AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Caïn Tawdry
Le Monde de Dùralas a précisément 3255 jours !
Dùralas, le Mer 28 Sep 2022 - 4:28
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Venez voir le calendrier de l'Avent ici !
Le Deal du moment : -25%
-25% Nike Air Max Genome – Chaussure pour Homme
Voir le deal
127.47 €

 

 Chasse sauvage [PW Sobek]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
Saigo
Élu de Marihser

Saigo

Messages : 466
Expérience : 4210
Masculin Âge RP : 26

Politique : 35
Métier : Chasseur - Apprenti
Titres:

(Corbac, corbeau de Saigo [Modifié] +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse sauvage [PW Sobek] 644535102677/2677Chasse sauvage [PW Sobek] 242396barresante02  (2677/2677)
Vitesse: 1205
Dégâts: 1842

Chasse sauvage [PW Sobek] Empty
MessageSujet: Chasse sauvage [PW Sobek]   Chasse sauvage [PW Sobek] EmptySam 12 Fév 2022 - 15:05
Séparation du contenu
Les travées du Glima étaient noires de monde, comme d'habitude. Plus que la ferveur des nordiens pour les combats locaux, Saigo devinait que se rendre dans l'arène était également un bon moyen d'échapper, quelques heures durant, au froid glacial qui régnait constamment à l'extérieur. Les spectateurs devaient quand même composer avec la forte odeur d'encens mélangée à la sueur, au sang et tout autre fluides sécrétés par les gladiateurs qui se succédaient dans l'arène.

L'Exécuteur n'avait pas de combat prévu ce jour-là, simplement des sessions d'entraînements en compagnie de deux nordiens : Sigmund et Sigur. Des frères jumeaux dont la taille rivalisait avec les presque deux mètres de Saigo et dont la musculature dépassait celle du stryge. Tout deux arboraient une longue chevelure blonde et une barbe bien fournie, tant et si bien que leur coiffure était la seule manière de les différencier : Sigmund se contentait d'attacher ses cheveux avec un lien en cuir, là où Sigur faisait tresser sa crinière.

Depuis sa rencontre avec le clan Hjarlmar et son premier duel au Glima, l'Élu de Mahriser se rendait régulièrement au cœur de l'arène. Il y apprenait le style traditionnel du Grand Nord, un art martial ancestral, majoritairement oublié car les différentes tribus avaient depuis appris le maniement des haches, épées et autres arcs, plus efficaces quand il fallait chasser des grosses bestioles. Mais pour les combattants à mains nues, maîtriser ce style était une obligation. Les coups étaient lents, pour la plupart, ce qui ne correspondait pas au style habituel de Saigo. Les organismes, mordus par le froid, perdaient en dynamisme, ainsi chaque attaque se devait d'être minutieusement préparée et d'une précision impeccable. Lorsqu'on frappait dans le vide, la punition était immédiate, car même les réflexes les plus aiguisés étaient piégés par le froid mordant et la lourdeur de la neige. Tout un jeu d'appuis, de positionnement et de patience que le stryge noir se plaisait à comprendre et analyser. Quant aux jumeaux, ils semblaient également apprécier le respect de l'étranger pour leurs coutumes.

Ainsi, au fil des semaines, le respect mutuel avait mené à une plus grande proximité. Ils n'étaient pas encore des amis, simplement la défiance des Nordiens envers le stryge noir s'était estompée, tandis que l'Exécuteur ne considérait plus les jumeaux comme des futures proies. Pour le moment.

Leur entraînement du jour terminé, Saigo, Sigmund et Sigur se retrouvaient désormais dans le sauna du Glima. Un simple pagne masquaient leurs entrejambes respectifs, tandis que leurs corps déjà trempés de sueur suintaient un peu plus grâce à la chaleur ambiante. Leurs musculatures s'en retrouvaient d'autant plus impressionnante.

Tu as connu la guerre, étranger. Avait soudainement lancé Sigmund, en désignant le torse bardé de cicatrices de l'Exécuteur. Je serais curieux de connaître les batailles que tu as mené.

La plupart de mes cicatrices, je me les suis moi-même infligé. Répondit Saigo, un léger sourire sur le visage. Ma chair appartient au Dragon Blanc, qui en retour guide mes pas. Nulle journée ne peut débuter sans que j'offre un peu de mon sang à Mahriser.

Si ni Sigmund, si Sigur ne croyaient au Dragon Blanc, les deux Nordiens acquiescèrent. Eux-mêmes avaient leur propre panthéon, sans doute, et comprenaient ce que cette dévotion signifiait. Pour l'heure, l'Exécuteur n'abordait pas le sujet de sa résurrection, quand bien même la cicatrice ayant causé son trépas demeurait bien visible sur son torse. Il avisa deux longues rangées de dents, ancrées dans l'épaule de Sigur.

Et toi, Sigur, quelle histoire se cache derrière cette marque ? Demanda-t-il en désignant la plaie.

Une panthère des neiges m'a mordu, alors que je chassais. J'ai laissé ses crocs marquer ma chair pour mieux lui enfoncer ma lame dans la gorge.

Saigo ricana, avant de désigner deux cicatrices parallèle, ou presque, courant le long de ses deux pectoraux.

J'ai été mordu par des cobras. Leur poison peut tuer un homme en quelques heures. Alors je me suis entaillé moi-même le torse afin de faire sortir le venin de mon organisme.

Cette fois, ce fut au tour des deux jumeaux de ricaner. Ils passèrent ainsi la demi-heure qui suivit à échanger les anecdotes sur les multiples blessures qui ornaient leurs corps. Puis, ils quittèrent la chaleur étouffante du sauna, pour se plonger dans un bain glacé. Bien que les trois hommes étaient plus habitués - à des degrés différents - au froid, ils grincèrent tous des dents au moment de s'immerger.

J'ai beau combattre au Glima depuis quinze ans, c'est toujours aussi dur de prendre des bains glacés. Plaisanta Sigmund. Il interpella alors un Nordien qui passait par là. Sigdy ! Ramène donc trois pintes de bière pour nous réchauffer.

Leurs choppes en main et à nouveau seuls, Saigo se décida à se risquer sur un terrain plus glissant.

Si tu combats ici depuis quinze ans, Sigmund, as-tu connu un autre stryge noir ? Il se nomme Rhaast.

L'atmosphère se fit soudainement plus pesante. Les deux jumeaux avaient échangé un regard méfiant. Leurs visages s'étaient fermés. En revanche, dans le regard de Saigo, on pouvait déceler la flamme de la détermination.

Ce n'est pas un nom à prononcer ici. Gronda Sigur.

On m'a prévenu, en effet. Certains m'ont dit qu'il n'était que le personnage d'une légende supposée effrayer les enfants. D'autres m'affirment que Rhaast est bel et bien passer par le Glima. Et je dois le trouver.

Le Tueur de Géant n'est pas une légende. Souffla Sigmund après quelques instants. C'est un monstre, bien réel. Nous l'avons vu de nos propres yeux, bafouer un Glima. C'était bien avant que Sigur et moi ne commencions à combattre.

Notre père nous avait emmené assister à nos premiers duels, ici même. Compléta Sigur. À l'époque, le champion du Glima était un géant nommé Alf. Rhaast avait demandé à l'affronter. Il ne portait aucune arme. Mais je n'oublierai jamais la brume qui émanait des ses poings. Un seul de ses coups à suffit à transpercer le cœur du géant, avant même que le signal ne soit donné.

C'est la première et dernière fois que le Tueur de Géant s'est présenté au Glima. Termina Sigmund. Mais voir un nouveau stryge noir débarquer ici, bien des lunes plus tard, avec l'ambition de le retrouver... je crains que nous ne puissions t'en dire davantage, étranger.

À ces mots, les jumeaux quittèrent le bain, sans rien ajouter. Saigo ne tarda pas à les imiter. La nuit était déjà tombée sur le Grand Nord. Il n'était pas encore extrêmement tard, mais le stryge noir comptait retrouver son campement rapidement. Il était affamé, mais encouragé à l'idée que Rhaast soit bel et bien connu de certains locaux.






Soon they will all remember...

:mort::mort:Everybody Dies:mort::mort:

...Just how terrifying I really am.
Revenir en haut Aller en bas
Sobek E. Grey
Saint Sobek de Spelunca

Sobek E. Grey

Messages : 364
Expérience : 3313
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : ?

Politique : 158
Métier : Chasseur - Maître absolu
Titres:

(Lazarus, chat sphinx (modifié) de Sobek +350, v+300, 150))

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse sauvage [PW Sobek] 644535102279/2279Chasse sauvage [PW Sobek] 242396barresante02  (2279/2279)
Vitesse: 1271
Dégâts: 888

Chasse sauvage [PW Sobek] Empty
MessageSujet: Re: Chasse sauvage [PW Sobek]   Chasse sauvage [PW Sobek] EmptyDim 13 Fév 2022 - 23:10
Séparation du contenu

Sobek Elpoemer Grey n'avait pas connu la mort aux mains du clan Vargr, ce qui en soi signifiait que les anarchistes du Nord ne le tenaient pas en hostilité, de là à dire que les deux parties s'appréciaient ce serait mentir.

Les locaux tolérant la présence du vampire -surtout car il leur apprenait les usages des drogues et produits de beauté- ce dernier avait commencé à faire ce qu'il fait le mieux ; au cours des banquets, après avoir rasé un tel ou autre village, Sobek parlait, déroulait sa langue d'argent envers les bonnes personnes. Néanmoins, ce furent ses talents de stratège qui lui apportèrent la plus grande appréciation du clan Nordique notamment en leur permettant de prendre des édifices qui jusque là leur avaient apparus imprenables.
(Styx leur conseilla en ricanant d'inoculer la peste à des vaches et de les catapulter par dessus les murs des forteresses qu'ils prendraient en siège, et à eux d'approuver sérieusement la suggestion. De gros malades comme on les aime.)

Toutefois, et même si le Dévoreur se réjouissait du sexe offert par ses nouveaux amis, sous forme d'orgies étalées sur plusieurs jours, il devait reconnaître qu'en matière d'alcool et de discussion les Vargr étaient... plutôt pauvres.
Pauvres tout court en général.
Et chier dans la neige le dégoûtait.

Il se rendit donc un beau jour, sans prévenir, au Glima, afin de louer quelque chambre dotée de latrines et baignoire, et avait prévu d'y demeurer jusqu'à ce que ses instincts vénaux soient rassasiés lorsque l'interrogatoire mondain qu'il opéra sur l'un de ses domestiques -fort charmant- le fit changer de plans. Le jeune homme, dont le nom importe peu -leurs noms n'importaient jamais- s'occupait de lui apporter eau chaude et lui tenir compagnie, et ce fut lors d'un jeu d'échecs que Styx fut piqué par un détail fort opportun :


- Y'a-t-il des événements ou des situations inhabituelles dans le Nord ? Des mouvements, à la façon de nos pièces sur cet échiquier, qui seraient de nature étrangère ? Jouait-il sur un terrain occupé par d'autres joueurs ? Les ignares suceurs du continent tentaient-ils eux aussi d'étendre leur influence sur ce territoire ? Se pourrait-il qu'ils captent seulement l'intérêt politique d'une terre comme le Grand Nord ? Fier d'une honnêteté toute bafouée par un Sobek nu et dans une pose on ne peut plus lascive dans sa baignoire, le servant rougis, une ombre de doute dansa brièvement dans son regard avant qu'il ne se mette à table.
- Mère me dit toujours de me méfier des inconnus, mais vous avez l'air bien plus fréquentable que la plupart des gladiateurs qui affluent ici. Il y a bien un combattant, un Corbeau, du lac Fresha, qui, dit-on, tente de se lier d'amitié au clan Hjarlmar...

