AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Ludmila
Le Monde de Dùralas a précisément 2726 jours !
Dùralas, le 17th Avril 2021, 17:42
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Venez voir le calendrier de l'Avent ici !
Le Deal du moment : -25%
Promo sur APPLE Airpods 2 avec boitier de charge
Voir le deal
135 €

 

 Les pieds dans l'eau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tamel Alona
Néophyte

Tamel Alona

Messages : 12
Expérience : 256
Âge RP : 24 ans

Politique : 00
Métier : Métier - Novice
Titres:
 


Les pieds dans l'eau  Empty
MessageSujet: Les pieds dans l'eau    Les pieds dans l'eau  Empty7th Avril 2021, 21:51
Séparation du contenu
Les pieds dans l'eau  Cxfr


Encore une longue journée qui se termine pour Tamel. Elle s’était levée assez tôt et avait passé la matinée dans une petite pièce plein sud. La lumière du soleil avait accompagné son ouvrage et c’était ravie qu’elle avait fini par poser le petit anneau en or. Elle avait eu comme consigne de poser une pierre de topaze au centre d'une bague. Cela n’avait pas été aisé et elle avait mis deux fois plus de temps qu’elle ne l'aurait cru. Le résultat n’était pas bon. Non, elle savait que c’était assez médiocre qu’elle pouvait largement faire mieux, mais elle avait au moins réussi à faire tenir la pierre un peu plus de quelques secondes.

Ensuite, après un maigre repas sur le pouce, elle avait enchaîné avec son travail de serveuse. Elle s’y plaisait, il ne fallait pas en douter. Elle aimait aider ses parents, ces deux personnes qui malgré leurs côtés assez égoïstes avaient accepté de prendre une orpheline et de l’éduquer. La jeune stryge avait donc fait son service, s’occupant ici et là de nettoyer quelques tables, de servir des bières, des hydromels ou d’autres choses encore. Il n’y avait pas beaucoup de monde, puisque la plupart de ses congénères étaient dans la Tour, mais suffisamment pour que la maison tourne bien.

Puis, quand le gros de l’activité était passé, elle s’était rendu à la tour pour trouver son Maître Joailler avec son ouvrage du matin. Mais elle ne l’avait pas trouvé. C’est pourquoi, elle était en train de retourner à la taverne.

Cependant, Tamel ne s’y arrête pas. Elle poursuit le sentier qui la conduit petit à petit jusqu’au lac. De l’eau calme à perte de vue, si agréable et paisible. Son regard s’y perd quelques longs instants, qui paraissent éternités… La jeune femme ne saurait pas le dire. Puis, il tourne de chaque côté comme pour s’assurer qu’elle est bien seule. Elle fléchit les jambes pour venir délasser ses chausses et doucement glisser ses pieds dans l’eau fraîche.

L’apprentie joaillère ne peut s’empêcher de fermer les yeux pour savourer autant qu’endurer la morsure pourtant agréable de l’eau. La période n’était pas encore au beau temps et il était même loin le temps estival mais elle avait eu l’envie d’immerger ses pieds. Immobile et silencieuse, Tamel étend ses ailes, comme si elle ne l’avait pas fait depuis longtemps. Elle prend bien soin de sentir l’agréable et pourtant piquante fraîcheur du vent qui s’engouffre sous ses plumes et lui donne l’impression de voler. Puis, elle ouvre les yeux, rassasié de sensation.

Pourtant, elle ne quitte pas l’immensité du lac. La jeune stryge sait qu’elle ne restera pas ici, elle a envie de changement, d’un petit plus qu’elle connait. Son objectif est clair, mais elle a peur, elle a peur de quitter ce qu’elle comprend, ce qu’elle côtoie. Pas parce qu’elle a peur de l'inconnue, mais parce qu’elle a peur de perdre ce qu’elle a déjà construit. Que serait sa formation de Joaillière si elle part ? Comment grimper dans les étages de la Tour si elle n’est plus là ?

