Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Le Voyageur
Le Monde de Dùralas a précisément 1578 jours !
Dùralas, le Dim 25 Fév 2018 - 0:25
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez | 
 

 La fin des péripéties sur un ton vermeil [PW Tempérance]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alrun
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 1434
Expérience : 4088
Féminin Âge RP : 651

♦ Politique : 125
Métier : Mineur - Maître (MAX)
Disponibilité : Absent (autre)

Titres:
 

(Hippogriffe +250, v+250)

Stats & équipements
Vitalité:
2542/2542  (2542/2542)
Vitesse: 988
Dégâts: 1097

MessageSujet: La fin des péripéties sur un ton vermeil [PW Tempérance]   Lun 8 Sep 2014 - 17:13

[RP précédent : http://www.lemondededuralas.org/t635-peregrinations-absconses-et-fanfaronesques-de-deux-muses-pw-alrun]




Les deux femmes avaient enfin regagné la surface, celle d’un monde plus connu que ces mystérieuses profondeurs. Un coup d’œil suffit à Alrun pour reconnaitre les Terres Désolées : elle y était née, l’humaine comme la vampire, y avait grandi, y avait vieilli. Car en cet instant, elle se sentait bien faible… Quand ce paysage familier lui apparaissait dans mille nuances d’ocre, de verts et de gris, à ce moment-là ses yeux fatigués n’y voyaient qu’une infinie étendue solitaire. Hostile.
Elle sentait la présence de Tempérance à ses cotés bien qu’une autre perception dominait : celle de son odeur. Et sous ce cou gracile… Le sang coulait. Il serait si aisé d’y planter ses crocs… L’érudite ne lui inspirait aucune peur. Elle n’était pas une menace. Simplement une proie potentielle…

« D’ici ce que la nuit ne tombe, nous devrions atteindre le territoire des Siegfried. Hâtons-nous. »

Peut-être Tempérance devrait partir. Tant qu’elle conservait encore une once de raison. Car étrangement, la vampire s’était attachée à cette faible humaine à l’esprit si aiguisé.
Alrun sourit. Parce qu’elle était loin d’être simple d’esprit, si Tempérance l’avait vraiment voulu, elle l’aurait quittée depuis longtemps… Elle n’ignorait les risques de rester en sa compagnie.


Dernière édition par Alrun le Lun 15 Sep 2014 - 22:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tempérance Alriel
Ensorceleur

avatar

Messages : 110
Expérience : 1044
Masculin Âge RP : 34

♦ Politique : 01
Métier : Bûcheron - Novice (10)
Disponibilité : Disponibilité réduite

Titres:
 

(Loup géant +80, V+50, 30)

Stats & équipements
Vitalité:
350/350  (350/350)
Vitesse: 137
Dégâts: 125

MessageSujet: Re: La fin des péripéties sur un ton vermeil [PW Tempérance]   Mer 10 Sep 2014 - 22:05

Le paysage stérile défilait devant les yeux de Tempérance. Ces contrées qu’elle découvrait lui donnaient un étrange sentiment. De solitude, d’une part. Une sorte de froid dans son cœur, résultat sans doute de l’absence de vie que dégageait l’horizon. Et d’inquiétude d’autre part. Elle savait qu’Alun connaissait le chemin, mais le comportement de la vampire l’intriguait. Elle semblait devenir plus imprévisible qu’auparavant : pouvait-elle lui faire confiance dans cet état ? Secrètement, Tempérance l’espérait. Si les deux femmes n’avaient pas discuté outre mesure, un lien s’était formé, aussi ténu qu’il soit. Elles s’étaient silencieusement soutenues, mutuellement, pendant plusieurs jours. L’érudite ne voulait pas avoir à perdre confiance en une personne qui lui manifestait un intérêt manifeste. Trop longtemps, elle avait été solitaire. De son propre dû. Et aujourd’hui, il était temps d’admettre son incommensurable erreur.

Les minutes s’égrenaient lentement, si bien qu’à la vue de ce qui ressemblait à un hameau, Tempérance ressentit une sorte de soulagement. Car Alrun semblait les y amener. Y feraient-elles une pause ? Ou étaient-ce là que les Siegfried avaient résidé ? L’esprit de nouveau éveillé, la docte se ragaillardit. Continuons, et voyons là où ça nous mène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alrun
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 1434
Expérience : 4088
Féminin Âge RP : 651

♦ Politique : 125
Métier : Mineur - Maître (MAX)
Disponibilité : Absent (autre)

Titres:
 

(Hippogriffe +250, v+250)

Stats & équipements
Vitalité:
2542/2542  (2542/2542)
Vitesse: 988
Dégâts: 1097

MessageSujet: Re: La fin des péripéties sur un ton vermeil [PW Tempérance]   Mer 10 Sep 2014 - 22:46

Exténuée, la vampire atteignit enfin un des rares hameaux des terres désolées. Et Tempérance vivait toujours.

