AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Dame Ara
Le Monde de Dùralas a précisément 2832 jours !
Dùralas, le Lun 2 Aoû 2021 - 0:52
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Venez voir le calendrier de l'Avent ici !
-41%
Le deal à ne pas rater :
T-shirt Pokemon 25eme anniversaire Pikachu à 9.99€ – Livraison ...
9.99 € 16.99 €
Voir le deal

 

 Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fudo Arakan
Néophyte

Fudo Arakan

Messages : 13
Expérience : 378
Masculin Âge RP : 20

Politique : 00
Métier : Bûcheron - Novice
Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
265/265Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] 242396barresante02  (265/265)
Vitesse: 247
Dégâts: 78

Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] Empty
MessageSujet: Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë]   Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] EmptyMar 9 Mar 2021 - 18:33
Séparation du contenu
Fudo Arakan avait quitté la Tour Noire depuis quelques semaines. Il y avait dans sa démarche tout l'enthousiasme et l'insouciance de la jeunesse, persuadée qu'elle changera la face du monde. Le jeune homme avait l'honneur de représenter les stryges noirs en Dùralas, et de répandre sur ces terres la seule vraie Foi, celle du Dragon Blanc. Vêtu d'une large cape de voyage sombre, trouée en deux endroits pour laisser respirer ses ailes, l'Adepte du Cri contemplait régulièrement les inscriptions gravées au creux de sa main droite. La marque de Mahriser, symbole de son appartenance à la caste des prêcheurs. Cependant, au dos de sa main et sur ses phalanges, des tatouages venaient également chanter la gloire de sa divinité.

Malgré ses connaissances sur la réputation de son peuple, Fudo se laissait encore surprendre par les réactions que sont arrivées engendrait dans les petits villages fermiers. Le jeune homme peinait encore à prendre conscience que son allure n'incitait pas à la confiance. Une large silhouette ailée, parfois encapuchonnée, de plus de deux mètres... pour beaucoup de peuple, on se rapprochait plus de l'oiseau de mauvaise augure que du prêcheur venu apporter la douce chaleur de Mahriser. Surtout lorsque ledit oiseau s'exprimait avec une voix plus grave encore que celle d'un monstre d'outre-tombe. Arakan, sans se laisser abattre par ces premières impressions souvent délicates, faisait de son mieux pour inculquer les préceptes qu'il avait gravé sur sa peau aux ignorants demandant à être éclairé.

Parfois, souvent même, il rencontrait une certaine réticence. Le Dieu Dragon n'était pas celui des humains, ni d'aucune autre race autre que la sienne. Alors, conformément à ce qu'on lui avait enseigné, il procédait à des démonstrations. Ses pouvoirs magiques étaient des dons de Mahriser, et si l'on embrassait sa Foi pour la seule vraie divinité, alors il était possible de se voir gracié par celle-ci. Les « prouesses » de Fudo restaient encore limitée. Au mieux, il parvenait à abattre de petits arbres à quelques mètres de distance, en projetant des grandes rafales d'air avec ses mains. Quand bien même sa mission était de convertir les ignorants, le jeune prophète ne se sentait pas prêt à utiliser sa voix.

Au fil de ses pérégrinations, le jeune sonomancien avait atteint le sud. D'abord Ishtar, où il avait fait le plein de provisions. Ses précepteurs lui avaient pour l'heure défendus de se livrer à une quelconque croisade religieuse dans les villes principales du continent. Il n'était pas prêt, ses pouvoirs n'étaient pas assez développés, et il serait sans doute rejeté plus vigoureusement que s'il se trouvait dans un petit village perdu au milieu de nulle part. Se pliant aux ordres, Fudo avait poursuivi sa route le long de la côte, faisant étape au cœur de plusieurs villages de pêcheurs.

Toutefois, plus il s'éloignait d'Ishtar, plus les amas de cabanes qu'il trouvait sur sa route lui semblaient vide. Comme si les habitants avaient plié bagages, ou se barricadaient en le voyant venir. Il y avait de la tension dans la voix, dans l'être des paysans à qui il s'adressait. Ils regardaient par-dessus leurs épaules, leurs mains tremblaient et même lorsqu'ils étaient réceptifs à la bonne parole, ils ne pouvaient s'empêcher d'essayer de mettre un terme à la discussion.

Ce jour-là, Fudo Arakan avait marché d'un bon pas, comme à son habitude. Quelques mèches de ses cheveux noirs commençaient à lui tomber sur le front, et sa barbe le grattait occasionnellement. Il allait bientôt devoir songer à couper tout ça. Malgré tout, il n'avait pas fait escale dans le moindre village, après avoir quitté le précédent au lever du soleil. Alors que l'astre commençait à brûler la ligne d'horizon, le stryge noir aperçut un amoncellement de cabanes. Enfin, il parvenait au village côtier le plus proche ! Avec de la chance, il y avait une petite auberge où il pourrait passer la nuit. Sourire aux lèvres, de manière à paraître aussi avenant que possible, l'Adepte pressa légèrement le pas. Il était également affamé.

Pourtant, lorsqu'il entra dans le village, il ne vit pas âme qui vive. Pas même la lueur d'une bougie aux fenêtres. Malgré tout, il y avait forcément des gens ici. En effet, en contrebas du groupuscule de cabanes, un ponton s'avançait sur la mer. Deux barques et un petit bateau y étaient amarrés. Déambulant dans la principale allée du village, Fudo regardait autour de lui, attendant de voir si quelqu'un allait venir à sa rencontre. Il dut rapidement se faire une raison, ça n'arriverait pas. Alors il se résolut à aller frapper à la porte la plus proche. Trois coups secs, puis, d'une voix chaleureuse :

Bonsoir ! Il y a quelqu'un ? Auriez-vous un instant pour discuter de votre maître et sauveur le Dragon Blanc ?
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte Roseline III
Technophile

Charlotte Roseline III

Messages : 310
Expérience : 1859
Féminin Âge RP : 32

Politique : 47
Métier : Sculpteur - Maîtresse
Titres:
 

(Lucie, fille de Charlotte [Modifié] +360, 150, v+290 ; contrecoup de 80)

Stats & équipements
Vitalité:
2590/2590Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] 242396barresante02  (2590/2590)
Vitesse: 295
Dégâts: 1755

Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] Empty
MessageSujet: Re: Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë]   Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] EmptyVen 12 Mar 2021 - 13:00
Séparation du contenu
- Mahahaah! N'est-ce pas magnifique?! S'esclaffait Charlotte. On s'croirait revenues à la bonne vieille époque! Ca va faire du bien à c'vieux Ruby de r'prendre un peu d'couleur, tu crois pas Lucie?

Assise confortablement sur son siège rembourré, tout du haut de la dunette du Ruby, elle savourait le spectacle sanglant qui s'offrait à elle. De ci, de là, au devant du navire, l'on pouvait voir surgir des profondeurs de l'océan des taches rougeâtres. De temps à autres, l'on pouvait deviner d'où celles-ci apparaissaient. Entre la précédente et la suivante apparaissait quelque fois un aileron de requin, celui de son très cher Kerol. Cette force de la nature avait servit de démineur au Ruby dans cette mission de reconnaissance. Les Skarniens des Mers du clan Tripierat posaient depuis longtemps problème de par leur activité sous-marine et pour cela l'équipage de Charlotte avait un atout tout trouvé en la personne de l'homme-requin.

- Oui mère... Dit la jeune fille depuis longtemps blasée par l'hatitude de ses aïeules.

Charlotte prit une gorgée de son vin elfique préféré tout en pensant aux souvenirs qu'elle avait de la région. A l'époque, on pouvait voir de ci de là des pisciculture et quelques barques de pêcheurs ou d'autres marchands locaux. C'était facile de marchander avec les peuples de cette région car ils n'étaient point sous la houlette du Roi. A présent, il n'y'avait plus que la désolation et il ne restait plus que l'activité ludique de Kerol pour redonner un peu de joie dans le coeur de Charlotte.

- Cité en approche! Cria la gobeline du haut de sa vigie.

La matriarche se leva, agrippant sa longue vue au passage et fourra un oeil dans l'oeillère de cette dernière. C'était bien le village d'Uwempé qu'elle avait connue autrefois, mais que de dégradations il avait connu depuis! Plus une âme ne semblait vivre en ces lieux et la plupart des bâtiments semblaient avoir été détruits ou laisser à l'abandon.

- Engeance misérable... Grommela notre Piratesse.

Ils maintenir ainsi le cap jusqu'à l'entrée du dit village. Par précaution, le navire fut abandonné entre les mains de la fille tandis que la mère préparait les deux chaloupes. L'homme-requin allait accompagner la matriarche sur l'une, tandis que deux gus engagés sur le fil allaient prendre l'autre. Un mauvais présentiment avait alors envahit l'équipage. C'était depuis que Kerol était sortit des eaux, affirmant qu'il n'y'avait plus de Skarniens à chasser. Pourquoi une si maigre défense sur le chemin de ce village et trouver celui-ci vide de toute résistance? Charlotte aurait mit sa main à couper qu'ils leur préparaient un coup en traître, mais l'heure n'était pas encore à la panique. Quelques précautions suffiraient amplement pour cette situation.

