AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Sylhsilscesth
Le Monde de Dùralas a précisément 3160 jours !
Dùralas, le Dim 26 Juin 2022 - 0:47
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Venez voir le calendrier de l'Avent ici !
Le deal à ne pas rater :
Frieren : le Tome 5 édition Collector du manga Frieren en ...
10.95 €
Voir le deal

 

 Peintures de la vie d'un marchand.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kānshǒu
PNJ ♦ Rôdeur

PNJ ♦ Rôdeur
Kānshǒu

Messages : 46
Expérience : 761
Masculin Âge RP : 20

Politique : 11
Métier : Bûcheron - Apprenti
Titres:

(Basilic +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
Peintures de la vie d'un marchand. 64453510955/955Peintures de la vie d'un marchand. 242396barresante02  (955/955)
Vitesse: 561
Dégâts: 706

Peintures de la vie d'un marchand. Empty
MessageSujet: Peintures de la vie d'un marchand.   Peintures de la vie d'un marchand. EmptySam 10 Juin 2017 - 12:20
Séparation du contenu
Peintures de la vie d'un marchand. C60a75fdee9d8cc25c98d7fe95a2d738
Mère

"Mère, tu trouveras en même temps que cette missive, le tableau que j'ai dressé à ton effigie.

Toute ma vie, et ce depuis mon adoption, (à combien de temps remonte donc cela ?) tu n'as cessé de soutenir mon amour pour les gouaches et les pigments, les chevalets et les pinceaux, il est donc tout naturel que ma première grande toile te soit dédiée, à toi Mère adorée.

Il n'a pas été facile de grandir en étant différent des autres enfants, de part ma race mais également à cause (grâce ?) à votre statut.

Tu es une prêtresse d'Inari, et si j'en crois les rumeurs sordides, tu es aussi vieille que le Monde. La vielle Gresha, Sorcière du Temple, et maîtresse des arcanes. Souvent, pour m'effrayer, mes camarades me comptaient les fois où tu avais été là, lors des guerres de Tribu, à incanter tes murmures mortels en compagnie des vers sacrés, déversant sur les ennemis des guerriers des Soies mille maléfices.
Mais de tout ça je ne retiens que Gresha la magnifique. Celle qui m'a appris comment enchanter les tissus, à plier le papier selon les principes des Dieux, et à apaiser les Esprits tourmentés à l'aide d'une simple lumière.

Il y a dans le monde, et je le crois, un équilibre sempiternel. L'Ombre et la Lumière, la Vie et la Mort, la Paix et la Guerre, et par notre religion et nos actions nous perpétuons le mouvement du flot vital, sans même nous en rendre compte. Tu m'as aidé à écarter le voile et à ouvrir mes yeux sur les possibilités et les intrigues, les secrets tapis dans les recoins et les beautés exposées au plein jour.
Peut-être es-tu damnée, peut-être es-tu une enchanteresse démoniaque, mais sans tes enseignements je n'aurai jamais été la moitié de l'homme que je suis.

En ton nom, Gresha l'Immortelle, je perpétuerai les enseignements d'Inari partout où je poserai mon bâton, et avec autant de sagesse que tu n'en manifeste.
En ton nom, Gresha la Voyante, je peindrais le monde avec tous ses contrastes, sans jamais omettre la moindre ténèbre, et de choyer tout autant les lumières.

Tu seras ravie d'apprendre que je continue de développer l'art des brillances, la magie de la lumière, que nous avons mis au point avant mon départ. Ma lampe en papier trace sans peine les limites de la réalité et est un allié de poids dans ma pérégrination. Encore l'autre jour, un esprit vorace à attaqué un enfant et j'ai pu constater le potentiel de cette lanterne d'hiver ensorcelée. Chaque jour, même si je délaisse les enseignements guerriers de Père, je n'oublie pas de travailler mes aptitudes arcaniques. Les énergies affluent dans mes origamis, animent mes peintures et distillent l'accalmie tout autour de moi.

