AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Ludmila
Le Monde de Dùralas a précisément 2726 jours !
Dùralas, le 17th Avril 2021, 16:29
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Venez voir le calendrier de l'Avent ici !
Le Deal du moment :
Dates stocks PS5 : consoles en vente sur Carrefour et ...
Voir le deal

 

 Chasse à l'homme [PW : Saigo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sobek E. Grey
Saint Sobek de Spelunca

Sobek E. Grey

Messages : 207
Expérience : 1941
Masculin Âge RP : ?

Politique : 51
Métier : Chasseur - Maître
Titres:
 

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse à l'homme [PW : Saigo] 644535barresante011819/1819Chasse à l'homme [PW : Saigo] 1559871461-barre-vie-rouge  (1819/1819)
Vitesse: 688
Dégâts: 816

Chasse à l'homme [PW : Saigo] Empty
MessageSujet: Chasse à l'homme [PW : Saigo]   Chasse à l'homme [PW : Saigo] Empty1st Avril 2021, 12:16
Séparation du contenu
[Contrat #A01]Wakuza


Chasse à l'homme [PW : Saigo] Matthew-hamilton-thief-warrior-v2smaller


Le printemps s'installait durablement dans le paysage des plaines d'Aràn. Les oiseaux migratoires allaient en grand nombre, par nuées, et laissaient dans leur sillage cris et chansons tandis que sur terre bourgeonnaient des buissons de baie, fleurs, et parterres herbeux.

Dégoûté par tout ceci, mais surtout par le vrombissement des connasses d'abeilles qui venaient humer son parfum "J'adore" de Diolbaid, sûrement peu accoutumées à ce qu'un personnage qui gagnait plus que le salaire minimum vienne fouler leurs terres, Sobek se dit que le printemps était une saison de merde. Après avoir incendié les ruches croisées tout le long du chemin qu'il empruntait, il s'arrêtait face à un bouleau blanc qui marquait l'entrée d'une des nombreuses galeries qui ponctuaient ce territoire et s'allumait une cigarette en attendant Saigo.

L'exécuteur avait accepté de reprendre ses fonctions au sein de la Congrégation, en tant qu'assassin mais également en tant que main de l'Ombre -Axe était supposée endosser ce rôle, en dépit de sa discrétion relative ces derniers temps- et c'était tout naturellement que lorsqu'on annonçait un changement de cap pour leur organisation criminelle, Styx avait de suite contacté l'un de ses agents de la Tour Noire afin qu'il informe le Stryge de la refonte, mais aussi de son souhait à ce qu'il participe à ses côtés à l'inauguration des hostilités.
Désormais la guilde des assassins se diversifiait en proposant aux populations de gérer leurs individus indésirables en échange d'une bourse garnie. Bien sûr, la possibilité de demander un assassinat restait sur la table, mais Sobek Elpoemer Grey voyait en ce changement des possibilités politiques infinies ; en mettant au service de Dùralas ses griffes d'acier et son esprit affûté pour remédier aux problèmes locaux un peu partout, la Congrégation pourrait tirer son épingle du jeu dans les trames diplomatiques. Et il fallait l'avouer ; les assassins n'avaient plus aucun allié.

Il claquait des doigts, comme il tirait une latte d'un air songeur, et au bout de quelques secondes une chauve-souris jaillissait de l'entrée de l'immense caverne pour venir se poser sur son crâne. Il levait la main vers l'animal, et en aspirait un peu d'oxygène en portant son museau à hauteur de ses lèvres.

Il sut ainsi, grâce au contrôle des animaux nocturnes pour lequel sont réputés les siens, que Wakuza, leur cible, avait monté campement dans les galeries qui reliaient les grottes d'Aràn, et quel chemin ils devraient emprunter pour réclamer la tête du fieffé roublard. Rompant son mesmérisme sur l'animal, il le laissait retourner à ses activités de chauve-souris, comme déféquer la tête en bas.  

