AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : karenlarson
Le Monde de Dùralas a précisément 2914 jours !
Dùralas, le Ven 22 Oct 2021 - 12:12
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Venez voir le calendrier de l'Avent ici !
Le Deal du moment : -30%
-130€ sur le Moniteur Gaming LG UltraGear ...
Voir le deal
299.99 €

 

 Le temple de Kalpavriksha [PW Shakti]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
4 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Dougal Keane
Le Tribun ♦ Rôdeur

Dougal Keane

Messages : 5182
Expérience : 7124
Masculin Âge RP : 28

Politique : 300 (MAX)
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Anor, aigle géant de Dougal [Emblème Gardien] +400, v+400 ; dissuasion : évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Le temple de Kalpavriksha [PW Shakti] - Page 2 644535105024/5024Le temple de Kalpavriksha [PW Shakti] - Page 2 242396barresante02  (5024/5024)
Vitesse: 1221
Dégâts: 2227

Le temple de Kalpavriksha [PW Shakti] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le temple de Kalpavriksha [PW Shakti]   Le temple de Kalpavriksha [PW Shakti] - Page 2 EmptyVen 17 Avr 2020 - 2:07
Séparation du contenu



Peut-être que le disciple avait cru que l'humain n'était pas très habile dans l'art du combat. À vrai dire, n'importe qui aurait pu en douter, même la taquine Shakti. Au départ, ça aurait pu être de la moquerie, mais si les choses ne s'étaient pas améliorées, ça aurait pu devenir de l'indifférence, voire du mépris !


Avec ce qu'il s'était passé dans la jungle, la naga s'était autant intéressée à lui que l'humain à elle et ce dernier nourrissait l'espoir de nombreuses rixes pour définir lequel des deux se trouvait être meilleur combattant. Il savait que la maîtresse d'armes partageait un sentiment similaire, si ce n'est identique. Or maintenant que Dougal avait découvert le goût d'une telle rivalité, il avait en effroi de perdre cette relation et cette alchimie entre eux. Il en avait besoin.


C'était alors cette peur, du moins en partie, qui l'avait poussé à se battre contre le pugiliste comme si le destin du monde en dépendait. C'était exactement ce sentiment que partageait le Gardien qui se devait de l'emporter au risque de connaître un destin pire que la mort.




Le disciple gisait au sol, inerte. Il n'était pas mort, seulement il ne montrait aucun signe de vie comme s'il s'était soudainement complètement stoppé. Quelques traces de sang trahissaient son mauvais état mais les blessures infligées et les hémorragies qui en résultaient n'expliquaient pas une possible mort. Peut-être que le pugiliste avait seulement perdu connaissance mais à vrai dire, Dougal s'en fichait. Il était un peu bougon de n'avoir pu s'illustrer comme il l'avait espéré. Toutefois, l'humain n'e restait pas moins admiratif du spectacle dont il avait été témoin.


Je me permets de me rectifier ; c'est vous qui vous réserviez, et depuis le début. Je ne crois pas que j'aurais été capable de bloquer cette danse. Et à quoi bon ?


En fait, Dougal n'aurait pas vu l'intérêt de tenter d'interrompre des mouvements aussi harmonieux bien que terriblement funestes. Du moins, ça aurait été le cas pour la première fois qu'il aurait été témoin de ce spectacle martial. Pour les fois suivantes, le Gardien aurait cherché à riposter à un enchaînement aussi efficace, mais il ne doutait pas des larges connaissances de la naga lui permettant des assauts tous aussi différents les uns que les autres mais toujours gracieux, élégants et mortels.


J'ai... Je n'ai pas brillé, avoua le Gardien honteux. Mais ça ne se reproduira jamais lors de nos duels. Malgré tout, vous avez deux victoires de retard et je me battrai comme un forcené pour maintenir cette avance. Alors, ne jugez pas ce que j'ai raté tout à l'heure mais...

Oui, oui, assez parlé monsieur belles paroles, le coupa le vieux formateur. Cependaaaaant, j'aimerais distribuer des points de dernière minute.


