AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Adrardas
Le Monde de Dùralas a précisément 2555 jours !
Dùralas, le Mer 28 Oct 2020 - 19:21
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez
 

 Atelier des sculpteurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant
AuteurMessage
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 4923
Expérience : 17690
Masculin

Atelier des sculpteurs - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Atelier des sculpteurs - Page 12 EmptyJeu 14 Nov 2019 - 22:41

Rapport de récolte :

Uskøl fabrique x1 TonFatsia et gagne 5 points de métier.

Commentaires sur le RP : "Liste de mots" fait.
Revenir en haut Aller en bas
Greil
Personnage décédé

Personnage décédé
Greil

Messages : 908
Expérience : 2133
Masculin Âge RP : 45

Politique : 75
Métier : Sculpteur - Maître absolu
Titres:
 

(Griffure, griffon de Greil [Modifié] +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
Atelier des sculpteurs - Page 12 1559870510-barre-vie-gauche3595/3595Atelier des sculpteurs - Page 12 1559871461-barre-vie-rouge  (3595/3595)
Vitesse: 770
Dégâts: 1895

Atelier des sculpteurs - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Atelier des sculpteurs - Page 12 EmptyLun 16 Déc 2019 - 20:08

img_rp
Atelier des Sculpteurs
Greil
L'art de la scupture - TonFatsia




Aussi vrai que puisse être l'adage nous indiquant que c'est en forgeant que l'on devient forgeron, c'est également en sculptant que l'on devient sculpteur. Ou plutôt redevient, pour mon cas, car il me faut reprendre les bases pour que mon esprit se souvienne de mes œuvres passées. Ce fut ainsi, pendant une journée calme au sein de Weissaupt, que j'avais ressorti mes vieux outils de sculpture et avais décidé de créer une arme. Chose que je n'avais pas faite depuis des années. Reprenant les bases grâces aux quelques livres que j'avais conservés et profitant du calme hivernal et de la place disponible dans le château. Je pouvais réviser ou plutôt réapprendre ce qui fut mon premier métier.

Les matériaux étaient la, posée à même le sol et sur la table. Les plans également, posé à plat sur un coin haut de la grande table pour être toujours visibles en fonction des étapes de la progression de ma gravure. Le livre ouvert en face de moi, sur un petit chevalet prévu à cet effet et surtout mes outils, nettoyés, affûtés et prêt à servir comme au premier jour. Profitant du calme et de la sérénité de cette journée passée en solitaire, je lisais les plans et la marche à suivre de l'arme a sculpter aujourd'hui. Ne voulant pas partir sur le plus difficile, j'avais décidé de créer un TonFatsia.

Arme particulière que certains prendraient pour un petit bâton et ne lui accorderaient que peu d'utilités. Le TonFatsia est une de ces armes généralement en bois qui se compose d'une matraque, à laquelle une poignée latérale perpendiculaire est présente, environ à son quart. Utile pour les combats non-létaux mais aussi particulièrement efficaces pour désarmer son adversaire. J'allais donc, depuis le morceau de bois que je possède, sculpter selon les indications des plans et de ce manuel pour novices. Ne sachant pas manier ce genre d'armes, il était destiné à la vente, mais surtout a l'entraînement sur mon métier de sculpteur. La sculpture est un art de minutie et de patience. Un art à pratiqué dans le plus grand calme et dans une lumière particulièrement stable. Chaque geste doit être précis, travaillé et sûr. Trembler ne ferait que gâcher l'art et transformer une œuvre en un échec.

Ce fut au bout de quelques heures que je finis mon œuvre, un TonFatsia gravé du bas vers le haut, de la queue jusqu'à la pointe. Une fois fini, nettoyé et vernis, je regardais mon œuvre, la passant en détail pour détecter la moindre aspérité, le moindre défaut, la moindre rayure que mes outils auraient put occasionner. Ce fut pendant cet examen que ma vue se troubla un instant et qu'un mal de crâne me surprit. Un souvenir voulait surgir, une réminiscence de mes œuvres passées. Acceptant la douleur et laissant celle-ci envahir ma tête, je fermais les yeux pour voir les images que mon cerveau voulait me montrer. Ce fut pendant ce doux rêve, ce souvenir d'autres sculptures, que je tombais au sol, inconscient, mais tenant toujours ma première arme sculptée à la main.




[HRP - sculpture d'un TonFatsia + je me débloque un souvenir :p ]




RP en cours : 1 - 2 - 3
Arènes en cours : 1 - 2 - 3
Je parle en #FF0000
Elincia en #666633
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 4923
Expérience : 17690
Masculin

Atelier des sculpteurs - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Atelier des sculpteurs - Page 12 EmptyLun 16 Déc 2019 - 21:19

Rapport de récolte :

Greil fabrique x1 TonFatsia et gagne 5 points de métier.
Tu obtiens 10 points de métier en récompense bonus.

Commentaires sur le RP : Tu utilises ta promotion et te procure un TonFatsia sans le moindre matériau.
Revenir en haut Aller en bas
Ehawee
Archère

Ehawee

Messages : 302
Expérience : 2061
Féminin Âge RP : 188 (21)

Politique : 43
Métier : Sculptrice - Expert
Titres:
 

(Tadi, Cerf royal d'Ehawee +300, v+200)

Stats & équipements
Vitalité:
Atelier des sculpteurs - Page 12 1559870510-barre-vie-gauche1850/1850Atelier des sculpteurs - Page 12 1559871461-barre-vie-rouge  (1850/1850)
Vitesse: 1135
Dégâts: 1090

Atelier des sculpteurs - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Atelier des sculpteurs - Page 12 EmptyJeu 26 Déc 2019 - 2:13

Le bourgeon poussa la porte de l'atelier, sa poitrine se bomba. La femme aimait beaucoup retrouver l'odeur du bois et elle s'était attachée à cet endroit. Elle avançait lentement jusqu'à un plan de travail en prenant le temps de contempler les artisans à l'oeuvre. Elle souriait. Ehawee, l'elfe si souvent plongée dans des angoisses, souriait sans aucunes craintes. Elle savait à quel point un véritable sourire rendait vulnérable mais cette fois-ci elle arrivait à se sentir elle-même dans un lieu public : elle avait fait ses marques chez les sculpteurs.

Une douce mélodie envahissait la pièce et l'elfe qui était de bonne humeur ne put s'empêcher de se laisser emporter par celle-ci. Elle remarqua alors l'origine de la musique. *Oh...Cet artiste paraît en phase avec son instrument...*. Contre le mur, vers la réserve, un homme jouait du luth harmonieusement. *C'est magnifique.* pensa-t-elle en s'approchant un peu vers lui. Soudain, le virtuose s'arrêta net.

-PUTAIN !! C'est pas possible ! J'avais demandé un luth pas du fil dentaire sur une coque toute moisie !! gueula l'homme avec fureur sur un des artisans. J'ai vraiment votre meilleur sculpteur !? C'est n'importe quoi ! Il remarqua qu'Ehawee le fixait sans rien dire, ébaubie. VOUS ! Vous êtes bien une sculptrice, non ? Faîtes-moi un luth, vous avez l'air de n'avoir rien à faire.
-Euh désolé mai-
-Je vous paierai en retour MAIS JE REVIENDRAIS TANT QUE JE N'AURAIS PAS UN LUTH DIGNE DE CE NOM !! beugla-t-il encore plus fort, faisant presque trembler les murs de l'atelier.
-Euh, d'accord...fit-elle hésitante.
-Parfait, livrez-moi à mon domaine dans trois jours. Le domaine Lauzanje, retienez-bien ce nom ! dit l'homme et il partit du bâtiment en compagnie de ses deux gardes du corps.

Trois jours plus tard

toc toc toc

Un homme élégant ouvrit la porte et guida la créature sylvestre dans les vastes pièces du domaine Lauzanje. Il s'arrêta devant l'une des portes de l'un des couloirs de l'une des ailes de la demeure, toqua, ouvrit puis murmura quelque chose.

-Entrez ! Entrez ! L'elfe reconnut la voix du commanditaire. Jeune artisan, voyons voir ce que vous valez...Monsieur Lauzanje posa son livre sur le guéridon et se leva de la banquette tandis que le majordome et Ehawee pénétrèrent dans le salon. Vous savez, je n'aime guère attendre. J'espère que ce sac miteux que vous trimballer contient un chef d'oeuvre qui n'a rien à voir avec son contenant. La femme fronça légèrement les sourcils. *Ne l'écoutes pas sac en cuir, moi je te trouve très beau et très efficace* pensa-t-elle en sortant le fruit du labeur de ces derniers jours et de ces dernières nuits.
-Bon...Il y a peut-être quelques retouches qui sont nécessaires ici et- commença-t-elle à expliquer avant qu'il ne la coupe en prenant vivement l'instrument.
-STOP ! Trêves de baragouinages...une création parle d'elle-même...Oh, mais que vois-je...Il fit une pause de quelques secondes où le temps semblait se figer, puis mit son index et son pouce sur la base de son nez en admettant : C'est tout de même impressionnant le niveau de médiocrité dont font preuve les artisans d'Ishtar pourtant si réputés...Je ne comprends pas...Vraiment pas...Ou alors...VOUS ALLEZ M'EXPLIQUER QUE JE N'AI PAS EU DE CHANCE C'EST ÇA !? lança-t-il, exaspéré, en laissant tomber le luth sur le canapé. Avez-vous appris à sculpter avec les pieds ou- Un bruit de verre stoppa l'ire du noble musicien. Quelqu'un venait d'éclater la fenêtre du salon en y faisant irruption. L'intrus vêtu de noir profita de la confusion pour assommer le majordome qui perdit conscience. Quelques instants après, deux autres individus couverts pénètrent la pièce mais tout ce fracas ne manqua pas d'alerter les deux gardes du corps du musicien qui déboulèrent à leur tour.

