AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Dame Ara
Le Monde de Dùralas a précisément 2828 jours !
Dùralas, le Mer 28 Juil 2021 - 3:49
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Venez voir le calendrier de l'Avent ici !
-42%
Le deal à ne pas rater :
Clairefontaine – Lot de 9 Cahiers 24×32 cm – 96 Pages Grands ...
14.36 € 24.96 €
Voir le deal

 

 Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thauthaudarmafur
Arlequin

Thauthaudarmafur

Messages : 730
Expérience : 3609
Masculin Âge RP : 52

Politique : 120
Métier : Forgeron d'A. - Maître suprême
Titres:
 

(Hélène, compagnonne de Thauthaudarmafur [Humaine] - 50% des stats et effets (hors spé et artefact))

Stats & équipements
Vitalité:
Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] 644535102025/2025Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] 242396barresante02  (2025/2025)
Vitesse: 1420
Dégâts: 515

Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] Empty
MessageSujet: Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge]   Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] EmptyMar 25 Aoû 2020 - 22:18
Séparation du contenu
Quelques temps auparavant...

Thauthaudarmafur avait grogné, enjoignant le marchand à poursuivre le baratin selon lequel il était l'unique personnage de tout le continent de Dùralas à disposer des clefs des donjons pour son commerce. Un tarif conséquent et un marché profitable qui avait imposé au nain une certaine reconnaissance et une valeur monétaire quelque peu intéressante, mais néanmoins une activité trop frauduleuse à ses yeux. L'intérêt du Banni s'était donc arrêtée à surveiller le carrefour contrôlé par les Pirates, du moins jusqu'à ce que la mention d'un donjon sous-marin ne parvienne jusqu'à sa compréhension. Intrigué, le nain avait indiqué d'une main au commerçant qu'il ne souhaitait plus l'entendre.



- Une grotte sous la mer ?

- Vouiii voui maître nain !

- Qu'les skarniens t'bouffent les entrailles si tu m'rappelles ainsi, dis moi c'que t'sais d'cet endroit plutôt.


L'être au pourpoint chic s'était alors frotté nerveusement les mains, comprenant que le rustre barbu n'aimait guère ce surnom, puis avait répondu élégamment au guerrier.


- Ahem... Il se trouve plus précisément dans les Abysses de Van Hallen, à l'Ouest d'ici, par delà Spelunca... La rumeur raconte que c'est le repaire d'abyssaux de la tempête, ceux-là même étant sous la coupe du grand mégalodon ancestral, dont la légende prétend qu...

- M'ouais ouais, allez tais toi donc et donne moi c'te clef, j'vais y faire un tour, et gare à ton commerce si j'm'aperçois qu'tu m'as berné.

- Je... Très bien ! Ce sera 2000 pièces d...

- Tu m'as pris pour un elfe unijambiste ? J'paierai à mon r'tour et par ma barbe quoi qu'j'trouve dans les profondeurs, t'entendras parler d'moi. Allez fous l'camp, face de porc.


Le marchand, abasourdi, avait ouvert la bouche telle une marionnette désarticulée mais, devant l'énième grognement du nain, s'était incliné fébrilement puis avait entrepris de reculer lentement, laissant une clef de corail à portée de prise du Banni. Celui-ci s'en était emparé et avait ricané. L'idée étreignant ses pensées avait été bien trop plaisante.

Ravi de sa cueillette, il était retourné à la Digue du Fût à Ishtar, taverne où il logeait en compagnie d'Hélène, d'Alaïus, d'Elymus ainsi qu'Irimis. Ils étaient tous présents lorsqu'il pénétra la chambrée, un rire jovial étirant les traits de son visage. Hélène avait été la première à remarquer la gaieté dissonante du nain et s'était enquise de la raison de celle-ci. Le guerrier runique leur avait alors rapporté les propos du marchand, et seule la compagne rousse de Thauthaudarmafur avait percuté sa volonté. D'un geste complice, elle avait bondi sur ses jambes et était allée se munir d'une plume et de parchemins. Alors qu'elle rédigeât les missives, le nain s'était chargé de remettre au jour ses camarades. Plusieurs mois auparavant, ils avaient abattu la terrible Liche aux côtés d'un Gardien, Baldwin Nuussian, d'un Kazharien, Grabuge et d'un Zéphyrien, Olorin Calen. Ce dernier avait malheureusement succombé lors de l'affrontement final. Un sourire enfantin explicitant son engouement, le Banni avait expliqué qu'il avait trouvé l'occasion de convoquer à nouveau la compagnie d'armes exceptionnelle. Hélène avait acquiescé, tandis que les trois hybrides avaient quelque peu soupiré, comprenant qu'ils n'avaient guère été conviés aux réjouissances, et que la tâche de surveiller les alentours d'Ishtar leur était incombé.

Ce fut dans ce contexte soudain et sans préliminaires que trois missives furent envoyées aux destinataires suivants : "Baldwin Nuussian, le blanc maître d'armes", "Grabuge, le vert apothicaire" et "Successeur d'Olorin Calen, le regretté sage". Le contenu de ces missives fut :



«Salut à vous, compagnon,

Voilà quelque temps qu'à vos côtés nous vainquîmes la Liche, et nous gardons cette épreuve dans nos mémoires. À nos compagnons de quête, de périple et d'armes, nous faisons à nouveau appel, car une nouvelle opportunité de gloire et de justice s'offre à nous.

Les rumeurs vont bon train concernant un tant bien puissant qu'ancien Mégalodon qui terroriserait les Abysses de la mer Van Hallen. Si les habitants des profondeurs ainsi que leur souffrance sont bien moins loquaces et bruyants que ceux des Terres Désolées, leur importance n'en demeure pas moins grande. Nous prenons les armes au devant de cette menace.

Si le sort d'innocents touche votre intérêt, rejoignez-nous. Nous vous attendrons dans deux semaines sur la Plage, au plein Sud de Kothemba. Venez légers : nous disposerons de vivres et d'une mystérieuse clef de corail.