Ces lieux allégèrent quelque peu la souffrance d'Alrun, la plongeant dans ses lointains souvenirs. Ce village aujourd'hui déserté l'avait vu naître humaine et quelques années plus tard, Lloyd. Elle ferma les paupières.
Puis reprit sa marche. Tempérance avait eu la délicatesse de ne pas relever son moment d'hésitation, ou du moins son étrange comportement -à moins qu'elle eut mis cela sur le compte de son état. Quoiqu'il en soit, la vampire la remercia d'une pensées et les deux femmes reprirent leur chemin. Encore quelques heures de marches et elles atteindraient enfin leur destination...

***

Parmi l'étendue d'herbes sèches se dressait une humble bâtisse de plusieurs étages, entourées de monticules rocheux où la pierre sombre de son édifice se fondait : on pouvait deviner à de discrètes décorations et à l'architecture une certaine grandeur passée. Mais aujourd'hui, bien des pierres s'étaient détachées, et la demeure exhalait une étrange aura de tristesse. Comme si les terres étaient plongées dans quelque sommeil en attendant le retour de son maître...
Qui ne reviendra jamais, songea Alrun.

Elle entraina Tempérance sans plus commenter l'évidence et ne prit la peine de toquer à la grande porte de chêne. Elle exerça une simple pression pour l'entrouvrir avant de franchir le seuil. Une odeur de renfermé vint les saluer. Et le silence aussi.

"Soyez la bienvenue, Tempérance, bien que je n'ai les moyens de mieux vous accueillir. Vous êtes mon invitée aussi longtemps que vous le souhaiterez."

Elle lui adressa un bref sourire avant de la conduire dans une vaste salle faisant office de salon. Contrairement à l'extérieur, le reste de la demeure restait propre bien qu'assez vide : quelques meubles d'usage, le minimum nécessaire. Elle pria l'humaine de prendre ses aises avant de l'abandonner pour les cuisines. Là, enfin, elle pourrait satisfaire sa soif...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tempérance Alriel
Ensorceleur

avatar

Messages : 110
Expérience : 1044
Masculin Âge RP : 34

♦ Politique : 01
Métier : Bûcheron - Novice (10)
Disponibilité : Disponibilité réduite

Titres:
 

(Loup géant +80, V+50, 30)

Stats & équipements
Vitalité:
350/350  (350/350)
Vitesse: 137
Dégâts: 125

MessageSujet: Re: La fin des péripéties sur un ton vermeil [PW Tempérance]   Jeu 11 Sep 2014 - 22:30

Les deux femmes finirent par se tenir devant une vieille bâtisse. Les pierres effritées ou déchaussées, donnaient un air lugubre à la maison. Sentiment accentué par les pierres sombres qui l’avaient construite. Cependant, un œil affûté pouvait distinguer d’anciennes décorations que le temps avait pris soin d’effacer doucement.

Alrun ouvrit la porte sans difficulté. Sans bruit, elle entra, Tempérance à sa suite. Les volets étaient fermés, et quelques raies lumineuses venaient rompre la pénombre. La vampire ne parut pas s’en formaliser davantage et, après une invitation polie, la laissa. L’érudite choisit de ne pas la suivre et se contenta de scruter la pièce. Elle était chichement meublée. L’ensemble du salon était propre, mais une fine couche de poussière attestait de l’inoccupation du lieu.

Tempérance posa son sac et retroussa ses manches. Elle prit l’initiative d’ouvrir les volets et d’essuyer la poussière présente sur la table et les chaises. Puis, elle sortit de son sac les restes de nourriture que les deux femmes n’avaient pas encore consommée et les disposa sur la table. Suivirent ensuite ses carnets, sa fiole d’encre — qui se vidait à vue d’œil, ainsi que sa plume. Elle s’assit enfin et souffla en s’étirant. Elle fit à nouveau un tour de la pièce et prit un air déçu : aucun objet personnel n’était visible. Aucun indice d’une histoire en ce lieu, alors que l’air semblait chargé des événements du passé. Frustrée, l’érudite s’en retourna vers ses notes.

De nombreuses minutes passèrent et des pas se firent enfin entendre. Tempérance releva la tête et sourit à la vue d’une Alrun qui semblait dans un bien meilleur état qu’à leur arrivée.

«  Je me suis permis de prendre quelques… libertés avec votre salon , commença-t-elle. J’espère que vous ne m’en tiendrez pas rigueur. »

Son sourire s’élargit, dévoilant ses dents blanches. Oui, ce sourire avait tout d’authentique. Un sourire sincère. Un sourire qu’elle offrait à celle qui était devenue son amie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alrun
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 1434
Expérience : 4088
Féminin Âge RP : 651

♦ Politique : 125
Métier : Mineur - Maître (MAX)
Disponibilité : Absent (autre)

Titres:
 

(Hippogriffe +250, v+250)

Stats & équipements
Vitalité:
2542/2542  (2542/2542)
Vitesse: 988
Dégâts: 1097

MessageSujet: Re: La fin des péripéties sur un ton vermeil [PW Tempérance]   Sam 13 Sep 2014 - 22:05

Elle plissa les paupières sous la vague de lumière qui l’assaillit. Toute la pièce était inondée de soleil et une grande partie de la poussière cumulée avait été nettoyée. Et dans ce décor de propreté, Tempérance avait pris ses aises et déballé ses affaires : toutes ses notes jonchaient la table dans un joyeux désordre à se demander si la pièce n'était pas mieux avant. Mais la vampire répondit au sourire de l'érudite d'un rire.