-Bande de pourritures écervelées ! Vous êtes les chiens de Monsieur Auval ! s'exclama le propriétaire des lieux. L'elfe lui lança un regard interrogateur.
-Monsieur Auval ?
-Ce pourceau est trop jaloux de moi et il tente depuis des années de m'écraser. Je vois q'il n'a pas perdu de temps après sa dernière défaite ! fit-il aux assaillants entre moquerie et agacement.
-Tu vas mourrir !! Prépares-toi Lauzanje, ta dernière heure a sonné !! rétorqua furieusement l'un des assassins avant de dégainer une lame. Voyant que ses gardes restaient confus, le luthiste leur cria :
-Qu'attendez-vous pour les liquider bande d'idiots ! Les deux protecteurs se regardèrent, benêts.
-On a plus nos armes, elles se sont cassées la dernière fois et vous aviez dit que vous alliez en recommander...Le noble pesta de rage. Soudain, Ehawee eut une idée. Elle plongea la main dans son sac soit-disant miteux et en sortit deux magnifiques masses Ureau qu'elle avait fabriqué et qu'elle comptait vendre.
-Attrapez ! Elle les lança aux deux gardes qui étaient désormais armés, le combat n'était plus perdu d'avances.

Quelques coups de masses et flèches elfiques plus tard, les assassins de Monsieur Auval avait été défaient.

-Je crois que je vous dois une fière chandelle...admit Monsieur Lauzanje. Il jeta un coup d'oeil sur les armes de la sculptrice. Hm...ça m'a l'air solide...Si vous l'acceptez, je peux vous les prendre à un bon prix, et en échange j'oublierais cette histoire de luth...Enfin, pour votre compte...L'elfe enchantée de cette offre s'attarda tout de même sur autre chose.
-Et donc ce luth, vous n'en voulez pas ? Le noble grimaça.
-Bien sûr que non, reprenez cette horreur. D'ailleurs, rassurez-moi, vous n'aviez jamais sculpter d'instrument de musique, non ?
-C'est exact...avoua-t-elle un peu honteuse mais aussi un peu amusée par la situation.

A sa plus grande surprise, monsieur Lauzanje adressa un sourire à l'elfe qui ressemblait à s'y méprendre à de la tendresse.

(Fabrication de 2 masse Ureau (62 bois de sureau) que j'irais vendre dans la foulée ! Et gain d'un luth médiocre pour ses prochaines aventures ! Tout content)
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 4923
Expérience : 17690
Masculin

Atelier des sculpteurs - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Atelier des sculpteurs - Page 12 EmptyDim 29 Déc 2019 - 19:09

Rapport de récolte :

Ehawee fabrique x2 Masse Ureau et gagne 10 points de métier.
Ainsi que 10 autres points métier en récompense bonus.

Commentaires sur le RP : Tu passes au niveau Apprenti et tu as accès au 2e tiers artisanal !
Revenir en haut Aller en bas
Ehawee
Archère

Ehawee

Messages : 302
Expérience : 2061
Féminin Âge RP : 188 (21)

Politique : 43
Métier : Sculptrice - Expert
Titres:
 

(Tadi, Cerf royal d'Ehawee +300, v+200)

Stats & équipements
Vitalité:
Atelier des sculpteurs - Page 12 1559870510-barre-vie-gauche1850/1850Atelier des sculpteurs - Page 12 1559871461-barre-vie-rouge  (1850/1850)
Vitesse: 1135
Dégâts: 1090

Atelier des sculpteurs - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Atelier des sculpteurs - Page 12 EmptyJeu 23 Jan 2020 - 23:52

20h47 La Digue du Fût, Ishtar

Ces derniers temps la femme ne s'éloignait guère d'Ishtar, là où elle arrivait à s'offrir une nuit ou deux dans une auberge grâce à ses sculptures. Cela la changeait beaucoup des campements à la belle étoile et l'aventurière appréciait une fois par-ci, une fois par-là, le confort d'un lit douillet. Elle avait même assez d'argent pour pouvoir découvrir les activités de la ville portuaire. Cela l'amusait même de se mettre dans la peau d'une habitante, de déambuler dans les rues simplement et profiter de l'air marin, d'acheter des légumes au marché ishtarien et surtout, d'explorer la carte de la Digue du Fût. Car oui, la femme n'aimait pas seulement vagabonder sur Dùralas pour ses vastes paysages, ses créatures extraordinaires, ses cultures passionnantes et ses différentes races de choux.

Les yeux de l'elfe glissaient sur la liste des noms de boissons dont certains l'interloquaient plus que d'autres. Elle plissait le regard devant la "Bile du crapaud", le "Saucisson liquide" ou encore l"Etrange breuvage au goût difficilement reconnaissable, (cocktail à base d'ingrédients locaux et faits maison)". Une serveuse la stoppa dans ses réflexions.
-Que puis-je pour vous ?
-Hum, qu'est-ce qu'il y a dans votre "Venin du cobra des mers" ? interrogea-t-elle intriguée.
-Une liqueur aux algues marines et aux oeufs d'anguilles. La femme ravala sa salive, puis décida de se rabattre sur une recette qui lui inspirait plus confiance.
-Hum..et dîtes voir...Ce "Shooter aux herbes fraîches" contient quoi exactement ?
-Un mélange d'alcool au lichen et diverses racines et champignons du terroir. L'elfe fronça les sourcils.
-Vous avez du rhum ? finit-elle par demander.

...

Après environ une demi-heure, Ehawee ressentait déjà les effets de l'alcool monter au cerveau. Il fallait dire, qu'après une journée de labeur à fabriquer sa nouvelle arme, la femme ne pouvait qu'être épuisée, facilitant son ivresse. Mais cela lui faisait du bien de venir se réchauffer le corps et le coeur ici. Elle avait beau trouver les pirates un peu rustre, la plupart n'était pas là pour les ennuis. Oui, tout le monde ou presque semblait être venu pour la même raison qu'elle : se détendre devant un bon petit verre. Peut-être était-ce pour eux le moyen d'oublier les affres des dernières péripéties, ou de fêter les dernières réussites. Suivant cette logique, Ehawee se demandait si, comme eux, elle était venue ici pour une raison particulière, plus profonde qu'elle ne l'aurait pensé. La femme plongea ses yeux dans le gobelet, remarquant son reflet. Et si, au fond, la vie d'une marginale, sa vie, était trop dure pour un être fondamentalement social ? Avait-elle tout simplement besoin de compagnie ? Elle arrivait à s'en sortir grâce à son travail, elle pouvait très bien choisir de s'installer ici. Finalement, l'aventure n'était-elle avant tout que contraintes perpétuelles ? Une image fila dans sa tête, celle de cet ivrogne (cf fiche de présentation) l'autre fois dans une taverne en Sylfaën. Tout ce qui lui avait révélé...tout ce qu'elle en avait retenu refit surface. L'absence des esprits laissaient un vide profondément douloureux en elle...Mais ce trou elle commençait à pouvoir le combler. Elle s'était fait quelques connaissances dans cette ville, et même l'interaction la plus superficielle avec le marchand de légume la réconfortait.

Et pourtant...*Impossible qu'ils m'aient abandonnés...* songea-t-elle frustrée, serrant son verre plus fort que nécessaire. La femme sortit son carnet de voyage. Durant son périple, elle y avait inscrit tout ce qu'elle trouvait intéressant, et surtout, ses pistes quand à la mystérieuse disparition des esprits...Absorbée dans ses croquis et ses notes, elle ne remarqua pas qu'une présence se penchait vers elle.

-Que lisez-vous donc ? lança un jeune homme sur un ton innocent. Un sursaut s'empara de l'elfe qui referma aussitôt son bouquin. Voyant que sa réaction fut exagérée, elle tenta de se rattraper.
-Euh, je...Que...Pas du tout..J'veu-elle s'arrêta pour toussoter. Rien de...de particulier...des notes...fit-elle hésitante.
-Des notes ? répondit-il intrigué. Voyant qu'elle n'était pas à l'aise, il passa. Désolé de vous avoir troublé, jeune demoiselle, je me prénomme Kalaï, ravie de faire votre connaissance, dit-il en y ajoutant une courte révérence. La femme surprise de voir de telles manières dans ce genre d'endroit se présenta à son tour. Alors il demanda s'il pouvait s'installer à la table et prendre deux autres de ces verres de rhum. Non déçue d'avoir de la compagnie, l'elfe accepta l'invitation. Elle profita de ce moment où il passait commande pour contempler son visage plus en détail. Il était probablement humain, avec environ de vingts à trente ans, assez grand sans être imposant. Sa chevelure était brune, ses yeux noirs. Ses traits étaient assez droits mais ses sourires rendaient le personnage très chaleureux. Il semblait plutôt observateur. Après que la serveuse eut apporté de quoi se réchauffer le gosier, le jeune homme annonça à l'elfe qu'il la reconnaissait et qu'il l'avait déjà vu à l'atelier, lui aussi était sculpteur...S'en suit alors un long échange sur leurs origines respectives, embué par les vapeurs d'alcool.

