AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Philyros
Le Monde de Dùralas a précisément 2878 jours !
Dùralas, le Jeu 16 Sep 2021 - 17:20
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Venez voir le calendrier de l'Avent ici !
Le Deal du moment : -50%
-50% sur le jeu de société Mille Bornes ...
Voir le deal
9.95 €

 

 Mas'ru | En cours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mas'ru
Nouvel Arrivant

Mas'ru

Messages : 1
Expérience : 0
Politique : 00
Métier : Métier - Novice
Titres:
 


Mas'ru | En cours Empty
MessageSujet: Mas'ru | En cours   Mas'ru | En cours EmptyVen 10 Sep 2021 - 9:10
Séparation du contenu



Nom : Mas'ru Kordrara

Âge : 37 ans

Sexe : Mâle

Race : Thériantrope, Löwen

Classe envisagée : Assassin ou guerrier.

Métier envisagé : Chasseur

Capacité magique : Invisibilité. Mas'ru fait dévier les rayons lumineux pour que ceci ne le touchent pas et devient alors invisible aux yeux de tous.

Mode hardcore : Non merci.





Si les thérianthropes sont issus d’un virus et que la majorité d’entre eux arpentent une apparence humaine, il n’est pas rare de croiser certains individus en permanence sous une forme intermédiaire, portant majoritairement des traits animaux mais se dressant sur deux pattes et parlant la langue commune comme s’il a toujours été normal qu’un animal le fasse. Mas'ru a toujours vécu ainsi. Lui même doute qu’il a un jour pris une autre forme que celle qu’il a actuellement : celle d’un immense lion, haut et imposant.

Il n’est pas très aisé de prendre la bête de haut au vu de son mètre quatre-vingt dix. Et si une telle taille s’accompagne d’un poids important dépassant les quatre-vingt dix kilos, il serait faux de penser qu’il n’est que poils et graisse protectrice lors des hivers froids. Mas'ru étant né dans le désert sec d’Harena n’a toujours eu que du muscle brut pour lui tenir chaud et ces derniers étaient plus que suffisant. Muscles roulant sous son pelage grisâtre à chaque déplacement et articulant des mouvements puissants mais pas moins précis. Permettant à ses longues griffes et ses crocs jaunis de transpercer la peau et la chair des buffles du désert. Laissant le sang de l’animal couler sur ses mains poilus et dans sa gorge de prédateur.

Avec une telle carrure, il se doit d’arpenter des traits s’y accordant. Sa tête donne l’impression d’être immense mais cela ne vient que de son épaisse crinière tressée vers l’arrière. Cette façon de tenir ses poils, il la doit à la meute où il est né, une meute où la crinière fait le lion et où plus elle est longue, plus elle prouve votre valeur. Une idée ridicule aux yeux de Mas'ru mais qui, pourtant, reste ancrée en lui et qui l'empêche de couper ces poils trop longs qu’il a pendant longtemps entretenus mais qui maintenant sont simplement abandonnés à la crasse et aux nœuds. À l’opposé de sa barbe dont il prend le plus grand soin. Cette extension de poils, originellement n’étant que la continuité de sa crinière féline, se dessine sous son menton comme une barbe soyeuse attachée par une fine lanière de cuir.

En plus de ces traits bestiaux, Mas'ru porte sur son corps de nombreuses cicatrices, marques de combats passés, qu’ils aient été gagnés ou perdus et qu’il porte maintenant comme trace de son courage et de sa témérité.

Parmi ces blessures indélébiles, il en reste une plus douloureuse que les autres. Une qui lui a fait cracher des hurlements de douleur, répandant sa voix rauque au travers de la tanière de la meute. Cette blessure, elle lui a pris son œil gauche et une partie de sa dignité. Maintenant, il la cache sous un bandeau de cuir ornée d’une plate dorée concentrant les esprits sur la nature de l’objet plutôt que sur la raison de sa présence. S’il ne s’agit pas d’or, personne n’a encore réussi à la retirer pour vérifier.

De l’autre côté, il porte encore un œil d’un bleu perçant, montrant au monde l’anomalie naturelle et peu commune chez les Löwens : le leucisme. Un poil blanc pour des yeux d’un bleu cyan, il est clair que ses caractéristiques et son intelligence humaine l’ont grandement aidé à vaincre le terrible dénouement que la nature semble réserver aux mutations de ce genre. Son père portant les mêmes traits, il n’était pas dur de l’imaginer ainsi.




Les Löwens. Des créatures si nobles, si courageuses mais également si sages. Des conseillers pour des rois, des guerriers au cœur pur. Tout l’inverse de Mas'ru.