Que vos Dieux vous accompagnent,

Thauthaudarmafur et Hélène.»




~~~



- "Regretté sage"? C'tait un elfe... T'es t'jours obligée d'autant faire tes phrases polies et... Alambiquées?

- Thauthau... Déjà, cet elfe nous a sortis d'un sacré pétrin, et puis on avait convenu que tu te chargeais de l'organisation et je m'occupais de la communication. Te connaissant, tu leur aurais envoyé de la bière pour les faire venir, tu parles d'une approche...

- J'vois vraiment pas c'que t'as contre ma version, tant qu'le résultat est pareil... Barf, n'empêche qu'c'est ma bourse qui trinque pour tout le monde avec tes invitations... Tu m'paieras ça, Hélène.


Alors qu'un éclat de rire s'échappait de la gorge de la rouquine, le nain jeta le parchemin original qu'ils avaient conservé. Hélène s'étira, ravie de sentir sa cicatrice s'assouplir sans douleur à ses efforts, puis se tourna vers son compagnon pour lui adresser un tendre sourire affectueux. Thauthaudarmafur grogna et haussa les épaules. Bien que leur amusante querelle puisse laisser présumer d'une mésentente, il n'en était rien. En réalité, les deux comparses étaient tous deux heureux à l'idée de revoir leurs anciens compagnons pour une nouvelle aventure. Hélène déplorait le manque de communication expressive de la part du nain, qui intériorisait énormément ses ressentis -comme tout nain, à son grand désespoir-. De son côté, la seule crainte qu'elle entretenait résidait plus loin, plus profond. Recroiser un teeban risquait de réveiller en elle une peur qu'elle souhaitait voir vaincue, mais elle ne savait pas comment elle pourrait réagir lorsqu'elle en rencontrerait à nouveau un. Elle sourit légèrement. Elle n'était plus le maillon faible qu'il fallait défendre à tout prix, cette fois-ci. Elle perdit ses yeux dans l'horizon bleutée de l'océan, horizon relié à la plage par des perles de lumière solaire rebondissant sur la tranquille houle du large.


Le nain soupira profondément, jouant le vieux grognon, et extirpa sa fiole de goutte naine de sous son armure. Malgré la désapprobation visuelle d'Hélène, il porta le goulot à ses lèvres, laissant le feu nain brûler ses parois internes et réveiller les différentes sensations engourdies de son foie. Il rangea ensuite son précieux contenant, déplorant l'absence de gémissements de son ourson polaire. Celui-ci avait bien grandi depuis les Terres Désolées et ne rentrait plus dans le creux espace entre le ventre rebondi du nain et son armure de fer. De plus, un ours polaire, même adulte bien que le sien ne soit guère qu'au tiers de sa croissance, n'est guère indiqué pour participer à l'exploration d'un donjon sous-marin. À contre-coeur, Thauthaudarmafur avait donc laissé son fidèle animal à Ishtar, sous la garde d'Irimis.


Ils se trouvaient sur la Plage, approximativement à l'endroit où ils avaient donné rendez-vous aux autres aventuriers, ayant dressé un campement primaire. Cela faisait bientôt deux jours qu'ils demeuraient dans les parages afin de repérer l'entrée du donjon. Le marchand n'avait pas menti, celle-ci se trouvait à quelques minutes de marche, composée d'un rocher bloquant une profonde crevasse dans lequel un simple trou semblait patienter la fameuse clef de corail. Ruminant ses détails, et alors qu'Hélène s'asseyait à son tour dans le sable, le guerrier runique entreprit d'allumer le feu de camp, apercevant le crépuscule poindre le bout de son nez lentement.




~ Puisse Grungni veiller sur votre honneur ~




État des slots d'arène : Disponible | Disponible | Disponible



:dwarfe:
Revenir en haut Aller en bas
Arhiann
La Tempérance ♦ Ensorceleuse

Arhiann

Messages : 1240
Expérience : 5453
Féminin Âge RP : 60 (éq. humain 30)

Politique : 178
Métier : Sculpteur - Maîtresse absolue
Titres:
 

(Manydh, Compagnon d'Arhiann [Hybride] ; invoque un compagnon qui a 75% des stats d'Arhiann (pendentif zéphyrien))

Stats & équipements
Vitalité:
Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] 644535102272/2272Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] 242396barresante02  (2272/2272)
Vitesse: 954
Dégâts: 2598

Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] Empty
MessageSujet: Re: Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge]   Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] EmptyLun 7 Sep 2020 - 12:30
Séparation du contenu
Voilà déjà quelque temps, le seigneur Eressëa Calenardhón était venu toquer à la porte de la cahute d'Arhiann, une missive ouverte en main. Craignant une quelconque menace, l'éclaireuse fut pourtant vite rassurée par la mine confiante du haut-elfe.
" Nous avons reçu ceci, et j'ai songé que vous pourriez être intéressée, "
fit-il en lui tendant l'objet. L'intitulé du destinataire fit tiquer la faune. Elle ne connaissait Olorin Calen que de réputation, et n'avait pas eu l'occasion de le fréquenter avant sa disparition. En quoi était-elle concernée par ce document s'adressant à son successeur ? Cependant, le fils de Cernunnos attendait qu'elle prenne connaissance du document, ce qu'elle fit. Pour relever le nez, tout aussi perplexe.
" Vous connaissez ce... Thauthauda... "
hésita-t-elle en reposant les yeux sur la signature, avant d'abandonner,
" ou cette Hélène ? "

Le seigneur sylvestre n'avait entendu parler ni de l'un, ni de l'autre, mais pouvait tout de même lui fournir quelques indices.
" Un tel nom pourrait bien être celui d'un nain... Ce dont je suis certain, c'est qu'Olorin Calen était parti avec quelques compagnons à l'assaut de la Liche, dont l'antre se trouve au milieu des terres désolées du sud. Il n'en est jamais revenu. Mais il semblerait bien que ça n'ait pas arrêté ses camarades. "
Ne comprenant toujours pas ce qu'on attendait d'elle, la blonde fronça les sourcils.
" Et donc, vous voudriez que je recherche cet... héritier d'Olorin Calen ? "
Une expression franchement amusée lui répondit.
" Non, je vous propose de prendre sa place. Notre ami mage n'avait ni enfant, ni apprenti, à ma connaissance. Et parmi nos plus anciens membres, vous êtes l'une de ceux qui apprécient le plus l'aventure. A moins qu'une exploration des abysses ne vous tente pas ? "

Soudain songeuse, l'ensorceleuse relut quelques passages, avant de secouer la tête.
" S'ils s'attendent à un vieil elfe magicien... Comment c'est écrit, déjà ? Ah oui, un sage... Ils risquent d'être déçus. "
" La garde Zéphyr serait ravie de ne pas vous voir de nouveau quitter la forêt pour s'en aller par monts et par vaux... mais si c'est ce que vous souhaitez, aucun de nous n'aura le cœur à vous retenir. Je suis certains que ces aventuriers sauront vous le dire, si jamais vous ne correspondiez pas à leurs attentes. Mais quelque chose me dit que vous auriez votre place parmi eux. Une ensorceleuse est précieuse, dans ce type de situation."
Gagnée par les assurances de l'elfe roux, Arhiann commençait à imaginer ce qui pouvait l'attendre dans le repaire du mégalodon. Les océans étaient un milieu bien particulier, où sévissaient déjà pirates et skarniens... Pouvait-on laisser grandir une menace supplémentaire ? Et elle, pouvait-elle résister à un si puissant appel de l'aventure ?
" Il faut que j'y réfléchisse... "
" Faites donc, et gardez ce parchemin. Quoi que vous décidiez, soyez prudente. Rappelez-vous du destin d'Olorin Calen, "
lui conseilla encore le seigneur, avant de prendre finalement congé. La missive à la main, l'éclaireuse rentra chez elle. Il allait falloir qu'elle prenne davantage de renseignements...

♈ ♈ ♈ ♈ ♈ ♈ ♈

A la vérité, dès qu'elle avait compris de quoi il retournait, la décision d'Arhiann avait été prise. Impossible de ne pas se joindre à ce possible nain au nom impossible. D'autant que les étoiles lui avaient montré des signes maritimes de manière récurrente, ces derniers temps : tantôt les poissons, tantôt la baleine, d'autres fois le poulpe... Naturellement, elle en avait parlé à Manydh lors d'une permanence à Poehina, où il l'accompagnait quand il ne fabriquait pas les potions qu'il vendait au grand marché d'Endorial. Il s'était montré impressionné par ses descriptions du milieu sous-marin, et avait refusé tout net lorsque, en conclusion, elle lui avait proposé de l'accompagner.