Les crimes de Wakuza étaient de s'en prendre à une bourgade du coin et d'avoir monté une organisation de malfaiteurs à petite échelle. Si le maire Pleindsoup les avait contacté pour l'occire, Styx croyait personnellement que c'était le manque d'ambition et de ruse de Wakuza qui méritaient châtiment. S'en prendre à des paysans n'était jamais une idée viable sur le long terme, tant votre nom en pâtissait, mais surtout car ils sont une source de revenus qui finira tôt ou tard par s'épuiser. Non, dans des coins comme Aràn, mieux valait le commerce d'êtres humains, le proxénétisme, la vente de drogues, ou se faire passer pour un marabout pour escroquer de vieilles veuves et des impuissants, mais piller des pauvres était, rien qu'à y réfléchir deux minutes, une idée pleine de stupidité.


- Les criminels de son genre sont une insulte au métier.

Lâchait-il en tirant machinalement un couteau de lancer de son plastron de cuir, pour en vérifier l'affûtage.
Parfait, constatait-il comme une mince goute de sang venait naître sur le bout de son doigt, là où la lame avait piqué.

Puis il s'asseyait en tailleur à l'entrée de la grotte pour observer les mouvements de Wakuza, qui s'adonnait visiblement à des activités masturbatoires en se pensant seul. D'une mine dégoûtée, il ne pouvait néanmoins pas rompre son maléfice de surveillance, et dut se résoudre à espérer la célérité de Saigo.
Revenir en haut Aller en bas
Saigo
Élu de Marihser

Saigo

Messages : 340
Expérience : 2933
Masculin Âge RP : 26

Politique : 10
Métier : Chasseur - Apprenti
Titres:
 

(Corbac, corbeau de Saigo [Modifié] +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse à l'homme [PW : Saigo] 644535barresante012317/2317Chasse à l'homme [PW : Saigo] 1559871461-barre-vie-rouge  (2317/2317)
Vitesse: 876
Dégâts: 1472

Chasse à l'homme [PW : Saigo] Empty
MessageSujet: Re: Chasse à l'homme [PW : Saigo]   Chasse à l'homme [PW : Saigo] Empty2nd Avril 2021, 19:42
Séparation du contenu
Saigo sirotait une bière, dans la taverne des Exécuteurs, en compagnie de Katsuo. Le Maître de l'Armure Vivante, premier représentant des quatre hommes le guidant sur la Voie, observait distraitement sa fille dessiner le Dragon Blanc, crachant ses flammes purificatrices sur des stryges blancs désemparés. Chaque fois qu'il se faisait la réflexion, l'Élu trouvait remarquable que la progéniture de deux tortionnaires, capables d'arracher chaque organes de leurs victimes sans état d'âme, soit finalement un enfant aussi équilibré.

Regarde, regarde Papa ! S'exclamait-elle C'est le Dragon Blanc qui massacre les hérétiques !

Et qui sont ces hérétiques ? Demandait Katsuo d'un air attendrit.

Ces gros fils de pute consanguins de stryges blancs !

Saigo souffla du nez. Presque équilibrée. Mais extrêmement bien éduquée. Katsuo félicitait d'ailleurs son rejeton en lui ébouriffant les cheveux. Ce fut le moment que choisit un message pour s'approcher de l'Exécuteur, et lui offrir un échappatoire parfait à ce déferlement infect d'affection.

La missive portait la marque de la Congrégation, et émanait de Styx. Manifestement, les méthodes « commerciales » de leur faction allait évoluer. Était-ce une décision d'Axe ? À sa connaissance, la louve n'avait pas encore officiellement retrouvé son siège d'Ombre. Alors qui avait décidé de ça ? Depuis quand la CO avait un conseil d'administration ? Autant de question qui avaient finalement bien peu d'importance. Visiblement, il y avait un péquenaud à tuer et une bourse à récupérer. Le job n'avait pas l'air bien compliqué, mais ce serait une bonne manière de faire comprendre aux potentiels rebelles de Lédéhi que les vrais méchants étaient de retour aux affaires. Une fois la lettre lue, Saigo retourna prestement auprès de Katsuo, pour lui annoncer son départ imminent. Comme il en était désormais coutume, la gamine du Maître insista pour faire une petite tresse sur la tempe gauche du Parricide. Il était désormais fin prêt à massacrer des péons.

