AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : karenlarson
Le Monde de Dùralas a précisément 2914 jours !
Dùralas, le Ven 22 Oct 2021 - 11:32
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Venez voir le calendrier de l'Avent ici !
Le Deal du moment :
Antivirus NORTON 360 Deluxe – Clé ...
Voir le deal
1 €

 

 A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
Père Tungstène
Personnage Non Joueur

Père Tungstène

Messages : 323
Expérience : 8589
Masculin Âge RP : Inconnu

Politique : 200
Métier : Sculpteur - Maître (201)
(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] 644535104500/4500A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] 242396barresante02  (4500/4500)
Vitesse: 1850
Dégâts: 4000

A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] Empty
MessageSujet: A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août]   A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] EmptyDim 25 Juil 2021 - 18:31
Séparation du contenu
Je me réveille. Je suis allongé, sur un mobilier dur. Je cligne plusieurs fois des yeux, j'ai du mal à respirer. J'inspire et j'expire de manière répétée jusqu'à stabiliser mon souffle. La pièce est chaude. Je distingue les rayons du soleil qui filtrent le bois de l'endroit où je me trouve. Mes yeux parcourent le local de droite à gauche, j'ai du mal à tourner la tête. Je suis dans ce qui semble être une chambre. Une petite table en bois est à côté de moi. Une fiole y est posée, avec une écriture étrange : je reconnais là du wystérien.

J'essaye de me réhausser. C'est difficile. Que s'est-il passé ? Ma tête tourne, comme si j'avais reçu un objet lourd sur la tête. Des cataplasmes sont apposés sur mes avant-bras, et un bandage recouvre une jambe. J'inspecte de nouveau la pièce. Une fresque parcourt un des murs, on y voit des silhouettes et une scène de chasse. Les dessins sont primitifs, à la manière des peintures pariétales que l'on peut trouver dans la grotte Hirador. En mettant en rapport les indices qui me sont visibles et mes connaissances, je déduis que je dois me trouver à Wystéria, et plus précisément à l'hôpital de Guillaëd. Que fais-je ici ?

J'essaye de reprendre mes esprits. Je suis seul dans la pièce. Une porte en bois exotique se trouve à sept-huit mètres de là où je me trouve. Je veux m'y rendre. Je tente de me redresser, je titube et retombe sur le lit, sur le côté. Je commence à me souvenir. Je devais rechercher 5 minerais de diamant, j'en avais besoin pour une expérience.. Je dois les arrêter avant qu'il ne soit trop tard. J'ai besoin d'aide.


- Quelqu'un pour aider un vieil homme ? Dis-je doucement.

Aucun son ne parvient dans un premier temps. Je répète la tentative. Même constat. Je tente une troisième fois. Cette fois j'ai des échos. J'entends des bruits de pas précipités. Deux cris se font entendre, et des sons de cavale. On court dans les couloirs de cette demeure de thaumaturge.


- Il est là, c'est ce que le guérisseur a dit, viens Esmaj !

La porte vole en éclat lorsque deux individus font irruption dans la pièce. Ils sont encapuchonnés, et portent chacun une longue robe propre aux dùralassiens vivant dans le sud du territoire. Les tons ocre et écru les trahissent : il s'agit de deux hommes de main de Baltek, des Sincères-Rôdeurs. En les voyant, je me souviens : ce sont eux que j'ai tenté d'arrêter, ce sont eux qui m'ont infligé ces blessures. Je ne sais ni comment, ni pourquoi, j'ai été sauvé in extremis de leur embuscade. Quelqu'un m'a ramené ici, mais n'est visiblement plus sur place... Ou cette personne a été neutralisée.

Je tente de reprendre de ma superbe. J'ai du mal, je suis trop affaibli. Je n'ai pas mon bâton arcanique à portée de main, et mon esprit est trop brumeux pour que je puisse utiliser une quelconque magique. Je suis fait, je crois...
Revenir en haut Aller en bas
Arhiann
La Tempérance ♦ Ensorceleuse

Arhiann

Messages : 1347
Expérience : 5749
Féminin Âge RP : 60 (éq. humain 30)

Politique : 218
Métier : Sculpteur - Maîtresse absolue
Titres:
 

(Manydh, Compagnon d'Arhiann [Hybride] ; invoque un compagnon qui a 75% des stats d'Arhiann (pendentif zéphyrien))

Stats & équipements
Vitalité:
A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] 644535102434/2434A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] 242396barresante02  (2434/2434)
Vitesse: 703
Dégâts: 3270

A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] Empty
MessageSujet: Re: A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août]   A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] EmptyDim 25 Juil 2021 - 20:34
Séparation du contenu
Wystéria était son pays, même si elle n'y vivait plus depuis de longs mois, mais la reconnaissance d'une dette de vie méritait bien un tel sacrifice, d'autant plus que sa nouvelle existence ne lui déplaisait pas non plus. Et si d'autres auraient pu s'offenser d'être envoyés faire une simple commission, un achat de babioles, aurait-on pu prétendre, tel n'était pas son cas : elle savait que si cette tâche lui avait été confiée, c'était le signe d'une grande confiance en elle, en ses capacités à la mener à bien, et plus facilement que si la commanditaire, peu à l'aise dans la jungle luxuriante de la grande île dùralassienne, s'était déplacée elle-même. Elle saurait se faufiler jusqu'à Guillaëd, en passant inaperçue le plus souvent, et en sentant venir n'importe quel danger bien avant qu'il ne soit trop proche pour, s'il s'avérait trop important pour elle, ne pouvoir l'éviter en disparaissant parmi la végétation.

Elle, c'était Dourga : une carrure comparable à ses lointains cousins les lions, quatre pattes musculeuses et en même temps parfaitement silencieuses grâce à ses délicats coussinets, un pelage fauve constellé de tâches brunes, parfait pour se dissimuler, deux oreilles généralement dressées pour récolter tout indice sonore, deux yeux aux iris d'ambre qui guettent le moindre mouvement, de nombreuses vibrisses pour améliorer encore ses perceptions, et surtout, deux grandes canines dépassant des babines, caractéristiques de son espèce : les smilodons. Elle se trouvait donc à Wystéria pour faire la course d'une certaine faune de Sylfaën, et s'en était acquittée, voilà pourquoi la petite bourse accrochée à son cou se trouvait maintenant lestée de bracelets magiques, au lieu de l'or et du billet qu'elle avait contenu auparavant. Heureusement, Arhiann avait pensé à ajouter quelques morceaux de tissu pour éviter que les deux objets ne tintent en s'entrechoquant, et il fallait supposer qu'elle avait donné des précisions au marchand dans son petit mot, puisque celui-ci avait soigneusement enveloppé les bijoux avant de refermer la bourse. Il fallait dire que face au grand félin, les gens ordinaires avaient plutôt envie de suivre les instructions données.

Dourga connaissait le père Tungstène, ou du moins, était capable de reconnaître son odeur. Elle l'avait croisé pour la première fois lorsque l'ensorceleuse s'était présentée au campement des Dragonniers, et y avait flairé sa présence plus d'une fois où celle-ci y était retournée. Elle avait aussi senti le grand respect que la zéphyrienne éprouvait pour le vieil homme, malgré son excentricité qui, finalement, lui donnait un côté attachant. Et comme cela s'accordait avec ce qu'elle-même percevait, elle s'était rangée à son avis. Aussi, lorsque le mélange d'odeurs qui parvint à ses narines l'alerta, elle tourna les pattes vers les bâtiments dont elle avait, à l'origine, l'intention de s'éloigner. Les alentours de l'hôpital de la capitale wystérienne étaient parfaits pour rejoindre la jungle discrètement, puisque les parfums des décoctions médicales mêlées étaient assez forts pour dissimuler le sien, caractéristique des fauves. Mais là, le vieux sorcier ne sentait pas normalement, et il y avait d'autres odeurs qui plaisaient encore moins à la smilodonne.

Alors, elle s'approcha plus qu'elle ne l'avait jamais fait de ces constructions de bipèdes qui sentaient bien trop fort les plantes à son  goût, et entr'ouvrit la gueule pour mieux séparer du lourd "fond olfactif" les odeurs qui l'avaient attirée là. Si on la vit, personne ne chercha à l'arrêter ni ne donna l'alerte, mais comme elle était restée aussi discrète qu'à l'habitude, il se peut que personne ne l'ait remarquée. Dans un silence parfait, elle enfila un couloir qui la rapprochait de son but. En plus du chef des Dragonniers, elle identifiait maintenant deux autres personnes, des inconnus mais chargés de quelque chose de mauvais, passés par là seulement un instant plus tôt. Elle les vit bientôt, mais ils étaient trop occupés à exploser la porte pour se préoccuper de cette ombre au tournant du passage. Dès qu'ils furent entrés, elle gagna le seuil en quelques foulées souples. Un grondement sourd monta de sa gorge alors qu'elle avançait, ses babines retroussées faisant paraître encore plus démesurées ses canines, et elle se ramassa sur elle-même pour se préparer à bondir sur le premier qui oserait esquisser un geste agressif à l'encontre du patriarche.