« Au moins vous n'avez pas que trop de manières ! »

Généralement, qu'on leur dise de considérer la demeure comme la leur n'empêchait pas les invités de rester très polis et réservés. Ils se contentaient de faire ce qu’on leur proposait de façon bien maniérée. Alrun sourit.

« Votre présence a quelque chose de rafraîchissant. Et cette maison en a plus que besoin... J’ai là de quoi nous désaltérer. »

Elle avança vers la femme, deux verres d'eau fraîche citronnée à la main. Puis elle prit place à ses cotés et regarda les notes éparses. Il y avait pour l'essentiel ce qu'elle avait ramené de la caverne, agrémenté des recherches sur les Siegfried. Elle avait oublié cela.

« Si vous voulez compléter vos informations au sujet de ma famille, une bibliothèque dans la salle adjacente vous est ouverte volontiers. Toutefois, la plupart des écrits ont disparus il y a de cela deux cent dans donc vous ne risquez pas de faire de bien grandes découvertes... Enfin, vous n'y perdrez rien. »

Alrun apprécia de pouvoir se poser, l’esprit clair. Enfin de retour chez elle. Les autres membres de la famille restants étaient de sortie apparemment : elle avait espéré au moins rencontrer son beau cousin qui l’aidait à gérer la famille depuis la mort d’Altair, qu’elle sache où les choses en étaient. Autrement, il lui faudrait se rendre à la congrégation de l’ombre, partager ses nouvelles informations et essayer de trouver un contact qui pourrait la conduire sur les Mers Maudites…
Car le moment de retourner à Wystéria était venu.

Le reste de la journée défila rapidement : les deux femmes avaient discuté de la caverne, mettant leurs ressentis en commun avant de se quitter momentanément pour récupérer de cet éprouvant voyage. Alrun avait mené l’érudite dans une chambre non loin de la sienne où elle pourrait se laver et si elle le souhaitait, dormir un peu. Elle lui avait également montré où se sustenter si la faim la prenait : elle avait beau être chez des vampires, la cuisine regorgeait toujours de divers mets.

Alrun étudiait les registres des Siegfried quand un bruit sourd l’extirpa de ses réflexions. Elle reposa la liasse de papier et tendit les oreilles. Le bruit se répéta. Aucun membre de la famille n’aurait été si bruyant à cette heure tardive… Après un coup d’œil à la fenêtre, elle eut la conviction que cela était bien étrange : une bête en chasse peut-être ?
La vampire quitta la pièce puis descendit à l’étage, sans prévenir Tempérance : elle restait l’hôte et pour rien au monde n’aurait dérangé son invitée pour des bagatelles. Puis arrivée devant les deux grandes portes d’entrée, elle inspira et les ouvrit dans un grincement sinistre pour constater que des zombies les attaquaient. Alrun grimaça en voyant que le visage en pierre de son beau-père embrassait la terre sèche tandis que son corps s'articulait bien étrangement.

« Tempérance ? Cela me gêne quelque peu mais pourriez-vous venir m’aider ? »

Il fallait dire qu’elle n’avait pas encore tout à fait récupéré de son jeûne forcé et que faire face à autant d’envahisseurs risquait d’être difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tempérance Alriel
Ensorceleur

avatar

Messages : 110
Expérience : 1044
Masculin Âge RP : 34

♦ Politique : 01
Métier : Bûcheron - Novice (10)
Disponibilité : Disponibilité réduite

Titres:
 

(Loup géant +80, V+50, 30)

Stats & équipements
Vitalité:
350/350  (350/350)
Vitesse: 137
Dégâts: 125

MessageSujet: Re: La fin des péripéties sur un ton vermeil [PW Tempérance]   Sam 13 Sep 2014 - 23:31

Alrun et Tempérance avaient discuté une bonne partie de l’après-midi, depuis leur arrivée dans la maison des Siegfried. La vampire avait enchanté l’érudite en lui avouant l’existence d’une bibliothèque où elle pourrait trouver de nombreuses informations sur sa famille. Si elle l’autorisait à consulter ces informations, c’est qu’une véritable relation de confiance s’était installée. Cette pensée la ravit. Cependant, si son envie était d’y courir, l’emmena d’abord dans une chambre où elle lui conseilla, avec raison, de se reposer de leur périple. La pièce était aussi simple que le salon, restant très fonctionnelle. Et Tempérance vit l’ampleur de sa fatigue quand elle constata au travers d’un miroir, à l’un des murs. De grands cernes soulignaient ses yeux d’ambre.

***

C’est Alrun qui alerta la docte qui somnolait, allongée sur son lit. Lentement, elle émergea et entreprit de descendre les escaliers. L’esprit encore assoupi, elle manqua par deux fois de rater une marche. Enfin au rez-de-chaussée, elle secoua sa tête. Mais à la vue des assaillants, contre lesquels Alrun se préparait à se battre, tout redevint limpide. Elle sortit en vitesse et se mit à côté de son amie, sortant ses dagues. Comment faire pour les faire ralentir ? Soit, Tempérance allait révéler ses pouvoirs à la Siegfried. Quelle importance désormais ?