Cela ne suffit pas à la décourager, car en plus d'une crainte bien légitime, elle avait lu dans ses yeux une envie qu'elle connaissait parfaitement. Alors, elle lui avait parlé de l'aqua-respirateur obtenu après les jeux d'Ynatlatt, et même offert de le lui faire essayer. Que ce soit par réelle conviction ou pour qu'elle cesse d'insister, il avait fini par céder, et tous deux s'étaient rendus jusqu'à la limite sud de la forêt, là où elle rencontrait la mer. La science des abyssaux avait alors opéré, et le chamane, impressionné, avait pu goûter aux joies de la mer sans aucune difficulté.
" Fantastique ! Quel appareil formidable ! Mais... ça ne change rien, malheureusement. Tu vas en avoir besoin. Et je n'ai pas de quoi m'en procurer un. Pas avant des années. "
" Ne t'en fais pas pour ça ! J'ai ma petite idée. Tu ferais bien de préparer tes affaires... "

Tandis qu'il se rendait à Endorial pour rassembler quelques possessions, et quelques potions, l'ensorceleuse regagnait le Rocher, où elle espérait bien trouver un collègue qui accepterait de lui prêter un aqua-respirateur, même si celui-ci n'était pas d'aussi bonne qualité que son menpo. Dans le même temps, elle rendit visite au seigneur Calenardhón, pour lui indiquer que sa décision était prise : elle se rendrait au rendez vous de Thauthau... enfin, de ce nain, là. Ce fut alors le prince des elfes lui-même qui, ayant eut vent de ses recherches, lui offrit son respirateur dont il n'avait guère besoin affirma-t-il. Il se montra ravi d'apprendre qu'un autre faune l'accompagnerait dans cette aventure, et lui souhaita bonne chance, tandis qu'elle promettait de lui ramener son menpo en état dès qu'elle reviendrait en Sylfaën.

♈ ♈ ♈ ♈ ♈ ♈ ♈

Quelques jours plus tard, Arhiann et Manydh dépassaient la lisière orientale de Sylfaën, et traversaient le fleuve Hukutav à l'un des rares passages aisés se situant entre le delta et les marais proprement dits. Ensuite, ils prirent la direction du plein sud, vers la grande plage où avait été fixé le rendez-vous. Une fois atteinte la bande de sable, habituellement peu fréquentée, ils n'eurent pas longtemps à parcourir la grève, avant d'apercevoir un abri sommaire, autour duquel ils distinguèrent deux silhouettes. Une femme à la chevelure rousse, et un personnage de plus petite taille qui s'activait auprès d'un feu naissant.
" Allons voir si c'est eux, "
déclara l'ensorceleuse, tout en réalisant que dans le cas contraire, il leur faudrait rapidement songer à s'arrêter également pour la nuit.

Pressant le pas dans sa hâte d'être fixée, l'ensorceleuse, le bâton typique de sa magie dépassant derrière son épaule, arriva bientôt à hauteur des campeurs, tandis que Manydh suivait quelques pas derrière.
" Bien le bonsoir à vous ! Seriez-vous... "
Son regard passa du nain à sa compagne, craignant d'accrocher le nom du premier au passage, et se fixa plutôt sur l'humaine. Plus simple.
" Seriez-vous Hélène ? "
Elle fourragea un instant dans son maigre baluchon, pour en sortir une missive. Celle qu'Eressëa Calenardhón lui avait remise.
" J'ai bien peur qu'Olorin Calen n'ait pas de successeur évident... mais il y aura toujours quelques aventuriers parmi la garde Zéphyr. J'ai pris la liberté de répondre à votre message. Arhiann, "
se présenta-t-elle finalement, avant de désigner le faune brun.
" Et voici Manydh. Combien d'autres personnes attendons-nous ? "




" il n'y a personne qui soit né sous une mauvaise étoile,
il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel "

♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️
Revenir en haut Aller en bas
Grabuge
Tavernier ♦ "Justicier brutal"

Grabuge

Messages : 1886
Expérience : 4278
Masculin Âge RP : 41 ans

Politique : 248
Métier : Bûcheron - Maître
Titres:
 

(Feriel, griffonne de Grabuge (modifié) +400, v+400, dissuasion : évite la prison à coup sûr)

Stats & équipements
Vitalité:
Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] 644535103577/3577Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] 242396barresante02  (3577/3577)
Vitesse: -691
Dégâts: 4079

Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] Empty
MessageSujet: Re: Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge]   Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] EmptyVen 6 Nov 2020 - 1:42
Séparation du contenu
La fraîche matinée touchait à sa fin, et avec elle l’entraînement quasi-quotidien que j’imposais aux forces de la B.A.K, quand un évènement inhabituel survint. Alors que j’étais en train de sermonner Velaria qui venait de manquer de faire tomber ses camarades lors d’une manoeuvre aérienne, un messager arriva, essouflé, sur le pic où mes hommes et moi nous réunissions la plupart du temps. Voyant ce pauvre hère débarquer et connaissant la difficulté d’accès du lieu, je me fis un devoir de le mettre à l’aise avant qu’il ne redescende, et congédia donc les hommes de la B.A.K d’un geste de la main, accompagnant le geste de quelques mots pour conclure l’entraînement:

Vous avez bien travaillé aujourd’hui, soldats. Gribouille, je sais que tu es un peu fatigué en ce moment, mais tâche de rester concentré lors des séances de vol, je n’ai pas envie de récupérer ton corps en miette dans un col si tu viens à chuter. Et toi Velaria, si je te revois taquiner tes camarades lors d’une manoeuvre serrée, je vais t’apprendre le sens du mot “discipline”. Les autres, rien à redire. Vous pouvez disposer, on se retrouve après demain, même lieu même heure.

Le message fut bien passé, et tout le monde regagna sa monture afin de prendre son envol. Je remarquai l’air penaud de Velaria, et sourit intérieurement. Si elle avait compris que le vol n’était pas un jeu, j’avais réussi ma mission. Je me tournai enfin vers le messager, qui se dépêcha de poser son poing contre son torse d’un air solennel, avant de tenter de parler, mais tout ce qu’il produisit fut des sons incompréhensibles, noyés dans la fatigue ou le froid qui devait probablement tirer sa mâchoire. Je ricanai, et lui fis une tape amicale sur l’épaule avant de lui dire:

Allons camarade, tu vas me claquer dans les pattes si tu ne te poses pas un instant. Tiens, assied toi sur cette souche et repose toi avant de délivrer ton message. Un peu d’eau?

Je lui désignai une gourde que je venais de sortir de ma ceinture, et il refusa respectueusement avant de s’affaler sur la souche que je lui avais montré, reprenant doucement son souffle. J’étais habitué d’avoir à traiter avec des messagers dans cet état, ce n’était pas le premier qui avait manqué de tomber dans les pommes à faire la route jusqu’au sommet du pic à pied. Je devrais sûrement en toucher deux mots au responsable local du courrier, car la montée était dangeureuse sans l’aide de nos précieuses montures volantes.

Après quelques minutes à se ressourcer, le messager finit par ouvrir la bouche tout en portant la main dans sa chemise:

Désolé de vous apparaître aussi pitoyable, général. Je viens vous délivrer un message que l’on a reçu tôt ce matin, de la part d’un certain Thauthaudarmafur.

Ma mine prit un air plus sombre, et sans plus de cérémonie je saisis le mot que venait de sortir le jeune messager, le gratifiant néanmoins au passage d’un sobre “Merci.”. Cela faisait plusieurs semaines que je n’avais pas eu vent de cet ancien compagnon de quête. A dire vrai, la dernière fois que je l’avais vu, c’était lors de notre entrevue lors de la rencontre diplomatie entre les pirates et les kazhariens. Si le fait d’apprendre, par lettre, qu’il avait rejoint ses marauds de Pirates m’avait irrité, le fait de le voir en chair et en os au côté de cet ennemi public qu’était Garzvorgh n’avait fait qu’ajouter de l’huile sur le feu. Je me sentais en quelque sorte trahi, trahi par quelqu’un pour qui j’avais une certaine affection bien que nous ne nous connaissions pas si bien. Pour un défenseur de la justice tel que moi, savoir qu’un de mes anciens compagnons d’arme avait rejoint cette coalition de salopards des mers était comme un coup de poignard dans le coeur. Je n’avais d’ailleurs jamais répondu à la missive qu’il m’avait envoyé lorsque je l’avais convié à l’inauguration d’Egide. J’aurais risqué d’être tranchant et sans appel.