Le jeune adulte déplace sa reine sur le fou de Styx. Comme prévu, et son coup suivant le prive de sa pièce maîtresse en amorçant la chute de sa ligne arrière à l'aide d'une unique tour. Le vampire déplace néanmoins ses pions avec un air détaché, et sa douce main pâle, aux ongles aussi tranchants que polis, caresse le rebord de la baignoire avec un détachement typique à ses phases de déduction.
Le jeu était gagné d'avance, mais l'autre, le vrai, Dùralas tout entier, était en constant mouvement. Il lui fallait rester sur ses gardes pour remporter la seule bataille qui compte vraiment, la Sainte des Saintes Guerres, l'affrontement pour le Graal, en conséquent il se mit à réfléchir.

Ses yeux, où le rouge sang d'antan cédait progressivement sa place à des iris dorées, s'écarquillèrent quelques secondes plus tard. Saigo ? Se pourrait-il ?


- Tu perds la partie, reste concentré. Anticipe, ce n'est pas un jeu de réactions mais d'opportunités et de mathématiques. Ce... corbeau... le terme exact étant Stryge Noir, quelle est son apparence ? J'ai des amis à Fresha, je pourrais te rapporter un souvenir de là-bas si tu le souhaite, peut-être même t'inviter à mon Royaume de Spelunca si tu te montre utile. Un garçon docile vaut milles hommes vaillants dans le microcosme impitoyable de la Cour... Faux. Cet énergumène était visiblement limité, et pas que par son jeu d'échecs, Sobek aurait pu lui faire avouer où sa mère cachait ses économies s'il le baisait, là tout de suite, contre la cheminée. Son regard bleu fatigué, ses mains usées par le froid, sa puanteur de pauvre, autant de faiblesses qu'il convenait de garder hors de Château-Rouge. Mais tout outil possède tâche appropriée, et celui-ci brillerait en cet instant. Chaque pion servait à prendre le Roi adverse, et la Jarl du Nord aurait tôt fait de se voir mordue par le froid qu'elle se vantait de contrôler.
- Oh ! J'ai toujours rêvé de partir d'ici ! J'ai mieux : son nom c'est Saigo, si je ne me trompe pas. Voilà, je prends vôtre cavalier à l'aide de mon fou, vous ne l'avez pas vu venir ce coup hein ?
- Il s'agit de prendre mon roi pas de sauter sur chaque pièce qui bouge, tu as perdu. Merci pour l'information, tu peux disposer.
- Vous devez jouer souvent à ce jeu.
- Et à beaucoup d'autres, maintenant sors.

Lorsque Saigo quittait les bains, Sobek Elpoemer Grey l'attendait. Habillé d'une veste conçue pour braver le froid en poils de renard polaire, sertie d'une capuche en plumes de corbeaux, et d'un pantalon en cuir noir, le vampire lui décochait son habituel sourire sauvage et moqueur en agitant frénétiquement le bras :

- Dis-donc, on va finir par croire que toi et moi on est inséparables mon ami. Comme la providence est douce avec les audacieux, nous deux, au même endroit paumé ! Qu'est-ce qui t'amène ici ?

Il espérait de tout cœur que Saigo ne s'était pas mis à jouer aux mêmes jeux que lui, et que sa réponse serait comme à son habitude plutôt portée sur... eh bien... des coups de poing et euh.. plus de coups de poing... car s'il estimait son ami assez intelligent pour se livrer aux affaires diplomatiques, Styx serait fort attristé de devoir le compter comme rival en le Nord.




Chasse sauvage [PW Sobek] Giphy.gif?cid=790b761185cf39370d710c3c609bb31d1762c557747720fc&rid=giphy
Revenir en haut Aller en bas
Saigo
Élu de Marihser

Saigo

Messages : 466
Expérience : 4210
Masculin Âge RP : 26

Politique : 35
Métier : Chasseur - Apprenti
Titres:

(Corbac, corbeau de Saigo [Modifié] +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse sauvage [PW Sobek] 644535102677/2677Chasse sauvage [PW Sobek] 242396barresante02  (2677/2677)
Vitesse: 1205
Dégâts: 1842

Chasse sauvage [PW Sobek] Empty
MessageSujet: Re: Chasse sauvage [PW Sobek]   Chasse sauvage [PW Sobek] EmptyLun 14 Fév 2022 - 21:30
Séparation du contenu
Le froid polaire du Grand Nord avait immédiatement attaqué la peau de Saigo, mais le bain froid dont il sortait facilitait la transition. Bien entendu, l'Exécuteur était tout de même chaudement vêtu. Son blouson de cuir était doublé en fourrure de rhinocéros laineux. Son pantalon était également épais et solide. Un bandeau en fourrure d'alfe marbré couvrait ses oreilles et retenait un foulard, offert par la fille de Katsuo, cachait son cou et le bas de son menton. Comme il ne lui avait pas laissé lui tresser les cheveux, préférant garder ceux-ci détachés pour couvrir un peu plus ses oreilles et sa nuque, l'Élu avait laissé le rejeton du Premier Maître lui offrir le morceau de tissu. Il était bleu nuit, ce qui était acceptable.

Sur le dos de Saigo, un sac de voyage. Le Parricide laissait autant d'affaires que possible à son camp de base, mais préférait ne pas prendre de risque face à d'éventuels pillards. Son sac de couchage, des vêtements de rechange, des victuailles et quelques torches, c'était le minimum syndical pour rester serein. Il n'avait pas de tente, mais il s'était trouvé une minuscule caverne, plutôt une tanière, à même de le protéger du vent un minimum. Son entraînement et son habitude de vivre à la dure lui permettait de s'accrocher malgré les conditions atroces.

À peine avait-il mis le nez dehors qu'il reconnut la silhouette de Sobek. Un soupire amusé franchit ses lèvres. Son vieil ami disait vrai, on pourrait croire que le destin finissait toujours par les réunir. S'approchant de lui d'un pas calme, Saigo répondit en haussant les épaules.

Les paysages changent, l'objectif reste le même. Devenir plus fort. Mieux encaisser les coups, servir Mahriser de la meilleure des manières... Il s'interrompit. Je crois que tu connais la rengaine. Je suis à la recherche du troisième Maître de la Voie, il serait caché dans la région.

Toutefois, si la présence de l'Exécuteur, combattant chevronné et toujours volontaire pour la bagarre, dans une arène (aussi reculée soit-elle) n'était pas forcément surprenante, celle du vampire l'était un peu plus. Non pas que son vieil ami ne soit pas capable de se défendre, il l'avait maintes et maintes fois prouvé en d'autres occasions. Mais ici, où l'usage d'armes et subterfuges étaient prohibés sous peine de se ramasser une centaines de nordiens enragés sur le rable ? Il y avait sans doute autre chose.

Et toi, tu es bien loin de Spelunca. Commenta le stryge. Que viens-tu chercher dans le Grand Nord ? Un autre dragon à réveiller ?

Après tout, certaines légendes locales faisaient état de la présence d'un dragon aux confins du monde. Connaissant son ami, Saigo n'aurait pas été surpris qu'il se soit mis à la recherche de cette chimère inaccessible.






Soon they will all remember...

:mort::mort:Everybody Dies:mort::mort:

...Just how terrifying I really am.
Revenir en haut Aller en bas
Sobek E. Grey
Saint Sobek de Spelunca

Sobek E. Grey

Messages : 364
Expérience : 3313
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : ?

Politique : 158
Métier : Chasseur - Maître absolu
Titres:

(Lazarus, chat sphinx (modifié) de Sobek +350, v+300, 150))

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse sauvage [PW Sobek] 644535102279/2279Chasse sauvage [PW Sobek] 242396barresante02  (2279/2279)
Vitesse: 1271
Dégâts: 888

Chasse sauvage [PW Sobek] Empty
MessageSujet: Re: Chasse sauvage [PW Sobek]   Chasse sauvage [PW Sobek] EmptyMer 16 Fév 2022 - 13:34
Séparation du contenu
A force de se demander quels mensonges se tapissaient dans ses propres mensonges opposés aux mensonges des autres qui eux-mêmes découlaient d'autres mensonges, Sobek Elpoemer Grey avait l'espace de quelques heures oublié de considérer la possibilité que la quête de Saigo soit ici sa priorité.

Bien sur, Sa Majesté et son raisonnement n'admettraient pas que l'idée lui avait frôlé l'esprit, comme tout rationnel victime de quelques soucis paranoïaques hérités de la pratique des intrigues de Cour, mais qu'il avait surtout enragé d'envisager Saigo comme un traître. Après tout ; pourquoi pas ? Axe l'avait tué. Valphégas convoitait le pouvoir fut un temps. Styx lui-même avait tout fait pour qu'Alrun voit son autorité minée afin de lui succéder.
Alors...
Pourquoi pas, Saigo ?

Pendant quelques heures, Sobek Elpoemer Grey était mort, et Styx lui avait succédé après que le garçon qui lui servait d'écuyer eut fermé la porte de sa chambre. Il avait enchaîné les traces de poudre, s'était maquillé du sang qu'il buvait, et avait ri à gorge déployée devant le miroir, n'attendant que confirmation de ses soupçons pour mettre à exécution ses idées de vengeance. Les humains disent souvent que personne ne change vraiment, et malgré tous ses efforts de posture, de diction et de stabilité, à l'abri des regards et dans la pénombre de ses alcôves de satin, il arrivait à Sobek de laisser le serpent en lui le dévorer tout entier. Il plongeait alors dans les méandres de son esprit, tâtonnant l'obscurité, seul et enragé, prêt à engloutir le monde entier.
C'était sa nature.
Être un Dévoreur c'était aussi perdre l'esprit, pour en gagner des dizaines d'autres, avec tout ce que cela implique.

Il revint à lui au moment où il aperçu le visage de l'avatar de Mahriser, se rendant compte avec un effroi certain de ce qu'il lui était arrivé de mettre en place pour quand il trouverait Saigo. Ses doigts habiles, d'araignée, longs et dont la délicate manucure couvrait des griffes dures comme l'acier, firent glisser dans la manche de son col-roulé noir une dague empoisonnée, tandis qu'il cessait d'agiter sa main en direction de son ami.
Le grand jeu Dùralassien, celui auquel il prenait en tout cas part était effroyable d'enjeux, et il éliminerait quiconque se trouve entre lui et le pouvoir.

Ses traits se détendirent instantanément, et il courut en bondissant vers le Stryge, lui tournant autour en lévitant :


- Oooh.. Je me rends compte que je ne sais pas grand chose de ta quête à part ce que j'ai pu en déduire. Il semblerait que tu use d'un pouvoir divin au combat, et la recherche de ces maîtres te permets de mieux l'utiliser. Est-ce lié à ta résurrection ? J'imagine, mais raconte-moi tout ! Répondait-il d'une voix enfantine, la tête en bas dans sa lévitation, avant de reprendre pied en réagissant à la question de Saigo.

Il gloussait à l'évocation d'un nouveau Dragon à réveiller, et haussait les épaules.

- Je suis de nature exclusive, en ce qui concerne des êtres dont la puissance dépasse la mienne, une Dragonne me suffit. En revanche, on peut dire que je suis ici en tant que diplomate, à ma façon, pour rapprocher la Couronne Speluncienne de l'illustre clan des Vargr... tu me suis ?

Les traits fins, androgynes presque, de Grey laissèrent planer un sourire neutre l'espace de quelques minutes tandis que les vents du Nord balayaient sa capuche rembourrée de plumes et que celles-ci voletaient allègrement. Puis à voix basse, et d'une expression de pure méchanceté il ajouta :

- Mes mouvements sont cependant restreints par la présence d'un certain Dörtmund, qui opère à la Banquise, un Guetteur... une fois sa présence évincée je me retrouverais bien plus libre d'exister en cet endroit sans alerter qui que ce soit. Si tu pense que nos objectifs peuvent coïncider, suis-moi, je t'en dirais plus.

Derrière Styx, une calèche tirée par deux cadavres de chevaux gelés, aux corps décomposés parfaitement conservés par le givre, venait d'immerger du blizzard. Il s'en approcha, ert la porte s'ouvrit sans que personne ne la touche, puis il invita son ami à en faire de même.




