AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Aëgnor
Le Monde de Dùralas a précisément 3005 jours !
Dùralas, le Ven 21 Jan 2022 - 20:59
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Venez voir le calendrier de l'Avent ici !
Le deal à ne pas rater :
20 Boîtes de 50 masques médicaux type IIR (1000 masques, 1,50€ la ...
29.99 €
Voir le deal

 

 La magie sommeille en nous tous [PW Cécile Sharentil]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Marania
Néophyte

Marania

Messages : 19
Expérience : 244
Féminin Âge RP : Environ 1300

Politique : 00
Métier : Sculptrice - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
La magie sommeille en nous tous [PW Cécile Sharentil] 64453510115/115La magie sommeille en nous tous [PW Cécile Sharentil] 242396barresante02  (115/115)
Vitesse: 143
Dégâts: 15

La magie sommeille en nous tous [PW Cécile Sharentil] Empty
MessageSujet: La magie sommeille en nous tous [PW Cécile Sharentil]   La magie sommeille en nous tous [PW Cécile Sharentil] EmptyJeu 23 Déc 2021 - 18:22
Séparation du contenu
Acte 1, Scène 1 : La précieuse des marécages

L'héroïne arrive après plusieurs heures de nage sur les rives sud des marais Hukutav. Abyssale neutre de son état, Marania attend quelques instants sur la berge pour reprendre sa respiration. Son système respiratoire n’étant pas très habitué à fonctionner sur la terre ferme, cela lui demande de grands efforts. Peu sportive ou physique, elle appréhende la route à faire pour atteindre son objectif. Un long dédale à travers les brumeux marécages, éviter les Nagas, les bestioles agressives et autres dangers qu’elle risque de croiser.

La situation était grave et elle n’avait pas vraiment eu le choix. Comme tous les habitants non militaires de Sitlantà, elle était réquisitionnée de gré ou de force et devait faire bonne figure pour l’effort de guerre. Elle n’avait pas encore grand chose à proposer pour sa ville, elle, la chanteuse descendante d’une lignée d’aquamancienne. Pour autant, un puissant institut de magie se trouvait au loin dans une forêt peuplée d'elfes. Tangaroa, son mari, avait proposé de l’envoyer là bas afin de travailler, ou dans un premier temps déjà, de réveiller le don d’aquamancie de sa femme. Elle avait été meurtrie, pensant que Tangaroa l’éloignait sur la terre ferme pour se débarrasser d’elle. Il avait fallu beaucoup de temps et de patience au stratège pour expliquer à notre chanteuse qu’il ne faisait que lui faire gagner du temps. Le temps passé sur la terre ferme, sera du temps en moins où elle risquera d’être envoyée sur le champ de bataille contre les skarniens. Pour Marania, c’était un peu comme choisir entre le pire et le pire du pire.

Alors que son système respiratoire prend enfin un rythme normal, on peut tout à fait deviner ce qui se passe dans la tête de notre chanteuse. Elle a peur. Peur de s’engager dans ces marais à l’eau verdâtre, à la mousse douteuse et aux bruits effrayants. La diva regarde, elle tente de deviner les formes qui se dessinent au loin, à travers les arbres et les lianes. Elle imagine mille choses dangereuses. Ce bruit- là, c’était quoi ? Une pauvre grenouille qui lui fait faire un sursaut. Le chemin promet d’être long à ce rythme... Marania se déplace lentement sur le sol mousseux et boueux des marécages. Glisser sur la terre ferme lui semble plus facile que dans ses souvenirs. L'abyssale atteint le premier arbre du rivage et regarde aux alentours. Elle décide de faire une nouvelle pause bien méritée, même si elle n’a parcouru que quelques mètres pour atteindre sa position actuelle.

Marania voit son reflet dans l’eau, et reprend ses vieilles habitudes d’abyssale superficielle : regarder son aspect et tenter de contrôler son apparence physique au maximum. Sa couronne est de travers, elle la remet soigneusement en place au sommet de sa chevelure, voilà qui lui semble déjà bien mieux. Un coup du plat de la main sur le tissu trempé de sa robe, les bagues de ses doigts bien à leurs places, elle peut maintenant refaire son maquillage. Sortant de sa sacoche en cuir de requin quelques crayons de coraux, elle se remet du noir aux yeux et sur la bouche. Elle n’est pas satisfaite, c'est même une catastrophe. Le maquillage abyssal ne convient pas du tout à la terre ferme et glisse sur sa peau comme une poudre trop sèche. Marania ne peut s’empêcher de maudire la situation, les skarniens, les poulpes, et toutes les autres créatures menaçant Sitlantà et la douce paix dans laquelle sa communauté baignait.