C’est pourquoi je dépliai la lettre avec une certaine curiosité. Je pensais qu’il avait compris le message, car je savais que mon allure lors de la rencontre diplomatique était sans équivoque, en plus de l’absence de réponse à sa missive. La première phrase me fit tiquer, et je compris rapidement que ça ne pouvait être Thauthaudarmafur qui avait écrit ses mots. “Grabuge, le vert apothicaire.” J’eus néanmoins un rictus en coin, légèrement amusé. On ne me mentionait pas souvent ainsi, je devais le reconnaître.

Je pris donc connaissance du contenu de la lettre assez rapidement, mes yeux survolant hâtivement le papier, curieux de connaître le dénouement. Si Thauthaudarmafur m’avait fait parvenir cette lettre, c’est qu’il avait besoin d’aide pour explorer un dangereux donjon sous-marin, et il avait jugé bon de reformer la compagnie temporaire que nous avions formé à l’époque, avec Baldwin et Olorin. Ce dernier dont nous avions d’ailleurs dû ramener le corps avec Baldwin, car notre expédition dans l’antre de la liche fut malheureusement sa dernière. Après un combat titanesque contre l’être millénaire qui hantait les lieux, il avait succombé dans un éboulis, mais nous avait donné l’ouverture nécessaire pour que nous puissions venir à bout de cette monstruosité. Côtoyer la mort était habituel pour moi, car ainsi va la vie d’un mercenaire et d’un soldat. Cela ne m’empêchait pas néanmoins de repenser parfois à ces évènements avec une pointe de nostalgie, et de chagrin. Olorin était une victime de plus dans cette quête infinie qu’était d’offrir la prospérité et la sécurité aux habitants de Dùralas. Et c’est en sa mémoire que je me forçai à accepter l’invitation du désormais pirate Thauthaudarmafur. Enroulant la missive et la rangeant dans ma besace, je fis signe au messager de se lever, m’apercevant que nous étions désormais seul:

Debout soldat. Vous allez redescendre sur le dos de ma griffonne.

Mon ton était sans appel, et si je percevais clairement de la désapprobation dans les yeux du messager, il se rangea à ma volonté et commença à enfourcher Feriel, qui se laissa faire non sans avoir au préalable jeter un coup d’oeil dans ma direction pour savoir si j’acceptais ce passager supplémentaire. Je montais à sa suite, m’aidant des renforts que j’avais fait ajouter à la selle pour m’aider à grimper, et lançai au messager avant de donner le signal à Feriel pour décoller:

Accrochez vous autour de ma taille, et fermez les yeux si vous avez peur.

☠

Je posai pied à terre non loin d’un campement de fortune que je devinais être le campement de mes futurs camarades d’arme, à en juger par la proximité avec le lieu de rendez-vous. La nuit était déjà tombée et je sentais que Feriel ne dirait pas non à un peu de sommeil. Elle avait chassée sur la route, et je savais qu’une fois repue, ma fière griffonne n’avait qu’une hâte, c’était de se reposer. Je lui chuchotai alors à l’oreille, tendre:

Tu peux te reposer, ma belle, mais reste à portée de voix. On ne sait jamais, je ne connais pas bien la faune locale et je n’ai pas envie de combattre des créatures marines sans l’aide de ma fidèle compagne à plumes.

Elle comprit le message et vint frotter son bec contre mon épaule d’un geste affectueux avant de se coucher dans le sable, expirant une dernière fois avant de fermer les yeux pour essayer de dormir. De mon côté, ma mine tendre devint plus ferme alors que je me dirigeais vers le campement à quelques mètres. Les quelques silhouettes présentes avaient dû m’apercevoir, après tout je n’avais pas essayé d’être discret, chose de toute façon bien difficile à dos de griffonne. Alors que j’avançais, arrivant bientôt dans la lumière du feu de camp, j’aperçus les quelques personnes présentes qui allaient nous accompagner lors de cette expédition. Je reconnus Thauthaudarmafur, la mine toujours aussi renfrognée, mais qui avait l’air d’avoir investi dans un meilleur équipement que la dernière fois. Il y avait aussi Hélène, la jeune humaine qui l’accompagnait. Elle semblait avoir vécu bon nombre d’aventures, et la femme frêle qu’elle était n’était plus. Sûrement était-elle devenue plus adroite avec une arme. Je reconnus également Arhiann, et fut surpris de la voir ici. Que faisait-elle aussi loin d’Endorial, ou du campement des dragonniers? Participait-elle elle aussi à l’expédition? Un autre faune était présent, une connaissance d’Arhiann vu leur proximité physique. Je ne l’avais jamais vu, mais il semblait doux et n’avait guère une allure de combattant. Même si je savais qu’on ne devait jamais sous-estimer quelqu’un, et que l’apparence était souvent trompeuse. Je fis un signe à Arhiann alors que j’arrivais à quelques mètres du feu de camp, et lançai d’un ton amusé:

Et bien, chère camarade dragonnière, je vais finir par croire que vous me suivez! On se voit souvent ces derniers temps. Content, en tout cas, de vous savoir avec nous lors de cette expédition. Si tel est le cas, bien sûr?

Mon regard se porta alors sur son compagnon faune, et je lui fis un signe de la tête poli, avant de lancer:

Maître faune, enchanté. Je suis Grabuge, fervent défenseur de Dùralas.

La course de mes yeux s’acheva sur le nain et l’humaine, et mon regard devint plus perçant et moins sympathique. Je leur dis d’un air neutre:

Thauthaudarmafur, Hélène. Thauthaudarmafur, puis-je vous parler quelques instants en privé avant que nous ne prenions place autour du feu?

Je mentirais si je disais que je n’avais pas ruminé depuis que j’étais en possession de cette missive. Que faire face à ce frère d’arme qui avait bafoué les principes de la justice en pactisant avec les brigands des mers que l’on appelle pirates? Une part plus instinctive de moi l’aurait tué sur le champ, sans discours ni procès, comme je l’eus fait il y a plusieurs années, lorsqu’Egide sombra dans le banditisme. Mais avec l’âge était venu la raison, ainsi je ne pouvais me résoudre à nouveau à tuer d’anciens camarades qui s’étaient détournés du droit chemin. Après tout, nous avions ensemble vaincu la liche, une menace réelle pour Dùralas, et à ce titre il était devenu mon frère d’arme. Ainsi, après avoir longuement ruminé, j’avais décidé que le mieux était de mettre les choses au clair avec le nain. En privé, pour ne pas briser l’ambiance et la cohésion du groupe. Nous nous apprêtions, après tout, à venir à bout d'une nouvelle menace, et il ne fallait pas que mes convictions nous mettent en danger inutilement.


Dernière édition par Grabuge le Jeu 8 Avr 2021 - 17:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Baldwin Nuussian
Bibliothécaire ♦ Bras droit de Doleh ♦ Maître d'armes

Baldwin Nuussian

Messages : 686
Expérience : 3632
Masculin Âge RP : 24 ans

Politique : 241
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Titres:
 

(Athear, hippogriffe de Baldwin [Modifié] +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] 644535102489/2489Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] 242396barresante02  (2489/2489)
Vitesse: 834
Dégâts: 3645

Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] Empty
MessageSujet: Re: Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge]   Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] EmptyDim 8 Nov 2020 - 2:33
Séparation du contenu