Chasse sauvage [PW Sobek] Giphy.gif?cid=790b761185cf39370d710c3c609bb31d1762c557747720fc&rid=giphy
Revenir en haut Aller en bas
Saigo
Élu de Marihser

Saigo

Messages : 466
Expérience : 4210
Masculin Âge RP : 26

Politique : 35
Métier : Chasseur - Apprenti
Titres:

(Corbac, corbeau de Saigo [Modifié] +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse sauvage [PW Sobek] 644535102677/2677Chasse sauvage [PW Sobek] 242396barresante02  (2677/2677)
Vitesse: 1205
Dégâts: 1842

Chasse sauvage [PW Sobek] Empty
MessageSujet: Re: Chasse sauvage [PW Sobek]   Chasse sauvage [PW Sobek] EmptyJeu 24 Fév 2022 - 18:16
Séparation du contenu
Saigo leva un sourcil circonspect, alors que Styx lévitait autour de lui. C'était toujours très perturbant quand il faisait ça, principalement car il était le seul à le faire, ce qui le rendait très imprévisible. L'Exécuteur avait appris à s'en accommoder, mais sans jamais parvenir à se débarrasser de ce sentiment d'inconfort.

Il ne répondit pas immédiatement à la question de son ami, car celle-ci le prenait au dépourvu. Hormis lorsque Mahriser s'incarnait visiblement en lui, il n'y avait rien de visiblement divin dans son style de combat. Mais en réalité, le Dragon Blanc intervenait dans chacune des techniques que Saigo apprenait. La question se posa soudainement à lui : pourquoi suivait-il ce chemin ?

La Voie était essentiellement un « mode difficile » en ce monde. Chaque ennemi qu'il rencontrait maniait une lame, un arc, la magie et lui ne s'autorisait pas ce luxe. Était-ce parce que Mahriser l'avait absout de ses péchés qu'il avait accepté de suivre ce chemin tortueux ? L'espace de quelques secondes, le regard du Parricide se perdit dans le vide alors qu'il remettait en question tout le travail effectué et ses choix de vie. Bordel, le froid faisait trop fonctionner son cerveau. Il secoua la tête, éludant la question pour le moment, préférant détourner la conversation vers Sobek et la raison de sa venue dans le Grand Nord.

Ainsi, il venait faire de la politique avec un clan du Nord. Les Vargr... Saigo n'en avait jamais entendu parler. Ce qui était normal, vu qu'il s'était aventuré au-delà de Kastalinn sans faire aucune recherche sur les peuples locaux, obnubilé par sa quête et la nécessité de retrouver Rhaast dans cette immense étendue gelée. Est-ce qu'il remettait sa quête en cause parce que contrairement aux deux premiers Maîtres, celui-ci n'était pas venu directement à lui ? Parce que ça aurait été plus facile de récupérer une dague digne de ce nom et de redevenir exactement celui qu'il était avant ? Est-ce que les choses auraient vraiment été plus facile ? La voie des armes l'avait mené à la tombe bien avant son heure. Les armes pouvaient être de mauvaise facture. Elles pouvaient se briser. Suivre la Voie lui avait appris que nul ne pourrait totalement briser son corps. Et Mahriser avait fait de lui son Champion, en lui accordant la maîtrise de la Voie.

Voilà, crise existentielle terminée. Sans un mot, Saigo pria Mahriser pour sa miséricorde. Le temps de quelques secondes, il avait douté du chemin que le Dragon Blanc avait tracé pour lui.

Styx, lui, expliquait au stryge noir qu'un Guetteur nommé Dörtmund était une nuisance à ses projets. Le mot « guetteur » attira immédiatement l'attention de l'Élu. Des mois auparavant, il avait traqué un guetteur renégat pour le compte de la Congrégation. Ceux de cette espèce possédait énormément d'informations, souvent à vendre au plus offrant... et Saigo était l'un des meilleurs négociateurs du continent. Ou le pire, selon votre point de vue sur les négociations musclées.

Suivant le vampire vers sa calèche, l'Exécuteur hocha la tête.

Il n'est pas impossible que tes nouveaux amis ou... l'autre, aient des informations sur celui que je recherche. Je te suis.

Prenant place dans l'habitacle de la calèche, le Parricide découvrit son visage et enleva le bandeau qui cacha ses oreilles. Il faisait à peu près bon dans la calèche, autant se dévêtir un peu afin de ne pas ruiner ses efforts du sauna.

Quant à ma quête, puisque tu le demandais. Reprit-il en fronçant les sourcils. Il y avait beaucoup d'informations et il avait du mal à faire le tri entre ce qui était important, ce qui ne l'était pas et dans quel ordre racontait tout ça. Il s'agit en effet d'un pouvoir divin. Hormis l'Incarnation de Mahriser, que tu as pu observer à Château Rouge, ce pouvoir n'est pas très visible pour l'œil non averti. Mais L'Incarnation est un état sur lequel je n'ai aucun contrôle. C'est un pouvoir que mon corps ne pourra sans doute jamais entièrement supporter, même si je m'entraîne chaque jour pour en tirer la quintessence.

Un jour, sa quête le mènerait vers Ao Shin, le quatrième et dernier maître de la Voie. Terré à Wystéria, il était le seul capable de lui enseigner les astuces pour mieux utiliser l'Incarnation, lorsque celle-ci se manifestait.

La Voie de l'Exécuteur Parfait trouve ses sources à la création de l'ordre des Exécuteurs. Récita ensuite Saigo. À une époque ou la guerre entre stryges noirs et blancs faisait rage et où les ressources venaient à manquer. Incapable de fournir une lame à tout ses hommes, le premier Exécuteur-en-Chef, Shugub, avait donné la tâche à ceux dont l'épée s'était brisée de trouver le moyen de contribuer à l'effort de guerre.

Marquant une pause, le temps aussi de retrouver les noms que Katsuo lui avait maintes fois répété, Saigo s'assura que son ami suivait toujours.

Parmi les troupes, la plupart des Exécuteurs désarmés périrent rapidement. Mais certains accomplirent leur quête. Le premier, Shino, inventa la Danse Macabre, l'art martial que chaque Exécuteur apprend avant même d'apprendre l'art de la torture ou du maniement des armes. Le second, Ribin, resta éveillé sept jours et sept nuits au sommet du Mont Tagne jusqu'à ce que Mahriser lui offre une peau dure et résistante, capable d'encaisser n'importe quel coup, de n'importe quelle arme.

La troisième, Arashi, développa la seconde technique : le Zéphyr. Enfermée dans une cellule, elle laissa les jeunes Adeptes du Cri l'inonder de magie pendant sept jours et sept nuits, ne comptant que sur le Dragon Blanc. Depuis, les maîtres de la Voie sont capables de discerner les fragments de magie résiduelle et de s'en saisir pour se propulser dans les airs. Et ce, bien plus rapidement que je ne pouvais le faire avec mes ailes, dans le temps.

Enfin, la quatrième, Chisana, développa la technique que je viens quérir dans le Grand Nord : le Tueur de Géant. Capturé par les stryges blancs au cours d'une bataille, elle avait été laissé en vie, car elle était liée à Shugub par le sang. Le débile qui était Patriarche à l'époque avait menacé la Tour Noire de leur envoyer la tête de Chisana si notre peuple ne capitulait pas. Mais alors que la Matriarche lui avait indiqué d'aller se faire enculer, il n'y eut nulle exécution. Mahriser conféra sa force à Chisana, qui à la seule force de ses poings, brisa les murs de sa prison et s'échappa de la Tour Blanche, quand bien même elle était retenue sous terre, dans les cachots.


Saigo se tut un instant, tirant de son sac une gourde d'eau. Deux longues rasades plus tard, il soupira. Comment faisaient les gens pour parler autant, tout le temps ? C'était plus fatigant que de se battre.

Ces quatre Exécuteurs de légende étaient les premiers Maîtres de la Voie, mais aucun n'atteint le statut d'Exécuteur Parfait. Tous eurent des disciples, qui eux-mêmes eurent des disciples, jusqu'à arriver aux trois Maîtres actuels, Katsuo, Yone et Rhaast, dont je suis à la recherche. Mais depuis des millénaires, seuls six Exécuteurs ont parfaitement maîtrisé les trois techniques et accédé à l'Incarnation. Un fragment de Mahriser dans leur corps leur confère une longévité que seul vous autres vampires, ou elfes mais personne n'aime les elfes, peuvent surpasser. Le fait que j'ai pu accéder à l'Incarnation sans maîtriser les trois techniques laisse penser que je pourrais être le septième...

Suite à son long discours, Saigo ne se rendit pas compte immédiatement qu'il faisait encore plus froid qu'avant. Ils devaient arriver encore plus au nord, sur la banquise. Lui n'avait plus qu'à conclure.

Ma résurrection est le résultat d'une magie qui bafouait la volonté de Mahriser. Ma mort était la volonté du Dragon Blanc. Au sommet du Mont Tagne, j'ai été absout des péchés menant à mon retour parmi les mortels. J'y ai glané les runes sur ma peau et l'honneur d'être le nouvel avatar de Mahriser dans ce monde. C'est pour cela que je dois trouver Rhaast. Pour maîtriser la dernière technique et continuer à servir mon Dieu.

Non vraiment c'était un trop long discours avec trop de mots. Saigo sourit à Styx d'un air mauvais. Une petite flamme scintillait dans son regard.

Mais j'imagine que ni Dörtmund, ni les Vargr ne font grand cas du statut...






Soon they will all remember...

:mort::mort:Everybody Dies:mort::mort:

...Just how terrifying I really am.
Revenir en haut Aller en bas
Sobek E. Grey
Saint Sobek de Spelunca

Sobek E. Grey

Messages : 364
Expérience : 3313
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : ?

Politique : 158
Métier : Chasseur - Maître absolu
Titres:

(Lazarus, chat sphinx (modifié) de Sobek +350, v+300, 150))

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse sauvage [PW Sobek] 644535102279/2279Chasse sauvage [PW Sobek] 242396barresante02  (2279/2279)
Vitesse: 1271
Dégâts: 888

Chasse sauvage [PW Sobek] Empty
MessageSujet: Re: Chasse sauvage [PW Sobek]   Chasse sauvage [PW Sobek] EmptyMar 8 Mar 2022 - 16:16
Séparation du contenu

Dehors, des rafales givrées hurlaient, balayant de manière reptilienne les neiges, fouettant la chair des chevaux qui, s'ils étaient déjà morts, avançaient à un rythme moins effréné que d'habitude. Sentant leurs forces faillir, Saint Sobek refermait leurs blessures et ordonnait à leurs âmes captives de sa nécromancie de se hâter. Il y avait des sorts pires que la servitude éternelle lorsqu'on servait un Dévoreur qui lentement digérait un Dieu.

Désormais soulagé de sa parka aux poils noirs et blancs, le vampire écouta le récit de son ami sans l'interrompre, la mine intéressée, muni de son éternelle pipe d'herbe. Cela lui permettait non seulement de comprendre un peu mieux son ami, Saigo, mais, comme à travers chaque récit tribal -soit-il issu de la culture des Savanes ou des rangs de la Capitale- cela lui donnait surtout à goûter aux traditions Stryges noires.
Ainsi leur peuple semblait avoir lui aussi mis au point une forme de transmission arcanico-temporelle, et le parallèle entre la race favorite de Styx, les vampires, et celle de son allié ne lui échappa point. On pouvait aisément rapprocher ce -supposé- avatar du Dragon Blanc au raffinement sanguin qui faisait la renommé de Château-Rouge.
Durant des siècles, les fidèles d'Adam s'étaient rassemblés pour purger le sang faible de leur rang et renforcer les propriétés du Sang Originel, jusqu'à ce que lui, Sobek Elpoemer Grey, ne soit capable de boire et assimiler le sang du Premier Vampire en personne. Lui était alors incombé le titre de "Saint", très ironiquement on le concèdera, puisque ce n'était rien d'autre que l'exemplification même du phénomène de digestion d'un Dévoreur. Assimiler et évoluer, croître par l'absorption d'autrui, Dieux y compris.