Elle ne peut pas rester sous cet arbre éternellement. L'aquamancienne en devenir doit poursuivre son chemin et avancer au plus vite. Sa vision, bien plus nette et précise dans l’obscurité que celle des humains, devrait lui permettre de se déplacer aussi de nuit, mais faut-il encore qu’elle ait l’énergie suffisante. Elle avance donc, timidement, passant de l’ombre d’un arbre à une autre. Sursautant à tous les bruits suspects ou mouvements d’eau inattendus. Son mari se moquerait volontiers d’elle s'il pouvait la voir. Marania fait résonner la voix de Tangaroa dans sa tête : “tu es plus forte que tu ne le crois, tu survis depuis un millénaire dans la farouche lutte pour être la meilleure de l’amphithéâtre, la terre ferme sera un jeu pour toi.” Plus facile à dire qu’à le croire réellement, mais cela semble plutôt bien fonctionner puisqu’elle prend confiance petit à petit dans cet environnement inconnu. Le chant des batraciens ne lui fait progressivement plus peur, et elle commence à apprivoiser le chant des oiseaux, qu’elle trouve mélodieux. Les harmonies dont ces créatures volantes sont capables l'impressionnent. Elle se laisse même distraire jusqu’à tenter de chanter sur leurs tonalités, oubliant la règle numéro un de la survie en terrain hostile : la discrétion.




Marania chante en #7FFFD4
Une représentation en cours !


La magie sommeille en nous tous [PW Cécile Sharentil] Signat10
@Montage par Tamel
Revenir en haut Aller en bas
Cécile Sharentil
Néophyte

Cécile Sharentil

Messages : 10
Expérience : 207
Féminin Âge RP : 22 ans

Politique : 00
Métier : Métier - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
La magie sommeille en nous tous [PW Cécile Sharentil] 64453510115/115La magie sommeille en nous tous [PW Cécile Sharentil] 242396barresante02  (115/115)
Vitesse: 45
Dégâts: 266

La magie sommeille en nous tous [PW Cécile Sharentil] Empty
MessageSujet: Re: La magie sommeille en nous tous [PW Cécile Sharentil]   La magie sommeille en nous tous [PW Cécile Sharentil] EmptySam 25 Déc 2021 - 0:20
Séparation du contenu
C'était sa première mission loin du domaine d'Adiel, et vraiment loin. Elle devait accompagner un convoi de minerais jusqu'à un client elfe dans la ville d'Endorial. Le premier des convois qu'il envoyait aussi loin, probablement justement parce qu'il comptait sur elle pour le mener à bon port...
C'était aussi la première fois qu'elle irait à l'Ouest de Dùralas. Et qu'elle traverserait les marais Hukutav. Et qu'elle verrait autant d'Elfes...
Beaucoup de premières fois, au fond. Et Cécile était nerveuse, très nerveuse. Le groupe qu'elle dirigeait était composé d'un seul autre garde, un cocher qui gérait le convoi, et un marchand chargé de négocier avec le client. Ce qu'elle avait entendu sur les marais ne la rassurait pas non plus : Le début de l'expédition s'était bien passé, mais maintenant... elle entendait les insectes, elle craignait à  tout moment de voir débarquer un naga hostile... l'atmosphère lui pesait, en plus. Elle a besoin d'air, semble toujours suffoquer. Mais pourtant, les autres semblent comme elle, ils semblent tous épuisés.
Les eaux verdâtres du marais menacent à tout moment de l'engloutir. Et pourtant, à un moment, un son semble se détacher. Cécile l'entend. Elle demande au convoi de s'arrêter, créant une forme de panique chez les trois autres hommes. Elle avance, devant le coche. Elle tend l'oreille.


" Vous n'entendez rien ? "

"...Non ?"

" Taisez vous alors. "

Les autres se taisent. Ils n'apprécient pas forcément Cécile, mais le fait qu'Adiel l'ait placée à la tête de l'expédition suffit, pour l'instant, à lui obéir.
Elle, elle ferme les yeux. Elle écoute. Un chant, comme celui des oiseaux.
Elle avance, yeux toujours fermés, vers la source. Elle manque de tomber dans l'eau, jure silencieusement, et se contraint à les ouvrir.

Elle distingue une forme qui semble se déplacer, furtivement, entre les arbres... mais pourquoi chanter alors qu'elle semble chercher à ne pas se faire repérer... une Naga, probablement ? Etait-elle une ennemie ? Cécile se place sur sa "route", choisissant un lieu sombre, à l'ombre d'un grand arbre, où elle pourrait chercher refuge, et pose la main sur la garde de son arme, prête à attaquer s'il s'agissait effectivement d'une dangereuse personne.

Mais, cela étant, elle doutait qu'une chanteuse qu annonçait sa venue tout en tentant de se cacher soit un potentiel danger. A moins qu'elle soit si sûre d'elle qu'elle annonce sa venue ? Cécile se tenait prête à agir.

Elle la voyait approcher. Enfin, elle l'entendait plus qu'elle ne la voyait, la luminosité basse l'empêchait de savoir exactement ce que cette créature était exactement...

Dès que Cécile l'entend derrière l'arbre, elle sort et lui fait face. L'effet de surprise devrait suffire à déterminer son statut. Ennemie, ou pas ?