Les deux groupes ainsi formés mirent pieds à terre, ainsi commencèrent leur inspection des lieux. D'un bâtisse à l'autre, Charlotte ne trouva que misère, ossements, pouriture et bien peu de chose de valeur. Les Skarniens avaient déjà tout dépouiller et sans doute Uwempé n'avait plus rien à offrir pour son équipage, ni même peut-être la faction en général. Charlotte, lassée, finit par s'assoir à la table d'une de ses bâtisses. Se prenant la tête dans les mains, elle partagea son impression avec son fidèle garde.

- Mon ami, je ne m'étais pas bien rendu compte de la situation, je dois bien l'avouer...

- Mh... Les rats... 'Sont pas bons... Répondit l'homme-requin tout aussi expressif qu'une truite.

Charlotte se releva après quelques secondes de repos.

- Bon, allons-y avant...

*toc*toc*toc*

Les deux individus se regardèrent, étaient-ce ces deux idiots qui avaient empiéter sur leur territoire de recherche? La voix qu'ils entendirent vint de suite effacer ces soupçons.

- Bonsoir ! Il y a quelqu'un ? Auriez-vous un instant pour discuter de votre maître et sauveur le Dragon Blanc ?

Par toute la soupe de crabe qu'on a engloutie, pensa alors Charlotte, encore un Stryge-Noir?! La culture du Lac Fresha n'étais pas étrangère à notre Piratesse, originaire de l'endroit. Elle connaissait l'histoire de ces deux peuples et de leurs dieux et, surtout, elle savait qu'il valait mieux se méfier des Stryges-Noirs. Dans une autre vie, lorsqu'elle dut malheureusement monnayer son corps pour survivre à Ishtar, elle n'avait pas oublier que des filles s'étaient faites quelquefois maltraité par l'un de ces oiseaux de malheurs adepte de vices inhumains. Elle fit donc signe à Kerol d'ouvrir la porte, sans doutes la vue d'un allié Abyssal de la Tempête rassurerait au moins cet oiseau de malheur.

- Mpfh? Souffla Kerol de ses nasaux en ouvrant la porte.

- Entreeez dooonc! Annonça derrière lui Charlotte qui avait bien remarqué qu'il était seul.

Kerol laissa la place à l'inconnu pour passer. Ce dernier était plutôt grand, même pour un Stryge, et avait, selon les goûts de notre aventurière, une sale gueule. Une grosse cicatrice de brûlure était en plein milieu de son visage qui, lui-même, était en partit dissimuler sous une capuche qui mettait en avant les yeux rouges de son porteur. Un drôle d'oiseau, c'était certain, mais qui avait l'air moins coriace et agressif que le dernier qu'elle avait put croiser.

- J'sais pas si c'est bien l'moment d'causer religion mon gars. J'sais pas si t'es au courant mais t'es en plein territoire Skarnien ici. Mais dit-moi, toi qu'a l'air d'un érudit, ton Dragon Blanc là, l'aurait pas une popote pour la jeunesse éternelle? Demanda-t-elle les yeux remplit d'étoiles. Parce-que, de ce que j'en sais, à part laisser d'pauvres femmes couvertes de blessures de part chez moi, m'a pas l'air très pratique. Conlut-elle un peu moins jouasse, repensant aux souvenirs d'une sombre époque.

Toutes les occasions étaient bonnes pour glaner des informations sur le sujet. Peut-être que les Stryges-Noirs avaient un artefact, une histoire, une légende même qui pourrait la mettre sur une piste et ainsi libérer sa descendance de la malédiction tout en accomplissant son rêve.




Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] Cr3flag-2
Revenir en haut Aller en bas
Circë Andirral
Nouvel(le) habitant(e)

Circë Andirral

Messages : 22
Expérience : 255
Féminin Âge RP : 86 ans depuis sa naissance, 26 ans pour toujours

Politique : 00
Métier : Métier - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
115/115Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] 242396barresante02  (115/115)
Vitesse: 161
Dégâts: 43

Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] Empty
MessageSujet: Re: Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë]   Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] EmptyVen 12 Mar 2021 - 15:48
Séparation du contenu
Circë marche sans se poser beaucoup de questions. Un pas après l'autre, le visage et sa peau masquée sous sa capuche, la vampire erre sur Dùralas comme un spectre à la recherche d'un but. Depuis qu'elle avait quitté les clans vampiriques et qu'elle était devenue une vampire bêta sans maître, Circë avait la totalité du monde qui s'ouvrait devant elle, tellement d'endroit à visiter, de choses à faire qu'elle ne savait ni par où commencer, ni ce qu'elle devait faire. Elle se contenait tout au plus à se nourrir d'animaux ne se contenant que de se survivre plus que toutes autres choses.

  C'est en errant que l'immortelle finie par tomber sur un village abandonné, les anciennes habitations des humains avaient bien quelques avantages, le premier est de masquer le soleil à la vue de la vampire, le second est d'être un refuge pour de petits rongeurs, un maigre repas, mais tout le monde se fiche de quelques cadavre de rat, de chat ou de chien errant vidés de leur sang, contrairement à un cadavre humain.

  C'est alors qu'elle se rapproche qu'elle se rend compte que l'endroit n'est pas si abandonnés que cela. Elle voit de dos une grande silhouette munie d'une gigantesque paire d'ailes sombres. La vampire n'avait jamais vu de stryge de sa vie, 80 ans d'existence dont 20 en tant que paysanne dans un petit village et le reste dans le harem d'un seigneur vampire, cela n'aide pas à faire des rencontres. Elle avait cependant lut assez de livres à leur sujet pour savoir qu'il s'agit d'une stryge noire et qu'il valait mieux s'en méfier.

  Elle comptait partir dans une autre maison, les problèmes des autres n'ayant aucun intérêt pour elle, quand elle vit que d'autres choses se rapproche, des sortes de rat géant à taille humaine. La vampire à un choix rapide à faire, soit elle prend le risque de venir à la rencontre de la stryge et espère qu'elle aura assez de jugeote pour accepter une alliance temporaire, quitte à le laisser en plan durant le combat contre ses créatures. Soit elle essaye de se montrer discrète jusqu'à que les rats s'en prennent à la stryge. Circë ne connait pas cette espèce, elle suppose que leurs sens doivent être équivalent à ceux d'un rat et si tel est le cas, pour la discrétion, cela reste de l'ordre de l'impossible, les rats ont un odorat particulièrement efficace et une vision aussi poussé que celle de la vampire.

  Le choix est vite fait. Circë se rapproche et toc à la porte, puis ouvre sans qu'on l'invite. Elle se rend vite compte que la créature aux ailes noires n'est pas toute seule, mais trop tard, les personnes en faces ont dû la voir arriver. Elle n'a entendu que la fin de la conversation, une histoire de culte autour du dragon blanc et de femme violenter. Circë avait aussi lut quelques choses de ce tonneau-là à propos du culte de la tour noire. Ce serait une sorte de partage culturelle ?

  "- Bonjour, désolé de venir vous déranger, c'est juste pour prévenir qu'un groupe de rat-humanoïde se dirige vers ici."

  Circë regarde devant elle, un homme requin est en plus de la stryge et une femme d'une grande beauté, qui semble être la chef de tout ce beau monde. Elle lâche un léger sourire en coin, vu le nombre de rat, ils ne seront pas assez de tout ce beau monde pour s'en débarrasser.

  "- Ils ont l'air de plutôt intéresser par votre navire et j'ai bien peur que ce ne soit pas pour un simple échange culturel."
Revenir en haut Aller en bas
Le Juge
Personnage Non Joueur

Le Juge

Messages : 7321
Expérience : 25083
Féminin

Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] Empty
MessageSujet: Re: Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë]   Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] EmptyVen 12 Mar 2021 - 20:30
Séparation du contenu
[T1]Fudo et ses drôles de dames CONTRE skarniens du clan Tripierat


L'équipe des skarniens commence le combat.