La route vers le bouleau blanc, point de départ de leur petite expédition, était l'occasion pour Saigo de relire le contrat. Wakuza, criminel officiant dans les plaines d'Aràn, organisait des raids sur un village local, de façon un peu trop régulière au goût du maire, qui avait donc fait appel à la Congrégation pour occire le mécréant. C'était... curieux ? Pourquoi n'avait-il pas sollicité la Milice ? Peut-être l'avait-il fait, peut-être lui avait-on refusé sa requête. Quoi qu'il en soit, à en juger par les descriptifs qu'il avait sous les yeux, l'affaire considérait principalement en l'affirmation suivante.

Clodo A emmerde Clodo B qui est trop faible pour se défendre. Clodo A meurt. Clodo B lâche encore sa bourse car c'est une victime jusqu'au bout.

Finalement, il y avait peut-être du bon à cette affaire. Financièrement, le dédommagement couvrirait à peine les frais de déplacement. Parce que mine de rien, faire Tour Noire - Aràn à pied, ça faisait une trotte, et avec la crise, les aubergistes sur les grandes routes n'avaient que peu de scrupules à faire payer un rein pour un bout de viande avarié. Mais d'un point de vue diplomatique, un client satisfait était un potentiel allié futur. Dans le cas présent, à part faire dans son froc et leur refiler une plus grosse bourse, Pleindsoup ne serait pas très utile. Mais à l'avenir, Saigo osait espérer que la réputation à nouveau grandissante de la CO attirerait des clients aux fonds un peu plus engageants.

Sur ces ultimes réflexions, il se présentait à l'entrée de la grotte jouxtant le bouleau. Styx était déjà présent, assis, immobile devant l'entrée.

Je te parie 50 PO qu'il y a un cadavre au fond de cette grotte. Lança Saigo pour révéler sa présence.

Alors qu'il se postait devant le vampire, visiblement prêt à en découdre, le stryge noir demanda :

J'imagine que même si notre homme est un criminel, la Milice va pas être hyper contente de savoir que la Congrégation est venue tuer sur son territoire ?

Il ne valait peut-être pas trop mettre Selsya en colère à ce stade. Mais ce premier contrat, bien inoffensif, était l'occasion de venir déposer une petite crotte devant sa porte. Et ça, ça n'avait pas de prix.






Soon they will all remember...

:mort::mort:Everybody Dies:mort::mort:

...Just how terrifying I really am.
Revenir en haut Aller en bas
Sobek E. Grey
Saint Sobek de Spelunca

Sobek E. Grey

Messages : 207
Expérience : 1941
Masculin Âge RP : ?

Politique : 51
Métier : Chasseur - Maître
Titres:
 

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse à l'homme [PW : Saigo] 644535barresante011819/1819Chasse à l'homme [PW : Saigo] 1559871461-barre-vie-rouge  (1819/1819)
Vitesse: 688
Dégâts: 816

Chasse à l'homme [PW : Saigo] Empty
MessageSujet: Re: Chasse à l'homme [PW : Saigo]   Chasse à l'homme [PW : Saigo] Empty7th Avril 2021, 09:46
Séparation du contenu
Grâce à de multiples sceaux dessinés par la chauve-souris qu'il avait mémérisée, Sobek Elpoemer Grey puisait dans les ressources arcaniques des cabalistes pour faire des murs de la caverne d'Arràn ses yeux.

Il y avait dans le Nord tout un bestiaire qu'il connaissait peu, non accoutumé à chasser ici, et son sort de surveillance astrale faisait saliver le Dévoreur de nouvelles proies encore méconnues à ses instincts prédateurs. Elles étaient bien laides, ces choses qui rôdaient tapies dans l'obscurité, bondissant sur de petits pieds fourchus ou pourvus de griffes, grattant les murs de leurs serres et crocs dans l'attente que des rongeurs s'en approchent assez.
Passant la langue sur la commissure de ses lèvres, Styx se souvint que ce n'était pas pour étoffer son palmarès de chasse qu'il était là. Tout du moins pas pour compléter son Bestiaire, mais un tout autre grimoire, composé exclusivement de visages bien humains.

Sautant de sceau en sceau, il revint vers Wakuza qui avait mis fin à sa séance de plaisir personnel pour entretenir le feu de son maigre campement composé d'un sac de couchage, une marmite, et divers sacs de provisions agglutinés sous une tente de jute. Quel idiot.
Si le feu garderait à distance les êtres mystérieux qui habitaient les ténèbres, il aurait tôt fait de conduire des pisteurs jusqu'à lui. Dans les grottes, les lois de la physique faisaient monter la fumée jusqu'au plafond rocheux et l'air qui traversait les galeries se chargerait de transporter les volutes jusqu'à la sortie la plus proche. Celle devant laquelle se trouvait Styx, donc.
Amateur.