" Bonsoir."
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Marania
Néophyte

Marania

Messages : 19
Expérience : 244
Féminin Âge RP : Environ 1300

Politique : 00
Métier : Sculptrice - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
La magie sommeille en nous tous [PW Cécile Sharentil] 64453510115/115La magie sommeille en nous tous [PW Cécile Sharentil] 242396barresante02  (115/115)
Vitesse: 143
Dégâts: 15

La magie sommeille en nous tous [PW Cécile Sharentil] Empty
MessageSujet: Re: La magie sommeille en nous tous [PW Cécile Sharentil]   La magie sommeille en nous tous [PW Cécile Sharentil] EmptyLun 27 Déc 2021 - 20:59
Séparation du contenu
Acte 1, Scène 2 : Désillusion

L’héroïne glisse entre les arbres du marécage depuis quelques heures maintenant. Son visage est bien plus détendu qu’à la scène précédente. Il faut dire qu’elle est fière d’elle, la chanteuse pense éviter tous les dangers grâce à une stratégie qu’elle estime comme très élaborée : se déplacer furtivement d’une ombre à une autre et faire des petites pauses à chaque fois. La scène peut sembler plutôt cocasse d’un œil extérieur : cette abyssale se baigne de douces illusions face à des dangers qu’elle pense éviter en toute simplicité.

Objectivement, un naga un tant soit peu formé à l’art de la chasse pourrait suivre sa piste très facilement. Ondulante sur le sol boueux, elle laisse derrière elle une longue traînée qui, parfois, se perd dans les eaux des marécages. Simple chose qui signifie que notre abyssale a décidé que l’autre rive était plus praticable à ce moment-là. Si l’on ajoute les pauses répétées que notre chanteuse s’octroie durant son parcours, il ne faudrait pas longtemps pour la rattraper, la capturer (ou pire) ne serait plus qu’un jeu. Pour les animaux sauvages et autres horreurs de ces lieux, il ne serait pas plus difficile de l’agresser par surprise. Marania chante avec les oiseaux pour se donner du courage. Sa voix, grande fierté de notre héroïne, porte au loin avec puissance et résonne entre les arbres, les roches et les lianes. Tout ça pour dire que notre abyssale a de la chance, cette première aventure aurait déjà pu être la dernière.

Dans sa grande naïveté, Marania trouve cela presque distrayant. Finalement, l’art du camouflage n’est pas si difficile que ça. La preuve est là ! Elle voyage sur cette saleté de terre ferme sans avoir attiré l’attention de quiconque. Son esprit fait également des rapprochements bien trop rapides (et stupides) sur ce qui peut bien expliquer sa grande capacité d’adaptation en territoire inconnu. Elle imagine que c’est l’art de la comédie, à l’amphithéâtre, qui doit lui donner cette grâce et cette souplesse silencieuse, cette faculté à passer inaperçue. Marania se félicite, et occulte toujours le fait qu’elle chante en communion avec les oiseaux, réduisant à néant tous les efforts de discrétion qu’elle pense atteindre avec succès. Comme vous pouvez le constater, notre abyssale est inconsciente de sa situation et surtout bien à côté de sa propre réalité.

Le marécage grouille de vie, dans les arbres, dans l’eau, partout. Marania ne fait plus vraiment attention à tous ces bruits autour d’elle. Concentrée sur ce qu’elle pense être une belle furtivité, elle n'entend pas le bruissement d’une charrette, roulant au loin. Pourtant, le claudiquement des roues sur le sol irrégulier de la route ne peut être étouffé. Une ombre s’approche d’elle, calmement et sans se faire remarquer. Marania n’a rien vu et rien entendu de cette mystérieuse présence qui plane autour d’elle. Elle poursuit sa route, dans la plus grande ignorance, et poursuivant son cours de chant aux oiseaux. La scène se déroule soudainement, si rapidement que Marania se sent glacée sur place, elle ne comprend même pas ce qui se passe dans un premier temps. Pourtant, l'heure pourrait être grave, l’ombre qui la surveillait vient d'apparaître devant elle, sous la forme d’une humaine.

- MaaaaaiiiieuAAAAAAAAAAAAAAAA
AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA
AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA
AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH



Son hurlement fait trembler la flore et la faune des alentours. Une volée d’oiseaux s’envolent au loin, alors que des grenouilles et des reptiles prennent la fuite dans les eaux peu profondes des marécages. Marania souffle fort et se tient le cœur comme pour se remettre du choc émotionnel qu’elle vient de subir. D’où vient cette humaine ? Elle ne l’a pas vu venir alors qu’elle rejoignait le prochain arbre sur sa route. Son esprit tente de remettre de l’ordre dans les priorités du moment : la fuite semble impossible, la jeune humaine ne semble pas agressive au point de lui vouloir du mal, elle doit être hideuse à regarder à force de glisser dans la boue dégoûtante. Tout de suite après la peur, et ce besoin de reprendre le contrôle de la situation, elle ressent une certaine forme de colère. Cette humaine lui a fait si peur, ce n’était vraiment pas nécessaire. Et puis maintenant, elles sont toutes les deux repérées à au moins des centaines de mètres à la ronde.