Charlotte : 1900
Vitesse : 392
Dégâts : 1705
Capacités spéciales :
* Choc technologique : Diminue la vitesse des adversaires de 75 / tour
* Munitions briseuses d'os : En cas d'attaque réussie, l'adversaire voit ses dégâts réduits de 25% pour le tour suivant.
* Empoisonnement à l'énergie bleue :  À chaque attaque réussie, la cible est marquée pendant toute la durée du combat. Elle subit alors 20% de dégâts en plus pour chaque coup reçu (d'alliés ou d'ennemis).
* Sabre de corps à corps : À chaque attaque subie, envoie 80 de dégâts à la source.
* Boussole d'exploration :   Le possesseur gagne 25% de sa vitalité en cas de CC
* Eborgnée : CC réduit de 50%

Circë : 110
Vitesse : 156
Dégâts : 38

Fudo : 105
Vitesse : 87
Dégâts : 68

Contre


Guerrier du clan Tripierat A (PNJ) : 150
Vitesse : 400
Dégâts : 30
Capacités spéciales :
* Rapidité :  Attaque 2x Fudo.
Butin : +5 points de faction (25 max dans le RP)

Guerrier du clan Tripierat B (PNJ) : 150
Vitesse : 400
Dégâts : 30
Capacités spéciales :
* Rapidité :  Attaque 2x Fudo.
Butin : +5 points de faction (25 max dans le RP)

Guerrier du clan Tripierat C(PNJ) : 150
Vitesse : 400
Dégâts : 30
Capacités spéciales :
* Rapidité :  Attaque 2x Fudo.
Butin : +5 points de faction (25 max dans le RP)

Guerrier du clan Tripierat D(PNJ) : 150
Vitesse : 400
Dégâts : 30
Capacités spéciales :
* Rapidité :  Attaque 2x Fudo.
Butin : +5 points de faction (25 max dans le RP)

Guerrier du clan Tripierat E (PNJ) : 150
Vitesse : 400
Dégâts : 30
Capacités spéciales :
* Rapidité :  Attaque 2x Fudo.
Butin : +5 points de faction (25 max dans le RP)

Guerrier du clan Tripierat F (PNJ) : 150
Vitesse : 400
Dégâts : 30
Capacités spéciales :
* Rapidité :  Attaque 2x Fudo.
Butin : +5 points de faction (25 max dans le RP)
Revenir en haut Aller en bas
Le Juge
Personnage Non Joueur

Le Juge

Messages : 7321
Expérience : 25083
Féminin

Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] Empty
MessageSujet: Re: Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë]   Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] EmptyVen 12 Mar 2021 - 20:35
Séparation du contenu
Guerrier A attaque à 30 sur Circë.
Guerrier B attaque à 30x2 sur Fudo.
Guerrier C, D, E, F attaquent à 120 (30x4) sur Charlotte et s'infligent chacun 80 de contrecoup.
Revenir en haut Aller en bas
Fudo Arakan
Néophyte

Fudo Arakan

Messages : 13
Expérience : 378
Masculin Âge RP : 20

Politique : 00
Métier : Bûcheron - Novice
Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
265/265Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] 242396barresante02  (265/265)
Vitesse: 247
Dégâts: 78

Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] Empty
MessageSujet: Re: Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë]   Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] EmptySam 13 Mar 2021 - 15:03
Séparation du contenu
Au grand soulagement de Fudo, il perçut rapidement quelques bruits de pas, puis le cliquetis d'un verrou. Devant lui, un Abyssal se dressa, quasiment aussi grand que lui. Peuple fascinant que ceux qui vivent dans les mers. Bien sûr, leurs croyances divines sont totalement stupides et à la limite de l'hérétique, mais comment leur en vouloir ? Le Dragon Blanc, dans sa mansuétude, n'allait pas inonder les mers de ses flammes purificatrices.

Derrière cet homme-requin, une femme à la chevelure flamboyantes et aux airs de dirigeante l'invita à entrer avec bienveillance. Une gentillesse qui mit immédiatement Arakan à l'aise, tandis que la demoiselle lui résumait la situation et faisait part de ses doléances à Mahriser.

Malheureusement, il semble en effet que ces nuisibles éparpille les brebis égarées, qui ne recherchent que la lumière. Mais il est de mon devoir de les trouver et de les guider vers la douce chaleur du Dragon Blanc.

Sa voix, bien que tragiquement grave, se voulait douce et aussi bienveillante que celle de son interlocutrice. Bien sûr, le rendu ne devait pas être le même, mais avec son regard, son sourire, et un visage découvert après avoir retiré sa capuche, Fudo espérait parvenir au même résultat.

La jeunesse éternelle ? Par la Matriarche, pourquoi voudriez-vous vous encombrer d'une telle malédiction ? Le Divin Dragon Blanc nous observe sur cette terre afin de jauger nos mérites. Seul les plus fidèles sujets de Mahriser trouveront le chemin du champ de bataille ultime, où ils guerroieront aux côtés des Divins jusqu'à la fin des temps. Si vous souhaitez vous prévaloir de l'inévitable trépas... vous abandonneriez toute chance de rallier les rangs supérieurs ? Quelle idée farfelue !

Un rire amusé s'échappa des lèvres de Fudo. La vie éternelle, et puis quoi encore ? Revenir d'entre les morts ? Ceux qui s'adonnaient à de tels jeux interdits n'étaient bons qu'à être excommuniés. Quant aux amants un peu trop vigoureux...

Les critères de sélections des guerriers de Mahriser demeurent mystérieux. Pour certains, il est important de montrer son imperméabilités aux affres des conflits. Ne pas être effrayé à l'idée de commettre le mal pour soutenir une cause juste fait partie de la philosophie de certains stryges noirs. Mais si par-delà les limites de ce monde, ceux-là atteignent le champ de bataille des Dieux, alors ce sacrifice sera justifié, et les blessées seront récompensées à leur juste valeur, car le Dieu Dragon est bon pour ceux qui collaborent avec les fiers représentants de son peuple.

Alors qu'il finissait son sermon, Fudo entendit les pas pressants d'un nouvel arrivant derrière lui. Calmement, il se retourna pour observer une femme les avertir de l'arrivée imminente d'un groupuscule de Skarnien. Ces derniers étaient probablement intéressés par l'embarcation de la rouquine. Sans paniquer, le prophète écarta les bras, embrassant la scène de toute son envergure.

Nulle crainte, Mahriser veille sur moi, et sur vous par la même occasion. Ces vermines n'ont que faire de se baigner dans la douce chaleur du Dragon Blanc. Repoussons-les ensemble, et abattons sur ces parjures l'ire des Divins !

D'un pas décidé, Fudo se dirigea à l'extérieur. Dans la nuit tombante, on percevait quelques flammèches provenant de torches. Celles-ci se rapprochaient rapidement de leur position. Pour l'heure, Arakan choisit de ne pas utiliser sa voix. Il avait quelques instants de répit avant que le village ne soit en proie au chaos. Et ces flammes, si elles se rapprochaient trop près, l'empêcheraient de ce concentrer correctement. Il devait les éteindre, maintenant.

Le stryge noir se concentra, marmonnant tout bas des pamphlets guerriers, tandis qu'il canalisait entre ses mains un sort de vent. L'aéromancie n'était pas sa spécialité, mais c'était une magie liée à l'air, tout comme la sonomancie. Il avait des affinités, et il devait se montrer capable de démontrer la puissance de Mahriser, incarnée en lui par sa magie. Après une dizaine de secondes, Fudo rouvrit les yeux. Les Skarniens étaient aux portes du village. Relâchant son sort, il projeta une petite lame d'air droit devant lui. Sans qu'il ne comprenne réellement comment, l'un des rats fut décapité sur le coup. Mais un autre était déjà sur lui, prêt à le griffer et le mordre...

[Tue Rat C]


Dernière édition par Fudo Arakan le Sam 13 Mar 2021 - 15:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Destin
Personnage Non Joueur

Le Destin

Messages : 8052
Expérience : 29479

Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] Empty
MessageSujet: Re: Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë]   Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] EmptySam 13 Mar 2021 - 15:03
Séparation du contenu
Le membre 'Fudo Arakan' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Stryge N' :
Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] Cc_sn10
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte Roseline III
Technophile

Charlotte Roseline III

Messages : 310
Expérience : 1859
Féminin Âge RP : 32

Politique : 47
Métier : Sculpteur - Maîtresse
Titres:
 

(Lucie, fille de Charlotte [Modifié] +360, 150, v+290 ; contrecoup de 80)

Stats & équipements
Vitalité:
2590/2590Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] 242396barresante02  (2590/2590)
Vitesse: 295
Dégâts: 1755

Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] Empty
MessageSujet: Re: Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë]   Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] EmptySam 13 Mar 2021 - 17:16
Séparation du contenu
Par toutes les grenouilles de bénitier d'la Muse, pensait Charlotte alors que Fudo lui exprimait son point de vue, ce type est timbré... Mah! Au moins il n'a pas l'air bien méchant! Dans tous les cas, cet hurluberlu n'avait pas l'air d'avoir la moindre piste. Alors qu'elle pensait gentiment lui fausser compagnie, l'on frappa une nouvelle fois à la porte. Décidemment, se dit alors la matriarche, c'est l'rendez-vous des glandus. Une jeune femme pénétra alors la bâtisse, sans même qu'on l'invite, et leur fit passer ce message :

- Bonjour, désolé de venir vous déranger, c'est juste pour prévenir qu'un groupe de rat-humanoïde se dirige vers ici.

C'était une bien étrange façon de présenter les choses, sans doute la vermine était encore loin. Charlotte se leva et fit signe à Kerol de bouger, mais la jeune demoiselle n'avait pas encore finit ses révélations.

- Ils ont l'air de plutôt intéresser par votre navire et j'ai bien peur que ce ne soit pas pour un simple échange culturel.

- Nulle crainte, s'en alla soudainement le Stryge-Noir illuminé, Mahriser veille sur moi, et sur vous par la même occasion. Ces vermines n'ont que faire de se baigner dans la douce chaleur du Dragon Blanc. Repoussons-les ensemble, et abattons sur ces parjures l'ire des Divins !