...
-Alors, Ehawee, jeune elfe d'Endorial, sculptrice commençant à faire ses preuves à Ishtar, aventurière...Archère, si j'ai bien suivi ? Elle acquiesça jovialement. Il est bientôt minuit et tu es entrain de parler au jeunot écervelé qui ne sait pas bien le sens de sa vie (il aimait beaucoup faire de l'auto-dérision). Que cherchais-tu en venant à la Digue du Fût ?
-Alors déjà, avança-t-elle en souriant, tu ne me paraît être bien plus qu'un "jeunot écervelé qui ne sait pas bien le sens de sa vie". Il l'écoutait avec amusement, il voulut la contredire mais il décida de la laisser finir. Ensuite, pour répondre à ta question, je pense qu'il suffit de regarder autour de toi. Il y a de la musique, des gens qui s'amusent et une carte de breuvage assez exotiques...Je trouve que c'est un endroit idéal pour finir une bonne journée d'artisanat.
-Certes...Cette taverne n'a rien à envier et fait partie d'une des meilleures, que dis-je, de LA meilleure de tout Dùralas ! Mais ce n'est pas là où je voulais en venir jeune elfe...termina-t-il. Elle réfléchissait. Pendant ce temps, voyant que les deux verres étaient vides depuis un bon bout de temps, Kalaï commanda une bouteille de rhum.
-Honnêtement, commença-t-elle pour avoir son attention alors qu'il lui servait l'alcool tout juste arrivé. Merci...Ils trinquèrent brièvement et burent une gorgée. Honnêtement, je pense que je cherchais juste un peu de chaleur. Tu vois ? Il sourit, puis plissa les yeux, curieux.
-Oui...Qu'est-ce qu'il y a dans ce carnet ? La femme soupira, un peu blasée mais toujours enjouée. Elle déposa l'objet devant lui sur la table puis guetta la moindre de ses réactions. L'homme l'ouvrit et feuilleta les pages.
-C'est un carnet de voyage.
-C'est toi qui a fait ses croquis ? Elle répondit d'un hochement de tête. Oh...C'est intéressant. Tu ne sais donc pas dessiner que sur le bois mais aussi sur le papier...complimenta-t-il en continuant de tourner les pages.
-Euh...Ce passage est un peu ennuyant...fit-t-elle en faisant passer rapidement les notes sur sa quête spirituelle. Il vit alors un croquis d'une stryge blanche et eut une idée.
-Dessines-moi ! lui lança-t-il sans vraiment réfléchir. La femme eut un moment d'hésitation, puis une excitation put se lire sur son visage. Il ne lui en fallut pas plus pour qu'elle se saisisse du carnet et d'un fusain...Après quelques traits noirs un peu maladroit à cause de l'ivresse, l'homme contempla ce croquis fait en à peine un quart d'heure. Il resta pensif puis admit avec satisfaction : Ça me va ! Il aperçu alors le dernier dessin qu'elle avait fait avant celui-ci. Cet arc est fabuleux...
-Oh, ça ! Merci...C'est, hum, je l'ai sculpté aujourd'hui, je pourrais te le montrer si tu le souhaites. Je ne l'ai pas encore essayer, j'ai hâte car je voulais avoir une nouvelle arme...Celui-ci me rappelle Sylfaën...Ses yeux se baissèrent, une émotion de nostalgie s'empara d'elle. Lui resta pensif quelques secondes avant qu'une question ne pique à nouveau sa curiosité.
-Dis-moi, cet arc...Tu t'en sers pour quoi au final ? Est-il si important que ça ? Moi, je ne me suis jamais battu et j'espère ne jamais avoir à le faire...avoua-t-il.
-Je suppose que c'est une habitude que j'ai prise d'en avoir un en permanence...J'ai grandi avec un arc. Au final, je pense qu'il est fondamental pour moi. Je dirais même qu'il fait partie de moi, de mon identité. En tant que nomade, si je n'ai pas d'arme, ma vie est en danger. Bien sûr, il peut arriver un malheur à tout le monde, à tout moment, mais comme je voyage seule, je suis une cible facile. Sans oublier que, en dehors des villes, lorsque je ne trouve pas de végétaux pour me nourrir, je dois chasser. Il m'est arrivé plusieurs de devoir ôter la vie à des créatures pour ma survie. En fin de comptes, ça n'est pas différent des autres prédateurs de ce monde. Il l'écoutait avec attention tandis qu'elle avait pris son arc pour donner ces explications. La femme eut un déclic. "Ôter la vie" n'était jamais chose joyeuse, mais elle en avait parlé avec une froideur d'âme qui lui fit peur après coup. Etait-ce sa déconnexion avec les esprits qui lui faisait s'exprimer comme une chasseuse apathique ou juste cette boisson forte ? Comme il semblait plongé dans ce qu'elle avait dit, elle fit bifurquer son esprit sur autre chose. Quand je tire la corde vers moi, tout mon corps se contracte, et quand je lâche et que le trait file dans le vent, c'est comme si mon être entier était projeté dans la flèche pour aller droit au but. Le tir à l'arc est une expérience extraordinaire, mais il ne faut pas oublier la létalité de cette arme...Remarquant qu'elle avait monopolisé la parole un bon bout de temps, l'elfe voulut changer de sujet. Et toi, tu as tu sculpté des choses récemment ?
-Eh bien, oui, quelques unes. Répondit-t-il songeur. Je me spécialise dans les bâtons.
-Oh ! Alors tu as des connaissances en magie ? demanda-t-elle avec avidité. Il rigola.
-Peut-être le découvriras-tu un jour...répliqua l'humain mystérieux. Mais, j'ai un défi à te lancer. Si tu réussis je te montrerais un sortilège ! Je te parie que tu n'est pas capable de fabriquer un arc en y incrustant du métal, lança-t-il le regard provocateur. Il savait que ce matériaux était moins maniable, surtout pour quelqu'un qui n'a aucune expérience dans la forge.
-Ah ! J'en suis ! Lâcha la femme au tempérament joueur. De toutes façons, elle aurait accepté n'importe quel défi avec tout le rhum ingurgité. D'ailleurs, l'humain et l'elfe finirent cette bouteille et allèrent danser au rythme des guitares endiablées en compagnie de quelques pirates à l'équilibre douteuse.

...

Deux jours plus tard, fin d'après-midi, une auberge d'Ishtar

La sculptrice rentrait dans la pièce et lâcha son gros sac en cuir près du lit. Elle posa un arc fait de bois et d'argent contre la commode. A côté, un autre arc à la courbure différente y était installé de la même façon, de petits motifs en volutes étaient gravés sur ce dernier. La femme épuisée s'allongea et contempla le plafond, songeuse. Elle repensait à cette soirée l'autre nuit, puis à ses travaux à l'atelier...

Ehawee souriait.

(Fabrication d'un arc sylvestre pour l'équipement ainsi qu'un arc argenté pour l'inventaire ! Première fabrication d'apprentie effectuée !)
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 4923
Expérience : 17690
Masculin

Atelier des sculpteurs - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Atelier des sculpteurs - Page 12 EmptyLun 27 Jan 2020 - 22:37

Rapport de fabrication :

Ehawee fabrique x1 Arc sylvestre et x1 Arc argenté puis gagne 10 points de métier.
Ainsi que x10 points métier en récompense bonus.

Commentaires sur le RP : Bonne réalisation et attention, le rhum c'est traître ! Tu réalises la quête Première fabrication d'apprenti et obtient 1 os doré et 10 points d'expérience.
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte Roseline III
Technophile

Charlotte Roseline III

Messages : 188
Expérience : 1078
Féminin Âge RP : 32

Politique : 00
Métier : Sculpteur - Expert
Titres:
 

(Lucie, fille de Charlotte [Modifié] +360, 150, v+290 ; contrecoup de 80)

Stats & équipements
Vitalité:
Atelier des sculpteurs - Page 12 1559870510-barre-vie-gauche1850/1850Atelier des sculpteurs - Page 12 1559871461-barre-vie-rouge  (1850/1850)
Vitesse: 372
Dégâts: 1615

Atelier des sculpteurs - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Atelier des sculpteurs - Page 12 EmptyDim 16 Fév 2020 - 18:34

La récolte de bois fut laborieuse et peu productive sur la plage. Enfin, cela avait été plus le problème de Lucie que de Charlotte qui, tranquillement s'était reposée une bonne partie du temps. Ne restait plus qu'à sculpter et cela allait être son affaire. Dans sa chambre, à l'auberge d'Ishtar, elle prépara le bureau avec le peu d'outils dont elle disposait. Finit les ciseaux à bois, les gouges et les couteaux spécialisés. Elle ne disposait que de son couteau de défense, mais c'était toujours mieux que rien.

- Regarde bien comment je fais... Dit alors Charlotte à sa fille qui lisait un livre de magie noire sur son lit.

- Oui, oui, j'observe. Fit-elle en tournant l'une de ses pages.

Charlotte se mise alors enlever les morceaux de bois qui ne lui serraient pas utile, faisant bien attention à garder les bons pour quelques babioles qu'elle vendrait sur le marché avec la dénomination : "Authentiques bijoux Wystériens". Une fois que la forme principale fut bien déterminée, elle se tourna vers sa fille et la surprise toujours plongée dans ses bouquins. La rage lui monta au visage d'un coup. Quand elle repensait à tout ce qu'elle avait du vivre pour se sortir de la misère! Catherine surtout, la deuxième, pour être exacte. Charlotte se saisit d'un bon de bois et l'envoya dans le visage de sa fille sans ménagement.

- Non mais tu te fous de moi?! Tu feras moins la maline quand il faudra vendre ton cul pour des clous!

Elle se leva alors et, sous les yeux terrifiées de Lucie, saisie sa chaise, prête à la battre violemment. Soudainement elle se ressaisie, son amour pour sa fille n'avait pas été à ce point là affecter par la malédiction. Elle reposa la chaise et se rapprocha de sa fille, les larmes aux yeux.

- Excuse moi... La vie ne va plus être aussi simple que sur le Ruby tu sais...

Lucie, très mûre pour son âge pris sur elle et enlaça sa tortionnaire. Suite à cela, elles se remisent au travail toutes les deux cette fois-ci. Après avoir finit les grandes lignes de la matraque qu'elle préparait, Charlotte laissa sa place à sa fille pour les finitions. Elle était visiblement assez douée, cela allait être un atout pour les bijoux. Cet étrange moment se finit donc assez bien, rares instants de complicités entre les femmes de cette famille.

