Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Zirra
Le Monde de Dùralas a précisément 1450 jours !
Dùralas, le Jeu 19 Oct 2017 - 12:59
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez | 
 

 Départ initiatique [PW Valphégas]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nalphégius
Néophyte

avatar

Messages : 17
Expérience : 240
Masculin Âge RP : 21

♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
110/110  (110/110)
Vitesse: 95
Dégâts: 48

MessageSujet: Départ initiatique [PW Valphégas]   Jeu 26 Mar 2015 - 23:27

« Le lac Fresha  Sud des montagnes du Baldor »

Nalphégius se réveilla doucement, en contradiction avec la spontanéité de son rêve.

La pièce étais baignée de lumière, mais il était facile de deviner qu'on était le matin. Une main sur l'épaule de Nalphégius, qu'il reconnu appartenir à Valphégas. Il planait dans l'air une odeur de sang. Très vite il comprit qu'il n'était nulle part d'autre qu'au lac Fresha dans la Tour Noire et que tout ceci n'avait été qu'un stupide cauchemar. Aujourd'hui c'était son 19 éme anniversaire ainsi que celui de son frère jumeau Valphégas. Quoi qu'il en soit, aujourd'hui était le grand jour, l'occasion pour son frère et lui de voler de leurs propres ailes et d'agir de leur propre volonté. Il allait enfin accomplir son rêve le plus fou, et assouvir sa soif de sang qui lui rongeaient l'esprit.

"Que dirais-tu d'une dernières balade avant notre départ. Nous ne reviendrons pas de si tôt !"

Nalphégius se contentait d'acquiescer d'un mouvement de la tête. Déployant leurs ailes, ils sautèrent en piquet de la tour pour en atteindre le pied.

Il neigeait. L'âpre hiver fondait en avalanche. Après la plaine blanche, une autre plaine blanche pointait le bout de son nez. Ils marchaient, pensifs, le givre collé à leur long cheveux de jais noir. La froide bise sifflait sur le verglas. La vaste solitude, épouvantable à voir, partout apparaissait, muette et vengeresse. Le ciel faisait, pour cette immense tour, un immense linceul. Ils voyaient se ruer, effrayants, ténébreux, corbeaux de glace sur le cadavre d'un Blango à moitié dévoré.

"Il m'avait pourtant semblé qu'ils n'avaient pas la chair si tendre ces foutus babouins."

"-Visiblement quelqu'un la trouvait à son goût."  répondis calmement Nalphégius, avec le froid dont il faisait toujours preuve, peut-être encore plus glacial que l'environnement où l'on se trouvait.

Nalphégius s'approcha à pas vif, envie de s'essayer à son art occulte qu'était la divination. Les corbeaux fuirent devant lui, ressentant la puissante terreur qui entourait son corps démoniaque.
Nalphégius se pencha sur le cadavre et en examina les entrailles, plongeant ses mains dans le cadavre assez frais du blango.
Il mit quelques secondes à faire son petit rituel, concentré, quand soudain, il dit à son frère:

- Bientôt, derrière nous, je ressens quelques choses arriver à grande vitesse. Un danger.





"Ce qu'on appelle une raison de vivre est en même temps une excellente raison de mourir."  



Thème du personnage : https://www.youtube.com/watch?v=QR28G204z5k
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valphégas
Fantôme sanglant

avatar

Messages : 483
Expérience : 954
Âge RP : 21

♦ Politique : 11
Métier : Mineur - Novice (35)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Pégase de Valphégas +180, v+200)

Stats & équipements
Vitalité:
350/350  (350/350)
Vitesse: 435
Dégâts: 283

MessageSujet: Re: Départ initiatique [PW Valphégas]   Jeu 26 Mar 2015 - 23:37

Je bougeai l'épaule de Nalphégius pour le réveiller. Ce dernier se réveilla doucement, palpant la fine lumière de son regard. Il mit quelques secondes à être totalement réveillé, et je lui fis signe de se lever car c'était l'heure. L'heure d'entamer notre voyage initiatique vers une épopée de légende. J'enfilai ma dague à ma ceinture, dépliai légèrement mes ailes pour éviter les courbatures, et pris quelques denrées que j'avais au préalable frottées avec de la cendre de bois pour la conserver aussi longtemps que possible. Je me tournai vers Nalphégius et lui demandai:

"Que dirais-tu d'une dernières balade avant notre départ. Nous ne reviendrons pas de si tôt !"

