AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Adrardas
Le Monde de Dùralas a précisément 2555 jours !
Dùralas, le Mer 28 Oct 2020 - 6:59
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez
 

 [Quête personnelle] Le destin du père, l'avenir du fils

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Baldwin Nuussian
Bibliothécaire ♦ Bras droit de Doleh ♦ Maître d'armes

Baldwin Nuussian

Messages : 595
Expérience : 3103
Masculin Âge RP : 23 ans

Politique : 225
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Titres:
 

(Athear, hippogriffe de Baldwin [Modifié] +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
[Quête personnelle] Le destin du père, l'avenir du fils 1559870510-barre-vie-gauche2309/2309[Quête personnelle] Le destin du père, l'avenir du fils 1559871461-barre-vie-rouge  (2309/2309)
Vitesse: 927
Dégâts: 3144

[Quête personnelle] Le destin du père, l'avenir du fils Empty
MessageSujet: [Quête personnelle] Le destin du père, l'avenir du fils   [Quête personnelle] Le destin du père, l'avenir du fils EmptyMer 11 Mar 2020 - 4:44


La nuit était tombée. Une nuit claire, où la pleine lune dardait ses rayons sur la surface de Dùralas, modifiant les ombres des objets et des êtres vivants, faisant travailler l'imagination de beaucoup de monde. Une nuit où les thérianthropes se déchaînaient, ravageant tout sur leur passage, tuant tels des bêtes sauvages. Une nuit où l'on pourrait presque observer des morts-vivants boitiller sans but, et sans étonnement. Une nuit qui rappelait beaucoup trop, au goût de Baldwin, son rêve récurrent...

Parti dès qu'ils avaient obtenus, enfin, la position de Lark, l'exécuteur qui tenait comme prisonnier Saniel Nuussian, le Gardien et son ami purificateur Jael avaient voler sur le dos d'Athear sans répits jusqu'aux montagnes du Baldor. Là, ils partirent plein sud, jusqu'à trouver une falaise bien particulière, assez proche de la forêt de sapins. Il se posèrent alors assez loin, pour ne pas se faire repérer, et s'approchèrent lentement et silencieusement, autant que leur permettait leur équipement. Devant la paroi rocheuse, à assez bonne distance, ils pouvaient se cacher à l'abri des regards dans un des bosquets subsistants aux alentours, derrière les arbres et les buissons, et avaient en visuel un trous dans la roche, largement assez grand pour permettre à un humanoïde, tel un stryge, d'y pénétrer, et assez profond pour ne rien voir de l'intérieur.

La confirmation que cette grotte était la bonne leur arriva rapidement, lorsqu'ils observèrent des mouvements de stryges noirs, certainement des sous-fifres de Lark, allant et venant. Très peu cependant, car il ne leur fallait pas se faire repérer, et les ordres devaient être clairs et précis. Jael et Baldwin avaient alors décidé d'un commun accord d'attendre la nuit tombée, bien que la patience du stryge semi-gris était à bout. La pression était à son comble, mais il fallait attendre, être sûr qu'ils ne risquaient pas d'avoir des renforts ennemis supplémentaires à devoir gérer, et peut-être que leurs propres alliés arriveraient entre temps.

Malheureusement, le soleil s'était couché, et toujours rien. Plus aucun mouvement ne venait également de l'antre de leur cible. Les deux stryges s'observèrent, puis hochèrent la tête. C'était le moment. Sortant soudainement de leur cachette, éc'lame et Lame du désert au clair, ils s'avancèrent prudemment, conscient qu'une embuscade, ou qu'un piège, était toujours possible, et se stoppèrent à l'entrée. Le Gardien se tourna vers le Purificateur, qui comprit sans qu'il ne dise quoi que ce soit, tellement son regard parlait pour lui.

« Je reste ici et garde cet endroit. Tu peux aller sauver ton père sereinement, aucun ennemi ne passera tant que je tiendrais debout, je t'en fais la promesse. »

Il lui fit le salut de sa caste pour renforcer ses dires, ce qui fit sourire tristement le dragonnier, qui le lui rendit par respect.

« Restes en vie, Jael, tu as intérêt ! »

L'intéressé sourit à son tour.

« J'y compte bien !

- Athear, reste avec lui, repose-toi de ton vol, et aide-le, je t'en prie. »

Sensible à ses émotions, l'hippogriffe avait bien compris que son ami voulait y aller seul, et le ton de sa voix, ainsi que ses yeux, la dissuada de contester. Au lieu de cela, elle vint poser tendrement son front contre le sien, qu'il caressa délicatement, fermant les yeux, profitant de ce moment. Il avait l'impression d'aller à la mort, pourtant, il devait réussir.

« Allez, mon père m'attend.

- Fait attention à toi, je sais que tu réussiras ! »

Hochant une dernière fois la tête, il s'écarta d'Athear, et commença à s'enfoncer dans la grotte. Tous ses sens en alertes, le regard aux aguets, il ne perdait pas une miette à ce qui l'entourait, alors que la lumière de la lune disparaissait petit à petit, laissant place à celle, vacillante, des torches. C'était beaucoup trop familier à son goût, la stalactite à cet endroit, la fissure ici, ce son étrange, au loin. Des claquements de fouet, il le savait. Seulement, cette fois-ci, ce n'était pas un rêve, il était là réellement, physiquement, et était totalement maître de ses mouvements. Il savait qu'il s'approchait du fond, tandis que ses yeux finissaient de s'habituer, et il savait ce qui l'attendait.