- Vous m’avez fait peur à sortir ainsi des ombres ! Etes-vous folle ?! Je parcourais le chemin si discrètement et maintenant je…

La voix aux accents gutturaux, résonnant comme dans les profondeurs de l’océan, se coupe soudainement. Elle ne veut pas trop en dire avant de connaître les intentions de cette personne. Mais, elle hésite. Est-ce qu’elle doit se présenter pour faire bonne figure ou est-ce qu’elle doit attendre que l’autre fasse la politesse ? La bienséance abyssale voudrait que ce soit cette humaine, si jeune comparée à Marania, qui se présente la première, mais les convenances sociales abyssales vont être oubliées temporairement. De toute façon, Marania n’a aucune idée des règles humaines en la matière.

- J’en oublie le bon savoir-vivre. Vous pouvez m'appeler Marania, je viens de la magnifique ville de Sitlantà. Oh, et vous n’avez pas besoin de tenir votre arme ainsi.




Marania chante en #7FFFD4
Une représentation en cours !


La magie sommeille en nous tous [PW Cécile Sharentil] Signat10
@Montage par Tamel
Revenir en haut Aller en bas
Cécile Sharentil
Néophyte

Cécile Sharentil

Messages : 10
Expérience : 207
Féminin Âge RP : 22 ans

Politique : 00
Métier : Métier - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
La magie sommeille en nous tous [PW Cécile Sharentil] 64453510115/115La magie sommeille en nous tous [PW Cécile Sharentil] 242396barresante02  (115/115)
Vitesse: 45
Dégâts: 266

La magie sommeille en nous tous [PW Cécile Sharentil] Empty
MessageSujet: Re: La magie sommeille en nous tous [PW Cécile Sharentil]   La magie sommeille en nous tous [PW Cécile Sharentil] EmptyMar 28 Déc 2021 - 16:13
Séparation du contenu
Le cri poussé par l'inconnue fait reculer Cécile : Elle ne s'attendait pas à ça ! Et voila que cette... créature semble tenir la note, et assez haut, en plus, au point de presque forcer la jeune humaine à se boucher les oreilles.

Une fois le cri achevé - et ce fut long ! - Cécile considère deux choses : Première, cette personne - car s'en est indubitablement une - n'est pas une ennemie, sans quoi elle l'aurait attaqué et pas juste... crié ? Et deuxième : Il s'agit d'une race qu'elle ne connait pas.

Prenant le temps de déterminer les caractéristiques physiques de la personne qu'elle a en face d'elle : Une longue queue de serpent, maculée de boue probablement du fait qu'elle se déplace dans cet abject marécage, qui ferait penser à une naga, tout comme le mode de déplacement employé. Cependant, elle ne reconnait pas dans le visage de l'inconnue les caractéristiques qu'elle connait des nagas.
Alors qu'est-ce ? Une forme hybride ? Elle ne saurait dire, Cécile est bien loin d'être érudite.

Cependant, elle sort bien vite de ses interrogations : L'inconnue lui parle, et semble... eh bien, à vrai dire, à la fois cordiale et un peu grotesque. Pensait-elle vraiment être discrète avec un tel chant ? Cécile, elle, sait bien qu'elle ne peut masquer le bruit du déplacement de son convoi, et il ne lui viendrait pas à l'idée de se qualifier de "furtive". Cependant, peut être est-ce simplement du à un manque d'expérience ?

Il serait toutefois contraire à l'éducation qu'a reçu Cécile de ne pas se présenter après son interlocutrice, bien qu'elle n'ait aucune idée de ce qu'est "Sitlantà". Afin d'afficher sa bonne volonté, la jeune femme maintient son épée dans son fourreau, et éloigne la main de celui ci, avant de répondre.


" Je suis Cécile Sharentil et je viens des cavernes de Spelunca, avec un convoi qui se tient... plus loin sur la route. Je suis chargée de sa sécurité, et je voulais m'assurer que vous ne lui vouliez pas de mal. Votre mouvement était fort discret, mais pas votre chant. Fort joli, cela étant, mais vous ne pouvez pas estimer passer inaperçue avec un tel coffre !"

Cécile hésite quelques secondes avant d'ajouter :

" J'ignore cependant totalement ce qu'est Sitlantà. Et je n'arrive même pas à déterminer ce que vous êtes exactement. Votre déplacement me faisait penser à une naga mais... ça semble différent de ce que je connais, même si c'est sommaire, de cette race."

Il est possible que cette affirmation, en réalité une double question, soit une atteinte à un quelconque code de savoir-vivre, mais Cécile est plutôt habituée à chercher des réponses rapides. Et de toute façon, elle s'est assuré, semble-t-il, de l'absence de menace que représentait "Marania", donc tout allait pour le mieux. Cela étant, comme à son habitude, Cécile n'observe pas son interlocutrice dans les yeux, essayant de ne pas attirer l'attention sur ceux ci...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Marania
Néophyte

Marania

Messages : 19
Expérience : 244
Féminin Âge RP : Environ 1300

Politique : 00
Métier : Sculptrice - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
La magie sommeille en nous tous [PW Cécile Sharentil] 64453510115/115La magie sommeille en nous tous [PW Cécile Sharentil] 242396barresante02  (115/115)
Vitesse: 143
Dégâts: 15

La magie sommeille en nous tous [PW Cécile Sharentil] Empty
MessageSujet: Re: La magie sommeille en nous tous [PW Cécile Sharentil]   La magie sommeille en nous tous [PW Cécile Sharentil] EmptyMer 29 Déc 2021 - 16:12
Séparation du contenu
Acte 1, Scène 3 : Discussion autour d'un marécage, thé ou café ?