Tempérance se concentra sur le sol. Faute de pratique ces dernières semaines, elle ne mesura pas ses pouvoirs et la terre fut parcourue d'une secousse puissante. Si les zombies ne firent que trébucher, la maison des Siegfried réagit bien autrement. Alors que des pierres manquaient déjà à l'appel, c'était maintenant un mur entier qu'il fallait déplorer. Et de son côté, le toit ne désirait plus que trouver refuge dans les poussières des Terres Désolées. Confuse, Tempérance voulut balbutier des excuses. Mais l’attaque de l’un des zombies l’en dissuada. Tant pis, les subtilités de la politesse attendraient. Elle pria seulement qu’Alrun éventre les morts vivants plutôt qu’elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Juge
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3706
Expérience : 12845
Féminin Disponibilité : Disponible


MessageSujet: Re: La fin des péripéties sur un ton vermeil [PW Tempérance]   Dim 14 Sep 2014 - 0:46

Début du combat Alrun & Tempérance VS une joyeuse compagnie de pestiférés

Les joueurs commencent !

Vitesse des joueurs : 614

Alrun : 1955
Vitesse: 467
Dégâts: 630
Bonus : Régénération si < 25% | -30 stats/ tour | peut attaquer deux fois les zombies (vitesse triple)

Tempérance: 140
Vitesse: 147
Dégâts: 69
Bonus : tous les bonus ennemis sont annulés

Vitesse des ennemis : 610

Zombie A : 150
Vitesse : 70
Dégâts : 90
Bonus : Infestation (1% de chance d'infecter la personne attaquée)

Zombie B : 150
Vitesse : 70
Dégâts : 90
Bonus : Infestation (1% de chance d'infecter la personne attaquée)

Zombie C : 150
Vitesse : 70
Dégâts : 90
Bonus : Infestation (1% de chance d'infecter la personne attaquée)

Guerrier d'opale : 700
Vitesse : 400
Dégâts : 120
Bonus : Aura glaciale (réduit de 20% la vitesse de tous les joueurs) | peut attaquer deux fois Tempérance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alrun
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 1434
Expérience : 4088
Féminin Âge RP : 651

♦ Politique : 125
Métier : Mineur - Maître (MAX)
Disponibilité : Absent (autre)

Titres:
 

(Hippogriffe +250, v+250)

Stats & équipements
Vitalité:
2542/2542  (2542/2542)
Vitesse: 988
Dégâts: 1097

MessageSujet: Re: La fin des péripéties sur un ton vermeil [PW Tempérance]   Dim 14 Sep 2014 - 2:48

Alrun regarda avec un air proche de l’ahurissement s’effondrer le mur extérieur de l’aile nord. Il n’avait fallu à Tempérance que d’infimes secondes pour rendre encore plus misérable le manoir des Siegfried. A vrai dire, la vampire en était si abasourdie qu’elle en oublia les zombies : elle essuya donc plusieurs coups avant de se remettre de ses émotions.
Elle reprit contenance et par la même occasion ses esprits. Son amie savante était donc une mage ? Elle n’avait pas vraiment pu identifier la nature exacte de ses pouvoirs mais elle n’y manquerait pas : avec tous ces assaillants, la docte aura besoin de bien plus que ses dagues pour rester en vie. La vampire ne pourrait pas assurer sa protection durant tout l’affrontement… En cela elle se sentait quelque peu coupable de lui avoir demandé son aide –mais après avoir vu ce dont elle était capable, ses doutes quant aux capacités de celle-ci s’estompaient. Après tout, Tempérance n’était pas idiote. Elle saurait se mettre à l’abri au besoin.

Alors la vampire entreprit de se concentrer sur le combat : disperser ses pensées étaient une mauvaise idée.
Elle fouilla dans ses poches. Partie dans la précipitation, elle n’avait pris qu’un seul deck dont plus la moitié des cartes devait être nourrie de magie… Il lui faudrait faire avec. Elle devrait s’occuper du guerrier d’opale en premier : ce dernier était capable de refroidir l’air et se montrait bien plus belliqueux –et rusé- que les zombies.
Deux cartes noires en main, elle se faufila entre les assaillants, distribuant ci et là des coups. Mais les morts-vivants étaient encore perturbés par l’attaque de Tempérance, si bien qu’elle n’eut de réelle difficulté à avancer. Finalement, elle parvint à portée de sa cible : les deux traits d’obsidienne filèrent vers lui sans un bruit.

[Attaque Guerrier Opale]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3295
Expérience : 14381
♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


MessageSujet: Re: La fin des péripéties sur un ton vermeil [PW Tempérance]   Dim 14 Sep 2014 - 2:48

Le membre 'Alrun' a effectué l'action suivante : Actions

'Attaque - Vampire' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tempérance Alriel
Ensorceleur

avatar

Messages : 110
Expérience : 1044
Masculin Âge RP : 34

♦ Politique : 01
Métier : Bûcheron - Novice (10)
Disponibilité : Disponibilité réduite

Titres:
 

(Loup géant +80, V+50, 30)

Stats & équipements
Vitalité:
350/350  (350/350)
Vitesse: 137
Dégâts: 125

MessageSujet: Re: La fin des péripéties sur un ton vermeil [PW Tempérance]   Dim 14 Sep 2014 - 16:50

Tempérance se retrouva au corps à corps face à un zombie. Étonnamment vigoureux, pour un être censé appartenir à la mort. Si elle esquiva plusieurs attaques, elle commença à vite fatiguer de l'absence d'ouverture que lui proposait son opposant.