Il savait à quoi s'attendre, serrait fort son épée, avalait difficilement sa salive, et pourtant, une colère sans nom lui vint aussitôt, alors qu'il pouvait observer un stryge noir de dos, Lark, devant un stryge blanc, attaché par des chaînes rouillées par le sang les éclaboussant régulièrement, plantée à même la roche. Saniel, son père. Amaigri, car à peine nourri suffisamment pour le maintenir en vie, faible, et blessé de toute part par les tortures incessante qu'il subissait, il était là, à subir coup de fouet sur coup de fouet, alors que tout un tas d'instruments de tortures variées constellais une vielle table en bois sur le côté de la salle, assez grande pour permettre un combat entre deux êtres ailés. Même ainsi, pas un son, pas un grognement de douleur, ne sortait des lèvres du purificateur, qui tenait toujours bon, la tête baissée. Les dents très serrées, le cœur battant à tout rompre, des émotions fortes s’enchaînant en lui, Baldwin ne tenait plus, il fallait arrêter ça. Il le fallait !

« Lark ! C'est terminé ! »

Les coups de fouets stoppèrent net, alors que Saniel releva d'un coup la tête, reconnaissant la voix. Ouvrant de grands yeux, il ne pouvait quasiment pas produire de son.

« Ba... Baldwin...!?? »

Lark se retourna alors lentement, un sourire carnassier aux lèvres. Torse-nu, ses muscles étaient saillants, construit sur le temps, au fil d'entraînements sévères et de rudes combats. Ses yeux noir perçant était encadrés par une chevelure toute aussi sombre, et son corps entier était recouvert de cicatrices, la grosse majorité certainement de son propre fait. Ses yeux rencontrèrent ceux du Gardiens, furieux, mais ce fut sur un ton ironique, moqueur, qu'il lui parla.

« Aaaaah ? Ahahah ! Alors comme ça, le petit oisillon vient tout seul dans la gueule du loup, dans l'espoir vint de sauver son père déjà mort ? Que c'est amusaaant... Tu m'épargnes d'autres pertes, et me fais gagner du temps !

- Tu es fichu, Lark, ce n'est plus qu'une question de minutes. Relâche mon père ! »

Ce dernier ne pouvait qu'observer la scène, affolé par son fils courant un si grave danger.

« Ahahahah ! Moi ? FICHU ? La booonne blague ! J'avoue que c'est un exploit que tu ais réussi à tenir jusque-là, et même à me trouver, mais cela s'arrête là. Je suis Lark, l'un des meilleurs exécuteurs de la Tour Noire, et celui ayant réussi à capturer le célèbre Saniel Nuussian ! Tu veux m'arrêter ? Que crois-tu pouvoir faire, face à moi ? »

Quelque chose en Baldwin réagissait, là où ses drôles de sensations, celles qui lui permettaient de ressentir la magie, se passaient généralement, mais ce n'était pas pareil, et sa colère continuait à grimper. La haine qu'il ressentait pour la première fois de sa vie, à l'égard de cet exécuteur, était forte. En réponse, il se mit en garde, pied droit en avant, lame vers son ennemi, la main gauche sur le manche de sa dague, prête à dégainer à son tour, et activa son emblème de toutes ses forces. Ce n'était pas l'aura orangée habituelle qui entourait alors son arme et renforçait son aura, mais une blanche, pure, presque éblouissante. Il ne cillait pas, sa concentration était telle qu'il n'avait plus conscience de rien d'autre que de son ennemi juré. Aucun tremblement, aucune hésitation. Il enchaîna dans un ton dur, calme, et assuré.

« Te tuer. »




[Quête personnelle] Le destin du père, l'avenir du fils Baldwi12

Le monde ne demande qu'à être exploré, et le savoir acquis ...

[Quête personnelle] Le destin du père, l'avenir du fils Rp_110[Quête personnelle] Le destin du père, l'avenir du fils Rp_213


Merci à Mohana pour mon avatar !
Revenir en haut Aller en bas
Le Juge
Personnage Non Joueur

Le Juge

Messages : 6917
Expérience : 23432
Féminin

[Quête personnelle] Le destin du père, l'avenir du fils Empty
MessageSujet: Re: [Quête personnelle] Le destin du père, l'avenir du fils   [Quête personnelle] Le destin du père, l'avenir du fils EmptyMer 18 Mar 2020 - 20:39

Début du combat Baldwin – Lark

Lark débute le combat

Baldwin Nuussian : 2668
Aura solaire : 1520
Vitesse : 667
Dégâts : 1749
Bonus : Aura solaire : le Gardien est entouré d'une aura protectrice. Tant que l'aura n' est pas brisée il ne reçoit aucun dégât, mais les effets de debuff ne nécessitant pas d'atteinte de la vitalité (= ne fonctionnant pas via des coups réussis) le touchent. Lorsque l'aura est brisée par une attaque il faut l'attaquer à nouveau pour pouvoir le toucher.
Ecusson royal : +152 de dégâts/tour

---------VERSUS---------
Ennemis :

Lark : 2090
Vitesse : 1170
Dégâts : 1975
Bonus : Stryge noir : Utilise le dé - Stryge noir. [Imblocable]
Exécution : La valeur des Coups Critiques est augmentée de 75%.
Analyse de l'adversaire : Tant que la vitalité de l'adversaire est supérieure à celle de base de l'Assassin, les dégâts de ce dernier sont augmentés de 60%. [Activé]
Ec'lame de Saniel : En cas de Coup Critique contre les Abominations, les Démons, les Squelettes, les Morts-vivants, les Vampires, les Thérianthropes, les Nagas, les Stryges Noirs, et les Corrompus, les statistiques de la cible sont diminuées de 10% (cumulable).
Revenir en haut Aller en bas
Le Juge
Personnage Non Joueur

Le Juge

Messages : 6917
Expérience : 23432
Féminin

[Quête personnelle] Le destin du père, l'avenir du fils Empty
MessageSujet: Re: [Quête personnelle] Le destin du père, l'avenir du fils   [Quête personnelle] Le destin du père, l'avenir du fils EmptyMer 18 Mar 2020 - 20:41

- Tu crois vraiment que tu feras mieux que ton père ? Je ne crois pas. Les exécuteurs ont toujours eu le dessus sur les purificateurs, et cela n'est pas prêt de changer. Prends garde, Baldwin Nuussian, car aujourd'hui tu signes ton arrêt de mort !

