis également un stryge blanc. Je suis fin, mais il ne faut pas me sous-estimer, car j'ai assez de forces pour manier toutes sortes d'armes pendant plusieurs heures. De plus, je possède une grande soif de connaissances qui ne demande qu'à être assouvie. »

Le forgeron l'inspecta plus précisément du regard, avisant en effet les ailes dans son dos, sous sa cape, et se mit à réfléchir  :

« - Excuses-moi tu veux, c'est qu'j'en vois passer beaucoup des gringalets pas fichus d'manier l'marteau plus d'cinq minutes ! J'suis en effet à la r'cherche d'un apprenti, car faut dire qu'j'suis plus tout jeune, et j'voudrais pas qu'toutes mes connaissances et mon savoir-faire soient perdus avec moi tu vois ! Écoutes, tu dis qu'tu peux manier des armes pendant plusieurs heures ? Et ben on va voir comment tu t'débrouilles avec un marteau pendant le même laps de temps à la forge ! »

Il emmena Baldwin vers le fourneau :

« -Tu vois ces deux bouts d'métal ? L'plus long s'ra une épée, qu'j'ai commencé à travailler. Pour l'instant t'y touches pas. Le deuxième va dev'nir une p'tite dague, du genre pour dames tu vois, ça s'vend beaucoup car elles aiment pouvoir s'défendre par les temps qui courent ! J'avais prévu d'la travailler en même temps qu'l'épée, mais comme t'es là ce s'ra ton test. Alors enfile l'un d'mes tabliers et une paire de gants, contre le mur là – pas grave si c'est trop grand –, prends l'marteau posé sur l'meuble là-bas, et ramène-toi ! »

Baldwin s'exécuta sans attendre. En effet le tablier, en cuir épais d'au moins trois millimètres, était beaucoup trop large pour lui, tout comme les gants, mais il n'avait d'autres choix que de faire avec. Il revint vers la forge et attendit les instructions :

« - Voilà, ça f'ra l'affaire pour l'instant, tant qu'tu peux empoigner l'métal solidement ! A partir d'maintenant, faut qu'tu suives mes instructions à la lettre, compris ? Et fait gaffe à t'es ailes, là, faudrait pas qu'tu perdes des plumes ! Ha ! Et au fait, moi c'est Halln. »

Et ils passèrent le reste de la journée à forger. En effet, ce n'était pas la même chose du tout de combattre avec une arme et de frapper du métal avec un marteau. Quand ils arrêtèrent, Baldwin ne sentait plus ses bras, et était littéralement trempé de sueur, mais il avait pris du plaisir à faire ça, et était content d'avoir fini cette fameuse dague ! Halln l'avait prit dans sa main, et l'observa quasiment de la même façon qu'un joaillier observerait une pierre précieuse.

« - Pas mal, pour une première fois, j'en ai d'jà vu des pires ! J'dois bien avouer qu't'as d'la ressource, et un certain potentiel ! J'accepte de faire d'toi mon apprenti ! Mais attention, tiens-toi prêt car j's'rais sans pitié ! J'compte sur toi ! »

Baldwin, malgré sa fatigue, était heureux, il allait apprendre le métier qu'il souhaitait ! Et cela permettra de développer d'autant plus sa musculature pour le combat ! Il ne put s'empêcher de répondre :

« - Merci maître Halln ! Je vous jure de donner mon maximum à chaque fois et que je ne vous décevrais pas !

 - Bien ! Appels-moi juste Halln, pas b'soin d'chi-chis entre nous ! Et n't'inquiètes pas, j'me doute bien qu'avec ton attirail, là, tu s'ras absent des fois pour voyager. Tout c'qui m'importe, c'est d'te transmettre tout c'que j'sais avant d'passer d'l'autre côté, et j'compte bien t'nir encore longtemps ! En attendant, tien, vl'à quelques pièces et d'bonnes adresses pour t'ach'ter un tablier et des gants en cuir d'ta t'aille dans la ville, ce s'ra plus pratique ! Ha, et penses à t'prendre aussi des vêt'ments plus appropriés, qui craignent moins la cendre et la suie, parc'que là, c'n'est pas joli à voir, sont aussi gris qu't'es plumes ! »