Dougal jeta un regard perplexe au maître du temple ; depuis le début, il se faisait une joie de critiquer ses tirades. En fait, il n'avait pas tout à fait tort puisque le Gardien avait sous-entendu se retenir durant le combat et prouva l'instant d'après qu'il n'avait prononcé que de simples paroles dénuées d'un sens concret.


À Shakti Vhahweyar pour son expertise remarquable au sein de ce périple, j'accorde un total de soixante-dix points. Si comme je le présume mes calculs sont corrects, la victoire de ce temple revient à cette demoiselle !


Malgré tous les efforts possibles, Dougal ne comprenait pas un traître mot de ce que racontait le maître du temple et cette façon de s'exprimer lui rappela même l'extravagance du Père Tungstène. Peut-être étaient-ils tous deux apparentés à la même famille ou espèce ? Si ce n'était pas le cas alors ils étaient aussi peu compréhensibles l'un que l'autre, mais Dougal avait toutefois l'impression que ce vieil homme jouait un rôle comme pour cacher le puits de savoir qu'il était. En fin de compte, de la même manière que l'enchanteur suprême.


Vous trouverez à ma droite une pièce dévoilée qui vous est entièrement dédiée. Vous savez déjà ce que vous y trouverez.


La situation était encore plus gênante pour l'humain car il avait beau scruter encore et encore le mur en question, rien ne semblait soutenir les dernières paroles de ce curieux personnage. Heureusement, il lui vint en aide en lui expliquant les spécificités de ce lieu :


Nul besoin de ruiner votre vue, seule l'intéressée est témoin de l'explication de mes mots. Vous concernant, vous naurez le droit qu'à cinq points mais tout de même votre pièce personnelle, cette fois à ma gauche.


À cet instant, les choses devinrent un peu plus claires pour l'humain qui découvrit sur le mur qui lui était indiqué une légère ouverture qui le mènerait sûrement vers les horizons qu'il recherchait. Le Gardien avait énormément de questions mais allait devoir attendre de pénétrer dans cette zone pour découvrir les réponses, du moins il l'espérait. En attendant, il laissa l'initiative à sa compagne.


Revenir en haut Aller en bas
Shakti Vhahweyar
Maîtresse d'armes

Shakti Vhahweyar

Messages : 491
Expérience : 5252
Féminin Âge RP : 24

Politique : 00
Métier : Bûcheronne - Maîtresse Absolue
Titres:
 

(Manticore de Shakti +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
Le temple de Kalpavriksha [PW Shakti] - Page 2 644535105922/5922Le temple de Kalpavriksha [PW Shakti] - Page 2 242396barresante02  (5922/5922)
Vitesse: 778
Dégâts: 2397

Le temple de Kalpavriksha [PW Shakti] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le temple de Kalpavriksha [PW Shakti]   Le temple de Kalpavriksha [PW Shakti] - Page 2 EmptySam 7 Nov 2020 - 4:12
Séparation du contenu

Shakti n'avait pas pu placer le moindre mot, que Dougal et le vieillard parlaient. La naga s'attarda plus en profondeur sur le Maître des compétences, alors qu'il entamait comme un discours.

- Oui, oui, assez parlé monsieur belles paroles, le coupa le vieux formateur. Cependaaaaant, j'aimerais distribuer des points de dernière minute.
À Shakti Vhahweyar pour son expertise remarquable au sein de ce périple, j'accorde un total de soixante-dix points. Si comme je le présume mes calculs sont corrects, la victoire de ce temple revient à cette demoiselle !
Vous trouverez à ma droite une pièce dévoilée qui vous est entièrement dédiée. Vous savez déjà ce que vous y trouverez.


Shakti était restée très silencieuse et presque impassible depuis la fin du combat. Elle sentait en son for intérieur que quelque chose de grave allait se passer pour elle.
Le vieillard avait accompagné ses paroles d'un geste du bras, si bien que Shakti avait suivi celui-ci du regard, et très vite celui-ci avait été appelé par le mur en question.

