AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : karenlarson
Le Monde de Dùralas a précisément 2914 jours !
Dùralas, le Ven 22 Oct - 12:10
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Venez voir le calendrier de l'Avent ici !

 

 Maryweld Hornigold

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
Maryweld Hornigold
Néophyte

Maryweld Hornigold

Messages : 6
Expérience : 100
Féminin Âge RP : 31 ans

Politique : 00
Métier : Métier - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Maryweld Hornigold  64453510110/110Maryweld Hornigold  242396barresante02  (110/110)
Vitesse: 123
Dégâts: 116

Maryweld Hornigold  Empty
MessageSujet: Maryweld Hornigold    Maryweld Hornigold  EmptyLun 4 Oct - 11:00
Séparation du contenu



Nom : Maryweld Hornigold [Mérihouel Ornigold]

Âge : 31 ans

Sexe : Femme

Race : Djöllfulin

Classe envisagée : Mage

Métier envisagé : Fabricante de potions

Capacité magique :

a. Pyromancie : Faculté élémentaire qui lui permet de créer et de manipuler le feu en lui donnant une consistance et une forme. A l'origine, Mary puise dans son stock une quantité d'énergie magique plus ou moins grande en fonction du sort et va modeler cette énergie comme une sorte de plasticine.

b. Magie noire : Faculté magique innée acquise dès la naissance dans le cas de Maryweld qui soupçonne son don d'être un héritage familial. Consiste en la capacité de manipuler l'énergie magique pure pour en faire des rituels, des maléfices et des sombres artifices qui sont en relation avec la nécromancie. Là où la nécromancie tient plutôt de la perversion de l'âme, la magie noire est plutôt une arcane offensive qui blesse l'âme.

Mode hardcore : Non





Mince et élancée sur des jambes interminables, Maryweld avait étrangement une morphologie plus proche de l’elfe que de la djöllfulin, non seulement elle atteignait deux mètres, mais ses cornes striées toutes noires aux reflets rouges poussaient vers le ciel et mesuraient dix centimètres, il n’était pas rare que les appendices buttent contre l’encadrement des portes d’entrées de certaines petites boutiques ou tavernes de quartier. Sa queue d’une vingtaine de centimètres se terminaient en une pointe dure qui était un muscle, le membre caudal était d’un rouge feu étincelant comme la couleur de sa peau. Les iris de ses grands yeux comprenaient deux couleurs : plus rouge à l’extrémité et un orange crépusculaire vers le centre. Ses pupilles étaient très fines, de loin elles ressemblaient aux pupilles verticales des prédateurs, ce qui n’était en réalité pas le cas. Fière de ses cornes et de sa queue, Mary ne les couvrait jamais car elle trouvait ces parties singulières de son corps assez belles.

Tout au contraire de son imposante poitrine qui avait été un fardeau dès le début de son adolescence, à la taverne les remarques des badauds alcoolisés pleuvaient autant que l’alcool, les formes de la djöllfulin étaient plus que généreuses et elle trouvait que ses seins étaient trop paresseux sans soutiens. Complexée par sa poitrine, ses hanches et ses fesses, la mage détestait qu’on la regarde trop fixement. Elle se couvrait de longues robes noires et dorées qu’elle attachait avec une ceinture par soucis de pudeur. Sur elle, deux bijoux, ni plus ni moins. Un pendentif en os dont la chaîne en argent était enroulée autour de son poignet droit et un anneau en or à son index gauche.

Elle ne portait pas de bâton arcanique, seulement un petit sabre pirate qu’elle s’était offert à Ishtar avant d’être téléportée à l’institut. Une arme jamais quittée, jamais perdue quand bien même elle ne savait pas s’en servir. Bien qu’elle n’était pas particulièrement attachée ni aux gens ni aux objets ni à la fortune ; à aucun bien matériel en réalité, s’était devenu une habitude de garder le pendentif, l’anneau et le sabre.

Ses longs cheveux noirs descendaient jusqu’au creux de ses reins, quelques mèches ondulées passaient par-dessus ses oreilles, de façon instinctive Mary plongeait ses doigts dans les mèches afin de jouer avec en faisant des mouvements circulaires de la phalange.