Le soir était tombé sur Stellaraë, la lune illuminant la ville de ses pâles rayons et accompagnant la fraîcheur nocturne du désert, adoucis grâce au bouclier magique entourant toute l'agglomération. Les rondes de Gardiens nocturnes débutaient, alors que les commerces fermaient et que les citoyens rentraient chez eux, ou allaient dans les auberges et les tavernes se restaurer et user de leur paye durement acquise. Pour Baldwin, c'était une dure journée qui se finissait également, à base de rondes, d'entraînements, et de prises de solutions dues à son statut de Capitaine. Il rentrait alors tranquillement dans sa chambre personnelle après avoir laissé Athear et s'être rempli l'estomac, afin de s'installer à son bureau, et de consulter ses courriers transmis ici par une jeune recrue.

Rapports de mission Purificatrice, de mouvements de telle ou telle cible ou menace, d'évolution au sein de telle ou telle faction. Il recevait beaucoup de nouvelles de la Tour Blanche, de leurs informateurs et de leurs guetteurs, ce qui était bien normal, ils devaient être parmi les plus informés de tout ce qui se passait sur Dùralas, mais, bonne nouvelle, rien ne requérait une réponse de sa part. Aussi, il put alors s'attarder sur une lettre qui sortait de l'ordinaire, notamment car son en-tête était « Baldwin Nuussian, le blanc maître d'armes »... Personne ne l'avait jamais appelé comme ça. Il lut alors la missive, et un sourire étira ses lèvres. Thauthaudarmafur et Hélène. C'était certainement cette dernière qui avait écrit, d'ailleurs, vu le style utilisé.

Ainsi donc, un nouveau donjon les appelait, et les deux arlequins runiques souhaitaient reformer leur petite troupe qui avait affrontée la Liche. Si une créature telle que celle qui lui était décrite sur le parchemin semait la terreur, il fallait en effet lui régler son compte, tout comme le mort-vivant de l'époque, c'était de son devoir et de ses principes. De plus, il leur en devait une depuis leur recrutement et leur combat contre le fameux Chevalier Sépulcral, raison supplémentaire pour ne pas refuser cette demande. Ainsi, il retint la date et le lieu : dans moins de deux semaines, sur la plage au sud de Kothemba.

Une fois son travail administratif de terminé, il s'affala sur son siège, s'étira les bras, puis réfléchit à la nouvelle aventure qui allait lui arriver. Le donjon de la Liche était constitué d'une multitude de salles, d'ennemis, et de pièges mortels, qui ne leur avaient laissé aucun répit sur tout le trajet, et qui avait coûté la vie à l'un des leurs. Nul doute que celui-ci allait leur réserver le même genre d'accueil. Il fallait être prêt à tout, et au meilleur de soi-même. Ce dernier point n'allait pas être difficile, surtout qu'ils avaient certainement tous beaucoup progressé depuis le temps, ça promettait d'être très intéressant. Un mégalodon classique était de base un ennemi à ne pas prendre à la légère, un énorme squale capable d'engloutir d'une seule bouchée un humain entier, mais alors, si cette bête-ci était si ancienne, qu'elle taille et qu'elle force avait-elle atteint ?


Le jour J était arrivé. Son armure dorée était bien en place, l'insigne magique de sa faction sur la poitrine, et Athear était prête à s'envoler. Le trajet allait être assez rapide, plus que pour aller à la Tour Blanche, et l’hippogriffe était en pleine forme, ne demandant qu'à se dégourdir les ailes et à voyager un peu, ce qui n'était pas tellement arrivé en ce moment. Il vérifia que Zundra glissait bien dans son fourreau, à la ceinture, et que la Volonté de Saniel, sa lance Purificatrice en l'honneur de son défunt père, était bien accrochée sur la selle de son amie, et grimpa dessus. Un nuage de poussière et de sable s'éleva aux alentours, alors qu'ils montaient rapidement en altitude.

Le voyage fut agréable, mais la nuit était déjà tombée lorsqu'ils arrivèrent non loin du lieu de rendez-vous. Il ne restait plus qu'à trouver l'endroit précis, ce qui allait être facilité par le feu de camps flamboyant, créant une lueur tel un phare dans ce lieux d'ordinaire quasiment vide de monde. Ainsi, ils atterrirent finalement dans un puissant bruissement d'ailes, assez loin pour ne pas indisposer qui que ce soit, et rejoignirent l'assemblée à pieds. Il était heureux de pouvoir les revoir, et ça pouvait se voir à travers son attitude et le ton qu'il allait employait. Il reconnut tout d'abord Hélène, qui était bien différente de celle qu'il avait rencontré par le passé, plus endurcie, en quelques sortes, ce qui était une bonne chose, puis, il vit deux faunes, un homme et une femme, dont cette dernière possédait un bâton typique des ensorceleurs, la lueur des flammes suffisaient pour s'en rendre compte. Elle suffisait également pour qu'il la reconnaisse, bien qu'il ne lui avait jamais parlé. Une garde Zéphyrienne qui faisait aussi partie des Dragonniers, là où justement, il l'avait croisé.

« Salutations Hélène ! Je suis heureux de vous revoir, même si la dernière fois ne date pas encore de très longtemps ! »

Il se tourna aussitôt vers les nouveaux de leur équipe.

« Enchanté de vous rencontrer. Arhiann, c'est ça ? Je vous ai vu chez les Dragonniers, où je fais partie également. Je suis Baldwin Nuussian, maître d'armes Purificateur, et Capitaine de la Garde de Stellaraë, et voici Athear, mon amie. »

Il leur fit par respect le salut Gardien, droit, main sur le cœur, avant de hocher la tête. Puis, il repéra les silhouettes de Thauthaudarmafur et de Grabuge un peu à l'écart, dans l'ombre, et fronça légèrement les sourcils. Ils étaient en train d'échanger entre eux, et le stryge se doutait de quoi il était question. Les arlequins étaient des pirates désormais, et le gobelin exécrait ces derniers... Il espérait que tout se passerait bien, et que ça ne jouerait pas sur la cohésion du groupe, car c'était primordial pour la réussite de la mission. Il attendrait qu'ils reviennent vers eux pour les saluer, et chuchota à Athear, avec douceur.

« Va te reposer de ce voyage, mon amie, tu auras besoin de toutes tes forces pour la suite. »

Elle lui lâcha en retour un petit cri, accompagné d'un léger coup de tête affectif sur le plastron alors que le Capitaine la lui grattait, puis elle alla rejoindre Feriel, semblant contente de la revoir également.




Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] Drapea12Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] Baldwi12Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] Drapea10

Le monde ne demande qu'à être exploré, et le savoir acquis ...

Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] Rp_110Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] Rp_213Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] Rp_313


Merci à Mohana pour mon avatar !
Revenir en haut Aller en bas
Thauthaudarmafur
Arlequin

Thauthaudarmafur

Messages : 730
Expérience : 3609
Masculin Âge RP : 52

Politique : 120
Métier : Forgeron d'A. - Maître suprême
Titres:
 

(Hélène, compagnonne de Thauthaudarmafur [Humaine] - 50% des stats et effets (hors spé et artefact))

Stats & équipements
Vitalité:
Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] 644535102025/2025Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] 242396barresante02  (2025/2025)
Vitesse: 1420
Dégâts: 515

Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] Empty
MessageSujet: Re: Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge]   Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] EmptyLun 23 Nov 2020 - 0:16
Séparation du contenu
Après avoir chargé une Rune de Feu, le nain marmonna un dialecte de son peuple afin de libérer les arcanes contenues jusqu'alors. Une gerbe de flammes désordonnées et sauvages s'échappa dans un crépitement typique et vînt embraser le foyer préparé plus tôt par Hélène. Laissant le feu dévorer les brindilles, Thauthaudarmafur s'en détourna en grommelant comme à son habitude. Sa compagne s'amusa silencieusement de son irritation permanente mais fronça bientôt les sourcils, s'étonnant de le voir dégainer sa hache. Il effectua quelques moulinets dans le vide avant de s'arrêter soudainement, grognant à nouveau. Le guerrier runique, notamment au travers des vibrations de la pierre dans son plastron, percevait une magie approchant de leur campement, visiblement au Nord-Ouest. Il raffermit sa prise sur son arme puis s'orienta vers la présence mystique, plus loin. La rouquine comprit à son attitude qu'ils avaient de la visite, aussi se redressa t-elle à son tour, empoignant l'une de ses épées fines.