Sur ce mur orné de divers symboles, une porte venait de se dessiner sur la pierre, avant de s'ouvrir.
On ne pouvait rien distinguer de l'intérieur de cette pièce, mis à part une lumière dorée aveuglante. Shakti entendait murmurer son nom, venant d'une voix dont on ne parvenait pas à déterminer le sexe, à l'intérieur de cette chambre secrète. La naga se sentait étrangement attirée, si bien qu'elle n'attendit pas, et en quelques pas, elle disparut dans cette pièce.

L'aveuglement fit alors place à la noirceur. Shakti était maintenant plongée dans une pièce noire, d'où aucune lueur ne lui parvenait. C'était le néant.
Cet endroit était d'ailleurs si noir, qu'aucun bruit n'était audible. Shakti n'avait jamais vécu pareil silence. Seul l'écho de son cœur battant dans sa poitrine émettait un son. La naga ne ressentait néanmoins aucune peur.

- Par ici...

La voix se fit de nouveau entendre, et Shakti se tourna vers elle. Une sphère de lumière qui flottait dans l'air venait d'apparaître à quelques mètres. La jeune femme avança alors vers la boule lumineuse. Au bout de deux pas, Shakti se rendit d'ailleurs compte qu'elle ne ressentait même pas le sol sous ses pieds, et alors qu'elle l'approchait, la naga remarqua que la sphère était à hauteur de ses hanches. Instinctivement, Shakti leva le bras vers la sphère lumineuse et l'effleura. Elle avait pu ressentir une brise froide sous ses doigts avant que le néant ne s'empare de sa vision à nouveau.

Ses paupières battaient l'air lentement, les seules choses perceptibles depuis plusieurs secondes n'étaient que sa propre respiration, ainsi que son cœur qu'elle entendait battre dans sa poitrine, absolument rien d'autre ne venait parasiter son ouïe, jusqu'à ce qu'elle entende le craquement d'un bruit familier, celui d'une mèche de bougie qui crépite.
Shakti se retourna alors en direction du bruit, et un spectacle étonnant se joua : de la fumée émanait d'une chandelle, se transformant petit à petit en une flamme, comme si la scène se passait à l'envers.
Les ténèbres se virent alors percées par la lueur de la fine bougie, et Shakti pu distinguer l'endroit où elle se trouvait.
La pièce possédait de nombreuses colonnes de marbre d'un noir profond, tout comme le sol et chacune de ces colonnes dévoilant des motifs végétaux finement sculptés et ouvragés. Le plafond quant à lui était ouvert sur le ciel étoilé. La nuit battait son plein et les étoiles brillaient par milliers. La jeune femme s'émerveillant même de la variation des teintes indigo et violettes que pouvait prendre le ciel.

Shakti stoppa de contempler le ciel et revint à son exploration de l'endroit dans laquelle elle se trouvait. La bougie était posée sur une grande table de banquet, exposant une multitude de plats et d'assiettes en or dans lesquels étaient présentées diverses victuailles. Ce buffet n'était constitué que de fruits et plusieurs cierges étaient disposés çà et là, éclairant les fruits sous une lumière chaude et gourmande.

La jeune femme se mit à fouiller la pièce, mais il n'y avait aucune porte ni torches accrochées au mur et ceux-ci étaient si lisses qu'ils semblaient faits d'un seul et unique morceau de pierre gigantesque. De plus, il n'y avait toujours pas le moindre bruit, ni la moindre âme qui semble vivre. Shakti était toujours bercée par le rythme calme de son cœur, et rien d'autre.
 
Son regard s'attarda plus encore sur la vaste table : aucun fruit présent ne lui donnait envie, bien que l'odeur qu'ils dégageaient puisse être très plaisante. Cependant, une odeur perçait plus que les autres, et la naga se mit en quête de trouver de quel fruit cette effluve émanait. Shakti se laissait guider par l'odeur suave qui planait, presque sensuelle bien que celle-ci possède un musc des plus particuliers.
Les yeux de Shakti se posèrent alors sur un fruit rouge et arrondi. Elle avança de l'autre côté de la table, guidée par un pressentiment et une envie qui émanait de son bas ventre.

