AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


23/01/2011
Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Aria
Le Monde de Dùralas a précisément 2684 jours !
Dùralas, le Sam 6 Mar 2021 - 11:24
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Venez voir le calendrier de l'Avent ici !

 

 Des champignons ou un mort ? [PW Sobek]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Toz
Corrompu

Corrompu
Toz

Messages : 29
Expérience : 600
Masculin Âge RP : Plus de 500 ans

Politique : 00
Métier : Sculpteur - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] 1559870510-barre-vie-gauche195/195Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] 1559871461-barre-vie-rouge  (195/195)
Vitesse: 171
Dégâts: 6%

Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] Empty
MessageSujet: Des champignons ou un mort ? [PW Sobek]   Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] EmptyMar 2 Fév 2021 - 23:18
Séparation du contenu
Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] Symbol12

Aaaah, les marais ! Leur beauté ! Le ciel gris, les grenouilles qui croassent, les trolls qui chassent les elfes de passage, même jusqu'aux arbres recouverts d'une mousse verdâtre ! Qu'est-ce qu'on est bien, dans le coin ! Cet air frai qui passe dans mes poumons, même si techniquement, ils ne fonctionnent plus... Et ce petit breuvage fait maison à en réveiller les morts ! Hihihi ! Bon, après, même si là, tout me paraît idyllique, allez savoir pourquoi, ce n'est pas le cas partout. Malheureusement, ces marais sont déjà habités par d'autres créatures. Un buste humain, et une queue de serpent, voilà leur physique ! Je vous jure, qu'est-ce qu'il ne faut pas inventer de nos jours. Et j'assure que ce n'est pas un effet dû aux champignons...

Enfin bref, ils vivent un peu partout, avec des temples et tout. Ils sont un peu zélés, tout de même, mais bon, par chance, je suis dans un coin tranquille, éloigné de tous ces gens, et ils ne connaissent même pas mon existence. Il ne me reste plus qu'à faire en sorte que ça continue comme ça, car je n'ai pas du tout envie de quitter ce magnifique cadre ! Cadre que j'ai bien commencé à adapter à ma façon, d'ailleurs. Bien différent de celle du vieux Motch' ! De l'extérieur, on ne voit rien de plus qu'une grotte basique, mais à l'intérieur, j'ai commencé à agrandir avec mes moyens, et a créer plein de petits espaces où faire pousser les champignons ! Ce qui est parfait, c'est que ces derniers poussent très vite lorsque l'on s'occupe bien d'eux, et qu'ils se développent dans de bonnes conditions, alors je commence déjà à me faire un stock pour mon petit plaisir personnel. C'est le paradis, hehe !

Mon objectif actuel, parce que oui, j'en ai quand même un, c'est de continuer à agrandir cette petite culture, car plus j'aurais d'espèces différentes, plus je pourrais faire preuve de créativité, et lâcher toute mon imagination débordante dans mes décoctions ! Du coup, me voilà actuellement à vadrouiller dans les marais, à sautant dans les flaques de vase, à écraser des larvas, ou encore à grimper sur des golems racines en sommeil. On pourrait croire que je m'amuse, et j'avoue que c'est légèrement le cas, mais c'est pourtant très sérieux ! Il y a une espèce de champignon d'Hukutav que je ne possède pas, et ce n'est pas faute de l'avoir déjà cherchée. Contrairement à ce que l'on pourrait croire à ces dires, elle ne pousse pas difficilement du tout, et n'est pas rare en soit. Ce qui créé cette difficulté à en trouver, ce sont surtout ces fichues créatures qui les dévorent ! Non mais vous vous rendez compte ? Tant de trésors perdus à cause d'eux ! En plus de m'obliger à crapahuter un peu partout, et dans des zones plus éloignées de mon antre...

« Allez, mes petits ! Je sais que vous êtes dans le coin ! »

Je me reprends une petite lampée de ma boisson histoire de me motiver, et me revoilà sautillant et ricanant à tout-va, que j'aime cette non-vie. Je fouille les moindres recoins, la moindre poche d'ombre que je croise, le moindre endroit difficile d'accès, espérant en dégotter, mais malheureusement en vain. Ça manquerait presque de ternir ma bonne humeur constante. Seulement presque, il ne faut pas exagérer non plus. J'avance sans faiblir, la vieille hache trouvée il y a peu me servant plus de bâton de marche qu'autre chose, entendant sans vraiment y prêter attention les bruits alentours. Les cris des bestioles, les vrombissements des insectes géants, le vent dans la mousse, et même les bulles d'eau marécageuse qui éclatent. Ça a un côté relaxant, et tant mieux, car la patience n'est pas mon fort !

« Boooon ! Allez, quoi ! J'ai envie de vous goûter moi ! Hihihihaha... Hum ! Ces champignons me font vraiment tourner en bourrique, mais je vous trouverais !! »

Il s'agit d'un défi digne des plus grands de ce monde, et je le mènerais à bien ! Sauf, peut-être, si j'ai un contretemps... Mais bon, qu'est-ce qui peut arriver ? Les monstres n'osent même pas m'approcher avec mon odeur naturelle ! Hehe...




Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] 17b97611

Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] Rp_113Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] Rp_212
Revenir en haut Aller en bas
Sobek E. Grey
Thaumaturge

Sobek E. Grey

Messages : 158
Expérience : 1549
Masculin Âge RP : ?

Politique : 51
Métier : Chasseur - Maître
Titres:
 

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] 1559870510-barre-vie-gauche2146/2146Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] 1559871461-barre-vie-rouge  (2146/2146)
Vitesse: 370
Dégâts: 778

Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] Empty
MessageSujet: Re: Des champignons ou un mort ? [PW Sobek]   Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] EmptyJeu 4 Fév 2021 - 10:58
Séparation du contenu

Un bruissement dans les feuillages indiquait la présence d'un serpent aux sens des sorciers présents dans le cromlech profane dissimulé aux yeux des non-initiés d'Hukutav. Au centre des pierres, noires et brillantes de pictogrammes décrivant des hommes aux visages étranges, disposées en un ignoble arrangement, Sobek Elpoemer surveillait l'exercice de médiation qu'il avait imposé à ses recrues.