" il n'y a personne qui soit né sous une mauvaise étoile,
il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel "

♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Holy
L'Aubergiste ♦ Symphonie onirique

Holy

Messages : 976
Expérience : 4350
Féminin Âge RP : 19

Politique : 89
Métier : Forgeron d'A. - Maîtresse
Titres:
 

(Lune, âme d'Holy [Modifié] +400, v+400, dissuasion : évite la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] 644535102772/2772A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] 242396barresante02  (2772/2772)
Vitesse: 1265
Dégâts: 662

A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] Empty
MessageSujet: Re: A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août]   A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] EmptyMer 28 Juil 2021 - 13:57
Séparation du contenu
 


A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] Test_b11

☽ ♪ ☾

La réponse à toutes mes questions ne se trouvait pas ici, je le savais bien. Mais Guillaëd était une ville très intéressante et j’avais décidé de m’y reposer un peu avant de partir à la recherche de la fameuse réponse. La clef qui me permettrait d’enfin comprendre ma magie, de découvrir enfin qui je suis et pourquoi de tel dons m’avaient été donné. Pourquoi Lune était là, toujours à mes côtés, gardienne de mes émotions ? Pourquoi j’avais la capacité de faire vibrer l’air, de le modeler à ma convenance, d’où venait la Brume et les illusions que j’étais capable de créer ? Pourquoi je pouvais ainsi me connecter aux émotions des gens, les influencer d’une seule pensée ? Où s’arrêterait ma puissance, mes capacités ?

Des interrogations pleins la tête, j’arpentais les ruelles tracées naturellement qui serpentaient entre les maisons archaïques qui se fondaient pour certaines dans la végétation luxuriante de Wystéria. Certains habitants semblaient méfiants à ma vue, d’autres aux contraires me rendaient des sourires amicaux et bienveillants. Il fallait dire aussi que la population de cette île mystérieuse était curieusement très variée.

« Tu as entendu ce bruit ? » Je sentais l’inquiétude de la louve brumeuse à mes côtés, elle montrait de son museau noir une bâtisse plus imposante que toutes celles que j’avais croisé. Une grande pancarte était plantée près de l’entrée, le mot HOPITAL était taillé dedans en langue commune, au-dessus, un autre mot dans un dialecte inconnu me fit penser à une traduction autochtone de l’adresse du lieu. Un bruit sourd retenti à l’intérieur. Les passants, qui n’avaient pas une ouïe aussi fine que la mienne ne réagir pas, il me fit pourtant sursauter. Il y avait visiblement du grabuge dans ce lieu de paix. Puis une odeur des plus familières chatouilla mes narines.

Qu’elle ne fut pas ma surprise de voir Dourga en ces lieux, la smilodonne d’Arhiann, toute seule à Wystéria. Peut-être que la faune n’était pas loin. J’entrais sans hésiter à la suite de la féline, elle avait flairé, comme moi, les prémices d’un danger imminent. Elle n’hésita pas quant à la direction à prendre dans ce dédale de couloirs empli de monde, personne ne semblait faire attention à l’animal qui trottinait rapidement dans les couloirs, personne ne semblait avoir entendu les mêmes sons que moi. Si bien qu’à un moment, je me suis demandée si je n’avais pas rêvé, imaginer ses bruits suspects de toute pièce.

Dourga tourna enfin vers l’une des innombrables chambres. Au même moment, deux hommes enfoncèrent la porte. Les bruits que j’avais entendus plus tôt étaient, en fait, leurs précédentes tentatives. J’entrais peu après avoir entendu le rugissement féroce de la smilodonne. Un vieil homme à moitié elfe était aux prises avec les deux hommes encapuchonnés. Sa Présence magique me permit de ne pas me tromper quant à l’identité de la victime, une puissance comme je n’en avais jamais senti auparavant. Une signature unique, ce ne pouvait être que Tungstène, le magicien le plus puissant de tout Dùralas. Mais que faisait-il là ? Blessé et démuni face à deux bandits ?

« Que se passe-t-il ici ? N’avez-vous pas honte de vous en prendre à un pauvre vieil homme sans défense ? Reculez-vous donc, avant de finir carboniser. » Grondais-je d’un ton menaçant tout en faisant se propager un nuage de brume translucide tout aussi menaçant, prête à le charger de foudre si le besoin s’en faisait sentir. Je me doutais que ma carrure n’était en rien impressionnante, je comptais donc sur l’illusion brumeuse, la louve grondante et la smilodonne pour faire peur aux intrus.

☽ ♪ ☾

Codage par Libella sur Graphiorum


Dernière édition par Holy le Mar 10 Aoû 2021 - 14:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Sobek E. Grey
Saint Sobek de Spelunca

Sobek E. Grey

Messages : 312
Expérience : 2609
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : ?

Politique : 118
Métier : Chasseur - Maître
Titres:
 

(Le Livre de Guthemberg, Familier de Ziggy ; +100, v+200 : Chaque tour, le livre magique tourne une page, octroyant un nouveau bonus à son maître uniquement, ou un malus à ses ennemis, cumulable (un ensorceleur peut contrer l'un de ces tours))

Stats & équipements
Vitalité:
A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] 644535102217/2217A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] 242396barresante02  (2217/2217)
Vitesse: 1165
Dégâts: 951

A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] Empty
MessageSujet: Re: A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août]   A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] EmptyMer 28 Juil 2021 - 23:37
Séparation du contenu
Wystéria, contrée formidable de part sa faune légendaire et ses paysages issus de temps laissés intacts par le contact de l'homme. Sobek Elpoemer Grey avait passé quelques temps à se prélasser ici, la température y étant délicieusement chaude et humide, s'adonnant à des bains de minuit et à tout autant de participations aux fêtes locales, sous couvert d'une identité usurpée.
Pas qu'il craigne qu'on le reconnaisse, mais il ne tenait pas à être associé à cette terre, qui bien que merveilleuse de part sa nature, demeurait un exemple de sauvagerie et de fautes de goût. Il se serait avéré difficile à expliquer pourquoi le Roi Vampire lui-même se complaisait à arpenter des horizons si éloignés de Spelunca.

Et pourtant !
Styx s'enivrait des vins locaux, coupés au nectar psychotrope de la flore tropicale, il riait aux blagues que les locaux, leur peau basanée reflétant quelques gouttes de sueur laissées là par la température, proféraient à la chaleur d'un feu de camp par des soirs d'été, et appréciait plus globalement la tranquillité offerte par Wystéria. Une mer de dangers séparait l'île du continent, et avec elle les pauvres et les inexpérimentés étaient laissés de côté. Un plaisir qui, s'il était délectable, n'arrivait pas à la cheville de ses goûts particuliers.
Par les soirs où la Lune brillait d'un éclat à l'intensité hallucinatoire, fiévreuse, le vampire élargissait de manière assez ostentatoire son sourire, juste assez, pour ramener en sa couche quelque spécimen local. Il se languissait secrètement, à l'abri des regards, dissimulé par un épais rideau de fumée qu'émettait sa pipe chargée d'herbe et d'alcaloïdes, de goûter aux nuits fauves promises par les muscles saillants des Rakshasas. Sobek, jamais loin de sa coupe en or remplie de ses paradis artificiels, attirait à lui de son corps svelte et félin, le torse nu seulement revêtu d'une longue veste en écailles de Wyverne, quiconque était assez fou pour s'y perdre.

Cette saison, ils avaient été légion.  
A chaque fois, le vampire s'emparait d'une fine hache en fer, lorsqu'il était assuré de la torpeur de ses proies, et, à l'ombre de sa tente en soie noire, s'adonnait à des jouissances si carnassières qu'elles auraient fait rugir tous les smilodons de Dùralas.

Comme il venait d'abattre et de consommer un mâle d'une quarantaine d'année, et que le soleil se levait, Sa Majesté Sobek Elpoemer Grey se tenait à l'extérieur de sa tente, une cigarette pendante à ses lèvres rougie par le plaisir. Il l'embrasa, d'une flammèche conjurée à son index, puis dirigeait sa pyromancie sur l'habitacle qui avait accueilli l'amour venimeux d'un soir.
Dans la tente, ne subsista que du Rakshasa de grises cendres et des os calcinés. Juste assez pour qu'on ne l'identifie jamais comme l'auteur du crime, juste assez pour qu'il en tire un orgasme jubilatoire.

Comme il retournait à Guillaëd, voulant impérativement acheter une coiffe aux couleurs du continent, trouvant que cela ferait pâlir de jalousie toutes les petites putes qui se livraient une guerre sans merci lors des festins en matière de haute-couture, une conversation au détour d'une ruelle le détourna de son objectif initial.
On faisait un état d'un très vieux et puissant magicien, alité par quelque maladie, et probablement mourant à l'hôpital.
Styx, resté à admirer les babioles d'un homme à la peau d'ébène, se concentra sur la conversation et usa de toute sa puissance, décuplée par son repas de la veille, afin de sonder les auras de la ville à la recherche d'une cadence plus extatique que les autres. Un pas de loup au milieu des ombres fluctuantes, une lueur inespérée en pleine nuit, un feu plus intense que toutes les supernovas jamais vues dans l'univers.

Non ?
Tungstène ?!
Hahahaha.


- Le collier en dents de louve et la chemise dorée là, elles valent combien ?
- Ow, cépouwune fête mosieur ? Twès bon goût vous avez !
- Non. C'est pour un enterrement. Et vous auriez des chrysanthèmes à me dépanner ?
- Owi. Iwico pwesto.

Sa veste en écailles claquait tandis qu'il s'avançait dans la chambre -très facilement trouvée après avoir soudoyé le personnel- et, comme il déposait les fleurs dans un vase au chevet du vieux dégoûtant qui était là posé, moribond et faible, n'attendant plus que le baiser de la faucheuse, Styx fit mine de pleurer, ignorant l'animal puant et se tournant plutôt vers Holy pour lancer sa pique dissimulée :

- Voudriez-vous faire un peu moins de bruit ? Nous assistons là à la mort d'une légende... Tungstène, ô mon vieux Tungstène... comme la vie est cruelle...

Une main vint camoufler son visage tordu de rire et il entama des bruits de sanglots parfaitement reproduits.
Bye bitch.