C’est la tête chargée de questions, de réponses en suspens que Tamel fixe les très légères ondulations de l’eau sous la brise de ce début de Printemps.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Sobek E. Grey
Saint Sobek de Spelunca

Sobek E. Grey

Messages : 207
Expérience : 1941
Masculin Âge RP : ?

Politique : 51
Métier : Chasseur - Maître
Titres:
 

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
Les pieds dans l'eau  644535barresante011819/1819Les pieds dans l'eau  1559871461-barre-vie-rouge  (1819/1819)
Vitesse: 688
Dégâts: 816

Les pieds dans l'eau  Empty
MessageSujet: Re: Les pieds dans l'eau    Les pieds dans l'eau  Empty8th Avril 2021, 08:06
Séparation du contenu
Suite à sa canonisation, ayant accompli l'incroyable méfait de tromper les anciens oracles vampires eux-mêmes, Saint Sobek de Spelunca était bien plus libre de ses mouvements au sein de Dùralas.

Désormais, lorsqu'il décidait de quitter Château-Rouge, si une énorme file de paysans s'étendait par delà la grande place pour quémander audience, il n'avait qu'à prendre une voix suave, des yeux pleins de paix, et déclarer qu'il allait accomplir la volonté d'Adam.
Quoi que cela veuille dire, car s'il avait bien appris quelque chose durant son existence de Dévoreur séculaire, c'était que les Dieux aimaient à baiser, se transformer en pigeon pour chier sur les gens (Magnésie, cc), voler, hurler, culbuter, danser, et faire toutes sortes de conneries qui étaient bien mortelles. Il ne mentait donc pas en affirmant qu'il prenait à cœur les missions d'Adam, d'une certaine façon.

Aujourd'hui il décidait d'aller du côté du Lac Fresha, voulant s'assurer que ses espions à la Tour Noir continuaient à bien espionner les bonnes personnes et n'avaient pas décidé de changer de camp. Car là réside bien souvent le principal défaut des agents doubles ; ils sont doubles.

Reprenant forme humaine après avoir voyagé en tant que chauve-souris en cette fin de journée, Styx s'arrêtait sur les berges du Lac pour en contempler la laideur.
Un trou plein d'eau avec deux tours bichromatiques de chaque côté ; waouh, paye ton paysage fantasy. Il aimait Saigo, hein, mais les Stryges en général étaient d'un barbant... Les uns disaient que les autres étaient des hérétiques, et blablabla, tout était soit noir ou blanc, très littéralement, avec eux. Alors qu'il se demandait s'il ne raserait pas un jour ces deux phallus s'élançant pour gratter les cieux pour faire de Fresha un complexe vacancier avec des attractions, une femme, les pieds dans l'eau, attira son attention.

Tel un légume pourvu d'ailes noires, elle fixait le va et vient des ondulations du lac. D'humeur taquine, le vampire se déplaçait jusqu'à elle et lui lançait ;  


- J'espère que vous savez qu'il y a des centaines de trucs là-dedans qui pourraient vous dévorer les chevilles pour vous entraîner au fond ?

D'un claquement de doigt il conjurait une pipe pleine d'herbe, l'allumait à l'aide d'une flamme bleue du bout du doigt, et penchait la tête sur le côté, un éternel sourire rivé sur les lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Tamel Alona
Néophyte

Tamel Alona

Messages : 12
Expérience : 256
Âge RP : 24 ans

Politique : 00
Métier : Métier - Novice
Titres:
 


Les pieds dans l'eau  Empty
MessageSujet: Re: Les pieds dans l'eau    Les pieds dans l'eau  Empty8th Avril 2021, 12:42
Séparation du contenu
Les pieds dans l'eau  Cxfr


Tamel, à la fois perdue dans ses pensées et contemplatrice du lac, n’a pas entendu les bruits légers derrière elle. Et quand une voix traverse l’air jusqu’à elle, elle ne réalise pas immédiatement qu’elle n’est plus seule. Elle se contente de hausser d’une épaule avec un demi-sourire en coin.