Le programme des Pupilles de Spelunca, une mesure visant à pallier aux exactions de Styx en Dùralas qui faisait de Château-Rouge le garant de l'avenir des orphelins de guerre et permettait surtout une bonne image diplomatique à son régent, avait adopté la mesure exceptionnelle, liée aux temps de guerre que connaissait le Massif, décrétant que les pupilles majeures rejoindraient les rangs des forces armées vampires.
Le Vicomte avait dès lors imposé son véto sur le Conseil et s'était proclamé seul capacitaire de l'entraînement de ceux chez qui il décelait un potentiel suffisant à l'intriguer. Le reste des pupilles, inintéressants ou trop ravagés par les problèmes liés à une croissance sans figures parentales, dans un bâtiment commun situé à l'extérieur de la capitale vampire, et sous la supervision quotidienne de contremaîtres draconiens au fouet bien prompt, avait rejoint l'infanterie de première ligne. On comprenait le sacrifice auquel Styx avait destiné des centaines de jeunes adultes, mais, voyant dans ses récents agissements des mesures politiques qui rompait avec sa passivité adoptée jusqu'ici, le Conseil était resté silencieux. On savait que le Conseil ne tenait qu'à sa bonne volonté, mais on ignorait que la seule raison d'en avoir un à ses yeux était de museler les appétits dissidents chez la concurrence clanique.
Ah, les affaires politiques et leurs enjeux tout aussi excitants que ses anciennes acrobaties et illusions. Un art raffiné qui lui permettait d'exercer ses horribles desseins et de n'être targué que de "militariste autoritaire" dans les gazettes. C'était rigolo.

Certains de ses disciples, au nombre de treize, étaient allongés alors que d'autres se livraient à des observations d'un feu de joie qu'il avait levé, d'autres encore convulsaient sous les effets véhéments de l'onguent qu'il leur avait ordonné de se badigeonner, mais tous essayaient ardemment de "communier avec la voix des Marais" comme il leur avait été demandé.
L'un des plus âgés, un Vampire d'une vingtaine d'années tout récemment transformé, attirait l'attention du régent qui conversait avec un gigantesque caïman aux écailles couleur émeraude. Styx se détournait de l'esprit noir conjuré par ses soins pour l'informer des actualités de l'Immatériel et scrutait son élève. Ses lèvres tremblaient, blêmes et molles, en prononçant à voix basse les paroles oubliées des hommes. Ses yeux roulaient dans leurs orbites injectées de sang, et son nez laissait s'échapper un mince filet de sang.
D'un index apposé délicatement sur le front du jeune sorcier, Sobek Elpoemer Grey rompait l'emprise du Srathen, et l'homme en robe rouge tombait à genoux, éprouvé par sa première communion spirituelle. Puis, le régent levait sa main et coupait court aux essais maladroits des autres. Ils auraient finit par se tuer s'ils continuaient, et les candidats disposés à la sorcellerie n'étaient pas si courants que ça.


- Bien, très bien, Harris. Tu peux rentrer à Château-Rouge, informe la Mestre Yuli de ton succès. Les autres, vous restez à Hukutav une semaine et vous démerdez pour être capables de communier avec le Srathen avant la septième Lune de ce mois. Comment ? Qu'ouis-je ? Vous allez surement crever ici ? Peut-être, mais ça ne sera pas de ma faute. De toute façon à vos vingt-et-un ans vous n'auriez plus été sous la protection du programme de Pupilles Spelunciennes, vous êtes donc en sursis et il vous faut mériter pitance. Le cours s'achève, bonne chance à vous, les loosers.

Comme il les chassait du Cromlech désaxé, leur ordonnait de s'éloigner de ses monolithes dont on apercevait parfois les gravures danser dans les ombres, Sobek Elpoemer Grey appelait pour Harris son étalon personnel et félicitait encore une fois son exploit. Disposer de pareilles facilités était un signe avant-coureur d'une grande puissance, et resterait-il en vie suffisamment longtemps pour goûter à la maîtrise de ses dons il ne regrettait pas les sacrifices, lui affirmait Grey. Le jeune homme, flatté mais épuisé, se laissait choir sur la scelle et lui répondait par un sourire où la fierté combattait la folie. Puis d'une tape de Grey le cheval s'élançait sur le sentier qui mènerait son apprenti en lieu sûr.

Finalement seul, le régent tout de noir vêtu (costume Versachio, s'il-vous-plaît) absorbait deux poutres généreuses de poudre speluncienne et se dirigeait vers la pierre centrale du Cromlech maudit. C'était un endroit qu'il avait vu naître en compagnie de l'esprit qui y régnait, le Roi Jaune, Nyarlathotep, le Chaos Rampant, un de ses frères Dévoreurs. Styx avait mangé le Roi Jaune, et s'en était accaparé les pouvoirs jadis, et aujourd'hui seul subsistait d'eux sa capacité à écouter le Srathen et à démêler de sa symphonie stridente l'utile de l'enrageant. Il fermait alors les yeux, et sa main embrasait l'une des pierres sur laquelle était venu danser un serpent.
Le reptile glissait sur les flammes, imperméable, et s'avançait pour planter ses pupilles aux traits menaçants dans celles du Dévoreur.
Puis, ouvrant la bouche, Styx invitait le serpent à entrer en lui.

Les flammes furent soufflées par des vents silencieux, les pierres virent doucement danser leurs pictogrammes désaxés, vaguement humanoïdes, aux bouches hérissées de crocs, lamproies bipèdes, et le régent vit l'espace d'un mince instant ce qui sera, ce qui fut, et ce qui est.

Ses pouvoirs revenaient, progressivement, constatait-il tandis qu'il chassait la queue du serpent restée à la commissure de ses lèvres d'un ongle manucuré. Prometteur.  
Revenir en haut Aller en bas
Toz
Corrompu

Corrompu
Toz

Messages : 29
Expérience : 600
Masculin Âge RP : Plus de 500 ans

Politique : 00
Métier : Sculpteur - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] 1559870510-barre-vie-gauche195/195Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] 1559871461-barre-vie-rouge  (195/195)
Vitesse: 171
Dégâts: 6%

Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] Empty
MessageSujet: Re: Des champignons ou un mort ? [PW Sobek]   Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] EmptyJeu 4 Fév 2021 - 16:30
Séparation du contenu
Aucune trace... Aucune fichu trace de ce champignon ! Je devrais exterminer les créatures qui les mangent, tien. Je ne sais pas depuis combien de temps je me balade comme ça. Ma flasque est bientôt vide, et puis je vais bien finir, à un moment, par avoir traversé toute la longueur de mes marais chéris. Il DOIT en rester quelque part ! Au moins, il y aura eu un petit point positif à cette traversée, jusqu'à maintenant. Hihi ! Je suis tombé par hasard sur une courge. Non, pas une femme, restez respectueux ! Mais sur un belle calebasse, orange et verte, et vivante, qui plus est ! Oui, je sais, une plante est toujours vivante en général, mais là, vraiment ! Elle se déplace, réagit lorsqu'on lui parle, et tout ! Peut-être une sorte de magie... Quoi qu'il en soit, elle semble s'être prise d'affection pour moi, et me suis depuis, alors je la garde, ça me fera de la compagnie.