Saigo était donc, à ses yeux, une arme qui si auparavant avait le mérite d'être formidable d'entraînement et efficacité, revêtait désormais le potentiel infini du Divin. Aux yeux de Styx l'Usurpateur, les dires de Saigo concernant la volonté du Dieu Dragon ne possédaient de vérité que ses impressions. Les êtres supérieurs sont par nature incompréhensibles, aveugles aux perceptions mortelles, et, d'avis purement personnel stupides. Des engeances créatrices dont le temps était révolu, des carcasses éternelles sur lesquelles se greffer et festoyer ; en un sens, les Dieux étaient paradoxalement des réceptacles à vampiriser.
Mais cela les lèvres de Sobek Elpoemer Grey ne le diraient jamais, elles demeureraient closes, car l'Idole des Vampires qu'il était se voyait protégée par son manteau d'autorité divine. Encore une fois, relation de symbiose obligeait, le parasite Styx servait ses intérêts en renforçant sa Divinité, et même s'il supposait que Saigo soit plus pieu et moins pragmatique dans sa vision des choses, il en allait de même de son côté.

Cette histoire de quête, fragments, et techniques, était une illusion, la réelle puissance et le but ultime résidait toujours dans l'accaparation du pouvoir des Dieux. Toute moralité concernant l'usage de ces forces supérieures disparaissait dans le flou de l'arrivée, le voyage n'avait aucune importance. Ah, les mortels...
Quand il fut mention de Dörtmund, et que Sobek fut certain que Saigo eut terminé son récit, il répondit à son sourire par un clin d'œil :


- Grand cas je ne sais pas, mais un Guetteur de son apanage devrait savoir nous aiguiller quant à ce Rhaast dont tu parles. En ce qui concerne les Vargr, il n'ont cure du divin, et c'est tout à leur honneur, ils combattent et vivent au gré d'un feu destructeur que je n'ai vu chez aucun peuple Dùralassien, pas même les terribles créatures des Abysses, mais tout esprit mortel tant à la superstition pour mettre de l'ordre dans le chaos de l'univers... tout peuple nécessite un Dieu. Tout Homme se languis de trouver un Maître.

Aussi cruel soit-il, se garda-t-il d'ajouter.

- Je t'assisterais autant que possible dans ta quête du pouvoir de Mahriser, après tout compter une arme divine dans mes alliés est une offre que je serais fou de refuser, d'autant que nos intérêts convergent bel et bien en ce territoire. Il y a de nombreux avantages à étendre nos influences sur le Nord... dis-moi, as-tu considéré l'étendu politique de tes actions ici ?

Dissimulé derrière un rideau de fumée verte, aux accents irisés, le visage de Sobek disparaissait presque totalement dans la pénombre de l'habitacle du carrosse. Seuls ses yeux rouges, qui s'étaient teintés d'un doré absolument inquiétant, trop factice pour être réel, et sa voix, ne convoyaient ses émotions. Son ton s'était imperceptiblement mué au cours de son dialogue, jusqu'à perdre toute trace de sa jovialité simulée, et à présent c'était une ombre menaçante et froide qui s'exprimait, les jambes croisées, et les mains griffues enserrant délicatement -à la manière de pattes d'araignée- sa pipe.

- Qu'arriverait-il si l'équilibre ténu des tribus du Nord venait à être déstabilisé par des acteurs politiques externes ? Imaginons que les Vargr, au hasard, triomphent. Que leurs raids jusque là désorganisés et militairement peu armés se fassent de manière stratégique, et qu'ils annexent leurs rivaux. Que la vague d'effroi qu'ils incarnent, par leur nature nomade et impitoyable, ne devienne un raz-de-marée d'une violence sans précédent. Crois-tu que des actes terroristes puissent même être perpétrés dans la cité de Kastalinn ? Quelle humiliation pour une Jarl de perdre la main mise sur son territoire... Peut-être même que ses alliés profiteraient de cette petite blessure pour la mettre en quartiers et chercher à la remplacer... ou peut-être pas.

La brume de fumée s'était envolée, et Styx semblait avoir terminé sa phrase pour regagner ses airs naturellement souriants et gauches. De nouveau illuminé par les bougies du carrosse, Sobek voyait ses traits androgynes et frêles revenir sur le devant de la scène, et il haussa finalement ses maigres épaules en terminant de glousser :

- Mais tout ça ce sont des suppositions, bien sur. Cette herbe doit être vachement bonne, hahahaha... Oh ! On approche !

Seul un léger éclat -d'une froideur inouïe- dans le regard du Saint ne trahissait sa véritable nature, enterrée méthodiquement sous un verni d'illusions enfantines. La candeur est le meilleur déguisement du Mal.




Chasse sauvage [PW Sobek] Giphy.gif?cid=790b761185cf39370d710c3c609bb31d1762c557747720fc&rid=giphy
Revenir en haut Aller en bas
Saigo
Élu de Marihser

Saigo

Messages : 466
Expérience : 4210
Masculin Âge RP : 26

Politique : 35
Métier : Chasseur - Apprenti
Titres:

(Corbac, corbeau de Saigo [Modifié] +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse sauvage [PW Sobek] 644535102677/2677Chasse sauvage [PW Sobek] 242396barresante02  (2677/2677)
Vitesse: 1205
Dégâts: 1842

Chasse sauvage [PW Sobek] Empty
MessageSujet: Re: Chasse sauvage [PW Sobek]   Chasse sauvage [PW Sobek] EmptyJeu 10 Mar 2022 - 1:41
Séparation du contenu
Perdue au milieu de nulle part, dans l'immensité hostile de la Banquise, la diligence fantôme de Saint Sobek de Spelunca poursuivait son chemin, malgré les bourrasques glaciales qui fouettait l'écrin des destriers immortels à la tête du cortège. À l'intérieur, alors que Saigo reprenait son souffle suite à son bien trop long discours, Styx le mettait au parfum des forces en présence sur ce territoire. Un Guetteur, par définition très bien informé, et une tribu de guerriers féroces à laquelle le vampire s'était mêlé. Une version plus barbare encore que les Hjarlmar, que l'Exécuteur avait eu l'occasion de croiser dans le Grand Nord.

Si la culture des stryges noirs lui avait inculqué le mépris de tout ce qui était différent de lui, le Parricide avait appris à respecter ceux qui, comme lui, suivaient le chemin des armes en respectant un certain code d'honneur, une quelconque forme d'étiquette. Dans son cas, comme dans celui des Nordiens, il ne s'agissait pas forcément de saluer l'adversaire avant de le tuer ou de lui serrer la main après la bataille. Plutôt une croyance commune : la force était la seule chose qui comptait véritablement en ce monde, le reste n'était qu'un berceau d'illusions pour les faibles.

Évidemment, l'affirmation avait ses limitations, et son vieil ami en était l'exemple parfait. En combat à main nues, sans artifices, d'homme à homme, nul doute que Saigo aurait l'avantage, malgré les capacités physiques inhérentes au vampire. Mais ce dernier avait moult autres atouts dans sa manche, qui le propulsait dans la caste des Dùralassiens que l'Exécuteur reconnaissait comme des dangers mortels pour lui. Mais lorsque les deux assassins combattaient côte à côte, leur complémentarité faisait d'eux la force la plus destructrice du continent et de Wystéria.

L'étendue politique de mes actions ? Répéta enfin l'Élu en écho à la question de son vieil ami. Un sourire amusé se forma sur son visage. S'il s'agit de la Tour Noire, alors je n'ai aucun poids. Mon statut d'antan et ma quête actuelle m'ont permis de réintégrer plus ou moins officiellement l'ordre des Exécuteurs. Dans les faits, ma présence est simplement tolérée à la Tour Noire pour quelques jours, le temps de panser quelques blessures et de refaire mon stock de provision. Même chez nous, la nécromancie est un art interdit. La réussite de ma résurrection a été perçu comme un véritable affront à l'autorité de Zéphalia. Il haussa les épaules. Les considérations des hautes sphères de la Tour ne l'avait jamais empêché de dormir. S'il s'agit de la Congrégation... c'est très très mal payé.

Mais alors que Styx exposait innocemment sa théorie, ses seuls iris visibles à travers un écran de fumée à l'odeur bien distincte, Saigo comprenait que les contrats miteux menés sur les territoires de leurs ennemis n'étaient pas la seule option à leur disposition pour redonner à Lédéhi ses lettres de noblesse. Les stratégies militaires élaborées et les plans en plusieurs étapes de son vieil ami passaient bien souvent au-dessus de la tête du Parricide. Mais là, tout était limpide : semer le trouble dans tout le Nord, jusqu'aux murs de Kastalinn. Et faire chier la Milice, ça n'avait pas de prix.

J'imagine que nombre de villages nordiques se retrouveraient dans l'embarras s'il voyait leur Jarl incapable de les protéger face à une menace tangible et immédiate. Vers qui se tourneraient-ils pour sauver leurs maigres possessions, si la Milice n'est pas en mesure de repousser cette force venue du Grand Nord ?

Les options étaient multiples. Sans doute beaucoup de Nordiens étaient étouffés par leur fierté et se refuserait à quémander de l'aide. D'autres se tourneraient sans doute vers les autres factions de l'ancienne Alliance des Quatre. Enfin, certains rassembleraient leurs ultimes deniers pour appeler la Congrégation à la rescousse. Ils auront le choix d'aider ou de laisser mourir ces gens. Dans tous les cas, il y aurait du sang, il y aura des larmes et il y aurait des flammes. Et ça faisait bander Saigo.

Alors qu'ils approchaient de leur destination, la calèche finit par arrêter sa folle course. Remettant ses chauds habits, l'Exécuteur fut le premier à sortir braver le froid de la Banquise. Il frissonna. S'il avait su contenir le profond mal-être que provoquait chez chacun la vision d'un Styx en proie à l'élaboration de complots, la morsure glaciale qui frappait chacun de ses membres ne lui laissait aucun échappatoire.

Un grognement le tira de sa torpeur. Plusieurs hommes, tous aussi grands et épais que lui, s'approchaient de la diligence d'un air mauvais. Sans se débiner, Saigo s'avança également vers les nouveaux venus, jusqu'à se retrouver face à face, quasiment front contre front, les yeux dans les yeux, avec l'un d'entre eux. Leurs regards assassins étaient aussi froids que le vent qui faisait battre leurs vêtements. Aucun ne baissait les yeux. Ils se jaugeaient l'un l'autre, jusqu'à ce que l'Élu ne brise le silence, allant droit au but.

Je suis avec une connaissance à vous. Et je suis à la recherche du Tueur de Géants.






Soon they will all remember...

:mort::mort:Everybody Dies:mort::mort:

...Just how terrifying I really am.
Revenir en haut Aller en bas
Sobek E. Grey
Saint Sobek de Spelunca

Sobek E. Grey

Messages : 364
Expérience : 3313
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : ?

Politique : 158
Métier : Chasseur - Maître absolu
Titres:

(Lazarus, chat sphinx (modifié) de Sobek +350, v+300, 150))

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse sauvage [PW Sobek] 644535102279/2279Chasse sauvage [PW Sobek] 242396barresante02  (2279/2279)
Vitesse: 1271
Dégâts: 888

Chasse sauvage [PW Sobek] Empty
MessageSujet: Re: Chasse sauvage [PW Sobek]   Chasse sauvage [PW Sobek] EmptyJeu 17 Mar 2022 - 9:48
Séparation du contenu
- Je suis avec une connaissance à vous. Et je suis à la recherche du Tueur de Géants.

