AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Baërlon Manîthil
Le Monde de Dùralas a précisément 2591 jours !
Dùralas, le Jeu 3 Déc 2020 - 7:41
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Venez voir le calendrier de l'Avent ici !
Le deal à ne pas rater :
Cdiscount :1 jouet acheté = 1 jouet offert
Voir le deal

 

 [Quêtes] Artisanat djöllfulin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 4966
Expérience : 17827
Masculin

[Quêtes] Artisanat djöllfulin Empty
MessageSujet: [Quêtes] Artisanat djöllfulin   [Quêtes] Artisanat djöllfulin EmptyDim 27 Oct 2019 - 19:05
Séparation du contenu

Artisanat djöllfulin




Ces quêtes s'orchestrent autour de l'artisanat des Djöllfulins tel qu'il est pratiqué au sein du village. Elles font découvrir les différentes ressources et les exotiques fabrications propres à leur pays natal. L'artisanat djöllfulin est très inscrit dans la culture et les légendes de ce peuple.
Ces quêtes demandent d'atteindre un certain statut au sein de la société djöllfuline.



Effigie de bambou

Contexte : L'architecture djöllfuline est essentiellement basée sur le bois mais d'un arbre particulier, ou plutôt d'une plante : le bambou. Ce végétal typique de leur pays a pour particulier de pousser très rapidement et de beaucoup s'étendre. Ainsi, avec seulement quelques pousses les Djöllfulins ont obtenu d'énormes bosquets les fournissant sans le moindre problème.

Malgré tout, le bambou n'est pas du tout exporté ailleurs en Dùralas car seuls les charpentiers et bûcherons djöllfulins ont la connaissance de l'expertise requise pour manipuler ce bois si fragile. Peut-être accepteront-ils de partager ce savoir avec des Dùralassiens intéressés. Il conviendra de participer à certains de leurs rituels dont l'élaboration d'une effigie de bambou, mais à la sauce dùralassienne, bien sûr.

Objectifs :
Se procurer de rondins de bois dùralassiens : x5 Bois de sureau + x10 Bois de cerisier + x15 Bois de sapin + x20 Bois de chêne + x25 Bois de baobab.

Rédiger un RP d'au moins 30 lignes dans la zone communautaire dans lequel vous travaillez avec Dara pour ériger une effigie avec le bois rapporté.



Prérequis : La quête « Domestiquer l'opiniâtre bête de selle » doit avoir été accomplie.

Récompenses :
Points de réputation (variable)

ET

Accès au « Bosquet de bambous ».


Notes :
La récompense des points de réputation varie en fonction de la qualité de votre RP avec Dara.


Liens avec d'autres quêtes : 1ère partie de la série de quêtes « Artisanat djöllfulin ».



Effigie de tamahagane

Contexte : Les Djöllfulins n'utilisent pas de métal dùralassien car leur pays avait été garni par un seul minerai semblable au minerai d'acier mais dans une version où la pureté est parfaite. Or ce minerai n'existe pas à Dùralas et contrairement au bambou, il n'est pas possible de tenir un lieu d'approvisionnement comme il n'est pas possible d'organiser des expéditions jusqu'au pays natal des Djöllfulins pour le récupérer.

Leurs dieux ont alors collaboré afin de créer une mine "naturelle" de tamahagane (le nom djöllfulin de ce métal) et de la rendre intarissable. Il s'agit alors d'un grand honneur d'obtenir le privilège de miner le tamahagane et encore plus pour les étrangers. Mais ce n'est tout de même pas impossible et les Djöllfulins accepteront d'offrir cette opportunité à certains Dùralassiens s'étant illustrés à leurs côtés. Néanmoins, participer à leurs rites pourrait donner une bonne impression, même en ajoutant une touche dùralassienne à l'élaboration d'effigie de tamahagane.

Objectifs :

Se procurer de minerais dùralassiens : x5 Minerai de fer + x10 Minerai de cuivre + x15 Minerai d'argent + x20 Minerai d'or + x25 Minerai de diamant.

Rédiger un RP d'au moins 30 lignes dans la zone communautaire dans lequel vous travaillez avec Dara pour ériger une effigie avec les minerais rapportés.



Prérequis : La quête « Domestiquer l'opiniâtre bête de selle » doit avoir été accomplie.

Récompenses :
Points de réputation (variable)

ET

Accès à la « Mine de tamahagane ».


Notes :
La récompense des points de réputation varie en fonction de la qualité de votre RP avec Dara.


Liens avec d'autres quêtes : 1ère partie de la série de quêtes « Artisanat djöllfulin ».