Durant une poignées de secondes, ils scrutèrent l'obscurité naissante bien que mourant à l'approche de leur campement. Ce fut sereinement qu'apparurent progressivement un second couple d'aventuriers. Le nain pesta dans sa barbe en baissant sa garde. Des bandits ne travaillaient pas par petit comité, et encore moins en marchant. Hélène, ayant des yeux moins habituée à la faible luminosité, mit quelques secondes supplémentaires à comprendre la réaction frustrée de son ami qui avait rengainé son arme. Elle ne put s'empêcher de rire en l'entendant ensuite jurer dans sa barbe.



- Par Gremla, v'là qu'j'me r'trimballe des faunes. J's'rais maudit qu'ça m'étonn'rait pas.


Laissant le nain bouder innocemment, Hélène adopta, comme très souvent, une posture généreuse et d'accueil alors que les nouveaux arrivants parvenaient dans le cercle illuminé par le feu. Ceux-ci, effectivement deux faunes, étaient indubitablement des mages, le bâton dépassant de l'un d'entre eux, une femelle, ne laissant guère place aux doutes. Même Hélène, terriblement novice en terme de magie, pouvait sentir l'aura de cet artefact. Quant à la provenance de ces individus, le blason brodé sur leurs tuniques indiquait qu'ils appartenaient à la Garde Zéphyr. La femelle s'avança, laissant par précaution son camarade en retrait, et prit la parole, jetant tout d'abord un coup d’œil au nain s'affairant plus loin.


- Bien le bonsoir à vous ! Seriez-vous... Seriez-vous Hélène ?


Hélène, habituée à contempler les différents peuples se soumettre devant la prononciation du nom de son compagnon, sourit et écarta passivement les bras en signe de confirmation.


- J'ai bien peur qu'Olorin Calen n'ait pas de successeur évident...

- Encore heureux qu'les elfes n'engend' pas des erreurs d'la nature...

- ... Mais il y aura toujours quelques aventuriers parmi la garde Zéphyr. J'ai pris la liberté de répondre à votre message. Arhiann, et voici Manydh. Combien d'autres personnes attendons-nous ?


Hélène s'était expressément raclé la gorge en entendant la remarque faiblement marmonnée du nain, derrière. Espérant que son expression gutturale ait caché les propos de son frère d'armes, la pirate se couvrit d'un air plus formel et s'empara de la missive, vérifiant son authenticité. Opinant du chef, elle tendit à nouveau le courrier à la dénommée Arhiann et prit à son tour la parole.


- Quel dommage qu'un tel sage n'ait laissé aucun héritier de son savoir...


Cette fois-ci, il n'eût guère fallu être habile pour entendre Thauthaudarmafur pouffer discrètement. Hélène roula des yeux et poursuivit malgré l'irrespect du nain.


- Nous sommes heureux que vous ayez répondu, Dame Arhiann. Bienvenue à vous, ainsi qu'à Manydh. Cela nous tenait à cœur d'inclure à nouveau la Garde Zéphyr dans notre recherche de justice. Je vous en prie, installez-vous ! Nous allions justement nous sustenter. Le voyage a du vous épuiser, joignez-vous à nous. Nous attendons encore les deux aventuriers avec qui nous vainquîmes la Liche aux côtés d'Olorin, Baldwin Nuussian et Grabuge.


Hélène rejoignit alors la proximité du feu de camp, s'installant auprès de Thauthaudarmafur. La jeune femme profita du temps durant lequel les deux zéphyriens s'installaient pour planter son coude dans le genou droit du nain. Il grogna et fusilla du regard sa comparse, qui lui rendit un regard bien plus féroce. Il marmonna, baissant les bras devant un débat futile, et détourna le regard, portant son attention sur les faunes. Ses yeux aguerris distinguèrent les mouvements et équipements de ceux-ci, notant l'absence immédiate de montures. Avaient-ils donc fait la route depuis Endorial à pieds? Leurs bagages étaient minces, contrastant ainsi avec la précédente hypothèse. Bien que le nain ait eu vent des capacités des mages de la forêt de Sylfaën, il doutait de leur aptitude à ne pas manger des jours durant. Il acheva son inspection visuelle par le bâton d'Arhiann qui détonait magiquement dans l'esprit du guerrier runique. Cette énergie lui rappelait une autre qu'il avait connu récemment, différant pourtant énormément, mais dont il ne se souvenait plus l'origine. Ne parvenant pas à mettre le doigt sur la clé de ce mystère, il débuta la conversation.


- J'ai du bœuf séché, s'vous voulez, mais n'vous gênez pas si vous en voulez pas, j'sais qu'c'est pas forcément dans vot' culture. On a apporté d'aut' aliments.


Ensuite, Hélène extirpa de son sac des biscuits confectionnés à Ishtar par un commerçant navigateur et en proposa à leurs camarades. Bien plus loquace que le nain, elle entretînt la conversation, se renseignant notamment sur les deux personnalités lui faisant face, alors qu'il se creusait la mémoire à la recherche de son doute. Finalement, après de longues minutes, il parvint à se souvenir. Il avait ressenti cette énergie lorsque l'Ombre de l'époque, Équinoxe, avait jeté sa magie infâme contre les rangs pirates lors de l'assaut du carrefour commercial. Ces faunes étaient-ils donc des variantes d'ensorceleurs? Cela était intéressant.


Plus tard, la petite communauté fut coupée dans leur conversation par des battements d'ailes les survolant. Un griffon, chevauché par un guerrier, atterrit plus loin dans les ténèbres de la nuit. Hélène et Thauthaudarmafur se consultèrent du regard, incertains. Dans leur mémoire, ce fut Baldwin qui combattit aux côtés d'un hippogriffe. Le suspens ne dura que peu longtemps, car Grabuge s'immergea dans la lumière du campement. Il ne tarda pas à saluer les compagnons assis, commençant par la faune.



- Et bien, chère camarade dragonnière, je vais finir par croire que vous me suivez! On se voit souvent ces derniers temps. Content, en tout cas, de vous savoir avec nous lors de cette expédition. Si tel est le cas, bien sûr? Maître faune, enchanté. Je suis Grabuge, fervent défenseur de Dùralas.


Le kazharien porta ensuite son attention sur les pirates et son expression se durcit, notamment à la vision du nain. Sans attendre que la tenson ne monte, le gobelin poursuivit sa prise de parole.


- Thauthaudarmafur, Hélène. Thauthaudarmafur, puis-je vous parler quelques instants en privé avant que nous ne prenions place autour du feu?


Le nain plissa les yeux à la demande du guerrier. Depuis l'expédition dans l'antre de la Liche, Grabuge n'avait cessé de mettre de la distance avec le guerrier runique devenu pirate, ignorant ses missives et faisant preuve d'une froideur extrême lors de l'entretien diplomatique. Cette entrée en matière n'était pas pour déplaire au Banni, mais le surprenait profondément. Il jeta un regard à sa partenaire, qui indiqua comprendre la situation d'une inclinaison du menton. Thauthaudarmafur reporta alors son attention sur le gobelin et grommela, acquiesçant implicitement. Jetant le morceau de viande qu'il mâchonnait à un ourson qui n'était pas là, il se leva et accompagna le kazharien à l'écart.


Durant quelques tours, afin de ne pas déranger, Grabuge et Thauthaudarmafur sont inclus dans une ellipse développée dans ce rp : https://www.lemondededuralas.org/t3875-pw-grabuge-mise-au-point-entre-freres-d-armes-raciaux#105900


Hélène, imaginant le possible trouble dans les esprits des faunes, afficha un grand sourire se voulant rassurant et tenta de leur expliquer le plus clairement possible.


- N'ayez crainte, ce ne sont que quelques divergences d'opinion à éclaircir. Rien qui ne saurait compromettre notre mission. Il me semble avoir compris que vous étiez dragonnière? J'ai ouï des rumeurs à votre sujet... Pouvez-vous m'en dire davantage?


Quelques minutes plus tard, une seconde série de battements d'ailes se fit entendre. Cette fois-ci, c'était bien l'hippogriffe de Baldwin, Athear, qui surpassa le campement et vînt se poser aux côtés de Feriel, plus loin. Aux côtés de sa monture, le stryge blanc s'approcha du foyer, visiblement joyeux à l'occasion de retrouver la compagnie des Terres Désolées. Il salua tout d'abord Hélène.