« Pfff... Allez, viens Poupouille, on va aller chercher par ici ! »

Et oui. Sa jolie petite bouille, avec ce sourire si adorable, m'a inspiré ce nom. Même si je ne sais pas si je m'en souviendrais d'ici demain... Je le trouve parfait en tout cas. Elle est là, derrière moi, avançant grâce à ses racines épaisses, comme avec des pieds... C'est fascinant, dommage que ça ne soit pas un champignon ! Ça, il y en a, j'en vois, c'est certain, mais celui que je recherche sort du lot, il est reconnaissable, et impossible de le confondre par ici. Il est long, fin, possède une belle teinte roussâtre, voir jaunâtre, et un chapeau d'un ou deux pouces de la même couleur. Il s'agit d'un ortinarice d'Hukutav, ou s'agissait, si ça continue comme ça.

C'est moi, où l'ambiance, l'air, s'assombrissent ? Je ressens comme une magie sombre, pas comme celle des nagas que j'ai déjà pu croiser. Je dois dire, en toute modestie, qu'en tant que spécialiste en la matière, elle est également différente de celle nécromantique du vieux Motch'. Mais bon, moi, je m'en fous, j'ai d'autres ayrpars à fouetter ! Déjà, me prendre une lampée de ma création ! Il m'en reste pour deux ou trois gorgées, ça va être difficile prochainement. Je vais être obligé de grignoter des champignons que je croiserais, c'est dire à quel point... J'ai un hoquet, suivis d'un petit rire saint. Je me sens toujours sur mon petit nuage, tout va bien... Et là, d'un coup, je vois quelque chose bouger à toute vitesse au sol. C'était marron, tirant sur le rouge, et ressemblait au fameux ortinarice !

« Oh mince ! Ahahah ! Attrape-le, Poupouille ! »

Ça pourrait paraître étrange, non ? Un champignon qui court tout seul... Pourtant, je ne me la suis pas posée, là, je me mets juste à la poursuivre aussi vite que possible ! Hihi, c'est qu'il va vite, en plus ! Il n'arrive pas à nous semer, car je suis assez athlétique mine de rien, mais je le vois zigzaguer, tenter de passer derrière des touffes de roseaux ou autre... On ne me la fait pas, à moi ! Je crois avoir un peu de salive qui perle au coin de la bouche, à l'observer ainsi. J'en ai tellement envie ! Malheureusement, et soudainement, je glisse sur de la mousse. Impensable, et pourtant ! Comble de malchance, je me trouve pile au sommet d'une pente, et vous laisse deviner la suite...

« Ouille !... Argh !... Aie !... Hic !... Ouche !... Hihihi... »

Je le sais, je ne sens pas la douleur, patati, patata... Mais que voulez-vous, certains réflexes ont la vie dure ! Vie dure, eheh... Me voilà tout en bas, affalé tête la première sur le sol, les vêtements complètements froissés.

« Ce n'était peut-être pas un champignon, finalement... Ça va, Poupouille ? »

Bien sûr qu'il va bien ! Je le vois descendre tranquillement, sans aucun souci, et venir à côté de moi. Je suis sûr qu'il me nargue en même temps ! Je lui tire une grimace pour la peine !

« Gnagnagna, tien. Moi aussi je ferais pareil, avec tes racines ! Mais je préfère mes jambes délicates. »

Je me relève, m'époussette, replace bien mon chapeau et ma barbe collier, récupère ma hache me servant de bâton de marche, et me stoppe, non sans lâcher un autre rire. Où je suis arrivé, là !? Plein d'énormes rochers plus grands que moi, noirs et brillants, disposés certainement pas comme ça par hasard, et gravés. Et bien, il y en a qui se font plaisir. Ça doit être de là que vient cette ambiance, tien. Au milieu, un homme, tout en noir également, bien en accord avec ce bidule. J'avais failli ne pas le voir ! Mais l'inverse n'est certainement pas vrai. Je dois bien dire que le malaise est présent de mon côté, surtout que je ne sais pas comment il va réagir... Je lui fais mon plus beau sourire, tout le monde craque avec lui !

« Salut ! Hihi ! Hum... C'est sympa, par ici ! J'aime la décoration ! Bon, j'aurais peut-être mis quelques crânes et d'autres trucs, mais c'est déjà... »

J'ouvre grand mes yeux et ma bouche. Là ! Collé au pied d'une de ces pierres ! Quelques ortinarices d'Hukutav ! Mes précieuuuuux !! Les voilà enfin ! Je retrouve aussitôt mon sourire pour ne pas créer de questions superflues.

« … Vraiment pas mal ! »

Je trépigne intérieurement. Comment je vais faire pour les récolter tranquillement, avec cet individu dans les parages ? C'est bien ma veine ! Peut-être qu'avec de la chance, il va fuir en me voyant, voir en me sentant ? Ahah !




Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] 17b97611

Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] Rp_113Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] Rp_212
Revenir en haut Aller en bas
Sobek E. Grey
Thaumaturge

Sobek E. Grey

Messages : 158
Expérience : 1549
Masculin Âge RP : ?

Politique : 51
Métier : Chasseur - Maître
Titres:
 

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] 1559870510-barre-vie-gauche2146/2146Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] 1559871461-barre-vie-rouge  (2146/2146)
Vitesse: 370
Dégâts: 778

Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] Empty
MessageSujet: Re: Des champignons ou un mort ? [PW Sobek]   Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] EmptyJeu 4 Fév 2021 - 17:12
Séparation du contenu
Les yeux de Sobek voyaient des constellations naître et mourir, dans un ordre ou un autre, tandis qu'il humait les senteurs de l'opium qu'il fumait. Autour de lui la barrière entre le réel et l'imaginaire gagnait ces contours floues, cette texture malléable, et des couleurs surnaturelles qu'il appréciait beaucoup.

Tandis que ses mains caressaient le bois de sa pipe pour la porter à ses lèvres fines, il goûtait à l'objet et sa saveur si particulière, mélange se rapprochant de la croisée de l'herbe elfique et des cristaux délirants produits en secret par de biens dérangés alchimistes vampires. Seule une défonce gargantuesque pouvait satisfaire ceux qui ne mourraient jamais, il fallait à son organisme, tout particulièrement, des sensations égalant celles que l'Immatériel pouvait faire endurer aux siens. Styx planait totalement en caressant les pierres noires, et se laissait aller à un sourire béat tandis qu'il se laissait tomber sur les fesses, adossé au monolithe central, et regardait danser les petits bonhommes sordides avec une joie enfantine.

Et si...

D'un claquement de doigts, ils dansaient maintenant la macarena pour son plus grand plaisir. Hihihi.
Vous êtes-vous déjà fait la remarque qu'en fixant vos mains assez longtemps elles paraissaient appartenir à un autre corps ? Avez-vous remarqué comme la Lune semble se changer en un visage maternel à qui la détaille ? Et l'herbe paraît comme des milliers de plumes chatouilleuses en les bonnes conditions.
Styx, rigolant tout seul, se laissait rouler dans l'herbe lorsqu'il se redressait, son cœur ayant fait un triple salto avant et autant de cabrioles arrières d'un coup, d'un seul ! Il allait hurler, mais une voix dans sa tête lui intimait qu'alerter crocodiles, pitiponks et autres affreuses laideurs d'Hukutav n'était pas la meilleure idée qu'il puisse avoir.