J'imaginais ce que c'était normal de faire un petit "état des lieux" avant de partir, histoire de faire un dernier adieu.
Mon frère, pas tout à fait réveillé, se contenta d'acquiescer d'un signe de tête, la mine un peu maussade de celui qu'on a réveillé en plein cauchemar.
J'ouvris la fenêtre, qui était assez grande pour qu'on puisse s'y jeter, et à la suite de mon frère qui avait préparé ses affaires le soir-même, je sautai du haut de la tour pour arriver tout en bas à l'aide de mes ailes.
Arrivés en bas, après avoir rapidement salué les gardes de la tête. J'aurais bien pris du bon temps avec eux s'ils n'étaient pas adeptes du culte des dragons.
Pour le commun des mortels j'imaginait que "s'amuser avec quelqu'un" ça voulait dire prendre du bon temps sexuellement parlant, mais ce n'était pas ce genre de chose qui m'intéressaient. L'amour, je l'avais déjà fait, et c'était un besoin naturel. Mais ce type de besoin à assouvir était bien différent.
Pour moi, l'expression "prendre du bon temps" se ramener au délice le plus exquis, au met le plus goûteux et à la pratique la plus savoureuse, celle de la torture.
Sentir sa lame pénètrer la chair de sa victime et l'entailler au plus profond de son être, lècher le contenu de son corps, ce précieux liquide rougeoyant luisant comme une larme de bonheur au milieu d'un océan de tristesse. Entendre ses cris de détresse comme on savourerait un met raffiné. Le plaisir de voir souffrir quelqu'un était dans ma nature, et je ne le reniais pas car ça serait me renier moi-même. Et je suis trop intelligent pour m'abaisser à me mentir tout seul.
Arrivés au pied de la tour, on pliai nos ailes et nous entourèrent de la cape de voyage qu'on s'était pris pour l'occasion. Car même si la souffrance du froid ne me dérangeait pas, je ne voulais pas mourir d'hypothermie. Quand bien même je vivais dans un environnement glacial depuis ma naissance.
On marcha de longues minutes, notre barda en place, la détermination sans faille, mon sourire cynique s'alliant à la froideur de ses traits. Puis on s'arrêta soudainement, mon frère ayant visiblement aperçu quelque chose. En effet, à quelques mètres devant nous gisait un cadavre de blango, en train d'être dévoré par les corbeaux.

"Il m'avait pourtant semblé qu'ils n'avaient pas la chair si tendre ces foutus babouins." dis-je avec mon humour habituel."

"-Visiblement quelqu'un la trouvait à son goût." répondis calmement Nalphégius, avec le froid dont il faisait toujours preuve, peut-être encore plus glacial que l'environnement où l'on se trouvait."

Nalphégius s'approchai à pas vif du cadavre, les corbeaux fuyant son aura malsaine. Il allait donc visiblement se servir de ses talents occultes. Ne l'ayant vu que très peu de fois à l'oeuvre, j'attendais de voir. Il plongea ses mains dans la cadavre, trituant ça et là quelques morceaux, susurant des paroles à voix basse, la mine concentré. Puis soudain, il dit, l'air assuré:

"Bientôt, derrière nous, je ressens quelques choses arriver à grande vitesse. Un danger."

Je me retournai à temps pour voir un blango foncer vers nous, visiblement très en colère. De ce que j'aperçu rapidement de lui, il était un peu plus faible physiquement que ses compères, sûrement était-ce un traînard qui s'était un peu éloigné de sa meute. Il devait avoir été attiré par les cris du blango mort, qui avait sûrement été tué par un des rares loups préhistoriques à chasser par ici, et aurait accouru pour voir ce qu'il se passait.
Préparé grâce au don de voyance, je décidai d'utiliser moi aussi mon don et me concentrai. Je devais reporter son attention ailleurs pour que mon frère et moi ait le temps de contre-attaquer.
Je pointai ma main devant moi et réussis à soulever une pierre que je jetai sur la caboche de l'animal. Ce dernier se prit le caillou en pleine tête et chancela légèrement.
C'était notre chance, je pourrais peut-être prendre du bon temps avec lui si Nalphégius ne le tuait pas trop rapidement.