Le stryge noir fond sur Baldwin en brandissant l'ec'lame de Saniel.
Revenir en haut Aller en bas
Le Destin
Personnage Non Joueur

Le Destin

Messages : 7241
Expérience : 26895

[Quête personnelle] Le destin du père, l'avenir du fils Empty
MessageSujet: Re: [Quête personnelle] Le destin du père, l'avenir du fils   [Quête personnelle] Le destin du père, l'avenir du fils EmptyMer 18 Mar 2020 - 20:41

Le membre 'Le Juge' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Stryge N' :
[Quête personnelle] Le destin du père, l'avenir du fils Cr_sn10
Revenir en haut Aller en bas
Baldwin Nuussian
Bibliothécaire ♦ Bras droit de Doleh ♦ Maître d'armes

Baldwin Nuussian

Messages : 595
Expérience : 3103
Masculin Âge RP : 23 ans

Politique : 225
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Titres:
 

(Athear, hippogriffe de Baldwin [Modifié] +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
[Quête personnelle] Le destin du père, l'avenir du fils 1559870510-barre-vie-gauche2309/2309[Quête personnelle] Le destin du père, l'avenir du fils 1559871461-barre-vie-rouge  (2309/2309)
Vitesse: 927
Dégâts: 3144

[Quête personnelle] Le destin du père, l'avenir du fils Empty
MessageSujet: Re: [Quête personnelle] Le destin du père, l'avenir du fils   [Quête personnelle] Le destin du père, l'avenir du fils EmptyDim 22 Mar 2020 - 18:44


La garde et la magie du stryge ne firent même pas tiquer Lark, bien que son père, lui, ne ratait rien de ce qui se passait, surpris par l'assurance et le pouvoir de son fils, même si cela lui venait, ce dernier le pensait, de son insigne. Il fixait sans ciller son ennemi, ne désirait qu'une chose, le voir mort, et allait donner plus que son maximum pour ça. Il se sentait débordant de force et d'énergie, prêt à tout, et ça allait s’enchaîner vite.

- Tu crois vraiment que tu feras mieux que ton père ? Je ne crois pas. Les exécuteurs ont toujours eu le dessus sur les purificateurs, et cela n'est pas prêt de changer. Prends garde, Baldwin Nuussian, car aujourd'hui tu signes ton arrêt de mort !

Les traits de Baldwin se durcirent encore plus à cette pique, mais il ne se laissera pas déconcentrer. L'exécuteur lâcha son fouet, et dans le même mouvement, fondit sur le Gardien, dévoilant une éc'lame avec laquelle il comptait se battre. L'éc'lame de Saniel, qu'il avait attrapé au vol, et manipulait d'un geste fluide et assuré, obtenu au bout de nombreuses années. La première frappe eut lieu, tellement violemment que des étincelles jaillirent entre la dague, dégainée au dernier moment, et la lame en demi-lune, stoppée à sa base. Leurs regards ne se quittaient pas, Lark étant toujours moqueur, dédaigneux. Il repoussa le dragonnier d'un coup de pied, puis enchaîna, attaque sur attaque, parées méthodiquement à chaque fois. Il ne laissait rien passer.

Seulement, se baser sur la défense ne suffirait pas pour l'emporter, il reculait petit à petit, bien qu'il s'était fait une idée du style de son ennemi, rapide et mortel. Une précision parfaite. Il était temps de contre-attaquer, de prouver que son entraînement portait ses fruits. Déviant la faux de Lark, il tenta un estoc en plein cœur, repoussé du manche, avant de donner un violent coup d'épaule, et d'essayer un tranchant, que le stryge noir esquiva d'un bond en arrière. Sans lui laisser le temps d'atterrir, le semi-gris le poursuivit d'une poussée de ses ailes. Ainsi, un impressionnant combat s’enchaîna sur plusieurs minutes, un combat que seul deux être ailés pouvaient accomplir, où chaque adversaire ne lâchait rien, donnait tout ce qu'il pouvait, utilisait la moindre parcelle de son corps et de son énergie, laissant des étincelles à chaque impact.

Plus ça avançait, plus Lark semblait prendre son pied, et finit même par en rire à gorge déployée. Un rire de dément, accro au combat, au sang, et à la douleur. Son éclat se répercutait en écho sur les parois de la grotte, tandis que Saniel ne pouvait qu'observer la scène, muet. Pour Baldwin, plus rien n'existait à part l'exécuteur. Il savait que c'était la seule menace pour son père, donc il ne s'inquiétait pas tant qu'il le maîtrisait. Mais la colère et la haine étaient là, toujours plus fortes, bouillant dans son corps, et elles, il ne les maîtrisait que peu, car ce n'étaient pas des émotions habituelles pour lui. La puissance qui englobait sa lame grandit encore, et il savait ce que ça signifiait. Lorsqu'ils se retrouvèrent à plusieurs mètres l'un de l'autre, reprenant légèrement leur souffle entre deux offensives, il lança d'un mouvement d'épée une lame de lumière pure droit sur le tortionnaire. Surpris, ce dernier esquiva in extremis, mais ce n'était pas fini. Le combat reprit, sans pitié, entre les tintements des armes, et les lignes d'énergie tranchantes explosant sur les murs. Enfin, de nouveaux placés face à face, mais le père de Baldwin désormais dans son dos, la dernière attaque se préparait.