Notre héroïne est toujours dans un coin de boue dégoûtant des marécages. Elle converse avec l’inconnue qui vient de se pointer devant elle sans prévenir, créant la peur de sa vie à notre abyssale chantante qui s’est mise à hurler sans pouvoir se contrôler. Il est possible de lire des émotions diverses et paradoxales sur le visage de Marania. La peur, clairement en premier, puis une once de colère et ensuite, de la curiosité pour l’humaine, puis à nouveau la peur, la crainte d’être repérée dans ces lieux dangereux et hostiles. Le souffle d’abord court et fort suite à son cri de panique, elle se calme progressivement en suivant le fil de la discussion qui semble s’installer avec la jeune femme.

D’ailleurs, notre diva écoute attentivement celle qui se présente comme étant Cécile. Le menton reposant sur ses doigts, elle incline légèrement la tête sur le côté, plissant les yeux comme pour paraître complètement intéressée par ce que peut raconter l’humaine. Avec plus de mille ans à faire des soirées mondaines, on sait user des stratégies et porter des masques véhiculant la courtoisie et la bienséance, Marania ne saurait faire autrement, c’est devenu une habitude de vie, comme inscrit dans sa génétique d’abyssale neutre, une des rares choses qu’elle a transmis à ses enfants.

- Les cavernes de Spe… Spelun… comment dites-vous ?

Marania peut sembler absorbée par la discussion, en réalité, elle a oublié une bonne partie de ce que Cécile avait pu dire une fois qu’elle a commencé à faire l’éloge de sa voix. L’égocentrisme de notre abyssale dans son plus bel effet. Cécile trouve sa voix très belle, cette remarque prouve que la jeune femme a du goût, et cela la rends forcément bien plus intéressante. Marania active son mode “sympathique vedette de proximité". Elle semble à la fois hautaine mais chaleureuse, un subtile mélange d’attitude bien propre à notre diva.

- Enchantée Cécile Sharentil. Je suis ravie de croiser votre route, même si ces lieux ne sont pas très agréables, pour le moins. C’est bien brave de votre part de venir vous enquérir du danger pour votre convoi, mais comme vous pouvez le constater, je ne suis ni armée, ni dangereuse. Vous semblez bien mieux préparée que moi pour affronter ces marécages.

Comme pour prouver ses dires, Marania présente les paumes de ses mains à Cécile. Elle n’a rien sur elle en dehors de ses bijoux, vêtements et de sa sacoche avec à l’intérieur sa nourriture et son argent. Bavarde, elle profite pour remercier Cécile et tenter d’en savoir plus sur ce fameux convoi.

- Ma voix vous plaît, alors ? J’en suis bien heureuse. Où doit se rendre votre convoi chère Cécile ? Je crois qu’avec cette maladresse nous devrions bouger rapidement d’ici. Qu’est-ce que vous transportez, d’ailleurs ?

L’abyssale regarde maintenant autour d’elle, pas forcément inquiète puisque Cécile est visiblement armée, mais elle aimerait tout de même éviter une confrontation. En plus, cela serait de sa faute, elle n’a aucunement envie d’assumer ce genre de responsabilités. C’est à cet instant qu’elle réalise la situation. Elle était en train de chanter sans même s’en rendre compte alors qu’elle se déplaçait aussi discrètement que possible entre les ombres des arbres. Franchement, elle qui se prenait pour la nouvelle espionne abyssale, elle doit bien admettre qu’elle a encore beaucoup de travail sur elle-même à faire. Cela dit, la gêne ne la couvre pas de honte, ou très rapidement, elle préfère se concentrer sur le positif.

Et puis, elle ne doit pas oublier sa mission principale, arriver à l’institut de magie vivante et acquérir un maximum de connaissance pour revenir le plus rapidement possible à Sitlantà. D’ailleurs, Marania fait une tête outragée lorsque Cécile explique qu’elle n’a jamais entendu parler de cette ville. Que sa réputation à elle, la grande Marania, ne remonte pas (encore) aux oreilles humaines, c’est une chose excusable, mais la réputation de la grande et puissante ville de Sitlantà ! C’est une chose complètement incompréhensible. Elle est tellement surprise par cette méconnaissance de sa capitale, que notre chanteuse ne prend même pas la mouche lorsque Cécile la compare avec une Naga. Elle se doutait que cela risquerait d’arriver tôt ou tard.