Une fois devant une grande assiette contenant du raisin muscat, elle s'empara d'un fruit. Son regard vert perçant semblait hypnotisé par la grenade qu'elle tenait au cœur de sa paume.
Sa respiration commençait à se faire haletante, soulevant sa poitrine et laissant son cœur frapper plus fort contre ses tympans. Shakti observait le fruit sous toutes ses coutures, une étrange chaleur venant s'infiltrer par delà sa peau et remontant le long de ses veines.
Elle plaça alors sa seconde main sur le fruit, ses doigts l'entourant de part et d'autres, puis elle y enfonça ses ongles avec force. Du jus rouge sang perla et vint s'incruster sous ses ongles. L'odeur musquée et sensuelle se déploya plus fortement à ses narines. Shakti enfonça plus profondément encore ses doigts, maintenant couverts de jus et vint lécher une goûte qui perlait sur son poignet. Shakti s'étonna d'y retrouver le goût du sang.

Ce sang avait néanmoins un arôme des plus particuliers, presque obscène, et elle en désirait plus. Shakti ouvrit la grenade en deux et se retrouva étonnement émerveillée : un cœur battant se cachait dans le fruit. Shakti porta le cœur à ses lèvres et le croqua tendrement. Il semblait constitué de centaines de petites graines, de la même texture que celles d'une grenade, à l'exception que chacune d'elles se révélait d'un goût distinct et exquis.
Le palais de la jeune femme était en effervescence, et la sensation du sang brûlant qui lui coulait dans la gorge était incroyable. Elle sentait chaque goutte venir inonder son corps de l'intérieur, se nichant dans son cœur et repartant dans chacune de ses veines.

Shakti se sentait investie d'une nouvelle force, d'un nouveau pouvoir, à chaque fois que l'un des grains au poison sanglant explosait sous ses dents.
La naga dévora avec gourmandise chaque grain, allant même jusqu'à lécher l'écorce de la grenade maintenant vidée pour ne pas perdre une seule goutte. Ses lèvres, qu'elle finit par lécher, tout comme son menton étaient teintés de poison de sang.

La naga savait désormais : elle venait d'absorber toute la connaissance, tout le pouvoir et toute la maîtrise de ses aïeuls. Le sang et le poison des Vhahweyar coulait plus que jamais dans ses veines.



Le temple de Kalpavriksha [PW Shakti] - Page 2 Bijr
Maîtrise parfaite.





Le temple de Kalpavriksha [PW Shakti] - Page 2 Shakti12
Histoire | Généalogie | Dialogue : RosyBrown
Revenir en haut Aller en bas
Dougal Keane
Le Tribun ♦ Rôdeur

Dougal Keane

Messages : 5182
Expérience : 7124
Masculin Âge RP : 28

Politique : 300 (MAX)
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Anor, aigle géant de Dougal [Emblème Gardien] +400, v+400 ; dissuasion : évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Le temple de Kalpavriksha [PW Shakti] - Page 2 644535105024/5024Le temple de Kalpavriksha [PW Shakti] - Page 2 242396barresante02  (5024/5024)
Vitesse: 1221
Dégâts: 2227

Le temple de Kalpavriksha [PW Shakti] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le temple de Kalpavriksha [PW Shakti]   Le temple de Kalpavriksha [PW Shakti] - Page 2 EmptyMer 6 Jan 2021 - 22:59
Séparation du contenu

Dougal suivit du regard la jeune femme qui se dirigeait vers sa propre alcôve pour obtenir, il l'espérait, les secrets et les réponses qu'elle était venue chercher en ces lieux. Il na la quittait pas des yeux, même lorsqu'elle disparut à travers le mur ; tout le long, elle n'avait prononcé ni mot ni expression ni sentiment. Complètement impassible, presque comme envoûtée, la maîtresse d'armes avait rejoint la chambre des secrets.