[Fabrication du TonFatsia gratuit, et équipement si possible]




Atelier des sculpteurs - Page 12 Cr3flag-2
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 4923
Expérience : 17690
Masculin

Atelier des sculpteurs - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Atelier des sculpteurs - Page 12 EmptyLun 17 Fév 2020 - 14:20

Rapport de fabrication :

Charlotte fabrique x1 TonFatsia et gagne 5 points métier.
Ainsi que x5 points métier en récompense bonus.

Commentaires sur le RP : La commande gratuite est validée !
Revenir en haut Aller en bas
Ehawee
Archère

Ehawee

Messages : 302
Expérience : 2061
Féminin Âge RP : 188 (21)

Politique : 43
Métier : Sculptrice - Expert
Titres:
 

(Tadi, Cerf royal d'Ehawee +300, v+200)

Stats & équipements
Vitalité:
Atelier des sculpteurs - Page 12 1559870510-barre-vie-gauche1850/1850Atelier des sculpteurs - Page 12 1559871461-barre-vie-rouge  (1850/1850)
Vitesse: 1135
Dégâts: 1090

Atelier des sculpteurs - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Atelier des sculpteurs - Page 12 EmptyMar 18 Fév 2020 - 22:09

Un petit endroit un peu isolé du port comportait quelques pins noirs. Un des arbres surplombaient les autres de ses douze mètres de hauteurs. Majestueux, son tronc était ancré solidement au bord de la côte, dans un bout de terre suffisamment surélevé pour ne pas permettre au sel marin de le ronger. Les grandes branches qui l'habillaient s'étaient développées étrangement dans l'air. Le tout formait une masse plus horizontale qu'à l'habitude, si bien qu'il en vint à s'étendre dans le vide, là où le sol s'arrête. Son ombrage, relatif, laissait passé des rayons de soleil.

C'était sur ces branches qui semblaient vouloir conquérir l'horizon océanique qu'Ehawee s'était installée l'après-midi. Des copeaux de sureaux et de cerisiers pleuvaient dans l'eau en contrebas. La femme était d'abord venu ici pour se ressourcer, préférant la présence des arbres pour cela, mais l'inspiration du moment la destinait plus à la sculpture. Ehawee n'avait plus un sou en poche mais toujours quelques outils sur elle, ce qui acheva donc de la convaincre de se mettre à l'ouvrage.

Perchée face à l'océan, l'elfe taillait le bois alors qu'un vent doux faisait légèrement tanguer la branche où elle était. Il aurait été plus facile de créer à l'atelier, mais la femme voulait profiter du ciel éclatant, et pour une elfe sylvestre cela ne représentait aucunes difficultés que de travailler en haut d'un arbre.

Peu à peu, à force de façonnage, deux arcs prirent formes. Ehawee ne s'embêta pas à expérimenter d'autres créations que celles qu'elle connaissait déjà, non pas qu'elle y était fermée, mais cette fois-ci, elle voulut simplement être à l'aise, sans rencontrer de mauvaises surprises. Il se trouvait qu'elle connaissait bien cette arme, et qu'elle ne s'en lassait pas. Elle n'avait pas besoin d'autres choses, en somme. Tout paraissait plus évident depuis qu'elle avait retrouvé ses liens spirituels.


(Fabrication d'1 M'arc'guerite et d'1 Arc sylvain pour l'inventaire, merci !)
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 4923
Expérience : 17690
Masculin

Atelier des sculpteurs - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Atelier des sculpteurs - Page 12 EmptyVen 21 Fév 2020 - 6:00

Rapport de fabrication :

Ehawee fabrique x1 M'arc'guerite et x1 Arc sylvain. Elle gagne 10 points métier
Ainsi que x5 points métier en récompense bonus.

Commentaires sur le RP : Tu passes Compagnonne, à toi les armes du tiers supérieur !
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte Roseline III
Technophile

Charlotte Roseline III

Messages : 188
Expérience : 1078
Féminin Âge RP : 32

Politique : 00
Métier : Sculpteur - Expert
Titres:
 

(Lucie, fille de Charlotte [Modifié] +360, 150, v+290 ; contrecoup de 80)

Stats & équipements
Vitalité:
Atelier des sculpteurs - Page 12 1559870510-barre-vie-gauche1850/1850Atelier des sculpteurs - Page 12 1559871461-barre-vie-rouge  (1850/1850)
Vitesse: 372
Dégâts: 1615

Atelier des sculpteurs - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Atelier des sculpteurs - Page 12 EmptyDim 23 Fév 2020 - 1:14

Les bijoux qu'avait vendues la famille Roseline leur avait permis de s'acheter un peu plus de bois en plus de quoi survivre. Au final, malgré les doutes évidents de Lucie cela semblait avoir été la meilleur solution pour elles. Charlotte n'en avait pour autant terminer avec la sculpture, elles devaient avoir de quoi se payer le voyage jusqu'à BoldorHeim et plus, avoir de quoi payer la Congrégation de l'Ombre si elle n'avait pas elle même la force de battre le vainqueur du tournoi.

De retour à l'auberge, elles se mirent donc à la fabrication d'arbalètes, le reste du bois allant servir encore pour des bijoux. Non tant que leur pris de vente était chère mais elles allaient bientôt tomber à cour d'énergie bleue et Ishtar était une ville où il valait mieux savoir se défendre. Charlotte fit donc le plus gros travail, qui se devait d'être parfait comme les armes étaient pour elles-mêmes, et Lucie s'occupa une fois de plus des finitions décoratives auquel sa mère tenait particulièrement. Les apparences était choses importantes pour cette femme, c'est en grande partie avec celles-ci que ses aïeules avaient réussies à se faire respecter dans la piraterie et elle n'échapperait pas à la règle.

[Fabrication de 2 Nénuphar'balètes : 62 bois de sureau]




Atelier des sculpteurs - Page 12 Cr3flag-2
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 4923
Expérience : 17690
Masculin

Atelier des sculpteurs - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Atelier des sculpteurs - Page 12 EmptyMar 10 Mar 2020 - 13:22

Rapport de fabrication :

Charlotte fabrique x1 Nénuphar'balètes. Elle gagne 10 points métier

Commentaires sur le RP : Rien à redire
Revenir en haut Aller en bas
Ehawee
Archère

Ehawee

Messages : 302
Expérience : 2061
Féminin Âge RP : 188 (21)

Politique : 43
Métier : Sculptrice - Expert
Titres:
 

(Tadi, Cerf royal d'Ehawee +300, v+200)

Stats & équipements
Vitalité:
Atelier des sculpteurs - Page 12 1559870510-barre-vie-gauche1850/1850Atelier des sculpteurs - Page 12 1559871461-barre-vie-rouge  (1850/1850)
Vitesse: 1135
Dégâts: 1090

Atelier des sculpteurs - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Atelier des sculpteurs - Page 12 EmptyVen 20 Mar 2020 - 21:10

La femme se trouvait dans un endroit qu'elle ne connaissait pas. Tout était sombre et elle n'arrivait pas à distinguer grand chose. L'air était humide et étouffant. Elle fit quelques pas dans l'obscurité et aperçu des cristaux luminescents qui lui permirent de constater qu'elle se trouvait dans une grotte. Après quelques minutes d'exploration hésitante, ses yeux s'étaient totalement habitués à la noirceur de l'endroit. L'elfe fut intriguée par quelques pierreries qui semblaient différentes des autres. Elles brillaient d'une étranges façon et semblaient se déplacer...Ehawee s'approcha un peu, fascinée par ces huit pépites scintillantes, quand sou-

-HHHHRRRRRR !!!!!! Une forme imposante se détacha des ombres en poussant un hurlement effarant. La masse se révélait être une créature monstrueuse qui se jeta sur Ehawee qui eut à peine le temps d'esquiver. Ses huits yeux  plongerent sur l'elfe qui devina l'anatomie d'une arachnide d'environ quatre mètres de large et deux mètres de hauteur. Ah... Ce n'est que toi... Une voix put se faire entendre en provenance de la bête velue. Ehawee, l'envoyé de l'esprit d'écorce...Je m'appelle Raxanga, est-ce bien toi ? Les paroles résonnaient dans l'antre de l'araignée dans un son rauque. Réponds !!
-Aah-h! Oui ! C'est bien moi, fit l'elfe apeurée. L'arachnide ria à mandibules déployées.
-Ahahaha ! Cet esprit n'a trouvé que ça comme solution pour se guérir ! Balancer une faiblarde se faire bouffer !
-Non ! Protesta la femme. Je trouverais ses fragments...Un autre petit rire put se faire entendre.
-Quoiqu'il en soit, j'ai besoin de toi...Elle s'approcha un peu plus de l'archère. Toi qui passes ton temps à tailler le bois...Montres-moi ! Le visage d'Ehawee se froissa, elle ne s'attendait pas à ce genre de requête. Raxanga se déplaça sur le côté. Vois-tu je n'ai que du fil pour m'occuper, je ne connais que ce matériaux et j'en ai assez...fit-elle en feignant d'être désemparée. Vous les Dùralassiens, vous avez au moins le mérite de pouvoir toucher à tout...AIDES-MOI !! lui explosa-t-elle au visage en se retournant violemment dans sa direction.
-D'accord !! D'accord...Les mandibules de la créature vibrèrent de joie quand Raxanga entendit l'acceptation de l'elfe. Déjà...s'il vous plaît calmez-vous, un grognement put se faire entendre. Euh...ensuite, il faut que nous allions à l'extérieur...Nous ne pourrons rien sculpter dans l'obscurité...
-Je te suis...