« Ahahah ! Je vais gagner, petit stryge ! Qu'importe ce que tu fasses, ou quel pouvoir tu as gagné ! C'est la loi du plus fort... ! »

La tension et la concentration étaient palpables, malgré l'air totalement improbable de Lark, qui semblait prendre réellement du plaisir, comme s'il était drogué. La scène semblait comme figée, les deux stryges en position de garde. Puis, soudainement, la bulle éclata.

« Tu n'es qu'un purificateur, je suis le puissant Lark ! »

Les deux se propulsèrent de toutes leurs forces. La confrontation finale eut lieu, sous forme d'un coup tranché des deux lames, avant que chacun des ennemis se retrouve dos à dos, les positions inversées, sans bouger.

« Tu oublies une chose, ordure. Je ne suis pas un purificateur, mais un gardien. »

L'aura blanche qui l'entourait entièrement, et le protégeait d'un certain nombre de frappe, disparut aussitôt, preuve de la puissance du choc, tandis que Lark, lui, lâcha son arme dans une gerbe de sang qui éclaboussa les murs, mortellement blessé, titubant. Baldwin se retourna pour l'observer toujours aussi durement, et s'approcha.

« Ah... Ahah... Je ne le crois pas... Je ne me ferais pas vaincre comme ça... Impossible ! Pas par toi... »

Malheureusement pour lui, il sentait bien la mort approcher, bien qu'elle était une vieille amie plaisante pour cet être. Il se retourna difficilement vers le gardien, souriant toujours, comme s'il était victorieux.

« Je ne partirais pas seul ! »

Dans un dernier élan d'énergie, il sortit une petite dague de sa ceinture, et en fixant bien le stryge blanc, la planta dans le torse de Saniel. La surprise et l'horreur frappèrent le fils, qui avait eut aucune chance de réagir à temps.

« Zut... Eheh... Je n'ai pas réussi à frapper... Où je voulais... Avec mon état... Tant pis ! Il souffrira plus longtemps... Comme ça ! »

Une nouvelle bouffée d'émotions envahit le dragonnier à cette vision, le submergea totalement. Il tremblait de tous ses membres, ne savait pas ce qu'il ressentait en premier, c'était le chaos. Puis, en réponse, la sensation qu'il ressentait encore plus fort qu'avant dans son ventre, sembla exploser, se déchaîner, se répandre dans tout son corps. Il avait l'impression de posséder une puissance hors du commun, au-delà de ce qu'il pouvait imaginer, et ne voulait que la déchaîner sur Lark, tenter de sauver malgré tout son père.

« NOOOOON !!! »

Une lumière extrêmement forte jaillit d'il ne savait où, l'aveuglant totalement, puis il perdit connaissance. La dernière chose qu'il vit, c'était le visage complètement effrayé de l'exécuteur. Qu'est-ce qui pouvait bien faire peur à ce point-là à ce genre de personne ?




[Quête personnelle] Le destin du père, l'avenir du fils Baldwi12

Le monde ne demande qu'à être exploré, et le savoir acquis ...

[Quête personnelle] Le destin du père, l'avenir du fils Rp_110[Quête personnelle] Le destin du père, l'avenir du fils Rp_213


Merci à Mohana pour mon avatar !


Dernière édition par Baldwin Nuussian le Dim 22 Mar 2020 - 21:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Destin
Personnage Non Joueur

Le Destin

Messages : 7241
Expérience : 26895

[Quête personnelle] Le destin du père, l'avenir du fils Empty
MessageSujet: Re: [Quête personnelle] Le destin du père, l'avenir du fils   [Quête personnelle] Le destin du père, l'avenir du fils EmptyDim 22 Mar 2020 - 18:44

Le membre 'Baldwin Nuussian' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Stryge B' :
[Quête personnelle] Le destin du père, l'avenir du fils Cc_sb10
Revenir en haut Aller en bas
Le Juge
Personnage Non Joueur

Le Juge

Messages : 6917
Expérience : 23432
Féminin

[Quête personnelle] Le destin du père, l'avenir du fils Empty
MessageSujet: Re: [Quête personnelle] Le destin du père, l'avenir du fils   [Quête personnelle] Le destin du père, l'avenir du fils EmptyLun 30 Mar 2020 - 22:13

Fin de la quête

Baldwin l'emporte. Il gagne :

- Ec'lame de Saniel : 410 dégâts ; -110 vitesse ; Purification : En cas de Coup Critique contre les Abominations, les Démons, les Squelettes, les Morts-vivants, les Vampires, les Thérianthropes, les Nagas, les Stryges Noirs, et les Corrompus, les statistiques de la cible sont diminuées de 10% (cumulable) ; coût : 1200 pièces d'or

- Le titre "Bras droit de Doleh".

- Baron de la Tour Blanche en compagnie de Cylicia Condoris. Les éléments seront annoncés ultérieurement quant à sa promotion.