- C’est ce qu’on dit effectivement…

La jeune femme fronce alors des sourcils en repliant ses ailes. Son regard se détache de l’horizon et tourne vivement en direction de l’homme qu’elle ne reconnaît pas. Sans dérider son visage, elle sort de l’eau pour s’en éloigner. Elle ne s’approche cependant pas de l’inconnu.

Elle le voit allumer une pipe à l’aide de flamme bleu et sans réellement se gêner, elle le détaille des yeux.

- Vous n'êtes pas du coin.

Ce n’est pas une question, mais  une affirmation. D’un coup d'œil, elle confirme qu’il est seul, peut-être est-il de la garde ? Ce n’était pas si rare que  les Khazariens passaient dans le coin pour vérifier la pérennité du lieu. Mais il n’a pas l’air d’en être. Sans doute un peu trop… raffiné. Pas assez bourru et court sur patte. Il y avait souvent des Nains parmi les patpatrouilleurs. De plus, l’inconnu ne semble pas avoir une aura positive.

Tamel n’est pas très à l’aise mais elle sait qu’elle ne doit pas le montrer, et qu’en plus de ça, elle doit apprendre à gérer tout ça. Si elle souhaite voyager, il est évident qu’elle ne rencontrera pas uniquement des personnes positives.

- Vous venez aussi chercher la quiétude ? Le plaisir de la vue ?

Dérangée dans ses activités, la Stryge commence à sentir les effets du froid et baisse les yeux pour enfiler de nouveau ses chausses. Mais elle ne le quitte pas longtemps du regard : Pas forte peut-être, mais pas imprudente.





Les pieds dans l'eau  Jbrv
Paroles : #74A1F4
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Sobek E. Grey
Saint Sobek de Spelunca

Sobek E. Grey

Messages : 207
Expérience : 1941
Masculin Âge RP : ?

Politique : 51
Métier : Chasseur - Maître
Titres:
 

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
Les pieds dans l'eau  644535barresante011819/1819Les pieds dans l'eau  1559871461-barre-vie-rouge  (1819/1819)
Vitesse: 688
Dégâts: 816

Les pieds dans l'eau  Empty
MessageSujet: Re: Les pieds dans l'eau    Les pieds dans l'eau  Empty8th Avril 2021, 13:51
Séparation du contenu
Lentement, Sobek laissait s'échapper la fumée par ses narines, goûtant la délice de l'herbe elfique sur ses papilles, son odeur boisée et fruitée emplissant ses poumons avec la délicatesse propre aux narcotiques.

Les vents dociles balayaient doucement la masse blanche qui s'envolait de sa bouche, et il formait même quelques ronds tandis que sa plus récente rencontre le détaillait. Il oubliait parfois que voir un costume Stellarmani à plus de 1000 Pièces d'or/pièce était une vision tout à fait nouvelle pour des yeux pauvres. Même si la Stryge était d'une relative beauté et que ses yeux ne portaient pas les stigmates forcenés de ses congénères, il restait dubitatif quant à sa réelle propension à ne pas lui parler de religion sitôt son analyse terminée.

Elle n'en fit rien, et dès lors le vampire, agréablement surpris, se courbait devant elle comme en convenaient les politesses Spelunciennes. Toutefois, porté par les effets relaxants et désinhibants de l'herbe, il ne put s'empêcher de sourire à l'évocation d'une quête de quiétude ou de plaisir visuel. Ici ? Fresha ? Oh, non, s'il avait voulu une belle vue il se serait tapé un vampire, ou pris de l'acide. Cet endroit lui filait la mélancholie avec ses airs calmes et célestes. Brrrr.