- Sitlantà est la fière capitale de mon peuple, les abyssaux. Je viens des profondeurs océaniques. C’est une ville magnifique vous savez ! Je suis une des chanteuses principales de l’amphithéâtre. Oh, c’est terrible, il a dû fermer avec la guerre, enfin, l’effort de guerre, toutes ces bêtises qui nous tombent dessus. Les skarniens, la Calamité, sans parler des poulpes et autres terreurs de la mer…Franchement, c’est lamentable, m’envoyer sur la terre ferme et prendre tous ces risques, à mon propre péril en plus….

Marania semble lancée sur une conversation qu’elle devait avoir avec elle-même, car elle semble intarissable. Un vrai moulin à paroles, sans fin. L’abyssale ne le voit pas encore, mais le convoi de Cécile semble les avoir rattrapées.




Marania chante en #7FFFD4
Une représentation en cours !


La magie sommeille en nous tous [PW Cécile Sharentil] Signat10
@Montage par Tamel
Revenir en haut Aller en bas
Cécile Sharentil
Néophyte

Cécile Sharentil

Messages : 10
Expérience : 207
Féminin Âge RP : 22 ans

Politique : 00
Métier : Métier - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
La magie sommeille en nous tous [PW Cécile Sharentil] 64453510115/115La magie sommeille en nous tous [PW Cécile Sharentil] 242396barresante02  (115/115)
Vitesse: 45
Dégâts: 266

La magie sommeille en nous tous [PW Cécile Sharentil] Empty
MessageSujet: Re: La magie sommeille en nous tous [PW Cécile Sharentil]   La magie sommeille en nous tous [PW Cécile Sharentil] EmptyVen 7 Jan 2022 - 11:19
Séparation du contenu
Il semble à Cécile que Marania s'intéresse à ses paroles, sans pour autant être particulièrement intéressée. Cependant elle semble parfaitement à l'aise - en contraste avec le cri d'effroi poussé plus tôt, ce qui est assez impressionnant. La jeune humaine lui répond alors.

"Spelunca. Ce sont des collines et cavernes, mon seigneur y réside."


Son interlocutrice semble ravie d'entendre que Cécile apprécie sa voix. Tant mieux. Elle indique également ne pas être une menace, ce dont Cécile avait pu se rendre compte, et qui l'assure effectivement qu'elle risque pas d'attaquer son convoi. D'ailleurs, elle ne semble pas porter d'arme et lui montre dans un geste internationalement connu : "je ne suis pas armée, voyez mes mains".

Cela dit elle cherche à  se renseigner sur son convoi. Pourquoi donc ? Cécile devient un peu méfiante à ce moment, toujours pas encline à facilement faire confiance. Elle préfère donc éluder sur la cargaison de son convoi et répondre sur la destination.


"Une fois sorti de ces maudits marécages, nous nous rendons à Endorial. Quant à la cargaison... elle est suffisamment lourde et précieuse pour qu'on soit contraint de nous déplacer en groupe, mais pas assez précieuse pour être une armée à la défendre."

Cécile est assez contente de sa réponse, même si elle peut paraître un peu hautaine, elle aime bien la tournure de la discussion. En fait, elle aimait bien la tournure avant que Marania ne parte dans un monologue interminable suite à sa mention de la cité de Sitlantà, qui lui avait arraché une moue indignée - il semblerait qu'ignorer l'existence de cette cité était un problème...

Ce que retient Cécile de ce passage qu'elle ne semble pas réussir à arrêter, c'est que Sitlantà est la capitale des abyssaux : elle en conclut naturellement que Marania est une abyssale. Et une chanteuse, mais ça, ça s'était déjà entendu. Et qu'il y a la guerre. Et que l’amphithéâtre...

Cécile tente à plusieurs reprises d'ouvrir la bouche pour arrêter le flot de paroles qui tombe depuis les lèvres de Marania en cascade et menace de noyer l'humaine, mais n'y parvient pas, tant celui-ci est important. La seule chose qui permet, enfin, à Cécile de reprendre la main, c'est l'arrivée du convoi et de ses camarades.


"Tout va bien, Cécile ?"

"Ah ! Oui, rien d’inquiétant, une abyssale chanteuse non armée. Nous allons pouvoir reprendre notre route."

"Excellent. Plus tôt on sera sorti d'ici..."

"...Oui."

Elle salue Marania d'un signe poli de tête :

"Heureuse de vous avoir connu, Marania, mais nous devons sortir d'ici au plus vite. Outre les créatures qui pourraient nous attaquer, les marais ne sont pas bons pour la santé. Bonne continuation !"

Elle s'attend à pouvoir repartir au plus vite, sans même s'être posé la question de pourquoi cette abyssale se tenait dans se marais à jouer les espionnes tout en chantant et en racontant toute l'histoire de sa cité à la première venue. A vrai dire, Cécile est surtout contente que Marania ne se soit pas révélée une menace pour le convoi.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Marania
Néophyte

Marania

Messages : 19
Expérience : 244
Féminin Âge RP : Environ 1300

Politique : 00
Métier : Sculptrice - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
La magie sommeille en nous tous [PW Cécile Sharentil] 64453510115/115La magie sommeille en nous tous [PW Cécile Sharentil] 242396barresante02  (115/115)
Vitesse: 143
Dégâts: 15

La magie sommeille en nous tous [PW Cécile Sharentil] Empty
MessageSujet: Re: La magie sommeille en nous tous [PW Cécile Sharentil]   La magie sommeille en nous tous [PW Cécile Sharentil] EmptyDim 9 Jan 2022 - 18:18
Séparation du contenu
Acte 2, Scène 1 : Ne me quitte pas.