La matriarche fut surprise par cette emportée lyrique, mais l'heure n'était point à la poésie. Elle se dépêcha de sortir accompagné de son garde et aperçu déjà les torches de ces immondes créatures se diriger vers eux. Des torches, voilà qui n'annonçait rien de bon pour le Ruby. Tandis qu'elle cherchait un accessoire dans sa sacoche, elle entendait le prêtre psalmodier encore quelques étrangeté entre ses dents.

- Trouver! Fit elle en sortant une sphère de cuivre sur laquelle était ciselé ses initiales.

Elle appuya sur un petit bouton qui dépassait de celle-ci, et l'on entendit alors un drôle de mécanisme se mettre en branle.

- Envois leur ça dans la tronche Kerol, dit-elle en passant l'instrument à son homme de main.

L'homme-requin balança son bras en arrière, à la manière de certains athlètes lanceurs de balles, et propulsa l'instrument tout droit dans le torse d'une de ces créatures. La pauvre bête roula en arrière tandis que l'un de ses congénères se faisait décapiter par la magie mystique de l'Adepte. Charlotte, elle, avait armer la carabine qu'elle tenait en bandoulière et fit feu sans trop viser. Au même moment, le dispositif qu'avait envoyé l'Abyssal finit par exploser en une étrange vague bleue, semant le chaos dans le rang des Skarniens et leur octroyant un peu de répit.

- Au port! Tous au port! S'en allait-elle, pensant que, tout étrange qu'ils étaient, ils allaient pouvoir être utile au cas où le Ruby serait mal au point.

Charlotte se mise en route sans trop attendre l'avis des inconnus. Si ils voulaient vivre, cela ne tenait qu'à eux.

[Attaque le guerrier B]




Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] Cr3flag-2
Revenir en haut Aller en bas
Le Destin
Personnage Non Joueur

Le Destin

Messages : 8052
Expérience : 29479

Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] Empty
MessageSujet: Re: Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë]   Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] EmptySam 13 Mar 2021 - 17:16
Séparation du contenu
Le membre 'Charlotte Roseline III' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Humain' :
Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] Cr_hum10
Revenir en haut Aller en bas
Circë Andirral
Nouvel(le) habitant(e)

Circë Andirral

Messages : 22
Expérience : 255
Féminin Âge RP : 86 ans depuis sa naissance, 26 ans pour toujours

Politique : 00
Métier : Métier - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
115/115Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] 242396barresante02  (115/115)
Vitesse: 161
Dégâts: 43

Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] Empty
MessageSujet: Re: Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë]   Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] EmptyDim 14 Mar 2021 - 14:41
Séparation du contenu
La question du divin est une question qui a peu d'intérêt pour la vampire. Quand on a été enfermé dans une grotte, transformée en cadavre habitait par la malédiction vampirique, loin de toute lumière et de tout espoir, on se fiche bien pas mal de l'existence de dieu ou de démon. On se rend plutôt compte de la froideur du monde et que la seule véritable force sur laquelle on peut se poser, n'émanera jamais d'un dieu. La seule forme d'immortalité qu'à vue la vampire ne vient pas d'une illumination divine, mais d'une maladie dont-on donne une origine divine et lointaine. Alors, elle écoute le serment en se disant juste que le fanatisme de la stryge la rend utile dans le sens où elle se jettera dans cette bataille en dépit de tout bon sens. Elle n'a nul besoin d'un quelconque dragon mythologique, une personne capable de tuer des Skarniens lui suffit largement. Elle lance sur la stryge un sourire peu convaincu et sort a la suite de ses nouveaux camarades.

La femme semble par contre moins illuminer et plus réfléchie. Elle envoie à son camarade une étrange sphère et lui demande de la tirer sur les hommes rats avant de tirer sur eux avec une carabine. Si Circë reste une paysanne avec des capacités de vampire, elle est une simple femme sans expérience au combat. Raison pour laquelle, quand cette femme lui donne l'ordre de rejoindre son navire, elle s'exécute sans demander son reste. Elle sort cependant sa dague au cas où un des hommes rat tente de l'attaquer.

"- D'accord, je vous suis."

C'était bien le premier combat auquel participe la vampire. Dans les cavernes, sa position de femme dans un harem avait pour avantage qu'elle n'avait pas besoin de chasser pour survivre. On lui emmenait directement les humains en tant que bétail. Une vie simple, mais soumise, la seule différence qu'il y avait entre ses proie sans défense et elle, c'est qu'elle offrait son corps, à son maitre, plutôt que son sang. Un maitre qui lui avait arraché sa famille et sa vie, mais qui était bien trop puissant et effrayant pour que Circë puisse lui faire face.

Un Homme-rat surpris Circë et vient l'attaquer, ne lui laissant qu'à peine le temps de reculer pour tenter d'échapper au coup sans grand succès puisque sa lame vient entailler le bras de la paysanne qui lâche un cri de douleur étouffé.

"- Humpf"

Elle contre attaque envoyant un coup de dague de toutes ses forces.

[Attaque guerrier A]
Revenir en haut Aller en bas
Le Destin
Personnage Non Joueur

Le Destin

Messages : 8052
Expérience : 29479

Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] Empty
MessageSujet: Re: Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë]   Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] EmptyDim 14 Mar 2021 - 14:41
Séparation du contenu
Le membre 'Circë Andirral' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Vampire' :
Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] Cr_vam10
Revenir en haut Aller en bas
Le Juge
Personnage Non Joueur

Le Juge

Messages : 7321
Expérience : 25083
Féminin

Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] Empty
MessageSujet: Re: Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë]   Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] EmptyMar 16 Mar 2021 - 19:07
Séparation du contenu
Combat terminé !

Les Skarniens se jettent sur Charlotte, ayant reconnu son odeur de poisson des pirates mais reçoivent le contre-coup des équipements technophiliques de la dame et décèdent dans une souffrance peu enviable.
Les joueurs sortent victorieux et remportent 32 points d'expérience ainsi que 27 pièces d'or.
Charlotte remporte 25 points de faction.

Le RP peut continuer.
Revenir en haut Aller en bas
Fudo Arakan
Néophyte

Fudo Arakan

Messages : 13
Expérience : 378
Masculin Âge RP : 20

Politique : 00
Métier : Bûcheron - Novice
Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
265/265Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] 242396barresante02  (265/265)
Vitesse: 247
Dégâts: 78

Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] Empty
MessageSujet: Re: Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë]   Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] EmptyDim 21 Mar 2021 - 14:18
Séparation du contenu
L'ennemi skarnien fondait sur leur petit groupe, malgré de premières pertes dans leurs rangs. Fudo, puis la rouquine parvinrent à abattre deux des rats. La troisième arrivante, elle, parvint à bien repousser l'assaut d'un troisième. Mais alors qu'un nouvel ennemi plantait ses crocs répugnants, assez profondément dans l'avant-bras du prophète, une détonation sourde retentit dans le petit village. Le souffle de l'explosion envoya Arakan voltiger sur deux ou trois mètres, avant que la façade d'une des cabanes ne coupe durement cet élan impromptu. Sonné quelques instants, le stryge noir grogna en se redressant, sentant bien que son dos resterait endolori quelques heures après ça. Pourtant, lorsqu'il embrassa la scène du regard, il constata que l'attaque skarnienne avait été totalement repoussée.

Par le souffle de Mahriser... murmura Fudo dans sa barbe.

Il prit la suite des deux femmes et de l'abyssal, se dirigeant vers le ponton d'embarcation. Le navire amarré appartenait manifestement à la tueuse de rats. Enthousiasmé par sa démonstration de force, Fudo ne manqua pas de la congratuler, écartant à nouveau les bras alors que sa voix grave portait dans tout le village.

Le Dragon Blanc soit loué ! Peu importe quels mystères se cachent derrière vos armements sans doute des trucs d'hérétiques, le résultat ne trompe pas. Je n'ai guère l'impression que vous marchiez enveloppée dans la chaleur de Mahriser, mais la puissance de vos équipements est digne de Lui. Il veille sur vous. Il veille sur nous, et pour Sa protection au cours de cette brève altercation, nous le remercions en lui dédiant la victoire.

Déployant ses ailes, Arakan leva les yeux au ciel, bras tendus vers les étoiles. Il inspira profondément, goûtant l'air que son Dieu le laissa respirer. Puis, le cœur léger, il reporta son attention sur le reste de la petite assemblée.

Alliées d'un instant, n'occultez pas dans vos prochaines aventures, la chaleur du Dragon Blanc, vous guidera dans le futur. *rime surprise, dab.*

La nuit était encore jeune, le soleil disparaissait à peine derrière l'horizon. Et maintenant ?

Simple curiosité : y a-t-il une raison spécifique derrière votre venue en ces lieux manifestement dangereux ? Ou vous êtes vous laissées guidées par une divinité d'hérétiques ignorants le Dragon Blanc ?
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte Roseline III
Technophile

Charlotte Roseline III

Messages : 310
Expérience : 1859
Féminin Âge RP : 32

Politique : 47
Métier : Sculpteur - Maîtresse
Titres:
 

(Lucie, fille de Charlotte [Modifié] +360, 150, v+290 ; contrecoup de 80)

Stats & équipements
Vitalité:
2590/2590Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] 242396barresante02  (2590/2590)
Vitesse: 295
Dégâts: 1755

Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] Empty
MessageSujet: Re: Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë]   Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] EmptyLun 22 Mar 2021 - 17:43
Séparation du contenu
La fuite avait été un peu plus compliqué que prévue, un Skarnien avait réussit à s'attaquer à Fudo tandis que Circë avait dut s'en défaire d'un sur la route. Enfin, quand Charlotte arriva au semblant de port dont elle avait fait référence, une évidence s'imposa à elle. Les Skarniens avaient déjà pris la fuite. Leur lâcheté avait été à la hauteur de leur réputation même si, au final, la matriarche savait bien qu'il ne s'agissait pas là d'un point fort stratégique.