- Sobek Elpoemer Grey, de Spelunca, pour vous servir. Je crains que d'autres affaires, plus matérialistes, ne m'amènent à visiter l'endroit aujourd'hui. Je ne retire jamais rien de bon à me perdre dans mes sentiments à contempler de grandes étendues d'eau. J'en ai peur à vrai dire. Je ne sais pas nager.

On apprenait pas vraiment aux jeunes Dévoreurs à nager, dans l'Immatériel, en partie parce qu'il n'y avait pas d'eau. Et puis être trempé le rebutait, quelle sensation désagréable.

- Permettez que je vous retourne l'interrogation. Votre air suggère soit qu'une quelconque affliction intestinale taraude votre métabolisme, ou qu'un problème d'ordre métaphysique vous turlupine. Dans les deux cas c'est affreux.

Il devait rencontrer ses espions dans les bois qui bordaient la Tour Noire, et n'avait pas vraiment prévu de blablater avec une inconnue aujourd'hui, mais il était en avance et défoncé. Il parlait toujours beaucoup lorsque l'herbe lui chatouillait les neurones.

Tirant une énième bouffée, il se mettait à léviter avant d'adopter à quelques centimètres du sol une position de tailleur depuis laquelle il riait en regardant la Stryge. Quelque chose à son propos l'intriguait...
Revenir en haut Aller en bas
Tamel Alona
Néophyte

Tamel Alona

Messages : 12
Expérience : 256
Âge RP : 24 ans

Politique : 00
Métier : Métier - Novice
Titres:
 


Les pieds dans l'eau  Empty
MessageSujet: Re: Les pieds dans l'eau    Les pieds dans l'eau  Empty8th Avril 2021, 15:49
Séparation du contenu
Les pieds dans l'eau  Cxfr


Une fois ses pieds au sec, Tamel se sent légèrement plus à l'abri, plus simple de courir les pieds protégés. Elle ne fait cependant aucun pas en arrière, ni en avant d’ailleurs. Elle se contente de l’écoute en inclinant la tête en signe de respect de convention. Après tout, il s’était lui-même montré courtois et poli. Quand il avoue avoir peur de l’eau, elle écarquille légèrement les yeux. Qui annonce d'emblé ses faiblesses ? Sans doute quelqu’un qui n’a rien d’autre à craindre.

Mais elle n’a pas vraiment le temps de s’y attarder qu’il reprend la parole. Silencieuse, elle ne le coupe pas mais… avale de travers sa salive. Elle se met alors à tousser, presque ridicule et à taper du plat de la main le haut de sa poitrine pour faire passer la gêne.

- Pardon ? Une affliction… quoi ? Non non !

Gênée maintenant non plus par la salive mais par les propos, elle détourne les yeux. Une pointe de surprise et d’incompréhension fait quand même son chemin et lui fait hausser les sourcils.

- Non pas du tout. J’aime bien cet endroit, c’est calme et la plupart du temps désert. Je m’appelle Tamel de..  et bien du coin.

Fait-elle en pointant la direction de la Tour du doigt. La stryge sent bien qu’il y a un rapport non seulement de force mais de titre. Sa manière de se tenir de parler… ce n’est pas quelqu’un qui à vécu dans une taverne à côté d’une étable. Elle n’allait donc pas préciser qu’elle n’habitait même pas dans la Tour.

Tamel fronce de nouveau les sourcils quand dans sa position étrange en lévitation, il se mettait à rire. Elle ne sent pas son regard se durcir mais elle croise les bras.

- Vous êtes en train de vous moquez de moi ?




Les pieds dans l'eau  Jbrv
Paroles : #74A1F4
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Sobek E. Grey
Saint Sobek de Spelunca

Sobek E. Grey

Messages : 207
Expérience : 1941
Masculin Âge RP : ?