Le RP peut continuer.
Revenir en haut Aller en bas
Baldwin Nuussian
Bibliothécaire ♦ Bras droit de Doleh ♦ Maître d'armes

Baldwin Nuussian

Messages : 595
Expérience : 3103
Masculin Âge RP : 23 ans

Politique : 225
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Titres:
 

(Athear, hippogriffe de Baldwin [Modifié] +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
[Quête personnelle] Le destin du père, l'avenir du fils 1559870510-barre-vie-gauche2309/2309[Quête personnelle] Le destin du père, l'avenir du fils 1559871461-barre-vie-rouge  (2309/2309)
Vitesse: 927
Dégâts: 3144

[Quête personnelle] Le destin du père, l'avenir du fils Empty
MessageSujet: Re: [Quête personnelle] Le destin du père, l'avenir du fils   [Quête personnelle] Le destin du père, l'avenir du fils EmptyMer 1 Avr 2020 - 7:39


Baldwin reprenait peu à peu ses esprits, complètement désorienté. Il n'avait pas compris ce qu'il s'était passé, mais un bon mal de crâne cognait fortement. Lark était vaincu de sa main, et avait poignarder son père, avant d'être visiblement effrayé, puis plus rien, c'était tout ce dont il se souvenait. Secouant la tête pour tenter de reprendre ses esprits, il se redressait tant bien que mal. Il était toujours dans la même grotte, ça ne devait pas faire longtemps qu'il était comme ça, sinon Jael aurait fini par venir.

« Baldwin... ! »

L'appel de son père finit de le réveiller. Sa voix transpirait la souffrance, mais malgré la douleur qu'il devait ressentir, il tenait bon, et c'était principalement de l'inquiétude pour son fils qui se lisait sur son visage. Celui-ci, remit debout, avisa d'abord le corps sans vie de l'exécuteur baignant dans son sang, le visage figé dans une grimace de peur, chose réellement étonnante venant d'eux. Encore plus étonnant, était le trou béant, carbonisé sur ses bords, qui s'ouvrait dans sa poitrine. Qu'est-ce qui lui avait fait ça ? C'était impossible que ce soit une arme normale. Une magie ? Il était perdu, mais il y avait plus urgent. Beaucoup plus.

« Père ! Tien bon ! »

La peur, et même la panique, l'habitait désormais. Les sentiments de colère, de haine, et de vengeance, eux, s'étaient totalement effacés. Récupérant sa lame au sol, il se concentra pour l'illuminer aussitôt de la puissance Gardienne, et de quelques coups précis, brisa les entraves de Saniel. Le dragonnier le rattrapa aussitôt, tandis que son visage était déformé par la douleur, et l'allongea au sol à sa demande, désespéré de le sentir aussi faible et léger. La blessure la plus grave que le purificateur possédait était cette dague plantée dernièrement, et le maître d'armes avait ce qu'il fallait sur lui pour le premier soin.

« Non... Laisse la dague... Il s'agit d'une blessure... Mortelle... Ça ne servirait à rien... Je mourrais instantanément si tu la retirais... »

Les larmes commençaient à couler pour Baldwin, sans qu'il ne le veuille, et sans qu'il ne puisse les stopper. L'émotion continuait de déborder. Il devait le sauver, il devait survivre !

« Non, non, non ! Reste avec moi, on va s'en sortir ! »

Un sourire fendit le visage du père, qui toussa du sang, avant de reprendre.

« Baldwin... Je souhaiterais te dire quelque chose... Avant de mourir... C'est important pour toi...

- Je te défends de dire ça ! Il n'y a plus de danger ! Jael est dehors, et les renforts vont arriver très bientôt ! Tu vas être soigné !

- Écoute-moi... S'il te plaît... »

La Gardien respira profondément, tentant de se calmer, d'essuyer ses larmes, et de se résoudre à écouter celles qui étaient, certainement, les dernières paroles de Saniel. Il se pencha vers le visage de ce dernier, se préparant à boire ses paroles, tandis qu'il rassemblait ses forces.

« Baldwin... Je suis fier de toi... Tu es devenu un excellent maître d'armes... Et tu as réussi à libérer ta puissance...

- Ma puissance ?

- Le trou, dans le corps de Lark... C'est toi qui l'as fait... »

Comment ça ? Comment avait-il pu faire ça ? Il ne s'en souvenait même plus... Il y réfléchirait plus tard, il devait d'abord écouter jusqu'au bout.

« Je n'étais pas d'accord pour le refus qui t'avait été attribué, afin que tu deviennes un purificateur... Mais le conseil avait fini par me convaincre... Que c'était le meilleur choix... En vérité, tu as toujours eu ta place de prête... Mais toi, tu ne l'étais pas, et c'était dangereux pour nous deux... Un stryge anonyme voyageant, se forgeant, à travers Dùralas... Développant ses capacités, gagnant en maturité et en sagesse... C'était mieux pour toi... Que d'être un purificateur Nuussian, connu par les exécuteurs, et pourchassé par ces derniers... Tu aurais été comme une proie pour eux, voulant se venger de notre nom... Et se venger au travers de toi, de moi, l'un de leur pire ennemi... C'était pour cela que je t'avais demandé de ne pas donner ton nom... »

Les deux stryges sourirent doucement à la dernière phrase. Pour sûr, cet objectif avait raté dès le début, bien malgré lui, mais le mal était fait, et par chance, rien ne lui était arrivé. Enfin, jusqu'à dernièrement. Le sérieux revint vite, alors que Saniel reprenait son discours.