La diablesse avait une voix féminine et suave, ses mots étaient chauds et sévères. Les sons de son accent distinctement humain partaient de sa gorge et passaient par les narines.

Apprentie pyromancienne à l'Institut, la diablesse pratiquait ses premières tentatives de manipulation des flammes : l'un de ses sorts échappa à son contrôle et le feu dévora ses deux mains qui depuis sont carbonisées.




Les yeux espiègles, le sourire narquois, le nez fourré dans tout ce qui ne la regardait pas ; la diablesse avait le caractère rebelle de l’adolescence et l’immaturité allant de pair. Son intelligence innée se dégageait dans sa façon d’être, bien décidée à user de ses atouts pour servir ses objectifs. Malgré ses efforts à coup de grandes emphases pour gonfler ses chevilles, son accent humain appuyé sur les sons nasaux et l’usage régulier de jurons marins trahissait des origines plus rustres.

En dépit des apparences, encline à participer aux festivités, Mary avait pour habitude de s’installer à une table après une longue marche, de se désaltérer en enchaînant les pintes de bières et d’écouter les musiques des bardes du coin avant d’aller dormir. La mage avait un quelque chose d’insaisissable, elle semblait venir de nulle part et ne restait jamais longtemps au même endroit comme si elle suivait les traces du vent. Pas le temps d’apprendre à la connaître, Mary laissait derrière son passage un fugace souvenir d’une djöllfulin bien singulière à la peau rouge feu éclatante toute vêtue de noir et de doré.

Jamais un pistole en poche et encore moins l’ombre d’une pièce d’or, incroyablement dépensière, chaque pièces était consciencieusement dépensée en nourriture, alcool et breloques sans importances en espérant que l’objet ait une quelconque importance. Maryweld : une vraie nigaud qui achetait n’importe quoi, à qui on pouvait vendre une mèche de cheveux à un prix d’or si on savait en garnir quelques mots bien glissés.

Certainement qualifiée de psychopathe pyromane dans notre monde, la jeune femme avait toujours vécu en solitaire sans jamais se lier d’amitié ou d’amour envers quiconque, cela ne l’a jamais perturbée car ces sentiments tiennent plus du factice que du réel ; elle ne ressent ni regret ni remord lorsqu’elle fait du mal à des créatures vivantes. Cependant, comble dans la vie d'une mage pyromancienne, cette dernière a peur du feu lorsqu'elle ne le contrôle pas et déteste ne serait-ce qu'en ressentir la chaleur de loin. Ses propres flammes, ça va, sinon ça casse. Des flammes naturelles lui procurent la même sensation qu'un arachnophobe qui est paralysé alors qu'une araignée grimpe sur sa peau.

En outre, Mary avait une vision plutôt froide et stoïque du monde et considérait que les êtres raisonnables étaient fondamentalement malade dès la naissance. Les passions qui les animaient, sortes de virus, les empêchaient d'avoir l'entier contrôle d'eux-mêmes. Quelqu'un de passionné par la chasse ressentira un manque en étant éloigné des forêts et sentira le besoin de chasser, il agira donc dans le but de combler son manque. Quelqu'un agissant impulsivement à cause de fortes émotions comme la colère ou la tristesse ne pourra jamais prendre toute la mesure d'une situation et perdra le contrôle de ses actions. Un être amoureux est un être condamné à la peur de perdre l'autre, au manque lorsque sa moitié est éloignée ; sa propre sottise le plongera forcément dans la peine.

En quelque sorte, pour Maryweld, le malheur provenait toujours des passions qui nous rongeaient et la thérapie consistait à s'en défaire purement et simplement afin d'être libre. A ses yeux, quelqu'un de malheureux n'était rien de plus qu'un sot ayant cru pouvoir vivre en dehors des lois immuables qui constituent le monde.