Une fois dehors, un hurlement de rage fit vibrer les arbres bordant l'entrée de la grotte. Raxanga se tordaient de douleurs en essayant de cacher ses huit jolies prunelles de sang.
-MES YEUX !! MES YEUX !!
-Vous ne sortez donc jamais ? demanda la femme inquiète qui aurait du se taire car la créature poussa un énième grognement en sa direction, en ne manquant pas de la faire sursauter. Après quelques minutes, une fois que le calme était revenu et les pupilles apaisées, l'elfe reprit le cours. Il vous faut un outil tranchant pour pouvoir tailler le bois. L'esprit arachnide donna un coup de patte au sol dans un bougonnement, mettant en évidence la griffe d'une dizaine de centimètre qui ornait son extrémité. Bien...Il vous faut également la matière première. Cela tombe bien, nous sommes en- d'un geste éclair, le monstre taillada un arbre et en fit choir plusieurs morceaux de bois imposants- ...en forêt...finit de dire la femme ébahie. Nous pouvons débuter, je vais sculpter à côté et vous montrer comment faire un arc.

La leçon improvisée semblait s'étaler sur plusieurs heures. Finalement, malgré la difficulté que représentait son imposante anatomie, Raxanga se débrouillait plutôt bien. Elle se dépatouillait en tenant la pièce contre le sol d'une patte et en taillant avec une autre. Même si elle s'était montrée peu réceptrice au début, la patience de l'araignée s'était révélée être bien utile pour cet artisanat.

...

La femme se tordait dans son lit puis se réveilla. Sur elle, deux armes la recouvraient. La première était une arbalète assez simple mais fabriquée avec soin et témoignant d'une certaine aisance. La seconde était un arc rudimentaire, avec quelques arrêtes anguleuses par endroit. Ceci dit, il était maniable et utilisable. Il pouvait parfaitement remplir sa fonction. Quelques morceaux de métal y avaient été ajoutés pour les finitions, montrant un certain effort d'embellissement. Ehawee se leva et mit les objets dans son sac, quelques peu perturbée par le rêve qu'elle avait fait. Plus tard, alors qu'elle allait quittée la chambre de l'auberge, elle remarqua une araignée au plafond.
-Joli travail, dit-elle d'un air tendre avant de partir et refermer la porte.

Là, dans la pièce vide, l'araignée suspendue s'agrandit, dévoilant ses mandibules vibrantes de joie.



(Fabrication d'1 Arc argenté et d'1 Lapilazul'arbalète, pour l'inventaire, merci !)
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 4923
Expérience : 17690
Masculin

Atelier des sculpteurs - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Atelier des sculpteurs - Page 12 EmptySam 21 Mar 2020 - 15:20

Rapport de récolte :

Ehawee fabrique x1 Arc argenté et x1 Lapilazul'arbalète puis remporte 10 points de métier.

Commentaires sur le RP : Bonne leçon arachnidique !
Revenir en haut Aller en bas
Arhiann
La Tempérance ♦ Ensorceleuse

Arhiann

Messages : 996
Expérience : 4362
Féminin Âge RP : 60 (éq. humain 30)

Politique : 158
Métier : Sculpteur - Maîtresse absolue
Titres:
 

(Manydh, Compagnon d'Arhiann [Hybride] ; invoque un compagnon qui a 75% des stats d'Arhiann (pendentif zéphyrien))

Stats & équipements
Vitalité:
Atelier des sculpteurs - Page 12 1559870510-barre-vie-gauche2045/2045Atelier des sculpteurs - Page 12 1559871461-barre-vie-rouge  (2045/2045)
Vitesse: 543
Dégâts: 2058

Atelier des sculpteurs - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Atelier des sculpteurs - Page 12 EmptyMar 31 Mar 2020 - 16:27

Avec ses bracelets magiques acquis à Wystéria, il était temps de se remettre à l'ouvrage pour la sculpteure occasionnelle. Elle avait amassé une certaine quantité de matériaux, sans trouver le temps de les utiliser, mais maintenant, elle avait tellement envie de tester son nouvel artefact, que la motivation était revenue en flèche. D'ailleurs, c'était un arc qu'elle avait décidé de fabriquer en premier, un arc qui s'agrémenterait de queues de renard, pour lui offrir la célérité et la discrétion du quadrupède roux.

Piochant dans le bois de sapin qui possédait une solidité n'empêchant pas la souplesse, et s'imprégnait assez bien des forces magiques apportées par l'élément animal, elle commença à former les deux grandes branches de la future arme, en travaillant bien soigneusement dans le sens du fil. Quand elle eut presque obtenu la section désirée, elle décida de tailler un motif spiralé tout le long, ce qui donnerait davantage de cachet à sa réalisation.

L'ornement terminé et longuement poncé, pour le rendre aussi doux que la peau d'un nouveau-né, la faune incisa les extrémités pour pouvoir y glisser la corde, puis s'attela à une pièce supplémentaire. Celle-ci devrait relier les deux parties, tout en soutenant la flèche et, comme elle serait en bois de sureau de couleur disctincte, en donnant un repère pour l'archer - même si, pour utiliser une arme de cette qualité, on n'en avait généralement plus besoin. Enfin, elle fixa les queues de renard à la corde, en les enroulant autour de multiples fois, ce qui faisait écho à sa spirale de bois.

Le rendu était agréable, ou du moins, lui plaisait. Une fois les finitions achevées et le cirage bien sec, Arhiann se rendit au terrain d'entraînement à l'archerie de sa faction, et proposa au premier elfe venu de tester sa nouvelle œuvre. En sortie du parcours, où elle attendait son cobaye volontaire, elle eut la satisfaction de recevoir d'enthousiastes compliments : malgré l'irrégularité de sa pratique de sculpture, elle n'avait donc pas perdu la main. Comme elle n'utilisait pas d'arc pour elle-même, et que l'elfe ne souhaitait pas acquérir de nouvelle arme, elle décida d'aller le proposer à l'hôtel des ventes : elle trouverait toujours l'usage de quelques pièces d'or supplémentaires. Et quand elle revint, par la magie du bracelet wystérien, un second objet identique l'attendait.

[fabrication d'un renarc, avec utilisation d'un bracelet d'abondance, + validation de la quête métier de niveau compagnon]




" il n'y a personne qui soit né sous une mauvaise étoile,
il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel "

♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 4923
Expérience : 17690
Masculin

Atelier des sculpteurs - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Atelier des sculpteurs - Page 12 EmptyMar 31 Mar 2020 - 20:18

Rapport de fabrication :

Arhiann fabrique x2 Renarc grâce à son bracelet et gagne 5 points métier.
Elle gagne aussi 5 points métier supplémentaires en bonus.

Commentaire sur le RP : Tu valides la quête Première réalisation de compagnon et gagne 1 essence sylvestre + 1 minerai d'adamantium + 20 points d'expérience.
Revenir en haut Aller en bas
Ehawee
Archère

Ehawee

Messages : 302
Expérience : 2061
Féminin Âge RP : 188 (21)

Politique : 43
Métier : Sculptrice - Expert
Titres:
 

(Tadi, Cerf royal d'Ehawee +300, v+200)

Stats & équipements
Vitalité:
Atelier des sculpteurs - Page 12 1559870510-barre-vie-gauche1850/1850Atelier des sculpteurs - Page 12 1559871461-barre-vie-rouge  (1850/1850)
Vitesse: 1135
Dégâts: 1090

Atelier des sculpteurs - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Atelier des sculpteurs - Page 12 EmptySam 4 Avr 2020 - 1:42

Une fois de plus, Ehawee se rendit à l'atelier d'Ishtar. C'était comme devenu un petit rituel que de passer quelques jours dans la ville portuaire et de se remplir les poumons d'air marin. La femme appréciait véritablement cette ville, même si elle était réputée dangereuse à cause des pirates. Elle trouvait que la culture y était plus libre mais elle pensait sûrement cela car elle y séjournait essentiellement pour la sculpture. Néanmoins, les moeurs y semblaient tout de même plus légères...Cependant il était vrai que ce n'était pas forcément un avantage. En effet, l'elfe appréciait arpenter les rues de la ville, promener son regard sur les étals du port et passer une soirée à la Digue du Fût, mais il fallait être en permanence sur ses gardes. Elle espérait que l'arc porté sur son dos en toutes circonstances en dissuadaient certains de s'en prendre à elle...

D'ailleurs, c'était de ces objets qu'il était question ce jour-là, à l'atelier. L'elfe possédait tout juste assez de matériaux pour pouvoir confectionner deux arcs. Elle ne se lasserait décidément jamais de cette arme qui ne cessait de la fasciner. Parfois, certains artisans qui la reconnaissaient s'arrêtaient devant elle quand elle était à l'ouvrage et faisaient une mine surprise avant de continuer ce qu'ils faisaient. Des temps en temps, des blagues jasaient en sa direction pour cette raison. Ce n'était jamais méchamment, c'étaient justes de petites remarques montrant qu'ils se voulaient plus ouverts à la discussion que blessant. Néanmoins, quelques sculpteurs qui étaient en permanence à l'atelier commençaient à la surnommer "l'archetière". Et il faut dire que cette appellation ne pouvait que rendre fière l'elfe qui attachait beaucoup de valeurs positives à cette arme.