- Je te parie 50 PO qu'il y a un cadavre au fond de cette grotte. J'imagine que même si notre homme est un criminel, la Milice va pas être hyper contente de savoir que la Congrégation est venue tuer sur son territoire ?

Il avait entendu des pas approcher, mais Saigo étant rompu aux arts de la guérilla et des embuscades, Sobek fut tout de même surpris d'entendre une voix se déclarer aussi proche de lui, pendant un instant, son corps qui reposait en position méditative, propice aux arts occultes, se tendit. Rapidement, il rompit son incantation et vit ses muscles s'animer instinctivement d'une tonicité sauvage, il était prêt à bondir à l'endroit où avait parlé la voix. Ses griffes s'étaient déployées doucement, de manière à ce que quiconque se trouvait dans son dos ne voit pas l'allongement de la corne osseuse qui formait à présent des dents de requin au bout des doigts fins de l'assassin.

Son esprit reconnu toutefois le timbre grave et délicieusement grincheux de Saigo, même dans l'exercice de l'humour, et il calmait presque aussitôt son corps paré à tuer. Il était ravi de constater que l'effet du sang de dévoreur sur le corps de Sobek ne l'avait pas seulement rendu parfait en apparence, mais aussi en fonctionnement. Lentement, Styx redevenait une machine à tuer, un véhicule parfaitement huilé pour des efforts intenses et brefs, tel un escrimeur toujours prêt à fendre.
D'un bond, il se relevait, et donnait une brève accolade au Stryge face à lui.


- Mon frère. Tu as fait vite. Brièvement collé à Saigo, ses yeux ne quittaient pas pour autant la fine trace noire qui dansait à la sortie de la Caverne, au-dessus de l'épaule gauche de Saigo. La fumée, leur fil d'Arianne, qui les mènerait jusqu'à leur cible. Je n'ai que faire des avis de la Milice, si notre tâche est effectuée dans les règles ils ne seront jamais au courant de notre venue ici, et s'ils en sont informés ce n'est pas plus mal... que cela ravive les souvenirs d'Ishtar en leur mémoire.

Il aurait pu se fendre de politesses, demander à Saigo s'il avait fait bonne route, s'enquérir de pourquoi il arborait une tresse à la nuque, ou encore de pourquoi ses muscles étaient toujours aussi saillants et provocants, mais lorsque les siens étaient en chasse, ils ne pensaient qu'à une chose. Semblables aux furets dans le terrier des lapins, les Dévoreurs ne trouvaient repos qu'une fois le goût du sang en bouche. Il pointait donc à Saigo l'émanation brumeuse qui, de temps en temps, se déversait hors de la gueule rocheuse.

- J'ai sondé le périmètre, RAS au niveau des bestioles locales, elles sont de nature évasive et craintive, notre itinéraire a quant à lui été tout fraîchement allumé par cet imbécile que nous traquons. Il a veillé à établir son repère loin des regards, mais a négligé la règle principale de la cavale ; pas de feu pour les fugitifs. On entre, on le tue, on ressort.

Instinctivement, comme Sobek Elpoemer Grey, s'enfonçait dans l'obscurité des Grottes d'Arràn, ses yeux viraient à l'état de fentes pour faciliter la nyctalopie tandis qu'il conjurait une petite flamme bleue (sans fumée, haha, non mais sérieusement) qui aiderait Saigo à voir dans le noir. Il ignorait si les Stryges le pouvaient, mais il se disait que les aigles n'habitent pas les cavernes pour une bonne raison.

Que la chasse commence.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Chasse à l'homme [PW : Saigo] Empty
MessageSujet: Re: Chasse à l'homme [PW : Saigo]   Chasse à l'homme [PW : Saigo] Empty
Séparation du contenu
Revenir en haut Aller en bas
 

Chasse à l'homme [PW : Saigo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Nord de Dùralas :: Les plaines d'Aràn :: Grotte d'Aràn-