Cela ne voulait pas dire qu'elle considérait qu'il ne fallait pas s'attacher, qu'il ne fallait pas être passionné, qu'il ne fallait pas être amoureux, s'enfermer dans une boite hermétique serait la solution de facilité, au contraire elle pensait l'importance de continuer à vivre en société. Le tout était de garder à l'esprit l'ambivalence en toutes choses et de ne jamais oublier qu'un jour ou l'autre le temps et le changement feront leurs œuvres, ce qui permettait de ne pas se laisser affecter et par conséquent garder le contrôle de soi.

Mary n'était pas impulsive et préférait une mûre réflexion avant l'action ; pourtant elle faisait plus que souvent preuve d'audace. Extrêmement buttée voir même capricieuse (au choix) elle était prête à tous les risques pour obtenir ce qu'elle voulait.




Capturée et arrachée de sa famille par des pirates, les dernières dents de lait encore cachée dans sa gencive, Maryweld n’avait pour souvenir qu’un effrayant visage féminin tout cramoisi doté de deux cornes ; est-ce une mère, une sœur ou bien une inconnue ? C’était un mystère. Seul colifichet qui ne l’avait jamais quittée depuis sa naissance et qu’elle portait noué autour de son poignet, un pendentif en os sculpté de sorte à représenter le visage d’un djinn. Par la suite, ces semblables l’avaient informée qu’il s’agissait d’une représentation religieuse de Kar'Magûl, un parangon de la sagesse et de l'arcane. Pour Mary, plus qu’un signe religieux, c’était une breloque importante de son passé qu’elle conservait avec prudence. La jeune djöllfulin n’avait jamais vécu ailleurs qu’à Ishtar et ne connaissait presqu’aucun de ses semblables comme elle le voulait. Eduquée à l’intérieur d’une société presqu’exclusivement humaine, l’orpheline grandissait dans une parfaite ignorance des us et coutumes de son peuple.

Avait-elle été vendue par les pirates ? Recueillie par une bonne âme ? Ses souvenirs les plus clairs commençaient dans la chaleur et le bruit d’une taverne du port d’Ishtar où marins et prostituées batifolaient autours de quelques bières brassées par le savoir-faire de son père adoptif, Rogers Hornigold, ancien pirate ayant pris sa retraite suite à une gangrène à la jambe droite. Quand elle eut passé l’âge de lui tirer sa longue barbe noire, Maryweld troqua les jouets en bois pour un plateau. Le vieux Rogers boîtait bien trop fort avec sa jambe de bois pour s’occuper seul du service à table, c’était Mary qui s’en chargeait en échange elle pouvait garder les quelques pièces offertes par les badauds en quête de rhum ou de bière.

Lorsque la petite diablesse ne travaillait pas à la taverne « Jambe-De-Bois » elle marchait le long des quais à l’affût de l’odeur du sel de mer, amoureusement concentrée sur le bruit des vagues buttant contre la digue ; une petite promenade dont le trajet ne déviait jamais sauf à l’entrée d’une boutique de sorcellerie qui se nommait « Au Bazar Bizarre ». Fieffée curieuse, la djöllfulin y scrutait les moindres étagères à la recherche de quelques objets magiques étranges avant de dépenser ses pièces durement gagnées en breloques sans valeurs qui témoignaient plus de l’arnaque que de la relique ésotérique. Tout ceci, ce n’était pas grand-chose. Mais c’était sa vie, son quotidien, qu’est-ce qu’elle en était fière.

Jusqu’à ce que Bazar Bizarre ferme ses portes définitivement parce que plus personne ne souhaitait acheter au prix fort un collier de coquillage qui permettait d’appeler et contrôler le Kraken, collier qui n’était rien de plus que le cadeau perdu d’un gosse pour sa mère. Ce jour-là où tout bascula, Maryweld ne s’était pas présentée à la taverne et évita ses obligations en se rendant à la boutique du Bazar une dernière fois. La peau-verte qui tenait le bâtiment avait offert à l’adolescente la chance de choisir un objet, n’importe lequel, dans tout le bazar. Probablement l’un des plus beaux jours de sa vie, Mary fouilla chaque recoin du magasin à la recherche d’un trésor. Son choix se porta sur un anneau en or dont les contours avaient étés gravés avec des symboles en vieil elfique. L’anneau autour de son index, la jeune fille disparue aussi tôt.