A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] Giphy.gif?cid=790b761185cf39370d710c3c609bb31d1762c557747720fc&rid=giphy
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Père Tungstène
Personnage Non Joueur

Père Tungstène

Messages : 323
Expérience : 8589
Masculin Âge RP : Inconnu

Politique : 200
Métier : Sculpteur - Maître (201)
(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] 644535104500/4500A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] 242396barresante02  (4500/4500)
Vitesse: 1850
Dégâts: 4000

A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] Empty
MessageSujet: Re: A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août]   A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] EmptyJeu 29 Juil 2021 - 14:11
Séparation du contenu
Les deux hommes me toisent. Ils restent à l'écart. J'ai beau être avachi sur ma couche de rétablissement, ils sont méfiants. On dirait qu'ils me jaugent en m'observant de haut en bas. Ce ne sont clairement pas eux qui m'ont mis dans mon état actuel. Ils ne sont que des hommes des main, exécutant les ordres de quelqu'un plus haut. Le Corbeau, peut-être, directement. Je me redresse, et reste assis en les regardant. Je toussote un peu avant de prendre la parole.

- Bon, eh bien. Esmaj c'est cela ? Enchanté. Qu'attendez-vous pour continuer votre action ?

Les deux individus se regardent, hésitants.

- Silence, vieillard ! Somme l'un d'eux en guise de réponse, certainement Esmaj. Ils ont l'air de réfléchir. Ils ne sont pas très dégourdis, intimidés, peut-être ?

- Si vous souhaitez me tuer, faites-le avant que je ne recouvre mes forces. Ce serait dommage. Je sens effectivement mes forces revenir à mesure que les minutes défilent. Je suis toujours fébrile, mais plus en forme. Les remèdes wystériens utilisés sur moi semblent faire enfin effet.

Finalement, l'un des deux sincères-rôdeurs se décide. Il se met à avancer vers moi, la lame dégainée. Mais à peine a-t-il fait deux pas qu'une créature quadrupède bondit à l'intérieur de la pièce, s'interposant entre ma personne et mon assaillant. L'animal se retrousse, prêt à jaillir grâce à l'impulsion de ses pattes arrières. Il... Ou plutôt elle gronde. Je la détaille : un mètre au garrot, un pelage clair, deux canines supérieures qui dépassent de sa gueule : c'est une smilodonne. Il me semble la reconnaître, je l'ai croisée il y a plusieurs mois si mes souvenirs ne m'abusent pas. Il s'agit de Dourga, la fidèle compagnonne d'Arhiann, qui s'était présentée au campement des dragonniers. Néanmoins seule la tigresse à dent de sabre semble présente actuellement, c'est un curieux renfort que Le Destin m'apporte, et une alliée de poids.


- Que se passe-t-il ici ? N’avez-vous pas honte de vous en prendre à un pauvre vieil homme sans défense ? Reculez-vous donc, avant de finir carboniser

Une jeune femme apparaît dans un volute de fumée, pénétrant à son tour dans la pièce. Elle est accompagnée d'un loup grâcieux, et vient s'interposer à son tour entre les pillards et moi, qui ont désormais une mine déconfite suite à ces arrivées soudaines. La nouvelle venue dégage une nouvelle brume qui s'éparpille dans l'habitacle, son loup grognant sur Esmaj et son acolyte.

- En voilà donc, une drôle de situation ! Je ne sais comment vous êtes venues jusqu'ici, mais me voici flatté. Une smilodonne, une jeune femme pleine de vigueur, et un... Une ? Louve. Voilà une aide inespérée.

Je te reconnais, Dourga. Ta maîtresse n'est pas à Guillaëd ? Tu étais en mission peut-être ? Quant à mademoiselle... Hm, Holy peut-être ? Eressëa m'avait décrit plusieurs de ses recrues, tu sembles en faire partie, et correspondre à la description. Ou bien je me trompe complètement ?

Je suis trop faible pour discuter de manière pensée avec ta louve, mais elle m'a l'air bien brave.


Je me tourne ensuite vers les sincères-rôdeurs.

- Jeunes gens, il me semble que la situation soit à votre désavantage. Partez maintenant, et vous n'aurez pas -encore- d'ennuis.

Pendant que je termine ma phrase, un dernier dùralassien rentre dans la chambre de l'hôpital, tel un moulin. La scène semble irréelle. Pendant un instant, il y a un flottement. Je suis du regard le nouveau venu, les sincères-rôdeurs faisant de même, interloqués. Il dépose des chrysanthèmes dans un pot posé sur le chevet, et se met à sangloter, un sanglottement parfaitement exécuté entre deux soufflades. Il se retourne vers la dénommée Holy.

- Voudriez-vous faire un peu moins de bruit ? Nous assistons là à la mort d'une légende... Tungstène, ô mon vieux Tungstène... comme la vie est cruelle...

- Voici donc... Mais oui, Saint-Sobek de Spelunca si je ne m'abuse. Je suis encore ici, youhou !

En prononçant les mots, je fais un geste de la main, comme pour signifier ma présence. Nous voilà bien servis, entre Dourga et Sobek, c'est une affaire de crocs.

La scène ne s'éternise pas longtemps, parce qu'au bout d'une petite minute, c'est trois nouveaux sincères-rôdeurs qui se présentent au seuil de la porte. Deux arrivent à rentrer, mais le dernier doit rester dans le couloir, faute de place. Ils n'ont pas l'air commode avec leurs bandages au niveau des yeux, et leurs bâtons d'éther. Ce sont des sous-dirigeants de la guilde. L'un d'eux prend la parole.


- Esmaj, Ehsij, je vous avais dit d'en finir avec le vieillard. Allez, débarrassez-moi de ces pourceaux et de ces bestioles, et allons faire le rapport à Baltek.

C'est dit. Ils veulent en découdre ici-même, à l'hôpital. Ils se mettent en position d'attaque.

[HRP : tout se fait à l'écrit, pas de Juge - merci de conserver le même ordre pour les réponses]
Revenir en haut Aller en bas
Saigo
Élu de Marihser

Saigo

Messages : 396
Expérience : 3281
Masculin Âge RP : 26

Politique : 10
Métier : Chasseur - Apprenti
Titres:
 

(Corbac, corbeau de Saigo [Modifié] +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] 644535102327/2327A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] 242396barresante02  (2327/2327)
Vitesse: 1095
Dégâts: 1682

A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] Empty
MessageSujet: Re: A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août]   A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] EmptyJeu 29 Juil 2021 - 16:00
Séparation du contenu
Saigo avait passé une grosse journée de merde. Il était resté à Wystéria pour s'entraîner, encore et toujours, sur la Voie. Cette nuit-là, l'orage grondait, se rapprochant à une vitesse qui aurait inquiété même le plus aguerri des locaux. Nombreux étaient ceux à s'être réfugiés chez eux, se lamentant de mauvais présages à quiconque voulait l'entendre. L'Exécuteur, lui, était ressorti de l'auberge où il séjournait depuis des semaines. Rien de tel qu'une séance d'entraînement en condition extrême pour progresser.

Quelques minutes plus tard, des trombes d'eau s'abattaient dans la jungle, les éclairs zébraient le ciel et le tonnerre hurlaient à intervalles réguliers. Imperturbable, l'Élu de Mahriser persistait dans la répétition des techniques de combat des Exécuteurs. Il travaillait chaque offensives que lui avait enseigné Rhaast, s'astreignant à reproduire cinq cent fois chaque coups. Puis, il se mit à virevolter dans la jungle, riche en magie résiduelle, travaillant sa maîtrise du Zéphyr en esquivant, de temps à autre, des arbres qui s'effondraient, ou tout du moins qui tanguaient fortement.

Jusqu'à ce qu'il soit lui-même frappé par la foudre.

Il n'avait pas réellement compris ce qui lui arrivait. Un instant il volait, celui d'après il s'écrasait lourdement au sol, une douleur lancinante dans le bras gauche. Ce dernier était devenu un véritable poids mort, complètement engourdi, inutilisable. Le genre de blessure dramatique lorsque seul le corps du stryge constituait son armement.

Résigné, Saigo choisit de rentrer à Guillaëd. Ralenti, il titubait et s'enfonçait dans la boue à chaque pas. Il esquiva à grand peine trois arbres qui tombaient sur lui. L'un d'eux s'écrasa d'abord sur son épaule gauche avant de poursuivre sa course vers le sol. Un craquement sourd, un nouveau grognement. Il ne s'était pas seulement démis l'épaule, c'était certainement cassé.

À grand peine, le stryge noir s'était trainé jusqu'à l'hôpital de la cité wystérienne. Bien que salement amoché, il avait encore l'aura pour exiger une chambre et un accès à des soins. La Rakshasa qui le prit en charge lui offrit une sorte de drogue, supposée l'endormir pendant qu'elle le soignait. Saigo lui rit au nez. Il avait vu bien pire qu'une épaule cassée dans sa vie.

Pour autant, l'opération ne fut pas une partie de plaisir. Bien qu'il n'émit pas la moindre plainte pendant la totalité du processus, l'Exécuteur passait un moment difficile. Oui, les siens étaient habitués à la douleur, l'embrassait dès qu'elle s'offrait à eux. Non, ça ne les rendaient pas insensibles. Alors, pendant que l'infirmière thérian remettait en place son épaule et pansait ses plaies, Saigo murmurait des versets en l'honneur de Mahriser.