Merci Mère. Aussi simplement que ça."
Ps : Saurais-tu comment contourner la limitation énergétique d'un enchantement d'Hom, en sachant qu'une ligne de Merlyne traverse l'équation magique par un segment Aristokien ? Des  bises aussi grosses que le monde.




Peintures de la vie d'un marchand. 460460LogoKenshou
Revenir en haut Aller en bas
Kānshǒu
PNJ ♦ Rôdeur

PNJ ♦ Rôdeur
Kānshǒu

Messages : 46
Expérience : 761
Masculin Âge RP : 20

Politique : 11
Métier : Bûcheron - Apprenti
Titres:

(Basilic +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
Peintures de la vie d'un marchand. 64453510955/955Peintures de la vie d'un marchand. 242396barresante02  (955/955)
Vitesse: 561
Dégâts: 706

Peintures de la vie d'un marchand. Empty
MessageSujet: Re: Peintures de la vie d'un marchand.   Peintures de la vie d'un marchand. EmptySam 10 Juin 2017 - 12:49
Séparation du contenu
Peintures de la vie d'un marchand. E0aa254721e5dbe3181986955d1970c4
Père

"Cher Père, tu trouveras joint à cette missive un tableau en ton honneur,

J'ai peint cette toile en m'inspirant des folklores de la grande Bataille du départ, celle-là même qui a eu lieu juste après la grande catastrophe qui a forcé notre peuple à s'en aller de nos belles contrées. Le tableau a donc des inspirations et aspirations fondatrices. Je cherche à te rendre célèbre, par d'autres mots.

Fregorld Cornes-Endiablées, tu as été mon héros depuis ma plus tendre enfance. C'est grâce à toi que je préfère promener ma lanterne au bout d'un bâton plutôt qu'à la taille, car comme tu le dis si bien ; "méfie-toi d'un homme dont tu n'aperçois pas les armes".

Je ne suis ni un roublard, ni un couard, et porte fièrement l'étendard de Guerrier des Soies au fil de mon épée.
Car si je me suis spécialisé dans le maniement du bâton, je pense de plus en plus à me trouver une lame, un katana plus précisément, afin de perfectionner mes compétences d'escrime. (Que je travaille tous les jours)

Il y a cette histoire à ton sujet. Celle qui a lieu dans les contrées glacées, et où, à l'aide de Zapanashi, ta lame, tu as pourfendu les soldats du sombre magicien en une fraction de secondes ! On loue ta force herculéenne et ta garde impénétrable, et je m'efforcerai de vivre avec le poids que représente ton héritage héroïque.
Pour l'instant, je me tourne vers les techniques offensives et les postures de l'école de l'Araignée, afin d'endosser un rôle offensif dans la bataille, mais avec le maniement du sabre approchant, je me demande si l'école du Singe ne serait plus rentable avec quelques variations dans la manière de tenir son arme... la garde de Septime par exemple, serait redoutable face à des unités lentes. Mais je m'égare.

Je sais le poids de mes actions en Dùralas pour ton nom, car la tâche que j'ai acceptée en quittant le domicile tribal est d'une importance capitale, et j'ai déjà établi le contact avec ton ami dont j'éviterais d'ébruiter la nature dans une missive ouverte.

L'équilibre sera maintenu, par la force des Grandes Cornes s'il le faut.
En attendant, je me suis dit que ce tableau irait à merveille dans le grand salon du Chef Kurukawai, juste à côté de la peinture de sa première femme, Lama dal Ray.
"




Peintures de la vie d'un marchand. 460460LogoKenshou
Revenir en haut Aller en bas
 

Peintures de la vie d'un marchand.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Réclamation du Marchand et Cie
» Marchand d'armes frauduleux
» Marchand du campement des Orcs
» Petit carnet d'un humble marchand.
» [Marchand] L'itinérance de la vieille Olga

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Zone Flood et H.S :: Les Archives-