Un homme tombé du ciel ! Un homme touuuuut petit ! Tout petit et vert !
Avec une calebasse ?!
La sienne !? Il l'avait perdue ! Les larmes lui montaient aux yeux, et il pensait à tous leurs moments heureux. La fois où...
Bon ils n'avaient pas tant de moments de complicité que ça, mais une fois alors qu'Alphonse le prenait bien comme il faut sur son bureau il l'avait vu les regarder dans un coin. C'est hyper gênant comme souvenir, pas du tout un truc digne d'être remémoré alors qu'on a perdu un être cher.

Il tâtait ses poches.
Ah. Ouf. Elle était là, dans sa cristo-ball ! Il ne se souvenait même pas qu'il l'y avait mise. C'est quoi une cristo-ball déjà... il ne se souvenait pas avoir déjà entendu ce mot. Pokeball encore ça passe, même si c'est pas du tout de cet univers.
Se passant les mains sur le visage à la vue du sourire de Teeban du petit bonhomme vert, et constatant l'incohérence de ses pensées, Styx sentait sa peau fondre, puis se geler. Il était un instant mou, puis l'autre solide. Putain il trippait complètement et ce truc là lui parlait.

Ses lèvres bougeaient, et il distinguait sa parole comme on perçoit la chaleur dans un blizzard.


- Toi aussi t'es pas mal, Duncan. Moi c'est Sobek, enchanté !

Il avait dit crânes ou Duncan ? La bouche ouverte et un sourire profondément confus, Styx agitait sa main vers l'étrange créature.

- Dis Duncan, t'es réel ?
Revenir en haut Aller en bas
Toz
Corrompu

Corrompu
Toz

Messages : 29
Expérience : 600
Masculin Âge RP : Plus de 500 ans

Politique : 00
Métier : Sculpteur - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] 1559870510-barre-vie-gauche195/195Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] 1559871461-barre-vie-rouge  (195/195)
Vitesse: 171
Dégâts: 6%

Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] Empty
MessageSujet: Re: Des champignons ou un mort ? [PW Sobek]   Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] EmptyVen 5 Fév 2021 - 12:29
Séparation du contenu
Pour peu, qu'il m'a vu ! Faut dire, j'ai fait une magnifique entrée fracassante, digne des plus grandes scènes de cirque. Ne l'ayant pas remarqué tout de suite, j'ai dû rater le plus beau du spectacle, mais maintenant on se regarde, et j'attends sa réaction. Il ne semble pas très à l'aise, car il se frotte le visage sans me lâcher de vue. Une vue bien étrange, d'ailleurs. Il donne l'impression qu'il n'est pas bien, ou qu'au contraire, il l'est trop ! Je lève les yeux rapidement vers les pictogrammes, et reste bloqué dessus quelques secondes. C'est moi, un effet de mes champignons, un sortilège quelconque, ou ils dansent ? Après tout, je voyais bien des arbres clignoter de plein de couleurs dans la forêt, alors qu'apparemment, ce n'était pas le cas, hihi. Hey, ils dansent bien, en plus ! Je commence à suivre leur rythme, et là, voilà que le gars me répond, enfin je crois, me faisant revenir à la réalité.

- Toi aussi t'es pas mal, Duncan. Moi c'est Sobek, enchanté !

Sur le coup, je plisse un œil d'incompréhension. Duncan ? Je regarde rapidement autour, dans mon dos, sous mes pieds, et même ma calebasse, puis la lumière viens dans mon esprit génial. Son attitude, sa façon de parler et de réagir... Je pars sans pouvoir me retenir dans un énorme fou rire, puis, la larme encore à l'œil, si du moins je pouvais en avoir, je m'abaisse légèrement vers mon amie, la main devant la bouche ouverte dans sa direction, pour lui chuchoter doucement.

« Je crois qu'il est défoncééé... ! »

Ahahahah, j'ai réussi à trouver pire que moi ! Je ne croyais pas que c'était possible ! Enfin... Si, bien sûr, puisque je suis totalement raisonnable et sobre. Je n'ai pas encore rencontré beaucoup d'êtres vivants et intelligents, et me voilà déjà face à ça. Hihi, la situation est bien comique ! Je ne sais pas ce qu'il a pris, mais ça a l'air d'être de la bonne... Vous croyez qu'il m'en donnerait si je lui demandais gentiment... ? Un truc avec ces effets, ça devrait être du tonnerre dans mes potions ! Ça m'en fait saliver d'avance ! D'ailleurs, je me reprends un petit coup de sobriété, hehe.

- Dis Duncan, t'es réel ?

Je le vois sourire et agiter la main vers moi, me désignant clairement comme ce Duncan, alors que je hoquette et replace ma gourde à la ceinture. Mes pensées reviennent vers les ortinarices placés là, à seulement quelques mètres, entourés d'une belle aura dorée m'appelant à les ramasser, et je me fends d'un grand sourire malicieux... J'ai eu une idée ! Hahaha ! Je me mets alors à me déplacer, totalement à l'aise, comme je le suis toujours, en m'approchant doucement de ma manne céleste.

« Bien sûr que non, Sobek. Hihi ! Je suis simplement le fruit de ton imagination, de ton état actuel complètement drogué. Et je dois avouer qu'elle est vraiment géniale, pour pouvoir créer quelqu'un d'aussi parfait que moi. »

Je suis juste à côté de mes précieux. L'envie est forte, très forte. Il faut que j'enchaîne.

« J'avoue que j'aurais tout de même apprécié d'apparaître dans un lieu plus... Luxueux. Rempli de champignons tous plus mortels les uns que les autres, par exemple ! Mais bon, je vais faire a... Là ! Motch'Hollow volant sur une licorne arc-en-ciel !! »

Je lève le doigt vers le ciel, derrière lui, en même temps, puis me penche aussitôt récolter tout ce que je vois. À vrai dire, je ne sais même pas si ça a marché, mais c'était trop fort, je ne tenais plus. J'en mets plusieurs bien à l'abri dans une bourse cachée dans ma robe, et gobe le dernier, trop impatient de découvrir ses effets. Le tout c'est fait très rapidement, car je suis bien rôdé. Le talent, que voulez-vous ! Si tout ce passe bien, je me relève en même temps que ce Sobek se retourne à nouveau vers moi.

« Sh'crois que sh'étais qu'un oiseau, désholé ! »

Ouais, bon, pas facile de parler clairement avec la bouche pleine ! J'avale difficilement, me frappant le torse avec le poing pour aider à descendre, puis sourit à nouveau, m'adossant tranquillement, comme si de rien était, sur une des pierres noires. J'espère que je n'ai pas trop de morceaux de coincés entre les dents ! Bon, maintenant, il faut que je trouve un moyen pour m'éclipser !