Notre héroïne se trouve toujours dans les marécages aux eaux troublées par les algues et la boue. La discussion qu’elle mène avec son interlocutrice, la discrète Cécile Sharentil, prend une tournure plutôt agréable pour notre chanteuse. En effet, elle peut se permettre une certaine liberté et parler de son sujet de conversation préféré, c’est-à-dire, elle-même. Avant de poursuivre ses vanités, elle doit tout de même faire preuve de politesse, et s’intéresser un minimum à sa comparse. Elle indique venir des cavernes de Spelunca, pourquoi ne pas essayer de rebondir sur ce sujet ?

- Je ne crois pas connaître ce charmant endroit. Et… vous vous y plaisez, dans ces cavernes ?

La question est banale, mais Marania n’a rien trouvé d'autre dans son tourniquet mondain de phrases toutes faites qui tourne dans sa tête en cas de besoin. La diva est habituée et à l’aise lors des interactions sociales, c’est une certitude, mais elle découvre les humains et les autres races. Autant dire qu’elle glisse sur un terrain inconnu. Marania compte faire un peu mieux pour détendre l'atmosphère, car elle sent une certaine réticence chez Cécile, surtout lorsque cette dernière tente d’échapper habilement à la question relative au contenu du convoi. Comme la charmante brune l’indique, la marchandise doit tout de même avoir une certaine valeur, puisqu’ils sont plusieurs à parcourir ces terres nauséabondes. L’information est tout de même intéressante à prendre, surtout qu’ils se dirigent, hasard incroyable, vers Endorial. Ce n’est pas tout à fait la destination de notre demi-murène mais c’est clairement sur son trajet.

- Je vois…. J’imagine que vous avez également hâte de quitter cet endroit au plus vite. Je me dirige aussi vers l’ouest. Il paraît que la forêt des elfes est un spectacle magnifique comparé à la laideur des marécages….

Marania discute en remettant les bagues à ses doigts en place. Signe d’une angoisse imminente pour notre fantasque grand-mère qui se rend compte qu’elle est très loin d’arriver à son but. Cette anxiété s’accélère soudainement avec l’arrivée du convoi et des hommes de main de Cécile. Ils sont évidemment méfiants dans un premier abord, mais la jeune femme les rassure directement en qualifiant notre diva de chanteuse abyssale sans armes. Marania ne peut s’empêcher de remarquer que cette distinction est douloureusement proche de la réalité. Dans un tout autre contexte, elle aurait pu être la diva abyssale, chanteuse lyrique passionnée et charismatique. Pour l’heure, elle n’est qu’une demi-murène inoffensive et dépendante de la bienveillance de quiconque croisera sa route.

La concentration de notre abyssale se perd sur cette pensée. Elle écoute le chant du marécage, le bruit des oiseaux, le grésillement des insectes et le clapotement de l’eau, parfois. Elle se met à détester cet endroit vraiment répugnant, où même une discussion agréable comme celle-ci se transforme en terrain de méfiance. La réalité la rattrape lorsqu’elle croit entendre Cécile lui signifier son congé. Notre diva se voit planter là soudainement, la jeune femme tournant réellement les talons pour rejoindre son convoi. Les derniers propos sont d’ailleurs extrêmement terrifiants, elle lui parle de créatures horribles et que, pire que tout, les marécages ne sont pas bons pour la santé. Elle s’empêche de hurler à nouveau et de laisser un spectacle indigne de sa personne. Pour autant, l’envie n’en est pas loin. Notre chanteuse doit réfléchir rapidement et efficacement. Pour sa propre survie, elle ne doit surtout pas quitter la compagnie de Cécile. Cette dernière est armée, avec plusieurs hommes autour d’elle, et elle semble bien connaître la route à suivre pour rejoindre les forêts elfiques.

La pauvre Marania voit le convoi reprendre sa route comme si de rien n’était. Comment faire ? Cécile ne semble pas avoir été charmée par notre abyssale qui n’a, d’ailleurs, aucune envie d’avoir à supplier pour suivre Cécile et ainsi profiter de sa protection. Elle ouvre sa besace et fouille autant qu’elle peut. Échanger de la nourriture abyssale ? Pourquoi pas, mais est-ce que les humains mangent les algues aux bigorneaux ? Rien n’est moins sûr. Échanger de l’or ? Elle en a suffisamment, mais la noble Cécile est déjà payée pour surveiller la marchandise, et Marania n’a aucune idée des tarifs terrestres. Elle soupire un instant, prête à pleurer. Elle sort l’objet de la sacoche et le regarde avec une certaine tendresse. Elle va devoir le sacrifier sur l’autel de sa survie. Son magnifique peigne en nacre va servir de monnaie d’échange. Le plan est simple, présenter l’objet comme cadeau de valeur et ainsi suivre la jeune Cécile de manière tout à fait innocente, comme si elles étaient amies depuis toujours. Qui ne tente rien, n’a rien, n’est-ce pas ? Le nacre étant sous-marin, il est peu probable que l'humaine sache estimer la valeur d'un tel objet.