Arrivés auprès du Ruby, Fudo interpela notre aventurière.

- Le Dragon Blanc soit loué ! Peu importe quels mystères se cachent derrière vos armements sans doute des trucs d'hérétiques, le résultat ne trompe pas. Je n'ai guère l'impression que vous marchiez enveloppée dans la chaleur de Mahriser, mais la puissance de vos équipements est digne de Lui. Il veille sur vous. Il veille sur nous, et pour Sa protection au cours de cette brève altercation, nous le remercions en lui dédiant la victoire.

Se remémorant l'efficacité du dernier Stryge-Noir qu'elle avait vu, elle ne put prendre ceci que comme un compliment malgré le bizarre de l'individu. La fin du discours lui plut malheureusement un peu moins, c'était bien à elle qu'elle voulait qu'on dédie cette victoire et à personne d'autres.

- Alliées d'un instant, n'occultez pas dans vos prochaines aventures, la chaleur du Dragon Blanc, vous guidera dans le futur.

A cela, elle n'avait rien à dire, superstitieuse comme elle l'était, une bénédiction était toujours bonne à prendre et il va de soit qu'elle éviterait d'attirer le courroux de l'Adepte, ainsi que les diverses malédictions qu'il aurait put lancer à bord du Ruby. Alors qu'ils s'afféraient à monter à bord, il interrogea ainsi la capitaine :

- Simple curiosité : y a-t-il une raison spécifique derrière votre venue en ces lieux manifestement dangereux ? Ou vous êtes vous laissées guidées par une divinité d'hérétiques ignorants le Dragon Blanc ?

Charlotte réfléchissait alors qu'elle aidait ses invités à monter à bords. Etait-il judicieux de parler de ce qu'ils faisaient là à un Stryge-Noir? Leur Tour fournissait, de part sa nature même, un bon nombre d'assassins à la Congrégation de l'Ombre. Bien que Fudo soit semble-t-il un simple dévot, la question se posait tout de même. Mieux valait ne pas révéler les vues qu'ils pouvaient avoir sur cette partie du monde.

- Rien m'dit que t'es pas d'la Congrégation...M'enfin, j'étais curieuse de voir comment les gens d'ici s'débrouillaient face aux Skarniens. Apparemment mal, étant donné l'manque de gens!

Elle tendis alors la main à celle glacée de Cïrcé pour qu'elle puisse grimpé plus aisément par dessus le bastingage, avant de leur souhaité la bienvenue à bord.

- Bienvenue sur le Ruby! Ici on s'ra en sécurité. Enfin, théoriquement...

Les membres de l'équipage regardèrent les nouveaux venus comme d'obscures créatures des abysses. Il faut dire que le soleil couchant n'aidait pas à les rendre moins intrigants. Seule la géante, Berthe, vint naturellement alors rencontre, un étrange papier poisseux à la main.

- On a r'trouver ça dans la barque de truc et machin ma belle.

- Fait voir, demanda Charlotte.

La matriarche saisit le document poisseux du bout des doigts et tenta de lire les inscriptions presque incompréhensible qui y étaient écrit. Tout le monde alors écouta ce que contenait l'étrange message, bien que chacun se doutait de qui il pouvait bien venir. A la façon de quelqu'un qui a effectivement du mal à lire, Charlotte cita :

"Pi-rattes de la sur fasse! Nouz avoir vos zom-zom. Si vouloir les récupère, vous venir prendre plus loin. Ca pas piège, skarniens jurer.

Rat'Skozy Moustaches-Bleues"



Charlotte souffla d'épuisement, comme si elle n'avait que cela à faire. Cependant, mieux valait venir au secours de ces imbéciles pour le morale des troupes.

- Très bien, mangeons d'abord nous aviserons ensuite!

Foncer tête baisser dans ce piège si évidant semblait absurde. Elle préférait pour l'heure reprendre quelques forces et prendre mieux connaissance de ses invités.

- Je vous en prie, suivez moi dans ma cabine, proposa-t-elle alors aux inconnus.

Il y'avait toujours de quoi manger et boire dans la cabine de Charlotte, sans doutes pas au goût d'une vampire telle que Circë mais, cela, elle ne pouvait pas le savoir. La matriarche la pensait tout simplement maladif. Après tout, au vue de la zone dans laquelle ils se situaient, elle ne devait pas avoir fait un voyage facile. Quant au Stryge-Noir, et bien, difficile de savoir si il était juste bizarre ou bien perdu. Une fois qu'ils furent installés comme il se doit, Charlotte lança la conversation en servant du vin elfique à elle-même et ses invités.

- Et bien alors, vous, qu'est-ce que vous faites dans l'coin? C'pas vraiment l'genre d'endroit où j'aurais penser trouver un Stryge-Noir, quoi que... Fit-elle en repensant à Saïgo qu'elle avait croisé il y'a peu. Et toi ma jolie, t'as pas l'air très en forme, t'es toute pâle. Tu t'appelles comment déjà? Mange un coup va! Y'a c'qui faut pour ceux qui n'ont pas peur de se r'trousser les manches ici! Dites moi donc un peu c'qui vous amène, et en quoi de braves Pirates comme nous pourraient vous aider?!




Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] Cr3flag-2
Revenir en haut Aller en bas
Circë Andirral
Nouvel(le) habitant(e)

Circë Andirral

Messages : 22
Expérience : 255
Féminin Âge RP : 86 ans depuis sa naissance, 26 ans pour toujours

Politique : 00
Métier : Métier - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
115/115Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] 242396barresante02  (115/115)
Vitesse: 161
Dégâts: 43

Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] Empty
MessageSujet: Re: Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë]   Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] EmptyMer 24 Mar 2021 - 1:20
Séparation du contenu
Les Skarniens ne font pas le poids devant la pirate et finissent vite réduit en charpie. Pour le cas de Circë, elle a le Skarnien planté au bout de sa lame et l'idée de venir y rajouter ses crocs lui traverse l'esprit, mais se comporter en vampire devant une femme capable d'une telle puissance de feu ne lui semble pas une bonne idée. La Stryge noire semble lui aussi impressionné par un tel tour de force et vient féliciter à sa façon la rousse aux commandes du groupe, alors qu'ils se rapprochent du navire. Circë reste silencieuse, elle suit sans ne rien dire. Elle pourrait bien sûr partir, mais l'idée de tomber sur d'autres Skarnien la pousse à ne pas tenter sa chance pour l'instant. Elle se doute que la mort de quelques-uns des leur, ne va les rendre encore plus nerveux et qu'elle soit en partie responsable ou entièrement ne change rien. Pour eux, un Zom-Zom est un Zom-zom, même si elle est une Fam-fam.

La paysanne suit le petit groupe, écoutant d'une oreille un peu soûlé les déblatérassions mystiques de la stryge, sans oser lui dire ce qu'elle pense sincèrement de son dieu écailleux qui au mieux doit regarder amuser ses créatures ailées, au pire, n'en avoir rien à faire. Mais si tous les livres qu'elle a lus traite parfois avec ridicule les deux dieux dragons, il y a une seule chose sur lequel s'accorde les ouvrages, c'est le fanatisme des stryges, qu'elle soit blanche ou noire d'ailleurs. Et avoir une stryge énervée sur le dos est la dernière chose que veut avoir la vampire. Elle écoute la conversation qui commence à parler de la congrégation et sur les raisons qui ont poussé une pirate à venir dans un endroit aussi perdu et loin de tout. Circë regarde d'un air assez intrigué le navire et son équipage, c'est aussi la première fois qu'elle monte sur un navire. La pirate lui tend la main pour l'aider à grimper, la vampire la prend avec plaisir et dit avec un léger sourire.

"- Merci."

La main de la pirate est chaude, quoi de plus normale pour la main d'une vivante dans celle d'une morte ? La capitaine souhaite la bienvenue au groupe. L'équipage regarde Circë avec un œil plutôt méfiant. La vampire qui voyant le tyrannique soleil enfin se coucher, enlève la capuche de sa cape, laissant apparaître bien plus en évidence sa chevelure rousse et ses yeux vert pomme ressortant de son teint blanc maladif. Quelques regards changent devant la vue du visage de la vampire, mais dans l'ensemble l'équipage se méfie de la stryge et de la paysanne. C'est à ce moment qu'une géante se rapproche du groupe pour donner à la capitaine un message. La pirate lit à haute voix un message avec beaucoup de difficultés, visiblement le chef des Skarniens avait capturé un autre groupe d'hommes. Le "ça pas piège" de la fin du message fait soulever un sourcil à Circë, bon, il sait écrire, on peut difficilement en demander plus à un Skarnien. La capitaine soupire puis propose de manger et ensuite de venir au secours de ses hommes.