Enfin, il se retrouva avec le bras en écharpe et la consigne de se reposer. L'hôpital le laisserait passer la nuit, ensuite il devrait poursuivre ses soins de son côté. Le marché parut juste au Parricide, qui entreprit de s'allonger sur le lit. Habitué à dormir sur le ventre, il eut toute les peines du monde à trouver une position confortable à la fois pour ses ailes et pour son bras meurtri. Mais surtout, il percevait du grabuge non loin. De l'agitation dans une chambre proche de la sienne. Sa patience trouva sa limite au bout de précisément trente secondes. Bondissant sur ses pieds, réprimant une grimace de douleur, Saigo suivit le bruit jusqu'à une chambre, deux couloirs plus loin. Il y avait un petit attroupement. Sans chercher à en comprendre la raison, il annonça sa présence d'une voix menaçante :

J'ai peut-être qu'un seul bras valide, mais si vous fermez pas vos gueules très vite je vous jure que ce sera bien assez pour vous arracher les cordes vocales.






Soon they will all remember...

:mort::mort:Everybody Dies:mort::mort:

...Just how terrifying I really am.
Revenir en haut Aller en bas
Arhiann
La Tempérance ♦ Ensorceleuse

Arhiann

Messages : 1347
Expérience : 5749
Féminin Âge RP : 60 (éq. humain 30)

Politique : 218
Métier : Sculpteur - Maîtresse absolue
Titres:
 

(Manydh, Compagnon d'Arhiann [Hybride] ; invoque un compagnon qui a 75% des stats d'Arhiann (pendentif zéphyrien))

Stats & équipements
Vitalité:
A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] 644535102434/2434A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] 242396barresante02  (2434/2434)
Vitesse: 703
Dégâts: 3270

A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] Empty
MessageSujet: Re: A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août]   A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] EmptyLun 2 Aoû 2021 - 20:48
Séparation du contenu
Dourga ne s'était pas inquiétée le moins du monde de la présence d'Holy, qu'elle sentait non loin derrière elle, et qu'elle connaissait aussi comme une des relations d'Arhiann. La thérianthrope et ses sortilèges de brume faisaient partie de ces camarades avec qui la faune se retrouvait régulièrement, dans la zone secrète cachée par un massif rocher, près de la grande maison de pierre des elfes, et qui partageaient tous un lien spécial à la forêt où ils vivaient. De ce côté-là, donc, pas d'inquiétude. Le vieil homme, quant à lui, n'était pas aussi fini qu'il l'avait paru au premier abord. La vigueur lui revenait, en même temps qu'une certaine verve face à ces assassins de pacotille qui ne se décidaient pas... La smilodonne ne demandait pourtant pas mieux que de leur sauter à la gorge à la moindre entourloupe.

Comprenant les mots du patriarche qui lui étaient adressés, la fauve se contenta de remuer son moignon de queue en réponse, sans pour autant lâcher du regard les deux lurons. Et bientôt, un troisième allait requérir également son attention. Un buveur de sang, avec... des fleurs ? Que ces bipèdes étaient étranges, elle avait beau les côtoyer depuis de longs mois déjà, il restait des choses qu'elle ne pouvait concevoir, comme cette manière de pousser de drôles de grognements en se dissimulant la face. Mais Dourga n'aurait guère le loisir de poursuivre ses interrogations sur les manières des races de deux-pattes, car de nouveaux personnages, dont les odeurs portaient quelque chose de commun avec les brutes qu'elle avait initialement filées, apparurent.

Ils sont trois, et le félin reconnaît dans leurs mains des armes magiques semblables à celle qu'utilise Arhiann. Là aussi, c'est quelque chose qu'elle a du mal à comprendre : comment peuvent-ils jouer avec quelque chose d'aussi dangereux ? En plus de leur odeur, leurs costumes et leur attitude les désignent comme appartenant à la même organisation que les deux, tout en étant en position de dominants. Cela, et leur lien à l'éther, les rendent les plus dangereux. Les premiers à mettre hors d'état de nuire, donc. Une nouvelle voix résonne depuis le couloir décidément très fréquenté, mais la smilodonne a un objectif plus immédiat. D'un coup de patte fulgurant dans les chevilles, toutes griffes dehors, elle fait vaciller l'un des premiers arrivants, et termine de le déséquilibrer en projetant sa masse compacte vers les jambes de l'assassin. Ce n'est qu'un petit gain de temps, mais elle compte bien en profiter.

L'espace tout juste libéré lui permet en effet de sauter à la gorge d'un des ensorceleurs, précisément, celui qui, en chutant sous l'assaut de son poids, devrait pouvoir entraîner au moins en partie l'autre, resté dans le couloir. Crocs et griffes dégainés sont tout prêts à faire leur mortel office, sans perdre de temps : elle sait où frapper ces corps fragiles pour tuer, d'abord celui qu'elle a visé directement, ensuite celui de derrière, si elle le peut. Elle ne prend pas la peine de vérifier ce qui se passe autour du vieux mage, confiante en Holy et sa louve pour s'occuper du reste des ennemis, si jamais lui n'est pas en mesure de les repousser. Dommage qu'Arhiann et son mâle ne soient pas là, ils auraient pu aider.




" il n'y a personne qui soit né sous une mauvaise étoile,
il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel "

♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Holy
L'Aubergiste ♦ Symphonie onirique

Holy

Messages : 976
Expérience : 4350
Féminin Âge RP : 19

Politique : 89
Métier : Forgeron d'A. - Maîtresse
Titres:
 

(Lune, âme d'Holy [Modifié] +400, v+400, dissuasion : évite la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] 644535102772/2772A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] 242396barresante02  (2772/2772)
Vitesse: 1265
Dégâts: 662

A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] Empty
MessageSujet: Re: A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août]   A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] EmptyVen 6 Aoû 2021 - 10:33
Séparation du contenu
 


A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] Test_b11

☽ ♪ ☾

Bien que semblant épuisé, Tungstène tint à nous saluer, la smilodonne et moi-même. Ses dons de clairvoyance ne sont pas une légende, il me reconnaît alors même que je ne l’avais jamais vue. Par ailleurs il ne semblait pas une seule seconde se douter de la nature spirituelle de Lune. Mon âme à l’allure de louve brumeuse avait préféré une apparence simple et discrète, la pièce étant trop petite pour qu’elle puisse se mouvoir avec ses grandes ailes au plumage noir de jais. Quant à moi j’avais opté pour des habits léger et élégants munis de nombreux voilages en soie teintés de bleu et d’argenté qui voletaient gracieusement à chacun de mes mouvements. Le tout cintré à ma taille par un corset brodé de fil d’argent elfique. Mon sac en bandoulière contenant toutes mes partitions sur l’épaule, mon violon fidèlement attaché dans mon dos.

« C’est un honneur pour moi de vous rencontrer, monsieur Tungstène, mais si vous le voulez bien, nous aurons tout le temps de discuter une fois ses bandits hors d’état de nuire. »
La menace qui transparaissait dans ma voix s’adressait à ces derniers, mon regard était fixé sur eux, menaçant, on pouvait même voir mes petites quenottes canines alors que je retroussais mes lèvres instinctivement.
Les bandits ne bougèrent pas une oreille à l’avertissement du magicien, l’un d’eux dégaina même un couteau, prêt à s’en servir. Son geste fut arrêté net lorsque Sobek de Spelunca entra dans la pièce, on pouvait même lire l’agacement des assassins sur leur visage à la vue d’un nouveau venu. Sa dégaine était si différente de la première fois que je l’avais vue que sans mes sens affûtés je n’aurais probablement pas réussi à le reconnaître. Je ne pus m’empêcher de sourire lorsque je sentis l’énergie de la plume de pierre pulser faiblement en écho à ma présence. Je ne pensais pas que le vampire l’avait gardé, et encore moins sur lui. En fait je ne m’attendais à rien lorsque je lui avais offert cette plume noire au cœur bleuté tombée des ailes de Lune, un cadeau fait à la manière des Stryges. Bariolé, il avait tout l’air d’un touriste voulant coller au décor. Pensait-il vraiment qu’en adoptant un style vestimentaire local, il se fondrait dans la masse ? Oh il avait même apporté des fleurs, il devait bien connaître Tungstène alors ! Non attendez, la mort d’une légende ?

« La mort d’une légende ? Mais il n’a rien d’agonisant là, tout de suite… » Avais-je bredouillé. Du coin de l’œil je surveillais les méchants, Lune et Dourga était assez dissuasives pour le moment.

« Saint Sobek, c’est nouveau ça ? » Désobéissant totalement à sa demande de silence, d’ailleurs pourquoi il me donnait des ordres tiens ? J’étais curieuse de connaître le pourquoi du comment de ce titre intriguant. J’avais bien senti quelque chose de différent de prime à bord, sans vraiment réussir à mettre le doigt dessus. Mais la papoterie attendrait car trois bandits bien plus imposant que les deux cabots d’en face entrèrent, enfin seulement deux, on se croirait à une réunion Tupperware là-dedans. Ils avaient des bâtons qui dégageaient une aura magique effrayante que je reconnus sans mal, sans me poser plus de question, j’érigeais une grande bulle de bouclier électrique autour de Tungstène, impénétrable, hermétique à la magie. Il était visé par ces bandits et je me devais de l’en protéger.