« Malheureusement, j'ai bien l'impression que ça commence à s'estomper, hehe, faut que j'y aille avant que tu arrêtes de m'imaginer ! Allez vient, Poupouille ! »

Essayons de nous éloigner touuut douuuucement, et ça devrait passer, hihi !

« Oh ! J'ai failli oublier ! Tu pourrais me donner un peu de ton truc, là. Ta petite collation qui te rend dans cet état ? Peut-être que ça m'aiderait à ne pas disparaître tout de suite, qui sait ! »

Bien sûr, si ma petite mise en scène de tout à l'heure n'a pas marché, j'ai l'air bien fin depuis, mais l'important, c'est d'y croire soi-même, et ça passera !




Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] 17b97611

Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] Rp_113Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] Rp_212
Revenir en haut Aller en bas
Sobek E. Grey
Thaumaturge

Sobek E. Grey

Messages : 158
Expérience : 1549
Masculin Âge RP : ?

Politique : 51
Métier : Chasseur - Maître
Titres:
 

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] 1559870510-barre-vie-gauche2146/2146Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] 1559871461-barre-vie-rouge  (2146/2146)
Vitesse: 370
Dégâts: 778

Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] Empty
MessageSujet: Re: Des champignons ou un mort ? [PW Sobek]   Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] EmptyDim 7 Fév 2021 - 12:46
Séparation du contenu

Le rire dudit Duncan, au timbre si particulier aux gobelins auxquels il semblait affilié, avait précipité Sobek Elpoemer Grey dans un brasier d'émotions. Il ne sut pas si cela était lié à la manière qu'avait la voix de Duncan de crisser sur les fins d'onomatopées, sur la bouche striée de dents dont il était le fier propriétaire, ou à la manière que ses oreilles pointues et aux couleurs des émeraudes BaldorHeimiennes avaient de frétiller très subtilement pendant l'acte de raillerie, mais il avait été complètement transporté.
Dans ses pupilles avaient dansé des astres morts, désaxés, et sur ses mains des fourmis électriques venaient esquisser des pas endiablés jusqu'à remonter à ses avant-bras.

Il avait alors éclaté de rire lui aussi avant de se diriger, de ses jambes rendues à l'état de coton, à ses côtés pour frapper son poing contre celui de Duncan ; brofist.

Sobek sentait sous ses bottes de cuir (si confortables là tout de suite, comment faisaient les pauvres avec leurs souliers dégueulasses ?!) la terre informe des Marécages grouiller d'énergies contradictoires. Il y avait de la vie en ces lieux, une sempiternelle chanson de création végétale et organique, mais aussi un instinct primal de prédation mêlé à des énergies presque aussi mystérieuses que celles des cîmes Spelunciennes. Des forces noires étaient à l'œuvre en Hukutav, partout, et son corps ressentait avec volupté les sensuels serpents du Srathen, le battement du Cœur, et même la zumba qu'exécutaient loin des hommes les Pitiponks.
Il lâchait un soupire en s'allongeant aux côtés de Duncan, pour fixer les cieux et ses étoiles scintillantes -comme cela lui rappelait sa terre natale et ses plans astraux sans fin- avant de se relever à l'évocation du Comte Motch'Hollow, des flammes bleues entourant ses poignets, et les yeux parcourus d'éclairs sinistres.


- Je vais lui régler son compte, là tout de suite, Dùralas est trop petit pour deux super-méchants !!!
- Sh'crois que sh'étais qu'un oiseau, désholé !

Les flammes s'éteignaient, et tout aussi subitement Styx reprenait un fou rire et une mine enjouée. Il constatait d'ailleurs que son cher Duncan engloutissait à tour de bras des champignons, et essayait de garder ses yeux fixés sur l'objet de sa convoitise. Est-ce qu'il pourrait en absorber ?
Le devrait-il ?
Un lézard baigné de soleil dans un coin du Cromlech de pierres noires, hallucination à n'en point douter lui aussi, exécutait un poirier en lui disant que oui, vas-y Bebek reprends un peu de came. On est jamais assez défoncé en ce bas-monde ! Et puis qu'est-ce que tu risques, c'est pas comme si t'étais déjà mort.

Le temps qu'il ne prête oreille aux conseils avisés du reptile agile et de son astre personnel, il constatait que le petit Duncan tout vert s'éloignait en pas de crabes, et gloussait à cette vision. Il était trop mignon avec ses petites dents et ses petites oreilles. Ooooh il avait une calebasse lui-aussi... avait-il déjà remarqué son familier ? Il lui semble que oui, mais c'est beaucoup trop flou dans son esprit... faut se remettre les idées en place.


- Oh ! J'ai failli oublier ! Tu pourrais me donner un peu de ton truc, là. Ta petite collation qui te rend dans cet état ? Peut-être que ça m'aiderait à ne pas disparaître tout de suite, qui sait ! !
- Ouais sans soucis, viens on va parler Dunky boi. Je sais que tu es sans doute là comme une métaphore spirituelle de tous les peaux-vertes que j'ai assassiné, noyé, dépecé, dévoré, étripé, éborgné à la petite cuillère, trahi, manipulé à tomber dans les Lumières-Mortes et condamné à une éternité d'errance au milieu de visions insensées et incompréhensibles, empoisonné... la liste ets longue. J'ai souvent des contacts avec les vôtres, les euh.. je sais pas ce que vous foutez à m'accabler de remords depuis l'Immatériel, genre j'ai le temps de prendre votre damnation éternelle en compte dans ma vie, mais bref, toi t'as l'air cool. Alors euh... dis à tous ceux que tu représente que je suis désolé, un peu, en quelque sorte, et que je ne tue qu'à grande échelle maintenant. Manipulations politiques, génocides Lycans, tu vois le tableau hein ? Bah ouais t'es dans ma tête. Enfin bref, tiens, tire sur la pipe c'est de l'opium Speluncien ! Tout droit sorti des serres de Château-Rouge. Donc t'es un esprit c'est ça ? Ou juste une hallucination lambda ?

Après avoir pris une inspiration profonde dans sa pipe d'opium, dont les volutes de fumée jaillissaient de son nez à intervalles réguliers lors de sa longue tirade dont il oubliait régulièrement la phrase juste avant, Sobek Elpoemer tendait l'objet au truc qui avait décidé d'envahir son esprit.