La vampire la suit dans sa cabine. Une fois installé et les mets présentés la technophile pose quelques questions à la stryge avant de parler à Circë, la considérant comme malade, ce qui n'est pas faux en un sens et lui posant quelques questions. La vampire eut un rire amusait.

"- Merci pour l'invitation et votre hospitalité, mais bien que la nourriture me paraisse, excellente, je n'ai pas très faim. J'ai mangé un peu avant l'arrivée des Skarniens."

La vampire ne ment qu'à moitié, même s'il ne s'agissait que de quelques rats et qu'en réalité, elle a terriblement faim, mais attaquer son hôte serait bien malpoli de sa part. Et l'impolitesse est une chose qui était sévèrement punie dans son ancienne vie d'esclave.

"- Je suis Circë Andirral, une simple voyageuse qui s'est un peu perdue et vous n'êtes pas mal non plus, belle capitaine inconnue."

La vampire prend le vin dans sa coupe et la renifle légèrement. Très maniéré comme à son habitude, ses gestes sont mesurés et calmes. C'est une des choses qu'elle a apprises de sa vie de vampire. Bien que les membres de son espèce préfèrent un autre liquide de couleur carmin, ils ne crachent pas non plus sur de l'alcool, même s'il existe des vampires qui préfèrent de l'alcool dilué dans le sang d'un poivrot. Son ancien maître était un grand adorateur de vin, appréciant en boire en compagnie de ses maîtresses et leur partageant parfois ses connaissances en œnologie dans le seul but d'impressionner des dames qui surjouent l'admiration pour lui plaire. Circë peut au moins boire cela pour ne pas non plus ne rien prendre à la table de la capitaine pirate. Elle trempe légèrement le liquide carmin et froid à ses lèvres. Elle a un peu perdu l'habitude de boire un liquide de cette couleur a une température aussi basse, mais son palais reconnaît le goût et l'odeur d'un vin plutôt fin.

"- Du vin Elfique ? Excellent choix."

Circë tend son verre vers la pirate en lui souriant calmement. Elle attend ensuite la réponse de la stryge se demandant s'il ne va pas dédier ses victuailles à son dieu aux écailles immaculées.
Revenir en haut Aller en bas
Fudo Arakan
Néophyte

Fudo Arakan

Messages : 13
Expérience : 378
Masculin Âge RP : 20

Politique : 00
Métier : Bûcheron - Novice
Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
265/265Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] 242396barresante02  (265/265)
Vitesse: 247
Dégâts: 78

Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] Empty
MessageSujet: Re: Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë]   Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] EmptySam 3 Avr 2021 - 18:23
Séparation du contenu
Alors que Fudo posait pied sur le pont principal du Ruby, il avisa l'équipage à bord. Une géante, un abyssal, une capitaine humaine à l'armement étrange et ésotérique, et toutes sortes d'incongruité pour une bande de mercenaires des mers. Une bien belle brochette d'hérétiques ! Songea l'apôtre, amusé.

La dame rousse semblait craindre qu'il ne fasse partie de la Congrégation de l'Ombre. Fudo savait à quel point les relations entre les mercenaires et les pirates étaient tendues, d'autant plus depuis la courte bataille du Carrefour Commercial. Mais lui n'était qu'un simple homme de foi. Les intrigues politiques et guerrières ne l'avaient jamais passionné, quand bien même de part son appartenance à la Tour Noire, il avait été éduqué en vue du conflit final avec les horreurs de la Tour Blanche. Certains bruits de couloir parmi les Adeptes disaient même que ces immondices avaient le droit au pardon après avoir fauté. Les ahuris.

Ils reçurent, des mains de la géante, une lettre rédigées, si on pouvait dire les choses ainsi, par un skarnien. Un piège, bien évidemment, même si l'auteur assurait du contraire. Manifestement, ils avaient des otages. Des otages possiblement hérétiques, dont le sauvetage serait potentiellement à même de leur faire voir la vraie lumière et de les ramener dans le droit chemin.

Un plan d'action me semble en effet nécessaire. Affirma Fudo avec conviction. Mahriser ne laissera pas ses enfants aux mains d'êtres aussi impurs que ces hommes rats. Leur règne de tyrannie, qu'ils semblent imposer aux braves hérétiques citoyens des côtes doit cesser.

Il suivit alors Charlotte dans sa cabine, flanqué de la jeune femme au teint pâle. Une fois assis, elle leur servi un vin elfique, dans lequel Arakan trempa les lèvres, appréciant le goût. Mais puisque leur hôte réclamait quelques présentations, le stryge noir choisit de répondre à cette requête sans faire d'histoires. Attendant que la dénommée Circë termine de parler, il enchaîna tout de suite après.

Quant à moi, je suis Fudo Arakan, Adepte du cri au service de la Tour Noire. J'ai dédié ma vie au Dragon Blanc, et je parcoure Dùralas afin d'apporter à tous la douce chaleur de Mahriser. Quant à ce que vous, fiers Pirates, pouvez faire pour moi, et bien... il sourit en haussant les épaules. La suite était évidente. Acceptez le Saint Dragon Blanc dans votre cœur, laissez sa chaleur vous réchauffer lors des nuits de tempête, et ses flammes destructrices s'incarner dans vos lames !

Il leva son verre à la santé du Dragon Blanc, et en but une gorgée supplémentaire. Puis, il poursuivit rapidement.

Ces hommes qui sont détenus par ces... choses. Eux auront bien besoin de baigner dans la chaleur du Dragon Blanc. Nul ne peut décemment être condamné à une fin aussi honteuse sauf ces grosses putes de stryges blancs. Quelles sont les options envisageable pour les secourir ?
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte Roseline III
Technophile

Charlotte Roseline III

Messages : 310
Expérience : 1859
Féminin Âge RP : 32

Politique : 47
Métier : Sculpteur - Maîtresse
Titres:
 

(Lucie, fille de Charlotte [Modifié] +360, 150, v+290 ; contrecoup de 80)

Stats & équipements
Vitalité:
2590/2590Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] 242396barresante02  (2590/2590)
Vitesse: 295
Dégâts: 1755

Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] Empty
MessageSujet: Re: Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë]   Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] EmptyLun 19 Avr 2021 - 16:50
Séparation du contenu
- Merci pour l'invitation et votre hospitalité, mais bien que la nourriture me paraisse, excellente, je n'ai pas très faim. J'ai mangé un peu avant l'arrivée des Skarniens.

Charlotte leva un sourcil interrogatif puis lâcha simplement :

- Comme tu voudras !

Bien qu'en réalité, elle ne supportait ceux qui faisait preuve de dignité, d'honneur, ou de n'importe quel concept farfelu alors que la nécessité était présente. C'était là une race de personne bien moins facile à manipuler, et bien moins propices à saisir de bonnes occasions. Bien entendu, elle n'avait toujours pas compris qu'il s'agissait là d'une vampire.

- Je suis Circë Andirral, une simple voyageuse qui s'est un peu perdue et vous n'êtes pas mal non plus, belle capitaine inconnue.

La capitaine répondit par un clin d'oeil amical, tout en levant sa coupe en direction de la jeune femme. Cette dernière bu également quelques gorgées de vin, d'une manière qui laissait Charlotte se douter de quelques origines bourgeoises.

- Du vin Elfique ? Excellent choix.

Voilà qui confirmait les soupçons de la matriarches, ce n'était pas donner à n'importe quel bouseux que de se procurer du vin elfique. Surtout pour une femme aussi jeune qu'elle en avait l'air.

- Maha! Je vois qu'j'ai à faire à une connaisseuse, voilà qui m'change des rustres d'Ishtar!

Tout en disant cela, la vieille carne qu'était Charlotte se demandait si kidnappée la jeune demoiselle était ou non une bonne idée. Peut-être arriverait-elle à tirer un bon pris auprès de sa famille, bien qu'il était encore trop tôt pour le dire. Ce fut alors au tour de Fudo de répondre aux interrogation de la matriarche. Ce dernier semblait prompt à aider son prochain malgré son appartenance raciale, ce qui allait être bon pour la suite de ses plans bien que la matriarche n'était pas très motivé d'aller risquer sa peau pour sauver ces deux imbéciles. Enfin, il fallait bien garder le moral de l'équipage au plus haut, ce qui ne se faisait pas en les abandonnant à la première incartade venue.

- Quant à moi, je suis Fudo Arakan, Adepte du cri au service de la Tour Noire. J'ai dédié ma vie au Dragon Blanc, et je parcoure Dùralas afin d'apporter à tous la douce chaleur de Mahriser. Quant à ce que vous, fiers Pirates, pouvez faire pour moi, et bien... il sourit en haussant les épaules. La suite était évidente. Acceptez le Saint Dragon Blanc dans votre cœur, laissez sa chaleur vous réchauffer lors des nuits de tempête, et ses flammes destructrices s'incarner dans vos lames !

Les déités n'étaient pas chose à intéresser Charlotte, si ce n'est les légendes qui entouraient celles-ci et les pouvoirs mystiques qu'elles avaient laisser en ce monde. Dédier sa vie à l'une d'elle lui paraissait chose absurde mais elle ne jugea pas trop Fudo, habituée qu'elle était d'être entourée d'originaux dans leur genre.