« Seulement, en plus de cela, il y avait une autre raison, encore plus importante... La raison que tu commences à découvrir... Ton arrière-grand-père, du côté de ta mère... Avait les mêmes particularités que toi... À savoir, ses yeux, et surtout, la moitié supérieure de ses ailes, gris... C'était un être de lumière...

- Co... Comme notre Patriarche ?? Mais... Ça voudrait dire que moi aussi... »

Le père hocha la tête.

« Il y avait de fortes chances... Pour que tu en sois un également... Et la preuve vient d'être faite, je l'ai vu de mes yeux... »

Baldwin était totalement surpris. Il assimila les informations aussitôt sans problème, mais n'en revenait toujours pas. Bien sûr, ça avait interloqué son entourage lorsque ces ailes étaient sorties, mais ça s'était vite calmé, sans rien de plus. Ils le savaient depuis le début ?

« Mais cette magie puissante était verrouillée, endormie... Ce n'était qu'en devenant toujours plus fort, en accumulant toujours plus d'expérience... Que tu pouvais y avoir accès... Si cette nouvelle était parvenue aux oreilles de nos ennemis avant cela... Tu serais littéralement devenu une cible prioritaire... Et visiblement, c'était le cas de Lark... Il voulait te tuer personnellement avant qu'il ne soit trop tard pour eux... Mais tu n'as pas à t'en vouloir, Baldwin... Lui et moi... On se chassait mutuellement depuis déjà quelques années... Ceci serait arrivé dans tous les cas... »

Il toussait de plus en plus, perdait de plus en plus de sang, alors qu'il arrivait au bout, devenant aussi pâle qu'un mort. Le jeune Nuussian, rendu muet par ces révélations, était encore sous le choc.

« Tu sais tout... À présent... Le conseil attend ton retour à bras ouverts... Tu es devenu quelqu'un de puissant, mon fils... Tu me dépasseras certainement... »

Le silence se fit pendant quelques secondes, le temps qu'il reprenne une pénible inspiration.

« Dis à ta mère... Que je l'aime... Et que je l'aimerais toujours... Et sache, à nouveau, que tu es ma fierté. Je peux partir en paix... »

Ces derniers mots firent l'effet d'un électrochoc pour le Gardien, qui se ressaisit aussitôt.

« Non ! Hors de question ! Il n'est pas trop tard ! »

Un espoir vain, mais un espoir quand même. Il attrapa le bras de son père, et le passa autour de ses épaules, puis l'aida à se remettre debout avec lui, avant de commencer à avancer.

« Je ne te... Laisserais... Pas... Mourir ! »

Mais soudainement, il se figea. Il était comme tétanisé, ne pouvait plus bouger, puis une violente douleur le traversa de part en part, tellement violente qu'il commençait à faillir. Était-ce un contrecoups de ce qu'il avait fait, sans s'en souvenir ? Il se sentait perdre à nouveau conscience. Il ne fallait surtout pas, mais c'était hors de son contrôle. Rassemblant sa volonté restante, il cria un seul nom.

« Jael ! »

Puis, le noir...

...


Sa conscience finit enfin par émerger, son corps remit en forme suite à ce qu'il n'avait pas l'habitude de subir. Il n'était plus sur le sol, dur et froid, de la grotte, mais dans quelque chose de doux, confortable, et chaud. L'humidité ne régnait pas aux alentours, et l'air était agréablement parfumé de fleurs. Baldwin commença alors à remuer, à ouvrir doucement les yeux.

« Baldwin ! »

Une voix féminine lui parlait, familière, rassurante. Tandis qu'il essayait de se reconnecter avec ce qui l'entourait, il se redressa, puis tourna le visage vers son interlocutrice, la reconnaissant enfin.

« Mère ?

- Tu es enfin réveillé, je suis soulagée ! »

Observant les alentours, il finit enfin de se réveiller entièrement. Il se trouvait dans son lit, dans sa bonne vieille chambre. Il était de retour à la maison, dans la Tour Blanche. Son armure et ses armes étaient posées contre le mur, et il était habillé normalement.

« Que s'est-il passé ? »

Un voile de tristesse recouvrit le visage de Tima Nuussian.

« Les purificateurs vous ont retrouvés, toi, Jael, et ton père, et vous ont ramené en lieu sûr. Comme tu n'étais pas blessé, tu as été conduit dans ton lit pour te reposer... Cela fait deux jours, maintenant. »

Alors, tous les souvenirs récents refirent surface, tel des images défilant dans sa tête. La trouvaille de la grotte, le combat contre Lark, la blessure de son père, les aveux que ce dernier lui avait fait...

« Et père... ? »

Encore un dernier espoir, toujours aussi futile. Espoir qui disparus quasiment aussitôt, avalé par les larmes qui coulaient sur les joues de sa mère.

« Saniel... N'a pas survécu au trajet... Mais il serait mort le sourire aux lèvres... »

Elle commençait à hoqueter, sa peine et sa douleur prenant place, comme si elles étaient retenues jusqu'à ce moment.

« Je sais bien que c'est un risque constant, lorsqu'on est purificateur, mais ça ne rend pas son départ plus facile pour autant ! »

Les larmes du fils rejoignirent ceux de la mère, partageant leurs émotions, leur détresse également, et se consolant dans une longue étreinte.

« Il m'a dit de te dire qu'il t'aimait, et qu'il t'aimera toujours... »

...