Sobek emboîtait le pas à Saigo, ravivait une flammèche au bout de son index pour rallumer sa pipe, et sortait, sa longue veste noire à col en fourrure blanc décrivant des va-et-vient au gré des vents furieux du Nord.

Comme les pisteurs Vragr se rapprochaient de son allié, pour le jauger, à leur manière fort peu civilisée qui se résumait à un long regard silencieux très proche du visage du Stryge, Styx leur criait :


- Avez-vous installé les cristaux en respectant le ratio donné ? Sans quitter l'Exécuteur des yeux, les hommes hochaient la tête. Bon, si les bloqueurs de détection magique opéraient alors...

Styx jeta ses deux bras en avant, sa pipe se balançant calmement au bout de ses lèvres, et une bulle s'érigea tout autour de la zone prévue à cet effet. Grâce aux recherches de l'Académie de Château-Rouge, Sobek Elpoemer avait acheté le respect des Vragr grâce à diverses technologies mathémagiques, dont les cristaux de sang, qui permettaient de calmer les vents au sein d'un espace donné tout en camouflant l'aura des lanceurs de sort qui opéraient en son enceinte. Au moins pouvaient-ils communiquer sans hurler, même si ce dernier point était en général totalement ignoré par ses plus récents alliés.

D'un pas félin, il s'avançait ensuite, se postant entre Saigo et les pisteurs, et crachait sur les hommes un épais rideau de fumée :


- Je vous présente Saigo, lutteur au Glima et ami de longue date. Il n'y a pas de tueur plus efficace en tout Dùralas, ainsi je lui ai proposé de m'aider à résoudre vôtre problème de nuisibles. Vous avez récupéré l'échantillon demandé ?

Une fiole au contenu sombre, sirupeux, vola, jusqu'à ce que Styx ne l'attrape et ne l'avale tout aussi tôt. Un mince filet de sang encore brillant au coin des lèvres, il ordonna d'un geste de mains aux Vragr de s'éloigner, ce qui eut pour effet de déclencher en leur sein des grognements féroces.

-Nous ne recevons pas d'ordre de toi, délicate feuille de houx. Le clan ne t'a toujours pas accepté, tu ferais mieux de ne pas jouer aux souverains avec nous...
- D'accord génial Hervé, j'essaye de vous aider et vous roulez des mécaniques. Le fait est que jusqu'ici vous ne réussissez pas à occire vos ennemis, et que mes ordres ne sont que de simples étapes à la localisation et élimination de nôtre cible. Taisez-vous donc, et laissez-moi prouver ma valeur, je ne vous demande pas de m'aimer, nous ne nous comprendrions jamais même si nos âmes fusionnaient. Maintenant si vous désirez que l'on se fâche vraiment, restez ici, sinon bougez, peu m'importe, je suis certain que si je revenais avec la tête de Dörtmund on m'accorderait l'absolution pour quelques uns d'entre vous éliminés. C'est après tout une valeur que vous appréciez ça, le carnage, non ?

A présent privés de l'étreinte du blizzard, le groupe reçu les dires de Sobek avec tout le sérieux conféré par un silence relatif au sein du cercle magique. Le monarque restait de marbre, un sourire mauvais aux lèvres, un éclat fou dans ses iris dorées, en contemplant son interlocuteur. On ne s'impose pas aux chiens, on les domine.

Au bout de quelques secondes, le Vragr grognait de nouveaux et faisait signe aux autres de le suivre. Dommage. Puis Styx se tournait à nouveau vers Saigo :


- Pourrais-tu utiliser Corbac pour localiser précisément Dörtmund ? Son sang me permet de sentir sa présence, mais il est doué et ça me prendrait trop de temps que de déduire sa position. Il aura bougé d'ici là. Je te suis, n'aie crainte, il se trouve forcément dans le périmètre de mes cristaux, un confort fort utile ici, tu en conviendras, même s'ils n'immunisent pas -encore- du froid.




Chasse sauvage [PW Sobek] Giphy.gif?cid=790b761185cf39370d710c3c609bb31d1762c557747720fc&rid=giphy
Revenir en haut Aller en bas
Saigo
Élu de Marihser

Saigo

Messages : 466
Expérience : 4210
Masculin Âge RP : 26

Politique : 35
Métier : Chasseur - Apprenti
Titres:

(Corbac, corbeau de Saigo [Modifié] +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse sauvage [PW Sobek] 644535102677/2677Chasse sauvage [PW Sobek] 242396barresante02  (2677/2677)
Vitesse: 1205
Dégâts: 1842

Chasse sauvage [PW Sobek] Empty
MessageSujet: Re: Chasse sauvage [PW Sobek]   Chasse sauvage [PW Sobek] EmptyMar 22 Mar 2022 - 22:32
Séparation du contenu
L'air de la Banquise sentait la fourrure sale, la viande sèche trop salée et la testostérone à plein nez. S'il ne faisait pas aussi froid, Saigo aurait pu se sentir comme à la maison. Soutenant sans sourciller le regard mauvais des Vragr, l'Exécuteur laissa le soin à Styx de poser les questions. Des histoires de cristaux, de ratios et d'échantillons furent évoqués, tandis que comme par magie, le souverain de Château-Rouge faisait apparaître une bulle qui réduisit le bruit du vent à un léger sifflement. Le froid demeurait, mais il n'y avait plus lieux de hurler pour se faire entendre. Pour Saigo, qui affectionnait le murmure meurtrier comme technique d'intimidation, c'était pratique.

Les Vragr avaient leur fierté, et le Parricide pouvaient sentir à quel point voir un homme à l'allure si frêle leur donner des ordres faisait chier la tribu. Mais les informations que le stryge noir récupérait au fil de la confrontation n'étaient pas dénués d'intérêt. Les Vragr étaient de formidables guerriers, des pilleurs hors pairs mais ne parvenaient pas à en finir définitivement avec les véritables nuisibles. Le carnage pour le carnage. Une base solide que Styx aurait tôt fait d'exploiter pour en faire une force destructrice. Mais pour cela, il fallait s'occuper de Dörtmund. Si le plan du vampire était d'agir dans l'ombre, la présence d'un guetteur dans ses pattes était un obstacle trop gênant pour être ignoré. Leurs intérêts convergeaient, et maintenant c'était à Saigo de jouer.

Un coup d'œil vers le ciel, bardé de nuages, ne lui permit pas d'apercevoir la silhouette de son corbeau. Le piaf le suivait partout, tout le temps, dans cette vie comme dans la précédente. Souvent, l'Exécuteur oubliait son existence. Pour cause, Corbac était du genre indépendant, tout à fait capable de se trouver à manger seul et généralement assez peu utile dans les aventures du Parricide. Mais pour une fois, il allait pouvoir briller. Saigo siffla deux fois, rapidement. Le croassement de son familier lui parvint quelques secondes plus tard, alors que Corbac venait se poser sur son épaule.

Bon, le piaf, c'est ton jour de gloire. Tu sens le contenu de cette fiole ? Prenant le récipient des mains de Styx, il le porta au bec du corbeau. Et bien j'ai aucune idée de si c'est utile ou non. Mais là où le vent ne passe pas, il y a un couillon qui se promène. Tu le trouves, on le tue et je te laisse bouffer sa carcasse. Marché conclu ?

Comme s'il avait compris chaque mot prononcé par son maître, Corbac croassa avant de reprendre son envol. Saigo, lui, se tourna à nouveau vers Sobek.

Il peut sembler très intelligent à répondre et à s'envoler comme ça, mais en réalité il est con comme une table. Il a sans doute la dalle et il n'attaquera pas les Vragr parce qu'ils sont trop épais. Ce qui ne laisse que ce cher Dörtmund comme option.

C'était ça ou une bestiole issue de la faune locale. Mais de ce que l'Exécuteur savait, la plupart des animaux du coin étaient de nature très résistante, une nécessité au vu des conditions extrêmes. Donc il pouvait parier que Corbac ne tenterait rien non plus dans ce cas là. Ne restait plus qu'à le suivre.

Avec le bruit et l'intensité du vent réduite par la zone de Styx, l'avancée dans la poudreuse se faisait un peu moins pénible. Évidemment, si Dörtmund se trouvait dans le coin, il avait lui-même remarqué le silence qui s'était soudainement installé. Donc il devait se douter de quelque chose, donc il devait vouloir se déplacer au plus vite pour évité d'être trouvé. Dans la panique, on commettait bien souvent des erreurs. Aussi bon soit le guetteur, il n'aurait pas le temps d'effacer toutes ses traces. Saigo, lui, n'avait pas besoin de grand-chose pour traquer une proie.

Après quelques minutes de marche, les deux assassins parvinrent à un vestige de campement. Il avait été très bien nettoyé, assurément. Mais la neige y était un peu plus ferme, et quelques branches dépassaient de la poudreuse savamment disposée pour masquer toute traces de pas.

S'il est aussi consciencieux pour ne pas être suivi, alors il n'a pas pu aller bien loin. Analysa le Parricide.

Le croassement de Corbac lui donna raison. Il fallut moins de cinq minutes aux émissaires du continent pour apercevoir la silhouette du guetteur. Toujours à bonne distance, Saigo souffla à son vieil ami.

C'est pas dans mes habitudes de demander ça, mais si on peut essayer de le garder en vie, juste le temps de savoir s'il a des infos sur Rhaast, ça m'arrangerai. Une courte pause, alors qu'ils approchaient. Il y a un plan d'action à suivre où on lui cours dessus comme ça ?






Soon they will all remember...

:mort::mort:Everybody Dies:mort::mort:

...Just how terrifying I really am.
Revenir en haut Aller en bas
Le Juge
Personnage Non Joueur

Personnage Non Joueur
Le Juge

Messages : 8158
Expérience : 28344
Féminin

Chasse sauvage [PW Sobek] Empty
MessageSujet: Re: Chasse sauvage [PW Sobek]   Chasse sauvage [PW Sobek] EmptyVen 1 Avr 2022 - 4:23
Séparation du contenu
Début du combat Dörtmund vs Saigo & Sobek - T1

Malus de terrain : En cas de combat, la vitalité ainsi que la vitesse des combattants baissent de 20%, que le combat soit un combat membre contre membre ou membre contre ennemi.

Le groupe de Dörtmund a l'initiative.

Vitesse du groupe : 2870

Dörtmund : 1850
Vitesse : 1470
Dégâts : 900
Embuscade : au premier tour, peut lancer deux dés sur la même personne, sans prendre en compte la vitesse [annulé + volé]
Compagnons : ses deux félins ne fuient pas même si Dörtmund est battu [Imblocable]

Nya : 1050
Vitesse : 700
Dégâts : 550

Hyena : 1050
Vitesse : 700
Dégâts : 550

---

Vitesse du groupe : 1825

Saigo : 4261
Vitesse : 822
Dégâts : 1982
Posture : Armure Vivante (+100% vitalité, -10% vitesse)
Robe de l'Archimage : peut lancer 2 dés
Un pour tous : Marqueur de 20% (25% si CC)
Dissuasion : évite la prison à coup sûr
Poing de Ki : le CC stun, +10% dégâts

Sobek : 1810
Vitesse : 1003
Dégâts : 2302
Embuscade
[volé] : au premier tour, peut lancer deux dés sur la même personne
Adrénaline : gagne 562 dégâts en début de combat
Machiavel : +138% (869) dégâts sur les arcs/arbalète
Foudre : adversaire touché = -225 vitesse/tour
Chasseur religieux : CC+100%
Revenir en haut Aller en bas
Le Juge
Personnage Non Joueur

Personnage Non Joueur
Le Juge

Messages : 8158
Expérience : 28344
Féminin

Chasse sauvage [PW Sobek] Empty
MessageSujet: Re: Chasse sauvage [PW Sobek]   Chasse sauvage [PW Sobek] EmptyVen 1 Avr 2022 - 4:24
Séparation du contenu
Dörtmund attaque Sobek avec son dé.