« Ils utilisent la magie du vide… » Grondais-je en fronçant les sourcils.
La peur me paralysa, le mausolée, les exaltés, le beholder, Arhiann n’avait eu aucun mal à user de la magie du vide pour en faire disparaître des bouts, voir des machins entiers. Jamais je n’avais pensé me retrouver face à des gens voulant l’utiliser contre moi. La Brume s’agitait dans la pièce, créant d’abord une brise puis des bourrasques d’air qui s’emplirent d’électricité. Il n’était plus possible de faire marche arrière sans faire exploser le bâtiment, la magie ainsi libérée devait prendre forme et atteindre sa cible. Pourtant le déclencheur fut externe à ma volonté, une voix qui pouvait me faire presque aussi peur que le Vide… Mais Dourga sauta en pleins dans la mêlé, je dus dévier in-extremis la foudre bleutée qui ciblait les bandits de la porte, elle s’abattit dans un fracas assourdissant sur celui restant le plus éloigné du chahut, dépassé par les événements, il avait juste eu le temps d’esquiver la smilodonne, s’enfonçant un peu plus dans la pièce. Pensant passé inaperçu, il avait prévu d’accomplir son sombre dessein en se faufilant près de Tungstène. Il aura donc lamentablement échoué, une odeur nauséabonde de chair carbonisée emplit la pièce. Cet assassin ne tuerait plus personne, c’était certain. Une attaque visant à paralyser cinq personnes, concentrée sur un seul homme… Il ne restait plus grand-chose de sa dépouille fumante, calcinée par la foudre.

La Brume se volatilisa en quelques secondes. Reprenant la maîtrise de la magie, je maintins le bouclier autour de Tungstène dans la partie principale de la chambre, au cas où. Sous le choc de mon propre acte, j’emmenais mes mains à ma bouche, horrifiée. Pour la première fois de ma vie, j’avais tué un humain…
J’avais brisé la règle la plus importante que mon père m’avait inculquée. Protéger son troupeau à tout prix mais surtout ne jamais faire de mal aux humains, et encore moins les tuer. Il m’aurait sorti une phrase vaseuse du style « il y a toujours un autre moyen, Holy ! » Je pouvais entendre sa voix grave résonner dans ma tête. Au moins il n’était pas là pour voir ça. Des larmes perlèrent sur mes joues, non pas que j’étais triste pour ce monstre d’assassin, ce n’était d’ailleurs pas des larmes de tristesse. Mon acte incontrôlé était une nouvelle preuve du danger que je représentais pour mon entourage ou moi-même. J’avais brisé un serment, une promesse, un pacte passé il y a des siècles entre ma famille et les hommes.

Sortis de ma torpeur, je vis le chemin libéré par la smilodonne, un des porteurs de bâton se relevait. Après la peur, la tristesse et la honte, c’est la colère qui irradiait à présent dans mon corps. S’ils n’avaient pas été là, ces maudits bandits, je n’aurais pas tué leur compatriote. Alors je chargeais mes mains de magie, de l’électricité à l’état pur crépitait sur mes doigts et l’air de la pièce recommençait à tournoyer.

« Vous auriez dû partir quand on vous en avait donné l’occasion ! À semer le vent, on récolte la tempête et c’est tout ce que vous méritez ! »

Le porteur d’Ether vola à travers le couloir, foudroyé et soufflé par le vent.
☽ ♪ ☾

Codage par Libella sur Graphiorum


Dernière édition par Holy le Mar 10 Aoû 2021 - 14:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Sobek E. Grey
Saint Sobek de Spelunca

Sobek E. Grey

Messages : 312
Expérience : 2609
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : ?

Politique : 118
Métier : Chasseur - Maître
Titres:
 

(Le Livre de Guthemberg, Familier de Ziggy ; +100, v+200 : Chaque tour, le livre magique tourne une page, octroyant un nouveau bonus à son maître uniquement, ou un malus à ses ennemis, cumulable (un ensorceleur peut contrer l'un de ces tours))

Stats & équipements
Vitalité:
A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] 644535102217/2217A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] 242396barresante02  (2217/2217)
Vitesse: 1165
Dégâts: 951

A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] Empty
MessageSujet: Re: A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août]   A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] EmptyVen 6 Aoû 2021 - 11:46
Séparation du contenu
Perdu, noyé, battu par les flots intempestifs de larmes qui abondaient sur ses joues -résultat de la griffe qu'il s'enfonçait dans le dos, déchirant les chairs, titillant sa colonne vertébrale pour déclencher réellement des cris d'agonie- Sobek Elpoemer Grey cessa brusquement son cinéma lorsque, désigné par son appellation religieuse, qui déclencha d'ailleurs la curiosité mal placée de son amie Holy, sa mine passa de la tristesse à une moue agacée.
Le vieux con était visiblement revenu des Limbes pour continuer à le narguer, bien joué rachitique magicien. Mais si tu veux aller par là... il souffla, à mi-mot :


- Je préfère qu'on s'adresse à moi par mon titre de Roi Vampire, mais je vais mettre ça sur le compte de ta sénilité aggravée par les onguents anabolisants qu'on t'injecte. Ô SOINS PALLIATIFS, PUISSIEZ-VOUS GUIDER AVEC DOUCEUR CETTE ÂME MORIBONDE VERS DE PLUS TRANQUILLES RIVAGES !

Il porta le dos de sa main à son front, en une expression toute mélodramatique, et recommença à pleurer, ignorant qu'autour de lui les esprits s'échauffaient. Un Roi n'a guère de temps pour les rixes de taverne, mais alors qu'il allait réitérer sa demande de silence, il vit que le moment n'était certainement pas opportun à satisfaire ses exigences ; amis et ennemis avaient adopté des signes corporels qui laissaient présager un choc des titans, et le Dévoreur, guidé par son éternelle vivacité d'esprit, se contenta de prendre sa voix la plus démunie et d'hurler :

- Infirmiers ?! Médecins ?! PERSONNEL ? N'y a-t-il nulle âme qui vive dans cet hôpital pour arrêter cette tragédie qui risque fortement de fragiliser l'état de santé d'un patient aux portes de l'au-delà ??? Bien, bien, je prends la responsabilité de commencer à rédiger l'acte de décès et votre testament, Tungstène, par l'amitié que tout Dùralas sait nous lier.

Passé son cri de détresse, ses mots se perdirent dans l'affrontement qui débuta par le bond de la Smilodone, qui arracha la gorge de l'un des Sincères-Rôdeurs, bientôt suivie par Holy qui érigea une barrière entre lui et Tungstène et le reste du monde. Des arcs électriques vinrent chatouiller le bout de son nez aquilin tandis que Sobek Elpoemer Grey, porté par une curiosité quant aux dons de Holy, posa le bout de son index sur la bulle électromagique.
Son doigt s'enflamma après qu'une secousse l'eut traversé, et il dut souffler à de multiples reprises sur sa main afin qu'elle ne s'embrase pas entièrement. Douée la petite.

Soupirant de soulagement, se sachant à l'abri avec le cadavre dont il devait faire la paperasse (combattre c'est bien beau, mais la priorité est à honorer les défunts, surtout dans un hôpital, sérieusement Guillaëd, après ça je te fais un procès pour négligence médicale), Styx claqua des doigts et deux feuilles ainsi qu'un stylo apparurent dans ses mains.


- Moi, Saint Sobek de Spelunca, Elpoemer le Roi Vampire Premier du Nom, déclare la mort de Tungstène aux alentours de onze heures quarante deux, de vieillesse, et peut-être maladie mentale. Sont témoins ; une sorte de chat mutant, Holy de Sylfaën, et je crois avoir reconnu la voix de Saigo au loin. Des Sincères-Rôdeurs sont également présents, mais j'ignore pour combien de temps encore, ils sont donc écartés de pouvoir attester le décès clinique de Père Tungstène.

Voyant que le pauvre vieux s'évertuait, dans un effort qui devait être ultime de douleur et courage, à ouvrir les yeux, Styx passa deux doigts sur ses paupières pour tenter des les fermer. Il jeta ensuite l'acte de décès dans les airs et celui-ci se téléporta on-ne-saura-jamais-où, en lâchant "une bonne chose de faite, passons à l'inventaire et au testament du mort" avec un sourire satisfait.

De nouveau, il ferma les yeux à Tungstène qui S'ACCROCHAIT A LA VIE COMME UNE MOULE A SON ROCHER, MAIS PUTAIN JE VIENS DE RÉDIGER TON ACTE DE DÉCÈS SOMBRE CLOCHE !


- Là, là, repose-toi Tungstène, ton coeur ne saurait supporter l'agitation autour de nous. Bon, l'inventaire donc.... urgh... tu laves ta robe de temps en temps ou bien... ? Ne réponds pas ! Laisse-toi porter jusqu'au purgatoire par les trompettes des Stryges Blancs et licornes, ou je sais pas quoi qui guide les gentils vers le paradis. Alors on a ici :

- x1 Bô de Tungstène (3000, v-200 ; si Tungstène active son bâton, il sera le seul à attaquer au prochain tour)
- x1 Coiffe dùralassienne améliorée (+400, la première attaque est réduite de 25%)
- x1 Vieille toge (+2000, peut lancer deux actions/tour)
- x1 Bottes Tungsténiennes améliorées (v+350)
- x1 Pierre de résurrection (si Tungstène doit mourir il lui reste en réalité 1 point de vitalité)

Oh... voilà qui explique ton état semi-conscient... j'imagine qu'on a qu'à attendre un tour et mon acte de décès sera pleinement valide. Bon ! On va s'assoir et patienter ensemble alors Tungsty, tes dernières minutes, passées en la compagnie de Styx ! Pourrais-tu imaginer plus grand honneur ? Hein ? Une bagarre autour de nous et nous voilà en train de me léguer tout ton inventaire, hahahaha, que la vie est faite de rebondissements et coquasses montagnes-russes !


Alors que celui qui devait être incontinent, rouvrait encore une fois les yeux, agaçant réellement le Roi Vampire qui voyait sa lèvre supérieure agitée de spasmes furieux, Styx capta un mouvement derrière eux.