Elle pénétra donc dans le lieu d'artisanat, l'odeur du bois qui envahissait ses poumons à chaque fois avait un effet immédiat d'apaisement. Elle traversa l'espace pour s'installer à un établi. Il n'y avait pas grand monde, ce qui était surprenant en cette belle après-midi de printemps. Peut-être que les tout le monde voulait profiter du beau temps en extérieur, après tout. L'archère, elle, s'attela au travail, en commençant par tailler grossièrement une forme courbée. Après quelques heures, quand elle eut un arc bien lisse, une douce musique put se faire entendre de dehors. Ehawee tourna la tête et remarqua qu'une fenêtre n'avait pas été fermée. Quelqu'un avait du s'asseoir non loin du bâtiment, à l'arrière pour jouer de la flûte. Elle n'aurait pas su dire de quelle flûte il s'agissait, n'étant pas experte en la matière, mais le son de l'instrument à vent était agréable à entendre. Ne voulant pas investiguer sur l'origine de la musique pour ne pas perdre sa concentration, elle continua. Une fois le bois façonné comme elle le souhaitait, elle passa aux étapes suivantes. Elle creusa de petites encoches pour pouvoir mettre la corde. La ficelle était ornée d'une petite pièce pour servir de repère aux flèches, de même sur l'arc qui avait un légère marque. Tout en étant accompagnée par la musique, la femme bientôt avait terminé les deux armes. Un doux sourire se dessina sur son visage quand elle réalisa que la flûte n'avait pas cessé d'émettre des sons. Elle l'avait aidé à être en phase avec le bois. Ce n'était pas de l'inspiration mais plutôt de la concentration : ce n'était qu'à ce moment-là qu'elle réalisa qu'il était déjà tard et qu'elle avait été totalement plongée dans ses sculptures. Il ne manquait plus que les finitions.

L'archetière quitta l'atelier et rentra à l'auberge, contente de cette après-midi. Même si elle n'avait pas vu le soleil, elle avait senti la chaleur d'une chanson inconnue. Le lendemain, elle allait dans une forge d'Ishtar pour forger les petites pièces en argent qui allaient orner ses arcs avant de repartir sur les routes.



(Fabrication de 2 Arc argenté pour l'inventaire, merci beaucoup)
Revenir en haut Aller en bas
Uskøl
Barbare

Uskøl

Messages : 240
Expérience : 2009
Masculin Âge RP : 32

Politique : 85
Métier : Sculpteur - Apprenti
Titres:
 

(Cheval décédé, +200, v+200, Vitesse macabre : Les debuffs de vitesse (équipements, pouvoirs, météo, etc.) n'ont aucun effet sur le propriétaire. En contrepartie, les buffs de vitesse n'ont pas non plus d'effet sur lui/elle)

Stats & équipements
Vitalité:
Atelier des sculpteurs - Page 12 1559870510-barre-vie-gauche1385/1385Atelier des sculpteurs - Page 12 1559871461-barre-vie-rouge  (1385/1385)
Vitesse: 255
Dégâts: 1254

Atelier des sculpteurs - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Atelier des sculpteurs - Page 12 EmptySam 4 Avr 2020 - 15:03


Vetrmer, 20 Âtrefeu
Campement des Dragonniers


Uskøl enchaînait les allers et venues entre le campement des Dragonniers et le Pavillon de Thrud, le siège des Miliciens. Le nordien était dans l'attente du raid sur le campement des Perracks des plaines d'Aràn par les Dragonniers et attendait patiemment que les choses se mettent en branle pour qu'il puisse faire couler le sang de ces gobelins revenants, pantins d'un certain comte situé en Perracie.

Le nordien était de retour d'un passage éclair, qui l'avait beaucoup ennuyé d'ailleurs, auprès de la Milice où il avait pris connaissance d'une lettre envoyée par Voyageur, un humain enfoui sous une cape et une capuche avec qui il avait partagé deux péripéties. Uskøl était très fier et orgueilleux parce qu'il avait à cœur de servir au mieux la Jarl de Kastalinn, Selsya Åsa, et pour ce faire avait besoin de s'illustrer en combat, ce qui n'avait pas été le cas lors de sa mésaventure à laquelle Voyageur avait pris part et qu'il remémorait dans la missive adressée à la dirigeante de la Milice.

Fidèle à lui-même, le natif du Grand Nord avait tiré une tête de sept yétis de long et avait quitté les lieux, furieux contre lui-même et dégoûté du rappel de ses récents échecs. Décidément, sa "carrière" au sein de la Milice n'était pas des plus remarquables et il comptait bien sur l'offensive contre les Perracks pour redorer son image.

Sauf que l'assaut promis n'était pas encore abouti et l'homme aux cheveux rouges devait se tourner les pouces en attendant qu'on veuille bien lui indiquer que sa hache avait enfin la possibilité de découper des gobelins dans le but d'apporter une tranquillité plus durable pour le Nord et ses habitants.
> Hey ! Euh... Youskel ? Euh... Monsieur le nordien ? le héla avec une certaine difficulté l'un des dragonniers.
> Uskøl, répondit d'un ton neutre l'intéressé avec un très léger regard noir.
> Oh, oui, pardon... J'ai un message à te faire passer, les yeux du nordien s'illuminèrent très légèrement, Tu vois où se trouve l'atelier de sculpture ? Il y a un arrivage pour toi.

Son camarade de la guilde lui montra du point la direction à prendre puis le quitta avec un sourire, peut-être par crainte d'essuyer quelques revers de la part du bougonneux guerrier, pas forcément connu pour être d'une grande tendresse. On ne pouvait pas empêcher les rumeurs de se propager et puisque le natif du Grand Nord ne semblait jamais sourire ou éprouver de grand intérêt de par son regard, on lui appliqua de telles étiquettes.

Uskøl haussa les épaules et décida de prendre connaissance de ce qui l'attendait à cet atelier qu'il avait déjà utilisé une fois, à son arrivée dans le campement. Le nordien appréciait cet artisanat et ce serait un bon passe-temps avant d'être enfin mobilisé pour la mission qu'il attendait avec grande hâte.


Arrivé dans la tente, le dragonnier découvrit du bois à traiter, une dent d'un grand reptile et une collerette de cobra. Le sculpteur se demandait bien comment il allait utiliser tous ces matériaux puis découvrit un manuel sur lequel étaient indiquées des instructions pour une arbalète au motif de lézard. Le nordien haussa d'un sourcil puis parcouru attentivement les lignes écrites pour en apprendre plus sur cette curieuse réalisation.

Le combattant aux cheveux rouges sang avait besoin de traiter le bois par divers processus à commencer par l'épurer de tout marquage brut puis à la sculpter selon les formes définies dans les plans fournis par le manuel. Les instructions étaient très précises de façon à ce que le nordien se débrouille sans avoir besoin d'un formateur. Ce n'était pas plus mal et ça le remplirait d'une certaine fierté d'y arriver par ses propres moyens.

Il était aussi prévu une lasure pour le bois, mais celle-ci viendrait vers la fin de la réalisation, lorsqu'elle serait correctement emboîtée, par d'habiles encoches sur chacune des pièces composantes de l'arbalète. Il s'agissait là d'une des manières de faire ; Uskøl aurait très bien pu sculpter l'intégrité de l'arbalète dans une seule pièce de bois, mais il appréciait cette technique qui se trouvait être plus élégante, selon lui.

La suite était d'autant plus intéressante puisque le manuel préconisait d'utiliser le cuir de la collerette pour habiller l'arbalète. Non seulement il s'agirait là d'un revêtement renforçant l'arme tout en lui proposant une allure bestiale, de quoi satisfaire certaines personnes aux goûts prononcés.

Enfin, la dent de crocodile devait être portée en poudre afin de servir d'alliage pour la corde de l'arbalète et lui apporter une résistance non négligeable. Une note avait aussi été inscrite pour indiquer que la corde se trouverait plus douce afin d'être plus agréable au toucher, notamment dans le cas des arcs où le tireur avait ses doigts en contact.

Avec tous ces éléments, il ne restait plus qu'à l'apprenti sculpteur de passer à la réalisation et de fournir une arme de la meilleure qualité qu'il puisse obtenir de ses maigres connaissances mais de ces utiles enseignements.

> Fabrication d'une Léz'arbalète <

> Quête Première fabrication d'apprenti <






Le Nord n'oubliera pas !

Revenir en haut Aller en bas
Arhiann
La Tempérance ♦ Ensorceleuse

Arhiann

Messages : 996
Expérience : 4362
Féminin Âge RP : 60 (éq. humain 30)

Politique : 158
Métier : Sculpteur - Maîtresse absolue
Titres:
 

(Manydh, Compagnon d'Arhiann [Hybride] ; invoque un compagnon qui a 75% des stats d'Arhiann (pendentif zéphyrien))

Stats & équipements
Vitalité:
Atelier des sculpteurs - Page 12 1559870510-barre-vie-gauche2045/2045Atelier des sculpteurs - Page 12 1559871461-barre-vie-rouge  (2045/2045)
Vitesse: 543
Dégâts: 2058

Atelier des sculpteurs - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Atelier des sculpteurs - Page 12 EmptySam 4 Avr 2020 - 16:45

Cela faisait bien longtemps qu'Arhiann n'avait pas réalisé de sculpture pour elle-même, car elle voulait vraiment avoir matière à concevoir une arme de qualité supérieure. Pour mieux comprendre comment celles-ci étaient fabriquées, elle avait même acheté un bâton d'éther à l'hôtel des ventes, et s'en était suffisamment servie pour en maîtriser désormais l'usage. Cependant, entre utiliser un objet et savoir le sculpter, il y avait un monde. Il fallait tout d'abord deviner quels ingrédients le composaient, ce qui était assez simple pour le bois, mais beaucoup plus compliqué pour les éléments magiques qui affectaient de manière invisible la matière ligneuse. Finalement, ce fut le hasard qui mit la faune sur la piste, pendant un moment où elle flânait sur les étals d'un marché. Quelques fioles contenant apparemment une eau toute ordinaire, attirèrent curieusement son attention. Pressentant qu'elle en trouverait l'utilité sans réaliser encore de quelle manière précise, elle en empocha quelques-unes, et les rangea dans un coin.