- Cécile ? Céciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiile. Attendez-moi chère amie. Attendeeeeeeeeeeeeeeez-moiiiiiiiiiii. Je souhaiterai vous donner quelque chose.

Marania, toujours aussi peu discrète, s’élance en glissant à la poursuite de Cécile et de son convoi.




Marania chante en #7FFFD4
Une représentation en cours !


La magie sommeille en nous tous [PW Cécile Sharentil] Signat10
@Montage par Tamel
Revenir en haut Aller en bas
Cécile Sharentil
Néophyte

Cécile Sharentil

Messages : 10
Expérience : 207
Féminin Âge RP : 22 ans

Politique : 00
Métier : Métier - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
La magie sommeille en nous tous [PW Cécile Sharentil] 64453510115/115La magie sommeille en nous tous [PW Cécile Sharentil] 242396barresante02  (115/115)
Vitesse: 45
Dégâts: 266

La magie sommeille en nous tous [PW Cécile Sharentil] Empty
MessageSujet: Re: La magie sommeille en nous tous [PW Cécile Sharentil]   La magie sommeille en nous tous [PW Cécile Sharentil] EmptyDim 16 Jan 2022 - 11:11
Séparation du contenu
Marania semble vouloir en savoir plus sur sa vie à Spelunca, comme si c'était bien le lieu ou le moment... Cécile se trouve un peu perturbée par cette conversation d'ordre totalement normale, voire mondaine, dans un cadre si nauséabond... elle essaye d'y couper court assez vite !

"...oui, plutôt, mais là je suis obligée d'en sortir pour ma mission. Donc je le fais."

Son interlocutrice semble comprendre les réticences de Cécile à trop se livrer, et donc elle enchaine sur l'objectif final du convoi, leur destination, et indique qu'elle même se rend dans cette direction. De toute évidence, les marais ne sont pas son milieu naturel. Elle parle également des cités elfiques, et il est vrai que Cécile s'est entendu vanter leur beauté à plusieurs reprises, mais n'a jamais pu le constater de visu. Et il est vrai que, comparé à cet endroit inhospitalier, Cécile sera de toute façon ravie de pouvoir les contempler.

"Sans aucun doute. J'ai hâte de pouvoir les observer également... nous avons déjà passé trop de temps ici."

Cécile met un terme à la conversation le plus naturellement du monde après avoir discuté avec ses compagnons, et fait demi tour pour retourner au convoi. Dans les faits, elle est ravie de ne pas être tombée sur une présence hostile, et toujours un peu confuse devant tout l'être qu'est Marania... mais elle a autre chose à faire. Un convoi à mener, et un marécage à quitter. D'un signe de tête, elle approuve le conducteur qui voulait savoir si le convoi repartait. Elle s'apprête à ouvrir à nouveau la marche, quant tout à coup...

"- Cécile ? Céciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiile. Attendez-moi chère amie. Attendeeeeeeeeeeeeeeez-moiiiiiiiiiii. Je souhaiterai vous donner quelque chose. "

Cécile et tous les membres de son escorte sursaute, les oiseaux fuient, les animaux rampants s'éloignent, tout le monde semble avoir entendu ça et elle tient encore ses notes tellement haut que Cécile manque de porter ses mains à ses oreilles pour cesser de l'entendre. Elle se retourne et voit Marania glisser vers elle.

"....M..mais ne criez pas comme ça c'était encore pire que le précédent !!!!"

Cécile semble plus inquiète qu'en colère contre l'Abyssale, mais elle voudrait éviter que cela attire d'autres problèmes. Elle décide donc d'agir rapidement pour quitter la zone.

"Venez, si vous voulez me donner un truc, avançons. Quittons cette zone, et vite."

La jeune fille presse le pas et indique à ses hommes d'aller au plus vite hors de la zone pour pouvoir parler plus sereinement. Ils semblent passablement agacés, bien plus que leur commandante, par l'attitude de Marania, mais prennent garde à ne pas lui dire...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé




La magie sommeille en nous tous [PW Cécile Sharentil] Empty
MessageSujet: Re: La magie sommeille en nous tous [PW Cécile Sharentil]   La magie sommeille en nous tous [PW Cécile Sharentil] Empty
Séparation du contenu
Revenir en haut Aller en bas
 

La magie sommeille en nous tous [PW Cécile Sharentil]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Les Charlots en folie : À nous quatre Cardinal! [DVDRiP]
» À nous les garçons [DVDRiP]Comédie
» Avec Yoru [Hentaï] !!
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ouest de Dùralas :: Les marais Hukutav-