Ni une ni deux, de sa position assise aux côtés du mourant il roulait sur le côté, avec une agilité comparable à celle de la Smilodone, et un sourire mauvais gagna ses traits si enjoués quelques minutes auparavant.
Bien entendu, la barrière de Holy, qui électrocutait et soufflait à tour de bras, faisant un duo d'assassins plus sanguinaires que lui et Saigo avec cette fauve colossale, n'avait su protéger Tungstène de tous les ensorceleurs. Ceux-ci savaient annuler les capacités d'autrui, et Sobek avait gardé dans un coin de son esprit la possibilité qu'on puisse venir le déranger dans ses affaires administratives. En réalité, il l'avait même désiré ardemment, puisqu'il commençait à avoir un peu faim, mais avait préféré comme à l'accoutumé jouer les idiots afin qu'on ne le considère pas comme une menace.

Faisant désormais face à un Sincère-Rôdeur qui pointait son bâton d'éther sur lui, il leva les mains et se jeta à genoux devant l'individu.


- Je vous en prie, Noble Sire, ayez pitié de moi ! Je ne suis que son neveu homosexuel et dramatique, je ne cherche pas à mourir ! Prenez-le, lui ! Sa pierre de résurrection a d'ailleurs déjà du agir ! Je sais, quelle couardise la mienne mais franchement, pourquoi me sacrifierais-je pour...

Dans toute sa prévisibilité, l'assassin l'avait poussé sur le côté d'un coup de pied, secouant la tête de manière dégoutée à son égard et venait de le dépasser pour se diriger vers sa cible.
Idiot.

Il fallut moins d'une milliseconde à Styx pour bondir sur l'ensorceleur et lui trancher la main d'un coup de griffes aussi dures que l'acier. L'instant d'après, alors que l'homme hurlait et le regardait avec stupeur, le vampire lui brisa les rotules de deux coup de pieds bien placés.
Cette fois, c'était le coupe-jarret qui était à ses genoux.
Vérifiant que le groupe était toujours occupé à livrer combat au restant des forces intruses, le vampire se pencha sur son ennemi un énorme sourire aux lèvres. Dans l'obscurité du coin où il avait repoussé l'assaillant, ses yeux brillaient de milles enfers et à l'intérieur de sa bouche ses dents pointues renvoyaient des éclairs fous.


- On ne tue personne dans un hôpital, encore moins ce vieux. Si quelqu'un doit un jour lui arracher son dernier souffle, ça ne sera surement pas toi, vermine ! Je ne vais donc pas te tuer... seulement...

Les yeux de Sobek Elpoemer Grey laissèrent s'échapper l'espace d'un instant des lueurs étranges, et le Sincère-Rôdeur plongea dans l'inconscient, son esprit écrasé par la magie divine du descendant d'Adam. Il ne saurait plus jamais parler, ni voir, ni toucher, ni marcher.
Que c'est amusant.


- MAIS OU EST LE PERSONNEL DE CET HOPITAL SERIEUX LA ???????? HEHOOOO IL Y A UN COMBAT ICI !!!! GARDES ???




A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] Giphy.gif?cid=790b761185cf39370d710c3c609bb31d1762c557747720fc&rid=giphy
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Père Tungstène
Personnage Non Joueur

Père Tungstène

Messages : 323
Expérience : 8589
Masculin Âge RP : Inconnu

Politique : 200
Métier : Sculpteur - Maître (201)
(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] 644535104500/4500A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] 242396barresante02  (4500/4500)
Vitesse: 1850
Dégâts: 4000

A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] Empty
MessageSujet: Re: A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août]   A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] EmptyLun 16 Aoû 2021 - 2:22
Séparation du contenu
Mes assaillants ont à peine le temps de terminer leur phrase qu'une voix grave rugit du couloir. Elle leur somme plus ou moins de se taire, de manière plus vulgaire. Le dernier Sincère-rôdeur, celui qui ne pouvait pas sortir de la pièce, tourne la tête dans la direction de celui qui vient de parler, et se met à aller dans sa direction, disparaissant du champ de vision des autres Dùralassiens.

Tout se passe alors très vite. La voix faisant pratiquement office de diversion dans le cas de figure présent, c'est la smilodonne Dourga qui prend le relais. D'une précision chirurgicale, elle fauche les jambes d'Esmaj -semble-t-il- qui tombe à la renverse. La tigresse à dent de sabre accompagne dans un même temps la chute de l'homme en se positionnant au-dessus. Le sudiste touche le sol dans un bruit sourd. C'est le moment pour Dourga qui, dans le feu de l'action, rebondit pour jaillir sur l'un des ensorceleurs de la guilde, toutes ses armes tranchantes et coupantes dégainées. L'ensorceleur touché s'effondre, élminée par la prédatrice. Entre l'ensorceleur qui prenait la direction du stryge noir présent dans le couloir, et les deux hommes à terre immobilisés grâce à Dourga, les ennemis n'étaient plus que trois encore debout. Celui qui se trouvait initialement à côté de la première cible de la smilodonne s'était d'ailleurs éclipsé sur le côté, voulant éviter l'attaque furieuse de la félin, mais aussi pour accomplir son sombre dessein.

Sans que je ne m'en aperçoive parce que j'étais trop occupé à visionner ce qui se passait, je constate après-coup que la dénommée Holy a déployé une bulle protectrice autour de ma personne. C'est un belle magie, à n'en point douter. Elle aussi constate les dommages. Initiatrice de la brume qui nappait toujours la chambre d'hôpital, elle semble ne pas toujours pouvoir/savoir contrôler sa magie parce que la brume est instable, émettant des mouvements aléatoires, comme si elle réagit au fur et à mesure des émotions ressenties par la jeune femme. Je sens de l'électricité dans l'air, beaucoup d'électricité... Peut-être un peu trop ? La brume vire bientôt à la tempête miniature. Des faisceaux lumineux et azurés la parcourent. On peut entendre des étincelles, des crépitements de plus en plus répétés. Soudain, un rayon électrisé et bleuté jaillit de la brume en direction d'un coin de la pièce. Un des sincères-rôdeurs, celui qui s'était dissimulé sur le côté, venait de tomber raide mort, calciné.


« Vous auriez dû partir quand on vous en avait donné l’occasion ! À semer le vent, on récolte la tempête et c’est tout ce que vous méritez ! »

- Ma pauvre enfant...

Réponds-je avant qu'un éclair ne jaillisse des doigts de la virtuose pour venir frapper et projeter un des ensorceleurs sincère-rôdeur (peut-être pas si sincère que cela...).

Enfin, imperturbable, je constate que sieur Sobek continue d'haranguer les personnes (et créatures) présentes.


- Moi, Saint Sobek de Spelunca, Elpoemer le Roi Vampire Premier du Nom, déclare la mort de Tungstène aux alentours de onze heures quarante deux, de vieillesse, et peut-être maladie mentale. Sont témoins ; une sorte de chat mutant, Holy de Sylfaën, et je crois avoir reconnu la voix de Saigo au loin. Des Sincères-Rôdeurs sont également présents, mais j'ignore pour combien de temps encore, ils sont donc écartés de pouvoir attester le décès clinique de Père Tungstène.


Impossible de me retenir, je pouffe de rire à l'évocation de cet acte de décès. Malgré la situation complexe, le Dents-longues continue ses élucubrations. En plus de 5000 ans, je n'ai jamais vu cela. Un fantasque, un arlequin dans toute sa splendeur, bien qu'il ne le fût plus. J'écoute Sobek E. Grey parler quelques instants, énumérant mon... Inventaire ? Ainsi que mon décès futur (et imminent, d'après ses dires). Dans un même temps, à moitié amusé, à moitié embrumé parce que je suis encore mal en point, j'essaie d'énumérer les ennemis en parcourant la pièce. Dourga en a bousculé un, et éliminé un. Holy en a éliminé deux. Il ne reste plus qu'un sous-dirigeant, qui prend la direction de la voix, un "Saigo" d'après les dires du vicomte de Spelunca... Et il en reste donc un seul dans la pièce, celui qui avait été bousculé par Dourga. Il ne me faut pas longtemps pour le trouver car Sobek venait de se jeter à ses pieds, le suppliant de l'épargner.

L'assassin, omnibulé par son désir de tuer, repousse le vampire qui se présente devant lui, et part dans ma direction.


- Grave erreur... *Kof Kof* Grave erreur mon jeune ami : on ne tourne pas le dos à un adversaire, surtout lorsque celui-ci use de subterfuges ci et là.

Le sincère-rôdeur n'a pas le temps de comprendre la phrase du Père Tungstène que le maître de Château-Rouge l'attaque par surprise, lui mettant littéralement le grappin dessus à l'aide de ses ongles longs. Il ne faut pas longtemps pour que l'homme retourne à l'état végétatif, de la bave coulant le long de son manteau.

- Eh bien, je crois que le patient qui se trouve dans le couloir va s'occuper du dernier... Du moins, son ton le laisse supposer. Je le remerciera, comme vous autres, lorsqu'il parviendra jusqu'ici.

Encore fébrile, mais réveillé par l'activité omniprésente, je tente de me lever. J'y arrive cette fois, bien que je tienne difficilement sur mes deux jambes. Je reste donc proche de ma couche au cas où.

- Eh bien, vous autres, je vous dois une fière chandelle... Je ne sais pas comment vous vous êtes tous retrouvés ici. Peut-être est-ce @Le Destin ? Ou alors une simple coïncidence. La providence est une interrogation complexe, n'est-ce pas, Dourga ? Merci à toi, mais aussi à Holy, à monsieur le Vicomte de Spelunca (et cet humour décoiffant, malgré ma calvitie), et au monsieur dans le couloir -sauf s'il ne s'en sort pas-. Dis-moi Holy, ta magie nécessiterait-elle quelques cours à l'institut, histoire de travailler la stabilité des éléments ? Les voies élémentaires pourraient t'aider, assurément...