Politique : 51
Métier : Chasseur - Maître
Titres:
 

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
Les pieds dans l'eau  644535barresante011819/1819Les pieds dans l'eau  1559871461-barre-vie-rouge  (1819/1819)
Vitesse: 688
Dégâts: 816

Les pieds dans l'eau  Empty
MessageSujet: Re: Les pieds dans l'eau    Les pieds dans l'eau  Empty8th Avril 2021, 16:45
Séparation du contenu
- Me moquer ? Moi ? De vous ? Mais enfin je ne connais même pas encore votre nom complet, Mademoiselle Tamel... Madame, peut-être ? Non, nul alliance n'orne vos doigts délicats.

Inclinant la tête, Sobek se laissait pendre la tête en bas, lévitant un peu plus haut, avant de reprendre sa position originale en un 360 qui l'amusa beaucoup. De toutes les magies, la lévitation était la plus rigolote à utiliser. Planer en planant.

Se tapotant la tempe du doigt tandis qu'il achevait sa pipe, et la faisait disparaître tout aussi magiquement qu'elle était apparue, il se dit qu'il ferait bien de se montrer un peu plus sympathique. La Stryge ne représentait nul danger, et était même restée tout à fait à l'écart des clichés de sa race qui avaient tendance à agacer Elpoemer. Elle n'avait pas parlé des Blancs, et ne semblait pas belliqueuse pour un sous, des caractéristiques bienvenues en ce moment précis tant il aimait à être entouré de calme lorsqu'il fumait.

Il esquissa un mouvement de la main, et reprit :


- Je me moque de beaucoup de gens, de rois, de paysans, de guerriers, de gardiens, de nains, mais seulement lorsqu'ils se tournent eux-mêmes en ridicule. Il n'y a rien de drôle à voir une jeune Stryge seule au bord de l'eau perdue dans ses cogitations, au contraire, c'en serait presque préoccupant. Les vôtres sont souvent en quête de combats et autres sanguines occupations, mais pas vous. C'est cela qui me fait rire, de savoir que les Stryges Noirs peuvent très bien faire trempette cinq minutes mais ne le font jamais. J'apprends quelque chose aujourd'hui. Hahaha !

Comme il partait d'un rire franc en imaginant Saigo barboter -un maillot de bain lui irait-il bien ? Sans doute- il penchait la tête sur le côté de nouveau et détaillait à son tour l'inconnue. Aimer les endroits déserts et calmes... quand on habite à la Tour... vraiment curieux...
Revenir en haut Aller en bas
Tamel Alona
Néophyte

Tamel Alona

Messages : 12
Expérience : 256
Âge RP : 24 ans

Politique : 00
Métier : Métier - Novice
Titres:
 


Les pieds dans l'eau  Empty
MessageSujet: Re: Les pieds dans l'eau    Les pieds dans l'eau  Empty8th Avril 2021, 22:44
Séparation du contenu
Les pieds dans l'eau  Cxfr


Quand Sobek lui notifie que Tamel que ce n’est pas d’elle qu’il se moque, elle est soulagée. Mais il poursuit en lui disant qu’elle ne s’est pas présentée totalement, et qu’en plus il lui parle de ses mains, la jeune femme baisse directement les yeux sur ses doigts vides avant de les cacher dans son dos. Oui, elle est seule. A quoi bon s’attacher si le lien qu’elle s’éverturait à tisser était arraché de l’autre côté ?

Elle relève les yeux vers lui et a un léger mouvement de recul en le voyant tête en bas. La jeune femme a la soudaine envie de lui dire de faire attention, mais il ne semble pas perdre le contrôle un seul instant. D'ailleurs, bien vite, il reprend sa position.

- Alona. Mon nom c’est Alona. Mademoiselle…

finit-elle dans un souffle. Elle a la sensation, elle a toujours eu la sensation qu’en donnant son nom complet, elle donnait un peu trop. Que c’était donner du pouvoir à l’autre et… Elle n’avait pas envie d’être faible. Mais la suite des événements la laisse totalement stupéfaite. Elle l’écoute, sans l’interrompre. Puis à la fin de son long monologue elle esquisse un sourire.