Le vieux gardien du temple ne dit mot, mais le Gardien comprit que celui-ci s'impatientait et était désireux que l'humain prenne lui aussi les devants et découvre ce qui l'attendait de son côté ; il était venu lui aussi pour une raison personnelle et pas simplement pour tenir compagnie à la demoiselle. Dougal avait beau être chevaleresque, les épreuves du temple ne lui auraient pas été proposées si son seul souhait avait été d'accompagner la naga.


Le stellarois prit une grande inspiration puis ferma les yeux pour détacher son regard du "mauvais" côté de son champ de vision. Il n'avait aucun crainte quant à la sécurité de Shakti, qu'importe ce qu'elle y découvrirait, elle y ferait face. Par contre, Dougal avait peur de ce qu'il pouvait y découvrir.


Lorsque le Seigneur Rhiannon lui avait demandé de rejoindre Wystéria pour trouver les maîtres du Temple, un ordre mystique et précurseur aux Gardiens, afin d'hériter de la Garde, Dougal fut décontenance à plusieurs niveaux et au fil du voyage il eut tout le temps et le loisir de retourner ces informations dans sa caboche et de supputer les pires scénarios envisageables. S'il y avait un ordre liés aux Gardiens dans le Temple Kashay, aux racines de l'arbre aux vœux Kalpavriksha, quels noirs secrets et desseins pouvait-il découvrir ?



Il lui avait fallu plusieurs secondes, peut-être même une minute ou deux pour prendre la décision de passer l'arche qui lui avait été allouée. Le Gardien ne s'était pas rendu compte de sa terreur vis-à-vis de la potentielle amère vérité et tout le temps passé en compagnie de la naga du début de la traversée jusqu'à cet instant présent lui avait fait penser à tout autre chose. Mais il était temps de découvrir l'inconnu et quelques secrets.





Très vite, l'atmosphère s'humidifia et Dougal put entendre le bruit de l'eau ruisselant légèrement contre la roche ou tombant du plafond pour s'écraser dans l'eau d'une flaque. En découvrant la salle qui lui avait été destinée, le Gardien changea sa définition de "flaque" pour "bassin" ou "lagon" pour désigner cette étendue d'eau qui s'enroulait tout autour d'une petite structure semblable à un mausolée mais d'un caractère moins morbide.



Une lueur perçait à travers une ouverture circulaire au centre du plafond qui s'élevait aussi haut que celui de la salle principale, dans laquelle ils avaient affronté le disciple. Pourtant, le rôdeur pouvait percevoir des différences notables dans l'architecture et bien que la bâtisse centrale lui fasse l'impression d'une structure funéraire, c'était la pièce toute entière qui lui donnait cette impression ; c'était comme s'il avait pénétré l'un des caveaux du temple.



Obnubilé par la future découverte, l'humain ne ralentit pas son avancée et se dirigea d'un air déterminé vers ce sanctuaire éclairé par une unique torche et la lumière du soleil, le démarquant de l'obscurité. Il se trouvait en un lieu formidable, mais ça n'avait pas de sens pour lui et seule comptait la prochaine épreuve pouvant lui montrer la voie, en espérant qu'elle ne le plonge pas dans les ténèbres et la corruption.


Dougal comprit en partie ce qu'avait pu ressentir la naga quelques instants plus tôt lorsqu'elle s'était engouffrée dans sa propre pièce, abandonnant toutes ses autres pensées. L'humain l'imitait en ce moment-même.



Autour de lui, il n'y avait rien ; plus aucun bruit ne venait le guider ou le détourner comme si la totalité des lieux s'était figée pour l'exhorter à rejoindre ce qu'il était venu chercher. Aucun ondulation sur le lagon intérieur, aucune goutte s'écrasant sur le sol humidifié, aucun sourcillement dans la lueur qui lui montrait son unique objectif. Et ce silence... Si... mort. Tout avait été dépouillé de sa vitalité et de son existence. Dougal n'avait qu'une seule chose à faire et il ne pouvait s'arrêter en cours de route.