- Salutations Hélène ! Je suis heureux de vous revoir, même si la dernière fois ne date pas encore de très longtemps !

- Joie partagée, mon cher Baldwin ! Merci d'avoir accepté de nous rejoindre à nouveau dans une aventure. Je vous en prie, installez vous.


Le Capitaine salua ensuite les zéphyriens, déclarant à son tour les connaître de par les Dragonniers. Hélène eut un léger sourire en imaginant cette guilde comme un cercle restreint de l'élite dùralassienne. Elle ne put s'empêcher de songer au fait que son compagnon et elle-même n'étaient pas conviés au sein de cette élite. Sa poitrine se serra légèrement, anxieuse vis à vis des projets qu'entretenait le guerrier runique. Celui-ci fut d'ailleurs la cible du regard du Gardien, qui comprit à son tour la situation. Il n'intervînt pas, renvoyant même Athear aux côtés de sa congénère. La pirate, conservant ses troubles pour son for intérieur, indiqua au nouvel arrivant qu'il pouvait se joindre à leur repas.


- Je vous en prie, Baldwin, asseyez-vous avec nous. Nous avons, comme promis, quelques victuailles à partager avant de débuter cette aventure. Maintenant que nous sommes au complet, nous allons pouvoir nous organiser pour ce qu'il nous attendra prochainement. Je... Nous comptions en débattre tous ensembles, mais nous pouvons commencer tous les quatre, si cela vous convient.




~ Puisse Grungni veiller sur votre honneur ~




État des slots d'arène : Disponible | Disponible | Disponible



:dwarfe:
Revenir en haut Aller en bas
Arhiann
La Tempérance ♦ Ensorceleuse

Arhiann

Messages : 1240
Expérience : 5453
Féminin Âge RP : 60 (éq. humain 30)

Politique : 178
Métier : Sculpteur - Maîtresse absolue
Titres:
 

(Manydh, Compagnon d'Arhiann [Hybride] ; invoque un compagnon qui a 75% des stats d'Arhiann (pendentif zéphyrien))

Stats & équipements
Vitalité:
Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] 644535102272/2272Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] 242396barresante02  (2272/2272)
Vitesse: 954
Dégâts: 2598

Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] Empty
MessageSujet: Re: Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge]   Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] EmptySam 28 Nov 2020 - 18:50
Séparation du contenu
La silhouette d'un nain qui s'occupait à Magnésie savait quoi non loin du feu de camp, mais ne semblait pas intéressé par la rencontre avec ses futurs compagnons d'aventure, accréditait la thèse du Seigneur Calenardhón sur la race de leur hôte. Heureusement, la femme rousse était bien plus accueillante, tandis que quelques grommellements plus ou moins indistincts parvenaient aux faunes de la part du petit barbu. Arhiann ne sut déterminer si l'évocation du mage elfe provenait d'un désir de politesse, ou d'un regret véritable, et choisit pour sa part une remarque passe-partout.
" Je n'ai pas eu l'occasion de le croiser. De ce qu'on m'en a dit, nous nous sommes ratés de peu à la garde Zéphyr... "
Elle remercia pour l'invitation, et tous deux suivirent l'humaine jusqu'auprès du vigoureux foyer qui les avait guidés pour la fin de leur chemin. La révélation des autres membres de l'équipe lui tira un franc sourire.
" Oh ! Vous serez donc les seuls inconnus pour moi. Voilà qui est une excellente nouvelle. "
Elle ne prétendrait pas avoir longuement côtoyé ni le gobelin, ni le stryge, mais elle avait déjà combattu plus ou moins à leurs côtés, et leur appartenance commune à la Guilde des Dragonniers constituait une référence valable.

Faisant mine de ne pas remarquer les mimiques échangées par les deux autres, la blonde resta ensuite de marbre face à l'inspection en règle à laquelle se livra le nain, tandis que Manydh, moins à l'aise, restait le regard fixé sur la danse ondoyante des flammes. Enfin, Thauthaudarmafur daigna faire entendre le son de sa voix - tout à fait en accord avec ce à quoi on pouvait s'attendre, d'ailleurs. L'ensorceleuse se permit une expression amusée.
" Est-ce que ça signifie que nous avons passé l'examen ? Oh, ne vous en faites pas pour la nourriture, on prend l'habitude de manger ce qu'il y a, à force de voyager. Et puis, on a ce qu'il faut aussi, "
termina-t-elle en extirpant deux petits paquets de son baluchon.
" Du pain elfique et des fruits séchés de notre forêt. Servez-vous si vous voulez, mais on n'en voudra à personne dans le cas contraire, "
expliqua-t-elle après avoir déballé l'un et l'autre, et les avoir disposés à mi-distance entre les deux duos qu'ils formaient. Malgré la tentation, elle avait hésité à reprendre tout ou partie des mots du nain, qui se seraient néanmoins fort bien appliqués : elle ne savait pas encore comment il pouvait réagir, et préférait rester la plus consensuelle possible pour le moment.

Pour signe de leur bonne volonté, elle piocha une lanière de viande, qu'elle dut mâcher longuement, mais après tout, Magnésie leur avait forcément donné un buste humain pour une bonne raison - et donc, une dentition ainsi qu'un système digestif plus proche de la race majoritaire à Dùralas, qu'à celui des ovins, bien plus complexe par ailleurs. Manydh, qui suivait un régime plus spécifique du fait de ses fonctions et convictions spirituelles, préféra s'abstenir, mais accepta un biscuit ishtarien. Les deux créatures féminines poursuivirent la conversation tranquillement, tandis que leurs homologues masculins se muraient dans leurs propres pensées, et n'intervenaient qu'au minimum.

♈ ♈ ♈ ♈ ♈ ♈ ♈

Annoncé par le vol de sa monture, survint Grabuge. Arhiann en profita pour glisser dans un coin discret un morceau de viande longuement mâchouillé, mais néanmoins toujours impossible à ingérer, et se leva pour répondre à son salut, tout en lui répondant sur le même ton :
" Je serais bien en peine, en restant à terre, de rivaliser de vitesse avec votre griffonne. Mais oui, nous sommes en effet là pour la même raison que vous. Heureuse de vous compter dans ce groupe également. "
Le chamane se prêta à son tour au jeu de la politesse, même s'il se sentait assez peu à l'aise face à cet inconnu qui semblait suffisamment connaître sa compagne pour se permettre une petite boutade.
" Manydh. C'est un honneur de vous rencontrer, messire Grabuge. "
Ajoutant à sa perplexité, le peau-verte s'éclipsa rapidement en compagnie du nain, dans une atmosphère qui s'était drastiquement rafraîchie entre les deux. Un regard à la blonde lui apprit que là, au moins, elle était tout aussi surprise que lui.

Fidèle au rôle diplomatique qu'elle avait tenu jusque-là, la femme s'empressa de les rassurer, tandis qu'ils se réinstallaient près du feu. L'avenir leur dirait si les "divergences d'opinion" sauraient se faire assez discrètes pour ne pas nuire à leurs futures aventures, mais l'ensorceleuse avait bon espoir que ces dùralassiens qui avaient déjà affronté - et vaincu - la Liche, sachent mettre de côté leurs querelles personnelles pour le bien du groupe.
" Quel genre de rumeurs ? Je m'étonne qu'elles aient dépassé la forêt. Mais oui, je fais partie de la guilde des Dragonniers. Peut-être avez-vous eu vent de notre dernière grande action, à laquelle ont participé également messires Grabuge et Baldwin ? Contre les campements perracks ? "

Sur ces entrefaites, une autre créature ailée hybride, de forme différente de la griffonne, leur amena Baldwin, le stryge blanc, prélude à une nouvelle séance de présentations.
" Vous êtes bien renseigné, "
confirma Arhiann à propos de son identité.
" J'ai entendu parler de vous aussi, et nous avons dû nous croiser de loin au campement, oui. Je connais mieux votre consœur Cylicia, mais ce sera l'occasion d'y remédier. Voici Manydh, chamane et alchimiste, "
prit-elle la liberté de compléter, sachant que son compagnon s'en abstiendrait certainement.