Sa marge de manœuvre trop faible, elle choisit de bondir hors de portée, et se retrouva presque dans la maison des Siegfried, dont la disparition du mur donnait l’impression qu’un cataclysme était survenu dans la région. Rougissant, elle réfléchit aux diverses possibilités qui lui restaient. Attaquer de front, dagues en avant, ou utiliser les éléments. Mais sauf la terre sèche environnante, dont la dernière manipulation avait entraîné un désastre, aucune option ne se présenta à elle. Faisant un rapide tour sur elle même, restant vigilante à l‘avancée de son adversaire, elle finit par remarquer la bougie qui n’avait pas été éteinte sur la table du petit salon. Elle tendit son bras valide et se concentra avec plus de constance que l’autre fois. La flamme frémit, prit une teinte irisée, et fusa sur l’être décharné.


[Attaque Zombie A]


Dernière édition par Tempérance Alriel le Dim 14 Sep 2014 - 16:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3295
Expérience : 14381
♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


MessageSujet: Re: La fin des péripéties sur un ton vermeil [PW Tempérance]   Dim 14 Sep 2014 - 16:50

Le membre 'Tempérance Alriel' a effectué l'action suivante : Actions

'Attaque - Humain' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Juge
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3706
Expérience : 12845
Féminin Disponibilité : Disponible


MessageSujet: Re: La fin des péripéties sur un ton vermeil [PW Tempérance]   Dim 14 Sep 2014 - 17:08

Zombie A attaque Tempérance
Zombie B attaque Alrun
Zombie C attaque Alrun

Suite du combat Alrun & Tempérance VS une joyeuse compagnie de pestiférés

Les joueurs continuent !

Vitesse des joueurs : 614

Alrun : 1835
Vitesse: 467
Dégâts: 630
Bonus : Régénération si < 25% | -30 stats/ tour | peut attaquer deux fois les zombies (vitesse triple)

Tempérance: 80
Vitesse: 147
Dégâts: 69
Bonus : tous les bonus ennemis sont annulés | peut attaquer deux fois les zombies

Vitesse des ennemis : 120

Zombie A : 51
Vitesse : 40
Dégâts : 60
Bonus : Infestation (1% de chance d'infecter la personne attaquée)

Zombie B : 120
Vitesse : 40
Dégâts : 60
Bonus : Infestation (1% de chance d'infecter la personne attaquée)

Zombie C : 120
Vitesse : 40
Dégâts : 60
Bonus : Infestation (1% de chance d'infecter la personne attaquée)

Guerrier d'opale : MORT
Vitesse : 400
Dégâts : 120
Bonus : Aura glaciale (réduit de 20% la vitesse de tous les joueurs) | peut attaquer deux fois Tempérance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alrun
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 1434
Expérience : 4088
Féminin Âge RP : 651

♦ Politique : 125
Métier : Mineur - Maître (MAX)
Disponibilité : Absent (autre)

Titres:
 

(Hippogriffe +250, v+250)

Stats & équipements
Vitalité:
2542/2542  (2542/2542)
Vitesse: 988
Dégâts: 1097

MessageSujet: Re: La fin des péripéties sur un ton vermeil [PW Tempérance]   Dim 14 Sep 2014 - 17:58

Elle eut un franc sourire. Ha ! Qu’il s’était pris les cartes au bon endroit la bestiole, et le voilà gisant par terre, la figure en face de l’aïeul Siegfried à discutailler du paysage et de leur train de vie. Au moins ils seraient en de meilleure compagnie qu’elle, songea la vampire en esquivant l’attaque d’un zombie qu’elle gratifia d’un sort de vent. Il prit son envol et vint surmonter comme une cerise sur un gâteau le monticule de pierre –anciennement façade la demeure familiale.
Ceci fait, la vampire poursuivit sa lancée et enchaina les attaques, variant de temps à autre avec des coups de pieds beaucoup plus pratiques même si cela manquait quelque peu de grâce avec sa robe qui voletait dans tous les sens.
Et puis qui s’en préoccupait. A ce qu’elle en savait, les zombies n’étaient pas des pervers.

Elle vit Tempérance résister aux assauts de son adversaire mais vint tout de même lui prêter main forte : une carte fila vers les deux morts-vivants l’attaquant -dont l'un était l'oiseau de tantôt. Puis une seconde la suivit et la seconde suivante une explosion de glace eu lieu.