* * *


Dougal ne se souvint pas de ce qu'il s'était passé une fois qu'il avait atteint le voile du sanctuaire. Avec la faible luminosité de la torche du porche, l'humain avait distingué des marches dans la pénombre menant à un autre lieu plus en profondeur mais on ne pouvait savoir sur combien de mètres s'étirait ce cheminement de pierres taillées. Il se remémorait aussi du bruit de l'au roulant le long des murs internes de ce monument et de faibles éclats du soleil se reflétant sur les gouttelettes.


Curieusement, cette légère amnésie le laissait indifférent ; Dougal se trouvait dans une sorte de lieu de culte voire de repos éternel, comme le tombeau d'une déité suprême et c'était pour ces raisons qu'il demeurait confiant. Certains auraient pu trouver cet état d'esprit inconscient et complètement idiot, mais l'humain était résolu ; après tout, il était là pour une raison.


Te voilà, Keane, tonna une voix raide et sévère mais ni menaçante ni autoritaire.


L'humain faisait face à une petite assemblée de vieux chevaliers accoudés à une table directement taillée à même un rocher. Ils portaient des cottes de mailles, leur recouvrant pour la plupart le crâne entier, et tous un tabard finement gravé avec des fils de soie argentés. Leur barbe était de la même couleur, mais pas identique pour chacun ; l'un avait décidé de laisser sa longueur tandis qu'un autre avait pris soin de la tailler. Enfin, ces trois individus avaient mis à plat sur la table leur épée entièrement forgée avec des minerais d'argent.


La salle n'avait aucune torche et seulement quelques failles dans le plafond pour laisser la lumière du soleil leur porter compagnie. Néanmoins, les éclats illuminaient les trois lames qui réfléchissaient la lueur de l'astre et éclairaient suffisamment la salle telles des torches. Il y avait forcément un quelque chose de divin derrière une telle manifestation.


Tu es prêt, tous trois avaient la même voix, prêt à devenir le nouveau réceptacle des secrets de Stellaraë.

C'est la Voie, ainsi ai-je parlé.

Ainsi ai-je parlé, reprirent-ils tous à l'unisson sans pour autant changer le moindre caractère de cette voix.


Tout indiquait que ces trois êtres étaient l'avatar d'une divinité, dont l'identité n'était pas difficile à cerner ; le soleil se manifestait d'une façon telle en ces lieux qu'il ne pouvait pas ne pas avoir son rôle. Mais malgré les doutes à l'encontre de ces vieux chevaliers, les « Chevaliers du Temple », Dougal ne pouvait concevoir qu'ils n'étaient pas ou plus humains. Il ne saurait expliquer pourquoi, mais c'était ainsi.


Dès que tes pas te ramèneront en-dehors, tu seras un « Chevalier du Temple », membre de notre ordre, parent de la Garde.

Tu veilleras sur la cité du soleil avec plus d'abnégation qu'un Gardien veillant sur ses habitants.

Et sa source contre tous dangers et agitateurs.

Ta foi sera d'or et ta parole d'argent.

Le cœur... Tu dois en prendre soin. Sans lui, tout s'écroule et les tiens périront dans des souffrances que tu n'oserais imaginer.

La cité du soleil, sa source et son cœur ; voilà ta nouvelle mission.

Et le secret te lie à ton serment.

Tous les moyens doivent être utilisés. Des sacrifices devront être faits. Tu ne dois jamais faillir...

... Car telle est la Voie, ainsi ai-je parlé.

Ainsi ai-je parlé, reprirent-ils tous en chœur.

Le soleil brille en toi et se reflète à travers toi. Tu en es le gardien et la source.

Que le soleil soit avec toi en chaque instant.