Réapparition immédiate à l’entrée de l’institut de Magie de la Forêt Sylfaën. Au même moment, les symboles s’effacèrent de l’anneau ; à présent le bijou des plus communs entourait perpétuellement l’index gauche de la diablesse.

Elle qui avait toujours été passionnée par les arts magiques n’y réfléchit pas à deux fois, bien consciente que sa disparition allait inquiéter Rogers tout en le mettant dans une position délicate en perdant sa meilleure serveuse, cette opportunité était trop grosse que pour la mettre de côté. Le potentiel magique de la fille fut reconnu et elle intégra l’école des Kratiens pendant quelques années. Elle y suivait les cours sur les magies élémentaires et dévorait de nombreux ouvrages (magiques, philosophiques, historiques, anthropologiques...) dans la bibliothèque dont « Le grand exil » et « La société Djöllfuline ». Quelques fois l'ishterienne exerçait ses pouvoirs magiques en extérieur sur des créatures, un entraînement qui la préparait à un long voyage.

Plus tard, Maryweld quittait l’Institut aussi soudainement qu'elle était apparue. Le temps d'entreprendre une quête qui n’appartenait qu’à elle. Ni empathique ni sentimentale, Mary n'était pas de celles et ceux qui disaient au revoir ; elle ne confiait son destin à aucun être, aucune puissance et vivait dans une parfaite indépendance, propre artisane de son avenir.




Ici, pas de quêtes et d'ambitions viles ou nobles, seulement des désirs égoïstes.

Maryweld écume les routes à la recherche de ses parents et questionne chaque djöllfulin qui croisent sa route. Elle compte gravir les escarpements des sombres montagnes de Kanaan, rejoindre le village des siens et y retrouver sa famille malgré le peu d’espoir qu’elle emporte avec elle. Ensuite, elle retournera à Ishtar et essaiera de retrouver l’homme qui l’a laissée à Rogers quand elle était une petite fille de deux ans.

La curiosité est parfois une vertu, parfois un vice, tout dépend de celui qui en jouit ; avec parcimonie la recherche de connaissance ne contrôle pas le curieux. Mais personne n’est jamais capable de la contrôler quand on en recherche avec passion. Se laisser dominer par sa curiosité c’est s’exposer irrémédiablement à une soif qui ne peut-être comblée, qui finit par détruire. Mary est une éternelle assoiffée toujours à la recherche du prochain ouvrage néfaste et vicieux qui pourra combler sa curiosité sur la magie noire, engouffrée dans un profond déni, elle affirme que les sombres arcanes ne pourront jamais ternir son âme et qu’elle ne ressent aucun besoin vis-à-vis de son don alors que ses yeux brillent de l’avidité des kratiens. Elle souhaite retrouver les trois grimoires perdus sur la magie noire du puissant sorcier stryge Zangdalor.

Collectionner une multitude d'artéfacts et de reliques mythiques voir légendaires.


Derrière l'écran


Prénom ou pseudo : Didi
Âge : 22 ans
Pays/Région : Belgique
Tes occupations préférées :

Code du règlement : Citrouille

Comment as-tu connu le forum, ou par qui Topsite. Je jouais Arwen en 2015-2016...
Tes premières impressions sur Dùralas : Ca a l'air très complet et en même temps permissif au niveau des idées, une ambivalence assez chouette.
As-tu déjà été sur un forum RP Oui


Dernière édition par Maryweld Hornigold le Mar 5 Oct - 22:20, édité 31 fois
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte Roseline III
Technophile

Charlotte Roseline III

Messages : 392
Expérience : 2058
Féminin Âge RP : 32

Politique : 47
Métier : Sculpteur - Maîtresse
Titres:
 

(Lucie, fille de Charlotte [Modifié] +360, 150, v+290 ; contrecoup de 80)

Stats & équipements
Vitalité:
Maryweld Hornigold  644535102620/2620Maryweld Hornigold  242396barresante02  (2620/2620)
Vitesse: 310
Dégâts: 1815

Maryweld Hornigold  Empty
MessageSujet: Re: Maryweld Hornigold    Maryweld Hornigold  EmptyLun 4 Oct - 11:29
Séparation du contenu
Coucou Maryweld, et bienvenue sur Dùralas!