Quelques autres jours passèrent ainsi, les deux stryges se remettant tant bien que mal. Baldwin avait sincèrement remercié Jael pour toute l'aide qu'il lui avait apporté, car sans lui, il ne serait certainement pas ici, en pleine forme. Pour sa part, son ami avait subi quelques blessures légères, car il avait dû s'occuper de quelques larbins de Lark pendant qu'il surveillait l'entrée de la grotte, et ils étaient plus dangereux qu'il n'y paraissait. Puis, lorsqu'il avait entendu l'appel du maître d'armes, il était venu aussitôt à son secours, découvrant la scène qui s'était déroulée. Athear, son hippogriffe, avait également reçu quelques coups, bien qu'elle avait apparemment fait un carnage, malgré que le Gardien n'eut cru réellement qu'une armée ennemie était arrivée. Elle était soignée, voir chouchoutée, à l'extérieur de la Tour Blanche, et le dragonnier passait régulièrement la voir et s'occuper d'elle lui-même.

Seulement, actuellement, une autre cérémonie avait lieu, extrêmement importante. Du fait du côté très religieux des stryges blancs, de leur Dieu Dragon Morkez, mais aussi d'une coutume ancestrale, les corps des disparus subissaient une crémation, tel un feu divin, puis leurs cendres étaient répandues du haut des montagnes, tandis que les esprits des défunts rejoignaient la Dragon Noir. Tous les purificateurs, ainsi qu'une grosse majorité des stryges, s'étaient réunis pour honorer la mémoire de Saniel Nuussian, sur les bords du lac Fresha. Les flammes montèrent haut dans le ciel, alors que Baldwin et Tima ne les quittait pas des yeux. Le jeune semi-gris se promit ce jour-là de continuer à devenir fort, à s'entraîner dur, et à toujours faire la fierté de son père. Il devint plus déterminé que jamais, d'autant plus que ce pour quoi il avait travaillé dur pendant une dizaine d'années allait finalement se réaliser. La lignée des Nuussian perdurera.

Les cendres furent éparpillées au vent, au sommet d'un pic en haut duquel une vue magnifique de la Tour et des alentours s'offrait aux courageux escaladeurs, dans un dernier au revoir à Saniel. Désormais, il était temps de reprendre sa vie en main.

...


Le lendemain, Jael vint frapper à la porte de la maison, alors que Baldwin s'équipait de tout son attirail. Il joua légèrement avec le bracelet offert par sa mère, à son départ, il y a un moment, et qui ne l'avait plus quitté depuis, puis finalisa son allure.

« Baldwin, notre Patriarche et notre Commandante souhaiteraient te voir, tu es prêt ?

- J'arrive. »

Le son de sa voix ne trahissait aucun doute. Il savait ce qu'il souhaitait, ce qu'il voulait faire. Il se doutait qu'après tout ça, il aurait une entrevue avec Doleh, mais ne pensait pas également voir Kalheb. Quoi qu'il en soit, il était prêt. Suivant son ami, il le conduisit dans le bureau personnel du Patriarche, au sommet de la Tour Blanche. Il toqua à la porte, attendit un '' entrez '', puis laissa le Gardien passer à l'intérieur, avant de retourner à l'étage des Purificateurs, non sans lui avoir fait un clin d’œil au passage.

« Ah ! Baldwin ! Heureux de te revoir. Viens, assis-toi. »

Le vieux stryge n'avait pas changé depuis son départ, il lui indiqua une chaise devant son bureau, à côté de celle occupée par la Commandante, qui lui parla à son tour. Il était à noté qu'une éc'lame trônait sur le grand meuble.

« Toutes nos condoléances pour ton père, c'était un grand Purificateur. »

Le jeune Nuussian hocha tristement la tête, sans rien dire, acceptant leur soutien avec gratitude.

« C'est un honneur d'être en votre présence, Patriarche, Commandante. Que puis-je faire pour vous ?

- Dans un premier temps, nous souhaiterions avoir ton point de vue des faits. Jael et l'équipe de Purificateurs envoyés en renfort nous ont fait leur rapport, mais tu es le seul à avoir affronté Lark, et à l'avoir vaincu en lui trouant la poitrine. Peux-tu nous dire, en détail, tout ce qui s'est passé ?

- Bien sûr. »

Ainsi, cet entretien débuta sur le récit des derniers événements de Baldwin, qui raconta tout, exactement comme ça s'était passé, y compris ses évanouissements... Et les aveux de Saniel. Les deux stryges hauts placés s'observèrent alors, mais le Gardien n'avait pas finit, il fixa le Patriarche droit dans les yeux.

« Est-ce vrai ? »

Le sage ancien s'avança sur sa chaise, posant les coudes sur le bois.

« Oui, c'est la réalité. Nous souhaitions secrètement que tu prennes la décision de partir à l'aventure, tout en te gardant une place parmi les Purificateurs, lorsque tu reviendrais. Lorsque tu serais prêt. Ce fut une décision dure à prendre, mais pour ton bien, il le fallait.

- En tant que jeune purificateur, et de la lignée des Nuussian, ton existence ce serait rapidement fait connaître de nos ennemis, de tes ennemis, et tu aurais été pourchassé, capturé, torturé, et finalement tué tout aussi vite. Régulièrement, l'un des nôtres finit sa vie dans les salles de torture des exécuteurs, et tu étais trop précieux pour que ça arrive, tu sais pourquoi. De plus, ta nature curieuse et ton envie de voyager te rendaient parfois insouciant, te faisaient baisser ta garde. Ça aurait été t'envoyer à la mort. »

Le dragonnier hocha à nouveau la tête. Il comprenait très bien la logique derrière tout ça, que ça lui avait en quelque sorte sauvé la vie, mais le refus qu'il avait subi à ce moment-là lui avait tout de même fait un violent choc. Toutefois, aujourd'hui, il s'en était remis depuis longtemps, et s'était construit sa vie, comme il le souhaitait. Il réussissait ce qu'il entreprenait, devenait de plus en plus fort, et voyageait à travers Dùralas.