Nya & Hyena attaquent à 550 sur Saigo.
Revenir en haut Aller en bas
Le Destin
Personnage Non Joueur

Personnage Non Joueur
Le Destin

Messages : 9383
Expérience : 33861

Chasse sauvage [PW Sobek] Empty
MessageSujet: Re: Chasse sauvage [PW Sobek]   Chasse sauvage [PW Sobek] EmptyVen 1 Avr 2022 - 4:24
Séparation du contenu
Le membre 'Le Juge' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Humain' :
Chasse sauvage [PW Sobek] Cr_hum10
Revenir en haut Aller en bas
Sobek E. Grey
Saint Sobek de Spelunca

Sobek E. Grey

Messages : 364
Expérience : 3313
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : ?

Politique : 158
Métier : Chasseur - Maître absolu
Titres:

(Lazarus, chat sphinx (modifié) de Sobek +350, v+300, 150))

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse sauvage [PW Sobek] 644535102279/2279Chasse sauvage [PW Sobek] 242396barresante02  (2279/2279)
Vitesse: 1271
Dégâts: 888

Chasse sauvage [PW Sobek] Empty
MessageSujet: Re: Chasse sauvage [PW Sobek]   Chasse sauvage [PW Sobek] EmptyDim 3 Avr 2022 - 14:56
Séparation du contenu
L'heure du combat avait été dictée par le croassement de Corbac.

Lorsque le bruit empli l'air, d'une manière qui aurait été discrète si le biome Banquise incorporait les corbeaux en son sein, Styx se trouvait derrière Saigo, ayant extirpé de ses manches son arbalètes en pièces magnétisées et détachées. Pour l'exercice de la chasse à l'homme il convenait d'employer, tout du moins pour l'ouverture des hostilités, la forme de fusil; ayant la plus longue allonge, elle lui permettrait d'ouvrir le bal avec un BANG potentiellement mortel. Son style.

Debout, tête redressée et corps bandé, ses yeux irradiaient l'énergie d'Adam. Des éclairs dorées fusaient de ces derniers comme il usait de ses plus récents pouvoirs, acquis grâce à l'enseignement du maître des compétences. Les Yeux de Dieu, autre dénomination pour la capacité à ses talents de Dévoreur d'assimiler le temps de quelques secondes la magie ambiante pour créer une fission énergétique lui permettant de décupler son acuité visuelle.
Un mensonge de plus à son arsenal pseudo-déifique, pensait-il comme son sourire s'ouvrait légèrement, révélant ses crocs aiguisés de Teeban.

Malheureusement, même l'Usurpateur d'un Dieu ne peut prévoir les aléas de la technologie expérimentale, et comme il pressait la détente, une balle fusant à toute vitesse en direction de la jambe gauche de Dörtmund, ses cristaux cessèrent de fonctionner.
Il pesta mentalement, ayant prévu qu'ils failliraient -seuls les Ensorceleurs pouvaient annuler durablement la météo- car ils étaient par définition à usage limité, mais il pensait qu'ils auraient tenu plus longtemps.

Un mal pour un bien, au moins avait-il à présent des données scientifiques de leur utilisation en milieu et conditions réelles.

Comme Dörtmund, s'étant mis à courir, esquivait sans mal son projectile dévié par les vents violents de la Banquise, bondissait au-dessus de Saigo en dégainant la lame pour plonger sur lui, Styx crachait, rendu fou par la douleur de l'argent enfoncé dans son épaule gauche, avant de se mettre à rire frénétiquement.


- Tu oses t'en prendre à un Dieu, Dörtmund ? Occupe-toi des hyènes Saigo, je m'occupe de cette chienne. Nous allons te garder en vie, mon petit, très longtemps, et je vais personnellement extraire... Aïe... Aïe... HAHAHAHAHA CHAQUE INFORMATION DE TA PETITE CERVELLE.




Chasse sauvage [PW Sobek] Giphy.gif?cid=790b761185cf39370d710c3c609bb31d1762c557747720fc&rid=giphy


Dernière édition par Sobek E. Grey le Mer 4 Mai 2022 - 15:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Destin
Personnage Non Joueur

Personnage Non Joueur
Le Destin

Messages : 9383
Expérience : 33861

Chasse sauvage [PW Sobek] Empty
MessageSujet: Re: Chasse sauvage [PW Sobek]   Chasse sauvage [PW Sobek] EmptyDim 3 Avr 2022 - 14:56
Séparation du contenu
Le membre 'Sobek E. Grey' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Vampire' :
Chasse sauvage [PW Sobek] Ec_vam10 Chasse sauvage [PW Sobek] Ec_vam10
Revenir en haut Aller en bas
Saigo
Élu de Marihser

Saigo

Messages : 466
Expérience : 4210
Masculin Âge RP : 26

Politique : 35
Métier : Chasseur - Apprenti
Titres:

(Corbac, corbeau de Saigo [Modifié] +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse sauvage [PW Sobek] 644535102677/2677Chasse sauvage [PW Sobek] 242396barresante02  (2677/2677)
Vitesse: 1205
Dégâts: 1842

Chasse sauvage [PW Sobek] Empty
MessageSujet: Re: Chasse sauvage [PW Sobek]   Chasse sauvage [PW Sobek] EmptyMar 3 Mai 2022 - 12:01
Séparation du contenu
Ils avaient la cible en visuel. Accompagné par ce qui, de loin, ressemblait à deux gros chiens, Dörtmund progressait dans la poudreuse fraîche. Il trainait derrière lui une sorte de... luge ? À cette distance, Saigo ne parvenait pas à définir exactement ce dont il s'agissait, seulement son utilité : lisser la neige et ainsi effacer les traces de pas du guetteur. C'était malin. Certainement encombrant sur la durée, mais pour rester une ombre dans le blizzard, difficile d'imaginer mieux que ça.

Le croassement affamé de Corbac révéla la présence des deux intrus. Les gros chiens jappèrent agressivement, forçant l'oiseau de l'Exécuteur à opérer une retraite stratégique, quand bien même il volait à une hauteur que les prédateurs n'atteindraient jamais. Saigo cracha : son familier était une petite fiotte, ça la foutait super mal.

Sa réflexion fut interrompu par le hurlement soudain du vent qui le frappa de plein fouet. La zone magique créée par les cristaux de Château Rouge se brisait, laissant à nouveau les gifles de froid faire claquer leurs vêtements et érafler leurs visages. Styx fait cependant plus affecté : alors qu'il avait Dörtmund en joue, la trajectoire de son tir d'arbalète-fusil fut déviée par le vent, permettant à leur proie une esquive facile et une contre-attaque fulgurante. L'Élu fut surpris par les capacités athlétiques de leur ennemi. Il avait détaché la charrue qu'il se trainait pour foncer droit sur eux, lame dégainée. Peut-être porté par le vent, il avait bondit par-dessus le Parricide pour s'en prendre en priorité au seigneur de Château-Rouge. Une lame en argent se ficha dans la chair du vampire. Mais le guetteur, en privilégiant l'affrontement à la fuite, venait de signer son arrêt de mort.

Respectant la demande de son ami, Saigo se prépara à accueillir comme il se doit ce qui se révélait être des hyènes. C'était des plus curieux de les voir ici, tant ce genre d'espèces ne s'aventurait d'ordinaire pas au-delà des zones chaudes. Mais peu importait. Il y en avait deux et dans quelques instants, il y en aurait zéro. Anticipant l'impact de la première, le stryge utilisa l'armure vivante avec brio. Les crocs acérés de l'animal se refermèrent sur le bras gauche du Parricide, sans pour autant le blesser. Saigo ne laissa pas passer une telle opportunité. Avec précision, son bras droit tira la hyène et la força à lâcher prise. Une seconde plus tard, la nuque de l'animal se brisait dans un craquement sourd.

La manœuvre força toutefois le stryge à subir l'assaut de la seconde bête. Cette fois, il ne put l'anticiper, et les crocs de l'animal enfermèrent son mollet gauche dans un puissant étau. Laissant échapper un grognement de douleur, le Parricide tenta de secouer la jambe pour faire lâcher prise à la hyène. Sentant qu'il n'y parviendrait pas, Saigo se résolut à sacrifier un morceau de lui. Levant la jambe droite, il écrasa son pied sur la tête de la bête, de toutes ses forces. Un pan de chair s'arracha de sa jambe, faisant à nouveau grogner l'Exécuteur. Mais désormais, la hyène était à sa merci, sonnée. Il la piétina de sa jambe valide jusqu'à ce qu'il ne reste de son crâne qu'une pulpe difforme.

Il sentait le sang s'écouler de sa jambe, sans que cela ne soit particulièrement alarmant. Se tournant maintenant vers Sobek et Dörtmund, l'Exécuteur hurla au-dessus du vent :

Tu ne peux pas gagner, le masqué. Tu ne pourras même pas tuer l'un de nous deux. Abandonne maintenant et je te promets qu'une fois que tu auras parlé, j'abrègerais tes souffrances rapidement, plutôt que de te faire agoniser pendant une semaine.

Le deal était des plus généreux.






Soon they will all remember...

:mort::mort:Everybody Dies:mort::mort:

...Just how terrifying I really am.


Dernière édition par Saigo le Mar 3 Mai 2022 - 18:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Destin
Personnage Non Joueur

Personnage Non Joueur
Le Destin

Messages : 9383
Expérience : 33861

Chasse sauvage [PW Sobek] Empty
MessageSujet: Re: Chasse sauvage [PW Sobek]   Chasse sauvage [PW Sobek] EmptyMar 3 Mai 2022 - 12:01
Séparation du contenu
Le membre 'Saigo' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Stryge N' :
Chasse sauvage [PW Sobek] Cr_sn10 Chasse sauvage [PW Sobek] Cr_sn10
Revenir en haut Aller en bas
Le Juge
Personnage Non Joueur

Personnage Non Joueur
Le Juge

Messages : 8158
Expérience : 28344
Féminin

Chasse sauvage [PW Sobek] Empty
MessageSujet: Re: Chasse sauvage [PW Sobek]   Chasse sauvage [PW Sobek] EmptyMer 11 Mai 2022 - 20:27
Séparation du contenu
Combat Dörtmund vs Saigo & Sobek - T2

Malus de terrain : En cas de combat, la vitalité ainsi que la vitesse des combattants baissent de 20%, que le combat soit un combat membre contre membre ou membre contre ennemi.

Les joueurs reprennent l'initiative.

Dörtmund : "mes frères de l'est n'oublieront pas"

Vitesse du groupe : 1470

Dörtmund : 1850
Vitesse : 1470
Dégâts : 900
Embuscade : au premier tour, peut lancer deux dés sur la même personne, sans prendre en compte la vitesse [annulé + volé]
Compagnons : ses deux félins ne fuient pas même si Dörtmund est battu [Imblocable]

Nya : 0
Vitesse : 700
Dégâts : 550

Hyena : 0
Vitesse : 700
Dégâts : 550

---

Vitesse du groupe : 1825

Saigo : 3161
Vitesse : 822
Dégâts : 1982
Posture : Armure Vivante (+100% vitalité, -10% vitesse)
Robe de l'Archimage : peut lancer 2 dés
Un pour tous : Marqueur de 20% (25% si CC)
Dissuasion : évite la prison à coup sûr
Poing de Ki : le CC stun, +10% dégâts

Sobek : 910
Vitesse : 1003
Dégâts : 2302
Embuscade
[volé] : au premier tour, peut lancer deux dés sur la même personne
Adrénaline : gagne 562 dégâts en début de combat
Machiavel : +138% (869) dégâts sur les arcs/arbalète
Foudre : adversaire touché = -225 vitesse/tour
Chasseur religieux : CC+100%
Revenir en haut Aller en bas
Sobek E. Grey
Saint Sobek de Spelunca

Sobek E. Grey

Messages : 364
Expérience : 3313
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : ?