☼ ☼ ☼


Dougal reprit enfin connaissance, se souvenant que très vaguement des événements qui venaient de se dérouler ; certains souvenirs étaient largement plus marquants, mais malgré tout le doute était d'envergure car aucune réponse concrète n'était parvenue à lui, ni enseignement, ni pouvoir. Par contre, il était maintenant un « Chevalier du Temple » pour qui pesaient de lourdes responsabilités sur les épaules.



L'humain découvrit enfin qu'il était dans une alcôve du temple qui avaient été aménagées pour accueillir le réveil et le repos des voyageurs. Le stellarois avait même l'impression d'être dans une dépendance d'une villa, de telle sorte qu'il lui semblait impensable d'être réellement réveillé. Il y avait encore quelques hallucinations et ce parfum...



Un léger bruit lui fit tourner la tête et Dougal découvrit que la jeune femme était elle aussi présente. Elle n'avait pas encore repris connaissance, mais ses paupières et ses pommettes frétillaient indiquant qu'elle était sur le point de se réveiller. Sa présence rassura le stellarois qui comprit qu'il était bel et bien de retour à la réalité.


En attendant que Shakti revienne à elle, Dougal attrapa une caraffe d'eau posée sur une petite table aux allures raffinées de riches marchands du désert, et versa le liquide transparent qui semblait incroyablement frais dans un gobelet en verre cristallin. La jeune femme aurait sûrement soif à son réveil.



Aucune spécialisation






Emblème des Gardiens
Gardien-en-Chef

Revenir en haut Aller en bas
Shakti Vhahweyar
Maîtresse d'armes

Shakti Vhahweyar

Messages : 491
Expérience : 5252
Féminin Âge RP : 24

Politique : 00
Métier : Bûcheronne - Maîtresse Absolue
Titres:
 

(Manticore de Shakti +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
Le temple de Kalpavriksha [PW Shakti] - Page 2 644535105922/5922Le temple de Kalpavriksha [PW Shakti] - Page 2 242396barresante02  (5922/5922)
Vitesse: 778
Dégâts: 2397

Le temple de Kalpavriksha [PW Shakti] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le temple de Kalpavriksha [PW Shakti]   Le temple de Kalpavriksha [PW Shakti] - Page 2 EmptyVen 9 Avr 2021 - 2:32
Séparation du contenu
Shakti ouvrit les yeux et redressa le buste d'un coup, appuyant ses avant-bras là où son corps avait été déposé. Elle ne se rappelait pas être venue jusqu'ici d'elle-même. La dernière chose dont elle se rappelait, c'était le goût du sang sur sa langue et la sensation d'être enfin comblée comme jamais elle ne l'avait été.

Tout en passant sa langue sur ses lèvres, elle observait le lieu où elle se trouvait désormais. Il s'agissait d'un renfoncement dans les murs du temple, dans la même grande salle où ils étaient ce qui lui paraissait être les quelques minutes précédentes, avant de franchir la porte mystérieuse qui s'était ouverte à elle. Elle n'avait néanmoins pas le souvenir d'avoir vu cette alcôve ainsi que le banc de pierre où elle reposait. Un tissu y était également placé, protégeant le séant de l'humidité wystérienne.

Entendant un bruit, Shakti tourna brusquement la tête, tout en portant la main à sa cheville, prête à s'emparer de la dague qui était camouflée dans sa botte. La jeune femme soupira et la tension s'évacua. Le bruit n'était autre que Dougal, qui venait de soulever un verre d'eau et le tendait vers elle. Shakti s'empara du verre, effleurant au passage les doigts du gardien, et descendit le verre d'eau d'une traite. Elle s'essuya la bouche du revers de l'avant-bras, et alors qu'elle regardait autour d'elle, elle s'adressa à Dougal.

-
Il semblerait que le vieux Maître des Compétences et son disciple se soient évanouis. Avez-vous reçu ce que vous êtes venu chercher ?