Au vue de nos points communs évidents, il me semblait important que tu prennes conscience de mon existence ahah! kokin Bon courage pour ta fiche en tous cas Clin d'oeil




Maryweld Hornigold  Cr3flag-2
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Maryweld Hornigold
Néophyte

Maryweld Hornigold

Messages : 6
Expérience : 100
Féminin Âge RP : 31 ans

Politique : 00
Métier : Métier - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Maryweld Hornigold  64453510110/110Maryweld Hornigold  242396barresante02  (110/110)
Vitesse: 123
Dégâts: 116

Maryweld Hornigold  Empty
MessageSujet: Re: Maryweld Hornigold    Maryweld Hornigold  EmptyLun 4 Oct - 21:50
Séparation du contenu
Quels points communs ? Maryweld Hornigold  1f61b
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte Roseline III
Technophile

Charlotte Roseline III

Messages : 392
Expérience : 2058
Féminin Âge RP : 32

Politique : 47
Métier : Sculpteur - Maîtresse
Titres:
 

(Lucie, fille de Charlotte [Modifié] +360, 150, v+290 ; contrecoup de 80)

Stats & équipements
Vitalité:
Maryweld Hornigold  644535102620/2620Maryweld Hornigold  242396barresante02  (2620/2620)
Vitesse: 310
Dégâts: 1815

Maryweld Hornigold  Empty
MessageSujet: Re: Maryweld Hornigold    Maryweld Hornigold  EmptyMar 5 Oct - 0:25
Séparation du contenu
Ahah x)

Maryweld Hornigold  Smart




Maryweld Hornigold  Cr3flag-2
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Maryweld Hornigold
Néophyte

Maryweld Hornigold

Messages : 6
Expérience : 100
Féminin Âge RP : 31 ans

Politique : 00
Métier : Métier - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Maryweld Hornigold  64453510110/110Maryweld Hornigold  242396barresante02  (110/110)
Vitesse: 123
Dégâts: 116

Maryweld Hornigold  Empty
MessageSujet: Re: Maryweld Hornigold    Maryweld Hornigold  EmptyMar 5 Oct - 9:36
Séparation du contenu
Cela dit, au vu de nos nombreuses différences si notables, je serai bien enthousiaste à l'idée d'un rp avec toi !
Revenir en haut Aller en bas
Rowtag
Voleur

Rowtag

Messages : 198
Expérience : 1198
Masculin Âge RP : 52 (25)

Politique : 00
Métier : Forgeron d'A. - Compagnon
Titres:
 

(Panthère, +200, v+200, 100 ; approche furtive : la vitesse est augmentée de 20% au premier tour)

Stats & équipements
Vitalité:
Maryweld Hornigold  644535101049/1049Maryweld Hornigold  242396barresante02  (1049/1049)
Vitesse: 874
Dégâts: 853

Maryweld Hornigold  Empty
MessageSujet: Re: Maryweld Hornigold    Maryweld Hornigold  EmptyMer 6 Oct - 21:50
Séparation du contenu
Bienvenue à toi Maryweld ! Ici Ehawee/Rowtag

C'est vraiment un plaisir de voir une congénère arriver sur nos terres Tout content

Bon déjà, la fiche très bien écrite et le lore est bien étudié, bravo ! On sent une plume direct, qui va droit au but, sans pour autant manquer de nous immerger dans l'histoire, avec quelques petits détails malins (le Bazar Bizarre <3). Quelques points pourraient néanmoins être plus développés (mais pas obligé) : on ne sait pas trop comment elle s'est adaptée au nouvel environnement qu'a été Sylfaën. Être transplantée d'un bout à l'autre du monde, alors qu'elle n'était pas encore indépendante, ce n'est pas anodin ! ^^

À ce même titre, d'autres zones d'ombres sont présentes, mais ce n'est pas gênant car tu pourras parfaitement développer tout ça au travers de tes aventures, comme suggéré dans la partie objectif.