[Attaque Zombie B et C]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3295
Expérience : 14381
♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


MessageSujet: Re: La fin des péripéties sur un ton vermeil [PW Tempérance]   Dim 14 Sep 2014 - 17:59

Le membre 'Alrun' a effectué l'action suivante : Actions

'Attaque - Vampire' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tempérance Alriel
Ensorceleur

avatar

Messages : 110
Expérience : 1044
Masculin Âge RP : 34

♦ Politique : 01
Métier : Bûcheron - Novice (10)
Disponibilité : Disponibilité réduite

Titres:
 

(Loup géant +80, V+50, 30)

Stats & équipements
Vitalité:
350/350  (350/350)
Vitesse: 137
Dégâts: 125

MessageSujet: Re: La fin des péripéties sur un ton vermeil [PW Tempérance]   Dim 14 Sep 2014 - 18:38

Le zombie ne mourut pas sur le coup du trait de feu de Tempérance. Mais celui-ci sentait maintenant le roussi. Avant qu'elle n'ait le temps de réagir, elle se prit un coup, et choisit encore une fois la retraite. De sa gauche, deux traits de glace s'abattirent sur les deux autres morts-vivants qui approchaient. Ils tombèrent au sol en menus morceaux, leur reste de chair congelée. Au loin, la vampire lui fit un clin d'œil complice, rangeant son jeu de cartes. L'arlequin était redoutable. Elle aurait besoin de beaucoup d'entraînement pour atteindre son niveau. Mais en un sens, ce point la motivait : elle avait un objectif à atteindre. Et peut-être qu'un jour, les deux femmes pourraient s'affronter dans le cadre d'un combat amical. Dont la victoire la ravirait sans doute.

Avec un sourire, l'érudite se concentra sur son assaillant : il n'avait pas non plus fière allure. Elle fléchit les genoux et lui sauta à la gorge, désireuse de rendre le repos à cette âme en peine.


Dernière édition par Tempérance Alriel le Dim 14 Sep 2014 - 18:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3295
Expérience : 14381
♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


MessageSujet: Re: La fin des péripéties sur un ton vermeil [PW Tempérance]   Dim 14 Sep 2014 - 18:38

Le membre 'Tempérance Alriel' a effectué l'action suivante : Actions

'Attaque - Humain' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Juge
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3706
Expérience : 12845
Féminin Disponibilité : Disponible


MessageSujet: Re: La fin des péripéties sur un ton vermeil [PW Tempérance]   Dim 14 Sep 2014 - 18:57

Fin du combat (oublions cela)

Les joueurs l'emportent !
Ils gagnent chacun une opale, 20 xp et 20 PO.

Le RP peut continuer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alrun
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 1434
Expérience : 4088
Féminin Âge RP : 651

♦ Politique : 125
Métier : Mineur - Maître (MAX)
Disponibilité : Absent (autre)

Titres:
 

(Hippogriffe +250, v+250)

Stats & équipements
Vitalité:
2542/2542  (2542/2542)
Vitesse: 988
Dégâts: 1097

MessageSujet: Re: La fin des péripéties sur un ton vermeil [PW Tempérance]   Dim 14 Sep 2014 - 20:27

Alrun soupira et après avoir réuni toutes ses cartes, elle alla voir Tempérance. Cette dernière semblait en excellent état –peut-être mieux qu’elle-même d’ailleurs. Mais pour ce qui lui était arrivé ces derniers jours, la vampire n’avait pas de quoi se plaindre. Puis elle constata l’ampleur des dégâts.

« Rappelez moi à l’avenir de ne pas déranger votre sommeil » fit-elle sur un ton amusé en regardant la façade démolie.

Le manoir avait décidément besoin d’être remis à neuf. Un jour, songea la vampire. Un jour elle prendra le temps de s’y atteler. Mais pour le moment, diverses affaires la pressaient. Soudain, une exclamation aiguë la fit se retourner : monsieur son beau cousin était de retour, et visiblement il avait du mal à croire en la situation… Alrun alla à sa rencontre, Tempérance sur les talons.
Le vampire alpha avait tout de la prestance des nobles si ce n’était la qualité de sa redingote quelque peu passée. Il portait fièrement la moustache et tenait à ce moment là un loup blanc en laisse. Alrun le salua poliment puis gratifia l’animal d’une caresse sur la tête : il avait été un bon compagnon autrefois.

« Alrun très chère, qu’est-ce donc que tout cela ?
- Nous, fit-elle en incluant Tempérance, nous avons dû endiguer une invasion de zombies comme vous pouvez le constater de vous-même.
- Vos savez ce qui me choque. Pendant des millénaires le manoir de la famille Siegfried a essuyé des guerres, des bombardements magiques, des invasions sans jamais faiblir. Et là, face à une troupe de quelques morts-vivants, tout le pan cède ? Avouez que cela ne tient debout.
- Cela signifie simplement qu’il serait temps de débloquer les fonds pour restaurer la maisonnée. Trêves de bagatelles, Brandr. Voici Tempérance, que je vous prierai de considérer comme une invitée d’honneur. »

L’homme exécuta une brève salutation avant de se refrogner.

« Brandr Siegfried, mon beau cousin, est un vampire qui a depuis toujours des difficultés à s’ouvrir à la tolérance.
- Ce n’est point cela ! Que diable, une humaine sur un territoire vampire… On aura tout vu. »

Alrun lui prit le loup et libéré, le vampire s’éloigna en maugréant vers la demeure. Elle se tourna vers son amie et esquissa un sourire désolé.