Moi, l'ancêtre, décide de marquer un temps de pause, avant de reprendre.

- Mais j'y pense... L'un de vous a-t-il ce que je recherche ?
Revenir en haut Aller en bas
Saigo
Élu de Marihser

Saigo

Messages : 396
Expérience : 3281
Masculin Âge RP : 26

Politique : 10
Métier : Chasseur - Apprenti
Titres:
 

(Corbac, corbeau de Saigo [Modifié] +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] 644535102327/2327A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] 242396barresante02  (2327/2327)
Vitesse: 1095
Dégâts: 1682

A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] Empty
MessageSujet: Re: A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août]   A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] EmptyLun 16 Aoû 2021 - 18:06
Séparation du contenu
Sans réellement comprendre la scène à laquelle il était en train d'assister, Saigo reconnaissait tous les signes distinctifs de la bagarre. Du remue-ménage indistinct, des bruits de coups, des corps qui s'écroulent et des os qui craquent. Autrement dit, le stryge noir, malgré son bras en écharpe, se retrouvait dans son habitat naturel. Un bras valide, ça suffirait largement.

Un homme s'approchait de lui. Ou une femme, peu importait. Une silhouette encapuchonnée avec des intentions sans doute belliqueuse. Ou peut-être qu'il voulait juste lui ordonner de regagner sa chambre et de ne pas déranger leurs activités plus que de raison. Dans tous les cas, l'Exécuteur était debout, alerte et énervé. À ce stade de sa journée, c'était tout ce qu'il ne voulait pas être. C'était trop demander de pouvoir pioncer tranquille ?

Avant même que le Sincère-Rôdeur ait le temps d'ouvrir la bouche, Saigo l'attrapait par la capuche, de son bras droit valide. Il l'envoya brutalement, tête la première contre le mur le plus proche. Collision, bruit sourd, un corps qui s'affaisse. Sonné, l'ennemi demeurait conscient. L'Exécuteur lui, pointait du doigt sa proie, visualisant sa prochaine action avec le regard glacial du tueur qu'il était.

J'ai dit : Moins. De. Bruit.

Deux pas d'élan, et son genou droit venait percuter la tempe de l'inconnu, dont le corps avait lentement glissé le long du mur du couloir. Soudainement prit en sandwich entre ledit mur et le genou du stryge noir, la tête du Sincère-Rôdeur produisit un craquement sans équivoque. Une gerbe de sang éclaboussa la pierre blanche tandis que le corps achevait sa chute, sans vie.

Une bonne chose de faite, songea Saigo. Maintenant, il devrait y avoir un minimum de calme et il allait pouvoir retourner dormir. Étrangement, se faire frapper par la foudre, ça lui foutait des picotements dans le bras. Pas désagréable cela dit, pour un habitué de la torture. S'il trouvait un moyen de garder l'usage de son bras après ce genre d'incident, il faudrait penser à renouveler l'expérience.

Il entendit une voix le désigner comme « le patient dans le couloir ». Une voix de personne âgée, à n'en pas douter. Alors, d'un pas las, Saigo pénétra enfin dans la chambre. Il y trouva un vieillard qui lui semblait familier, sans qu'il ne puisse mettre un souvenir sur ce visage. Il y avait Styx, qu'il salua d'un hochement de tête. Holy, face à laquelle il souffla une insulte. Et une dernière qu'il ne connaissait pas. Manifestement, la conversation était arrivée au point des remerciements.

Ok papy, c'est bien gentil tout ça, mais il s'agirait de dormir. Y'en a qui veulent récupérer ici. Alors ce que tu recherches, non seulement je ne l'ai pas, mais en plus je m'en contrefout. Fermez-là avant que je finisse par repeindre tout ce foutu hôpital avec votre sang.

Mais que faisait le personnel ?!






Soon they will all remember...

:mort::mort:Everybody Dies:mort::mort:

...Just how terrifying I really am.
Revenir en haut Aller en bas
Arhiann
La Tempérance ♦ Ensorceleuse

Arhiann

Messages : 1347
Expérience : 5749
Féminin Âge RP : 60 (éq. humain 30)

Politique : 218
Métier : Sculpteur - Maîtresse absolue
Titres:
 

(Manydh, Compagnon d'Arhiann [Hybride] ; invoque un compagnon qui a 75% des stats d'Arhiann (pendentif zéphyrien))

Stats & équipements
Vitalité:
A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] 644535102434/2434A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] 242396barresante02  (2434/2434)
Vitesse: 703
Dégâts: 3270

A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] Empty
MessageSujet: Re: A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août]   A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] EmptyMar 24 Aoû 2021 - 15:20
Séparation du contenu
Dourga, en se jetant dans la mêlée, n'avait pas spécialement prévu de marquer le commencement des hostilités, mais ainsi en fut-il. Elle élimina sa part d'ennemis, laissant aux autres présents - Holy et le buveur de sang, dont le camp sembla indéterminé jusqu'à ce qu'il achève l'un des derniers attaquants - le soin de parachever la besogne entre les murs de la chambre. Bientôt, plus aucun de ces hommes à l'odeur de traîtrise ne fut en état de faire du mal au vieux magicien. La smilodonne, toujours attentive à l'évolution de la situation sans en avoir l'air, s'assit dans un coin proche de la porte, et entreprit de faire une toilette complète.

Malgré son attitude nonchalante, ses oreilles restaient dressées, et ses vibrisses aux aguets. Elle n'avait guère confiance en les derniers arrivés, sans compter que de nouveaux ennemis pouvaient encore débouler. Tant pis, Arhiann patienterait pour récupérer ses bracelets magiques, mais le félin resterait encore le temps qu'il faudrait aux côtés de Tungstène, même si les senteurs de l'hôpital ne lui plaisaient guère - celles du récent combat amenaient des effluves de boucherie couvrant la concentration de végétaux médicinaux qui l'avait choquée à son arrivée, mais ce n'était guère mieux.

Sans interrompre son nettoyage intégral qui semblait l'absorber toute entière, et il y avait du travail à faire pour ôter de sa fourrure toute trace de fluide humain, elle assista à la suite. Le chef des dragonniers avait l'air de se sentir mieux, et se remit même sur ses deux pattes, même si cela semblait risqué. Dourga se replaça pour englober, dans son champ de vision, à la fois la porte et le miraculé, puis reprit sa tâche tandis qu'il s'adressait aux uns et aux autres. Seul un pivotement de ses oreilles marqua sa compréhension lorsqu'elle fut concernée, puis un autre sur la question finale. Eut-elle su de quoi voulait parler l'ancêtre, qu'elle se serait trouvée bien en peine de lui répondre : il ne lui restait plus qu'à compter sur la curiosité des bipèdes pour en apprendre davantage.




" il n'y a personne qui soit né sous une mauvaise étoile,
il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel "

♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Holy
L'Aubergiste ♦ Symphonie onirique

Holy

Messages : 976
Expérience : 4350
Féminin Âge RP : 19

Politique : 89
Métier : Forgeron d'A. - Maîtresse
Titres:
 

(Lune, âme d'Holy [Modifié] +400, v+400, dissuasion : évite la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] 644535102772/2772A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] 242396barresante02  (2772/2772)
Vitesse: 1265
Dégâts: 662

A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] Empty
MessageSujet: Re: A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août]   A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] EmptyJeu 26 Aoû 2021 - 22:39
Séparation du contenu
 


A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] Test_b11

☽ ♪ ☾

Saigo acheva ma proie, semblant ignorer la foudre qui l’entourait. Les bruits sinistres de craquement d’os me retournèrent l’estomac et je ne pus que me remémorer la mort que j’avais moi-même donné. Qu’en penser ? Pour le moment il n’y avait pas de temps pour ça. Une faille dans mon bouclier de Brume me fit sursauter, il vola en éclats lorsqu’un bandit réussit à passer ma barrière. Il fut intercepté par Styx et fut rapidement mis hors d’état de nuire bien que je ne compris pas grand-chose à la situation.

Aussi rapidement que tout avait commencé, le calme revint dans la chambre sans qu’il n'y ait eu l’intervention de personnel de l’hôpital, les humains étaient de bien étranges créatures… À bout de forces, le choc me rattrapa comme un boulet de canon. L’esprit embrumé par les événements, je me laissais tomber dans un fauteuil à bascule se trouvant près du lit, fixant tantôt mes mains, tantôt le cadavre fumant électrifié dans un coin de la pièce. Comment les autres pouvaient-ils discuter comme si de rien n'était alors qu’un tel massacre avait eu lieu ?

L’insulte soufflait par le stryge ne m’échappa pas et je grommelais un “Bonjour à toi aussi, Saigo…” Avec tout le venin que je pus y injecter, c’est-à-dire pas beaucoup.
Ramenant mes jambes sous mon menton, mon attention ne revint que lorsque Tungstène prononça mon nom.

Mmh, peut-être…” Marmonnais-je pensive à l’évocation de l’institut de magie. Cela faisait un moment que je n’y avais pas mis les pieds et peut-être s'agirait-il du meilleur endroit pour apprendre le contrôle... Je tiquais à la question du vieil-homme.

Quelle est cette chose que vous cherchez, monsieur Tungstène ?” Demandais-je d’une petite voix, ma curiosité piquée au vif.

☽ ♪ ☾

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Sobek E. Grey
Saint Sobek de Spelunca

Sobek E. Grey

Messages : 312
Expérience : 2609
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : ?