- Tu sais Dunky-Donk c'est pas aussi facile d'être un dévoreur issu d'un plan alternatif de nos jours, file un champi j'ai jamais essayé. Non je déconne, de la bonne came ces  ortinarices ! Steuplait frérot !
Revenir en haut Aller en bas
Toz
Corrompu

Corrompu
Toz

Messages : 29
Expérience : 600
Masculin Âge RP : Plus de 500 ans

Politique : 00
Métier : Sculpteur - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] 1559870510-barre-vie-gauche195/195Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] 1559871461-barre-vie-rouge  (195/195)
Vitesse: 171
Dégâts: 6%

Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] Empty
MessageSujet: Re: Des champignons ou un mort ? [PW Sobek]   Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] EmptyDim 7 Fév 2021 - 15:13
Séparation du contenu
Et bien, si j'espérais que tout se passe comme prévu, s'était râpé, hihi ! Ce Sobek, alors que j'explosais littéralement de rire en comprenant son état, se mit à rire aussi, tout en me regardant un peu bizarrement. J'espère que je ne suis pas comme ça de temps en temps, moi ! Qu'est-ce que je raconte ? Bien sûr que non ! Le voilà qui me tend le poing, comme une sorte de salut trivial. Qu'est-ce qu'il faut que je fasse ? La même chose ? Je m'y résigne, et lui rend donc ce fameux salut. Vraiment étrange... Haha ! Oups. Des petits rires incontrôlés ! Et tien, le voilà maintenant qu'il s'allonge tranquillement, comme si de rien était et que tout était normal. C'est l'occasion parfaite pour moi, et je tente ma diversion à ce moment.

- Je vais lui régler son compte, là tout de suite, Dùralas est trop petit pour deux super-méchants !!!

Woah, je ne pensais pas créer cette réaction ! Je me redresse pour le voir parcouru d'éclairs au niveau des yeux, et de flammes au niveau des poignets. Ça doit être pratique pour chauffe rapidement son chaudron... Surtout avec l'humidité du coin, vous n'imaginez pas la galère pour avoir du bois sec et allumer un feu ! Enfin bref, j'ai bien fait de désamorcer aussitôt la situation par le coup de l'oiseau. Merci mon génie ! Mais je suis tombé sur qui, réellement ? Il n'a pas l'air d'être la première chair à canon venue, loin de là. Je peux même sentir son énergie, malgré mon état, au travers de celle du vieux Motch' qui m'anime ! D'ailleurs, il vaudra mieux que j'évite d'en parler à l'avenir avec ce gars, comme il n'a pas intérêt à découvrir ce que je suis réellement, je tiens trop à ma non-vie...

Aussi vite qu'il est devenu agressif, le revoilà à rire aux éclats, tout heureux ! Je l'accompagne malgré moi, car j'adore aussi rire, au cas où vous ne le sauriez pas. Bien sûr, je n'oublie pas d'essayer de me carapater, car j'ai l'impression que ça devient une chose très importante pour ma survie. C'est ce que j'essaie de faire, avant que mes pensées ne reviennent sur la drogue qu'il consomme, et ce que je pourrais en faire avec des champignons ! Cela vaut bien la peine de prendre des risques supplémentaires, vous ne trouvez pas ? Mais voilà qu'il me sort un de ses monologues ! On dirait presque qu'il lâche les phrases les unes après les autres sans s'en rendre compte ! Et qu'est-ce qu'il me dit ! Je reste là, à essayer de tout comprendre dans mon esprit des plus intelligent, un peu bloqué.

Je finis par avoir un hoquet et un autre fou rire contrôlé. Le truc, lorsqu'on est défoncé, c'est qu'on donne l'impression de dire n'importe quoi, mais qu'au final, on a tendance à dire plus de vérité qu'en étant sobre comme moi, alors toute cette histoire de meurtre, de massacre, de génocide, je le crois volontiers. Et en effet, il n'est pas si loin que ça du vieux Motch' ! Hihi ! Heureusement qu'il en faut plus pour me choquer ! Est-ce que l'on peut, d'ailleurs, maintenant ? Boarf, on s'en moque ! Le principal est de jouer le jeu ! Je m'installe du coup à côté, souriant comme toujours. Vous ne verrez pas souvent d'autres Perracks comme moi, ça, pour sûr !

« Ahah ouais, tout ça en effet, que des joyeusetés festives ! Du grand art. T'as pas de soucis à t'en faire avec moi, je suis un gars sympa, tranquille. Les autres... Miens, je les ignore, hihi. Je fais ce que j'ai envie ! Et ouais, mais pas de problème, je leur dirais si je, euh... Les croise, un de ses quatre. Merci gamin ! Je suis juste une hallucination, t'inquiète ! »

Je ne commencerais pas à me mélanger les pinceaux ? M'enfin, ce n'est pas grave, vu son état, il ne doit pas avoir tout compris de toute façon ! Je crois que ce merveilleux champignon commence à faire effet. Moi qui me sentais sur un petit nuage constamment, j'ai maintenant l'impression de devenir léger, et de pouvoir m'envoler si j'éternue trop fort ! L'humain bizarre fume un coup à sa pipe, et me la tend alors, suivant sa proposition. De l'opium Speluncien ? Je ne sais pas ce que c'est, mais ça a l'air vraiment fort ! Je pourrais aussi fumer mes champignons, mais je n'apprécie pas vraiment cette façon de consommer, je préférerais bien plus l'ajouter à une de mes mixtures pour m'en délecter par la suite dans le gosier. Ce n'est pas totalement ce que j'espérais, mais la tentation reste très grande. L'attrait de la découverte, comme on pourrait dire ! Me voilà donc à en aspirer une bonne bouffée, et je sens tout de suite les effets... Combiné à tout le reste, je me sens tout mou, tellement bien. Voilà que les bonshommes sortent de leurs pierres pour venir danser autour de nous. Ils sont vraiment comiques, ceux-là ! Je me joins à eux, pour la peine !

- Tu sais Dunky-Donk c'est pas aussi facile d'être un dévoreur issu d'un plan alternatif de nos jours, file un champi j'ai jamais essayé. Non je déconne, de la bonne came ces ortinarices ! Steuplait frérot !

Je n'ai même pas compris tout de suite ses paroles, qui ont prit quelques minutes à traverser mon esprit. Dunky-Donk ? Un dévoreur ? De quoi, hihi, de jeune fille ? De cailloux ? Ou encore... De champignons !!?? Me voilà horrifié à cette idée. Et il connaît les ortinarices ! Il m'a vu en manger ! Il faut que je trouve quelque chose.

« Ah ! Euh... Le problème, c'est qu'ils... Euh... Sortent aussi de ton imagination ! Voilà ! Alors je ne peux pas t'en donner. Surtout que je n'en ai plus, de toute façon ! C'est bête, hein ? Ahah ! »

Par contre, eheh, je n'arrête pas de danser pour autant, faut pas exagérer tout de même ! Mes pensées reviennent vers mon but premier, pour lequel je suis finalement resté, et qui se trouve amplifier par ce que je viens de goûter. Il m'en faut pour assaisonner certaines de mes créations ! Oulah, j'ai l'impression de me répéter, hihi...