- Ah… Nous ne sommes pas tous comme ça… enfin vous ne devez pas croiser beaucoup des miens.

Mais elle ne sait pas s’il l’entend à travers son rire. Quand il s’immobilise enfin pour la regarder, elle sent bien qu’il la détaille, qu’il la jauge. Est ce qu’elle est si différente des autres ? Pourtant, elle a fait de son mieux pour entrer dans le moule, pour se conformer aux attentes. Tamel avait bien eu du mal au début à ne plus avoir de câlin maternel mais elle s’était peu à peu fait et tout était devenu naturel.

- Un problème ?

La stryge avait la sensation d’être passé au crible sans pouvoir rien faire.





Les pieds dans l'eau  Jbrv
Paroles : #74A1F4
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Sobek E. Grey
Saint Sobek de Spelunca

Sobek E. Grey

Messages : 207
Expérience : 1941
Masculin Âge RP : ?

Politique : 51
Métier : Chasseur - Maître
Titres:
 

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
Les pieds dans l'eau  644535barresante011819/1819Les pieds dans l'eau  1559871461-barre-vie-rouge  (1819/1819)
Vitesse: 688
Dégâts: 816

Les pieds dans l'eau  Empty
MessageSujet: Re: Les pieds dans l'eau    Les pieds dans l'eau  Empty9th Avril 2021, 12:44
Séparation du contenu
- Mmm, il est vrai que je n'ai pour spécimens que des agents martiaux en ce qui concerne les vôtres. M'aurait-on menti sur la propension des fils du Dragon Blanc aux arts de la guerre ?

Les derniers vestiges de fumée elfique, sinueuses volutes blanches brumeuses, disparaissaient autour de Sobek Elpoemer Grey comme il avançait la tête pour mieux scruter la Stryge Noire. Ce je-ne-sais-quoi de différent chez elle, ce détail précédemment ineffable, commençait à prendre forme dans son esprit.

Mais il est bien osé de livrer déductions à une damoiselle à peine rencontrée, et il interrompait donc sa lévitation en même temps que son observation, fort peut courtoise, pour se tenir à nouveau sur ses deux jambes. Il s'étirait, faisait craquer son cou, et livrait une mine espiègle en réponse à l'interrogation d'Alona.


- Tamel Alona, de la Tour Noire, mon problème est que j'ai du mal à vous imaginer au milieu des Exécuteurs et autres fidèles au reptile Blanc. Une simple intuition. Vos mains peu usées, vos manières sentimentales, et votre courtoisie, convergent vers d'autres déductions quant à votre rôle au sein des adeptes de Mahriser. D'aucuns racontent même que vous seriez des démons, balivernes pour sûr, mais toute rumeur trouve ses fondements en des comportements observables. Si j'étais d'humeur taquine, je dirais que vous me mentez sur vos origines. Voilà, mon problème, si c'en est réellement un.

Il riait, à nouveau, en portant deux doigts à son menton pour caresser sa barbe parfaitement entretenue.

- Mais cela ne me regarde pas, simplement j'ai appris que chez les mortels les secrets se transforment vite en chaînes et boulets, des poids qui vous poussent à contempler un Lac insipide par exemple.