"La philosophie, c'est l'art de faire des phrases simples avec des mots compliqués"
Fred Napolitano



Thème du personnage: https://www.youtube.com/watch?v=8gMgkIR08Hw
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Juge
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3400
Expérience : 12055
Féminin Disponibilité : Disponible


MessageSujet: Re: Départ initiatique [PW Valphégas]   Ven 27 Mar 2015 - 0:01

Début du combat Valphégas, Nalphégius - Ennemi

Les joueurs débutent le combat.

Vitesse des joueurs : 215

Nalphégius : 105
Vitesse : 90
Dégâts : 43

Valphégas : 110
Vitesse : 95
Dégâts : 48

---
Ennemi :

Blango : 100
Vitesse : 60
Dégâts : 50
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valphégas
Fantôme sanglant

avatar

Messages : 483
Expérience : 954
Âge RP : 21

♦ Politique : 11
Métier : Mineur - Novice (35)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Pégase de Valphégas +180, v+200)

Stats & équipements
Vitalité:
350/350  (350/350)
Vitesse: 435
Dégâts: 283

MessageSujet: Re: Départ initiatique [PW Valphégas]   Sam 28 Mar 2015 - 4:27

Un blango isolé, cas assez rare pour être souligné, ne posait cependant pas de problèmes. Il fallait que je le neutralise pour pouvoir jouer avec lui ensuite. Mais pas le tuer, ou du moins pas encore. Je me mis à courir vers la créature, me retournant au passage pour lancer vers mon frère un "Laisse moi jouer avec lui !" des plus compréhensibles. Je suis certains qu'il l'avait compris, ensuite reste à voir s'il allait me laisser le privilège de torturer cette créature pour lui ôter toute raison de vivre ou s'il allait abréger ses souffrances. Pitié non, ça serait cruel pour moi.

J'arrivai au niveau du blango, qui avait eu le temps de se ressaisir de l'impact de la pierre contre sa caboche moisie. Quelle horrible chose qui se tenait là devant moi. Je commençais à me poser la question éthique de savoir si ce n'était pas un acte de bonté de faire disparaître ce genre de mochetés de la surface de ce monde. Qu'importe, tout le monde avait le droit au plaisir de la torture. Je décidai donc d'employer les techniques non létales qu'on m'avait appris pour neutraliser quelqu'un ou, dans ce cas, quelque chose. Je me souviens que c'était un assassin de la congrégation du nom de Goslyn qui avait été mon maître pendant quelques années, et que c'était lui qui avait le mieux perfectionner mon maniement de la dague mais plus encore mes capacités en combat rapproché.
Selon les préceptes de mon maître, j'élançai mon pied avec force dans le genou du blango, de façon à lui casser net le genou si mon coup portait ses fruits.




"La philosophie, c'est l'art de faire des phrases simples avec des mots compliqués"
Fred Napolitano



Thème du personnage: https://www.youtube.com/watch?v=8gMgkIR08Hw


Dernière édition par Valphégas le Sam 28 Mar 2015 - 18:32, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3081
Expérience : 13587
♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


MessageSujet: Re: Départ initiatique [PW Valphégas]   Sam 28 Mar 2015 - 4:27

Le membre 'Valphégas' a effectué l'action suivante : Actions

'Attaque - Stryge N' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Départ initiatique [PW Valphégas]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Départ initiatique [PW Valphégas]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Départ initiatique [PW Valphégas]
» Vraie Raison du Départ de Batista
» Départ non réfléchi et vite regrété.
» Patrimoine de Coupvray: Part de Brie
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Est de Dùralas :: Lac Fresha :: Archives-