« Par contre, l'inverse est tout à fait possible ! Tu n'aurais pas des feuilles ou de la poudre, par hasard, à me donner ? Histoire que je puisse en garder pour plus tard ? »

Qui ne tente rien n'a rien, comme on dit ! Tant que je continue à jouer le jeu, et qu'il n'y voit que du feu, je serais tout à fait à l'abri, visiblement. Si ça marche, je pourrai même essayer de le manipuler un peu plus ! Mon ingrédient principal restera toujours les champignons, mais si je peux avoir encore plus de son truc pour les accompagner, ça ne sera que mieux. C'est que ça pourrait vite partir ! Hihihi !




Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] 17b97611

Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] Rp_113Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] Rp_212
Revenir en haut Aller en bas
Sobek E. Grey
Thaumaturge

Sobek E. Grey

Messages : 158
Expérience : 1549
Masculin Âge RP : ?

Politique : 51
Métier : Chasseur - Maître
Titres:
 

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] 1559870510-barre-vie-gauche2146/2146Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] 1559871461-barre-vie-rouge  (2146/2146)
Vitesse: 370
Dégâts: 778

Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] Empty
MessageSujet: Re: Des champignons ou un mort ? [PW Sobek]   Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] EmptyMer 17 Fév 2021 - 0:27
Séparation du contenu
Les drogues agissaient de manière curieuse, depuis toujours, sur Styx. Dire qu'elles étaient une activité récréative pour lui serait un euphémisme, car il les aimait. Plus qu'il n'aimait son Massif, ou qu'il n'avait jamais éprouvé d'affection envers qui que ce soit dans cette vie, la précédente, ou la centaines qui avaient précédé celles-là.

On supposait dans les théories liées à l'Immatériel que les esprits pouvaient apprendre au contact des Hommes, c'était vrai. Après tout, il en était la preuve, une ombre animale et carnassière qui avait contemplé le miroir de ce monde assez longtemps pour en adopter les comportements ; et une chose l'avait frappé lorsque jeune oisillon avide d'âmes il épiait les hommes. Ils adoraient fumer de l'herbe, lécher des crapauds, s'injecter du venin, renifler de la poudre, s'emmitoufler d'opiacés pour dormir, boire à outrance, bouffer des trucs avariés pour en connaître l'effet.
Longtemps certains poètes avaient chanté comme ces travers étaient une preuve de la différence entre les êtres intelligents et le règne animal. Or c'était faux, les éléphants de Wystéria aimaient à avaler fruits fermentés pour ensuite saccager tout sur leur passage en poussant des cris satisfaits. Les biches mangeaient volontairement une quantité de feuilles venimeuses afin de faire l'expérience de la défonce, et les dauphins titillaient les poissons-ballons afin de s'en servir comme piqûre d'héroïne subaquatique.

Styx, en sa qualité de mélange d'animal et d'être conscient (dire qu'il était humain, de quelque sorte, lui écorcherait les lèvres) reconnaissait que les raisons que ces deux races avaient d'user des drogues étaient différentes, mais cela ne permettait en rien d'en faire une particularité synonyme d'intelligence, oisiveté, ou quoi que la masturbation intellectuelle insufflait aux Hommes.
Le dévoreur théorisait sa propre explication sur les travers des mortels, animaux comme humains ; ils voulaient se rapprocher de la mort, dynamiter les sensations empiriques pour s'ériger vers une contrefaçon de l'expérience divine de la fin, noyer le cerveau dans assez de substances pour qu'il cesse de répondre aux commandes habituelles. Ces petits crétins aimaient à dire que ça leur servait d'inspiration, de "carburant", mais il n'en était rien, ça leur permettait juste d'accélérer leur expiration.

Lui, en revanche, jamais tout à fait mort ou vivant, les prenait pour rigoler. Sur lui, les effets étaient foutrement différents, révélant à ses yeux de prédateur les lignes du passé, permettant à ses lèvres d'humer les phéromones des avenirs, et de caresser du bout des doigts la trame du présent. Ce qui a été, ce qui est, et ce qui sera, pour Styx, résidait dans une boulette d'opium, une trace de coke, ou une tête de marijuana.
Ou dans le prépuce de quelque champignon.
Non, ça s'appelait pas comme ça, le champignon, en lui-même, était l'organe reproducteur mais ce ne s'appelait quand même pas un prépuce ? Si ?

Enfin bref. Ouvrant à nouveau les yeux, chassant les chimères colorées qui dansaient dans l'ombre de ses paupières, il se levait en titubant et se redressait (quand s'était-il couché ?) :  


- Tu veux ma came mais tu fais pas tourner la tienne ? Imaginaire ou pas, t'es quand même un sacré crevard Dunky.

D'un sourire qui ne pouvait que présager une malice propre à l'usurpateur qu'il était, Styx lui murmurait jovialement :

- Si tu veux vraiment pas partager ton truc, j'ai un marché pour toi. Tu connais le coin ? Si tu acceptes, je te filerais tout ce que j'ai sur moi.

Et d'un vaste geste de la main, maitrisé et tout à fait tranchant avec sa précédente démonstration d'ivresse totale, il faisait apparaître sur le sol trois sachets. La rapidité et la dissimulation contenues dans le geste étaient des vestiges de ses temps d'arlequin, de ses tours de passe-passe qui lui semblaient à présent si kitsch.

- Poudre Speluncienne, fabriquée dans mes labos et capable de faire se battre un gars amputé d'un bras entier ahhaha. Là t'as de l'opium wystérien, du genre à faire voir l'abysse vide de sens et pleine des monstres anciens qui nagent dans les galaxies par delà la réalité à un prêtre. Et finalement ma réserve personnelle de cristaux.... et ça mon gars... n'importe quelle nana qui en glisse dans sa boisson se fera la joie d'être la cavalière de chaque chevalier de Dùralas pendant deux heures. Oh et ça fait faire des câlins aussi. Alors ? Tenté ?
Revenir en haut Aller en bas
Toz
Corrompu

Corrompu
Toz

Messages : 29
Expérience : 600
Masculin Âge RP : Plus de 500 ans

Politique : 00
Métier : Sculpteur - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] 1559870510-barre-vie-gauche195/195Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] 1559871461-barre-vie-rouge  (195/195)
Vitesse: 171
Dégâts: 6%

Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] Empty
MessageSujet: Re: Des champignons ou un mort ? [PW Sobek]   Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] EmptyDim 21 Fév 2021 - 1:25
Séparation du contenu
Wooaaah... Comme le monde est étrange, hihihi... Tout danse. Tout est beau. Tout est joyeux et souriant. C'est le paradis ? Je ressens tellement de choses différentes dans tous les sens, et en même temps, que je ne comprends rien du tout ! Sauf que je suis bieeeen... Ce n'est pas ma plus forte expérience, cette dernière m'ayant permis de me libérer de l'emprise du vieux Motch', mais ça doit être... Mmmmh... Ma troisième ? Ou peut-être quatrième ! Boarf, on s'en fout ! Que c'est bon d'être mort ! À tous les coups, et c'est avec certitude, j'aurais filé ce mélange à un mortel, que je l'aurais vu agoniser les yeux exorbités et de la bave partout, gigotant dans tous les sens, ne se rendant même pas compte de son état tant il planerait ! Aaaah... Voilà qu'on se retrouve tous les deux à terre, sans même le remarquer. Mais du coup, ce Sobek... Il est mort, vivant, les deux, ou aucun ? Pfff, trop de questions à l'heure actuelle... Je le vois se relever difficilement et je l'entends me parler, tout en commençant à sourire. Ooooh, ce sourire-là, il ressemble trop au mien quand j'ai une bonne idée pour profiter d'une situation ! Mais en moins beau. Ou est-ce celui que j'ai tout le temps ? Je ne sais plus... Hihi !