Un demi-sourire effronté lui lécha les joues l'espace d'un instant, et ses yeux verts irradiaient de malice comme il les plantait dans ceux de son interlocutrice. Il était toujours agréable de faire voler un château de cartes afin de redistribuer la main, leçon qu'il tenait de ses années d'arlequin. Et puis elle était évasive, elle ne mentait pas vraiment, ce qui en soit révélait une volonté d'en parler. Peut-être pas avec lui, certes, mais elle déchanterait bien vite en arpentant Dùralas et en découvrant ses bien grossiers personnages.
Revenir en haut Aller en bas
Tamel Alona
Néophyte

Tamel Alona

Messages : 12
Expérience : 256
Âge RP : 24 ans

Politique : 00
Métier : Métier - Novice
Titres:
 


Les pieds dans l'eau  Empty
MessageSujet: Re: Les pieds dans l'eau    Les pieds dans l'eau  Empty9th Avril 2021, 17:47
Séparation du contenu
Les pieds dans l'eau  Cxfr


Tamel secoue la tête quand il pose la question. Elle sait qu’il n’attend pas de réponse, pas vraiment. Elle pourrait lui expliquer qu’il n’était pas… sympathique de juger tout une communauté sur quelques détails, de juger la force d’un peuple et de son unité autour de la Matriarche par quelques individus extrémistes. Elle s'apprête finalement à parler, à ouvrir la bouche mais aucun son ne sort. L’homme avançait juste un peu avant de remettre les pieds sur terre.

Elle le fixe, les yeux légèrement plissés pour entendre et assimiler ce qu’il lui dit. Elle esquisse un sourire à quelques-unes de ses paroles. Elle est loin d’être Exécuteurs et même si elle est une fidèle de Mahriser, elle n’en est pas une fanatique aveugle. Mais Démons… Sans doute il ne pouvait pas comprendre. Qui peut réellement comprendre les Stryges ?

Elle ne va de toute façon pas lui expliquer, ni même défendre les siens. Cependant, sa dernière réplique lui fait élargir son sourire. Et, alors qu’il rit et reprend la parole, elle agite un peu ses ailes, comme pour se détendre d’avoir trop été sur la défensive, même si elle ne quitte pas totalement cette posture.

- Les poids, comme vous dites, devraient finir par m’y faire couler non ? Mais non, je n’ai pas menti, à quoi cela me servirais ? Je viens bien de là-bas.

Tamel fait une petite pause pour regarder en direction de la Tour. Est ce qu’elle pourrait se confier ? Absolument pas. Elle ne connaît que son nom et qu’il côtoie les exécuteurs. Son regard se tourne ensuite vers le lac. Elle ne le trouve pas insipide, mais peut-être est-ce parce qu’elle ne se complique pas la vie, ne cherche pas… pas trop l'irréalisable. Mais elle finit tout de même par ajouter.

- Tamel Alona suffit, je n’ai pas de titre comme vous. Et je n’habite même pas la Tour.

C’était presque sorti tout seul. La jeune femme se mord la joue, mais une petite part d’elle sourit, est ce que dans cette vérité il va comprendre qu’elle est différente des Stryge de la Tour ? Réaliser qu’elle est encore moins que ce qu’il peut bien penser ? Elle n’est qu’une Stryge de la plaine. Certe, elle veut grimper là haut, mais ça, il n’a pas besoin de le savoir, il la juge déjà suffisamment parce qu’elle a les plumes noires.




Les pieds dans l'eau  Jbrv
Paroles : #74A1F4
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Sobek E. Grey
Saint Sobek de Spelunca

Sobek E. Grey

Messages : 207
Expérience : 1941
Masculin Âge RP : ?

Politique : 51
Métier : Chasseur - Maître
Titres:
 

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
Les pieds dans l'eau  644535barresante011819/1819Les pieds dans l'eau  1559871461-barre-vie-rouge  (1819/1819)
Vitesse: 688
Dégâts: 816

Les pieds dans l'eau  Empty
MessageSujet: Re: Les pieds dans l'eau    Les pieds dans l'eau  Empty9th Avril 2021, 18:04
Séparation du contenu
Il avait d'abord été déçu, constatant que ses instincts de déduction se faisaient peut-être vieux, et s'était tu pour écouter Alona parler. Il constate néanmoins son mouvement d'ailes avec joie, sa staticité s'envolant au fur et à mesure de leur dialogue, ce qu'il prend comme un signe positif. Ils n'étaient pas de grands amis mais...