Bien plus tard, alors qu'elle étudiait son Ethernel acheté à Endorial, leur existence lui revint en tête, et elle perçut finalement avec clarté les points communs entre l'arme et ce liquide si spécial. Elle avait finalement son composant manquant ! Enthousiaste, elle se mit donc au travail, en sortant le bois wystérien qu'elle avait précieusement stocké depuis son voyage dans l'île : elle devait utiliser ce qui existait de meilleur, et en termes de matière première pour la sculpture, le baobab était tout indiqué. Avec prudence pour ne pas gaspiller cette ressource rare et mal connue de ses mains de sculpteure, elle commença à former des tronçons cylindriques équipés d'un creux à une extrémité, et d'un relief à l'autre, afin de pouvoir les assembler entre eux le plus solidement possible. Cela s'avéra un bon exercice de travail de ce nouveau type de bois, et la blonde put envisager la suite avec davantage de confiance.

Il était temps de songer à former la tête de l'arme, et plutôt que de réaliser une simple boule comme il était d'usage - comme le dit la chanson bien connue dans les instituts, le bourdon d'un mage a un nœud au bout - elle choisit de lui donner une allure de coupe. C'était en effet sa fonction pour l'éther, le collecter en un point précis avant de le renvoyer vers les ennemis, et à condition de réaliser des bords suffisamment épais, ce choix n'affecterait pas la solidité globale ni la capacité contondante de l'arme. Le saphir qu'Arhiann avait choisi pour renforcer l'action des fioles, trouverait sa place au fond du récipient de bois, invisible de l'extérieur, mais toujours tourné vers le ciel - donc vers l'énergie du néant qui l'habitait, et les étoiles qui veillaient et parfois conseillaient la fille de Magnésie.

L'imprégnation par l'eau précieuse se fit lentement, nuit après nuit : la faune plantait son bâton dans le sol, auprès de sa cabane, et y versait de petites quantités de liquide, le laissant se gorger des reflets stellaires avant de se fondre lui-même dans le bois. Au terme de ce long processus, elle obtint une arme à la magie très subtile, mais néanmoins plus puissante que tout ce qu'elle avait pu fabriquer auparavant. Il ne lui resta alors qu'à fignoler le positionnement de la poignée, afin de bien l'avoir en main, et ajouter quelques ornements en la forme de lianes qui semblaient s'enrouler autour de la tige : pour un bois venant de la tropicale Wystéria, c'était tout adapté. Patienter après l'ultime étape du cirage fut compliqué, tant la faune attendait de pouvoir tester l'objet, mais le résultat prouva qu'il valait tous les efforts mis en œuvre.

[fabrication d'un Ethernel, la fiole manquante est en cours d'achat à l'HDV - utilisation d'un bracelet d'abondance, et réalisation de la quête métier niveau expert - j'aimerais aussi les équiper à la place du Tonfaïence et de l'Ether Rier, merci bien !]




" il n'y a personne qui soit né sous une mauvaise étoile,
il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel "

♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 4923
Expérience : 17690
Masculin

Atelier des sculpteurs - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Atelier des sculpteurs - Page 12 EmptyMer 22 Avr 2020 - 21:09

Rapport de fabrication :

Ehawee fabrique x2 arcs argentés et gagne 10 points métier.

Commentaire sur le RP : Rien à redire !




Rapport de fabrication :

Uskøl fabrique x1 léz'arbalète et gagne 5 points métier.

Commentaire sur le RP : Tu valides la quête Première réalisation d'apprenti et gagne 1 os doré + 10 points d'expérience.




Rapport de fabrication :

Arhiann fabrique x2 Ethernels grâce à son bracelet et gagne 5 points métier.

Commentaire sur le RP : Tu valides la quête Première réalisation d'expert et gagne1 rubis + 1 saphir + 1 émeraude + 30 points d'expérience. Tu passes Experte !
Revenir en haut Aller en bas
Oskar Gretter
Nouvel(le) habitant(e)

Oskar Gretter

Messages : 31
Expérience : 456
Masculin Âge RP : 27 ans

Politique : 00
Métier : Sculpteur - Apprenti
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Atelier des sculpteurs - Page 12 1559870510-barre-vie-gauche125/125Atelier des sculpteurs - Page 12 1559871461-barre-vie-rouge  (125/125)
Vitesse: 156
Dégâts: 50

Atelier des sculpteurs - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Atelier des sculpteurs - Page 12 EmptyLun 27 Avr 2020 - 3:49

On va pas se mentir, trésorier c'est un métier plutôt sympa, mais une fois fini de compter toute la sainte journée, on peut pas dire qu'Oskar soit vraiment fatigué ! C'est pourquoi le bougre se mit dans l'idée de reprendre une vieille occupation qu'il tenait de ses parents : sculpter le bois. Bah ouais, quand on est bohémien faut trouver de quoi se défendre et on a rarement du flouze. Donc la tradition voulait qu'on sculpte ses propres armes. Des gourdins, des massues, des trucs pour mettre des bonnes tapes sur les fesses ! Mais on peut pas dire qu'Oskar se souvenait de grand chose, alors il essaya de chercher dans les quelques bouquins qu'il avait gardé de sa taverne de quoi raviver ses vieux souvenirs. Le premier parlait de quoi ? D'alchimie ? Qu'est-ce que c'est que cette merde ? La fusion du... du tungstène ? Et là c'est quoi ? La purification de l'excédant de carbone dans la fonte ? Mais il en avait rien à foutre de ça ! Oh et puis aller, la sculpture c'est comme faire du cheval, une fois que t'as appris comment faire ça s'oublie pas ! Oh et puis c'est pas gratuit, ils ont aussi ça en commun. Oh et puis faut s'entraîner pas mal aussi, oh et puis j'me comprends.

Voilà donc Oskar qui se dirige tout fier dans la direction du marché d'Ishtar, où s'était arrêté le cirque, et espérait y faire ses petites emplettes. Très vite, un étal attira son attention. Il était tenu par un ancien à moitié édenté, en train de pioncer, la bouche grande ouverte vers le ciel et la bave aux lèvres. V'là t'y pas que notre trésorier, un poil pressé, frappe du poing sur l'étal sans se rendre compte qu'il venait de réveiller le chat du vieillard, qui se carapata, mais surtout son clébard caché sous le tréteau ! Ce salopiot essaya même de mordre le gigot de notre bon héros ! C'est t'y pas triste une telle violence ! En tout cas ça avait marché et alors qu'Oskar essayait de renvoyer le chien à sa niche, le marchand se réveilla en sursaut.

- Quoi ? Mais pourquoi vous frapper mon chien ? Foutez-lui la paix !

- Mais c'est lui qui me mord, papy ! Et qu'est-ce que tu fous à pioncer au lieu de bosser ? C'est pas comme ça que tu vas attirer des clients !

- Mais je fais ce que je veux, p'tit merdeux, et moi au moins je frappe pas les animaux des pauvres marchands !

- Mais je te dis que c'est lui qui me mord ! Il est fêlé ton clébard !

Et l'escarmouche continua ainsi quelques instants, jusqu'à ce qu'un collègue du vieillard, tout aussi diplomate, gueule à travers tout le marché un univoque « Fermez-là, vous cassez les oreilles de tout le monde ! » ce qui calma nos deux oiseaux. En bref l'Oskar repartit d'ici avec le bois et le cuir qu'il lui fallait et rentra au cirque. Le vieux, de son côté, lâcha cette sage maxime pour illustrer la situation à son collègue : « Se battre contre la bêtise humaine. Autant essayer de faire mûrir des fraises sous la neige. » Et il y connaissait quoi, hein ? Y'a pas un pet de neige dans ce pays.

Enfin ! Notre cher trésorier pouvait se mettre au travail. Un peu de place sur la table, on pose le bois de sureau, c'était le moins cher, et on commence à sculpter grossièrement à la hachette. Ensuite, on affine la taille au couteau, ça prend bien des plombes comme il faut, mais au moins ce petit tonfa sera bien propre. Ouais il avait décidé de faire un truc simple, mais qui peut sauver la mise à celui qui l'utilisera. Ensuite, on frotte tout ça avec de la pierre abrasive pour polir un peu ce bazar et éviter de se taper une écharde au mauvais moment, et enfin on enroule la poignée avec du cuir de sanglier qu'on coût à l'aiguille comme une petite mamie ! Et voilà, le tonfa était prêt ! Une pièce un peu simple, mais qui ferait le café en temps voulu. Enfin, non, il ferait pas le café, c'est une image ! Oh et puis merde, plus qu'à trouver quelqu'un qui l'achètera !

[Fabrication d'un TonFatsia grâce à la promotion qui rend le premier craft gratuit + validation de la quête "La liste de mots" ! Je souhaiterai vendre directement ce TonFatsa siouplé ! Merciiii <3]
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 4923
Expérience : 17690
Masculin

Atelier des sculpteurs - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Atelier des sculpteurs - Page 12 EmptyJeu 30 Avr 2020 - 20:38

Rapport de fabrication :

Oskar Gretter fabrique x1 TonFatsia et gagne 5 points métier. Il gagne également 5 points métier bonus.

Commentaire sur le RP : Tu valides la quête "liste de mots" de manière admirable et tu gagnes 500 pièces d'or.
Revenir en haut Aller en bas
Greil
Personnage décédé

Personnage décédé
Greil

Messages : 908
Expérience : 2133
Masculin Âge RP : 45

Politique : 75
Métier : Sculpteur - Maître absolu
Titres:
 

(Griffure, griffon de Greil [Modifié] +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
Atelier des sculpteurs - Page 12 1559870510-barre-vie-gauche3595/3595Atelier des sculpteurs - Page 12 1559871461-barre-vie-rouge  (3595/3595)
Vitesse: 770
Dégâts: 1895

Atelier des sculpteurs - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Atelier des sculpteurs - Page 12 EmptyVen 1 Mai 2020 - 4:48

img_rp
Atelier des Sculpteurs
Greil
L'art de la scupture

Aujourd'hui est un jour nouveau pour notre ancien général. Aujourd'hui, Greil pouvait enfin s'adonner à son premier metier : la sculpture. Dans son atelier de sculpteur au sein de Weissaupt, Atelier qu'il n'avait pas ouvert depuis des mois et des mois à cause d'une pénurie de bois, notre sculpteur amnésique pouvait s'adonner à cette passion qu'il entretient depuis l'enfance. S'il n'avait pas été général, s'il n'avait pas été chef d'armé et proprietaire d'un empire commercial et militaire au sein de Bastel et de son fort, il y a fort à parier que notre maitre d'armes serait devenu un sculpteur. Et pas le petit sculpteur du dimanche, mais bel et bien un grand sculpteur passionné par son métier et repoussant toujours ses connaissances et ses expériences pour parfaire son art.