Compétitif - Loin des standards de sa race, le lion se présente comme un terrible compétiteur. Pour lui, tout est une occasion de se comparer, de tester ses capacités et de voir qui est le plus fort, qui est le plus rapide, qui est le plus agile. Si les autres ne tiennent pas de compte, lui il l’a toujours fait et dans son tableau, il est souvent premier. Que ce soit par malhonnêteté ou par déni, il refuse de perdre. Trouver une excuse, argumenter sur les résultats et finir par prôner haut et fort qu’il ne s’agissait pas d’un concours, il en est tout à fait capable. Seulement, il s’agissait bien d’un concours, un concours qu’il décide bien souvent en accord avec lui-même et qui disparaît rapidement lorsqu’il se rend compte qu’il perd. Car Mas'ru est un très mauvais perdant.

Colérique - Si le thérianthrope déteste perdre, il déteste également avoir tort. Tout cela n’est qu’une source importante de frustration pour lui, frustration qu’il a du mal à évacuer autrement que par une rage sourde et puissante. Cette même rage qui a fait de lui un des meilleurs combattants dans sa meute l’a souvent mené à des excès de colère au travers desquels il s’exprimait par la violence. Une violence qu’il a bien souvent réussi à rediriger dans la chasse ou dans le matraquage d’un épais rocher. Forgeant alors la robustesse qu’on lui connaît. Mais une violence qui parfois lui fait prendre des décisions graves et irraisonnées.

Têtu - Outre son excessivité quand il est en proie à la rage de la défaite ou de l'humiliation, Mas’ru est un Löwen plutôt calme et solitaire. Il vaque à ses occupations sans grandement se soucier de ce que font les autres ni même de ce qu’ils pensent. Car seul son avis compte. Beaucoup penseront qu’il n’est que prétentieux, un autre défaut à mettre à sa liste déjà trop longue, mais il n’est en réalité qu'extrêmement têtu et accroché à ses principes. Pour lui, la seule façon de penser est la sienne et la meute ne cache derrière l’appellation sagesse qu’une peur de se battre, et une peur de perdre. Cependant, s’il lui arrive d’essayer de réveiller l’esprit combatif de la tribu de Kordrara, il abandonne parfois quand son avis est contraire aux autres et qu’il ne s’agit que de broutilles. N’ayant pas envie de s’énerver pour si peu.

Franc - Le lion n’aime pas les demi-mots, les non-dits, l’hypocrisie. Il se range toujours dans la camp de la franchise absolue, que vous soyez des connaissances de longue date ou un voyageur à peine rencontré. Mas’ru est direct, sûrement trop. Il n’enrobe jamais ses paroles, s’exprimant de manière trop agressive pour certains, tirant des conclusions hâtives et s’adressant aux autres par des affirmations plutôt que des interrogations. On le qualifie de rustre. On lui dit qu’il est trop cru dans ses échanges, et parfois même trop familier. Et depuis qu’il a quitté sa meute, il apprend à être ironique, sarcastique, au grand désarroi de Mowgl’ia.

Sentimental - S’il y a bien une chose complexe dans la personnalité de Mas’ru, c’est sans contexte sa relation avec la jeune Orc. Loin d'être de nature attentionnée, il a trouvé en Mowgl’ia une présence agréable et amusante. Le lion a toujours été un être d’émotions mais il se surprend de plus en plus à devenir un être sentimental au contacte de la jeune femme. Sa témérité n’en ressort que plus forte lorsqu’elle est à ses côtés et si au début il luttait pour se débarrasser d’elle il a fini par accepter sa présence, acceptant certains caprices. Que ce soit par dépit ou par culpabilité, il se plait de plus en plus à lui enseigner les rudiments de la chasse et de la survie comme son père l’avait fait avec lui. Et s’il se montre parfois très dur avec elle, c’est avant tout parce qu’il développe des sentiments qu’il a encore du mal à comprendre.




[J'ai envie de mourir ... ça n'en finit jamais ... ]




Maintenant que le passé a été évoqué, faisons place à l'avenir.
Votre personnage souhaite accomplir quelque chose de sa vie, il a des motifs qui le poussent à partir à l'aventure et à nourrir de belles ambitions, racontez-nous !


Derrière l'écran


Prénom ou pseudo : Adler pour le RP, Fate/Entrer l'Accusée pour le reste.
Âge : 21 ans
Pays/Région : France, Aquitaine
Tes occupations préférées : Lire des rp's, tous les rp's. Même sur les forums sur lesquels je suis pas inscrite. Et des fiches aussi, les fiches c'est bien (sauf quand je dois en écrire. Kill me please.).

Code du règlement :

Comment as-tu connu le forum, ou par qui ? Heuuu, j'ai pas envie de le dire ... il parait que ça va lui rapporter des points ... c'est Zadkiel.
Tes premières impressions sur Dùralas : Heu ... C'est doux >.>
As-tu déjà été sur un forum RP ? Oui, beaucoup et régulièrement.
Revenir en haut Aller en bas
 

Mas'ru | En cours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Accueil :: Présentations des membres-