Politique : 158
Métier : Chasseur - Maître absolu
Titres:

(Lazarus, chat sphinx (modifié) de Sobek +350, v+300, 150))

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse sauvage [PW Sobek] 644535102279/2279Chasse sauvage [PW Sobek] 242396barresante02  (2279/2279)
Vitesse: 1271
Dégâts: 888

Chasse sauvage [PW Sobek] Empty
MessageSujet: Re: Chasse sauvage [PW Sobek]   Chasse sauvage [PW Sobek] EmptyJeu 12 Mai 2022 - 12:49
Séparation du contenu

Sobek Elpoemer Grey ne vit que du coin de l'oeil la scène de combat entre Saigo et les deux hyènes, ses sens de vampire lui prodiguaient des informations suffisantes à analyser le déroulé de l'affrontement sans qu'il n'eut réellement besoin d'avoir un visuel dessus; l'odeur du sang des bêtes lui parvenait, mêlée à une note plus ténue de celle de son ami. Il avait réussi, donc, et ce fait suffisait à celui qui se maintenait à bonne distance de Dortmund, jaugeant sa garde, le corps aux muscles bandés, prêt à profiter de la moindre faille pour livrer un unique -et ultime- assaut sur son adversaire.

Profitant d'une bourrasque de vent qui souleva l'espace de quelques secondes la neige devant le Guetteur, Sobek fendit l'air, ses yeux injectés d'énergie divine et ses mains renfermant son arbalète sous les traits de deux pistolets, pour porter un coup de pied tombé au niveau de l'épaule de Dörtmund.
Le coup fut paré, mais obligea néanmoins l'humain à lever les deux bras pour se défendre, et l'assassin expérimenté qu'était Styx eut un sourire désagréable en conséquent.

Maintenant la force initiale de son coup au niveau de la jambe qui tentait de fracasser les avant-bras de son opposant, le régent Spéluncien tournoya sur lui-même, son agilité naturelle mêlée à son passif de tueur se déroulant face à un ennemi pris au dépourvu. La mort était un art, et Styx un artiste de renom, peut-être pas le plus fort, mais sûrement l'un des plus agiles.
Le piège se refermait sur Dörtmund, tandis que l'autre jambe de Sobek heurtait de plein fouet sa tempe et envoyait leur cible rouler au sol.

L'instant d'après le vampire retrouvait appui sur ses deux pieds, et profitait de l'instant mort du combat pour canaliser l'énergie d'Adam et la laisser irradier au travers du blizzard.
Des lumières sacrées, d'un blanc aveuglant, firent grogner Dörtmund qui essayait en vain de trouver ses marques, tâtonnant son environnement en sentant la cécité le gagner.
Ses rétines brûlaient, et Sobek Elpoemer Grey s'avançait lentement vers lui en rangeant ses armes. Arrivé à hauteur de l'incapacité, le Roi Vampire saisissait le Guetteur par la gorge et le soulevait. Désormais, les lobes oculaires du pauvre mortel laissaient parfois s'échapper de fines et grotesques volutes de fumée tandis qu'ils gagnaient de petites croûtes tout aussi rapidement.


- Contemple la radiance de Dieu, et dévoile tes secrets. Alors, je saurais me montrer magnanime et t'épargner, misérable pourceau.

D'un geste vif, l'humain qui possédait visiblement des ressources insoupçonnées, sortait une lame de chacune de ses manches et tentait le suicide. Mais l'acier, lui aussi irradié de si près par l'aura de Styx, ramollit instantanément, et ce fut avec une délicieuse ironie que les lames se courbèrent sur le visage de Dörtmund.
Désormais, la chair même de l'humain commençait à partir en lambeaux.


- Navré, mais nous ne pouvons nous permettre de te perdre.

Le vampire défit sa prise, mais l'humain dont le corps tout entier fumait ne tomba pas. Il lévitait à quelques centimètres du sol, prisonnier de la magie du Dévoreur. Il battait des jambes et des mains mais ne parvint qu'à faire quelques roulades dans le vide.

- Saigo, il est tout à toi, j'ai pour ma part rempli mon marché. Il lui faudra un long moment pour espérer ne serait-ce que distinguer les silhouettes, s'il recouvre un jour la vue, cela devrait entraver ses opérations au sein de la Banquise... Oh. J'ai failli oublier, Dorty. Dis à tes maîtres que Styx les salue.

Ayant terminé sa besogne, l'Empereur Speluncien redevint le mince énergumène aux traits délicats qu'il était d'accoutumée, et ses brillances divines disparurent tout aussi tôt. Il s'érigea d'un geste de doigt un trône de neige, s'assit dessus, et posa sa tête sur une main nonchalante; qu'allait donc faire Saigo ?




Chasse sauvage [PW Sobek] Giphy.gif?cid=790b761185cf39370d710c3c609bb31d1762c557747720fc&rid=giphy


Dernière édition par Sobek E. Grey le Mar 24 Mai 2022 - 11:08, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Destin
Personnage Non Joueur

Personnage Non Joueur
Le Destin

Messages : 9383
Expérience : 33861

Chasse sauvage [PW Sobek] Empty
MessageSujet: Re: Chasse sauvage [PW Sobek]   Chasse sauvage [PW Sobek] EmptyJeu 12 Mai 2022 - 12:49
Séparation du contenu
Le membre 'Sobek E. Grey' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Vampire' :
Chasse sauvage [PW Sobek] Cr_vam10
Revenir en haut Aller en bas
Le Juge
Personnage Non Joueur

Personnage Non Joueur
Le Juge

Messages : 8158
Expérience : 28344
Féminin

Chasse sauvage [PW Sobek] Empty
MessageSujet: Re: Chasse sauvage [PW Sobek]   Chasse sauvage [PW Sobek] EmptyDim 15 Mai 2022 - 14:39
Séparation du contenu
Fin du combat

Les joueurs l'emportent, Dörtmund a déjà donné un indice sur l'une de ses factions, il s'enfuit... Les joueurs gagnent 22 points d'expérience, 17 pièces d'or et 20 points de faction. Le RP peut continuer.

Revenir en haut Aller en bas
Saigo
Élu de Marihser

Saigo

Messages : 466
Expérience : 4210
Masculin Âge RP : 26

Politique : 35
Métier : Chasseur - Apprenti
Titres:

(Corbac, corbeau de Saigo [Modifié] +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse sauvage [PW Sobek] 644535102677/2677Chasse sauvage [PW Sobek] 242396barresante02  (2677/2677)
Vitesse: 1205
Dégâts: 1842

Chasse sauvage [PW Sobek] Empty
MessageSujet: Re: Chasse sauvage [PW Sobek]   Chasse sauvage [PW Sobek] EmptyMer 1 Juin 2022 - 20:01
Séparation du contenu
Alors que les deux carcasses des hyènes venaient tâcher la neige de leur sang, Saigo se penchait prestement sur son mollet blessé. Il n'y avait rien de grave, la bête l'avait mordu profondément, mais n'avait pas réussi à arracher plus qu'un peu de peau. Le muscle du stryge noir restait bien en place, et celui-ci se contenta de retirer le foulard qui protégeait le bas de son visage pour venir le nouer autour de sa jambe. L'Exécuteur savait très bien qu'une blessure bégnine pouvait rapidement devenir un problème majeur si on ne s'en occupait pas rapidement.

Boitillant légèrement, prêt à assister Styx pour clore le combat, le Parricide constata immédiatement que ce ne serait pas nécessaire. Drapé d'une aura imposante, son vieil ami soulevait Dörtmund par la gorge et le faisait léviter dans les airs. Cédant à la panique, le guetteur se livrait alors à un spectacle ridicule, tournant sur lui-même à la recherche de repères, alors même que ses yeux dégageait des fumées blanchâtres et que sa peau se liquéfiait. Malgré le froid polaire de la Banquise, la puissance dégagé par le Roi Vampire réchauffait l'air de telle sorte que Saigo, à quelques mètres de distance, pouvait le ressentir.

Couvrant ses yeux d'une main, pour échapper à l'aveuglement provoqué par la lumière blanche, Saigo s'approcha lentement, fasciné, admiratif des pouvoirs de son vieil ami. Qu'il était divertissant de s'allier avec d'autres incarnations de Dieux !

À nous deux mon brave. Au vu de ton attitude déplorable, ma précédente offre est évidemment annulée. Tu vas parler, et tu vas avoir mal.

Hochant la tête alors que Styx prenait place à quelques pas de lui, Saigo se mit à tourner autour de Dörtmund, tel un prédateur. Corbac vint rapidement se poser sur son épaule, croassant d'un air vaguement enjoué.

Changement de plan, le piaf. Lança l'Élu sans quitter sa proie des yeux. Celui-là ne mourra pas aujourd'hui. T'as deux hyènes encore chaude à côté, ça tu peux y bouffer, ça posera de problèmes à personne.

Un croassement plus tard, Corbac se jetait sur la hyène dont le crâne avait été réduit en bouillie. Ce gros fainéant n'allait quand même pas se fatiguer à manger des poils. Ricanant d'un air mauvais, Saigo reporta son attention sur la carcasse flottant mollement devant lui. D'un geste vif, il lui attrapa les chevilles et le fit tourner dans les airs, de plus en plus vite. Dörtmund laissait échapper des râles plaintifs, désolant de faiblesse. Il avait vraisemblablement perdu sa combativité. Quel dommage.

Tu as perdu beaucoup aujourd'hui, mais t'as pas perdu ta langue, petite merde. Alors dis-moi tout ce que tu sais sur Rhaast. Le Tueur de Géant. Peu importe le nom sous lequel tu le connais, je veux savoir ou le trouver.

Un autre grognement plaintif du Guetteur causa à Saigo un petit claquement de langue impatient. Récupérant le cadavre de la hyène laissé de côté par Corbac, le stryge noir l'utilisa pour battre sa victime, le faisant virevolter lentement dans les airs, jusqu'à ce que l'aura créée par Styx ne cesse de faire effet. S'écrasant soudainement dans la neige, Dörtmund voulu fuir. Il ne put que ramper d'un air pathétique, avant que la botte de l'Exécuteur ne l'atteigne en plein ventre, pour le faire rouler sur quelques mètres.

Continue de ne pas vouloir être utile et je te botte le cul jusqu'au campement des Vargr. Je suis sûr qu'ils seront ravis de te voir.

Relevant difficilement la main, comme pour demander la pitié de son tortionnaire, Dörtmund cracha du sang, avant de murmurer avec peine.

Le Tueur de Géant... n'a jamais quitté le Glima... mais il y est invisible...

Saigo asséna une série de coups de pied dans les côtes et le visage de sa proie.

Te fous pas de ma gueule, j'ai pas mal trainé au Glima ces dernières semaines. S'il y avait eu un autre stryge noir, je l'aurais remarqué.

Nul ne le voit, mais je te l'assure, il rôde dans les travées. Il attend son successeur, celui qui saura se montrer digne de son savoir.

Il ne fallut pas longtemps à Saigo pour connecter les points. Si Dörtmund disait vrai, alors l'Exécuteur savait exactement ce qu'il avait à faire. S'agenouillant vers la carcasse ensanglantée et chancelante du guetteur, il murmura à son oreille.

Si tu me mens, je te traquerais, te retrouverai, et ce que tu as vécu aujourd'hui te semblera plaisant comparé à ce que je te ferai subir. Puis, se redressant vers Styx, il conclut : Ma route me mènera à nouveau au Glima. Et un Nordien devra être sacrifié pour ma cause.






Soon they will all remember...

:mort::mort:Everybody Dies:mort::mort:

...Just how terrifying I really am.
Revenir en haut Aller en bas
Sobek E. Grey
Saint Sobek de Spelunca

Sobek E. Grey

Messages : 364
Expérience : 3313
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : ?