Déballant ses outils enroulés dans leur poche de lin épais, notre homme souriait. Posant ceux-ci sur la table en métal et fixant ses accessoires de sculpteur dessus, notre homme souriait. Portant le sureau sur la table où il allait le travailler, notre homme souriait encore. Il était évident, à voir son visage s'illuminer tandis qu'il prenait son ciseau à bois, que notre aventurier était heureux en cet instant. Tous les artistes vous le diront, quand nous retrouvons après autant de temps une passion oubliée, le bonheur est mêlé à l'inspiration. Et c'est cela qui se produisait actuellement au cœur de Weissaupt, dans l'atelier secret occupé par Greil, la muse venait visiblement de visiter l'ancien général.

Une commande simple avait été passée. Il ne s'agissait que de six articles simple et similaires. Il ne s'agissait que de deux Bâton Nagre, deux Bâton'n'arcisse et deux Sceptre Opikal pour finir, mais le sculpteur désireux de retrouver son inspiration et son talent avait bien l'intention de les rendre uniques. Ces bâtons étaient résolument pour des mages débutants, sans doute un de ses nouveaux adeptes de la purification de ces maudits Perracks envahissant peu à peu la Forêt de Sapin. Les fesses confortablement posées sur son siège d'atelier, notre homme roulait de par et d'autre de sa table pour préparer les espaces ou seront poser les six futurs bâtons pour y être travaillés.

Le premier, un des deux Batons Nagre, verrait son manche couvert de gravures représentant une escarmouche contre des Skarniens. Cette petite fresque sur le manche sera faite dans un style imitant les représentations des anciens. Le second Bâtons Nagre fut gravé également, mais dans un style plus moderne et éloigner de la tradition, représentant un mage lançant un sort de chaque cotés. Amusé et voulant faire un exercice de mémoire, notre sculpteur passionné affubla le mage sculpté des traits de visages du Père Tungstène. Après tout, il s'agit d'un des meilleurs mages de tout Duralàs. Les deux Bâtons Nagre terminés, il fallait maintenant passer à la suite. Ce n'était pas le moment d'envoyer cette commande aux fraises après tout aussi, notre homme se décala sur le milieu de la table pour faire ses deux bâtons suivants : les Bâton'n'arcisse.

L'un des deux bâtons, d'après la commande devait être serti d'un oeil-de-chat, une pierre à l'aspect fendu en son milieu, marqué par une différence de couleur prononcée dans la gemme. Celle-ci ayant été fournie par le commanditaire, cela ne sera pas difficile à encaster dans un tel bâton. Avec un peu d'humidité, et un travail adapté, le bois devrait pouvoir mordre la gemme pour ne plus jamais la lâcher. Le second Bâton'n'arcisse se devait être plus simple, moins travaillé et surtout absolument pas sculpté. Ce fut dont une arme dans son plus simple appareil que notre sculpteur renaissant avait conçut, se disant que celui-ci serait sans doute retravaillé par la suite. Quoiqu'il en soit, le travail fut terminé plus rapidement que prévu pour ce bâton, et sur le dernier tiers de la table, il ne restait plus que les deux Sceptre Opikal à concevoir, tout en poésie.

Opikal, voilà un nom biscornu pour un bâton. Subjuguant par sa composition, mais aussi par son travail sur l'apparat du bâton dans son air global, l'Opikal a un attribut parfait pour un art fascinant : la divination. Son bout a un cabochon distinctif pour ça. D'un point distinct, discordant aux bâtons courant, l'Opikal a aussi sa notion, laissant ainsi la disposition à l'imagination pour l'artisan pour un bâton parfait. Un gars combinard ou innovant dans son boulot, ou un artisan vigilant dans son art saura bâtir un Opikal parfait sur tout abords flagrant.

En cela, notre ancien général avait réussi son pari et sa commande semblait pour la moins parfaite sur cet unique bâton. Il fallait donc maintenant concevoir son frère, en tout point son opposé si Greil suivait ce qui était indiqué sur le bon de commande. Ce fut donc avec son premier Opikal posé en modèle que notre homme faisait l'exact contraire ce qu'il venait de faire. Le résultat fut bien particulier mais également magnifique. Ce fut donc fier de ses créations que notre homme enroula ses six bâtons dans leur linge protecteur avant de les expédier à son commanditaire. Heureux d'avoir renoué avec son premier amour qu'était la sculpture, Greil n'attendait maintenant plus que les occasions pour pouvoir créer.




[HRP : conception de 6 bâtons. 2 Bâton'n'arcisse, 2 Bâton Nagre et 2 Sceptre Opikal. Le tout pour 222 bois de sureau à prendre dans mon inventaire
Je valide également les quetes metiers : VI. La liste de mots et VII. La disparition[/HRP]




RP en cours : 1 - 2 - 3
Arènes en cours : 1 - 2 - 3
Je parle en #FF0000
Elincia en #666633


Dernière édition par Greil le Dim 10 Mai 2020 - 21:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte Roseline III
Technophile

Charlotte Roseline III

Messages : 188
Expérience : 1078
Féminin Âge RP : 32

Politique : 00
Métier : Sculpteur - Expert
Titres:
 

(Lucie, fille de Charlotte [Modifié] +360, 150, v+290 ; contrecoup de 80)

Stats & équipements
Vitalité:
Atelier des sculpteurs - Page 12 1559870510-barre-vie-gauche1850/1850Atelier des sculpteurs - Page 12 1559871461-barre-vie-rouge  (1850/1850)
Vitesse: 372
Dégâts: 1615

Atelier des sculpteurs - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Atelier des sculpteurs - Page 12 EmptyVen 1 Mai 2020 - 18:49

Les affaires reprenaient tout doucement pour la matriarche. La main d'oeuvre gratuite qu'offrait Lucie aidait à la bonne prospérité de l'entreprise autant que le sens des affaires de Charlotte.  La fille s'occupait de donner un style élégant et raffiné aux armes tandis que charlotte fabriquait la structure fonctionnelle de manière à utilisé des produits bons marchés à la qualité douteuse. Sur l'étalage à la décoration étudiée qu'elles avaient sur le marché d'Ishtar, ces petits détails qui faisaient la différence de qualité n'était visible que par les professionnels. L'arbalète avait pour cela deux avantages indéniables. Premièrement elle ne demandait pas de matériaux trop coûteux à obtenir et, deuxièmement, beaucoup de non initiés aimaient à choisir cette arme facile à maîtrisée.

Dans cette optique de faire de bonnes affaires et par là même de développer son potentiel économique, Charlotte s'était mise en quête de main d'oeuvre d'un type particulier. Pour être exact, elle recherchait quelqu'un qui pouvait fermer les yeux quand il le fallait et qui serait partant pour quelques filouteries si le besoin s'en faisait sentir. L'ironie du sort voulue que le passé vienne mettre son grain de sel dans l'entreprise qu'avait lancée Charlotte. Nathalie Forbes s'était proposée pour le post. Si cela ne vous dit rien, il s'avère que Dorothy Forbes fut celle qui avait, à l'époque, recueillit la jeune Henriette Scoune, alias Charlotte Roseline la première du nom. Cette dernière l'avait assassinée sans grand remords.

L'entretien s'était déroulé à la Digue du Fût. Endroit que Charlotte commençait à affectionner depuis qu'elle y avait croisés des pirates de l'Ombre des Côtes. Avec un peu de chance, se disait-elle, elle pouvait peut-être tombé un jour sur Garvzorgh ou bien Kidd. Pour l'heure, elle venait d'en finir avec Catherine et s'assura qu'elle avait bien compris tout en jubilant de l'ironie de la situation.

- Donc t'as bien compris? Deux arbalètes pour demain et j'te fournis le matos... Après on verra si j'te prends.

Nathalie qui avait l'air d'être sûre de ses talents répondit à l'affirmative alors que Charlotte dégustait le vin elfique qu'elle appréciait tant.

- Une dernière chose, dit elle alors. Forbes, c'est un nom qui a un certain passif dans l'coin...

L'étonnement de Catherine ne laissait pas de toute dans l'esprit de Charlotte.

- Ah bon? Un homonyme sans doutes, j'pense pas avoir la moindre réputation par ici.

Alors il ne s'agissait que d'une coïncidence. Charlotte soupira sans que Nathalie ne puisse savoir si il s'agissait de satisfaction ou de déception puis elles en finirent avec les derniers détails de leur accord. C'était une bonne affaire, elle aurait au moins deux produits presque gratuitement et la donzelle avait l'air de ne pas avoir trop de mauvaise conscience.

Le lendemain, Nathalie arriva avec les deux arbalètes. Elle avait visiblement mal ou peu dormit mais cela ce n'était pas le problème de Charlotte qui accepta Nathalie dans sa petite entreprise d'arbalètes. C'était le début d'une collaboration compliquée...

[Fabrication de x2 Nénuphar'balète]




Atelier des sculpteurs - Page 12 Cr3flag-2
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Atelier des sculpteurs - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Atelier des sculpteurs - Page 12 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Atelier des sculpteurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 12 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Sud de Dùralas :: Village d'Ishtar :: Lieu d'artisanat - Ateliers des sculpteurs-