Le profil que tu nous propose est vraiment intéressant je trouve. J'aime beaucoup ce caractère ambigu, cette alchimie entre une vision assez froide du monde et la pyromancie qui incarne son audace et sa soif bouillante de connaissance. Des aventures pleines de reconnexion et de révélation sur son passé sont à prévoir. Je dois dire être assez hypé par la future découverte du village des djöllfulins ainsi que l'éventuel lien qu'il existe avec Kar'Magûl.

Son intérêt pour les arcanes sombres me parait également assez cohérent avec son caractère. Bien qu'on sache peu de choses sur ce pouvoir héréditaire, il cache aussi bien des secrets liée à sa famille.

C'est très prometteur, je suis curieux de voir comment évoluera ce personnage solitaire et singulier à travers les épreuves qui l'attendent.

Amuse-toi bien ici !
Revenir en haut Aller en bas
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

Dilon Deraborne

Messages : 6769
Expérience : 6113
Masculin Âge RP : 36

Politique : 296
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Titres:
 

(Dragonnet magique de Dilon Deraborne (+600, 150, v+400 ; +{nombre_inscrits} stats/tour)

Stats & équipements
Vitalité:
Maryweld Hornigold  644535104732/4732Maryweld Hornigold  242396barresante02  (4732/4732)
Vitesse: 788
Dégâts: 3555

Maryweld Hornigold  Empty
MessageSujet: Re: Maryweld Hornigold    Maryweld Hornigold  EmptyJeu 7 Oct - 21:01
Séparation du contenu
Bonjour @Maryweld Hornigold et officiellement re-bienvenue sur Dùralas ! :dragon:

Ca a été entendu sur la chatbox, ton ancien compte rejoint les comptes décédés pour laisser l'entière place à ce nouveau personnage riche en couleurs.

Concernant les principales informations de ta fiche : djöllfuline c'est chouette d'agrémenter cette race à haut potentiel, la classe Mage permettra de développer pleinement tes talents, et tes pouvoirs semblent intéressants. Concernant le côté fabrication de potions, ce métier est un sous-métier, qui est accessible seulement dans certaines conditions (être assassin/membre de la Congrégation de l'Ombre pour les poisons / être guérisseur/membre de la Garde Zéphyr pour les remèdes OU avoir un item spécial), sinon les autres métiers possibles sont : mineur, bûcheron, chasseur, forgeron d'armes, armurier, sculpteur. Ceci dit rien, ne t'empêche d'avoir l'un de ces métiers pour gagner des sous, et un autre inRP lié aux potions. Sourire

Concernant les pouvoirs, ils seront pleinement exploitables dans le sens où tu vas choisir la classe mage, donc ils seront justifiés, mais je préfère re-préciser un détail que je souligne souvent dans les fiches : étant donné que nous avons un système de niveau, il faudra que ton pouvoir soit évolutif. Par exemple une boulette de feu niveau 1, et une énorme boule seulement à partir du niveau 10, par exemple.

Sur la fiche en elle-même, je trouve qu'elle est bien écrite. Comme le dit Rowtag il y a des zones d'ombre, mais elles auront tout le loisir d'être éclaircies au cours de tes aventures. J'ai remarqué de multiples références culturelles plus ou moins nettes : Le jeu "Bazar Bizarre", le pirate Benjamin Hornigold d'où tu tires ton nom de famille et qui a existé au XVIIIe siècle, Zangdalor qui me fait soit penser à Divinity soit à un nom tiré de Naheulbeuk, etc... kokin

Tu t'es imprégnée de l'esprit des Djöllfulins, et c'est tout à ton honneur, même si l'histoire bifurque ensuite sur la piraterie et l'académie de magie. Original d'ailleurs cette arrivée, et peut-être que tu y retourneras prochainement qui sait.

@Le Tribun étant pas mal occupé, je m'occupe de ta pré-validation, mais aussi de ta validation !!