Politique : 158
Métier : Chasseur - Maître absolu
Titres:

(Lazarus, chat sphinx (modifié) de Sobek +350, v+300, 150))

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse sauvage [PW Sobek] 644535102279/2279Chasse sauvage [PW Sobek] 242396barresante02  (2279/2279)
Vitesse: 1271
Dégâts: 888

Chasse sauvage [PW Sobek] Empty
MessageSujet: Re: Chasse sauvage [PW Sobek]   Chasse sauvage [PW Sobek] EmptyLun 20 Juin 2022 - 9:40
Séparation du contenu
Avant même que l'interrogatoire de Saigo ne commence, Sobek Elpoemer Grey avait fait jaillir une pipe d'herbe elfique convenablement tassée de sa manche gauche. De l'autre main, il invoqua un gobelet d'or rempli de sang, et se laissa aller à la contemplation du spectacle tandis qu'il réfléchissait.

Il ne fallait plus perdre un seul instant, à présent; l'alerte serait donnée par Dörtmund dès qu'ils en auraient fini avec lui. D'une manière ou d'une autre, surtout parce qu'il avait pris soin de se pavaner face à son ennemi, Dùralas serait au courant de leurs agissements aujourd'hui. Par extension, les plus perspicaces des membres de ce Monde pourraient inférer de ses propres buts ici.
Cela il l'avait concédé dès qu'il avait accepté de chasser ce piètre Guetteur pour le compte de ces nouveaux amis sauvageons. Styx ne pouvait décemment dissimuler ses agissements politiques à jamais en la Banquise tant qu'il mènerait une campagne diplomatique auprès des Vargr, et l'heure était venu, après quelques manches qui s'avérèrent extrêmement prometteuses, de dévoiler son jeu à l'ensemble de la tablée.

Ceci dit, il restait peut-être un laps de temps suffisant à effectuer une dernière manigance. La solution lui était apparue à l'instant, tandis que Saigo s'était mis à battre son captif à l'aide du cadavre de sa hyène décédée. Quelle idée géniale.
Il applaudit, riant de bon coeur, puis repris place, bien droit, sur son trône. On eut presque cru à voir un innocent gentilhomme, si le fait qu'il ne prenait pas un tel plaisir à voir quelqu'un se faire torturer ne ruinait pas le tableau. Sa veste en fourrure blanche battue par les vents, ses grands yeux verts et sa peau mâte, tout convoyait l'image d'un aristocrate comme on en voit par centaines; minces, trop apprêtés, et probablement fort gauches.

Une ruse.
Il réfléchissait à une ruse, quelques secondes auparavant. Quelle était-elle ? L'herbe, de première qualité, car un Sire de son pedigree ne mérite que le meilleur, commençait à ramollir ses sens selon toute vraisemblance. Il gloussa sauvagement quand Saigo porta un nouveau coup au détenu.


- Vas-y Saigo, nique-lui sa mère la Selsya frigide paumée au milieu d'un festival de bites congelées!

Désormais hilare à sa propre raillerie, l'Empereur de Spelunca -le fait qu'il ait ce titre aussi était tout à fait poilant- eut à nouveau l'illumination de savoir ce qu'il allait faire ensuite en ces lieux. Il ne fallait pas oublier les objectifs de tout ceci, car tabasser des pauvres a le don d'égarer même les âmes les plus rationnelles.

Il lui restait donc quelques jours pour s'assurer plusieurs choses, à commencer par le fait que Saigo et lui-même ne seraient pas en danger après leur partie de chasse. Si le mot qu'ils avaient occis Dörtmund accompagnaient sa carcasse le long des routes pédestres boueuses et primitives de Kastalinn, leur réputation déjà peu louable auprès des instances politiques Dùralassiennes les transformerait carrément en parias.
Il se leva donc lorsque Saigo lui adressa sa dernière phrase parlant de sacrifices, et bondit sur ses deux jambes pour se courber face à lui. Ses deux oreilles, étrangement pointues, même pour un vampire, chacune percée d'un anneau doré à l'image de serpents, pendaient légèrement vers le bas.


- Si je peux me permettre.

Il se redressa à une vitesse plutôt surprenante, pour un noble paré de vêtements si chauds. Bondissant prestement, Styx allait vers Dörtmund et s'accroupissait face à lui. D'un geste de main, il élimina le gros des blessures de l'homme. Enfin ce qui n'était pas fracturé. Ou fendu. Ou de nature psychologique. Pas grand chose à part rendre l'homme présentable et moins haletant pour s'assurer que ses oreilles écoutaient bien.

- Tu es vraiment une sombre merde et tu viens de vendre des informations confidentielles. Ceci étant dit, t'es pas mon sujet je m'en branle un peu de ton incompétence. Au contraire en fait, ça m'aide que tu sois aussi naze... Alors j'avais prévu un truc dans ma tête, ça va t'étonner, mais j'ai oublié. Donc on va quand même te tp chez toi...
- Argh... me quoi ?

Les mots venaient à peine de quitter les lèvres de Dörtmund, que Styx plongeait dans sa bouche des griffes aiguisées comme des rasoirs et lui découpait la langue. Il haussa les épaules face aux cris absolument horrifiés de l'humain, quelque peu intimidé par ses cris absolument gutturaux. Quelle horreur tout ce raffut.

- Héoh, chut, il me faut bien un trophée pour affirmer t'avoir neutralisé fait pas le mec qui prend tout à cœur Dörty.

Les Vargr qui l'avaient accompagné s'avancèrent et l'un d'eux pris la parole. Il les avait complètement oubliés ceux-là.

- Notre parole suffit.

Allant des Vargr au charcuté qui se roulait au sol, en tentant d'apaiser sa douleur grâce à l'ingurgitation massive de neige fraîche (???), Styx lâcha un râle de surprise.

- Je... je ne sais pas recoller les membres sectionnés. C'est fâcheux ça, vraiment j'étais pas au courant...
- En fait c'est assez logique quand on y pense. Notre présence suffit à attester ta réussite. Fin' rien de très compliqué.
- Oui... désolé Dortmund.
- En fait c'est assez logique quand on y pense. Notre présence suffit à attester ta réussite. Fin' rien de très compliqué.

Ne sachant pas vraiment quoi dire, il continua de sa mine gêné jusqu'à s'approcher délicatement de Dörtmund et lui posa une main sur l'épaule.
- Pardon, ça va aller, aller, là, là, arrête de chialer.

Puis d'un claquement de doigts, les chairs mortes des hyènes se mirent à bouger, grouiller, chanter même. Elles s'élevèrent de quelques centimètres, tournoyèrent, et fusionnèrent, jusqu'à prendre l'apparence d'un golem de viande, fourrure, et horreur.

- Bon, je vais t'appeler Dougoule Kanée. Dougoule Kanée, transporte cet humain jusqu'au village le plus proche en direction du Sud. Bouffe ses habitants si tu veux, je m'en contrefous. Puis il se tournait vers son ami Saigo. Je t'aiderais dans n'importe laquelle de tes entreprises ici. Je crois que le Grand Nord a grand besoin d'un peu de remue-ménage après tout.




Chasse sauvage [PW Sobek] Giphy.gif?cid=790b761185cf39370d710c3c609bb31d1762c557747720fc&rid=giphy
Revenir en haut Aller en bas
Saigo
Élu de Marihser

Saigo

Messages : 466
Expérience : 4210
Masculin Âge RP : 26

Politique : 35
Métier : Chasseur - Apprenti
Titres:

(Corbac, corbeau de Saigo [Modifié] +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse sauvage [PW Sobek] 644535102677/2677Chasse sauvage [PW Sobek] 242396barresante02  (2677/2677)
Vitesse: 1205
Dégâts: 1842

Chasse sauvage [PW Sobek] Empty
MessageSujet: Re: Chasse sauvage [PW Sobek]   Chasse sauvage [PW Sobek] EmptyMer 13 Juil 2022 - 23:47
Séparation du contenu
Saigo se sentait satisfait de son interrogatoire. Bien sûr, il ne pouvait pas être absolument certain de la véracité des informations qu'il avait obtenu. Mais en général, quand on faisait suffisamment souffrir quelqu'un, il arrivait un moment ou tout devenait raison valable à faire cesser les horreurs qu'on subissait. Y compris, manifestement, révéler des secrets importants. Le Parricide aurait été en droit de se demander quelle faction avait réellement intérêt à couvrir l'existence de Rhaast et sa présence au Glima... cependant, il décida de s'en battre allègrement les couilles. Tout ce qui importait, c'était qu'il retournerait sous peu dans l'arène nordienne pour arracher le cœur d'un des sauvages qui serait sur son chemin. Si ça pouvait être Sigmund ou Sigur, ce serait du bonus.

Finalement, Styx se leva et octroya à leur proie des soins sommaires. Le sang sur le visage du guetteur s'effaça, sa peau semblait désormais moins sale... mais on devinait toujours aisément la teneur de la raclée que venait de subir Dörtmund. Le tableau fut complet lorsque le vampire plongea sa main dans la bouche de la victime du jour pour y arracher sa langue. Une fois de plus, la neige prit une teinte rouge alors que le sang coulait abondamment.

J'imagine que c'est mieux qu'il ne puisse pas hurler sur tous les toits qu'on était ici. Mais ça fait toujours un peu chier de laisser un type comme ça en vie sans qu'il puisse raconter les détails de son martyr à qui veut bien l'écouter. Commenta Saigo d'un ton neutre.

Le Guetteur pourrait peut-être écrire, mais dans ces contrées de pouilleux, peu étaient ceux qui sauraient lire. Dans le doute, Saigo décida de piétiner les phalanges de Dörtmund, ne s'arrêtant qu'après avoir entendu chaque métatarse se briser sous ses bottes. On n'était jamais trop prudent, même si leur réputation de grands méchants loups devaient en pâtir. Leur heure viendrait. La sienne, dans le Grand Nord, était toute proche.

C'est à ce moment que deux Vargr décidèrent de rappeler au duo légendaire sa présence sur les lieux. Pour des barbares sanguinaires, ils avaient été bien peu prompts à participer à la courte bataille qui venait d'être livrée. Ils devaient avoir des consignes quelconque. Se contentant de hausser les épaules, Saigo se préparait à faire route vers le camp. Corbac avait lui aussi l'air rassasié.

Ces conneries m'ont filé la dalle, j'espère vous avez autre chose que du pain congelé par chez vous.
Il serait sans doute plus avisé d'organiser une partie de chasse, étranger.

Saigo pencha la tête sur le côté, lançant au Vargr qui venait de parler un regard assassin.

J'ai l'air d'être ta pute pour que tu me parles comme ça ? On s'est occupé de votre nuisible, maintenant à votre tour d'être utile et de nous fournir de quoi bouffer.
Il serait sans doute plus avisé d'organiser une partie de chasse, étranger.
Putain comment c'est chiant les personnages avec une seule ligne de dialogue...

Ils n'eurent pas besoin de marcher longtemps pour trouver des trucs à tuer. Avec la création de Dougoule Kanée, leur petit groupe obtenait non pas un repas gratuit (manger une goule, ça ne se fait pas), mais ils entendirent des cris, répétitifs, de plus en plus proches.

On dirait bien que ce genre de magie attire les bestioles. Au moins on aura pas trop à se faire chier.

Testant rapidement ses appuis et son mollet blessé, Saigo s'assura qu'il serait prêt à se battre. Il n'en doutait nullement, mais sentir son muscle réagir à son cerveau lui assura que nulle créature ne l'aurait aujourd'hui.






Soon they will all remember...

:mort::mort:Everybody Dies:mort::mort:

...Just how terrifying I really am.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Chasse sauvage [PW Sobek] Empty
MessageSujet: Re: Chasse sauvage [PW Sobek]   Chasse sauvage [PW Sobek] Empty
Séparation du contenu
Revenir en haut Aller en bas
 

Chasse sauvage [PW Sobek]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Shenzy la sauvage.
» [2017] La sauvage Wystéria
» [2017] La sauvage Wystéria
» [2017] La sauvage Wystéria
» Rencontre en milieu sauvage [PW Valphégas]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Nord de Dùralas :: Le Grand Nord :: La banquise-