Baldwin remercia le forgeron et accepta ce qu'il lui offrait si gentiment, et se promit de faire les achats dès le lendemain matin ! Puis il regarda son état après la fin de sa phrase, et perdit son sourire. Tellement concentré et fatigué qu'il était, il en avait oublié qu'il portait des vêtements blancs et clairs, et n'avait pas fait attention …

« - Oups … »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

avatar

Messages : 4592
Expérience : 3836
Masculin Âge RP : 34

♦ Politique : 162
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Altaïr, Pyrargue de Dilon [Emblème Gardien] +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
3018/3018  (3018/3018)
Vitesse: 390
Dégâts: 2528

MessageSujet: Re: Choix d'un métier   Ven 24 Nov 2017 - 22:39

Félicitations Baldwin, tu deviens forgeron d'armes !

Tu remportes également 10 points métier de départ pour le petit RP.

Et tu accèdes au bonus des forgerons néophytes :
Le labeur du paysan : Votre première Faux gère craftée ne vous demandera aucun matériau.






:nainhache:

~Administrateur ♦️ Gardien-en-chef chez les Gardiens ♦️ Membre des Dragonniers ♦️ Rédacteur au Phénix Enchaîné ♦️ Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr~

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lemondededuralas.org En ligne
Shenzy
Nouvel(le) habitant(e)

avatar

Messages : 30
Expérience : 203
Féminin ♦ Politique : 01
Métier : Sculpteur - Novice
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Chat commun +50, v+25)

Stats & équipements
Vitalité:
160/160  (160/160)
Vitesse: 111
Dégâts: 37

MessageSujet: Re: Choix d'un métier   Jeu 28 Déc 2017 - 15:30

"Plus haut, plus fort !"
Une fois de plus, tellement concentrée sur les résultats que j'en avais oublié l'essentiel : me concentrer sur ma tâche ... Oui, c'est logique, t'avises pas de penser le contraire ! La lance ne s'était même pas planté dans le bois de tir et était mollement retombée à terre. J'étais épuisée, triste et frustrée ...
"Allez, essaye encore."
"La lance, elle est trop lourde pour moi ..." Dis-je, les larmes au bord des yeux tant l'échec était palpable.
Je sentais que ma sœur était à deux doigts de perdre patience elle aussi. Maladroitement, elle me pressa un peu le bras pour tenter de me réconforter.
"Allez, ça va aller." Dit-elle presque plus pour elle-même que pour moi. Elle me pris la lance des mains et la soupesa. Elle tiqua un peu, sans doute qu'elle était effectivement trop lourde, elle soupira enfin.
"Peut-être que la lance, ce n'est pas fait pour toi. Peut-être que ..."
Je ne voulais plus la voir s'en faire pour moi, j'avais eu une idée pour me permettre de reporter à plus tard ce fatiguant entraînement. Alors, sautant sur mes sabots, je m’écriais :
"Les ramasseurs sont revenus avec du bois bien sec pour fabriquer des armes et faire des renforts d'armure, je vais leur en demander de m'en donner un peu ! Ils ont sans doute un bout trop court pour faire une bonne lance mais qui ira pour moi !"
"Mais tu ne sais pas comment ..."
"... C'pas grave ! J'apprendrai !"
Lançais-je à la volée en étant déjà à plusieurs bonds de là.

-----------

Le travailleur de bois de notre clan était un centaure avec qui je n'avais jamais vraiment parlé mais, à mon grand étonnement, il m'aimait bien. Il avait effectivement un bout de bois trop court qu'il s'était réservé pour faire un treillis mais qu'il me donna de bonne grâce.
Alors qu'il courbait chaque bois trouvé pour en éprouver leur résistance, il me dit quoi faire au fur et à mesure. Déjà, tailler le bout en pointe était beaucoup plus délicat que je ne le pensais, et surtout, beaucoup plus long. Une fois que j'en avais taillé le tour grossièrement, il fallait que je polisse ce travail à l'aide de pierres spéciales pour cette opération. C'était très long et pour éviter de me lasser de ce labeur, je m’amusais à tracer des spirales tout autour de ma petite lance. Le travailleur de bois, amusé de cette fantaisie, me demanda de l'attendre avant de passer à la suite car cela devait être assez délicat. Pour ne pas m'ennuyer, je l'aidais alors à tailler et à poncer le bois sur des pièces mineures et il m'autorisa même à tracer des arabesques sur les plus grosses d'entre elles.
Une fois tout ceci fini, il examina ma lance et me montra comment fixer un embout et à fabriquer une poigne pour affirmer la prise. Je mis très longtemps à peaufiner ma lance, puis à aider le travailleur de bois.