- Ces hommes qui sont détenus par ces... choses. Eux auront bien besoin de baigner dans la chaleur du Dragon Blanc. Nul ne peut décemment être condamné à une fin aussi honteuse sauf ces grosses putes de stryges blancs. Quelles sont les options envisageable pour les secourir ?

La matriarche réagit d'abord à l'étrange mission que c'était donner l'Adepte.

- C't'une tâche bien difficile qu'vous vous êtes donner là, Fudo! Avec tout mon respect, l'Dragon Blanc n'a pas très bonne réputation aussi bien par les terres que par les mers! Enfin, j'vous souhaite bon courage dans votre quête...

Puis, enfin, sur cette histoire de sauvetage :

- Quant à mes hommes prisonniers des griffes des hommes-rats vous avez bien raison mais... Il est clair qu'il s'agit là d'un piège, malgré les dires absurde qui se trouvaient sur ce mot. C'que j'sais, c'est qu'mon navire n'ira pas beaucoup plus loin sur ce maigre cours d'eau et qu'il n'est pas pensable que j'le laisse sans protection. J'pensais y'aller à pieds, avec une petite équipe. Mais, j'ai entendu dire que ces sales bêtes venus des profondeurs voyaient bien mieux que nous là nuit, et celle-ci est en train de tomber... Mh...

La matriarche prit un temps de réflexion, se demandant qui pourrait bien faire l'affaire pour les accompagner dans pareil périple et quelles astuces pourraient leur éviter de se faire avoir. Au bout de quelques instants, une idée lui vint en même temps qu'un sourire et elle fonça dans son atelier mitoyen à sa cabine. On l'entendit chipoter dans son bric à brac et, quelques instants plus tard, elle ressortit de là avec trois aqua-respirateurs de piètre qualité. Elle comptait retaper ces pièces reçu bon marché, mais estimait qu'elles étaient assez bonnes pour la profondeur à laquelle ils allaient devoir faire face. Les déposants sur la table, elle exposa son plan, comme si il s'agissait là de ses officiers.

- Avec ça, on pourra passer sous le fleuve! J'en ai qu'trois malheureusement, mais Kerol, mon cher homme-requin, pourra s'en passer et même nous guider dans les ténèbres avec son pif, on aura qu'à lui foutre une corde ou un truc comme ça. M'sieur l'Adepte, vous êtes le bienvenu! J'pense que vos surprenant pouvoirs pourront nous être utile, d'autant plus que mon arsenal risque de dysfonctionner suite à pareil baignade...

Consciente que, en cas de pépin, Kerol ne pourrait sauver que l'un d'eux, c'est à dire elle, elle préféra ainsi sauvegarder le reste de son équipage qui n'était pas aussi sacrifiable que les deux idiots ayant été pris au piège, et rajouta donc en se tournant vers Circë :

- Et toi ma belle, qu'est-ce que t'en dis? L'aventure, ça t'tente? En tous cas t'auras pas d'soucis avec mon équipage si tu restes à bord, on a appris aux hommes à bien s'tenir avec mes officiers... Finit-elle sur un clin d'oeil. On pourra t'déposer plus tard dans un endroit plus sûr, t'inquiètes pas pour ça, mais faudra bouloter autrement alors!

Pour la capitaine, ne restait plus qu'à échanger sa lingerie fine par quelques vieux sous-vêtements, utiliser son fameux maquillage résistant à l'eau, et à plonger en compagnie de qui le voudra. Quoi qu'il en soit, elle ne pouvait s'empêcher de sourire devant cette aventure qui se présentait à elle. Pour rien au monde elle n'échangerait cette vie de Pirate, pas même la jeunesse éternelle qu'elle convoitait tant et qui était devenu la réalité de son invitée.




Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] Cr3flag-2
Revenir en haut Aller en bas
Circë Andirral
Nouvel(le) habitant(e)

Circë Andirral

Messages : 22
Expérience : 255
Féminin Âge RP : 86 ans depuis sa naissance, 26 ans pour toujours

Politique : 00
Métier : Métier - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
115/115Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] 242396barresante02  (115/115)
Vitesse: 161
Dégâts: 43

Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] Empty
MessageSujet: Re: Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë]   Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] EmptySam 24 Avr 2021 - 19:29
Séparation du contenu
L'ancienne esclave boit le vin, tout en écoutant d'une oreille distraite le fanatique parler encore de son dieu. La vampire reste silencieuse, mais elle n'aime pas se savoir sur un navire pirate. La différence entre un marchand et un pirate est simple, le pirate devient marchand quand il a de quoi vendre et les belles femmes se vendent à bon prix dans les bordels des ports. Bien sûr, elle sait très bien a qu'elle point elle pourrait devenir une précieuse marchandise. Une femme telle qu'elle a de l'expérience dans ce domaine qui vaut de l'or. Mais inutile de paniquer, céder à la panique ne la rendrait que plus vulnérable, surtout que ce ne sont au final que des suppositions.

La mère bafouée, laisse la pirate et le prêcheur discuter théologie. Le dragon blanc de la domination, celui qui prend de force ce qu'il souhaite, la pirate indique que ce dieu n'a pas bonne réputation, mais la piraterie ne consiste telle pas à ce principe ? Pour Circë, ce dieu pourrait trouver parmi ses semblables un certain écho. On l'a enlevé de force pour profiter de ses charmes, autant qu'elle a su en profiter pour quitter ses maîtres. Et quant aux Skarniens, ils ont été surtout stupide de tendre un piège aussi évidant et c'est justement ce qui est inquiétant. Sont-ils bêtes ou leurs assurances cachent-elles un fond de vérité ? Visiblement, la pirate a un plan et le matériel pour sauver ses hommes et quand on a vue la puissance qu'elle a pu déployer pour tuer le groupe précédant, on peut prévoir sans trop de risque le résultat du prochain affrontement. Passer sous l'eau pour surprendre les hommes rats, quelle surprenante et riche idée, la pirate est belle, compétente et pleine de ressource, une personne particulière dangereuse. Elle propose même à l'homme aux ailes noires de se joindre au groupe pour affronter les rongeurs, avant de se tourner vers la vampire pour lui faire la même proposition. Circë doit avouer être un peu surprise, mais elle sourit avec un air confiant.

"- Ses Skarniens nous ont invité si gentiment et prit si soin de vos hommes qu'il serait mal poli de refuser. En récompense, leur apprendre qu'être prisonnier de la certitude de leur supériorité nocturne, cela me semble juste."

La vampire lâche un petit rire fluet qui dans d'autres circonstances pourrait être des plus charmants. Circë compte bien profiter de cette occasion pour quitter le navire et fuir quand elle le jugera bon. Elle n'a pas plus de chance face aux hommes rats qu'aux pirates, la différence, c'est qu'elle est nyctalope et qu'un navire laisse bien moins d'espace pour fuir. La dame nocturne se tourne vers la stryge avec un visage laissant planer une interrogation.

"- Je trouve cela étrange, vous nous parlez de la volonté du dragon blanc et de ses flammes destructrice et c'est alors que ce message apparaît, y-a-t-il un signe ?"

Circë n'est nullement interloqué, il ne s'agit pour elle que d'une combinaison basique d'événement. Les Skarniens observent un navire approché, ils viennent et attaquent toutes les personnes présentes. Pour eux, heureusement que la capitaine à l'origine d'un tel événement est là, mais pas pour les deux autres pirates venus en chaloupe et qui ont eu la malchance de tomber sur un autre groupe. La suite est elle aussi logique, les Skarniens laisse entendre qu'ils ont fait prisonnier les deux pirates pour obliger la capitaine qui leur a déjà fait tant de mal à venir sur leur terrain. Rien de divin, seulement de la logique, mais pour un homme tel que Fudo, prisonnier de la certitude de la volonté de Mahriser, il est plus intéressant d'y voir du divin, quitte à surinterpréter et modifier la réalité. Dans sa situation, il est important pour que la rousse aux yeux d'émeraude puisse fuir que la pirate soit certaine qu'elle est bien trop stupide pour y penser. Alors Circë en profite pour se faire passer pour plus bête qu'elle ne l'est, afin qu'elle la sous-estime et l'oublie le temps du combat. Alors elle laisse croire qu'elle s'est laissée embrigadée dans les paroles du prophète.
Revenir en haut Aller en bas
Fudo Arakan
Néophyte

Fudo Arakan

Messages : 13
Expérience : 378
Masculin Âge RP : 20

Politique : 00
Métier : Bûcheron - Novice
Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
265/265Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] 242396barresante02  (265/265)
Vitesse: 247
Dégâts: 78

Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] Empty
MessageSujet: Re: Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë]   Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] EmptySam 1 Mai 2021 - 13:49
Séparation du contenu
Ma mission sur ces terres est de changer l'opinion publique sur le Dragon Blanc. Une tâche fastidieuse, j'en conviens, mais à laquelle j'ai choisi de dédier mon existence.