Politique : 118
Métier : Chasseur - Maître
Titres:
 

(Le Livre de Guthemberg, Familier de Ziggy ; +100, v+200 : Chaque tour, le livre magique tourne une page, octroyant un nouveau bonus à son maître uniquement, ou un malus à ses ennemis, cumulable (un ensorceleur peut contrer l'un de ces tours))

Stats & équipements
Vitalité:
A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] 644535102217/2217A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] 242396barresante02  (2217/2217)
Vitesse: 1165
Dégâts: 951

A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] Empty
MessageSujet: Re: A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août]   A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] EmptyLun 30 Aoû 2021 - 12:13
Séparation du contenu

La pièce reprenait son calme, surement après que des dizaines de patients en soins palliatifs trouvent la mort à cause du boucan et de leur cœur fragile, en fait Sobek en était sur, ses facultés de Dévoreur captaient exactement huit âmes qui périssaient, et quitte à se foutre totalement des conventions établies dans un hôpital, il regarda tout le monde en secouant la tête, totalement blasé par le comportement de ceux qui étaient sensées se trouver du bon côté du spectre d'alignement, et s'alluma une cigarette.
Bien sur, respectueux de la santé fragile de Tungstène, il se dirigea vers la fenêtre de la chambre aux dimensions qui semblaient fluctuer selon le point de vue narratif de tout un chacun, et tenta de se retenir de rire face à la situation totalement abracadabrante à laquelle il avait pris part.

Tournant le dos à l'assemblée, il jeta néanmoins un regard amusé vers la Smilodone, elle ferait un excellent ajout à sa ménagerie royale... après un bon bain, et quelques rubans roses, ainsi qu'une clochette, elle irait à merveille juste à côté de son trône.
Perdu dans ses pensées, contemplant l'horizon, il entendit vaguement le ton véhément avec lequel Saigo et Holy échangeaient, mais ce fut la question de Tungsène qui acheva de le tirer de ses rêveries. Il fit volte-face, pencha la tête en avant, leva les mains au ciel, et écarquilla les yeux.


- Mais de rien Tungstène c'est toujours agréable de sauver les miches à quelqu'un qui met des contrats sur moi chez les Dragonniers ! Son sourire fut si pincé que ses lèvres rouges disparaissaient presque totalement de son visage, qu'il agitait de manière moqueuse.

Puis il jetait sa cigarette par la fenêtre, -un OUCH! douloureux se fit entendre un peu plus bas- et allait se poser sur le lit du vieux, les yeux en cœur, ses cils battant excessivement comme il prenait la main décharnée de Tungstène.

- Je savais bien qu'on avait une tension sexuelle, toi et moi. J'ai de l'argent, un esprit vif, et j'aime les longues ballades le long des cavernes de Spelunca... que pourrais-tu chercher de plus ?

Styx ferma les yeux, avança ses lèvres, en attendant de faire milles bisous à Tungstène. Il était à deux doigts de clamser, s'ils se mariaient maintenant il hériterait tout très bientôt.




A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] Giphy.gif?cid=790b761185cf39370d710c3c609bb31d1762c557747720fc&rid=giphy
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Père Tungstène
Personnage Non Joueur

Père Tungstène

Messages : 323
Expérience : 8589
Masculin Âge RP : Inconnu

Politique : 200
Métier : Sculpteur - Maître (201)
(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] 644535104500/4500A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] 242396barresante02  (4500/4500)
Vitesse: 1850
Dégâts: 4000

A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] Empty
MessageSujet: Re: A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août]   A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] EmptyLun 30 Aoû 2021 - 16:42
Séparation du contenu
- Ok papy, c'est bien gentil tout ça, mais il s'agirait de dormir. Y'en a qui veulent récupérer ici. Alors ce que tu recherches, non seulement je ne l'ai pas, mais en plus je m'en contrefout. Fermez-là avant que je finisse par repeindre tout ce foutu hôpital avec votre sang.

- Vraiment ? J'ai l'impression que sous ces airs durs se cache une véritable sensibilité... Ou peut-être me trompe-je.

Malgré ses propos, je viens de voir que ce stryge noir a défait le dernier Sincère-Rôdeur, parmi ceux qui attentaient à ma vie. Dourga ne sait visiblement pas de quoi je parle et semble s'en remettre aux autres bipèdes pour trouver un élément de réponse. La jeune Holy est également dubitative quant à ma question. Le plus âgé Sobek-Styx est quant à lui plus entrepenant. Toujours sur le ton de l'humour, il évoque les contrats passés chez les Dragonniers, ainsi qu'une déclaration d'amour faussement réaliste. Il est amusant, le bougre... Mais voilà bien des décennies (siècles) que je n'ai plus déchaîné mes passions. L'ai-je déjà fait une fois ? Tapotant la main froide du vampire, je m'en détache et me redresse.

- Vos propositions sont flatteuses, surtout les vôtres, Lachlan, mais je ne puis accepter. Je cherchais prestement à amasser quelques minerais de diamant, mais je pense pouvoir y aller de mon propre chef, maintenant que mes ravisseurs ne sont plus et que je recouvre mes forces. Il m'est toujours difficile de me remettre d'une blessure, mais lorsque j'émerge, la magie résiduelle m'aide à avancer. J'en profiterai pour y voir un ami, spécialiste des arts martiaux et magiques, qui habite non loin de la grotte Hirador... Mais avant toute chose, je me dois de remercier mes sauveuses et sauveurs, vous m'avez été fort utiles.

D'un geste plus assuré, je lève ma main droite de façon à claquer les doigts. Je le fais une première fois, mais rien ne se passe. Une deuxième fois, même chose.

- Par Magnésie, c'est cassé ?

Je retente une troisième fois. Cette fois-ci une grande hotte apparaît de nulle part, et vient atterrir devant moi. Je l'ouvre, et me mets à chercher des objets de ma collection personnelle qui pourraient convenir à chacun. Un par un, je sors divers équipements et les présente à leurs nouveaux propriétaires.

- Dourga, tu es la première à être venue à ma rencontre. Tu as fait gagner un temps précieux afin que les autres puissent venir à notre rencontre. Pour cela, j'aimerais te remercier et remercier ta compagnonne, Arhiann. Peux-tu lui remettre ceci, je l'ai emballé de sorte à ce que tu puisses le maintenir dans ta gueule. Il s'agit d'Aiôn, le bâton d'éther1. Il vous aidera à gagner du temps dans les situations inconfortables.

A toi, Holy, pour ton courage et ton abnégation, je souhaite t'offrir une nouvelle partition, afin que tu puisses exprimer ton tonnerre et déchaîner les éléments comme bon te semblera. Voici le parchemin sur lequel est inscrit La Partition élémentaire2, qui te permettra d'agrandir le nombre d'alliés.

Sobek E. Grey, Vicomte de Spelunca, je reconnais en toi des talents inhérents à la dramaturgie, tu ferais un excellent orateur et diplomate, qui plus est. Je pense que cette arme pourrait te convenir. Il s'agit de L'Arbalète foudroyante de Tillaüme Gwell3, un équipement indispensable lorsque l'on emprunte la voie de la conjuration.

Venons en à toi, Saigo. Je n'ai pas eu l'occasion de croiser beaucoup de descendants du Dragon Blanc dernièrement, mais ils ont toujours fière allure. D'après tes aptitudes, je pense avoir ce qui pourrait te convenir. Je te présence ceci, il s'agit de Grant'Orrino4, le ceste mythique porté par feu le fondateur du Glima. Nul doute qu'il t'ira comme un gant lors de tes aventures !

Voici donc venue le temps de mon départ, je suis faible, mais moins qu'à mon réveil. Je peux continuer la route seul, cette fois-ci. Je pense que j'aurai besoin incessamment sous peu de l'aide des Dùralassiens. Les Sincères-Rôdeurs essayent, je le crois, de réveiller la Calamité qui avait sévi à l'Est du territoire, celle pour qui  l'énergie bleue n'a pas de secret... En espérant qu'ils ne parviennent pas à leurs fins d'ici les mois à venir. Une guerre nous attend prochainement, je ne sais juste pas quand.


Et, une fois les présents remis et bien réceptionnés, je décide de partir en claquant des doigts (après deux tentatives), avant de disparaître en direction de la mine de diamants. Il fait beau aujourd'hui.


1 :  Aiôn : 1030 dégâts ; -173 vitesse ; Ether à retardement : Une fois pendant le combat et à partir du 2e tour, le joueur peut activer son bâton en attaquant. Le tour se termine normalement mais l'Ensorceleur sera le seul à attaquer au prochain tour. Ne fonctionne pas en 1vs1.

2 : Partition élémentaire
effet:
 

3 : L'Arbalète foudroyante de Tillaüme Gwell : 480 dégâts ; -102 vitesse ; Foudre : Dès que le joueur est touché, il perd 150 de vitesse/tour.

4 :  Grant'Orrino : 396 dégâts ; -77 vitesse ; Un pour tous : A chaque attaque réussie, le joueur obtient un marqueur de 20% (25% si CC) cumulable jusqu'à 75%. Le joueur peut décider à n’importe quel tour d’activer ses marqueurs. Sa prochaine attaque sera alors augmentée du pourcentage de marqueurs stockés.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] Empty
MessageSujet: Re: A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août]   A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août] Empty
Séparation du contenu
Revenir en haut Aller en bas
 

A la recherche d'une bonne âme [Ouvert à tout le monde - Clôture le 30 août]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une bonne douche bien méritée [PV Lelouch][Hentaï]
» [UPTOBOX] Le Pacte [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Cellule 211 [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Drive [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Mother's Day [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Île de Wystéria :: Guillaëd :: Hôpital [Zone communautaire]-