- Tu veux ma came mais tu fais pas tourner la tienne ? Imaginaire ou pas, t'es quand même un sacré crevard Dunky. … Si tu veux vraiment pas partager ton truc, j'ai un marché pour toi. Tu connais le coin ? Si tu acceptes, je te filerais tout ce que j'ai sur moi.

Eheh, tout pour moi, c'est parfaiiitement ça ! Qu'est-ce que j'aime cette façon de penser... Dunky le crevards, mmh... Ça ne sonne pas trop bien tout de même, je crois que je préfère plutôt... Toz le Magnifique ! Ou encore, Toz le Génial ! Ouais, c'est beaucoup mieux !

- Poudre Speluncienne, fabriquée dans mes labos et capable de faire se battre un gars amputé d'un bras entier ahhaha. Là t'as de l'opium wystérien, du genre à faire voir l'abysse vide de sens et pleine des monstres anciens qui nagent dans les galaxies par delà la réalité à un prêtre. Et finalement ma réserve personnelle de cristaux.... et ça mon gars... n'importe quelle nana qui en glisse dans sa boisson se fera la joie d'être la cavalière de chaque chevalier de Dùralas pendant deux heures. Oh et ça fait faire des câlins aussi. Alors ? Tenté ?

J'applaudis alors qu'il fait un véritable tour de magie, et regarde avec forte envie les sachets qu'il a fait apparaître devant lui... Hihihi ! J'en bave tellement j'imagine les créations que je pourrais faire avec tout ça ! Complètement dans mon monde actuellement, à tel point que je parle moi aussi au pif, sans vraiment faire attention, je finis enfin par réagir à ces paroles.

« Pas partager... J'en ai plus ! Haha... Alors ouaiiis... Si on retire le côté câlin, là... »

Soudain, je réalise enfin, comme un éclair dans mon cerveau sur-développé, ou un signal d'alerte, le coup fourré qui pourrait se retrouver derrière, étant moi-même trop amateur de ce genre de chose !

« Quoi ? Attends... Non, non, non, non ! »

J'essaie alors de me concentrer, de passer outre mon état global. C'est vraiment dur, et je dois faire une sacrée grimace, toujours couché au sol. J'aperçois des petits éclairs verdâtres me parcourir à nouveau les bras, puis partir vers le ciel comme l'autre fois, dans la forêt, mais n'y prête pas plus attention qu'alors. Je sens le vent souffler fort, soudainement, plus fort que je ne l'ai senti jusqu'à maintenant dans les marais. Mais, plus important encore, je réalise quelque chose en mon être, alors que je réussis mon entreprise. Je suis un zombi amélioré, en quelque sorte. Mon âme ne devrait plus être dans mon corps, et tenterait de s'échapper pour aller je ne sais où, mais s'y retrouve lié de force par la magie du vieux... Je suis donc bien différent d'un gobelin vivant, tout en y ressemblant comme deux gouttes d'eau. Bon, à part le fait que je serais bien plus beau, bien sûr ! Finalement, nous ne nous ressemblerions pas autant, alors...

Ce que je cherche à dire, c'est qu'à ce moment, j'ai réussi à devenir sobre. Beurk, rien que de le penser, j'en suis malade... Tout mon état, mes sensations, l'effet de mes champignons et de la poudre, j'ai réussi à les mettre à l'écart, comme une bulle dans le coin de mon esprit, comme si j'avais réussi à détacher ce que ressentait mon corps de mon esprit. Woah, je réfléchis trop d'un coup, ce n'est pas bon... Je sens cette bulle, tentatrice, et ne peux m'empêcher de replonger dedans. Et quel délice !! Je repars aussitôt dans cette impression, ce bonheur génial. C'est encore mieux de partir de rien pour me reprendre tout d'un coup dans la figure, que de l'être constamment plus ou moins ! J'oublie un peu ce qui m'entoure, l'autre gars, sa proposition, et je pars dans mon délire, sortant et plongeant dans cette bulle paradisiaque plusieurs fois d'affilé.

« Hihihi ! »

...

« Ohohohihi ! »

...

« Hihihaha ! »

Le spectacle extérieur devait être à la mesure de ce que je ressentais intérieurement. Je crois que j'alternais entre une période tout à fait calme, les membres à plat au sol, et un énorme fou rire totalement contrôlé, dansant, mais toujours couché ! Ahahah, je m'en marre encore ! Enfin, bref. Je me suis enfin rappelé du pourquoi de la chose, et me retiens très difficilement de replonger une nouvelle fois dans ma bulle. Il en va peut-être de ma non-mort ! Je me relève, époussette ma robe, et me racle la gorge, tout en le fixant avec méfiance.

« Ouais, je connais bien les marais, ça fait un moment maintenant que je m'y balade. Mais tout ce que tu as ? Ça me parait gros ! C'est quoi, ton marché ? »

Maintenant que je suis horriblement, et bien heureusement temporairement, sobre, je me rends bien compte qu'il risquerait de m'arriver un truc pas cool, là, et je ne suis pas non plus prêt à me risquer à ce point-là pour ça, quand bien même ça pourrait être génial. Par contre, j'espère vraiment qu'on réglera vite cette question, j'ai vraiment envie de retourner m'allonger sur le sol, moi, et je préfère quand il l'est aussi !




Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] 17b97611

Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] Rp_113Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] Rp_212
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] Empty
MessageSujet: Re: Des champignons ou un mort ? [PW Sobek]   Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] Empty
Séparation du contenu
Revenir en haut Aller en bas
 

Des champignons ou un mort ? [PW Sobek]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Le Jeu de la mort [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Les 6 épreuves de la Mort [DVDRiP]
» Uptobox Le Jeu de la mort 2 [DVDRiP]
» [UPTOBOX] The Reunion [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Mortal Kombat [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ouest de Dùralas :: Les marais Hukutav-