Tandis que tous prenaient ou reprenaient place autour du feu, la fille de Magnésie proposa d'un geste au Purificateur de se servir également parmi leurs propres provisions, s'il le souhaitait. Ses yeux se mirent à briller d'intérêt alors qu'on s'apprêtait à entrer dans le vif du sujet, et elle prit l'initiative de la première interrogation.
" Où se trouve cette grotte exactement ? ou du moins, son accès... Faut-il naviguer pour s'y rendre ? Nous avons de quoi évoluer sous l'eau, mais plus longtemps nous pourrons nous en passer, mieux ce sera... "




" il n'y a personne qui soit né sous une mauvaise étoile,
il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel "

♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️
Revenir en haut Aller en bas
Grabuge
Tavernier ♦ "Justicier brutal"

Grabuge

Messages : 1886
Expérience : 4278
Masculin Âge RP : 41 ans

Politique : 248
Métier : Bûcheron - Maître
Titres:
 

(Feriel, griffonne de Grabuge (modifié) +400, v+400, dissuasion : évite la prison à coup sûr)

Stats & équipements
Vitalité:
Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] 644535103577/3577Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] 242396barresante02  (3577/3577)
Vitesse: -691
Dégâts: 4079

Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] Empty
MessageSujet: Re: Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge]   Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] EmptyJeu 8 Avr 2021 - 17:47
Séparation du contenu
Une fois les choses mises à plat avec Thauthaudarmafur, nous regagnâmes le campement ensemble. J'avais personnellement décidé qu'une fois cette mise au clair effectuée, pour peu qu'on ne se soit pas entretués, cela était désormais derrière nous, au moins le temps de la mission. J'avais donc repris une mine neutre, et saluai amicalement Baldwin qui était probablement arrivé depuis quelques temps déjà, lui lançant:

"Salutation, Baldwin! Alors, on prends les mêmes et on recommence, comme dit le dicton?"

Je faisais mon possible pour ne pas laisser transparaître ce qui s'était dit tantôt. Histoire de me détendre encore un peu plus, je venais de sortir ma pipe et ma tabatière et commençait à tasser de quoi fumer tout en lançant à Hélène et Thauthaudarmafur, plus aussi froid qu'avant, mais néanmoins assez neutre:

"Et sinon, Hélène, Thauthaudarmafur, des précisions sur ce qu'on va affronter dans ce donjon?"

L'optique de combattre une menace pour Dùralas m'avait suffit pour répondre à l'invitation, mais je savais d'expérience qu'un groupe qui savait contre quoi il luttait était un groupe efficace, et j'espérais que nos deux hôtes avaient eu l'intelligence de glaner des informations, d'autant plus maintenant qu'ils profitaient de l'aura de ses salopards marins que l'on appelait pirates. Ecartant cette pensée avant qu'elle n'embrase mon esprit, je finis de tasser mon tabac et l'allumai afin de tirer quelques lattes salvatrices. Cela faisait du bien de sentir la fumée du tabac d'Aràn parcourir mes vieux poumons, cela m'aidait à me concentrer sur l'objectif qui devait importer: abattre ce pourquoi la compagnie de la Liche venait d'être reformée.
Revenir en haut Aller en bas
Baldwin Nuussian
Bibliothécaire ♦ Bras droit de Doleh ♦ Maître d'armes

Baldwin Nuussian

Messages : 686
Expérience : 3632
Masculin Âge RP : 24 ans

Politique : 241
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Titres:
 

(Athear, hippogriffe de Baldwin [Modifié] +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] 644535102489/2489Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] 242396barresante02  (2489/2489)
Vitesse: 834
Dégâts: 3645

Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] Empty
MessageSujet: Re: Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge]   Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] EmptyJeu 22 Juil 2021 - 16:31
Séparation du contenu
Baldwin accepta volontiers l'invitation d'Hélène à les rejoindre autour du feu de camp, affirmant que c'était bien normal pour lui d'accepter et saluant de la tête le dénommé Manydh, après son premier échange avec Arhiann, toujours souriant.

« En effet, rien de tel qu'une aventure telle que celle qui nous attend pour cela ! »

Le stryge n'avait encore presque jamais combattu aux côtés de faunes, et encore moins côtoyé, sa curiosité était donc élevée, car il était toujours intéressé pour en apprendre plus dans sa soif de connaissance. Également, même s'il avait déjà affronté des ennemis aux côtés d'Equinoxe, lui aussi un ensorceleur, le style de chacun était propre et il se demandait s'ils étaient aussi redoutable au combat que ce dernier, ainsi que de quelle façon. En bref, il avait hâte que l'exploration de ce donjon commencent pour étudier cela.

- Je vous en prie, Baldwin, asseyez-vous avec nous. Nous avons, comme promis, quelques victuailles à partager avant de débuter cette aventure. Maintenant que nous sommes au complet, nous allons pouvoir nous organiser pour ce qu'il nous attendra prochainement. Je... Nous comptions en débattre tous ensembles, mais nous pouvons commencer tous les quatre, si cela vous convient.

Le fait de parler de victuailles rappela à Baldwin qu'il en avait également ramené, et il alla rapidement décrocher un sac de la selle d'Athear, la gratifiant d'une caresse au passage, avant de revenir, de s’asseoir et d'en présenter le contenu, tout en remerciant chaleureusement la Garde Zéphyrienne pour sa propre invitation.

« Volontiers ! J'ai moi-même apporté malgré tout quelques fruits du désert, ils sont juteux et vraiment très bons, servez-vous en également comme vous le souhaitez, ils sont là pour ça. »

Le Capitaine prit alors un morceau de pain elfique, n'ayant pas encore eu l'occasion d'en goûter, tandis qu'il s'installait plus confortablement, dépliant ses ailes qui le gêneraient sinon, en veillant bien sûr à n'embêter personne d'autre avec. Il n'avait pas eu le temps de poser une question, leur amie hybride ayant pris cette initiative avec un intérêt qu'il connaissait bien pour le ressentir régulièrement. Il se contenta donc d'écouter, pour commencer, même si finalement, il n'y avait rien eu à entendre. En effet, c'était juste à ce moment-là que Grabuge et Thauthaudarmafur les rejoignirent et saluèrent le Dragonnier, qui le leur rendit.

"Salutation, Baldwin! Alors, on prends les mêmes et on recommence, comme dit le dicton?"

« Salutations Grabuge ! Eheh, pourquoi dissoudre une équipe qui marche ? Avec la nôtre, les adversaires qui nous attendent n'ont qu'à bien se tenir ! »

Une petite pointe de plaisanteries et de légèreté ne leur ferait pas de mal. Le gobelin prépara alors sa pipe, certainement pour l'aider à se relaxer, avant de relancer la conversation avec le même genre de question que précédemment.

"Et sinon, Hélène, Thauthaudarmafur, des précisions sur ce qu'on va affronter dans ce donjon?"

Le ton neutre n'échappa pas au stryge semi-gris, mais au moins, les choses semblaient s'être calmé entre eux, du moins temporairement. Il n'y avait donc plus qu'une chose à attendre pour le moment, les têtes se tournant vers les deux pirates : des détails supplémentaires sur leur mission.




Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] Drapea12Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] Baldwi12Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] Drapea10

Le monde ne demande qu'à être exploré, et le savoir acquis ...

Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] Rp_110Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] Rp_213Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] Rp_313


Merci à Mohana pour mon avatar !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] Empty
MessageSujet: Re: Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge]   Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge] Empty
Séparation du contenu
Revenir en haut Aller en bas
 

Reflets d'Abysses [PW Arhiann, Baldwin et Grabuge]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Mers & Océans :: La mer Van Hallen :: Les Abysses :: Grotte-sous marine de la Tempête [DONJON]-