...Je ne voulais pas retourner m'entraîner.

------

La lance s'enfonça avec facilité de plusieurs pouces dans le bois de tir avec un bruit mat très satisfaisant. Ma sœur venait d'arriver dans mon dos et j'avais fais semblant de ne pas l'avoir vu et d'être déjà à l'entraînement depuis plusieurs heures. J'avais aussi fait bien attention à ce que personne ne remarque que j'avais changé le bois de tir par un bois bien plus tendre légèrement humidifié afin que ma lance ait l'air d'avoir été tirée avec beaucoup de puissance. C'était un bois qui n'aurait servit à rien pour la taille de toutes façon, autant qu'il soit utile à rendre ma sœur fière de moi.

"Joli tir ! Et jolie lance ! Elle est sans doute un peu trop jolie. Tu sais que tu ne vas pas la garder très longtemps et tu devras t'en faire une autre rapidement ?"
"Oui !" Répondis-je, faignant l’essoufflement "J'en ferais à nouveau une. J'aime bien travailler le bois en fait."
"Super alors ! C'est pour quoi faire les plumes attachés à la poignée ?"
"Bah ... Pour ... Contrôler le sens et la vigueur du vent !" Répondis-je en espérant que mon excuse esthétique marche pour un truc pratique.
"Ah ? C'est malin, ça ! Continue à t'entraîner !"
"Je peux pas ! Y a le tailleur qui m'a demandé de l'aider encore aujourd'hui ! Tu sais, pour payer les matériaux. Tout ça ..."
Ma sœur me regarda, visiblement sceptique, et j'haussais les épaules en ouvrant de grands yeux comme pour signifier que j'aurais préféré rester.
"... D'accord."




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Juge
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3706
Expérience : 12845
Féminin Disponibilité : Disponible


MessageSujet: Re: Choix d'un métier   Jeu 28 Déc 2017 - 16:02

Félicitations Shenzy, tu deviens sculptrice !

Tu remportes également 5 points métier de départ pour le petit RP.

Et tu accèdes au bonus des sculpteurs néophytes :
Le gourdin du voisin : Votre première Masse Ureau craftée ne vous demandera aucun matériau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Voyageur
Néophyte

avatar

Messages : 10
Expérience : 165
♦ Politique : 01
Métier : Mineur - Novice
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
109/109  (109/109)
Vitesse: 121
Dégâts: 38

MessageSujet: Re: Choix d'un métier   Dim 18 Fév 2018 - 0:51

Bien le bonjour, comment allons-nous ?
J'ai une petite proposition à vous faire si vous voulez bien m'accorder quelques instants.
Pourriez envisager...


De m'aider à rejoindre les mineurs ?
S'il vous plait Tout content




Bien le bonjour, comment allons-nous ?
J'ai une petite proposition à vous faire si vous voulez bien m'accorder quelques instants.
Pourriez envisager...

De me faire parler en #BA824E ?
Merci Tout content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 2933
Expérience : 9272
Masculin ♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible


MessageSujet: Re: Choix d'un métier   Dim 18 Fév 2018 - 1:02

Vous voilà mineur, cher Voyageur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Choix d'un métier   

Revenir en haut Aller en bas
 

Choix d'un métier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 13 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13

 Sujets similaires

-
» Choix d'un métier
» Sénateur Anacacis; entre l'échec et les mauvais choix du peuple haitien
» Je fais mon choix, je vais supporter .....le 28 Novembre
» [Guide]Du métier d'avocat
» Le choix des semis-elfes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Accueil :: Organisation :: Bureau des réclamations-