Fudo n'était pas dupe. Il savait la réputation des stryges noirs par-delà la Tour Noire. Il voyait la crainte dans les yeux des enfants lorsque ces derniers apercevaient ses ailes. Il voyait leurs mères les entraîner à l'écart et leurs pères fourbir leurs armes. Certains Adeptes du Cri, de nombreux Adeptes même, aimaient recourir à la violence. Tuer un homme, en faire un exemple, clamer la grandeur de Mahriser. « Le Dragon Blanc ne protège que les forts ! Embrassez sa douce chaleur et vous serez épargnés lorsque le monde viendra ployer le genou face à la Matriarche ! » Arakan n'avait jamais fonctionné ainsi. Le Dragon Blanc avait beau être un formidable guerrier, le plus grand de tous les temps sans l'ombre d'un doute, il était également bon, miséricordieux. Il guidait ses disciples vers la grandeur, et les sacrifices réalisés en chemin étaient un mal nécessaire.

Or, il y avait quelques hommes-rats qui ressemblaient grandement à un sacrifice, quelque part tapis dans l'ombre et l'humidité d'un petit fleuve. La pirate, maîtresse des lieux, Charlotte Roseline, offrait à ses invités une baignade au clair de lune, à l'issue des plus belliqueuse. Fudo accepta l'aqua-respirateur qu'elle lui tendait. Il observait l'objet sous toutes les coutures, un sourcil levé.

Une invention fascinante et à n'en pas douter utile ! J'accepte de vous suivre. Nulle brebis égarée ne doit être abandonnée. Même si lesdites brebis vénèrent des divinités hérétiques et se sont fait capturer par des hommes-rats encore plus hérétiques.

C'est alors que Circë, humaine au teint blafard, l'interpella avec une question philosophique. Il y avait-il là un signe du divin ? La réponse lui semblait évidente.

La chaleur de Mahriser guide mes pas. À travers moi, ses flammes ne sont pas destructrices mais fédératrices. Le Dragon Blanc me guide là où les âmes égarées ne demandent qu'à être éduquées, emmenées sur le chemin de la seule vraie foi. C'est en effet un signe si je me trouve ici avec vous ce soir. Le Dragon Blanc voit tout, sait tout. Il m'a amené à vous pour vous offrir sa flamme.

Libre à eux de l'accepter ou non. En général, les plus réticents finissaient par se consumer. Le rapport avec le feu était fascinant, dans la foi strygienne. L'accepter, c'était le laisser nous envelopper et nous réconforter par sa chaleur. Le combattre, c'était bien souvent synonyme d'une mort certaine. Le comble était bien évidemment que Fudo, qui avait passé sa vie à accepter en lui les flammes de Mahriser, demeurait maladivement phobique des incendies. Alors partir à l'aventure sous l'eau... autant dire que ça l'arrangeait bien !
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte Roseline III
Technophile

Charlotte Roseline III

Messages : 310
Expérience : 1859
Féminin Âge RP : 32

Politique : 47
Métier : Sculpteur - Maîtresse
Titres:
 

(Lucie, fille de Charlotte [Modifié] +360, 150, v+290 ; contrecoup de 80)

Stats & équipements
Vitalité:
2590/2590Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] 242396barresante02  (2590/2590)
Vitesse: 295
Dégâts: 1755

Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] Empty
MessageSujet: Re: Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë]   Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] EmptyDim 13 Juin 2021 - 15:50
Séparation du contenu
- Ses Skarniens nous ont invité si gentiment et prit si soin de vos hommes qu'il serait mal poli de refuser. En récompense, leur apprendre qu'être prisonnier de la certitude de leur supériorité nocturne, cela me semble juste.

Charlotte regarda Circë d'un air ravis.

- Voilà qui est bien parlé, c'est l'attitude qu'il faut avoir!

La Piratesse s'était imaginée la jeune femme bien plus lâche, surtout au vue de son état maladif. Son courage et son panache avait finalement décidé Charlotte de la rangée du côté des potentiels candidats pour son équipage et ses aventures. Restait à voir si elle garderait cette assurance jusqu'au bout de cette mission suicide.

La jeune femme, dont la matriarche ignorait toujours l'appartenance vampirique, finit par s'adresser à Fudo dont l'impossible mission avait également réussit à exciter la curiosité de Charlotte malgré ses grommellements incompréhensibles.

- Je trouve cela étrange, vous nous parlez de la volonté du dragon blanc et de ses flammes destructrice et c'est alors que ce message apparaît, y-a-t-il un signe ?

La matriarche tourna un oeil interrogateur au Stryge-Noir bien que celle-ci ne soit pas convaincue du moins du monde par ces espèces de signes. Leur rencontre, peut-être bien, mais les Skarniens étaient tout simplement une belle brochette de "rats d'calle" d'après elle et rien de plus. La vieille carne n'avait que trop vécu dans le milieu du crime organisé pour croire à un quelconque lien entre le Dragon Blanc et l'attitude des Skarniens.

- La chaleur de Mahriser guide mes pas. À travers moi, ses flammes ne sont pas destructrices mais fédératrices. Le Dragon Blanc me guide là où les âmes égarées ne demandent qu'à être éduquées, emmenées sur le chemin de la seule vraie foi. C'est en effet un signe si je me trouve ici avec vous ce soir. Le Dragon Blanc voit tout, sait tout. Il m'a amené à vous pour vous offrir sa flamme.

Voilà qui n'était pas très étonnant de la bouche de pareil bigot. Levant une dernière fois son verre sur ces belles paroles, Charlotte trinqua à "leur gloire et leur réussite" avant d'enchainé :

- Il est temps de se préparer pour le grand plongeon camarades d'un soir! Circë, tu peux t'changer ici, j'irais dans ma chambre. Fudo, vous aurez le pont ou les quartiers de l'équipage, demandez donc à la géante de vous donner quelques fripes si vous ne souhaitez pas abimé vos... parures officiels.

Tous s'activèrent alors, Charlotte pris soin de donner de vieux vêtements à "l'humaine" avant d'aller dans sa chambre. Là, elle ouvrit sa garde robe, saisit ses vêtements dédiés aux exercices de plongé et se changea en chantonnant.

♫ Ce sont des hommes de grand courage ceux qui partirons avec nous
Ils ne craindront point les coup, ni les naufrages, ni l'abordage
Du péril seront jaloux tous ceux qui partiront avec nous ♪

Ce seront de hardis pilotes les gars que nous embarqueront
♫ Fins gabiers et francs lurons, je t'escamote toute une flotte
Bras solide et coup d'œil prompt tous les gars que nous embarqueront

Ils seront de fiers camarades ceux qui navigueront à bord
♫ Faisant feu babord, tribord, dans la tornade des cannonades
Vainqueurs rentreront au port, tous ceux qui naviguerons à bord ♪

♪ Et des prises de tout tonnage nous ramèneront avec nous
Et la gloire, et les gros sous feront voyage dans nos sillages ♫
♪ Vent arrière ou vent debout, nous les ramèneront avec nous

Car c'est le plus vaillant Pirate qui donna l'ordre du départ ♫
♪ Vite en mer et sans retard faisons la guerre aux gens des terres
Car c'est le fameux Jean Bart qui nous commandera le départ ♫

HRP:
 

------------------------------------

Un bon quart d'heure plus tard, voilà nos aventuriers ficelés comme un chapelet de saucisses avec comme tête de proue l'homme-requin, suivit de Charlotte puis de Circë et enfin Fudo.  Leurs aquarespirateurs et leurs fripes ne leur donnaient pas l'air très valeureux mais le coeur y était.

- On va montrer à ces Skarniens c'qu'il en coûte de s'attaquer aux Pirates! S'en alla Charlotte en direction de son équipage.

Après quelques hourra, ils se dirigèrent vers la rembarde tribord.

- C'est le moment de prouver c'que vous vouliez, Fudo. A la une, à la deux, et hop!

Ils plongèrent dans les obscures eaux du fleuves, à peine eurent ils le temps de se remettre du plongeon qu'une force les entraina à contre-courant. Charlotte s'accrochait du mieux qu'elle le pouvait à la corde histoire de ne pas être trop secouée et se contenta de fermer l'oeil. A vrai dire, même ouvert, elle n'y voyait pas grand chose dans ces eaux obscurcit par ce début de nuit. L'aquarespirateur semblait fonctionner comme il faut, elle espérait que ceux de ses nouveaux camarades firent de même. L'heure de la contre-attaque allait bientôt sonnée.

La fulgurante ascension du fleuve s'était soudainement stoppée, soudainement, la corde sembla se diriger vers le haut, Charlotte suivit le mouvement et une fois à la surface tira sur le reste de la cordée pour signaler aux autres la fin de leur périple sous-marin. Ils se trouvaient sous un quai en bois. Au dessus duquel elle entendait gratter les pieds velues et fluets des hommes-rats. Elle sortit alors sa dague de sa ceinture afin de couper ses liens avant de la passer à ses camarades avant d'ajouter d'une voix basse :

- Séparons nous, et que vos dieux vous protègent.




Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] Cr3flag-2
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] Empty
MessageSujet: Re: Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë]   Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] Empty
Séparation du contenu
Revenir en haut Aller en bas
 

Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Fire Girls [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Sud de Dùralas :: La plage-