Shakti posa à nouveau les yeux sur Dougal, très curieuse d'entendre sa réponse. Elle n'avait pas tellement envie d'échanger la nature de ce qu'elle avait vécu, pour sa part, et en cet instant elle ne désirait pas connaître ce que le Gardien avait pu voir. La naga avait déjà bien trop à penser avec ce qu'elle venait de vivre pour se préoccuper d'autrui. Néanmoins, elle appréciait Dougal et espérait que, tout comme elle, il soit satisfait de ce qu'il était venu chercher en ces lieux et de ce qu'il avait pu découvrir.




Le temple de Kalpavriksha [PW Shakti] - Page 2 Shakti12
Histoire | Généalogie | Dialogue : RosyBrown
Revenir en haut Aller en bas
Dougal Keane
Le Tribun ♦ Rôdeur

Dougal Keane

Messages : 5182
Expérience : 7124
Masculin Âge RP : 28

Politique : 300 (MAX)
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Anor, aigle géant de Dougal [Emblème Gardien] +400, v+400 ; dissuasion : évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Le temple de Kalpavriksha [PW Shakti] - Page 2 644535105024/5024Le temple de Kalpavriksha [PW Shakti] - Page 2 242396barresante02  (5024/5024)
Vitesse: 1221
Dégâts: 2227

Le temple de Kalpavriksha [PW Shakti] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le temple de Kalpavriksha [PW Shakti]   Le temple de Kalpavriksha [PW Shakti] - Page 2 EmptyLun 31 Mai 2021 - 23:04
Séparation du contenu

Le Gardien fut reconnaissant envers l'assassine de ne pas lui avoir tranché les cordes vocales et de ne pas l'avoir éventré en un seul mouvement ; se réveillant à peine de son ascension la jeune femme aurait pu se débarrasser de lui d'un simple coup d'œil, le punissant d'avoir osé croisé son chemin. Le voluptueuse Shakti se désaltéra du verre offert par l'humain et lui demanda par politesse comme s'était déroulé sa propre ascension. Dougal ne pouvait rien révéler de toutes ces questions sans réponse et surtout de toutes ces nouvelles interrogations.


Ahah, absolument pas ! Mais je ne vais pas vous embêter avec mes histoires.


Dougal allait devoir chercher des réponses en d'autres lieux de Dùralas et notamment à Stellaraë auprès de Lord Rhiannon, le connétable de la Garde. Peut-être même que le Stellarois devrait effectuer plusieurs allers-retours entre la cité de l'humanité et le temple pour réussir à assembler toutes les pièces du casse-tête dans lequel il s'était fourré malgré lui. Les choses ne pouvaient pas être plus compliquées pour lui, au moins sur ce plan.


Vous avez trouvé ce que vous étiez venue chercher, chère Shakti Vhahweyar ?


En réalité, le temps pourrait s'arrêter pour l'humain. Il se sentait bien avec Shakti dans ce petit espace un peu perdu dans l'espace et le temps. En fait, il se sentait complètement à l'aise et en paix avec lui-même. Mais la jeune femme avait d'autres choses à faire et n'allait pas accepter de rester ainsi sans rien faire.


Et maintenant ?

 

Avec ce dont il avait été témoin, l'humain devait rentrer à Stellaraë, mais retourner sur le continent impliquait forcément se séparer de la naga et Dougal n'était pas prêt à faire ses adieux. Si les deux aventuriers pouvaient prolonger leur séjour sur Wystéria, il en serait des plus heureux ; peut-être qu'une ou deux créatures rares seraient des cibles de choix pour une expédition aventureuse ? Mais il faudrait bien un moment où les deux devraient se quitter...


Je ne veux pas te quitter, murmura-t-il dans sa barbe.






Emblème des Gardiens
Gardien-en-Chef

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le temple de Kalpavriksha [PW Shakti] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le temple de Kalpavriksha [PW Shakti]   Le temple de Kalpavriksha [PW Shakti] - Page 2 Empty
Séparation du contenu
Revenir en haut Aller en bas
 

Le temple de Kalpavriksha [PW Shakti]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Île de Wystéria :: La grotte Hirador :: Archives-