« Désormais, tu es devenu un maître d'armes redoutable, un membre important des Gardiens, ainsi qu'un Dragonnier, et tu as plusieurs adversaires et monstres puissants à ton palmarès. Ton père était fier de toi, et à juste titre. »

En quelques sortes, leur pari avait réussi. Baldwin pouvait-il vraiment leur en vouloir ? Mais il avait un dernier point à éclaircir. On disait souvent qu'un seul stryge possédant la magie de la lumière naissait tous les cinquante ans, ce qui fait que, s'il en était un, ça ajoutait beaucoup de valeur à sa vie aux yeux des autres membres de son peuple, c'était certain, et sûrement la cause de tout.

« Mais, avec tout ça, est-ce que ça veut réellement dire que je suis comme vous, Patriarche ? Un être de lumière ?

- Au vu de ce que tu nous as décrit, c'est même certain.

- J'ai beaucoup de peine à le croire... »

Le patriarche sourit.

« Est-ce que, depuis ta première expérience avec la magie en combat, tu as de plus en plus comme une drôle d'impression au niveau de ton ventre ? Une impression que tu pourrais assimiler à une détection de la magie ? »

Surprit, le Gardien réagit comme s'il avait été piqué.

« Oui, c'est exactement ça. Je sais quand de la magie est utilisée, et je peux même lier une sensation à une personne...

- C'est une prémices à ta magie. Elle est en sommeil, en toi, et difficile à éveillée. Plus tu deviens fort, plus tu as cette sensation. Selon tes dires, j'en conclus que les fortes émotions que tu as ressenties l'on permis de se montrer, t'ont servit de stimulus, et tu as éliminé Lark définitivement de cette façon. Mais tu n'es pas encore prêt, et tu en as subi le contrecoup. Toutefois, tu n'en es plus très loin, j'ai l'impression, et lorsque tu feras enfin tienne cette magie, je serais là pour t'aider à la comprendre.

- Ce serait un honneur... »

Il n'arrivait toujours pas à s'en rendre compte. Lui, qui pourtant ne devait pas posséder de magie, qui était juste un modeste stryge blanc s’entraînant pour devenir Purificateur, bien qu'il faisait partie d'une grande lignée, le voilà être de lumière ? Mais il faisait confiance à son père et à Kalheb, et par respect, n'ajouta rien.

« Désormais, une question se pose. Bien que tu sois revenu par la force des choses à la Tour Blanche, que veux-tu faire, à présent ? »

Le Patriarche et la Commandante l'observaient, attendant sa réponse. Elle vint rapidement, sans hésitation, car il l'avait déjà décidé. Il se tourna vers Doleh.

« Je souhaiterais prendre la relève de mon père, récupérer la place qu'il a préparée pour moi, en plus de rester chez les Gardiens et les Dragonniers, si vous me le permettez, Commandante. »

Cette dernière sourit, contente de sa décision.

« J'aime ta détermination. Tu souhaites donc devenir mon nouveau bras droit ?

- Oui.

- Tu as déjà largement prouvé que tu méritais cette fameuse place, et tu as toute ma confiance, Baldwin, j'accepte ta demande. Patriarche ?

- Bien sûr que j'accepte également. Bon retour parmi nous ! »

Ce que le maître d'armes ressentit à cet instant n'était pas descriptible. Il devenait Purificateur, et cette joie se mélangeait à la douleur du drame récent. C'était comme un aboutissement, mais au prix d'un sacrifice. Tout se mélangeait. Ils se levèrent tous les trois, signifiant la fin de cette entrevue, mais avant le moindre pas, la Commandante attrapa l'éc'lame sur le bureau, et la tendit à Baldwin.

« L'arme de Saniel. Je pense qu'elle te revient de droit, désormais. Continue à lui faire honneur. »

Le cœur serré, mais tout de même heureux, il récupéra presque solennellement la faux typique de ces combattants d'élite.

« Merci, Commandante. Je le ferais jusqu'au bout. »

Elle hocha la tête, toujours souriante, et lui tapota l'épaule amicalement.

« Tu prendras ta nouvelle fonction dès demain. Tu vas avoir du pain sur la planche, avec ces dernières années à rattraper, mais je ne m'inquiète pas pour toi. J'en connais qui vont être content ! »

Ainsi, sur des dernières salutations, ils se séparèrent, et le Gardien rejoignit la maison de sa mère, annoncer la nouvelle, et se préparer à retourner à l'étage des Purificateurs le matin suivant. Une nouvelle étape de sa vie allait commencer, et il se sentait débordant d'énergie !



Fin.




[Quête personnelle] Le destin du père, l'avenir du fils Baldwi12

Le monde ne demande qu'à être exploré, et le savoir acquis ...

[Quête personnelle] Le destin du père, l'avenir du fils Rp_110[Quête personnelle] Le destin du père, l'avenir du fils Rp_213


Merci à Mohana pour mon avatar !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[Quête personnelle] Le destin du père, l'avenir du fils Empty
MessageSujet: Re: [Quête personnelle] Le destin du père, l'avenir du fils   [Quête personnelle] Le destin du père, l'avenir du fils Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

[Quête personnelle] Le destin du père, l'avenir du fils

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» Une nouvelle vie [PV Yuko][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Est de Dùralas :: Lac Fresha :: La Tour Blanche-