Voici donc tes bonus :

x 100 points d'expérience
x 70 pièces d'or
x Dague émoussée : 2 dégâts ; coût : 10 pièces d'or
x Casque Wilfish : 15 de vitalité ; coût : 36 pièces d'or
x Armure de fer : 15 de vitalité ; coût : 12 pièces d'or
x Bottes de cuir : +36 vitesse ; coût : 45 Pièces d'or

Et, bonus en choisissant djöllfulin :
x1 Cestrum (Ceste) : 84 dégâts ; -28 vitesse

Tu peux désormais commencer l'aventure ! Si tu as des questions n'hésite pas. :danse:




Maryweld Hornigold  1496547651-banniere
Maryweld Hornigold  Sword-hd-png-sword-png-image-1920
Gardien-en-chef Maryweld Hornigold  Drapea12 - Dragonnier de Bronze Maryweld Hornigold  Bronze13 - Rédacteur au Phénix Enchaîné - Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
https://www.lemondededuralas.org
Maryweld Hornigold
Néophyte

Maryweld Hornigold

Messages : 6
Expérience : 100
Féminin Âge RP : 31 ans

Politique : 00
Métier : Métier - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Maryweld Hornigold  64453510110/110Maryweld Hornigold  242396barresante02  (110/110)
Vitesse: 123
Dégâts: 116

Maryweld Hornigold  Empty
MessageSujet: Re: Maryweld Hornigold    Maryweld Hornigold  EmptyJeu 7 Oct - 21:53
Séparation du contenu
Merci beaucoup pour ta réaction Rowtag, je dois dire que ça fait bien plaisir de lire ça et encore plus quand c'est constructif ! Spoiler : ça l'est.
Je te rejoins sur le point de développer son arrivée à l'institut, c'est vrai qu'elle arrive dans un environnement extrêmement différent et que c'est déroutant, je développerai ça au cours de mes aventures (je n'ai pas pensé à le faire dans ma fiche, mais vraiment pas). Et c'est chouette que tu es vu l'alchimie entre le froid et le chaud ;D

And Dilon Tout content

Merci pour la pré-validation et la validation rapide :p Yes bien sûr, je mettrai le feu dans tout Duralas dans quelques niveaux, pas maintenant -.- hahaha Clin d'oeil

Ouiiii j'ai mis quelques réfs exactement ! Zangdalor c'est le mage noir de la tour de Naheulbeulk effectivement Sourire

Encore merci à vous deux et au plaisir de se voir en jeu !
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte Roseline III
Technophile

Charlotte Roseline III

Messages : 392
Expérience : 2058
Féminin Âge RP : 32

Politique : 47
Métier : Sculpteur - Maîtresse
Titres:
 

(Lucie, fille de Charlotte [Modifié] +360, 150, v+290 ; contrecoup de 80)

Stats & équipements
Vitalité:
Maryweld Hornigold  644535102620/2620Maryweld Hornigold  242396barresante02  (2620/2620)
Vitesse: 310
Dégâts: 1815

Maryweld Hornigold  Empty
MessageSujet: Re: Maryweld Hornigold    Maryweld Hornigold  EmptySam 9 Oct - 0:35
Séparation du contenu
Me revoilà Sourire

Désolé, j'ai pris un peu de temps pour te répondre mais je préférais attendre d'avoir au moins lu ta fiche x)

Globalement je plussois tout ce qui a été dit par Dilon et Ehawee, beaucoup de positif donc. Je pense qu 'avec une fiche pareille tu auras l'occasion de passer du bon temps et d'en faire profiter les autres! Je trouve néanmoins étrange l'ambivalence entre son côté psychotique et son début de vie assez empathique aux côtés de Rogers, j'ai eut un peu l'impression qu'il ne s'agissait pas de la même personne que dans la description mentale.

Voilà, le reste a été dit je pense et encore une fois : chouette personnage!

Et oui, c'est avec plaisir qu'on pourra rp un de ces quatre même si en ce moment j'essaye plutôt de modérer mon nombre de rp lancés ^^'

A bientôt et amuse toi bien dans ces contrées!




Maryweld Hornigold  Cr3flag-2
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé




Maryweld Hornigold  Empty
MessageSujet: Re: Maryweld Hornigold    Maryweld Hornigold  Empty
Séparation du contenu
Revenir en haut Aller en bas
 

Maryweld Hornigold

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Accueil :: Présentations des membres-