« Excusez-le. Il n’est pas très ouvert d’esprit mais reste fiable. Si un jour vous avez besoin d’aide et que je ne suis disponible, n’hésitez pas à le quérir. »

Le loup jappa, comme pour attirer l’attention des deux femmes.

« Et voici un vieux compagnon de voyage. Je pensais… Je trouvais dommage de le confiner au sein de nos terres puisque je n’ai guère le temps de m’occuper de lui ; mais peut-être voudriez-vous vous en faire un ami ? Il est fort, agile et possède un flair doublé d’un instinct très fins. Il pourrait vous être utile si vous comptez voyager sur les Terres Désolées en mon absence. Qu’en dites-vous, Tempérance ? »

Puis, l’air confus :

« J’oubliais… (Elle la regarda avant de prendre un air des plus sérieux) Je dois me rendre à l’Ouest, à la faction à laquelle j’ai prêté allégeance. Dites-moi chère amie. Avez-vous déjà prêté serment ? Car, pardonnez ma franchise, je ne vous imagine guère au service du peuple : l’appel de l’aventure vous semble être au-dessus de ces considérations.
Envisageriez-vous de rejoindre la Congrégation de l’Ombre ?
»

La vampire avait livré toutes ses cartes et ne tenait pas à devancer les questions de la docte. Elle restait toutefois ouverte à la discussion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tempérance Alriel
Ensorceleur

avatar

Messages : 110
Expérience : 1044
Masculin Âge RP : 34

♦ Politique : 01
Métier : Bûcheron - Novice (10)
Disponibilité : Disponibilité réduite

Titres:
 

(Loup géant +80, V+50, 30)

Stats & équipements
Vitalité:
350/350  (350/350)
Vitesse: 137
Dégâts: 125

MessageSujet: Re: La fin des péripéties sur un ton vermeil [PW Tempérance]   Dim 14 Sep 2014 - 21:16

Après leur combat, Alrun ne témoigna aucune colère à Tempérance. Elle semblait contempler les débris de sa maison avec une once de mélancolie. Sans doute avait-elle forcé une page de l’histoire des Siegfried à se tourner… Était-ce une bonne chose ? Elle ne savait pas si elle aurait la réponse un jour.

Une présence se finit sentir. Non, deux plutôt. Un homme, sans doute un vampire, et un loup, blanc comme la neige. Son pelage contrastait avec le sol sombre des Terres Désolées. Elle rompit la fascination que lui imposait l’animal quand la vampire s’avança vers l’inconnu. Prestement, elle suivit son amie. Et c’est ainsi qu’elle fit la connaissance du beau cousin des Siegfried. Un homme avec un charisme indéniable, mais d’une allure sûrement trop noble, trop soignée. Les retrouvailles entre les deux membres de la famille Siegfried se firent brèves, et déjà une remarque contre la présence d’une humaine sur leur territoire lui fit comprendre les idées arrêtées de l’homme. Mais elle se contenta d’ignorer la remarque : après tout, elle pouvait concevoir cette vision des choses. Elle n’était l’invitée que d’Alrun.

Les deux femmes s’en retournèrent vers la demeure des Siegfried, et, après s’être sincèrement excusé du comportement de l’autre vampire, lui fit une proposition pour le moins étonnante - et flatteuse. Ainsi donc Alrun lui faisait assez confiance pour lui confier son loup… Elle regarda à nouveau le loup, qui lui rendit son regard interrogateur. Il était magnifique. Alors qu’elle voulait lui exposer sa gêne face à cette proposition qu’une nouvelle fusa. Et cette deuxième question la laissa pantoise. Alrun lui proposait ni plus ni moins de rejoindre l'un des plus emblématique et influent ordres de Dùralas. Le commun des mortels voyait les membres de cette organisation comme des malfaiteurs qui opéraient en bande organisée. Mais quelques recherches permettaient de se rendre compte d’une plus grande importance et complexité. C’est par le biais des mercenaires de l’Ombre que de nombreux pans de l’histoire ont été écrits. C’est pas l’action de ces personnes-là, souvent les plus réputées dans un domaine précis, que des alliances s’étaient ficelées ou, au contraire, détruites. Et aujourd’hui, on lui proposait de devenir l’un d’eux. Mais comment faire la part des choses ainsi, aussi rapidement ? L’érudite se mordit la lèvre. Elle ne pouvait nier que cette proposition la tentait. Tout cela l’intriguait en fait. Mais était-elle sûre de son choix ? Dans ces cas-là, un retour en arrière était impossible. Ou synonyme de mort.