OH ELLE HABITE PAS DANS LA TOUR ! IL LE SAVAIT ! HAAAA AAAAH !

Mais c'est tout aussi naturellement qu'il s'approche d'elle comme il lui répond, en donnant un coup de pied dans l'un des galets qui baigne Fresha. Sa mine s'assombrit l'espace d'un instant :


- Vous ne perdez rien à ne pas habiter là-haut. J'y connais un garçon... un homme... toujours trop préoccupé par une torture, une guerre, une bataille à mener, et très peu pour... le reste. Hmf... c'est idiot n'est-ce pas ? Finalement, il semblerait que je n'ai pas besoin de grandes étendues d'eau pour me perdre dans mes sentiments.

Il avait parlé sans même se rendre compte de ce qu'il disait, trouvant dans l'instant une parenthèse poétique et facile à saisir, un instant de simplicité en une compagnie paisible. Bordel de merde il l'avait trouvée son accalmie au bord du Lac comme elle l'avait dit ! Peut-être s'agissait-il d'une oracle ? Ou même d'une apparition divine destinée à le guider dans les bras musclés de Saigo ? OUI ! UNE DEESSE DE L'AMOUUUUUR !

Il lui sourit alors, de manière insistante et gênante, comme un enfant qui se rend compte qu'il parle à une célébrité.
Revenir en haut Aller en bas
Tamel Alona
Néophyte

Tamel Alona

Messages : 12
Expérience : 256
Âge RP : 24 ans

Politique : 00
Métier : Métier - Novice
Titres:
 


Les pieds dans l'eau  Empty
MessageSujet: Re: Les pieds dans l'eau    Les pieds dans l'eau  Empty9th Avril 2021, 18:31
Séparation du contenu
Les pieds dans l'eau  Cxfr


Tamel a un mouvement de recul quand il commence à s’approcher d’elle. Mais elle ne fuit pas, il n’y a pas de trace de… d’agressivité chez lui. D’ailleurs il envoie balader un galet ce qui lui confirme qu’elle ne craint rien, ou si peu. Il semble même perdu dans ses pensées. Cependant, il se livre, il parle. Et la jeune femme pince un peu les lèvres. Pourquoi il fait ça ?

Au début, elle pense qu’il cherche à la faire parler, que s’il se livre, pour qu’elle en fasse autant, mais non. Le visage légèrement fermé, il débite ses états d’âme comme si elle n’était pas vraiment là. Est ce qu’il était en train de lui parler d’amour transit ?  La stryge ne dit rien, elle n’ose même pas soupirer de peur de le couper dans son petit monologue.

- mh…

Tamel ne sait pas du tout comment réagir. Mais elle commence à comprendre d’où peuvent lui venir ses préjugés sur les siens. Si le seul qui l'intéresse ne s'intéresse pas à lui. Elle ne compte pas lui dire qu’elle veut quand même y grimper, et n’a pas le temps de lui dire quoi que ce soit qu’elle voit son sourire…

Génance absolue !

La jeune femme écarquille les yeux en reculant d’un pas. Trop bizarre ce type. Elle tente un petit sourire qui doit paraître bien ridicule et toussote pour tenter de briser le silence.

- Je… et bien… C’est dommage… C’est… C’est lui que vous êtes venu voir ?





Les pieds dans l'eau  Jbrv
Paroles : #74A1F4
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé




Les pieds dans l'eau  Empty
MessageSujet: Re: Les pieds dans l'eau    Les pieds dans l'eau  Empty
Séparation du contenu
Revenir en haut Aller en bas
 

Les pieds dans l'eau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Toi dans mes draps. | [PV] Hentaï.
» [UploadHero] Opération dans le Pacifique [DVDRiP]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Accueil :: Présentations des membres :: Le Vallon initiatique [Zone débutante]-