L'héritage de Sumisu

Contexte : Les Djöllfulins demeurent très réservés sur les histoires, mythes et légendes de leur pays et gardent ces connaissances secrètes quitte à complètement les déformer en les révélant aux Dùralassiens. C'est d'ailleurs pour cette raison que la raison de leur exode et son déroulement sont des points presque inconnus dans les rayons de la bibliothèque de Stellaraë.

Mais, il semblerait que des bribes de légendes djölfullines aient été importées depuis de très longues années au sein des terres dùralassiennes ; ce que certains maîtres artisans dùralassiens appellent "armes asiatiques" seraient liées à un forgeron de légende djöllfulin, un certain Sumisu. Tant de secrets s'articulent autour de ce maître artisan qui aurait été le précurseur du savoir faire artisanal des Djöllfulins. Étudier ses créations et découvrir l'héritage qui s'en dégage est une première approche à la conception des armes djöllfulines auprès des grands maîtres sculpteurs et forgerons.

Objectifs :

Se procurer d'une arme asiatique propre à son métier et l'apporter à un maître artisan djöllfulin.


Obtenir le bonus de récompense dans les deux zones de récolte de l'artisanat djöllfulin : Bosquet de bambous et Mine de tamahagane.

Rédiger un RP d'au moins 40 lignes dans la zone communautaire dans lequel vous assistez à la leçon d'un maître artisan djöllfulin vous dévoilant son savoir-faire.


Prérequis : Les quêtes « Effigie de bambou » et « Effigie de tamahagane » doivent avoir été faites. Être Sculpteur ou Forgeron d'armes de niveau maître.

Récompenses :
Points de réputation (variable)

ET

Accès à la zone artisanale correspondant au métier exercé : « Atelier des sculpteurs » ou « Forge des forgerons ».

ET

x1 Plan de Sumisu (et 3 ajoutés dans la boutique djöllfuline).


Notes :
La récompense des points de réputation varie en fonction de la qualité de votre RP avec le maître artisan djöllfulin.


Liens avec d'autres quêtes : 2ème partie de la série de quêtes « Artisanat djöllfulin ».



Code d'honneur de Sumisu

Contexte : Peu d'informations circulent à propos des histoires, des mythes et des légendes des Djöllfulins. Ces derniers sont très réfractaires sur leur partage et vont même jusqu'à déformer la vérité afin de s'assurer que seul leur peuple garde cette connaissance. Paradoxalement, si l'on vient leur montrer un grand et sincère intérêt, ils sont plus enclins à faire savoir la vérité.

Ainsi, lorsque l'on s'adresse à eux selon des aspects qui leur son importants, les Djöllfulins acceptent de rompre quelques secrets, comme une célèbre caste de guerriers djöllfulins, disparue depuis de nombreux siècles, dont l'attribut fondamental se trouvait être l'honneur. Respectés par les leurs et surtout par les divins, ces individus combattaient selon un code restrictif, mais instigateur d'une reconnaissance éternelle auprès de la Sainte Trinité.

Considérés comme des sauveurs, même s'ils perdaient la vie, la bataille à laquelle ils prenaient part était rapportée comme une victoire. Ces guerriers étaient si respectables que leur propre armure semblait bénie pour les accompagner jusqu'au bout de leur œuvre. Si cet ordre a aujourd'hui disparu, leurs armures sont toujours fabriquées par des maîtres forgerons pour aider leur porteur à retranscrire l'héritage du Sonkei.

Les forgerons dùralassiens pourraient aussi être initiés à l'artisanat djöllfulin à condition qu'ils s'en montrent digne.

Objectifs :

Obtenir le bonus de récompense dans les deux zones de récolte de l'artisanat djöllfulin : Bosquet de bambous et Mine de tamahagane.

Épargner un ennemi humanoïde dans un combat alors que le coup fatal allait être donné. Le combat est perdu, mais l'honneur est sauf.

Rédiger un RP d'au moins 40 lignes dans la zone communautaire dans lequel vous échangez avec un maître forgeron d'armures djöllfulin sur l'honneur tandis qu'il vous récompense avec des informations sur son savoir-faire.



Prérequis : Les quêtes « Effigie de bambou » et « Effigie de tamahagane » doivent avoir été faites. Être Forgeron d'armures de niveau maître.

Récompenses :
Points de réputation (variable)

ET

Accès à la « Forge des forgerons d'armures ».

ET

x1 Plan de Sumisu (et 3 ajoutés dans la boutique djöllfuline).


Notes :
La récompense des points de réputation varie en fonction de la qualité de votre RP avec le maître artisan djöllfulin.


Liens avec d'autres quêtes : 2ème partie de la série de quêtes « Artisanat djöllfulin ».
Revenir en haut Aller en bas
 

[Quêtes] Artisanat djöllfulin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Nord de Dùralas :: Les sombres montagnes de Kanaan :: Le village des Djöllfulins [Zone restreinte – Djöllfulins + invités] :: Artisanat-