« [color=coral]Laissez-moi le tels de considérer vos propositions, s’il vous plaît.[/coral] »

La vampire acquiesça, mais il était certain qu’elle désirait une réponse dans l’immédiat. Elle n’aurait pas le loisir de dresser une liste d’arguments en faveur ou défaveur d’une option ou d’une autre. Les cartes avaient été savamment distribuées par l’arlequin. Elle commença à lui répondre, sans ambages :

« Votre loup d’abord. Si nous arrivons à bien nous entendre, lui et moi, je ne vois rien qui m’empêcherait de m’en occuper si vous préférez le savoir auprès de moi qu’enfermé ici. Votre proposition même est un immense honneur que vous me faites. »

Elle réfléchit deux minutes à la deuxième proposition d’Alrun, et continua :

« Je vais être franche : me proposer de rejoindre votre Ordre est quelque chose que je prends très au sérieux. J’ai déjà lu de nombreuses choses sur la Congrégation, je m’y suis intéressé. Mais je ne connais que trop peu ce qu’impliquerait mon désir de vous rejoindre. Quels sont les impératifs, quelles sont les conditions ? Je refuse de croire que ce tout cela est si simple. »

Elle fit une pause, attendant une réaction de son amie, mais comme rien ne venait dans l’immédiat, elle poursuivit :

« Si vous voulez une simple réponse, partez du fait que je suis intéressée. Mais si vous disposez des informations que je vous demande, j’espère que vous pourrez me les confier. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alrun
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 1434
Expérience : 4088
Féminin Âge RP : 651

♦ Politique : 125
Métier : Mineur - Maître (MAX)
Disponibilité : Absent (autre)

Titres:
 

(Hippogriffe +250, v+250)

Stats & équipements
Vitalité:
2542/2542  (2542/2542)
Vitesse: 988
Dégâts: 1097

MessageSujet: Re: La fin des péripéties sur un ton vermeil [PW Tempérance]   Lun 15 Sep 2014 - 17:08

Alrun lui décocha un sourire plus que satisfait : cette femme comblait décidément ses espérances. Elle éluda la question du loup d’un geste, cela lui faisant autant plaisir de savoir son ami entre de bonnes mains. Quant à la congrégation de l’ombre…

« Je vous avouerai que si des affaires ne me pressaient pas, j’aurai eu plus de délicatesse pour vous proposer de nous rejoindre. »

Elle eut un sourire désolé avant de reprendre plus sérieusement.

« Au moins, vous ne vous contentez pas des rumeurs. Voyez la Congrégation comme une vaste entreprise de mercenariat d’élite. On y trouve autant d’assassins que de simples informateurs ou encore (elle insista sur ce point) de stratèges. Elle réunit les gens désireux de mettre leurs compétences au service de Dùralas sans se mêler à la fourberie des jeux des politiciens, des rois.
De ce fait, une fois engagée, vous serez sous le commandement de l’Ombre, du moins officiellement. Mais jamais et en aucun cas vous n’aurez d’obligations sinon celle de faire vœu de silence. Les secrets de la faction doivent le rester.
Nous sommes tous libres de faire nos choix : accepter ou non un contrat, négocier le montant, accomplir la tâche que vous voulez. Vous êtes également libre de quitter la faction mais vous devrez respecter le sceau du secret. C’est là le seul gage que vous devrez respecter – au risque de me répéter.
»

Alrun tut volontairement ses propres motivations : Tempérance avait beau avoir sa confiance, elle ne pouvait si rapidement se défaire de sa prudence et de sa réserve. Les projets qu’elle entretenait pour sa famille devaient rester dans l’ombre un moment encore…

« Oh j’oubliais. Pour faire votre entrée, il est vivement conseillé de venir avec un parrain, sauf si vous avez le talent nécessaire pour survivre à l’accueil musclé de mes comparses. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tempérance Alriel
Ensorceleur

avatar

Messages : 110
Expérience : 1044
Masculin Âge RP : 34

♦ Politique : 01
Métier : Bûcheron - Novice (10)
Disponibilité : Disponibilité réduite

Titres:
 

(Loup géant +80, V+50, 30)

Stats & équipements
Vitalité:
350/350  (350/350)
Vitesse: 137
Dégâts: 125

MessageSujet: Re: La fin des péripéties sur un ton vermeil [PW Tempérance]   Lun 15 Sep 2014 - 19:55

Tempérance sourit à la vampire :

« Un parrain… ou bien une marraine ? »

Car Alrun avait fini de briser les hésitations de la docte. Elle avait là une opportunité unique de changer radicalement son quotidien. Et de découvrir de très nombreuses facettes de Dùralas… D’autant que son amie avait lourdement insisté sur un mot qui la charmait. Stratège… Sa grande connaissance de l’histoire et des biographies des grands hommes du passé lui avait ouvert les voies de la diplomatie, qu’elle maniait ardemment — elle l’espérait — dans ses discours. Appliquée à des missions plus enrichissantes, elle avait là de quoi rejoindre ses modèles, dont elle avait dévoré chaque page de chaque manuscrit. Oui, elle irait là où Alrun accepterait de l’amener. Et sa vie continuerait de garder la saveur qu’elle avait prise en l’espace de quelques jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La fin des péripéties sur un ton vermeil [PW Tempérance]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La fin des péripéties sur un ton vermeil [PW Tempérance]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [ Amour, Jalousie, et autres Péripéties ] -PV-
» Kwari - Nouvel éditeur de Manhwa
» Péripéties d'un singe paumé [pv hinata]
» « Une Heure, Une Pensée », péripéties quotidiennes
» Premier pas sur Le Baratie , que de péripéties ! ~ [ FB 1621 ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Sud de Dùralas :: Terres désolées du Sud :: Archives-